Informations
Topsites

Votez et réclamez vos points ICI !

Réseaux
Crédits

Bannière dessinée par Yetsa, Dhalahi, Shasta & Soto

Design & Codage © Tadji, Soto & Angola

Musique du lecteur © Adrian von Ziegler Law of the Jungle

Optimisé pour Mozilla Firefox

Jeu déconseillé aux -12 ans

AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Events & RPs Importants
Ne ratez pas ...
Jetez un œil à la liste des rôles importants disponibles au sein des clans.
Venez tenter les RP Missions !
Laissez un commentaire sur notre Livre d'Or !

Partagez | 
 

 Se jeter à l'eau (AJJIN)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
MEMBRE - AHVA


À mon sujet

Age : 21 Féminin
Nb de Messages : 1009
Localisation : Prideland

En savoir +
MessageSujet: Se jeter à l'eau (AJJIN)   Jeu 8 Mar - 17:43


La guerrière parcourait les brins d’herbe à une vitesse fulgurante. Le vent soufflait avec rage contre son pelage mais plutôt que de le voir comme un ennemi, Ahva s’amusait à braver ses brises intempestives. Rien ne la mettrait en déroute ! Plus tôt dans la journée, Ahva avait emmené son ami Mositus dans la Savane pour lui en apprendre plus sur ses terres mais avant qu’ils n’aient le temps de tout voir, les guerriers étaient venus chercher la princesse. Trop enthousiaste par la nouvelle disponibilité de son ami, Ahva en avait oublié son tour de garde. Honteuse d’être chaperonnée comme un enfant, elle n’avait aps pour autant tourné le dos à ses responsabilités et avait chuchoter à Ajjin qu’ils se retrouveraient plus tard à l’étang lorsqu’elle aurait honoré son devoir.

Pressée à l’idée de retrouver son ami, la lionne traversait l’étendue de la savane avec légèreté mais conviction. Sa nouvelle euphorie ne l’avait pas empêché d’être assidue dans sa garde et le groupe de lion avait reconduit non sans mal un jeune Jangowas en plein exil qui s’était un peu trop approché des gorges. Si elle ne tenait pas ce peuple dans son cœur, Ahva admirait néanmoins cette épreuve que tous les mâles subissaient. Cela forgeait nécessairement un lion, pas étonnant qu’ils soient si robustes. Enfin, nul combat n’avait été mené, seulement des paroles très fermes voir menaçantes. L’étranger s’était finalement retourné vers son désert et voilà qu’Ahva retrouvait sa liberté. Elle aimait être une guerrière et participer activement aux tâches quotidiennes mais elle ne pouvait s’empêcher de redevenir une gamine à la simple idée que son ami de toujours était là, sur Prideland et qu’il n’attendait qu’elle. Jamais ils n’avaient eu l’occasion de passer autant de temps ensemble et chaque jour était un vrai régal.

Au rythme effréné auquel la lionne parcourait les herbes dorées, elle gagna rapidement l’étang. Essoufflée, Ahva ne calma son rythme qu’au dernier moment et son arrivée brusque provoqua l’envolée de tout un groupe de flamant rose. Sourire aux babines, elle se délectait du calme de l’étang qui à cette heure tardive de la journée se désengorger peu à peu de la populace habituelle. Parfait pour passer du temps avec son ami ! Elle balaye les environs du regard avant d’isoler son ombre chocolatée. Sourire aux babines, la lionne laissa sa malice la dompter et s’aplatit doucement au sol pour s’approcher très discrètement du lion.

« Me voilà ! » s’écria-t-elle subitement en bondissant devant son ami. « Alors, je t’ai fait peur ? »

Elle le dardait d’un regard malicieux mais surtout très fier. Elle adorait embêter le lion mais ce qu’était que taquinerie, elle ne pensait jamais à mal puisqu’au contraire son seul but était de s’amuser avec lui. Égoïste pensée mais l’exil des Mositus avait eu du bon, Ahva avait maintenant son ami sous la patte à chaque heure de la journée et il n’y avait rien de tel pour la rendre heureuse.

_________________
Royal family:
 


Images © Awena & Akinyi
Ahva rugit en #D66A14
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3329-ahva
avatar
PLAYER05


À mon sujet

Age : 22 Féminin
Nb de Messages : 872
En savoir +
MessageSujet: Re: Se jeter à l'eau (AJJIN)   Lun 19 Mar - 20:48




L’exil des Mositus n’avait pas que de mauvais côtés – il pouvait voir Ahva plus souvent maintenant ! Prideland était une terre d’accueil plus que parfaite bien que l’immensité et la densité des arbres lui manque terriblement. Mais c’est quelque chose qu’il en reverrait jamais, autant se faire une raison non ? Mais cela ne le rendait pas plus agréables auprès des siens – les Mositus porteraient cette culpabilité toute leur vie et Ajjin espérait que Tenzin s’en mordait les pattes d’avoir batifolé pour des rêves stupides alors qu’en tant que chef, il aurait dû être avec eux. Mais il n’avait pas l’étoffe d’un meneur, il n’était rien de plus qu’un incapable égoïste suicidaire.

Autant dire que son opinion au sujet de Tenzin n’avait pas évolué malgré le fait qu’on ne pouvait pas nier qu’il était heureux ici, sur Prideland. Devant retrouver Ahva en début de journée il s’était vite vu séparé d’elle, la princesse devant accomplir son devoir pour son royaume. Ne s’en formalisant pas malgré une pointe de déception qui l’animait, le mâle avait trouvé de quoi s’occuper tout en prenant bien soin d’éviter les troupeaux d’herbivores dont la taille des cornes n’égalait que la folie de ceux qui les possédaient. Il espérait qu’Ahva referait rapidement surface ceci dit, il fallait qu’il lui parle de quelque chose d’important. Rien que l’idée l’angoissait.

L’étang semblait être l’endroit où il serait le plus en sécurité et il y a passa un bon moment, profitant du calme et bougeant le moins possible. Bien que ne le montrant pas, les efforts physique lui brûlaient le corps. Ce serait affaire que de quelques jours mais pour le moment il éviter de tirer sur la corde.

L’attention d’Ajjin fut captivée lorsqu’un vol de flamants roses s’éleva brusquement. Il avait beau se répéter que cela faisait six mois qu’il était sur Prideland et que son adolescence lui avait déjà permise de voir tout ça, tout l’émerveillait encore.

« Me voilà ! »

Le cœur d’Ajjin rata un battement tandis qu’il fermait les yeux, un sourire collé sur le visage. Il secoua la tête avant de lâcher un rire. Bonjour l’inattention ! Pourtant avec Ahva il fallait s’attendre à ce genre de surprises, mais il se faisait toujours avoir. Allez comprendre.

« Terrifié même ! »

Un gros défaut qui lui collait à la peau mais dont il ne pouvait rire qu’avec ce petit rayon de soleil qui ne faisait qu’égayer ses journées – enfin quand il ne les passait pas à se faire piétiner par un hippotrague. Un sourire à la fois malicieux et taquin, il demanda :

« Alors princesse, vous avez arrêtez des méchants telle une super justicière ? »

Il imaginait bien Ahva à pourchasser les méchants à travers la savane – en réalité cette idée l’amusait beaucoup bien que cela devait prendre une dimension plus sérieuse et dramatique lorsque c’était vrai.

_________________


©METUA YETSA & INUWA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3152-ajjin-trouillard-hyperact
avatar
MEMBRE - AHVA


À mon sujet

Age : 21 Féminin
Nb de Messages : 1009
Localisation : Prideland

En savoir +
MessageSujet: Re: Se jeter à l'eau (AJJIN)   Ven 23 Mar - 9:53


« Alors, je t’ai fait peur ? »
« Terrifié même ! »

Elle pouffa de rire avant de venir rejoindre le lion et s’allongea à ses côtés. La vue sur l’étang était majestueuse, Ajjin savait bien choisir ses lieux de repos. Sans vergogne et épuisée par sa patrouille durant laquelle la princesse avait paufiné ses techniques de combat, elle prit appui sur son ami et s’adossa à lui avant de soupirer d’aise. Ahva était plutôt du genre active mais après une telle, rien de mieux qu’un peu de repos en bonne compagnie.

« Alors princesse, vous avez arrêtez des méchants telle une super justicière ? »
« Une super justicière ? Flatteur va mais ce titre me plait bien ! »

Elle rit doucement, les paupières à demi closes tandis qu’elle profitait de cet instant. Son souffle était encore fracassé d’avoir tant couru. Plus sérieusement sans toutefois quitter sa légèreté, elle reprit :

« Mais non, je n’ai pas attrapé de méchants aujourd’hui. Je crois qu’ils ont trop peur de moi pour se montrer, il est vrai que je suis plutôt imposante et terrifiante, personne n’a envie de se retrouver confronter à une telle masse de muscle prête à vous écrabouiller ! »

Ouvrant alors ses paupières, elle glissa un regard taquin vers son ami. Ahva aurait aimé dégager autant mais malheureusement, elle restait encore pour beaucoup la princesse et certains peinaient à reconnaître la guerrière qu’elle était devenue. Ce n’était peut-être pas suffisamment encré dans les codes qu’une fille de sang bleu se tourne vers pareille objectifs mais il était justement temps de changer les choses et la reconnaissance de son talent par les autres guerriers du clan avait été jusque-là sa plus grande victoire.

« Ah j’y pense, tu n’as pas eu le temps de finir ton histoire tout à l’heure. Pourrais-je enfin savoir les raisons qui te poussa à céder à pareille paresse ? »

Ajjin ne courrait plus ou du moins limitait ses efforts physiques. Avant qu’elle ne lui fausse compagnie, le lion brun s’apprêtait à lui raconter sa mésaventure mais il en avait été empêcher par l’arrivée des guerriers occasionnant le départ de la lionne. Ahva relançait le sujet avec une certaine désinvolture mais pourtant, elle craignait que les faits ne soient sérieux. Si quiconque avait osé toucher à son ami, il aurait à faire à elle et non, ce ne sera pas bien joli.

_________________
Royal family:
 


Images © Awena & Akinyi
Ahva rugit en #D66A14
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3329-ahva
avatar
PLAYER05


À mon sujet

Age : 22 Féminin
Nb de Messages : 872
En savoir +
MessageSujet: Re: Se jeter à l'eau (AJJIN)   Ven 23 Mar - 12:06




Ajjin apprécia en silence la proximité que la princesse avait instauré entre les deux individus. Il ne put s’empêcher de rire face à la remarque de cette dernière et fit même mine de s’aplatir sur le côté, comme cédant sous le poids d’Ahva :

« Une masse terriblement imposante même ! »

Il se redressa néanmoins assez vite en constant que la position était assez inconfortable pour lui, tirant sur une partie de ses côtes encore endolories. De plus, ce n’était peut-être pas confortable pour elle non plus bien qu’il puisse servir d’oreiller. Alors qu’il finit par retrouver sa position initiale, il prit un air faussement offusqué et choqué lorsqu’elle pointa sa paresse du bout de la griffe.

« Moi, paresseux ? Je dirai plutôt convalescent ! »

Comme s’il avait choisit de passer ses journées à baver à même le sol comme la plupart des autres Mositus qui ne semblaient pas pressés de reprendre ce pseudo voyage que Tenzin avait entrepris. Quelle bande de larves dégénérées. Prenant conscience qu’il avait laissé sa phrase sur l’idée de convalescence, Ajjin s’empressa de s’expliquer pour éviter une plus grande inquiétude à Ahva. Nul doute qu’elle se ferait probablement des idées et irait exagérer la situation, mais ce n’était pas si dramatique que ça. Il avait la chance de n’avoir aucune coupure et d’être en un seul morceau. Enfin de l’extérieur en tout cas. Pour l’intérieur, si casse il y avait, ça se ressouderait tout seul. Non ?

« J’ai juste eu un p’tit accrochage avec un hippotrague qui importunait l’un de mes petits protégés, rien de sérieux. Je l’ai peut-être un petit peu cherché. »

Et un petit peu cherché était probablement l’euphémisme le plus doux de la journée. Voire de l’année. Mais qu’importe, Shaka était en vie, en sécurité avec les autres Mositus et c’est tout ce qui importait. Si c’était à refaire, Ajjin ne changerait pas sa manière de faire. Décidant de dévier le sujet pour éviter des représailles ou la colère de la princesse, Ajjin la bouscula légèrement avec l’épaule sur laquelle elle reposait :

« Mais ça ne m’empêche pas d’écouter ! Ne me dis pas que tu as que ma paresse comme sujet de conversation, je pourrai prendre la grosse tête et croire que tu ne penses qu’à moi. »

Bien que l’idée même que ça puisse être le cas ravisse le Mositu.


_________________


©METUA YETSA & INUWA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3152-ajjin-trouillard-hyperact
avatar
MEMBRE - AHVA


À mon sujet

Age : 21 Féminin
Nb de Messages : 1009
Localisation : Prideland

En savoir +
MessageSujet: Re: Se jeter à l'eau (AJJIN)   Dim 25 Mar - 10:11


Elle riait en cœur avec lui tandis que le lion faisait mine de choir sous le poids terrifiant des muscles d’Ahva. Elle aurait aimé tirer davantage de pouvoir de cette situation mais bien vite, Ajjin se redressa dans une sorte de grimace. Ahva semblait perplexe. Son ami lui avait-il caché quelque chose ? La princesse espérait fortement que ses muscles soient capables de déstabiliser pareil lion mais il ne fallait pas rêver, sa souffrance ne venait pas d’elle et tant mieux. A ce propos, devant la semi attaque de la féline, le Mositus répondit d’un air offusqué qu’il était en convalescence. Ses oreilles piquèrent, frappées d’intérêt mais aussi d’inquiétude.

« Convalescent ? » répétait-elle les sourcils froncés comme si elle ne voulait pas comprendre.

Comment ça convalescent, que lui arrivait-il ? Très vite, l’inquiétude la saisit. Elle examina d’un rapide coup d’œil son corps mais aucune trace de blessure. Etait-il malade à l’intérieur ? Oh non, c’était le pire … Alors qu’Ahva s’apprêtait à laisser place aux pires scénarios possible, Ajjin s’empressa de s’expliquer et bien que cela n’avait rien de joyeux, Ahva était rassurée. Il allait bien. Attendez, un hippotrague ? Ahva se redressa comme piquée au vif.

« Encore lui ?! Oh mais y’en a marre de cet hippotrague ! »

La lionne fulminait. Elle n’avait pas besoin de davantage d’information pour savoir que c’était le même hippotrague qui s’en était pris à Yetsa, de toute manière il n’y avait qu’un seul herbivore assez fou pour s’en prendre aux lions. Faisant les cent pas devant son ami, elle lui expliqua :

« On a déjà eu des problèmes avec lui, mon père m’a chargé d’aller à sa rencontre pour tenter de trouver un terrain d’entente mais en vue de son comportement, je ne pourrais l’approcher qu’à l’étang et c’est comme s’il me fuyait ce peureux ! »

Elle était agacée. Très agacée. Un lionceau, un lycaon, maintenant un lion. Jusqu’où irait-il ? Son père lui avait refusé le droit de l’abattre. Cela l’exaspérait. Elle glissa un regard vers son ami où se mêler délitement et inquiétude mais il allait bien, aucune séquelle grave et comme lui-même l’affirmait, ce n’était rien de sérieux. Encore heureux, s’il avait été gravement blessé Ahva aurait poursuivi son assaillant jusqu’aux confins de la savane. Elle soupira, muselée par les directives de son père et revint s’allonger aux côtés de son ami. Celui-ci la bouscula gentiment de l’épaule.

Elle rit à ses mots, retrouvant de sa douceur.

« S’il n’y avait que ta paresse Ajjin, tu es un nid à merveille ! » répondit-elle d’un air taquin.

Ahva n’était pas du genre à lancer des louanges gratuitement mais Ajjin les méritait amplement et au regard de la situation des Mositus et de son échec, la princesse ne délaissait aucune occasion de redorer son blason et lui faire savoir que quelqu’un l’estimait bien plus que ces idiots. D’ailleurs, une de ses confessions avait retenu son attention.

« Depuis quand tu as des petits protégés toi ? »

Ahva n’avait jamais suspecté l’intérêt du Mositus pour les lionceaux mais maintenant que le sujet était lancé, il n’était pas bien difficile d’imaginer le lion en compagnie de ces petits êtres. C’était une belle image et si cela pouvait apaiser la colère de son ami.

_________________
Royal family:
 


Images © Awena & Akinyi
Ahva rugit en #D66A14
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3329-ahva
avatar
PLAYER05


À mon sujet

Age : 22 Féminin
Nb de Messages : 872
En savoir +
MessageSujet: Re: Se jeter à l'eau (AJJIN)   Lun 26 Mar - 13:05




Ajjin s’était attendu à ce qu’Ahva prenne la nouvelle avec colère mais pas à ce point là. Le lion fut surpris et cela marqua son visage si bien qu’il ne sut quoi répondre quand la lionne dorée se mit à faire les cent pas devant lui. Alors cette histoire d’hippotrague était remontée jusqu’aux oreilles royales ? Bizarrement, le lion brun se sentit gêné – il ne voulait attirer d’ennuis à personne, juste récupérer Shaka en un seul morceau, pas nécessairement besoin que toute la savane soit au courant. Attendant qu’Ahva retrouve son calme et qu’elle vienne regagner sa place, le lion brun tenta de l’apaiser à ce sujet :

« Tu sais, ça ne fera mal que quelques jours et puis il avait l’air véritablement en colère. Shaka me dit qu’elle n’a rien fait pour s’attirer les foudres de cet herbivore mais quelque chose à quand même dû lui déplaire. En dehors du fait que je l’ai qualifié de nourriture sur patte bien sûr. »

Levant les yeux au ciel d’un air innocent, Ajjin s’attendait à recevoir un petit sermon ou une petite tape. Il l’aurait bien cherché. En même temps ça avait l’air d’être la seule solution pour qu’Ajjin puisse détourner l’attention de l’herbivore sans lui sauter directement dessus. De toute façon, se jeter sur un hippotrague était décidément la dernière chose à faire au vu des cornes de ce spécimen. Rien que d’y penser ça faisait cauchemarder. Mais Ajjin délaissa bien vite cette vision d’horreur quand le compliment d’Ahva se fit entendre, ce qui laisse place à un large sourire sur le visage du Mositu bien qu’il n’hésita pas à blaguer sur le sujet :

« Flatteuse également votre altesse, ma crinière va finir par gonfler avec autant de compliment. »

Un nid à merveille, hein ? Pourquoi pas. Si c’était ainsi que le percevait Ahva, alors il ne pouvait en être que très fier. Son sourire toujours plaqué sur le visage, il se demandait s’il y avait une chance. Même une toute petite chance que les sentiments soient aussi bien partagés qu’il le souhaitait. Mais pour le moment le sujet dévia et un petit air surpris se figea sur son faciès brun. Il réfléchit un instant, leva les yeux vers le ciel avant de déclarer :

« Depuis notre exil. »

Il se sentait presque coupable de cet aveu parce que cela voulait dire qu’avant il n’avait eût d’yeux que pour son entraînement et absolument rien d’autres. Ses erreurs lui revenaient à la figure et il tentait de les réparer en vue de la nouvelle génération qui devait absolument faire briller les Mositus à nouveau. Ils avaient déjà conscience, pour certains, des erreurs monumentales commises par leurs aînés et Ajjin ne voulait pas faire parti de ce lot. Et puis il manifestait un attachement certain envers ces petites boules d’énergie.

« Ils sont tous nés dans la Jungle et ils ont tous vu à quel point notre clan à échoué à conserver cet accord que nous avions. Je veux juste les protéger et leur montrer que tout n’est pas si triste. Je veux faire ce qu’on a jamais fait pour moi. »

Parce qu’au fond, personne n’avait su consoler Ajjin et apaiser sa rancoeur, sa haine et son mépris des siens. Mais il savait aussi que devenir ainsi lui avait coûté énormément et il ne voulait pas voir ce genre de reflet chez ces jeunes. Il ne voulait pas non plus être l’adulte rabat-joie qui leur demanderait de rester sagement à attendre que la providence veuille bien leur accorder un nouveau chez-eux. Il retrouvait son âme d’enfant quand il était avec eux et conservait aussi cette part de responsabilité qui lui permettait de les protéger. Les protéger convenablement en plus de ça puisque son entraînement ne servait pas à rien. Néanmoins, Ajjin se rendit compte qu’il n’avait pas tout à fait dit la vérité, aussi il se corrigea bien vite en coulant un regard bienveillant sur la lionne dorée.

« Enfin, aucun à part toi. »




_________________


©METUA YETSA & INUWA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3152-ajjin-trouillard-hyperact
avatar
MEMBRE - AHVA


À mon sujet

Age : 21 Féminin
Nb de Messages : 1009
Localisation : Prideland

En savoir +
MessageSujet: Re: Se jeter à l'eau (AJJIN)   Dim 1 Avr - 11:59


Sensible à l’agacement de son amie, Ajjin tenta de la rassurer et lui dit que son mal n’était que temporaire. Ahva lui glissa un regard blasé, à moitié convaincue. Elle supportait difficilement l’idée que lui aussi ait été pris dans cette spirale infernale. Elle le savait armé de colère et de rancœur mais pour lui demeurait cette image du lionceau qu’elle avait rencontré dans la Jungle et elle ne pouvait se défaire de cette envie de le protéger. Il nomma alors la petite Mositus comme répondant au nom de Shaka et la lionne se demanda s’il ne s’agissait pas de cette même enfant dont Yetsa lui avait parlé. Après tout si deux lionceaux avaient été agressé, elle l’aurait vite su. La dernière remarque de son ami parvint toutefois à lui arracher un sourire amusé.

« Nourriture sur patte, hmm ? On trouve plus classe comme compliment. »

Son regard se plissait tandis que son sourire accentuait ses petites fossettes. A l’air innocent de son ami, Ahva lui bouscula l’épaule en guise de réprimande. Ce n’était pas demain la veille qu’Ajjin susciterait l’affection des herbivores mais pour ce qui était de cet hippotrague, aucun félin ne semblait trouver grâce à ses yeux.

Réagissant aux louanges de la princesse, Ajjin afficha un large sourire avant de blaguer sur la chose, affirmant que sa crinière finirait par gonfler. Il n’en fallait pas plus à Ahva pour rebondir.

« Oh vraiment ? Dans ce cas je vais continuer à flatter ton égo, juste pour voir ! »

Peut-être s’envolerait-il avec des crins aussi gonflés ? Ce serait une attraction merveilleuse mais autant être réaliste, cela n’arrivera jamais. Mais à défaut, sa crinière pourrait s’avérer être un nid bien douillet. Ahva avait toujours été fasciné par les crinières abondantes, petite elle adorait grimper dans celle de son père pour s’y cacher. Malheureusement, ces temps de jeu étaient définitivement révolus. C’était bien dommage.

Toutefois, les rires s’estompèrent lorsqu’Ahva l’interrogea sur ses petits protégés qui, aux dernières nouvelles, étaient tout simplement inexistants. Cela l’intriguait. Prenant une mine réfléchie, Ajjin lui confia les avoir pris à charge depuis l’exil des Mositus. La mine d’Ahva s’aggrava, ce sujet étant régulièrement sensible mais là où d’ordinaire elle observait de la colère assombrir le faciès de son ami, elle découvrit aujourd’hui de la culpabilité. Elle en était très surprise mais surtout déconcertée. La rancœur de son ami avait-elle mué en un nouveau genre ? Donnant bien vite réponse à ses questions, il lui confia que ces jeunes lionceaux étaient nés dans la Jungle et avaient été témoins des erreurs de leurs aînés, tout comme lui. Il voulait les protéger, leur montrer que tout n’était pas si triste. La mine étonnée de la lionne se mua alors en douceur. Il avait changé ou plus exactement, ces petits l’avaient changé et cela ne pouvait que lui apposer du baume au cœur. Toutefois, son sourire fut de courte durée lorsqu’il conclut qu’il voulait faire pour eux ce que personne n’avait jamais fait pour lui. D’abord attristée de cette confidence, Ahva semblait bien penaude mais très vite, elle fut vexée. Comment ça personne ? Et elle dans tout ça ? Se rendant probablement compte de son erreur titanesque, Ajjin se rattrapa et confia dans un sourire bienveillant que personne n’avait pu l’aider à part elle. Ahva retrouva son sourire, peut-être plus large et heureux.

« Évidemment à part moi, je ne t’ai jamais laissé tomber et j’espère bien avoir mis un peu de rose dans ta vie ! »

Tout ceci était dit sur le ton de l’humour mais n’en demeurait pas moins un espoir de vérité. Ahva et Ajjin étaient amis depuis l’enfance, les années n’avaient fait que les rapprocher et malheureusement, les deux amis s’étaient souvent retrouvés dans des temps sombres de leur existence mais à chaque fois ils s’étaient serrés les coudes et les voilà aujourd’hui à rire malgré la misère qui les entourait. Ils s’étaient reconstruits, avaient évolué, ensemble et sans jamais se perdre. Cette amitié lui était si précieuse.

« Et puis je pense que ces lionceaux y sont également pour quelque chose. C’est la première fois depuis longtemps que tu abordes une telle expression en évoquant tes congénères, ça te va bien. Mieux que la colère même si tu veux mon avis ! »

Son sourire était taquin mais elle pensait ses mots. Qui aurait cru que l’air de Prideland lui serait aussi bénéfique, il aurait dû venir ici bien avant et Ahva en venait presque à craindre le moment où les lions de la Jungle partiraient.

_________________
Royal family:
 


Images © Awena & Akinyi
Ahva rugit en #D66A14
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3329-ahva
avatar
PLAYER05


À mon sujet

Age : 22 Féminin
Nb de Messages : 872
En savoir +
MessageSujet: Re: Se jeter à l'eau (AJJIN)   Ven 13 Avr - 17:09






En l’espace de quelques minutes, Ajjin fut gentiment réprimandé et taquiné. Il leva les yeux au ciel en pouffant de rire quant à la remarque d’Ahva sur sa crinière. Elle était déjà bien assez épaisse à son goût. La chaleur étouffante lui valait de temps à autres de maudire cette masse de poils autour de son cou. Il rebondit ensuite sur la réplique d’Ahva :

« Du rose ? Non, ce serait plutôt de la lumière. T’es un petit rayon de soleil après tout ! »

Il l’avait toujours affectionné de ce surnom et ne manquait, cette fois, pas l’occasion de le lui dire en face. Ayant appris ses origines il y a quelques temps, Ajjin trouvait que ça lui allait parfaitement bien. Il n’insista pas sur son côté protecteur et se contenta de tirer malicieusement la langue à la princesse lorsque cette dernière avança que la colère ne lui allait pas si bien que ça. Il ne fallait pas se voiler la face, il était toujours profondément haineux envers les siens. Préférant changer de sujet et basculer progressivement sur ce qu’il voulait lui dire depuis ce matin, Ajjin avança :

« Tu sembles apaisée toi aussi et j’en suis heureux. J’ai d’ailleurs quelque chose d’important à te dire mais avant je veux savoir qui a réussi à mettre du rose dans ta vie ? »

Il lui donna un coup d’épaule taquin, un large sourire sur le visage. Il était en réalité tétanisé. Mortifié même. Son ventre lui faisait horriblement mal et il ne savait pas comment il aurait le courage de tout lui avouer. Lui avouer sans aucune maladresse qui plus est ! Voilà qu’il se flagellait déjà mentalement pour avoir démarré cet engrenage infernal. Peut-être pourrait-il finalement prendre la fuite… Accentuant néanmoins sa taquinerie sans quitter son sourire, il la pressa presque :

« Tu étais encore amer la dernière fois que l’on s’est rencontré sur la Lande. Passez donc aux aveux Princesse, sinon je vous jette dans l’étang ! »

Ou alors achevez Ajjin tout de suite, ça ira plus vite et on passera sur des moments de gêne terrible et de maladresse extrême. Inutile de préciser que son cœur tambourine tellement dans sa poitrine qu’il pourrait frôler la crise.






_________________


©METUA YETSA & INUWA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3152-ajjin-trouillard-hyperact
avatar
MEMBRE - AHVA


À mon sujet

Age : 21 Féminin
Nb de Messages : 1009
Localisation : Prideland

En savoir +
MessageSujet: Re: Se jeter à l'eau (AJJIN)   Dim 15 Avr - 8:56


Tout aussi taquin que la lionne, Ajjin rétorquait que ce n’était pas de rose mais de lumière dont elle avait ponctué sa vie. « T’es un petit rayon de soleil après tout ! » ajoutait-il. Ahva gloussa presque bêtement. Ce compliment lui alla droit au cœur et plus que flattée, elle en était touchée. C’était ainsi que Kuzali s’adressait à eux lorsqu’ils étaient lionceaux et cela ne manquait pas de sens pour la lionne mais venant d’Ajjin c’était un brin différent.

« Un petit rayon de soleil ? Ça me plait ! »

Elle lui sourit chaleureusement, ne mêlant cette fois-ci aucune plaisanterie ou répartie pétante. Quant au compliment de la lionne visant à insinuer que la gaieté lui seyait bien plus que la colère, Ajjin se contenta de lui tirer la langue tel un enfant. Elle pouffa avant de prendre une mine outrée devant pareil affront. Il ne s’exprima pas davantage sur le sujet et préféra couper court à cette parenthèse avançant que la lionne semblait également apaisée et que cela le rendait heureux. Elle lui sourit simplement, se demandant en son for intérieur si tel était vraiment le cas. La tristesse avait enfin fini de l’accabler et cela lui avait ôter un poids considérable mais demeurait l’anxiété d’attendre le jour de la bataille d’Outland. Les exilés étaient en marche mais qui seraient victorieux ? Un bain de sang était-il inévitable ? Ishana et sa famille pourraient-ils atteindre Prideland sans encombre ? Soto survivrait-il ? A cette ultime pensée, Ahva eut un pincement au cœur où ses sentiments réels se mêlaient à la culpabilité. Elle ne voulait pas comprendre l’origine de cette douleur soudaine, elle avait trop peur pour cela. Heureusement, la voix grave du Mositus la ramena en temps réel tandis qu’il lui confiait avoir quelque chose d’important à lui dire. Ahva prit une mine surprise, se demandant bien de quoi il pouvait retourner mais avant d’embarquer sur ce navire, Ajjin demandait à savoir qui avait réussi à mettre du rose dans sa vie. Ahva était un peu abasourdie, intriguée par ce fameux quelque chose d’important mais le coup d’épaule de son ami lui fit retrouver ses esprits.

Pressant presque la lionne de répondre, il lui rappelait son amertume durant leur dernière rencontre qui semblait s’être envolée comme par magie. A défaut de lui donner réponse convenable, Ajjin menaçait de la jeter dans l’étang. Oh !

« Comment ça me jeter dans l’étang ? Tu as devant toi Ahva la terrible guerrière du Soleil, c’est moi qui vais te terrasser jeune fou ! »

A ces mots et désireuse d’appuyer ses dires, la lionne qui était encore adosser contre le flanc de son ami se redressa vivement et, prenant appui sur son épaule, le fit bifurquer pour qu’il se retrouve dos au sol et entièrement soumis à la lionne qui le dominait de son ombre. Elle fit mine de feuler avec terreur avant d’éclater de rire. Oh non non, elle ne pourrait jamais rester sérieuse devant cette mine déconfite. Elle lui lécha la joue en guise de pardon et se dégagea, libérant ainsi son captif préféré. Son attitude était légère et guillerette mais la lionne n’avait rien oublié de ses questions.

Elle revint s’asseoir sans toutefois s’agglutiner contre son ami et pris une mine plus sérieuse que ce qu’elle n’aurait voulu.

« C’est sûrement moins gai mais je dirais que c’est le temps qui a mis du rose dans ma vie, il m’a permis d’oublier ma douleur et d’avancer d’un pas plus solide. J’ai également pu compter sur ma famille et la réconciliation avec deux des êtres les plus importants dans ma vie. Et bien sûr, sans oublier mes amis. » A ces mots, son regard se planta droit dans celui du Mositus. « Je sais que tout cela découle d’une tragédie et que ma pensée est pleine d’égoïsme mais je suis heureuse que tu sois ici sur Prideland avec moi. Je me sens redevenir une enfant avec toi, oubliant alors l’orage qui gronde et les temps incertains. »

Elle lui souriait, pleine de chaleur et de douceur. Ajjin avait raison en pointant la nouvelle salvation de la lionne mais son chemin n’était pas encore terminé, pas tant que la bataille d’Outland ne se serait produite que la dernière chose qui la liait à Soto ne s’évanouisse. A nouveau ce pincement au cœur. Pourquoi ? Pourquoi cela la peinait ? Il avait toujours été cruel avec elle et pourtant demeurait une source de frustration. Elle ne voulait comprendre les raisons qui la poussait à s’infliger ce mal.

Échappant une seconde fois à cette bulle pensive, Ahva retrouva son sourire et interrogea le lion brun :

« Alors, ces aveux te conviennent ou je suis condamnée à être jetée aux poissons ? Je te préviens, je ne me laisserai pas faire. »

Elle le dardait d’un regard puissant mais on pouvait voir la malice s’y mêler tandis qu’un sourire accentuait ses babines taquines. En toute honnêteté, la princesse ne rejetait pas l’idée d’une bataille aquatique et elle semblait presque désireuse de provoquer le lion dans ce but toutefois demeurait une question en suspens. Délaissant sa mine taquine, Ahva se montra plus sérieuse voir même curieuse :

« Alors ce quelque chose d’important, qu’est-ce que c’est ? »

Ses prunelles ambrées luisaient de mille feu, prête à entendre ce qui semblait être le plus grand secret de la Terre des Lions. Que pouvait-il lui dire qu’il ne lui avait déjà confié ? Ahva trépignait d’impatience et souriait à son ami pour l’encourager.

_________________
Royal family:
 


Images © Awena & Akinyi
Ahva rugit en #D66A14
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3329-ahva
avatar
PLAYER05


À mon sujet

Age : 22 Féminin
Nb de Messages : 872
En savoir +
MessageSujet: Re: Se jeter à l'eau (AJJIN)   Ven 27 Avr - 15:47



« Hmm… Non. »

Il avait beau l’avoir écouté avec toute l’attention du monde, ses absences bien que brèves ne lui avaient pas échappé. Son coeur c’était gonflé en entendant que sa présence lui était bénéfique mais pour lui cela donnait encore un aspect de trop peu. Il était demandeur et il le savait mais il voulait vraiment que ses sentiments soient réciproques et confirmés avant qu’il n’entame le moindre aveu. Il y avait quelque chose dont elle ne lui parlait pas encore et cela l’ennuyait bien qu’il puisse comprendre son mutisme. Mais il voulait l’aider alors pour lui changer les idées ou la forcer à avouer, il se vit contraint d’exécuter ses cruelles menaces. Que la princesse se laisse faire ou non, il la pousserait dans l’eau. Avec tout l’amusement dont il pouvait faire preuve, le jeune mâle s’évertua à pousser, tirer et faire basculer la lionne pour que celle-ci trébuche dans l’étang.

« Je suis navré votre altesse mais je croyais qu’il n’y avait plus l’ombre d’un secret entre nous ! Et il me faut là toute la vérité pour que je puisse enfin parler. Sinon je reste muet ! »

Il y mit un dernier tour de force et ne s’attendant pas à la suite, il réussit à parvenir à son objectif final. Mais il se vit tomber dans l’eau avec la princesse. Le calme de l’étang était troublé c’est vrai mais ce n’était là qu’un jeu d’eau et il n’y avait pas lieu de panique. Ce contact frais avec le liquide translucide lui rappela les jeux dans les cascades de la Jungle. Il sortit la tête de l’eau en riant fraîchement comme il savait seulement le faire lorsqu’Ahva était avec lui. Sa crinière lui collait au visage et il ne distinguait pas bien sa compagne de jeu, néanmoins un détail ne lui échappa pas et il ne put que lui faire remarquer avec un sourire en coin taquin :

« Sache que la mèche collée au visage ne te va pas si mal que ça. »

Il s’attendait à des représailles et était prêt à les encaisser puisque son rire ne voulait pas décroître. Il en avait presque mal aux côtes et c’était probablement dû aux blessures infligées par l’hippotrague mais peu importe, il se sentait terriblement bien. L’eau perlait encore sur ses mèches et s’écrasaient sur son visage. Reprenant sous souffle il reprit tout le sérieux qu’il lui restait, espérant que cette fois, son petit rayon de soleil parlerait. Mêlant protection et inquiétude, le mâle demanda :

« Quelque chose t’embête ? Quelqu’un t’as fais du mal ? »

_________________


©METUA YETSA & INUWA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3152-ajjin-trouillard-hyperact
avatar
MEMBRE - AHVA


À mon sujet

Age : 21 Féminin
Nb de Messages : 1009
Localisation : Prideland

En savoir +
MessageSujet: Re: Se jeter à l'eau (AJJIN)   Dim 29 Avr - 14:51


Ahva tomba des nues. Comment ça « non » ? La princesse prit une mine outrée tandis que ses babines s’entrouvraient de stupeur. Surjouant son air scandalisé, elle répliqua :

« Je me livre à toi avec sincérité et tu … » Ahva n’eut guère le temps de finir que déjà le lion mettait à exécution ses menaces. « Hé ! » contestait la femelle en évitant les coups amicaux de son ami.

Ahva tentait tant bien que mal de conserver sa mine indignée mais très vite et malgré elle, la lionne se prit au jeu. Plus expérimentée que le lion mais bien moins imposante, Ahva finit par trébucher sur une pierre et tomba à la renverse dans l’eau cristalline emportant néanmoins son ami dans sa chute. Les deux lions émergèrent de l’eau puis après un bref regard de contrariété, Ahva éclata de rire. Qui aurait cru qu’Ajjin appliquerait sa sentence … mais la lionne était ravie, le contact de l’eau fraîche était un régal et elle se plaisait à se comporter comme une enfant en compagnie de son ami de toujours. D’un sourire taquin, le Mositus la raillait sur sa mèche rebelle devenue bien penaude.


« Et ta crinière toute tombante, on en parle ! » répliquait la princesse avant de frapper l’eau de sa patte pour lui envoyer une giclée à la gueule.

Les deux amis riaient en cœur de leur bêtise et ne semblaient pas même prêter attention aux animaux incrédules qui s’étonnaient de voir deux adultes agir de la sorte.

Toutefois ne perdant pas de vue ses interrogations, Ajjin ne manqua pas d’interpeller la princesse sur cette ombre passagère qui ne lui avait pas échappé. Le sourire d’Ahva demeurait mais se fragilisa. Elle ne pouvait définitivement rien lui cacher.

« Non ne t’inquiètes pas, personne ne m’a fait de mal … » répondit-elle dans un sourire sensible à l’inquiétude de son ami. « Mais je suis embêtée, c’est vrai. Tu sais quand j’ai vengé ma mère, j’avais besoin d’allié pour atteindre mon but et je me suis tournée vers mon rival de toujours, un Outlander devenu exilé. C’est grâce à lui que j’ai pu atteindre mon but mais en échange je lui ai concédé la non intervention de Prideland quant à la bataille à venir, celle d’Outland … »

La lionne baissa les yeux devant cet aveu. Elle n’avait pas précisément menti à son ami mais certains détails avaient été passé sous silence. Elle aurait préféré qu’il ne sache jamais rien de tout cela, elle avait trop peur de la décevoir comme elle avait déçu Fleck mais il était trop tard pour faire marche arrière et Ajjin méritait la vérité. Comment lui mentir quand une telle inquiétude se lisait dans son regard.

« C’est ce qui me tracasse, je pense sans arrêt à ce qui ce pourrait se passer. »

Ahva était évidemment inquiète quant à l’avenir des Outlanders car quand bien même elle se fichait de qui était aux commandes là-bas, elle craignait les répercutions quant aux familles innocentes. Soto tiendrait-il sa promesse de ne pas blesser Ishana ? Et lui, survivra-t-il ? Plus les jours passaient et plus cette crainte émergeait dans le cœur d’Ahva. Elle ne s’était jamais inquiétée pour lui, Soto était débrouillard et intelligent mais survivre dans la nature n’était pas survivre sur un champ de bataille. Il serait en première ligne, c’était une certitude mais l’issue du combat elle était incertaine.

Ahva soupira tandis qu’elle observait la surface de l’eau retrouvant peu à peu son calme et ajouta la voix basse :

« Je me fais du soucis pour mes amis, c’est tout. »

_________________
Royal family:
 


Images © Awena & Akinyi
Ahva rugit en #D66A14
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3329-ahva
avatar
PLAYER05


À mon sujet

Age : 22 Féminin
Nb de Messages : 872
En savoir +
MessageSujet: Re: Se jeter à l'eau (AJJIN)   Jeu 17 Mai - 21:46




« Elle est très bien ma crinière ! »

Et à ces mots, il laissa sa patte retomber lourdement sur l’eau, provoquant ainsi une légère vague qui aspergea Ahva. Au moins, ils étaient doués pour se renvoyer la balle ces deux-là. Mais le sujet redevint bien vite sérieux, malgré un soulagement certain quand il apprit que personne ne lui avait fait de mal.

Mais il fronça légèrement les sourcils en entendant la suite et ne sut pas quelle information catégoriser comme principale. Le fait qu’elle avait un rival qui était tout d’un coup devenu un précieux allié ? Ce qui, soyons franc, plongea Ajjin dans une jalousie incontrôlée qui le fit presque bouder. Ou le fait d’apprendre qu’Outland serait bien le théâtre d’une bataille ? Réfléchissant un instant, le lion brun ne put s’empêcher de penser à Dahaan et à sa sœur qui résidaient là-bas.

Il se souvint de leur parole et des tensions qui animaient le clan alors qu’il n’était qu’un jeune adolescent. Les choses semblaient ne pas avoir réellement changer et voilà que ça allait s’empirer. Ajjin lacha un léger soupir, conscient qu’il ne pouvait malheureusement pas intervenir non plus. De toute façon, il savait que Dahaan et Dhalahi était parfaitement capable de se débrouiller tout seul. De plus, il était quasiment certain que la lionne ne voudrait pas d’une quelconque aide sa part et qu’elle l’enverrait probablement bouler aussi loin qu’elle le pourrait. Alors qu’Ahva lui avouait être tracassé par cette situation, Ajjin s’approcha d’elle. Avec un sourire en coin. Il secoua activement la tête, faisant voler l’eau dont sa crinière était gorgée. Si cela pouvait faire revenir son sourire l’espace de quelques secondes. Néanmoins, en bon ami qu’il était et bien qu’il espérât plus, il tenta de la réconforter :

« Je comprend tes inquiétudes mais c’est quelque chose qui a une ampleur bien trop importante pour n’être sans conséquences. Mais je dois t’avouer que je suis un peu perdu. Tu m’as parlé d’un allié et ensuite de tes amis. Je sais que je ne compte pas très bien sur mes griffes mais … La situation est un peu embrouillée pour moi. Qui est dans quel camp exactement ? »

Au fond, il se demandait pour qui elle s’inquiétait le plus. Pour ce rival ou ses amis ? Et il espérait sincèrement que ce n’était pas pour cet ex-rival… Foutue jalousie quand tu nous tiens. Ajjin n’avait rien à craindre pourtant. Pas vrai ? Décidant de partir sur une solution, il demanda :

« Tu n’as pas un moyen de les mettre à l’abri sans pour autant t’interposer ? »



_________________


©METUA YETSA & INUWA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3152-ajjin-trouillard-hyperact
avatar
MEMBRE - AHVA


À mon sujet

Age : 21 Féminin
Nb de Messages : 1009
Localisation : Prideland

En savoir +
MessageSujet: Re: Se jeter à l'eau (AJJIN)   Ven 18 Mai - 13:38


Les révélations de la lionne semblait également inquiéter Ajjin. Avait-il des amis sur Outland ? Ce n'était pas improbable mais le cas échéant, Ahva craignait qu'il ne s'emporte contre son égoïsme. Après tout, elle avait cautionné une guerre pour obtenir sa seule vengeance. Mais loin de là les idées de son ami, ce dernier s'approcha d'elle avec un sourire en coin et secoua vivement son échine, faisant s'envoler des dizaines de gouttelettes auxquelles la féline protesta par un grondement amusé. Ajjin avait l'art de la faire sourire en toute circonstance mais prenant un air plus sérieux, il tenta de la réconforter. Enfin le faisait-il vraiment ? Ahva ne manqua pas de lui faire les gros yeux lorsqu'il lui confia que cette chose qui la tracassait tant avait bien trop d'ampleur pour être sans conséquences. Ce n'était pas vraiment les meilleures paroles de réconfort mais au moins avait-il la grâce de ne pas mentir et Ahva ne pouvait qu'hocher lentement de la tête. Évidemment. Toutefois, il lui confiait être perdu et ne pas savoir qui de ses amis et son allié était dans quel clan. Ahva sourit, plus dépitée qu'amusée.

« Eh bien, mes amis sont la famille rouge que composent Ishana et ses enfants, ils sont tous fidèle à leur reine et quant à mon allié, il est de l'autre camp, celui des exilés qui souhaitent retrouver les terres dont ils ont été chassé. »

Une situation plus que délicate. Ahva ne souhaitait la victoire d'aucun des camps car qui disait vainqueur disait perdant mais cette bataille aurait forcément une conclusion. Pourtant, dans son fort intérieur, Ahva espérait les exilés gagnants. Tahani ne leur avait jamais rien apporté et n'avait pas respecté la seule promesse faite à son père, celle de donner un gardien. Hourasi en revanche, par l'intermédiaire de Soto, avait promis d'en fournir un et puis, la lionne s'était arrangé d'une cohabitation paisible. Le seul bémol tant tout ça étaient les innocents à ces guerres politiques comme la famille d'Ishana. Conscient du problème, Ajjin lui demanda si elle n'avait pas un moyen de les mettre à l'abri sans pour autant s'interposer. La princesse redressa alors son regard ambré vers le sien et lui confia :

« Si évidemment, je ne pouvais pas agir de la sorte tout en risquant leur vie. J'ai convenu avec Soto qu'ils pourraient fuir en toute sécurité et venir trouver asile sur Prideland, ils seront en sécurité mais je ne peux rien pour les autres. Il y a des innocents dans tout cela et c'est pour eux que je m'inquiète. Si les exilés l'emportent et qu'ils sont chassé de leur terre, j'en serais indirectement responsable. »

Pourtant, l'intervention de Prideland aurait-elle changé quelque chose ? Si Ahva n'avait pas conclu ce pacte avec le lion doré, elle n'aurait jamais su pour l'attaque à venir et les Pridelanders n'auraient été appelé à l'aide qu'au moment venu. Auraient-ils eu le temps de rassembler leur effectif pour porter secours à la reine en puéril ? Rien ne l'affirmait. Ahva avait simplement fait le choix ne pas impliquer les siens dans cette guerre qui ne les concernait pas. Le sang des Pridelanders avaient suffisamment coulé et ils ne se battraient pas pour une reine qui s'était moqué d'eux.

Elle réalisa alors que dans ses confidences, elle lui avait dévoilé le nom de son mystérieux rival devenu allié et Ajjin n'était pas sans savoir qui il était. Les proches d'Ahva savaient tous combien ce lion lui avait causé du tort mais les ennemis de demain pouvaient remplacer ceux d'hier. C'est ce qui c'était produit.

_________________
Royal family:
 


Images © Awena & Akinyi
Ahva rugit en #D66A14
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3329-ahva
avatar
PLAYER05


À mon sujet

Age : 22 Féminin
Nb de Messages : 872
En savoir +
MessageSujet: Re: Se jeter à l'eau (AJJIN)   Mer 6 Juin - 14:25





Ajjin écouta sans interrompre Ahva. Il maintenait ce qu’il avait dit lors des élections, les Mositus avaient de la chance d’avoir un système sans jeu de pouvoir et de royauté. Il voyait bien tous les ennuis que cela pouvait procurer. De plus, techniquement, aucune alliance ne liait les Mositus aux autres clans, seulement une amitié qui ne demandait rien de particulier en retour. Pas la guerre en tout cas. Néanmoins, le lion brun réussit à comprendre qu’une partie des innocents trouveraient la vie sauve dans cette histoire. Pas tous, sinon allez trouver l’utilité d’une guerre, mais quelques-uns :

« Au moins tu sauves cette famille, c’est mieux que rien du tout. »

Mais Ajjin savait pertinemment que ce n’était pas suffisant – il y aurait nécessairement des morts et il ne s’était pas privé pour le lui dire plus tôt. Les conséquences, peu importe la décision, sont toujours au rendez-vous. Il n’y avait qu’à regarder ce qu’impliquait l’élection de Tenzin ou encore le comportement de Kunga. La seule question qui restait en suspens et qu’Ajjin ne s’aventurerait pas à poser, c’est : est-ce que c’était la bonne décision ? Les sacrifices peuvent être louables si tant est que cela apparaisse comme la bonne chose à faire. Etait-ce réellement le cas d’Ahva ? Quand bien même, le lion brun ne la jugeait pas.

« Je n’envie pas tout vos jeux de pouvoirs amenant à des guerres et des morts. Je trouve que la royauté est un fléau, sans vouloir t’offenser. Tu restes la princesse que j’apprécie le plus ! »

Et pour ponctuer sa phrase, il lui envoya une nouvelle vague d’eau en pleine figure. Même si Ajjin était sérieux dans ses propos – c’est quelque chose qu’il avait fermement affirmé il y a des années – il savait qu’Ahva faisait de son mieux. Elle encaissait beaucoup et s’était enfermée dans les mêmes sentiments négatifs que le lion brun. Comment lui en vouloir et lui faire porter le chapeau pour tout ceci ? S’apprêtant à sortir de l’eau, le lion brun lança :

« Tu sais, j’ai des amis sur Outland. Ou j’avais, je dois t’avouer que je n’en sais quasiment plus rien maintenant. Mais, tout ça pour dire que tu ne peux pas empêcher ce combat de toute façon et si tu réussis à sauver une famille, alors c’est peut-être mieux que s’il n’y avait pas eu de pacte du tout. Pas vrai ? »

Le mâle n’avait pas toutes les informations mais il faisait du mieux qu’il pouvait pour soutenir Ahva tout en essayant de comprendre ce casse-tête politique. Il lui lança un regard compatissant avant de s’ébrouer avec vigueur, faisant voler énormément d’eau. Même s’il ne savait pas tout, il savait qu’Outland était le théâtre de nombreux conflits et ce bien avant la mort de la mère d’Ahva. Dhalahi lui en avait parlé en même temps qu’elle lui avait interdit de mettre les pattes là-bas. Il comprenait pourquoi à présent. Le mâle brun ressassa les dernières paroles d’Ahva et s’arrêta sur le nom de cet allié qui suscitait plus de jalousie en lui qu’autre chose :

« Au fait, tu ne m’as jamais parlé de ce Soto, je suis profondément blessé. Et moi qui croyais que tu me disais tout ! »

Un air faussement outré sur le visage, il afficha néanmoins un sourire qui, malheureusement, sonnait aussi faut que tout le reste. Pourvu que ce lion ne soit qu’un allié, rien de plus. C’est tout ce qu’Ajjin demandait.


_________________


©METUA YETSA & INUWA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3152-ajjin-trouillard-hyperact
avatar
MEMBRE - AHVA


À mon sujet

Age : 21 Féminin
Nb de Messages : 1009
Localisation : Prideland

En savoir +
MessageSujet: Re: Se jeter à l'eau (AJJIN)   Jeu 14 Juin - 14:09


D’une certaine manière et à sa façon, le lion brun consolait son amie en arguant qu’elle avait au moins sauvé les rouges. Ahva lui sourit faiblement. Une seule famille de sauvée pour combien de condamnée ? C’était un très mauvais ratio mais la lionne n’avait pu faire autrement. Peut-être que si elle n’avait pas été aussi égoïste et avait rejeté la proposition de Soto, bien plus auraient pu être sauver mais on pouvait refaire tout un monde avec des si.

Se gardant bien de juger les choix de la princesse, Ajjin concédait toutefois que la royauté s’apparentait pour lui à un fléau dont les jeux de pouvoirs ne conduisaient qu’à la guerre. Elle était on ne peut plus d’accord avec ça. Si elle n’avait pas été de sang-bleu et d’une telle influence sur la royauté, Soto n’aurait jamais pu lui exiger cette contrepartie. Basculant néanmoins cette note ô combien grave, Ajjin enchérit qu’elle était néanmoins sa princesse préférée et ponctua sa phrase d’une nouvelle giclée d’eau fraîche. Ahva ne put s’empêcher de rire, bien trop heureuse d’échapper à la lourdeur de cette discussion macabre.

« J’espère bien que je suis ta princesse préférée, je serais très vexée si ce n’était pas le cas ! »

Car lui était bien son Mositus préféré, cet ami si précieux qu’elle avait conservé toutes ces années et dont la présence sur Prideland lui était une véritable bouffée d’air frais. S’apprêtant à sortir de l’eau, Ajjin revint une dernière fois sur leur précédente conversation et tandis qu’il affirmait à la lionne qu’il avait des amis sur Outland, ce qui eu pour effet d’alourdir la culpabilité de la lionne, il ajouta qu’Ahva n’aurait pas pu empêcher ce combat de toute manière et qu’une famille était sauvée n’aurait peut-être pas pu arriver sans ce pacte conclu avec Soto. Elle ouvrit les yeux ronds avant de sourire avec une chaleur inouïe. Comment parvenait-il à faire ça, à toujours lui redonner le sourire et lui faire oublier ses problèmes comme s’ils n’avaient lieu d’être ?

« Oui, tu as peut-être raison ou du moins est-ce que j’aime penser. Le soulagement est plus supportable que la culpabilité mais même si nous étions intervenus dans cette guerre, l’issue n’aurait probablement pas été différente si ce n’est sanglante pour Prideland. Ce n’était pas notre combat. »

Autant qu’Ajjin le lui affirmait, Ahva était persuadée que rien n’aurait pu empêcher ce combat et quand bien même l’intervention de Prideland aurait pu sauver des vies, elle lui en aurait coûté. Au moins avait-elle préservé son peuple de cette guerre car sans ce pacte, Prideland serait probablement intervenu mais peut-être trop tard. Que restait-il à sauver quand tout avait déjà brûler ? Peut-être se voilait-elle les yeux derrière ses idées pour davantage supporter les conséquences de ses actes mais il en était ainsi et d’une certaine manière, Ajjin confortait ses pensées.

Tandis que les deux s’avançaient vers la rive, Ajjin l’interrogea sur le dénommé Soto. Si Ajjin abordait un air faussement outré sur le visage, Ahva, elle, le regardait comme s’il venait d’ouvrir sa boîte à secret. Elle rit nerveusement tandis qu’elle accélérait le pas pour sortir de l’eau. Ne lui avait-elle donc jamais parlé de ce lion ? Cela l’étonnait presque et pourtant, Ahva ne pouvait que reconnaître qu’elle évinçait toujours les sujets amenant au lion doré comme si elle craignait de trop en dire mais Ajjin était son ami, son meilleur ami et sûrement n’était-ce qu’à lui qu’elle pouvait dire la vérité. Elle s’était récemment confié à Sadaka, son frère aîné et ô combien protecteur qui n’avait pu que la mettre en garde contre ce lion mais peut-être que son ami aurait un avis différent et la comprendrait, l’encouragerait même.

Posant patte à terre, la lionne s’ébroua le pelage avant de s’asseoir, presque timide.

« On s’est rencontré quand on était enfant mais notre relation a toujours été compliqué. Je pensais qu’on était amis depuis ce jour où il était venu sur Prideland mais quand adolescente je suis partie le trouver sur ses terres, son accueil n’avait rien d’amical. Il était avec un ami à lui et quand ils ont appris que j’étais liée à leur reine, ils m’ont attaqué. Sûrement pensaient-ils mettre en péril les relations entre nos deux royaumes… Quoi qu’il en soit, je me suis échappée et me suis jurée de ne plus jamais le revoir. »

Se remémorant ces souvenirs, Ahva trouvait tout l’écho de sa rancœur envers le lion doré qui lui avait brisé le cœur. Elle déglutit mal à l’aise avant de reprendre :

« Je ne t’ai pas tout dis, c’est vrai. Je l’ai détesté pour ce qu’il m’a fait mais pas tant parce que je pensais que nous étions amis. J’étais amoureuse de lui. Enfin je crois. »

Un nouveau rire nerveux et le rouge lui montait aux joues. La guerrière si fière de Prideland se retrouvait aussi démunie qu’une enfant. Cette histoire n’avait rien de logique et elle le savait mais ce qu’Ahva avait tiré de tout ça était que les sentiments ne se contrôlaient pas et surtout qu’ils n’avaient rien de cohérent avec la logique car ils étaient toujours là et persistaient dans son cœur. Peut-être n’avait-elle jamais cessé de l’aimer. En tout cas, elle n’avait jamais rencontré de lion qui l’avait autant chamboulé. Ce n’était pas tant une complicité car non elle n’était pas là, ce n’était pas non plus une amitié qui avait évolué car celle-ci non plus n’avait jamais été présente mais c’était une attirance inavouable qui lui cachait les pires horreurs et surtout cette foutue raison qui lui criait de taire tout sentiment à l’égard du lion doré. Elle les cachait du mieux qu’elle pouvait, elle se mentait même en se persuadant qu’elle n’était plus soumise au charme du lion mais c’était mensonge. Ça avait toujours été lui mais ça bien sûr, elle ne voulait pas se l’avouer.

« Voilà, maintenant je t’ai tout dis et je n’ai plus de secret pour toi. » conclut-elle dans un sourire terriblement gênée avant de rire nerveusement.

Honteuse de cet aveu, la lionne fuyait le regard de son ami en espérant qu’ils pourraient rapidement passer à autre chose mais Ahva était certainement une lionne égoïste et pas que pour son impulsivité à vouloir venger sa mère car elle ne réalisait pas le mal qu’elle pouvait faire à Ajjin par ces confidences.

_________________
Royal family:
 


Images © Awena & Akinyi
Ahva rugit en #D66A14
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3329-ahva
avatar
PLAYER05


À mon sujet

Age : 22 Féminin
Nb de Messages : 872
En savoir +
MessageSujet: Re: Se jeter à l'eau (AJJIN)   Mar 19 Juin - 13:44




Ajjin ne dit pas un mot lorsque Ahva commença à raconter son histoire commune avec Soto. Si son visage ne flancha pas une seconde, il se décomposait intérieurement à chaque nouvelle phrase, à chaque nouvelle révélation. Il ne comprenait pas. De tous les alliés potentiels de la Terre, il avait fallu qu’elle aille choisir un lion qui lui avait déjà fait du mal. Comment ce lion pouvait être un bon allié s’il l’avait déjà attaquée ? Si Ajjin ne saisissait que maintenant la portée de ce dans quoi la lionne dorée s’était embarquée, il ne s’attendait pas à cette dernière phrase. Son cœur rata subitement un battement et il cligna des yeux plusieurs fois comme pour assimiler l’information. Avait-elle bien dit, amoureuse ?

La gorge du lion brun se serra et il ne put que baisser les yeux au sol. Encore quelque chose qu’on lui prenait sans le moindre scrupule. Mais elle avait aussi dit « était » n’est-ce pas ? Et puis, elle avait aussi dit qu’elle n’était pas sûre. Le Mositu tentait de se rassurer comme il pouvait mais il sentait étrangement qu’il ne faisait décemment pas le poids. Elle avait été amoureuse de lui et elle ne lui en avait jamais parlé, à lui, à son soi-disant meilleur ami… Peut-être s’était-il voilé la face depuis le début. Une vague d’amertume passa dans tout son corps et lui secoua l’estomac. Décidément, la vie était bien cruelle avec lui.

« Je ne suis pas certain de comprendre. Tu as fait confiance à un lion qui n’a pas hésité à te faire du mal ? Tu lui fais même encore confiance ! »

Ajjin lui en voulait mais il s’en voulait également. Il était arrivé trop tard, la ligne d’arrivée avait déjà été franchis depuis longtemps et comme toujours il se retrouvait à la traîne en perdant monumental. L’humiliation était dure à encaisser et ce lion avait pris une importance encore plus grande que la sienne. Ahva était allé chercher un lion violent plutôt que ses amis. Il le jalousait grandement. Amer face à cette révélation, le lion brun tourna son regard vers la princesse :

« Tu l’aimes encore ? » - une légère pause s’en suivie avant que finalement il ne se reprenne « Non, tu sais quoi ? Ne répond pas, j’ai peur d’entendre la réponse. Ce lion n’est pas un allié Ahva. S’il n’a pas hésité à t’attaquer pour mettre ne péril vos relations comme tu le dis, crois-tu que ce soit la satisfaction d’une guerre qui l’empêchera de recommencer ? »

Finalement, Ajjin avait bien fait de ne rien révéler à Ahva, et ce n’est pas de sitôt que cela allait se produire. La vie ne lui accorderait rien de bien et il fallait qu’il s’en accommode, n’est-ce pas ? Le lion brun se leva, prétextant avoir des obligations :

« Je dois aller m’occuper des enfants, puisqu’il n’y a qu’à eux que je suis utile. Je suis désolé Ahva, tu es la personne qui compte probablement le plus pour moi, je m’inquiète pour toi et même si j’ai bien compris ton envie de vengeance, je ne comprends pas ce qui t’a poussé à t’allier à ce … cet individu. »

Si elle l’aimait encore, alors Ajjin lui ferait au moins l’honneur de ne pas l’insulter devant elle. Mais il n’en pensait pas moins. Il lui adressa un faible sourire avant de lui dire aurevoir. S’il fallait être violent envers elle pour trouver grâce à ses yeux, alors Ajjin n’était définitivement pas le lion de la situation. Et ça faisait mal.


_________________


©METUA YETSA & INUWA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3152-ajjin-trouillard-hyperact
avatar
MEMBRE - AHVA


À mon sujet

Age : 21 Féminin
Nb de Messages : 1009
Localisation : Prideland

En savoir +
MessageSujet: Re: Se jeter à l'eau (AJJIN)   Jeu 21 Juin - 9:59


Elle était encore si naïve et ce malgré tous ses efforts. Elle-même ne savait pas à quoi elle s’attendait de la part de son ami mais celui-ci éclata avec véhémence. Ahva se perdait dans ses sentiments et n’était jamais certaine de ce qu’elle ressentait quitte à oublier les horreurs du passé mais le Mositus lui avait très compris la nature de la relation qui ne pouvait être que malsaine. Oubliant très vite son sourire juvénile, Ahva dressait un regard interdit vers son ami qui ne faisait que lui pointer la réalité du bout de la griffe. Faisait-elle vraiment confiance à Soto ? Évidemment que non mais ses constantes interrogations troublaient son jugement.

« Ce n’était pas une question de confiance mais de nécessité ! » se justifiait-elle péniblement.

Ses joues se teintaient toujours de cette carnation pourpre mais ce n’était plus par la gêne d’avouer ce qu’elle ressentait mais plutôt de honte. Elle ne s’était guère attendue à une telle réaction de la part du mâle.

« Tu l’aimes encore ? » demandait le lion.

Elle le regardait, interdite. Si elle l’aimait encore ? Ahva ne saurait le dire car c’était justement la question qui la hantait péniblement. Mais pouvait-on réellement parler de sentiments amoureux ? La frontière était floue et Ahva se persuadait qu’il ne s’agissait là que d’une attirance pénible dont elle-même ne savait mesurer la profondeur mais quelque chose la ramenait sans cesse vers lui. Ce n’était pas pour rien que la lionne s’était rendue près d’Outland il y a quelques jours de cela. Elle voulait le revoir.

« Non, tu sais quoi ? Ne répond pas, j’ai peur d’entendre la réponse. Ce lion n’est pas un allié Ahva. S’il n’a pas hésité à t’attaquer pour mettre en péril vos relations comme tu le dis, crois-tu que ce soit la satisfaction d’une guerre qui l’empêchera de recommencer ? »

De confuse, la lionne devint blessée. Elle avait conscience de la véracité de ses mots mais l’entendre de sa bouche était autre chose. Tous la mettaient en garde et pourtant elle persistait.

« Je … je ne sais pas, j’ai envie d’y croire. »

Pourquoi cette conversation devait prendre cette tournure ? Ajjin agissait comme tout ami le ferait et se préoccupait de la lionne mais quelque chose dans son regard était différent et Ahva pouvait mesurer la colère qui l’habitait. Puis soudainement le Mositus se redressa, prétextant avoir des obligations. Ces derniers mots lui firent mal et Ahva ne comprenait pas son rejet si violent.

« Ajjin, attends ! » suppliait-elle mais le lion lui tournait déjà le dos et s’éloignait.

Il était vain de le suivre. Hébétée et confuse, la princesse demeura seule aux abords de cet étang où quelques minutes auparavant, ils jouaient comme des enfants. Elle savait qu’il disait vrai et que Soto n’était que nuisance. Elle le savait et pourtant. Abbatue par cette première dispute avec son meilleur ami, la lionne vint s’allonger au bord de l’eau tandis que les derniers écho de leur jeu s’amenuisaient jusqu’à disparaître.


_________________
Royal family:
 


Images © Awena & Akinyi
Ahva rugit en #D66A14
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3329-ahva

Contenu sponsorisé


À mon sujet

En savoir +
MessageSujet: Re: Se jeter à l'eau (AJJIN)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Se jeter à l'eau (AJJIN)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Parce que se jeter du haut d'une tour, c'est romantique !
» TOUT JETER, PUIS GARDER LA POUBELLE.
» Defi pour futurs maires: les marches publics dans les rues
» Superstitions d'ici et d'ailleurs
» Tête-à-tête forcé...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Lion King RPG :: 
Crédits - Archives - Partenaires
 :: 
Archives & Choses Perdues
 :: CHAPITRE VIII
-