Informations
Topsites

Votez et réclamez vos points ICI !

Réseaux
Crédits

Bannière dessinée par Yetsa, Sumu, Sekhmet, Shasta & Kutoa

Design & Codage © Tadji, Soto & Angola

Musique du lecteur © Peter Crowley's Fantasy Dream

Optimisé pour Mozilla Firefox

Jeu déconseillé aux -12 ans

AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Events & RPs Importants
Ne ratez pas ...
Jetez un œil à la liste des rôles importants disponibles au sein des clans.
Venez tenter les RP Missions !
Laissez un commentaire sur notre Livre d'Or !

Partagez | 
 

 Se jeter à l'eau (AJJIN)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
PLAYER - MEMBRE DU MOIS


À mon sujet

Age : 21 Féminin
Nb de Messages : 890
Localisation : Prideland

En savoir +
MessageSujet: Se jeter à l'eau (AJJIN)   Jeu 8 Mar - 17:43


La guerrière parcourait les brins d’herbe à une vitesse fulgurante. Le vent soufflait avec rage contre son pelage mais plutôt que de le voir comme un ennemi, Ahva s’amusait à braver ses brises intempestives. Rien ne la mettrait en déroute ! Plus tôt dans la journée, Ahva avait emmené son ami Mositus dans la Savane pour lui en apprendre plus sur ses terres mais avant qu’ils n’aient le temps de tout voir, les guerriers étaient venus chercher la princesse. Trop enthousiaste par la nouvelle disponibilité de son ami, Ahva en avait oublié son tour de garde. Honteuse d’être chaperonnée comme un enfant, elle n’avait aps pour autant tourné le dos à ses responsabilités et avait chuchoter à Ajjin qu’ils se retrouveraient plus tard à l’étang lorsqu’elle aurait honoré son devoir.

Pressée à l’idée de retrouver son ami, la lionne traversait l’étendue de la savane avec légèreté mais conviction. Sa nouvelle euphorie ne l’avait pas empêché d’être assidue dans sa garde et le groupe de lion avait reconduit non sans mal un jeune Jangowas en plein exil qui s’était un peu trop approché des gorges. Si elle ne tenait pas ce peuple dans son cœur, Ahva admirait néanmoins cette épreuve que tous les mâles subissaient. Cela forgeait nécessairement un lion, pas étonnant qu’ils soient si robustes. Enfin, nul combat n’avait été mené, seulement des paroles très fermes voir menaçantes. L’étranger s’était finalement retourné vers son désert et voilà qu’Ahva retrouvait sa liberté. Elle aimait être une guerrière et participer activement aux tâches quotidiennes mais elle ne pouvait s’empêcher de redevenir une gamine à la simple idée que son ami de toujours était là, sur Prideland et qu’il n’attendait qu’elle. Jamais ils n’avaient eu l’occasion de passer autant de temps ensemble et chaque jour était un vrai régal.

Au rythme effréné auquel la lionne parcourait les herbes dorées, elle gagna rapidement l’étang. Essoufflée, Ahva ne calma son rythme qu’au dernier moment et son arrivée brusque provoqua l’envolée de tout un groupe de flamant rose. Sourire aux babines, elle se délectait du calme de l’étang qui à cette heure tardive de la journée se désengorger peu à peu de la populace habituelle. Parfait pour passer du temps avec son ami ! Elle balaye les environs du regard avant d’isoler son ombre chocolatée. Sourire aux babines, la lionne laissa sa malice la dompter et s’aplatit doucement au sol pour s’approcher très discrètement du lion.

« Me voilà ! » s’écria-t-elle subitement en bondissant devant son ami. « Alors, je t’ai fait peur ? »

Elle le dardait d’un regard malicieux mais surtout très fier. Elle adorait embêter le lion mais ce qu’était que taquinerie, elle ne pensait jamais à mal puisqu’au contraire son seul but était de s’amuser avec lui. Égoïste pensée mais l’exil des Mositus avait eu du bon, Ahva avait maintenant son ami sous la patte à chaque heure de la journée et il n’y avait rien de tel pour la rendre heureuse.

_________________

Image © Awena


Ahva rugit en #D66A14
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3329-ahva
avatar
PLAYER05


À mon sujet

Age : 22 Féminin
Nb de Messages : 700
En savoir +
MessageSujet: Re: Se jeter à l'eau (AJJIN)   Lun 19 Mar - 20:48




L’exil des Mositus n’avait pas que de mauvais côtés – il pouvait voir Ahva plus souvent maintenant ! Prideland était une terre d’accueil plus que parfaite bien que l’immensité et la densité des arbres lui manque terriblement. Mais c’est quelque chose qu’il en reverrait jamais, autant se faire une raison non ? Mais cela ne le rendait pas plus agréables auprès des siens – les Mositus porteraient cette culpabilité toute leur vie et Ajjin espérait que Tenzin s’en mordait les pattes d’avoir batifolé pour des rêves stupides alors qu’en tant que chef, il aurait dû être avec eux. Mais il n’avait pas l’étoffe d’un meneur, il n’était rien de plus qu’un incapable égoïste suicidaire.

Autant dire que son opinion au sujet de Tenzin n’avait pas évolué malgré le fait qu’on ne pouvait pas nier qu’il était heureux ici, sur Prideland. Devant retrouver Ahva en début de journée il s’était vite vu séparé d’elle, la princesse devant accomplir son devoir pour son royaume. Ne s’en formalisant pas malgré une pointe de déception qui l’animait, le mâle avait trouvé de quoi s’occuper tout en prenant bien soin d’éviter les troupeaux d’herbivores dont la taille des cornes n’égalait que la folie de ceux qui les possédaient. Il espérait qu’Ahva referait rapidement surface ceci dit, il fallait qu’il lui parle de quelque chose d’important. Rien que l’idée l’angoissait.

L’étang semblait être l’endroit où il serait le plus en sécurité et il y a passa un bon moment, profitant du calme et bougeant le moins possible. Bien que ne le montrant pas, les efforts physique lui brûlaient le corps. Ce serait affaire que de quelques jours mais pour le moment il éviter de tirer sur la corde.

L’attention d’Ajjin fut captivée lorsqu’un vol de flamants roses s’éleva brusquement. Il avait beau se répéter que cela faisait six mois qu’il était sur Prideland et que son adolescence lui avait déjà permise de voir tout ça, tout l’émerveillait encore.

« Me voilà ! »

Le cœur d’Ajjin rata un battement tandis qu’il fermait les yeux, un sourire collé sur le visage. Il secoua la tête avant de lâcher un rire. Bonjour l’inattention ! Pourtant avec Ahva il fallait s’attendre à ce genre de surprises, mais il se faisait toujours avoir. Allez comprendre.

« Terrifié même ! »

Un gros défaut qui lui collait à la peau mais dont il ne pouvait rire qu’avec ce petit rayon de soleil qui ne faisait qu’égayer ses journées – enfin quand il ne les passait pas à se faire piétiner par un hippotrague. Un sourire à la fois malicieux et taquin, il demanda :

« Alors princesse, vous avez arrêtez des méchants telle une super justicière ? »

Il imaginait bien Ahva à pourchasser les méchants à travers la savane – en réalité cette idée l’amusait beaucoup bien que cela devait prendre une dimension plus sérieuse et dramatique lorsque c’était vrai.

_________________


©METUA YETSA & INUWA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3152-ajjin-trouillard-hyperact
avatar
PLAYER - MEMBRE DU MOIS


À mon sujet

Age : 21 Féminin
Nb de Messages : 890
Localisation : Prideland

En savoir +
MessageSujet: Re: Se jeter à l'eau (AJJIN)   Ven 23 Mar - 9:53


« Alors, je t’ai fait peur ? »
« Terrifié même ! »

Elle pouffa de rire avant de venir rejoindre le lion et s’allongea à ses côtés. La vue sur l’étang était majestueuse, Ajjin savait bien choisir ses lieux de repos. Sans vergogne et épuisée par sa patrouille durant laquelle la princesse avait paufiné ses techniques de combat, elle prit appui sur son ami et s’adossa à lui avant de soupirer d’aise. Ahva était plutôt du genre active mais après une telle, rien de mieux qu’un peu de repos en bonne compagnie.

« Alors princesse, vous avez arrêtez des méchants telle une super justicière ? »
« Une super justicière ? Flatteur va mais ce titre me plait bien ! »

Elle rit doucement, les paupières à demi closes tandis qu’elle profitait de cet instant. Son souffle était encore fracassé d’avoir tant couru. Plus sérieusement sans toutefois quitter sa légèreté, elle reprit :

« Mais non, je n’ai pas attrapé de méchants aujourd’hui. Je crois qu’ils ont trop peur de moi pour se montrer, il est vrai que je suis plutôt imposante et terrifiante, personne n’a envie de se retrouver confronter à une telle masse de muscle prête à vous écrabouiller ! »

Ouvrant alors ses paupières, elle glissa un regard taquin vers son ami. Ahva aurait aimé dégager autant mais malheureusement, elle restait encore pour beaucoup la princesse et certains peinaient à reconnaître la guerrière qu’elle était devenue. Ce n’était peut-être pas suffisamment encré dans les codes qu’une fille de sang bleu se tourne vers pareille objectifs mais il était justement temps de changer les choses et la reconnaissance de son talent par les autres guerriers du clan avait été jusque-là sa plus grande victoire.

« Ah j’y pense, tu n’as pas eu le temps de finir ton histoire tout à l’heure. Pourrais-je enfin savoir les raisons qui te poussa à céder à pareille paresse ? »

Ajjin ne courrait plus ou du moins limitait ses efforts physiques. Avant qu’elle ne lui fausse compagnie, le lion brun s’apprêtait à lui raconter sa mésaventure mais il en avait été empêcher par l’arrivée des guerriers occasionnant le départ de la lionne. Ahva relançait le sujet avec une certaine désinvolture mais pourtant, elle craignait que les faits ne soient sérieux. Si quiconque avait osé toucher à son ami, il aurait à faire à elle et non, ce ne sera pas bien joli.

_________________

Image © Awena


Ahva rugit en #D66A14
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3329-ahva
avatar
PLAYER05


À mon sujet

Age : 22 Féminin
Nb de Messages : 700
En savoir +
MessageSujet: Re: Se jeter à l'eau (AJJIN)   Ven 23 Mar - 12:06




Ajjin apprécia en silence la proximité que la princesse avait instauré entre les deux individus. Il ne put s’empêcher de rire face à la remarque de cette dernière et fit même mine de s’aplatir sur le côté, comme cédant sous le poids d’Ahva :

« Une masse terriblement imposante même ! »

Il se redressa néanmoins assez vite en constant que la position était assez inconfortable pour lui, tirant sur une partie de ses côtes encore endolories. De plus, ce n’était peut-être pas confortable pour elle non plus bien qu’il puisse servir d’oreiller. Alors qu’il finit par retrouver sa position initiale, il prit un air faussement offusqué et choqué lorsqu’elle pointa sa paresse du bout de la griffe.

« Moi, paresseux ? Je dirai plutôt convalescent ! »

Comme s’il avait choisit de passer ses journées à baver à même le sol comme la plupart des autres Mositus qui ne semblaient pas pressés de reprendre ce pseudo voyage que Tenzin avait entrepris. Quelle bande de larves dégénérées. Prenant conscience qu’il avait laissé sa phrase sur l’idée de convalescence, Ajjin s’empressa de s’expliquer pour éviter une plus grande inquiétude à Ahva. Nul doute qu’elle se ferait probablement des idées et irait exagérer la situation, mais ce n’était pas si dramatique que ça. Il avait la chance de n’avoir aucune coupure et d’être en un seul morceau. Enfin de l’extérieur en tout cas. Pour l’intérieur, si casse il y avait, ça se ressouderait tout seul. Non ?

« J’ai juste eu un p’tit accrochage avec un hippotrague qui importunait l’un de mes petits protégés, rien de sérieux. Je l’ai peut-être un petit peu cherché. »

Et un petit peu cherché était probablement l’euphémisme le plus doux de la journée. Voire de l’année. Mais qu’importe, Shaka était en vie, en sécurité avec les autres Mositus et c’est tout ce qui importait. Si c’était à refaire, Ajjin ne changerait pas sa manière de faire. Décidant de dévier le sujet pour éviter des représailles ou la colère de la princesse, Ajjin la bouscula légèrement avec l’épaule sur laquelle elle reposait :

« Mais ça ne m’empêche pas d’écouter ! Ne me dis pas que tu as que ma paresse comme sujet de conversation, je pourrai prendre la grosse tête et croire que tu ne penses qu’à moi. »

Bien que l’idée même que ça puisse être le cas ravisse le Mositu.


_________________


©METUA YETSA & INUWA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3152-ajjin-trouillard-hyperact
avatar
PLAYER - MEMBRE DU MOIS


À mon sujet

Age : 21 Féminin
Nb de Messages : 890
Localisation : Prideland

En savoir +
MessageSujet: Re: Se jeter à l'eau (AJJIN)   Dim 25 Mar - 10:11


Elle riait en cœur avec lui tandis que le lion faisait mine de choir sous le poids terrifiant des muscles d’Ahva. Elle aurait aimé tirer davantage de pouvoir de cette situation mais bien vite, Ajjin se redressa dans une sorte de grimace. Ahva semblait perplexe. Son ami lui avait-il caché quelque chose ? La princesse espérait fortement que ses muscles soient capables de déstabiliser pareil lion mais il ne fallait pas rêver, sa souffrance ne venait pas d’elle et tant mieux. A ce propos, devant la semi attaque de la féline, le Mositus répondit d’un air offusqué qu’il était en convalescence. Ses oreilles piquèrent, frappées d’intérêt mais aussi d’inquiétude.

« Convalescent ? » répétait-elle les sourcils froncés comme si elle ne voulait pas comprendre.

Comment ça convalescent, que lui arrivait-il ? Très vite, l’inquiétude la saisit. Elle examina d’un rapide coup d’œil son corps mais aucune trace de blessure. Etait-il malade à l’intérieur ? Oh non, c’était le pire … Alors qu’Ahva s’apprêtait à laisser place aux pires scénarios possible, Ajjin s’empressa de s’expliquer et bien que cela n’avait rien de joyeux, Ahva était rassurée. Il allait bien. Attendez, un hippotrague ? Ahva se redressa comme piquée au vif.

« Encore lui ?! Oh mais y’en a marre de cet hippotrague ! »

La lionne fulminait. Elle n’avait pas besoin de davantage d’information pour savoir que c’était le même hippotrague qui s’en était pris à Yetsa, de toute manière il n’y avait qu’un seul herbivore assez fou pour s’en prendre aux lions. Faisant les cent pas devant son ami, elle lui expliqua :

« On a déjà eu des problèmes avec lui, mon père m’a chargé d’aller à sa rencontre pour tenter de trouver un terrain d’entente mais en vue de son comportement, je ne pourrais l’approcher qu’à l’étang et c’est comme s’il me fuyait ce peureux ! »

Elle était agacée. Très agacée. Un lionceau, un lycaon, maintenant un lion. Jusqu’où irait-il ? Son père lui avait refusé le droit de l’abattre. Cela l’exaspérait. Elle glissa un regard vers son ami où se mêler délitement et inquiétude mais il allait bien, aucune séquelle grave et comme lui-même l’affirmait, ce n’était rien de sérieux. Encore heureux, s’il avait été gravement blessé Ahva aurait poursuivi son assaillant jusqu’aux confins de la savane. Elle soupira, muselée par les directives de son père et revint s’allonger aux côtés de son ami. Celui-ci la bouscula gentiment de l’épaule.

Elle rit à ses mots, retrouvant de sa douceur.

« S’il n’y avait que ta paresse Ajjin, tu es un nid à merveille ! » répondit-elle d’un air taquin.

Ahva n’était pas du genre à lancer des louanges gratuitement mais Ajjin les méritait amplement et au regard de la situation des Mositus et de son échec, la princesse ne délaissait aucune occasion de redorer son blason et lui faire savoir que quelqu’un l’estimait bien plus que ces idiots. D’ailleurs, une de ses confessions avait retenu son attention.

« Depuis quand tu as des petits protégés toi ? »

Ahva n’avait jamais suspecté l’intérêt du Mositus pour les lionceaux mais maintenant que le sujet était lancé, il n’était pas bien difficile d’imaginer le lion en compagnie de ces petits êtres. C’était une belle image et si cela pouvait apaiser la colère de son ami.

_________________

Image © Awena


Ahva rugit en #D66A14
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3329-ahva
avatar
PLAYER05


À mon sujet

Age : 22 Féminin
Nb de Messages : 700
En savoir +
MessageSujet: Re: Se jeter à l'eau (AJJIN)   Lun 26 Mar - 13:05




Ajjin s’était attendu à ce qu’Ahva prenne la nouvelle avec colère mais pas à ce point là. Le lion fut surpris et cela marqua son visage si bien qu’il ne sut quoi répondre quand la lionne dorée se mit à faire les cent pas devant lui. Alors cette histoire d’hippotrague était remontée jusqu’aux oreilles royales ? Bizarrement, le lion brun se sentit gêné – il ne voulait attirer d’ennuis à personne, juste récupérer Shaka en un seul morceau, pas nécessairement besoin que toute la savane soit au courant. Attendant qu’Ahva retrouve son calme et qu’elle vienne regagner sa place, le lion brun tenta de l’apaiser à ce sujet :

« Tu sais, ça ne fera mal que quelques jours et puis il avait l’air véritablement en colère. Shaka me dit qu’elle n’a rien fait pour s’attirer les foudres de cet herbivore mais quelque chose à quand même dû lui déplaire. En dehors du fait que je l’ai qualifié de nourriture sur patte bien sûr. »

Levant les yeux au ciel d’un air innocent, Ajjin s’attendait à recevoir un petit sermon ou une petite tape. Il l’aurait bien cherché. En même temps ça avait l’air d’être la seule solution pour qu’Ajjin puisse détourner l’attention de l’herbivore sans lui sauter directement dessus. De toute façon, se jeter sur un hippotrague était décidément la dernière chose à faire au vu des cornes de ce spécimen. Rien que d’y penser ça faisait cauchemarder. Mais Ajjin délaissa bien vite cette vision d’horreur quand le compliment d’Ahva se fit entendre, ce qui laisse place à un large sourire sur le visage du Mositu bien qu’il n’hésita pas à blaguer sur le sujet :

« Flatteuse également votre altesse, ma crinière va finir par gonfler avec autant de compliment. »

Un nid à merveille, hein ? Pourquoi pas. Si c’était ainsi que le percevait Ahva, alors il ne pouvait en être que très fier. Son sourire toujours plaqué sur le visage, il se demandait s’il y avait une chance. Même une toute petite chance que les sentiments soient aussi bien partagés qu’il le souhaitait. Mais pour le moment le sujet dévia et un petit air surpris se figea sur son faciès brun. Il réfléchit un instant, leva les yeux vers le ciel avant de déclarer :

« Depuis notre exil. »

Il se sentait presque coupable de cet aveu parce que cela voulait dire qu’avant il n’avait eût d’yeux que pour son entraînement et absolument rien d’autres. Ses erreurs lui revenaient à la figure et il tentait de les réparer en vue de la nouvelle génération qui devait absolument faire briller les Mositus à nouveau. Ils avaient déjà conscience, pour certains, des erreurs monumentales commises par leurs aînés et Ajjin ne voulait pas faire parti de ce lot. Et puis il manifestait un attachement certain envers ces petites boules d’énergie.

« Ils sont tous nés dans la Jungle et ils ont tous vu à quel point notre clan à échoué à conserver cet accord que nous avions. Je veux juste les protéger et leur montrer que tout n’est pas si triste. Je veux faire ce qu’on a jamais fait pour moi. »

Parce qu’au fond, personne n’avait su consoler Ajjin et apaiser sa rancoeur, sa haine et son mépris des siens. Mais il savait aussi que devenir ainsi lui avait coûté énormément et il ne voulait pas voir ce genre de reflet chez ces jeunes. Il ne voulait pas non plus être l’adulte rabat-joie qui leur demanderait de rester sagement à attendre que la providence veuille bien leur accorder un nouveau chez-eux. Il retrouvait son âme d’enfant quand il était avec eux et conservait aussi cette part de responsabilité qui lui permettait de les protéger. Les protéger convenablement en plus de ça puisque son entraînement ne servait pas à rien. Néanmoins, Ajjin se rendit compte qu’il n’avait pas tout à fait dit la vérité, aussi il se corrigea bien vite en coulant un regard bienveillant sur la lionne dorée.

« Enfin, aucun à part toi. »




_________________


©METUA YETSA & INUWA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3152-ajjin-trouillard-hyperact
avatar
PLAYER - MEMBRE DU MOIS


À mon sujet

Age : 21 Féminin
Nb de Messages : 890
Localisation : Prideland

En savoir +
MessageSujet: Re: Se jeter à l'eau (AJJIN)   Dim 1 Avr - 11:59


Sensible à l’agacement de son amie, Ajjin tenta de la rassurer et lui dit que son mal n’était que temporaire. Ahva lui glissa un regard blasé, à moitié convaincue. Elle supportait difficilement l’idée que lui aussi ait été pris dans cette spirale infernale. Elle le savait armé de colère et de rancœur mais pour lui demeurait cette image du lionceau qu’elle avait rencontré dans la Jungle et elle ne pouvait se défaire de cette envie de le protéger. Il nomma alors la petite Mositus comme répondant au nom de Shaka et la lionne se demanda s’il ne s’agissait pas de cette même enfant dont Yetsa lui avait parlé. Après tout si deux lionceaux avaient été agressé, elle l’aurait vite su. La dernière remarque de son ami parvint toutefois à lui arracher un sourire amusé.

« Nourriture sur patte, hmm ? On trouve plus classe comme compliment. »

Son regard se plissait tandis que son sourire accentuait ses petites fossettes. A l’air innocent de son ami, Ahva lui bouscula l’épaule en guise de réprimande. Ce n’était pas demain la veille qu’Ajjin susciterait l’affection des herbivores mais pour ce qui était de cet hippotrague, aucun félin ne semblait trouver grâce à ses yeux.

Réagissant aux louanges de la princesse, Ajjin afficha un large sourire avant de blaguer sur la chose, affirmant que sa crinière finirait par gonfler. Il n’en fallait pas plus à Ahva pour rebondir.

« Oh vraiment ? Dans ce cas je vais continuer à flatter ton égo, juste pour voir ! »

Peut-être s’envolerait-il avec des crins aussi gonflés ? Ce serait une attraction merveilleuse mais autant être réaliste, cela n’arrivera jamais. Mais à défaut, sa crinière pourrait s’avérer être un nid bien douillet. Ahva avait toujours été fasciné par les crinières abondantes, petite elle adorait grimper dans celle de son père pour s’y cacher. Malheureusement, ces temps de jeu étaient définitivement révolus. C’était bien dommage.

Toutefois, les rires s’estompèrent lorsqu’Ahva l’interrogea sur ses petits protégés qui, aux dernières nouvelles, étaient tout simplement inexistants. Cela l’intriguait. Prenant une mine réfléchie, Ajjin lui confia les avoir pris à charge depuis l’exil des Mositus. La mine d’Ahva s’aggrava, ce sujet étant régulièrement sensible mais là où d’ordinaire elle observait de la colère assombrir le faciès de son ami, elle découvrit aujourd’hui de la culpabilité. Elle en était très surprise mais surtout déconcertée. La rancœur de son ami avait-elle mué en un nouveau genre ? Donnant bien vite réponse à ses questions, il lui confia que ces jeunes lionceaux étaient nés dans la Jungle et avaient été témoins des erreurs de leurs aînés, tout comme lui. Il voulait les protéger, leur montrer que tout n’était pas si triste. La mine étonnée de la lionne se mua alors en douceur. Il avait changé ou plus exactement, ces petits l’avaient changé et cela ne pouvait que lui apposer du baume au cœur. Toutefois, son sourire fut de courte durée lorsqu’il conclut qu’il voulait faire pour eux ce que personne n’avait jamais fait pour lui. D’abord attristée de cette confidence, Ahva semblait bien penaude mais très vite, elle fut vexée. Comment ça personne ? Et elle dans tout ça ? Se rendant probablement compte de son erreur titanesque, Ajjin se rattrapa et confia dans un sourire bienveillant que personne n’avait pu l’aider à part elle. Ahva retrouva son sourire, peut-être plus large et heureux.

« Évidemment à part moi, je ne t’ai jamais laissé tomber et j’espère bien avoir mis un peu de rose dans ta vie ! »

Tout ceci était dit sur le ton de l’humour mais n’en demeurait pas moins un espoir de vérité. Ahva et Ajjin étaient amis depuis l’enfance, les années n’avaient fait que les rapprocher et malheureusement, les deux amis s’étaient souvent retrouvés dans des temps sombres de leur existence mais à chaque fois ils s’étaient serrés les coudes et les voilà aujourd’hui à rire malgré la misère qui les entourait. Ils s’étaient reconstruits, avaient évolué, ensemble et sans jamais se perdre. Cette amitié lui était si précieuse.

« Et puis je pense que ces lionceaux y sont également pour quelque chose. C’est la première fois depuis longtemps que tu abordes une telle expression en évoquant tes congénères, ça te va bien. Mieux que la colère même si tu veux mon avis ! »

Son sourire était taquin mais elle pensait ses mots. Qui aurait cru que l’air de Prideland lui serait aussi bénéfique, il aurait dû venir ici bien avant et Ahva en venait presque à craindre le moment où les lions de la Jungle partiraient.

_________________

Image © Awena


Ahva rugit en #D66A14
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3329-ahva
avatar
PLAYER05


À mon sujet

Age : 22 Féminin
Nb de Messages : 700
En savoir +
MessageSujet: Re: Se jeter à l'eau (AJJIN)   Ven 13 Avr - 17:09






En l’espace de quelques minutes, Ajjin fut gentiment réprimandé et taquiné. Il leva les yeux au ciel en pouffant de rire quant à la remarque d’Ahva sur sa crinière. Elle était déjà bien assez épaisse à son goût. La chaleur étouffante lui valait de temps à autres de maudire cette masse de poils autour de son cou. Il rebondit ensuite sur la réplique d’Ahva :

« Du rose ? Non, ce serait plutôt de la lumière. T’es un petit rayon de soleil après tout ! »

Il l’avait toujours affectionné de ce surnom et ne manquait, cette fois, pas l’occasion de le lui dire en face. Ayant appris ses origines il y a quelques temps, Ajjin trouvait que ça lui allait parfaitement bien. Il n’insista pas sur son côté protecteur et se contenta de tirer malicieusement la langue à la princesse lorsque cette dernière avança que la colère ne lui allait pas si bien que ça. Il ne fallait pas se voiler la face, il était toujours profondément haineux envers les siens. Préférant changer de sujet et basculer progressivement sur ce qu’il voulait lui dire depuis ce matin, Ajjin avança :

« Tu sembles apaisée toi aussi et j’en suis heureux. J’ai d’ailleurs quelque chose d’important à te dire mais avant je veux savoir qui a réussi à mettre du rose dans ta vie ? »

Il lui donna un coup d’épaule taquin, un large sourire sur le visage. Il était en réalité tétanisé. Mortifié même. Son ventre lui faisait horriblement mal et il ne savait pas comment il aurait le courage de tout lui avouer. Lui avouer sans aucune maladresse qui plus est ! Voilà qu’il se flagellait déjà mentalement pour avoir démarré cet engrenage infernal. Peut-être pourrait-il finalement prendre la fuite… Accentuant néanmoins sa taquinerie sans quitter son sourire, il la pressa presque :

« Tu étais encore amer la dernière fois que l’on s’est rencontré sur la Lande. Passez donc aux aveux Princesse, sinon je vous jette dans l’étang ! »

Ou alors achevez Ajjin tout de suite, ça ira plus vite et on passera sur des moments de gêne terrible et de maladresse extrême. Inutile de préciser que son cœur tambourine tellement dans sa poitrine qu’il pourrait frôler la crise.






_________________


©METUA YETSA & INUWA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3152-ajjin-trouillard-hyperact
avatar
PLAYER - MEMBRE DU MOIS


À mon sujet

Age : 21 Féminin
Nb de Messages : 890
Localisation : Prideland

En savoir +
MessageSujet: Re: Se jeter à l'eau (AJJIN)   Dim 15 Avr - 8:56


Tout aussi taquin que la lionne, Ajjin rétorquait que ce n’était pas de rose mais de lumière dont elle avait ponctué sa vie. « T’es un petit rayon de soleil après tout ! » ajoutait-il. Ahva gloussa presque bêtement. Ce compliment lui alla droit au cœur et plus que flattée, elle en était touchée. C’était ainsi que Kuzali s’adressait à eux lorsqu’ils étaient lionceaux et cela ne manquait pas de sens pour la lionne mais venant d’Ajjin c’était un brin différent.

« Un petit rayon de soleil ? Ça me plait ! »

Elle lui sourit chaleureusement, ne mêlant cette fois-ci aucune plaisanterie ou répartie pétante. Quant au compliment de la lionne visant à insinuer que la gaieté lui seyait bien plus que la colère, Ajjin se contenta de lui tirer la langue tel un enfant. Elle pouffa avant de prendre une mine outrée devant pareil affront. Il ne s’exprima pas davantage sur le sujet et préféra couper court à cette parenthèse avançant que la lionne semblait également apaisée et que cela le rendait heureux. Elle lui sourit simplement, se demandant en son for intérieur si tel était vraiment le cas. La tristesse avait enfin fini de l’accabler et cela lui avait ôter un poids considérable mais demeurait l’anxiété d’attendre le jour de la bataille d’Outland. Les exilés étaient en marche mais qui seraient victorieux ? Un bain de sang était-il inévitable ? Ishana et sa famille pourraient-ils atteindre Prideland sans encombre ? Soto survivrait-il ? A cette ultime pensée, Ahva eut un pincement au cœur où ses sentiments réels se mêlaient à la culpabilité. Elle ne voulait pas comprendre l’origine de cette douleur soudaine, elle avait trop peur pour cela. Heureusement, la voix grave du Mositus la ramena en temps réel tandis qu’il lui confiait avoir quelque chose d’important à lui dire. Ahva prit une mine surprise, se demandant bien de quoi il pouvait retourner mais avant d’embarquer sur ce navire, Ajjin demandait à savoir qui avait réussi à mettre du rose dans sa vie. Ahva était un peu abasourdie, intriguée par ce fameux quelque chose d’important mais le coup d’épaule de son ami lui fit retrouver ses esprits.

Pressant presque la lionne de répondre, il lui rappelait son amertume durant leur dernière rencontre qui semblait s’être envolée comme par magie. A défaut de lui donner réponse convenable, Ajjin menaçait de la jeter dans l’étang. Oh !

« Comment ça me jeter dans l’étang ? Tu as devant toi Ahva la terrible guerrière du Soleil, c’est moi qui vais te terrasser jeune fou ! »

A ces mots et désireuse d’appuyer ses dires, la lionne qui était encore adosser contre le flanc de son ami se redressa vivement et, prenant appui sur son épaule, le fit bifurquer pour qu’il se retrouve dos au sol et entièrement soumis à la lionne qui le dominait de son ombre. Elle fit mine de feuler avec terreur avant d’éclater de rire. Oh non non, elle ne pourrait jamais rester sérieuse devant cette mine déconfite. Elle lui lécha la joue en guise de pardon et se dégagea, libérant ainsi son captif préféré. Son attitude était légère et guillerette mais la lionne n’avait rien oublié de ses questions.

Elle revint s’asseoir sans toutefois s’agglutiner contre son ami et pris une mine plus sérieuse que ce qu’elle n’aurait voulu.

« C’est sûrement moins gai mais je dirais que c’est le temps qui a mis du rose dans ma vie, il m’a permis d’oublier ma douleur et d’avancer d’un pas plus solide. J’ai également pu compter sur ma famille et la réconciliation avec deux des êtres les plus importants dans ma vie. Et bien sûr, sans oublier mes amis. » A ces mots, son regard se planta droit dans celui du Mositus. « Je sais que tout cela découle d’une tragédie et que ma pensée est pleine d’égoïsme mais je suis heureuse que tu sois ici sur Prideland avec moi. Je me sens redevenir une enfant avec toi, oubliant alors l’orage qui gronde et les temps incertains. »

Elle lui souriait, pleine de chaleur et de douceur. Ajjin avait raison en pointant la nouvelle salvation de la lionne mais son chemin n’était pas encore terminé, pas tant que la bataille d’Outland ne se serait produite que la dernière chose qui la liait à Soto ne s’évanouisse. A nouveau ce pincement au cœur. Pourquoi ? Pourquoi cela la peinait ? Il avait toujours été cruel avec elle et pourtant demeurait une source de frustration. Elle ne voulait comprendre les raisons qui la poussait à s’infliger ce mal.

Échappant une seconde fois à cette bulle pensive, Ahva retrouva son sourire et interrogea le lion brun :

« Alors, ces aveux te conviennent ou je suis condamnée à être jetée aux poissons ? Je te préviens, je ne me laisserai pas faire. »

Elle le dardait d’un regard puissant mais on pouvait voir la malice s’y mêler tandis qu’un sourire accentuait ses babines taquines. En toute honnêteté, la princesse ne rejetait pas l’idée d’une bataille aquatique et elle semblait presque désireuse de provoquer le lion dans ce but toutefois demeurait une question en suspens. Délaissant sa mine taquine, Ahva se montra plus sérieuse voir même curieuse :

« Alors ce quelque chose d’important, qu’est-ce que c’est ? »

Ses prunelles ambrées luisaient de mille feu, prête à entendre ce qui semblait être le plus grand secret de la Terre des Lions. Que pouvait-il lui dire qu’il ne lui avait déjà confié ? Ahva trépignait d’impatience et souriait à son ami pour l’encourager.

_________________

Image © Awena


Ahva rugit en #D66A14
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3329-ahva

Contenu sponsorisé


À mon sujet

En savoir +
MessageSujet: Re: Se jeter à l'eau (AJJIN)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Se jeter à l'eau (AJJIN)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Parce que se jeter du haut d'une tour, c'est romantique !
» TOUT JETER, PUIS GARDER LA POUBELLE.
» Defi pour futurs maires: les marches publics dans les rues
» Superstitions d'ici et d'ailleurs
» Tête-à-tête forcé...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Lion King RPG :: 
La Terre des Lions
 :: 
Le Glorieux Royaume — Prideland
 :: L'Etang
-