Informations
Topsites

Votez et réclamez vos points ICI !

Réseaux
Crédits

Bannière dessinée par Yetsa, Dhalahi, Shasta & Soto

Design & Codage © Tadji, Soto & Angola

Musique du lecteur © Adrian von Ziegler Law of the Jungle

Optimisé pour Mozilla Firefox

Jeu déconseillé aux -12 ans

AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Events & RPs Importants
Ne ratez pas ...
Jetez un œil à la liste des rôles importants disponibles au sein des clans.
Venez tenter les RP Missions !
Laissez un commentaire sur notre Livre d'Or !

Partagez | 
 

 Love is Weakness

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
PLAYER - MEMBRE DU MOIS


À mon sujet

Age : 16 Féminin
Nb de Messages : 802
Localisation : Prideland.

En savoir +
MessageSujet: Love is Weakness   Ven 23 Fév - 16:42


Love is weakness






Un peu fatiguée par ses activités de la veille, Adana prit son temps avant d'atteindre l'étang. La matinée venait tout juste de commencer que la lionne, visiblement déterminée, s'imaginait déjà ses plans de la journée. Que faire ? Poser des questions aux Pridelanders ? Discuter avec sa famille biologique et de cœur ? Parcourir les environs dans l'espoir de faire une nouvelle découverte ? La Mositu soupira doucement, se rendant compte à quel point ses actions se répétaient. Bloquée sur Prideland depuis déjà plus d'un an, elle commençait sérieusement à s'ennuyer. Surtout que ce territoire n'était pas le sien et qu'elle se sentait plus voleuse qu'autre chose à force d'en user les ressources. Elle aurait bien aimé retrouver Vita et s'éclater avec lui sur de nouvelles terres, cependant, elle craignait que son envie de passer du temps avec lui ne finisse par la trahir ; oui, Adana avait dû mal à se l'avouer mais il fallait croire qu'elle appréciait de plus en plus son compagnon de galère. Plus qu'une fascination évidente, il était une sorte d'ami pour elle, une sorte de … non … c'était difficile à définir, surtout qu'il avait l'âge d'être son père et elle l'âge d'être sa fille. Pour elle, c'était surtout un compagnon de galère et de route … mêlé à de l'amitié. Bon, peut-être que des fois, leurs comportements vis-à-vis de l'un et l'autre pouvaient laisser penser qu'il y avait quelque chose d'ambigu entre eux, seulement la demoiselle sombre considérait cela comme de la complicité forte et rien d'autre. Pourquoi ne pouvait-elle pas faire comprendre à Vita qu'elle l'appréciait ? Tout simplement parce qu'elle savait qu'il en profiterait pour la taquiner là-dessus. Autant dire que cela l'embarrassait beaucoup et qu'elle s'agaçait rien qu'à y penser.

La fille d'Athar ferma quelques instants les yeux et respira un bon coup, profitant de cet instant pour purifier ses pensées devenues embarrassantes. Pourquoi devait-elle toujours se faire de longues réflexions stupides lorsqu'il s'agissait de Vita ? Fort heureusement pour elle, l'étang ne se trouvait plus qu'à quelques mètres d'elle. Pourquoi avait-elle toujours l'impression de se comporter bizarrement lorsqu'il fallait qu'elle définisse ses relations avec son entourage le plus proche ? Elle avait l'occasion de se prélasser devant l'étang sans que ses oiseaux n'en viennent à la titiller. D'autant plus que pour une fois, les animaux semblaient être encore endormis. Il y avait quelques hippopotames en train de se baigner, une mère gazelle avec son petit couchés dans un coin … Et peut-être quelques passants aux alentours, mais sans plus.
La journée idéale.
La voyageuse s'affaira quelques instants penchée sur la rive, récupérant quelques gouttelettes rafraîchissantes provenant de l'étang, avant de s'éloigner de celui-ci et de se coucher sur une pierre à sa taille non loin de là. Une brise légère s'amusa dans ses poils sombres et dignement hérités de la Jungle. Jungle qu'elle ne reverrait plus jamais.
Elle s'apprêtait se détendre un peu sur sa pierre … si seulement elle savait. La tranquillité était une chose difficile à acquérir sur Prideland, et une fois de plus, aujourd'hui, elle ne tarderait pas à s'en rendre compte.



ADANA
Mositu
CHAYA
Pridelander
©️ Halloween sur Never-Utopia

_________________
Baisse d'activité à partir de Septembre, je ne répondrais aux RPs que pendant les week-end.

Crédits : Kuona.
Adana se rebelle en SeaGreen.

Amon conseille en GoldenRod.
Imani s'émerveille en Orchid.
Asani se rebelle en LightSlateGray.
Kito panique en #000000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3968-adana-je-ne-reve-que-de-l
avatar
PLAYER05


À mon sujet

Age : 24 Féminin
Nb de Messages : 535
En savoir +
MessageSujet: Re: Love is Weakness   Lun 26 Fév - 18:42

    En plein apprentissage, Chayà se montrait bonne élève. Elle se levait tôt, parcourais les environs dans l'espoir d'entendre les bruits matinaux – puis retrouvait quelques heures Kuzaida qui lui fournissait bon nombres d'informations sur coutumes, traditions, histoires de la Terre des lions. Ce matin, la mandrill avait donné sa matinée à la jeune femelle, et ça n'était pas pour lui déplaire. Elle adorait cet entrainement, mais il était dense, et la charge cérébrale la fatiguait. Elle savait que cela pourrait en faire rire plus d'un – se tourner les méninges, tout aussi fatiguant que la chasse ? Une bonne blague. Et pourtant... Le chemin était dur vers l'allégeance. Elle inspira pour fermer les yeux. Elle devrait agir mais elle ne pouvait pas tout contrôler : il fallait déjà s'en rendre compte et l'assimiler. La mise en pratique était plus difficile. Tout les combats n'étaient pas bons à mener et nul ne servait que d'essayer de régenter les lions à la baguette. L'intelligence était de leur prouver qu'ils l'étaient assez pour être bons et faire les bons choix.

    Encore de beaux mots, mais il fallait maturer tout ça. Comprendre, appréhender, choisir. S'oublier un peu dans tout ça... Pour une adolescente, rien de si facile. Surtout qu'en ce moment, elle fréquentait vaguement un des lions du clan. Un dénommé Zabuni. Malgré son implication non négligeable envers l'enseignement qu'on lui donnait – elle se sentait l'envie viscérale de plaire, et voilà qu'il en faisait les frais. Cela ne semblait néanmoins pas déplaire au jeune mâle au regard doux. Elle d'habitude peu encline aux lions de son âge avait été charmé par l'air doux de son prétendant. Rien de très sérieux ne les liaient mais ils aimaient passer du temps ensemble à flirter quand le temps le leur permettait. Pourtant, rien n'emballait la lionne qui se savait en proie à la passion. Les mâles lui donnait bien du fil à retordre dans ce chemin de droiture et d'humilité. Mais elle se connaissait par cœur et savait qu'elle avait en elle cette part de vulnérabilité – et son plus gros problème était de savoir si oui, ou non, elle la reniait. Mais pour le moment, elle préférait ne pas se poser la question. Sa relation avec Zabuni n'avait rien de passionnel, il s'agissait simplement d'un doux passe-temps. Rien n'entravait son apprentissage et c'était tout ce qui lui importait. Pourtant, une petite part d'elle même la chatouillait à l’intérieur. Comme si, dans cette voie qu'elle s'était elle même tracé, il manquait quelque chose d'ardent.

    Malgré qu'elle fut tombé étant plus jeune sous le charme de Sayidi, elle le comptait aujourd'hui comme un ami proche et le fait qu'il devienne enfin apprenti Gardien l'avait comblé de joie – mais également obligé à aller voir ailleurs car c'était la loi. Les Gardiens ne pouvaient avoir de compagne...

    Elle se dirigeait seule vers l'étang. Zabuni était encore endormi quand elle s'était levée et hors de question de l'attendre. Raksà quant à lui s'entrainait beaucoup et elle aimait aller l'observer. Elle irait après s'être abreuvée. Arrivée à côté de l'étang elle se mit à laper la surface claire de l'eau. Kuzaida lui avait parlé des règles de l'étang mais Chayà y voyait aujourd'hui quelque chose d'autre – quelque chose de plus spirituel. La paix qui régnait ici conférait à l'endroit un aura fort de symboles. Comme un portrait de l'acceptation du cycle de la vie. Un accord tacite des règles du jeu tout en prouvant l'existence du respect entre les êtres. Elle soupira, le cœur conquis.

    Quand elle fit volt face elle tomba nez à nez avec un rocher sur lequel semblait somnoler Adana. Elle connaissait cette lionne de nom – et de vue. Elle n'était pas une des nouvelles arrivantes mositu. La femelle était arrivée bien avant et depuis restait sur ces terres – comme si elle les avait attendu. Bien évidemment, Chayà savait bien qu'elle n'aurait pu prévoir exactement ce qu'il allait se passer, mais il ne fallait pas être devin non plus pour savoir que nul lion – tout aussi pacifiste qu'ils soient – ne pouvaient vivre sous le joug d'un autre clan bien longtemps. Encore une fois, l'égo des félins avait prit le dessus.

    Quoi qu'il en soit, cette lionne là n'était pas du convoi. Mais jamais Chayà n'était venu discuter réellement avec elle – pourtant, elle le devait. C'était assez stratégique en y réfléchissant bien. Tout bon dirigeant se devait d'avoir des espions – et tous en avaient eut. Mais Chayà voulait plus qu'un espion, elle voulait des yeux, et Adana n'était pas une simple mositu. Il arrivait qu'on ne la voit plus pendant plusieurs lunes. Chayà savait qu'elle voyageait, et une telle alliée ne pouvait qu'être utile.

    Elle se permit donc de la tirer du sommeil, prête à arriver à ses fins :

    « Bonjour Adana. Vous aussi vous venez admirer la paix entre les bêtes ? »



_________________



Speach: #000000 | Rapport du Matin | Présentation

Avatar (c)L, fond (c)Disney
Signature (c)L, fond (c)Disney




Dernière édition par Chayà le Sam 3 Mar - 12:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4194-chaya#92680
avatar
PLAYER - MEMBRE DU MOIS


À mon sujet

Age : 16 Féminin
Nb de Messages : 802
Localisation : Prideland.

En savoir +
MessageSujet: Re: Love is Weakness   Ven 2 Mar - 23:27


Love is weakness






Prunelles closes, la lionne se retrouvait désormais en cohabitation avec la seule personne qui, à ses yeux, en valait l'éveil : elle-même. A côté, qu'il neige, qu'il pleuve ou qu'il vente, elle s'en fichait bien et ne comptait en aucun cas rouvrir les yeux de sitôt si ça ne la concernait pas directement. Ça ne l'intéressait pas de regarder les animaux s'agiter aux alentours. Elle ne sortirait de ses songes que si on s'adressait à elle.
Seulement, une odeur étrange finit par lui chatouiller les narines et, toujours dans la malchance matinale, une voix l'arracha à ses songes à moitié étourdis par le sommeil.
Qu'est-ce qu'on lui voulait, encore ?

« Bonjour Adana. Vous aussi vous venez admirer la paix entre les bêtes ? »

Une voix féminine, peut-être un peu mature comparée à ce que la lionne brune avait l'habitude d'entendre sur Prideland. Dérangée dans son propre monde, elle dût se résoudre à ouvrir les yeux et posa ceux-ci, surpris, sur cette fameuse trouble-fête … qu'elle trouva immédiatement, étant donné que celle-ci lui faisait présentement face. Heureusement qu'elle ne dormait pas réellement, elle aurait pu sursauter tout aussi bêtement et donner une image ridicule de sa personne à celle qui lui avait adressé la parole. Quoiqu'il en soit, pas le temps de s'attarder sur des alternatives qui auraient pu se produire. Adana se redressa à contre-cœur tout en examinant brièvement de la tête aux pattes celle qui avait osé la déranger : une jeune lionne au pelage étonnamment sombre. Très sombre. Voire noir. Couleur suie. Comment était-ce possible ? Elle n'en avait jamais vu, des lions de cette couleur ! Même que les Mositus n'arboraient pas de fourrures aussi sombres. Ou quoique … Peut-être que si, seulement cette demoiselle d'ébène n'était pas une lionne de la Jungle, sinon Adana l'aurait « immédiatement » reconnue. La demoiselle possédait également deux prunelles céruléennes, deux prunelles posées présentement sur elle, peut-être dans l'attente d'une réponse digne de ce nom.

Désormais assise sur sa pierre, la queue enroulée autour des pattes, la fille d'Athar songea sérieusement à la question de cette femelle. Était-elle venue ici afin d'admirer « la paix entre les bêtes » ? Wow, mais qu'est-ce qu'elle en avait rien à cirer de cette paix entre les bêtes ! Cette demoiselle sombre se doutait-elle au moins qu'elle dormait et qu'elle n'en avait donc rien à faire du reste du monde ? Visiblement non.

« Bonjour. Alors … Jusqu'ici, je me reposais, voire je dormais si tu veux. Penses-tu que dans des moments pareils, j'ai envie de m'intéresser aux autres ? » Elle poussa un soupir las, excédée : « La seule paix que j'espérais admirer aujourd'hui, c'était celle que je ressentirais durant mon sommeil. Seulement, elle a été mise en déroute par une personne que je ne connais pas. Alors … Qui es-tu ? Et comment connais-tu mon nom ? »

Un Pridelander qui connaît d'ors et d'avance son nom, c'était rare. Voilà pourquoi Adana, en dépit de sa lassitude et de sa frustration, ressentait de la curiosité vis-à-vis de cette inconnue. Pour une fois, elle n'avait pas besoin de se présenter ...



ADANA
Mositu
CHAYA
Pridelander
©️ Halloween sur Never-Utopia

_________________
Baisse d'activité à partir de Septembre, je ne répondrais aux RPs que pendant les week-end.

Crédits : Kuona.
Adana se rebelle en SeaGreen.

Amon conseille en GoldenRod.
Imani s'émerveille en Orchid.
Asani se rebelle en LightSlateGray.
Kito panique en #000000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3968-adana-je-ne-reve-que-de-l
avatar
PLAYER05


À mon sujet

Age : 24 Féminin
Nb de Messages : 535
En savoir +
MessageSujet: Re: Love is Weakness   Lun 12 Mar - 18:38

    La lionne se réveilla sans joie. Chayà ne se laissa pas démonter pour autant – elle ne l'amenait pas à discuter par pure gaité de cœur mais pour un but précis. Bien évidemment, un sourire l'aurait mise plus en confiance, mais l'air méfiant d'Adana ne la surprenait pas non plus. Après tout, sa situation n'avait rien d'idyllique. Se retrouver à vivre sur une terre qui ne lui appartenait en rien n'avait surement rien d'agréable. Surtout qu'elle était arrivée en piteux état – qui sait ce qu'il s'était passé avant son arrivée.

    Celle-ci se mit à parler, lasse. Voir piquante. Question réthorique, Chayà ne rétorqua même pas. L'autre se montrerait peut-être plus calme une fois bien réveillée. Ensuite elle lui demanda comment elle la connaissait. Adana était connue ici, comme tous les étrangers à vrai dire – voir comme tous les lions qui foulaient la terre de Prideland. Et en tant que future conseillère, elle se devait d'être au courant de ces choses là.

    « Je suis désolée de te tirer ainsi du sommeil, je pensais qu'une lionne comme toi avait peut-être autre chose à faire... » C'était une légère pique, certes, et ne mettrait pas Adana dans de bonnes dispositions. Mais elle espérait qu'elle se sentirait flattée. Après tout, c'était l'idée. Une ancienne voyageuse avait surement d'autres aspirations que celle de flemmarder au soleil.

    « Mais ne le prend pas mal, je pensais juste qu'une lionne comme toi était plus du genre à parcourir la savane et ses recoins... » Elle sourit un peu, espérant se faire comprendre et non point remettre à sa place. Il fallait être honnête, Adana n'était pas des plus accueillante.

    « Et si je connais ton nom, c'est car tu n'es plus une étrangère ici. Beaucoup de gens le connaissent, et ça m'étonne que tu t'étonnes d'ailleurs. Tu sais comment sont les lions ici, dès qu'un étranger foule leurs terres, ils s'inquiètent, se questionnent et se renseignent. Surtout que t'es pas arrivée dans très bon état... »

    Une fois de plus, pas de reproche, un simple constat. Elle souriait toujours, doucement. Le regard toujours planté dans celui de son interlocutrice.

    « Je me doutais aussi que la paix des êtres t'importait peu, c'était plutôt une manière de t'aborder histoire de ne pas te réveiller trop brusquement. Mais je crois qu'aucune manière n'aurait été la bonne à priori... »

    Cette fois-ci, elle la taquinait de bon cœur. Après tout, ces intentions n'étaient pas mauvaises et il fallait se montrer un peu bavard afin d'être sûr qu'elle se réveille vraiment...


_________________



Speach: #000000 | Rapport du Matin | Présentation

Avatar (c)L, fond (c)Disney
Signature (c)L, fond (c)Disney




Dernière édition par Chayà le Sam 24 Mar - 13:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4194-chaya#92680
avatar
PLAYER - MEMBRE DU MOIS


À mon sujet

Age : 16 Féminin
Nb de Messages : 802
Localisation : Prideland.

En savoir +
MessageSujet: Re: Love is Weakness   Mer 14 Mar - 17:44


Love is weakness






Malgré son attitude peu encline à la discussion, Adana se rendit compte que ce « renvoi », qui aurait pu très bien chauffer les nerfs de n'importe qui, ne semblait pas affecter l'expression faciale de son interlocutrice. Cette dernière semblait plutôt sereine. Ou tout du moins, insensible aux quelconques attaques qu'on pourrait lui faire actuellement. Haussant légèrement un sourcil, la lionne brune attendit la suite. Intriguant personnage que voilà. Enfin, elle n'allait pas non plus cracher sur cette occasion qui se présentait à elle : discuter avec une personne dit « transparente » et non bourrée d'ego comme pas possible. Elle en connaissait, des lions qui se braquaient dès la première offense.

« Je suis désolée de te tirer ainsi du sommeil, je pensais qu'une lionne comme toi avait peut-être autre chose à faire … Mais ne le prends pas mal, je pensais juste qu'une lionne comme toi était plus du genre à parcourir la savane et ses recoins ... » protesta la jeune demoiselle d'ébène dans un petit sourire.

Intérieurement perplexe, la fille d'Athar se demandait si cette interlocutrice ne cherchait pas à la brosser dans le sens du poil. « Une lionne comme toi avait peut-être autre chose à faire », « une lionne comme toi était plus du genre à parcourir la savane et ses recoins » … pas que ce soit faux, mais en général on ne lui faisait pas ce genre de remarque. Ainsi, elle pris compte des propos de sa cadette tout en restant sur ses réserves. Qu'as-tu de beau à me raconter, dis-moi ?

« Et si je connais ton nom, c'est car tu n'es plus une étrangère ici. Beaucoup de gens le connaissent, et ça m'étonne que tu t'étonnes d'ailleurs. Tu sais comment sont les lions ici, dès qu'un étranger foule leurs terres, ils s'inquiètent, se questionnent et se renseignent. Surtout que t'es pas arrivée dans très bon état ... »

Et renseignée, en plus. Pour autant, Adana avait dû mal à y croire. C'était presque … irréel. La plupart des Pridelanders qu'elle avait rencontré se demandait souvent qui elle était et pourquoi elle était là. Il y avait peut-être quelques exceptions – dont cette féline noire visiblement – mais, d'un point de vue général, Adana ne semblait pas très convaincue par la communication super développée de ce peuple. Peut-être que les idiots étaient plus nombreux qu'elle ne le croyait, ici …
Le regard bleuté de la féline noire ne quittait pas le sien. Elle lui souriait, sourire que l'émissaire ne lui rendait pas, comme pour ne pas cacher son ressenti actuel. Pourquoi sourire à quelqu'un par politesse ? Elle n'en avait manifestement pas l'envie. Surtout que tout cela la rendait bien perplexe.

« Je me doutais aussi que la paix des êtres t'importait peu, c'était plutôt une manière de t'aborder histoire de ne pas te réveiller trop brusquement. Mais je crois qu'aucune manière n'aurait été la bonne à priori ... » fit-elle remarquer. Cette remarque ne semblait pas agressive.

La paix des êtres, un sujet aussi stupide afin d'aborder une personne … même Adana, asociale par nature, n'aurait pas eu un instant l'idée de le faire. Elle allait toujours droit au but, sans filtre, dans la majorité des cas.

« Si je peux te donner un conseil, vas droit au but : tu économiseras de la salive et du temps. Je suis contente de voir que tu t'es renseignée sur moi, en revanche je ne peux pas dire la même chose quant à la plupart de tes « camarades ». Je crois que dans la propagation des informations, on a dû oublier de décrire mon apparence, peut-être. »

Moqueuse. Mais surtout vis-à-vis des Pridelanders en général. Elle n'avait pas suffisamment parlé avec son interlocutrice pour se faire une idée quant à la position qu'elle devait adopter face à elle. D'ailleurs, elle ne s'était toujours pas présentée à elle. Autant reprendre tous ces propos et revenir là-dessus ensuite.

« Il est vrai que je voyage mais il y a un moment où je me repose aussi, tu sais. Des fois, je voyage en pleine nuit, je me dépense beaucoup, du coup le matin qui suit je suis fatiguée et je dors un peu. En l'occurrence, c'est le cas actuellement. Je ne sais toujours pas qui tu es. »


ADANA
Mositu
CHAYA
Pridelander
©️ Halloween sur Never-Utopia

_________________
Baisse d'activité à partir de Septembre, je ne répondrais aux RPs que pendant les week-end.

Crédits : Kuona.
Adana se rebelle en SeaGreen.

Amon conseille en GoldenRod.
Imani s'émerveille en Orchid.
Asani se rebelle en LightSlateGray.
Kito panique en #000000


Dernière édition par Adana le Lun 21 Mai - 12:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3968-adana-je-ne-reve-que-de-l
avatar
PLAYER05


À mon sujet

Age : 24 Féminin
Nb de Messages : 535
En savoir +
MessageSujet: Re: Love is Weakness   Sam 24 Mar - 17:23

    Aller droit au but – elle n'avait pas tort et Chayà s'en voulait presque de ne pas avoir appliqué ce qu'elle appliquait d'habitude. À croire qu'à force d'être ici, elle s'était adoucie et devenais un peu trop bavarde. Elle tiqua. Elle qui avait dans son enfance toujours été la plus endurcie – et la moins loquace – se voyait donner des conseils d'éloquence. Elle ne s'en offusqua cependant pas plus que ça. Un changement infime, à peine perceptible, s'opéra néanmoins sur son visage. Elle se durcit un peu. La lionne qu'elle avait face à elle ne semblait pas du genre naïf et délicat. Elle toisait un peu les horizons l'air sur d'elle et moqueur, soutenant que tous les Pridelander n'avaient pas les mêmes connaissances. En même temps, pour elle, c'était normal. Chayà en tant que future conseillère devait être au courant – les autres, ça n'était pas vraiment son problème. L'adolescente était néanmoins toujours un peu accablée de voir que certains lions et lionnes d'ici n'avaient que faire de ce qui se passaient sur leur terre... C'était tout de même la moindre des choses.

    Adana ne s'arrêta pas là. Chayà au début souriante était à présent à l'écoute et son air s'était refermé quelque peu. Il semblait que la mositu appréciait le fait de lui renvoyer à la tête ses erreurs de discours. Et à vrai dire, elle n'aimait pas beaucoup ça. Mais son visage ne montrait aucune colère. Elle n'était pas venu là pour lui tenir tête mais bien la découvrir et voir si – ensemble – elles pouvaient collaborer.

    Elle la laissa donc continuer pour à son tour l'ouvrir un peu – et plus intelligemment esperait-elle.

    « Je suis Chayà, fille de Taali et Sadaka. Je vis ici à présent et quitte à économiser de la salive, si je viens te voir c'est que j'ai une idée en tête. Pour le moment, tu es ici, tu récupères, mais comment tu vois ta vie après ? Ici, ou ailleurs ? »

    « Je cherche des voyageurs potentiels comme toi qui pourraient jouer un rôle d'espion ou de parabole pour moi. Ca te plairais ? »

    Elle n'était pas là pour lui demander d'être son amie – le seul but était de trouver des alliés, des informateurs. Peu importait qu'Adana et elle s'apprécient. La faille de cette proposition – et ça, Chayà le savait – était l'absence de compromis. Qu'allait gagner la mositu en l'aidant ? Ca, l'adolescente au sombre pelage l'ignorait. Cependant, elle ne dit rien – avec un peu de chance, l'autre se sentirait honorée ou dans l'envie simple de jouer un rôle pour cette terre d’accueil – foutaises !

    Quelle idée avait-elle... Adana n'était pas de ceux là, et ça se voyait. Bien qu'appartenant au clan des mositu, elle avait un côté indépendant, presque rebelle. Elle lui rappelait un peu Vita... Elle avait l'air de se foutre autant de l'honneur que de la paix entre les êtres.

    N'empêche qu'elle n'avait toujours pas d'idée concernant le retour de tels services. Que pouvait-elle proposer à Adana pour qu'elle accepte de l'aider ?


_________________



Speach: #000000 | Rapport du Matin | Présentation

Avatar (c)L, fond (c)Disney
Signature (c)L, fond (c)Disney


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4194-chaya#92680
avatar
PLAYER - MEMBRE DU MOIS


À mon sujet

Age : 16 Féminin
Nb de Messages : 802
Localisation : Prideland.

En savoir +
MessageSujet: Re: Love is Weakness   Dim 25 Mar - 14:13


Love is weakness






Toujours aussi impassible que précédemment, la lionne noire ne réagissait pas face aux remarques moqueuses de la Mositu. C'était plutôt étonnant comme réaction, au vu de son apparence plutôt jeune. Les jeunes réagissaient plus impulsivement que leurs aînés, en général … Pourtant, là, cette femelle d'ébène changeait la donne. Son sang-froid était louable. Bien qu'Adana n'allait pas se faire prier pour continuer à balancer son « venin » à la figure. Après avoir répondu aux questions de son interlocutrice, elle s'attendit à un retour d'échange. C'est ce qui finit par se passer. Et les informations données furent davantage intéressantes que les précédentes.

« Je suis Chayà, fille de Taali et Sadaka. Je vis ici à présent et quitte à économiser de la salive, si je viens te voir c'est que j'ai une idée en tête. Pour le moment, tu es ici, tu récupères, mais comment tu vois ta vie après ? Ici, ou ailleurs ? » se présenta la demoiselle aux mirettes bleues, qui semblait s'appeler Chayà.

Chayà, fille de Taali et Sadaka. Adana n'avait jamais entendu parler d'une Chayà – pas en conversation du moins – mais bon, peu importe, ça ne rendait pas les propos de la féline moins véridiques. Taali … Hmm, ce nom lui disait quelque chose, elle avait l'impression de l'avoir déjà entendu quelque part. Dans la Jungle, pour être plus précise. Cependant, Adana ne parvenait pas à se souvenir davantage de ce qui avait été dit à son sujet. Sadaka … Ce nom lui rappelait quelque chose aussi, on lui avait déjà « légèrement » parlé de lui au cours d'une conversation avec Vita. Mais ça remontait à un bail, et la lionne brune n'avait pas nécessairement envie d'en apprendre davantage sur les parents de cette Chayà. Du moins, pas temps qu'elles auraient des choses importantes à se dire. Que lui voulait-elle donc, cette Pridelander ? Qu'est-ce que c'était que cette « idée » ?

« Je cherche des voyageurs potentiels comme toi qui pourraient jouer un rôle d'espion ou de parabole pour moi. Ça te plairais ? » lui proposa-t-elle.

Haussant un sourcil, la fille d'Athar considéra la proposition avec un certain désintérêt intérieur. Jouer aux espions … quelle idée ! Pour cette Chayà, en plus. Et puis quoi encore ? Que gagnait-elle ? Elle avait déjà suffisamment à faire avec les Mositus. Tout un Clan se reposait sur ses recherches … elle n'allait pas devenir le pion d'une autre organisation en plus de ça ?

« Pourquoi devrais-je accepter ton offre ? Qu'est-ce que j'y gagne ? » l'interrogea-t-elle aussitôt, suspicieuse.

Sa vie, elle l'imaginait de cette façon : elle récupère les informations requises afin de respecter sa part du marché avec Tenzin, puis elle se tire d'ici et va vivre une vie solitaire et rythmée par le désir du voyage. Pas question de devenir les yeux de tous les clans de la Terre des Lions, hmpf. Un court instant, Adana se demanda si Chayà n'avait pas demandé la même chose à Heshima. Ce n'était pas la seule émissaire de la Jungle à traîner sur Prideland …

« Je ne compte pas rester sur Prideland, de toute manière. Une vie clanique m'agacerait plus qu'autre chose, à force. »



ADANA
Mositu
CHAYA
Pridelander
©️ Halloween sur Never-Utopia

_________________
Baisse d'activité à partir de Septembre, je ne répondrais aux RPs que pendant les week-end.

Crédits : Kuona.
Adana se rebelle en SeaGreen.

Amon conseille en GoldenRod.
Imani s'émerveille en Orchid.
Asani se rebelle en LightSlateGray.
Kito panique en #000000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3968-adana-je-ne-reve-que-de-l
avatar
PLAYER05


À mon sujet

Age : 24 Féminin
Nb de Messages : 535
En savoir +
MessageSujet: Re: Love is Weakness   Lun 26 Mar - 10:49

    Comme il fallait s'y attendre – Adana lui demanda instantanément ce qu'elle avait à y gagner. Et flûte. Chayà avait l'habitude d'être en contrôle et depuis qu'elle avait commencer sa formation, beaucoup de choses lui échappaient – et cela l'agaçait terriblement. Le pire était qu'elle s'était projetée. Elle savait pertinemment que la lionne allait s’intéresser au quoi gagner. Mais elle avait pourtant parlé trop vite – peut-être un peu pressée par la franchise de son interlocutrice – et se retrouvait à présent face à un un mur. Soudain, elle eut une idée. Ca n'était pas l'idée du siècle mais ça lui éviterait de passer pour une imbécile en s'avouant vaincue ou en ne répondant rien :

    « Un service, une faveur. Donnant donnant... »

    Voilà, elle lui renvoyait la balle. Ca serait à la mositu de savoir ce qu'elle y gagnerait et Chayà ne s'encombrerait pas de cette décision. Elle savait que ça n'était pas très malin – ici, elle subirait les caprices de la lionne. Mais elle avait privilégié ça au ridicule. Bien que Kuzaida lui enseigne l'humilité et la remise en question, elle savait aussi que telles remises en cause de ne pouvaient se faire en face de n'importe qui.

    Quoi qu'il en soit – trêve de questionnements. La lionne ne semblait pas réellement emballée et lui confia même avoir envie de s'en aller au plus vite. Chayà sourit faiblement. L'attitude de cette femelle lui rappelait beaucoup Vita. Un marginal, non désireux de s'inclure de cette manière au sein d'une communauté. Ne comptant que sur lui même, ses envies, ses pulsions, ses rythme. Le monde lui appartenait et Adana semblait de ce type là.

    « Je connais bien ce genre là » dit alors l'adolescente, digressant un peu de ses objectifs premiers. « Je connais un lion rouge qui pense un peu de la sorte et qui se fiche tout autant de la paix des êtres que de la vie de clan... »

    Elle n'attendait pas réellement de réponse, pour une fois, elle se laissait aller. Comme une acceptation que sa proposition était perdue d'avance. Elle n'était pas du genre à laisser tomber si facilement, mais comme Kuzaida dirait, elle ne pouvait contrôler les lions mais bien les laisser faire leurs propres choix. Au moins, elle avait planté une graine. Peut-être qu'Adana s'en souviendrait au moment souhaité et reviendrait vers elle. Pour le moment, elle semblait plus propice à s'évader.


_________________



Speach: #000000 | Rapport du Matin | Présentation

Avatar (c)L, fond (c)Disney
Signature (c)L, fond (c)Disney


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4194-chaya#92680
avatar
PLAYER - MEMBRE DU MOIS


À mon sujet

Age : 16 Féminin
Nb de Messages : 802
Localisation : Prideland.

En savoir +
MessageSujet: Re: Love is Weakness   Lun 26 Mar - 20:28


Love is weakness






Loin des responsabilités, des lois et des règlements de comptes. Délivrée de ses propres chaînes et de la réputation de son clan, la femelle brune s'attendait à vivre uniquement sous son propre joug et non celui d'un autre. Adieu, les ordres ! Elle n'aurait plus à supporter la mentalité de certains de ses camarades et ne payerait pas pour l'idéologie d'une personne qu'elle n'aimait pas. Pour le moment, Tenzin allait dans son sens et elle estimait cela comme un coup de chance, un coup de pouce provenant des Grands Esprits. Mais qu'en serait-il plus tard ? De toute manière, ce ne devait pas être bien grave, puisque bientôt elle ne serait plus là pour regarder se profiler à l'horizon un avenir de sûreté pour les siens.
En matière de coup de pouce, la jeune Chayà ne fut pas en reste : elle argumenta pour paraître mieux convaincante. Et il fallait dire que, même avec des propos simples, elle pouvait toucher bien des cœurs marchandeurs.

« Un service, une faveur. Donnant donnant ... »

Un service, une faveur. Cette offre aurait pu allécher les babines de n'importe qui mais, allez savoir pourquoi, par idiotie ou totale indifférence, Adana ne se sentait pas plus intéressée qu'auparavant. Oui, si elle « aidait » son interlocutrice, elle aurait droit à l'aide d'une Pridelander quand viendrait son tour à elle d'être désespérée. Seulement … avait-elle besoin d'aide ? Non. Comptait-elle demander des services aux autres le jour où elle serait au plus mal ? Non plus. Pauvre fierté mal placée et désir de liberté surdimensionné. La fille d'Athar espérait contrôler sa vie au mieux, de sorte à ce qu'elle ne touche pas le fond aussi vite. Accepter le marché de Chayà, c'était se lier, d'une certaine manière, à elle, afin qu'elle respecte autant le marché qu'elle. Adana n'avait pas envie de se sentir forcée à retourner régulièrement sur Prideland pour s'assurer que Chayà tenait parole. Non, elle, elle avait une « meilleure » idée pour les deux partis. Maintenant, il fallait qu'elle trouve le temps dans la conversation pour lui expliquer clairement et simplement son idée, en sachant qu'elle ne prendrait guère de temps à être comprise : Adana ne signerait pas de "contrat" avec Chayà tant qu'elle n'aurait pas besoin d'elle dans l'immédiat.

« Je connais bien ce genre-là. Je connais un lion rouge qui pense un peu de la sorte et qui se fiche autant de la paix des êtres que de la vie de clan ... »

Étonnée par cette nouvelle information, Adana haussa un sourcil intrigué tout en observant la Pridelander au pelage noir. Un lion rouge, se fichant des autres et de la vie clanique ? Qui songeait un peu comme elle ? Un souvenir lui vint très vite en mémoire : Vita, en pleine course à ses côtés. La brune sentit son cœur palpiter lorsqu'elle sut qu'il devait sûrement s'agir de lui. Comment cela se pouvait-il ? Vita s'était lié à des Pridelanders ? Non. Impossible. Le vagabond qu'elle connaissait n'était pas un franc amoureux de ce clan … Oh, Chayà commençait à titiller sa curiosité naissante. A force, elle avait fini par prendre au piège l'intérêt de l'émissaire de la Jungle.

« Un lion rouge, huh ? C'est un voyageur ? Parles-moi un peu plus de lui. » lui demanda-t-elle, songeuse.

Elle oubliait peu à peu cette histoire de marché. A vrai dire, l'hypothèse qui se créait dans son esprit la surprenait et elle s'imaginait mal Vita connaître Chayà. Il se pouvait qu'il s'agisse d'un autre lion rouge … fort possible. Essayait-elle de se protéger ? Aucune idée.

« Quant à cette histoire de faveur, on y reviendra plus tard. Ton lion rouge me perturbe beaucoup. »

Ah, satanée d'Adana … Il fallait croire qu'aux moindres détails lui rappelant curieusement Vita, elle se rangeait involontairement sur le qui-vive. Elle ignorait un peu la raison. Ça l'amusait … d'une certaine manière.



ADANA
Mositu
CHAYA
Pridelander
©️ Halloween sur Never-Utopia

_________________
Baisse d'activité à partir de Septembre, je ne répondrais aux RPs que pendant les week-end.

Crédits : Kuona.
Adana se rebelle en SeaGreen.

Amon conseille en GoldenRod.
Imani s'émerveille en Orchid.
Asani se rebelle en LightSlateGray.
Kito panique en #000000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3968-adana-je-ne-reve-que-de-l
avatar
PLAYER05


À mon sujet

Age : 24 Féminin
Nb de Messages : 535
En savoir +
MessageSujet: Re: Love is Weakness   Mer 28 Mar - 10:37

    La mositu semblât d'un coup bien plus intéressée par Chayà maintenant qu'elle lâchait prise. Cela n'embêta pas l'adolescente. Après tout, il fallait savoir aller de l'avant. Si Adana n'était pas encline à accepter sa proposition, alors autant faire du relationnel et découvrir cette lionne pour ce qu'elle était et non pas pour ce qu'elle pourrait lui apporter en tant que future conseillère. Cependant, elle ne put s'empêcher de tiquer sur l'entrain de la lionne à mèche. Pour que cette remarque – lancer à la vas vite – attise autant sa curiosité, c'est que ledit mâle ne lui était probablement pas inconnu. Puis, le fait qu'elle mentionne, même rapidement, sa proposition de faveurs l'a mit en joie ; peut-être que tout n'était finalement pas perdu.

    Elle sourit, plus détendue : « Il s'agit d'un mâle prénommé Vita que je connais depuis l'enfance. Il est un peu pédant et râleur sur les bords, mais je le compte parmi mes amis les plus chers et cela fait bien trop longtemps que je ne l'ai pas vu. »

    Elle soupira, sincèrement touchée par l'absence du félin de feu. Petite, elle l'avait adulé. Espérant lui plaire de par sa perspicacité et son engagement dans la vie adulte. Elle n'oubliait pas non plus qu'il l'avait sauvé – Awena et elle – des griffes de Sayed. Et cet acte héroïque venant d'un lion qui se foutait de tout et tout le monde l'avait touché au plus au point. Malgré son côté sauvage, Vita était un lion touchant, et maintenant qu'elle était plus âgée, elle trouvait la frontière floue entre une affection filiale ou un réel coup de cœur. Une fois de plus, voilà qu'elle se trouvait exposé à sa plus grande faiblesse : les mâles et leurs charmes.

    « Il vagabonde où le vent le porte et j'ignore quand je le reverrais. Surtout qu'en ce moment, avec les vagues sur Outland, je m'inquiète pour lui et sa famille... Oh bien sur il est grand garçon, mais il est têtu et fier, et ça n'est pas le genre à craindre le combat malgré qu'il fut bien gringalet... »

    Cette phrase l'amusa tout autant qu'elle la pesait. Savoir qu'il eut arrivé quoi que ce soit au lion la mettrait dans une grande tourmente et, à cette idée, elle en frémit légèrement. Vita avait été là pour elle quand son propre père les avait mit de côté, et malgré la basse fréquence de leurs rencontres, chacune était un moment unique et fort aux yeux de la femelle.

    Etrangement, elle n'avait jamais pensé à lui dans sa quête pour les yeux. Elle connaissait assez Vita pour savoir qu'il se foutrait pas mal de telle mission, mais louerait-il ses désirs d'ascension et d'aide à la couronne ? Lui si indépendant, il se sentirait surement peu investi. Mais elle espérait qu'il ne lui rit pas au nez... À elle de lui prouver qu'elle avait raison de défendre ses idéaux, et qu'après tout, elle n'était pas différente de l'enfant qu'il avait connu – ah, si, elle était plus grande, et plus belle...


_________________



Speach: #000000 | Rapport du Matin | Présentation

Avatar (c)L, fond (c)Disney
Signature (c)L, fond (c)Disney


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4194-chaya#92680
avatar
PLAYER - MEMBRE DU MOIS


À mon sujet

Age : 16 Féminin
Nb de Messages : 802
Localisation : Prideland.

En savoir +
MessageSujet: Re: Love is Weakness   Jeu 12 Avr - 14:43


Love is weakness






Visiblement plus détendue que précédemment, la demoiselle d'ébène accepta de délier sa langue quant à l'identité de ce fameux lion rouge :

« Il s'agit d'un mâle prénommé Vita que je connais depuis l'enfance. Il est un peu pédant et râleur sur les bords, mais je le compte parmi mes amis les plus chers et cela fait bien trop longtemps que je ne l'ai pas vu. » soupira-t-elle, souriante.

Alors ça … vraiment, Adana ne s'y était pas attendue. Elle n'en croyait pas ses oreilles. Cette jeune lionne connaissait Vita … et le considérait comme l'un de ses amis les plus chers. Quelle abeille pouvait-il bien l'avoir piquée ? Le vagabond était loin d'être un ami pour les lions – du moins, Adana l'espérait. Le faisait-elle afin de se sentir plus privilégiée parmi ses relations ? Aucune idée. - et elle s'imaginait plutôt mal la façon dont lui et cette Chayà, jadis enfant, s'était liés d'amitié. Adana plissa légèrement les yeux, suspicieuse. Elle n'arrivait même pas à croire que ce lion rouge, Vita, était bien le lion rouge qu'elle connaissait. Pédant et râleur … Pédant, oui, mais pas râleur. Elle aussi ne l'avait pas vue depuis un petit moment déjà. Tsss … Il avait ses propres « affaires », comme elle le pensait si bien à chaque fois.

« Il vagabonde où le vent le porte et j'ignore quand je le reverrais. Surtout qu'en ce moment, avec les vagues sur Outland, je m'inquiète pour lui et sa famille … Oh bien sûr il est grand garçon, mais il est têtu et fier, et ça n'est pas le genre à craindre le combat malgré qu'il fut bien gringalet ... » ajouta-t-elle, sans attendre une réponse de la brune.

Chayà n'avait pas tort, excepté sur un point : la stature du Fils du Feu. Contrairement à la Pridelander, la Mositu l'avait toujours pensé fort et redoutable, que ce soit du temps de son adolescence ou à l'heure actuelle. Ne cessant de l'impressionner avec ses nombreuses cicatrices et son savoir de survivant. Adana ne pensait pas les mâles Mositus aussi forts que lui. C'était une évidence. Adoucissant ses traits un peu contrariés par les propos de son interlocutrice, la fille d'Athar hocha la tête, signe qu'elle avait écouté et compris ce qu'elle voulait dire. A vrai dire, la nouvelle l'étonnait encore et un certain sentiment de frustration l'envahissait. S'il le fallait, la Mositu n'aurait pas hésité à le montrer à sa comparse féminine. Cependant, il était bien trop tôt pour tirer de conclusions hâtives. Vita appréciait-il autant la petite Chayà ou n'était-ce qu'une simple utopie qu'elle s'était créée elle-même ? Chaque soirée qu'elle passait à ses côtés, chaque moment en sa compagnie l'avait fait oublié ce qui se passait autour d'eux. Avant d'être son compagnon d'infortune, le félin sombre demeurait un être vivant, capable de tisser des liens avec d'autres ou de prendre des risques. Adana n'aimait pas se le dire.
Sa famille avait-elle des problèmes ? Comme Ishana, par-exemple … Elle n'avait pas été mise au courant. Mais c'était peut-être bien pour une bonne raison, n'est-ce pas ?

« Je vois. Je vois de qui tu parles : je le connais également. Si tu veux savoir, il se porte assez bien actuellement et je ne pense pas que ce seront quelques ennuis sur Outland qui l'arrêteront, lui et sa famille. Je le sais assez résistant et pédant – comme tu le dis – pour s'en sortir sans encombres. » lui promit-elle. Le promettait-elle à Chayà ou à elle-même ? Elle fronça ses traits, intérieurement. Bien sûr qu'elle ne s'inquiétait pas. Vita s'en sortirait. « Tu l'apprécies à ce point ? »

Elle ne put s'empêcher de poser la question. Souvent, elle n'entendait pas que du bien de Vita. Chayà était bien la première Pridelander à parler de lui avec autant d'apaisement et de satisfaction. Ce n'était qu'une gamine … Elle ne ferait jamais une bonne compagne d'aventure pour lui. Ni quoi que ce soit d'autre qui le concerne, d'ailleurs.


ADANA
Mositu
CHAYA
Pridelander
©️ Halloween sur Never-Utopia

_________________
Baisse d'activité à partir de Septembre, je ne répondrais aux RPs que pendant les week-end.

Crédits : Kuona.
Adana se rebelle en SeaGreen.

Amon conseille en GoldenRod.
Imani s'émerveille en Orchid.
Asani se rebelle en LightSlateGray.
Kito panique en #000000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3968-adana-je-ne-reve-que-de-l
avatar
PLAYER05


À mon sujet

Age : 24 Féminin
Nb de Messages : 535
En savoir +
MessageSujet: Re: Love is Weakness   Mar 17 Avr - 13:08

    Adana semblait plus attentive depuis que le nom de Vita lui avait écorché les lèvres. Elle l'écouta sagement, et bien qu'elle semblait plus portée sur la conversation, elle n'en avait pas l'air plus détendue. Alors que Chayà était un peu dans ses pensées – celles-ci portées sur Vita – la mositu lui confia qu'elle aussi connaissait le lion de Feu. D'un air presque supérieur et possessif d'ailleurs, qui, il faut l'avouer, piqua Chayà. Celle-ci savait se montrer docile et calme, mais lorsqu'il s'agissait des mâles, elle était vite lancée et savait défendre son bout de gras. Certes, en ce moment, elle flirtait avec Zabuni, mais l'un n'empêchait pas l'autre – et puis Vita, c'était Vita, pas la peine de s'emporter comme ça !

    Elle plaqua légèrement ses oreilles sur son crâne sombre et fronça quelque peu ses épais sourcils. Elle se permettait de jouer au : je le connais mieux que toi d'abord ! Et après, elle la regardait de haut en lui faisant comprendre que c'était elle l'enfant dans l'histoire. Pfff, voilà qu'elle l'avait agacé. Cette lionne se croyait un peu trop mieux que tout le monde à son goût, et surtout en ce qui concernait son ami de feu !

    « Je l'apprécie assez pour m'en soucier madame je-connais-vita-mieux-que-tout-le-monde ! » La Chayà passionnelle re-faisait surface et ça lui brûlait dans le ventre.

    « Tu ne me connais pas et tu ne connais pas la relation que j'ai avec lui alors laisse moi juger du concerné par moi même ! Résistant certes, mais plus tout jeunes et prêt à se battre dès que l'occasion le permet. Son corps est à chaque fois plus mutilé alors permet moi, ô gamine que je suis de m'inquiéter ne serait-ce qu'un tout petit peu. C'est bien mon droit non ! Puis si tu est si proche de lui, que fais-tu ici, toute seule hein ! »

    Chayà elle, au moins, avouait ne le voir que trop peu tandis que l'autre vantait leur relation comme si fusionnelle alors qu'elle lambinait sur Prideland depuis déjà bien trop longtemps. Elle savait qu'elle y allait un peu fort, mais c'était plus grand qu'elle cet engouement dès que le sujet tournait autour de la gente masculine – qui plus est, elle appréciait.

    Son visage restait fermé et mauvais, mais les dernières paroles d'Adana refirent écho malgré elle. À ce point ? Son cœur se mit à battre. Elle l'appréciait au point où elle avait envie qu'il soit fier d'elle et qu'ils se voient plus souvent que ça, ça c'était une évidence. Au point où elle voulait être assez belle pour être regarder différemment peut-être aussi... Mais, à ce point ? Jusqu'où allait cette fameuse limite ?


_________________



Speach: #000000 | Rapport du Matin | Présentation

Avatar (c)L, fond (c)Disney
Signature (c)L, fond (c)Disney


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4194-chaya#92680
avatar
PLAYER - MEMBRE DU MOIS


À mon sujet

Age : 16 Féminin
Nb de Messages : 802
Localisation : Prideland.

En savoir +
MessageSujet: Re: Love is Weakness   Mar 17 Avr - 15:04


Love is weakness






Rêvait-elle ou ses propos étaient en train de métamorphoser son interlocutrice ? C'était peut-être assez léger mais il lui semblait distinguer des petits changements d'expression sur le visage de Chayà. Pas que cela lui faisait peur mais Adana ne s'était pas attendue à une telle réaction, elle s'était contentée de lui dire la vérité et de se demander si elle appréciait autant Vita. La petite pacifiste de tout à l'heure montrait un nouveau visage … au final, elle ne valait pas mieux que les autres. Désespérante. Qualification qui trouva tout son charme dans les réponses quelque peu véhémentes de la lionne de suie qui ne se pria pas pour défendre ses « valeurs ».

« Je l'apprécie assez pour m'en soucier madame je-connais-mieux-vita-que-tout-le-monde ! » asséna-t-elle.

Perplexe, Adana dévisagea pendant quelques secondes Chayà avant de hausser un sourcil. Que lui arrivait-elle ? Encore une fois, elle ne s'était contentée que de dire la vérité et d'exprimer son avis. Elle ne regrettait en rien son jugement et ne se sentait guère mal-à-l'aise à l'idée d'avoir « contrarié » sa cadette. Elle devrait apprendre à vivre avec cette malheureuse vérité : celle qu'Adana était proche de son soi-disant ami et qu'elle n'aurait jamais la chance d'avoir une place aussi avantageuse que la sienne. En vérité, la fille d'Athar n'en savait rien de tout cela mais elle préférait croire en cette hypothèse, étant donné qu'elle voyait bien plus souvent Vita que quiconque sur ces terres. Au point de penser que le lion rouge n'avait aucun ami sur Prideland à force de ne croiser personne au cours de leurs voyages. Cependant, maintenant qu'elle avait appris l'existence de cette Chayà, elle allait devoir se montrer davantage vigilante. Elle n'avait pas envie qu'un concurrent lui vole le seul compagnon qu'elle avait, celui qui était à même de la comprendre et de lui parler de voyage sans ressentir le moindre ennui.

« Tu ne me connais pas et tu ne connais pas la relation que j'ai avec lui alors laisse-moi juger du concerné par moi-même ! Résistant certes, mais plus tout jeunes et prêt à se battre dès que l'occasion le permet. Son corps est à chaque fois plus mutilé alors permet-moi, ô gamine que je suis de m'inquiéter ne serait-ce qu'un tout petit peu. C'est bien mon droit non ! Puis si tu es si proche de lui, que fais-tu ici, toute seule hein ! » relança la Pridelander.

Un léger sourire moqueur finit par se dessiner sur les babines de la femelle à mèche. Pathétique. Et après cela, cet excès de colère, elle espérait obtenir un espion comme elle ? Même pas en rêve. Elle n'avait pas le moins du monde envie d'aider une adolescente capricieuse comme elle et qui, pour un oui ou pour un non, se mettait en colère lorsqu'il s'agissait d'un ami. Adana préférait encore la laisser croupir dans son trou, ce serait mieux pour chacune.
Un Vita sans cicatrices ne serait pas Vita. Il en gagnait toujours un peu plus mais il avait toujours le sourire, il partageait des moments avec elle et elle ne remarquait rien de louche chez lui. Il était habitué. Alors, ennuis ou non, guerres ou pas, elle avait la certitude qu'il s'en sortirait. Si ce n'était pas le conflit physique qu'il gagnerait, alors il gagnerait celui de la ruse.
Tiens, pourquoi se trouvait-elle ici, plongée dans la solitude ? Parce qu'elle n'était pas le toutou de Vita ? Parce qu'il avait des choses à faire ? Parce qu'elle en avait également à traiter ? Parce que, contrairement à Chayà, elle ne s'inquiétait pas – ou presque – des agissements du vagabond parce qu'elle savait qu'il lui reviendrait au bout de quelques jours, au maximum une semaine ? Oui. Ça le confortait dans l'idée qu'elle n'avait rien à envier à Chayà. La seule interrogation qui persistait, c'était celle que Vita ne lui ait jamais parlée d'elle au cours de leurs explorations ; de toute façon, la prochaine fois, Adana lui en parlerait. Pas de souci à se faire là-dessus. Un peu mielleuse, la Mositu finit par répondre à la surexcitée :

« Calme-toi princesse, la concurrence peut être douloureuse mais pas insurmontable. Je te dis ce qu'il en est et toi, tu oses m'attaquer ? Tu préfères que je te dise qu'il est gravement malade et que sa dernière heure est bientôt arrivée ? » Non. Il se portait très bien et il ne mourrait jamais. Adana ne ressentait rien en général à l'évocation de la mort mais l'idée que ce soit Vita le principal concerné la dégoûtait un peu. Elle n'aimait pas parler de telles choses, mais c'était bien pour faire comprendre à Chayà certains points. « Non, bien sûr que non. Sinon je te mentirais et ce n'est pas ce que je veux, vois-tu, moi je connais bien Vita et je crois en ses capacités, je n'ai pas la certitude qu'il est fait de mousse et que c'est la vieillesse, et les cicatrices qui vont finir par avoir raison de lui. »

Ce n'était peut-être pas totalement faux, ce qu'avait dit Chayà, mais leurs croyances différaient et Adana avait bien envie de la titiller, que ses arguments soient ridicules ou non. Tant qu'elle touchait aux nerfs de Chayà ! Elle aurait pu céder à la colère, c'était encore une éventualité prochaine, cependant pour le moment elle ne ressentait pas l'envie de crier. Elle se sentait au-dessus de la demoiselle sombre et de ses émotions. Sa colère exprimait peut-être une peur dissimulée à l'idée de ne pas avoir raison. La brune ne voulait rien avancer de cela, juste jouer avec le ressenti.

« Vieux, fatigué, blessé, ou ce que tu veux, je sais qu'il trouvera toujours une solution pour s'en sortir. Peut-être voudra-t-il aider sa famille mais je pense que le jour de sa défaite sera annoncé par un ennemi encore plus intelligent et fort que lui. Ce qui n'arrivera pas de sitôt, ça c'est clair. Et puis tes soi-disant inquiétudes, Chayà, permets-moi à mon tour de te dire qu'elles ne servent à rien si tu ne peux pas influencer le cours des choses. Enfin, que dis-je, ça fait trop longtemps que tu ne l'as pas vu alors comment pourrais-tu faire quoi que ce soit  ! » soupira-t-elle, faussement ennuyée. « Sinon, pour répondre à ta question, je le vois fréquemment. C'est juste que je suis indépendante et lui aussi, nous avons chacun notre entourage et nos problèmes, et je ne ressens pas le besoin de le suivre partout où il va pour m'assurer qu'il me reviendra un jour. C'est peut-être insouciant je te l'accorde mais c'est comme ça. »

Terminé. A y songer, elle se rendait compte qu'elle n'avait jamais été aussi « moqueuse » de toute sa vie. Pas même avec Heshima ou un Mositu. Mais en même temps de répondre à Chayà, eh ben, elle cherchait à appuyer certains points afin de savoir comment elle réagirait. Elle l'avait cru de nature sérieuse et tranquille, au début de leur rencontre … ce qui, en vérité, était totalement faux parce que la jeune s'avérait être sensible sur certains sujets.
Maintenant, voyons-voir si ce serait une vague de calme qui s'abattrait sur elle ou une tempête de colère … Adana avait hâte de la voir répondre. Redevenue calme, tranquille, elle attendit patiemment que la noiraude réfléchisse.



ADANA
Mositu
CHAYA
Pridelander
©️ Halloween sur Never-Utopia


HRP+ Ton message m'a fait rire

_________________
Baisse d'activité à partir de Septembre, je ne répondrais aux RPs que pendant les week-end.

Crédits : Kuona.
Adana se rebelle en SeaGreen.

Amon conseille en GoldenRod.
Imani s'émerveille en Orchid.
Asani se rebelle en LightSlateGray.
Kito panique en #000000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3968-adana-je-ne-reve-que-de-l
avatar
PLAYER05


À mon sujet

Age : 24 Féminin
Nb de Messages : 535
En savoir +
MessageSujet: Re: Love is Weakness   Mar 17 Avr - 17:28

    Cette image d'elle qu'elle découvrit dans les yeux d'Adana fut comme une gifle, un sévère coup de patte vengeur. Elle avait déjà connu pareille situation quand elle s'était mise en rage ainsi, proie à ses sentiments – vulgaires sentiments. Ahva. Elle s'était emportée quant au comportement de son père, elle avait voulu le racheter aux yeux de sa tante et celle-ci lui avait bien fait comprendre qu'elle n'était qu'une enfant capricieuse qui s'énervait pour rien. Voilà, c'était exactement pareil, et ce princesse en témoignait largement. Surtout qu'elle parla ensuite de concurrence... Alors comme ça, elle était démasquée – et Adana, soit dit en passant, l'était tout autant. Elle était agacée par ce qu'Adana ne comprenait pas. Bien sur que non, elle connaissait assez Vita pour savoir que craindre pour sa vie était illusoire – mais son cœur avait juste peur de le perdre. Cependant, elle était plus agacée encore par sa propre colère. Les questions qu'elles se posaient à l'instant venaient juste de trouver réponse dans le sourire narquois de la mositu. Elle l'appréciait au point de s'énerver et d'attaquer une inconnue, et ça n'était pas la bonne chose à faire.

    Non seulement pour elle mais également car elle se rendait compte qu'elle venait de donner toute les cartes à son interlocutrice – et cette dernière s'en donnait à cœur joie. Elle parlait d'ennemi fier et vorace, elle parlait d'indépendance, comme pour lui prouver – dans cette lutte de cœur – que Chayà ne pourrait en rien être celle qu'il fallait à Vita. Elle le savait pertinemment à vrai, et n'avait jamais prétendu à tel titre. Mais son cœur était plus fort, c'était juste comme ça. Elle l'aimait sans l'aimer. Elle aimait celui qu'il était, loin, indépendant. Et leur relation était ainsi faite. Elle n'était pas si différente de celle qu'Adana et lui semblait avoir, la seule différence était la lionne qu'il y avait en face. Chayà comprenait parfaitement ce qui plaisait en Adana à Vita. Ce côté rebelle, prête à tout, dénuée de tout clan, toute responsabilité. C'était une certaine conception de la liberté en tout cas, et ils l'a partageaient. Alors comme elle disait, il lui reviendrait. C'était assez douloureux de se voir face à tant de vérités.

    « Alors dois-je en conclure que vous l'aimez ? » Lâcha-t-elle, oreilles plaquées sur son crâne.

    Sa voix était redescendue, elle ne montrait plus d'animosité. Tout comme avec Ahva, elle se voyait gâchée. Elle n'était pas de celle à trop s’énerver et plus le temps passait, plus elle s'en voulait. Peut-être fallait-il simplement qu'elle arrête. Peut-être fallait-il seulement que plus rien ni personne ne compte pour elle. Elle s'en porterait mieux, ne s'agacerait plus comme une enfant et ne passerait plus pour une idiote ou une « princesse »... Elle gonfla la poitrine. Car bien qu'elle n'ait plus envie de s'agacer, elle ne voulait montrer à Adana à quel point elle venait de la toucher – c'était, semblait-il, sa plus grande envie. Et pourtant, le pourrait-elle ? Le devait-elle ?

    « Je suis désolée de m'être emportée... » Dit-elle simplement. Reconnaissant ses torts. Elle n'avait pas envie de se faire des ennemis. Peut-être qu'Adana et elle ne pourrait être amies, mais elle ne voulait pas pour autant être détestée par celle-ci. Quelque chose en elle l'intriguait. Etait-ce ce côté si loin de tout qu'elle aimait en Vita ? Etait-ce ce lien si conflictuel qui les rapprochaient tant ? Elle l'ignorait encore, mais elle n'avait pas envie d'abandonner de suite...


_________________



Speach: #000000 | Rapport du Matin | Présentation

Avatar (c)L, fond (c)Disney
Signature (c)L, fond (c)Disney


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4194-chaya#92680
avatar
PLAYER - MEMBRE DU MOIS


À mon sujet

Age : 16 Féminin
Nb de Messages : 802
Localisation : Prideland.

En savoir +
MessageSujet: Re: Love is Weakness   Mar 17 Avr - 20:57


Love is weakness






Dans l'attente d'une réponse, tant qu'elle pouvait encore y songer, Adana réfléchissait à tous les scénarios qui suivraient ses propos moqueurs. Elle ne connaissait pas suffisamment Chayà pour savoir comment elle réagirait – d'autant plus que maintenant, malgré l'amusement qu'elle avait ressenti sur le coup, on ne pouvait pas dire que le changement de tempérament de Chayà ne l'avait pas déstabilisée. S'agissait-il d'une lionne calme ou capricieuse ? Ou un mélange des deux ? Adana ne pouvait pas l'affirmer, juste se contenter des issues que son interlocutrice voulait bien lui tendre. Elle avait vraiment l'air attachée à son Vita et, inconsciemment, ça déplaisait à la jolie demoiselle brune. Cela lui rappelait son attachement à lui, mais en moins colérique, moins … expressif. Elle appréciait le lion rouge mais évitait de parler de lui aux autres, elle évitait notamment de montrer à autrui l'affection qu'elle lui portait. Maintenant qu'elle se rendait compte que d'autres demoiselles appréciaient Vita, elle avait bien envie de se méfier. De leur montrer qu'elles n'avaient rien à faire avec un rebelle dans son genre. Du moins, si elles osaient se l'accaparer.
Chayà, elle, s'était contentée de s'énerver face aux dires de la lionne sombre. Ce n'était pas vraiment une preuve de possessivité – à moins que … - mais cela avait suffi à amuser Adana qui avait bien envie de savoir jusqu'où elle pourrait s'énerver. Cette adolescente n'était peut-être pas étrangère à certaines pensées de la Mositu mais peu importe, les émotions prenaient le dessus et c'est ce qui était le plus intéressant à constater.
Cependant, elle ne se doutait pas que la roue pourrait vite tourner. Enfin, Chayà pouvait bien lui dire ce qu'elle voulait ou lui poser des questions quelconques, Adana lui aurait répondu avec plaisir, sans filtre. Cependant …
Elle avait choisi de taper dans le mille et de lui poser la question qu'Adana ne s'était jamais posée de sa vie. La question qu'elle détestait le plus au monde. Au nom des Grands Esprits …

« Alors dois-je en conclure que vous l'aimez ? » supposa la lionne de suie, les oreilles plaquées contre le crâne.

Alors dois-je en conclure que vous l'aimez ?
Dans un premier temps, dans sa tête, la brune ne comprit pas vraiment. Oui, bien sûr, elle l'aimait … Ses dires en disaient déjà suffisamment, non ? Elle l'avait dit elle-même. Elle voyait fréquemment Vita. Ça ne pouvait signifier qu'une chose : ils s'appréciaient.
Cependant, passée le premier sens, la femelle se demanda si Chayà ne lui posait pas une question bien plus sérieuse que cela. Parce que oui, pourquoi poser une telle question alors que précédemment, elle lui avait bien fait comprendre qu'ils étaient proches et qu'elle savait qu'il lui reviendrait ? Il n'y avait pas à dire, s'ils se détestaient ils ne se conduiraient pas ainsi. Alors, si elle ne lui parlait pas d'affection … parlait-elle … hmm … d'amour ? Elle n'espérait pas. Elle n'avait pas envie de lui répondre. Elle ferait comme si elle n'avait pas compris sa question. Apprécier Vita au point d'en tomber amoureuse … pff, quelle absurdité !
Indignée par une telle supposition, Adana redressa légèrement les oreilles, perdant son sourire moqueur. Elle fronça légèrement les sourcils tandis qu'un sentiment de chaleur s'emparait de ses joues brunes. Peut-être rougissait-elle un peu. Elle ne voulait pas le savoir. Elle n'aimait pas cette question. Entre-temps, Chayà s'excusait, de façon totalement surprenante.

« Je suis désolée de m'être emportée ... » s'excusa-t-elle, semblant avoir retrouvé un semblant de force psychologique.

La fille d'Athar aurait pu commenter cette soudaine énergie si elle n'avait pas été aussi … embarrassée, intérieurement. Elle aurait aimé retrouver sa force d'antan mais, encore une fois, son corps ne voulait plus lui obéir. Son regard doré voulait fuir, très loin.
Elle tenta une réponse, en vain : dès le premier mot, elle buta sur la lettre et sa prononciation.

« B-Bah oui, bien sûr que je l'apprécie. » confirma-t-elle, sans trop savoir ce qu'elle disait. Déviant automatiquement la question parce que, de toute manière, cela réveillait en elle une interrogation fortement embêtante.

Adana ressentait de la colère envers elle-même : elle devait rester forte. Elle devait rester maîtresse de la situation malgré les questions ô combien bien visées par Chayà. Ce n'était pas une simple question qui allait la mettre dans tous ses états, pas vrai ?
Ne succombe pas à la niaiserie des autres, Adana.


ADANA
Mositu
CHAYA
Pridelander
©️ Halloween sur Never-Utopia

_________________
Baisse d'activité à partir de Septembre, je ne répondrais aux RPs que pendant les week-end.

Crédits : Kuona.
Adana se rebelle en SeaGreen.

Amon conseille en GoldenRod.
Imani s'émerveille en Orchid.
Asani se rebelle en LightSlateGray.
Kito panique en #000000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3968-adana-je-ne-reve-que-de-l
avatar
PLAYER05


À mon sujet

Age : 24 Féminin
Nb de Messages : 535
En savoir +
MessageSujet: Re: Love is Weakness   Mar 8 Mai - 17:07

    Chayà ne quitta pas Adana du regard. Celui-ci se fit plus intense, comme si elle essayait malgré elle de lire en son interlocutrice. Ses grands yeux bleus se plissèrent très légèrement tandis que ses oreilles se redressaient lentement. Adana se prononça enfin, balbutiant presque. Etait-ce une illusion où venait-elle réellement d'hésiter. Elles qui jouaient une espère de gue-guerre depuis le début ; voilà une occasion rêvée pour Chayà d'enfoncer plus bas que terre la mositu. Elle venait de se trahir – ou en tout cas, de montrer signe de faiblesse. Mais elle n'en fit rien. À quoi bon rire – elle voulait comprendre. Adana savait-elle, elle même, qu'elle aimait Vita ? Voulait-elle se le cacher, voulait-elle se le dire ? Elle allait devoir y aller doucement afin de ne pas la brusquer. Cette conversation prenait un tournant tout autre, un chemin que l'adolescente connaissait mal. Mais elle était prête, prête à essayer.

    « Je parlais... d'amour. » Dit-elle, faussement innocente.

    Elle ne connaissait pas l'amour. Jamais la fille de Sadaka et Taali n'avait aimé, mais elle pouvait parfois le lire dans les yeux de ses proches. Elle voyait les regards de ses parents. Malgré les épreuves, leurs regards étaient emplis d'une pureté simple. Adana, derrière ses grands airs, avait, avec ces quelques mots, offert à Chayà un regard dénué d'animosité – puis, tourné la tête aussi vite après n'était pas fait innocent.

    Elle posa sur elle un regard plus doux. Ni pitié ni moquerie, peut-être seulement une admiration. Les amis de mes amis sont-ils donc nos amis ? Il lui était dur de savoir que le cœur de Vita n'était pas convoité que par son âme d'enfant mais bien par une autre femelle, en chair et en os qui semblait l'avoir côtoyé de bien plus près qu'elle. Une Chayà peu raisonnable se serait mise à pleurer ou à rager – elle se connaissait maintenant assez pour savoir l'effet que l'amour et l'admiration d'un lion pouvaient avoir sur elle. Pourtant, elle savait qu'elle devait grandir et taire cette voix vile qui raisonnait en elle. Puis malgré le tempérament rustre d'Adana, quelque chose lui plaisait.

    « Je ne voulais pas te mettre mal à l'aise ou quoi que ce soit... Si Vita te plait tant, qui suis-je pour m'interposer. Ca m'a juste fait un choc. »

    Qui plus est, Chayà s'avouait vaincu facilement aussi car elle savait qu'elle n'avait aucune chance. Vita était un solitaire, un vagabond. Elle tendait vers la loyauté à un peuple. Il était, en plus de ça, un membre un peu part de sa famille. Sous cet angle, ça rendait la chose moins attrayante. Il l'avait charmé par son mauvais genre et son côté sans tact, un autre trouverait grâce à ses yeux avec les mêmes qualités – du moins l'espérait-elle.


_________________



Speach: #000000 | Rapport du Matin | Présentation

Avatar (c)L, fond (c)Disney
Signature (c)L, fond (c)Disney


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4194-chaya#92680
avatar
PLAYER - MEMBRE DU MOIS


À mon sujet

Age : 16 Féminin
Nb de Messages : 802
Localisation : Prideland.

En savoir +
MessageSujet: Re: Love is Weakness   Jeu 10 Mai - 15:58


Love is weakness






« Je parlais … d'amour. » précisa la lionne de suie, innocente.

Adana retint un petit grognement frustré, sincèrement embarrassée par la discussion. Pourquoi serait-elle amoureuse de lui ? C'était parfaitement absurde. Elle aimait énormément le lion rouge et le trouvait plutôt beau, certes, mais au point de songer à de l'amour … ?! Chayà s'imaginait-elle réellement une telle chose ou cherchait-elle simplement à découvrir les points faibles de celle qui s'était moquée d'elle précédemment ? Méfiante, la brunette essaya de se montrer le plus calme possible, bien que ses joues se consumaient d'un feu étrange, une sensation qu'elle n'avait jamais ressentie auparavant, si ce n'est le jour où, dans la nuit où ils s'étaient retrouvés devant l'étang, Vita l'avait complimenté et s'était couché contre elle. C'était là plus de l'embarras qu'autre chose. Elle se haïssait de ne manifester une telle sensation qu'aujourd'hui. Comment pourrait-elle apprendre à le dissimuler ? La Mositu ne tarda pas à être arrachée à ses songes douteux. Le regard turquoise de la jeune Pridelander n'exprimait plus que de la douceur, rien à voir avec la Chayà d'auparavant. Adana refusait de lui montrer sa faiblesse et ses doutes, elle était comme ça, elle se méfierait même si son interlocutrice paraissait avoir changé. Elles ne se connaissaient pas suffisamment pour briser la barrière des secrets.

« Je ne voulais pas te mettre mal à l'aise ou quoi que ce soit … Si Vita te plait tant, qui suis-je pour m'interposer. Ca m'a juste fait un choc. » assura Chayà.

A son plus grand désespoir, elle semblait avoir deviné son petit « problème ». La fille d'Athar n'aimait guère cette fatalité … malheureusement, elle allait devoir faire avec. Le fait que le vieux rouge lui plaise fit frissonner tout son être, imperceptiblement. Elle n'avait jamais donné de nom à ce qu'elle ressentait pour lui et leur relation, pour elle, c'était un mélange de complicité, d'affection, de rivalité et de passion commune. Tantôt un guide de voyage, de l'autre un ami, de l'autre un père, ou bien même un simple compagnon de galère et de bêtise … Il représentait tout à la fois pour elle. Il lui avait bien plus enseigné des choses de la vie que quiconque, voire même plus que son propre père. Ne parlons pas de tous ces Mositus, de son âge, qui n'étaient jamais parvenu à la faire rire ou à la divertir un temps soit peu … contrairement au vagabond qui, de par ses fortes capacités dans les ennuis et la rébellion, lui avait fait connaître quelques sensations fortes et inoubliables. Ce n'était qu'un début … Leur lien s'avérait bien plus compliqué que cela.

« Non, je ne suis pas amoureuse de Vita. Je suis juste vraiment attachée à lui, ça peut prêter à confusion. » corrigea la brune, tâchant de paraître le plus convaincant possible.

A ses yeux, tout était clair. Elle ne l'aimait pas d'amour, du moins c'est ce qu'elle essayait de se convaincre. L'affection qu'elle lui vouait était très très forte, elle n'avait pas envie d'une soirée romantique en sa compagnie ou qu'il lui dise qu'elle était belle, elle voulait juste être là, pour toujours, auprès de lui, dans les moments les meilleurs comme dans les pires. Tout comme lui était là pour la sauver des hyènes et des vagabonds, la brune voulait être là pour le soutenir face à ses pires ennemis. Gare à celui qui oserait s'en prendre à lui, Adana ne pardonnait jamais. Elle avait déjà un avis plutôt mitigé concernant les Freelanders, la liste s'allongerait probablement.

« Et toi, Chayà ? Pourquoi te sens-tu obliger de t'énerver lorsqu'il s'agit de Vita ? Agis-tu constamment de la sorte pour ceux que tu aimes ou est-ce parce que tu lui voues-tu une affection encore plus grande ? » renchérit-elle, peu désireuse de lui laisser l'occasion d'en apprendre sur elle si l'échange n'était pas équitable.

Secrètement, elle espérait que la demoiselle d'ébène lui répondrait qu'il s'agissait de sa personnalité et non parce que le débat principal englobait Vita. La brunette ne voulait pas que quelqu'un prétende mieux aimer le vagabond qu'elle, elle ne permettrait à personne de lui voler la seule personne qui semblait défier les lois de ce monde. Elle était la plus à même de le comprendre et de l'accompagner dans sa vie générale.
Les battements affolés de son cœur pouvaient témoigner de ses convictions pures et sincères.



ADANA
Mositu
CHAYA
Pridelander
©️ Halloween sur Never-Utopia

_________________
Baisse d'activité à partir de Septembre, je ne répondrais aux RPs que pendant les week-end.

Crédits : Kuona.
Adana se rebelle en SeaGreen.

Amon conseille en GoldenRod.
Imani s'émerveille en Orchid.
Asani se rebelle en LightSlateGray.
Kito panique en #000000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3968-adana-je-ne-reve-que-de-l
avatar
PLAYER05


À mon sujet

Age : 24 Féminin
Nb de Messages : 535
En savoir +
MessageSujet: Re: Love is Weakness   Jeu 10 Mai - 20:54

    Elle se disait non pas amoureuse mais très attachée – certes, là elle voyait bien la nuance. Mais pourquoi les yeux de la jeune lionne à mèche semblaient dire le contraire. Chayà ne dit rien mais ne put s'empêcher de couler un regard curieux sur elle – comme si elle pourrait lire entre les lignes. Voir ce qu'elle ne voulait lui montrer. Mais Adana ne se laissait pas faire et avait toutes les mimiques d'une lionne fière, et pas question de laisser transparaitre quoi que ce soit.

    Elle qui avait laissé s'échapper quelques émotions – ou semblant tout du moins – se redressa pour remettre la patte sur la situation. Cette posture amusa un peu Chayà – le temps des moqueries était déjà loin. C'était cette lionne qui l'amusait, elle lui faisait un peu penser à sa sœur Aithya qui n'était pas du genre à laisser les autres lui marcher dessus – quitte à s'énerver pour trop peu. Généralement, Chayà était là pour la tempérer, mais depuis quelques temps, c'était elle qui devait se raisonner avant de raisonner les autres, et ça, c'était agaçant pour Chayà de naturel serein.

    D'ailleurs, Adana se permit de lui faire la remarque. Pas que. Elle ne savait trop quoi répondre, ou plutôt si. C'était de verbaliser tout ça qui l'embêtait le plus, et surtout à une parfaite inconnue. Chayà n'avait jamais été du genre à s'étaler sur ses sentiments – elle avait des conversations plus globales sur l'histoire, sa pensée quant au monde qui bouge, aux autres même, mais elle, ce qu'elle ressentait... Généralement, ça restait dans sa tête. Quelques amis ou proches avaient eu ce privilège, surtout ces derniers temps où elle se sentait quelque peu fébrile.

    Mais peut-être était-ce le moyen de dompter Adana, lui montrer qu'elle pouvait être libre de parler. Est-ce qu'elle s'y risquait ? Après tout, à quoi bon lutter, il s'agissait ici de Vita, pas de n'importe qui..

    « En ce moment, je m'emporte quelque peu pour ceux qui me sont chers. » Elle repensait à sa première conversation avec Ahva où elle s'était levée contre elle, défenseure fidèle de son paternel. Une attitude qui l'avait fait trembler et se raviser rapidement.

    « Mais j'aime beaucoup Vita. Rien à voir avec les sentiments que tu lui portes, c'est seulement qu'il est arrivé à un moment dans ma vie où mon père était peu présent si ce n'est pas du tout. J'avais besoin de faire mes preuves et disons qu'il est arrivé au bon moment. Je ne le vois pas souvent mais il est une de ces personnes que je veux rendre fières et que j'espère avoir toujours dans ma vie. Pas tout le temps, mais savoir que nos chemins ne s'éloignent pas à tout jamais m'est important... »

    « Je suis encore jeune, je confonds encore passion, attachement, amour... Parfois les sentiments sont plus complexes que l'Histoire ou encore la régence des conflits d'un Royaume. Puis, très honnêtement, les mâles ont tendance à me faire flancher assez rapidement... » Confia-t-elle dans un sourire simple.

    Quelques mots, elle ne s'était pas éternisé, mais elle espérait que ça soit assez pour qu'Adana comprenne qu'elle n'avait pas une ennemie face à elle. Et, peut-être qu'à son tour, elle essaierait de s'y mettre aussi à cette lourde tâche qu'était la confidence.


_________________



Speach: #000000 | Rapport du Matin | Présentation

Avatar (c)L, fond (c)Disney
Signature (c)L, fond (c)Disney


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4194-chaya#92680
avatar
PLAYER - MEMBRE DU MOIS


À mon sujet

Age : 16 Féminin
Nb de Messages : 802
Localisation : Prideland.

En savoir +
MessageSujet: Re: Love is Weakness   Ven 11 Mai - 20:43


Love is weakness






Chayà semblait vraiment s'être calmée. Les muscles d'Adana se détendirent un peu. Cette jeune Pridelander ne reflétait plus aucune « menace » physique pour elle, la brune pouvait désormais s'exprimer sans ressentir le besoin de se moquer d'elle ou de la rejeter à coups d'oreilles plaqués contre le crâne ou que sais-je. C'était un début de discussion sérieux qui s'annonçait peut-être. Elle avait beau essayer d'arrondir les angles et atténuer le sens des éventuelles réponses qu'elle pourrait lui dévoiler, la brune ne parvenait pas à lui faire entièrement confiance. Parler du lion rouge, ce n'était pas n'importe quoi. Un faux geste, un méchant mot et les intentions de la femelle noire pourraient éventuellement changer. Ce n'était pas de la paranoïa, loin de là … Juste un désir de protection trop intense concernant sa complicité avec Vita. Elle voulait la préserver, le garder pour elle seule.
Songeant à cette possessivité trop présente dans son esprit, Adana soupira intérieurement. Pourquoi agissait-elle de la sorte ? Pourquoi voulait-elle garder Vita pour elle à ce point ? Si ce n'est pour le bien-être qu'il lui procurait à chaque rencontre ? Elle l'aimait, c'était une évidence. Mais peut-être devrait-elle songer à calmer ses passions de temps en temps. Pas pour les autres, ni pour Chayà, mais bien pour sa propre personne et personne d'autre. De toute manière, le vagabond faisait partie intégrante de sa vie n'est-ce pas ? Elle n'avait aucune raison de s'agacer, il passait plus de temps avec elle qu'avec quiconque.
Se taisant, la Mositu offrit toute son attention aux propos de son interlocutrice. Ils l'intéressaient. Elle saurait, de cette façon, si Chayà avait le potentiel d'une future « ennemie ».

« En ce moment, je m'emporte quelque peu pour ceux qui me sont chers. » lui avoua la demoiselle sombre. « Mais j'aime beaucoup Vita. Rien à voir avec les sentiments que tu lui portes, c'est seulement qu'il est arrivé à un moment dans ma vie où mon père était peu présent si ce n'est pas du tout. J'avais besoin de faire mes preuves et disons qu'il est arrivé au bon moment. Je ne le vois pas souvent mais il est une de ces personnes que je veux rendre fières et que j'espère avoir toujours dans ma vie. Pas tout le temps, mais savoir que nos chemins ne s'éloignent pas à tout jamais m'est important ... »

Intérieurement, Adana haussa un sourcil. Alors, devait-elle en conclure que cette jeune considérait Vita comme un père et non comme un … possible amoureux ? Plusieurs facteurs la poussaient vers cette conclusion : l'absence du père de Chayà, son désir d'affirmation, l'arrivée de Vita dans sa vie et son besoin de le rendre fier. Elle était loin d'être passionnée par l'analyse sociale mais bon … Au moins, ça avait le mérite de rassurer un peu son esprit. Chayà lui paraissait moins hargneuse qu'auparavant.

« Je suis encore toute jeune, je confonds encore passion, attachement, amour … Parfois les sentiments sont plus complexes que l'Histoire ou encore la régence des conflits d'un Royaume. Puis, très honnêtement, les mâles ont tendance à me faire flancher assez rapidement ... » sourit-elle simplement, toujours dans la confidence.

La femelle à mèche ne comprendrait jamais ce genre de lionne. Sensible à ce point ? Pour des mâles ? Quelle folie ! Fort heureusement pour elle, elle ne vivait pas parmi les Mositus. Sa sensibilité face à la présence masculine aurait pris la fuite assez vite ! La fille d'Athar n'avait, quant à elle, jamais ressenti tellement de choses à la vue de ses camarades masculins. Bien des femelles Mositus désiraient fonder une famille avec leur prince charmant et faire honneur à leur clan, contrairement à la rebelle qui ne cherchait que la tranquillité et la sensation insatiable du voyage. Aucun mâle n'avait jamais vraiment réussi à se faire une place dans son cœur, à l'exception de Vita. Ce dernier serait toujours privilégié à n'importe quelle figure masculine qu'elle connaissait. Aussi n'envisageait-elle pas d'avoir des enfants un jour, parce qu'elle voulait continuer ses escapades avec le vagabond aux prunelles embrasées.

« Par tous les hasards, tu n'associerais pas un peu Vita à une figure paternelle ? Simple question ... » osa-t-elle, intriguée. « Je ne voudrais pas être à ta place, personnellement les mâles ont tendance à m'ennuyer mortellement. »

Pour quelqu'un ne la connaissait pas, ce genre de jugement pourrait passer pour une confidence. Les Mositus, plus particulièrement ceux de son entourage, étaient au courant. Elle n'était pas une demoiselle à la recherche du grand amour. Facilement séduite. Ne vivant que pour rendre fier ses parents et son entourage. Alors, elle n'avait pas peur de le dire, tout simplement. Elle n'avait jamais eu peur d'exprimer son avis. La conversation à éviter, cependant, concernait son affection envers Vita. Ce n'était pas mesurable.



ADANA
Mositu
CHAYA
Pridelander
©️ Halloween sur Never-Utopia


HRP+ Boarf, désolée, ce n'est pas terrible ^^'

_________________
Baisse d'activité à partir de Septembre, je ne répondrais aux RPs que pendant les week-end.

Crédits : Kuona.
Adana se rebelle en SeaGreen.

Amon conseille en GoldenRod.
Imani s'émerveille en Orchid.
Asani se rebelle en LightSlateGray.
Kito panique en #000000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3968-adana-je-ne-reve-que-de-l
avatar
PLAYER05


À mon sujet

Age : 24 Féminin
Nb de Messages : 535
En savoir +
MessageSujet: Re: Love is Weakness   Dim 13 Mai - 10:41

    « Ca doit surement être ça... » Laissa s'échapper la lionne, sans s'étaler sur le pourquoi du comment de toute cette histoire.

    « Quant aux mâles, ils leur intérêt me pique tout aussi vite qu'ils ne me lassent. Il s'agirait plus d'une espèce de... pulsion que d'un objectif tu vois. Je n'ai pas besoin d'eux pour savoir où je vais. » Elle n'avait pas envie d'un mâle dans sa vie, d'une vie rangée et paisible. Elle avait envie des mâles dans sa vie, toujours autour d'elle, gravitant dans une espèce de bulle égocentrique du charme.

    Mais sa vie, sa vraie vie, elle la voyait avec une seule personne : Awena. C'était pour elle qu'elle se battrait, qu'elle réfléchirait. Elle ne bâtissait pas sa vie sur les mâles mais bien ses passe-temps, ses échappatoires. Sa façon à elle de lâcher un peu. C'est pour cela qu'elle savait qu'il n'y avait pas ce genre de sentiment là envers Vita, elle ne se lasserait pas de lui et ne souhaitait pas de sa relation qu'elle devienne une simple passade.

    « Puis c'est vrai que Vita n'est pas vraiment du genre ennuyeux » Déclara-t-elle dans un sourire léger.

    Avec lui, pas de soucis à ce niveau là. Ca n'était pas comme Zabuni, son flirt, qui, hormis soi-même n'avait finalement que peu de sujets de conversation... Vita était un explorateur, un esprit libre. Il ne se souciait de rien d'autre que ses principes – chose dont Chayà se savait incapable. Elle n'en tirait pas de tristesse, elle se savait différente, tout simplement. Mais cette Adana là, c'était plus le genre à suivre ce type de garçon là. Puis, malgré ses jugements, Chayà voyait bien qu'elle n'était pas à l'aise à parler de Vita – et cette dernière question le concernant la trahissait. Elle s'assurait que Chayà était « hors d'état de nuire ».

    « Tu sais, Vita je l'aime beaucoup, et si c'est avec toi qu'il veut être et que toi aussi, c'est très bien. J'en suis ravie. Mais pour être honnête, j'aimerais mieux qu'on s'entendent plutôt que d'être sans cesse sur la défensive ou dans le jugement. »

    Elle avait-été un peu plus directe qu'auparavant, mais à quoi bon tourner autour du pot – Chayà était patiente, mais à quoi bon chercher les limites quand on peut aller droit au but. L'adolescente était néanmoins douce dans son regard, fini les agressions vis-à-vis d'Adana, cette attitude était derrière elle, et elle espérait qu'Adana adoptait la même posture.


_________________



Speach: #000000 | Rapport du Matin | Présentation

Avatar (c)L, fond (c)Disney
Signature (c)L, fond (c)Disney


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4194-chaya#92680
avatar
PLAYER - MEMBRE DU MOIS


À mon sujet

Age : 16 Féminin
Nb de Messages : 802
Localisation : Prideland.

En savoir +
MessageSujet: Re: Love is Weakness   Lun 4 Juin - 12:47


Love is weakness






« Ça doit sûrement être ça ... » confirma la noiraude, sans chercher à la contredire ou à argumenter. Elle acceptait sa vision des choses. Adana aurait pu en rire un peu dans d'autres circonstances mais, présentement, son attention se centrait sur les nouveaux propos de son interlocutrice : « Quant aux mâles, ils leur intérêt me pique tout aussi vite qu'ils ne me lassent. Il s'agirait plus d'une espèce de … pulsion que d'un objectif tu vois. Je n'ai pas besoin d'eux pour savoir où je vais. »

Étrange façon de concevoir les choses. La brune ne se sentait pas dérangée par cela – tant que Chayà ne touchait pas à Vita – bien qu'elle ne comprenne pas tellement cet intérêt vis-à-vis des mâles. Peut-être était-ce son esprit trop franc, trop tranché, trop direct et dénué de « niaiserie » qui l'empêchait de ressentir la même chose que les autres. Si Chayà trouvait son bonheur temporaire auprès des mâles, la Mositu, elle, le trouvait auprès des quelques voyages et découvertes qu'elle entreprenait au sein de la Terre des Lions. Chacun son truc, après tout.

« Puis c'est vrai que Vita n'est pas vraiment du genre ennuyeux » remarqua la jeune demoiselle, le sourire léger.

Intérieurement embarrassée, Adana tint à soutenir le regard de Chayà pour ne pas paraître faible, face à ses dires concernant le lion rouge. Des frissons parcoururent son corps à la pensée de ce dernier. Non, décidément, elle acceptait de moins en moins cette affection qu'elle portait à son compagnon de route. Ça en devenait ambigu. Et elle n'aimait pas cela. Son esprit indépendant lui criait de résister.
Au moins, son système nerveux pouvait se détendre : Chayà ne semblait plus si intéressée par Vita. Et ses propos en témoignaient. Ce n'était pas de l'amour qu'elle lui portait, mais quelque chose se rapprochant d'une amitié très forte ou bien d'un manque spirituel où la femelle d'ébène considérait Vita comme un père, ou … un truc du genre. La fille d'Athar ne préférait pas s'avancer là-dessus, ça ne concernait que Chayà après tout. Loin de là l'envie de creuser davantage dans son esprit, du moment qu'elle ne se portait pas volontaire pour lui faire la guerre.

« Tu sais, Vita je l'aime beaucoup, et si c'est avec toi qu'il veut être et que toi aussi, c'est très bien. J'en suis ravie. Mais pour être honnête, j'aimerais mieux qu'on s'entendent plutôt que d'être sans cesse sur la défensive ou dans le jugement. »

Alors elle lui proposait une trêve ? De faire « la paix » ? Adana l'observa, un instant. Son interlocutrice exprimait de la douceur à son égard. Oui, elle semblait sérieuse, Chayà préférait qu'elles s'entendent plutôt qu'elles se tirent les oreilles. Cette proposition ne dérangeait pas la voyageuse, du moment que la Pridelander allait dans son sens.
Elle haussa un sourcil.

« Ne t'attaque pas à ce qui compte pour moi et j'en ferais de même pour toi, Chayà. »

Autrement dit, elle ne lui ferait rien si son « alliée » ne faisait rien contre elle non plus. Si un jour, elles se retrouvaient confrontées pour des idéaux opposés ou pour une personne qui lui tenait à cœur, Adana n'hésiterait pas à faire de Chayà sa nouvelle ennemie. Qu'elles soient amies avec Vita ou non.

« Revenons à ta proposition de tout à l'heure, tu veux ? » renchérit-elle, se disant que leur conversation commençait à durer. Il était temps d’en revenir au plus « important ».



ADANA
Mositu
CHAYA
Pridelander
©️ Halloween sur Never-Utopia

_________________
Baisse d'activité à partir de Septembre, je ne répondrais aux RPs que pendant les week-end.

Crédits : Kuona.
Adana se rebelle en SeaGreen.

Amon conseille en GoldenRod.
Imani s'émerveille en Orchid.
Asani se rebelle en LightSlateGray.
Kito panique en #000000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3968-adana-je-ne-reve-que-de-l
avatar
PLAYER05


À mon sujet

Age : 24 Féminin
Nb de Messages : 535
En savoir +
MessageSujet: Re: Love is Weakness   Mer 25 Juil - 17:02



    La réponse de la mositu amusa quelque peu la femelle de suie, elle sourit en coin, les sourcils taquins.

    « Ainsi soit-il Adana. » Déclara-t-elle en guise de conclusion. Quelle drôle d'idée de faire du mal à Vita, jamais ! Maintenant il fallait l'oublier pensa-t-elle, un dernier pincement au cœur. Cela se ferait. Aujourd'hui elle savait qu'une autre avait réussi avant elle à faire flancher son cœur. Oui, elle se permettait d'avancer les dires du lion de feu. Si Adana disait vrai – et Chayà avait confiance en elle – alors Vita devait être conquis. Passer autant de temps avec quelqu'un n'était pas dans ses habitudes, et s'il avait réussit avec elle, alors ça serait probablement pour la vie.

    Adana revint vers sa proposition de départ, comme semblant vouloir dévier la conversation une bonne fois pour toute. Chayà sourit une nouvelle fois. Elle n'avait plus envie de discuter de cela. Elle voyait à présent qu'Adana n'était pas de ceux-là. Elle était une lionne de l'instant, libre du clan, ne suivant que ses envies au jour le jour. Elle était ce que Chayà ne serait jamais – et elle pensait ça sans tristesse. Jamais la jeune lionne ne voudrait imposer tel contrat a un esprit si lointain du sien. Elle était belle à voler de ses propres ailes, et c'était ainsi fait. Chayà trouverait d'autres lions, d'autres lionnes chez qui elle sentirait cette envie d'une bonne entente entre les clans. Adana s'en fichait simplement, et elle en avait bien le droit.

    La fille de Taali et Sadaka se releva doucement, l'air paisible.

    « Ne tiens plus rigueur de cela, profites plutôt de la vie que tu veux mener. J'ai été heureuse de te rencontrer Adana, et si jamais tu vois Vita, ne l'embrasse pas de ma part mais savoure ces instants. Nous nous reverrons de toute manière, mais d'ici là, je ne t'oublierais pas... » Annonça-t-elle en guise d'au revoir.

    Elle tourna les talons, plus légère. Vita ne pourrait plus la tourmenter, à présent, elle devait laisser s'éteindre ses sentiments. Cela dit, jamais elle ne cesserait de l'adorer pour ce qu'il était, sans idéaux, sans ce trop plein de tendresse qui la troublait. Quant à Adana, elle avait été heureuse de croiser son chemin. Elle savait que des êtres si différents d'elle ne pouvaient que l'aider à grandir et elle espérait sincèrement que cette rencontre n'était que les prémices de quelque chose de plus fort, de plus grand.

    HRP:
     



_________________



Speach: #000000 | Rapport du Matin | Présentation

Avatar (c)L, fond (c)Disney
Signature (c)L, fond (c)Disney


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4194-chaya#92680
avatar
PLAYER - MEMBRE DU MOIS


À mon sujet

Age : 16 Féminin
Nb de Messages : 802
Localisation : Prideland.

En savoir +
MessageSujet: Re: Love is Weakness   Mer 1 Aoû - 14:25


Love is weakness






Ce n'était pas tellement dans ses habitudes de jouer aux « messagères » pour une femelle qu'elle ne connaissait que depuis une vingtaine de minutes mais que voulez-vous, peut-être aurait-elle quelque chose d'intéressant à lui proposer ? Un présent ? Une faveur qui lui permettrait de voyager sur la Terre des Lions en toute quiétude ? Ou quelque chose dans le style ? Adana se gardait néanmoins réservée vis-à-vis du marchandage que pourrait lui faire Chayà. Si rien ne lui bénéficiait, alors elle n'aurait aucun mal à se refuser à elle.
Seulement, le tournant de leur conversation semblait avoir réveillé diverses facettes chez la noiraude. D'abord possessive et passionnée, puis calme et compréhensive … maintenant taquine et amicale sans le vouloir. La fille de Sadaka eut un petit sourire en coin, accordant un « Ainsi soit-il Adana. » face à l'avertissement quelque peu sérieux de la brune. Pas de surprise. Chayà ne serait pas étonnée de la voir se venger d'elle si elle osait quoi que ce soit sur le vagabond rouge. Adana se détendit totalement et définitivement, consciente que les conditions étaient posées. Désormais, elle n'attendait plus qu'une chose : la proposition de sa cadette. Un autre sujet de conversation qui serait sûrement encore délicat à ses yeux, au vu de la personnalité rebelle de la fille de Kimiria.
La réaction de la demoiselle d'ébène n'avait de cesse de la surprendre et cette fois-ci ne fut pas une exception. Au lieu de discuter de son « projet », la lionne annonça ce qui semblait être un au revoir :

« Ne tiens plus rigueur de cela, profites plutôt de la vie que tu veux mener. J'ai été heureuse de te rencontrer Adana, et si jamais tu vois Vita, ne l'embrasse pas de ma part mais savoure ces instants. Nous nous reverrons de toute manière, mais d'ici là, je ne t'oublierais pas ... »

Tiens, tiens. Elle ne voulait plus ? Ça ne dérangeait pas tant que ça la Mositu. Alors, cette dernière hocha la tête pour confirmer ses dires, en accord avec ses pensées. Vu qu'elle traînait assez souvent sur Prideland, elle recroiserait sûrement Chayà de façon involontaire. Elle n'avait aucune raison de s'agacer à l'idée de la revoir. Cela lui ferait le même effet que de croiser Aiyanna, Ukarimu, Inuwa ou Awena. Quant à Vita … Pas besoin de le lui rappeler … De toute manière elle n'aurait pas attendu la permission de Chayà pour profiter de la présence de son acolyte comme jamais. Il y avait des choses qui ne se contrôlaient pas et encore moins ses nombreuses rencontres et aventures avec le fils du feu. C'était encore trop tôt, sûrement, pour donner un nom à ce qu'elle éprouvait pour lui.

« Parfait. A la prochaine alors. » lâcha la voyageuse aux prunelles dorées, tandis que Chayà tournait les talons, désireuse de s'en aller.

La brune ne l'en empêcha pas, au contraire. Elle s'installa confortablement sur sa roche chaude et enroula sa queue autour des pattes par instinct. S'en retournant à son activité d'origine. Du coin de l'oeil, elle voyait Chayà rétrécir à mesure qu'elle s'éloigne de l'étang et, encore étonnée de l'avoir rencontrée, elle se rendait compte désormais que Vita avait peut-être un entourage à lui, dont elle ignorait l'existence. Dans un premier temps, elle plissa les yeux, suspicieuse. Elle surveillerait attentivement ses fréquentations. Pas comme une mère, non, plutôt comme une amie très proche le ferait. Peut-être un p'tit peu plus.


ADANA
Mositu
CHAYA
Pridelander
©️ Halloween sur Never-Utopia


    HRP+ Fin du rp, merci à toi copine/rivale ! Twisted Evil I love you
    passe sur le discord, j'ai des trucs pour toi

_________________
Baisse d'activité à partir de Septembre, je ne répondrais aux RPs que pendant les week-end.

Crédits : Kuona.
Adana se rebelle en SeaGreen.

Amon conseille en GoldenRod.
Imani s'émerveille en Orchid.
Asani se rebelle en LightSlateGray.
Kito panique en #000000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3968-adana-je-ne-reve-que-de-l

Contenu sponsorisé


À mon sujet

En savoir +
MessageSujet: Re: Love is Weakness   

Revenir en haut Aller en bas
 
Love is Weakness
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» jonas lafayette ► love is weakness
» Leroy J. Jackson ㄨ Magic is power, love is weakness.
» Regina Mills + love is weakness, unless if it is returned.
» Adrianna ◊ love is weakness
» Evanora Zelena West ~ The Wicked Witch " Love is weakness "

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Lion King RPG :: 
Crédits - Archives - Partenaires
 :: 
Archives & Choses Perdues
 :: CHAPITRE VIII
-