Informations
Topsites

Votez et réclamez vos points ICI !

Réseaux
Crédits

Bannière dessinée par Yetsa, Dhalahi, Shasta & Soto

Design & Codage © Tadji, Soto & Angola

Musique du lecteur © Adrian von Ziegler Law of the Jungle

Optimisé pour Mozilla Firefox

Jeu déconseillé aux -12 ans

AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Events & RPs Importants
Ne ratez pas ...
Jetez un œil à la liste des rôles importants disponibles au sein des clans.
Venez tenter les RP Missions !
Laissez un commentaire sur notre Livre d'Or !

Partagez | 
 

 Les Ombres de la Brume...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
PLAYER03


À mon sujet

Age : 30 Féminin
Nb de Messages : 122
En savoir +
MessageSujet: Les Ombres de la Brume...   Mer 21 Fév - 15:32

Les Ombres de la Brume...


Waban c’était aventuré dans ces montagnes qui lui avait temps tendu les bras depuis qu’il les avait vue, de loin. Elles étaient grise, humide, et ces nuages qui s’y accrochaient leur donnaient un air des plus mystérieux. De quoi titiller la curiosité du grand lion gris. Alors que le groupe c’était installé aux pieds de ses géantes rocailleuse, le grand lion avait décidé d’aller y faire un tour, durant la nuit. Et ce, malgré le brouillard qui promettait d’être dense. Mais qu’importe. La montagne, ça le connaissait. Son père lui avait appris à se repérer parmi les roches et les reliefs, et ce, même en période de brouillard, afin qu’il ne se perde pas. Mais même si cela faisait bien longtemps qu’il ne l’avait plus fait, il avait confiance en ces capacités.
Ainsi il avait prévenu la veille de son escapade, précisant bien qu’il risquait de rester plus longtemps que prévu. Juste une histoire de ce ressourcer ? De profiter de l’humidité des lieux, comme d’un répit face au soleil ardent de la terre des lions ?… Sans aucun doute.

Quoi qu’il en soit, sa viré nocturne l’emmena bien loin sur ses pentes escarpé. Il marchait d’un pas sûr, les oreilles en alerte, et le regard rivé droit devant lui. Il était comme une ombre fantomatique au milieu de la brume épaisse, et comptait bien profiter de l’occasion pour ramener au campement une chèvre des montagnes, alors que le jour avait commencé à se lever. Il était sûr que cela pourrait bien raviver d’ancien souvenir chez Tadewi, et autant ne pas se mentir. Cette viande là lui manquait. Seulement voila. Lui qui pensait faire une chasse tranquille, a profiter de ce brouillard épais, tomba sur une découverte bien morbide. Là, face à lui gisait un lapin ensanglanté. Le pauvre animal avait vraisemblablement été tué à coups de crocs à en voir ses blessures. Seulement voila. Il n’y avait pas la moindre trace de repas sur lui. Celui qui l’avait tué, ne l’avait vraisemblablement pas fait pour manger. A moins qu’il l’ait entendu approcher ?… Non… Sinon il aurait entendu la mise à mort. Ce qui n’avait pas été le cas et l’animal semblait mort depuis un moment déjà… Waban leva une patte et retourna la carcasse, histoire de constater que personne ne l’avait toucher, puis fronça les sourcils… Il n’aimait pas ça. C’était un gâchis. Un gâchis de vie, une mort qui ne servait absolument à rien.

Par pur réflexe il regarda autour de lui, les oreilles toujours aussi droite… Puis se remit en route après avoir prit le lapin, la tête dans l’alignement de son dos, sa queue remuant doucement dans le silence des lieux. Si cette trouvaille l’agaçait, il se disait que cela pourrait convenir à Ceset. Mais soit. Il avait toujours une chèvre à trouver. Seulement, ces pas finirent par le mener sur une autre carcasse de lapin, tout aussi mal empois de part les coups, mais nullement entamé. Agacé il laissa échapper un grognement léger et entreprit de le prendre. Bon. Finalement ce ne sera pas de la chèvre qu’ils mangeraient à se rythme. Mais bien du lapin. D’autant plus qu’il tomba sur deux autres carcasses. S’il avait prit la troisième, il resta bloqué devant la dernière. Celle-ci était encore fraiche. S’il n’avait pas entendu l’attaque, le sang coulait encore des plaies, et l’animal dégageait encore un peu de chaleur. Bien bien. Il déposa les autres carcasses et renifla l’air. Si dans un premier temps il profita de l’air pur des montagnes, il sentit rapidement une présence. Et ce n’était certainement pas un lion. L’odeur lui rappelait vaguement quelque chose mais il était incapable de mettre un nom dessus. Plaquant aussitôt les oreilles, il regarda de nouveau autour de lui, cherchant un indice, quelque chose… Mais ce fut une ombre qu’il aperçue. Ou qu’il crut apercevoir ? Aussitôt il plissa les yeux et laissa échapper un nouveau grognement, ses griffes sortant de ses fourreaux, et ses crocs luisant légèrement sous la faible lueur matinal.

- Qui que vous soyez, je vous suggère fortement de vous montrer. Je suis certain que vous n’aimeriez pas que j’aille moi-même vous débusquer…

Il avait prit soin à élever la voix pour se faire entendre. Pour montrer qu’il n’était pas dupe. Pas d’humeur non plus. Celui ou celle qui avait fait ça, allait vite le regretter. Mais le lion gris avait bien l’intention de lui en faire baver de plus belle s’il ne se montrait pas de lui-même.

Un silence pesant suivit ses paroles, malgré le léger grondement qu’il laissait échapper. Sur ses gardes il s’attendait à tout. Principalement à une attaque vicieuse, venant par derrière. Il était prêt à réagir au quart de tour. Seulement voila. Ce fut un rire qui finit par l’atteindre. Un rire des plus lugubre d’ailleurs…

- Faut-il seulement que tu me retrouves. Je ne suis pas assez stupide pour me jeter dans les griffes d’un lion. De plus, tu es sur mon territoire. Tu n’es pas dans ton environnement. Comment comptes-tu réussir à me débusquer ? Hm ? Et même si tu le parvenais… je suis bien plus agile que toi sur ce terrain. Je ne suis pas sûr que tu puisses déplacer ta sale graisse…

- On verra bien ça. Mais ne venez pas à pleurer, je vous ai prévenu.

Waban était à présent certain qu’il ne s’agissait pas d’un lion maintenant. Pour l’insulter de la sorte… Ou alors c’était un lion Hermite qui ne supportait plus les siens ? Dans tout les cas, il avait bien compris que sa cible connaissait bien les montagnes. Malgré ses oreilles aux aguets il n’avait pas sut déterminer la direction à prendre. Alors sans chercher plus loin il choisit de prendre la direction où il avait crut voir une Ombre. Avec un peu de chance…

La poursuite débuta ainsi. Et l’autre semblait bien s’en amuser, faisant parfois des apparitions rapide au milieu de la Brume. Des apparitions trop rapide pour bien déterminer la silhouette, bien qu’il ait put se faire une idée de la taille. Il était petit. Bien plus petit que lui. Un Léopard ? Cela expliquerait sans problème sa haine du lion. Et ce qu’il lui réservait pour lui faire rentrer dans le crâne que les lapins n’étaient pas des jouets n’allait pas arranger les choses, ça c’était certain.
Waban était passé du trot à la couse, prouvant par la même occasion son aisance sur ses chemins escarpé qui prit de cours sa proie, puisqu’il avait arrêté de rire en le voyant faire de la sorte. Ses apparitions firent bien moindre suite à ça, et moins furtive, comme s’il l’avait prit de cours. Parfait.
Mais alors qu’il avait aperçut l’ombre du Léopard sur sa droite, une autre titilla sa vue sur sa gauche. Plus nette, plus proche aussi. Sans chercher à comprendre il avait bifurquer pour la prendre pour cible… Puis il bondit pour atterrir sur le félin et…

Le grand lion du vent rentra ses griffes au dernier moment, et écarta les pattes pour ne pas toucher le félin qu’il avait prit pour cible. Il dut freiner sec dans son mouvement, en ce rendant finalement compte que ce n’était pas la personne qu’il cherchait. Oh non. Figé par la suite, nez à nez avec une lionne, il restait là à la fixer avec des grands yeux ronds… La lionne possédait une fourrure claire, aux marquages particuliers qu’il n’avait même jamais vue auparavant. Elle semblait aussi encore jeune, bien que presque adulte ?… Quoi qu’il en soit, ce n’était nullement sa proie.

- Heu ! …. Je suis désolé ! C’est pas vous que je visais !….

Il se recula de quelques pas, pour éviter que la situation soit encore plus étrange, puis reprit…

- Je suis vraiment désolé… Je poursuivais un léopard je crois…. A la base…

Il fit une moue, se disant qu’il allait s’en prendre plein la figure pour le coup…
Codage par Libella sur Graphiorum

_________________
Waban s'amuse en Dimgrey

PrésentationRecherche rpGalerie
Avatar @ Fleck // signature @ Kilauea
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t5108-waban
avatar
PLAYER01


À mon sujet

Age : 19 Féminin
Nb de Messages : 63
En savoir +
MessageSujet: Re: Les Ombres de la Brume...   Sam 24 Fév - 1:35

Les Ombres de la brume
@Waban

S'aventurer aussi loin et alors que le soleil commençait à descendre n'était pas forcément une excellente idée, mais c'était là ce que souhaitait faire Vaati et c'était là ce que Vaati avait fait. Parcourant la plaine de Freeland, étendue de verdure à laquelle elle avait finit par s'habituer, la fille des sables arrivait en vue de ces étranges choses dressées au loin quand le soleil s'en était allé.

L'oeil d'Hanash se dressait toujours dans le ciel, éclairant l'obscurité et veillant sur elle, mais Vaati sentait de moins en moins son doux regard alors qu'elle s'avançait sous le couvert des arbres, ces morceaux de bois étranges qu'elle n'avait jamais vu aussi grand ni en aussi grande quantité... Petit à petit, la lionne s'enfonçait dans les bois, distinguant de moins en moins le ciel, se tendant au moindre bruit suspect qui se faisait entendre autour d'elle ; se répétant qu'elle était une marche-aurore et que ses marquages la protégeaient des mauvais esprits qu'elle sentait se mouvoir tout autour d'elle...

Au bout d'un moment, une brume épaisse commença à s'élever autour d'elle, et c'est à ce moment là que Vaati commença à douter d'elle-même, de la direction à prendre, et d'où elle se trouvait. Les mauvais esprits tentaient sûrement de l'atteindre, de lui jouer un tour... Et en la perdant sur les routes inconnues ! Si seulement elle pouvait distinguer les étoiles entre les branchages, alors elle pourrait se guider... Tendue, angoissée, sursautant au moindre craquement, Vaati entreprit d'un pas pressé de gravir la pente qui lui faisait face pour s'élever et tenter de distinguer la carte du ciel.

Le temps passait sans qu'elle ne le remarque, priant que ses marques éloignent les mauvais esprits, la fatigue troublant ses sens et troublant sa vision, lui faisant voir des ombres là où il n'y avait qu'une plante troublée par le vent... Le bruissement des arbres autour d'elle semblait presque menaçant... Vaati se mit à accélérer la cadence, et c'est à ce moment que les ombres lui bondirent dessus.

La Sahaaykas recula d'un bond tandis que la massive silhouette lui bloquait le passage et avait manqué de peu de l'écraser : les mauvais esprits étai-oh, attendez. Mais, c'était un lion, ça, non ? Ses yeux violets écarquillés par la surprise de cette apparition, le coeur battant à tout rompre et le corps tendu comme un élastique prêt à éclater, l'adolescente des sables fixait l'individu qui faisait de même.

- BAAAA !

- Heu ! …. Je suis désolé ! C’est pas vous que je visais !…. Je suis vraiment désolé… Je poursuivais un léopard je crois…. A la base…

Bon sang il avait manqué de lui faire exploser le coeur ! C'était qui, cet énergumène géant avec une... Vaati n'avait jamais vu autant de crinière chez un individu. Ça faisait presque peur... Surtout chez une lionne habituée à peu en voir.

- Pazda mazga ! Quel est ton problème ?!

Surprise, Vaati se concentrait sur les paroles de l'inconnu pour se calmer, mais c'était un peu compliqué. Comment ça, il suivait un léopard et l'attaquait elle ?!
©️ 2981 12289 0

_________________
She was favored by the desert, and that favor didn't end just because she was leaving.
A sea of sand followed, eager to replace her homeland.



Kit (c) Tatous/Rána & Kozmotis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4538-vaati-may-your-roads-lead
avatar
PLAYER03


À mon sujet

Age : 30 Féminin
Nb de Messages : 122
En savoir +
MessageSujet: Re: Les Ombres de la Brume...   Sam 24 Fév - 18:46

Les Ombres de la Brume...


Waban ce sentait un peu stupide pour le coup. Visiblement il avait un peu rouillé à force de fouler les plaines. Il c’était fait avoir par les pièges de la montagne et de la Brume, et avait manqué de s’attaquer à une lionne qui ne semblait nullement lié à sa proie. Mais s’il fut perturbé par la situation, son attention fut porté par toute autre chose. La lionne portait déjà d’étrange marquage sur le corps, marquages qu’il n’avait jamais vue avant, mais en plus elle… Parlait un autre dialecte ?
Bougeant pas de sa place il avait haussé un sourcil face à ses premiers mots avant de secouer la tête, tout penaud. Son problème hein ? En tout cas, à la base ce n’était pas elle…

- Nan… Nan… Enfin… Je suis désolé. J’étais lancé à la poursuite d’un Léopard et je me suis laissé avoir par la Brume. J’ai crue un instant qu’il était à votre place. En faites…

Ah qu’il avait pas l’air fin à cet instant…

- Je me suis fait avoir comme un bleu…

Il fit une moue désabusé avant que le rire de l’autre félin ne se fasse entendre à travers le brouillard. Aussitôt le lion gris plaqua les oreilles qui disparurent dans son épaisse toison anthracite. Il c’était rapidement retourné, observant le brouillard d’un œil attentif… Mais rien. Pas la moindre ombre. Cette fois-ci il ne semblait pas vouloir faire la même erreur.

- Je l’avais presque p’tin…

- Que tu crois ! Tu vas te fatiguer pour rien sac à graisse.

Mouai. Il continuait donc ses provocations en prenant soin de ne plus jouer avec le feu. Dommage. Mais peut-être que la lionne pourrait l’aider ? Il tourna la tête et la regarda de nouveau…

- Cet énergumène s’amuse à tuer les lapins, simplement pour s’amuser de leur mort. A la base je le poursuivais pour essayer de lui faire passer l’envie de recommencer…

Quel gâchis de vie… Déjà avant ça l’agaçait de tuer si ce n’était pas pour se nourrir derrière. Maintenant que Hex avait rejoint son voyage il le croyait d’autant plus. Surtout qu’il avait promis au rongeur de ne jamais faillir à ce niveau là. Alors voir un Léopard… Ou autre carnivore d’ailleurs, tuer simplement pour tuer, pour montrer leur supériorité sur ces frêles créatures l’agaçait grandement.

- Je sais que c’est peut-être trop demandé, après ce que je vous ai fais… Mais… Vous pourriez peut-être m’aider ?

Avec un peu de chance…
Codage par Libella sur Graphiorum

_________________
Waban s'amuse en Dimgrey

PrésentationRecherche rpGalerie
Avatar @ Fleck // signature @ Kilauea
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t5108-waban
avatar
PLAYER01


À mon sujet

Age : 19 Féminin
Nb de Messages : 63
En savoir +
MessageSujet: Re: Les Ombres de la Brume...   Mar 20 Mar - 3:50

Les Ombres de la brume
@Waban

- Nan… Nan… Enfin… Je suis désolé. J’étais lancé à la poursuite d’un Léopard et je me suis laissé avoir par la Brume. J’ai crue un instant qu’il était à votre place. En faites… Je me suis fait avoir comme un bleu.

Mais qu'est-ce que c'était que cette histoire ?! Un sourcil levé et un air peu aimable peint sur le visage, Vaati écoutait tout de même ce que l'étrange géant poilu avait à dire. Et elle aurait définitivement besoin d'un peu plus d'explications pour lui pardonner ce coup qu'il venait de lui faire ! Bon, il était vrai que l'air tout penaud de ce type aurait pu, dans une certaine mesure, lui donner l'air sympathique. Au moins, il était désolé.

- Je l’avais presque p’tin…

La fille des sables se calmait un peu au fur et à mesure, mais cela ne voulait pas dire qu'elle n'était pas ennuyée par ce qui venait de se passer. Ses oreilles toujours plaquées contre son crâne pour marquer sa désapprobation, elle ne comprenait d'ailleurs pas un des termes employé par son interlocuteur et cela l'ennuyait. Qu'est-ce que ça voulait dire, p'tain ?

- Que tu crois ! Tu vas te fatiguer pour rien sac à graisse.

Qu'est-ce que c'éta-l'excusez de l'inconnu gris était-elle donc vraie ? Quoi qu'il en fut, Vaati n'était pas d'humeur à se laisser abuser par un mauvais esprit un peu trop rieur et ce fut avec force, rapidité et contrariété qu'elle lança :

- Tush ! Pésti, ap' stákso !

Non mais oh, elle n'allait pas le laisser faire la loi ! Elle était une marcheuse d'aurores, une sahaayka affrontant les mauvais esprits, elle n'avait pas peur de lui et n'allait pas se laisser marcher sur les pattes sans dire mot ! Fixant pendant quelques secondes la direction d'où provenait la voix, Vaati reposa finalement son regard violacé sur son interlocuteur.

- Cet énergumène s’amuse à tuer les lapins, simplement pour s’amuser de leur mort. A la base je le poursuivais pour essayer de lui faire passer l’envie de recommencer… Je sais que c’est peut-être trop demandé, après ce que je vous ai fais… Mais… Vous pourriez peut-être m’aider ?

Alors qu'elle allait lui répondre non d'une traite, la fille des dunes se ravisa, frissonnante dans la brume glacée. Pourquoi l'envoyer directement voir ailleurs quand il pouvait lui être utile, n'est-ce pas ? S'il était parvenu jusque ici, avec un peu de chance, peut-être pourrait-il l'aider à retrouver son chemin ? A moins qu'il ne fut, évidemment, tout aussi perdu qu'elle... Au moins, c'était quelque chose à tenter.

- Je peux, mais tu dois m'aider ausssi. Ssi tu acceptes de m'aider à retourner ssur la plaine de Freeland, ou au moins à retrrouver le ciel parmi les arbres, alors je t'aiderais ausssi.

Maintenant qu'on lui avait appris ce langage, s'exprimer était plus facile, bien qu'elle trouva que cela sonnait encore un peu étrange... Qu'importe. Vaati espérait avoir été clair et que son interlocuteur dont elle ne connaissait pas le nom viendrait à accepter. Un léopard... Vu l'heure et son comportement, la lionne des sables se tournait bien plus vers l'idée d'un mauvais esprit, à la forme vaguement féline peut-être, qu'un véritable individu... Mais qu'importe, elle n'était pas contre s'en débarrasser et ce grand gris avait de la chance : Chasser ces saletés, c'était dans ses gênes... Ou plutôt, dans ses marques.

- Alors ?

La lionne planta son regard d’améthyste dans celui de l'inconnu et attendit.
©️ 2981 12289 0

[[ Désolée pour le retard et l'absence de la qualité de la réponse ! ]]

_________________
She was favored by the desert, and that favor didn't end just because she was leaving.
A sea of sand followed, eager to replace her homeland.



Kit (c) Tatous/Rána & Kozmotis


Dernière édition par Vaati le Mer 11 Avr - 20:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4538-vaati-may-your-roads-lead
avatar
PLAYER03


À mon sujet

Age : 30 Féminin
Nb de Messages : 122
En savoir +
MessageSujet: Re: Les Ombres de la Brume...   Mar 20 Mar - 19:56

Les Ombres de la Brume...


Waban avait bien remarqué ses mots complètement étranger, et cet accent qu’elle avait. En d’autre circonstance il lui aurait fait un compliment vis-à-vis de ça. Mais pour le moment, il avait un félin à dérouiller. Et d’ailleurs en parlant de lui, sa voix c’était de nouveau fait entendre pour se moquer directement de lui. Hmph… Il allait répondre, mais la lionne le fit à sa place, hurlant dans un langage donc inconnu. Il la regarda, un sourcil arqué. Bon, au moins l’autre était resté muet. Surement surprit par ça.
Le lion gris prit donc le temps d’expliquer la situation à la lionne, avant de lui demander si elle pouvait lui venir en aide pour traquer cet enfoiré. Elle reprit aussitôt la parole, après avoir semblé peut apte à répondre positivement, lui proposant son aide en retour du sien. Voila un compromit qui lui semblait des plus normal. Si elle était perdue en ces lieux, dans tout les cas il ne pourrait pas la laisser dans la panade comme ça. Ça aurait été hors de ses capacités.

- Cela me semble normal. Mais vous savez, si vous êtes perdu, même si vous aviez refusé je vous aurais aidé.

Là il s’agissait de courser un léopard. Ce n’était pas particulièrement vital pour eux. Enfin, ça l’étais pour les lapins qui vivaient en ces lieux. Le cycle de la vie était chose importante, et tuer un trop grand nombre était dangereux pour la zone. Autant pour la faune, que pour la flore, et donc l’équilibre global.
Quoi qu’il en soit, il baissa d’un ton pour ne pas se faire entendre de l’autre…

- Mais je vous remercie pour cette aide précieuse. Ce qu’il faudrait c’est de pouvoir le coincer. Je sais comment disparaitre dans un tel environnement. Est-ce que vous pourriez l’attirer ? Le titiller ? Je ne serais pas loin. Et je pourrais plus facilement le localiser ainsi et m’approcher sans qu’il fuit. Enfin. En espérant qu’il m’oublie bien sûr….

Il se tue, réfléchissant un instant comment il pourrait-être oublié… Hm. Il faudrait qu’il pense que le gris parte pour de bon et laisse tomber la traque. Mais comment pouvait-il croire qu’il parte sans une raison valable ? Alors dans ce cas il fallait une dispute. Oh oui. Une dispute et des menaces entre eux deux. Et vue la colère qu’elle avait à son sujet, après son erreur, ce serait sans doute facile pour elle de se défouler ainsi.

- Peut-être pourrions nous lui faire croire à une mauvaise entente entre nous ?… Il faudrait une bonne grosse dispute. Qui pourrait lui faire penser que je sois dans l’obligation de partir d’ici. Ainsi je pourrais disparaitre. Après ce sera à vous de capter son attention, qu’il m’oublie. Vous n’aurez donc pas à bouger d’ici, et donc vous ne risquerez pas de vous perdre plus encore.

Il la regardait avec sérieux. Il était sûr de lui et espérait qu’elle accepte son plan. Auquel cas il ne voyait pas vraiment comment il pourrait faire. Poursuivre de nouveau le léopard ? Sur un tel terrain il risquait de perdre la lionne en route. Et puis le léopard n’allait pas se risquer de nouveau a jouer avec le feu, maintenant qu’il connaissait ses capacités au milieu de la caillasse…
Codage par Libella sur Graphiorum


hrp:
 

_________________
Waban s'amuse en Dimgrey

PrésentationRecherche rpGalerie
Avatar @ Fleck // signature @ Kilauea
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t5108-waban
avatar
PLAYER01


À mon sujet

Age : 19 Féminin
Nb de Messages : 63
En savoir +
MessageSujet: Re: Les Ombres de la Brume...   Mer 11 Avr - 20:41

Les Ombres de la brume
@Waban

- Peut-être pourrions nous lui faire croire à une mauvaise entente entre nous ?… Il faudrait une bonne grosse dispute. Qui pourrait lui faire penser que je sois dans l’obligation de partir d’ici. Ainsi je pourrais disparaître. Après ce sera à vous de capter son attention, qu’il m’oublie. Vous n’aurez donc pas à bouger d’ici, et donc vous ne risquerez pas de vous perdre plus encore.

Alors... C'était donc cela, le plan ? Se disputer et ensuite, attirer le cruel inconnu qui errait dans la forêt ? Hm... Vaati garda le silence pendant quelques instants, observant le lion gris au nom de... de... Tiens, c'est vrai qu'elle ne savait même pas comment il s'appelait... Se perdant dans ses réflexions, la jeune adulte observait les marques et le corps du lion comme si elle eut pu y deviner son nom... Et n'y parvint guère, bien au contraire. Au moins, il n'avait pas l'air méchant - se proposant même de l'aider qu'elle lui rende la pareille ou non...

Vaati hocha la tête, lui offrit un petit sourire, cligna des yeux... Et déchaîna le venin de la Déesse sur ce lion qu'elle connaissait à peine.

- Quoi ?! NÉI !

Ses yeux violacés étaient planté dans les siens ; elle fronçait les sourcils.

- SSOMBRE IDIOT, POUR QUI TE PRENDS-TU ? TU ME SSAUTES DESSSUS ET TU M'ANNONCES DE PAREILLES CHOSES ?!

Espérant jouer de manière correcte la comédie qu'ils venaient de mettre en scène, Vaati haussa grandement le ton et utilisa toute la colère dissimulée en elle pour s'exprimer. Son visage était-il assez menaçant ? Elle l'espérait. Montrant les crocs, la lionne des sables reprit sa magouille. Elle espérait faire en sorte que le léopard croit qu'elle enrageait pour les paroles que lui-même n'avait pu entendre... Cela ne rendrait la scène que plus réaliste. Ou du moins, c'est ce qu'elle espérait.

- Je les connais, les lions comme toi ! Je n'ai pas besoin de ton aide, ni de perssonne, alors VA T'EN ! ÁU HIDI ! Retourne courir après je-ne-sssais quel mauvais esssprits et LAISSSE MOI TRANQUILLE !

Faisant bien attention à garder les griffes soigneusement rentrées, Vaati se permit même de lui filer un coup de patte sur le museau.

- Pars, et je n'ai pas besoin d'aide, ssurtout pas la tienne ! ALLEZ, U HAY ! Je retrouverais mon chemin sseule !

Cette fois, la lionne des sables leva la patte et sortit les griffes, comme une menace qu'elle n'hésiterait pas à s'en servir, laissant échapper de temps à autre des sifflements furieux. Avait-elle été assez convaincante ? Elle espérait ! C'était, au fond, plutôt amusant comme situation... Si on oubliait la raison principale pour laquelle ils faisaient cela.

©️ 2981 12289 0

_________________
She was favored by the desert, and that favor didn't end just because she was leaving.
A sea of sand followed, eager to replace her homeland.



Kit (c) Tatous/Rána & Kozmotis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4538-vaati-may-your-roads-lead
avatar
PLAYER03


À mon sujet

Age : 30 Féminin
Nb de Messages : 122
En savoir +
MessageSujet: Re: Les Ombres de la Brume...   Jeu 12 Avr - 21:19

Les Ombres de la Brume...


Le truc bien avec la brume, c’est qu’il est bien plus facile de faire semblant. Le manque de vision était en soit un avantage certain. Un silence c’était installé entre les deux lions après qu’il eut parlé. Et la lionne acquiesça simplement, se préparant sans doute au rôle qu’il lui avait demandé de faire. Elle lui fit un sourire, puis elle se mit aussitôt dans son rôle faisant donc la lionne outrée.
Waban n’avait pas attendu bien longtemps pour le sien et redressa la tête en haussant un sourcil. Puis elle commença réellement à déverser sa colère, qui devait surement être alimenté par la situation dans laquelle il c’était mit quelques minutes auparavant. Par contre… Par le vent, que son accent était agréable à son oreille. Montrant les crocs, elle jouait plutôt bien son rôle. Lorsqu’elle reprit la parole, il leva les yeux au ciel et secoua la tête. Mais au moment ou il voulut répondre il se mangeât un coup de patte. Oh ! Bon elle était sans griffe, mais… Il pouvait la compter parmi les nombreuse « baffes » qu’il c’était prit au cours de sa vie ?

Il secoua de nouveau négativement la tête.

- Tssh… Fallait pas le prendre comme ça hein. Mais ça va. De toute façon ça vaux même pas le coup.

Il se mit en mouvement, continuant de pester, bien qu’il lui fit un clin d’œil discret. Il s’engouffra alors dans la brume, et rapidement son ombre disparut. Il fallait qu’il saisisse sa chance. Il avait de l’expérience sur ce genre de terrain, il avait souvent affronté son frère à ce jeu d’ailleurs, et avait souvent gagné. De plus, il n’y avait pas une zig de vent. Tout était donc figé dans l’air. Même les odeurs semblaient rester des heures durant alors que son propriétaire n’avait fait que passer. Oh oui… Les Brumes des montagnes étaient des phénomènes bien étrange, mais plutôt pratique.
Sans un bruit, le lion gris entreprit de faire un grand tour, en passant par derrière la lionne, et se retrouva finalement à l’opposé de l’endroit où il était parti. Il était sûr que le Léopard avait cherché à le suivre et donc avait prit la direction opposé. Et à ne pas pouvoir le suivre, il finirait par se retourner sur l’autre Lionne, pour voir s’il pouvait s’amuser à la chercher. En se mettant plus en danger puisqu’elle n’était pas des montagnes, contrairement à lui.

Le silence était retombé sur la zone. Ce silence étrange et quelque peu pesant… Mais il ne dura pas bien longtemps. Un caillou fut percuter et roula un peu le long de la pente. Puis le rire agaçant de la bête se fit de nouveau entendre. Il avait donc jeté son dévolu sur la lionne, sans même avoir cherché de le suivre lui ? Ah ! Purée… Trop facile. Sans doute avait-il était touché par l’histoire de mauvais esprit…

- Alors comme ça les mauvais esprits ne te font pas peur ma jolie ?… Tu devrais pourtant. Qui sait ce qu’ils sont capable de faire, surtout dans un paysage aussi particulier que celui-ci. La Brume n’est pas l’ami des lions. Tu devrais le savoir… Héhéhé…

Un vrai jeu d’enfant, finalement de le chopper celui-là… Peut-être était-il encore jeune. Peut-être se pensait-il être le roi de ce territoire et que par conséquent, il pouvait faire tout ce qu’il voulait. Peut-être se pensait-il intouchable, même si sa croyance fut un instant ébranlé. Dans tout les cas, Waban commençait à avoir une idée de la position de l’imbécile à tâche. Il se remit en mouvement, se faisant le plus petit possible, comme s’il chassait son prochain repas…

- Et puis, tu te prends pour un serpent à siffler comme ça à chaque S ? C’est n’importe quoi… Vous avez vraiment des idées bizarres, vous les lions…
Codage par Libella sur Graphiorum

_________________
Waban s'amuse en Dimgrey

PrésentationRecherche rpGalerie
Avatar @ Fleck // signature @ Kilauea
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t5108-waban
avatar
PLAYER01


À mon sujet

Age : 19 Féminin
Nb de Messages : 63
En savoir +
MessageSujet: Re: Les Ombres de la Brume...   Sam 14 Avr - 2:59

Les Ombres de la brume
@Waban

Leur étrange plan quelque peu farfelu avait-il marché ? Quoi qu'il en soit, le lion gris s'était finalement résolu à quitter la scène pour agir dans les coulisses, comme ils l'avaient prévus et prémédités. Bon, et bien, maintenant...

Vaati ne relâchait pas le moindre de ses muscles, regardant l'inconnu disparaître dans la brume comme si elle eu surveillée qu'il n'ai pas eu envie de revenir. Dans le doute, la lionne des sables avait décidée qu'elle n'abandonnerait pas son rôle avant que le mauvais esprit eut-été chassé, et n'avait donc pas fini de jouer la comédie.

Pourtant, elle n'entendait maintenant plus rien. Nul oiseau ne chantait, ni pierre ne crissait, nul arbre ne craquait sous le souffle du vent nocturne. La nappe de brouillard, autrefois dérangée par les mouvements, se reposait avec calme et léthargie sur les alentours, les plongeant à nouveau dans l'immobilité... Le coeur sembla battre plus rapidement à la jeune adulte, si bien qu'elle fut rapidement persuadée qu'elle allait subir, dans les minutes qui suivait, une attaque rapide et efficace d'un de ces démons qu'elle se disait destinée à chasser. Une pierre dégringola, quelque part dans le brouillard, le son unique résonnant dans les bois muets. Était-ce là l'oeuvre de son allié, ou de celui qu'il poursuivait ?

- Alors comme ça les mauvais esprits ne te font pas peur ma jolie ?… Tu devrais pourtant. Qui sait ce qu’ils sont capable de faire, surtout dans un paysage aussi particulier que celui-ci. La Brume n’est pas l’ami des lions. Tu devrais le savoir… Héhéhé…

Vaati serra les mâchoires, non pas par crainte mais bien par colère et mépris.

- Les mauvais esssprits ne font peur à persssonne, Mawra. Vous êtes voués à la mort, à la défaite, à dissparaitre dans le néant qui vous a vu naître. Qu'importe le lieu où tu te terre avec lacheté : c'est bien cela qui fait votre similitude : Ta lasiwa

La diversion n'avait pas marché, et c'était désormais sur elle que cet idiot qui se dissimulait semblait avoir reporté son attention... Vaati laissa se peindre sur son visage un sourire en coin, par défi, par satisfaction peut-être aussi. Si le grand lion n'était pas un traître et ne l'avait pas abandonnée seule en ces lieux, se servant d'elle pour attirer le regard de l'autre individu le temps de fuir, alors il pourrait en profiter.
... Il ne l'avait pas abandonnée ici, pas vrai ?

- Et puis, tu te prends pour un serpent à siffler comme ça à chaque S ? C’est n’importe quoi… Vous avez vraiment des idées bizarres, vous les lions…

Cette fois cependant, l'esprit ne comprit pas exactement ce qu'il lui reprochait... Alors la lionne des dunes et des sables prit cela pour une simple tentative de provocation et ne pu s'empêcher de laisser échapper un petit rire moqueur. Il en était réduit à inventer des histoires pour la faire céder, et la flatter en la comparant à la déesse qu'elle vénérait ? C'était un bien piètre esprit mauvais qui lui faisait face, et on lui avait apprit depuis son avance à ne jamais écouter leurs paroles, peu importe qu'elles eurent l'air plus vraie que nature ou plus douloureuse que plaie.

- C'est aimable de ta part, mais tu ne sssais pas de quoi tu parles, et tu continues de t'enfoncer. Pourquoi ne pas persssissster dans ce petit jeu ? Il est bien ridicule, et te donne piètre image.

Avait-elle oubliée un mot ? Peut-être. Cela arrivait encore parfois et par inadvertance, malgré les cours intensifs que lui avaient offerts sa mère et Angola. De même, sa parente ne connaissait qu'une ancienne version de cette langue, et les phrases que Vaati libérait d'entre ses crocs étaient souvent d'une forme étrange dont elle ne voyait guère le problème.

En tout cas, parler à cet idiot et se moquer de lui était utile et lui permettait de se défouler un peu... Bien que le doute concernant son allié continua de croître quelque peu. Il avait l'air gentil, et malgré ses erreurs la Sahaayka ne pouvait que lui trouver un air qui donnait envie de lui faire confiance.

Restait à voir s'il s'agissait d'une bonne idée...

©️ 2981 12289 0

- Mawra : imbécile
- Ta lasiwa : "Vous êtes faibles"

_________________
She was favored by the desert, and that favor didn't end just because she was leaving.
A sea of sand followed, eager to replace her homeland.



Kit (c) Tatous/Rána & Kozmotis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4538-vaati-may-your-roads-lead
avatar
PLAYER03


À mon sujet

Age : 30 Féminin
Nb de Messages : 122
En savoir +
MessageSujet: Re: Les Ombres de la Brume...   Sam 14 Avr - 15:04

Les Ombres de la Brume...


Le moqueur sembla dans un premier temps ravis par la réaction de la lionne. Elle venait de mordre à son hameçon, et puisqu’elle était de base en colère à cause du mâle alors… Il allait pouvoir s’amuser et la ridiculiser plus encore. Du moins, en principe. Ou plutôt, du moins dans sa théorie.
Parce que dans sa deuxième tentative de l’insulter, elle sembla se calmer. Uh ?… Là pour le coup, le félin ne comprit pas vraiment. D’habitude les lions démarres toujours du tac au tac, et répondent à ses insultes de la manière qu’il le souhaite. Mais là… Il resta donc muet un instant, interdit, comprenant pas avant de reprendre, de tenter de réagir de retourner la situation.

- C’est donc juste ça que tu as trouvé à répondre à ça ? HAHAHA ! Pathétique. En plus tu as l’air bien pire que tout les autres de ton espèce. Tes paroles ne sont que vent, et certaines ne veulent même rien dire…

Il se mit à rire et elle put le sentir se déplacer autour d’elle. De nouveau il se risquait à jouer avec les ombres, persuadé que celle-ci serait juste incapable de le poursuivre. L’idiot se risqua à passer non loin d’ailleurs, laissant son rire détestable se faire entendre, et sa forme se dessiner parfaitement bien. Il s’agissait bien du physique d’un léopard, à peu de chose près qu’il semblait avoir une crête sur la tête et sur la nuque.

Puis derrière lui une ombre plus imposante apparut rapidement bondissant dessus. Le léopard lâcha un hurlement de surprise et roulèrent tout les deux au sol. Waban parvint à stabiliser rapidement leur mouvement, une patte sur le torse de sa cible et l’autre proche de la gorge, les griffes sorties de leur fourreau. La « chute » les emmena donc non loin de Vaati, mais plus en aval.

- Un Liard ?!…

Le gris fut des plus surprit en voyant la chose qu’il avait sous les pattes. Celui-ci n’osait d’ailleurs plus bouger, arborant un sourire effrayé. AH ! C’est qu’il faisait moins le malin maintenant le petit. Lui qui se croyait intouchable…

- Pitié…

Un faible son sortie de sa gueule alors qu’il réclamait pitié. Et son audace ne fit qu’agaçait plus encore le lion du vent. Waban montra les crocs et lâcha un grondement sourd pour lui intimer l’ordre de se taire. A ces yeux il valait mieux pour lui qu’il ne se la ramène plus. Ses victimes avaient-elles eut le loisir de lui implorer sa pitié ? Avait-il seulement des regrets vis-à-vis de ce qu’il venait de faire ?…

Alors non, Waban n’avait pas dans l’objectif de lui ôter la vie. Mais il souhaitait lui faire suffisamment peur pour qu’il y réfléchisse a deux fois avant de recommencer.

- Dites moi, Mademoiselle.- Il redressa la tête et tourna le regard dans la direction de la femelle - Avez-vous une idée de ce que l’on pourrait lui faire subir ?- Il se demandait d’ailleurs ce qu’elle pouvait penser de tout ça. Puis il reporta son regard vers le félin - On pourrait peut-être commencer par lui arracher les Vibrisse…

Il plissa les yeux, et fronça les sourcils alors que le Liard tentait de se faire le plus petit possible, tremblant de tout ses membres. Il avait bien l’air ridicule ainsi. Mais où avait-il bien put mettre toute cette arrogance ?!
Codage par Libella sur Graphiorum

_________________
Waban s'amuse en Dimgrey

PrésentationRecherche rpGalerie
Avatar @ Fleck // signature @ Kilauea
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t5108-waban
avatar
PLAYER01


À mon sujet

Age : 19 Féminin
Nb de Messages : 63
En savoir +
MessageSujet: Re: Les Ombres de la Brume...   Mer 18 Avr - 1:22

Les Ombres de la brume
@Waban

C'était trop faible pour oser se montrer, trop lâche pour oser agir, et pourtant ça continuait de blablater dissimulé dans les ombres, laissant de temps à autre apercevoir un corps étrange aux connaissances de Vaati, et qui ne lui faisait penser qu'à un ersatz de lion mal imité. Bon sang, elle était tombée sur le pire des esprits, s'en devenait singulièrement gênant pour lui !

Cependant, le grand mâle gris ne l'avait pas trahie. Son ombre trancha la brume alors qu'il s'en prenait à leur adversaire, tout deux s'entremêlant et roulant un peu plus loin de Vaati alors que celle-ci prenait garde à ne pas rester sur leur chemin. Ainsi donc, l'allié inconnu semblait avoir raison, pensait-elle en observant la scène : celui qui les attaquait n'avait rien d'un esprit et c'était, en soi, une bonne chose pour eux : la lionne des sables n'aurait pas souhaité et même à son pire ennemi d'être aussi médiocre que ce type qui s'amusait en pleine nuit.

Cependant le court affrontement avait enfin pris fin et, avec une certaine prudence, Vaati s'était également approchée des deux combats pour observer enfin ce petit idiot qui s'amusait d'eux.

- Un Liard ?! …

- Pitié…

La Sahaayka n'avait aucune idée de ce que pouvait être un liard, haussant un sourcil en observant la créature : était-ce une nouvelle espèce ou un terme pour désigner un animal déformé ? Il ne ressemblait pas tout à fait à un lion, mais s'en rapprochait un peu, pourtant...

- Dites moi, Mademoiselle.

Vaati tourna son regard d'améthyste sur le grand mâle gris avec une certaine curiosité concernant la suite des événements.

- Avez-vous une idée de ce que l’on pourrait lui faire subir ? On pourrait peut-être commencer par lui arracher les vibrisses…

Voila une question à laquelle Vaati ne s'attendait guère ! Mais s'agissait-il encore d'une mise en scène comme ils l'avaient fait peu de temps avant, ou était-ce finalement la vérité vraie qu'elle devait désormais jouer ? Fronçant les sourcils en se questionnant, elle fixait la créature qu'il avait attrapé - ce "liard".

- Jusqu'au mal.

Vaati laissa glisser son regard sur le mâle gris, comme si elle attendait quelque information sur les directives à suivre... Puis, de l'air le plus digne et le plus royal qu'il pouvait, la lionne des sables planta son regard violacée dans celui de cet individu - ce "liard", et annonça la sentence.

- La première chose que nous briserons sseront sses pattes gauches, ssuivi des droites. Alors, nous trancherons nette ssa langue. Enssuite, il perdra sson oeil gauche, puis sson oeil droit. Cependant, nous ne toucheront pas à sses oreilles, sses deux parfaites oreilles : ainssi, les hurlements de terreur des enfants qui croiseront ssa route, les exclamations de dégoût des lions qui croiseront sson chemin, lui sseront toujours parfaitement audibles...

La Sahaayka se tût et ne détourna pas le regard... Bon sang, il fallait espérer que ce n'était là que des menaces ou du bluff et que le grand lion gris n'allait pas mettre ces paroles à exécution, car la différence de taille et de force auraient rendue toute tentative d'empêchement bien futile... Et puis, peut-être qu'après tout le liard méritait d'être puni "jusqu'au mal" ? Malgré sa chasse excessive, Vaati en doutait un peu.
©️ 2981 12289 0

_________________
She was favored by the desert, and that favor didn't end just because she was leaving.
A sea of sand followed, eager to replace her homeland.



Kit (c) Tatous/Rána & Kozmotis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4538-vaati-may-your-roads-lead
avatar
PLAYER03


À mon sujet

Age : 30 Féminin
Nb de Messages : 122
En savoir +
MessageSujet: Re: Les Ombres de la Brume...   Lun 23 Avr - 15:42

Les Ombres de la Brume...


Waban regarda la lionne, écoutant donc ses paroles avec un air neutre, bien qu’un sourire léger avait glissé sur ses babines. Et pendant qu’elle parlait des différentes tortures qu’ils pourraient faire subir au liard, il reposa ses yeux gris/bleu sur celui-ci. Et l’hybride était plus que terrorisé en entendant de tel parole. Il s’imaginait déjà la souffrance et la vie qu’il allait devoir mener après subit une pareille punition. Tentant de ce faire encore plus petit qu’il ne l’était, il osa regarder de nouveau le grand gris qui le bloquait au sol. Avec comme aide, juste son poids… Et ça… C’était bien plus effrayant à ses yeux. Parce qu’ainsi, tout ces mots, pouvaient être mit à exécution sans aucun soucis.
Waban quand à lui espérait que la lionne jouait juste un rôle. Parce qu’en faites… C’était plutôt effrayant comme sentence. Mais si cela pouvait foutre la trouille à cet imbécile…

- Non… ! Pitié !… Je… Je le referais plus !….
- Bien sûr que tu ne le referas plus puisque tu n’en seras plus capable. - Il grogna en posa une patte au niveau de sa gorge. - Donnes moi une raison de t’épargner. D’avoir pitié de toi alors que toi, tu n’en as eut aucune pour tes victimes.

Il y eut un silence, alors que le Liard semblait chercher à vive allure une raison… Mais terrorisé par la situation il ne parvint pas à réfléchir plus, tremblant de tout son être pour sa vie…

- Je… je suis désolé…

Avait-il finit par lâcher d’une voix brisé par la pression exercé par son bourreau. Le lion gris se montra alors plus menaçant, montrant les crocs, plaquant les oreilles et sortant assez les griffes pour venir piquer le cuir de sa peau… Le Liard ferma les yeux à cet instant, comme pour ne pas voir sa mort arriver…

C’est exactement à ce moment précis que le lion du vent lâcha sa prise, se dégageant de lui. Figé par la peur, le Liard resta sur le dos de longues secondes encore avant de se rendre compte qu’il n’était plus prisonnier. Alors il ouvrit les yeux, regarda les deux lions et se leva rapidement pour pouvoir détaler. Mais il lâcha un crie mêlant surprise et douleur lorsque les griffes du lion du vent alla lui lacérer le cuir au niveau de la croupe. Une sorte de blessure superficiel pour qu’il ne puisse jamais oublier cet instant. Puis le félin disparut dans les brumes, sans se retourner, sans demander son reste… Laissant le silence s’installer de nouveau sur ces montagnes.
Waban resta immobile un instant, regardant dans la direction d’où il était parti, puis il regarda la lionne, affichant un sourire chaleureux.

- Je vous remercie beaucoup pour l’aide que vous m’avez apporté. Je pense que sans vous, je serais surement encore en train de courir après lui. - Il laissa échapper un rire avant de regarder autour de lui - Par contre avec tout ça, je pense que je serais incapable de retrouver ses pauvres lapins. J’espère qu’ils serviront au moins à quelqu’un d’autre…

C’est qu’il ne connaissait pas ses montagnes à la base. Alors avec la Brume en plus… Difficile de retrouver le chemin exacte qu’il avait prit en galopant rapidement. Il savait se repérer dans le sens, trouver le sommet, trouver le bas de la montagne, mais cela s’arrêtait là. Enfin… Par contre il était un peu déçu de ne pas avoir put apporter de quoi déjeuner à ses deux camarades de route. Mais bon. Il allait pas embarquer la lionne dans une partie de chasse probablement nul, alors qu’elle était perdue. En plus… Si ça se trouvait elle ne savait pas chasser sur un terrain aussi escarpé.

- Allez. Venez. Je vais vous aider à quitter les lieux.

Il sourit et se mit en route d’un pas tranquille
Codage par Libella sur Graphiorum

_________________
Waban s'amuse en Dimgrey

PrésentationRecherche rpGalerie
Avatar @ Fleck // signature @ Kilauea
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t5108-waban
avatar
PLAYER01


À mon sujet

Age : 19 Féminin
Nb de Messages : 63
En savoir +
MessageSujet: Re: Les Ombres de la Brume...   Jeu 3 Mai - 2:47

Les Ombres de la brume
@Waban

Et la sentence fut donnée mais ne fut guère accomplie. Ainsi donc, c'était bien un rôle qu'il fallait jouer pour faire peur à l'inconnu ? Pendant quelques instants, Vaati n'avait pas été sûre de la réponse mais maintenant que le liard fuyait, sous les menaces physiques et verbales du grand lion gris, la Sahaayka trouvait particulièrement sot de sa part d'avoir cru un instant qu'ils s'en prendraient réellement à cet individu.
Et puis, franchement, s'ils l'avaient puni jusqu'au mal, cela aurait été franchement déplaisant à observer.

Eh bien ! Voici que l'affaire qui les avait liés ensemble était terminée : allait-on finalement l'aider ? Son allié inconnu lui offrit un sourire à réchauffer un coeur froid, et la lionne lui répondit d'un sourire en coin.

- Je vous remercie beaucoup pour l’aide que vous m’avez apporté. Je pense que sans vous, je serais surement encore en train de courir après lui. Par contre avec tout ça, je pense que je serais incapable de retrouver ses pauvres lapins. J’espère qu’ils serviront au moins à quelqu’un d’autre…

Oh, avec la scène qu'il venait de vivre, il y avait peu de chances que ce désagréable individu remette les pattes ici avant au moins un bon moment ! Et pour peu qu'il eu pris l'inconnu pour un freelander, il ne reviendrait pas sur ce territoire.

- N'ai crainte, ces proies sserviront à d'autres affamés. Elle fixa son allié du regard. Vas-tu m'aider déssormais ?

La réponse ne se fit pas tarder et son guide commença à s'en aller.

- Allez. Venez. Je vais vous aider à quitter les lieux.

Gracieusement, Vaati le suivi.

La nuit était avancée maintenant, et la lionne ne pouvait s'empêcher de tourner de temps à autre son regard vers le ciel, espérant distinguer à travers le couvert des arbres quelque étoile qui aurait pu la guider ou lui indiquer sa position. En soit, c'était un peu vexant de se retrouver ainsi perdue, même avec un excellent sens de l'orientation... Mais les erreurs arrivaient même aux meilleurs et puis elle avait ainsi pu faire la rencontre de son guide... Comment se nommait-il, d'ailleurs ? Quel que fut son nom, la lionne des sables ne pouvait nier qu'il semblait aisément se repérer à travers la brume... Voila qui lui aurait été bien utile. Adoptant une voix douce et le ton digne et raffiné que sa mère avait toujours possédé, Vaati se décida à briser le silence.

- Mais dis-moi, quel nom est le tien ? Je ssuis Vaati.

Cette langue n'était pas celle de ses ancêtres, et ses formules n'étaient plus à jour ; mais qu'importe, si on parvenait à la comprendre ?

- Et comment fais-tu pour te repérer dans la brume ?

Quand elle n'observait pas l'étrange et grand individu qui cheminait à ses côtés, la Sahaayka tournait parfois son regard améthyste sur les alentours, cherchant à discerner dans les noires profondeurs de la forêt quelques créatures ou même esprits, mais également à reconnaître des éléments du chemin qu'elle avait emprunté à l'aller...
©️ 2981 12289 0

_________________
She was favored by the desert, and that favor didn't end just because she was leaving.
A sea of sand followed, eager to replace her homeland.



Kit (c) Tatous/Rána & Kozmotis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4538-vaati-may-your-roads-lead
avatar
PLAYER03


À mon sujet

Age : 30 Féminin
Nb de Messages : 122
En savoir +
MessageSujet: Re: Les Ombres de la Brume...   Sam 5 Mai - 8:14

Les Ombres de la Brume...


La jeune lionne lui assura que les lapins seront trouvé par quelqu’un d’autre et serviront sans doute à des estomacs affamé et le grand gris lui répondit d’un sourire. Oui, c’était probable. Il devait y avoir des prédateurs par ici. Peut-être des lions ? Bien qu’il lui semblait que les habitants de cette région venaient plutôt des plaines que des montagnes. Bien qu’elle se montre accueillante aux yeux du voyageur.
Alors qu’ils marchaient tranquillement, la lionne brisa de nouveau le silence, venant à lui demander son nom, tandis qu’elle se présentait. Vaati donc. Et cette façon de parler, cet accent… Il ne lui semblait pas que les habitants de Freeland avaient cette façon de parler. Peut-être était-elle une jeune voyageuse ? Il voulut lui poser la question mais elle reprit aussitôt la parole pour lui demander comment il faisait pour se repérer. Ah. Heu… Il s’arrêta un instant, observant devant lui d’un totalement absent avant de secouer la tête et de se remettre en marche. Non. Il ne pouvait pas vraiment lui expliquer ça… C’était… Inné ?…

- Heu… En faites je pourrais pas vraiment te l’expliquer. - Il passa finalement au Tutoiement et reprit - Je viens d’un peuple qui vit plus ou moins dans ce genre d’endroit. Je me suis toujours déplacé sur un terrain du genre du coup, et j’y ai même appris à chasser, à reconnaitre certain signe pour éviter les éboulements, ce genre de chose en somme… Mais je ne m’y suis jamais perdu. Même avec ce genre de brouillard. Mon père m’avait expliqué une histoire avec l’air qui changeait en fonction de si nous étions en haut ou en bas. Alors c’est peut-être ça qui fait que l’on arrive à visualiser un peu les directions à prendre ?… Je ne me suis jamais posé la question en faites…

Peut-être qu’au final, ça ne rassurerait pas vraiment la lionne quand à ses talents de guide de montagne. Mais dans tout les cas, lui croyait dur comme fer qu’il ne pouvait pas se perdre en ces lieux. Il suivait juste son instinct. Une chose qu’il avait toujours fait par le passé, dans ses montagnes à lui, et qui ne l’avait jamais abandonné, ou trompé.

- Enfin, sinon moi c’est Waban. Enchanté Vaati. - Il lui offrit un nouveau sourire, ce voulant rassurant quand à la suite des évènements. A ces yeux, il n’y avait pas de quoi s’affoler - Mais dis moi. Tu n’es pas d’ici, c’est ça ? Il vient d’où ton jolie accent ? Je n’ai pas souvenir de l’avoir entendu durant mon périple…

Si la jeune lionne avait des question vis-à-vis du grand mâle, lui aussi en avait vis-à-vis d’elle. A dire vrai, les seuls accents qu’il avait put entendre jusqu’à présent, venait d’espèce différente. Notamment des Hyènes, des guépards et quelques herbivores. Mais jamais des lions. C’était une chose qui l’avait d’ailleurs plutôt interpelé. Il y avait une première fois à tout, comme on dit.
Codage par Libella sur Graphiorum

_________________
Waban s'amuse en Dimgrey

PrésentationRecherche rpGalerie
Avatar @ Fleck // signature @ Kilauea
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t5108-waban
avatar
PLAYER01


À mon sujet

Age : 19 Féminin
Nb de Messages : 63
En savoir +
MessageSujet: Re: Les Ombres de la Brume...   Mar 15 Mai - 17:48

Les Ombres de la brume
@Waban

Eh bien, voici une question qui sembla complètement perdre l'esprit du grand mâle gris... Voici qu'il fixait devant lui comme s'il cherchait quelque chose qui lui avait échappé... Vaati ne pu s'empêcher de le quitter des yeux pour regarder devant eux : elle ne savait pas où ils se trouvaient, mais elle espérait sincèrement que sa curiosité ne les perdrait pas.

- Heu… En faites je pourrais pas vraiment te l’expliquer. Je viens d’un peuple qui vit plus ou moins dans ce genre d’endroit. Je me suis toujours déplacé sur un terrain du genre du coup, et j’y ai même appris à chasser, à reconnaître certain signe pour éviter les éboulements, ce genre de chose en somme… Mais je ne m’y suis jamais perdu. Même avec ce genre de brouillard. Mon père m’avait expliqué une histoire avec l’air qui changeait en fonction de si nous étions en haut ou en bas. Alors c’est peut-être ça qui fait que l’on arrive à visualiser un peu les directions à prendre ?… Je ne me suis jamais posé la question en faites…

Alors qu'il s'expliquait, la lionne des dunes ne pouvait s'empêcher de trouver qu'il ressemblait à un enfant contant des histoires qu'on lui avait toujours racontés... Un bien immense enfant que ce lion sans nom... Et cette manière de se déplacer n'était pas sans lui rappeler quelque chose...

- Je comprend. Nous, Ssahaaykas, avons une manière ssimilaire de nous déplacer dans le désert et par-delà les dunes. Ssur le dos de la déesse, jamais ne nous perdons. Elle cligna doucement des yeux. Nous qui pouvons côtoyer les essprits avons appris à reconnaître et lire les étoiles.

Vaati sourit doucement et releva un instant ses prunelles améthystes sur le couvert des arbres. Avec la brume qui y dansait doucement, et les branchages qui se resserraient au-dessus d'eux comme quelque bête protégeant avidement son trésor, il était bien impossible de distinguer le ciel et les étoiles, et la fille de l'aurore ne pouvait que se dire que l'intervention du lion gris était bel et bien un présent de la déesse envers son enfant perdue.

- Enfin, sinon moi c’est Waban. Enchanté Vaati. Mais dis moi. Tu n’es pas d’ici, c’est ça ? Il vient d’où ton jolie accent ? Je n’ai pas souvenir de l’avoir entendu durant mon périple…

Waban, alors ? La lionne des dunes pouvait enfin mettre un nom sur l'immense créature touffue qui avait été son allié et qui la sauvait des griffes de la forêt - et c'était bien aimable à lui ! Presque autant que les compliments qu'il lui offrait tout en avançant... C'était franchement flatteur, et Vaati ne pu qu'en retirer un agréable sentiment : de la fierté, mais également qu'elle était capable de plaire.

- C'est bien cela, Waban. Je viens de par-delà le désert et par-delà les terres de ces jangowas, où vit ma tribu que l'on nomme les Sahaaykas... Bien loin est l'endroit et il sse fait plus lointain à mon coeur à mesure que passsent les jours.

Freeland était certes une terre agréable, mais ce n'était pas Sa terre, ce n'était pas là qu'elle avait vu le jour et ce n'était pas là qu'elle désirait rester. Vaati voulait retourner chez elle, et la date du départ n'avait de cesse d'être retardé... Malgré le fait qu'elle eu foi en sa mère avait toujours été là pour elle, la lionne ne pouvait s'empêcher de penser qu'elle faisait tout pour ne jamais repartir... Le regard de la lionne se fit plus triste alors qu'elle fixait le chemin devant eux. Les collines d'or lui manquaient.
©️ 2981 12289 0

_________________
She was favored by the desert, and that favor didn't end just because she was leaving.
A sea of sand followed, eager to replace her homeland.



Kit (c) Tatous/Rána & Kozmotis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4538-vaati-may-your-roads-lead
avatar
PLAYER03


À mon sujet

Age : 30 Féminin
Nb de Messages : 122
En savoir +
MessageSujet: Re: Les Ombres de la Brume...   Mer 16 Mai - 9:07

Les Ombres de la Brume...


A mesure qu’ils avançaient, Waban en apprenait un peu plus sur cette jeune lionne. Mais ce qu’elle lui offrait attisait plus encore sa curiosité. Il ne put s’empêcher de sourire lorsqu’elle lui fit savoir que son peuple avait le même genre de fonctionnement, en ce qui concernait les déplacements. Il faut croire que chacun est fait pour mieux s’en sortir dans certaine zone que d’autre. Mais ce n’était pas le terme qu’elle avait employé pour parler de son peuple, ni même celui pour parler de son territoire qui le piqua à vif. Non non. C’était plutôt le fait qu’elle venait de dire qu’ils côtoyaient les esprits et que de pars se fait ils savaient se diriger par le biais des étoiles. Oh ! Un instant il regarda le ciel, ce demandant bien comment c’était possible. Est-ce qu’il y avait des étoiles qui brillaient plus que d’autre pour leur montrer la bonne direction ?
Curieux d’en connaitre plus du coup, il finit par se présenter et posa quelques questions vis-à-vis de ses origines, de cet accent si particulier. Et en soit, la réponse ne ce fit pas attendre. Elle expliqua qu’elle venait de par delà du désert, prenant soin de parler des Jangowas… Jangowas… Qui étaient-ils ceux là ?… Ah oui. Ces lions du désert dont il avait entendu parler parfois. Lions qui n’avaient pas bonne réputation d’ailleurs, mais il ne comptait pas aller à leur rencontre. Le désert… Pour sûr qu’il n’y survivrait pas bien longtemps avec son épaisse pelure. Déjà qu’en temps normal dans la savane, aux heures chaudes c’étaient compliqué pour lui, alors dans le désert…

- Le désert ?… Woua… Je suis pas sûr que je supporterais la chaleur. - Il eut un léger rire puis reprend - En tout cas, je suis curieux d’en apprendre plus sur ton peuple. Tu parles de déesse ? Et de côtoyer les esprits ? De quel façon parvenez-vous à les côtoyer ?

Il la regarda un instant, avant de regarder de nouveau le chemin qu’ils prenaient.

- Chez moi, certain lion voient le vent comme étant leur dieu. D’autre pensent que le vent est une manifestation des esprits, des anciens. Qu’il veille sur nous. Je fais partie de la deuxième catégorie. Mais… Actuellement on peu pas dire qu’ils nous aident vraiment.

Il se laissa a rire avant de reprendre un peu son sérieux.

- Peut-être qu’ils me testent au final. Cela fait tellement longtemps que je n’ai pas foulé un tel territoire. Enfin. Je pense qu’on ne doit plus être bien loin de… Oh !

Il redressa la tête et les oreilles alors qu’il parvenait à déceler un changement au niveau de la Brume. Ce genre de changement qu’il adorait repérer lorsqu’il était lionceau, tant il trouvait cela amusant. Un large sourire glissa sur ses babines.

- Venez !

Il passa du pas au trot, faisant attention que la lionne puisse le suivre sans problème. Si la Brume sembla rester tout aussi opaque, elle devint moins dense d’un seul coup, comme s’ils avaient passé une barrière qui retenait le tout. Pour le coup, le grand lion gris fut plutôt ravis de voir qu’il n’avait rien perdu de son passé, et de ce que son père lui avait apprit entre deux trois conneries. D’ailleurs, comme-ci ses ancêtres étaient ravis de voir sa réussite, une légère brise se leva sur la zone, venant caresser leur fourrure.
Codage par Libella sur Graphiorum

_________________
Waban s'amuse en Dimgrey

PrésentationRecherche rpGalerie
Avatar @ Fleck // signature @ Kilauea
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t5108-waban
avatar
PLAYER01


À mon sujet

Age : 19 Féminin
Nb de Messages : 63
En savoir +
MessageSujet: Re: Les Ombres de la Brume...   Lun 21 Mai - 3:16

Les Ombres de la brume
@Waban

- Le désert ?… Woua… Je suis pas sûr que je supporterais la chaleur. En tout cas, je suis curieux d’en apprendre plus sur ton peuple. Tu parles de déesse ? Et de côtoyer les esprits ? De quel façon parvenez-vous à les côtoyer ?

Vaati lui répondit par une sourire entre le charme et l'amusement : après tout, quelle idée saugrenue pour un lion pareil de s'en aller dans un lieu comme le désert ? Il était bien trop grand, trop visible, trop poilu, trop... Ou plutôt, il ne faisait pas assez enfant du désert pour qu'Hanash l'accepte comme un de ses enfants. Sa curiosité allait-elle si loin ? A en croire les nombreuses questions que Waban lui posait, il fallait croire que oui.

- Voyons, Waban, les essprits ssont tout autour de nous. Parfois mauvais, rarement bons, la nuit est leur royaume et il ne fait pas bon de ss'y promener...

Et pourtant elle était là, en pleine nuit à arpenter sans crainte l'obscurité. Cela avait peut-être un rapport avec la taille du lion qui l'accompagnait... Mais également avec les nombreuses marques qu'elle portait et qui, elle le savait, la protégeait de tout ce qu'une maligne entité aurait pu tenter de lui faire.

- Et concernant la déessse... Inconsciemment, Vaati siffla en marquant sa pause. Il me sserait bien difficile d'expliquer à un non-initié comme tout ma culture mais... il est une déesse protectrice et cruelle à la forme d'un sserpent. Elle a conçu le monde qu'elle porte ssur sses anneaux et l'obsserve continuellement.

Protectrice envers ses enfants les Sahaaykas, la déesse Hanash l'était sans le moindre doute... Et tous savaient à quel point elle pouvait être cruelle contre ceux qui attentaient à sa grandeur ou à celle de ses enfants... Son venin noir et effroyable frappait le destin même de ses adversaires et les plongeaient dans une vie de douleurs quand le grand serpent avait décidé de jouer avec eux...

- Chez moi, certain lion voient le vent comme étant leur dieu. D’autres pensent que le vent est une manifestation des esprits, des anciens. Qu’il veille sur nous. Je fais partie de la deuxième catégorie. Mais… Actuellement on peu pas dire qu’ils nous aident vraiment.

Vaati s'était tût et écoutait avec calme et intérêt ce que lui racontait le grand mâle gris. Qu'il était étrange d'entendre parler d'une culture aussi différente de la sienne, et pourtant bien similaire en certains points ! Mais l'enfant du désert avait été élevée à penser ainsi et peinait à croire qu'il eu peu y avoir d'autres entités divines qui berçait sa tribu depuis la première aurore et les premiers ancêtres...

- Peut-être qu’ils me testent au final. Cela fait tellement longtemps que je n’ai pas foulé un tel territoire. Enfin. Je pense qu’on ne doit plus être bien loin de… Oh !

- Qu'est-il ?

L'exclamation de Waban avait surpris la fille de l'aurore, qui tourna son regard violacée dans la même direction que le faisait le grand individu. Qu'avait-il vu ? Une raison de sourire, apparemment.

- Venez !

La lionne ne répondit rien et se contenta de suivre son guide en trottinant derrière lui. Avait-il finalement trouvé la sortie de ces bois qui semblaient vouloir les faire à tout jamais prisonniers ? Vaati ne sentit même pas de changement dans l'air qu'elle se retrouva brusquement à l'air libre, faisant face à la place de Freeland qu'elle avait laissé quelques temps plus tôt, le temps de vivre une petite aventure étrange au coeur des bois... Son regard glissa quelque instant sur l'herbe grisée par la nuit. C'était si calme et si irréel de se retrouver tout d'un coup ici... Mais Waban avait tenu parole et Vaati ne pu s'empêcher de laisser passer un petit sourire sur son visage marqué, sentant la caresse du vent sur son pelage... Et repensant à ce qu'avait tenté de lui inculquer le lion gris.

- Votre parole vous avez tenu...

Elle tourna la tête vers lui et la pencha légèrement sur le côté.

- C'est bien aimable, Waban... Mais tu n'es pas freelander ; toi, où te rendras-tu ?

C'est vrai qu'elle ne s'était même pas demandée, sur le moment, d'où pouvait venir le lion qu'elle avait à ses côtés... Vivait-il sur une autre partie de cette Terre des Lions, qu'elle n'aurait pas encore eu l'occasion de voir ? C'était possible, après tout : elle avait contemplée bien peu de territoires qui formaient pourtant la terre où elle séjournait... Et puis, savoir cela permettrait peut-être de retrouver Waban. Il était quelqu'un d'aimable et d'étrange, d'intéressant en somme : le revoir un de ces jours aurait pu être intéressant !

©️ 2981 12289 0

_________________
She was favored by the desert, and that favor didn't end just because she was leaving.
A sea of sand followed, eager to replace her homeland.



Kit (c) Tatous/Rána & Kozmotis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4538-vaati-may-your-roads-lead
avatar
PLAYER03


À mon sujet

Age : 30 Féminin
Nb de Messages : 122
En savoir +
MessageSujet: Re: Les Ombres de la Brume...   Mer 23 Mai - 8:13

Les Ombres de la Brume...


Vaati ne tarda pas à expliquer au lion gris les bases de sa culture. Elle expliqua donc que les esprits étaient tout autour d’eux, et qu’ils étaient pour la plupart, mauvais. Et surtout, que la nuit était leur royaume. Oh. Ils ne devaient pas être bien ravis de le voir s’y balader si souvent si c’était le cas. Parce que oui, à ses yeux, il n’y avait pas de mauvaises ou de bonnes croyances. Depuis son départ de son clan, il avait apprit à respecter toute ses choses, et surtout à respecter tout ces lions et autres animaux qui y croyaient dur comme fer. A ces yeux, cela montrait toute la diversité qu’il pouvait y avoir dans se monde. Une richesse culturel des plus intéressante d’ailleurs.
Puis Vaati reprit la parole, expliquant donc que le monde avait été créé par une déesse serpent, qui prenait soin en somme, de ses enfants. Un peu moins rassurant quand on sait qu’il s’agit d’une déesse cruelle. Pour sûr, il n’irait jamais mettre les pattes dans le désert. Déjà qu’il n’en avait pas l’intention.

- D’accord.

Il sourit, puis expliqua à son tour, les croyances de son propre peuple. Le vent, les ancêtres… En expliquant cela, il souriait en regardant droit devant lui, repensant à toute ses choses chère à son cœur. Et ne pouvant s’empêcher de se demander comment allez sa mère, son père, son frère…

Enfin. Il fut coupé dans une phrase alors qu’il remarqua ce petit détail qui montrait qu’ils y étaient presque. Aussitôt il demanda à la lionne des sables de le suivre et se dépêcha de sortir de là. Lorsqu’ils furent hors du brouillard il profita un instant de ce spectacle magnifique qu’était les plaines de Freeland. C’était un très beau territoire, c’est sûr. Puis il posa les yeux sur la lionne lorsqu’elle reprit la parole, lui faisant bien remarqué qu’il avait tenu sa parole.

- La parole d’un lion du vent est sacré. Si l’on promet quelque chose, on le fait jusqu’au bout. Et ce n‘est pas non plus dans nos habitudes de laisser quelqu‘un dans la panade, si on a le pouvoir de lui venir en aide.

C’était des principes dans lesquels il avait été élevé après tout. Vaati le remercia ensuite, avant de lui demander où il irait après tout ça.

- Où j’irais ?… Je serais bien tenté de répondre là où le vent me portera, mais ce n’est plus à l’ordre du jour pour le moment. - Il sourit et montra une direction, celle où devait se trouver Ceset et Tadewi - Je vais aller rejoindre mes camarades de voyage. Je crois que nous n’allons pas tarder à nous mettre en route pour la contré d’Outland. Mon amie recherche sa famille.

Tiens, maintenant qu’il y pensais… Il tourna le regard vers Vaati

- Toi qui a dut quand même voyager, tu n’aurais pas croiser, une lionne et un lion, à la fourrure… Heu… Rouge ? Le Mâle à l’air grognon, si je me souviens bien il se nomme Lootha.

Peut-être qu’avec un peu de chance, il pourrait avoir une piste ?…
Codage par Libella sur Graphiorum

_________________
Waban s'amuse en Dimgrey

PrésentationRecherche rpGalerie
Avatar @ Fleck // signature @ Kilauea
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t5108-waban
avatar
PLAYER01


À mon sujet

Age : 19 Féminin
Nb de Messages : 63
En savoir +
MessageSujet: Re: Les Ombres de la Brume...   Ven 1 Juin - 3:20

Les Ombres de la brume
@Waban

- La parole d’un lion du vent est sacré. Si l’on promet quelque chose, on le fait jusqu’au bout. Et ce n‘est pas non plus dans nos habitudes de laisser quelqu‘un dans la panade, si on a le pouvoir de lui venir en aide.

Vaati n'avait pas la moindre idée de ce que l'expression "être dans la panade" signifiait, et bien qu'elle cru en deviner le sens, la lionne hocha la tête avec une certaine politesse pour ne rien faire remarquer à son interlocuteur. Et voici. Ils étaient sortis et les paroles qu'ils échangeaient annonçaient la fin de leur rencontre mais également de leur alliance... Vaati lui était tout de même particulièrement redevable : grâce à lui, elle n'avait pas eu à errer toute la nuit dans un décor qui n'était pas le sien pour espérer retourner chez elle au matin, ni même avoir le malheur de se retrouver par hasard de l'autre côté de la fameuse forêt... Brr, ces lieux avaient beau être particulièrement atypiques, elle devait l'admettre, ce n'était pas un endroit qu'elle apprécierait particulièrement, à l'avenir...

- Où j’irais ?… Je serais bien tenté de répondre là où le vent me portera, mais ce n’est plus à l’ordre du jour pour le moment. Je vais aller rejoindre mes camarades de voyage. Je crois que nous n’allons pas tarder à nous mettre en route pour la contré d’Outland. Mon amie recherche sa famille.

La Sahaayka hocha à nouveau la tête. Elle connaissait Outland de parole plus que de vue grâce à un de ses membres qu'elle avait rencontré auparavant, mais elle doutait pouvoir faire plus que mettre un nom sur le lieu et un de leurs membres. Oh et puis, tant pis ! Elle ne comptait pas rester sur ces terres de toute façon, et les explorer toutes ne la tentait plus vraiment ces derniers temps... D'autant plus que, si elles parvenaient à repartir comme cela était prévu, alors elle n'aura plus jamais à repenser à ces lieux... Mais la voix de Waban venait de retentir une nouvelle fois et ce n'était cette fois pas une affirmation à laquelle elle pouvait répondre par un simple geste gracieux.

- Toi qui a dut quand même voyager, tu n’aurais pas croiser, une lionne et un lion, à la fourrure… Heu… Rouge ? Le Mâle à l’air grognon, si je me souviens bien il se nomme Lootha.

La réponse lui sauta directement au visage mais elle prit le temps de se plonger dans ses souvenirs, au cas où un petit détail concernant ce lion lui aurait échappé... Helas, et comme elle le pensait, ce lion lui était bien inconnu.

- Alass non, ce nom comme cette fourrure ne me disent rien... Puisssiez-vous parvenir à le retrouver.

Ses paroles sonnant toujours aussi étranges n'étaient pourtant que pure vérité : comment aurait-elle pu souhaiter du mâle à cet immense montagne de fourrure qui ne lui avait apporté qu'aide et culture ? La lionne des sables porta une nouvelle fois son regard d'améthyste sur l'immense crinière du mâle gris ; puis ses yeux s'en détachèrent et se posèrent sur ceux de Waban.

- C'est donc ici que sse sséparent nos chemins. Au revoir Waban et merci pour ton aide; puissent tes pas te mener vers les ssables chauds.

Puis dans un sourire la fille de l'aurore se détourna du lion du vent et, lui tournant le dos, débuta sa marche dans la plaine de Freeland qui la mènerait jusqu'au repère des lions. Ce début de nuit avait été plutôt surprenant et elle ne doutait pas qu'elle y repenserait encore une ou deux fois, surtout après avoir été obligée de tout raconter à sa mère... Qui risquait fort malgré son age de lui parler comme à une enfant perdue... Tss, elle aurait mieux fait de se concentrer sur leur départ plutôt que de s'inquiéter du sort de Vaati qui, après tout, s'en était plutôt bien sortit...

Et puis, sacré rencontre que celle-ci.

©️ 2981 12289 0

_________________
She was favored by the desert, and that favor didn't end just because she was leaving.
A sea of sand followed, eager to replace her homeland.



Kit (c) Tatous/Rána & Kozmotis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4538-vaati-may-your-roads-lead
avatar
PLAYER03


À mon sujet

Age : 30 Féminin
Nb de Messages : 122
En savoir +
MessageSujet: Re: Les Ombres de la Brume...   Dim 3 Juin - 17:48

Les Ombres de la Brume...


Malheureusement, et une fois de plus, il se retrouva sur un échec. Dommage. Ça aurait put être bien d’apporter une bonne nouvelle à Tadewi. Mais visiblement les vents n’étaient pas de son coté. Dommage. Alors il offrit un sourire à la lionne en acquiesçant doucement de la tête.

- D’accord, merci quand même Vaati.

Ce fut là l’annonce du départ, où chacun repartirait parmi les siens. Maintenant qu’ils étaient loin de la brume, loin des soucis que la montagne leur avait imposé. Une fois de plus Waban se rendit compte de l’importance de l’unité des lions. Un lion seul ne valait pas grand-chose. Ce fut d’ailleurs la lionne qui prit les devant, lui annonçant donc leur séparation, avant de le saluer comme le ferait sans aucun doute un lion du désert de sa trempe. Le mener vers les sables chauds… Il n’espérait pas ! Mais il se disait que cela devait mener à de bonne chose.

- Au revoir Vaati. Que les vents te guides et te soient favorables.

Il sourit et fit un signe de la tête avant de la regarder s’éloigner. Si on lui avait dit qu’il rencontrerait une lionne du désert, un jour ? Il aurait surement bien rit, lui-même n’ayant pas la moindre envie d’aller tester la chaleur d’un tel lieu. Pour sûr qu’il n’y survivrait pas.
Puis, le grand lion gris ferma un instant les yeux alors qu’un vent frais s’engouffrait dans sa fourrure, en une douce caresse. Il était grand temps de se remettre en route. Silencieux, il reprit son chemin, partant dans l’autre sens pour rejoindre Ceset et Tadewi…
Codage par Libella sur Graphiorum

_________________
Waban s'amuse en Dimgrey

PrésentationRecherche rpGalerie
Avatar @ Fleck // signature @ Kilauea
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t5108-waban

Contenu sponsorisé


À mon sujet

En savoir +
MessageSujet: Re: Les Ombres de la Brume...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les Ombres de la Brume...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Les Ombres
» Le clan des Ombres
» La Dame de Brume
» Duel d'Ombres. [Hamaÿeb]
» L'Europe des ombres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Lion King RPG :: 
Crédits - Archives - Partenaires
 :: 
Archives & Choses Perdues
 :: CHAPITRE VIII
-