Informations
Topsites

Votez et réclamez vos points ICI !

Réseaux
Crédits

Bannière dessinée par Yetsa, Dhalahi, Shasta & Soto

Design & Codage © Tadji, Soto & Angola

Musique du lecteur © Adrian von Ziegler Law of the Jungle

Optimisé pour Mozilla Firefox

Jeu déconseillé aux -12 ans

AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Events & RPs Importants
Ne ratez pas ...
Jetez un œil à la liste des rôles importants disponibles au sein des clans.
Venez tenter les RP Missions !
Laissez un commentaire sur notre Livre d'Or !

Partagez | 
 

 Quand la lumière rencontre la noirceur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
PLAYER01


À mon sujet

Age : 18 Féminin
Nb de Messages : 72
En savoir +
MessageSujet: Quand la lumière rencontre la noirceur    Sam 6 Jan - 0:16


Quand la lumière rencontre la noirceur

Cela faisait maintenant quelques jours que la lionne était arrivée dans sa nouvelle contrée. S’adapter au nouveau climat ne fut pas compliqué pour la métisse. Le paysage bien que très différent avait charmé la lionne, à croire que ce territoire l’avait toujours attendu. A vrai dire tout se passer encore mieux qu’elle n’avait osé l’espérer. Sa famille était adorable et l’avait bien accueilli. Aiya avait hâte de passer du temps avec eux afin de mieux les connaitre. Il y avait tant de temps à rattraper. La lionne émanait littéralement de la joie, qu’elle avait hâte de raconter tout cela à sa mère et ses amies nordiques !
Ce jour-là elle avait décidé de s’aventurer seule dans le territoire. Au préalable son frère lui avait expliqué les diffèrent lieux et les frontières à ne pas dépasser. Aiyanna lui avait affirmé sans souvenir mais en réalité quelques bribes d’information lui avaient échappé. Une chose était sûre c’était que pour l’instant elle savait où elle aller. Droit vers le territoire des voyageurs, la description du grand baobab avait éveillé sa curiosité. En fait elle ne savait même pas à quoi ressemblait un baobab, son frère avait tenté de lui décrire mais pour la lionne rien ne valait mieux que le voir par soi même. Au loin elle commençait à voir un arbre bien plus grand que les autres. Ses muscles se bandèrent et elle s’élança, impatiente. Il ne fallut que peu de temps pour arriver à son pied. L’arbre était immense et bien différent des sapins peuplant son territoire natal. La lionne se fit mal au cou a vouloir regarder le sommet, elle était comme un enfant émerveillé. L’arbre était creux et la lionne se douta que certains en profiter pour y grimper et s’y reposer. Aiya aurait aimé voir la vue de la-haut mais il fallait être réaliste, elle n’était pas faite pour l’escalade. La métisse entreprit alors de faire le tour de l’arbre. Ce n’est qu’a se moment-là qu’elle remarqua une silhouette. L’absence de crinière lui apprit que c’était une lionne, sûrement une voyageuse. Aiya resta à la regarder ne sachant que faire, la lionne l’avait elle regardée depuis le début ? La lionne lui fit un sourire, peut être pourrait elle discuter avec la voyageuse. La métisse était toujours curieuse d’en apprendre plus sur les autres clans.

_________________
©️ Awena


De magnifique signa !
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4386-aiyanna-vivre-chaque-jour
avatar
PLAYER06


À mon sujet

Age : 16 Féminin
Nb de Messages : 1230
Localisation : Chez les caribous

En savoir +
MessageSujet: Re: Quand la lumière rencontre la noirceur    Sam 6 Jan - 5:08



Quand la lumière rencontre la noirceur

Kusafiri & Aiyanna

Elle a peut-être quittée le nid. Ses frères ne sont peut-être plus là, mais cet endroit est trop rempli de souvenirs pour pouvoir lui dire un au revoir définitif. Ce serait trop triste et ce serait surtout ne pas rendre hommage à celle à qui elle doit tout. Elle a toujours vécu ici, alors pourquoi quitter ? Pourquoi établir un domicile ailleurs, si c'est pour ne pas revenir ? Car elle le sait, elle, que si elle quitte ce petit grappin de terre, elle n'y reviendra pas. Parce que ça sera trop dur, trop dur à cause de tous les souvenirs qui s'y rattache. Bons, comme mauvais. Elle voit dans le sol, dans les cailloux et même dans les arbres, des traces de leurs passé. Dire qu'elle ne quittera jamais cet endroit serait mentir. Elle le fait tous les jours, mais elle le fera peut-être aussi un jour. De manière plus... solennelle, définitive. Un adieu. C'est drôle, quand on y pense. Une femelle qui vieillit, tellement attachée à une contrée. Un endroit délaissé que peu d'animaux aiment. Pourtant, l'endroit est tranquille et il y a de l'ombre à revendre grâce à l'énorme Baobab qu'il y a. C'est peut-être le seul de cet endroit, d'ailleurs. Quelques voyageurs y passent, sans se soucier de ceux qui y vivent et s'y prélassent, à l'ombre ou bien bronzent au soleil. Ce qui est bien, c’est que la nourriture non plus, ne manque pas. Enfin, ce n’est pas non plus florissant et abondant, mais c’est bien assez pour calmer la faim de quelques affamés.

La voyageuse releva la tête et huma l’air pour y déceler une quelconque odeur intéressante, qui attise sa curiosité ou bien sa faim. Un relent musqué et un autre plus alléchant lui indique que son sens de l’odorat ne l’a pas trompé. La femelle rougeâtre y voit comme une occasion en or, de pouvoir au moins se pourlécher les babines pendant ou après un bon repas. D’ailleurs, comme sa vue la trompe rarement également, son repas ne tarda pas à se pointer le bout du nez. Le petit d’une antilope, sans doute égaré et curieux, se risqua en zone minée. Le fait qu’il n’ait pas remarqué le regard que dardait la lionne sur lui est d’ailleurs bien avantageux pour la féline. Son corps se pencha un peu plus, jusqu’à ce qu’elle sente son ventre frôler le sol et la poussière. Oreilles en alerte, ventre rentré, épaules qui roulent sous sa pelisse à chacun de ses pas qui se veulent discrets. Muscles bandés également, presque sur le point de bondir. Puis l'animal s'enfuit, alerté par un bruit indiscret non loin. « MERDE. » Dit-elle à voix haute, rageuse, donnant un coup de patte dans le vide pour défouler ses nerfs. Elle se retourna pour dévisager celui ou celle qui a oser faire fuir son dîner et par la même occasion, déclencher son courroux. Elle dévisagea la lionne crème qui se tenait derrière elle en souriant. L'exact opposé d'elle. Comment ose-t-elle ? « C'est toi l'idiote qui a osée faire fuir mon repas ? Ben c'est malin, tient. » Dit-elle, directe. Et bim.
Code by Joy


_________________
Baisse d'activité en semaine






Avatar (eshina) signa (c) Gahji Gif (c) Metua

Anciennes signatures :

Anciennement Janga:
 





Images (c) Dhaifu, Prince Voldy, Ermi & Disney
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4174-kusafiri-toutes-les-garce
avatar
PLAYER01


À mon sujet

Age : 18 Féminin
Nb de Messages : 72
En savoir +
MessageSujet: Re: Quand la lumière rencontre la noirceur    Mar 9 Jan - 20:42



« C'est toi l'idiote qui a osée faire fuir mon repas ? Ben c'est malin, tient. »
Ce n’est qu’à ce moment-là qu’elle repéra l’antilope. Celle-ci était déjà loin, fuyant pour sa vie. Aiya avait baissé ses oreilles par réflexes, le premier contact avec la lionne rouge n’était pas agréable. La métisse lui aurait bien répondu sur le même ton mais elle devait avouer que elle était en tort. Bien trop obnubilée par l’arbre elle avait fait abstraction de ce qui l’entoure. Un tort que sa mère lui reprochée souvent. La lionne souffla, elle devait se mettre à la place de la lionne. Bien que ce fut temporaire, elle fut elle aussi une voyageuse. Aiya avait vu à quel point il était difficile de trouver des proies par moments. Et à qu’elle point c’était frustrant de la louper de peu.
Aiyanna regarda quelques instants la lionne puis eut une idée. Elle prenait l’énorme risque de se reprendre un pic par cette lionne si sympathique. De plus elle décida de ne pas relever ses précédentes paroles, ça n’en valait pas la peine.
«Je suis désolée, je ne t’avais pas vu. Si tu veux je peux t’aider pour en attraper une autre »
Était-ce trop gentil ? Aiya ne le faisait pas vraiment pour cela, elle avait fait perdre son repas à la lionne. Il était donc normal de lui rendre son dû. Elle faisait simplement ce qui lui semblait le plus juste. Bon il était vrai qu’elle n’avait encore jamais chassé sur ce territoire. La métisse n’avait pu que regarder les lionnes Pridelander chasser des antilopes ou des zèbres. La technique n’était pas si différente que celle utilisée dans le Nord. Elle ne pouvait écarter la possibilité qu’elle se loupe complètement. Et une chose était sûre c’est que la lionne rouge ne manquerait pas de cette occasion pour se moquer.
Pourtant avec son enthousiasme habituel elle lança à la voyageuse
«Ça ne doit pas être plus compliqué que les caribous»
Son regard devint malicieux, la lionne refuserait elle ? Ce serait idiot puisqu’elle avait tout à gagner dans ce coup.

_________________
©️ Awena


De magnifique signa !
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4386-aiyanna-vivre-chaque-jour

Contenu sponsorisé


À mon sujet

En savoir +
MessageSujet: Re: Quand la lumière rencontre la noirceur    

Revenir en haut Aller en bas
 
Quand la lumière rencontre la noirceur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Quand la lumière et les ténèbres s'attirent [Solo]
» Quand haiti pourra-t-elle exporter vers RD?
» Quand l’État est en faillite, la Nation est en péril
» A QUAND UN NOUVEAU DEPART POUR EVITER UN AUTRE 29 FEVRIER ?
» Quand les dès sont jetés .....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Lion King RPG :: 
La Terre des Lions
 :: 
La Lande des Sans-Terre
 :: Le Grand Baobab
-