Informations
Topsites

Votez et réclamez vos points ICI !

Réseaux
Crédits

Bannière dessinée par Yetsa, Dhalahi, Shasta & Soto

Design & Codage © Tadji, Soto & Angola

Musique du lecteur © Adrian von Ziegler Law of the Jungle

Optimisé pour Mozilla Firefox

Jeu déconseillé aux -12 ans

AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Events & RPs Importants
Ne ratez pas ...
Jetez un œil à la liste des rôles importants disponibles au sein des clans.
Venez tenter les RP Missions !
Laissez un commentaire sur notre Livre d'Or !

Partagez | 
 

 La Purge [RP Imp.]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar
MEMBRE - HATASA


À mon sujet

Age : 23 Féminin
Nb de Messages : 252
Localisation : Dans le Désert

En savoir +
MessageSujet: La Purge [RP Imp.]   Sam 17 Mar - 11:47

Il était parti. Il m’avait laissé tomber. Il avait laissé ses enfants derrière lui. Et bien que cela était déjà inacceptable, il avait réussi à faire pire en laissant le Désert derrière lui. Je lui en voulait énormément et la tristesse que j’avais ressentie les premiers jours s’était transformée en haine. Je le détestais d’avoir pu nous faire une chose pareille et il n’avait pas intérêt à revenir sous peine de passer un mauvais moment.

Il n’avait donné aucune explication à personne sur la raison de son départ. Il m’avait juste dit qu’il me laissait la tête du Clan. Bien que je portais déjà le titre d’Impératrice en étant la compagne de l’Empereur, j’étais maintenant celle qui prenait les décisions. Je savais bien qu’une femelle à la tête des Jangowas ne plairait pas à tout le monde, d’autant plus que je n’avais pas gagné la place par un combat. Il me fallait donc prouver que je méritais cette place et que j’étais digne de diriger mes semblables. Et je pensais que j’avais exactement ce qu’il fallait.

Le départ de mon compagnon ne devait pas empêcher la réalisation du projet que nous avions. Je n’en avais pas parlé avec Kaya mais j’étais certaine qu’elle m’appuierait et j’avais bien l’intention de la remercier. Il était temps que le Désert retrouve sa noblesse et cela se ferait aujourd’hui.

Je quittais donc la compagnie de Jenkaa pour gravir une dune proche. Je posais un instant les yeux sur mon clan avant de pousser un puissant rugissement. Ils l’avaient tous entendu, cela ne faisait aucun doute. J’attendais donc qu’ils se rassemblent avant de prendre la parole.

Cela fait un moment que le Désert n’est plus aussi noble qu’il le devrait. Cela nous a conduit à devoir supporter une impure au pouvoir jusqu’à ce que l’un d’entre nous décide d’y mettre un terme. Cela ne doit en aucun cas se reproduire ! La confiance que nous avons les uns pour les autres n’est possible que si nous sommes faits du même sable. J’ai donc décidé de bannir les sang-mêlé du Désert et ceux qui ont eu la bêtise de les engendrer. Pour cette faute, je relève Khassim de ses fonctions et nomme Kaya comme nouvelle Cheffe des Guerriers.

J’ignorais comment cette annonce serait accueillie mais comme toujours, je savais que je pouvais compter sur Kaya pour me soutenir. Je ne lui avait pas dit que je comptais lui donner le titre de Général, aussi la surprise pouvait être présente. Mais elle avait fait ses preuves – bien plus que certains mâles – et cela méritait une reconnaissance. En plus, elle était mon amie la plus proche et ses idées étaient celles d’une véritable fille du Désert ; elle serait donc une parfaite conseillère.
Pour revenir à mon annonce, les réactions ne tarderaient pas à fuser de toutes parts et j’étais prête à les affronter.

_________________

Hatasa grogne en PeachPuff
Présentation - Rapport du matin - RPs & Liens
Pour tout MP, me contacter sur compte d'Ukarimu

Avatar ©️ Ocylan et Signa ©️ Kilauea, merci  I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4399-hatasa-daughter-of-the-de
avatar
PLAYER03


À mon sujet

Age : 30 Féminin
Nb de Messages : 128
En savoir +
MessageSujet: Re: La Purge [RP Imp.]   Sam 17 Mar - 23:42

La Purge.


Tout était si devenue tellement étrange pour le jeune lion… Wivu avait disparut. Son idole c’était… Envolé. Il avait laissé tout les Jangowas derrière lui. Il avait laissé sa compagne, et ses enfants… Il avait crue voir tout son monde s’écrouler. Celui qu’il avait tant admiré les avait tous trahis. Sans raison. Sans explication. Autant dire que cela avait remit pas mal de chose en question dans la tête du mâle. Il c’était ainsi montré silencieux, observateur, et calme. Il écoutait simplement les conversations des grands. Surtout des conversations entre ses parents. Lusio lui, disait que Wivu n’était pas aussi digne qu’il l’aurait crue. Qu’il n’avait donc pas sa place à leur tête. Et qu’il avait juste terminé ce qu’il avait à faire. En soit, viré Shabel. Il disait aussi qu’à présent, le clan avait la possibilité de rebondir, reprendre de la superbe. Mais que pour cela il leur fallait un nouveau dirigeant. Quelqu’un capable de tenir se rôle. Et Kishi… Sa mère… Elle souhaitait que Lusio redresse la tête et prenne cette place. Mais le mâle ne le souhaitait pas. Oh non. Il assurait que cette place était bien trop lourde en charge pour lui. Mais qu’il allait tout faire pour prendre la place de Khassim. A ces yeux, ce lion avait occupé cette place depuis bien trop longtemps. Et maintenant que Shabel n’était plus là… Lui aussi allait devoir faire sa révérence.

Sauf que… Hatasa avait finit par bouger. Avant son père. Elle c’était placé en hauteur, surplombant le clan, et avait rugit avec force pour attirer tout les regards. Et cela n’avait pas loupé. Ainsi la petite famille de Dyami c’était mise en mouvement pour s’approcher, et le jeune lion avait redressé les oreilles, attentif, prêt à tout enregistrer. Et autant dire que ces paroles furent particulièrement bien accueillit. Du moins pour lui. Parce que si Dyami était ravis de voir Khassim être ainsi renvoyé, et tout les sang-mêlé être ainsi bannit, Lusio lui était bien moins enjoué. Oh ça non… Kaya. Une femelle venait de se placer sur le poste qu’il convoitait. Ce poste dont il avait eut l’intention de revendiquer dans la journée. Tout ses projets venaient de disparaitre, en un instant. En de simple parole. Kishi quand à elle, trouva la situation plutôt amusante et ne tarda pas à se moquer de son cher compagnon, trop lent à réagir. Tant pis. Lusio restait tout de même un guerrier puissant.

Kishi fut la première à réagir à l’annonce. Plutôt ravis de voir des lionnes prendre le clan en main, elle se sentit comme poussé des ailes.

- Nous ne devons plus accepter ça ! Les Sang-mêlé et ceux qui friquotent avec les étrangers ne devraient même pas avoir la possibilité de rester avec nous ! L’impératrice à raison ! Il est temps de les jeter hors du grand désert !

Aussitôt elle montra les crocs, tout en sortant les griffes. Elle était prête à mettre à exécution la décision d’Hatasa. Et autant dire que son compagnon, Lusio, oublia bien rapidement sa mauvaise humeur pour se ranger au coté de sa compagne, lui aussi prêt à en découdre s’il le fallait.

Quand à Dyami ? Il avait écouté sa mère avec attention, et un sourire avait finit par glisser sur le coin de ses babines. Peut-être que finalement la journée allait être bien plus palpitante qu’elle ne semblait avoir commencé. Même s’il n’était encore qu’un lionceau insignifiant aux yeux du clan, il souhaitait mettre son grain de sel dans l’histoire.
Codage par Libella sur Graphiorum

_________________
Dyami vous grogne dessus en Darkred


PrésentationGalerieRecherche rp
Avatar @ Ocylan // Signature @ Prince Voldy // Design @ Rono/Cynblack
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4972-dyami-grain-de-sable-parm
avatar
PLAYER04


À mon sujet

Age : 23 Féminin
Nb de Messages : 479
En savoir +
MessageSujet: Re: La Purge [RP Imp.]   Dim 18 Mar - 0:47

Le désert avait bien changé depuis peu. Certes le vent soufflait encore, les dunes étaient à leur place et les Mositus n'étaient pas revenus depuis les anciennes guerres. Mais l'empereur avait disparu. Et disons que son absence ne passait pas inaperçu.

Jehara, bien qu'habituellement peu inquiet, était anxieux du futur de son Clan. Proche de l'exil pour son passage adulte, il ne partirait pas l'esprit tranquille. Laisser ses sœurs et sa mère dans un tel bordel politique le rendait nauséeux. Par chance, Hassun et Hasnka étaient revenus, ce qui lui permettrait de dormir plus paisiblement.

Mais ce jour là, l'appel d'Hatasa résonna dans le désert tel un tocsin sinistre. Jehara devinait bien son annonce, mais il ne s'attendit pas la suite. Écoutant religieusement son impératrice, il haussa doucement les sourcils en écoutant ses dires. Les sang-mêlés... Khassim destitué... Kaya nommée à la tête des guerriers... Jehara en eut le tournis. D'un coté, il était bien d'accord pour préserver la pureté de son Clan. D'un autre, la destitution de Khassim lui semblait catapultée, un guerrier qui avait fait ses preuves et avait donné des résultats.
Curieux, il fixa le déchu, qui semblait bouillir de rage, puis il regarda sa mère. Avait-elle été mise au courant ? Un drôle de sentiment parcourut Jehara, qui se sentait à la fois trahi et fier pour Kaya.
Près de lui, Dyami n'hésita pas à exprimer son approbation. Jehara hésita. Bien sûr que c'était une bonne nouvelle, bien sûr. Mais il était trop tôt pour se prononcer, surtout avec tant d'inconnus en perspective. Il se racla la gorge et lança d'une voix timide, peu habitué à prendre la parole à cause de son jeune âge :
    « Et pour Sheria, majesté ? N'est-elle pas une sang-mêlée ? »
Bien qu'il n'avait aucune dent contre la fille de l'ex-impératrice, il se demandait vraiment ce qui allait lui arriver. Autant qu'elle se fasse bannir, elle n'était pas en sécurité avec eux désormais.


_________________
Jehara vous lorgne en #6F5229


© Moi

Spoiler:
 


Joyeux Noël !:
 


Ancien perso, Jen:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4826-jehara
avatar
PLAYER04


À mon sujet

Age : 19 Féminin
Nb de Messages : 205
En savoir +
MessageSujet: Re: La Purge [RP Imp.]   Dim 18 Mar - 12:04


La fille de l'Impératrice avait sentit sa mère sensiblement différente en ce jour, elle n'avait cessé de l'observer, songeuse. Que se tramait-il dans l'esprit de sa chère mère ? Certes, elle savait que la brusque disparition de Wivu l'avait énormément affecté : Lahira n'avait jamais cessé de voir Hatasa et Wivu comme un idéal. Un couple idéal. Des guerriers idéaux. Des Jangowas idéaux. Puis tout c'était brisé lorsque son père avait disparu sans laisser de traces et le petit univers de la lionne c'était un peu brisé... Se transformant légèrement en colère sourde vis-à-vis de son père qu'elle avait tant aimé et adulé.

Proche de sa fratrie, Lahira n'avait pas quitté des yeux sa mère qui se hissait sur une haute dune afin d'avoir la hauteur requise pour attirer l'attention de tous. Son rugissement fit frémir de joie la petite lionne : qu'est-ce qu'elle en imposait, sa maman ! Assise près de Hiari, les yeux rivés sur Hatasa qui s'exprimait, la petite lionne aux yeux dorés ne pouvais pas s'empêcher de sourire doucement. Les propos de l'Impératrice lui arrachèrent un ronronnement : bannir les sangs-mêlés et destitués Khassim semblaient à Lahira une idée excellente ! Du moins, selon ce qu'elle avait entendu toute sa vie et ce qu'elle pensait à présent. Et Kaya, cheffe des guerrières ! Lahira chercha du regard la mère de Lewa, Chukia et Jehara, des étoiles dans les yeux. Des femelles au pouvoir... C'était, une grande avancée, non ? Enfin, elle avait tant entendu de propos macho de la part des mâles que... Oui, ça semblait bien, hein ?

« Hiari, je pense qu'on assiste à un grand moment ! Tu sens la fièvre des purs Jangowas dans l'air ? C'est... c'est beau. »

Chuchota la petite dans l'oreille de sa bien aimée petite sœur, la couvant d'un air enthousiaste. Déjà, certains répliquaient avec ferveur, tout à fait d'accord avec les propos de celle qui était maintenant le seul maître à bord.

« Tu crois qu'ils vont tuer Sheria ? » Demanda t-elle finalement à Hiari après avoir entendu les propos de Jehara, curieuse de connaître l'avis de la petite lionne qui ressemblait tant à leur père.

_________________
"Daughter of the Great Desert,
She looks for the absolute Knowledge."


Personnage ©️ Rinkisha
Kit ©️ Fleck
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t5212-lahira-sang-bleu-despote-
avatar
PLAYER01


À mon sujet

Age : 15 Féminin
Nb de Messages : 47
En savoir +
MessageSujet: Re: La Purge [RP Imp.]   Dim 18 Mar - 17:24

Ce matin, j'étais restée non loin de Maman. Elle semblait un peu différente aujourd'hui, plus forte, plus déterminée. J'étais curieuse de savoir ce qui pouvait bien se passer dans l'esprit de l'Impératrice. Après mes nombreuses discussions avec ma grande sœur, je commençai à me remettre petit à petit de la disparition de mon père, transformant ma tristesse en colère, ce mêlant elle-même à de la détermination. Il nous avait abandonné, soit ! On avait pas besoin de lui pas vrai ? ... Bien sûr qu'on avait besoin de Wivu. C'était d'ailleurs pour cela qu'on souffrait tous tant, enfin tous... Jenkaa n'a pas l'air trop triste lui. Je l'enviais un peu. Il semblait tellement sûr de lui que parfois je me demandais si j'étais bien née dans la même portée que lui.

Soudain, Maman monta sur une dune légèrement plus imposante que celle où elle s'était nichée précédemment et poussa un rugissement d'une puissance extrême. Qu'est ce qu'elle était forte ma Maman... Je vins m'asseoir à côté de Lahira, visiblement elle aussi impressionnée par Maman. Une vague de fierté me fit bomber le poitrail. Fouettant l'air de ma queue, j'écoutais ma mère avec une concentration infinie.

Cela fait un moment que le Désert n’est plus aussi noble qu’il le devrait. Cela nous a conduit à devoir supporter une impure au pouvoir jusqu’à ce que l’un d’entre nous décide d’y mettre un terme. Cela ne doit en aucun cas se reproduire ! La confiance que nous avons les uns pour les autres n’est possible que si nous sommes faits du même sable. J’ai donc décidé de bannir les sang-mêlé du Désert et ceux qui ont eu la bêtise de les engendrer. Pour cette faute, je relève Khassim de ses fonctions et nomme Kaya comme nouvelle Cheffe des Guerriers.

Ces paroles me remplirent d'avantage de fierté. Ma mère avait eut une idée excellente. Les étrangers n'avaient fait que souiller le Désert ! L'ancienne impératrice en était la preuve ! Heureusement, Wivu l'avait remise à sa place. Je poussai un rugissement -plutôt un couinement- de détermination. Ma sœur ainée vint alors me chuchoter quelques mots :

« Hiari, je pense qu'on assiste à un grand moment ! Tu sens la fièvre des purs Jangowas dans l'air ? C'est... c'est beau. »

«  Ouais ! Les sang-mêlés ont abusés de la bonté de notre clan depuis trop longtemps ! Il est temps de les remettre à leurs places ! » dis-je avec un sourire carnassier.

Mon aînée me demanda alors si on allait tuer Sheria. Une méthode peut-être excessive aux yeux de certains, mais bigrement efficace ! Pour ma part, je préférais cette option. Mais le choix revenait à Maman. Je dis alors à Lahira aussi discrètement que je pus:

J'espère ! Je trouve déjà cela aberrant que Wivu et Maman ne l'aient pas exilée en même temps que sa charogne de mère ! Et toi ? Tu en penses quoi ?




_________________
Avatar ©️ Lyrou (moi) Signature ©️ Kilauea
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t5500-hiari#112216
avatar
PLAYER03


À mon sujet

Age : 15 Féminin
Nb de Messages : 190
En savoir +
MessageSujet: Re: La Purge [RP Imp.]   Dim 18 Mar - 18:54


    Une journée morose et banale se dessinait à l’horizon. Akef ne voyait plus vraiment la différence entre chaque jour. La seule chose qui caractérisait chaque levé de soleil, pour lui, était que l’exil approchait à grands pas. Bientôt, il se retrouverait seul, seul face à tout, et surtout seul face au désert. Il avait toujours l’habitude de se réveiller auprès de sa mère, et ce ne serait bientôt plus le cas. Sa présence allait lui manquer, beaucoup. Mais il reviendrait, encore plus fort que lors de son départ. Il la rendrait fier et honorerait son feu père. De toute façon, il y arriverait, comment un fils du désert ne pouvait pas réussir cette épreuve ?

    Comme à son habitude, il avançait dans le sable, seul et vide de toute émotion. Ses pattes s’avançaient instinctivement lorsque son cerveau le leur demandait. Il entendait quelques discussions de Jangowas par-ci, par-là, mais avait bien d’autres choses à faire. Comme s’entraîner, tiens. Et eux, n’avaient-ils rien d’autres à faire que parler ? Ils devaient bien manger, non ? Alors pourquoi restaient-ils ici à papoter comme des vieux ? Alors qu’il partait en direction d’un coin isolé du reste du clan, un puissant rugissement résonna dans le désert, contrastant avec le calme qui était pour le moment présent. Il tourna la tête, lassé et énervé qu’on le dérange alors qu’il avait enfin trouvé une occupation. Son regard ne resta que quelques secondes sur la silhouette perchée sur la dune. Il n’avait pas eu le temps d’identifier le félin, mais s’en foutait un peu. Il allait reprendre son chemin lorsque sa mère arriva à côté de lui, telle une furie.

    - Mais qu’est-ce que tu fais là, Akef ? Tu ne vois pas que l'impératrice essaye de rassembler le clan, et toi, tu t’en vas ? Allez, dépêche-toi !

    Akef grommela quelque peu et courut aux côtés de sa mère jusqu’au rassemblement de lions. Le petit Jangowas n’aimait pas ce mot, rassemblement. Il avait bien d’autres choses à faire que de se retrouver avec les lions de son clan, tout le monde entasser les uns sur les autres alors qu’ils avaient toutes la place autour d’eux. Une fois près des autres, il releva néanmoins la tête, afin de paraître aussi fier que possible. Il pensait que Maha allait se mettre à l’écart des autres, sachant bien sa réticence aux contacts. Mais, elle n’en fit rien, se faufilant entre les lions. Akef soupira bruyamment avant de suivre sa mère, jurant intérieurement à chaque fois qu’un pelage étranger venait le frôler. Il rejoint finalement sa génitrice, au premier rang. Il s’assit à ses côtés, et son oncle les rejoignit rapidement.

    - Cela fait un moment que le Désert n’est plus aussi noble qu’il le devrait. Cela nous a conduit à devoir supporter une impure au pouvoir jusqu’à ce que l’un d’entre nous décide d’y mettre un terme. Cela ne doit en aucun cas se reproduire ! La confiance que nous avons les uns pour les autres n’est possible que si nous sommes faits du même sable. J’ai donc décidé de bannir les sang-mêlé du Désert et ceux qui ont eu la bêtise de les engendrer. Pour cette faute, je relève Khassim de ses fonctions et nomme Kaya comme nouvelle Cheffe des Guerriers.

    Les réactions ne se firent pas attendre et des paroles fusèrent de tous les côtés, questions ou bien cris. Il tourna la tête respectivement vers sa mère puis vers Nacer. Tous deux affichaient un sourire victorieux. Il connaissait bien les positions de chacun sur la question des sangs-mêlés et cela ne l’étonna pas. Lui, comme à son habitude, restait neutre. Qu’ils partent ou qu’ils restent, qu’est-ce que ça allait changer à sa vie après tout ? Rien. Alors, l’impératrice pouvait bien faire ce qu’elle voulait, il s’en fichait royalement. Et tant mieux pour Kaya, Khassim n’allait plus vivre longtemps, de toute façon. Proche d’un autre petit groupe, il entendit vaguement les filles d’Hatasa parler, mais n’y prêta aucune attention. Sa mère échangea un regard avec son frère et se leva rapidement. Elle se tint droite, la tête légèrement plus élevée. Akef la regarda avec émerveillement, elle semblait plus noble qu’aucune autre lionne présente ici. Même l’impératrice ne faisait pas le poids contre elle, de son point de vue. Le petit était très fier d’être son fils, fier de savoir que son sang coulait dans ses veines. Maha prit la parole d’une voix forte.

    - Je suis entièrement en accord avec vous, majesté. Nous ne pouvons pas tolérer plus longtemps cet affront. Nacer et moi vous offrons nos services, si réticence, il venait à avoir de la part de la vermine impure. dit-elle avec un sourire carnassier et victorieux collé aux babines.

    Akef regarda de nouveau l’impératrice, toujours neutre. Il attendait de voir si les choses allaient se corser, ça pourrait devenir marrant, après tout…

_________________


Avatar et signature ©️ Kilauea  I love you
Akef vous remballe en #705A52
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t5494-akef
avatar
PLAYER03


À mon sujet

Age : 25 Féminin
Nb de Messages : 107
En savoir +
MessageSujet: Re: La Purge [RP Imp.]   Lun 19 Mar - 14:08


ft. Daren & Clan

La Purge




Récemment, l'Empereur à qui tout réussissait depuis qu'il ait défait Shabel en duel, avait pris la poudre d'escampette. Personne, pas même sa famille ne savait réellement pourquoi, il s'était juste contenté de disparaître du jour au lendemain. Laissant un Clan sans Chef, ce n'était pas pratique courante. Des rumeurs avaient commencé à se répandre parmi le petit peuple. Daren n'en avait cure, que cela soit un tyran ou un autre qui les domine, lui importait peu. Ce Clan était de toute façon composé de Tyrans, cela ne changeait alors pas grand chose. Il en savait un rayon puisqu'il s'était fait martyriser tout au long de sa vie. Un soupire las, et ça y est le mâle ouvre les paupières sur des yeux fatigués et cernés. Il se force à arborer un sourire mesquin, car plus que quiconque il doit travailler, à son rôle, celui qu'il prends en public pour éviter de se faire marcher constamment sur les pattes. Il étire ce corps grandi et plus maigre dont la pré-adolescence l'a doté. Le jeune mâle a même rattraper en taille ses camarades, Hana, sa mère ainsi, que Ekene sont très fiers du lion qu'il est en train de devenir, mais Daren à l'impression de mourir un peu plus chaque jours. Jehara est aussi faible que lui, mais lui on lui pardonne tout parce qu'il est l'enfant chéri d'un membre très apprécié par la famille Impériale. Il hait son camarade, pour lui la vie tellement facile.

Lorsque l'Impératrice par procuration rugit, Daren se dirigea sans grand empressement en compagnie de ses proches vers l'attroupement de jangowas déjà présents, mais demeura un peu à l'écart assis sur une pierre. Son père Kamau, n'était pas vraiment en accord avec son arrivée au pouvoir, pour lui elle était indigne de ce grade, puisqu'elle n'avait battu personne pour y accéder. Elle ne méritait simplement pas tant d'égards. Son père était un vieux grincheux machiste, il ne mâchait donc pas sa désapprobation à l'égard de Hatasa. Hana, quant à elle soutenait cette initiative, peut-être qu'avec Hatasa au pouvoir, pensait-elle, les femelles ne seraient enfin plus considérées que comme des poules pondeuses. Ekene avait du mal à l'admettre, mais il était plus de l'avis de son père, sans pour autant se montrer aussi extrémiste que lui. Daren regardait tout cela d'un oeil las, absenty. Il s'en fichait bien de l'évolution du Clan. Toute sa vie on l'avait malmené, tout ça parce qu'il était né différent des siens, et légèrement handicapé, il était plein de haine. Haine qu'il faisait tout son possible pour étouffer, mais pour combien de temps encore. Lorsqu'enfin Hatasa prit la parole, les jangowas se turent pour l'écouter.

- Cela fait un moment que le Désert n’est plus aussi noble qu’il le devrait. Cela nous a conduit à devoir supporter une impure au pouvoir jusqu’à ce que l’un d’entre nous décide d’y mettre un terme. Cela ne doit en aucun cas se reproduire ! La confiance que nous avons les uns pour les autres n’est possible que si nous sommes faits du même sable. J’ai donc décidé de bannir les sang-mêlé du Désert et ceux qui ont eu la bêtise de les engendrer. Pour cette faute, je relève Khassim de ses fonctions et nomme Kaya comme nouvelle Cheffe des Guerriers.

Rien de bien intéressant. Les privilégiés le devenaient encore plus, et les sang-mêlés allaient être bannis. Mais où allait se Clan.. *Grand Désert, ne vois-tu pas que cette injustice ne mènera nul part ? Encore une fois, les membres qui te vénèrent font n'importe quoi..* Le jeune Daren aimait s'adresser à sa Divinité. Même si cela ne changerait probablement rien à ce qui allait se passer. Il aimait imaginer qu'il serrait entendu quelque part par le Lion du Désert qui gère et harmonise la vie ici bas. Le presque adolescent n'arrivait toujours pas à comprendre pourquoi les Jangowas se montraient si intolérants envers leurs prochains. Il était tellement plus facile d'être tolérant et courtois en vers ses semblables. Le mâle couleur sable orienta ses prunelles violettes abyssales vers le soleil. *Oh Grand Désert, pourquoi m'avez-vous fait naître dans ce Clan ?* SAns doute parce que Daren avait quelque chose à faire pour aider ce Clan. C'est une réponse en particulier qui le fit tiquer, il alla se placer devant Hatasa, il s'inclina d'abord, arborant un visage neutre.

"Votre Majesté, si je puis me permettre je ne remets aucunement en cause vos décisions, mais en ce qui concerne Sheria, que ce parjure- il lance un regard à Khassim- a décidé d'enfanter avec une sang-mêlée de pleine volonté, elle n'y est pour rien. L'on ne choisit pas comment et où l' on naît, ni ses parents. Le Désert, a décidé de l'accueillir parmi les siens, tout comme moi. Les enfants ne devraient pas être tenus responsables des pêchés commis par leurs aînés."
- Adrenalean 2016 pour Bazzart.


_________________
Daren découvre la terre des lions en #29088A.

Kit (c) Wimbo, merci! ♥


Dernière édition par Daren le Mer 21 Mar - 17:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
PLAYER04


À mon sujet

Age : 18 Féminin
Nb de Messages : 229
En savoir +
MessageSujet: Re: La Purge [RP Imp.]   Lun 19 Mar - 19:29





La Purge

Jangowas




POST EFFACÉ PAR MANIPULATION INVOLONTAIRE. TvT

Sera retapé dans les jours à venir.

16-04-18





_________________
Avatar par Nix ♥️ Signa par IXsln ♥️
:
 


Dernière édition par Kaya le Lun 16 Avr - 18:07, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3439-kaya-little-terror-of-the
avatar
PLAYER01


À mon sujet

Age : 29 Féminin
Nb de Messages : 26
En savoir +
MessageSujet: Re: La Purge [RP Imp.]   Sam 24 Mar - 10:45

Occupée, comme à mon habitude, à me disputer avec mon frère, je le plaqua au sol, lorsque un puissant rugissement me fit tourner la tête, je crus que c'était mon père tellement le rugissement était puissant, je tourna alors la tête et je vis Hatasa, mon Impératrice. Elle était située sur une dune. Elle était impératrice depuis que son compagnon, le salaud, Wivu, ex-empereur du désert partit du clan, du désert, sans explication. Un beau connard, je dois l'avouer, personne n'aurai cru ça de lui. Intriguée cependant, je laissa mon frère au sol pour m'approcher de Hatasa , au côté de ma soeur. Cependant , une voie m'interpella, une voie que je n'aimais guère :

Naheema ! Tu t'es encore battut ?! Quand comprendra tu que tu ne dois pas te battre ? Regarde toi , tu as le pelage tout ébouriffé !

C'était ma mère, qui accourrait vers moi, comme à sa fâcheuse habitude, elle me lissa le pelage avec sa langue, comme quand j'étais encore une gamine. Agaçait de ce comportement idiot, je lui donna un petit coup de patte, et elle arrêta.

Maman ! Bon sang arrête ! c'est énervant !

Je jeta un regard furieux à ma mère, derrière moi, sans que je me doute de quelque chose, mon père marchait dans notre direction, l'allure toujours aussi digne. Sa voie grave et sèche me fit sursauter :

Ta mère à raison petite. Si tu ne reste pas en place et que tu ne prend pas soin de toi, tu n'attirera jamais un bon parti.


Agacée par les stupidités de mes parents, je leva les yeux au ciel et je m'approcha un peu plus de Hatasa pour écouter son discours:

Cela fait un moment que le Désert n’est plus aussi noble qu’il le devrait. Cela nous a conduit à devoir supporter une impure au pouvoir jusqu’à ce que l’un d’entre nous décide d’y mettre un terme. Cela ne doit en aucun cas se reproduire ! La confiance que nous avons les uns pour les autres n’est possible que si nous sommes faits du même sable. J’ai donc décidé de bannir les sang-mêlé du Désert et ceux qui ont eu la bêtise de les engendrer. Pour cette faute, je relève Khassim de ses fonctions et nomme Kaya comme nouvelle Cheffe des Guerriers.

Je l'écouta attentivement en approuvent d'un signe se tête, c'était entière vrai, notre clan est souillée par cette vermine. A côté de moi, j'entendis mon frère se plaindre à voie haute pour être sur de se faire entendre :

C'est du grand n'importe quoi ! Khassim n'y est pour rien ! Tu n'as aucun droit sur lui, il est supérieur à toi ! Toi tu n'es qu'une femelle , t'as place n'est pas à la tête du clan !


J'herrissa mon pelage et flanqua un grand coup à mon frère, ce qui lui fit basculer en arrière, je ne fut pas la seule à être grandement énervée par mon frère, mon père et ma mère étaient aussi tout les deux en train de se contenirent pour ne pas tuer mon frère, pour une fois qu'ils n'étaient pas des cons. J'observa mon frère avant de lui cracher des mots à la gueule , le plus discrètement possible :

Tais toi triple idiot ! Tu n'es pas digne de s'exprimer 'librement ni même de contester les ordres de notre Impératrice alors chut !

Mon frère me regardait, le regard furieux, il fit mine de se relever pour m'attaquer mais le grognements sourd de mon père le fit vite changer d'avis. De mon côté , je me tourna vers mon Impératrice , le sourire au babines, heureuse que les sang-mêlé disparaissent de notre Désert tant aimé. À côté de moi, j'entendis mon père s'exclamer :

L'impératrice a raison ! Il y a bien longtemps que les sang-mêlé auraient du disparaitre pour toujours de notre Désert ! Khassim n'est pas digne d'honorer ses fonction alors qu'il a engendré une sang-mêlé ! Il a trahis le Désert en fesant ça !

Je regardais ma mère , au côté de mon père, approuvaitles faits d'Hatasa, ma soeur, elle, était à mes coté , et regardais Hatasa en souriant fièrement, la connaissant, elle était heureuse que notre clan retrouve sa noblesse.

_________________
©️kit by Ranouille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
PLAYER05


À mon sujet

Age : 21 Féminin
Nb de Messages : 776
En savoir +
MessageSujet: Re: La Purge [RP Imp.]   Dim 25 Mar - 19:04


Je somnolais dans un coin quand l'appel de Hatasa me réveillait complètement. Je me redressais d'un bond, pensant que j'avais commis une gaffe avant de l'entendre faire un discours. Parlant des sang-mêlés qui avait que trop souillé notre désert. Bien que cette idée me déplaisait, je n'en disais rien. Écoutant l'Impératrice jusqu'au bout ainsi que les émulsions de joie que l'assemblée lui accordait. Certes, j'aimais beaucoup voir une femelle au pouvoir bien qu'elle n'est pas gagné ce combat si cher aux machos mais chasser les sang-mêlés n'était pas la meilleure chose à faire. Ce n'était pas aux enfants qu'il fallait s'en prendre mais plutôt aux géniteurs. Je soupirais plusieurs fois, n'ayant pas une grande envie de me joindre à cette mascarade d'union de clan. Seul la réplique de Daren m'avait intéressé. Faisant face à l'impératrice, il annonçait :

"-Votre Majesté, si je puis me permettre je ne remets aucunement en cause vos décisions, mais en ce qui concerne Sheria, que ce parjure , a décidé d'enfanter avec une sang-mêlée de pleine volonté, elle n'y est pour rien. L'on ne choisit pas comment et où l' on naît, ni ses parents. Le Désert, a décidé de l'accueillir parmi les siens, tout comme moi. Les enfants ne devraient pas être tenus responsables des pêchés commis par leurs aînés."

Je regardais les différentes réactions suites à la réplique la plus censé de l'assemblée.. Personne ne semblait aller dans son sens, même Kaya lui jetait un regard noir. J'étais plutôt du genre solitaire depuis le décès de ma mère mais là, je devais prendre parti.. Même si j'étais pour les femelles au pouvoir, je penchais plus pour Daren pour le coup. Je m'approchais donc de lui pour parler à mon tour :

"-Je m'excuse votre majesté, mais je pense que les arguments de Daren devrait nous faire réfléchir.. Ce n'est pas les sang-mêlés qui doivent être chasser mais plutôt leurs traîtres de parents. Tant que les sang-mêlés n'ont pas de descendance.. Cela n'aura pas d'incidence."

_________________

Huzuni répond à ses congénères en #af0e0e

Rapport du Matin ~ Demande de RP
Présentation
~~~
!! Activité variée ~ Rp la semaine le plus souvent / indisponible le Week-end ~ !!



Avatar & Signature ©️ Kilauea
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t5510-huzuni-feministe-maj-22-0
avatar
PLAYER01


À mon sujet

Age : 22 Féminin
Nb de Messages : 92
En savoir +
MessageSujet: Re: La Purge [RP Imp.]   Mar 27 Mar - 15:51




Tout semblait s’enchaîner avec une nouvelle ardeur depuis qu’il avait confié ses dernières découvertes à l’Impératrice. Si actuellement il ne savait pas ce qu’il adviendrait de ces informations et quel usage Hatasa en ferait, Hassun pouvait tout de même compter sur une animation particulièrement intéressante. Le clan tout entier s’était rassemblé pour écouter l’annonce de l’Impératrice qui les surplombait tous. Se tenant droit et fier, le jeune mâle attendait de voir de quoi il en retournait. Oh qu’il ne fut pas déçu d’apprendre la nouvelle – un sourire presque mauvais se dessina sur ses babines tandis qu’une satisfaction toute particulière parcourait son corps. Enfin ! Le jeune mâle coula un regard vers Dyami et fut plus qu’heureux de voir que lui aussi arborait un sourire face à cette nouvelle.

Les sangs-mêlés et les traîtres allaient disparaître du clan et seraient bientôt condamnés à être avalés par le Grand Désert lui-même. Probablement qu’Hassun aurait désiré marquer davantage le coup avec l’exécution des traîtres tel que Khassim, mais peu importe, il avait déjà bien plus qu’il n’avait pu l’espérer en se s’éveillant ce matin. Le regard d’Hassun passa ensuite vers Kaya qu’il gratifia d’un signe de tête respectueux quand il apprit son ascension. Alibi et Wema seraient fiers de voir à quel point sa sœur avait fait du chemin. Dommage que son père n’ait pas davantage crû en ses capacités… Mais lui, en tant que petit frère, il était fier et ce sentiment là transparaissait clairement sur son visage.

Mais voilà, si certains approuvaient les décisions de l’Impératrice il y en avait d’autre qui se permettaient de les contester. Et quels contestataires que voici ! Des lionceaux ! Hassun se retint de rire bien qu’il ne put s’empêcher de lever les yeux au ciel, exaspéré par tant d’audace mal placée. Traîtres et impures étaient un déshonneur pour les Jangowas – ils se décrivaient comme appartenant au clan du désert mais ce n’était rien d’autre qu’une stupide mascarade et une honte que les lions de sables traînaient depuis trop longtemps. Les empêcher d’avoir des enfants ? Ah la bonne blague ! Comment pourraient-ils avoir une garantie quand des Jangowas de sang pur ne respectaient pas cet engagement ? Le regard noir, Hassun lança :

«  Le Désert aux Jangowas, il n’y a pas plus simple comme principe. Nous l’avons bafoué tellement longtemps que certains d’entre nous semblent avoir oublié la fierté des lions de sables. Impures et traîtres n’ont rien à faire parmi les nôtres. »

Hassun avait assez confiance en Hatasa pour espérer que celle-ci ne se laisse pas marcher sur les pieds par des enfants qui n’avaient pas les valeurs des leurs. Qui n’avait pas passé l’adolescence et encore rien vu de ce qui se passait en dehors du désert et de la réputation des Jangowas. Claquant des crocs, le jeune mâle conclut :

«  Ils devraient reconnaître leur chance. Ils sont seulement exilés. »

_________________
©️LOTHEGAN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4807-hassun-enfant-du-desert
avatar
Meneur de Jeu


À mon sujet

Age : 97 Masculin
Nb de Messages : 314
En savoir +
MessageSujet: Re: La Purge [RP Imp.]   Mer 28 Mar - 9:47






Le rassemblement des Jangowas n’avait pas pris longtemps à s’effectuer – tous étaient rassemblés de manière à entendre les dires de la soi-disant Impératrice du Grand Désert. Malgré tout sous ses ordres, Khassim ne tarda pas à tendre l’oreille malgré une mauvaise volonté évidente. Le vieux lion pensait entendre le discours de la Jangowas éplorée qui prônait, par le biais de sa bonne volonté, sa revendication au pouvoir. Mais il en fut tout autre et si la surprise peinte sur le visage du Général - enfin Ex-général - se faisait entrevoir, elle laissa bientôt la place à une profonde haine et une colère sans limites. Voyant que peu de soutient lui était offert que tous semblaient s’être ligués contre lui, il ne manqua pas de cracher toute son amertume en foudroyant Hatasa du regard :

« Et c’est toi, une pseudo Impératrice qui donne les ordres ? Tu n’es rien du tout. Tu n’as pas gagné ta place. Tu n’as aucun droit sur les Jangowas et t’obéir ne fais pas parti de mes obligations. J’avais un devoir envers ton traître de compagnon mais toi … Toi ma pauvre Hatasa, tu n’es qu’une pathétique lionne qui de surcroît s’attribue un rang qu’elle n’a pas mérité. »


Mais s’il n’y avait eu que Khassim pour s’offusquer de cette situation, alors peut-être qu’Hatasa n’aurait pas eut à craindre un quelconque soulèvement de la part des Jangowas. Les sang-mêlé, puisque c’est ainsi qu’ils étaient nommés, ne se firent pas prier pour avancer leur indignation. Sheria fut d’ailleurs la première à prendre la parole parmi eux. Fille de Shabel, elle avait déjà vécu l’exil de sa mère ainsi que les moqueries et le mépris de chacun. Voilà que c’était à son tour et celui de son père et nul doute que ses demi-frères se délecteraient du spectacle, ne s’étant jamais considérés les uns les autres.

« Ton rang n’a jamais rien signifié et ne provenait que de Wivu. Maintenant qu’il n’est plus là ton rang n’est pas plus légitime que le miens. Je suis Jangowas et tu n’as aucun droit de me bannir. Pour que ta misérable petite entreprise est réellement un sens, il aurait fallu que nous soyons tous rendus au Désert dès la naissance. Nous avons accepté toutes les traditions parce que c’est ce que nous sommes. Rahasya s’est même plié à l’exil et en est revenu triomphant. »


©️ Ukarimu


Le concerné, d’un naturel discret et effacé, avait relevé la tête à l’entente de son nom. Il n’avait pas été surpris par l’annonce de l’Impératrice et bien que cela le désole de voir à quel point les Jangowas pouvaient se révéler sectaire, le mâle ne s’était pas prononcé. Il nourrissait cependant une certaine amertume quant à la conclusion de certains. Ce qui se déroulait devant eux était un coup d’état masqué par une Purge. Où était donc la fierté et l’honneur des Jangowas avec une ascension digne de ce nom et par le combat ? Selon lui, pour le moment, tout avait été dit, alors il continua à se murer dans le silence bien que son visage trahisse ses émotions. Les sourcils froncés et le regard presque haineux, il n’en était pas moins affligé.



©️ Romane 2308


Une autre qui fulminait, c’était Kanalua. Ses efforts pour paraître le plus Jangowas possible, rejetant elle-même avec la plus grande ferveur son côté Freelander, semblaient être balayés par un imposteur. Son indignation transparaissait. Suivant les dires de Sheria, la femelle ne tarda pas à darder l’assemblée du regard, crachant ses prochaines paroles :

« C’est ainsi que la fierté des Jangowas se manifeste ? En expulsant ceux qui ont vécu et chassé pour eux ? Comment est-ce que vous pouvez vous sentir souillés par les sang-mêlé alors qu’un sang pur s’est fait détrôner par Shabel et qu’un autre s’est fait la malle en laissant une marionnette à sa place ? »



Incarnés par Ajjin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE - HATASA


À mon sujet

Age : 23 Féminin
Nb de Messages : 252
Localisation : Dans le Désert

En savoir +
MessageSujet: Re: La Purge [RP Imp.]   Mer 28 Mar - 15:41

Comme je m’y attendais, les premières réactions ne tardèrent pas à survenir. Un brouhaha confus parcourut le clan avant que certaines voix plus fortes ne s’expriment.

Nous ne devons plus accepter ça ! Les Sang-mêlé et ceux qui fricotent avec les étrangers ne devraient même pas avoir la possibilité de rester avec nous ! L’Impératrice a raison ! Il est temps de les jeter hors du grand désert !

Celle qui venait de parler était Kishi, la mère de Dyami. Elles sortit ses griffes et montra les crocs pour appuyer ses paroles. Son compagnon, qui avait gardé le silence, ne resta pas pour autant sans rien faire puisqu’il épaula sa femelle. Mes yeux glissèrent sur leur fils et j’étais satisfaite de voir un sourire sur ses babines. Même si son avis ne changerait rien, au moins portait-il les valeurs des vrais Enfants du Désert.

Et pour Sheria, majesté ? N’est-elle pas une sang-mêlé ?

Cette fois-ci, ce fut une voix masculine et j’étais étonnée lorsque je trouvais son propriétaire. Jehara. Le ton avait été timide et il ne semblait pas à l’aise d’être le centre d’attention tout à coup. Sa question était légitime et même si je pensais avoir été claire dans mes propos, je tâchais de lui répondre avec l’apparente neutralité qui était la mienne.

Elle en fait partie oui, et c’est pour ça qu’elle est exilée.

Nouveau murmure dans l’assemblée. Je profitais de ce moment pour chercher mes enfants du regard et ne tardais pas à les trouver. Assis les uns près des autres, je pouvais voir les réactions de chacun d’entre eux. Pour une fois, Kumani n’avait pas son habituelle expression blasée mais arborait un sourire dur et son regard l’était tout autant. Je pouvais lire dans les yeux de Jenkaa toute l’admiration qu’il me portait. Quant à mes filles, je les voyais discuter toutes les deux et je me demandais ce qu’elles pouvaient bien se dire.

Je suis entièrement en accord avec vous, majesté. Nous ne pouvons pas tolérer plus longtemps cet affront. Nacer et moi vous offrons nos services, si réticence il venait à avoir de la part de la vermine impure.

Une nouvelle femelle venait de s’exprimer. Maha si ma mémoire était bonne. Le faciès toujours neutre, je jubilais intérieurement de voir que – si l’on excluait les enfants - c’était les femelles qui réagissaient. Outre le fait que Maha venait de m’offrir ses services, ainsi que ceux de son frère pour aujourd’hui, ils m’accordaient par la même occasion leur loyauté. Je ne pouvais pas rester immobile suite à cette offre et j’abaissais donc ma tête en guise de remerciement.

La place fut ensuite prise par un pré-adolescent. Il n’était pas bien compliqué de mettre un nom sur cette silhouette dénuée de queue. Daren s’inclina et je ne pouvais nier que cela commençait plutôt bien.

Votre Majesté, si je puis me permettre je ne remets aucunement en cause vos décisions, mais en ce qui concerne Sheria, que ce parjure a décidé d’enfanter avec une sang-mêlé de pleine volonté, elle n’y est pour rien. L’on ne choisit pas comment et où l’on naît, ni ses parents. Le Désert a décidé de l’accueillir parmi les siens, tout comme moi. Les enfants ne devraient pas être tenus responsables des pêchés commis par leurs aînés.

S’il avait bien débuté, on ne pouvait pas dire que la suite avait été de la même facture. Khassim était certainement le plus à blâmer dans cette histoire. Comment ce jeune pouvait-il prendre la parole pour défendre ceux qui ne le méritaient même pas ? Ma queue fouetta l’air, signe de mon agacement. Ma langue ne tarda pas à claquer elle aussi.

Ce n’est pas le Désert qui a décidé de l’accueillir mais sa mère ainsi que la tolérance de Vako et Akili. Les enfants ne choisissent pas leurs parents certes mais va dire ça au fils de Shabel et Khassim. Ils ont dû abandonner leur enfant à une mort certaine puisque son pelage n’était pas fait pour le Désert. Sheria n’a rien demandé, tout comme ses semblables et c’est pour ça qu’ils devraient s’estimer heureux de n’être qu’exilés.

Ce fut ensuite au tour de Kaya de se manifester. Restée silencieuse jusqu’à maintenant, la voilà qui s’avançait fièrement à travers nos camarades. Elle aussi s’inclina devant moi avant de se retourner.

Je jure que je m’acquitterais de cette tâche avec honneur et sérieux. Que j’y vouerai ma vie et ferai tout pour surpasser mon « prédécesseur ». Je le jure devant le grand Désert. Les erreurs commises par nos pairs dans le passé ne se reproduiront plus, j’y veillerais personnellement.

Intérieurement, j’étais soulagée. Je ne l’avais pas prévenue de mon intention de la nommer Générale et je venais de la mettre devant le fait accompli. J’aurais peut être dû le lui dire mais ça me paraissait logique de la promouvoir à ce poste. Elle avait dit qu’elle ferai tout pour surpasser l’ancien nommé mais selon moi, elle était déjà bien au-dessus de lui.

C’est du grand n’importe quoi ! Khassim n’y est pour rien ! Tu n’as aucun droit sur lui, il est supérieur à toi ! Toi tu n’es qu’une femelle, ta place n’est pas à la tête du clan !

Les propos de cette voix m’irritèrent, d’autant plus lorsque je remarquais que son propriétaire n’était autre qu’un lionceau n’ayant pas encore passé l’épreuve de l’Exil. En clair, il était bien trop jeune pour que son avis ait une importance à mes yeux. Cela dit, s’il pensait que Khassim était supérieur à moi, il se mettait la griffe dans l’œil. Et pas qu’un peu. Ce n’était pas moi qui avait volontairement forniqué avec une impure pour en engendrer une autre… Alors que j’allais lui répondre, celle qui était apparemment sa sœur se chargea de le faire. Sa méthode musclée sembla efficace puisqu’après ça, le jeune mâle se tint à carreau. La petite me sourit, sûrement fière d’elle-même. Ses parents semblaient furieux envers leur fils et il faudrait qu’ils revoient son comportement s’il voulait être respecté plus tard. Loin des idées de son fils, le père de cette fratrie apparemment belliqueuse parla à son tour.

L’Impératrice à raison ! Il y a bien longtemps que les sang-mêlé auraient dû disparaître pour toujours de notre Désert ! Khassim n’est pas digne d’honorer ses fonctions alors qu’il a engendré une sang-mêlé ! Il a trahi le Désert en faisant ça !

Au vu des réactions du reste de sa famille, voilà que je pouvais compter sur quatre membre supplémentaires pour me soutenir. Mais alors que je gagnais des soutiens au fur et à mesure, l‘intervention suivante me fit grincer des dents.

Je m’excuse votre majesté, mais je pense que les arguments de Daren devraient nous faire réfléchir… Ce n’est pas les sang-mêlé qui doivent être chassés mais plutôt leurs traîtres de parents. Tant que les sang-mêlé n’ont pas de descendance… Cela n’aura pas d’incidence.

Mais qu’est ce qui leur prenait à la fin ?! Ce n’était pas possible d’être aussi tolérants ! Depuis quand acceptions-nous sans sourciller les sang-mêlé à nos côtés ? Nous qui prônons la pureté de notre sang ! Que c’était-il passé dans les esprits des Jangowas pour que nous en arrivions à un tel point ?

Le Désert aux Jangowas, il n’y a pas plus simple comme principe. Nous l’avons bafoué tellement longtemps que certains d’entre nous semblent avoir oublié la fierté des lions des sables. Impures et traîtres n’ont rien à faire parmi les nôtres.

Par le Désert, enfin quelqu’un de censé ! J’avais reconnu la voix d’Hassun qui venait de répondre à ma place. Il était rentré d’Exil il y a peu et ce dont il m’avait fait part n’était pas très glorieux.

Ils devraient reconnaître leur chance. Ils sont seulement exilés.

Voilà qui était bien dit. Et en voilà un qui pouvait vraiment se revendiquer Fils du Désert. Pas comme d’autres qui, bien qu’ils s’étaient tus jusque-là, réagirent enfin. L’ancien Général fut le premier. Il éructait et je pouvais lire dans ses yeux toute la haine qu’il avait à mon égard.

Et c’est toi, une pseudo Impératrice qui donne les ordres ? Tu n’es rien du tout. Tu n’as pas gagné ta place. Tu n’as aucun droit sur les Jangowas et t’obéir ne fais pas parti de mes obligations. J’avais un devoir envers ton traître de compagnon mais toi … Toi ma pauvre Hatasa, tu n’es qu’une pathétique lionne qui de surcroît s’attribue un rang qu’elle n’a pas mérité.

J’encaissais les piques lancées sur mon ex-compagnon et sur moi-même. La vague de contestation n’était pas terminée et je l’essuierais jusqu’au bout avant de répondre quoi que ce soit. Après le père, voilà que c’était la fille qui prenait la parole.

Ton rang n’a jamais rien signifié et ne provenait que de Wivu. Maintenant qu’il n’est plus là ton rang n’est pas plus légitime que le mien. Je suis Jangowa et tu n’as aucun droit de me bannir. Pour que ta misérable petite entreprise ait réellement un sens, il aurait fallu que nous soyons tous rendus au Désert dès la naissance. Nous avons accepté toutes les traditions parce que c’est ce que nous sommes. Rahasya s’est même plié à l’Exil et en est revenu triomphant.

J’haussais un sourcil. Et quel Jangowa faisait-il là ? L’intéressé releva la tête à l’entente de son nom et malgré la colère qui se lisait sur son visage, il resta silencieux. Ils avaient beau tout faire pour se faire accepter, jamais ils ne seraient faits du même sable que nous. Si le mâle ne disait rien, une autre femelle appuya les dires de Sheria.

C’est ainsi que la fierté des Jangowas se manifeste ? En expulsant ceux qui ont vécu et chassé pour eux ? Comment est-ce que vous pouvez vous sentir souillés par les sang-mêlé alors qu’un sang pur s’est fait détrôner par Shabel et qu’un autre s’est fait la malle en laissant une marionnette à sa place ?

Une marionnette, vraiment ? J’inspirais un grand coup avant de répondre point par point à tout ce que l’on me reprochait.

Je n’ai pas gagné ma place en combattant, c’est vrai. Pour autant, est ce que l’un d’entre vous s’est manifesté pour briguer la place vacante lorsque Wivu est parti ? Non, personne ! Je n’étais peut-être « que » la compagne de l’Empereur mais aujourd’hui je suis l’Impératrice et je vous montrerais que je suis la personne la plus digne pour diriger le Clan et la plus digne que l’on ait vu depuis bien longtemps ! Mes prédécesseurs se sont montrés bien top doux à l’égard des sang-mêlé à tel point que l’une d’entre eux a pu nous diriger. C’est ainsi que nos valeurs semblent avoir disparues des esprits de certains. L’une des choses qui a toujours fait la fierté de notre clan était la pureté de notre sang. Et aujourd’hui, nous sommes loin de pouvoir prétendre à cette pureté. Pour ma part, je pense que tu es le plus à blâmer, Khassim. Tu as trahi le Désert de ton plein gré alors ne me parle pas de rang que je ne mérite pas. Contrairement à toi, à ta fille et ses semblables, nous sommes de véritables enfants du Désert. Vous n’avez que trop longtemps profité de la situation. Cela se termine aujourd’hui.

Mon regard s’était fait plus dur. Je savais qu’ils ne se laisseraient pas expulser sans rien dire mais mieux valait pour leur vie qu’ils n’aillent pas plus loin.

Comme je l’ai dit, je ne fais que vous bannir. Estimez-vous en heureux et acceptez ma magnanimité. Ou cela pourrait se finir bien plus mal.

Enfin, tout dépendait pour qui …

Hors RP:
 

_________________

Hatasa grogne en PeachPuff
Présentation - Rapport du matin - RPs & Liens
Pour tout MP, me contacter sur compte d'Ukarimu

Avatar ©️ Ocylan et Signa ©️ Kilauea, merci  I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4399-hatasa-daughter-of-the-de
avatar
PLAYER03


À mon sujet

Age : 30 Féminin
Nb de Messages : 128
En savoir +
MessageSujet: Re: La Purge [RP Imp.]   Mer 28 Mar - 22:07

La Purge.


Durant un instant, le regard de Dyami c’était posé sur Hassun. Et il fut ravie de constater que le mâle était aussi content que lui. Voila une première décision qui allait faire un bien fou à leur clan. En plus, il n’avait jamais vue sa mère aussi motivé que ce jour là. Voila un point de plus. Seulement voila. Après les paroles de sa mère, ce fut la voix de Jehara qui s’éleva. Il parla alors de Sheria, et du fait qu’elle était aussi une sang mêlée, même si elle avait plus de Jangowa que sa mère. Mais bon. Elle resté une impure. Alors elle faisait partie du lot à devoir quitter les lieux. Silencieux, Dyami observait tout ça, alors que sa mère elle, restait à l’écoute, observant chaque personne qui prenait la parole. Après Jehara, une autre lionne prit la parole, pour soutenir l’impératrice, comme Kishi l’avait fait juste avant. Pour le moment, tout semblait se déroulement parfaitement bien.
Puis ce fut au tour de Daren. Un lionceau sans intérêt, tout comme les jeunes mâles qui n’avaient même pas encore commencé leur exil. Mais il se permit de venir poser son avis, défendant Sheria. Dyami fronça les sourcils et plissa le nez, alors que Kishi et Lusio restaient stoïque et peu ravis par ce qu’ils entendaient. Est-ce que l’Impératrice allait le remettre à sa place ? Si Dyami en avait bien l’envie, il fut tout de même ravie de voir qu’Hatasa répondait comme si elle avait face à elle un adulte. Les lionceaux avaient donc aussi le droit à donner leur avis ? Enfin. Elle répondit calmement et avec justesse. Par contre, il venait d’apprendre que Sheria avait eut un frère, abandonné aux désert à cause de la couleur de sa fourrure.

Après ces prises de parole, ce fut au tour de Kaya de s’exprimer. Et elle jura devant tout le monde de faire bien mieux que Khassim. Tant mieux… Si Kishi semblait des plus ravis, Dyami lui, préféra ne pas s’en réjouir trop tôt. Les promesse ne valaient rien tant qu’elles n’étaient pas réalisé. Cela restait donc à voir si elle ferait mieux. En tout cas, le lionceau pensait qu’elle ferait surement mieux que sa feignasse de père.
Puis un Lionceau prit la parole, venant montrer son mécontentement. Un lionceau. Un lionceau qui crachait à la figure de l’Impératrice en soit… Kishi envoya un regard des plus noirs à ses parents, qu‘elle considérait d‘incapable pour avoir un fils aussi mal éduqué. Dyami lui, reconnu rapidement la famille de Naheema. Il fut aussi ravis de voir que la jeune lionne en question rabattis rapidement le claquet à ce mâle arrogant. Heureusement le père de famille rattrapa rapidement le niveau, assurant donc de nouveau soutient pour l’impératrice. On pouvait dire en somme qu’elle commençait à bien avoir cette place qu’on lui avait attribué avec la disparition de Wivu. Mais… le clan semblait se fracturer.

La voix d’un autre lionceau se fit entendre et cette fois… Pour dire une connerie énorme. Comment pouvait-on être sûr que ces sang-mêlé n’ait jamais de progéniture ?… Et en plus, ils souillaient le désert de part leur impureté. Ce fut d’ailleurs Hassun qui prit la parole suite à ça, venant défendre donc l’Impératrice et sa décision. Ce n’était pas étonnant il faut dire. Et oui, en somme, ils avaient de la chance. Ils étaient seulement exilé. Ils auraient put être tué. Au grand désarroi de Lusio d’ailleurs, mais ça…
D’ailleurs, en parlant du grand mâle qui était son père… Celui-ci eut la fourrure hérissé lorsque Khassim prit la parole. Comment pouvait-il parler ainsi ?! AH ! C’était un supplice pour le grand mâle. Kishi resta d’ailleurs contre lui pour essayer de le garder encore un minimum « calme » alors que Dyami regardait chacun des Sang-mêlé qui prenait la parole. Ou même, des sang-mêlé dont on parlait mais qui n’avait rien dit. Comment d’ailleurs pouvaient-ils vouloir rester dans un clan, qui ne souhaitait plus d’eux, en majorité ?

Heureusement, Hatasa reprit rapidement la parole, défendant donc son titre avec honneur. Non vraiment. Dyami l’appréciait de plus en plus, à cette place. Elle ne se démontait pas. Elle ne laissait rien paraitre sur son visage non plus. Mais cela n’empêcha pas Lusio de prendre la parole à son tour.
Le grand mâle c’était avancé en direction de Khassim, l’air menaçant. Il ne l’avait jamais apprécié, ne s’en était jamais caché non plus d’ailleurs…

- Si ça ne tenait qu’à moi Khassim, ce serait la mort que je te donnerais. Là tout de suite, et sur le champs. Alors au lieu de discuter et de déblatérer plus d’ânerie encore, tu ferais mieux de détaler rapidement d’ici et de ne plus jamais revenir. Sans oublier de prendre ses pariât avec toi.

Son regard coula sur les sang-mêlé en question, tout en laissant échapper un grognement léger.
Dyami haussa un sourcil en regardant son père agir de la sorte. Tiens donc. Il c’était réveillé maintenant ? Surement la frustration d’avoir raté l’occasion de prendre la place de général, sans doute. Le pré-ado tricolore prit finalement la parole, n’arrivant pas à garder sa question plus longtemps… pourquoi diable déblatérer plus sur le sujet ?

- Moi j’ai une question…- Ses parents le regardèrent, surprit - Pourquoi essayer de vous défendre, pour rester dans un clan, qui ne souhaite majoritairement pas de vous ? Vous pouvez pas juste vous tirer une bonne fois pour toute ? Et d’ailleurs… Les autres qui sont pas content de la décision, rien ne vous empêche de vous tirer avec eux.

Ba oui quoi… ça ferait d’ailleurs des traitres au désert, mais au moins, ils leur foutraient la paix. Et puis, dans l’esprit de Dyami, ils n’avaient pas besoin de garder de tel chiffe mole en leur sain.
Codage par Libella sur Graphiorum

_________________
Dyami vous grogne dessus en Darkred


PrésentationGalerieRecherche rp
Avatar @ Ocylan // Signature @ Prince Voldy // Design @ Rono/Cynblack
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4972-dyami-grain-de-sable-parm
avatar
PLAYER04


À mon sujet

Age : 23 Féminin
Nb de Messages : 479
En savoir +
MessageSujet: Re: La Purge [RP Imp.]   Lun 2 Avr - 14:59

Jehara inclina la tête à la réponse de sa nouvelle Impératrice, presque honteux d'avoir pris la parole au milieu des vétérans. Mais bientôt, d'autres jeunes élevèrent la voix. Hiari, fille d'Hatasa, semblait plutôt satisfaite par ce dénouement. Le mâle lui lança un regard étonné, non pas par sa décision, mais par la violence de ses paroles. Wivu avait-il élevé ses enfants avec autant d'ardeur qu'une vipère des sables ? Akef partageait visiblement leur point de vue.

Cependant, d'autres jeunes ne semblaient pas de cet avis. Daren pour commencer, suivi d'Huzuni. Jehara leva les yeux au ciel, mais avant de pouvoir leur rétorquer quoi que ce soit, Hassun s'en chargea, bien remonté lui aussi.
    « Bien dit. » grogna-t-il dans ses moustaches.
Bientôt, les intéressés réagirent à l'annonce. Khassim pour commencer, insulta Hatasa, imité de Sheria. Les autres sang-mêlés ne tardèrent pas à élever la voix. Par instinct, Jehara se releva et banda ses muscles, près à réagir si la situation dégénérait. Il n'avait aucune force et se blesserait d'avantage qui ne blesserait, mais montrer son allégeance lui picotait affreusement la nuque.

Brisant le silence pesant, Lusio prononça son avis, bien tranché, mais pas en désaccord avec la vision de Jehara. Il souffla, rassuré que personne ne se lance dans un combat. Dyami enchaina, ce à quoi Jehara hocha la tête.
    « Soyez lucide. » fit-il d'une toute petite voix. « Vous n'ête splus les bienvenus ici, vous mettez le Clan en danger et vous vous mettez en danger également. Il serait préférable que vous partiez pour la sécurité de chacun. C'est le meilleur compromis qui vous soit proposé. »


_________________
Jehara vous lorgne en #6F5229


© Moi

Spoiler:
 


Joyeux Noël !:
 


Ancien perso, Jen:
 


Dernière édition par Jehara le Lun 30 Avr - 21:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4826-jehara
avatar
PLAYER04


À mon sujet

Age : 19 Féminin
Nb de Messages : 205
En savoir +
MessageSujet: Re: La Purge [RP Imp.]   Jeu 5 Avr - 23:16


- Chaque chose en son temps, j'imagine. Répondit la petite lionne à voix basse, scrutant avec attention l'assemblée.

C'était bon de voir que beaucoup de lions - et surtout de lionnes - étaient du côté de la nouvelle Impératrice, Hatasa en imposait et semblait décidée à reprendre le Clan d'une patte de maître. Beaucoup étaient d'accord mais certains firent tiquer Lahira, la fille d'Hatasa fronça ses sourcils en braquant ses prunelles dorées sur eux. Et puis comment contrôler que les sang-mêlés n'aient pas de descendance ? Ce n'était pas possible, on ne contrôlait pas ces choses-là, ils finiraient par désirer eux aussi d'avoir une descendance, ils aimeraient eux aussi et alors, viendraient leurs enfants. Leurs enfants aussi impurs qu'eux. Comment diable un vrai Jangowa pouvait ainsi penser ? Lahira se retenait de toiser Daren et Huzuni du regard, se contentant de grogner doucement entre ses petits crocs. Dans tous les cas les propos d'Hassun la rassurèrent.

La suite ? Khassim s'exprima, débordant de rancœur, visiblement très amer. Normal mais il n'avait pas mot à dire, les ordres avaient été dictés, la rébellion n'était pas acceptable. Lahira n'aimait pas du tout ça. Pas le moins du monde. Heureusement les paroles de sa mère firent doucement sourire la petite Jangowa qui l'observait, le cœur battant, heureuse de voir que sa chère impératrice de mère se tenait fièrement droite devant eux tous et répliquait habilement. Attentive à chacun, Lahira tourna sa tête vers le père de Dyami, puis Dyami. Ah tiens, il avait bien raison ! Il soulevait là une bonne question : pourquoi se défendaient-ils avec autant de ferveur ? C'était tout simplement ridicule.

Lahira ne pipa mot, se contentant d'observer le spectacle, passant ses prunelles dorées sur chacun, désireuse de voir comment la suite des choses allaient arriver. Comment les futurs exilés réagiraient ? Comment les autres Jangowas réagiraient ? Lahira bomba fièrement le torse avant de s'asseoir, le menton haut et l'air impérieux.

_________________
"Daughter of the Great Desert,
She looks for the absolute Knowledge."


Personnage ©️ Rinkisha
Kit ©️ Fleck
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t5212-lahira-sang-bleu-despote-
avatar
PLAYER04


À mon sujet

Age : 18 Féminin
Nb de Messages : 229
En savoir +
MessageSujet: Re: La Purge [RP Imp.]   Lun 16 Avr - 18:05





La Purge

Jangowas




Un jeune mâle, frère de Naheema lui semblait-il, se mit à insulter Hatasa et à remettre ouvertement en cause sa légitimité en tant qu'impératrice. Kaya lui adressa bien vite un regard sombre, accompagné d'un grondement. Ses parents avaient intérêt à remettre leur fils sur le droit chemin et vite! Un tel comportement était intolérable! Heureusement, la soeur du gamin, plus maline apparemment, lui ferma vite le clapet, tandis que leur père, lui, appuya les dires de l'impératrice.

"Tu ferais mieux d'écouter ta soeur et d'obéir aux sages paroles de ton père, jeune lion.."


déclara-t-elle, la féline aux yeux vairons s'étant approchée de la famille dans le but d'intimider le lionceau et ainsi éviter qu'il n'ouvre la gueule à nouveau.. Sous peine de se prendre une claque par une autre personne que sa soeur, s'il s'autorisait à aller trop loin.

Mais il ne fut pas le seul à élever la voix au sein du groupe. Huzuni, une jeune femelle de l'âge de ses petits, se mit elle aussi à avoir pitié des sangs mêlés.. Son discours était aussi inutile qu'incohérent et irréalisable, mais ce n'est pas ce qui dérangea le plus la guerrière.

Ce qui la décevait énormément, c'étaient tous ces jeunes défiants les ordres de leur cheffe, tentant d'aller à l'encontre des lois. Ne leur avait-on donc jamais appris à réfléchir afin d'éviter de lancer de telles idioties?! Pour Kaya, il était inconcevable d'avoir aussi peu de respect envers ce qui étaient pourtant leurs coutumes les plus anciennes et importantes. La sécurité du clan ne leur importait donc que si peu?

La guerrière gronda, prête à leur faire savoir ce qu'elle pensait de leur petite et stupide "rebellion".. A savoir qu'ils n'avaient tout simplement pas droit au chapitre. Mais ce fut Hassun, son frère cadet, qui s'exprima le premier, paraissait tout aussi agacé qu'elle. Ses paroles en feraient surement taire plus d'un. Il était un digne fils du Désert. Elle n'en doutait guère, mais cela lui arracha tout de même un sourire satisfait.

Cependant bien sure, il fallait s'y attendre, les principaux concernés par l'annonce de l'impératrice ne tardèrent pas à réagir. Ces idiots ne se rendaient pas compte de la chance qu'ils avaient de ne pas être tout simplement tués sur le champs.

Entonnement, ce fut Khassim, ce vieil abruti, qui fut le premier à prendre la parole.. Et ses propos n'allaient clairement pas plaire à la guerrière qui considérait Hatasa comme une vraie soeur.

" Et c’est toi, une pseudo Impératrice qui donne les ordres ? Tu n’es rien du tout. Tu n’as pas gagné ta place. Tu n’as aucun droit sur les Jangowas et t’obéir ne fais pas parti de mes obligations. J’avais un devoir envers ton traître de compagnon mais toi … Toi ma pauvre Hatasa, tu n’es qu’une pathétique lionne qui de surcroît s’attribue un rang qu’elle n’a pas mérité"

Quelle insolence!

Après avoir trahi le désert et déshonoré le titre qui était autrefois sien, il osait venir insulter Hatasa de la sorte?! Et dire qu'enfant, Kaya avait de l'admiration pour ce lion.. Son père avait toujours eu raison, Khassim n'était qu'un crétin. Et bientôt, s'il continuait, un crétin mort !

Pauvre imbécile! S'il osait continuer sur sa lancée, la nouvelle cheffe des guerriers se ferait un plaisir de prouver qu'Hatasa avait eu raison de la nommer à ce rang, que son choix était des plus sages.. Tout comme celui de bannir les sangs mêlés. Ils apprendraient tous à ne jamais plus remettre les paroles de son aînée en question!

Ce fut ensuite au tour de Shéria, fille du traitre, de prendre la parole et de discuter les propos de leur dirigeante.. Puis bien sure, les autres impurs suivirent le mouvement, montrant colère et mécontentement.

"Vous osez parler de légitimité, mais vous n'en avez jamais eue au yeux du grand Désert! Vous n'étiez que tolérés par des lâches.. Leur temps est terminé, et votre vie ici l'est tout autant!"


ne pu s'empêcher de gronder la fille de Wema, prête à se jeter sur quiconque le mériterait.. Aux yeux de l'impératrice, évidemment. Pour l'heure, elle se contenta de sortir les griffes, fixant les dissidents d'un regard plus sombre que jamais, attendant un quelconque ordre. Son aînée pris la parole, la guerrière la soutenant intérieurement de tout son être. Hatasa ne devait pas se laisser faire, et la féline sablée savait qu'elle ne laisserait pas passer ça. Contrairement à ce que croyait ce vieillard, elle était bien plus forte que lui et sa petite clique réunie. Et Kaya savait que sa soeur de coeur le leur prouverait.

"Je n’ai pas gagné ma place en combattant, c’est vrai. Pour autant, est ce que l’un d’entre vous s’est manifesté pour briguer la place vacante lorsque Wivu est parti ? Non, personne ! Je n’étais peut-être « que » la compagne de l’Empereur mais aujourd’hui je suis l’Impératrice et je vous montrerais que je suis la personne la plus digne pour diriger le Clan et la plus digne que l’on ait vu depuis bien longtemps ! Mes prédécesseurs se sont montrés bien top doux à l’égard des sang-mêlé à tel point que l’une d’entre eux a pu nous diriger. C’est ainsi que nos valeurs semblent avoir disparues des esprits de certains. L’une des choses qui a toujours fait la fierté de notre clan était la pureté de notre sang. Et aujourd’hui, nous sommes loin de pouvoir prétendre à cette pureté. Pour ma part, je pense que tu es le plus à blâmer, Khassim. Tu as trahi le Désert de ton plein gré alors ne me parle pas de rang que je ne mérite pas. Contrairement à toi, à ta fille et ses semblables, nous sommes de véritables enfants du Désert. Vous n’avez que trop longtemps profité de la situation. Cela se termine aujourd’hui."

clama-t-elle haut et fort, avant de souligner la chance qu'elle offrait aux traîtres de n'être que bannis.

Dans l'assemblée, les esprits s'échauffèrent. Un mâle de plusieurs années son aîné et apparemment partisan de son amie - il le valait mieux pour lui- éleva la voix pour s'adresser à l'ancier général. Ses mots ne plairaient surement pas au vieillard, et les paroles du jeune Dyami non plus ! Peu après, Kaya entendit à nouveau la voix de Jehara s'élever de nouveau pour tenter de convaincre les indésirables de s'en aller. Voir son fils agir ainsi la remplit de fierté...

Sans doute les impurs et leur allié allaient-ils bien vite répliquer, mais ils devraient tôt ou tard se rendre à l'évidence.. La majorité du clan était contre eux et ils n'avaient aucune chance de remporter ce combat.

" Toi Khassim qui ose dire d'Hatasa qu'elle n'est rien.. Toi qui t'es toujours déclaré fidèle au désert et a ses lois.. où était ton honneur, quand tu t'es laissé séduire par une impure? Qu'ad tu fait, toi qui a juré allégeance aux Jangowas, quand cette vipère a assassiné la mère de tes fils?? As tu seulement exprimé ton objection quand shabel a détrôné l'empereur à qui tu avais dédié tes griffes? Non! Aucun ne l'a fait.."

lança la femelle à voix haute afin de faire comprendre aux quelques potentiels lions des sables encore du côté de Khassim qu'il n'était qu'un traitre et ne valait pas la peine d'être défendu.. Et Ainsi pouvoir faire monter Hatasa dans leur estime, bien qu'elle n'avait pas besoin d'aide pour y parvenir.

"Quand wivu a disparu,laissant le clan sansdirigeant, un clan meurtri par les épreuves, un clan déchiré par les erreurs du passé.. Qui a eu le cran d'intervenir? Aucun d'entre vous. Personne n'a eu cette force, à part Hatasa. Une véritable fille des dunes, battie dans le sable le plus ardent et élevée dans le respect des traditions. Elle fut la seule a avoir le cran des plus grands! Et la détermination de rendre aux Jangowas leur fierté !"

La femelle marqua une pause, lançant aux opposants de son amie un regard presque dédaigneux.

"Alors ceux qui pensent être en droit de remettre son rang en question.. Repensez à cet instant où, contrairement à tous, elle a eu le courage de se vouer plus que n'importe qui au clan, Au Désert et à ses volontés, quitte à sacrifier d'une certaine façon sa liberté! Repensez bien à ce moment où elle nous a tous surpassé.. Vous comprendrez bien vite que vous n'avez strictement rien à dire sur une quelconque légitimité."

Elle jeta ensuite un rapide regard en direction de celle dont elle vantait les mérites. Ce qu'elle clamait, elle ne le faisait pas par hasard. Depuis trop longtemps le clan et sa réputation avaient été salis par le règne d'indignes égoïstes allant jusqu'à oublier les fondements même de leur façon de vivre par simple faiblesse. Ce temps là était terminé. Et Kaya avait confiance en Hatasa pour arranger les choses. Elle l'aiderait, serait toujours à ses côtés..

Ce qu'elle disait, elle le pensait réellement. Ces loques qu'étaient devenus les "guerriers" du Désert ne méritaient pas la place d'empereur. Elle seule la méritait, plus que quiconque.. Et la femelle espérait sincèrement qu'elle se rendrait compte à quel point sa foi en elle était grande. Tout comme sa foi en leur amitié, qui avait déjà été récompensée.





_________________
Avatar par Nix ♥️ Signa par IXsln ♥️
:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3439-kaya-little-terror-of-the
avatar
PLAYER05


À mon sujet

Age : 21 Féminin
Nb de Messages : 776
En savoir +
MessageSujet: Re: La Purge [RP Imp.]   Mer 18 Avr - 8:37


Hassun s'avançait à son tour, me contredisant aussitôt. Disant que le désert avait que trop longtemps était bafoué et que les impures et traîtres n'avaient pas lieu d'être dans le royaume du désert.. Ponctuant son discours par le fait qu'ils étaient simplement exilés et non exécuté sur la place publique. Je baissais la tête, reculant de nouveau dans l'ombre. Les regards s'étaient posés un instant sur moi avant d'entendre plusieurs Jangowas se plaindre de la prise au pouvoir d'Hatasa.

La nouvelle impératrice inspirait un grand coup avant de répondre aux détracteurs :

"-Je n’ai pas gagné ma place en combattant, c’est vrai. Pour autant, est ce que l’un d’entre vous s’est manifesté pour briguer la place vacante lorsque Wivu est parti ? Non, personne ! Je n’étais peut-être « que » la compagne de l’Empereur mais aujourd’hui je suis l’Impératrice et je vous montrerais que je suis la personne la plus digne pour diriger le Clan et la plus digne que l’on ait vu depuis bien longtemps ! Mes prédécesseurs se sont montrés bien top doux à l’égard des sang-mêlé à tel point que l’une d’entre eux a pu nous diriger. C’est ainsi que nos valeurs semblent avoir disparues des esprits de certains. L’une des choses qui a toujours fait la fierté de notre clan était la pureté de notre sang. Et aujourd’hui, nous sommes loin de pouvoir prétendre à cette pureté. Pour ma part, je pense que tu es le plus à blâmer, Khassim. Tu as trahi le Désert de ton plein gré alors ne me parle pas de rang que je ne mérite pas. Contrairement à toi, à ta fille et ses semblables, nous sommes de véritables enfants du Désert. Vous n’avez que trop longtemps profité de la situation. Cela se termine aujourd’hui."

Son regard devenait par la suite plus dur, insistant sur le bannissement. Qu'il valait mieux coopérer s'il ne voulait pas que cela se termine mal pour eux. Un autre lion s'avançait ensuite, prenant à son tour la parole. Je n'écoutais pas vraiment ses dires, mais il était sur qu'il était contre Khassim vu les regards assassins qu'il lui lançait. Une fois sa réplique terminée, c'était à Dyami de parler.. Ce jeune lion dont je n'avais jamais croisé la route de près. Je soupirais, regardant le ciel pendant qu'il parlait. Jehara enchérissait à son tour sur les propos de son confrère.

La fille de Wema reprenait ensuite la parole, insultant sans ménagement Khassim et ses paroles déplacés. Qu'il n'avait aucun honneur, qu'il l'avait sans doute perdu avec cette impure qui a engendré Sheria. Insistant par la suite sur le fait que personne n'était intervenue pour relever le clan.. Que celle Hatasa s'était levé en ce jour. Dans un sens, elle n'avait pas tord.. Personne n'avait bouger la moindre griffe. Croisant les pattes, je m'installais à mon aise, à l'écart des regards, en accord avec la nouvelle impératrice bien que cette décision sur les sang-mêlés me gène assez. Je préfère rester en retrait pour ne pas finir avec les futurs exilés. Ils n'auraient aucun mal à me pousser à partir, ayant aucun proche parent.. Enfin mon père est vivant, certes, mais il n'allait pas s'interposer..

Kaya avait toujours la parole et les regards braqués sur elle, jurant sa fidélité à sa nouvelle impératrice à l'aide d'éloge sincère. J'haussais les épaules, le destin de Khassim et ses pairs étaient scellés.. S'ils ne voulaient pas finir par se vider de leur sang, il ferait mieux de partir et vite.

_________________

Huzuni répond à ses congénères en #af0e0e

Rapport du Matin ~ Demande de RP
Présentation
~~~
!! Activité variée ~ Rp la semaine le plus souvent / indisponible le Week-end ~ !!



Avatar & Signature ©️ Kilauea
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t5510-huzuni-feministe-maj-22-0
avatar
PLAYER01


À mon sujet

Age : 22 Féminin
Nb de Messages : 92
En savoir +
MessageSujet: Re: La Purge [RP Imp.]   Ven 27 Avr - 20:38




Une fois que son intervention sembla piquer le reste de l’assemblée qui était composée, à son grand damne, de lionceaux – le jeune adulte se contenta de se murer dans un mutisme plein de satisfaction. Dans un sens, cela devenait dangereux pour Hatasa puisqu’elle devait défendre sa place avec ardeur et ferveur mais c’était un spectacle grandement gratifiant et démontrant enfin une espèce de renaissance pour les Jangowas. S’il n’avait pas été aussi respectueux de l’instant, c’est un large sourire qui ornerait le visage d’Hassun en ce instant mais il réussit à se contenir plus d’une fois. Désormais ce n’était plus à lui de prendre la parole.

C’était comme assister à un combat et même si pour lui l’intervention des lionceaux n’aurait pas dû avoir lieu, il ne put qu’être fier de constater que son neveu et Dyami portait en eux la fierté des dignes guerriers Jangowas. Une joute verbale se jouait maintenant entre Hatasa, Kaya, Khassim et les sangs-mêlés qu’il n’osa même pas nommer puisque de toute façon retenir leurs noms serait une perte de temps qu’Hassun n’avait pas le luxe de s’accorder. Et puis ils étaient bannis alors à quoi bon se souvenir d’eux ainsi. Des erreurs, c’est tout ce qu’ils étaient.

Khassim se défendait comme un pauvre vieux fou qui tentait maladroitement de garder sa place et le peu de dignité qui lui restait mais celui qui aurait dû davantage se taire c’était le père de Dyami. De la conversation qu’il avait eu avec le lionceau, ce dernier n’avait pas eu l’audace de s’opposer à ce pathétique général et voilà que maintenant il le critiquait ? Le lion gris resta muet mais ne put s’empêcher d’adopter un comportement dédaigneux envers ce Jangowas qu’il considérait comme aussi inactif que tous les autres.

Le frère de Kaya n’attendait qu’une seule chose. Que l’on passe enfin aux choses sérieuses et que ces abominations quitte les Jangowas une bonne fois pour toute. Il fit finalement claquer sa langue :

« Cela commence à devenir long et lassant. La sentence est prononcée, l’Impératrice a parlé. Les Jangowas ne vous retiennent pas plus longtemps et à vrai dire… Ils ne l’ont jamais fait. C’est presque un honneur que votre sort soit remis au Grand Désert lui-même. »

Presque. Parce que s’ils parvenaient par on ne sait quel miracle à en échapper, ils n’étaient plus protégés par les lois du clan. La mort pourrait donc être infligée avec la plus grande des joies.


_________________
©️LOTHEGAN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4807-hassun-enfant-du-desert
avatar
Meneur de Jeu


À mon sujet

Age : 97 Masculin
Nb de Messages : 314
En savoir +
MessageSujet: Re: La Purge [RP Imp.]   Sam 28 Avr - 9:45







« Du courage ? Du courage ?! De l’opportunisme c’est tout ce qu’elle porte ! J’ai combattu pour notre peuple à mainte reprises, exterminant les Mositus à l’Oasis, servant les dirigeants quand ils se succédaient parce qu’ils le méritaient ! Parce qu’ils avaient gagné leur place dans les règles ! Pas parce qu’ils se pavanaient en prétendant avoir un droit pseudo marital. »

Khassim fulminait et n’en pouvait plus d’entendre idioties sur idioties. Lui n’avait fait que profiter du clan ? Parce que le clan n’avait pas profité de ses services peut-être ? Combat, patrouilles, même son père avait servi avec honneur et fierté jusqu’à sa mort. Et voilà que tout ceci était bafoué d’un revers de patte par deux imbéciles qui se pensaient subitement supérieure à tous ? Ne parlons pas de ceux qui les suivaient. Il adressa d’ailleurs un regard haineux envers Kaya, lui intimant de rester à sa place – pour lui elle n’était rien, n’avait rien prouvé et ne méritait aucunement cette place à laquelle elle avait été nouvellement promue.

« Et de toute évidence ce n’était pas à toi que je m’adressais. A moins que celle dont tu vantes tant les mérites ne puisse se défendre toute seule et ait besoin d’un autre pantin ayant profité de l’opportunité qui se présentait à elle aussi. »

Mais puisque s’arrêter en si bon chemin aurait été du gâchis, Khassim darda son regard sur le père de Dyami. Pour qui se prenait-il celui là ? Khassim avait bien connaissance des regards que ce pathétique petit lion lui lançait depuis longtemps mais il pensait que cet imbécile aurait eu le courage de faire honneur au Désert et de se battre convenablement. Pas de se cacher comme une lopette derrière un discours qui sonnait creux à ses oreilles :

« Tout comme je n’ai pas besoin d’entendre les reproches d’un vieux gâteux n’ayant jamais eu le courage de m’affronter et profitant de la couverture d’une assemblée générale pour enfin ouvrir sa misérable petite gueule. »

Les crocs de Khassim claquèrent. Il n’y avait qu’une seule solution et bien que cela n’ait jamais été son ambition, il s’y jetterait corps et âme pour son honneur.

« La seule pour laquelle cela finira mal, c’est toi. »

C’était entre lui et elle. Il se jeta les griffes en avant prêt à en découdre et confiant quant à ses capacités qu’il jugeait bien supérieure à celle de la lionne. Cette femelle n’avait rien gagné et ne gagnerait jamais rien. Il ne lui resterait même pas une once de vie pour s’apitoyer sur son sort et ses enfants verraient à quel point leur famille est pitoyable.

Quant aux autres, les sang-mêlés, ils ne purent répliquer davantage, Khassim avait fini par monopoliser la conversation bien que tous s’armaient d’une rancœur sans précédent. Sheria croyait en son père et était presque persuadée que celui-ci ferait taire à jamais cette Impératrice de pacotille. Quant aux deux autres – si le mâle commençait à se résigner quant à l’issue de cette entrevue, la femelle ne démordait pas de son mérite. Ils avaient tous grandis ici, avait servit le clan. Les seuls profiteurs dans cette histoire, c’était les Jangowas eux même.



Incarnés par Ajjin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE - HATASA


À mon sujet

Age : 23 Féminin
Nb de Messages : 252
Localisation : Dans le Désert

En savoir +
MessageSujet: Re: La Purge [RP Imp.]   Sam 28 Avr - 15:05

Les esprits commençaient à s’échauffer. Evidemment, après une telle annonce, comment ceux qui en étaient « victimes » pouvaient se taire ? Ils auraient mieux fait à mon avis puisque les jangowas étaient nombreux à me soutenir dans ma décision. Au vu du nombre, les impurs n’avaient aucune chance. Que se soit pour me faire changer d’avis ou dans un éventuel combat. Je ne comprenais pas pourquoi ils cherchaient quand même à se défendre. Après tout, je leur laissais la vie, pourquoi ne s’en contentaient-ils pas ? Je n’étais d’ailleurs pas la seule à penser ça puisque Dyami, le jeune mâle aux trois couleurs leur posa une question liée à cette même pensée.

Il fut suivi par Jehara qui essaya de les raisonner. Bien que je louais son intervention, j’étais persuadée qu’elle ne servirait à rien. Ils ne l’écouteraient pas. Ils avaient bien trop longtemps vécus grâce à la clémence des anciens dirigeants et maintenant que cela changeait, ils ne se laisseraient pas faire sans rien tenter.

Une autre voix s’éleva alors. Une voix que je ne connaissais que trop bien. Kaya. Ses paroles reflétaient parfaitement ce que je pensais et j’étais satisfaite de voir qu’encore une fois, nous étions sur la même longueur d’onde. Alors que je pensais qu’elle allait s’arrêter là, elle reprit la parole et je ne m’étais pas du tout attendu à la suite. Elle m’encensait et louait mes mérites. Je n’étais pas dupe et je voyais bien ce qu’elle essayait de faire mais il n’empêchait que j’étais certaine qu’elle pensait réellement ce qu’elle disait. Aussi, lorsqu’elle me lança un regard, je laissais tomber ma neutralité pour lui offrir un sourire sincère. Je savais que notre amitié était forte et par ses mots, elle venait de me montrer l’étendue de sa foi en moi.

Ce n’était cependant pas le lieu ni le moment pour m’adresser à ma sœur de cœur et la remercier pour toutes ses louanges. Elle savait manier les mots et cela suffirait peut-être pour que les quelques lions encore du côté de Khassim voient la vérité en face.

Le débat – bien qu’il n’avait pas lieu d’être selon moi – sembla peser sur Hassun, qui s’exprima à nouveau. Il affirma que cela devenait long et lassant. Il n’avait pas tort. L’ordre avait été donné et il était grand temps qu’ils le suivent enfin.

Tout cela ne plaisait évidemment pas à Khassim qui tentait encore une fois de se défendre tout en en profitant pour me discréditer. Son intervention ne servirait à rien car d’après ce que j’avais pu entendre aujourd’hui, nombreux étaient ceux qui pensaient comme moi et qui allaient me suivre. Je n’étais pas la seule à qui Khassim s’en prenait et Kaya et Lusio firent aussi les frais de sa haine. Néanmoins, ils n’eurent droit qu’à des paroles tandis que le regard de l’ancien général revenait sur moi.

La seule pour laquelle cela finira mal, c’est toi.

A peine eut il fini de parler, qu’il se jeta sur moi. Alors on en arrivait là. S’il pensait que j’allais me laisser faire, il se trompait lourdement. Il avait été général et il ne fallait pas le sous-estimer mais contrairement à lui, ce n’était pas une erreur que j’allais commettre. De plus, ce qu’il venait de commencer aller me permettre de prouver à tous ma légitimité. Selon lui, je n’étais Impératrice que parce que j’avais été la compagne de l’ancien Empereur. Cependant, après notre combat, personne ne pourrait rien redire à ce sujet.

Toutes ces pensées avaient fusées rapidement dans mon esprit et je n’avais presque pas perdu de temps lorsque je m’élançais à mon tour. Il était déjà désavantagé car bien que j’ai réagi après lui, je me trouvais en hauteur et cela allait me servir. La puissance que j’avais mis dans mon saut fut amplifiée par la différence de hauteur et lorsque je percutais mon adversaire, notre poids nous fit rouler jusqu’au bas de la dune. Je ne restais pas sans rien faire pendant notre chute et je profitais de notre proximité pour me servir de mes crocs et mes griffes. Tandis que je faisais claquer mes mâchoires afin d’atteindre sa gorge, j’utilisais mes pattes arrières pour tenter de lui labourer le ventre. J’y mettais toutes mes forces car si je parvenais à lui ouvrir suffisamment le ventre, il se viderait assurément de son sang.

Nous avions enfin fini de rouler et je m’éloignais bien vite. C’était un mâle et il était plus puissant que moi. J’allais donc devoir utiliser autre chose que la force pour gagner ce combat. Ma conversation avec Ozalee me revint en mémoire et je souriais pour moi-même alors que je me souvenais de ce que je lui avais dit ce jour-là. Si tu combats un adversaire plus fort que toi, tu as deux possibilités pour sortir victorieuse. Soit tu joues la carte de l'endurance en encaissant les coups plus longtemps que lui, soit tu es plus agile. Personnellement c'est cette seconde option que je préfère. J'esquive et je frappe, aussi vive qu'un serpent et aussi insaisissable que le vent.

Je fixais donc mon regard sur Khassim. Ma concentration était à son maximum et j'en aurais bien besoin pour pouvoir lire en lui et anticiper ce qu'il comptait faire. A cet instant, plus rien d’autre que lui n’existait à mes yeux. C’était entre l'ancien général et moi et j’avais bien l’intention de lui prouver à quel point il avait eu tort et que se serai là sa toute dernière erreur.

_________________

Hatasa grogne en PeachPuff
Présentation - Rapport du matin - RPs & Liens
Pour tout MP, me contacter sur compte d'Ukarimu

Avatar ©️ Ocylan et Signa ©️ Kilauea, merci  I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4399-hatasa-daughter-of-the-de
avatar
PLAYER03


À mon sujet

Age : 30 Féminin
Nb de Messages : 128
En savoir +
MessageSujet: Re: La Purge [RP Imp.]   Sam 28 Avr - 19:50

La Purge.


A la suite des paroles de Dyami, ce fut au tour de Jehara d’en faire de même. Toujours dans la même ligné que ces propres paroles. La fratrie de Lewa semblaient être tous digne de confiance tiens. Le lionceau regarda un instant le fils de Kaya, puis posa le regard sur cette dernière alors qu’elle prenait la parole, afin de défendre la nouvelle impératrice, crachant ses mots sur Khassim. Dyami reprit son sourire, appréciant énormément ce qu’il se passait en ce moment même, et voyant un clan qui se réveiller au son de la voix de leur nouvelle leader. Pour sûr, aux yeux du tricolore, pour le moment elle avait bien sa place. Et c’était tant mieux. Les lionceaux qui avaient ouvert leur gueule juste avant ne la ramenait plus vraiment. Avaient-ils compris qu’ils étaient en sous-nombre ? Ou peut-être, qu’ils avaient tord ?…
De nouveau il observa Hassun qui venait de reprendre la parole. A ces mots, le lionceau se leva, s’approchant un peu de la scène. Plus par curiosité que par envie de faire quoi que ce soit. De toute façon, vue la force qu’il avait… Que pouvait-il faire face à un adulte ?… Rien. Absolument rien.

Par contre ce n’était pas le cas de Lusio. Celui-ci continuait de fixer Khassim, n’attendant en soit qu’un ordre de la part de l’impératrice pour foncer dans le tas, en usant de sa grande taille pour tenter de les faire déguerpir d’ici. Puis l’ancien général reprit la parole, crachant ses mots avec rage. Il s’attaqua à Hatasa, puis à Kaya… Avant de le faire sur le grand mâle. Dyami haussa les sourcils. C’était bien la première fois qu’il voyait quelqu’un agir de la sorte avec son père. Par contre son regard se posa sur Kishi qui venait de se mettre en mouvement, sentant bien que la situation allait dégénérer. Mais… A peine Lusio eut-il montré les crocs, prêt à lui sauter à la figure, que Khassim avait foncé en direction d’Hatasa, toute griffe dehors…

- LUSIO !

Kishi avait bondit, se mettant sur le chemin du grand mâle qui s’apprêtait à suivre le mouvement de Khassim pour en débattre, mais il freina sec, regardant sa compagne avec de grand yeux.

- Laisses faire les choses… regardes plutôt.

Murmura-t-elle au grand mâle, un large sourire cruelle se dessinant sur ses babines… Elle tourna ensuite ses yeux rouges en direction de la bataille, et Dyami ainsi que Lusio firent de même, surprit par la tournure de l’événement. Du moins… Dans un premier temps.
Dyami lui se reprit rapidement, bien tourné vers le combat, les oreilles redressé. Voila donc une occasion pour la nouvelle impératrice de faire ses preuves. Et Khassim allait être l’exemple de la volonté du désert. Ou alors… Il allait vaincre et obtenir cette place. Si c’était le cas… Il espérait de tout cœur que son père ne se prenne pas un retour des choses. Enfin, qu’importe. Profitons du spectacle.
Codage par Libella sur Graphiorum

_________________
Dyami vous grogne dessus en Darkred


PrésentationGalerieRecherche rp
Avatar @ Ocylan // Signature @ Prince Voldy // Design @ Rono/Cynblack
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4972-dyami-grain-de-sable-parm
avatar
PLAYER04


À mon sujet

Age : 23 Féminin
Nb de Messages : 479
En savoir +
MessageSujet: Re: La Purge [RP Imp.]   Lun 30 Avr - 22:49

Comme il s'y attendait, Jehara ne fit pas écouté par les exilés. Il se contenta de reculer et se coucha au sol, désormais écarté de la discussion. Kaya s'emporta, elle semblait de toute évidence agacée par la longueur que prenait cette affaire. Plus vite les sang-mêlés partiraient, plus vite le désert serait en paix... A moins que les maillons faibles tentent de se venger ? Le jeune tenta d'écarter cette idée de son esprit, mais elle était si logique que cela en devenait dérangeant. Hassun ajouta sa voix à celle de sa sœur, et à raison. A croire que c'était de famille.

Soudain, Jehara poussa un cri de surprise quand Khassim se jeta sur Hatasa. Il regarda, horrifié, les deux lions se battre dans le sable. Leur nouvelle impératrice avait-elle une chance face à ce monstre anciennement chef des guerriers ? Un vieux lion cela.
Lusio, le père de Dyami, voulut se jeter en avant pour protéger Hatasa, mais il en fut empêché. Jehara n'était pas partisan des duels comme ceux-ci, il aurait préféré que quelqu'un vienne en aide à Hatasa.

Paniqué, il chercha sa mère des yeux et une fois qu'il la vit, il l'implora :
    « Kaya ! Fais quelque chose ! »


_________________
Jehara vous lorgne en #6F5229


© Moi

Spoiler:
 


Joyeux Noël !:
 


Ancien perso, Jen:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4826-jehara
avatar
PLAYER04


À mon sujet

Age : 19 Féminin
Nb de Messages : 205
En savoir +
MessageSujet: Re: La Purge [RP Imp.]   Jeu 3 Mai - 20:27


Lahira dédia son attention à sa marrain qui s'exprimait habilement, maniant les mots aussi férocement qu'elle maniait ses crocs et ses griffes. Qu'elle était belle, qu'elle était classieuse et imposait le respect ! La jeune lionne la regardait avec de grands yeux, tout à fait d'accord avec les dires de Kaya. Quand elle eut terminé, Hassun reprit sa suite, déclarant que tout cela devenait long. Il n'avait pas tort, pourquoi par le Grand Désert, ne partaient-ils pas tout simplement ? Attendaient t-ils que le Clan entier se jettent sur eux pour les déchiqueter ? C'est ce qui finirait par arriver s'ils n'écoutaient pas, non ?

Lahira passa ses prunelles dorées sur lesdits exilés. Voilà que Khassim rugit férocement quelques paroles. Pensait-il vraiment n'avoir rien fait de mal ? Certes il avait servit d'anciens Empereurs mais il avait osé également bafouer les lois du Clan. Hors, la rébellion ne se pardonnait pas et encore moins celle dont il faisait preuve. Les petites griffes de la fille d'Hatasa sortirent et elle massa le sable avec, toisant Khassim d'un air dur. Si seulement elle en était capable... Si elle était plus grande, elle aurait aimé lui bondir dessus et en finir avec lui et ses sottises. Qu'il meurt ! Pourquoi personne ne le faisait taire ?

Soudainement, les crocs de l'ancien général claquèrent et alors, après avoir lancé une menace, il fonça en direction de l'Impératrice. Non. De sa mère. Les pupilles de Lahira se rétractèrent et elle manqua de faire un geste en avant, le coeur battant à vive allure. Elle se rappela soudainement que Hiari était à ses côtés et qu'elle ne savait contenir ses émotions. L'aînée serra ses crocs et se colla à sa petit soeur, regardant sa mère bondir vers Khassim et rouler avec lui dans le sable... Bon sang, qu'allait-il arriver ? Leur mère ne pouvait pas mourir, c'était impossible ! Elle ne pouvait pas périr sous les griffes de Khassim ni périr plus tard de ses blessures, elle ne pouvait que gagner, vaincre et rester l'Impératrice, n'est-ce pas ?

Lahira refusait qu'ils perdent leur mère après avoir perdu leur père.

La petite lionne se contenait au mieux, inspirant longuement avant de rester proche de Hiari, la couvant quelques secondes d'un regard qui se voulait réconfortant avant, d'une voix forte et assurée, lui adresser la parole.

- Tout ira bien Hiari, maman va gagner.

Elle adressa un léger sourire à sa sœur puis reporta son regard sur la bataille, tendue.

_________________
"Daughter of the Great Desert,
She looks for the absolute Knowledge."


Personnage ©️ Rinkisha
Kit ©️ Fleck
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t5212-lahira-sang-bleu-despote-
avatar
PLAYER01


À mon sujet

Age : 15 Féminin
Nb de Messages : 47
En savoir +
MessageSujet: Re: La Purge [RP Imp.]   Ven 4 Mai - 17:25

J'étais de plus en plus inquiète de la tournure que prenait les évènements. Khassim, furieux, s'attaquait à Maman. Je sentais mon cœur battre la chamade et je me collai à ma sœur en gémissant.

- Maman...

C'est alors que mon pire cauchemar se matérialisa devant moi. Khassim, l'ancien général, fondit sur ma mère, les crocs découverts. Je poussai un couinement, prête à voler au secours de ma maman quand Lahira se colla à moi, me faisant trébucher. Je roulai sur le sol, j'étais désormais au première loge, devant le combat qui briserait ma maman. Je croisai alors le regard du général pendant un quart de seconde. Ce contact suffit à me faire déguerpir, c'est sans hésitation que je me collai près de Lahira. J'étais réellement terrorisée :

- Laissez ma mère tranquille ! feulais-je.

Je vis alors Kishi, la mère de Dyami, un adolescent, freiner son compagnon qui s'apprêtait à voler au secours de ma Maman. Non... Ne l'écoute pas... Je regardai la scène, les larmes aux yeux. Je ne voulais pas perdre ma Maman... Je vis alors ma mère, elle était concentrée et se battait avec la fureur digne de nos ancêtres jangowas... Je feulai :

- Vas y Maman ! Mets-lui une pâtée à ce traître !

Je criai tant j'étais effrayée et excitée par la violence du combat. C'était donc cela, cette pulsion combattive que ressentaient les fiers guerriers jangowas ? C'était.. Etrange.. J'avais envie de me battre et en même temps... J'avais si peur. J'enfouissais ma tête dans la fourrure de ma sœur en grognant :

- Je ne comprends pas Lahira... Je me sens... Bizarre...


_________________
Avatar ©️ Lyrou (moi) Signature ©️ Kilauea
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t5500-hiari#112216

Contenu sponsorisé


À mon sujet

En savoir +
MessageSujet: Re: La Purge [RP Imp.]   

Revenir en haut Aller en bas
 
La Purge [RP Imp.]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sujets similaires
-
» Opération 'Purge' - [Privé Talis Hadmas / Loghan Karano][Terminé]
» [Réservé]La Purge [Rang B]
» relevage
» purge d'air f2l612
» la purge (ester)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Lion King RPG :: 
Crédits - Archives - Partenaires
 :: 
Archives & Choses Perdues
 :: CHAPITRE VIII
-