Informations
Topsites

Votez et réclamez vos points ICI !

Réseaux
Crédits

Bannière dessinée par Yetsa, Sumu, Sekhmet, Shasta & Kutoa

Design & Codage © Tadji, Soto & Angola

Musique du lecteur © Peter Crowley's Fantasy Dream

Optimisé pour Mozilla Firefox

Jeu déconseillé aux -12 ans

AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Events & RPs Importants
Ne ratez pas ...
Jetez un œil à la liste des rôles importants disponibles au sein des clans.
Venez tenter les RP Missions !
Laissez un commentaire sur notre Livre d'Or !

Partagez | 
 

 Vapeur, Lave & Crocs [Adana & Kuruka]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
PLAYER05


À mon sujet

Age : 18 Féminin
Nb de Messages : 573
Localisation : En vadrouille.

En savoir +
MessageSujet: Vapeur, Lave & Crocs [Adana & Kuruka]   Sam 9 Déc - 19:12


Vita n'était pas le bienvenue sur Pridelands mais cela ne l'empêchait aucunement d'approcher les frontières afin de prendre des nouvelles de la belle dame brune : Adana. Après son accident, la lionne était restée auprès des Pridelanders et le Rouge, de son côté car que pouvait-il bien faire ? Les deux Mositus étaient réfugiées au sein de l'un des meilleurs royaumes de la Terre des Lions, royaume qui n'accepterait jamais que l'une des pattes du vagabond ne s'y pose. Patient, Vita se contentait de vivre comme il l'avait toujours fait, entre Outlands, les autres terres et aux frontières, scrutant parfois la Savane en s'imaginant voir la fourrure sombre de la lionne apparaître. Ses oreilles traînaient partout alors, bien entendu, Vita avait toujours quelques petites nouveautés à lui apprendre en tant que vagabond libre comme l'air.

Cette-fois cependant, les choses changeaient, ce n'était pas simplement pour une simple discussion que le Rouge venait à la rencontre d'Adana mais bien pour lui faire voir autre choses que les Pridelanders et leurs terres, aussi belles soient-elles. Par ailleurs, puisque la lionne ne pouvait pas non plus aller fort loin, Vita avait opté pour une petite visite des Terres des rieuses. Le mâle à la fourrure sombre s'y aventurait rarement, tomber sur une bande de hyènes désireuses de mordre dans du lion, cela ne l'enchantait guère même s'il aimait l'adrénaline. Pourtant, Adana devait bien visiter un peu partout, n'est-ce pas ? Puis, d'un côté, ces terres réservaient de belles surprises, comme, par exemple, les Montagnes Fumantes. Les cratères crachaient de la vapeur chaude, parfois quelques gerbes couleurs de feu que certains appelaient lave.

Assit non loin de la Savane, l'Enfant du Feu patientait, scrutant l'horizon, stoïque et tranquille. Vita finit par apercevoir la silhouette de la jeune lionne aux yeux d'or qui s'avançait dans sa direction. Le mâle se redressa doucement, secouant son épaisse crinière brune tandis qu'un très fin sourire étirait la commissures de ses babines.

« Bonjour, Adana. Prête pour découvrir le lieu dont je te parlais ? Ce n'est pas très loin, on doit passer par-là. »

Fit le mâle en pointant du bout de la patte droite, la direction qui menait au Territoire des hyénidés, le fameux Cimetière des Éléphants. Vita ne savait pas exactement comment était la situation là-bas mais bon, ils feraient tout simplement profil bas, le rouge était assez doué pour se faufiler quand il le fallait. Il reposa ses prunelles de Feu sur la lionne, il ne l'avait pas énormément vu depuis la naissance des enfants de la fameuse Leilani. Peut-être deux, trois fois ? A leur dernière rencontre, il lui avait proposé de la sortir un peu de son confort, tout simplement.

« Alors ? Comment cela se passe sur Pridelands ? »

Demanda le rouge d'un ton détaché en se mettant déjà en marche.

_________________



Vita & Adana:
 

Vita vous agace en #660000
Kit ©️ Yesta.
Personnage ©️ Prince Voldy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4011-vita-l-histoire-d-une-ame
avatar
PLAYER05


À mon sujet

Age : 15 Féminin
Nb de Messages : 602
Localisation : Prideland.

En savoir +
MessageSujet: Re: Vapeur, Lave & Crocs [Adana & Kuruka]   Dim 10 Déc - 18:24




« Vapeur, Lave et Crocs »


« Où allons-nous, Mademoiselle ?
A la frontière, pour rejoindre Vita. »

Et ce fut donc pour cette raison que la lionne brune ne donna pas davantage de justification ; quitter Prideland, c'était le rêve, plus encore en compagnie du vieux vagabond qui lui décrivait des endroits, l'y emmenait ou lui donnait des nouvelles de la Terre des Lions. Curieuse de savoir ce qu'il lui dirait quand il la verrait, impatiente de poser ses pattes sur de nouvelles terres, la camarade d'Heshima n'avait pour ainsi dire aucune envie de discuter avec Amon. L'oiseau s'accrochait à son épaule malgré la douleur, la prévenait quand des animaux les approchaient, lui conseillaient d'autres itinéraires, lui offraient un plateau de constats dont elle n'avait visiblement rien à faire. Un instant, elle eut une pensée pour Heshima, les autres Mositus, Leilani, et … ses enfants. Oh. Vous n'étiez pas au courant ? Deux petites boules de poils du nom de Kijani et Janna gambadaient désormais dans la Lande sous le regard bienveillant de leur mère naïve. Adana avait pris du temps à s'y faire, mais elle était « tante de cœur », désormais. Adieu la vie solitaire et la famille restreinte. Elle n'avait jamais vraiment parlé à Kijani, mais à Janna, si. Elle avait compris que la petite la considérait vraiment comme sa tante malgré le peu de mots qu'elle connaissait alors qu'Adana, elle, faisait bien la différence entre « véritable nièce » et « nièce de cœur ». Peut-être que le dire était cruel, surtout à une enfant aussi jeune, mais … Voilà. La fille de Kimiria n'avait jamais été douée avec les relations petite, et ce penchant maladroit n'avait fait que s'accentuer au cours de son adolescence. Maintenant, voir quelqu'un se jeter dans ses pattes et lui réclamer des câlins, ça avait le mérite de lui provoquer des yeux ronds. Comment pouvait-on approcher quelqu'un comme elle avec autant de naïveté ? Peut-être qu'un jour, elle serait davantage affectueuse avec les autres … enfin, peut-être bien.
Toutefois, découvrir Kijani et Janna n'avait pas été la seule chose qui eut changé sa vie ; depuis l'accouchement, les liens entre les deux éclaireuses et Tenzin s'étaient resserrés. Ses partisans n'étaient pas tous au courant, pour le moment, que leurs messagères séjournaient sur Prideland avec pour l'une, honneur et joie, et l'autre, ennui et frustration. Le fait de revoir Tenzin avait ravivé le désir d'Adana quant à la recherche d'un potentiel territoire pour les Mositus. Maintenant qu'ils étaient presque tous réunis, peut-être pourraient-ils davantage progresser dans leur quête et ainsi trouver des terres inhabitées plus vite. Et trouver des terres inhabitées et convenables pour les lions bruns signifierait que … Adana n'aurait plus aucun compte à leur rendre. Elle pourrait partir, loin ! Vivre une vie seule et reine de ses actions, sans un chef et une famille inquiète pour lui donner des ordres et la coller !

« Mademoiselle ? Regardez droit devant vous. Je crois que c'est Vita. » prévint Amon. La brunette sortit de ses pensées féeriques et cligna les yeux : en effet, son messager n'avait pas tort. Une silhouette sombre se distinguait à la frontière. Peut-être était-ce Vita ? Tout en plissant les yeux pour reconnaître ses traits, la féline avança, tranquillement. Plus elle s'approchait de la frontière, plus elle pouvait distinguer les prunelles enflammées du voyageur, sa pelisse sombre et couturée de cicatrices, visiblement peu appréciées de Prideland.
« Bonjour, Adana. Prête pour découvrir le lieu dont je te parlais ? Ce n'est pas très loin, on doit passer par-là. » déclara-t-il en désignant du bout de la patte une direction qu'elle n'avait jamais empruntée. Son regard suivit le mouvement et faillit presque briller. Oh, non … Elle ne devait pas lui montrer son excitation ! Adana demeura sérieuse, bien que les traits de son visage se montraient bien plus détendus que d'habitude.
« Bonjour, Vita. C'est … la Terre des Hyènes, c'est ça ? » voulut-elle être certaine de savoir. On lui en avait parlé, de cette terre-là, et elle ne comprenait toujours pas pourquoi on l'appelait la « Terre des Hyènes ». En fait, elle ne savait même pas ce que c'était qu'une hyène. Mais poser une question aussi bête à Vita, ce serait lui donner une raison de lui rire au nez. Amon réalisa une demi-révérence vis-à-vis du nouveau venu, avant de le saluer avec un petit sourire aimable.

L'intéressé débuta la marche, la prédatrice et son compagnon de route à sa hauteur.

« Alors ? Comment cela se passe, sur Prideland ? » l'interrogea Vita.

Sur le coup, la fille d'Athar parût moins contente. Ennuyée, presque boudeuse, elle soupira :

« Bah … Je m'ennuie un peu, c'est la routine, ou presque. Les premiers mois, je trouvais de l'intérêt à Prideland parce que je ne connaissais en rien les terres et les cultures des Pridelanders. Ils ont des façons de faire bien différentes des miennes. Et leurs propres soucis … Je ne saurais pas dire si c'est intéressant ou barbant, en vérité. D'ailleurs maintenant, plus le temps passe, plus je commence à me sentir enchaînée par de nouvelles chaînes invisibles, dû aux cicatrices que l'autre enfoiré de vagabond m'a laissées avant de partir. Ce sentiment d'impuissance et de dépendance me fait penser à ce que je vivais dans la Jungle, tu te souviens ? Et c'est super frustrant. C'est pour ça que j'espère que ce fichu vagabond gris – je ne sais pas qui il est mais peu importe – mourra de la plus atroce des façons quand son heure viendra. Enfin ... » elle s'arrêta en plein récit, consciente qu'elle était bien trop franche et ouverte par rapport aux récents événements. Était-ce ce que son interlocuteur espérait entendre d'elle ? Un ramassis de critiques ? Elle haussa légèrement les épaules et corrigea : « Enfin … Tout ça pour dire que j'aimerais bien être autre part, des fois. Comme toujours. Et toi ? Tu n'as rien à me raconter de nouveau ? C'est dommage que tu ne puisses pas venir sur Prideland. » avoua-t-elle, sans pour autant désirer l'offenser avec cette affaire de « tu ne peux pas venir sur Prideland ». C'était juste dommage, c'est tout.





_________________
ADANA
SUJET DE RPs & LIENS.

CréditsKilauea.
Adana se rebelle en SeaGreen.

Amon conseille en GoldenRod.
Imani s'émerveille en Orchid.
Asani se rebelle en LightSlateGray.
Kito panique en #000000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3968-adana-je-ne-reve-que-de-l
avatar
PLAYER05


À mon sujet

Age : 18 Féminin
Nb de Messages : 573
Localisation : En vadrouille.

En savoir +
MessageSujet: Re: Vapeur, Lave & Crocs [Adana & Kuruka]   Dim 10 Déc - 23:11


Il avait simplement hoché la tête pour confirmer les premières paroles de la jolie brune, passant son regard d'elle à l'horizon avant d'écouter la voix d'Adana. Sans beaucoup attendre, tandis qu'ils avançaient d'un bon pas, elle se confia sur ses ressentis vis-à-vis de Pridelands, la moue un peu boudeuse. Vita n'avait même pas besoin d'entendre ses premières paroles pour songer que, pour une lionne comme elle qui désirait la liberté, finir enchaînée sur Pridelands, ce n'était pas l'idéal malgré ses petites excursions. Celle-là, par exemple. Elle pourrait au moins respirer un peu loin des Pridelanders et de leurs terres. Balayant ses pensées, Vita tenta de se concentrer sur les paroles de la fille de la Jungle.

Un léger sourire aux babines, Vita scrutait devant lui, les oreilles tournées vers Adana. Il avait visiblement pensé juste, la rebelle aux yeux dorés commençait à sérieusement s'ennuyer sur Pridelands, elle avait voyagé loin de ses terres pour finalement se retrouver une fois de plus entravée, n'était-ce pas frustrant ? Dans tous les cas, Adana se confiait sans s'arrêter, visiblement très à l'aise et cela arracha un petit sourire satisfait à l'Enfant du Feu. La dame brune était-elle enfin plus en confiance, à ses côtés ?

« Je comprends, tu as quitté tes anciens liens pour t'en faire de nouveaux, cela n'a rien de bien plaisant. »

Pour ce qui était du cas du lion qui l'avait amoché, sa colère était également tout à fait compréhensible, il était, comme elle disait, la cause de ces fameuses chaînes. Il leva un peu le nez, écoutant la suite des dires avant d'hausser un sourcil. Un fin sourire narquois se dessina sur ses babines tandis qu'il posait sur Adana un petit regard mutin, l'observant de côté.

« Ah ? Tu aurais aimé ma présence sur Prideland ? »

C'était en effet bien impossible et au final, Vita n'avait pas beaucoup de lieux où il avait maintenant le droit de poser patte, les deux plus grands royaumes ne voulaient guère de lui, maintenant. Entièrement par sa faute, il l'assumait et s'en fichait bien, au fond, est-ce que cela l'empêchait de s'y rendre ? S'il avait pu aller sur Prideland pour y conduire Adana, il n'avait pas le loisir d'y rester et les guerriers et sentinelles auraient tôt fait de lui coller une raclée. Prideland n'était pas aussi grand que Freeland, il ne pouvait pas y traîner comme bon lui semblait.

« Rien de très passionnant, je le crains. Le temps est bien ennuyeux et morne en ce moment. » Du moins, quand il ne profitait pas de la présence d'Adana ou d'Ishana. Il mettait un point d'honneur à rester près de ces terres, partir à l'aventure seul n'était pas dans son optique.

« Dans tous les cas, c'est un plaisir de te sortir de ton train-train quotidien, pauvre Adana enchaînée... » Glissa l'Enfant du Feu, taquin. « Mais j'espère que tu es prête, ces terres-là sont particulièrement obscures et pleine d'ossements, les hyènes sont de sacrées bestioles. »

_________________



Vita & Adana:
 

Vita vous agace en #660000
Kit ©️ Yesta.
Personnage ©️ Prince Voldy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4011-vita-l-histoire-d-une-ame
avatar
PLAYER05


À mon sujet

Age : 15 Féminin
Nb de Messages : 602
Localisation : Prideland.

En savoir +
MessageSujet: Re: Vapeur, Lave & Crocs [Adana & Kuruka]   Sam 16 Déc - 14:03




« Vapeur, Lave et Crocs »


Il avait droit à la « liberté », en attendant. Prideland était un site à la fois ennuyeux et intéressant, à son goût – contraste entre les Pridelanders et la beauté de leurs terres – et, hélas, contrairement au mâle rouge, la pauvre brune allait devoir s'en contenter jusqu'au jour où Heshima serait prête à partir du royaume de sa chère amie de longue date : Awena. Dans la patience, la voyageuse pouvait tout de même s'éloigner des frontières et grignoter des mètres de terre qu'elle n'avait encore jamais foulée, telle une chasseresse affamée à qui on interdirait la dégustation complète de sa proie mais qui, malgré tout, essaierait de déroger aux règles de temps en temps en s'approchant trop près de celle-ci. Pourtant, la chasseresse saurait patienter, ou presque, jusqu'à avoir la pleine délivrance de découvrir dans tous ses profils sa proie. Vivrait-elle pour toujours sur Prideland ? La réponse était non. Elle s'en irait. Plus forte que jamais.

Vita, quant à lui, acquiesça d'un mouvement de tête quand elle lui demanda si la destination du jour était la Terre des Hyènes. Nulle peur ou angoisse ne l'a saisie à cet instant. Elle ne savait pas ce qu'était une hyène, mais elle avait la mystérieuse impression que tout se passerait bien, aux côtés de Vita. Était-ce de la confiance ? Ou le charisme du lion sombre qui jouait dans cette baisse étonnante de méfiance ? Adana fronça intérieurement les sourcils, dès lors trop fière pour reconnaître ne serait-ce qu'une seule qualité chez son interlocuteur de la journée qui pourrait expliquer cette étrange sensation de confiance. Elle préféra cesser d'y songer, consciente que pour un oui ou pour un non, elle découvrirait malgré tout une nouvelle terre et se plairait dans sa nouvelle découverte. Tant qu'elle revenait indemne … Pourquoi se soucier du reste ? Pendant qu'elle songeait, la voix du vagabond continuait de résonner dans ses oreilles, comme si de rien n'était. Amon écoutait la conversation avec un silence respectueux, cachant avec un semblant de modestie et de professionnalisme sa curiosité et son intéressement à chaque fois que Vita parlait de terres, ou autres.

« Je comprends, tu as quitté tes anciens liens pour t'en faire de nouveaux, cela n'a rien de bien plaisant. » analysa-t-il.

Elle hocha simplement la tête, balayant les alentours de son regard doré et intéressé par les couleurs nouvelles et les végétations inconnues qui poussaient sur le chemin. Au final, c'était comme un cercle vicieux : elle quittait les siens pour finalement finir « enchaînée » dans un autre Clan. Pourquoi les Grands Esprits cherchaient-ils autant à s'attirer sa colère ? Pourquoi personne ne voulait comprendre ici que c'était son esprit d'indépendance qui s'exprimait ?

« Ah ? Tu aurais aimé ma présence sur Prideland ? »

Le femelle oublia bien vite les paysages. Tournant vivement la tête en direction du frère d'Ishana, qui la regardait de côté avec un air à la fois malicieux et moqueur, elle protesta, indignée :

« Oh, non, non ! Ce n'est pas ce que je voulais dire. C'est juste que comme ça, je n'aurais pas à faire autant de marche pour te rejoindre à la frontière. Si tu pouvais encore mettre les pattes sur Prideland, tu pourrais toi-même venir me voir, des fois. »

Tu n'es qu'un sale vagabond de toute façon ! Se retint-elle de piquer, pour appuyer ses dires indignés. Elle n'aimait pas du tout son regard plein de malice et ce semblant de mi-sourire railleur qu'il arborait. Elle avait comme l'impression que ses arguments ne tenaient pas et qu'elle lui faisait croire qu'elle aimait bien Autrui. Ce qui n'était, bien évidemment, pas complètement vrai vu qu'elle n'appréciait qu'Heshima, et ses parents. Le reste … Il y avait ceux qui la supportaient et ceux qui ne la supportaient pas, peut-être.

« Rien de très passionnant, je le crains. Le temps est bien ennuyeux et morne en ce moment. » avoua Vita au sujet des nouveautés de la Terre des Lions.

La femelle s'avouait déçue. Rien de nouveau ? Mais que se passait-il au sein des autres royaumes ? Ils vivaient tous en harmonie ? Elle avait eu un peu vents des soucis Outlanders, et la mort de la fameuse « Kuzali » de Prideland, mais … C'est tout. Elle ne savait pas ce qui se passait ailleurs, bien qu'elle ait finalement oublié la plupart des détails dont son aîné lui avait parlé le jour de leur toute première rencontre. Ce moment remontait déjà à loin … Adana se souvenait avec une légère douleur au cœur les nombreuses cachettes de sa Jungle, qu'elle ne reverrait pas de sitôt à cause de son projet de voyage. Était-ce finalement totalement regrettable ? Ses repères lui manqueraient, mais elle se doutait bien qu'elle finirait par en trouver de nouveaux, par ici.

« Dans tous les cas, c'est un plaisir de te sortir de ton train-train quotidien, pauvre Adana enchaînée ... » glissa finalement Vita avec encore plus de malice. « Mais j'espère que tu es prête, ces terres-là sont particulièrement obscures et pleine d'ossements, les hyènes sont de sacrées bestioles. »

Espérait-il l'effrayer ? Elle hésita quelques instants, avant de poser une petite question.

« Les ossements viennent des victimes des hyènes ? Euh … Elles sont si fortes que ça ? » voulut-elle s'assurer d'être au courant. « Qu'est-ce qui les rend aussi … intouchables ? » Elle cherchait ses mots, en vérité. Peut-être que si Vita répondait à chacune de ses questions, elle pourrait avoir un meilleur visuel de la bête auquel ils auraient affaire plus tard. Elle n'en avait pas du tout peur. Du moins, pas tant qu'elle resterait officiellement dans l'ignorance, comme ça. Curieuse, elle attendit une réponse.
« Sont-elles à ce point dangereuses pour les lions ? » renchérit Amon qui, lui, semblait plus inquiet qu'intéressé par le physique de ces animaux. « Je sais que vos intentions sont nobles et que vous voulez simplement nous faire prendre l'air mais, je préfère vous en faire prendre conscience, Monsieur Vita ; je n'autoriserais point que ma maîtresse s'aventure dans des lieux trop dangereux pour son corps en pleine guérison. Elle est blessée, ce n'est pas le moment d'envenimer sa situation. Pourquoi n'allez-vous pas vous aventurer dans des terres bien plus tranquilles que celles-ci ? »





_________________
ADANA
SUJET DE RPs & LIENS.

CréditsKilauea.
Adana se rebelle en SeaGreen.

Amon conseille en GoldenRod.
Imani s'émerveille en Orchid.
Asani se rebelle en LightSlateGray.
Kito panique en #000000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3968-adana-je-ne-reve-que-de-l
avatar
PLAYER05


À mon sujet

Age : 18 Féminin
Nb de Messages : 573
Localisation : En vadrouille.

En savoir +
MessageSujet: Re: Vapeur, Lave & Crocs [Adana & Kuruka]   Jeu 4 Jan - 21:22


Vita arqua un sourcil alors que son regard se posait sur Adana. Que… Oh, mais bien sûr, c’est vrai. Il venait de réaliser qu’Adana n’était jamais sortie de sa jungle alors bien entendu, comment aurait-elle déjà pu voir une hyène ? Le vieux mâle retint un rire, se contentant de rire intérieurement, amusé par tant d’innocence. Le rouge ne pipa cependant aucun mot sur le non-savoir de la Mositu à propos des hyènes, attendant qu’elle en finisse puisqu’elle semblait peiner à trouver ses mots, hésitante et chancelante sur ses propos. Par ailleurs, avant qu’il n’ait l’opportunité de répondre, ce cher Amon ne tarda pas à enchérir ; Lui non plus ne connaissait pas les hyènes.

Vita avait coulé ses prunelles orangées sur lui, l’air presque agacé par ses propos. Il avait bien raison sur ces points, Amon et Vita réalisé qu’il n’y avait pas songé, aux probables dangers d’une rencontre avec plusieurs hyènes. Une ou deux, ce n’était rien, Vita pouvait parfaitement les faire déguerpir mais ces bêtes là étaient fortes en groupe, si un groupe leur tombait dessus, les choses deviendraient délicates. L’enfant du Feu ne se démonta cependant pas, gardant un air tranquille alors qu’il détachait son regard d’Amon.

« Ce ne sont pas des victimes des hyènes. Ces ossements proviennent pour la plupart des éléphants qui viennent mourir ici, on appelle l’un des endroits de leur territoire, le Cimetière des Éléphants. » Débuta Vita pour rassurer tout le monde. Non, les hyènes n’étaient pas des monstres qui s’en prenaient au premier venu jusqu’à lui briser les os et les répandre un peu partout.

« Mais j’avais oublié que vous ne connaissiez rien de ce nouveau monde… Les hyènes ne sont pas vraiment chose courante, dans la Jungle. »

Reprit Vita dans un petit sourire narquois, conservant un léger rictus aux babines tandis qu’il poursuivait tranquillement sa marche. Plus loin, on pouvait sans peine constater que doucement, les paysages changeaient pour s’assombrir. Ces lieux rocheux et dénués de beaucoup de végétations étaient très pauvres, très sombres et très laids, il fallait l’avouer. Les rieuses n’avaient pas hérité des plus belles terres de la Terre des Lions, si on omettait le morceau de terre que les Pridelanders leur avait cédé.

« Les hyènes ne sont pas si dangereuses, disons qu’il faut simplement ne pas les ennuyer. Elles ont un sentiment d’infériorité par rapport aux lions… évitez de le leur rappeler. »

Susurra Vita d’une voix plus basse, se rapprochant d’Adana et d’Amon comme s’il leur confiait là un admirable secret. Mais c’était vrai, les hyénidés partaient pour la plupart vite dans la colère quand elles se retrouvaient face à un lion trop pédant à leur goût. Vita se redressa et posa son regard sur Amon, l’air cette fois bien plus sérieux.

« Tout ira bien, Amon. J’emmène Adana dans un lieu où les hyènes sont rarement présentes. Et puis, en tant qu’exploratrice pour son Clan, elle doit bien voir toutes les parties de la Terre des Lions, tôt ou tard. » Déclara simplement le rouge en levant un peu son menton poilu, le visage redevenu dénué d’émotion particulière. « Suivez-moi bien et restez discrets. »

Ils pénétraient maintenant sur le territoire des rieuses. Les odeurs changeaient, la végétation également et déjà, quelques os brisés étaient visibles. Assuré et rapide, Vita se dirigeait en toute tranquilité vers les montagnes fumantes, connaissant la route sur le bout des pattes.


_________________



Vita & Adana:
 

Vita vous agace en #660000
Kit ©️ Yesta.
Personnage ©️ Prince Voldy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4011-vita-l-histoire-d-une-ame
avatar
PLAYER05


À mon sujet

Age : 15 Féminin
Nb de Messages : 602
Localisation : Prideland.

En savoir +
MessageSujet: Re: Vapeur, Lave & Crocs [Adana & Kuruka]   Dim 7 Jan - 19:50


Vapeur, Lave & Crocs






Contrairement aux deux originaires de la Jungle, le vagabond ne semblait pas du tout craindre les dangers et l'histoire du Cimetière des Elephants. A vrai dire, Adana n'était même pas étonnée de le voir réagir ainsi. Il avait passé toute sa vie sur la Terre des Lions, après tout … au point de connaître sur le bout des griffes la majorité des menaces de ce gigantesque royaume. C'était bien normal, et sûrement était-ce la même chose pour elle vis-à-vis de sa Jungle. Elle avait bien envie de posséder cette même assurance à toutes épreuves, à l'avenir. Il faudra bien que je m'habitue à ce nouveau monde, maintenant que je compte devenir voyageuse, se rappela-t-elle.
L'esprit comme qui dirait serein, Vita corrigea :

« Ce ne sont pas des victimes des hyènes. Ces ossements proviennent pour la plupart des éléphants qui viennent mourir ici, on appelle l'un des endroits de leur territoire, le Cimetière des Éléphants. »

Elle ne comprenait pas cette logique. Pourquoi, à l'approche de leur mort, les éléphants venaient-ils au Cimetière des Elephants pour y mourir et en ayant conscience qu'une bande de hyènes vivait non loin de là ? Ca leur faisait plaisir de se faire manger par d'autres ? Adana haussa un sourcil, étonnée. Il devait y avoir de plus amples explications face à ce phénomène, sinon elle demeurerait éternellement perplexe face à la logique restreinte de ces bêtes-là. De gros animaux à cornes, probablement les plus lourds de toute la Terre des Lions, qui au final ne possédaient pas beaucoup d'intelligence … bien triste constatation.

« Mais j'avais oublié que vous ne connaissiez rien de ce nouveau monde … Les hyènes ne sont pas vraiment chose courante, dans la Jungle. » souligna le guide aux prunelles rouges, dont le sourire un peu moqueur fit inévitablement plisser les yeux de la demoiselle brune. Pour qui se prenait-il ?! Ce n'était pas lui qui avait eu besoin de son aide pour sortir de la Jungle, jadis ? Elle avait bien le droit de ne pas savoir certaines choses !

« E-En effet. Nous avons déjà suffisamment de soucis dans la Jungle avec nos propres voisins pour nous encombrer de hyènes, en plus. » confirma sagement Amon. Il avait l'air un peu gêné par cette constatation, mais préféra se taire une bonne fois pour toutes.

Le petit groupe continuait de progresser sur le chemin, tandis qu'Adana et Amon se jetaient des regards peu confiants pour passer le temps. La fille d'Athar était impatiente d'arriver à destination sans, pour autant, rester insensible à l'inquiétude de son volatile. Amon demeurait un être particulièrement sage, le fait de l'imaginer perdre patte avec la situation actuelle était on ne peut plus préoccupant. Seulement, ni l'un ni l'autre n'exprima à voix haute ses pensées. Plusieurs frissons d'impatience et d'excitation revinrent à la charge et parcoururent le corps fin de la chasseresse à masque. Au fur et à mesure de leurs progressions, l'atmosphère semblait se modifier, autant par l'ambiance qu'elle offrait que par le changement soudain de décor qui influençait ce sentiment d'insécurité planant au-dessus d'eux. Les crânes et les os se multipliaient sur le chemin, ce qui n'avait pas pour mérite de rassurer davantage Amon.

« Les hyènes ne sont pas si dangereuses, disons qu'il faut simplement ne pas les ennuyer. Elles ont un sentiment d'infériorité par rapport aux lions … évitez de le leur rappeler. » murmura Vita, qui en profita pour se rapprocher de la femelle brune et, ainsi, par cette même occasion, de son compagnon à plumes.
« Merveilleux ! Et vous ne semblez pas avoir le tilt que notre simple vue suffirait à les mettre en colère, Monsieur Vita ? Ni vous, ni Adana ne me semblez suffisamment prudents pour éviter un tel conflit. Je ne vous connais pas beaucoup, il est vrai, mais votre aura naturelle m'inquiète. » intervint le messager, au final.

Entre Vita et Amon, Adana ne savait pas vraiment lequel était le plus agaçant. Elle, elle avait envie d'explorer, de s'amuser. Elle préférait encore se faire blesser par une hyène plutôt que de faire des rondes inutiles autour de Prideland. Pourquoi fallait-il que son volatile s'inquiète ? Vita la protégerait s'il le fallait, ou tout du moins le supposait-elle.
En tout cas, ce fut sûrement une bonne chose : l'intéressé semblait prendre la situation très au sérieux. Il considéra Amon.

« Tout ira bien, Amon. J'emmène Adana dans un lieu où les hyènes sont rarement présentes. Et puis, en tant qu'exploratrice pour son Clan, elle doit bien voir toutes les parties de la Terre des Lions, tôt ou tard. » Sur ce … « Suivez-moi bien et restez discrets. »

A cela, Amon ne trouva aucun contre-argument à lui soumettre. Il se tint silencieux, quoiqu'un peu sur ses gardes tout de même. Soulagée, la Mositu suivit aux pas le vieux mâle. Sur le chemin, elle remarqua bien vite que contrairement à elle – qui ne connaissait pas encore suffisamment le Cimetière – il semblait davantage vif et assuré sur ses pattes malgré l'ampleur de la situation. Après avoir passé un petit temps à jouer la touriste derrière son guide, l'exploratrice finit par se mettre à la hauteur de Vita, toute proche de lui bien qu'elle n'y accorde pas d'attention pour l'instant, jetant des coups d’œil un peu partout, à la recherche d'un changement, d'une nouveauté, d'un intérêt nouveau.

« Pourquoi les éléphants perdent-ils leur temps à mourir ici, Vita ? » parvint-elle à demander, après tant de temps « Ce doit être terriblement avantageux, pour les hyènes ; elles ont de la viande sans même devoir la chasser elles-même. Et pas des moindres ! Un bon gros éléphant … juteuuux, ce ne doit pas faire de mal de temps en temps. »

Elle tendait plus à le supposer qu'à le confirmer. Depuis qu'elle avait appris à chasser, elle n'avait jamais eu le « loisir » de goûter à de la viande d'éléphants. Le zèbre et la gazelle suffisaient amplement à ses yeux.

« Mademoiselle Adana … Je sais que la situation n'est pas adaptée à une telle demande mais je tenais à vous demander … Auriez-vous des suppositions quant à la présente position géographique d'Asani sur Prideland ? Je ne l'ai pas revu depuis hier soir. » s'enquit le messager.
« Aucune idée. Moi non plus, je ne le vois plus beaucoup depuis que je suis arrivée sur Prideland.
C'est mauvais signe … Mon jeune frère aurait tantôt fait de se faire tuer par des prédateurs s'il n'était pas un minimum surveillé. »

Adana haussa les épaules, perplexe. Comment pouvait-elle connaître la cachette actuelle d'Asani ?

« Dans ce cas, à notre retour, nous partirons à sa recherche. » décida-t-elle sur un ton involontairement las. Asani lui tapait sérieusement sur le système, mais ce n'était pas cela qui l'empêcherait de profiter du Cimetière des Éléphants, aujourd'hui. Il avait déjà passé plusieurs heures tout seul, sous les regards indiscrets de prédateurs affamés … Pourquoi n'en passerait-il pas quelques-unes de plus ?
Quoiqu'il en soit, le regard doré de la voyageuse s'attarda sur le visage de Vita, à la recherche d'une quelconque réaction ou d'une future réponse au sujet des éléphants. Pour l'instant, il n'y avait rien de dangereux à l'horizon.


ADANA
Mositu
VITA
Voyageur
©️ Halloween sur Never-Utopia

_________________
ADANA
SUJET DE RPs & LIENS.

CréditsKilauea.
Adana se rebelle en SeaGreen.

Amon conseille en GoldenRod.
Imani s'émerveille en Orchid.
Asani se rebelle en LightSlateGray.
Kito panique en #000000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3968-adana-je-ne-reve-que-de-l
avatar
PLAYER05


À mon sujet

Age : 18 Féminin
Nb de Messages : 573
Localisation : En vadrouille.

En savoir +
MessageSujet: Re: Vapeur, Lave & Crocs [Adana & Kuruka]   Sam 17 Fév - 22:02


Vita avançait d’un pas vif et assuré, pourtant il prenait très garde à où ses coussinets se posaient. Marcher dans un os un peu trop pointu serait après tout bien malvenu ! Finir blessé sans avoir rencontré de hyène serait complètement débile et à tout les coups, l’odeur du sang pourrait bien attirer l’une de ces rieuses. Une, puis deux, puis tout le clan. Quelques unes, Vita pouvait largement en faire son affaire mais s’il y en avait trop, ce serait délicat. Ainsi, mieux valait faire attention et le Fils du Feu, même s’il paraissait détendu et nonchalant, observait les alentours avec minutie, humant l’air sans cesse pour bien se rendre compte des odeurs.

« Les éléphants ont des cimetières, ils viendront toujours mourir ici, hyènes ou pas. C’est dans leurs coutumes et puis, d’une certaine manière, cela sert au Cycle de la Vie puisque les hyènes peuvent se repaître. Mais oui, c’est très avantageux pour elle. »

Déclara le mâle qui avait tourné son regard orangé vers la brune, la couvant d’un regard un peu amusé. Aux côtés d’Adana, il se découvrait un véritable don d’instructeur. Un peu comme avec Chayà mais c’était différent, Adana, elle, découvrait un tout autre univers en sortant de cette jungle et Vita s’amusait sans cesse de ses questionnements et de ses surprises. Elle avait beaucoup à apprendre et voir, c’était formidable. Lui, ne se lasserait sûrement pas de répondre à ses questions et, d’un côté, ça flattait plutôt bien son ego, il pouvait montrer à quel point il en savait des choses. Ce n’était pas tous les jours qu’un être acceptait de l’écouter, après tout, qui voudrait de la compagnie d’un hors-la-loi de son genre ?

« Je pourrais bien jeter un oeil dans les alentours de Pridelands pour vous aider, s’il le faut. »

Et s’il tombait sur lui avant eux, pourquoi pas le croquer ? Il était terriblement agaçant ce piaf et le vieux rouge serait bienheureux d’en être débarrassé. Bien entendu, il ne risquait sûrement pas de le faire car, après tout, Adana en avait besoin. Son but n’était aucunement de mettre des bâtons dans ses pattes, Vita l’appréciait bien assez pour ne pas le vouloir. Il pouvait bien faire quelques concessions… Malheureusement.
Vita détourna son attention de la Mositu et de son accompagnateur ailé, observant un peu plus les alentours. Ils allaient être en terrain découvert jusqu’au volcan éteint et donc, plus vulnérables.

« Bien ! Les hyènes traînent rarement par-ici mais on reste prudents, on reste ventre à terre. On y est presque. »

Fit-il en s’abaissant davantage, traînant presque son ventre contre le sol poussiéreux et sombre. Si Adana était avantagée par sa fourrure sombre, lui l’était moins, son rouge était tout de même assez visible dans cet univers. Vita ne s’en formalisa pas davantage, il s’avança rapidement et alors, sous leurs yeux, les premiers premiers cratères étaient visibles à quelques mètres, crachant parfois leur vapeur brûlante.


_________________



Vita & Adana:
 

Vita vous agace en #660000
Kit ©️ Yesta.
Personnage ©️ Prince Voldy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4011-vita-l-histoire-d-une-ame
avatar
PLAYER04


À mon sujet

Age : 18 Masculin
Nb de Messages : 280
Localisation : France

En savoir +
MessageSujet: Re: Vapeur, Lave & Crocs [Adana & Kuruka]   Dim 18 Fév - 21:06

Kuruka avait toujours pour habitude de faire sa petite patrouille personnelle sur l'ensemble du territoire, indépendamment des différents groupes constitués parmi les autres guerriers de la meute pour la surveillance à tour de rôle. La reine d'argent était plutôt satisfaite. Malgré son impulsivité, la jeune Shasta prenait cette tâche très au sérieux. Elle était plutôt extrémiste dans ces propos. Mais au moins, avec elle,peut être que les lions réfléchirais un peu plus avant de venir faire la pagaille au cimetière.

La sœur de Makeo poursuivait sa petite tourné dans un secteur très peu fréquenté par la meute en général. Les rieuses avaient effectivement toujours eu pour habitude de circuler au cimetière, au Don, et même au lac partagé avec les outlanders malgré les tensions. Mais quant à la zone volcanique, celle-ci restait très souvent déserte.

La fille d'Aïna avait un étrange pressentiment. Peut être que beaucoup de lions étaient passés inaperçu en traversant cette zone du territoire, et peut être que cette faiblesse dans la surveillance des frontières expliquait ces prétentions des lions vis-à-vis de la meute. C'est au détour d'un rocher que la vieille rieuse repéra des félins. Un lion et une lionne accompagné d'un oiseau. Qu'est-ce qu'ils faisaient là ? De l'exploration ? Un voyage ?

Intriguée, la vieille femelle commença à les suivre en conservant une distance respectable. Ils n'étaient que deux et par conséquent, ils ne représentaient aucun danger. Après quelques minutes de marches silencieuses, désireuse d'en savoir plus sans perdre de plus de temps, celle-ci se leva puis les rattrapa en disant :

-Bonjour chers félins ! Je peux savoir ce que vous faites ici ?

Kuruka n'était pas du genre à renvoyer les gens comme ça. Comme elle le disait très souvent à la géante, il fallait simplement se contenter de questions, tout en les escortant jusqu'aux frontières.

_________________
Pourra rp que les weekends !

Character design ©️ Prince Voldy (avatar et signature) ©️ Yetsa Background ©️ Disney
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3736-kuruka-femelle-dominante-
avatar
PLAYER05


À mon sujet

Age : 15 Féminin
Nb de Messages : 602
Localisation : Prideland.

En savoir +
MessageSujet: Re: Vapeur, Lave & Crocs [Adana & Kuruka]   Dim 18 Fév - 22:31


Vapeur, Lave & Crocs






La réponse ne tarda guère à arriver. Les deux prédateurs, accentués par la présence du noble aérien de la Jungle, progressaient de pas en pas, de mots en mots, en direction du cœur de la Terre des Hyènes. Adana continuait d'écouter Vita, malgré la méfiance qui luisait dans ses prunelles d'ors à chaque bruit, à chaque mouvement suspect qui retenait l'attention dans le paysage. Paradoxalement, une sensation de bien-être chatouillait le ventre de la femelle ; à en croire que malgré le danger, elle s'y plaisait. Qu'elle se plaisait dans l'exploration, le sentiment d'interdit. Ils avaient la possibilité de mourir s'ils ne faisaient pas suffisamment attention, pour autant, la demoiselle brune avait étrangement confiance en Vita. Il savait ce qu'il faisait, et s'il se montrait aussi confiant, alors il fallait qu'elle le soit également. Ils ne leur arriveraient rien de grave aujourd'hui.

« Les éléphants ont des cimetières, ils viendront toujours mourir ici, hyènes ou pas. C'est dans leurs coutumes et puis, d'une certaine manière, cela sert au Cycle de la Vie puisque les hyènes peuvent se repaître. Mais oui, c'est très avantageux pour elle. » l'informa l'intéressé en déposant un regard quelque peu amusé sur sa compagne de route.

Adana avait bien envie de tirer une moue boudeuse. Ces éléphants étaient vraiment bêtes ! Coutumes ou pas … Ils fonçaient droit dans la gueule du loup. Un peu comme les Mositus, si j'ose le dire, remarqua-t-elle pensivement. Elle avait donc raison de vouloir quitter son Clan pour vivre toute seule.
Au moins, elle n'aurait pas à se battre avec elle-même pour décider de son destin. Si elle jugeait une coutume stupide, alors elle ne l'honorerait pas. Malgré le peu d'affection qu'elle pouvait encore éprouver envers ses parents.

« Je pourrais bien jeter un œil dans les alentours de Prideland pour aider, s'il le faut. »

Oubliant bien vite les éléphants et les Mositus, la fille d'Athar jeta un regard surpris à Vita : il ne la regardait pas, il ne pouvait donc pas le voir, mais sa réponse la surprenait, d'une certaine manière. Pourquoi diable les aiderait-il à chercher un être qu'il déteste ? Enfin, il ne lui avait jamais avoué clairement sa haine envers Asani, mais la femelle à masque se doutait bien qu'il ne devait pas y avoir que de l'amour entre eux. Asani le détestait, ça elle était au courant, parce qu'aux moindres remarques portant sur Vita, le volatile ne manquait jamais une occasion de l'humilier ou de se moquer de lui. De vrais gamins. Cela dit … En cet instant, Adana le trouvait plutôt sympathique, et mature. Elle lui murmura :

« Merci. On réclamera tes talents de traqueur quand nous serons désespérés. »

Sur un ton mi-sérieux, mi-malicieuse. Habituellement, elle ne remerciait jamais les autres – à moins qu'ils le méritent – mais cette fois-ci, elle ne s'y sentait pas obligée. Vita avait l'air plutôt franc, reconnaissance ou non, il aiderait. Et c'est ce qui faisait qu'Adana ne se sentait pas obligée de jouer l'impolie de service avec lui. Après quoi, le vagabond aux prunelles de braises continua de leur donner des indications :

« Bien ! Les hyènes traînent rarement par-ici mais on reste prudents, on reste ventre à terre. On y est presque. »

Amon déglutit difficilement. La lionne à mèche s'accroupit, à la hauteur de son aîné, imitant ses gestuelles, s'amusant presque de cette sortie qui tournait plus à la mission d'espionnage qu'autre chose. Que diraient les hyènes en les voyant ainsi faire ? N'attiseraient-ils pas davantage leur attention en se conduisant « bizarrement » ? Pour le moment, il n'y avait personne à l'horizon.

Cependant, une voix lointaine retentit. Orientant ses oreilles vers l'arrière afin d'entendre ce qu'on lui disait, Adana tourna la tête et aperçut … une drôle de bête blanche tachetée, en train de les rattraper.
Surprise, la Mositu donna un coup de coude à Vita, pour qu'il daigne s'intéresser à leurs arrières. Adana plaqua ses oreilles contre son crâne, poussant un grognement léger.

« Bonjour chers félins ! Je peux savoir ce que vous faites ici ? » lança le nouvel individu à leur attention.

Une voix féminine. Une femelle. Plus cette femelle bizarre approchait, plus Adana distinguait les nuances de gris sur son pelage, un gris foncé se mêlant à du gris perle, se mêlant harmonieusement à de petites taches plus claires partout sur le pelage, à en croire que cette demoiselle était atteinte d'une maladie incurable. Elle portait une sorte de mini-crinière blanche partant du haut du crâne jusqu'aux épaules. L'odeur ne rappelait rien à Adana, ce devait sûrement être une … hyène ? Bien curieuse, la hyène. Pourquoi ne les avait-elle pas attaqués immédiatement ?

« Et si je te dis que ça ne te regarde nullement, tu vas faire quoi ? » décocha la féline brune, sur un ton mauvais, méfiant, agressif. Elle pivota de sorte à faire face à la hyène tachetée, bien qu'en restant campée sur ses positions, elle conservât une petite distance raisonnable avec son interlocutrice. Peut-être qu'à deux, ils pourraient la faire taire … après tout, d'après les dires du lion rouge, les hyènes passaient « rarement » par ici.



ADANA
Mositu
VITA
Voyageur
©️ Halloween sur Never-Utopia

_________________
ADANA
SUJET DE RPs & LIENS.

CréditsKilauea.
Adana se rebelle en SeaGreen.

Amon conseille en GoldenRod.
Imani s'émerveille en Orchid.
Asani se rebelle en LightSlateGray.
Kito panique en #000000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3968-adana-je-ne-reve-que-de-l
avatar
PLAYER05


À mon sujet

Age : 18 Féminin
Nb de Messages : 573
Localisation : En vadrouille.

En savoir +
MessageSujet: Re: Vapeur, Lave & Crocs [Adana & Kuruka]   Jeu 22 Fév - 19:41


Vita fit pivoter ses oreilles ourlées de brun vers l’arrière et tourna définitivement la tête quand Adana lui envoya un coup de coude. Le rouge s’arrêta dans son évolution et fronça ses sourcils, observant la bête blanche qui arrivait à leur hauteur : une hyène. Pas n’importe laquelle, il n’y avait pas un grand nombre de hyènes blanches et si sa mémoire était bonne, Vita avait sous ses yeux la dirigeante des hyènes. Son nom…. Kuraka ? Kunuka ? Il fut songeur quelques secondes tandis qu’il redressait doucement son corps élancé, redressant ses oreilles. Vita ne pu retenir son rire devant l’agressivité et le répondant d’Adana, assit, il calma doucement son rire léger, secouant un peu sa tête. Décidément, même devant l’inconnu, la belle Mositu restait une lionne des plus farouches. C’était charmant.

« Adana, voici, si je ne me trompe pas… Kunuka, dirigeante des hyènes. C’est bien cela ? »

Demanda t-il en posant son regard sur la femelle. Elle était assez grosse mais seule, elle ne pourrait jamais tenir tête face à deux lions, Vita pouvait déjà en faire son affaire sans trop de soucis. Après tout, il avait déjà été face à des hyènes, en particulier l’une d’elles : une femelle bien agressive aux mâchoires particulièrement dangereuses. Son nom échappait malheureusement au mâle rouge, tant pis, ce n’était pas bien important. Le vagabond restait méfiant, ainsi, il ne tarda pas à scruter les alentours dans l’espoir de dénicher la présence d’autres hyènes. Hm, visiblement, rien d’autre à signaler.

« Je suis Vita, simple vagabond et voici Adana, une lionne Mositu en voyage. Je lui faisais simplement découvrir un peu de variétés, il n’y a guère de volcans ou de cratères de ce genre, dans la Jungle. »

Vita restait bien courtois et poli, le ton léger et un petit sourire aux babines, petit sourire qui pouvait éventuellement paraître trop poli. A la limite de la moquerie. De toute manière avec le fils de Samba, on était jamais bien sûrs de ce qui se tramait dans son esprit. Assit, l’air tranquille, il faisait cependant en sorte de ne pas sembler agressif. Il préférait pour le moment tenter de gagner la possibilité de montrer à Adana ce qu’ils étaient initialement venus voir.. Avec un peu de chance, la hyène blanche serait compréhensive ? En dépit de l’agression d’Adana, bien sûr.


_________________



Vita & Adana:
 

Vita vous agace en #660000
Kit ©️ Yesta.
Personnage ©️ Prince Voldy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4011-vita-l-histoire-d-une-ame
avatar
PLAYER04


À mon sujet

Age : 18 Masculin
Nb de Messages : 280
Localisation : France

En savoir +
MessageSujet: Re: Vapeur, Lave & Crocs [Adana & Kuruka]   Sam 24 Fév - 2:19

La jeune lionne brune était agressive. Elle avait explicitement provoquée la dominante. Le lion rouge qui l'accompagnait se retourna puis, observa la reine d'argent pendant quelques instants, avant de faire les présentations. Il s'était certes tromper sur le nom, mais au moins, il ne s'était pas tromper sur la place occupée par Kuruka au sein de la meute.

Le félins rouge se présenta sous le nom de Vita. La jeune femelle brune se nommait Adana. Le vieux rouge justifia sa présence ici comme étant une visite pour la jeune mositu. Il était évident que dans la jungle, il était impossible de voir des volcans et des cratères à l'image de ceux qui se trouvaient sur le territoire des hyènes. La dominante s'adressa au félin rouge avec un air amusé :

-Ah dommage, vous y étiez presque mon cher Vita. Mon nom est Kuruka. Je suis effectivement à la tête de la meute qui vit ici, au moins, vous ne vous êtes pas tromper à ce niveau là.

La fille d'Aïna commença à agiter les oreilles dans le but d'estimer la distance qu'il y avait entre elle et les hyènes les plus proches. Heureusement, elles n'étaient pas bien loin. Un simple cri d'alerte serai amplement suffisant pour faire venir les membres de la meutes, moins tendre vis-à-vis des lions.

La grande femelle commença à tourner autour de ces fameux "voyageurs" en s'adressant à eux avec un léger sourire :

-Cela dit...Je pense que voyager en rampant n'est pas quelque chose de très confortable n'est-ce pas ?

Il était clair que les deux lions essayaient de traverser le territoire sans se faire repèrer. La reine d'argent réfléchissait aux paroles du rouge. Peut être que leurs présences en ces lieux n'avait absolument aucun rapport avec un quelconque désir de voyage ou de découverte...

_________________
Pourra rp que les weekends !

Character design ©️ Prince Voldy (avatar et signature) ©️ Yetsa Background ©️ Disney
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3736-kuruka-femelle-dominante-
avatar
PLAYER05


À mon sujet

Age : 15 Féminin
Nb de Messages : 602
Localisation : Prideland.

En savoir +
MessageSujet: Re: Vapeur, Lave & Crocs [Adana & Kuruka]   Mar 27 Fév - 17:42


Vapeur, Lave & Crocs






En la voyant ainsi faire face aux inconnus, Vita libéra un petit rire qui ne tarda guère à attiser la surprise de la lionne. Elle se demandait bien pourquoi il riait – s'amusait-il de la défensive permanente de la brune ou bien … ? - et si ce rire avait une résonance plutôt positive ou négative vis-à-vis de ce qui allait s'ensuivre. Tout en dévisageant la dame au pelage tacheté, Adana écouta les propos de son compagnon de route, silencieuse et à la fois agacée.

« Adana, voici, si je ne me trompe pas … Kunuka, dirigeante des hyènes. C'est bien cela ? Je suis Vita, simple vagabond et voici Adana, une lionne Mositu en voyage. Je lui faisais simplement découvrir un peu de variétés, il n'y a guère de volcans ou de cratères de ce genre, dans la Jungle. » déclara-t-il.

L'agressivité d'Adana fut soufflée d'un coup lorsqu'elle comprit enfin ce qui se passait. Elle venait d'insulter la … dirigeante des hyènes ? Génial. Elle savait plutôt bien passer inaperçue, la sauvage ! Son compère l'étonna de par sa courtoisie, sa docilité face à l'ennemi. Réagissait-il naturellement ? Ou cherchait-il à tirer profit d'une quelconque biaiserie ? Dans le doute, et « désireuse » de voir comment il comptait se débrouiller pour les sortir de là – sachant qu'Adana ne s'excusait jamais, même si elle était en tort -, elle se contenta de réprimer un grognement agacé et s'assit à la hauteur du mâle, non loin de lui afin de veiller à la possible embuscade. Adana n'était pas idiote mais sa franchise avait le don de … d'aggraver les choses. Autant laisser la parole à Vita, lui n'avait aucune difficulté à mentir.

Devant les propos du mâle rouge, la hyène afficha un air amusé sur son faciès. Comme si Adana ne l'avait jamais provoqué et que seuls les bons mots du vagabond comptaient aux yeux de cette étrangère. Elle avait tout l'air d'être gentille et ça ne plaisait pas à la lionne à masque. Il y avait forcément quelque chose qui clochait ! Cela dit, elle continua d'écouter ce qui se disait. C'était bien la seule chose qu'elle puisse faire pour le moment, étant donné qu'elle ne connaissait pas suffisamment la dominante des hyènes.

« Ah dommage, vous y êtiez presque mon cher Vita. Mon nom est Kuruka. Je suis effectivement à la tête de la meute qui vit ici, au moins, vous ne vous êtes pas tromper à ce niveau-là. »

La présumée « Kuruka » agita les oreilles. C'était une réaction plutôt étrange, Adana ne comprenait pas ce qu'elle essayait de faire. Après quoi, Kuruka se mit à tourner autour du duo, un léger sourire aux babines, tandis que la demoiselle sombre la fusillait du regard. Elle n'aimait pas son comportement, à vrai dire.

« Cela dit … Je pense que voyager en rampant n'est pas quelque chose de très confortable n'est-ce pas ? » s'enquit la femelle claire.

Comment veux-tu faire autrement avec des hyènes dans ton genre, aux alentours ? Songea Adana. Elle promit à sa conscience de se tenir tranquille pour le moment et ce fut chose faite : au lieu de répondre aux propos de la hyène, Adana demeurait silencieuse, se contentant de la regarder avec suspicion. Elle s'attendait honnêtement à ce que Vita les sorte de là, bien que dépendre de quelqu'un n'avait rien de plaisant et la frustrait même. Cependant … à part pour insulter Kuruka, la féline de la Jungle ne se voyait pas ouvrir la bouche pour dire autre chose.
Autant voir la suite des choses.



ADANA
Mositu
VITA
Voyageur
©️ Halloween sur Never-Utopia

_________________
ADANA
SUJET DE RPs & LIENS.

CréditsKilauea.
Adana se rebelle en SeaGreen.

Amon conseille en GoldenRod.
Imani s'émerveille en Orchid.
Asani se rebelle en LightSlateGray.
Kito panique en #000000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3968-adana-je-ne-reve-que-de-l
avatar
PLAYER05


À mon sujet

Age : 18 Féminin
Nb de Messages : 573
Localisation : En vadrouille.

En savoir +
MessageSujet: Re: Vapeur, Lave & Crocs [Adana & Kuruka]   Dim 25 Mar - 0:05


Kuruka donc, Vita le nota dans son esprit, c'était à retenir à l'avenir, ne sait-on jamais ! Et elle était belle et bien la dominante des lieux... Vita souriait toujours d'un petit air affable, observant calmement la hyène. Il ne souhaitait aucunement entamer les hostilités, il n'était pas là pour mettre Adana dans le pétrin. Par contre... Il n'aimait aucunement cette manière de tourner autour d'eux, il fronça légèrement ses sourcils, méfiant, la suivant du regard sans ciller.

- En effet, c'est bien gentil de votre part de vous inquiéter de notre mode de voyage...

Déclara Vita dans un rictus amusé, toisant la hyène blanche d'un petit air taquin. Il n'avait pas lancé cela sur un ton mauvais, c'était de la rigolade pour tenter éventuellement de détendre légèrement l’atmosphère. Il était bien conscient qu'Adana se remettait encore de ses blessures et ils étaient en plein milieu du territoire des hyènes, une fuite serait fatigante. Il se souvenait que la dernière fois qu'il avait été poursuivit, cela avait été en compagnie d'une lionne terriblement ennuyeuse qu'il avait abandonné aux hyènes. Sauf que la jolie Mositu, il ne comptait pas le moins du monde l'abandonner aux rieuses.

- Enfin, vous vous doutez bien que si nous avons ainsi voyagé, c'était justement pour échapper aux hyènes. Nous n'avons aucune mauvaise intention... Vous n'avez qu'à nous accompagner ? Montrons simplement vos cratères et jets de vapeur à mon amie ci-présente puis, nous repartirons sans faire d'histoires. N'est-ce pas une bonne idée ?

Tenta le vagabond rouge en observant toujours Kuruka. Elle ne semblait pas particulièrement hostile mais... Mieux valait rester sur ses gardes. D'ailleurs, il avait remarqué le silence d'Adana et Amon, c'était mieux ainsi, il gérerait un peu mieux la situation sans une intervention venimeuse d'Adana ! Pas qu'il n'aimait pas ça, au contraire mais là, ce n'était guère le moment. Il échangea d'ailleurs un petit regard avec la brune, l'air de vouloir lui dire que tout se passerait bien. Oh, ce n'était pas tant pour la rassurer mais... Enfin, peut-être n'avait-elle même pas conscience du danger d'une meute de hyènes enragées pouvait représenter, en fait. Vita connaissait bien les mâchoires destructrices de ces hyénidés, c'était à la fois impressionnant et terrifiant.


_________________



Vita & Adana:
 

Vita vous agace en #660000
Kit ©️ Yesta.
Personnage ©️ Prince Voldy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4011-vita-l-histoire-d-une-ame
avatar
PLAYER04


À mon sujet

Age : 18 Masculin
Nb de Messages : 280
Localisation : France

En savoir +
MessageSujet: Re: Vapeur, Lave & Crocs [Adana & Kuruka]   Dim 25 Mar - 0:56

La reine d'argent écouta la réponse du félin rouge avec intérêt. Visiblement, celui-ci était sincère dans tout ce qu'il avançait. Il avoua qu'il avait simplement chercher à se montrer prudent en traversant le territoire. Il était hors de question de s'attirer les ennuis bêtement avec toute une meute sur le dos. Contrairement à ce que la sœur de Makeo pensait au départ, le lion rouge s'était montré très coopératif.

En effet, celui-ci lui proposa de le guider lui et sa jeune compagne de voyage brune vers les cratères, avant de définitivement repartir.

Cette proposition du voyageur était très intéressante. Il avait fait preuve de bonne foi vis-à-vis de la chef de meute. Il s'était montré honnête, et avait préférer coopéré plutôt que de forcer le passage comme beaucoup de ses congénères le faisait.

La fille d'Aïna s'arrêta puis, observa les deux félins pendant quelques instants, avant de finalement répondre avec un léger sourire.

-Vous semblez honnête. J'accepte votre proposition. Ne perdons pas plus de temps ici, en route !

La femelle dominante ouvrit la marche. Tout en progressant vers les cratères, un petit détail vint à l'esprit de la rieuse. Celle-ci se souvint d'un rapport effectué par un des guerriers de la meute quelques années auparavant. Celui-ci lui avait fait part de la présence de deux intrus sur le territoire. Il y avait un lion rouge et une lionne brune. Mais contrairement à ce que la fille d'Aïna avait vue avec Vita, les deux inconnues s'étaient montrés particulièrement agressifs.

Il s'agissait là d'une véritable coïncidence. La rieuse ne pu s'empêcher de reprendre la parole en disant :

-En général, les lions que nous rencontrons ici sont des voyageurs originaires de terres lointaines et par conséquent, il ne sont pas aussi prudents que vous en passant par ici. Il y'a plusieurs années, la meute à chassée deux intrus. Il s'agissait d'un lion rouge et d'une lionne brune justement...

La chef de meute voulait en avoir le cœur net. Il était primordial pour elle de savoir si le duo d'intrus mentionné dans le passé, était similaire à celui-ci qu'elle avait rencontrée aujourd'hui même...


_________________
Pourra rp que les weekends !

Character design ©️ Prince Voldy (avatar et signature) ©️ Yetsa Background ©️ Disney
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3736-kuruka-femelle-dominante-
avatar
PLAYER05


À mon sujet

Age : 15 Féminin
Nb de Messages : 602
Localisation : Prideland.

En savoir +
MessageSujet: Re: Vapeur, Lave & Crocs [Adana & Kuruka]   Dim 25 Mar - 15:40


Vapeur, Lave & Crocs






« En effet, c'est bien gentil de votre part de vous inquiéter de notre mode de voyage ... » constata le mâle aux prunelles de braise, amusé.

Vita étonnait fortement Adana mais elle réprima du mieux qu'elle le pouvait cette mine surprise qui lui picotait le visage. Son compagnon de route avait un vrai don pour le mensonge. Ça en devenait presque effrayant ! Il avait agi de cette même façon avec elle, le jour de leur rencontre, et il répétait le scénario avec cette fois-ci une allure adorable et complètement ouverte avec la hyène au pelage clair. La brunette préféra garder le silence … c'était mieux ça que rien. Tant mieux s'il parvenait à les faire sortir du pétrin en agissant de la sorte.

« Enfin, vous vous doutez bien que si nous avons ainsi voyagé, c'était justement pour échapper aux hyènes. Nous n'avons aucune mauvaise intention … Vous n'avez qu'à nous accompagner ? Montrons simplement vos cratères et jets de vapeur à mon amie ci-présente puis, nous repartirons sans faire d'histoires. N'est-ce pas une bonne idée ? »

Accompagnés de cette … Kuruka ? Elle allait complètement pourrir leur sortie ! Cette fois-ci, Adana réprima un grognement agacé. Sa franchise lui manquait, elle avait envie de gifler cette hyène et lui passer l'envie de taper la causette avec les lions. Cette histoire l'agaçait, elle aimait tellement dire ce qu'elle pensait au fond d'elle ! Cependant, Vita la regarda d'une façon assez explicite : il semblait lui dire de se calmer, ou un truc du genre. La Mositu détendit ses muscles. Amon hocha doucement la tête, approuvant la gestuelle de sa maîtresse. Bien … Si monsieur le rouge savait ce qu'il faisait, alors elle voulait bien lui faire confiance et se taire exceptionnellement. Ce serait douloureux, très douloureux, mais il fallait parfois savoir se sacrifier … Kuruka les dévisagea quelques instants, avant de sourire légèrement.

« Vous semblez honnête. J'accepte votre proposition. Ne perdons pas plus de temps ici, en route ! »

Sur ce, la dominante des hyènes s'engagea la première sur le chemin. Adana poussa un petit soupir exaspéré, suffisamment discret pour que son nouveau guide ne l'entende pas. Son messager, quant à lui, paraissait serein et satisfait : cette hyène-là lui semblait bien sympathique. Adana n'en avait cure de cette sympathie inutile. Elle en avait assez de se faire dicter. Le jeu fut assez dur à jouer, mais elle parvint à garder une mine peu hostile vis-à-vis de Kuruka.

« En général, les lions que nous rencontrons ici sont des voyageurs originaires de terres lointaines et par conséquent, ils ne sont pas aussi prudents que vous en passant par ici. Il y a plusieurs années, la meute a chassée deux intrus. Il s'agissait d'un lion rouge et d'une lionne brune justement ... » reprit la hyène tachetée, en pleine progression sur le chemin.

Les deux lions la suivaient. Adana, dans un premier temps désintéressée de la chose, fut étrangement surprise de savoir qu'un lion rouge et une lionne brune s'étaient aventurés ici par le passé. Cette lionne brune, ça ne pouvait pas être Adana. C'était la première fois qu'elle venait ici … en revanche, ce lion rouge … non … Etait-ce possible ?

Elle jeta un regard intrigué à Vita. S'agissait-il de lui, ou d'un « autre » lion rouge ? Elle ne pouvait pas le savoir, et espérait sincèrement qu'il ne s'agisse pas de lui. Soit le hasard faisait bien les choses, soit cette Kuruka mentait et essayait de leur tendre un piège. Dans tous les cas, Adana ne pouvait pas agir en connaissance de cause, elle était bien trop ignorante de la Terre des Lions pour savoir ce qu'il fallait dire et ne pas dire à une telle hyène.


ADANA
Mositu
VITA
Voyageur
©️ Halloween sur Never-Utopia

_________________
ADANA
SUJET DE RPs & LIENS.

CréditsKilauea.
Adana se rebelle en SeaGreen.

Amon conseille en GoldenRod.
Imani s'émerveille en Orchid.
Asani se rebelle en LightSlateGray.
Kito panique en #000000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3968-adana-je-ne-reve-que-de-l
avatar
PLAYER05


À mon sujet

Age : 18 Féminin
Nb de Messages : 573
Localisation : En vadrouille.

En savoir +
MessageSujet: Re: Vapeur, Lave & Crocs [Adana & Kuruka]   Dim 25 Mar - 17:10


Elle acceptait ? Très bien ! Pourtant, Vita tiqua en sentant toute la tension qui émanait de sa collègue de voyage. Eh, elle n'allait pas faire rater ses compromis, tout de même ? Il l'observa du coin de l’œil mais heureusement, la lionne se détendit assez rapidement pour le plus grand soulagement de Vita. Ils pourraient se défaire de l'emprise de cette hyène plus tard de toute manière mais pour le moment, ce n'était pas prudent. Il retint un rire en entendant la femelle de la jungle soupirer d'un air exaspéré. Sans piper mot, il se mit en marche et emboîta le pas de la hyène blanche.

Relevant un peu son menton poilu, le mâle rouge écouta les paroles de la hyène. Vita haussa un sourcil... Oups, elle se souvenait d'une telle histoire ? Cela datait d'un bon moment mais visiblement, la cheffe de meute avait une bonne mémoire ! Vita était hésitant, qu'il se soit ainsi introduit au sein de ce territoire et guider aussi aisément Adana, ça signifiait qu'il connaissait un peu les lieux. Et puis un mensonge passait mieux quand on y ajoutait un peu de vérité, n'est-ce pas ? Il comptait simplement ne pas se donner un mauvais rôle et réduire son implication dans cette sordide aventure. Il glissa un instant ses prunelles orangées dans celles intriguées d'Adana.

Inspirant un petit coup, Vita posa son regard sur Kuruka et après avoir songé très rapidement à la manière dont il allait tourner les choses, il s'exprima d'une voix toujours posée et distinguée. Il avait toujours remarqué que ça permettait de mieux faire passer les informations.

- En réalité ce lion rouge était bien moi. J'étais venu à la rencontre de la meute pour avoir des informations sur les exilés Outlanders mais... Il y avait cette lionne, une imbécile. Elle a été agressive envers vos membres et ils ont cru à une nouvelle attaque de lions. J'ai été obligé de me défendre au mieux alors que je n'avais rien à voir avec cette agression. Fit-il d'un petit air peiné. Finalement j'ai réussit à faire comprendre aux hyènes que je n'étais pas agressif et elles m'ont laissé partir... Pour ce qui est de la lionne, je ne sais pas ce qu'elle est devenue.

Conclu t-il en haussant un peu ses épaules. Il ne se souvenait plus de son nom, ni de son appartenance et plus très bien de sa fourrure. C'était un souvenir lointain auquel il n'avait pas prit plus attention que cela. Dans tous les cas, Vita était plutôt satisfait de sa manière d'amener les explications, ainsi, il n'avait guère l'air fautif, bien au contraire ! Puis, vêtu de son plus beau masque, le vagabond rouge souriait toujours aussi affablement à Kuruka.

_________________



Vita & Adana:
 

Vita vous agace en #660000
Kit ©️ Yesta.
Personnage ©️ Prince Voldy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4011-vita-l-histoire-d-une-ame
avatar
PLAYER04


À mon sujet

Age : 18 Masculin
Nb de Messages : 280
Localisation : France

En savoir +
MessageSujet: Re: Vapeur, Lave & Crocs [Adana & Kuruka]   Lun 26 Mar - 22:17

A la grande surprise de la sœur de Makeo, le lion rouge mentionné par le patrouilleur quelques années auparavant était bel et bien ce Vita. Mais visiblement, la jeune Adana n'était pas au courant de cette histoire. Une telle réaction laissait penser que la lionne chassée par la meute était bien différente de sa congénère de la jungle.

Le vieux lion rouge s'expliqua avec un air peiné, comme si il regrettait tout ce qui s'était passé au cimetière. Celui-ci avoua qu'il avait traversé le territoire des hyènes dans le but d'obtenir des informations sur les outlanders exilés. Malheureusement, celui-ci se fit attaqué par cette fameuse lionne inconnue, et cet affrontement eu pour effet d'alerter la quasi-totalité de la meute.

Le vieux voyageur termina en disant qu'il avait finalement réussi a maitriser son adversaire, et à s'expliquer avec les guerriers de la meute.

La femelle dominante s'immobilisa, puis se retourna en plongeant son regard dans celui du félin. Après quelques secondes de silence dédiées à cette échange de regard, la fille d'Aïna commença à rire. Le pauvre...Il s'était fait attaqué par une lionne, et comme si tout ça ne suffisait pas, la meute était entrée dans la danse elle aussi.

La femelle blanche se calma, puis, repris la parole en disant :

-Excusez-moi...Vous n'avez pas eu de chance franchement. Le simple fait de voir un félin passer par ici est très mal vu par mes congénères...Alors si les félins en question se battent entre eux, mes guerriers sont incontrôlables. Vous savez, depuis l'invasion de ces exilés outlanders...Nous somme plus prudents.

Toutes les règles de sécurité relatives à la traversée du territoire étaient les même pour tout le monde, outlanders, freelanders, voyageurs, mêmes les pridelanders étaient concernés.

_________________
Pourra rp que les weekends !

Character design ©️ Prince Voldy (avatar et signature) ©️ Yetsa Background ©️ Disney
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3736-kuruka-femelle-dominante-
avatar
PLAYER05


À mon sujet

Age : 15 Féminin
Nb de Messages : 602
Localisation : Prideland.

En savoir +
MessageSujet: Re: Vapeur, Lave & Crocs [Adana & Kuruka]   Mar 17 Avr - 18:47


Vapeur, Lave & Crocs






Malgré son impuissance, Adana daigna jeter un regard à Vita qui le lui rendit, avant d'inspirer un coup, comme s'il s'apprêtait à raconter là le récit le plus important et le plus mémorable de la terre. A vrai dire, la brune n'était pas pressée de l'entendre tant elle redoutait ce qu'elle y apprendrait. Qui c'était, cette lionne ? Vita n'avait pas l'air d'être inconnu à cette histoire. Il n'aurait pas réagi de la sorte autrement … n'est-ce pas ? D'interrogations en interrogations, la Mositu soupira un peu, grignotée par sa propre curiosité. Elle attendit que son compagnon de route daigne enfin prendre la parole pour apaiser son esprit intrigué.

« En réalité ce lion rouge était bien moi. J'étais venu à la rencontre de la meute pour avoir des informations sur les exilés Outlanders mais … Il y avait cette lionne, une imbécile. Elle a été agressive envers vos membres et ils ont cru à une nouvelle attaque de lions. J'ai été obligé de me défendre au mieux alors que je n'avais rien à voir avec cette agression. Finalement j'ai réussit à faire comprendre aux hyènes que je n'étais pas agressif et elles m'ont laissé partir … Pour ce qui est de la lionne, je ne sais pas ce qu'elle est devenue. » avoua-t-il, l'expression peinée.

Surprise mais soulagée, Adana n'eut pas la force de commenter le récit du mâle. Cette lionne n'avait été que de passage dans sa vie et ne causerait pas de soucis pour leurs voyages à l'avenir. Elle-même se demandait ce qui était arrivé à cette lionne brune … peut-être avait-elle perdu la vie au cours de la lutte ? Peut-être avait-elle des origines Mositus sans que nul ne le sache ? Chaque lion au pelage sombre rappelait à l'émissaire son appartenance et celle de ses congénères de race.
Peut-être qu'au final, ce n'était qu'un énième mensonge de Vita ? Elle y songeait. Il jouait vraiment très bien la comédie. A son tour, elle peinait de plus en plus à distinguer le faux du vrai. Enfin, tout ce qui comptait, pour le moment, c'était leur survie. Il l'éclaircirait à leur retour sur Prideland.

Souriant affablement à la hyène et haussant les épaules, l'intéressé se contenta de sa déposition pour la convaincre. Elle se retourna et, durant quelques secondes, le dévisagea en silence. Adana crut que Kuruka n'allait pas le croire et renverser la situation. Cependant, au lieu de se méfier, elle se mit à rire. Elle était décidément une hyène bien gentille. Bien qu'un peu surprise par la réaction de cette femelle tachetée, la Mositu demeura silencieuse, consciente que c'était une chance pour elle et son partenaire de pouvoir s'en sortir sans égratignure. Peut-être même pourrait-elle adresser la parole à Kuruka, en tenant compte de sa nature compréhensive ? Après tout, elle ne paraissait pas agressive et ne serait peut-être pas d'humeur à prendre mal les suggestions de la féline. Du moins … Elle l'espérait.

« Excusez-moi … Vous n'avez pas eu de chance franchement. Le simple fait de voir un félin passer par ici est très mal vu par mes congénères … Alors si les félins en question se battent entre eux, mes guerriers sont incontrôlables. Vous savez, depuis l'invasion de ces exilés Outlanders … Nous sommes plus prudents. » compatit la meneuse de la meute.

Adana comprenait bien pourquoi les lions s'attaquaient aux hyènes. Attaquer des hyènes naïves pour en tirer quelques bénéfices était plutôt facile, compte tenu du caractère de Kuruka, et la lionne ne voulait même pas s'imaginer le rapport de forces entre une hyène et un lion. Un lion contre plusieurs hyènes, ça s'annonçait mal, mais une horde de lions contre une horde de hyènes … eh bien, l'affrontement devenait alors quelque peu déséquilibré. Pour les hyènes.
Cependant, pourquoi avaient-ils cherché à envahir les hyènes ? Pour un territoire aussi sinistre et délabré ?

« Pourquoi vous ont-ils attaqués ? » s'enquit-elle, haussant légèrement un sourcil.

Et la meute, comment avait-elle pu gagner la bataille ? Elle ne possédait que trop peu de détails pour s'imaginer la scène et en tirer des conclusions décentes. Jetant des regards tour à tour à Vita et Kuruka, Adana ressentait une certaine curiosité. Elle voulait en savoir plus.



ADANA
Mositu
VITA
Voyageur
©️ Halloween sur Never-Utopia

_________________
ADANA
SUJET DE RPs & LIENS.

CréditsKilauea.
Adana se rebelle en SeaGreen.

Amon conseille en GoldenRod.
Imani s'émerveille en Orchid.
Asani se rebelle en LightSlateGray.
Kito panique en #000000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3968-adana-je-ne-reve-que-de-l

Contenu sponsorisé


À mon sujet

En savoir +
MessageSujet: Re: Vapeur, Lave & Crocs [Adana & Kuruka]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Vapeur, Lave & Crocs [Adana & Kuruka]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Se pou nou lave men nou souvan pou evite tout kalite maladi.
» Le sang se lave avec des larmes et non avec du sang [PV]
» Combien de chevaux-vapeur sur notre Forum?
» La Vapeur des Soupirs [PV-Rin]
» L'amour est une fumée faite de la vapeur des soupirs ♦ Hélène & Lilieth

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Lion King RPG :: 
Zone Hors Contexte
 :: 
Le Dédale aux Souvenirs
-