Informations
Topsites

Votez et réclamez vos points ICI !

Réseaux
Crédits

Bannière dessinée par Yetsa, Dhalahi, Shasta & Soto

Design & Codage © Tadji, Soto & Angola

Musique du lecteur © Adrian von Ziegler Law of the Jungle

Optimisé pour Mozilla Firefox

Jeu déconseillé aux -12 ans

AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Events & RPs Importants
Ne ratez pas ...
Jetez un œil à la liste des rôles importants disponibles au sein des clans.
Venez tenter les RP Missions !
Laissez un commentaire sur notre Livre d'Or !

Partagez | 
 

 Une ère nouvelle ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
PLAYER03


À mon sujet

Age : 22 Masculin
Nb de Messages : 184
En savoir +
MessageSujet: Une ère nouvelle ~   Mer 17 Jan - 15:10



Une ère nouvelle ~
Depuis combien de jours marchions pour chercher une terre nouvelle ? Beaucoup pourrait penser que le déclin de notre clan était assuré à cause de cet évènement. Le bannissement des Mositus, qui aurait pu prévoir une telle chose ? Étant leader de notre clan, je remarquais à quel point il était difficile de prendre de lourdes décisions. Je comprenais enfin quelle était la tâche que devait assumer mon prédécesseur, mon ami, Siri. En tant que chef, ma première et plus difficile décision fut de rejeter Kunga, le bannir du clan. Chacun des membres m'avaient ouvert les yeux et faire passer l'intérêt du clan avant celui de la famille devait être prioritaire, même si cela devait me faire du mal. Aujourd'hui, je ne devais plus penser au passé, mais regarder droit devant. Pour moi, la plus grande gloire n’était pas de ne jamais tomber, mais de se relever à chaque chute.

Je ne souhaitais que le bien de la tribu, c'était en tout cas ma priorité, le temps de retrouver Tenzin et son groupe. Je savais qu'au fond, je ne l'étais pas réellement, mais devoir assumer ce rôle sous forme de régence ne me dérangeait pas. D'après les paroles de Vukia, j'étais l'un de ceux qui pouvaient l'assumer. Avait-elle réellement raison ? Je doutais souvent de moi. Pourtant, face à eux, aucune hésitation n'était permise, quoi qu'il devait arriver. Un leader qui doutait ne pouvait diriger. Je comptais beaucoup sur Vukia pour pouvoir m'aider, elle était mon amie depuis longtemps, je la connaissais depuis notre première terre natale. Ma confiance en elle était certaine.

Nous étions arrivés depuis un temps sur des terres inconnues pour nombre d'entre nous, mais le paysage n'avait pas changé. Je me souvenais vaguement de cette terre, mais elle ne m'était aucunement inconnu. Une pointe de nostalgie ? De tristesse ? Impossible de le dire sincèrement, mais je savais que cette terre allait être un nouveau départ. D'un regard plein d'espoir, j'observais chacun. De la peur, de la tristesse, je pouvais facilement ressentir ces émotions. En me remettant droit, nous pouvions apercevoir un groupe de lions, des lions noirs. Tous se tenaient plus ou moins regroupés près de quelques arbres, à l'ombre. Ajjin avait réussi à remplir son rôle. Je lui lançais un regard pour l'en remercier.

Quelques jours plus tôt, j'avais demandé au jeune lion de partir en éclaireur, lui recommandant de faire extrêmement attention, afin de retrouver le groupe de Tenzin. De notre côté, nous nous étions dirigés près du grand Baobab, un lieu plein de souvenirs, de mauvais souvenirs pour ma part. Ce lieu ayant causé la division de notre groupe, la perte de nos amis, de nos familles. Un endroit ayant bouleversé l'histoire de notre clan. Ajjin avait fini par nous rejoindre après un temps et nous emmena au lieu de rendez-vous des nôtres. Lorsque nous arrivions tous en face à face, ce n'était pas des cris de joie, mais plutôt une atmosphère mélancolique. Ne voyant pas Tenzin, je pris aussitôt la parole, les regardant tous un par un étant surpris de voir de nouveaux visages.

« Cela faisait longtemps que nous nous étions pas vus. Mes amis, malgré ce qui nous touche, il est temps de trouver de nouvelles terres. Cette fois, nous allons y arriver tous ensembles. Nous resterons toujours unis et nous trouverons ce jardin d'Eden qui nous manque tant. Ne soyez pas tristes, relevez-vous et avancez ! Vous êtes forts, je le sais ! Alors continuons à vivre ! »

Mon discours n'était pas organisé, mais je souhaitais juste insuffler de l'espoir en eux, je croyais sincèrement en leur force.

_________________
Image par Yesta
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3890-uhta
avatar
PLAYER05


À mon sujet

Age : 22 Féminin
Nb de Messages : 784
En savoir +
MessageSujet: Re: Une ère nouvelle ~   Lun 22 Jan - 22:22




Oh que cette mission l’avait agacé. Partir en éclaireur pour retrouver la majeure partie de son clan qui avait décidé de partir avec leur abruti de chef, cela le mettait de mauvais poil. Ajjin aurait pu remonter la pente si tout ne s’était pas brusquement cassé la figure de nouveau. Le voilà qu’il était aussi colérique et agressif qu’avant. Les griffes grattant le sol, il avait forcé de regarde ces personnes qu’ils méprisaient tant. Grand bien lui fasse, il n’y avait pas Tenzin parmi ces lions. Irresponsable un jour, irresponsable toujours.

Ajjin avait rapidement rejoint l'autre groupe et se fichait bien d’imposer un sale rythme à tous les autres. Ils étaient partis depuis si longtemps et n’avait même pas réussi à aller au-delà de Prideland. Tss. Que des rêveurs, pas un pour se secouer les puces et revenir sur terre l’espace de quelque secondes. Il avait également brièvement expliqué la situation et n’avait pas manqué de faire gronder la colère dans chacune de ses paroles. De toute façon, la seule chose qui avait à retenir c’est qu’ils n’étaient plus les bienvenus dans la Jungle.

Il laissa un instant le groupe qu’il avait rassemblé pour retourner auprès des exilés de la Jungle qui l’attendaient déjà. Lorsqu’il arriva à la hauteur d’Uhta, il lui fit comprendre de le suivre mais ne put s’empêcher de balancer :

« J’ai pas trouvé l’idéaliste en chef, il sera aux abonnés absents, c’est pas comme si ça changeait de d’habitude. »

Tenzin avait fait le choix de partir de la jungle pour poursuivre son utopie lamentable. Un chef absent, c'est tout ce qu'il était. Le lion brun ne fit aucune remarque quand Uhta le remercia, c’était pour lui un moyen de payer sa dette si l’on pouvait appeler ça ainsi. Le coup était parti tout seul et Ajjin s’en était voulu qu’Uhta paie pour sa colère. Mais voilà, Uhta avait aussi dit des choses qui l’avait fait sortir de ses gonds.

« C’est ça, et tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes ! »

Mais vraiment, qu’il se réveille une bonne fois pour toute et arrête de voir du positif là où il n’y en avait aucun. C’était se voiler la face et mentir ! Ils ne trouveraient pas de terres pour eux de sitôt et si ça se trouve il n’en trouverait jamais une. Les Mositus seraient condamnés à errer sur la Terre des lions comme des pauvres parias. Ajjin se leva brusquement et commença à retourner vers les terres dorés de Prideland :

« J’ai fais ma part du boulot, j’ai plus rien à faire ici. »



_________________


©METUA YETSA & INUWA


Dernière édition par Ajjin le Mer 24 Jan - 14:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3152-ajjin-trouillard-hyperact
avatar
PLAYER03


À mon sujet

Age : 21 Masculin
Nb de Messages : 127
En savoir +
MessageSujet: Re: Une ère nouvelle ~   Mer 24 Jan - 13:29



    « Ne soyez pas tristes, relevez-vous et avancez ! »

    "Avancer", "avancer". Avancer où ? Tout ce que souhaitait Wimbo, c'était monter. Enfoncer ses griffes dans de l'écorce aussi vivante que lui-même. Et monter.

    Et voila qu'on lui demandait d'avancer. Après l'avoir forcé à marcher à reculons, le faisant remonter jusqu'à un temps où il n'était même pas né, même pas encore conçu. Sans doute ses parents ne s'étaient pas encore épris l'un de l'autre, à l'époque. Celle de l'exil des Mositus, qui semblait devenir une taquinerie récurrente que le Temps leur infligeait.

    Avancer, hein. Comment le petit lionceau était-il censé faire, quand tout ce qui l'importait était derrière lui à présent ? Non, pas seulement derrière lui. Il le savait un peu. Un indice lui avait été présenté par le grand lion. Celui qui se montrait tendre envers les jeunes. Sec et amer envers sa génération et les plus vieux encore. Ajjin.

    L'emmener au Grand Baobab de la Lande, l'initiative fut bonne. Pour quelques heures, Wim avait oublié son chagrin. A présent, la réalité l'avait rattrapé.

    Avancer, c'était bien. Savoir où aller, c'était mieux.

    « Papa, on rentrera chez nous un jour ? »




hRP:
 

_________________
Nous sommes la somme des erreurs de nos pères.
Avatar (c) Wimbo/uGem
Codage (c) Uhta
Couleur #990000


Dernière édition par Wimbo le Lun 5 Fév - 22:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
PLAYER04


À mon sujet

Age : 26 Féminin
Nb de Messages : 271
En savoir +
MessageSujet: Re: Une ère nouvelle ~   Mer 24 Jan - 20:10

La vieille lionne suivait le groupe. Elle pouvait remercier son entraînement à la dure qui lui permettait à son âge de suivre sans problème le clan Mositu dans une nouvelle quête à la recherche d'un territoire. Alors que tout le monde se déplaçait dans la savane, cela ravivait en la lionne les souvenirs de son temps passé ici à la recherche des siens et surtout, du temps qu'elle avait passé avec Hofu…Son rêve ne lui avait pas menti. Le malheureux lion, ou du moins son esprit, lui avait bel et bien rendu visite pour lui annoncer sa mort. Peut-être qu'elle aurait vraiment dû rester avec lui…Tout en marchant dans les hautes herbes, son esprit n'avait de cesse de se tourner vers Hofu. Il lui avait sauvé la vie dans les gorges alors qu'elle avait failli mourir dans le désert et durant des jours et des jours, il avait veillé sur elle. Désormais, Vukia était à nouveau dans la savane, mais elle savait qu'elle ne le reverrait jamais malgré tout…

La Mositu marchait d'un pas néanmoins assuré, les sens en alerte, veillant au grain pour le bien de son clan. A ses côtés se trouvait Hatima et les deux lions veillaient également à garder un œil sur la petite Makosa, le lionceau qu'ils avaient adoptés, rejeté des Lamasus, avant de se faire exiler. Vukia l'aimait comme sa propre fille, ce qui la surprenait elle-même, qui n'avait jamais eu d'enfants. Ce n'était pas toujours facile de la surveiller, mais au fond, cette étrange et miniature compagnie n'était pas déplaisante. Il fut un temps pourtant où la lionne ne se sentait pas l'âme d'être un jour une mère. Se serait-elle trompée ? Et c'était à son âge que maintenant elle avait la charge d'un lionceau. Quelle étrange ironie du sort.

En tout cas cette marche à travers la brousse ne fatiguait nullement la petite lionne. Vukia n'était pas non plus très fatigué et elle le devait à la ténacité et l'endurance qui se trouvaient dans ses gènes. Mais ce n'était pas le cas de tous les Mositus. La vieille lionne soupira. Etre à nouveau dans cette savane, hors de la jungle, c'était un retour à la case départ. Les Mositus ne pourraient-ils jamais vivre en paix quelque part ? Dire que tout ceci était de la faute de Kunga…Et maintenant, qu'allait devenir le clan ?

Une fois arrivé près de l'autre groupe, Uhta prit la parole pour essayer de redonner de l'espoir à chacun. Vukia posa son regard sur tout le monde. Même Ajjin n'y croyait pas. Mais on ne pouvait pas en vouloir à Uhta de tout tenter pour que les esprits ne s'effondrent pas. Il ne restait rien aux Mositus, il fallait garder coûte de coûte leur espoir. La vieille lionne s'assit pour reposer ses articulations usées. Elle aura décidément passé sa vie à errer de ça, de là de la Terre des Lions…C'était trop bête d'en être arriver là. Les Mositus n'évoluaient plus. Etait-ce la fin du clan ? Allaient-ils disparaître petit à petit, un par un, faute de trouver un territoire adéquate ? Lorsque la saison sèche reviendra, la vie deviendra bien difficile pour les lions sombres qu'ils étaient. Ils avaient intérêt à trouver rapidement asile quelque part.

Bien peu acceptaient l'autorité d'Uhta, mais ceux qui étaient restés dans la jungle n'avait pas accepté celle de Tenzin. Personne n'était jamais content dans ce clan mais personne n'était capable de faire mieux et de garder la tête froide. Vukia n'avait rien à dire sur l'autorité d'Uhta, elle l'avait toujours soutenu. Elle, au moins, savait s'en tenir à ses idées sans faire d'histoire. Car ça aussi, ça mettait en danger l'union du clan. Les Mositus avaient la chance de pouvoir choisir leur chef, mais même avec cette manière, ils n'étaient pas satisfaits. Vukia suivra Uhta quoi qu'il arrive. Cependant, elle ne pouvait exprimer une très grande joie à la situation du clan et donc aux paroles du vieux mâle, même si ce dernier essayait juste de raviver une quelconque flamme dans le cœur de chacun. Elle ne pouvait qu'espérer qu'il ait raison, et qu'un jour enfin, les Mositus trouveront une paix durable, sans menace autour comme les Jangowas, ni dette à côté comme les Lamasus. Elle aimerait tant trouver un havre de paix où Makosa pourra grandir comme il le faut.

_________________

Background ©️ Disney
Characters Vukia ©️ Cissy
Colo ©️ Cissy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t1709-vukia-le-moment-le-plus-d
avatar
PLAYER03


À mon sujet

Age : 23 Féminin
Nb de Messages : 110
Localisation : île de France

En savoir +
MessageSujet: Re: Une ère nouvelle ~   Sam 27 Jan - 10:08

Encore un autre jour sur un territoire que Bandarani, avait hâte de quitté pour continué leurs quêtes d'une nouvelle terre où ils pourraient vivre. Soudain elle reconnue la voix d'Uhta, qui expliqué qu'ils allaient partir ensemble pour trouvé ce territoire. La brune était surprise comme tout, ceux qui ont suivi Tenzin et apparemment il n'était pas dans la foule. Elle se dirigea vers le vieux mâle

" Uhta ! Mais que fessais vous ici ? Pourquoi vous n'êtes pas dans la jungle ? D'ailleurs très jolie ton discours, je suis entièrement d'accord avec toi. Il faut avancer et c'est ce que j'ai envie, de faire depuis que je suis sur Prideland en fait. "

Pour une fois qu'elle était d'accord avec quelqu'un de son groupe, enfin elle n'aimait pas qu'il se prenne pour un chef alors qu'il ne l'était pas du tout pour l'instant. La lionne voyait des Mositus qu'elle ne connaissait, pas ou très peu en fait et ce n'était pas plus mal finalement. Elle regardais les lionceaux qui était un peu effrayé, et elle comprenais leurs tristesses ils venaient de quitté leurs maisons. La femelle secoua sa queue

" Je sais ce que vous ressentez les enfants moi aussi, je serais dans le même état que vous si j'avais était un lionceau mais il y a pleins de choses à faire ici. Pour ceux qui ne savent pas mon nom, et bien je m'appelle Bandarani et je suis ravi de faire votre connaissance. "

Même si Bandarani n'était pas devenue maman elle connaissait, les lionceaux elle savait que si ils étaient occupés à joué ils oublierais peut être leurs mal du pays.

_________________


Avatar: Karatasi Signature: Kosa

Bandarani s'énerve en Orange
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4190-bandarani-la-jeune-mositu
avatar
PLAYER05


À mon sujet

Age : 16 Féminin
Nb de Messages : 645
Localisation : Prideland.

En savoir +
MessageSujet: Re: Une ère nouvelle ~   Mar 30 Jan - 16:43

HRP+ Désolée pour le retard ! J'espère que mon message convient aux Mositus :3 si jamais quelqu'un souhaite lire mon message, je lui souhaite bon courage ;w;


Mini-Event : Une ère nouvelle





Bien évidemment, il fallait que cela arrive un jour.
Après tant de temps passés sur Prideland, le groupe de Tenzin aurait dû se douter qu'un jour ou l'autre, le groupe d'Uhta aurait fini par le rejoindre. Sans se douter du futur bordel auquel ils assisteraient, les « rêveurs », dit-on, s'étaient réunis dans un coin, se doutant que cette journée serait semblable aux précédentes quand, au beau milieu de l'horizon, la silhouette d'un lion familier – Ajjin – se dessina et fit redresser certaines oreilles surprises. Adana, quant à elle, écarquilla légèrement les yeux, malgré elle un peu étonnée par la présence non attendue du frère d'Heshima. Très vite, son regard surpris se mua en un regard inexpressif, observateur, au moment même où le Mositu vint faire face au groupe et affichant clairement son tempérament tempétueux ; pire qu'un présage, le comportement d'Ajjin – déjà suffisamment exaspérant comme ça – leur indiquait d'ors et d'avance qu'il ne comptait pas annoncer de bonnes nouvelles. Le mâle aux prunelles vertes leur dit clairement que les Mositus avaient perdu leur Jungle et que les partisans d'Uhta se trouvaient non loin de là, à les attendre. A cette annonce, Adana leva les yeux au ciel. Félicitations, les empotés. Comment diable avaient-ils pu perdre leur Jungle aussi bêtement ? Se rendant compte à quel point la situation actuelle n'était en rien une blague, la femelle sentit son cœur se serrer à l'idée qu'elle ne puisse plus jamais se perdre dans les décors vastes et variés de la Jungle de son enfance. La fille d'Athar se serait bien permise de recouvrir son visage de la patte pour éviter aux autres la vue de son expression exaspérée mais, suite aux aveux d'Ajjin, le concerné leur imposa un rythme plutôt « strict » jusqu'au fameux lieu de rendez-vous, l'empêchant d'utiliser autrement ses pattes que pour la marche rapide. L'émissaire suivit donc le groupe, cherchant désespérément du regard Heshima, sans toutefois la trouver ; elle pensa alors, pour se changer, aux personnes qu'elle retrouverait bientôt, en particulier ses parents. Que lui diront-ils en la voyant ? Leur fille avait gagné des cicatrices, de l'expérience, de la force depuis son départ à la frontière de la Jungle. Adieu, petite Adana surprotégée. Bientôt, ils découvriraient, à la place, une future et grande vagabonde de la Terre des Lions.

Les pensées de la demoiselle sombre défilèrent, tandis que les minutes s'écoulaient et que ses pattes la menaient, petit à petit, au point de rendez-vous. Personne à l'horizon. Agacée, Adana ne cessa de dévisager Ajjin qui décida de les abandonner ici pour aller chercher l'autre groupe. L'atmosphère parût plus détendue après son départ, déclenchant les murmures indignés et curieux de ses camarades. Fidèle à elle-même, la future voyageuse ne prit pas la peine de mêler ses interrogations à celles de ses collègues. Elle attendit, impatiemment, l'arrivée de nouvelles silhouettes sombres, chose qui ne tarda guère à arriver. Le cœur battant, elle plissa les yeux à la vue du deuxième groupe qui se rapprochait progressivement du sien, alors qu'elle observait chaque visage, chaque expression comblée de tristesse, essayant de reconnaître les rares têtes qu'elle avait bien voulues mémoriser du temps de son adolescence. Dans les premières lignes, la figure réconfortante de son père apparut. Son regard doré, autrefois étincelant, luisait étonnamment d'une lueur bien … morose. La Mositu fut choquée de constater à quel point son père avait physiquement parlant vieilli depuis leur dernière conversation ensemble, remontant à bien plus d'un an. Kimiria était nulle part en vue. Les Mositus, partisans d'Uhta et de Tenzin, s'entremêlèrent et formèrent un seul et unique Clan. En l'absence de Tenzin pour discuter de l'avenir, ce fut Uhta qui prit sa place.

C'est Leilani qui va être contente. Elle va pouvoir présenter ses enfants à son compagnon, nota Adana, quelque peu désintéressée par la chose. Evitant les autres Mositus, elle s'en alla directement faire face à Athar, sans expression. Elle soutint son regard, ne sachant que dire. Un « euh, coucou … papa ? » ne l'intéressait guère.
Bien qu'il paraissait durement affecté par les récents événements, la simple présence de sa fille réussit à lui arracher un sourire. Ses prunelles s'éveillèrent, perdirent de leur expression attristée et pétillèrent, comme enchantées par la vue d'Adana.

« Adana ! » s'écria-t-il.

Gênée, cette dernière enchaîna immédiatement :

« Où est Maman ? »

Il redressa les oreilles, comme s'il réalisait enfin quelque chose. Il jeta un regard derrière lui, avant d'en revenir à sa fille :

« Ta mère ? Elle … Oh. C'est vrai … Suis-moi, Adana. Je dois te présenter deux nouvelles Mositus ! Nos retrouvailles débuteront quand la famille sera réunie ! »

Perplexe, Adana haussa un sourcil méfiant. Deux nouvelles Mositus ? Pourquoi devait-elle à ce point les rencontrer ? A coup sûre, ce serait deux nouvelles recrues qu'elle détesterait dès le premier regard. Tandis que le vieux mâle lui intimait de le suivre, la voix portante d'Uhta traversait l'assemblée :

« Cela faisait longtemps que nous nous étions pas vus. Mes amis, malgré ce qui nous touche, il est temps de trouver de nouvelles terres. Cette fois, nous allons y arriver tous ensembles. Nous resterons toujours unis et nous trouverons ce jardin d'Eden qui nous manque tant. Ne soyez pas tristes, relevez-vous et avancez ! Vous êtes forts, je le sais ! Alors continuons de vivre ! »

Ce discours fit rouler des yeux la demoiselle à mèche. Son regard coula en direction d'Athar, qui vint se mettre à sa hauteur :

« Uhta a raison. Nous finirons par trouver un nouveau territoire où vivre. Je suis certain que ma glorieuse fille a récupéré de précieuses informations qui nous conduirons tout droit vers une terre paradisiaque. N'est-ce pas ? » Il lui fit un clin d'oeil, malicieux. Face à cela, Adana voulut grogner. Le discours dit « encourageant » d'Uhta ne donnait de l'espoir qu'aux hypocrites. Si la situation avait été autre pour les Mositus, ils n'auraient jamais mis les pattes sur Prideland et aidé les partisans de Tenzin à trouver un nouveau territoire. C'était juste une bande de profiteurs. Incapable de garder une Jungle … Franchement, j'en peux plus.
L'envie de lancer une remarque franche et cinglante à son père fut prenante mais, respirant un bon coup pour évacuer son irritation, elle se contenta de répondre : « C'est plutôt mal barré. Un vagabond a tenté de me tuer sur la Lande, mes blessures m'ont forcé à rester sur Prideland pendant plusieurs mois. »
A ces mots, le Mositu brun plissa les yeux, méfiant.
« Un vagabond ? Où était Heshima pour te protéger ? Elle aurait dû-
Elle l'a fait.
Et ton messager, Adana ? Où se trouve-t-il ? Il me semblait pourtant que tu en possédais un, avant de quitter la Jungle.
En vérité, ils sont plusieurs. Mais mon campement sur Prideland fait qu'ils peuvent se déplacer où ils veulent sans craindre de me perdre de vue. Vu le rassemblement, je pense qu'ils ne tarderont pas à venir.
ADANA ! »

Athar ne réagit pas spécialement face à cette interruption de conversation. Une voix féminine, quoique étouffée par les brouhahas, parvint pourtant jusqu'aux oreilles de la concernée. Adana reconnaissait cette voix. Kimiria … Son regard doré croisa celui, bleuté, d'une vieille femelle brune et au masque brun clair. C'était bien elle ! Sa mère s'approchait d'elle, semblant adresser quelques mots vite fait à deux boules de poils logées entre ses pattes.

« Les voilà. » annonça Athar.

Etonnée à la vue de ces deux lionceaux qu'elle ne connaissait pas, Adana plaqua ses oreilles contre son crâne et plissa les yeux, se demandant bien de qui ils pouvaient s'agir. Ses parents avaient … adopté ? Non. Le pelage des deux enfants ressemblait bien trop à celui de sa mère. Leurs yeux, semblables à des billes bleutées – comme Kimiria – regardaient la lionne adulte.

« Qu'est-ce que c'est que ça ?! » s'indigna-t-elle, redressant finalement les oreilles, les prunelles écarquillées.

Sa mère lui fit face, un sourire quelque peu timide aux babines.

« E-Eh bien … C'est que … Tu vois, ma belle …
Adana, je te présente Shaka et Talasi. » reprit plus solennellement Athar. « Ce sont tes nouvelles petites sœurs.
Vous plaisantez ! »

Elle n'en croyait pas ses oreilles. C'était forcément une blague ! Et pourtant … pourtant, elle ne pouvait que remarquer la ressemblance flagrante entre sa mère et les deux petites. Non, non … Ils avaient osé … ? Mais, pourquoi avaient-ils eu l'idée d'avoir de nouveaux enfants ?
Sans même s'en rendre compte, la femelle se sentit plutôt … étrange. Elle n'avait jamais ressenti ce sentiment-là. Un drôle de sentiment, mêlant la frustration à la jalousie. C'était difficile à expliquer, mais pour une fois, ses parents ne paraissaient plus courir derrière elle. Leur amour et leur protection reposaient sur deux petits êtres fragiles, qui feraient perdurer les noms des Mositus encore longtemps. Pas comme elle.
Elle ne voulait en aucun rester infiniment avec les Mositus, et n'avait jamais recherché l'amour absolu de ses parents. Cependant, la vue de ses deux petites la refroidit un peu. Elle avait l'impression d'avoir été indignement oubliée à l'instant même où ses pattes avaient traversé la frontière de la Jungle.
Adana ne ressentait ni colère, ni haine envers ses petites « soeurs ». L'incompréhension luisait dans ses prunelles dorées. C'était tellement bizarre, de ne plus se sentir au centre de l'attention de ses deux parents.

« Pourquoi avez-vous … ? » insista-t-elle, encore sonnée par l'incompréhension.
« Je ne sais pas comment tu le prendras, ma petite Adana … Mais ton absence nous a beaucoup marqués, à ton père et moi. » commença par répondre Kimiria, encore hésitante. Elle cherchait ses mots, sans trop savoir comment expliquer la situation à sa fille aînée. « Suite à de nombreuses conversations au sujet de notre famille, nous avons finalement réalisé le fait que nous ne pouvions vivre sans enfants à chérir. On espérait que la nouvelle te ferait plaisir. Que de nouvelles sœurs pourraient peut-être t'aider à te sociabiliser. Ou quelque chose dans le genre, mais je pense que de telles relations familiales pourraient t'apporter beaucoup. »

Adana haussa un sourcil. A se sociabiliser ? Si seulement sa mère était au courant. Elle avait dû discuter avec bien des lions sur Prideland, des lions différents, bien différents – ou quoique - des Mositus auxquels elle était habituée depuis toute petite.
Reposant son regard sur les deux petites, songeuse, la lionne sombre s'interrogea quant à l'âge de ses sœurs. Ça lui paraissait tellement irréel ! Bien plus irréel que le fameux exil des Mositus de la Jungle. Trop de nouveautés s'accumulaient dans son esprit.

« Et si vous vous présentiez, mes chères petites ? » glissa Kimiria à l'oreille des deux petites femelles, d'une voix douce.

Ah ! Visiblement intéressée à l'idée d'avoir un premier aperçu de la personnalité de Shaka et Talasi, Adana ne dit rien, concentrant son attention sur leurs babines, l'expression dans leurs prunelles et les gestuelles de leurs corps. Se trouvaient-elles être des petites aussi douces que ses parents ou des demoiselles imprenables, tout comme elle ? La seconde option était difficilement envisageable, et pourtant … il pourrait s'en passer, des choses sur Prideland avec trois teignes forgées dans le même bois.


ADANA
Mositu
Le Clan
Les Mositus
©️ Halloween sur Never-Utopia

_________________



Crédits : Kilauea/Awena.
Adana se rebelle en SeaGreen.
LA FRIENDZONE - VITA ET ADANA:
 


Amon conseille en GoldenRod.
Imani s'émerveille en Orchid.
Asani se rebelle en LightSlateGray.
Kito panique en #000000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3968-adana-je-ne-reve-que-de-l
avatar
PLAYER05


À mon sujet

Age : 21 Féminin
Nb de Messages : 862
Localisation : Prideland

En savoir +
MessageSujet: Re: Une ère nouvelle ~   Mer 31 Jan - 23:57


Je pensais que nous étions dans un jour comme un autre. Comme tout les autres, ennuyeux et sans problème. Enfin, sans problème.. Soyons honnête, il y en avait à foison pour les Mositus. Mais pas de problème réel pour une jeune comme moi. J'avais rien que mon petit nombril à me préoccuper, peut être celui de mes voisins. La bien séance, voyez vous, est toujours importante dans notre monde.

Bref, tout ça pour vous expliquez que rien n'était comme d'habitude.. Mes parents étaient nerveux. Ce n'était pas cela qui me perturbait le plus.. C'était plutôt l'agitation. Je pouvais ressentir l'impatience de certains de mes compatriotes. C'est qu'au retour d'Ajjin que je comprenais la situation. Je n'avais pas vraiment fait attention à ce qui se passait.. Histoire politique ou petit problème de couple n'étaient pas vraiment le centre de mes préoccupations. Je ne m’intéressais pas au commérage, seulement aux faits.

Uhta prenant la parole, regardant tout le beau monde un par un, commençant son discours. Kimiria nous avait un peu écarter de l'attroupement mais je pouvais tout de même discerner ces paroles :

"-Cela faisait longtemps que nous nous étions pas vus. Mes amis, malgré ce qui nous touche, il est temps de trouver de nouvelles terres. Cette fois, nous allons y arriver tous ensembles. Nous resterons toujours unis et nous trouverons ce jardin d'Eden qui nous manque tant. Ne soyez pas tristes, relevez-vous et avancez ! Vous êtes forts, je le sais ! Alors continuons à vivre !"

Espoir et amour étaient lancés dans l'arène. Intéressée, je tendais l'oreille. Qu'allait-il se passer ? Quelle réaction allait se propager dans l'assemblée ? Ajjin, premier à acclamer son mécontentement suivi par son opposé, Bandarani et son espoir.

Je déviais mon regard de l'assemblée, le fixant sur mon père, Athar. Il discutait avec une lionne qui lui ressemblait à bien des égards. Sans aucun doute, c'était Adana. Notre fameuse sœur dont nombre d'éloges avaient été fait à Talasi et moi. Je voyais déjà un sourire sur le visage de ma mère. Les deux bruns s'approchaient tout en discutant. Kimiria nous apprenait l'arrivée d'Adana, ce que j'avais déjà compris. La lionne à mèche était à présent devant nous, choquée et indignée, elle demandait sans nous prendre en compte :

"-Qu'est-ce que c'est que ça ?!"

Dit donc.. Pour la sympathie, on repassera. Je jetais un regard en coin à Talasi qui semblait plus effacer qu'autre chose. Pendant que Kimiria et Athar tentait d'expliquer la situation, je faisais une petite toilette. Par la suite, Adana, insistante, demandait :

"-Pourquoi avez-vous … ?"

Je laissais un soupir sortir du fond de ma gorge en me disant qu'un long récit allait venir.. Et malheureusement, j'avais visé juste.. Kimiria faisait un long discours pour lui expliquer qu'elle avait eu envie de petits parce qu'elle lui manquait trop. Drôle de manière de montrer son amour.. Je t'aime alors je te fais des sœurs en espérant que cela effacera nos différents. Excellent ce concept.. J'arrêtais de me nettoyer quand Kimiria m'interpellait, me demandant de me présenter. Je me redressais donc, faisant un pas en avant avec un sourire en coin avant de balancer à la demoiselle :

"-Je suis Shaka et elle, c'est donc Talasi. Enchantée de te connaître.. Même si t'as pas l'air des plus enchantée. Et pour info, je suis une jeune lionne.. Comme tu te le demandais. Je t'informe."

Je m'arrêtais de parler, me tournant vers Talasi. Lui laissant une chance d'en caser une. Mais elle ne s'avançait pas pour me rejoindre ou émettre la moindre parole. J'haussais donc les épaules avant de reprendre en tournant de nouveau ma tête vers Adana. Mon ton était plus sympathique que précédemment :

"-Il semblerait que ce ne soit pas une blague.. Nous sommes bien sœurs."
HRP:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t5284-shaka-jeune-intrepide-maj
avatar
PLAYER05


À mon sujet

Age : 23 Féminin
Nb de Messages : 638
En savoir +
MessageSujet: Re: Une ère nouvelle ~   Ven 2 Fév - 18:10

Ils avaient donc quitté la jungle et se trouvaient à présent sur Prideland.

C’était la première fois qu’Uhati quittait la jungle, et il regardait les environs avec étonnement. Il avait pris l’habitude de vivre entouré d’arbres, et se retrouver dans la savane était vraiment inhabituel… Sa mère marchait à ses côtés, le surveillait, et, selon le jeune lion, le surprotégeait vraiment trop ! Il était presque adulte, maintenant ! Il n’avait pas besoin qu’on surveille le moindre de ses faits et gestes ! Frustré, il évita le regard de Shina, pour plutôt observer les autres Mositus. Tous étaient abattus, certains même en colère, d’autres effrayés, et c’était largement compréhensible ; ils venaient tout de même d’être expulsés de leur lieu de vie ! Et pour ce qui était d’Uhati… Au départ, il était plutôt paniqué, en ne sachant pas ce qu’ils allaient devenir… Mais, pendant le trajet, il avait bien réfléchi. Lorsqu’ils étaient encore dans la jungle, le jeune lion, alors encore lionceau, n’avait qu’une envie : c’était sortir de cet endroit, pour en visiter d’autres, des plus grands, des plus exotiques, des biens différents, avec des lions complètement différents qui y vivaient ! N’était-ce pas ce qui se passait, là ? Certes, les circonstances n’étaient vraiment pas idéales pour penser une telle chose… Uhati songea qu’il ne vaudrait mieux pas qu’il dise ses pensées à voix haute. On risquait de l’engueuler, mais tellement fort, que même ces saletés de Lamasus entendront les cris, et se diront qu’ils avaient décidément bien fait de bannir les Mositus de la jungle… !

Ils arrivèrent à la rencontre du groupe de Mositus qui était parti de la jungle, quelques mois plus tôt. Le père d’Uhati, Ukungu, faisait partie de cette expédition, ce qui voulait dire que le jeune lion n’avait plus eu aucune nouvelle de lui depuis tout ce temps… Il avait bien l’habitude que son père soit si silencieux, mais, tout de même ! Ça ne donnait pas de raison à Uhati de ne pas s’inquiéter ! Il scruta tous les pelages des lions, à la recherche d’un bien distinct… Et il le retrouva sans peine !

« Papa !! » s’écria le jeune lion, en détalant en direction de son paternel, ne laissant même pas le temps à sa mère de réagir…

Il ne pensa même pas à freiner et percuta alors Ukungu ; ce dernier ne s’était pas du tout attendu à recevoir un lion adolescent en plein figure, voilà qu’il s’écrasa par terre suite à l’impact, et Uhati fut entraîné dans sa chute ; tant de violence d’un coup ! Heureusement, la père n’était pas furieux de cette soudaine agression ; ça le faisait plutôt rire…

« Je vois que quelqu’un n’a pas changé… » marmonna-t-il en poussant son fils pour pouvoir se relever.

Uhati resta par terre, les quatre fers en l’air, jusqu’à ce que sa mère vienne le sermonner de se remettre debout… Une fois ça fait, il n’attendit pas longtemps avant de lancer :

« Alors, c’est comment ici ? Est-ce que les lions sont super différents ? Ils font la même chose que nous ? Et… »

Shina lui intima le silence, ce qui le frustra d’avantage ; Uhta était en train de parler, annonçant des paroles encourageantes, mais ça ne semblait pas faire l’unanimité chez tout le monde… Alors, Shina soupira, pour ensuite parler à son compagnon :

« Si tu les avais tous vu protester dans tous les sens quand les Lamasus étaient là… Même lui s’y était mis. » ajouta-t-elle en désignant Uhati.
« Eh ! Tout le monde parle, moi je parle aussi, il y a pas de raison ! » protesta l’intéressé.

Il esquiva une tape de sa mère avant de se focaliser sur les Mositus qui étaient présents… Il ne se souvenait même plus qu’il y avait autant de monde. Même si s’être fait bannir de la jungle n’était pas forcément une très bonne chose, au moins, ça leur avait permis de tous se retrouver à nouveau. Au moins, comme ça, ils seront plus forts pour trouver un nouveau territoire. Non ?

_________________
PrésentationRapport du matinDemandes de RPs & Liens
Couleur parole : forestgreen

Spoiler:
 

Avatar et signatures © Kusafiri ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4557-uhati
avatar
PLAYER05


À mon sujet

Age : 16 Féminin
Nb de Messages : 645
Localisation : Prideland.

En savoir +
MessageSujet: Re: Une ère nouvelle ~   Dim 4 Fév - 19:30

HRP+ J'avoue que j'ai un peu hésité avant de re-poster scratch
N'hésitez pas à me le dire si le fait de "perturber" l'éventuel ordre de postage en postant plusieurs fois d'affilés est dérangeant pour les autres ! Wink


Mini-Event : Une ère nouvelle





Les petites ne prirent pas longtemps à réagir. Suite à la proposition de Kimiria, une première petite – celle qui ressemblait probablement le plus à sa mère, physiquement – se redressa et s'avança d'un pas, le sourire en coin. Adana jeta un bref coup d'oeil à sa seconde sœur. Celle-ci ne disait rien. L'attention de la lionne revint sur celle qui avait eu le courage de faire le premier pas pour les présentations. Ce doit sûrement être la plus « téméraire » du duo, nota-t-elle simplement, se gardant bien d'en conclure davantage. Après tout, elle n'avait encore rien dit. Elle attendait toujours un « discours » convaincant venant de sa cadette !

« Je suis Shaka et elle, c'est donc Talasi. » se présenta l'intéressée. Shaka l'aventurière et Talasi l'ombre silencieuse, hmpf ... « Enchantée de te connaître … Même si t'as pas l'air des plus enchantée. Et pour info, je suis une jeune lionne … Comme tu te le demandais. Je t'informe. »

Un petit sourire narquois se dessina sur les babines d'Adana. Charmant. Pas plus haute que trois pommes et voilà que cette petite la provoquait déjà. Elles possédaient déjà un premier point commun : la franchise.
Alors que Shaka se tournait vers Talasi, sûrement dans l'attente d'un appui, celle-ci ne dit toujours rien. La petite aux yeux bleus haussa donc les épaules, se tournant vers sa grande-soeur.

« Il semblerait que ce ne soit pas une blague … Nous sommes bien sœurs. » ajouta-t-elle, sur un ton bien plus amical que précédemment.

Kimiria baissa la tête et lécha le haut de crâne de Shaka, le regard doux et maternel.

« C'est parfait. » Elle leva les yeux vers Adana, lui lançant un petit sourire se voulant victorieux. « Adana, pourrais-tu emmener Shaka avec toi ? J'aimerais que vous puissiez discuter un peu ensemble, sans ma présence et celle de votre père à vos côtés. Tu pourrais lui apprendre des choses sur Prideland, qu'en dis-tu ? Talasi restera avec moi. Je dois lui dire quelques petites choses. » Mais vu le regard amusé qu'elle jetait à Talasi, Adana en déduisait que ce ne devait sûrement pas être un sermon ou quelque chose du genre. Quoi qu'il en soit … La voyageuse haussa les épaules, l'air indifférent.

« Ça ne me dérange pas. Allez … Tu viens, Shaka ? » s'adressa-t-elle à sa petite sœur, non sans jeter un dernier regard à Talasi afin de bien mémoriser son visage. Si elle acceptait de traîner un peu avec Shaka, ce n'était nullement par devoir ou par dépit ; elle désirait simplement en connaître un peu plus sur sa chère petite sœur qui lui semblait « intéressante ».

Athar hocha la tête. Sans attendre une réponse de Shaka, il commença à entraîner sa compagne et Talasi dans un autre coin en retrait de la foule. Il faisait confiance à sa fille aînée, de toute évidence.

« Bien. Alors, pas trop déçue d'avoir perdu sa Jungle ? » reprit Adana, sur un ton un peu désintéressé, tandis qu'elle longeait, sur le côté, la foule de lions bruns qui discutait et se remettait des événements. Elle essayait de mettre la patte sur Leilani et ses petits, en vain. Son regard doré se détacha finalement de l'assemblée pour se poser sur Shaka. « J'espère que tes épaules sont solides ; tu vas voir beaucoup de conneries, sur Prideland. » avoua-t-elle, en poussant un soupir exaspéré. Et quand elle disait cela, ce n'était pas pour faire beau ; elle avait vraiment vu des cas particuliers sur ce royaume.



ADANA
Mositu
Le Clan
Les Mositus
©️ Halloween sur Never-Utopia

_________________



Crédits : Kilauea/Awena.
Adana se rebelle en SeaGreen.
LA FRIENDZONE - VITA ET ADANA:
 


Amon conseille en GoldenRod.
Imani s'émerveille en Orchid.
Asani se rebelle en LightSlateGray.
Kito panique en #000000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3968-adana-je-ne-reve-que-de-l
avatar
PLAYER03


À mon sujet

Age : 15 Féminin
Nb de Messages : 133
Localisation : Belgique

En savoir +
MessageSujet: Re: Une ère nouvelle ~   Mer 7 Fév - 19:27


    Honaw ne comptait plus les jours qu’il passait à marcher, marcher, et encore marcher. La mélancolie, c’était installer dans le cœur petit lionceau qui ne demandait qu’à rentrer chez lui. Depuis qu’ils avaient quitté la jungle, le paysage n’avait fait que changer, et encore changer. Depuis qu’il était arrivé à ce que les adultes appelaient la savane, il avait tenté plusieurs fois de s’échapper de la surveillance de ses aînés en se cachant dans les grandes herbes, en vain. Il préférait lorsque les grands arbres et les plantes géantes, pleines de couleurs les entouraient, c’était bien plus facile de s’éclipser en douce.

    Regardant ses pattes, il ne remarqua pas que tout le monde s’arrêta soudain. Ce fut son père qui dû lui barrer la route de sa patte, avant de le ramener vers lui, auprès de sa petite famille. Honaw leva soudain les yeux, surpris de voir autant de monde. Il ne se rappelait pas qu’ils étaient autant, en partant. Il se demanda d’abord s’il s’agissait de lions d’ici, avant de remarquer la similitude de leurs pelages. Une nuée de félins sombres semblaient avoir pris possession des lieux, cachant le sol et les herbes jaunes de la savane. Étaient-ce les lions qui étaient partit avec Tenzin ? Le petit Mositu avait entendu des bribes de conversations, pendant le voyage, disant qu’ils les rejoignaient certainement.
    Il entendit soudain la voix d’Utha parmi les murmures qui l’entouraient.

    - Cela faisait longtemps que nous nous étions pas vus. Mes amis, malgré ce qui nous touche, il est temps de trouver de nouvelles terres. Cette fois, nous allons y arriver tous ensembles. Nous resterons toujours unis et nous trouverons ce jardin d'Eden qui nous manque tant. Ne soyez pas tristes, relevez-vous et avancez ! Vous êtes forts, je le sais ! Alors continuons à vivre !

    Honaw entendit ensuite Ajjin marmonner quelques choses, trop loin pour percevoir le sens de ses paroles. Pourtant, avec le ton qu’il avait employé, il comprit vite que l’adulte n’était pas vraiment heureux d’être ici. Il vit Vukia s’asseoir dans le groupe que formaient les Mositus. Il prit le temps de regarder chaque nouveau visage qui s’offrait à lui. Il savait bien qu’une grande partie du clan était partit avec Tenzin, néanmoins, il n’aurait jamais dit que, une fois réuni, les lions de la jungle étaient si nombreux. Ce fut ensuite au tour de la prénommée "Bandarani" de prendre la parole. Cela le fit sourire que la lionne s’inquiète pour eux, il se sentait vraiment tout petit parmi les siens, encore plus que d’habitude.

    Il vit ensuite Shaka partir avec une lionne adulte qui portait les mêmes marques que sa mère. Il en déduit que ça devait être sa sœur, Adana. Il avait entendu quelques conversations à propos d’elle.

    - Je peux y aller ? demanda-t-il à ses parents en montrant l’attroupement de lions

    Wanda regarda son compagnon, peu rassurée. Ils étaient tous les trois collés depuis plusieurs jours, ils pouvaient bien le laisser aller ! En plus, il était loin d’être seul et sans surveillance. Ce nouveau monde ne demandait qu’à être exploré et ces nouveaux lions, rencontrés.

    Après avoir convaincu sa compagne, Issa poussa doucement son fils vers le rassemblement de Mositus. Honaw ne se fit pas prier et couru vers les autres. Il entendit tout juste les dernières recommandations de sa mère avant de s’engouffrer et de se fondre dans la masse, parmi ses frères et ses sœurs de clans.

    Hors rp:
     

_________________

Honaw s'entraîne en #8A0808
Image ©️ Dhalahi I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t5338-honaw
avatar
PLAYER05


À mon sujet

Age : 21 Féminin
Nb de Messages : 862
Localisation : Prideland

En savoir +
MessageSujet: Re: Une ère nouvelle ~   Jeu 8 Fév - 10:24


Je laissais un petit sourire se détaillait sur mon visage. Je pressentais un petit conflit avec Adana avant de parvenir à une bonne entente. Je pouvais le sentir, nous pouvions être sœur et bonne amie. Nous étions fait pour nous entendre. Cela tombait sous le sens. Kimiria me léchait le sommet du crâne ce qui provoquait un râle de ma part, levant au passage, les yeux au ciel. Kimiria reprenait le fil de la discussion en s'adressant à Adana :

"-C'est parfait. Adana, pourrais-tu emmener Shaka avec toi ? J'aimerais que vous puissiez discuter un peu ensemble, sans ma présence et celle de votre père à vos côtés. Tu pourrais lui apprendre des choses sur Prideland, qu'en dis-tu ? Talasi restera avec moi. Je dois lui dire quelques petites choses."

Adana jetait un regard à Talasi avant d'hausser les épaules. Je regardais ma sœur jumelle un instant, lui déposant une léchouille sur la joue avant d'entendre la réponse nonchalante de mon aînée :

"-Ça ne me dérange pas. Allez … Tu viens, Shaka ?"

Jetant un dernier regard à Talasi. Athar hochait la tête, montrant son accord sans prononcer le moindre mot. Je regardais mes deux parents, haussant les épaules. Je ne voulais pas montrer mon intérêt pour la question.. Parler un peu, passer le temps, c'était toujours mieux que de regarder les autres mositus se tapaient sur le coin du museau.

Les trois autres membres de la famille nous laissaient seule, Adana et moi. Une fois seule, elle me demandait :

"-Bien. Alors, pas trop déçue d'avoir perdu sa Jungle ?"

Adana cherchait quelqu'un du regard, ne trouvant pas la personne recherchée, elle se retournait de nouveau vers moi pour reprendre :

"-J'espère que tes épaules sont solides ; tu vas voir beaucoup de conneries, sur Prideland."

Je soupirais longuement, me grattant l'arrière du crâne.. Perdre la Jungle ? C'était un peu frustrant de perdre le lieu de sa naissance mais en même temps, découvrir ne faisait pas de mal. C'était loin d'une vie monotone. Je lui répondais donc dans la foulée :

"-Sans plus.. Certes, c'est triste de perdre ce bout de terre mais on va pas se lamenter sur notre sort. Si j'ai bien compris, ce n'était même pas nos terres de base. Donc bon, c'était à prévoir non ?"
HRP:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t5284-shaka-jeune-intrepide-maj
avatar
PLAYER04


À mon sujet

Age : 17 Féminin
Nb de Messages : 216
En savoir +
MessageSujet: Re: Une ère nouvelle ~   Ven 23 Fév - 22:01

Une ère nouvelle...
Feat ♣ Les Mositus

Si l'enfant blond avait vite trouvé l'idée de devoir découvrir de nouvelles terres totalement incroyable et source d'un nombre incalculable d'aventures, il n'avait absolument pas réalisé qu'il lui faudrait marcher autant. Lui qui n'aimait habituellement pas aller se coucher se retrouvait à présent totalement fatigué, traînant des pattes aux côtés de ses parents, leur demandant sans cesse quand est-ce qu'ils pourraient enfin s'arrêter. Cela faisait quelques temps que le clan était arrivé sur des terres connus de certains, Kilauea, lui ne les connaissait absolument pas. Il n'aimait pas vraiment cet endroit par ailleurs. Même s'il faisait en sorte d'essayer d'égayer la situation auprès de sa famille, la jungle lui manquait. Il préférait la vision de ces grands arbres plutôt que cet endroit... peut agréable à regarder. Ils étaient proche d'un énorme baobab, mais ils n'étaient pas destinés à rester éternellement ici. Uhta, celui que le jeune mâle considérait comme son meneur, avait envoyé quelques jours auparavant, un lion, Ajjin, dans le but de trouver le reste du clan, parti avec leur véritable meneur.

Lorsque l'éclaireur revint, la troupe se remit en marche, se dirigeant vers le nouveau lieu de rendez-vous, là où l'autre moitié des Mositus les attendaient. Lorsqu'il avait demandé à sa maman où est-ce qu'ils allaient, elle lui avait simplement donné cette information, à savoir, retrouver les lions qui avaient suivit Tenzin, ainsi que le nom de ce royaume inconnu : Prideland. Kilauea en avait assez de marcher. Aller dans de nouveaux endroits étaient vraiment intéressant ! Mais, s'il ne pouvait même pas partir à l'aventure pour explorer... ce n'était pas vraiment intéressant. Sa mère lui ordonnant sans cesse de rester auprès d'elle, il n'avait pas eut l'occasion de s'éloigner du clan.

Bientôt, les lions bruns se retrouvèrent auprès de leur camarade parti il y a déjà plusieurs mois. Le jeune Mositu pâle laissa ses yeux bleus balayer l'assemblée de nouveau complète, reconnaissant certains visages qu'il avait put rapidement apercevoir avant le départ de Tenzin... d'ailleurs, le chef n'était pas présent, alors qu'il allait poser la question à ses parents, la voix d'Uhta s'éleva en un discours censé redonner de l'espoir. Si cela fonctionna sur certains, ce ne fut pas le cas pour tous. Tous ce que Kilauea retenait, c'était qu'il fallait trouver un nouvel endroit où vivre. Et pour ce faire, il faudrait forcément faire des recherches, et qui disait recherche disait aventure ! Peut-être même qu'ils retrouveraient une super jungle encore mieux que celle des Lamasus ! Et puis, rien que cet endroit était une source de découverte. Il devait même y avoir des lions ici ! Et eux, ils ne vivaient pas dans la jungle, alors... ils étaient peut être pas pareils que lui ! Waw c'était trop bien ! Il avait hâte de pouvoir découvrir ce nouveau monde.



HRP : Voilà ma participation pour ce RP, j'espère que c'est pas trop mauvais ^^

_________________

Kit © Kilauea.
Kilauea s'amuse en #213c21
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t5411-kilauea-une-etoile-dans-l
avatar
MEMBRE - WAJIBU


À mon sujet

Age : 21 Féminin
Nb de Messages : 217
Localisation : Jungle du Zawadi

En savoir +
MessageSujet: Re: Une ère nouvelle ~   Dim 25 Fév - 17:06


Une ère nouvelle
Wajibu & Mositu


O
n aurait dit le début d'une blague grossière. Les mositus fils et filles, de jungle depuis des temps immémoriaux venaient de la quitter subitement, pour ne peut être jamais la retrouver. Le dégoût et l'amertume coulait dans la bouche du guerrier brun. Il se tenait aux alentours, s'en trop approcher le groupe, son clan l'avait profondément déçu. Ce n'était plus les mositus d’antan, avec de la fierté et de la valeur en guise d'armure. Mais, ce fut pire lorsque Uhta commença son discours, Wajibu s'approcha pour l'écouter, malgré sa méfiance.
Wajibu faillit s'étrangler, nan mais il croyait sincèrement qu'après son irresponsabilité et la trahison de son frère, tout les mositus resteraient soudés. On aurait dit le discours d'un lionceau bête et naïve, qui croyait que tout allait bien se passé et qu'ils allaient trouvé une terre comme ça. Il n’entendit pas bien son ancien apprentis, mais il n'approuvais pas non plus son discours trop mielleux. Il partit en direction de prideland, Wajibu le regarda partir... Dans une autre situation, il aurait probablement dit qu'Ajjin se comportait comme un lionceau mais Wajibu ne croyait plus en toute ses conneries comme quoi la vie est belle et que tout va bien dans le meilleur des mondes. Il donnait raison au comportement d'Ajjin, meme mieux il l'imita plus rien ne le retenais à rester ici planter devant un pseudo chef au comportement ridicule.
Et attendre, de voir sa mère et sa traîtresse de sœur, qui avait choisis Tenzin au lieu de lui, n'était pas un truc qu'il attendait non plus.
Il cracha vers Uhta, serrant les dents avec colère.

Wajibu: ...foutage de gueule!...


Le brun s'en retourna brusquement, poussant au passage nombres de ses camarades, s'en s'excuser. Il fila droit vers prideland, sans se retourner quand Menhit l'interpella. Il n'avait envie qu'une chose de trouver un coin calme et reposant, avant que la colère ne lui fasse faire une bêtise.

"Forcer à quitter son chez soi, j'ai perdu la foi"





_________________

Music Mositu

kit (c) Polux
Wajibu se défend en Olive
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4372-wajibu-le-mositu-libre#95

Contenu sponsorisé


À mon sujet

En savoir +
MessageSujet: Re: Une ère nouvelle ~   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une ère nouvelle ~
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Mission de rang D : Préparation d'une nouvelle ère
» [UPTOBOX] Underworld : Nouvelle ère [DVDRiP]
» Hunger Games - La nouvelle ère - RPG
» [RP Équipage] Une nouvelle ère
» Petite nouvelle du Renard

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Lion King RPG :: 
La Terre des Lions
 :: 
Le Glorieux Royaume — Prideland
 :: La Savane
-