Informations
Topsites

Votez et réclamez vos points ICI !

Réseaux
Crédits

Bannière dessinée par Yetsa, Sumu, Sekhmet, Shasta & Kutoa

Design & Codage © Tadji, Soto & Angola

Musique du lecteur © Peter Crowley's Fantasy Dream

Optimisé pour Mozilla Firefox

Jeu déconseillé aux -12 ans

AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Events & RPs Importants
Ne ratez pas ...
Jetez un œil à la liste des rôles importants disponibles au sein des clans.
Venez tenter les RP Missions !
Laissez un commentaire sur notre Livre d'Or !

Partagez | 
 

 Bâtir une vie [Hatasa]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
PLAYER03


À mon sujet

Age : 18 Féminin
Nb de Messages : 145
En savoir +
MessageSujet: Bâtir une vie [Hatasa]   Jeu 8 Mar - 20:30


Lahira avait grandit, de petit lionceau potelé elle passait à une pré-adolescente déjà plus fine. Si elle gardait encore des traits de l'enfance, Lahira commençait doucement à paraître moins enfantine, elle faisait un peu moins bébé. Les mois coulaient vite dans le désert et Lahira ne se permettait pas l'ennui, récemment, elle s'était surprise à aimer observer les serpents. Elle se demandait si, peut-être, eux aussi avaient des secrets. Et les scorpions ? Les insectes et petites bêtes peuplant le désert, ils devaient aussi être témoins de grandes choses n'est-ce pas ? Lahira songeait que ce serait peut-être bien de confier ses oreilles à d'innombrables yeux. Ils vivaient aussi au sein du Grand Désert, sûrement pourraient-ils êtres utiles pour quadriller le désert, non ? Et le poison des serpents, des scorpions, y avait-il un moyen de s'en servir ?

Ces pensées étaient montées à son esprit quand elle avait entendu dire que sa mère avait pratiqué son propre exil en compagnie de lions maintenant disparus du Clan. Avec des vautours, de ce qu'elle avait comprit. Un lion qui parlait aux vautours, c'était étrange mais en y songeant, Lahira avait trouvé cela extrêmement ingénieux. Les Jangowas ne sortaient jamais du Désert pourtant, il fallait se tenir au courant et attendre que les rumeurs courent, c'était ennuyeux. Il fallait prendre les choses en pattes, n'est-ce pas ?

Mais ces derniers temps il y avait autre chose que tout cela dans l'esprit de la petite Jangowa, assise face au jardin des os, la queue entourant ses pattes, elle scrutait silencieusement les lieux. C'était silencieux, apaisant. L'inverse de ce qu'il y avait dans son cœur éprit par de nombreux sentiments douloureux depuis que Wivu, son père, avait disparu. Où ? Pourquoi ? Elle n'en savait rien et sa mère non plus visiblement. Si Lahira avait tâché de rassurer sa fratrie, d'apaiser leurs craintes, elle-même se sentait terriblement abandonnée. Pourquoi n'avoir rien dit ? C'était ce qui peinait le cœur de la petite lionne.

Un soupire passa la barrière de ses lèvres tandis que des bruits de pas étouffés par le sable firent tiquer ses oreilles. Lahira tourna doucement sa tête et un sourire étira ses babines à la vue de sa mère qui approchait. Elle resplendissait toujours autant, si grande, si forte, si noble et fière. Lahira l'avait encore plus admiré, elle et Kaya, quand elles avaient apprit au Clan qu'elles avaient tué un étranger. De vraies guerrières.

« Maman ! » Lâcha la petite lionne en se relevant afin d'approcher d'Hatasa, levant la tête vers elle, les traits du visage détendus. C'était toujours avec sa famille qu'elle se permettait de sourire, de rire, de détendre son faciès et d'être chaleureuse. Les autres n'avaient généralement droit qu'à du marbre.

« Je suis contente que tu sois là, j'ai beaucoup de choses à te demander. » Fit-elle rapidement, les prunelles brillantes. Elle avait beaucoup cogité dernièrement, de nombreuses idées et questions avaient émergées. Après tout, elle se rapprochait de l'âge adolescent, elle grandissait. Et surtout, elle souhaitait être à l'image de sa mère, une figure du Clan. Se démarquer un peu.

_________________

Personnage ©️ Rinkisha
Kit ©️ Yetsa
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t5212-lahira-sang-bleu-despote-
avatar
PLAYER - MEMBRE DU MOIS


À mon sujet

Age : 23 Féminin
Nb de Messages : 207
Localisation : Dans le Désert

En savoir +
MessageSujet: Re: Bâtir une vie [Hatasa]   Sam 17 Mar - 14:41

Les journées se succédaient inlassablement. Elles se transformaient en semaines puis en mois. Le temps n’avait pas d’emprise sur le Désert mais cela n’était pas le cas de ses habitants. Sukuma n’était plus des nôtres, l’état de Wema empirait de jour en jour mais il y avait aussi de quoi se réjouir. Les adolescents partis en Exil il y a un an étaient revenus et j’avais eu la joie de revoir Ozalee. Celle-ci n’était cependant plus la même. Non pas parce que son Exil l’avait changée mais parce que son frère, lui, n’était pas rentré. Je ne pouvais rien y faire et il fallait qu’elle comprenne qu’Ohanzee n’était pas un digne fils du Désert et que c’était elle la plus forte de leur portée.

J’avais eu raison en la choisissant pour l’entrainer et elle venait de prouver à tous que les femelles étaient elles aussi capables de réussir l’Exil. Je n’en avais d’ailleurs jamais douté. Les femelles portaient le Désert dans l’ombre depuis des années et voilà que cela changeait enfin. Une avait réussi l’Exil, une autre était devenue Générale et l’Empereur était une Impératrice. Le Désert n’avait pas que des Fils, il avait aussi des Filles et si par le passé, celles-ci n’avaient pas été reconnue à leur juste valeur, ma génération et les suivantes changeraient ça. Les mâles n’étaient pas tous dignes de confiance et il suffisait de prendre mon compagnon en exemple pour s’en rendre compte.

Il avait certes libéré le Désert du joug de Shabel mais pour quoi ? Et bien pas grand-chose puisqu’il avait décidé de partir. Il avait quitté le poste d’Empereur pour me le donner et avait abandonner les siens. Il m’avait brisé le cœur et cela aurait pu passer s’il n’y avait eu que moi. Mais ce n’était pas le cas. Il n’avait pas hésité à abandonner ses quatre enfants et ça, je ne lui pardonnerais jamais. J’avais bien vu à quel point cela les avait affecté et les affectait toujours. Ils voyaient leur père comme le Sauveur du Désert et voilà qu’il partait sans rien leur dire. Je n’imaginais que trop bien à quel point il avait pu descendre dans leur estime. Je n’étais pas la seule à avoir remarqué la douleur de mes enfants et Lahira, prenant son rôle de grande sœur très à cœur, avait fait tout son possible pour rassurer sa fratrie. Cela ne m’avait pas étonné mais en faisant ça, elle taisait ses propres sentiments et j’avais décidé de passer du temps avec elle pour remédier à ça.

J’avais vu ma fille aînée se diriger vers le Jardin des Os et après avoir donné mes instructions, j’entreprenais de la rejoindre. Je repérais très vite sa silhouette et un sourire tendre vint étirer mes babines. Elle n’avait plus rien du petit lionceau que j’avais tenu dans mes pattes le jour de sa naissance. Elle grandissait de jour en jour et j’étais certaine qu’elle deviendrait une belle lionne et une figure importante du clan.

Je ne faisais rien pour cacher ma présence et les oreilles de ma fille eurent tôt fait de me remarquer. Un sourire éclaira son visage et elle se montra immédiatement chaleureuse. Sur ce point, comme sur de nombreux autres, Lahira était comme moi : elle avait deux visages. Le neutre qu’elle arborait avec tous les autres et le chaleureux, celui qu’elle ne montrait qu’à ceux ayant une place dans son cœur. J’avais donc droit aux sourires et aux câlins et je ne m’en plaignais pas, bien au contraire.

Maman !

Elle s’était levée et approchée et je profitais de cette proximité pour frotter quelques secondes ma tête contre la sienne. J’aimais énormément mes enfants et je n’avais aucune honte à le leur montrer. Cet instant de tendresse passé, ma fille prit les devants et entama la conversation.

Je suis contente que tu sois là, j’ai beaucoup de choses à te demander.

J’ignorais ce dont elle voulait me parler mais cela avait peut être un rapport avec son père. Et si cela n’était pas le cas, je lui en toucherais quand même quelques mots car il ne fallait pas qu’elle aide ses frères et sa sœur à aller mieux si elle-même gardait ses sentiments pour elle. Intriguée néanmoins par ce qu’elle pouvait bien avoir à me demander, je la laisser commencer.

Je t’écoute ma petite rose, que veux-tu savoir ?

_________________

Hatasa grogne en PeachPuff
Présentation - Rapport du matin - RPs & Liens
Pour tout MP, me contacter sur compte d'Ukarimu

Kit ©️ Ocylan, merci  I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4399-hatasa-daughter-of-the-de
avatar
PLAYER03


À mon sujet

Age : 18 Féminin
Nb de Messages : 145
En savoir +
MessageSujet: Re: Bâtir une vie [Hatasa]   Dim 18 Mar - 11:51


La petite ronronna au contact avec sa mère, appréciant en souriant cette proximité de quelques secondes. Sa mère était l'Impératrice, une puissante guerrière et une figure incontournable du Clan, malgré qu'elle montrait un air impartial face aux autres, elle savait faire la part des choses et se montrer aimante. Lahira se savait identique sur ce point et cela lui faisait plaisir, d'avoir une autre chose qui la reliait à son modèle de mère. Ronronnant encore légèrement suite au surnom de sa mère, Lahira finit par s'asseoir, un fin sourire aux lèvres mais l'air déterminé.

« J'ai longtemps réfléchit, j'aimerais ne pas être une simple compagne bonne à chasser. Comme toi ou marraine Kaya, je voudrais être quelqu'un. »

Fit-elle sur un ton assuré. Plus jeune elle n'y avait pas vraiment pensé, préférant profiter de ses instants de lionceaux pour s'amuser avec sa fratrie tout en apprenant la culture, les histoires et ce qui faisait d'elle une Jangowa. Elle avait même commencé à apprendre la vie des autres membres sur le bout des pattes mais cela n'était pas encore parfait : c'était un travail long l'observation, mais payant et sa mémoire était bien bonne pour l'aider dans cette tâche.

« Je sais qu'une lionne était partie en Exil est est revenue et... toi aussi hein ? Je ne sais pas si je le ferais mais... J'aimerais juste savoir comment ça c'est passé pour toi ! »

Elle avait entendu brièvement quelques mots sur Hatasa, Chimwe et Kaïad. Qui étaient exactement ces deux derniers ? Lahira n'en avait aucune idée mais elle comptait bien évidemment sur sa tendre impératrice de mère pour l'éclairer un peu. Sa queue entourant ses pattes arrières, les yeux grands ouverts, elle était toute ouïe et ne bougeait pas d'un poil.

_________________

Personnage ©️ Rinkisha
Kit ©️ Yetsa
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t5212-lahira-sang-bleu-despote-
avatar
PLAYER - MEMBRE DU MOIS


À mon sujet

Age : 23 Féminin
Nb de Messages : 207
Localisation : Dans le Désert

En savoir +
MessageSujet: Re: Bâtir une vie [Hatasa]   Lun 19 Mar - 20:54

Ma fille ainée ronronna quelques instant et cela accentua mon sourire. S’il y avait bien une chose qui me rendait heureuse en ce moment, c’était mes enfants. Lahira fini par s’assoir et bien qu’elle arborait elle aussi un sourire, son faciès était celui de quelqu’un de déterminé.

J’ai longtemps réfléchit, j’aimerais ne pas être une simple compagne bonne à chasser. Comme toi ou marraine Kaya, je voudrais être quelqu’un.

J’avais choisi de ne pas influer mes enfants sur le choix qu’ils feraient pour leur avenir. Je les laisserais devenir ce qu’ils veulent être mais à l’entente de ces mots, une vague de fierté me parcouru. J’avais choisi la même chose lorsque j’étais plus vieille que Lahira et entendre que ma fille souhaitait ne pas se contenter d’être une lionne lambda était plus que gratifiant.

Je sais qu’une lionne était partie en Exil et est revenue et… toi aussi hein ? Je ne sais pas si je le ferais mais … J’aimerais juste savoir comment ça s’est passé pour toi !

L’Exil. Epreuve passée uniquement par les jeunes mâles afin qu’ils prouvent leur force et leur faculté à survivre. Uniquement n’était plus le bon mot car désormais, une femelle avait réussi ce test. Pas n’importe quelle femelle en plus puisqu’il s’agissait de mon ancienne apprentie. Elle souhaitait cependant parler de ma propre expérience et je n’allais pas tarder à la partager. Je souhaitais quand même parler d’un autre point avant.

Tu es déjà quelqu’un ma petite rose : tu es ma fille.

Mon sourire n’avait pas disparu et une lueur malicieuse venait de s’allumer dans mon regard. Je me devais d’être neutre la plupart du temps, aussi lorsque je pouvais me détendre, je ne me privais pas.

Plus sérieusement, si tu souhaites devenir une figure reconnue du Clan, ne laisse pas les autres te dire ce que tu peux faire ou non. Il n’y a que toi qui sache jusqu’où tu peux aller. Et si tu veux mon avis, tu es capable de grandes choses Lahira.

Il était rare que j’emploie le prénom de mes enfants. En général, j’utilisais un surnom comme j’avais pu le faire précédemment. Cette fois était cependant différente car je tenais à ce qu’elle comprenne à quel point j’étais sérieuse et je savais qu’elle remarquerait ce changement.

Je fermais ensuite les yeux, laissant mes souvenirs m’envahir. Cela ne remontait pas à si longtemps finalement mais j’avais l’impression qu’une éternité s’était écoulée. Je rouvris les yeux et fixaient ceux de ma fille. Elle était attentive et je ne tardais pas à commencer mon récit.

Je ne sais pas si l’on peut parler d’Exil car cette épreuve se déroule en solitaire et j’étais accompagné par deux camarades. Plus, si l’on considère les vautours commandés par Kaïad. Il était l’un de mes compagnons et le père de Chimwe, ma meilleure amie. A l’époque, je faisais partie d’un groupe de jeunes et nous passions le plus clair de notre temps ensemble. Lorsque les mâles sont partis pour leur Exil, il ne restait que Chimwe, ta marraine et moi. Quelques jours après, l’Impure a défié Vako en duel et l’a tué. Déçue et révoltée à l’idée que personne ne ferait rien contre elle, j’ai décidé de montrer mon mécontentement en m’éloignant du clan. Je n’étais pas la seule dans ce cas et j’ai donc accepté l’offre de Kaïad et de l’accompagner. Pendant cette année, j’ai perfectionné mes aptitudes au combat et j’ai été initié au commandement des vautours. J’ai également fait la rencontre d’une jeune fennec et d’une étrangère accompagnée de sa fille. Je les ai toutes les trois chassées du Désert. A part ça, les journées se ressemblaient encore plus que celles que je passais au Clan et j’avais hâte d’y retourner. La solitude n’est pas faite pour moi et j’avoue ne pas savoir comment ceux qui font l’Exil réussisse à la supporter.

Je prenais enfin le temps de faire une pause. Je me rendais compte que j’avais beaucoup parlé et parfois de façon décousue.

Si je n’ai pas été claire sur certains points ou si tu veux plus d’informations, n’hésite pas. Je répondrais à toutes tes questions.

Cela valait aussi pour ce qui ne concernait pas ma propre version de l’Exil et j’avais bien l’intention d’assouvir la curiosité de ma fille.

_________________

Hatasa grogne en PeachPuff
Présentation - Rapport du matin - RPs & Liens
Pour tout MP, me contacter sur compte d'Ukarimu

Kit ©️ Ocylan, merci  I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4399-hatasa-daughter-of-the-de
avatar
PLAYER03


À mon sujet

Age : 18 Féminin
Nb de Messages : 145
En savoir +
MessageSujet: Re: Bâtir une vie [Hatasa]   Mar 20 Mar - 16:11


Lahira sentit son cœur battre un peu plus fort aux premières paroles de sa mère, lui arrachant un petit sourire. C'est vrai, elle était déjà quelqu'un, pas comme elle l'entendait pour plus tard mais pour maintenant. Elle rendit son air malicieux à sa mère avant de l'écouter attentivement quand elle reprit la parole, en même temps, Lahira ne pouvait s'empêcher d'observer sa mère. Ses mimiques, ses fugaces expressions, la lueur au fond de ses yeux. Décidément, sa maman, en plus d'être la plus forte, c'était la plus belle, la plus charmante, la plus charismatique et la plus intelligente ! Ce fut la rapide réflexion qui passa dans l'esprit de la petite en entendant Hatasa s'exprimer. De l'admiration ? Assurément ! Et entendre ce modèle lui dire qu'elle pouvait aller loin, cela lui donna des ailes.

Certains parents ne prenaient pas beaucoup leurs enfants au sérieux à cet âge mais pas Hatasa qui, sérieuse, prononça le prénom de Lahira sans passer par de surnom. Cela fit frémir les moustaches de la petite qui savait pertinemment à quoi il fallait s'attendre dans ces moments, du sérieux. Elle fut donc toute ouïe et écouta la tirade de sa chère mère.

Des vautours ? Lahira réprima une drôle de moue, étonnée d'entendre qu'ils s'étaient affiliés à des vautours. Ces bêtes traînaient souvent au sein du Jardin des Os et Lahira les avait parfois observé sans jamais les approcher, méfiante. Initiée au commandement des vautours... ? Lahira fronça ses épais sourcils et écouta attentivement la suite, les yeux plissés. Un sourire fendit ses babines quand elle entendit que sa mère avait chassé du Désert fennec et deux lionnes étrangères. Décidément, c'était vraiment elle la meilleure !

« Je comprends... Ça devait quand même être très enrichissant ! »

Elle songea à nouveau aux paroles de sa mère et chercha ce qui l'avait fait tiqué dans tout ce récit. Au fond, d'ailleurs, elle se sentait très heureuse d'en apprendre ainsi davantage sur sa mère. Elle se sentait plus proche d'elle et surtout, d'une certaine manière, elle trouvait cela inspirant.

« C'est quoi le commandement des vautours ? Pourquoi il les commandait ? C'est bizarre non... Enfin... Avec des vautours... » Fit la petite Jangowa d'un air sincèrement interrogateur. « Ça sert à quoi exactement ? » Demanda t'elle un peu plus clairement.

_________________

Personnage ©️ Rinkisha
Kit ©️ Yetsa
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t5212-lahira-sang-bleu-despote-
avatar
PLAYER - MEMBRE DU MOIS


À mon sujet

Age : 23 Féminin
Nb de Messages : 207
Localisation : Dans le Désert

En savoir +
MessageSujet: Re: Bâtir une vie [Hatasa]   Jeu 22 Mar - 19:00

Mes paroles eurent un effet immédiat sur ma fille car un sourire ravi se dessina sur son visage. J’étais heureuse de pouvoir réussir à la faire sourire alors que ces derniers temps étaient durs pour notre famille. Comme elle je mettais de côté mes sentiments car ils ne pouvaient pas entrer en compte – et je ne le voulais pas de toute manière – mais bien que la disparition de Wivu nous avait profondément touchés, voir que des moments comme celui-ci étaient encore possible me fit réaliser une chose. L’Empereur du Désert et de mon cœur était parti oui, mais personne ne pourrait me retirer mes enfants. L’amour que je leur portais était bien plus profond que celui que j’éprouvais pour leur père et se seraient eux qui sauveraient mon cœur.

Je comprends… Ca devait quand même être très enrichissant !

La voix de Lahira me sortit de mes songes. J’avais vu différentes expressions se succéder sur son visage au fur et à mesure de ma tirade et il n’était pas bien compliqué de les déchiffrer. Enfin, pour moi. J’étais persuadée qu’elle ne tarderait pas à reprendre la parole, aussi je tâchais de rebondir rapidement sur ses derniers mots.

Très enrichissant, oui. Je savais déjà me battre mais c’est grâce à Kaïad que j’ai atteint un tel niveau. C’est lui aussi qui a insinué dans mon esprit le fait que s’aider de sa tête pour analyser une situation ou même un adversaire lors d’un combat pouvait être un atout... D’ailleurs, je connais une jeune lionne qui a fait la même constatation même si elle n’a pas eu besoin de quelqu’un d’autre pour trouver ça.

J’avais attendu quelques secondes avant d’ajouter cette dernière phrase et le regard que je posais sur ma fille révélait à qui je pensais en disant « elle ». Les moments que Lahira passait à observer les autres ne m’avaient pas échappés et nul doute que toutes les informations qu’elle enregistrait lui seraient utiles.

C’est quoi le commandement des vautours ? Pourquoi il les commandait ? C’est bizarre non… Enfin… Avec des vautours… Ca sert à quoi exactement ?

Comme je m’y attendais, ma fille n’en resta pas là et c’est la partie sur les vautours qui l’intriguait. Rien d’étonnant la dedans car moi-même je m’étais souvent posé la question avant de profiter de mon éloignement avec sa fille et lui pour le lui demander. Il m’avait raconté les évènements dans les grandes lignes et c’est ce que je fis pour Lahira.

Il n’y avait qu’un seul vautour au début. Celui-ci était venu en aide à Kaïad durant son Exil et ils sont vite devenus proches. Au fil du temps, Kaïad s’est entouré de bon nombre de ces volatiles et lorsque je les ai côtoyés, j’ai appris à voir en eux autre chose que des charognards. Ils sont très utiles tu sais ? Bien que la plupart faisaient ce que Kaïad leur disait que parce qu’il leur offrait de la nourriture en échange de leurs services, ils nous ont plusieurs fois montré leurs talents. Lors de notre « Exil », ils nous tenaient informés de la position du Clan et de nombreuses autres choses. Leur possibilité de voyager rapidement et sans autre contrainte que le vent en faisait des alliés précieux et des espions de premier choix.

Je taisais le fait qu’ils ne m’avaient jamais obéit à moins que Kaïad ne leur dise de le faire. Ce souvenir m’arracha un sourire et un autre beaucoup plus récent le suivit. Je me rappelais avoir vu ma petite rose observer différentes sortes d’animaux et j’étais certaine que mes mots trouveraient un écho en elle.

Je sais que tu aimes observer mais seule, tu ne peux pas tout voir… As-tu trouvé d’autres yeux qui pourraient t’être utiles ?

_________________

Hatasa grogne en PeachPuff
Présentation - Rapport du matin - RPs & Liens
Pour tout MP, me contacter sur compte d'Ukarimu

Kit ©️ Ocylan, merci  I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4399-hatasa-daughter-of-the-de
avatar
PLAYER03


À mon sujet

Age : 18 Féminin
Nb de Messages : 145
En savoir +
MessageSujet: Re: Bâtir une vie [Hatasa]   Ven 23 Mar - 11:51


Lahira se sentit flattée aux premières paroles de sa mère, un petit sourire apparut sur ses babines tandis qu'elle observait sa mère d'un petit air malicieux. Elle aimait toujours entendre sa mère sous-entendre qu'elle était douée, ça l'encourageait toujours plus sur cette voie. Après tout voir Hatasa fière était l'une des choses motivants Lahira, il fallait l'avouer. D'un côté, Lahira ne blâmait pas les guerriers ne s'aidant pas de leur tête, après tout, il fallait bien des soldats prêts à se battre sans réfléchir et d'autres plus habiles pour les diriger, n'est-ce pas ? Enfin, c'est ce qu'elle pensait et ce que quelques guerriers lui avaient dit. Elle avait trouvé ça très censé.

Parenthèse faîte sur les guerriers, la petite lionne écouta sa mère lui parler des vautours. Les petites yeux dorés de Lahira s'écarquillèrent légèrement : bon sang, ce Kaïad était un vrai génie ! C'était tellement évident pourtant : les vautours parcouraient toutes les terres, non ? Ils voyaient et entendaient tout. C'était si malin... Lahira sentit son petit cœur battre plus fort. Elle aurait aimé pouvoir rencontrer et connaître ce Kaïad, peut-être aurait-il accepté de lui apprendre à communiquer avec les vautours ? La petite hocha la tête, l'air songeur, s'imprégnant des paroles d'Hatasa. Ses petites oreilles ourlées de marron tiquèrent et elle releva sa tête vers sa mère.

« Il devait être vraiment très intelligent ce Kaïad ! Tu as eu de la chance de pouvoir le côtoyer, j'aurais aimé... Mais tant pis. C'est vrai que les animaux ailés sont utiles, ils peuvent aller partout et tout entendre. »

Elle arbora une petite moue.

« Je ne sais pas trop... Dans le désert, j'avais pensé aux serpents, scorpions, lézards... Il y existe aussi beaucoup d'oiseaux mais aucun n'est facile d'approche. Ils ont souvent peur parce que je suis un lion. J'ai parlé à un serpent mais... Il n'était pas très coopératif. »

Elle semblait pensive, son visage avait prit un air sérieux tandis qu'elle fronçait ses sourcils.

« En fait, les lions ont mauvaise réputation hein ? » Demanda t-elle à sa mère. D'un côté elle comprenait que la plupart fuient : les lionceaux avaient tendances à tout prendre pour cible. Pourtant quand elle avait réussit à discuter avec un serpent, une vipère plus précisément, elle avait été très moqueuse.

_________________

Personnage ©️ Rinkisha
Kit ©️ Yetsa
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t5212-lahira-sang-bleu-despote-
avatar
PLAYER - MEMBRE DU MOIS


À mon sujet

Age : 23 Féminin
Nb de Messages : 207
Localisation : Dans le Désert

En savoir +
MessageSujet: Re: Bâtir une vie [Hatasa]   Sam 31 Mar - 15:34

Il devait être vraiment très intelligent ce Kaïad ! Tu as eu de la chance de pouvoir le côtoyer, j’aurais aimé … Mais tant pis. C’est vrai que les animaux ailés sont utiles, ils peuvent aller partout et tout entendre.

Il n’était pas très difficile de comprendre ce que ma fille aurait aimé. Les vautours étaient un excellent moyen pour Lahira d’agrandir ses connaissances. Dans le Désert mais aussi au-délà.

Je ne sais pas trop… Dans le désert, j’avais pensé aux serpents, scorpions, lézards… Il y existe aussi beaucoup d’oiseaux mais aucun n’est facile d’approche. Ils ont souvent peur parce que je suis un lion. J’ai parlé à un serpent mais… Il n’était pas très coopératif.

Ma fille avait donc pensé à de nombreux animaux pour l’aider. Bien. Elle en avait même approché quelques-uns. Mon sang se glaça lorsqu’elle m’avoua qu’elle avait parlé avec un serpent. Je savais qu’elle était sur ses gardes dans ce genre de situation mais on ne savait jamais comment ces bêtes là réagissaient et le souvenir d’Alibi et de ce que sa mort avait causé à sa famille était toujours présent. Je ne pouvais m’empêcher d’avoir peur pour elle.

Quoi que tu fasses, sois toujours prudente d’accord ? Je ne veux pas te perdre toi aussi.

L’amour que j’avais pour Wivu n’était rien en comparaison à celui que je portais à mes enfants. Cela n’empêchais pas que le départ de mon ancien compagnon m’avait brisé le cœur. Et j’étais presque certaine que je ne résisterais pas à une autre disparition.

En fait, les lions ont mauvaise réputation hein ?

Elle n'avait pas tort. Certains étaient plus appréciés que d'autres au sein des troupeaux mais cela n'avait jamais été notre cas. Nous n'avions pas de troupeaux et les animaux que nous chassions détalaient lorsqu'ils remarquaient le moindre signe de notre présence. Et ceux que nous ne chassions pas n'étaient pas amicaux pour autant.

Cela fait partie d’un tout. Les lions sont au sommet de la chaîne alimentaire et, plus particulièrement pour nous qui n’avons pas de proie en opulence, les autres animaux se méfient lorsqu’ils nous voient ou nous entendent. Mais si tu arrives à les approcher en gagnant leur confiance ou en leur proposant un marché, tu peux vite te retrouver à la tête de nombreux yeux et oreilles.

Je n’avais rien d’autre à ajouter et décidais d’aborder le sujet de conversation dont je croyais que Lahira allait me faire part en premier lieu.

Tu ne voudras peut-être pas en parler et je comprend parfaitement mais… J’ai vu à quel point tu avais soutenu tes frères et ta sœur à la disparition de Wivu. Tu m’as été d’une grande aide mais je ne veux pas que tu étouffes tes propres sentiments. Comment te sens-tu ?

Les jangowas étaient fiers et peu nombreux étaient ceux qui montraient leurs émotions en public. J’en faisais moi-même partie mais dès lors que la nuit tombaient et que j’étais certaine qu’aucun regard ne se poserait sur moi, je laissais libre cours à mes sentiments. Je savais à quel point Lahira me ressemblait mais je ne l’avais jamais vu faire ça. Peut-être qu’elle se cachait bien elle aussi mais en tant que mère, je devais savoir.


Hors rp:
 

_________________

Hatasa grogne en PeachPuff
Présentation - Rapport du matin - RPs & Liens
Pour tout MP, me contacter sur compte d'Ukarimu

Kit ©️ Ocylan, merci  I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4399-hatasa-daughter-of-the-de
avatar
PLAYER03


À mon sujet

Age : 18 Féminin
Nb de Messages : 145
En savoir +
MessageSujet: Re: Bâtir une vie [Hatasa]   Ven 13 Avr - 16:14


Lahira hocha doucement la tête, sa petite gueule entrouverte. Elle savait pertinemment que les serpents étaient dangereux mais elle n'aurait pas pensé que sa mère aurait tant réagit, elle avait vu une drôle de lueur dans son regard doré. Avait-elle eut un souvenir particulièrement délicat concernant un serpent ? Lahira nota rapidement cette information dans un coin de son esprit, bien décidé à mener sa petite enquête. C'était assez enfantin, un jeu de pistes mais ça permettait de développer quelques réflexes, de faire travailler son esprit d'analyse, son observation et puis, ça stimulait, tout simplement !

Gagner leur confiance, un marché... Bien sûr, c'était évident. Un fin sourire se dessina sur les babines de la petite lionne : elle devait cerner les besoins de chacun des animaux du désert, voir ce qu'elle pouvait aider à rendre plus simple, voir ce qu'elle pouvait accomplir pour eux en échange de yeux et d'oreilles. Cela pouvait bien marcher non ? Encore fallait-il prendre le temps d'emmagasiner encore beaucoup d'informations sur chacune des petites bêtes du désert, elles passaient davantage inaperçu. Un serpent, un oiseau, un scorpion, un quelconque insecte, un suricate, un lézard ou un varan... Il y avait tant de possibilités !

- Je comprends. Merci maman, tu m'as beaucoup aidé ! Déclara le petite lionne dans un air des plus satisfaits.

Lahira perdit doucement son sourire et son regard pétillant quand Hatasa mentionna finalement Wivu. La petite lionne baissa légèrement le regard avant de froncer ses sourcils sombres. Elle avait été très présente et l'était toujours pour sa fratrie mais elle savait bien que c'était aussi un peu pour oublier sa propre peine et sa propre colère. Elle qui avait toujours vu en Hatasa et Wivu le couple idéal, le lion et la lionne Jangowas par excellences avait tout vu voler en éclats. Son petit idéal brisé. Elle était terriblement peinée pour sa mère et furieuse après son père, tant bien même qu'elle était terriblement attristée par cette disparition.
La gorge un peu nouée, elle inspira longuement en fermant ses yeux avant de les rouvrir et de poser son regard sur sa mère, hochant la tête. C'était son petit manège habituel lorsqu'elle décidait de faire le vide dans son esprit pour s'empêcher de trop ressentir.

- Je vais mieux que Hiari et Kumani. J'ai été très triste les premiers jours mais je vais bien, je suis juste très en colère et... un peu perdue peut-être. Enfin, tu sais, j'aimais ce que vous formiez. Avoua Lahira. Elle ne montrait pas beaucoup ses émotions, même face à sa fratrie mais devant Hatasa qui, en plus lui avait demandé de parler (si elle le désirait), Lahira décida de ne pas se cacher. Du moins pas trop. -Mais toi maman, comment tu vas ? Il t'a laissé tout ça sur les épaules.

Demanda la petite Jangowa, la voix légèrement chargée de rancœurs face à son père.

[J'ai trouvé ça très bien ! \o/]

_________________

Personnage ©️ Rinkisha
Kit ©️ Yetsa
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t5212-lahira-sang-bleu-despote-

Contenu sponsorisé


À mon sujet

En savoir +
MessageSujet: Re: Bâtir une vie [Hatasa]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bâtir une vie [Hatasa]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Impératrice des Dunes et Guerrière des Montagnes [Hatasa]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Lion King RPG :: 
La Terre des Lions
 :: 
Le Grand Désert
 :: Le Jardin des Os
-