Informations
Topsites

Votez et réclamez vos points ICI !

Réseaux
Crédits

Bannière dessinée par Yetsa, Dhalahi, Shasta & Soto

Design & Codage © Tadji, Soto & Angola

Musique du lecteur © Adrian von Ziegler Law of the Jungle

Optimisé pour Mozilla Firefox

Jeu déconseillé aux -12 ans

AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Events & RPs Importants
Ne ratez pas ...
Jetez un œil à la liste des rôles importants disponibles au sein des clans.
Venez tenter les RP Missions !
Laissez un commentaire sur notre Livre d'Or !

Partagez | 
 

 Trouble Fête

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
PLAYER05


À mon sujet

Age : 24 Féminin
Nb de Messages : 523
En savoir +
MessageSujet: Trouble Fête   Lun 12 Mar - 19:23

    Alors comme ça – un hippotrague noir venait mettre à mal le calme et la paix sur Prideland. Chayà en avait entendu parler – comme bien des lions d'ailleurs. C'était la rumeur qui allait à bon train. Et plus qu'une rumeur, ledit animal en venait même à agresser les jeunes lions. Chayà n'était pas une lionne de sang ni de muscle. Elle n'avait pas pour dessein d'aller à la rencontre de l'herbivore afin de le défier. Tout déjà, c'était stupide : les lions avaient beau être prédateurs, ils n'en restaient pas moins invincible. Et l'animal en question avait de quoi s'imposer.

    Elle l'avait observé de loin ces derniers temps. Il semblait pourtant si doux avec les membres de son clan. C'était systématique. Dès qu'un félin rôdait – il voyait rouge. Nul n'avait encore eu la chance de pouvoir ne serait-ce que discuter. Après, est-ce que quelqu'un avait même tenté la démarche ? Lors de ses observations, Chayà n'avait rien vu de tel. Elle voulait essayer. Mais, pour tout dire, elle avait peur. L'animal était féroce et elle avait vite comprit qu'il ne serait pas facile de l'approcher.

    Faire cela dans les règles – soit, près de l'étang, espace dit de paix – était sa meilleure chance de réussir à s'en sortir sans trop de dégâts. Mais respecterait-il l'accord ? Depuis plusieurs jours elle zonait dans le coin, espérant l'y intercepter. Le mâle se déplaçait rarement seul et il était compliqué de l'approcher sans qu'il sente une menace tourner autour de son troupeau. Là encore, ce fut le cas.

    Il était entouré des siens et semblait vérifie que tout le monde s'abreuve à sa soif – l'air peu sympathique. Savait-il même sourire songea la jeune lionne. Mais pas besoin de s'égarer, il fallait qu'elle prenne son courage à deux pattes. Devenir conseillère, c'était savoir prendre des risques. L'idée que ces lions de la haute restaient bien au chaud dans leur grotte était complètement bidon et qu'on l’insinue l'agaçait.

    Elle s'approcha donc, doucement, un peu à plat, histoire de soumission. Une fois qu'elle fut arriver pas trop loin – mais à distance suffisante pour qu'il ne croit pas à une attaque – elle déclama à voix haute – oui à voix haute, elle était trop loin pour qu'il l'entende faute d'avoir prit des précautions :

    « Excusez moi, je ne vous cherche pas les noises, ici, à l'étang, c'est un endroit de paix et de trève. Nous les lions, nous n'avons pas le droit de vous chassez et je jure être fidèle à cette règle. Je me demandais si nous pouvions parler ? »

    Sa voix rauque ne tremblait pas – face à tel interlocuteur, valait mieux paraître sûr de soi. Cependant, elle se montrait prête à décamper si l'autre se mettait à charger...


_________________



Speach: #000000 | Rapport du Matin | Présentation

Avatar (c)L, fond (c)Disney
Signature (c)L, fond (c)Disney


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4194-chaya#92680
avatar
PLAYER04


À mon sujet

Age : 20 Féminin
Nb de Messages : 219
En savoir +
MessageSujet: Re: Trouble Fête   Mer 14 Mar - 2:21

De nouveau, le troupeau s'arrêta à l'Etang pour sa visite quotidienne. Les jeunes s'approchaient joyeusement de l'eau en batifolant, s'arrosant ci et là tandis que leurs mères tentaient désespérément de les calmer. Malheureusement, nombre d'adultes ne pouvaient se laisser aller à des jeux enfantins. Mapinduzi, toujours droit comme un piquet, sillonnait son troupeau. Vérifiant qu'il n'y ai aucun danger dans les parage et que chacun boive à sa soif. Il ne s'agissait pas que quelqu'un s’effondre assoiffé au cours de la journée. Cependant, un voix inconnu le stoppa dans son observation. Ses oreilles pivotèrent d'abord en direction du son, puis sa tête. Son regard se fit soudainement bien plus mauvais.

Non loin, se tenait une lionne au pelage sombre. Une lionne qui désirait "parler", disait-elle. Les oreilles du mâle cornu se plaquèrent sur son crâne alors qu'il fendait la foule que représentait son troupeau. Certains de ses membres d'ailleurs, eurent un mouvement de recule surpris en apercevant la lionne.

Mapinduzi ne tarda pas à arriver à quelques pas de la lionne. Il se stoppa là. Il n'avait pas envie d'approcher davantage cette créature infernale.

- Je n'accorde aucune confiance à la parole d'un prédateur. Encore moins à celle d'une lionne.


Déclara l'hippotrague en fronçant les sourcils. Les lions étaient tous les même : belliqueux et indigne de confiance.

- Vous êtes chanceuse cependant, il n'y ai pas que vous que la loi de l'Etang contraint à la paix.


En d'autres circonstances, le dominant l'aurait déjà chargé pour lui apprendre à rester à l'écart des siens. Mais au vue de la situation, il allait simplement faire demi-tour et ignorer la requête de la lionne. Il amorça un mouvement pour se retourner quand son regard croisa celui d'une de ses congénère. Sévère, froid, autoritaire. Le genre de regard que personne n'ose défier. Et il n'y avait bien qu'une seule personne pour tenir tête à Mapinduzi. Dans ce domaine ou d'autres d'ailleurs. Imani.

Le grand mâle soupira. Sa compagne avait toujours été plus ouverte au dialogue que lui. Plus miséricordieuse aussi. Il savait qu'elle n'appréciait pas forcement cette nouvelle politique de "tuer avant d'être tuer"... Cela faisait sans doute partie des choses qui les avait éloigné... La femelle fit un pas vers le dominant, comme prête à intervenir si celui-ci refusait le dialogue. Mapinduzi secoua finalement la tête avant de retourner son attention vers la lionne.

- Que voulez-vous ?

Puisqu'elle voulait parler, qu'elle parle. Mais vite.


_________________

Avatar (c) Kiowara & Signature (c) Yetsa

Anciennement Kengeza
Présentation
Rapport du Matin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.jeun.fr/t5366-mapinduzi-we-are-more
avatar
PLAYER05


À mon sujet

Age : 24 Féminin
Nb de Messages : 523
En savoir +
MessageSujet: Re: Trouble Fête   Sam 24 Mar - 17:50

    Le grand mâle s'approcha – l'air mauvais qui lui allait si bien. Il était plus impressionnant encore à cette distance et plus il approchait, plus Chayà essayait de s'abaisser – en signe de soumission. Il se mit à parler et elle ne put s'empêcher de remarquer à quelle point elle était le dernier des êtres souhaité ici – son statut de femelle lui collait directement l'étiquette de chasseur. Elle ne s'en était même pas rendu compte. Dans un grand geste, il fit demi tour – l'air de lui dire qu'il n'avait que faire de son envie de discuter. Chayà redressa les oreilles, déçue, quant il revint vers elle.

    L'adolescente n'avait pas vu le pourquoi du comment il avait changé d'avis, mais elle se réjouissait qu'il l'eut fait. Voilà qu'il lui demandait de parler. Chayà avait bien compris qu'il ne lui faisait pas la conversation de gaité de cœur – et elle comprit également qu'il n'allait pas s'attarder. Autant y aller directement – sans détours.

    « Merci. J'ose être curieuse et je me demandais juste ce que vous prépariez... »

    Voilà, c'était ça. Uniquement ça. Tout ce qu'elle lui demandait. Depuis le temps qu'elle l'observait, elle avait également pu voir se former comme un petit groupe au sein du groupe. Des jeunes mâles aux airs mécontents – surement influencé par l'avis de leur leader et pas assez malin pour s'en détacher. La femelle de suie ne pouvait se détacher d'un portrait similaire. Kuzaida lui avait raconter l'ère de Sharkan et des Kulishas – ces jeunes félins qu'on éduquait telle une armée. Mapinduzi avait-il les mêmes desseins ? Chayà savait qu'elle se mettait en danger en rentrant ainsi dans le vif du sujet. Bien qu'elle eut une once d'espoir qu'il se confie à elle sur ce sujet – même s'il prenait le ton de la terreur – elle en doutait fort. Une autre idée la titillait en apposant les choses de cette manière. Elle prévenait Mapinduzi que son comportement n'était pas passé inaperçu, et que s'il continuait à agir ainsi, des mesures devraient être prise – et bien qu'elle, seule face au grand animal, ne payait pas de mine, les lions étaient nombreux ici...

    Ca n'était pas une menace, juste une mise en garde. La paix était précieuse et l'entretenir était bien plus difficile que de préparer la guerre...


_________________



Speach: #000000 | Rapport du Matin | Présentation

Avatar (c)L, fond (c)Disney
Signature (c)L, fond (c)Disney


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4194-chaya#92680
avatar
PLAYER04


À mon sujet

Age : 20 Féminin
Nb de Messages : 219
En savoir +
MessageSujet: Re: Trouble Fête   Dim 25 Mar - 14:39

Mapinduzi n'aimait pas parler. Pas aux carnivores en tout cas. Il s'attendait en tout temps à ce que ces belles paroles soient un stratagème pour une attaque surprise comme les félins les aimaient tant. Des attaques de dos, des attaques de lâches. D'ailleurs, c'était parfaitement visible : chacun des muscles du grand mâle étaient tendus, comme s'il n'attendait qu'un geste mal placé de la prédatrice pour la frapper.

- Rien. Je défend mon troupeau et les herbivores de Prideland, et j'apprends à d'autres à faire de même. Est-ce un crime ? Les lions seraient-ils à ce point prétentieux qu'ils attendent des autres espèces qu'elles se prosternent à leurs pattes pour se faire tuer ?

Demanda l'hippotrague avec mépris. Ça ne l'aurait pas surpris pour être honnête. Les prédateurs étaient tellement prétentieux. Alors quoi ? Parce qu'on mange les autres on estime qu'ils doivent se laisser faire ? Mmpf. Même les plante se défendent contre les herbivores qui souhaitent les dévorer, que ce soit à l'aide de poison ou d'épines. Alors eux qui disposaient de sabots, de cornes ou d'une grande force, évidemment qu'ils comptaient s'en servir ! Et plus que ça, ils le devaient !

Mapinduzi ne cherchait pas forcement à éradiquer tout les lions, bien que ça ne lui aurait pas déplut, ce qu'il voulait, c'était du respect. Du respect envers les herbivores. Que tous comprennent qu'ils n'étaient pas que des proies qu'on pouvait tuer comme bon leur semblait. Que, comme les prédateur, ils avait des sentiments, des familles... Que leur vie ne valait pas moins que la leur donc. Choses que beaucoup semblaient oublier... Ou qu'ils décrivaient comme étant le Cercle de la Vie. Mppf... Ce n'était le Cycle de la Vie que lorsque ça les arrangeaient. Si ce Cercle les autorisait à tuer, alors il autorisait les herbivore à se défendre, il n'allait pas que dans un sens. D'autant que la chasse est une activité qui ne conduit qu'à la mort, pourquoi devrait-ce toujours être la mort du chassé ? Pourquoi les prédateurs avaient-ils tant de mal à comprendre que leur proie, tout comme eux, souhaitaient vivre ? Quand d'autres lions en voulaient à leur vie, ils se battaient, les tuaient, le tout au cours de bataille sanglante, non ? Alors pourquoi lorsqu'une autre espèce faisait de même avec eux, cela les dérangeaient ? Pour Mapinduzi, ce n'était qu'une preuve de plus de leur mépris pour les autres espèces. De leur mépris ou de leur aveuglement.


_________________

Avatar (c) Kiowara & Signature (c) Yetsa

Anciennement Kengeza
Présentation
Rapport du Matin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.jeun.fr/t5366-mapinduzi-we-are-more
avatar
PLAYER05


À mon sujet

Age : 24 Féminin
Nb de Messages : 523
En savoir +
MessageSujet: Re: Trouble Fête   Lun 26 Mar - 11:33

    Un crime ? Non, surement pas. Et l'adolescente avait un peu de mal à concevoir que Mapindizu l'eut cru capable de lui en vouloir pour ça. Le dédain et l'assurance qu'il dégageait ne la surprirent pas, néanmoins elle était un peu curieuse et doutait qu'il en s'agisse que de ça. Son dégoût pour le lions semblait trop fort pour n'être qu'une histoire de défense. Il avait attaqué un lionceau mositu quelques temps auparavant, et aux yeux de tous. Ce genre d'action ne ressemblait pas à de la défense, tous les animaux savaient pertinemment que les lionceaux n'étaient pas des prédateurs.

    « C'est tout à votre honneur et les lions d'ici ne sont pas désireux de tuer pour le plaisir ou pour la soumission. Ils se contentent de l'appliquer aux autres membres de leur espèce. » Il s'agit simplement d'une question de cycle me semble-t-il, pensa-t-elle. Mais elle n'ajouta rien de la sorte. Histoire de ne pas le froisser ni de lui rappeler sa condition de proie.

    Il n'avait pas tout à fait tort en mentionnant l'hégémonie féline – les lions restaient dirigeants de ces terres. Simplement, il ne s'agissait pas d'un désir de soumission des autres espèces mais de régulation des terres. L'envie était plus à l'harmonie qu'au chaos et à la mort. On laissait ça au passé... Surtout qu'ici tous – ou du moins au mieux – étaient conscients de la nécessité des troupeaux et d'autres êtres existants pour le bon fonctionnement de leur environnement. C'était grâce à eux que la végétation était revenue après le règne Nyeusi – et bien que Chayà ne l'ait pas vécue, elle avait entendue bien des mots à ce sujet de la part de sa mentor ; Kuzaida. L'équilibre devait se construire mais il était fragile. Peu de lions risquaient la mort en permanence – contrairement aux gibiers – et ça, elle pouvait très bien le concevoir... Mais malheureusement, c'était ainsi.

    « Cela dit, pourquoi avez-vous essayer d'enlever la vie à un lionceau il y a peu ? Cet enfant n'était en rien un danger... » N'est-ce pas ?

    Elle voulait essayer de le pousser une peu dans ses retranchements et lui montrer qu'elle en avait vu – et en savait – surement plus que ce qu'il ne soupçonnait. Dire que ses intentions étaient louables en tout point était un mensonge. Mais pourquoi mentait-il ?


_________________



Speach: #000000 | Rapport du Matin | Présentation

Avatar (c)L, fond (c)Disney
Signature (c)L, fond (c)Disney


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4194-chaya#92680
avatar
PLAYER04


À mon sujet

Age : 20 Féminin
Nb de Messages : 219
En savoir +
MessageSujet: Re: Trouble Fête   Mer 28 Mar - 14:48

Mapinduzi prenait sur lui d'échanger quelque mots avec la lionne mais cela l'agaçait plus qu'autre chose. Mais oui, bien sur. Les Pridelanders étaient parfaits, tout gentils, tout beaux, ne faisant que ce qui était juste. Ils étaient nobles et modestes et ne se prenaient pas pour les Rois. Argh. Ça lui donnait presque envie de vomir. Ils étaient aveugles. Complétement aveugles de ce que leurs actes signifiaient, ces créatures pompeuses...

La bête sombre enchaina pour lui parler d'un évènement encore tout récent : son attaque sur une petite lionne. Mapinduzi était loin de l'avoir oublié et il n'était pas plus surpris que cela que cette histoire se soit propagé. Entre les deux lions qui lui avaient échappé et les autres animaux qui se trouvaient dans le coin, ça finirait forcement par se savoir. Est-ce qu'il avait des regrets ? Non. A vrai dire, même s'il n'en montrait rien, cela l'amusait plus qu'autre chose. Mpff. On est moins fier lorsque se sont des petits de notre espèce qui sont en danger, n'est-ce pas ? Pour lui, il n'était pas dans l'erreur, alors pourquoi devrait-il avoir des regrets ?

- Pour l'instant. Mais un lion finit toujours par grandir. Sans compter qu'elle aurait très bien pu prévenir vos équipe de chasse de certaines faiblesses de nos jeunes.

Il baissa la tête, pour se mettre à la hauteur de la lionne, un air sinistre sur le visage.

- Parce que c'est bien comme ça que ça fonctionne, n'est-ce pas ? Vos équipes de chassent se moquent bien de qui elles tuent du moment qu'elles ramènent quelque chose. Le meurtre d'un enfant herbivore n'est qu'une perte minime et nécessaire mais s'il doit arriver la même chose à un lionceau, c'est un crime et tout votre clan s'insurge ?


Une chance que les herbivores ne soient pas si fragiles. Des lions qui pensaient la vie injuste parce qu'elle leur prenait des être cher lors de guerres ou lors d'accident de chasse dont ils étaient seuls responsables. Les lions commettaient des crimes et payaient de leur vie avant d'être pleurer comme des martyres. Les herbivores, eux, naissaient condamné et tout le monde s'en moquait.

- Seriez vous même venu me parler si je m'en était pris à une petite hyène ou à un autre herbivore ?

Il en doutait. Déjà qu'il arrivait que des lions chassent à l'étang sans en être inquiéter... Alors se préoccuper d’éventuels problèmes entre des animaux qui n'étaient pas de leur espèce, il ne fallait pas y compter.

_________________

Avatar (c) Kiowara & Signature (c) Yetsa

Anciennement Kengeza
Présentation
Rapport du Matin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.jeun.fr/t5366-mapinduzi-we-are-more
avatar
PLAYER05


À mon sujet

Age : 24 Féminin
Nb de Messages : 523
En savoir +
MessageSujet: Re: Trouble Fête   Mar 17 Avr - 12:53

    Donc il mentait. Ses intentions n'étaient pas si nobles. Il s'agissait certes de protéger son troupeau mais également d'en étouffer les première flammes. Tout les lions allaient grandir, comme tout les siens d'ailleurs. Et si tous devenaient comme lui, fallait-il en faire de même et tuer tous leurs jeunes bêtes ? Non, c'était ridicule, et les lions n'étaient pas si sélectif dans leur proies. C'est vrai que souvent, pour les jeunes lionnes débutantes, les plus jeunes étaient des proies faciles. Mais, finalement, elles ne nourrissaient pas grand monde avec ça, les adultes faisaient des repas bien plus denses. Mais il n'avait pas tout à fait tort quand il disait que cela leur importait peu – nul ne les connaissait personnellement. Mais c'était le jeu.

    Quant à s'insurger, c'est vrai que cette attaque était tombé dans bien des oreilles. Mais c'était aussi normal qu'ils se défendent entre eux. Tout comme lui s'insurgeait contre les attaques faites aux siens. Sauf qu'eux, lions, se nourrissaient ainsi, lui s'approchait du crime de sang froid, de la provocation.

    Cela dit, elle pouvait comprendre son point de vue et se sentait un peu plus à l'aise dans cette discussion.

    « Vous n'avez pas tort sur tout les points. C'est vrai que s'il s'agissait de quelqu'un d'autre, peut-être que ces histoires auraient fait moins de bruit dans les oreilles des lions, mais, finalement, c'est la même chose de votre côté. Si un lionceau se fait agresser – par autre herbivore que vous et les votre j'entends – vous n'en n'aurez que faire, je me trompe ? »

    Elle aurait aimé sourire un peu pour le détendre mais l'autre n'avait pas l'air réceptif à ce genre d'attention. Elle continua donc : « C'est la même chose pour tout le monde. Vous voulez protéger les votre comme nous voulons protéger les notre. Je me permet également de vous rappeler que nous ne chassons pas pour le plaisir mais bien pour survivre. Votre acte face à ce lionceau n'était pas de ceux là... »

    Cette fois-ci, elle se fit presque désolée, espérant qu'il comprenne la nuance. Mais, comme il ne fallait pas le brusquer et qu'elle espérait apaiser les échange, elle poursuivit rapidement.

    « Nous avons besoin de vous comme vous de nous, c'est un cycle. C'est grâce à l'arrivée des troupeaux que jadis Prideland a pu reprendre vie, et ça, nous ne l'oublions pas. Il arrive effectivement que les lions volent la vie d'herbivore chéris par leurs proches, je n'en doute pas et m'en sens désolée. Mais, malheureusement, c'est ainsi que la nature nous a faites. Je ne cherche pas à vous convaincre, j'essaie seulement de créer un dialogue avec vous et peut-être une meilleure entente entre les herbivores et les lions... »

    Elle pouvait comprendre la peur et la méfiance de l'hippotrague - ignorant qu'il avait bel et bien vécu telle perte - mais c'était bel et bien la première fois qu'un herbivore remettait en cause la nature et le cycle de la vie, et elle s'en sentait un peu chamboulée...


_________________



Speach: #000000 | Rapport du Matin | Présentation

Avatar (c)L, fond (c)Disney
Signature (c)L, fond (c)Disney


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4194-chaya#92680
avatar
PLAYER04


À mon sujet

Age : 20 Féminin
Nb de Messages : 219
En savoir +
MessageSujet: Re: Trouble Fête   Ven 20 Avr - 22:07

Discuter avec un lion n'a aucun sens. Cette conversation n'a aucun sens. Et plus elle continue, plus Mapinduzi se demande pourquoi il perd son temps en dialogue de sourd. Néanmoins, par politesse, il n'interrompis pas la lionne sombre. Son souffle, cependant, se faisait de plus en plus fort, signe d'un profond agacement. Cette lionne croyait-elle lui apprendre quelque chose ? Évidemment que les lions et les autres prédateurs avaient besoin de chasser pour se nourrir. Il le savait, il n'était pas stupide ! Là n'était pas le problème. Le problème était leur mépris concernant les vies de ceux qu'ils détruisaient. Leur airs d'êtres supérieurs qui savent tout mieux que tout le monde, à qui on doit obéir, à qui on ne doit rien reprocher. Cet air de donneur de leçon que Mapinduzi avait l'impression de retrouver chez cette lionne qui lui faisait face.

- Non.

Il fit une courte pause.

- Je n'ai pas besoin des lions. Pas plus que les autres herbivores de cette terre. Et si vous voulez me parlez de régulation du nombre d'herbivores, vous n'avez qu'à voir mes gestes comme une régulation du nombre de carnivores.


Mapinduzi avait déjà entendu cette histoire de régulation bien qu'il n'y croyait qu'à moitié. Apparemment, un trop grand nombre d'herbivore pourrait être néfaste et détruire le territoire. C'était plausible en soit... mais les troupeau étaient nomades. Rien ne les empêchaient de partir et de revenir une fois la terre régénéré. Quoi qu'il en soit, cela ne changeait en rien leur problème ou à leur discussion, aussi préféra-t-il enchainer sur autre chose.

- Je me demandais quand vous utiliseriez ce cycle qui vous tiens tant à cœur. Ce cycle qui sert d'excuse à tout vos actes. Vous tuez des herbivores pour vous nourrir. Soit, c'est ainsi, je le sais, contrairement à ce que vous semblez croire, je ne suis pas stupide ! Mais que je sache, je ne l'ai jamais remis en question et je ne suis pas venu m'en plaindre.

Après tout, c'était les prédateurs qui venaient se plaindre, encore et toujours.

- Ce cycle autorise les chasseurs à chasser et les herbivores à se défendre. Et c'est ce que je fais. Je me moque que ma manière de le faire vous déplaise, à vous ou à vos semblable. Je fais ce qui me parait juste et sur pour les miens. Parce que c'est ce que fait un chef. Un lionceau finit toujours par grandir. Nos enfants sont un simple repas pour vous, les vôtres sont des menace en devenir pour nous.

Et les esprits savaient que Mapinduzi préférait mille fois détruire une menace lorsqu'elle était encore faible plutôt que de lui laisser la possibilité de grandir.

_________________

Avatar (c) Kiowara & Signature (c) Yetsa

Anciennement Kengeza
Présentation
Rapport du Matin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.jeun.fr/t5366-mapinduzi-we-are-more
avatar
PLAYER05


À mon sujet

Age : 24 Féminin
Nb de Messages : 523
En savoir +
MessageSujet: Re: Trouble Fête   Mar 8 Mai - 10:34

    Le grand mâle n'arrivait pas à garder ses pensées droites. Il divaguait un peu. Il disait qu'il ne remettait en rien le cycle de la vie, qu'il ne faisait que défendre les siens, mais aussi qu'il veillait à réguler le nombre de carnivores dans les environs – ce qui, aux yeux de Chayà était plus de l'ordre d'une prévention meurtrière que d'une protection sur le moment. Comme si eux, lions, tuaient leurs petits par simple « prévention ». Elle soupira. Elle sentait que le dialogue ne menait nul part et que l'hippotrague se montrait borné. Puis, revenir sans cesse au sujet des enfants ne lui sembla d'un coup pas si anodin. Cela dit, elle ne se sentait pas de rentrer dans l'intimité du grand mâle et dit simplement :

    « Je pense que cette discussion n'ira pas plus loin. Sachez seulement que malgré l'injustice du cycle, les lions ne sont pas vos ennemis et je pense qu'il serait bon de trouver un terrain d'entente entre nous. »

    « Je n'ai pas plus de réponses mais je sais que j'y suis disposez, et je vous conjure d'être plus clément envers les nôtres. Nous ne somme pas des monstres sans cœurs et je me permet de vous porter mes plus sincères condoléances pour vos pertes... »

    Elle s'inclina légèrement en signe de pardon. Elle espérait que cette conversation n'ai pas servie à rien mais bien à planter une petite graine dans l'esprit du mammifère à corne. De toute manière, elle savait qu'il n'en avait pas terminé avec les lions – et quand quelqu'un prendrait le relais, peut-être cette conversation surgirait afin de le mettre nez à nez avec l'évidence que les lions n'étaient pas tous leurs ennemis et qu'ils pouvaient trouver ensemble un chemin vers la diplomatie.

    La lionne se redressa jetant un dernier regard bleu à Mapinduzi, elle s'inclina également rapidement en direction de sa compagne – sans qui cet échange n'aurait jamais eu lieu – et elle fit demi tour pour s'en aller.

    Spoiler:
     



_________________



Speach: #000000 | Rapport du Matin | Présentation

Avatar (c)L, fond (c)Disney
Signature (c)L, fond (c)Disney


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4194-chaya#92680

Contenu sponsorisé


À mon sujet

En savoir +
MessageSujet: Re: Trouble Fête   

Revenir en haut Aller en bas
 
Trouble Fête
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Hope is Dead : Kira Takumi & Trouble VS Mina Luvia
» Trouble mnémonique ou mnémotechnique,la methodologie du mensonge politique
» Quand la neige éclatante trouble les esprits... [PV Yuko]
» Libre ♣ Oh dear, we're in trouble. | abandonné
» ☴ oh dear, we are in trouble

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Lion King RPG :: 
Crédits - Archives - Partenaires
 :: 
Archives & Choses Perdues
 :: CHAPITRE VIII
-