Informations
Topsites

Votez et réclamez vos points ICI !

Réseaux
Crédits

Bannière dessinée par Yetsa, Dhalahi, Shasta & Soto

Design & Codage © Tadji, Soto & Angola

Musique du lecteur © Adrian von Ziegler Law of the Jungle

Optimisé pour Mozilla Firefox

Jeu déconseillé aux -12 ans

AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Events & RPs Importants
Ne ratez pas ...
Jetez un œil à la liste des rôles importants disponibles au sein des clans.
Venez tenter les RP Missions !
Laissez un commentaire sur notre Livre d'Or !

Partagez | 
 

 What Can I Do For You ? [ft Luja]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
MEMBRE - KOSA


À mon sujet

Age : 20 Féminin
Nb de Messages : 210
En savoir +
MessageSujet: What Can I Do For You ? [ft Luja]   Lun 15 Jan - 14:51



    Aujourd'hui je me promenais sur la terre des lions, allant ici et là sans grande conviction, juste histoire de me dégourdir les pattes et faire place à la digestion. Car oui je venais de me rassasier grâce à une antilope bien dodue et qui fût un vrai régale ! C'était bien pour sa que j'aimais leur viande parce quel était raffiné et n'avait pas énormément de gras comparé au gnous... la première fois que j'en avais mangé avec Mère je suis tombé malade le lendemain avec des mots de ventre et vomissement de temps à autre. C'est bien à partir de ce moment que j'ai décidé de ne plus en manger pour mon organisme et mon bien être !

    Enfin, je bâilla dévoilant mes crocs au grand jour, fouettant l'air avec ma queue d'une part et caressant les herbes jaunâtres de l'autre. Je leva mes yeux au ciel pendant un court instant pour voir qu'il n'y avait pas le moindre nuages en vue...juste l'astre solaire qui était à son zénith, gouvernant de sa puissante lumière le ciel mais aussi la terre. Partout chacun essayait de trouver un coin d'ombre pour se rafraîchir ne serait-ce qu'un peu, car le vent ne semblait pas être en notre faveur visiblement car même pour cette élément le soleil semblait le réchauffer au point qu'il soit chaud, et ça n'arrangeais personne, pour un peu on pourrait penser que le vent avait disparut. Pour ma part je ne souffrais pas vraiment de la chaleur ayant un pelage clair, pas comme ceux des Jangowas bien sûr mais clair tout de même ! D'ailleurs je me demandais comment ils pouvaient vivre avec un soleil de plomb surtout pendant la période de la saison chaude. Même si ils avaient un pelage adapté à ce genre de climat, ça ne voulait pas dire qu'ils ne devaient pas souffrir de la chaleur eux aussi en plus de leur difficulté à ce nourrir. Enfin je pense.

    Je souffla doucement, zieutant l'horizon qui était quasiment vide, à force je vais croire que je suis le seul à me promener sous cette chaleur insoutenable et donc vu comme un fou ! Je souris doucement, avant de lever mon gros mufle dans les airs et sentir quelque chose...Enfin du moins quelqu'un... et je pense que cette personne venait exactement de Freelande. Je me demandais bien ce qu'elle pouvait bien faire ici en cette chaleur insupportable. Bah de toute façon j'aurai le loisir de lui poser la question ! Sans perdre plus de temps que ça, je m'y hâta, suivant l'odeur de l'inconnu,là, je pus voir une lionne au pelage foncé marcher avec difficulté à travers la savane et avait du mal à mettre une patte devant l'autre... Je fronça les sourcils, plissant mes yeux en même temps pour bien l'apercevoir. Malheureusement je n'avais pas une vu assez perçante pour voir son mal, alors je m'élança à sa rencontre, marchant de pas rapide pour me faire éviter de courir et de m'épuiser par la même occasion ! Bien vite je fus près de la lionne Freelander en question, debout sur une petite colline herbeuse, je la voyais se déplacé toujours aussi difficilement, elle haletait, à cause de la chaleur étouffante, dont les rayons du soleil la cuisaient sur place. Sans plus attendre je m'avança de nouveau et parcourut la distance qui nous séparaient.

    Une fois près d'elle ( d'une distance raisonnable bien évidement ) je héla ;

    « _ Excusez moi chère dame, vous allez bien ? De cette colline herbeuse j'ai pu vous voir marcher avec difficulté... »
    Dis-je de ma voix suave et douce, plongeant mes yeux turquoise dans ceux bleuté de celle-ci qui me regarda avec stupéfaction, clignant doucement des yeux avant de les détourner de moi et qu'elle reprenne sa route en disant d'une voix neutre ;

    « _ Non merci ça va aller ! Je cherche juste un coin d'ombre pour échapper à ce soleil de plomb. »

    « _ Désolé chère dame, mais je ne peut pas vous laisser continuer ainsi. Et surtout dans votre état. »

    « _ J'ai pas besoin de chaperon ! Je peux me débrouiller toute seule ! »

    « _ Ah bon ? Pourtant je vois plutôt que vous souffrez à cause de ce soleil qui s'amuse à vous taper dessus avec ses rayons, vous qui avez le pelage sombre. »
    Dis-je d'un ton accusateur, marchand à côté d'elle de quelques centimètre. Bien vite elle s'arrêta net et me foudroya du regard, dans ces yeux qui semblaient me dire milles choses, mais qu'importe ! Je soutenais son regard le faisant plus dure que d'habitude.

    « _ Tient donc … Tu serais alors mon chevalier servant ? »

    « _ Je pense de toute les manières que vous avez besoin de mon aide. »

    « _ Ah bon ? Et qu'es-ce qui te fait croire ça petit malin ? »


    « _ Eum...Eh bien....
    *Toussote avant de pointer un doigt en direction de son ventre*
    votre ventre. »

    « _ Attends. Tu insinues que je suis grosse c'est ça ?!!! »

    « _ Non non... ! Vous interprétez mal mes paroles ! Je voulais dire que vu que vous êtes enceinte il ne faut pas que vous marchiez autant ! Ce n'est pas bon pour vous n'y pour vos futurs bébés, alors laissez moi vous aidez ! Et pour commencer laissez moi vous mettre à l'ombre. »

    « _ Mouai. Moi j'ai plutôt l'impression que tu dis que je suis grosse et que tu essaie de te rattraper en faisant de jolie phrase.. ET JE REFUSE DE SUIVRE UN MÂLE QUI DIT QUE JE SUIS GROSSE. »

    « _ Allons très chère calmez vous ! Il ne f... »

    « _ Non je ne me calmerait pas ! Tu ne sais pas que c'est offensant de dire à une femelle qu'elle est grosse hein ?  Et en plus t... »

    « _ IL SUFFIT !! »
    Criais-je de toute mes forces pour la faire taire. Je crois bien que toute la savane m'est entendu, mais je m'en fiche pas mal. Cette lionne pensait sûrement que je lui voulait du mal ou que sais-je ! Mais ce qui est sûr c'est qu'elle faisait tout pour ne pas que je l'aide, et bien sûr elle me regarda de yeux ahuris avant qu'un voile de malice n'apparaisse suivit d'un sourire, puis d'un rire franc

    « _ Ahahaha !! C'est bon petit chevalier je te charriais ! Voilà ce que je voulais voir ; un mâle capable d'haussé la voix sur une femelle gestante et qui lui tient tête par dessus le marcher ! »

    « _... Vous avez un sacré problème d'adrénaline ma parole ! Imaginez-vous que j'étais l'un de ces lions malsain ! Ceux qui arrivent à vous mettres en confiance et qui vous attaque ensuite sans remords ?? »

    « _ Oui mais tu n'es pas comme ça, ça se voit. Tu es bien trop poli et trop respectueux pour cela. En plus tu dégages quelques chose de noble...voir même royal, dit moi un peu tu ne ferais pas parti d'une famille royale ? »

    « _ Ahaha ! Non ! C'est sûrement ma manière de parler qui vous trompe ! Ma mère ma appris à parler soutenu car elle trouvais se langage beau.
    * Sourit de manière chaleureuse avant de reprendre*
    Maintenant il serait bien que vous me suiviez, parce que je crois que vous êtes entrain de mourir sur place. »

    « _ Bon je crois ne pas avoir le choix, donc je te suis. »

    Finit-elle par dire, en reprenant la marche. Je me colla à elle pour la maintenir droite et essayer de l'aider à marcher, elle me regarda avec un petit sourire en coin, je lui rendis son sourire et regarda droit devant moi, marchant à son rythme. Je regarda tout autour de moi en réfléchissant ou je pourrais la mettre à l'ombre, et j'eus un déclic en repensant à ce « jardin » que j'avais découvert il y avais peu. Donc un jardin qui était caché du soleil et ou il faisait bon d'y rester, car les feuilles d'arbres empêchais les rayons de rentrer, enfin pas toute , mais cela suffisait pour bien y voir. Il se trouvais assez loin du Priderock, je soupira doucement, car le chemin de là ou nous étions à ce jardin était un peu loin, mais ça en valait la peine. Sans perdre du temps je nous dirigea vers cet endroit don peu de personne en connaissait l'existence. Après quelques bonne minutes de marche nous y arrivons enfin, le regard bleuté de la lionne sombre se perdit au vu ce belle endroit, je l'emmena se coucher sous un arbre imposant qui la protégera bien des rayons solaire. Elle s'y coucha avec un peu de difficulté, avant de s'approcher du petit lac qui était en face d'elle, lapant l'eau limpide pour étancher sa soif.

    Quand à moi je m'avança vers la sorti et m'assis, regardant le Priderock au loin, battant ma queue doucement sur le sol. À cette instant les paroles d'Avha me revinrent en tête «  Il en est de même pour toi Kosa. Je te l’avais proposé autrefois et je réitère mon offre, si un jour te prend l’envie de poser bagage, n’hésite pas. Tu es le bienvenu ici. » Elle me l'avait encore dit ce jour, ou, je rencontrais mon demi frère pour la première fois. D'ailleurs je crois qu'il est grand à présent, cela faisait un bout de temps que je ne l'avais pas vu ! Je crois qu'il serait temps pour moi de poser bagage comme la si bien dit ma très chère amie, mais visiblement se ne sera pas pour aujourd'hui car je dois m'occuper de cette inconnue dont je ne connaissais toujours pas le nom. Je me leva pour aller lui faire face, elle me regarda de manière interrogative, je la regarda avec bienveillance avant de poser la question qui me trottait en tête ;


    « _ Dites moi avez-vous faim ?
     Demandais-je calmement, elle n'eut pas le temps de répondre, car son ventre le fit à sa place, nous regardons directement son ventre,surpris, avant que je ne pouffe de rire
    D'accord je vois ! Rester ici et profiter bien de la fraîcheur de ces arbres, je reviens. »
    Sans attendre une réponse de sa part je m'élança dans la savane pour essayer de trouver une proie facile à attraper, malgrés cette chaleur de plomb, il y avait encore des troupeaux qui broutait l'herbe jaunit par le soleil et il y avait une antilope qui en était un peu trop loin. Je m'approcha à pas de velours vers elle, me tapissant dans l'herbe pour que celles-ci me cachent, m'avançant toujours à ne pas faire de bruit. L'antilope se redressa et regarda l'horizon ; je m'arrêta aussitôt réduisant la force de mon souffle, la fixant sans cligner des yeux. Et je répéta cette scène tant de fois qu'il le fallait. Quand je fus assez proche d'elle, je réunis toute mon énergie et ma force, avant de me jeter sur elle, et jouant à une course poursuite pendant un moment je finis par l'attraper, lui rompant instantanément la trachée, de sorte qu'elle ne souffre inutilement, je traîna le cadavre sans vie de l'antilope à l'endroit même ou j'avais laisser la lionne brune, qui à mon arrivé était tranquille. Je lui apporta sans attendre l'antilope qu'elle mangea, déchirant la peau et plongeant son museau dans le sang frais.

    Une fois repu, elle s'abreuva au lac et me regarda en me faisant un sourire sincère ;

    « _ Merci beaucoup. Mais dit moi avec tout ce remue ménage je ne t'ai pas demander ton nom. Moi je me nomme Luja. »

    « _ Mais de rien.
    * Lui sourit tout aussi chaleureusement et incline doucement la tête*
    je suis ravi de vous connaître Chère Luja. Je me nomme Kosa pour ma part.
    Dis-je doucement, avant de me redresser et plongé mes yeux dans ceux bleuté de Luja
    Mais dites moi très chère, à votre odeur j'ai sentis que vous veniez de Freelande n'es-ce pas ? Alors pourquoi avoir décidé de partir ? Surtout que vous êtes en pleine gestation... ? Veuillez m'excusez si je parais indiscret, mais c'est juste que... ça me semble étrange... »

    « _ Eh bien si tu veux tout savoir, je suis parti car je voulais voyager. Voir du pays. J'ai connu Freelande depuis toute petite et à l'époque j'étais une Kulisha. »


    « _ Une Kulisha ? Les Kulisha n'étaient pas les « serviteurs » du roi tyran, Sharkan... ? Et n'étaient-ils pas tous parti avec la Reine d'échue Ekua après la révolution ?»

    « _ Eh bah ! Tu sais déjà tout, je n'ai rien à redire là- dessus. Dit-elle d'une voix lasse et comme remplit de regret avant de reprendre Et bien non comme tu peux le voir, nous sommes plusieurs Kulisha à avoir eu une chance de rester sur Freelande quand Haki monta au pouvoir. Sinon tout les autres comme tu la si bien dit on suivit Ekua et Sumu quand la révolution fut terminer. »


    « _ Sumu, la Princesse déchue ? Qu'est-elle devenue ? »

    « _ Eh bien elle est revenue sur Freelande il y a maintenant deux ans. Le roi Haki à décidé, à elle aussi de lui donner une chance, et la revoici... » Dit-elle d'une voix nonchalante et déçue.

    Je me permis de ne rien ajouter d'autre après ses paroles. Je ne voulais pas raviver de mauvais souvenir à cette ancienne Kulisha qui à certainement dût voir l'horreur. Je n'allais pas non plus la questionné sur Sumu, bien qu'elle m'intriguait sans que je ne l'ai encore vu, si un jour cela se présentais j'aurai tout le loisir de le faire moi même, car selon les autres, c'est une lionne forcément perfide et manipulatrice comme le fût sa mère et son père avant elle, mais j'en jugerais par moi même sur ce point. Nous avons passer la majeur parti de la journée à discuter des aléas de la vie, notre passé (en quelque sorte en ce qui me concerne ) et bien d'autres choses. J'appris par la même occasion que le nom de son compagnon et donc le futur père de ces petits ce nommait Masika. Visiblement il était le fils d'une dénommé Kamba, elle qui avait mit en place les Kulishas, système mis en place pour protéger les orphelins contre la menace que représentait Sharkan. Mais malheureusement, elle n'eut pas d'autre choix que d'accepter le marcher du tyran, ce qui fais que la plupart on choisi un chemin lugubre et sombre avec le temps et que certains bien au contraire voudrait bien s'en défaire. Vouloir vivre une vie paisible et sainte. Enfin c'était du passé maintenant, tout ce qui comptait maintenant c'était allez de l'avant. La journée s'achevait sous un magnifique crépuscule, je regarda Luja avant de me décidé à parler ;


    « _ Laissez moi vous aidez pendant votre gestation. Toute seule vous aurez du mal pour vous nourrir. »

    « _ Vraiment entre nous, ais-je vraiment le choix ? » Me dit-elle dans un sourire malicieux que je lui rendit bien

    « _ Non vous n'avez pas le choix. Maintenant suivez moi, je vais vous emmenez à votre logis le temps de votre gestation. »

    Sans rajouter quoi que se soit d'autre, je me leva d'un bon, et aida Luja à se relever. Je pense qu'elle saura se débrouiller seule pour marcher, à la fin de la journée, le climat est plus supportable, car le temps se rafraîchit et apaise les habitants de la savane, je marchais quand même à son rythme histoire de ne pas la laisser trop derrière moi. Nous parcourons la savane de couleur orangé discutant encore de tout et de rien avant d'arriver à ma tanière. Mère n'était plus, mais je vivais encore ici, c'était une petite grotte, mais elle accueillait bien deux lions au moins ! Je lui fis signe de s'y installer, ce qu'elle fit en se couchant doucement sur le sol, posant sa tête sur ses pattes, somnolente. Bien sûr elle était sûrement fatiguée après ce long voyage, je lui fis mon plus beau sourire chaleureux avant qu'elle ne s'envole au pays des songes. Quand à moi j'étais assis devant la tanière, regardant le soleil disparaître petit à petit derrière l'horizon, à partir d'aujourd'hui, je me portait garant de Luja, je me devais donc de la protéger et la nourrir pour le bien être de ses petits et du siens.

    Mais une ombre vagabondais ici et là, nous surveillant sans relâche. Caché dans les hautes herbes il guettait. Il n'était pas encore prêt à agir visiblement, mais ça ne saurais tarder, car bientôt Luja mettra au monde ses petits et alors ce jour la sera funeste, et bien sûr je ne pourrais rien faire pour cela, mais de ça je l'ignorais encore...

    Dessin & BG (modifier) (c) Khamunrah & Hecate


_________________
«_ Ne prenez pas la vie au sérieux. De toute façon, vous n'en sortirez pas vivant ! »




Kit (c)Khamunrah



Arenyû vous transmet son énergie en #f4cf80
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3441-kosa-lion-in-red-coat-lio
 
What Can I Do For You ? [ft Luja]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Lion King RPG :: 
Crédits - Archives - Partenaires
 :: 
Archives & Choses Perdues
 :: CHAPITRE VIII
-