Informations
Topsites

Votez et réclamez vos points ICI !

Réseaux
Crédits

Bannière dessinée par Yetsa, Dhalahi, Shasta & Soto

Design & Codage © Tadji, Soto & Angola

Musique du lecteur © Adrian von Ziegler Law of the Jungle

Optimisé pour Mozilla Firefox

Jeu déconseillé aux -12 ans

AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Events & RPs Importants
Ne ratez pas ...
Jetez un œil à la liste des rôles importants disponibles au sein des clans.
Venez tenter les RP Missions !
Laissez un commentaire sur notre Livre d'Or !

Partagez | 
 

 [EVENT] La voix des Esprits.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
avatar
PLAYER04


À mon sujet

Age : 19 Féminin
Nb de Messages : 268
En savoir +
MessageSujet: Re: [EVENT] La voix des Esprits.   Jeu 5 Avr - 23:45


Akshaya ne pipait mot, écoutant les dires des autres, les prunelles plissées. A ses côtés, Yuki s'exprimait tout en calme et l'oreille droite de la guerrière tiqua quand elle comprit le sous-entendu de sa chère amie, ainsi elle amenait le sujet de possiblement changer de régime ? La guerrière blanche posa tranquillement son regard sur Yuki, lui souriant très légèrement avant d'écouter les paroles du suivant, à savoir, Nhormero. Akshaya fronça ses sourcils : enfin, n'étaient-ils pas tous conscient de cela ? La lionne soupira doucement, pensive avant d'être arrachée à cela par la voix de Nhormero. Elle le scruta, apercevant qu'il semblait légèrement perdre patience. Oh, avait-il été touché ?

- Eh bien, je ne nie guère que les fautes sont des deux côtés. Je n'ai pas envie de chercher un coupable, mieux vaux tenter de faire table rase et décider aujourd'hui d'avancer pour assurer un meilleur avenir. Répondit rapidement la guerrière à Nhormero, l'air sincère et tranquille. Elle avait eut conscience que rejeter encore la faute sur les Nokosis risquait de faire tourner le débat politique en rond et puis, après tout, c'était vrai, il n'y avait rarement qu'un seul coupable.

Akshaya glissa son regard vers Amakhaza qui vint alors s'exprimer. Akshaya l'écouta avec une grande attention, hochant légèrement sa tête. Il n'avait pas faux, fort au contraire, elle penchait assez de son avis sur quelques points. La guerrière dévia alors son regard vers Iqwha, l'écoutant avec attention avant de regarder un instant ailleurs, pensive. Bon sang, que fabriquait-elle ? Elle s'acharnait sur le seul point politique alors que les enjeux ne se résumaient pas à cela, pourquoi diable s'évertuait-elle à rester bloquée sur Sungura, Idéha et la rancœur qui avait grandit en son sein ? Aveugle, voilà comment elle se sentait. Crocs serrés, Akshaya secoua légèrement sa tête avant de la relever.

A présent, Idéha. Elle était déterminée à partir et Akshaya en fut navrée mais, que pouvait-elle y faire ? Personne ne pouvait retenir un autre contre son gré. Elle agirait comme elle le désirait, tout simplement. Akshaya aurait désiré rouvrit sa gueule mais Maficho qui habituellement se montrait terriblement apathique, semblait d'humeur à argumenter. Elle tourna sa tête vers lui, l'observant, compréhensive. Un léger sourire fendit doucement les babines d'Akshaya qui soupira légèrement, pas d'agacement, de contentement. Les paroles de Maficho sonnaient bienveillantes et sages, à vrai dire, si elle était d'accord avec certaines paroles d'Amakhaza, il en était de même avec son fils.

- Hm, je suis d'accord avec toi Maficho. J'ai fait l'erreur de me concentrer sur ce qui me tenait un peu trop à cœur pour des raisons obsolètes, je m'en excuse. Déclara la lionne sur un ton un peu plus détendu tandis qu'elle glissait ses prunelles dorées sur chacun. Rassérénée. Idéha, j'aimerais m'excuser de ne pas avoir assez cherché à te comprendre, autrefois.

Ajouta t-elle en posant un instant son regard sur la vieille lionne qui souhaitait tant partir. Soit.

- Bien, merci de nous avoir recentré. Je suis prête à tous les efforts possibles pour que tous ensemble, nous redevenions les Nordiques dont ont nous a toujours vanté les qualités. Pour que chacun se sente à sa place parmi nous, pour que nous soyons à nouveau soudés. Déclara Akshaya. Chaque chose en son temps, tout simplement, certains d'entre eux semblaient plus l'avoir comprit que d'autres mais au moins, la guerrière en avait démordu et était prête à agir efficacement.

_________________

Kit © Sekhmet
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4289-akshaya-fille-du-nord
avatar
PLAYER06


À mon sujet

Age : 16 Féminin
Nb de Messages : 3148
Localisation : ROYAUME DU NORD ▬ (Sources Chaudes).

En savoir +
MessageSujet: Re: [EVENT] La voix des Esprits.   Dim 8 Avr - 17:46

La voix des Esprits
Sungura ▬ Nordiques.
Event.


Une nouvelle vague d'arguments parvint aux oreilles de Sungura. Intéressée par ce qui se disait, la princesse se demandait, toutefois, si à un moment elle aurait la chance de s'exprimer à voix haute. Tout le monde exprimait indirectement son avis et, assaillie par les discours qui se prononçaient de tous les côtés, elle commençait à avoir du mal à recentrer son attention sur le débat principal : l'intégration des étrangers et le message de Theluji. On lui parlait de politique, de Nokosis et de rois, d'étrangers et de morts, et des Jangowas alors qu'ils n'avaient rien à faire là. La femelle gris-bleu réprima un petit soupir. Elle avait tant désiré reprendre la succession de Késhia … au point d'oublier les responsabilités liées à ce rang si important au sein du clan. Comment pouvait-elle se prétendre Reine si elle demeurait, en toute conscience, dans l'ombre de ses propres camarades ? Une reine se devait d'être sage. Elle devait guider les siens, discuter, argumenter, souligner les points sombres de chaque débat que tous oubliaient. Et elle ? Que faisait-elle ? Elle écoutait. Elle se contentait d'approuver en silence. Sungura s'interrogeait. Qu'aurait fait Suki à sa place ? Les conseils de sa mère lui manquaient tellement … La petite fille d'hier allait devoir se conduire en adulte aujourd'hui. Plus de béquilles. La lionne rentrait dans la Cour des Grands.

« Je ne suis pas sûre que la volonté de punir des personnes aujourd'hui ou demain pour leurs actions certes, regrettables, mais faites et passées soient une bonne chose … Il est un peu tard pour sanctionner. » déclara Yuki.

Son amie n'avait pas vraiment tort. Idéha avait été sanctionnée pour son crime qui, au final, aurait pu coûter la vie de la fille de Késhia, condamnée ou non. Maficho l'avait bien dit « Une vie ne se remplace pas ». A la manière d'une monarchie, le Conseil Blanc reprenait les failles de Késhia, dont l'irresponsabilité. Ce qu'il manquait aux Nordiques, c'était la clairvoyance … A quoi bon châtier quelqu'un pour une erreur qui se reproduira un jour ou l'autre ? Personne ne pouvait, ou presque, savoir en avance si les actes d'un représentant seront justes ou mauvais. Une faille indéniable dans les systèmes démocratiques où n'importe qui pouvait normalement se présenter. M'enfin bon ...

« Cependant, s'il n'est pas possible de réparer les pots cassés, nous pouvons toujours éviter d'en casser plus et faire l'effort que cela ne se reproduise plus, et même au-delà de cela ; accorder au Conseil Blanc l'efficacité que nous attendions tous depuis le départ. Si c'est encore quelque chose que nous souhaitons garder. »

Le sous-entendu de Yuki fit légèrement frémir Sungura. Le désir de reprendre ce qui lui appartenait était bien présent mais elle se doutait bien que le débat actuel ne la conduirait pas aussi facilement sur le trône. C'était même impossible. Pas tant que Nhormero serait là. Elle allait devoir analyser et faire ses preuves auprès de ses pairs. D'ailleurs, la voix de Nhormero se fit entendre de nouveau. Elle ne supportait pas sa voix. Il remettait en cause la véracité de la décision de sa propre camarade et n'eut pas la moindre difficulté à répondre à une petite lionne comme Ayo. Sungura se demandait pourquoi les autres Nordiques l'avaient choisi comme Nokosi. A croire qu'ils aimaient souffrir, au fond.

« Il n'est pas « méchant » de voir la réalité en face. Un étranger qui reste dans ces montagnes est condamné à mort. Pas par les Nordiques mais par la Montagne elle-même. » corrigea-t-il avant de s'adresser à Yuki et Akshaya. « Quant à vous ma chère, si le clan est déchiré entre plusieurs groupes il serait peut-être intéressant de rappeler que des représentants des autres minorité composent également les Nokosis. Il aura cependant nécessité trois ans avant que les Nordiques osent ouvrir la bouche et ce, simplement pour cracher sur cette "inaction". Mais tous les Nordiques ne sont-ils pas alors coupables de s’éveiller que maintenant et de s’être muré dans un silence aussi longtemps. Il est évident que certains persistent dans ce silence de toute évidence. Si vous guider est nôtre rôle, vous exprimer est le votre. C’est un peu tard pour blâmer qui que ce soit. »

Parce qu'il est condamné à mort, il mérite de se prendre plein d'insultes et de moqueries, cet étranger ? Elle haussa légèrement un sourcil, attristée par ce qu'elle semblait comprendre. Les Nordiques ne disaient rien … parce qu'ils avaient toujours eu l'habitude de la monarchie ? Elle fabulait sûrement.
Utapau et Amakhaza se firent enfin remarquer au sein de l'assemblée. Utapeau refusait de laisser partir Idéha. Il voulait la suivre. Quant à Amakhaza, il souleva un nouveau point intéressant : la cohésion entre les Nordiques. Ils ne pouvaient pas accueillir les étrangers s'ils étaient incapables de se protéger eux-mêmes. Rappelant les avalanches et autres accidents qui ont coûté la vie aux Nordiques ces derniers temps. Iqhwa semblait d'accord avec lui mais se sentait impuissant face à ça. Il revint au fait que Suki avait choisi de rester dans le Nord pour Késhia, Choyo et Sungura. Malgré la mort, les moqueries et les remarques qui la guettaient. Pour lui, les mots et les regards sont bien plus blessants qu'un coup de griffe et de crocs, et qu'ils peuvent briser une vie. Zwissia défendit la cause d'Iqhwa. Sungura demeura silencieuse. Peut-être qu'au final, le fait de parler des étrangers avait permis aux Nordiques de se rendre compte de bien d'autres problèmes liés à cela. La princesse déchue pensait que la cohésion entre les Nordiques, l'ouverture vis-à-vis des étrangers, le problème de politique et les fautes commises par certains lions étaient tous liés d'une certaine manière et ne pouvaient être soulevées individuellement sans éveiller les autres. Elle ne s'en rendait compte que maintenant. Avait-elle raison ? Pourquoi, alors, semblait-elle être la seule à le penser ? Tout le monde soutenait des points différents sans vraiment penser à traiter ceux qui avaient été soutenu auparavant. Je vous en prie, Grands Esprits … empêchez-moi de m'égarer.

Maficho ne semblait pas très enchanté vis-à-vis de certaines prises de parole. Il aurait préféré faire une sieste plutôt que de voir ce débat dériver vers la politique.

« Quand allez-vous comprendre que ce n'est pas le propos ?! Ce n'est pas la politique qui définit la valeur d'un clan, ce ne sont pas ses ou son dirigeant. C'est son peuple. Nous n'avons pas besoin des Nokosis pour retrouver notre grandeur d'antan, c'est vrai. Mais nous n'avons pas besoin d'un Roi non plus. Ni d'une Reine. » assura-t-il, coulant un regard en direction de Sungura.

Elle n'aimait pas particulièrement sa remarque, mais tant pis. Il serait convaincu un jour ou l'autre, du moins l'espérait-elle.
Maficho débuta une longue tirade. Il disait que les Nordiques n'avaient besoin de personne pour agir en toutes consciences … qu'ils devraient reparler de la politique un jour ou l'autre … qu'il fallait avoir la décence de cracher ou de défendre le système politique au bon moment … que le souci n'était pas justement la politique mais les Nordiques eux-mêmes. Et il en profita pour faire une métaphore sur les étoiles et les Nordiques. Sungura entendait beaucoup trop Maficho parler depuis le début de l'assemblée. Tout le monde avait le droit d'exprimer son avis, mais quand même … Qu'est-ce qu'il en avait, des choses à dire ! Le jeune lion n'avait pas terminé. Il se disait être en accord avec Iqhwa et qu'il fallait laisser le choix aux étrangers, et leur empêcher un sort malheureux le plus possible. Il se moquait des raisons qui poussaient Idéha à partir mais ne comptait pas la laisser mourir seule dans la neige. Que les Nordiques allaient devoir faire des efforts pour se rapprocher les uns des autres et mettre fin à leurs querelles intestines, tous autant qu'ils étaient, et non seulement les dirigeants.

« Il ne s'agit pas de grands actes. Juste de petites choses. Mais … Mais souvent, ce sont des petites choses que naissent les plus grands changements. » acheva-t-il.

Ces propos étaient véridiques, à quelques détails près : Sungura ne comprenait pas pourquoi il ne cherchait pas à comprendre les raisons qui poussaient Idéha à partir. A défaut de pouvoir la retenir, pourquoi ne pas chercher à comprendre les raisons qui sont la cause d'une telle décision ? Pourquoi ne pas chercher à anticiper le problème avant de devoir le subir ? Etait-elle la seule à penser cela ?
Akshaya remercia l'assemblée de l'avoir recentrée. Elle était prête à faire tous les efforts possibles pour que tous ensemble, ils redeviennent les Nordiques qu'ils étaient autrefois. Inconsciemment, la demoiselle aux prunelles bleutées ressentit de la déception vis-à-vis de son amie. Mais soit.
Son cœur se mit à palpiter. Devait-elle s'exprimer ? Serait-elle mieux accueillie que son propre père ? Ses vieilles habitudes tourmentèrent son esprit et ses souvenirs. « Faire bonne figure, faire bonne figure » … La petite princesse d'autrefois revenait en force. Seulement, la demi-Nordique lui bloqua le passage. Tant pis si personne n'était de son avis. Comme Maficho l'avait si bien dit – encore une fois – les plus grands changements naissaient à partir de petits détails. Ça passe ou ça casse, dirons-nous … Essayant de paraître le plus détendue possible, elle racla sa gorge et adressa un regard à toute l'assemblée.

« Malgré certains désaccords que j'ai pu remarquer entre vous, je ne peux pas m'empêcher de penser que vous avez tous raison, d'une certaine manière. L'acceptation des étrangers, la cohésion entre les Nordiques, et la politique … C'est vrai qu'on s'éloigne du débat lancé par Iqhwa mais ces trois sujets sont liés et ne peuvent pas être résolus individuellement, ils rythment notre façon d'agir, consciemment comme inconsciemment. » Elle mourrait d'envie de leur dire que les raisons qui avaient poussé Idéha à s'en prendre à elle et à quitter le Clan étaient liées aux problèmes du clan, selon elle. Mais ce n'était pas le moment. Loin de là l'envie de recentrer la conversation sur Idéha et sa bêtise … Sungura n'était pas une experte en la matière. Ce n'était pas tous les jours qu'elle parlait à une assemblée complète, comme ça, d'un coup. Autant rentrer dans le bain en douceur. « Tout comme Maficho et Akshaya, je serais d'avis à mettre fin à toutes ces querelles qui nous empêchent d'agir en clan soudé et à m'investir pour rendre au Nord sa gloire d'antan. Posons-nous les bonnes questions et anticipons la venue des problèmes avant de devoir les résoudre. Pourquoi et comment en sommes-nous arrivés là ? »

Ce n'était pas le discours le plus fantastique au monde mais elle préférait rester sur ses réserves, pour le moment. A voir ce qu'en pensaient les autres. Avait-elle été à la hauteur de son père ? Elle ne pouvait malheureusement le deviner. Malheureusement pour elle ... Tout cela avait déjà été abordé au cours du débat, du moins d'après ses souvenirs. Apporterait-elle quelque chose de nouveau à la discussion ? ...



CONCLUSION+
▬ Sungura écoute les propos des autres Nordiques.
▬ Elle ose enfin s'adresser à l'assemblée générale.

Sungura et son discours fantastique, et moi et mon message qui le sommes tout autant *tousse fort*
J'espère n'avoir négligé les propos de personne ! :')

_________________
Baisse d'activité à partir de Septembre, je ne répondrais aux RPs que pendant les week-end.

SUNGURA



Kit ©️ Ukarimu Razz
Sungura communique en MediumTurquoise. ♥️
Merci Yuki-chou I love you:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3657-sungura-princesse-du-nord
avatar
MEMBRE - MACHA


À mon sujet

Age : 25 Féminin
Nb de Messages : 654
En savoir +
MessageSujet: Re: [EVENT] La voix des Esprits.   Mar 10 Avr - 23:27


La crainte de Macha se confirma lorsque Nhormero fit son apparition. Le nordique le regarda avec méfiance...Il n’aimait pas ce lion…Il voulait la puissance et se pensait bien trop fort au goût de Macha...Pourtant il ne pouvait nier qu’il savait jouer avec les mots et qu’il avait l’art de parler. Et c’était bien le problème. Il savait changer les mots et leur sens sans que l’on ne s’en rende vraiment compte. Mais ce petit jeu ne fonctionnait pas avec le lion gris. Il passa la réflexion désagréable sur Késhia, qui n’avait rien à faire dans ce contexte. Et puis il revint sur l’histoire amoureuse avec Suki. Macha leva les yeux aux ciel. Il ressassait. Ne savait-il donc que parler de cela ? Etait-ce tout ce dont il avait à dire ? Heureusement Iqwha et Zwissia tentait de recentrer le débat qui avait déviée avec les propos de Nhormero.

Macha fut choqué de la manière dont Idéha fut traitée. Certes il ne partageait en rien ses opinions, mais agir de la sorte lui paraissait bien irrespectueuse. Elle ne méritait pas plus ce déshonneur plus que quiconque. Mais il le fut d’autant plus devant l’annonce d’Ideha. Partir ? Mais pour quoi ? Où ?
Tous savaient très bien qu’il n’y avait rien en dehors de leurs terres pour eux...Si les lions d’en bas pouvaient se vanter de voyager, ce n’était pas vraiment leur cas ; ou du moins pas longtemps…
Le clan réagit, et de nombreuses voix se firent entendre pour tenter de ramener Idéha à la raison.

Nhormero devait forcément faire son show...Encore et toujours. C’était à se demander pour qui il se prenait celui-là...Cette condescendance était irritante, surtout à la longue...Macha décida alors, de prendre la parole. Il regarda d’abord Nhormero, mais il parlait à tous.

Nhormero. Nous savons tous qu’il faut parfois du temps pour faire changer les choses, pour les mettre en place. Mais tu as raison les Nokosis ne peuvent nous guider que si nous nous exprimons, cependant il n’est jamais trop tard pour faire s’élever nos voix. Au contraire. Les voici maintenant. Tu peux donc à présent connaître, comme nous tous ici, les sentiments de chacun par rapport au clan et aux envies sur la construction de l’avenir.

[i]Macha était calme. La voix posée. Il paraît que l’âge l’avait aidé à se poser. Son ancien rôle de majordome sans doute également. Puis il rajouta:


Je tiens à rappeler que ce, sur quoi Ota nous a interpellés, c’est notre intolérance grandissante envers les semi-nordiques et les étrangers. Une intolérance qui n’a pas lieu d’être. Les étrangers devraient toujours être les bienvenus en nos terres. Pas que nous les incitions à y venir, mais il faut que nous soyons présents lors leurs venus. Nous devons être là, les accompagner, leur partager notre culture, l’esprit même de notre clan. Ils savent bien évidemment à quoi ils s’engagent en venant ici. A nous de savoir être un soutien, une épaule sur laquelle ils peuvent se reposer le temps de leur passage. C’est cela l’essence de notre clan. La bienveillance. Apprenons à l’être aussi bien entre nous qu’envers les étrangers.
Cette manie de vouloir chasser les étrangers ou de les stigmatiser, n’apporte rien à notre clan. Un peu d’aide demande bien moins d’énergie que de chasser quelqu’un. Aucune âme ne se laissera mourir de son plein grès en ces terres froides, apprenons à leur montrer le meilleur de ce qui nous rends fier.


Macha était rentré dans le débat et sans doute n’était pas prêt de le quitter, tant que débat il y avait. Depuis tout petit il avait toujours vu Theluji comme un exemple à suivre, un lion incroyable, qui dans on imaginaire avait toujours représenté leurs ancêtres. Des lions sages, généreux et bienveillants.
Les propos d’Amakhaza ne plaisaient pas complètement au grand lion.


Et donc Amakhaza sous prétexte de protéger les nôtres d’un contexte difficile, nous nous refermons sur nous-même en laissant mourir ceux qui viennent sur nos terres ? La vie d’un lion reste la vie d’un lion quelqu’en soit son origine. Nous devons porter secours à tout lion en détresse, dans la limite de notre possible bien entendu.
La question serait peut-être plutôt de revoir nos consignes de sécurité et comment faire pour que les nôtres soient les plus prudents et évitent les péages trompeurs de la montagne.


Il savait bien sûr que tout n’était pas évitable, mais ne pouvaient-ils pas agir pour faire avancer les choses ? Pour trouver un mieux en respectant les valeurs de leur clan ?
Macha jeta un doux regard à Iqhwa. Il avait raison. Suki avait agit en toute connaissance de cause. Il fallait savoir respecter le choix des étrangers qui voulaient rester après avoir vérifier qu’ils étaient conscients de ce dan quoi ils s’engageaient. Et les accepter comme des membres de notre Clan.


jJe crois qu’Ota a raison. Si un étranger tiens à rester et qu’il sait ce cela implique pour sa propre santé, sa propre vie, alors acceptons-le. De nombreux clans le font en bas pourquoi n’en serions nous pas capable ?

Et puis Idéha confirma de nouveau son intention de partir. Malgré toutes les tentatives des nordiques pour la retenir elle n’en démordit pas. On ne pouvait lui reprocher sa détermination. Rien ne semblait pouvoir l’arrêter. Le lion gris la regarda. Si elle en était sûre alors...Il pensa que le clan devait respecter son choix quand bien même il semblait suicidaire. N’avait-il pas dit qu’ils devaient accepter le choix des étrangers de venir ? Alors pourquoi ne pas accepter que certains veulent partir ?

Macha admit que les dernières paroles de Maficho n’étaient pas inintéressantes. Il hocha un peu de la tête sans s’en rendre compte mais il n’était pas d’accord sur tout. Surtout qu’il semblait reprocher la manière dont cela se faisait. Il était sans doute trop jeune, voir pas né lorsque les Nokosis avaient pris les pouvoirs. Parce que c’était le grade bien au-dessus, préparé et calculé...Mais il y avait cependant de nombreuses similitudes avec ce que pensait Macha.
Les propos qui suivirent confirmaient le même idée. Alors le lion aux yeux chocolats sourit, doucement. Les choses se recentraient...


HRP : Bon je me suis permise d’intervenir avant certains personnages, j’espère que cela ne dérange pas ! Macha avait des choses à dire ! Après je ne pense pas qu’au final cela change le bon déroulement du rp !

_________________

Avatar by Prince Voldy & Signature by Paint Wolf Art
Rp avec Sungura
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t1002-macha-la-petite-vie-de-ma
avatar
Meneur de Jeu


À mon sujet

Age : 97 Masculin
Nb de Messages : 318
En savoir +
MessageSujet: Re: [EVENT] La voix des Esprits.   Mar 17 Avr - 17:47






Le débat commençait à devenir épuisant pour les trois Nokosis déjà présents. Nhormero tentait de défendre sa place du mieux qu’il le pouvait et il ne pouvait s’empêcher de darder un regard noir et froid lorsque la pauvre petite princesse se décida enfin à sortir de son mutisme. Un sourire carnassier se dessina dans l’esprit de Nhormero lorsqu’il écouta attentivement les dires de la pauvre petite fille de Késhia. Que croyat-elle ? Qu’elle pourrait récupérer son pseudo héritage ? La monarchie exigeait, autrefois, que ce soit la descendance du roi qui prenne le relais. Késhia n’était rien. Alors par conséquent, elle non plus. Son inexpérience, le Nokosis allait en profiter et il n’hésita pas à pointer ses erreurs :

« L’acceptation des étrangers nous fait nous éloigner du débat ? Je pensais que ton mutisme te permettait d’écouter mais il est évident que ce n’est pas le cas. Silencieuse et la tête ailleurs ! Les étrangers sont le problèmes et ce que Iqhwa a soulevé en arrivant ici. Ne pas être des Jangowas, ne pas chasser les étrangers. C’est là toute la question, ma chère. »

Et une question qui ne semblait pas trouver de réponses. Le Conseil Blanc était clairement en opposition à accueillir les étrangers, mais son comparse ayant pris part au débat semblait vouloir apaiser les esprits en suggérant que les guider en dehors de la Montagne serait une meilleure solution. Solution qui ne semblait être écoutée avec autant de sérieux que Sungura… Soupirant presque et prenant un air las, Nhormero déclara :

« J’entends les Nordiques enfin s’exprimer mais je ne peux qu’être déçu de voir que ce sont des reproches dardant les Nokosis qui s’élèvent. Mais revenons en au fait et cessons une fois pour toute ce dialogue de sourd qui devient épuisant. »


« Et presque vexant. »

Amakhaza venait de compléter les paroles du Nokosis en dardant Macha d’un regard qui semblait lui demander de prêter un peu plus attention à ce qui était dit. Il n’hésita pas à lui faire remarquer, claquant la langue avant de réaffirmer ses précédents propos :

« N’as-tu retenu que ce qui pouvait t’arranger, Macha ? En aucun cas j’ai énoncé le fait de laisser mourir les étrangers alors garde tes interprétations pour toi. Les guider ! J’ai parlé de guider les étrangers en dehors de la Montagne. »

Pour lui, les Sources Chaudes n’était pas encore une option envisageable. Il donnait déjà beaucoup de sa personne pour concéder à devoir guider des étrangers ailleurs que dans cet environnement neigeux. Prendre les autres clans en exemple n’était pas l’argument le plus valable selon le Nokosis et il le fit savoir :

« Le fait que de nombreux clans accueillent les étrangers n’en fait pas pour autant des exemples à suivre. Cela ne doit pas nécessairement s’appliquer aux Nordiques. Le climat qui s’étend en bas est bien différent, s’adaptant à de nombreux peuples et la situation est peu comparable.»

Le Nord, le froid, la Montagne, la neige, les avalanches, tout ça était inconnus aux lions d’en bas. C’était de l’inconscience que d’ouvrir les portes du Nord à tous les idiots qui veulent se jeter dans la neige. Amakhaza n’avait pas pu s’empêcher de relever à quel point Iqhwa s’était affligé et les propos de son fils le toucha, autant dans sa fierté de père que dans l’importance que prenait la tournure des événements. Il comptait sur Utapau pour retenir Idéha qui n’avait pas à s’en aller ainsi. Il ajouta alors :

« Si ce sont par les petits actes que nous devons commencer et que les mots blessent bien plus que les griffes, commence par ôter cette appellation de « fou » de ta bouche. Iqhwa, personne ne t’a jugé et tu es celui qui vient de rassembler les Nordiques pour débattre et ouvrir la voie. Aie un peu de considération pour toi même. »


Mais Utapau n’entendait pour tout cela de cette oreille et les propos d’Idéha ne faisait que le blesser davantage si bien qu’il ne sut plus compartimenter ses émotions correctement. Il débordait littéralement, lui qui ne portait pas les étrangers dans son coeur, il se fichait bien de leur sort et trouvait déjà que la clémence et l’aide que proposait ses comparses, plus que suffisante :

« Je préfère mille et une fois m’acharner à protéger les miens qu’à protéger des étrangers qui viennent ici pour du tourisme ! Les Montagnes du Nord et les Nordiques eux-mêmes ne sont pas des bêtes de foires. Nous ne sommes pas des curiosités à exhiber. »

Parce que les étrangers ne venaient que pour ça. Souiller les Montagnes et les regarder comme des bêtes curieuses, des choses pas même des animaux. Il était hors de question qu’il passe pour une attraction, une distraction. Il préférait rester un mythe et de loin si possible. Quant aux Sources Chaudes ? Oh, il ne se cacha pas et fit parfaitement savoir ce qu’il pensait de cette idée :

« Les Sources Chaudes nous appartiennent. En quel honneur devrions-nous en faire un cimetière pour voyageurs et suicidaires ?! »

Cimetière qui avait déjà accueillie la très chère et défunte compagne de ce stupide petit roi Késhia. Il n’avait rien de royal d’ailleurs et sa fille ferait mieux d’intégrer ça dans sa jolie petite tête. Mais sentant que son débordement ne ferait que laisser une ouverture potentielle à Idéha pour partir, il reporta bien vit son attention sur elle, prêt à lui barrer de nouveau la route malgré ses paroles tranchantes :

« Idéha, je t’en prie, entend raison. Il y a encore des lions qui peuvent te retenir ici. Je peux te retenir ici. »

Il ne vivrait pas ici sans elle. Il l’avait toujours suivi, il l’avait toujours épaulé, il l’avait toujours soutenu et aujourd’hui il le ferait encore. Une erreur ne devait pas signer son départ du clan, il ne le supporterait pas. Il ne lui laisserait de toute façon pas le choix. Il la supplia une dernière fois :

« Je t’en prie. Ne pars pas. Ne me laisse pas. »

Si cela ne fonctionnait pas, eh bien il prendrait la décision de partir lui aussi. Que cela lui plaise ou non, qu’elle soit en accord avec cette décision ou pas. Si elle avait le droit de faire son choix, alors lui aussi.




Incarnés par Ajjin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
PLAYER04


À mon sujet

Age : 30 Féminin
Nb de Messages : 211
En savoir +
MessageSujet: Re: [EVENT] La voix des Esprits.   Mer 18 Avr - 17:47

[EVENT]
La voix des esprits.


Ota ne savait plus vraiment où donner de la tête. Tout ces lions, toutes ses prises de parole… Il essayait de suivre, mais ce courage qu’il avait trouvé pour parler à tous s’effritait toujours plus avec le temps qui défilait. Et il arrivait à un point où il n’avait plus qu’une seule envie. Partir d’ici. Loin. Très loin et se terrer dans sa solitude. Seulement, cette idée s’évanouit bien vite lorsqu’il senti Ayo contre lui. Il avait de nouveau regardé sa fille, avant de reposer un regard fuyant sur l’assemblé, finissait donc ses paroles. A partir de là, Zwissia reprit la parole, à son tour. Elle tenta de nouveau de convaincre Ideha avant de sermonner le vieux chamane. Loin d’être fou ?… Le plus censé d’entre tous ?… Il en doutait. Oh oui. Il avait souvent voulut se convaincre qu’il ne l’était pas, mais… Autrefois, à part Ideha, les autres ne l’avaient jamais aidé à penser le contraire. Alors cette notion était… Compliqué. Pourquoi lui disait-on maintenant qu’il n’était pas fou ?… ça n’avait pas de sens à ses yeux.

Puis Ideha reprit la parole, continuant d’effriter un peu plus ce « courage » qui l’avait poussé là haut. Il savait que personne ne pourrait la faire changer d’avis… Il n’osait plus rien dire à son sujet. Que pourrait-il faire ? Il était persuadé qu’elle devait le haïr de tout son être maintenant. Alors qu’il ne faisait que faire passer un message. Puis ce fut au tour de Maficho. Là aussi tout sembla flou aux oreilles du vieux lion. Il secoua la tête, parvenant à entendre des brides de conversation. Mais les principaux. Le jeune mâle continuait donc de suivre toujours l’avis de l’ancien. Il avait l’air d’être un bon orateur, et… Bien investie dans cette histoire. Peut-être… Peut-être que le clan n’était pas aussi en perdition qu’il ne l’aurait crue. Et le vieux lion avait réussi à se reprendre au file des paroles du jeunot.
Puis ce fut au tour d’Akshaya. Qui se rangeât finalement dans la logique de la conversation, s’excusant pour ce qu’elle avait fait. Soit, de parler de politique. Elle aussi était en ce sens.
Soudainement, au milieu du débat, une nouvelle voix s’éleva. Celle de Sungura qui semblait s’être enfin réveillée. Mais ses paroles le fit se questionner. En quoi venir en aide aux autres étaient de la politique ?… A vrai dire, lui, n’en avait en soit, rien à cirer de la politique. Ça n’avait jamais aidé qui que ce soit, réellement. Enfin, il n’avait jamais vraiment vue ça comme quelque chose de sain. Il suffisait de voir toute les querelles qu’il y avait eut à propos de Keshia, et la déchirure du clan lorsqu’il fut destitué pour un conseil blanc. Non non non… Il ne voyait pas ça particulièrement bénéfique. Mais bon. Il ne dit rien, ne rajouta rien. Ce fut Macha qui prit la parole, venant se joindre aussi à son avis.

Ce que remarqua le chaman ?… A cet instant précis, les seuls à être contre ce retour aux sources n’étaient autre que les Nokosis. A dire vrai, la situation semblait… Bloqué. La tête basse, le regard posé sur la neige, le vieux lion redressa les oreilles lorsque Amakhaza reprit la parole. Ou plus précisément lorsqu’il lui fit savoir que personne ne l’avais jugé. Si une voix lui hurlait le fait qu’il parlait de cet instant précis, il en fut quand même un peu secoué. Tout le monde l’avait jugé. Continuellement, depuis tellement d’année… Il n’y avait pas un jour où il n’avait pas vue ses rires, où il n’avait pas entendu ses insultes, ses moqueries, tous ses gestes et ses paroles qui l’avaient brisé petit à petit, chaque jour durant. Non vraiment. Il ne comprenait plus rien. Pourquoi ne serait-il pas fou aujourd’hui, alors qu’il l’était les 11 dernières années ?…

- Rassemblé… Et pour quoi ?… Pour vous voir vous déchirer… Encore…- Il secoua la tête tout en se levant, faisant craquer ses vieux os fatigué - Je… Je… Je ne faisais que faire passer un message… Moi. Et puis… Dans tout les cas… n’est-ce pas au peuple… de… de décider… Pour la marche à suivre du clan ?… Enfin… pour ce qui concerne les étrangers… - Il laissa passer un blanc, ne voulant pas que la politique revienne dans la conversation, puis reprit - Je n’ai plus rien à dire, si ce n’est répéter les mêmes choses… - Il regarda Ayo et lui fit un sourire se voulant réconfortant, bien qu’il n’avait pas vraiment sut cacher son mal-être - Viens Ayo. On descend d’ici… Il y fait trop froid…

Le froid ne l’avait pas non plus ménagé il faut dire. Il en tremblait. Un tremblement désagréable, causait par se vent qui s’engouffrait entre sa fourrure. Alors il descendit de son perchoir, sa hanche refaisant quelque sienne, la douleur le raidissant un peu. Non vraiment… Le temps ne l’arrangeait vraiment pas. Le temps semblait d’ailleurs bien moins doux avec lui qu’avec sa sœur.
Une fois en bas, il alla rejoindre le bord de l’eau, afin de profiter de la chaleur de l’endroit. Il s’y allongeât, se retenant de rejoindre Ideha, se retenant de se remettre en avant, préférant rester à présent en retrait de tout. Bien que gardant une oreille sur l’assemblé. Il voulait savoir ce qu’il allait se passer à présent. Enfin… Si ses oreilles voulaient bien arrêter de bourdonner, à cause de tout se stresse qu’il avait accumulé… Non vraiment. Il n’était pas un orateur né. Ni même un leader. Oh non. Il était même le contraire de tout ça.

D’ailleurs…
Il détestait cordialement cette journée.
Codage par Libella sur Graphiorum


EVENT NORDIQUE

A savoir, Ayo est absente jusqu'au 23 Avril.
Rappel des petites règles.

• Cet event est la suite de ce rp.
• A vous de montrer que vous soutenez ou non Iqhwa dans sa démarche.
• L'Event est ouvert à tout les Nordique voulant y participer. Veillez simplement à préciser si vous postez qu'une seule rep, et de suivre l'ordre dans le cas contraire.
• vous avez 3 jours pour répondre sans quoi votre tour pourra être sauté.

_________________
Shagan Vous snob en Royalblue


PrésentationGalerieRecherche rp
Avatar @ Wimbo, Signature @ Ocylan, Design @ Kiowara

Anciennement Iqhwa:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t5697-shagan-le-chevalier#11543
avatar
MEMBRE - ZWISSIA


À mon sujet

Age : 27 Féminin
Nb de Messages : 222
En savoir +
MessageSujet: Re: [EVENT] La voix des Esprits.   Mer 18 Avr - 23:16

Les Nokosis perdaient patience. Enfin, du moins les autres. Zwissia voyait avec peine qu'ils avaient tout simplement peur de perdre leur place. Macha avait aussi décidé de prendre la parole et il s'exprima comme il le fallait. Il disait là tout haut ce que les autres qui étaient du côté de Iqhwa pensaient. Mais le vieux chaman finit par mettre un terme au débat, visiblement déçu de la tournure qu'il avait pris. A quoi s'attendait-il donc ? A lancé une conversation pareille, c'était sûr que les choses allaient s'agiter, que les Nokosis allaient s'en mêler et qu'il allait y avoir un réel débat, même si ce n'était pas finalement le but de départ. Le vieux lion avait juste voulu faire passer un message, à bon entendeur. Maintenant, chaque Nordique devait faire ce qu'il fallait pour redorer l'honneur du clan.

Vu ce qu'elle avait entendu, Zwissia était plutôt optimiste. Il y avait pas mal de membres du clan qui s'étaient rangés du côté du vieux lions. Ceux-là étaient sûrement prêt à changer. Les autres Nokosis garderont probablement leur idéaux pour eux. Mais Zwissia restera attentive à cela en espérant pouvoir faire tourner les choses dans le bon sens. Elle savait que sa famille la soutiendra quoi qu'il en coûte. Il était toutefois possible que ce jour marque une réelle scission du clan, entre ceux qui était pour et ceux qui étaient contre. A voir à présent qui avait la majorité. Zwissia jeta un regard à Macha, elle lui sourit. Il avait bien parlé, en dépit des réponses pas très appréciables qu'il avait eu en retour. Macha savait qu'il pourra toujours compter sur la lionne. Et inversement. C'était comme ça que les Nordiques devaient fonctionner, patte dans la patte.

On ne pourra voir, elle l'espérait, que le changement vis à vis de cette conversation aux prochains jours. Zwissia espérait grandement que le message d'Iqhwa était malgré tout passé. Elle revint près de Macha, son bien-aimé, accompagné de son lionceau qui n'avait pas compris grand chose à tout ce qui avait été dit mais bon. Zwissia ne doutait pas un seul instant que son petit sera digne d'un vrai Nordique à tous les âges de sa vie. Elle jeta alors un regard autour d'elle pour voir s'animer la fin du débat, gardant une oreille attentive à tout ce qui pouvait encore être dit, même si pour sa part, elle n'avait plus rien à dire non plus. Pour elle, tout avait été dis et seuls les Nokosis n'avaient pas l'air d'être d'accord. Il sera, hélas, bien impossible de leur faire entendre raison, tout comme à Ideha qui était déterminé à quitter malheureusement le clan...

_________________

Base and background ©️ Disney
Characters Zwissia ©️ Cissy
Colo ©️ Cissy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t2237-zwissia-lionne-polaire
avatar
PLAYER04


À mon sujet

Age : 20 Féminin
Nb de Messages : 487
En savoir +
MessageSujet: Re: [EVENT] La voix des Esprits.   Jeu 19 Avr - 15:54

Était-ce donc cela, faire de la politique ? Ayo n'aimait pas cela. Non, elle n'aimait pas du tout. Les lions parlaient dans tous les coins, se déchiraient encore et encore. Ce n'était pas correcte... Ce n'était pas sein. A peine Ayo dit quelque chose que Nhormero fit cordialement fermer sa bouche. Bon. Près de son père, Ayo cherchait autant du réconfort que ce qu'elle pouvait en apporter à Ota. Le pauvre était complètement tremblant. Était-ce à cause de ses vieux os, ou à cause de la peur ? Certainement un mélange des deux. Lorsqu'il voulu quitter le rocher, la petite le suivit sans broncher, fidèle. Les sourcils froncés, mais le menton haut, elle se voulait fière et inatteignable. Pourtant, son petit cœur de nordique fondait de plus en plus à chaque fois que l'un des siens estimait que les sangs mêlés et les étrangers n'étaient pas à leur place ici.

Elle était une sang mêlé. Mais elle était née sur la terre du Nord. Cela fait-il d'elle une étrangère ?

- Je t'aime papa, souffla l'enfant en se couchant doucement à coté de lui.

Iqhwa avait peur. Ayo avait peur également. En ces paroles, elle le soutenait autant qu'elle exprimait son angoisse.

Spoiler:
 

_________________




Ayo cherche son papa !

_______---
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4939-ayo
avatar
PLAYER03


À mon sujet

Age : 22 Féminin
Nb de Messages : 140
En savoir +
MessageSujet: Re: [EVENT] La voix des Esprits.   Sam 21 Avr - 17:41

La voix des Esprits
Feat. Northerners


Les discussions allaient bon train entre les Nordiques, chacun cherchant à prendre la parole pour argumenter ses propres convictions, tandis que les tensions se faisaient légèrement plus palpables. Ideha n'écoutait plus que d'une oreille, consciente que son intervention n'était de fait plus nécessaire. Pour autant - et bien qu'elle ne les porte pas dans son coeur - la vieille lionne doutât que Theluji et Héra apprécient la tournure que prenaient les choses. Certains semblaient vouloir profiter de ce qui n'était au départ qu'un simple regroupement pour essayer de se faire voir, se pensant sans doute supérieur aux autres. Ideha ne pouvait pas réellement les blâmer, elle avait jadis fait la même chose. Elle avait cru ne faire que donner son opinion en l'estimant plus judicieux que ceux de ses congénères, et réalisait maintenant à quel point cela avait pu paraitre orgueilleux et ambitieux de sa part. Elle ne le regrettait pas totalement, néanmoins, puisque cela lui avait donné une chance de faire changer les choses. Une chance seulement.

« Je me moque bien de tes raison de partir, Idéha. Je ne suis pas d'accord avec ce choix mais je le respecterais. Mais tu aurais tort de penser que, parce que je respecte ton choix, je compte te laisser mourir seule dans la neige. ». La dénommée haussa une oreille, consciente que le commentaire ne s'adressait qu'à elle. Néanmoins, elle ne répondit rien, se contentant de poser son regard sur Maficho jusqu'à ce qu'Akshaya prenne la parole à son tour, ponctuant son discours par une simple phrase qui ressemblait à des excuses. « Idéha, j'aimerais m'excuser de ne pas avoir assez cherché à te comprendre, autrefois. ». Aux yeux de la vieille lionne, il était trop tard pour des excuses désormais. Sa vie était derrière elle, et les regards critiques la lui avaient en parti volés. A quoi bon les regretter ? Cela semblait presque trop facile de la part de ceux qui l'avaient - volontairement ou non - exclue. Comme si une simple phrase pouvait effacer des années de souffrance. A nouveau, Ideha resta impassible, ne cillant pas. L'armure qu'elle s'était forgée était bien trop efficace, désormais, et elle en maîtrisait les moindre secrets. Ou presque. « Idéha, je t’en prie, entend raison. Il y a encore des lions qui peuvent te retenir ici. Je peux te retenir ici. Je t’en prie. Ne pars pas. Ne me laisse pas. » Utapau. La Nokosis croisa son regard triste, presque suppliant. Bien sur qu'elle l'aimait, mais c'était inutile de vouloir rattraper le temps perdu. La vie avait un goût bien fade depuis des semaines, et même le vieux mâle ne parviendrait pas à lui redonner ce qui lui manquait. A dire vrai, Ideha ne voulait même pas y songer. Recommencer à espérer, à entrevoir une autre issu possible pour se voir à nouveau déçue n'en valait pas la peine. Elle était fatiguée, lasse, et ne souhaitait plus rien d'autre que de se retrouver seule avec elle-même pour s'en aller. Le temps avait fait son œuvre, et ce n'était que maintenant qu'elle s'en rendait compte. Iqhwa avait vu son état physique diminuer tandis qu'elle continuait à vagabonder aussi vaillamment que dans leur jeunesse. Elle en payait le prix autrement. Son regard croisa celui d'Utapau, une lueur de regret dissimulée dans une vaste lassitude. « Cette discussion n'a pas sa place ici, Utapau. » Sa voix s'était faite plus ferme que voulu, presque froide. Elle ne voulait pas le blesser, mais peut-être était-ce le seul moyen de lui faire lâcher prise ? Qu'importe, désormais. Sa place n'était plus au milieu des Nordiques occupés à débattre. Alors, se levant lentement, elle posa une dernière fois son regard sur Iqhwa avant de tourner le dos et de s'éloigner d'un pas pesant.

Spoiler:
 

_________________
Ideha se méfie en #084B8A

Rapport du MatinDemandes de RPPrésentation

Kit © Hatari
Anciennement Héra
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t2740-ideha-chaque-souffrance-p
avatar
PLAYER04


À mon sujet

Age : 20 Féminin
Nb de Messages : 435
En savoir +
MessageSujet: Re: [EVENT] La voix des Esprits.   Lun 23 Avr - 13:56


Les paroles s'enchainent et Maficho fait de son mieux pour continuer de suivre le débat. Il se surprend lui même en constatant qu'Akshaya se range de son point de vue et la salue d'un léger signe de tête comme pour la remercier. Cependant, la suite des évènements l'agace doucement. Entre Sungura qui commence à parler, voulant de toute évidence revenir sur le sujet de politique, sans doute dans l'espoir de récupérer un trône qui ne lui revient même pas, et Macha qui met dans la bouche de son père des mots qu'il n'a jamais prononcé, il y a de quoi faire voir rouge au jeune lion. Il tâche néanmoins de ce contenir. Ces deux Nordiques sont des proches de Keshia après tout... Ils n'ont juste jamais digéré que les Nokosis prennent sa place. Mpff. Mais dans ce cas, qu'ils ne se plaignent pas aux Nokosis, mais aux Nordiques. Après tout, c'était le peuple qui avait décidé de leur remettre les clef du pouvoir, il serait grand temps que ce peuple s'assume un peu ! Quant à savoir quand est-ce que la division du clan avait commencé... De ce qu'avait entendu Maficho, elle avait commencé avant même que Keshia ne soit officiellement devenu Roi. Mais à quoi bon parler du passé ? Le jeune Nordique connaissait l'adage : qui comprend le passé, contrôle l'avenir. Mais au vue de là où se dirigeait le débat, il avait l'impression que la plupart des lions cherchaient plus à réécrire le passé pour s'arranger plutôt que d'essayer de le comprendre.

Les Nokosis reprirent la parole, Nhormero et Amakhaza tachèrent de se défendre et Utapau cherchait à faire entendre raison à Idéha. Ça n'avait pas l'air de beaucoup fonctionné malheureusement. La voix d'Iqhwa se fit alors de nouveau entendre :

- Rassemblé… Et pour quoi ?… Pour vous voir vous déchirer… Encore… Je… Je… Je ne faisais que faire passer un message… Moi. Et puis… Dans tout les cas… n’est-ce pas au peuple… de… de décider… Pour la marche à suivre du clan ?… Enfin… pour ce qui concerne les étrangers… Je n’ai plus rien à dire, si ce n’est répéter les mêmes choses…

Maficho soupira alors qu'Iqhwa quittait son piédestal. Lui qui avait voulu faire entendre sa voix pour le meilleur, il s'était retrouvé face à des Nordiques plus que divisé. Il regarda le vieux lion s’isoler au chaud et hésita à le rejoindre. Il fut cependant encouragé par sa mère, Kengeza, qui fut la première à se diriger vers le vieux félin. Il fallait dire que de par son handicape, elle avait également était victime de moquerie par le passé. Elle ne pouvait donc deviner que trop bien ce qu'avait dû ressentir Iqhwa.

- Tu as bien parlé, Ota.

Fit-elle en arrivant à la hauteur du vieux lion. Maficho, qui essayait tout de même de garder une oreilles sur les conversation d'à côté, fut surpris d'entendre sa mère appeler le vieux félin de la sorte. Sans doute le faisait-elle davantage pour lui faire plaisir qu'autre chose. Avec un sourire rassurant, elle s'allongea à son tour.

- Tu as bien fait de dire ce que tu avais sur le cœur. Ça demande beaucoup de courage, tu peux être fier de toi.

Maficho hocha la tête.

- Oui. Et tu n'as pas à te sentir responsable de ce qui s'est passé ensuite. Ce n'est pas de ta faute si notre clan est ce qu'il est aujourd'hui. Mais, hé, qui sait ? Peut être que tes mots parviendront à resserrer nos liens.


Après tout, il faut parfois briser un os pour que celui-ci cicatrise normalement. Mais le Nordique crème délaissa bien vite ses paroles réconfortante lorsqu'il vit du coin de l’œil Idéha quitter le groupe. Il secoua la tête. Oh non ! Non ! Lui vivant, il ne laisserait pas un Nordique mourir dans les Montagne ! Peu importe qu'il s'agisse de sa décision ou non. La vie avait ça de positif qu'elle laissait toujours une seconde chance. Il ne laisserait pas un lion se détruire lui même sans réagir.

Les sourcils froncés, il grimpa sur ce qui avait servit de promontoire à Iqhwa et... Oh. Les choses étaient bien différente comme ça... C'était beaucoup plus stressant de parler lorsqu'on pouvait voir tout les regard se diriger vers nous. Ahem. Maficho se racla la gorge.

- Iqhwa a dit ce qu'il avait à dire. Nous avons tous l'esprit échauffé par les quelques mots que nous avons échangé. Je ne pense pas qu'il soit sain de continuer dans ces conditions.


Il fit une courte pause, mettant en ordre ses pensées avant de reprendre.

- Chacun de nous a dit ce qu'il avait sur le cœur mais l'esprit à besoin de temps pour analyser ce qui a été dit. Qu'il soit d'accord avec les propos ou non. A continuer de palabrer de la sorte, nous n'allons que nous déchirer davantage et nous enfoncer dans un dialogue sans fin. Il revient à présent à chacun d'entre nous de se remettre en question, lui et ses principes, en utilisant ce que d'autres ont pu dire pour mettre en ordre sa pensée. Au lieu de penser à ce qui a été fait par le passé, nous pouvons commencer à réfléchir à ce que nous pouvons faire pour l'avenir. Lui au moins, nous avons une patte dessus.

Il coula un regard vers son père, Zwissia et enfin Nhormero. Les derniers membres des Nokosis en sommes.

- De toute façon, de nouvelles élections devront être réalisées et nul doute que le sujet reviendra sur le tas. Autant que chacun d'entre nous réfléchisse à ce sujet plus en profondeur et en ayant connaissance de ce qu'attende une majorité de Nordiques. La parole a eut son temps, il faut maintenant passé à la réflexion.


En d'autres termes, mieux valait clore le débat ici. Nhormero avait raison sur un point : c'était un dialogue de sourd. Sans doute le serait-ce éternellement si personne ne prenait la peine de se poser pour réfléchir. Est-ce que Maficho avait l'intention de se présenter aux prochaines élections ? Assurément. Ça n'avait jamais été son projet de vie mais ce qu'il avait vu aujourd'hui lui faisait craindre pour le futur des Nordiques. Oh, pas le fait qu'ils veuillent aider les étrangers, bien au contraire ! Mais il avait vu à quel point certains étaient opportuniste et prompt à se servir de la moindre faiblesse pour faire valoir des droits inexistants. Et ça, il ne le permettrait pas. Au contraire. Il mettrait tout en œuvre pour faire barrage à ce genre de lions. Les dirigeants du Nord devaient avant tout penser aux Nordiques, et les opportunistes ne pensaient qu'à eux. Maficho ne confierait ni son destin, ni celui de son clan aux griffes de pareils lions. Bien sur, il savait que des opportunistes se trouvaient déjà au Conseil Blanc... Mais il n'était pas né à l'époque de leurs élections, il n'avait rien pu faire. Ce n'était pas le cas aujourd'hui.

D'un bon agile, il descendit de son promontoire et commença à suivre la piste d'Idéha. Elle avait un peu d'avance sur lui mais le Nordique crème avait l'avantage de la jeunesse, il la rattraperait. D'autant que son rythme lent lui permettrait au moins d'entendre des brides de conversations et de constater si oui ou non, son idée de clore le débat pour le moment serait acceptée.

_________________

Kit by Ocylan
Anciennement :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.jeun.fr/t4391-maficho-heir-of-the-n
avatar
PLAYER04


À mon sujet

Age : 19 Féminin
Nb de Messages : 268
En savoir +
MessageSujet: Re: [EVENT] La voix des Esprits.   Mer 25 Avr - 23:32


Akshaya prêta toute son attention aux mots de Sungura, elle l'observa calmement. Dans une certaine dimension, elle ne pouvait pas avoir complètement tort, un problème était rarement isolé. Était-ce une erreur de se concentrer plus sur l'un que sur l'autre ? Valait-il mieux traiter les trois comme une même entité ? Il fallait bien parler politique bien que présentement le sujet n'y soit pas, pour certains. De toute manière il ne fallait pas se jeter à pattes le corps sur tous les sujets d'un coup, il fallait rester tête reposée et travailler sur l'un sans oublier l'autre, observer ce qui les liaient pour mieux y remédier, n'est-ce pas ? Peut-être, Akshaya doutait légèrement de tout ce qui était dit, son esprit ne pouvait après tout pas trier parfaitement toutes les informations maintenant, elle devait y réfléchir.

Akshaya hocha légèrement la tête aux dires de la princesse déchue, lui offrant un léger sourire. Si elle avait été prise de mutisme pendant une grande partie du débat, cela n'avait pas été pour dire des bêtises. Du moins c'est ce que songeait la guerrière avant que Nhormero n'ouvre la gueule. Que racontait-il donc ? Akshaya fronça ses sourcils et planta son regard doré vers le vieux mâle.

- Et vous Nhormero, vous débattez ardemment pour conserver votre place mais vous écoutez sans entendre. Sungura n'a jamais prononcé de telles paroles. Elle a simplement confirmé que nous nous éloignons du sujet en songeant que nous le traitons mal. Elle n'a pas précisé que les étrangers nous en éloignaient. Puisque vous pointez si facilement les erreurs des autres, laissez-moi en faire de même avec vous.

Répliqua Askhaya en observant son ancien mentor, l'air légèrement ennuyé. Eh bien, alors même que les Nordiques osaient enfin parler, voilà qu'il ne les écoutait pas ? Et il osait se prétendre tenir un tel rôle ? Akshaya secoua la tête d'un air dépité avant de reposer son regard sur son amie, l'air lassé. Ces Nokosis là ne valaient pas grand-chose, ils n'avaient pas été guidé par de belles valeurs, n'est-ce pas ? Seul Amakhaza et Zwissia semblaient valoir, à vrai dire. Akshaya haussa légèrement ses épaules avant d'écouter les dernières paroles d'Amakhaza.

Elle n'était pas entièrement d'accord, devraient-ils donc sans cesse en venir aux pattes avec les étrangers ? C'était bien beau de vouloir les raccompagner aux frontières cependant, la curiosité était souvent bien trop dévorante et les moins sages refuseraient évidemment de repartir aussi vite qu'arrivé. Il fallait penser aux voyages entrepris pour venir jusqu'ici, c'était impressionnant. Avaient-ils conscience de cela ? Enfin, d'un côté, la guerrière pouvait bien comprendre leurs points de vue. Ils n'étaient pas les seuls de toute manière à désirer voir ailleurs, ces étrangers. Elle-même avait autrefois voulu voir les autres terres et les autres lions. Tout comme un lion Pridelander voudrait voir le territoire des Outlander, les lions le peuplant ou... Ou tout autre. La curiosité était un véritable estomac à rassasier. Ils n'étaient pas les seuls que ces fameux étrangers voudraient voir, après tout. Akshaya ne pipa cependant mot, elle ne ferait qu'enflammer le débat alors que les choses s'apaisaient et que visiblement, tout le monde souhaitait y couper court.

Il y avait sûrement autre chose qui l'intriguait, c'était le comportement de Maficho. Certes il parlait bien et semblait plutôt droit, assuré mais quelle insecte l'avait piqué ? Il avait toujours été terriblement apathique et ne se mêlait de pas grand-chose, voilà qu'il démontrait de véritables talents d'orateur ! En soi, ce n'était pas si néfaste, fort au contraire, il fallait de lions comme lui mais Akshaya avait des raisons de se méfier. De ce qu'elle avait entendu, c'était ainsi que les premiers Nokosis étaient nés, ils avaient un jour décidé brusquement de renverser le régime, non ? Maficho était-il aussi simplement animé par l'envie d'un rôle important ? Ou était-il sincère ? Akshaya l'observa du coin de l’œil, songeuse. De ce qu'elle avait vu pourtant, il n'avait pas l'air menteur ou mauvais. Non, il était peut-être sincère. Bien, elle garderait un œil sur cela. La lionne coula ses prunelles dorées vers Sungura, fin sourire aux babines.

- Bien. Sungura, Yuki ? Je vais m'éloigner un peu d'ici pour réfléchir à tout ça, si vous désirez me rejoindre, ce sera avec plaisir.

Déclara la guerrière en faisant volte-face après leur avoir adressé un petit regard, s'éloignant d'un pas tranquille des lieux, l'esprit pensif. Des choses la gênaient. Beaucoup. Notamment les regards lancés à Sungura, visiblement, aucun n'était capable de passer outre son rang de princesse déchue et tous semblaient penser qu'elle ne souhaitait qu'une chose : reprendre son trône. En quel honneur ? Excellente question, Akshaya avait bien comprit que la lionne grise n'était pas intervenue pour faire valoir quoique ce soit mais c'était ainsi. Les paroles de Sungura seraient sûrement souvent prises pour une quelconque tentative de propagande.

Il était de toute manière temps de partir d'ici et de se ressourcer un peu, d'assembler tout cela.

_________________

Kit © Sekhmet
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4289-akshaya-fille-du-nord
avatar
PLAYER06


À mon sujet

Age : 16 Féminin
Nb de Messages : 3148
Localisation : ROYAUME DU NORD ▬ (Sources Chaudes).

En savoir +
MessageSujet: Re: [EVENT] La voix des Esprits.   Sam 28 Avr - 21:33

La voix des Esprits
Sungura ▬ Nordiques.
Event.


Dans l'attente d'une réaction qu'elle souhaitait positive, la lionne gris-bleu jeta des coups d’œil autour d'elle. Observant les expressions faciales des autres Nordiques. Certains Nordiques lui souriaient … d'autres semblaient, eux, ne pas comprendre son message, visiblement perplexes. Sungura retint un soupir attristé. Elle retint un frémissement en remarquant le regard hostile de certains spectateurs du débat. Comme si elle n'avait pas sa place dans le débat. Comme si elle avait l'air d'être la méchante de l'histoire. La princesse ne se donna pas la peine d'argumenter davantage ou de leur répondre personnellement … ça aurait été une perte de temps colossale. Elle entendait la voix de Macha, qu'elle appréciait particulièrement, se lever et s'adresser à Amakhaza. Elle tenta de l'écouter, en vain : elle songeait secrètement à sa prestation ratée qui n'avait pas éveillé beaucoup de réactions. Ce n'était pas non plus le discours le plus passionné et le plus sensé qui soit, elle le reconnaissait, mais comment se pouvait-il que même dans les propos les plus pacifiques elle soit dévisagée aussi hostilement ? La femelle n'appréciait pas du tout cela. Elle n'avait rien dit de mal !

Les Nokosis réagirent bien vite aux propos tenus par leur peuple. Alors que la fille de Késhia recentrait son attention sur ces derniers, elle croisa le regard froid de Nhormero. Il allait lui répondre. Les muscles légèrement tendus, elle attendit impatiemment son renvoi de balle. Qu'avait-il à lui reprocher ? Peut-être saurait-elle ainsi de cette manière ce que tous les autres regards lui reprochaient.

« L'acceptation des étrangers nous fait nous éloigner du débat ? Je pensais que ton mutisme te permettait d'écouter mais il est évident que ce n'est pas le cas. Silencieuse et la tête ailleurs ! Les étrangers sont le problème et ce que Iqhwa a soulevé en arrivant ici. Ne pas être des Jangowas, ne pas chasser les étrangers. C'est toute la question ma chère. » déclara le Chef des Nokosis.

Les muscles de Sungura se détendirent. Elle répéta en boucles, dans son esprit, les propos de Nhormero … sans trouver quelque chose à y répondre. Que personne ne s'y méprenne, elle ne se sentait pas du tout en tort, mais … Comment était-ce possible ? Perplexe, elle haussa un léger sourcil. Il n'avait absolument rien compris à ce qu'elle avait dit. Non, elle n'avait jamais dit que l'acceptation des étrangers éloignait les Nordiques du débat, elle n'était pas suffisamment idiote pour le prétendre et puis, de toute façon, ce n'était pas le message qu'elle avait souhaité transmettre aux Nordiques. Elle avait bien souligné qu'il existait trois sujets étroitement liés, mais ça ne voulait pas dire que c'était eux qui éloignaient les gens du débat. Elle avait juste confirmé que les Nordiques s'en éloignaient, parce qu'ils ne savaient pas les traiter de la bonne façon. Mais soit.
La réponse de Nhormero la décevait énormément. Elle avait espéré, un instant, que l'échange lui serait bénéfique. Voyez ce qu'il se contentait de souligner ! Le fait qu'il soit incapable de se déboucher les oreilles ou de comprendre son peuple. Ceux qui semblaient l'accuser du regard n'étaient pas mieux. Sungura poussa un petit soupir. C'était incroyable d'être aussi sourd … Il devait probablement le faire exprès pour mieux l'humilier ? Dans le doute, la déception, elle se contenta d'ignorer ouvertement la bêtise du Nokosi pour se centrer sur les propos qui suivirent son quiproquo.

« J’entends les Nordiques enfin s’exprimer mais je ne peux qu’être déçu de voir que ce sont des reproches dardant les Nokosis qui s’élèvent. Mais revenons en au fait et cessons une fois pour toute ce dialogue de sourd qui devient épuisant. »

Amakhaza répondit par ailleurs à Macha de façon peu … aimable. La fille de Késhia lança un regard à Akshaya. Voilà ce que les Nordiques avaient récolté à souhaiter le Conseil Blanc à la place de Késhia. Si elle avait été reine, les choses auraient été plus simples pour tout le monde. Le débat commençait doucement à la fatiguer, elle commençait à croire qu'un débat entre Nordiques et Conseil Blanc se résumait à se faire la guerre pour avoir raison. Elle espérait arranger tout cela un jour. Mais pour le moment, elle s'en sentait impuissante. Les remarques d'Utapau ne lui plurent guère mais elle préféra se taire, ressassant tous les dires qui les avaient précédé. Des lions essayaient de retenir Idéha, en vain. Iqhwa fit une dernière remarque à l'assemblée, assez peinant il était vrai, avant de descendre de son promontoire pour s'installer un peu plus en retrait. Les commentaires s'atténuaient, comme si le débat s'achevait petit à petit. Une nouvelle voix s'éleva, celle de Maficho. Le fils d'Amakhaza venait de prendre le relais d'Iqhwa et se dressait désormais sur son promontoire. Dans un premier temps, Sungura demeura attentive, curieuse de savoir ce qu'il avait à dire de plus. Il se contenta de répéter ce qui avait été déjà dit, comme quoi si ça continuaient ils allaient se déchirer encore plus, que l'esprit avait besoin d'analyser, etc … Bien. La demi-Nordique se doutait bien que tous les Nordiques réfléchiraient à tout ce qui avait été dit au cours de l'assemblée. Maficho n'avait rien dit de mal mais elle le trouvait assez bavard, tout de même. A s'exposer de la sorte, à se mettre en avant, comme s'il avait la réponse à tout … Comment se pouvait-il qu'un lion dormeur comme lui soit aussi énergique dans un moment pareil ? Elle ne comprenait pas vraiment, à vrai dire elle s'en méfiait un peu. Pourtant, il était le fils d'Amakhaza, alors personne n'avait quelque chose à dire. On ne lui jetait pas de regards mauvais pour tout ce qu'il avait dit. Contrairement à elle qui avait balancé, quoi, un petit discours de rien du tout, pour être finalement accusée du regard. Bon. Tant pis. Elle allait regarder les choses du bon côté et se dire que les jeunes d'aujourd'hui ne vivaient plus dans l'ombre de leurs parents et s'affirmaient désormais dans le débat qui impacterait leur avenir. C'était une bonne chose, ils prenaient leur avenir en patte.

« Et vous Nhormero, vous débattez ardemment pour conserver votre place mais vous n'écoutez et n'entendez pas beaucoup. Sungura n'a jamais prononcé de telles paroles. Elle a simplement confirmé que nous nous éloignons du sujet en songeant que nous le traitons mal. Elle n'a pas précisé que les étrangers nous en éloignaient. Puisque vous pointez si facilement les erreurs des autres, laissez-moi en faire de même avec vous. »

Aussi semblable qu'un rayon de soleil, Akshaya venait éclairer le cœur de son amie de par son soutien. Elle avait compris ce qu'elle essayait de dire à l'assemblée générale depuis un moment. C'était dans ce genre de moment bref mais intense qu'elle se sentait le moins seule. Plus rassurée. Plus confiante de l'avenir. Sungura lui sourit tendrement, touchée par le geste de sa comparse. Cette dernière ne tarda pas à lui proposer, au vu des derniers événements :

« Bien, Sungura, Yuki ? Je vais m'éloigner un peu d'ici pour réfléchir à tout ça, si vous désirez me rejoindre, ce sera avec plaisir. » dit-elle.

La fille de Késhia n'en oublia pas sa fidèle petite Yuki, qui était restée assise à côté d'elle pendant tout le débat. Elle aussi, elle réchauffait son cœur d'une chaleur réconfortante, rassurante.

« Je te suis. » répondit la princesse déchue en coulant un regard en direction de Yuki, la gratifiant d'un sourire secrètement reconnaissant.

Tandis que la guerrière des montagnes s'éloignait, Sungura en fit tout autant, s'assurant que Yuki les suivait, l'esprit un peu songeur. Quitter cette assemblée lui ferait le plus grand bien. Elle en avait assez vu pour aujourd'hui et certaines conclusions l'attristaient beaucoup. Elle allait réfléchir à tout cela, centrer son esprit sur les vrais problèmes qui empêchaient les Nordiques d'agir en une seule et même voix et trouver les compromis qu'il faudrait pour satisfaire tout le monde. Elle savait bien que ses mots seraient souvent détournés de leur véritable sens et, à vrai dire, son esprit n'était pas suffisamment naïf pour tenter de s'en voiler la face : elle avait ressenti un sentiment de crainte qu'elle n'aurait jamais dû ressentir en tant que Nordique durant cette assemblée. Oui, il y avait des lions qui la désapprouvaient au sein du clan, des lions qui ne voyaient en elle qu'une princesse têtue et immature qui ne cherchait qu'à récupérer le trône de son père. Des lions qui étaient incapables de voir autre chose qu'une sang-mêlée et le fruit d'un roi qui avait cédé aux caprices du peuple. Incapables de reconnaître ce qu'elle pourrait leur apporter, préférant satisfaire leur ego en la pointant de la griffe comme la coupable d'une histoire qui était censée être enterrée. Tant pis pour eux. Ils ne pourraient jamais faire avancer les choses avec des idées aussi arrêtées. En attendant, ça n'empêcherait pas Sungura d'avancer.



_________________
Baisse d'activité à partir de Septembre, je ne répondrais aux RPs que pendant les week-end.

SUNGURA



Kit ©️ Ukarimu Razz
Sungura communique en MediumTurquoise. ♥️
Merci Yuki-chou I love you:
 


Dernière édition par Sungura le Mar 12 Juin - 19:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3657-sungura-princesse-du-nord
avatar
MEMBRE - MACHA


À mon sujet

Age : 25 Féminin
Nb de Messages : 654
En savoir +
MessageSujet: Re: [EVENT] La voix des Esprits.   Lun 30 Avr - 23:11


Macha qui était un éternel idéaliste, avait envie de croire dans ce grand rassemblement, de croire en ce débat. Et pourtant les choses ne virèrent pas du tout comme ce qu’il avait espéré.
Il fut de nouveau agacé par Nhormero, qui se permettait d’humilier Sungura avec dureté. Quel lion abominable...Il jeta un regard de soutien à la petite princesse. Il ne voulait pas renchérir, cela ne mènerait à rien de toute manière avec un lion comme celui-ci...Mais elle devait savoir qu’elle n’était pas seule. Et elle n’était pas seule d’après les mots qui s’élevèrent.

Macha fut surpris, mais pourtant presque étrangement amusé par la réaction d’Amakhaza. Eux qui s’étaient toujours si peu parlés, il devenait bien familier brusquement.


Amakhaza jusqu’à preuve du contraire chaque membre a le droit a le parole dans ce clan, et ce peut importe son avis, il est libre de l’exprimer n’est-ce pas ?

Je reprends donc tes paroles mots à mots, afin que je ne retienne pas ce qui m’arrange
rétentieux et idiot de pouvoir prétendre assurer et guider des étrangers chez nous, alors que nous ne pouvons le faire pour les lions qui composent notre clan. »[color=darkcyan]
Je répondais à cette phrase. Et bien qu’en effet tu es tempéré tes propos plus tard, je reste cependant sur l’avis de faire ce qu’il faut pour les étrangers. Et si ce qu’il faut FAIRE est de garder un lion mal en point aux sources chaudes quelques jours, je juge personnellement judicieux de le faire.


Sa voix était toujours calme. Il n’avait pas de rancoeur contre Amakhaza qui lui semblait parfois assez sanguin. Et puis il ne voyait pas le mal à justifier ses propos. Après tout n’était-ce pas tout l’enjeu d’un débat ?

C’est une vraie question que je pose, je ne prends pas les clans d’en bas pour des exemples. Et oui le climat est différent. Mais n’est-ce pas parfois une excuse ? Je pose de nouveau une vraie question là. Oui bien sûr que le climat n’est pas un élément négligeable. Bien sûr que cela a des impacts sur la santé, mais le problème n’était-il pas ailleurs ? Ne nous cachons-nous pas derrière cela pour éviter de nous poser plus de questions ?

Macha avait l’impression que le débat n’avançait pas, et il avait bien l’intention que celui-ci serve au moins à une vraie réflexion de chacun, avec différents avis. C’était cela qui permettait de mieux se construire un avis. Peut-être qu’en effet le climat était le véritable obstacle. Peut-être oui, mais s’étaient-ils déjà tous posés réellement la question ? Cela valait la peine, à son sens, de lancer la question.

Utapau explosa, mais cela n’avait rien d’étonnant. Macha n’écouta pas vraiment ses propos, ou plutôt décida de les oublier aussitôt après les avoir entendu.
Iqwa lui, sembla bien perdu et découragé. Macha lui lança un petit regard. Se déchirer ? Macha avait le véritable espoir, peut-être trop utopiste qu’échanger des avis pouvait permettre de construire quelque chose qui ressemble un peu plus au peuple. Les échanges étaient durs, rudes, mais peu importait, ils étaient également des échanges.
Le lion gris eu envie de soutenir un peu plus Iqwa, lui qui aimait tant amuser la galerie, mais Kengeza osa plus rapidement. Il sourit. Elle était le soutien. Macha se surprit à réaliser qu’il n’avait sans doute jamais eu de réelles conversations avec Iqwa...Il prendrait le temps si l’occasion se présentait de le faire une prochaine fois.
Il croisa le regard de sa douce. Il lui sourit du regard comme des babines. Bienveillance et soutien. Il vit son petit dans les pattes de sa mère, complètement déboussolé. Il eut envie de rire en se voyant à son âge. Il aurait sans doute même été bien plus agacé que cela d’ailleurs.

L’enjeu n’était pas de se plaindre des Nokosis, quand bien même il n’en approuvait que très partiellement les membres, l’enjeu était pour le lion de partager en débattant, mais sans doute que tout le monde n’avait pas ce recul et cette envie d’échanger des avis différents.
La surprise en ce jour, et pour tous, était sans doute Maficho. Ce petit lion qui passait son temps à dormir, semblait soudain avoir bien des choses à dire à voix haute. Et c’était étrange car Macha se retrouvait dans certains de ces propos, tout en étant en opposition sur un sacré nombre d’entre eux. Etait-il le milieu entre Nhormero et Macha ?
Et puis il dit quelque chose de très juste. De nouvelles élections finiraient sûrement par avoir lieu. Macha se dit que ce jour lui serait sans doute très utile pour faire son futur choix…

Le clan commença alors à se séparer en plusieurs petits groupes. C’était la fin. Il aurait aimé débattre plus, mais déjà Maficho d’une âme décidément bien chevaleresque en ce jour se décida à suivre Idéha. Pour Macha le combat était perdu d’avance avec une lionne aussi déterminée. Mais ce rassemblement lui laissa également un goût de trop peu. Comme si ils avaient tous effleurés le problème sans vraiment avoir réussit à en gagner l’épicentre.

_________________

Avatar by Prince Voldy & Signature by Paint Wolf Art
Rp avec Sungura
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t1002-macha-la-petite-vie-de-ma
avatar
PLAYER03


À mon sujet

Age : 21 Féminin
Nb de Messages : 111
En savoir +
MessageSujet: Re: [EVENT] La voix des Esprits.   Dim 6 Mai - 13:02

Tout autant de sujets rabattus sur la table et dont Yuki ne savait plus vraiment où donner de la tête. A l'écoute et silencieuse, elle avait pris soin d'entendre la voix de chacun. Malgré tout, après mure réflexion, la lionne ne voyait toujours pas comment il serait possible de régler ce "problème" dont on ne sait comment nommer et qui pèse sur le peuple Nordique. Au fond même, elle avait l'intime conviction qu'un seul gros problème n'était pas en cause, mais un entremêlement de plusieurs petits. Comme une série de plusieurs plaies qui aggravent petit à petit l'état général du clan. De ce fait, faudrait-il alors les soigner toutes, une par une, en ignorant alors la cause ? Ou faudrait-il traiter directement le problème à la source ? ... Tout un tas de questions qui se mélangeaient dans la tête de la Nordique, alors même que d'autres voix continuaient à s'élever, rajoutant ainsi un peu plus d'éléments à ce tourbillon d'informations.

Plus le débat s'éternisait, plus Yuki avait la forte impression que ce dernier ne parviendrait pas à évoluer plus loin que la case départ ; Tous émettaient des avis, dont d'autres s'empressaient de contrer. Mais ni elle ni les autres ne parviennent à trouver un terrain d'entente qui fasse l'unanimité. Un dialogue de sourd qui pourrait encore durer des heures, et dont Yuki se passerait volontiers. Si elle aimait écouter les dires de ses camarades, elle trouvait ca très ennuyeux et déconstruit que d'entendre la même chose ainsi que de voir le comportement et l'attitude de certains réfractaire à tout changement. Yuki le concevait ; si personne n'était à même d'écouter les idées ou même d'intégrer les avis des autres alors elle n'avait plus rien à faire ici. Le départ d'Akshaya et de Sungura la motivait bien plus dans ce choix. Avant de tourner les talons et de suivre ses amis, elle se confia une dernière fois, rejoignant les propos de Macha :

- J'ignore à quoi sert ce débat si nous ne parvenons même pas à envisager une seule seconde les idées des uns et des autres. De même que je ne comprends pas pourquoi le sujet des étrangers revient sans cesse : Nous sommes des Nordiques, des lions sages qui agissent avec raison et bienveillance envers nos propres camarades et envers autrui. Ouvrons les bras à ceux qui viennent chez nous et puissions-nous pouvoir les aider à trouver la sécurité face à notre rude climat au lieu de les condamner directement à une mort certaine par le simple fait qu'ils sont étrangers. L'intolérance ou une quelconque forme de racisme n'a pas sa place dans le clan. Surtout quand ceux que nous rejetons sont susceptibles de nous venir en aide. Nous ne sommes pas à l'abri d'une éventuelle catastrophe qui pourrait nous mettre à la porte de notre propre territoire, et je ne pense pas que nous refermer sur nous-mêmes soit la bonne solution pour ce jour venu. C'est pourtant du simple bon-sens et naturel que de vouloir sauver la vie des gens plutôt que de les envoyer jouer avec la mort.

Sans attendre de réponses, la lionne s'éloigna du groupe pour rejoindre ses deux acolytes un peu plus loin. Elle avait débité ces paroles avec forte conviction et impact, ignorant si tous l'avaient écouté. C'était ses derniers mots pour aujourd'hui, et elle ne reviendrait sur aucun d'entre eux.

_________________
A partir du 29 Août : Activité variable pendant une durée indéterminée.


Spoiler:
 


Avatar (c) LuckyFy
Signature (c) Metua et (c) Eshina
Yuki rapporte des ragots en #CCCCCC
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4227-yuki-sa-duchesse-guimauve
avatar
Meneur de Jeu


À mon sujet

Age : 97 Masculin
Nb de Messages : 318
En savoir +
MessageSujet: Re: [EVENT] La voix des Esprits.   Jeu 17 Mai - 21:50





Ce dialogue ne faisait qu’empirer et la solution n’était clairement pas toute trouvée mais ce qui était le plus agaçant, c’était ces jeunes esprits qui pensaient mieux connaître l’histoire des Nordiques que les Nokosis. Le ton que prenait Macha ne plaisait pas du tout au père de Maficho qui apprécia néanmoins l’initiative de son fils. Ne pas laisser tomber les leurs. Un autre qui ne se fit pas prier de poursuivre Idéha, c’est Utapau. Il avait pris pour seul peine de lancer un regard aussi méprisant que possible à l’ensemble des lions blancs, se sentant totalement dépassé par les événements. Comment lui en tenir rigueur ? L’annonce du départ de la vieille lionne ne lui permettait pas de réfléchir de manière rationnelle et Amakhaza savait pertinemment qu’il donnerait tout pour elle. Ce dernier lança une dernière réplique à Macha, le remettant ainsi sur le chemin du respect qu’il devrait un minimum avoir :

« Si tu es libre t’exprimer ne te sens pas plus libre de m’insulter. »

Mais le lion ne crut pas bon de continuer le débat, les idées étaient bien trop différentes et de toute évidence les Nokosis ne ferait pas plus d’exceptions qu’aujourd’hui. C’était une décision unanime qui venait de l’ensemble du conseil élu. Enfin « ensemble ». On ne pouvait pas dire que Zwissia s’était terriblement mouillée lors de ce débat ce qui contraria fortement Nhormero qui se demandait comme une telle lionne avait pu accéder à ce siège. Son jugement était biaisé et aveuglé par ses seuls sentiments envers Macha et probablement encore une loyauté envers ce pathétique Késhia qui n’avait pas daigné faire honneur de sa présence.

Quant à Akshaya, cette lionne achevait d’être la déception du Nokosis. Décidemment voilà qu’il avait bien perdu son temps avec cette insolente. Mais Nhomero n’avait pas terminé de cracher tout son mécontentement et tenta de réveiller les Nordiques une nouvelle fois. Ils ne devaient rien aux étrangers et ce, depuis très longtemps. Ce n’est pas un débat de ce genre, une fausse princesse et quelques fous qui lui ferait changer d’avis :

« Les Nordiques ont déjà accordé bien de leur personne aux royaumes voisins. Vous semblez oublier que nos guerriers et notre monarque sont tombés pour eux. Qu’avons-nous eu en retour ? Rien du tout. Puisque les jeunes sont si prompts à pointer les erreurs des dirigeants, sans parler de leur ingratitude grandissante, peut-être serait-il important de rappeler que notre histoire avec les étrangers ne nous as jamais rien apporté de bon. Jamais ! »

Et c’est ainsi que les deux Nokosis restant se retirèrent. Le débat était clos et visiblement c’était une réunion plus qu’inutile. Quoique… Pour Amakhaza, cela avait surtout éveillé un élan de fierté paternel et un vif intérêt pour les futurs projets de son fils. La suite des événements promettait d’être véritablement captivant.



Incarnés par Ajjin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
PLAYER04


À mon sujet

Age : 30 Féminin
Nb de Messages : 211
En savoir +
MessageSujet: Re: [EVENT] La voix des Esprits.   Ven 18 Mai - 7:13

[EVENT]
La voix des esprits.


Iqhwa avait posé le regard sur sa fille lorsqu’elle c’était installé contre lui. Il lui fit un sourire doux, se voulant rassurant, avant de lui offrir un coup de langue sur le haut de sa tête lorsqu’elle lui dit qu’elle l’aimait.

- Moi aussi je t’aime Ayo. Je t’aimerais toujours mon flocon.

Il frotta sa tête contre celle de sa fille, se voulant le plus rassurant possible pour elle. Cela avait dut être une épreuve terrible pour elle aussi, et il se demandait d’ailleurs si il avait eut bien fait de prendre la parole, finalement. N’écoutant plus que d’une oreille le débat, il fut néanmoins surpris d’entendre la voix de Kengeza non loin de lui. Ota ?… Il tourna le regard sur elle, toujours aussi surpris, surtout par ce nom qu’elle avait utilisé pour s’adresser à lui. Ota… Un si petit nom, mais qui avait une telle importance à ces yeux. Lorsque la lionne reprit la parole, le vieux lion ne put que laisser glisser un sourire léger sur ses babines, reconnaissant.
Puis ce fut au tour de Maficho de s’adresser à lui. Des paroles qui réchauffa tout autant son cœur, que les mots de sa mère juste avant d’ailleurs. Et oui. Il espérait que ces mots fassent réagir tout le monde. Il espérait que ces mots fasse enfin bouger les choses. Que les Nordiques ne continuent pas de s’enfoncer d’avantage dans leur mutisme et leur rancœur… Ce n’était pas sein. C’était même dangereux.

- Merci…

Il garda son léger sourire pour eux, avant de le perdre lorsque Maficho s’éloigna pour reprendre sa place. Pour signifier que le temps de la réflexion était à présent venue, qu’il était inutile de continuer de débattre ainsi. Oh ça oui… Iqhwa regarda ensuite sa sœur, sans vraiment entendre ce qui se disait. La voir partir était un déchirement pour lui. Mais il ne se voyait pas lui courir après. Baissant les oreilles, il finit par poser sa tête sur ses pattes, pensif, ailleurs…

Du moins, jusqu’à ce que Nhromero ne reprenne la parole pour annoncer que les étrangers ne leur avaient rien apporté. Ce qui était aux yeux du chaman, bien faux. Il redressa la tête, fixant le Nokosis avec tristesse avant de regarder sa fille et de lui sourire.

- Moi je trouve que si. Ton père est un étranger et en un sens, il m’a apporté le plus beau rayon de soleil de toute ma vie. Nhormero doit-être un lion bien malheureux pour dire de tel chose.

Il sourit à Ayo et reposa sa tête sur ses pattes, le plus proche possible de sa fille, profitant simplement de cet instant à deux, sans être dérangé par la présence de Kengeza qui c’était installé à leurs cotés.
Codage par Libella sur Graphiorum


EVENT NORDIQUE

Terminé !
Merci aux participants Smile

_________________
Shagan Vous snob en Royalblue


PrésentationGalerieRecherche rp
Avatar @ Wimbo, Signature @ Ocylan, Design @ Kiowara

Anciennement Iqhwa:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t5697-shagan-le-chevalier#11543

Contenu sponsorisé


À mon sujet

En savoir +
MessageSujet: Re: [EVENT] La voix des Esprits.   

Revenir en haut Aller en bas
 
[EVENT] La voix des Esprits.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
Sujets similaires
-
» [EVENT] La voix des Esprits.
» event coupe du monde la semaine prochaine
» [Tori] - Event - A l'Abri des Masques
» Les grandes voix du rock
» Event 5 : Ecriture & Dessin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Lion King RPG :: 
La Terre des Lions
 :: 
Le Royaume du Nord
 :: Les Sources Chaudes
-