Informations
Topsites

Votez et réclamez vos points ICI !

Réseaux
Crédits

Bannière dessinée par Odon, Metua, Choyo, Jen, Yetsa, Rana & Eshina

Design & Codage © Tadji, Soto & Angola

Musique du lecteur © Stardiva Music

Optimisé pour Mozilla Firefox

Jeu déconseillé aux -12 ans

AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Events & RPs Importants
Ne ratez pas ...
Jetez un œil à la liste des rôles importants disponibles au sein des clans.
Venez tenter les RP Missions !
Laissez un commentaire sur notre Livre d'Or !

Partagez | 
 

 Quand l'orage approche ~ Pv Jehara

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
PLAYER04


À mon sujet

Age : 18 Féminin
Nb de Messages : 216
En savoir +
MessageSujet: Quand l'orage approche ~ Pv Jehara    Ven 12 Jan - 13:11




Quand l'orage approche
Kaya & Jehara




Le retour au camp n'avait pas été des plus simples. Jehara avait bien trop mal pour marcher de lui-même, et sa mère du prendre milles précautions pour ne pas aggraver l'état de son fils en le portant.

A présent rentrés au camp, Kaya avait ordonné à Lewa de rejoindre sa soeur et leur grand-mère, afin que Jehara et elle puisse être au calme. S'étant arrêtée à une certaine distance du reste du groupe afin de conserver une certaine intimité et de garder son fils à l'abris des regards, elle s'était allongée et avait déposé le petit entre ses pattes avant avec plus de délicatesse que jamais. Toujours sous le choc de ce qui s'était passé, et surtout de ce qui aurait pu être, la lionne n'avait dit un seul mot depuis leur retour, bien trop occupée à regarder son fils et à soigner ses plaies du mieux qu'elle le pouvait.

Voir son petit dans un tel état faisait extrêmement mal à la jeune mère qui n'osait imaginer la douleur de Jehara. Ce vautour.. Si la situation de Jehara ne l'avait pas alarmée, elle l'aurait fait souffrir jusqu'à ce qu'il n'aie plus aucun espoir.. Jusqu'à ce que la moindre lueur de vie s'éteigne dans ses yeux de rapace.

Soupirant doucement, elle gardait le petit contre elle, comme s'il s'agissait là de son trésor le plus précieux. Etait-ce donc cette sensation, ce sentiment que ressentaient les mères à la naissance de leurs petits? Le besoin de savoir son enfant dans ses pattes, à l'abris du monde.. Et cette peur.. Cette peur qu'il leur arrive quelque chose?

Quelque chose s'était éveillé en elle en ce jour. Et à présent, elle ne voulait plus lâcher Jehara des yeux. Elle ne voulait pas risquer de le perdre à nouveau. En cet instant, elle ne voyait pas en lui le fils de Jen.. Mais bien son fils. Fils qu'elle avait oublié depuis longtemps..

"Jehara.. Si tu savais comme je suis désolée."

murmura-t-elle, léchant doucement son front. Elle se sentait tellement coupable! Si elle avait remarqué l'absence des deux lionceaux plus tôt, rien de tout ceci ne serait arrivé.

"Plus jamais on ne te fera de mal. Plus jamais. Je suis là, maintenant."

ajouta-t-elle, essayant toujours de le rassurer.. Quoique cette discpline n'était pas celle dans laquelle elle excellait le plus. Elle qui avait toujours été pour ses enfants une mère à moitié présente.. Une mère qui n'osait les regarder par crainte de voir en eux le passé.. Pourquoi cela était-il différent avec Jehara, maintenant..? Elle ne comprenait pas.. Elle ne comprenait plus rien.

Qu'allait-il arriver à son fils, à présent? Elle avait beau nettoyer ses blessures, empêchant le sang de couler et le sable de s'incruster dans les plaies, celles-ci laisseraient probablement des marques.. Mais si les séquelles s'avéraient au final plus graves que ça? Qu'arriverait-il..? Tout ça parce qu'elle n'était pas arrivée assez tôt..




_________________
Avatar par Nix ♥️ Signa par IXsln ♥️
:
 


Dernière édition par Kaya le Dim 21 Jan - 18:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3439-kaya-little-terror-of-the
avatar
PLAYER04


À mon sujet

Age : 23 Féminin
Nb de Messages : 439
En savoir +
MessageSujet: Re: Quand l'orage approche ~ Pv Jehara    Dim 21 Jan - 0:21

Jehara boitait. la douleur lui lancinait les flancs, comme du sel dans une plaie. Il avait beau avoir lécher ses blessures et le sang avait eu beau coaguler au soleil, sa peau meurtrie lui tirait. Par chance, les coupurs n'étaient que superficielles, même si elles laisseraient des marques à vie.

Il cheminait près de sa mère, les oreilles tombante,s la tête baissée. De temps en temps, il s'arrêtait et scrutait le ciel, à al recherche de l'oiseau fou qui l'avait mutilé, mais tout était calme. S'en était terrifiant. Surtout que Kaya semblait rongée par le remord. Jehara comprenait et était un peu en colère : cela n'aurait jamais dû arriver. Il était plus chétif que les autres lionceaux de son âge, qui auraient pu échapper sans mal au vautour. Lui était une proie de choix, légère et faible, pourquoi n'était-il pas protégé ?

Sans un mot, il laissa sa mère l'inspecter, le serrer contre elle -un acte peu habituel. Jehara aurait dû s'en réjouir, mais une terrible sensation d'abandon emplissait son cœur comme un venin qui s'insinuait en lui. Lorsqu'elle admit qu'elle était désolée, il tourna vivement la tête de côté pour se détacher d'elle, tentant d'éviter son coup de langue. Même la suite de ses paroles ne le calme pas. Il se contentait de fixer le sol, silencieux. Dans mois d'un an, il quitterait le nid pour entamer son exil. Comment le pouvait-il si le moindre oiseau arrivait sans difficulté à le soulever ? Même, avec ses blessures, comment pouvait-il chasser ou se battre ? Cela n'avait rien d'anodin : sans amour maternel, sans protection, il n'avait été qu'un insecte dans une volière de rapaces affamés.

Le regard dur, mouillé de larmes, il leva la tête vers sa mère.
    « Tu n'étais pas là. » trancha-t-il avec morgue.
Fini l'enfant innocent qui avait accepter toutes les brimades, les moqueries et les attaques du monde -même de ses camarades. Il fixait sa mère, entre la colère et la tristesse. Lui qui avait subi sans rien dire, il a=en avait assez de cela. Rompre le silence était un moyen parfait de se défouler, même s'il crachait des vérité douloureuses.
    « Tu n'as jamais été là, Kaya. Si tu l'avais voulu, je serais ici, sain et sauf. Mais il a fallu que Lewa te trouve. J'ai toujours compté sur elle et elle ne m'a jamais fait défaut. »
Il prit une pause. Le lionceau ne savait pas s'il devait s'arrêter là, mais à présent qu’il avait commencé, difficile de s'arrêter.
    « Je vais te poser une question. Une question qu'aucun enfant ne devrait poser à ses parents. Pourquoi tu ne nous a pas enterrer sous le sable à la naissance ? Ou étouffés ? Ou même jetés en pâture aux vautours ? Ça aurait été moins cruel. Mais tu es une Jangowa, et comme tous les Jangowas tu cherches à prouver que tu seras la plus ville et cruelle. Si c'est le cas, tu es la meilleure, je le confirme. Sinon, pourquoi ? Pourquoi nous garder désespérément en vie si c’est pour nous délaisser derrière ? »

_________________
Jehara vous charme en #6F5229


© Moi

Joyeux Noël !:
 


Ancien perso, Jen:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4826-jehara
avatar
PLAYER04


À mon sujet

Age : 18 Féminin
Nb de Messages : 216
En savoir +
MessageSujet: Re: Quand l'orage approche ~ Pv Jehara    Dim 21 Jan - 19:57




Quand l'orage approche
Kaya & Jehara




La lionne ne fit rien pour empêcher le petit d'éviter sa dernière étreinte. La situation devait être aussi étrange pour le lionceau que pour la guerrière. Au lieu de cela, elle tâcha de le rassurer avec quelques mots.. Puis le silence reprit le dessus l'espace d'un instant, laissant les noires pensées de la mère l'envahir à nouveau.

Puis il y eut ce regard, suivit de ces mots.

" Tu n'étais pas là."

Le ton employé par le jeune lion surpris fortement Kaya, mais elle ne su comment réagir. Elle n'était pas intervenue suffisamment tôt.. Mais cela, elle le savait déjà. Elle avait fait son possible.. Inutile de lui rappeler son erreur. Mais elle resta muette. Jehara avait des raisons d'être en colère. Elle espérait tout simplement que c'était tout.

"Tu n'as jamais été là, Kaya. Si tu l'avais voulu, je serais ici, sain et sauf. Mais il a fallu que Lewa te trouve. J'ai toujours compté sur elle et elle ne m'a jamais fait défaut."

cracha-t-il ensuite, surprenant d'avantage la féline qui durant un instant le fixa les yeux écarquillés. Voilà qu'elle se faisait gronder par.. Son fils? Non, il ne pouvait en être ainsi. Poussant un léger grognement, elle plaqua les oreilles sur son crane. Certes, elle n'était pas la mère parfaite, mais elle faisait son possible pour leur offrir une vie convenable.. Elle avait toujours fait du mieux qu'elle pouvait.

"Tu serais ici sain et sauf si vous n'aviez pas désobéi pour la centième fois."

lâcha-t-elle brièvement afin de mettre un terme à cette discussion qui n'avait pas lieu d'être. Pas maintenant.

"Tu devrais te reposer.."

Soupira-t-elle. Il n'était nullement nécessaire de créer de nouvelles tensions entre mère et fils. Jehara était déjà suffisamment faible. De plus.. Kaya culpabilisait déjà suffisamment d'être arrivée en retard pour sauver son fils.. Et avait commis l'erreur de penser qu'ils seraient aptes à obéir.. Mais ce n'était pas une raison pour rejeter sur elle tous les maux du grand Désert! Jehara était en vie, c'était tout ce qui comptait, non? Pourtant, le lionceau n'en resta pas là.

" Je vais te poser une question. Une question qu'aucun enfant ne devrait poser à ses parents. " commença-t-il, ce à quoi la lionne répondit sèchement "Il suffit, Jehara." mais il continua. "Pourquoi tu ne nous a pas enterrer sous le sable à la naissance ? Ou étouffés ? Ou même jetés en pâture aux vautours ?"

Elle gronda à nouveau. "Ne dis pas de telles choses! Tu.." Il enchainait pourtant si vite, à tel point que Kaya ne pu finir sa phrase. Comment osait-il parler de telles choses.. De choses qui auraient pu être réelles.. De choses qui la ramenait sans cesse à ce sujet.. A ce passé. Il la lançait clairement sur un sujet qu'il n'apprécierait pas.. Ce sujet dont elle avait toujours tenté de les préserver malgré ce qui leur en coûtait à tous..

"Ça aurait été moins cruel."


"Tais-toi!"

gronda-t-elle désespérément, le coeur battant à mille à l'heure. Elle se leva, ne voulant en entendre d'avantage. Alors voilà qu'il lui reprochait de les avoir laissés en vie? Ce choix qui avait été si difficile pour elle.. Qu'elle avait pris pour EUX.. ?!

"Mais tu es une Jangowa, et comme tous les Jangowas tu cherches à prouver que tu seras la plus ville et cruelle. Si c'est le cas, tu es la meilleure, je le confirme. "

il ne s'arrêtait pas. Mais quand... Quand allait-il se taire? La lionne sortit les griffes, les plantant dans le sable. Elle tâchait de garder son calme, mais cela devenait de plus en plus difficile en entendant les propos de son propre fils.

"Sinon, pourquoi ? Pourquoi nous garder désespérément en vie si c’est pour nous délaisser derrière ?"

Enfin, il se tut, les yeux toujours embués de larmes. Mais ces larmes, Kaya ne pouvait les voir, puisqu'elle avait tourné le dos à son petit, tentant vainement de rester calme, de conserver en elle la rage qui ne faisait que de croître encore et encore.. Comment osait-il.. Comment pouvait-il cracher toutes ces horreurs à sa figure, se plaindre alors qu'elle faisait depuis toujours son nécessaire pour ne pas se comporter en monstre avec eux.. Pour leur apporter nourriture et chaleur alors qu'elle n'avait jamais voulu être mère?!

Elle leur avait laissé la vie! Elle avait accepté d'élever les descendants de celui qui avait gâcher sa vie... Avait accepter de les nourrir malgré cette image qui la hantait quand elle posait sur eux ses yeux vairons.. Et Jehara.. Jehara venait pleurnicher en l'accusant d'être la plus cruelle de tous?! Mais que savait-il seulement de la cruauté? Rien.. Absolument rien !

"Tu parles de choses dont tu ne sais strictement rien!"


lui hurla-t-elle en se retournant vivement, quelques larmes prêtes à franchir la frontière de ses yeux.

"Tu es là à te plaindre, alors que j'ai sacrifié ma vie pour que vous puissiez être! Que tout ce que j'ai fait jusqu'ici, c'était pour vous protéger?!"


Les protéger de lui.. Mais aussi les protéger d'elle et de la rage accumulée depuis si longtemps.

"Que veux tu à la fin, Jehara? Que veux-tu savoir?! Le nombre de fois où j'ai pleuré en sachant mon honneur bafoué par votre père? Combien de fois j'ai songé à ce que serait ma vie si vous n'étiez jamais venus au monde?!"

Son adolescence.. Tout, il lui avait tout pris! Même une fois mort, son ombre planait toujours sur la famille!

"La vérité, Jehara.. C'est que je n'ai jamais voulu être mère! Ce serpent me l'a imposé, et le temps que je lui tranche la gorge, il était trop tard."

lâcha-t-elle, avouant le fait qu'elle n'avait guère désiré la fratrie. Elle s'approcha de Jehara, baissant d'un ton, mais toujours aussi sèche.

"Pourtant vous êtes là.. Parce qu'en vous voyant, j'ai eu l'espoir que vous puissiez ne jamais lui ressembler."


elle gronda doucement.

"C'est cet amour, celui que tu appelles cruauté, qui m'a forcé à élever des enfants alors que j'en étais moi-même une. "

acheva-t-elle sèchement.

" Si j'avais voulu te tuer, ce serait déjà fait, et personne ne serait au courant. Tu me reproches de ne pas l'avoir fait.. Bien. Peut-être n'aurais-je pas du vous ramener au camp. Peut-être cela m'aurait-il protégé des injures et de la honte. Pourtant, tu es en vie, Jehara. Et tu ne le serais pas.. Tu ne le serais pas, si je n'étais pas aussi Cruelle."

cracha-t-elle en détournant le regard lorsqu'elle sentit couler ses larmes. Cruelle.. Alors voilà comment il la voyait. Voilà comment la voyait celui pour qui elle s'était battue malgré le passé qu'elle voyait sans cesse dans ses yeux. Pour ceux qu'elle aimait.. Sans vraiment pouvoir le leur montrer. Pas avant aujourd'hui. Mais peu importait à présent.. Les choses ne seraient plus jamais comme avant.

"Alors, Jehara? Aurais-tu préféré que toi et ta soeur vous fassiez emporter par ce vautour? Aurais-tu préféré que je n'intervienne pas? Car si tel est le cas, dis le moi, et j'essaierai de m'en souvenir la prochaine fois.."

Sa voix tremblait.

Son fils avait raison. Elle était tout simplement odieuse. Cette question qu'elle venait de lui poser.. Quelle horrible vision. Elle en arrivait à craindre la réponse du petit.. Car s'il répondait par l'affirmative, alors cela signifiait qu'elle était réellement la pire de toutes les mères au monde.

Ainsi, elle se retourna, fixant le petit d'un regard trouble.

"J'attends.. "






_________________
Avatar par Nix ♥️ Signa par IXsln ♥️
:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3439-kaya-little-terror-of-the
avatar
PLAYER04


À mon sujet

Age : 23 Féminin
Nb de Messages : 439
En savoir +
MessageSujet: Re: Quand l'orage approche ~ Pv Jehara    Lun 22 Jan - 11:55

Ca y est, les mots étaient partis et les deux lions s’affrontaient verbalement comme jamais. Au départ, devant tant de violence et de haine dans le regard de sa mère, Jehara se tassa misérablement au sol, les oreilles couchées en arrière, les yeux à demi-clos pour essayer d’échapper au flot véhément que Kaya lui avait lâché au visage.

Puis Jehara se dit qu’il n’avait rien à craindre -ou à perdre- en disant ce qu’il pensait. Il devait assumer et faire face pour que Kaya comprenne, qu’elle ouvre les yeux sur le monde gangréné qu’elle créait à ses petits.

Soudain, Kaya lâcha des mots que peut-être elle n’aurait jamais dû prononcer. En la regardant de nouveau des les yeux, il fronça les sourcils, peut-être incertain d’avoir bien compris. Elle lui parla de son père, du moins, c’est ce qu’il comprenait. Elle l’avait jamais prononcé son nom devant lui, jamais, juste « le serpent ». Soudain, elle admit lui avoir tranché la gorge, ce qui stupéfia le lionceau. Etait-ce une figure de style qu’employait régulièrement les adultes ou bien une véritable confession ? Après ces phrases, les autres mots de Kaya se noyèrent dans un flot de pensées et de tourments qui emplissaient le crâne du petit. La phrase résonnait en boucle et lui donnait le tournis. Non, elle ne pense pas ce qu’elle dit, se répéta-t-il intérieurement, incapable d’imaginer sa mère capable de faire du mal à un camarade de Clan. Elle se trompe, elle s’imagine tout cela.

En regardant de nouveau sa mère dans les yeux, la colère et la douleur qu’il y lut ne laissa aucune place au doute : le remord la rongeait depuis longtemps. Un vide plus terrible encore lui envahit les entrailles, mais ce n’était désormais plus de la colère, ou de la rancœur. C’était une profonde peine. Pour elle.

Quand Kaya se pencha vers lui, les crocs luisants, les yeux fous, il tint bon. Elle attendait une réponse, mais une simple question hantait désormais son esprit. Il voulait s’assurer qu’il avait rêvé, il voulait en être sûr :

    « C’est toi qui es responsable de la mort de… De Jen ? »


_________________
Jehara vous charme en #6F5229


© Moi

Joyeux Noël !:
 


Ancien perso, Jen:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4826-jehara
avatar
PLAYER04


À mon sujet

Age : 18 Féminin
Nb de Messages : 216
En savoir +
MessageSujet: Re: Quand l'orage approche ~ Pv Jehara    Sam 27 Jan - 13:35




Quand l'orage approche
Kaya & Jehara




Le lionceau s'était tassé au sol durant tout le discours de sa mère. Ce simple fait la blessa au plus profond de son être. La croyait.. La croyait-il réellement capable de lever la patte sur lui? De lui faire volontairement mal? Avait-elle l'air aussi insensible? Si elle avait souvent le ton dur, jamais elle n'avait frappé l'un de ses enfants..!

Fixant le petit, Kaya tâchait de conserver cet air fort et fier qu'elle arborait constamment. A son grand désarroi cependant, ses joues restaient trempées de larmes et elle n'avait aucun contrôle là dessus, paraissant à présent aussi désemparée que son petit.

Jehara ne répondit guère à la question de sa mère. Cela aurait peut-être du la rassurer sur ses compétences de mère.. Peut-être valait-elle en fin de compte mieux que l'estomac d'un vautour. Ou bien était-il encore entrain de décider quel serait le moins cruel de ces deux sorts..?

"C’est toi qui es responsable de la mort de… De Jen ?"


La femelle retint son souffle, se rendant soudainement compte de son erreur. En tâchant de démontrer qu'elle avait du sacrifier beaucoup pour lui et pour ses soeurs, elle avait évoqué brièvement leur père.. Et son "sacrifice involontaire", plus communément connu sous nom de meurtre. Elle avait évoqué le serpent, et ce qu'elle avait du faire pour s'en débarrasser. Quelle idiote..

Si autrefois trop jeunes les lionceaux n'étaient pas aptes à comprendre, les choses avaient changé. Cette histoire n'était plus une simple fable, et Jehara l'avait compris.

La guerrière resta muette, son regard fuyant les yeux de son propre enfant. Grondant doucement, elle se punissait intérieurement d'avoir évoqué dans sa rage, par ce qui semblait n'être qu'une simple expression, la véritable fin de Jen. Si Jehara voyait déjà sa mère comme un monstre, qu'en serait-il.. Comment réagirait-il quand il apprendrait qu'elle avait assassiné le père de ses petits de ses propres crocs?!

Elle rouvrit les yeux et entre-ouvrit la gueule, mais aucun son n'en sortt. Pourquoi était-ce si compliqué?! Kaya savait qu'elle avait fait le bon choix.. Elle devait se venger. Elle avait pris la seule décision possible.. Si elle voulait espérer être enfin "libre".. Et empêcher Jen d'avoir la moindre influence sur son futur - déjà en partie gâché par sa faute- mais aussi sur l'avenir de ses petits.

"Je n'avais pas.. C'était la seule chose à faire.."


elle déglutit. Il devait savoir. Savoir qu'elle n'avait agi que pour son bien, et sans s'en rendre compte autrefois, pour le bien de la fratrie également.

"Il a gâché ma vie.. M'a manipulée, profitant de ma peine pour bafouer l'honneur de notre famille."


Elle soupira. Parler de tout cela n'était pas dans ses habitudes. A part Wivu, personne ne savait. Certains suspectaient la chose, mais jamais elle n'avait rien confirmé.

"Je n'avais pas le choix. Il aurait fini par vous détruire, tout comme il l'a fait avec moi. Il aurait continué.. Il fallait que cela cesse! Il fallait que je.. Que je tue ce monstre."

avoua-t-elle enfin, serrant les crocs. Elle regarda ensuite son fils.. Elle avait si peur. La guerrière s'était à peine rendue compte à quel point elle tenait à lui, et ne voulait pas le perdre. Pas maintenant. Il fallait qu'il comprenne.. Qu'il comprenne que Jen n'était pas quelqu'un de bien. Qu'il n'était que poison pour tous ceux qu'il approchait.

"Je ne m'en excuserai pas.. Je sais que c'était la seule chose à faire. Tu dois me croire.."

insista-t-elle, plongeant son regard vairon dans les yeux de son fils. Il devait voir qu'elle ne mentait pas. Car elle était persuadée que Wivu et elle avaient fait le bon choix.




_________________
Avatar par Nix ♥️ Signa par IXsln ♥️
:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3439-kaya-little-terror-of-the
avatar
PLAYER04


À mon sujet

Age : 23 Féminin
Nb de Messages : 439
En savoir +
MessageSujet: Re: Quand l'orage approche ~ Pv Jehara    Dim 28 Jan - 0:05

Ecouter Kaya avouer son crime rendit Jehara nauséeux. Le nez froncé, le syeux fuyant, il imaginait sans mal la scène. Un lion, qu'il imaginait être son père, charmer et manipuler sa mère, pour ensuite... Il ferma les yeux à cette idée. Le dégout l'emplit totalement. Il ferma les yeux et déglutit, sentant la bile lui monter dans la gorge.

Quand bien même l'acte de Kaya était extrême et interdit, Jehara ne put s'empêcher de sentir un brin de compassion pour la lionne. Et puis, elle avait raison. Qui sait si ce rustre aurait continué à harceler Kaya ? Ou s'il leur aurait fait du mal ? Ce Jen n'avait pas fait l’unanimité dans son Clan.

Il l'avait mérité, son sort il l'avait lui-même tracé... Mais les lois du désert étaient claires. Quiconque tuait son proche recevrait les foudres de son empereur. Sa mère était en tort, quand bien même ses actions étaient justifiables, comment les Jangowas approuveraient-ils cela ? S'ils sont au courant, pensa-t-il alors.

Un ouragan gigantesque tournoyait dans son esprit. Tout s'éclaircissait : pourquoi Kaya les rejetait, pour les autres les regardaient de travers... Maintenant tout s'éclaircissait, même si cela ne le rassurait pas. Si les autres ne savaient pas que Kaya étaient une meurtrière, ils se doutaient de quelque chose. Et c'était assez horrible à imaginer.

    « La seule chose à faire... » répéta-t-il, les yeux rivés au sol.
Peut-être. Peut-être pas. Qui sait ? Est-ce que Kaya l'avait tué en sachant qu'elle portait ses petits ? Si oui, assumait-elle entièrement ? Si non, regrettait-elle ? Dur à dire, Kaya dévoilait peu ses sentiments et quand elle le faisait comment maintenant, elle se sentait agressées et pensait se défendre en laissant échapper sa colère. peut-être que c'était cette même colère qui l'avait poussé à passer à l'acte.

D'un coup d’œil en arrière, Jehara s'assura que personne ne les écoutait, puis il fixa sa mère dans les yeux, l'air sérieux.
    « Ce n'est pas à moi de dire que tu avais raison ou non, ce que tu as fait va à l'encontre de nos règles. » Il prit une pause, pensif, avant de reprendre. « Mais si tu veux que je gardes ce secret, promets moi une chose. »
Il s'avança d'un pas, l'air déterminé, et dit d'une voix qui l'aurait fait passé pour un adulte bien forme :
    « Promets moi que tu ne diras rien à Lewa et à Chukia. Jamais. »


_________________
Jehara vous charme en #6F5229


© Moi

Joyeux Noël !:
 


Ancien perso, Jen:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4826-jehara
avatar
PLAYER04


À mon sujet

Age : 18 Féminin
Nb de Messages : 216
En savoir +
MessageSujet: Re: Quand l'orage approche ~ Pv Jehara    Sam 3 Fév - 14:44




Quand l'orage approche
Kaya & Jehara




Le lionceau déglutit, n'osant plus regarder la féline dans les yeux. Si Kaya fuyait son regard quelques secondes plutôt à peine, c'était au tour du petit de fuir celui de sa mère. Voici que les rôles étaient inversés.

"La seule chose à faire.."

répéta le lionceau, fixant le sol.

A quoi pouvait-il donc penser? Quelles horreurs défilaient dans sa tête en cet instant? La lionne ressentit le besoin de s'approcher de lui, mais s'en retint. Cela ne ferait qu'envenimer les choses. Après tout, comment pourrait-il encore la voir comme avant, elle qui l'avait privé d'un père, aussi monstrueux celui-ci pouvait-il être?

" Ce n'est pas à moi de dire que tu avais raison ou non, ce que tu as fait va à l'encontre de nos règles."

Déclara-t-il d'un air plus que sérieux.

Kaya ouvrit la gueule, souhaitant lui dire qu'en l'occurrence, elle n'avait pas totalement bafoué les lois. Wivu n'était guère empereur à l'époque, mais Shabel n'avait aucun pouvoir sur elle. Son meilleur ami n'était qu'un jeune lion rentré de l'exil lorsqu'il l'aida à mettre un terme à cette folie. Mais dans la tête de la lionne, le plan du trio était déjà exécuté et seul Wivu, conformément aux lois et en tant qu'empereur - ou presque- avait le droit de vie ou de mort sur ses sujets.. Et ce fameux jour, il était présent. Il l'avait aidée.

Mais elle n'eut le temps de parler que Jehara continua.

"Mais si tu veux que je gardes ce secret, promets moi une chose. Promets moi que tu ne diras rien à Lewa et à Chukia. Jamais."

La mère haussa un sourcil. Pensait-il réellement qu'elle serait stupide au point d'aller révéler son pseudo crime dans tout le désert? Cette révélation à son fils n'était qu'un accident, un malheureux accident qu'il avait cherché..

"Ce n'est pas une chose que j'irais crier sur toutes les dunes.. Et ce même si, contrairement à ce que tu crois, les lois du Désert étaient en partie avec moi ce jour là."

déclara-t-elle en soupirant doucement. Si son ton était encore quelques peu dur, elle semblait s'être calmée.

"Tu ne devais pas savoir. Personne d'autre ne le devait. Ce n'est pas à toi de les protéger de la vérité, Jehara. J'ai fait une erreur en te parlant de tout ceci. Mais je ne ferais pas cette erreur une seconde fois."

affirma-t-elle. Elle avait échoué à le protéger de la vérité.. Elle ne le ferait pas avec ses soeurs.

"Je ne leur dirais rien.. Je sais à quel point il compte pour elles. En particuliers pour Lewa. Elle n'a pas la maturité nécessaire pour comprendre.. Tu as toujours été différent."


Elle le regarda. Il était le seul.. Le seul qui ne le lui rappelait pas autant que ses soeurs.

Malgré la colère, son regard n'était plus ce qu'il était. Il était plus calme. Plus doux. Crier ce qu'elle avait toujours gardé pour elle-même l'avait appaisée, quand bien même elle l'avait fait contre son gré.. Quand bien même pour cela elle avait du faire peur à son fils..

Mais il devait savoir. Savoir à quel point elle était désolée. Ce qu'elle avait fait pour eux, pour les protéger malgré son absence. Et quand bien même ces mots étaient sortis dans la colère, elle espérait que Jehara saurait comprendre qu'en dépit de toutes ses erreurs, elle tenait à eux. Qu'elle ne voulait être le monstre qu'il décrivait en la voyant.

"Que tu me crois ou non, je suis désolée."

commença-t-elle d'un ton étrangement calme. Elle se forçait à l'être. Même si parler de ça n'était pas son fort. Les excuses n'avaient jamais été son domaine de prédilection.

"En vous laissant la majeure partie du temps aux soins de votre grand mère, j'espérais vous préserver de tout ceci. J'espérais que sa présence suffirait à combler mes absences. J'avais tord."

Elle regarda le lionceau dans les yeux. Que cherchait-elle? Elle l'ignorait.. Restant silencieuse un instant, elle repris cependant, inspirant profondément.

" Lorsque j'ai vu ce vautour t'emporter, j'ai cru que mon coeur allait exploser. J'étais terrifiée. Terrifiée à l'idée de te perdre."

La guerrière ferma les yeux, soupirant à nouveau.

"J'ai compris.. Compris que plus jamais je ne voulais m'éloigner de toi. Vous n'avez pas écouté mes ordres.. Vous êtes partis. Mais vous n'êtes que des enfants. Et tout ceci est ma faute."

De nouveau, elle détourna le regard. Parler était si difficile. Dire ce qu'elle avait sur le coeur l'était d'avantage. Comprendre qu'elle avait tout raté était une torture. Si elle continuait, les larmes couleraient à nouveau. Elle le sentait.

"Je ne te demande pas de me pardonner, Jehara. Je n'ai jamais été prête à assumer la responsabilité d'être mère. Je n'étais qu'une enfant, moi aussi. Une enfant qui avait encore énormément de choses à apprendre. En vous voyant, je le voyais lui. Vous en avez souffert. Vous n'auriez pas du."

Elle se tut à nouveau.

"Je ne prétendrais pas être plus prête que je ne l'étais hier. Mais j'ai appris beaucoup depuis. Aussi ne te demanderais-je qu'une chose.. Laisse moi essayer. Laisse moi une seconde chance d'être là."




_________________
Avatar par Nix ♥️ Signa par IXsln ♥️
:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3439-kaya-little-terror-of-the

Contenu sponsorisé


À mon sujet

En savoir +
MessageSujet: Re: Quand l'orage approche ~ Pv Jehara    

Revenir en haut Aller en bas
 
Quand l'orage approche ~ Pv Jehara
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Scénario n°4 : Quand l'orage gronde
» Quand ont s'approche trop près ... Ont tombe. [Decem]
» [ÉVENT 2015 | ÈRE GLACIAIRE] Se battre dans le vent, c’est former une tempête : ils ne voient pas que l’orage approche. | VENT & RIVIÈRE
» Quand la trentaine approche à grand pas...
» Quand haiti pourra-t-elle exporter vers RD?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Lion King RPG :: 
La Terre des Lions
 :: 
Le Grand Désert
 :: Le Désert
-