Informations
Topsites

Votez et réclamez vos points ICI !

Réseaux
Crédits

Bannière dessinée par Yetsa, Dhalahi, Shasta & Soto

Design & Codage © Tadji, Soto & Angola

Musique du lecteur © Adrian von Ziegler Law of the Jungle

Optimisé pour Mozilla Firefox

Jeu déconseillé aux -12 ans

AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Events & RPs Importants
Ne ratez pas ...
Jetez un œil à la liste des rôles importants disponibles au sein des clans.
Venez tenter les RP Missions !
Laissez un commentaire sur notre Livre d'Or !

Partagez | 
 

 S'évader [Adana]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
avatar
PLAYER05


À mon sujet

Age : 16 Féminin
Nb de Messages : 645
Localisation : Prideland.

En savoir +
MessageSujet: Re: S'évader [Adana]   Dim 25 Mar - 19:47


S'évader






« Oh, en effet, j'avais mal saisit. » avoua-t-il en hochant légèrement la tête.

Au moins, il l'avouait … Il avait bien plus de recul que la lionne brune qui, à la moindre erreur, grimaçait et refusait de s'excuser. Vita reprit ses explications, sans plus tarder.

« Mon unique famille se résume à ma jumelle et elle a décidé de vivre au sein d'Outland, un Clan, donc je n'ai jamais voulu m'y intégrer. A vrai dire quand nous étions petits, nous avions beaucoup d'interdits que je me plaisais déjà à bafouer pour, entre autre, défier mon oncle. Je n'avais pas vraiment le droit de visiter les alentours et adolescent j'y ai prit goût … Et puis tu sais, au vu de mon tempérament, j'irais très mal au sein d'un Clan, tu ne penses pas ? Je n'ai jamais aimé obéir à quelqu'un et être emprisonné dans un Clan, avec des responsabilités … Hm, non, ce n'est pas pour moi. »

Attentive, Adana se surprenait à se retrouver dans certains propos de Vita. Les interdits, défier ses aînés, visiter les alentours, le tempérament solitaire, le désir de liberté et de solitude … Les deux lions ne s'y prenaient pas de la même façon mais la brune pensait fermement que leurs motivations demeuraient presque les mêmes. A force, elle le jalousait presque, lui et sa liberté tout acquise. Dans sa frustration intérieure, la Mositu posa sa tête entre ses pattes, continuant de prêter oreilles au conteur et à s'imaginer à sa place. Le froid, quant à lui, revenait à la charge, séchant indéniablement et progressivement le pelage des deux vagabonds bien qu'Adana en subît la contrepartie d'une telle profession : les brises légères mais pas moins glaciales de Prideland qui la faisaient frémir de temps en temps. Ça la gênait mais elle demeurait silencieuse, bloquant ses frissons le plus possible. Ce n'est que du vent … Je vaux bien plus que ça.

Vita se racla la gorge.

« Pour ce qui est de mon père … Je ne l'ai jamais connu. C'était un Lion du Feu qui a causé du tort à ma mère et elle s'est enfuie. Nous n'avons jamais eu de confirmations sur ce qui s'est vraiment passé mais bon, je m'en doute bien. Je ne connais de lui que son caractère cruel mais mon oncle m'avait bien fait comprendre que je lui ressemblais bien trop. »

Elle s'imagina un lion, semblable à Vita, mais en un peu plus vieux et plus expérimenté. En dépit de la liberté que cela lui offrait, Vita ne connaissait pas son père et c'était plutôt triste. Du moins, pour quelqu'un avec une morale. Adana ressentait un peu de peine pour son camarade mais elle songeait au fait que, quoiqu'il arrive, ce ne serait pas le « malheur » des autres qui en viendrait à lui donner envie de changer de comportement avec son propre père, Athar. Chacun ses problèmes, après tout …
A l'idée de parler d'Ishana, Vita parut bien plus tendre. Adana put le comprendre grâce à ce sourire qu'il affichait sur ses babines. Elle ne l'avait jamais vu ainsi. Se demandant, bien évidemment, pourquoi Ishana suscitait autant de tendresse chez son interlocuteur.

« Ishana est très opposée à moi. C'est une lionne très douce et pleine de compassion, elle aime sans distinction et cherche toujours le bon chez les autres. Elle est sensible, c'est l'un des êtres le plus cher à mes yeux. Mais elle n'est pas faible. C'est une lionne très forte qui n'hésite pas à se battre pour ce qu'elle aime, c'est une Fille du Feu têtue et prête à tout pour ses proches, même à battre avec ses crocs et ses griffes alors qu'elle est loin d'être une guerrière. » déclara-t-il avec amusement.

Rêvait-elle ou bien ? Cette Ishana … Elle comptait vraiment pour lui. Elle n'en doutait pas une seconde. C'était même plutôt perturbant à constater puisque le voyageur n'avait jamais daigné parler de cette même manière de quelqu'un d'autre. Adana ne voulait pas s'imaginer ce qui arriverait si un jour, il arrivait quoique ce soit à Ishana.

« Physiquement elle est bien plus rouge que moi et arbore une raie brune sur la tête et le long du dos. Elle est très belle, son charme est tout particulier. »

Alors ça c'est sûr … On ne peut pas dire qu'il la déteste, pensa la demoiselle sombre.
Il n'avait plus rien à dire, visiblement. A la recherche de nouvelles questions, Adana fit le résumé de tout ce qu'elle avait pu soutirer, en information, à Vita en une soirée : elle connaissait sa race, ses origines, sa famille, ses goûts … même ses faiblesses. Elle n'avait pas connaissance de tout ce que Vita aimait en terme de goûts personnels … ses activités, les proies qu'il préférait, ou elle ne sait quoi. Mais ça aurait été presque flippant qu'elle lui pose autant de questions, aussi « originales » et personnelles soient-elles. Pour le moment, elle se demandait pourquoi il avait autant de cicatrices et comment il les avait eues.
Pointant de la griffe les divers emplacements de ses cicatrices, Adana eut un léger sourire – au nom des grands esprits, un sourire ! - et s'enquit :

« Je n'ai pas pu m'empêcher de remarquer toutes ces cicatrices sur ton corps et ton visage au cours de nos sorties … D'où viennent-elles ? »

Après ça, elle ne saurait plus trop quoi lui demander. Sa curiosité était présentement épuisée.


ADANA
Mositu
VITA
Voyageur
©️ Halloween sur Never-Utopia

_________________



Crédits : Kilauea/Awena.
Adana se rebelle en SeaGreen.
LA FRIENDZONE - VITA ET ADANA:
 


Amon conseille en GoldenRod.
Imani s'émerveille en Orchid.
Asani se rebelle en LightSlateGray.
Kito panique en #000000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3968-adana-je-ne-reve-que-de-l
avatar
PLAYER05


À mon sujet

Age : 19 Féminin
Nb de Messages : 593
Localisation : En vadrouille.

En savoir +
MessageSujet: Re: S'évader [Adana]   Lun 26 Mar - 15:51


Vita haussa un sourcil et eut un fin sourire. Bien évidemment, cela devait arriver à un moment ou un autre, n'est-ce pas ? Il tourna d'abord sa tête pour observer ses cicatrices, se souvenir de chacun d'elles. En réalité, la plupart provenaient de cet affrontement contre Masika qui lui en avait valu des belles. Il y avait aussi eu cette-fois contre le jeune Jangowa, bien sûr. Le lion de son adolescente et... Quoi d'autre ? Il songea quelques secondes, rassembla ses pensées puis reposa son regard sur Adana. En même temps, il constata qu'elle avait bien séché et lui-même aussi, son corps tremblotait moins à cause du froid que sa fourrure mouillée conférait.

- Sur mon épaule gauche, c'est parce que j'ai défendu et fait déguerpir un Jangowa qui avait voulu s'en prendre à une petite lionne que j'apprécie. Fit-il en songeant brièvement à Chayà. Elle avait dû bien grandir... Que devenait-elle ? Ensuite, il y a la plupart des autres qui sont dues à mon affrontement contre celui qui a été mon beau-frère. Il a brisé le cœur d'Ishana, lui a fait beaucoup de mal et l'a abandonné avec quatre lionceaux.

Certes, ce n'était pas la vérité cependant c'est ainsi que Vita voyait les choses. Pour lui, Masika était le plus beau des lâches et des pères indignes. Il n'avait aucune valeur et ne méritait qu'une justice adéquat.

- Je m'en suis pris à lui sur Freelands. Il s'est plutôt défendu mais je l'aurais tué si le Roi et ses sbires n'étaient pas intervenus. Soupira t-il d'un petit air ennuyé. Ah, s'il croisait un Freelander, il se ferait une joie de s'en prendre à lui ! D'autres, c'est à cause d'une altercation avec des Pridelanders à qui, avec un autre vagabond, nous avons tenté de subtiliser une proie.

Il cessa alors de parler, il avait recensé d'où provenait la plupart de ses blessures. Celles qu'il avait pu avoir autrefois s'étaient bien refermées, soit grâce à Ishana ou à un quelconque guérisseur trouvé sur le chemin, soit car elles n'avaient pas été aussi profondes. Vita ébroua un peu son épaisse crinière qui ne reprenait pas encore de volume et séchait à son rythme. Il pencha légèrement sa tête de côté et observa la lionne brune.

- Et toi alors Adana, qu'as-tu à me raconter sur toi ? Certes, ce ne serait peut-être pas aussi épicé mais elle avait vécu un peu, elle-aussi et puis, il devait bien se passer des petites choses dans la Jungle ? Puis de toute manière, même de futiles anecdotes étaient bonnes à entendre. Il n'avait pas besoin de quelque chose de haut en couleur.

_________________



Vita & Adana:
 

Vita vous agace en #660000
Kit ©️ Yesta
Spoiler ©️ Awena
Personnage ©️ Prince Voldy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4011-vita-l-histoire-d-une-ame
avatar
PLAYER05


À mon sujet

Age : 16 Féminin
Nb de Messages : 645
Localisation : Prideland.

En savoir +
MessageSujet: Re: S'évader [Adana]   Lun 26 Mar - 22:06


S'évader






Avant de lui répondre, Vita tourna la tête afin d'observer ses cicatrices. Adana en fit de même, dans l'instant, le moment d'attente, parce qu'elle n'avait rien d'autre à faire et puis c'était toujours amusant d'imaginer la provenance de certaines d'entre elles. Ça se voyait qu'il n'avait pas froid aux yeux. La Mositu se demandait si elle aussi aurait des cicatrices plus tard. Sans Clan pour la protéger, elle devrait bien se battre pour sa peau, non ? Vita semblait fort, très fort au vu de la présence de ces plusieurs cicatrices sur son corps taillé pour la survie. Elle considéra tout cela d'un œil assez imaginatif, presque rêveur.

« Sur mon épaule gauche, c'est parce que j'ai défendu et fait déguerpir un Jangowa qui avait voulu s'en prendre à une petite lionne que j'apprécie. Ensuite, il y a la plupart des autres qui sont dues à mon affrontement contre celui qui a été mon beau-frère. Il a brisé le cœur d'Ishana, lui a fait beaucoup de mal et l'a abandonné avec quatre lionceaux. » débuta-t-il en tant qu'explications.

La brune ne voyait pas toutes les cicatrices désignées à cause de la noirceur de la nuit, malgré la présence vaine de la lune et de ses étoiles scintillantes. Cela dit, elle se les imagina, avant de tiquer subitement au mot « Jangowa » : il avait affronté un Jangowa ?! Dans le Désert ?! Elle faillit lui poser directement la question, frappée par sa curiosité et sa surprise, cependant sa raison lui souffla de patienter et c'est ce qu'elle fit, fort heureusement, songeant aux autres informations que le vagabond venait de lui livrer. Alors comme ça, sa sœur avait eu des enfants … Cela voulait donc dire que Vita était l'oncle de quatre lionceaux. Attendrissant. Mais aussi amusant ! La parenthèse du beau-frère fut néanmoins moins satisfaisante. Il avait abandonné sa compagne et ses enfants. Elle ne le connaissait pas personnellement mais s'il avait réussi un tel acte, alors elle ne se doutait pas du fait qu'il soit capable de bien pire encore. Bon … Elle pourrait très bien lui réclamer d'autres informations à son sujet mais ne le ferait pas. Il n'avait aucun lien direct avec elle ou les Mositus, elle se doutait bien que Vita avait dû se charger de lui depuis bien longtemps. Tiens, tiens … Vita appréciait une petite lionne. Qui était-ce ? Oh et pis … elle s'en fichait, non ? Elle ne la connaissait pas personnellement. Tout ce qui était censé l'intéresser, c'était les origines des cicatrices de son interlocuteur.

« Je m'en suis pris à lui sur Freeland. Il s'est plutôt défendu mais je l'aurais tué si le Roi et ses sbires n'étaient pas intervenus. D'autres, c'est à cause d'une altercation avec des Pridelanders à qui, avec un autre vagabond, nous avons tenté de subtiliser une proie. » la renseigna-t-il.

Alors ça je ne le savais pas : Vita est un voleur de nourriture.
Et un assassin de la malchance. Adana ne s'était jamais imaginée le fait que Vita puisse être capable de tuer quelqu'un pour ses propres intérêts. Depuis toujours, elle le voyait comme un grand vagabond, libre comme l'air, qui s'en fichait des autres et vivait seulement pour s'amuser un peu. Cette nouveauté en soulevait une autre : la possibilité que Freeland soit un royaume plein de malfrats et de lâches. Elle comptait se rendre sur Freeland, un jour ou l'autre. Serait-elle mal accueillie par ses habitants ? Ce serait assez gênant, elle avait des recherches à faire et n'importe quelle information, de toutes cultures pourrait un temps soit peu l'intéresser. Ce serait assez embêtant qu'elle se fasse emmerder en plein interrogatoire.

« J'imagine que Freeland est un mauvais plan pour une voyageuse comme moi ? Tu sais, je n'ai pas envie de me prendre la tête avec des sbires sans cervelles et un Roi pourri jusqu'à la moelle. Quant à ton beau-frère, je me demande à quoi il ressemble … Il doit être sacrément tordu. » supposa-t-elle, haussant les sourcils avec un certain mépris vis-à-vis des personnes dont elle venait de parler. « Et ce Jangowa ? Tu l'as croisé dans quelle zone de la Terre des Lions ? J'espère qu'ils ne s'éloignent pas trop de la frontière du Désert quand même ? »

Ce serait fâcheux pour elle, Heshima et tous les lions bruns du coin. Elle n'avait jamais croisé la route d'un Jangowa mais les récits effrayants et malsains d'Athar avaient suffi à créer un certain sentiment de méfiance au fin-fond de son cœur. Pas qu'elle les craignait … mais mourir violemment était bien la dernière des choses qu'elle souhaitait subir.

« Et toi alors Adana, qu'as-tu à me raconter sur toi ? » s'enquit le mâle rouge.

Son expression un peu méprisante fut soufflée au bout de quelques secondes, le temps qu'elle comprenne la question. Parler … d'elle ? C'était la première fois qu'elle le faisait avec Vita. Il n'avait guère connaissance de son passé, elle ne lui en avait jamais parlé et croyez-le ou non, c'était un acte volontaire. Conter l'histoire d'une Mositu en plein devenir, alimentée par les rêves uniquement … ça n'avait rien d'intéressant, contrairement à l'histoire que lui avait contée Vita. Ce n'était pas un duel d'histoires passionnantes, elle était au courant, pour autant elle avait un peu honte de se livrer de la sorte. Une barrière entre les deux individus s'effondrait. Elle ne s'en rendait pas forcément compte mais, contrairement aux autres fois, elle s'ouvrait à son aîné comme jamais. Il y avait une certaine confidence qui s'était immiscée entre eux, comme s'ils se connaissaient depuis la nuit des temps. C'était assez étrange comme ressenti, mais la Mositu ne désirait pas lutter contre cette fatalité aujourd'hui. Pour le moment … Elle cherchait ses mots.

« Euh … Pas grand-chose. » répondit-elle instinctivement, quelque peu réservée et avare d'informations qu'elle pensait inutiles. « Mon histoire n'a rien de passionnant : je suis issue d'un couple de Mositu pur et complètement pacifiste, j'ai été élevée parmi mes pairs et j'ai fini par me rebeller contre la mentalité générale du Clan au lieu de l'adopter comme tous les autres. La niaiserie et les rêveries de mes parents me dégoûtaient alors, au lieu de leur faire plaisir, je me suis petit à petit trouvé le loisir de faire tout le contraire. Quand ils espéraient me voir devenir meneuse, je devenais solitaire et individualiste. Quand ils espéraient me voir devenir mère, j'envoyais bouler tous les éventuels « prétendants » et je me moquais d'eux. Quand ils espéraient me voir devenir une Mositu respectable, je ne faisais que renforcer l'image d'une marginale parmi les pacifistes. Petite et adolescente, je considérais la Jungle du Zawadi comme mon jardin secret. J'y passais des jours entiers à m'isoler des miens pour m'apaiser en compagnie de décors qui me paraissaient tant familiers. A force ça ne me suffisait plus et j'espérais devenir voyageuse, totalement délivrée d'une mentalité qui ne me convenait guère. Et un jour, je t'ai croisé. J'ai cru qu'en ce jour j'allais livrer mon premier véritable combat. » finit-elle par raconter, jetant un sourire mi-amusé, mi-provocateur à Vita.


ADANA
Mositu
VITA
Voyageur
©️ Halloween sur Never-Utopia

_________________



Crédits : Kilauea/Awena.
Adana se rebelle en SeaGreen.
LA FRIENDZONE - VITA ET ADANA:
 


Amon conseille en GoldenRod.
Imani s'émerveille en Orchid.
Asani se rebelle en LightSlateGray.
Kito panique en #000000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3968-adana-je-ne-reve-que-de-l
avatar
PLAYER05


À mon sujet

Age : 19 Féminin
Nb de Messages : 593
Localisation : En vadrouille.

En savoir +
MessageSujet: Re: S'évader [Adana]   Mer 11 Avr - 12:48


Vita eut un petit air amusé devant les questionnements de la brune : elle semblait penser que Freeland était un lieu terrible. A vrai dire d'un point de vue objectif Freeland n'avait rien de terrible, fort au contraire les Freelanders faisaient songer aux Pridelands avec un côté moins pompeux. Le rouge avait simplement eut la malchance d'être interrompu dans un acte qui lui avait valu le bannissement de ces immenses territoires : il n'avait plus le droit d'y mettre une patte, même pour simplement traverser les lieux. Est-ce que cela lui importait quelque chose ? Aucunement. Vita n'était redevable à personne et banni ou non, il ne comptait pas respecter cela. S'il devait passer sur Freeland, il y passerait. Enfin, en prenant garde évidemment, il n'était pas encore désireux de mourir bêtement.

- Tu seras normalement bien accueillie Adana, les Freelanders ne sont pas terribles mais j'ai commit un acte punissable sur leurs terres. Leurs terres sont très grandes alors pour ta quête d'informations, tu devrais y aller. Confia Vita en haussant un peu ses épaules. Il n'allait pas lui mentir, ils n'en étaient plus à ça depuis longtemps et une partie de lui avait envie d'aider la jolie brune dans sa mission. Plus vite elle finissait et plus vite... Elle en serait libérée. Et sûrement plus disponible. Vita baissa légèrement ses oreilles en arrière, un petit sourire aux babines. Ce Jangowa se trouvait dans les gorges de Prideland. Elles sont reliées au Grand Désert, il a dû en sortir pendant son... Exil, vu qui semblait à tout juste proche de l'âge adulte.

Un jeune pourtant plus gros que la plupart de ses congénères, plus bourru et bestial aussi. Vita se souvenait bien de ses crocs dans son épaule et de la force qu'il avait déployé, c'était un gros morceau pour un jeune adulte, fait étonnant pour un Jangowa d'ailleurs. Le vieux rouge balaya se souvenirs rapidement quand la Mositu s'exprima à son propos. Il l'écouta, prenant en note la petite histoire d'Adana. Il avait souvent parlé de lui mais l'inverse avait été différent, chose étonnante, habituellement Vita se confiait peu et cherchait les informations chez les autres. Il avait agit inversement avec Ahva, Chayà et Adana et ces trois lionnes, il y tenait tout particulièrement.

- Hm, hm. Enfin, pourquoi aurais-je attaqué une pauvre jeune lionne qui n'avait rien demandé ? Je parais si terrible que cela ? Fit le rouge sur un ton mielleux.

Dans tous les cas il s'amusait de l'incroyable esprit de contradiction, cet esprit provocateur d'Adana. Elle était l'inverse complet de ce que ses parents auraient désiré et il s'y retrouvait un peu là-dedans. Lui aussi plus jeune avait ainsi mené sa vie jusqu'à ses trois ans, quand sa mère expira son dernier souffle et qu'il partit pour de bon. On lui avait interdit de nombreuses choses et toujours, il était allé au devant en crachant sur les autres, à l'exception d'Ishana et Samba.

- C'est amusant, je comprends mieux pourquoi tu es si unique parmi les Mositus. Tu te démarques bien des autres, c'est... plutôt plaisant, j'avais pensé tomber sur une lionne naïve et désireuse d'aller hors du conflit au possible autrefois. Mais non, tu étais là, prête à te battre face à un vagabond plus expérimenté.

Folie, bêtise, courage ? Sûrement un mélange de tout cela. Il soupira doucement d'aise, appréciant la légère brise. Son corps entier avait plutôt bien séché mais le vent était froid et il voyait évidemment le corps d'Adana qui tremblait par instant. Il la savait fière, elle ne demanderait rien.

- Il fait bon ce soir. Déclara t-il dans un murmure, l’œil amusé.


_________________



Vita & Adana:
 

Vita vous agace en #660000
Kit ©️ Yesta
Spoiler ©️ Awena
Personnage ©️ Prince Voldy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4011-vita-l-histoire-d-une-ame
avatar
PLAYER05


À mon sujet

Age : 16 Féminin
Nb de Messages : 645
Localisation : Prideland.

En savoir +
MessageSujet: Re: S'évader [Adana]   Mer 11 Avr - 22:42


S'évader






Adana montrait à Vita qu'elle se méfiait des Freelanders ; pour toute réponse, l'expression du vagabond parut sincèrement amusée. Elle ne voyait pas en quoi ses questions étaient drôles. Son beau-frère, de nature lâche, vivait sur Freeland. Comment pouvait-on accepter de tels lions au sein d'un Clan ? La brune aurait parié qu'une telle chose ne serait jamais arrivée chez les Mositus. Les Mositus étaient bien trop droits, honnêtes, doux à souhait … pour accepter ne serait-ce qu'un bandit parmi eux. Elle ne croyait pas tout savoir sur la nature des lions mais, par rapport aux dires du lion rouge, la supposition demeurait présente. Heureusement – ou quoique -, son interlocuteur dissipa ses doutes.

« Tu seras normalement bien accueillie Adana, les Freelanders ne sont pas terribles mais j'ai commit un acte punissable sur leurs terres. Leurs terres sont très grandes alors pour ta quête d'informations, tu devrais y aller. » lui conseilla-t-il, haussant les épaules, avant de plaquer légèrement les oreilles en arrière. « Ce Jangowa se trouvait dans les gorges de Prideland. Elles sont liées au Grand Désert, il a dû en sortir pendant son … Exil, vu qui semblait à tout juste proche de l'âge adulte. »

Les gorges de Prideland … Intéressant. Elle s'y rendait, de temps en temps. Croiserait-elle un jour un Jangowa en exil ? L'expérience pourrait être intéressante mais elle tenait trop, présentement, à ses poils pour souhaiter une telle situation en compagnie d'un lointain cousin dont les arrière-grands-parents avaient participé à l'extermination des siens. Tout en y songeant, une brise désagréable caressa la fourrure légèrement humide de la demoiselle qui serra les crocs à cause de la sensation. Considérant quelques instants la crinière fournie et imposante de Vita, elle se mit à envier la source de chaleur dont le mâle disposait pour supporter les températures froides. Malheureusement pour elle, elle devait se contenter d'une fourrure simple et courte pour lutter contre la fraîcheur du soir.

« Hm, hm. Enfin, pourquoi aurais-je attaqué une pauvre jeune lionne qui n'avait rien demandé ? Je parais si terrible que cela ? » rétorqua-t-il, le ton exagérément doucereux.

Sérieusement ? La Mositu regarda de bas en haut son interlocuteur, le regard légèrement moqueur. Oui. Avec toutes les cicatrices qu'il arborait et son allure de méchant garçon, il ne pouvait certainement pas prétendre à un profil contraire que celui que les gens s'évertuaient à fuir.

« C'est amusant, je comprends mieux pourquoi tu es si unique parmi les Mositus. Tu te démarques bien des autres, c'est … plutôt plaisant, j'avais pensé tomber sur une lionne naïve et désireuse d'aller hors du conflit au possible autrefois. Mais non, tu étais là, prête à te battre face à un vagabond plus expérimenté. »

Elle ne s'était pas attendue à pareilles remarques. D'abord un peu vexée par ses remarques – elle détestait ressembler aux autres, surtout aux femelles Mositus -, la femelle finit par les oublier, s'étonnant des « compliments » en parallèle du lion. Adana regarda mécaniquement ses pattes, alors qu'une légère teinte rosée prenait possession de ses joues un peu brûlantes. Que lui arrivait-elle ? … Elle était censée avoir froid.

« Il fait bon ce soir. » releva-t-il, dans un murmure.

La fille d'Athar ne pouvait pas remarquer l'amusement luisant dans les prunelles du mâle. Elle peinait à soutenir son regard avec le sien qui ne cherchait qu'à fuir, qu'à se protéger de toutes potentielles analyses visuelles. Vita ne devait pas la voir faiblir de la sorte. Adana était prête à fuir son regard tant qu'elle n'aurait pas retrouvé ses moyens. C'était assez ... embarrassant.

« J-Je ne comprends pas pourquoi les Freelanders protègent un lion comme ton beau-frère, en fait. Mais je pourrais me rendre compte de leur mentalité par moi-même lorsque je mettrais les pattes sur Freeland. » conclut-elle, le regard fuyant, les sourcils légèrement froncés. « Et je trouve personnellement qu'il fait plutôt froid. » La demoiselle soupira, un peu agacée par ce constat.

Sa queue s'enroula autour de ses pattes, comme pour se réchauffer un peu plus. Ses joues se consumaient de moins en moins et la teinte rosée avait disparu. Elle redressa doucement le regard, peu certaine de la conversation prochaine. Elle n'avait plus beaucoup de questions à lui poser … Que se passerait-il lorsqu'ils n'auraient plus rien à se dire ?


ADANA
Mositu
VITA
Voyageur
©️ Halloween sur Never-Utopia

_________________



Crédits : Kilauea/Awena.
Adana se rebelle en SeaGreen.
LA FRIENDZONE - VITA ET ADANA:
 


Amon conseille en GoldenRod.
Imani s'émerveille en Orchid.
Asani se rebelle en LightSlateGray.
Kito panique en #000000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3968-adana-je-ne-reve-que-de-l
avatar
PLAYER05


À mon sujet

Age : 19 Féminin
Nb de Messages : 593
Localisation : En vadrouille.

En savoir +
MessageSujet: Re: S'évader [Adana]   Jeu 12 Avr - 12:06


Elle fuyait son regard ? Vita souriait toujours avec une pointe d'amusement mais il cessa de l'observer pour glisser son regard ailleurs, songeur. L'une de ses oreilles tiqua doucement au son de la voix de la brune et il la regarda du coin de l’œil ; Certes, les Freelanders ne valaient pas forcément beaucoup aux yeux de Vita qui, cependant savait pertinemment qu'ils n'étaient pas des tyrans. Ils laisseraient sûrement les Mositus naviguer sur leurs terres tandis qu'ils cherchaient une nouvelle pour eux. Le rouge hocha simplement la tête sans piper mot davantage.

Adana semblait se dépêtrer de sa rougeur mais son corps tremblait toujours, elle semblait cependant essayer de se réchauffer au mieux. Vita était accoutumée à ce genre d'aléas de la nature et à vrai dire son épaisse crinière sombre aidait beaucoup à le garder au chaud. Hésitant, l'enfant du Feu finit par se redresser un peu, assit, pensif. Pourquoi était-il si... comment dire, comment expliquer ? Il n'avait jamais eut beaucoup de gêne lors des contacts avec autrui, les forçant parfois par pur esprit provocateur mais là c'était différent.

- Il est déjà tard, tu n'es pas fatiguée ? Enfin... avec ce froid, dormir risque d'être compliqué pour toi.

Fit-il remarquer après s'être complètement relevé. Il approcha d'un pas tranquille et passa derrière la lionne masquée, se couchant derrière elle pour tenter de lui communiquer un peu de chaleur. Ses crins sombres étaient contre Adana tandis que ses flancs l'effleuraient. Gardant la tête haute, il posa sur elle un regard presque bon, qu'il offrait habituellement à Ishana. Un très fin sourire peignait ses babines.

- Voilà... je pense qu'un peu de ma chaleur est bienvenue. Il faut bien qu'avoir une crinière serve à autre chose qu'aux combats, hm ?

Déclara Vita. Est-ce que lui dormirait ? Il en doutait grandement, il dormait rarement dans un lieu aussi découvert et en plus, sur un territoire qui ne voulait pas de lui. Il veillerait tout simplement et attendrait les premières lueurs de l'aube pour filer discrètement. Adana n'avait de toute manière rien à craindre ici, elle était sur une terre d'accueille, près de l'étang et les sentinelles la trouveraient. Le rouge désirait simplement encore un peu de... sa présence. Ou quelque chose comme ça.

_________________



Vita & Adana:
 

Vita vous agace en #660000
Kit ©️ Yesta
Spoiler ©️ Awena
Personnage ©️ Prince Voldy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4011-vita-l-histoire-d-une-ame
avatar
PLAYER05


À mon sujet

Age : 16 Féminin
Nb de Messages : 645
Localisation : Prideland.

En savoir +
MessageSujet: Re: S'évader [Adana]   Jeu 12 Avr - 13:26


S'évader






Le vieux lion rouge n'eut rien à rétorquer lorsqu'elle l'avertit qu'elle se rendrait compte d'elle-même de la mentalité des Freelanders lors de son passage au sein du royaume. Il eut même un hochement de tête comme qui dirait approbatif. La rebelle s'apprêtait à détourner le regard une fois de plus, songeuse et à la fois dérangée par le silence qui s'immiscerait bientôt entre eux. Cependant, la voix captivante du vagabond piégea son attention dans ses filets, comme toujours.

« Il est déjà tard, tu n'es pas fatiguée ? Enfin … avec ce froid, dormir risque d'être compliqué pour toi. » l'interrogea-t-il.

Étonnée, Adana le vit se redresser puis se diriger vers elle. Un instant, ses muscles commencèrent à se tendre. Que compte-t-il faire ? Plusieurs scénarios se bousculèrent au sein de ses pensées. Elle le considéra, intriguée, tandis qu'il se couchait derrière elle, leurs fourrures se frôlaient, voire se touchaient, indéniablement. La brune retint un petit hoquet de surprise, peu habituée à de tels contacts avec un félin, et surtout un mâle. Sa crinière sombre lui procurait de la chaleur. Elle aurait aimé résister au contact de Vita … seulement, son corps ne pouvait résister à l'idée de se blottir contre un corps plus chaud que lui-même. Les premières minutes, la femelle se sentit crispée, avant de, étonnement, se détendre progressivement et ainsi se coller un peu plus contre son aîné. Adana se sentait de mieux en mieux, malgré elle. Les battements de son cœur exprimèrent cette sensation naissante par le désaccord qu'il y avait entre eux. La situation n'avait rien de semblable à celles qu'elle avait déjà vécus auparavant.

« Voilà … je pense qu'un peu de ma chaleur est bienvenue. Il faut bien qu'avoir une crinière serve à autre chose qu'aux combats, hm ? » sourit-il finement.

Elle ne trouva rien à redire, encore un peu étonnée, intérieurement, de son geste imprévu. En vérité, elle ne se sentait même pas capable de prononcer un mot présentement. Adana ressentait de l'apaisement à force de contact avec son compagnon d'infortune. Pour toute réponse, elle hésita un instant puis, dévisageant quelques secondes à peine le visage de celui qui la couvait, pressa légèrement sa truffe contre sa joue dans l'espoir de le remercier. Elle n'avait même pas la moindre idée de comment le remercier sans passer par les mots.
Sur ce, elle posa sa tête sur ses pattes avant, blottie contre Vita, tâchant de trouver le sommeil au plus vite. Ainsi, il finirait par dormir lui aussi et elle ne se sentirait plus obligée de mesurer ses gestes en sa compagnie. Non, vraiment … cette soirée changeait complètement son comportement. Elle n'avait jamais été aussi perturbée de sa vie que maintenant. Était-ce un quelconque signe pour le futur ? Vita, un allié inespéré face à ce quotidien fort ennuyeux et délicat qui l'empêchait de réaliser ses rêves ?

Ou peut-être plus ...


ADANA
Mositu
VITA
Voyageur
©️ Halloween sur Never-Utopia


Fin du RP. I love you
What a Face

_________________



Crédits : Kilauea/Awena.
Adana se rebelle en SeaGreen.
LA FRIENDZONE - VITA ET ADANA:
 


Amon conseille en GoldenRod.
Imani s'émerveille en Orchid.
Asani se rebelle en LightSlateGray.
Kito panique en #000000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3968-adana-je-ne-reve-que-de-l

Contenu sponsorisé


À mon sujet

En savoir +
MessageSujet: Re: S'évader [Adana]   

Revenir en haut Aller en bas
 
S'évader [Adana]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
Sujets similaires
-
» Lire c'est s'évader du réel. (Rose & Greg)
» Un petit morceau de piano pour s'évader et oublier
» Comment s'évader de prison en quelques astuces ?
» Aimez vous lire ?
» Evasion - Ma seule liberté est de rêver alors je rêve de liberté.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Lion King RPG :: 
Crédits - Archives - Partenaires
 :: 
Archives & Choses Perdues
 :: CHAPITRE VIII
-