Informations
Topsites

Votez et réclamez vos points ICI !

Réseaux
Crédits

Bannière dessinée par Yetsa, Dhalahi, Shasta & Soto

Design & Codage © Tadji, Soto & Angola

Musique du lecteur © Adrian von Ziegler Law of the Jungle

Optimisé pour Mozilla Firefox

Jeu déconseillé aux -12 ans

AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Events & RPs Importants
Ne ratez pas ...
Jetez un œil à la liste des rôles importants disponibles au sein des clans.
Venez tenter les RP Missions !
Laissez un commentaire sur notre Livre d'Or !

Partagez | 
 

 The sun cannot fall from the sky

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
PLAYER05


À mon sujet

Age : 23 Féminin
Nb de Messages : 878
En savoir +
MessageSujet: The sun cannot fall from the sky    Mer 10 Jan - 0:14





Certains disaient qu’ils étaient de retour sur la Lande, comme lorsque les Mositus avaient été chassés de l’Oasis. Ajjin n’avait pas connu cette époque mais cela ne l’empêchait pas d’avoir connu la Lande par lui même. Il y avait d’ailleurs passé beaucoup de temps dernièrement. Mais aujourd’hui, cet endroit lui paraissait plus fade qu’à son habitude. Les circonstances de leur arrivée sur ces terres mortes ressemblaient à une odieuse farce, un cruel tour du destin.

Mais Ajjin se savait ne pas être le plus accablé par ce soudain changement. Les lionceaux venaient de perdre leur maison et leur jeune âge les empêchait d’affronter cela avec plus de neutralité que les adultes. Enfin parlons de neutralité avec Ajjin et il vous rappellera qu’il n’a pas hésité à sauter à la gorge du responsable. Le lion brun avait montré son pire visage, blessant les siens dans sa fureur.

Ils s’étaient stoppés sur la Lande et bientôt son regard se posa sur une boule de poils qu’il reconnu facilement. C’était Wimbo, jeune Mositu qui avait bravé l’assemblée pour s’adresser aux Lamasus. Son amour des arbres n’était un secret pour personne et Ajjin ne pouvait qu’imaginer la peine de ce dernier avec cet environnement désolé. Après une brève discussion avec le père de ce dernier, Ajjin s’avança vers le lionceau :

« Salut p’tite tête. »

Un petit soupir s’échappa de la bouche d’Ajjin avant que ce dernier ne finisse par s’allonger à côté de lui. Il lui lança un petit sourire qui se voulut encourageant avant de lui montrer son dos d’un signe de tête :

« Grimpe ! J’ai quelque chose de sympa à te montrer. En plus j’ai l’accord de ton papa. »

Il y avait encore un arbre qu’il pouvait escalader ici et il comptait bien lui montrer. A supposer que le lionceau réussisse à s’agripper à l’écorce du Grand Baobab, au moins ce dernier aurait la satisfaction – du moins il l’espérait – de passer un bon moment. En tout cas, Ajjin marchait dans cette direction et bientôt Wimbo pourrait constater par lui même l'immensité de cet imposant mastodonte de l'Histoire.


_________________


©METUA YETSA & INUWA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3152-ajjin-trouillard-hyperact
avatar
PLAYER04


À mon sujet

Age : 22 Masculin
Nb de Messages : 331
Localisation : Prideland

En savoir +
MessageSujet: Re: The sun cannot fall from the sky    Mer 10 Jan - 16:42



Plus rien n'avait de sens. L'environnement que Wimbo avait toujours connu lui semblait être des milliards de lieues derrières lui, que le clan était parti de la Jungle depuis des années et des années. Lors de sa dernière nuit dans la Jungle, le petit n'avait pas fermé l’œil, et était parti griffer l'arbre qu'il connaissait le mieux, à bonne hauteur du sol, avec un motif bien particulier qui ne voulait rien dire, mais qu'il saurait reconnaître si un jour il était possible qu'il s'y rende à nouveau

La vie était morne, grise. Le jeune Mositu n'avait pas esquissé le moindre sourire depuis le départ. La terre semblait aussi désolée que lui, quoique dans une moindre mesure. Pas de végétation dense. Pas d'odeur d'écorce humide. Comme à chaque respiration, les yeux d'or de l'enfant s'humidifiaient. Cette fois ils ne coulèrent pas lourdement. Il avait déjà eu ses larmes aujourd'hui.

« Salut p'tite tête. »

Ces mots tirèrent le regard de Wimbo du vide, et rencontrèrent alors celui qui l'en avait extirpé. Un petit frisson lui parcouru discrètement le dos. Il ignorait son nom, mais il s'agissait du lion au visage dont la fourrure semblait pleurer sur les joues. Reconnaissable entre mille.

« Bonjour.. »

C'était celui qui l'avait repoussé dans les pattes de son Papa le fameux Jour. Peu avant de s'attaquer violemment au fautif de tous leurs malheurs. Le temps que le petit Mositu analyse l'intrus dans sa coquille de tristesse, ce dernier s'allongea juste à coté.

« Grimpe ! J’ai quelque chose de sympa à te montrer. En plus j’ai l’accord de ton papa. »

Dubitatif, et un peu craintif également, Wimbo se tourna vers ses parents. Un geste d'approbation teinté d'un grand sourire de la part de Toshi convainquit le fils de la bonne intention de... zut. Le lionceau n'arrivait pas du tout à poser un nom sur ce visage particulier.

« Qu'est-ce qu'il y a à me montrer euh... c'est quoi votre prénom M'sieur ? »

Ses sentiments négatifs empêchaient sa curiosité d'être piquée au vif, et sa voix le trahissait quelques peu. Cependant, Wim' grimpa sur le dos de l'adulte. Si son propre père faisait confiance à cet individu, alors pourquoi pas ? Le lionceau ne risquerait rien. Sauf si le Soleil tombait du ciel. Il n'y aura pas de solide canopée pour le protéger.



_________________
Nous sommes la somme des erreurs de nos pères.

Avatar (c) Nix (Jehara)
Wimbo négocie en #990000


Dernière édition par Wimbo le Lun 5 Mar - 23:39, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t5100-wimbo-fils-de-son-pere
avatar
PLAYER05


À mon sujet

Age : 23 Féminin
Nb de Messages : 878
En savoir +
MessageSujet: Re: The sun cannot fall from the sky    Lun 22 Jan - 22:21




Ajjin ne s’étonna pas de la réticence du lionceau bien cela lui occasionna une certaine pointe de tristesse. L’image qu’avait Ajjin n’était pas la plus brillante au sein des Mositus et il n’avait jamais cru bon de devoir l’arranger, jusqu’à aujourd’hui. Oh, cela ne valait que pour très peu d’adultes mais il ne voulait pas que les plus jeunes voient en lui un monstre. Enfin, encore fallait-il qu’il s’accorde lui même le bénéfice du doute.

Le lion brun fut néanmoins heureux que le lionceau accepte la balade qu’il lui proposait et ne se fit pas prier pour adopter un bon rythme de marche – Ajjin était plus qu’impatient de lui montrer le Grand Baobab – on aurait dit qu’il retombait en enfance. Si seulement cela lui avait été possible ! Mais voilà, il n’était plus un petit lionceau et la question de Wimbo le lui rappela bien. Il préféra en rire cependant, arborant un air faussement outré :

« Hey ! Je suis pas si vieux que ça, ne m’appelle pas Monsieur. C’est Ajjin. »

Le lion brun hésita un instant à lui dévoiler tout de suite la surprise qui attendait le lionceau. Mais il était désireux de lui rendre son sourire – le petit avait fait preuve de courage envers les Lamasus et c’était bien le seul a n’avoir rien dit de trop stupide. Soupirant légèrement, Ajjin finit par dire :

« Je sais que tu es triste et que la jungle te manque. Mais les arbres ne s’élèvent pas seulement sur le domaine Lamasus. »

Il était loin de prendre l’enfant pour un idiot mais dans un sens il espérait que par là, l’enfant comprenne que cette jungle n’était pas la seule qui existait sur la Terre des Lions. Ajjin avait entendu parler d’une végétation abondante lors de son passage sur Prideland – il avait importuné sans doute bon nombre de voyageurs mais en avait appris beaucoup. Le royaume de Freeland serait probablement quelque chose de plus à montrer à Wimbo.

Alors qu’Ajjin marchait toujours d’un pas assez rapide pour atteindre la destination voulue, un sourire étira ses babines :

« Regarde ça p’tite tête !»

Le Grand Baobab se dressait fièrement devant eux et bien qu’ils soient encore légèrement éloignés de ce dernier, chaque pas le faisait s’imposer un peu plus. D’un air presque de défi, Ajjin demanda :

« Tu crois que tu s’rais capable de l’escalader celui là ? »

Bien évidemment, Ajjin n’était pas un irresponsable et doutait que le lionceau ait assez de force pour le gravir en une seule fois – nul doute que le lion brun s’assurerait d’être toujours derrière lui au cas où.

_________________


©METUA YETSA & INUWA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3152-ajjin-trouillard-hyperact
avatar
PLAYER04


À mon sujet

Age : 22 Masculin
Nb de Messages : 331
Localisation : Prideland

En savoir +
MessageSujet: Re: The sun cannot fall from the sky    Mer 24 Jan - 17:52



Ajjin, donc. Pas "Monsieur". Et pourquoi pas, se dit Wimbo ? Quand on avait une aussi grande crinière que ça, on était un monsieur, point. Les présentations furent coupées par un court silence.

« Je sais que tu es triste et que la jungle te manque. Mais les arbres ne s’élèvent pas seulement sur le domaine Lamasus. »

Si le sarcasme faisait partie du vocabulaire du jeune félin, un « Perspicace » lui aurait sans doute échappé. Cela dit, dans les paroles et le ton de voix, quelque chose laissait sous-entendre que cet Ajjin n'allait pas proposer qu'une ballade anodine.

« Ce sont pas les mêmes.. à la maison, ils sont grand et ils sentent bon. Les arbres d'ici sont.. »

Insulter des arbres ? Il ne put le faire réellement. Mais force était de constater qu'aucun tronc n'arrivait à la racine du plus rabougris des spécimens de la Jungle parmi tout ceux qu'ils avaient croisé lors de leur nouvel exil. Wimbo se coucha, la tête emmitouflée dans l'épaisse crinière du mâle adulte. En comparaison avec le lion aux joues pleurantes, il était à peine un arbuste chétif.

Qu'il lui tardait d'avoir à son tour un si doux et dense branchage autour du cou ! Être lui-même adulte aurait permis tellement de choses. Ne serait-ce que participer sérieusement à l'altercation entre... L'amoureux des arbres secoua la tête.

« Regarde ça p’tite tête ! »

Ces mots titillèrent la curiosité endormie du lionceau, qui leva paresseusement la tête de la forêt qui lui servait alors de couchette de voyage. Pour la première fois depuis.. bien trop longtemps à son goût, il senti son instinct le plus pur prendre le dessus sur ses émotions négatives. D'un bond, Wimbo descendit du dos sur lequel il était perché. Dans sa précipitation, une patte donnant son impulsion glissa, lui faisant manquer de peu une belle cabriole. Le souffle bref, le cœur battant la chamade, son regard devenu d'un coup brûlant d'ardeur et pétillant était fixé au loin. Il restait encore une longue distance à parcourir pour l'atteindre mais..

« Tu crois que tu s’rais capable de l’escalader celui là ? »

Un arbre semblant tout bonnement immense se dessinait. Peut-être cette impression se créait-elle de toute pièce, car il était le seule de cette stature dans les environs, mais il semblait être des dizaines de fois plus grand que la végétation de la Jungle ! Massif, son tronc se trouvait être nu. Seule une couronne de branches trahissait la vie qu'il dégageait, faisant de lui un..

« C'est un roi ? C'est ça la couronne sur sa tête ? »

Plus encore que son regard d'or en fusion, sa voix débordait d'une énergie soudaine. Immodérée et immodérable.

« Bien sûr que je peux, regarde je vais te montrer ! »

Ou pas. L'excitation et le cœur parlaient bien plus que tout autre sentiment. Dans les faits, il n'avait jamais atteint une telle hauteur. Encore moins sur un arbre dont la base était dépourvue de branches régulières, ou, à défaut, de reliefs prononcés.

Le petit corps bien sombre devançait à présent Ajjin. Les pas de Wimbo se transformèrent en bonds de course.



_________________
Nous sommes la somme des erreurs de nos pères.

Avatar (c) Nix (Jehara)
Wimbo négocie en #990000


Dernière édition par Wimbo le Lun 5 Mar - 23:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t5100-wimbo-fils-de-son-pere
avatar
PLAYER05


À mon sujet

Age : 23 Féminin
Nb de Messages : 878
En savoir +
MessageSujet: Re: The sun cannot fall from the sky    Mer 7 Fév - 21:39





Ajjin comprenait ce que voulait dire le lionceau – rien n’aurait jamais son pareil à la jungle dans laquelle ils étaient nés. Mais Ajjin avait déjà tant perdu qu’il avait fini par se faire une raison, par fatalité mais il ne pardonnait pas pour autant. Le clan tout entier était coupable et il ne se laisserait pas apaiser par des paroles niaises et profondément utopiques. Mais ce n’était pas à tout ceci qu’il fallait penser aujourd’hui – il passait un bon moment et essayait de redonner le sourire à une boule de poils qui ne broyait que du noir.

D’ailleurs, sa curiosité fut bien vite sollicitée et il descendit très rapidement du dos du lion – si bien que ce dernier eût plusieurs peur qu’il trébuche. Malgré tout un sourire vint étirer ses babines tandis qu’il secouait légèrement la tête. Bonne pioche ! Ajjin était heureux de pouvoir faire partager sa connaissance du terrain avec Wimbo, surtout si c’était pour que le lionceau oublie, l’espace d’un instant, les erreurs des adultes.

Arrivés au pied de l’arbre géant, Ajjin repensa à tous les souvenirs gravés dans son écorce, virevoltant entre ses feuilles, ballottés au gré du vent. Baignant dans sa nostalgie, Ajjin fut coupé dans ses pensées par la question du lionceau qui le laissa dans une légère réflexion :

« Je suppose que, comme c’est le plus grand de ces terres, on peut dire qu’il en est le roi. Sa couronne s’y prête bien.  »

Si la Lande n’appartenait à aucun lion, pourquoi n’appartiendrait-elle pas à cet arbre massif, ce mastodonte végétal qui trônait fièrement et qui, par son imposante stature, pouvait voir absolument tout le territoire ?

«  Bien sûr que je peux, regarde je vais te montrer ! »
« Eh attend ! »

Trop tard, l’ascension du lionceau avait déjà commencé et il ne se faisait pas prier pour avaler la distance qui le séparait du sommet. Ajjin se lança à sa suite, habitué à force de suivre son frère dans les arbres, il n’eût aucun mal à se positionner derrière le lionceau pour parer à toute éventualité – dans le meilleur des cas ils arriveraient en haut tous les deux. Dans le pire … Eh bien mieux valait ne pas y penser.

« P’tite tête, tu vas trop vite, tu vas finir par manquer ta prise. »

Ajjin était probablement dans l’excès mais ce lionceau était sous sa responsabilité le temps d’une journée et il était hors de question qu’il lui arrive quelque chose – enfin faudrait-il encore qu’il écoute le lion brun avant de se lancer comme ça – d’un ton légèrement désapprobateur il lança :

« Je t’ai demandé si tu pouvais l’escalader, pas battre un record de vitesse ! »


_________________


©METUA YETSA & INUWA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3152-ajjin-trouillard-hyperact
avatar
PLAYER04


À mon sujet

Age : 22 Masculin
Nb de Messages : 331
Localisation : Prideland

En savoir +
MessageSujet: Re: The sun cannot fall from the sky    Mer 7 Fév - 23:19



Le grand lion approuva d'une phrase la suggestion de Wimbo : ce baobab était bien un roi ! Mais cela chatouilla à peine l'esprit de l'enfant, qui avait déjà entrepris son ascension du géant de bois. Ajjin tenta bien de freiner ses ardeurs, mais c'était déjà peine perdue.

L'odeur du Roi était si différente de celle de la Jungle ! Contrairement au territoire des Lamasus, lequel portait des effluves d'écorce humide et de verdure tendre, cet arbre majestueux portait des senteurs nettement plus sèches, mais dont le caractère boisé était indéniable. Les prises étaient assez nombreuses, solides. Heureusement, car le jeune Mositu aurait eu bien du mal à planter ses griffes dans la robuste beau du Baobab.

« Je t’ai demandé si tu pouvais l’escalader, pas battre un record de vitesse !  »

Le timbre de sa voix avait changé d'un poil pour se vouloir plus autoritaire. Wimbo était porté par la joie de retrouver un morceau de ce dont on l'avait privé. Malgré cela, il obéi à l'ordre que n'avait pas posé son aîné, et ralenti sa cadence aussi agile que sa carrure peu imposante lui permettait.

Prenant une pause, le jeune adolescent écarquilla les yeux lorsqu'il observa plus attentivement au dessus d'eux. Le sommet semblait ne pas avoir bougé.

Puis son regard se tourna vers le bas. Dans l'absolu, il n'était pas si haut que ça. Mais le tronc étant d'une nudité affligeante en comparaison aux fiers arbres tropicaux, un vertige monta à la tête de Wimbo, pour la première fois depuis bien longtemps. D'habitude, les épais branchages camouflaient le sol. Ici, rien de tel. Seul le corps massif d'Ajjin, non loin sous lui, ressemblait à un matelas sur lequel il pouvait tomber sans se faire mal. Quoique.

« Dis, si on va plus haut que sa couronne on sera les rois aussi ? »

Le lionceau fut surpris de trouver sa voix coupée par un souffle étonnamment court. La faute à l'adrénaline qui coulait abondamment dans ses veines.

« C'est possible au moins d'aller tout là-haut ? »



_________________
Nous sommes la somme des erreurs de nos pères.

Avatar (c) Nix (Jehara)
Wimbo négocie en #990000


Dernière édition par Wimbo le Lun 5 Mar - 23:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t5100-wimbo-fils-de-son-pere
avatar
PLAYER05


À mon sujet

Age : 23 Féminin
Nb de Messages : 878
En savoir +
MessageSujet: Re: The sun cannot fall from the sky    Ven 23 Fév - 20:47




Ajjin poussa un profond soupir de soulagement lorsque le lionceau finit par ralentir. Pendant un instant il s’imagina lui même en tant que père et fut pris d’une nausée absolument décourageante. Lui, papa ? Déjà cela semblait relever de l’impossible mais c’est qu’il serait probablement le père le plus insupportable au monde. Nul doute que son côté peureux ressortirait et se calquerait sur l’enfant qui serait le sien. Chassant rapidement ces pensées de son esprit en se disant que de toute façon cela n’arriverait jamais, il reporta son attention sur Wimbo dont il avait la responsabilité aujourd’hui.

Il fronça légèrement les sourcils en constatant le souffle court du lionceau mais finit par se convaincre que ce n’était probablement pas grand-chose. Aussi la question amusa le lion brun qui ne put réprimer un sourire, laissant ainsi disparaître totalement son précédent air autoritaire.

« Tu veux vraiment lui voler sa couronne ? Ce ne serait pas juste pour lui, prendre sa place juste parce que tu lui marches dessus. »

Cela représentait probablement l’image même d’un coup d’état, ce qui se passait depuis toujours sur la Terre des Lions et dont avait été à l’abri les Mositus jusqu’à ce que Kunga et tout le clan après lui soient de parfaits idiots. Décidant de revenir à l’instant présent, Ajjin finit par avancer un peu plus jusqu’à Wimbo, positionnant sa tête tout près du corps du lionceau. Limiter les risques, faire office de matelas, peu importe ce qui arriverait, Ajjin le rattraperait.

« Bien évidemment que l’on peut monter tout en haut ! Pour qui veut, rien n’est impossible, pas vrai ? Et puis si nous ne sommes pas les rois, nous serons au moins les princes ! »

Les Princes du Baobab. Pendant un instant il fut pris d’un rire franc et devait probablement passer pour un idiot. Il espérait seulement que Wimbo ne prenne pas cela pour une moquerie mal venue. Un air bienveillant peint sur le visage, il encouragea le lionceau à continuer son ascension, après tout, le sommet ne pourrait pas être atteint en bavassant sur le tronc.

« Fais attention et si jamais, je suis juste derrière toi. Montre moi que tu es un digne fils de la Jungle. »

_________________


©METUA YETSA & INUWA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3152-ajjin-trouillard-hyperact
avatar
PLAYER04


À mon sujet

Age : 22 Masculin
Nb de Messages : 331
Localisation : Prideland

En savoir +
MessageSujet: Re: The sun cannot fall from the sky    Lun 5 Mar - 23:38



Voler sa couronne... Non, ce n'était pas ce que voulait le jeune Mositu ! Son respect pour le Roi de la Lande était bien trop grand, quand bien même il venait à peine d'apprendre son existence. Non, il voulait seulement goûter à la vue qui était celle de l'imposant Baobab, partager son regard sur tout le territoire qui était le sien. L'arbre ferait de nous ses princes, à défaut de nous laisser l'égaler, comme le disait Ajjin. Avant de rire à l'éclat.

« Si tu te moques, alors je serai un prince avant toi ! »

« Montre moi que tu es un digne fils de la Jungle. »

A la perception de ces mots, Wimbo tiqua. Fils de la Jungle, à présent orphelin.

Des yeux de défi fixèrent la couronne de feuilles au sommet. Il se ramassa sur ses pattes postérieures puis bondit vers le haut, vers une grosse prise facile qu'il avait repérée. Analysant chaque partie de son support avant le moindre pas, il ponctuait ces derniers de râles . En une minute de dandinements et d'efforts, il avait parcouru plusieurs mètres.

« C'est toi qui vas devoir me le prouver ! »

Le souffle de l'effort physique perçait dans sa voix. Il n'attendit, une fois encore, pas qu'Ajjin n'acquiesce ou ne réagisse avant de continuer sa montée. Mètre après mètre, la montée rendait sa gorge et sa langue sèches, ses muscles de plus en plus douloureux. C'était de l'escalade quasiment pure, bien plus éprouvante que de sauter de branches en branches. Enfin, après un temps infini qui laisserait de grosses courbatures, la patte du jeune Mositu toucha une branche. Une vraie. Un cri joyeux et fier s'échappa.

« J'y suis Ajjin, J'y s... »

Sa curiosité dévorante lui avait fait tourner la tête vers le bas. D'un coup, sa prise arrière droite lui échappa soudainement, et le déséquilibre lui fit perdre la gauche dans la foulée. Un gémissement plaintif surgit de Wimbo alors qu'il se dandinait à moitié dans le vide.



_________________
Nous sommes la somme des erreurs de nos pères.

Avatar (c) Nix (Jehara)
Wimbo négocie en #990000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t5100-wimbo-fils-de-son-pere
avatar
PLAYER05


À mon sujet

Age : 23 Féminin
Nb de Messages : 878
En savoir +
MessageSujet: Re: The sun cannot fall from the sky    Mer 7 Mar - 15:21



Ajjin fut amuser de voir la façon dont la motivation du jeune Mositu s’était tout d’un coup éveillée. Il n’avait pas pensé que ses mots lui feraient un tel effet et ne fut que plus vigilant en voyant Wimbo continuer avec plus d’ardeur son ascension. Il fallait tout de même avouer une chose : cet enfant était impressionnant pour son âge. L’escalade faisait peur à de nombreux lions, surtout quand il s’agissait d’atteindre des sommets aussi éloignés du sol. Parce que la vraie question, ce n’est pas comment monter – on trouve toujours un moyen, une accroche, une prise, ou alors on ne monte tout simplement pas. Non, ce qu’il fallait véritablement se demander, c’est comment redescendre ? La solution la plus rapide n’est pas toujours la plus raisonnable.

La phrase du lionceau ramena Ajjin à la réalité. Lui prouver ? Un haussement de sourcil anima le visage du lion brun tandis qu’un sourire étira ses babines. Il avait déjà escaladé de nombreux arbres en compagnie de son frère et ne s’était jamais fait prier pour escalader celui-ci. Mais il joua le jeu et continua son chemin, suivant Wimbo d’aussi près qu’il le pouvait, paré à toute éventualité. Et il faisait bien :

« J'y suis Ajjin, J'y s... »

Il fallait bien que ça arrive. La gorge d’Ajjin se serra tandis que ses yeux s’écarquillèrent légèrement. Wimbo avait manqué sa prise et voilà qu’il ne restait accroché qu’à l’aide de ses pattes avant. Le grand mâle ne perdit pas un seul instant pour parcourir le peu de distance qui le séparait du lionceau. Il l’agrippa par la peau du coup et termina lui même l’escalade, se hissant assez facilement malgré son cœur battant. Il avait eu peur pour le petit. Inspirant profondément, trop heureux d’avoir atteint le sommet, il lâcha Wimbo pour que celui-ci puisse enfin profiter de la vue.

«  Cette fois t’y es, p’tite tête. »

Et lui il pouvait enfin souffler. Bien évidemment, pendant les quelques secondes qu’il lui avait fallut pour rattraper Wimbo, l’esprit d’Ajjin ne s’était pas dérangé pour lui passer toute sorte de scénarios catastrophes, tous plus affreux les uns que les autres. Chassant ces idées de son esprit avec un mouvement de tête, le Mositu vint s’allonger près du lionceau. Il détailla son visage, cherchant à déceler les émotions du plus jeune. Préférant entendre les impressions du lionceau de vive voix, il finit par demander :

«  Je sais que ça vaut pas la Jungle, mais tu trouves ça comment ? »

Bien évidemment, rien ne pouvait égaler la Jungle dans laquelle ils étaient nés, mais rien ne pouvait remplacer cet endroit pour Ajjin. Pas seulement le Baobab, mais la Lande toute entière. Il y avait tellement de souvenirs et parfois il se disait que ces souvenirs là étaient bien plus heureux que ceux qu’il avait partagé avec les Mositus. Un voile de tristesse s’était installé mais il le chassa bien vite, donnant un léger coup de tête à son camarade d’escalade, ne manquant pas de la gratifier pour son exploit :

«  En tout cas, tu te débrouilles très bien pour un gamin de ton âge. »


_________________


©METUA YETSA & INUWA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3152-ajjin-trouillard-hyperact
avatar
PLAYER04


À mon sujet

Age : 22 Masculin
Nb de Messages : 331
Localisation : Prideland

En savoir +
MessageSujet: Re: The sun cannot fall from the sky    Jeu 8 Mar - 14:33



L'enfant n'eut droit qu'à quelques courtes secondes de panique avant qu'Ajjin ne le chope comme sa propre mère l'aurai fait à une époque. Le grand lion acheva la montée lui-même, et ne daigna poser Wimbo qu'une fois en sûreté. Ce dernier bougonna brièvement, frustré de ne pas avoir terminé lui-même cette incroyable escalade, avant de se laisse faire, conscient que son aîné ne faisait qu'être quelqu'un de responsable.

Lorsqu'il fut de nouveau sur ses propres pattes, le jeune Mositu failli flancher : son corps avait plus eu peur que son esprit. Après un bref instant, il posa son regard sur l'horizon, et le parcouru d'un bout à l'autre. L'or de ses yeux était teinté d'étoiles et palpitait au même rythme que son cœur, qui battait la chamade, à la fois à cause de l'exercice et de l'émotion qui l'habitait.

«  Je sais que ça vaut pas la Jungle, mais tu trouves ça comment ? »

Wimbo ne put rien articuler d'autre qu'un « Wouaw ». La vue était dégagée jusque sur des millions de kilomètres ! Les plantes et animaux au sol semblaient aussi minuscules que des fourmis, si ce n'était plus encore. Tout ce décor qui chatoyait sous le soleil était donc le quotidien du Baobab ? Quelle chance il avait d'être aussi grand !

Le lionceau se souvint de l'histoire de rois et de princes dont il avait parlé avec Ajjin. Alors il coucha son poitrail contre le bois et y colla une oreille, curieux d'entendre la plante « parler ». Chaque petit craquement de l'immense structure résonnait dans la matière pour finir sa course dans la tête de Wimbo, dont le cœur adoptait enfin un rythme stable, à défaut de regagner sa vitesse normale. Il n'entendit pas le compliment que lui avait adressé son aîné, tant il était obnubilé par l'être qu'il écoutait attentivement.

Lorsque l'enfant se releva, il tomba museau à museau avec Ajjin, qu'il n'avait pas remarqué s'allonger près de lui.

« C'est beau, mais il doit se sentir seul ici. Dans la Jungle, les arbres poussaient tous ensemble. Les autres ont peur du Roi, c'est pour ça ? Il faut avoir peur des Rois ? Uhta a l'air gentil pourtant, il fait moins peur que toi. »

L'excitation le faisait divaguer comme jamais, et l'envie de repartir vagabonder de branche en branche le démangeait. Mais il voulait d'abord qu'Ajjin écoute le Roi de la Lande, persuadé que le Baobab lui parlait alors qu'il ne comprenait pas son langage. Tout était élément de fascination pour lui. Tout.

« Il dit tellement de choses... Écoute ! »



_________________
Nous sommes la somme des erreurs de nos pères.

Avatar (c) Nix (Jehara)
Wimbo négocie en #990000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t5100-wimbo-fils-de-son-pere
avatar
PLAYER05


À mon sujet

Age : 23 Féminin
Nb de Messages : 878
En savoir +
MessageSujet: Re: The sun cannot fall from the sky    Lun 19 Mar - 20:49




Si un sourire satisfait s’était peint sur le visage d’Ajjin, il finit par bien vite disparaître. Ajjin se décomposa littéralement alors que Wimbo continuait de s’extasier tel l’enfant qu’il était. Comment lui en vouloir ? Non, c’était définitivement à lui-même qu’Ajjin en voulait. Il faisait peur ? C’est vrai qu’Ajjin n’était pas réputé pour sa bonne humeur, ou du moins n’était plus réputé pour ça. Mais de là à en être un lion effrayant aux yeux des enfants. Il déglutit péniblement, digérant l’information avec difficulté.

Le lion cligna des yeux plusieurs fois avant de porter son regard vers l’horizon. Que lui dirait le Baobab à cet instant précis, à cet instant où Wimbo l’avait mis face à son comportement ? Pire, que lui dirait Ahva ? Probablement qu’elle ferait tout pour le soutenir, mais cela ne changeait en rien l’image que le lionceau avait de lui.

«  Je pense qu’un Roi doit savoir faire les choix difficiles quand ils s’imposent. Ceux qui hésitent montrent qu’ils ne sont pas à la hauteur de la tâche et qu’ils n’y arrivent pas. Mais ça ne veut pas dire qu’on doit en avoir peur. Le Baobab veille peut-être sur des arbres plus éloignés, on ne sait pas.»

Autant dire que l’hésitation et le manque de réactivité d’Uhta avait fortement déplu à Ajjin. Alors qu’ils auraient pu montrer aux Lamasus qu’ils étaient droits, justes et qu’ils comprenaient l’ampleur de la faute commise… Eh bien ils n’avaient fait que montrer le déshonneur, l’ingratitude et l’inaction. Enfin, Kunga avait finalement été jeté dehors, mais beaucoup trop tard. Un choix, peu importe sa difficulté, quand il s’impose à quelqu’un, doit être fait sans la moindre hésitation. Uhta avait hésité. Ajjin ne l’aurait pas fait. La loi est là pour être respectée, c’est aussi simple que ça. Enfin… La simplicité avait aujourd’hui un tout autre visage. Mal à l’aise, Ajjin finit par demander au lionceau :

«  Est-ce que je… Je te fais peur, Wimbo ? »



_________________


©METUA YETSA & INUWA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3152-ajjin-trouillard-hyperact
avatar
PLAYER04


À mon sujet

Age : 22 Masculin
Nb de Messages : 331
Localisation : Prideland

En savoir +
MessageSujet: Re: The sun cannot fall from the sky    Mer 28 Mar - 15:55



Un sourcil noir se leva suite à la question que venait de lui poser l'imposant Mositu. S'il lui faisait peur ? Ajjin semblait taraudé par ce problème. Conscient d'avoir lui-même effrayé son aîné, mais pas à cause de quoi, il cafouilla et en pensée, et en parole.

« Non tu me fais pas peur, enfin, comme Papa, lui aussi il me fait peur parfois. »

Son débit de paroles rendait la chose à moitié compréhensible. Mais Wimbo put s'empêcher d'ajouter une phrase in extremis. Un silence marqua le temps qu'il lui fallu pour reformuler et grimper de nouveau sur le dos de l'adulte. Il posa sa tête sur l'épaisse couche de crinière qui s'offrait à lui.

« T'es un petit peu plus ronchon que lui. Mais vous êtes gentils, tu vois ? Pis sans toi je serais pas assis sur la tête du Roi. »

Le sujet gênait le lionceau, dont l'empathie ne faisait que croître en même temps que lui-même. Cependant, sa maladresse enfantine ne reculait pas, elle : Ajjin venait d'en faire les frais. Changer de débat était une option que considérait sérieusement Wimbo.

« Pourquoi on va sur Prideland et pas ici ? Maman m'a dit que la Lande appartient à personne. »




_________________
Nous sommes la somme des erreurs de nos pères.

Avatar (c) Nix (Jehara)
Wimbo négocie en #990000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t5100-wimbo-fils-de-son-pere
avatar
PLAYER05


À mon sujet

Age : 23 Féminin
Nb de Messages : 878
En savoir +
MessageSujet: Re: The sun cannot fall from the sky    Ven 13 Avr - 17:07




Dans un premier temps, Ajjin ne réussit pas bien à saisir les explications du jeune lionceau, ne retenant que l’information l’ayant perturbé. Néanmoins, il finit par s’apercevoir qu’il était loin de la réalité et s’en trouve soulagé. Enfin à moitié, il n’aurait jamais pensé devoir faire peur un jour – enfin pas à des enfants en tout cas. Si Kunga avait été effrayé par l’attaque d’Ajjin, alors là il n’en était que trop satisfait. Ici c’était une sorte de juste milieu qui permit à Ajjin de se sentir plus à l’aise.

Le lion brun fut surpris de voir Wimbo reprendre sa place sur la tête de l’adulte mais c’est un sourire qui vint se figer sur ses babines. Il n’en était clairement pas mécontent malgré son côté « ronchon ». Un jour, peut-être qu’il aurait l’occasion d’expliquer à Wimbo pour ce côté bougon persistait en lui. Mais pour le moment, le lionceau avait traversé de bien sombres couloirs et il était préférable de commencer à voir la lumière au bout du tunnel. Il répondit à sa question sans pour autant l’apercevoir, le petit étant bien juché sur sa tête :

« C’est justement parce qu’elle n’appartient à personne que nous ne pouvons pas nous éterniser. Toutes sortes de lions passent par ici, des bons comme des mauvais. Alors oui, la Lande n’appartient à personne mais cela veut aussi dire qu’elle n’est régie par aucune loi. On pourrait avoir des ennuis, ce ne serait pas prudent. »

Et les lionceaux ne tenaient pas en place c’était bien connus – le danger était encore plus important pour eux et Ajjin tenait à ce que cette jeune génération n’endure pas plus de difficultés qu’elle n’en subissait déjà.

« De plus, la nourriture est une denrée rare par ici et nous sommes nombreux. Prideland est un endroit où nous serons en sécurité et capable de nourrir tout le monde. »

Ajjin restait statique, de peur de faire le moindre mouvement qui pourrait déstabiliser Wimbo. Pourtant, ce dernier avait l’air bien installé. Une certaine appréhension persistait et il avait déjà eu sa frayeur de la journée en voyant le lionceau rater sa prise un peu plus tôt. Il acheva avec un ton se voulant bienveillant et rassurant :

« Mais ça ne nous empêche pas de rester ici encore un petit peu. »


_________________


©METUA YETSA & INUWA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3152-ajjin-trouillard-hyperact
avatar
PLAYER04


À mon sujet

Age : 22 Masculin
Nb de Messages : 331
Localisation : Prideland

En savoir +
MessageSujet: Re: The sun cannot fall from the sky    Mar 17 Avr - 11:22



Le jeune Mositu ne comprenait pas la logique d'Ajjin, et allait lui faire savoir à voix haute, mais ce dernier repris bien vite la parole pour signaler le manque de nourriture sur la Lande.

« Mais ça ne nous empêche pas de rester ici encore un petit peu. »

Malgré la pertinence du dernier argument, Wimbo contesta.

« Mais.. s'il y a pas de loi, c'est pas à nous de la faire ? Si des lions nous donnent un morceau de chez eux, ce sera notre loi à la place de la leur, non ? Regarde, dans la Jungle, on devait juste pas faire de bêtises pour pas fâcher les Lamasus, mais c'était notre loi quand même.. »

Son regard d'enfant ne saisissait pas la différence entre un territoire vierge de toute loi comme la Lande, et un autre morceau de Terre vide de clan, même s'il retournait la question dans tous les sens. Peu importe la situation initiale de ladite Terre : si les Mositus s'y installaient, ce serait à eux de contrôler qui pourrait la fouler, ce serait à eux d'y poser leurs lois, etc. Gigotant un peu, Wimbo enfonça plus profondément ses pattes dans la grosse fourrure du lion qui pleurait des joues.

Puis, une chose lui revint en tête. La raison pour laquelle le clan était dans cette galère forcée était l'enfantement d'une Lamasu par un Mositu. Et la raison pour laquelle cet enfantement avait eu lieu était la volonté d'un des bruns d'unifier leurs deux clans.

« Comment on va faire du coup pour trouver un chez-nous ? On va devoir faire parti d'un autre clan ? Ou tu penses que les Lamasus changeront d'avis et qu'on sera des Lamasus aussi comme Kunga il a essayé de faire ? »

Encore une fois, toutes les phrases du lionceau se mélangeaient et dans sa tête, et par sa langue, ce qui ne laissait aucune pause dans ses paroles.



_________________
Nous sommes la somme des erreurs de nos pères.

Avatar (c) Nix (Jehara)
Wimbo négocie en #990000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t5100-wimbo-fils-de-son-pere
avatar
PLAYER05


À mon sujet

Age : 23 Féminin
Nb de Messages : 878
En savoir +
MessageSujet: Re: The sun cannot fall from the sky    Ven 27 Avr - 20:52





« C’était avant tout celle des Lamasus. Nous dirigions notre clan, pas le territoire. Quant à la Lande… J’ai entendu dire que c’était un lieu de repos pour tous les clans, pour tous les vagabonds, les exclus et les rejetés. Je pense qu’il est préférable que cela reste ainsi. Que le seul à gouverner soit le Grand Baobab et personne d’autre. »

Et comme il l’avait dit, la Lande ne pouvait pas accueillir un clan entier de manière prospère. C’était un territoire bien trop pauvre en nourriture pour assurer l’avenir de toute une population. Et … De quel droit les Mositus s’approprieraient-ils la Lande alors qu’ils n’avaient pas saisis l’occasion par le passé ? Non, définitivement, cet endroit devait rester vierge de toute loi, de tout gouvernement quel qu’il soit. Mais le sujet dévia ensuite sur l’avenir des Mositus et alors que le nom de Kunga s’éleva de la gorge du petit lionceau, c’est un grognement qui secoua Ajjin :

« Kunga est … Un gamin stupide qui a tenté de prouver qu’il était plus malin que tout le monde et il s’est planté en beauté ! »

Un profond soupir s’emparer du lion brun tandis qu’en fermant les yeux il réalisa qu’il s’était de nouveau emporté. Pas comme il avait pu le faire dans la jungle mais il ne voulait pas effrayer davantage Wimbo. Il pensait en avoir déjà assez fait. Un peu honteux mais toujours sérieux il enchaîna :

« Excuse moi … Nous ne ferons pas partis d’un autre clan, nous allons juste demander de l’aide aux autres clans. Mais je pense que le jour où l’on s’installera définitivement quelque part, ce sera au détriment de quelqu’un d’autre. C’est pour ça que je ne veux pas suivre Tenzin. »

Il fallait être incroyablement idiot et stupide pour croire que les Mositus trouverait un territoire véritablement luxuriant et vierge. Quand bien même ce ne serait pas des carnivores qu’ils délogeraient alors ce serait des troupeaux et ce n’était pas nécessairement une meilleure chose. Mais il finit par avoir un sourire en pouffant, constatant qu’il discutait politique avec quelqu’un de bien trop jeune et ayant subis déjà assez de rebondissement pour toute une vie. Bien que se doutant que cela ne ferait pas plaisir au gamin, Ajjin demanda :

« T’es encore bien jeune pour comprendre tout ça, va ! Et le soleil décline, ton père va se demander où nous sommes passés et m’étriper si je ne te ramène pas. T’en dis quoi de retourner voir les autres ? »


_________________


©METUA YETSA & INUWA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3152-ajjin-trouillard-hyperact
avatar
PLAYER04


À mon sujet

Age : 22 Masculin
Nb de Messages : 331
Localisation : Prideland

En savoir +
MessageSujet: Re: The sun cannot fall from the sky    Sam 28 Avr - 21:17



Le jeune Mositu écoutait attentivement ce que disais la pelucheuse créature sur laquelle il était couché. La Lande était le Royaume du Baobab, qui accueillait les malheureux au jeu de la vie, et s'y installer serait violer ce refuge universel. Le grand lion grogna sèchement lorsque le nom de Kunga fut énoncé, avant de s'en excuser immédiatement après et d'enchaîner.

« Mais je pense que le jour où l’on s’installera définitivement quelque part, ce sera au détriment de quelqu’un d’autre. C’est pour ça que je ne veux pas suivre Tenzin. »

Ces morts frappèrent justes aux oreilles de Wimbo, qui perdit le sourire attentif qu'il arborait en même temps que ses oreilles se rabattirent. Le pacte jadis conclu avec les Lamasus avait été une chance exceptionnelle pour son clan. Ce que l'adulte venait de lui dire lui faisait en prendre conscience encore plus violemment que leur expulsion de la Jungle. Le manque qu'il ressentait n'était plus celui des arbres, mais celui d'un foyer. Une petit douleur dans la poitrine l'assaillit soudain, et il entreprit de descendre d'Ajjin, qui.. pouffait.

« T’es encore bien jeune pour comprendre tout ça, va ! »

Et d'ajouter qu'il était bientôt temps de rejoindre leur clan de [i]vagabonds[i].

Si Wimbo ne saisissait en effet pas toutes les subtilités et conséquences du jeu politique qui avait été joué chez les Mositus, il avait parfaitement entendu tout ce que l'adulte lui avait dit.

« Oui, il va s'inquiéter... »

Wimbo était plus attristé encore par ce qu'il venait d'entendre qu'enjoyé par la rencontre avec le Roi de la Lande. Les chances qu'ils trouvent un lieu où s'établir n'étaient plus floutées par une quelconque candeur d'enfant.

« Au revoir, Majesté, dit-il doucement en tapotant de ses coussinets la tête du Baobab. »

Elles étaient proches du néant.



_________________
Nous sommes la somme des erreurs de nos pères.

Avatar (c) Nix (Jehara)
Wimbo négocie en #990000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t5100-wimbo-fils-de-son-pere
avatar
PLAYER05


À mon sujet

Age : 23 Féminin
Nb de Messages : 878
En savoir +
MessageSujet: Re: The sun cannot fall from the sky    Jeu 17 Mai - 21:45





Ajjin n’avait pas prévu que ses paroles aient un impact aussi grand sur le lionceau, le pensant bien trop jeune pour saisir toute l’ampleur de chacun de ses mots. Il avait été bien naïf et ne put que ressentir un pincement au cœur en voyant le lionceau et son expression. Il fut néanmoins attendri par son geste envers le Baobab. Non pas qu’Ajjin croyait exactement à cette histoire du roi de la Lande, mais au moins cela avait eu le mérite d’enseigner quelque chose à Wimbo. Peut-être même à Ajjin d’ailleurs.

« On reviendra peut-être le saluer un jour. »

Et le retour se fit dans un silence presque frappant mais qui ne fit que rappeler à quel point les Mositus avait tout gâché. Rien que fouler ce sol désertique et dépourvu de toute vie leur montrait qu’ils avaient échoué de tous les côtés. Ajjin savait qu’il n’y avait plus rien pour les Mositus si ce n’est les illusions dont Tenzin s’empressera de les bercer une fois tous réunis. Rien que l’idée lui donnait des frissons de dégoût.

Le lion brun laissa le lionceau regagner les pattes protectrices de ses parents avant de s’en retourner vers son propre frère. Sa mine déconfite le frappa et il ne put s’empêcher de l’associer à Wimbo en cet instant. Jekhat était intimement lié à la Jungle et voilà que tout venait de lui être arraché, à la lui. Soupirant, Ajjin s’allongea à ses côtés, laissant le soleil décliner entièrement sans le moindre mot.


_________________


©METUA YETSA & INUWA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3152-ajjin-trouillard-hyperact

Contenu sponsorisé


À mon sujet

En savoir +
MessageSujet: Re: The sun cannot fall from the sky    

Revenir en haut Aller en bas
 
The sun cannot fall from the sky
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» TWR 2vs2 The Rise and Fall of Rome
» Let the Sky fall on you • Heaven Angel [VALIDE]
» « why do we fall ? » ◊ ANGEL.
» Fall Out Boy
» WHY DO WE FALL ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Lion King RPG :: 
Crédits - Archives - Partenaires
 :: 
Archives & Choses Perdues
 :: CHAPITRE VIII
-