Informations
Topsites

Votez et réclamez vos points ICI !

Réseaux
Crédits

Bannière dessinée par Yetsa, Dhalahi, Shasta & Soto

Design & Codage © Tadji, Soto & Angola

Musique du lecteur © Adrian von Ziegler Law of the Jungle

Optimisé pour Mozilla Firefox

Jeu déconseillé aux -12 ans

AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Events & RPs Importants
Ne ratez pas ...
Jetez un œil à la liste des rôles importants disponibles au sein des clans.
Venez tenter les RP Missions !
Laissez un commentaire sur notre Livre d'Or !

Partagez | 
 

 Entre mère et fille

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
MEMBRE - HATASA


À mon sujet

Age : 23 Féminin
Nb de Messages : 308
Localisation : Dans le Désert

En savoir +
MessageSujet: Entre mère et fille   Mar 27 Mar - 20:38

Les choses allaient changer dans le Désert. Il était temps que cela change d'ailleurs. On ne pouvait pas dire que les derniers Empereurs avaient fait quoi que se soit en ce sens. Ils n'étaient que des chiffes molles et leur aptitude à se complaire dans leur paresse me répugnait. Ils s'étaient affaiblis et avait affaibli le Désert par la même occasion en acceptant de garder des impurs parmi nous. Et le tout dernier Empereur en date et bien ... je préférais ne pas en parler, tout simplement.

Ce n’était pas ce dont il était question aujourd’hui cependant. Comme à mon habitude, je me réveillais de bonne heure, n’ayant besoin que de très peu de sommeil. Mais pour une fois, je ne m’étais pas réveillée toute seule, non. C’était la sensation d’un mouvement qui m’avait fait ouvrir les yeux. Mes enfants dormaient non loin de moi et c’est donc sur eux que je posais mon regard tout en me relevant. Ils avaient beaucoup grandis et j’étais fière de voir ce qu’ils devenaient au fil des jours. L’un d’entre eux manquait cependant à l’appel et je balayait les alentours du regard afin de la trouver.

Je ne tardais pas à poser mes yeux sur sa silhouette dorée et ayant du temps avant que les autres ne réveillent, je me levais et entreprenais de suivre ma fille. Il était rare qu’elle se lève avant le reste de la fratrie et même lorsque cela arrivait, elle ne partait jamais de si bonne heure. A moins que quelque chose ne la tracasse. Cette idée ne me plaisait pas et j’étais encore plus déterminée à la suivre.

Elle se dirigeait vers l’Oasis Oubliée. Je n’allais que très peu à cet endroit mais je ne pouvais nier qu’il était toujours étonnant de voir que le Désert pouvait créer de si belles choses. Reposant mon regard sur Hiari, je me demandais si la question précédente ne concernait que l’Oasis ou si je parlais aussi de mes enfants. Je ne savais pas et je ne voulais pas savoir.

Désormais sous le couvert des arbres, ma fille s’était arrêtée il ne me fallut pas longtemps avant d’arriver à son niveau. Je m’asseyais à ses côtés et après quelques instants de silence, j’engageais la conversation.

Je t’ai vue t’éloigner … Que dirais-tu de passer un peu de temps avec ta mère ?

_________________

Hatasa grogne en PeachPuff
Présentation - Rapport du matin - RPs & Liens
Pour tout MP, me contacter sur compte d'Ukarimu

Kit ©️ Ocylan merci  I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4399-hatasa-daughter-of-the-de
avatar
PLAYER03


À mon sujet

Age : 16 Féminin
Nb de Messages : 126
En savoir +
MessageSujet: Re: Entre mère et fille   Ven 6 Avr - 19:04

Ce matin, je me réveillai auprès de ma maman et de mes frères et sœurs. Maman n'était pas encore levée, je pourrais en profiter pour faire une petite promenade. Mais pour aller où ? Cela ne servait à rien, de toute façon, je n'arrivais à rien. Toutes mes pensées étaient figées sur l'image du pelage doré de Wivu. Mon cœur se serrait rien qu'à l'évocation de ce prénom. Cette douleur allait-elle cesser à la fin ? M'extirpant de la chaleur des flancs de ma mère, je partis en trottinant tout en tâchant de ne réveiller personne. Les rayons du soleil commençaient à illuminer mon pelage doré et commençait à me réchauffer. Mais mon cœur demeurait froid. Je tâchai de cacher ma douleur devant les gens du clan; tout du moins, j'essayai. Il n'était pas dans mes habitudes de partir de si bonne heure alors je priai le Désert pour que personne ne m'ai vu partir... Enfin, personne de ma famille. Les autres, ce n'était pas bien grave ! Une fois hors de notre petit camp, j'arrivai à l'Oasis oubliée quand j'entendis une voix familière qui me fit sursautée :

Je t’ai vue t’éloigner … Que dirais-tu de passer un peu de temps avec ta mère ?

Je poussai un petit cri de surprise et me retournai aussitôt. Maman Je poussai un soupir de soulagement, mais aussi de dépit : j'avais peur de ne pas pouvoir gérer mes émotions face à ma génitrice. Je baissai la tête et me rapprochai de ma mère pour me frotter à ses pattes avant. Sa présence me rassurait et m'intimidait en même temps. Elle avait dû remarquer que je n'allais pas très bien... Mais l'idée de passer du temps avec elle me réjouissait :

Oui, j'avais besoin de sortir... Mais je serai contente de passer du temps avec toi !



_________________
Kit ©️ Lyrou

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t5500-hiari#112216
avatar
MEMBRE - HATASA


À mon sujet

Age : 23 Féminin
Nb de Messages : 308
Localisation : Dans le Désert

En savoir +
MessageSujet: Re: Entre mère et fille   Dim 8 Avr - 21:46

Ma fille devait vraiment être plongée dans ses pensées car bien que je n’avais pas cherché à cacher ma présence, elle sursauta et lâcha même un petit cri de surprise lorsqu’elle entendit ma voix. Elle baissa ensuite la tête avant de soupirer. Je me demandais quelle sorte de pensées j’avais pu interrompre lorsque ma fille vint se frotter contre mes pattes. J’arquais un sourcil avant de baisser la tête à mon tour pour câliner Hiari. Elle avait besoin de réconfort, cela se voyait comme le nez au milieu de la figure. Elle tentait de cacher ses émotions et même si cela ne marchait pas avec moi, je la laissais me répondre.

Oui, j’avais besoin de sortir… Mais je serais contente de passer du temps avec toi !

Un fin sourire vint étirer mes babines. Il était rare que mes enfants refusent de passer du temps avec moi, d’autant plus que je ne pouvais leur en offrir que très peu - même si je faisais mon maximum pour être présente pour eux. Alors entendre Hiari dire qu’elle serait contente de passer du temps avec moi me faisait plaisir.

Notre étreinte désormais finie, j’observais attentivement ma seconde fille. Un sourire était posé sur son visage mais je voyais bien qu’il était factice. Il n’atteignait pas ses yeux et un simple regard me suffit pour le voir.

Tu ne vas pas bien.

Ce n’était pas une question mais une affirmation. Et il ne fallait pas être un génie pour savoir ce qui tourmentait mon petit trésor doré. Wivu était partit depuis un moment maintenant et même si moi, j’étais passée à autre chose, ce n’était visiblement pas le cas de Hiari.

Il te manque, n’est-ce pas ?

Elle saurait bien de qui je voulais parler. Nul besoin de prononcer son nom, il n’y avait pas des milliers de personnes qui pouvait correspondre.

Il n’a pas hésité à partir et à nous laisser seuls derrière lui. Il ne mérite pas ta peine.

Mes paroles pouvaient peut être sonner dures mais c’était ce que je pensais. En partant, il n’avait pas seulement abandonné sa famille et son clan. Il avait aussi perdu mon estime et l’amour que nous lui portions. Lui ne devait pas en éprouver tant que ça – malgré ce qu’il avait pu dire - pour nous puisqu’il avait fait le choix de s’en aller. Quoi qu’il en soit, il avait brisé de nombreuses choses et je n’étais pas prête à lui pardonner.

Je sais que tu veux te montrer forte mais tu peux me parler, tu sais ? Je serais toujours là pour vous.

Ce n’était pas totalement vrai puisque je ne pourrais plus être là une fois morte mais je n’avais pas l’intention de me retrouver prochainement dans cet état, ce n’était donc pas un mensonge.

_________________

Hatasa grogne en PeachPuff
Présentation - Rapport du matin - RPs & Liens
Pour tout MP, me contacter sur compte d'Ukarimu

Kit ©️ Ocylan merci  I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4399-hatasa-daughter-of-the-de
avatar
PLAYER03


À mon sujet

Age : 16 Féminin
Nb de Messages : 126
En savoir +
MessageSujet: Re: Entre mère et fille   Mer 25 Avr - 19:24

Maman baissa la tête pour me câliner. Sa présence avait le don de me réconforter, encore plus que les souvenirs où Wivu était là. A vrai dire, ces souvenirs me laissaient à présent un mauvais goût dans la gueule. Finalement elle se redressa et je finis par m'écarter légèrement. Elle semblait réfléchir. J'espérai avoir réussi à cacher ma tristesse du mieux que je le pouvais. Mais il était clair que je n'y arrivais pas très bien. Découragée par ces pensées, je laissai fondre mon sourire, baissant finalement ma tête. Ma mère finit par déclarer :

Tu ne vas pas bien.

Je redressai ma tête, étonnée. Maman me connaissait décidément trop bien. Je tâchai de sourire, je ne voulais pas qu'elle soit triste ou inquiète, je souriais.

-Mais non ! Tout va bien Maman... Tout...

Mais la question que me posa ensuite ma génitrice serra mon cœur aussi fort que si celui-ci s'était heurté à un rocher.

Il te manque, n’est-ce pas ?

Lui ? Ce traître ? Me manquer ? Celui qui avait abandonné sa famille sans même regarder derrière lui ? Celui qui avait osé abandonner son Impératrice ?! Comment pouvait-il me manquer ? Quelque chose ne tournait pas rond chez moi... Pourquoi... Pourquoi je m'entêtais à penser à lui ? Pourquoi je ne pouvais pas faire comme mes autres frères et sœurs et tout simplement oublier ? Pourquoi... ? Peut-être parce que j'étais celle qui lui ressemblait le plus... Celle qui... Malgré tout ses efforts pour renier celui qui l'avait abandonné ne pourrait jamais vraiment le faire disparaître parce que tout en elle rappelait ce traître. Ma fourrure doré dont j'étais si fière autrefois était devenue un fardeau. Chaque jour, je voyais son pelage sur ma fourrure. Et cela me rappelait, à quel point j'avais besoin de lui. Je laissai ma tête se baisser à nouveau et serrai mes crocs si fort que j'en avais mal. Je réprimai mes larmes aussi fort que j'en étais capable. Non. Je ne devais pas pleurer. Je n'avais pas le droit. Mais les larmes commençait à couler petit à petit. Je couinai entre deux soubresauts :

- N-Non... Il me manque pas...

Il n’a pas hésité à partir et à nous laisser seuls derrière lui. Il ne mérite pas ta peine.

Je me laissai tomber au sol et plaquai mes pattes sur mes oreilles. Non. Il ne me manquait pas... Il ne le méritait pas. Je plantai finalement mes griffes dans mon crâne de lionceau en gémissant. Je poussai un rugissement, bon d'accord, un couinement ; de désespoir.

-Pourquoi il est parti Maman ? Pourquoi ?

Je ne savais pas ce que Maman me répondrait, se montrerait-elle compréhensive ou alors dure et ferme ? J'avais peur de sa réaction. J'en avais assez d'essayer faire bonne figure et de ne pas y parvenir.

Je sais que tu veux te montrer forte mais tu peux me parler, tu sais ? Je serais toujours là pour vous.

Les paroles de Maman étaient censées me rassurer mais c'était un échec cuisant. J'avais mal et rien ne pourrait y changer, même pas le retour de Wivu. Je sanglotai :

- Oui mais... Et si... Et si un lion prenait ta place... Et si tu étais exilée ? Je... Je... Je veux pas que ça arrive Maman ! S'il te plait, dis moi que ça n'arrivera jamais... S'il te plait...

Ces questions, je les avais déjà posées à Lahira mais... J'avais besoin d'être sûre... Que jamais rien ne nous séparerait...

_________________
Kit ©️ Lyrou

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t5500-hiari#112216
avatar
MEMBRE - HATASA


À mon sujet

Age : 23 Féminin
Nb de Messages : 308
Localisation : Dans le Désert

En savoir +
MessageSujet: Re: Entre mère et fille   Sam 5 Mai - 12:16

Hiari releva la tête suite à ma constatation. Elle semblait surprise que j’aie remarqué si facilement son trouble et elle tenta même de me prouver que j’avais eu tort en arborant un semblant de sourire. Avant d’ajouter quelques mots.

Mais non ! Tout va bien Maman… Tout…

L’enthousiasme audible au début de sa phrase s’était vite envolé. J’haussais un sourcil avant de mettre les pattes dans le plat et pointer de la griffe le problème que je croyais avoir cerné. Et vu la réaction de ma fille, j’avais bien deviné ce qui la tourmentait. Elle baissa de nouveau la tête et je la voyais qui serrait les crocs. Hiari était de loin celle qui avait le plus de à gérer ses émotions alors je n’eus aucun mal à comprendre ce qu’elle faisait : elle essayait de retenir ses larmes. Elle n’y arriva pas et mon cœur se serra à la vue de ses pleurs.

N-non… Il me manque pas…

C’était faux, évidemment. Ma fille voulait se montrer forte et bien que je salue les efforts que ça lui demandait, elle n’en avait pas besoin. Pas devant moi. Je lui disais alors que son père ne méritait pas la peine qu’elle éprouvait car lui n’avait pas hésité une seconde avant de nous laisser derrière lui. Mes mots furent cependant peut-être plus durs que ce que j’aurais voulu car Hiari s’effondra. Elle posa ses pattes sur ses oreilles, ne souhaitant pas en entendre davantage. Je ne savais pas ce qui lui passa par la tête ensuite car ses griffes sortirent de leurs fourreaux pour venir se planter dans son crâne et sa détresse dut atteindre son paroxysme car elle laissa tout échapper dans un rugissement.

Pourquoi il est parti Maman ? Pourquoi ?

Ca me tuait de voir ma fille dans cet état et malheureusement, je n’avais aucune raison à lui donner. Moi-même j’ignorais pourquoi Wivu était parti. Avait-il eu des nouvelles de Jalan et était-il parti le retrouver ? Ou bien s’agissait-il d’Aberash et de Chimwe ? Ne se sentait-il finalement pas à la hauteur pour diriger les Jangowas et avait-il eu peur de son nouveau statut ? Craignait-il de mourir prématurément et de ne pas voir grandir ses enfants ? Ou bien tout simplement, ne nous aimait-il pas suffisamment pour rester plus longtemps à nos côtés ? De nombreuses théories m’étaient passées par la tête mais aucune ne me semblait valable pour abandonner ses enfants de la sorte.

Ne sachant quoi lui répondre, j’ignorais ses questions pour le moment. Je préférais revenir sur son attitude. Je lui assurais qu’elle pouvait me parler et que je serais toujours présente. Ma tentative de réconfort n’eut pas l’effet escompté puisque les sanglots de ma fille ne cessaient pas.

Oui mais… Et si… Et si un lion prenait ta place… Et si tu étais exilée ? Je… Je… Je veux pas que ça arrive Maman ! S’il te plait, dis-moi que ça n’arrivera jamais… S’il te plait…

Alors c’était donc ça le fond du problème ? Hiari avait peur que la situation ne se reproduise de nouveau et cherchait à être rassurée. Je rapprochais ma fille de moi pour lui offrir une étreinte. Je voulais calmer ses pleurs avant de lui répondre et j’espérais que ce câlin suffirait. Après un moment de silence, je relâchais Hiari avant de m’allonger pour que ma tête soit à peu près à sa hauteur. Je plongeais mon regard dans le sien et essayais d’être la plus rassurante possible.

Je ne sais pas de quoi l’avenir sera fait et ce que me réserve le Désert, mais tant qu’il me jugera digne de Lui, je serais à tes côtés. Toujours.

Je faisais une légère pause avant d’inspirer et de penser au pire. Je ne souhaitais pas que cela se produise mais je ne voulais pas pour autant que ma fille reste dans l’ignorance.

Et si jamais je devais tomber, il y aura toujours Lahira, Kumani et Jenkaa pour être à tes côtés. Et ce n’est pas tout, je suis certaine que ta marraine t’épaulera elle aussi. Tu vois ? Tu ne seras jamais seule. Je te le promet.

Il est vrai que mon rang me conférait une durée de vie très courte. Ou du moins, je n’allais pas mourir de vieillesse, ça c’était certain. Mais j’espérais prouver à tous qu’il n’y avait pas plus digne que moi pour diriger le Désert et ainsi éviter tout affrontement pour la place d’Empereur ou d’Impératrice. Enfin, ce n’était pas le cas pour l’instant alors ne parlons pas de mauvaises choses, cela pourrait donner des idées au Désert.

Bon, et si on parlait de choses plus joyeuses hmm ? Dis-moi ce que mon petit trésor doré fait quand je ne la regarde pas ? A moins que tu souhaites continuer sur ce sujet ? Je t’écoute, que veux-tu me dire ou faire ? C’est toi qui choisis.

_________________

Hatasa grogne en PeachPuff
Présentation - Rapport du matin - RPs & Liens
Pour tout MP, me contacter sur compte d'Ukarimu

Kit ©️ Ocylan merci  I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4399-hatasa-daughter-of-the-de
avatar
PLAYER03


À mon sujet

Age : 16 Féminin
Nb de Messages : 126
En savoir +
MessageSujet: Re: Entre mère et fille   Jeu 12 Juil - 13:27

Entre Mère
et Fille~

Je gardai la tête basse, attristée. J'avais très peur de perdre Maman, comme j'avais perdu Wivu. Je me sentais aussi faible qu'une brindille. Lorsque Maman me câlina, je fermai les yeux, m'imprégnant de sa douceur comme si c'était notre dernière étreinte et la laissait m'abandonner lorsqu'elle cessa notre contact. Elle finit par s'allonger et je me posai à côté d'elle, l'écoutant simplement. Maman restai cependant très terre-à-terre dans ses propos, me disant qu'elle ignorait ce que le Grand Désert lui réservait mais que temps qu'elle serait en vie, elle serait toujours là. J'étais à la fois rassurée et heurtée par ces mots qui m'apaisaient autant que me brisaient. Mère, soupirai, songeuse. Pour tenter de nous rassurer, je me mis entre ses pattes et lui léchai le cou.

«  Et moi aussi, je serai là... »

Mère se mit alors à regarder dans le vague et me dit avec un air grave que mes frères et sœurs ne me laisseraient pas, que même Marraine Kaya m'épaulerait, que je ne serai jamais seule. Je levai la tête et regardai ma mère avant de lui donner un coup de museau qui témoignait l'amour que je lui portais. Si Wivu nous avait abandonné, moi je n'abandonnerai personne. Je me le promis à cet instant, enfouie dans les pattes de ma mère. Celle-ci me dit alors d'un ton plus joyeux :

Bon, et si on parlait de choses plus joyeuses hmm ? Dis-moi ce que mon petit trésor doré fait quand je ne la regarde pas ? A moins que tu souhaites continuer sur ce sujet ? Je t’écoute, que veux-tu me dire ou faire ? C’est toi qui choisis.

Je me levai et dis avec un air joyeux :

« Ces derniers temps je m'entraîne à chasser et traquer ! Enfin... Surtout traquer... J'aime bien ça ! Je fais comme ça ! » Je me mis ventre-à-terre et me mis à marcher le plus discrètement possible et fermai les yeux, écoutant le bruit du sable.... Enfin, le bruit de ce qu'il y avait sous le sol. J'entendis alors le bruit d'une souris, non loin de moi. Je m'aplatis d'avantage et m'avançai vers la source du bruit, souhaitant à tout prix impressionner ma mère. Je m'arrêtai quand je trouvai la cachette du rongeur et regardai ma mère avant de me mettre à creuser aussi vite que possible. Soudain, ma petite patte saisit quelque chose et je resserrai mon emprise sur la bête que je tenais entre mes pattes. Je plantai mes griffes dans le corps de la boule de poils et la tirai, laissant apparaître une gerbille morte.

« MAMAN ! REGARDE ! » Dis-je avec un grand sourire avant de la regarder, attendant une réaction. Je pris finalement la petite proie et dis avec un air solennel :

«  Cechi est une offrande pour ma shère impérachiche ! » Dis-je avant de m'incliner respectueusement devant ma maman. Finalement, je m'allongeai près de Maman et laissai ma proie tomber entre les pattes de Maman, fière comme un paon.


Codage by Lunny pour Epicode

_________________
Kit ©️ Lyrou

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t5500-hiari#112216
avatar
MEMBRE - HATASA


À mon sujet

Age : 23 Féminin
Nb de Messages : 308
Localisation : Dans le Désert

En savoir +
MessageSujet: Re: Entre mère et fille   Mer 18 Juil - 17:39

Alors que je m’allongeais, ma fille cadette écoutait silencieusement ce que je lui disais. Mes paroles n’étaient peut-être pas très rassurante pour une enfant qui avait peur de perdre sa mère mais je me refusais à lui mentir. Hiari vint ensuite se positionner entre mes pattes avant de me lécher légèrement le cou. J’accueillais ce geste avec tendresse, comprenant qu’elle cherchait juste à se réconforter alors qu’elle prononçait elle aussi quelques mots.

Et moi aussi, je serai là…

Je n’avais aucunement l’intention de quitter ce monde dans un avenir proche mais si cela devait arriver, j’assurais à ma fille qu’elle ne serait jamais seule. Ses frères et sa sœur seraient toujours là pour elle ainsi que Kaya, leur marraine. C’était un fait dont j’étais persuadée et en un sens, c’était le départ de Wivu qui nous avait autant soudés les uns et les autres. Au moins une chose de bien que l’on pouvait retirer de son départ.

Sentant un coup de museau dans mon cou, je refixais mon attention sur ma fille au pelage d’or. L’amour que je pouvais lire dans son regard n’avait d’égal que celui que je lui portais et décidais de passer à autre chose pour tenter de lui changer les idées. Je lui demandais alors de me parler de ce qu’elle faisait lorsque mon regard n’était pas posé sur elle à moins qu’elle ne souhaite poursuivre sur ce sujet. Je la laissais décider et celle-ci ne tarda pas à se remettre debout avant de lâcher d’un air joyeux qui lui seyait beaucoup plus :

Ces derniers temps je m’entraîne à chasser et traquer ! Enfin… Surtout traquer… J’aime bien ça ! Je fais comme ça !

Attendrie par l’enthousiasme soudain de ma fille, un sourire vint étirer mes babines. Je la regardais se mettre en position et commencer sa traque. Le silence s’était fait autour de nous et je ne le brisais pas, ne voulant pas être à l’origine d’un éventuel échec. Soudain, Hiari amorça un mouvement et tandis que son ventre touchait presque le sol, elle se rapprocha de sa cible. J’ignorais qui elle était mais nul doute que je ne tarderais pas à le savoir. Ma fille cadette me donna rapidement raison car après un regard vers moi pour s’assurer que je l’observais toujours, elle se mit à creuser le sable à une vitesse élevée. J’eus le temps d’apercevoir une fourrure d’un ton proche du sable avant que celle-ci ne disparaisse entre les pattes de mon trésor doré.

MAMAN ! REGARDE !

Je ne l’avais pas quitté des yeux et la fierté que je ressentais transparaissait dans mes yeux pétillants et mon sourire franc.

Cechi est une offrande pour ma shère impérachiche !

Sur ces mots, ma fille s’inclina devant moi. Je m’amusais de cette petite scène et appréciais de pouvoir vivre ce genre de moments parmi les autres – beaucoup plus nombreux – qui demandait le sérieux de l’Impératrice. Pendant que je me faisais ces réflexions, Hiari s’était allongée près de moi et avait laissé son trophée entre mes pattes.

Les proies du Désert n’ont qu’à bien se tenir avec une telle chasseuse dans les parages : aucune ne te résistera !

Elle avait sans doute lu la fierté sur mon visage quelques instants plus tôt mais j’étais certaines qu’elle attendait aussi des paroles, d’où celles que je venais de prononcer. Je n’avais cependant pas fini et lui proposais l’idée qui venait de me traverser l’esprit.

Tu aimes traquer, n’est-ce pas ? Qu’est ce que tu dirais de venir chasser avec moi prochainement ? Je pourrais te montrer quelques technique et on pourrait même chasser quelque chose de plus gros qu’une gerbille. Qu’en penses-tu ?

J’aimais pouvoir leur transmettre mon savoir et se serait là une occasion pour Hiari de faire quelque chose qu’elle aimait tout en passant un moment complice avec sa mère.

_________________

Hatasa grogne en PeachPuff
Présentation - Rapport du matin - RPs & Liens
Pour tout MP, me contacter sur compte d'Ukarimu

Kit ©️ Ocylan merci  I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4399-hatasa-daughter-of-the-de
avatar
PLAYER03


À mon sujet

Age : 16 Féminin
Nb de Messages : 126
En savoir +
MessageSujet: Re: Entre mère et fille   Mer 22 Aoû - 15:50

Lorsque Maman me complimenta je me laissai aller à un rire franc, joyeuse à l’idée d’être complimentée par l’Impératrice en personne ! Je roulai un instant dans le sable en agitant mes petites pattes de lionçonne surexcitée avant de me redresser lorsqu’elle me proposa de chasser un peu avec moi plus tard. Je bondis alors dans ses pattes et dis avec un grand enthousiasme :

« OH OUI ! Merci Maman ! »

A ces mots, je lui mordillai -sans lui faire mal- ses grandes et douces oreilles en riant. Je finis par lui escalader le dos en riant et dis une fois que je fus bien perchée :

 « Tu vas voir ! On va faire une équipe formidable si bien que tout le clan sera jaloux ! Bon bien sûr on partagera avec eux parce qu’on est généreuses ! Hein Maman ? »


Perdue dans mon enthousiasme, je ne remarquai pas que midi avait sonné, annonçant l’heure de la sieste. Maman allait sans doute devoir rentrer avec moi pour surveiller le clan et aussi mes frères et sœurs. Moi je n’aimais pas la sieste. Je l’aimais juste lorsqu’il faisait trop chaud. Mais une vraie Jangowas n’avait jamais trop chaud donc je n’avais jamais trop chaud. Mais là, je sentais la fatigue me gagner et c’est avec un bâillement que je tombai de mon perchoir -accessoirement le dos de Maman- pour me coucher contre ses flancs, j’étais épuisée.

« Je suis fatiguée M’man... Bonne nuit...»

Après un bref étirement, je fermai mes petites paupières avant de sombrer dans le sommeil -laissant en plan ma discussion avec Maman- Mais bon... Maman m’aimait trop pour en tenir compte pas vrai ?

Spoiler:
 

_________________
Kit ©️ Lyrou

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t5500-hiari#112216
avatar
MEMBRE - HATASA


À mon sujet

Age : 23 Féminin
Nb de Messages : 308
Localisation : Dans le Désert

En savoir +
MessageSujet: Re: Entre mère et fille   Mer 29 Aoû - 18:35

Les mots que j’avais choisis pour la complimenter sur ses talents de chasseuses furent apparemment les bons car un joli rire s’échappa des lèvres de Hiari. Sa joie était communicative et je me surpris à répondre à son rire. Après tout, la voir comme cela était bien mieux que l’image d’elle pleurant de désespoir quelques minutes plus tôt. Son petit manège était plaisant à voir mais il cessa bien vite lorsque je lui proposais de venir chasser avec moi un jour prochain.

OH OUI ! Merci Maman !

Je ne m’attendais pas à un tel enthousiasme et fus étonnée de voir soudainement mon petit trésor doré se jeter dans mes pattes et venir me mordiller les oreilles. Aimait-elle traquer à ce point pour que ma proposition lui procure autant de joie ? En tout cas, c’était sans doute plus que ce que j’avais estimé puisqu’elle continua de rire quelques instants. Elle profita ensuite de ma position allongée pour grimper facilement sur mon dos avant de s’exprimer à nouveau.

Tu vas voir ! On va faire une équipe formidable si bien que tout le clan sera jaloux ! Bon bien sûr, on partagera avec eux parce qu’on est généreuses ! Hein Maman ?

Oh ça, bien sûr que l’on ferait une bonne équipe. Par contre, pour ce qui était de partager… Il n’y avait que trois personnes avec qui je serais d’accord que l’on partage notre butin : Lahira, Kumani et Jenkaa. Si les autres voulaient manger, qu’ils trouvent eux-mêmes leur nourriture. Les Jangowas avaient toujours fonctionnés de cette manière et ce n’était pas moi qui allais changer ça.

Je ne me voyais cependant pas non plus contredire ma fille au risque de faire s’envoler son joli sourire alors je gardais le silence. Hiari m’offrit ensuite l’échappatoire que je recherchais en laissant entendre un long bâillement. Elle tomba dans le même temps de mon dos et vint se coucher contre mes flancs.

Je suis fatiguée M’man… Bonne nuit…

Epuisée moralement après toutes ces émotions, ma fille ne tarda pas à fermer les yeux et à plonger dans un profond sommeil. Toujours attendrie face à cette scène, je léchais tendrement le crâne de Hiari avant de lui murmurer les mots que je disais à chaque fois que mes enfants recherchaient le sommeil.

Rêve de glorieuses batailles, mon trésor.

J’attrapais ensuite doucement ma fille entre mes crocs avant de me relever pour reprendre la direction du clan. Le temps avait bien passé depuis notre réveil et il était temps que nous retournions auprès du reste de notre famille pour qu’ils ne pensent pas que nous étions parties sans eux. De plus, nos camarades auraient sans doute besoin de ma personne pour une raison quelconque et il était temps que l’Impératrice reprenne le dessus sur la mère.

Hors rp:
 

_________________

Hatasa grogne en PeachPuff
Présentation - Rapport du matin - RPs & Liens
Pour tout MP, me contacter sur compte d'Ukarimu

Kit ©️ Ocylan merci  I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4399-hatasa-daughter-of-the-de

Contenu sponsorisé


À mon sujet

En savoir +
MessageSujet: Re: Entre mère et fille   

Revenir en haut Aller en bas
 
Entre mère et fille
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Chasse entre mère et fille
» Entre mère et fille... (PV : Poil d'Ecureuil)
» Tel mère, tel fille ♥[Momy and little Girl's Candria]
» Mémore Histoiremon, fille de Trivia
» Telle mère, telle fille? [PV Leslie]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Lion King RPG :: 
Crédits - Archives - Partenaires
 :: 
Archives & Choses Perdues
 :: CHAPITRE VIII
-