Informations
Topsites

Votez et réclamez vos points ICI !

Réseaux
Crédits

Bannière dessinée par Yetsa, Dhalahi, Shasta & Soto

Design & Codage © Tadji, Soto & Angola

Musique du lecteur © Adrian von Ziegler Law of the Jungle

Optimisé pour Mozilla Firefox

Jeu déconseillé aux -12 ans

AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Events & RPs Importants
Ne ratez pas ...
Jetez un œil à la liste des rôles importants disponibles au sein des clans.
Venez tenter les RP Missions !
Laissez un commentaire sur notre Livre d'Or !

Partagez | 
 

 Quand le rat passe, le rapace trépasse ! (Farah)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
PLAYER01


À mon sujet

Age : 27 Masculin
Nb de Messages : 49
Localisation : Prideland

En savoir +
MessageSujet: Quand le rat passe, le rapace trépasse ! (Farah)   Dim 26 Nov - 0:22

La matinée était entamée depuis un bon moment déjà. Mais il avait pas mal plu dans la savane, ce qui n'avait pas motivé Minco à sortir de son terrier. Il était arrivé il a peu dans ce royaume et l'abondance qui y régnait le laissait penser qu'elle était là, la terre dont il rêvait. Est-ce que ses frères et soeurs s'en sortaient aussi bien de leur côté ? Il l'espérait grandement. Peut-être qu'un jour, il recroisera leur route. Pour le moment, le jeune rat profita que la pluie ait enfin cessé pour partir explorer les environs. Et accessoirement trouver quelque chose à se mettre sous la dent. Dans l'herbe humide de la savane, il s'extirpa de son trou pour aller y vagabonder.

De temps en temps, il grimpait sur un arbre ou un rocher pour avoir une vue d'ensemble du terrain. Il apercevait alors les troupeaux qui s'ébrouaient pour se sécher après l'averse. Eux n'avaient pas la chance de pouvoir entrer dans des trous pour rester à l'abri. Au loin, le rongeur pouvait voir l'immense rocher des lions, celui qu'on appelait le Rocher de la Fierté. Minco ne savait pas encore grand chose dessus, si ce n'est que les Pridelanders y vivaient et là prônait le roi de la savane. C'était assez impressionnant quand on avait pas l'habitude. Mais plus Minco s'égarait dans la brousse, plus il se rendait compte qu'il s'approchait d'un horizon très différent de Prideland. Au loin il voyait une terre qui semblait désolée, inhabitée peut-être même. Il ne savait pas quel était cet endroit et serait bien tenté d'aller voir ça de plus près un de ces jours. Mais pas pour le moment. Il avait enfin trouvé un habitat stable, il comptait y rester, s'y habituer, s'y reposer. Et aussi s'y restaurer tiens, pendant qu'on y était !

En effet, Minco venait de tomber sur un buisson qui contenait quelques baies. La majorité avaient déjà été dérobé par un autre animal venu avant lui mais ce n'était pas bien grave, il en restait encore assez pour satisfaire son petit estomac. Depuis qu'il était arrivé sur Prideland, Minco n'avait jamais souffert de la faim. Cet endroit était réellement ce qu'il cherchait. Bon, bien évidemment il y avait des lions. Nul endroit était dépourvu de prédateurs. Mais Minco savait y faire à présent avec les grosses bêtes et n'avait pas l'intention de se faire croquer avant longtemps. Se régalant d'une baie, Minco baissa légèrement sa garde. Il savourait. Mais soudain, ses sens le mirent en alerte. Ses oreilles entendirent quelque chose, le vent tourna, ses moustaches frémissaient. Un danger approchait ! Minco lâcha le fruit à moitié mangé et regarda autour de lui. Rien. C'est alors que, par réflexe, il leva la tête au moment même où un terrible rapace fonçait sur lui. Trop rapide, le rongeur n'avait aucune chance ! Mais alors qu'il croyait son dernier moment venu...un courant d'air. L'oiseau fonça et pourfendit l'air à côté de l'animal qui n'avait pas bougé d'un poils. Déconcerté, Minco fit volte-face pour voir le rapace râper le sol violemment, jetant un tas de terre autour de lui dans sa chute.

Toute proie digne de ce nom profiterait de la maladresse du prédateur pour décamper immédiatement. Ce qui n'était pas le genre de Minco. Pas toujours en vérité. Il savait à quel moment décamper, et à quel moment ne pas décamper. Pour cette fois, il sentait qu'il pouvait faire face à cet oiseau mal fortuné. De plus, il n'était pas bien grand pour un rapace. Avec ses 1, 5 kg, Minco savait qu'il avait un petit avantage. Il s'approcha alors de l'animal à terre et lui sauta sur la tête pour veiller à ce qu'il reste toujours à terre !

- Alors le volatile, tu voulais me croquer ?! lança le ratou avec panache.

_________________

Lineart ©️ Don Bluth
Background ©️ Disney
Colo and Characters ©️ Cissy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t5069-minco-un-rat-conteur
avatar
PLAYER01


À mon sujet

Age : 27 Féminin
Nb de Messages : 79
Localisation : Nantes

En savoir +
MessageSujet: Re: Quand le rat passe, le rapace trépasse ! (Farah)   Dim 26 Nov - 20:24

    Comme je viens d'arriver dans le coin, je n'ai pas encore trouvé mes marques. Mon orientation reste assez mauvaise, à telle point que je me suis intérieurement félicitée lorsque j'ai retrouvé mon chemin jusqu'au baobab. Comme il s'agit du premier endroit où je me suis posée après mon arrivée sur la terre des lions je crois que je m'y suis attachée. Du coup, j'y retourne chaque soirs, avant le coucher du jour, et je me cache à chaque fois dans un endroit différent pour pouvoir y dormir sans être importunée. Je suis encore relativement faible, je mange ce que je peux trouver et ce n'est généralement pas grand chose... Il faut vraiment que je trouve quelque chose de plus consistant à me mettre sous la langue.

    Une nouvelle journée commence et je décide de m'éloigner un peu de la lande, commençant à bien connaître ce territoire. Je ne connais pas aussi bien son histoire mais je suis sûre que je pourrais en apprendre plus en parlant avec d'autres habitants... En attendant, la faim me tiraille.

    Je sillonne le ciel en pénétrant au sein d'une savane que je n'avais encore jamais explorée. Ici j'ai une vue plutôt dégagé mais je suis obligée de voler à une altitude moyenne, ce qui risque de jouer contre moi. Heureusement, d'autres oiseaux parcourent le ciel, je pourrais peut-être passer inaperçu en passant parmi eux...

    J'essaye de trouver une proie, n'importe quoi ; au point où j'en suis, je chasserais une petite grenouille si j'en voyais une... Mais je ne risque pas d'en voir ici. Alors que je commence à déprimer, j'aperçois un mouvement et je me positionne pour pouvoir le voir de mon œil valide ; je vois alors un rongeur en train de se nourrir près d'un buisson. Je n'arrive pas à déterminer sa taille exacte mais je n'aurais peut-être pas de seconde chance avant un moment, je dois tenter ma chance...

    Je plonge en piqué vers ma proie, sûre de moi ; cette sensation de vitesse, sentir le vent contre mes plumes, cela m'avait terriblement manqué... Malheureusement, tout ne se termine pas comme prévu. Ma vision me joue des tours et je réalise bien trop tard que je visais à côté... Je passe largement à côté du rat et je m'écroule sur le sol, mes ailes soulevant un nuage de poussière tout autour de moi. Je suis un peu sonnée par l'atterrissage et me retrouve encore plus embêtée lorsqu'un poids atterrit sur ma tête. Je la secoue pour essayer de le bouger, ouvrant le bec en crachant à moitié. J'arrive à me dégager à moitié et réalise que c'est le rongeur que je ciblais qui s'en est pris à moi... Une première.

    Je réalise aussi que je suis en position de faiblesse. J'arrête de bouger pour ne pas envenimer les choses, n'étant pas stupide.

    - ... Tu as gagné... Va t-il me laisser partir ? Je reste immobile pour récupérer un peu mes forces, au cas où. En attendant, je tente de l'amadouer. J'ai bien compris que j'avais perdue ce combat au moment où ma vision m'a trahit. Je n'aurais pas du m'en prendre à toi, tu es bien plus fort que moi !

_________________

Kit © Ocylan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t5070-farah
avatar
PLAYER01


À mon sujet

Age : 27 Masculin
Nb de Messages : 49
Localisation : Prideland

En savoir +
MessageSujet: Re: Quand le rat passe, le rapace trépasse ! (Farah)   Dim 26 Nov - 21:43

Evidemment, le petit aigle se débattit lorsque Minco lui atterrit sur le crâne. Mais il maintint son équilibre pour que, malgré les secousses de l'oiseau, ce dernier ne parvint pas à s'échapper de son emprise, aussi mince était-elle. Minco n'était pas méchant et n'agissait pas ainsi pour torturer ce pauvre oiseau qui avait déjà reçu une bonne leçon à vouloir le chasser en manquant son coup. Mais ce n'était pas une raison pour manquer l'opportunité de montrer au rapace qu'une proie était tout à fait apte à ne pas se laisser faire. L'oiseau abdiqua. A sa voix, Minco se rendit compte qu'il avait affaire à une femelle. Il avait ainsi deux choix : rester à sa place, ou lui faire confiance et la laisser tranquille. Se disant qu'il serait capable se parer une nouvelle attaque maintenant que l'effet de surprise était mort pour elle, Minco bondit hors de son plumage.

Il leva les yeux vers l'oiseau enfin libre. Il ne pouvait cacher la rancune qu'il avait envers les rapaces, étant donné qu'une de ses soeurs avait succombé à l'un d'eux. Minco restait sur ses gardes, prêt à riposter si jamais l'aigle en venait à de nouveau vouloir le becqueter. Mais il affichait face à elle autant d'assurance que possible pour lui faire comprendre qu'il n'avait pas peur pour autant. Se tenant droit sur ses pattes, le rongeur la fusillait du regard.

- Manque de chance l'oiseau, tu as eu les yeux plus gros que le ventre. Que je t'y reprenne pas à deux fois ! Tu ferais mieux de déguerpir à présent et de retourner d'où tu viens.

Minco s'éloigna d'elle, retournant du côté du buisson, avant de s'arrêter en chemin, jetant un autre regard au rapace. Il l'observa un instant, soudain piqué de curiosité. Il venait de se rendre compte de quelque chose.

- Il te manque un oeil ?

_________________

Lineart ©️ Don Bluth
Background ©️ Disney
Colo and Characters ©️ Cissy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t5069-minco-un-rat-conteur
avatar
PLAYER01


À mon sujet

Age : 27 Féminin
Nb de Messages : 79
Localisation : Nantes

En savoir +
MessageSujet: Re: Quand le rat passe, le rapace trépasse ! (Farah)   Dim 3 Déc - 16:20

    Je tousse et recrache un caillou qui était pris au piège dans mon bec. J'arrête rapidement de me débattre, réalisant que ma proie est plus lourde que je ne l'aurais cru et que j'ai perdu cette manche ; je l'avoue sans honte, sachant très bien qu'il vaut mieux admettre ses défaites si cela permet d'éviter une cuisante blessure. La seule que je ressens pour le moment est une légère honte parce qu'un rat s'est assis sur ma tête ; je devrais m'en remettre. Heureusement, mes excuses semblent suffire et l'animal finit par me lâcher la grappe, se remettant sur ses pattes pour me faire face. A mon tour je me relève et me remet sur mes pattes avant de pencher la tête sur le côté lorsqu'il prend la parole.

    - Je suis désolée, je ne peux pas retourner d'où je viens...

    J'ai bien compris avec le temps qu'être sincère était encore le meilleur moyen de calmer les conflits et d'instaurer un climat de paix... Quand on a rien à se reprocher, évidemment. En l'occurrence je chassais ce rat pour me nourrir, mais je n'ai pas honte de le dire ; ainsi va la vie.

    Je m'ébroue et fais tomber la poussière de mes ailes avant de lever la tête et de faire gonfler ma crête, par habitude. Même si j'ai perdu face à ce rongeur j'ai toujours une certaine fierté. L'animal était en train de s'éloigner et je comptais en faire de même lorsqu'il se retourna finalement pour m'observer, avant de me poser une question. Je restais silencieuse pendant quelques secondes avant de finir par lui répondre.

    - En effet, je l'ai perdu il y a peu.

    Je préfère m'arrêter là. S'il est suffisamment intelligent il comprendra mieux mon cuisant échec lorsque je l'ai attaqué... Sinon, tant pis. Mon ventre se met à gronder de nouveau et je grommelle, avant de voir un éclat rouge derrière le rat. Je m'approche de quelques bonds avant de m'arrêter, le rat étant entre le buisson et moi.

    - Ce sont des baies derrière toi... ?

_________________

Kit © Ocylan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t5070-farah
avatar
PLAYER01


À mon sujet

Age : 27 Masculin
Nb de Messages : 49
Localisation : Prideland

En savoir +
MessageSujet: Re: Quand le rat passe, le rapace trépasse ! (Farah)   Lun 4 Déc - 19:31

L'oiseau annonça qu'elle ne pouvait pas retourner d'où elle venait. Hm, bon. Ce n'était qu'une façon de parler après tout. Il ne s'attendait pas à ce que le rapace le prenne au pied de la lettre. Pour le rat, il lui avait juste demandé de partir d'ici, de cette zone, de son périmètre en gros. Après, où aller, c'était à elle seule de décider. Même si c'était pour aller chasser d'autres malheureux rongeur. Mais la réponse particulière du volatile attisa la curiosité du jeune rat.

- Et d'où viens-tu ?

Puisqu'elle en parlait, autant aller jusqu'au bout ! Quel était cet endroit d'où l'oiseau ne pouvait revenir ? -A part l'oeuf- Le rongeur avait baissé d'un ton. Le danger était passé de toute façon. Ca ne servait à rien d'être en permanence agressif. Il laissait ça pour les hyènes. Evidemment qu'il ne pourra jamais reprocher à un animal de suivre le Cycle de la Vie en chassant. Tout le monde devait se nourrir. Mais c'était du devoir des proies de tout faire pour les éviter et survivre. Le monde tournait ainsi. C'était cruel mais bon.

Minco plaça ses bras en parapluie au dessus de sa tête lorsque le rapace se mit à agiter ses plumes avec force. Elle se débarrassa du sable et de la terre et le rongeur ne faisait que s'en protéger. Après quoi, il épousseta brièvement son pelage. L'inconvénient d'être petit. Même si l'oiseau en question n'était pas bien grand. Pour le coup, il se disait vraiment que le rapace avait eu les yeux plus gros que le ventre. Aurait-elle vraiment pu le manger en entier ?

Vint ensuite l'histoire de l'oeil manquant. Cette absence n'était pas passer dans l'oeil d'un aveugle -sans vouloir faire de mauvais jeu de mot- et Minco s'en était rapidement aperçu, une fois l'oiseau sous le bon angle. L'aigle répondit que cela ne faisait pas longtemps qu'elle l'avait perdu. Voici donc la raison pour laquelle elle avait manqué sa cible. Minco devrait presque remercier celui qui avait fait cette blessure à l'oiseau. Mais ce n'était vraiment pas gentil. Aussi cette pensée fut rapidement chassée de son esprit.

- Tu n'aurais jamais dû chasser avec ce handicap.

Voilà qui lui faisait des leçons de chasse à présent ! Sa remarque était loin d'être un reproche. C'était juste...une remarque finalement. Soudain, l'animal fit plusieurs bonds en avant. Minco, toujours prudent, se recula rapidement, ce qui l'empêchait également de se faire écraser par le volatile. Il tourna ensuite le museau vers le buisson derrière lui avant de regarder l'aigle.

- Eh oui. Les miennes. Dis-toi que tu as eu le culot de m'attaquer pendant mon repas.

Mais le bruit qui avait précédé cela, venant du gosier de l'oiseau, en disait long. Minco croisa les pattes.

- Hm...Tu en veux je suppose ?

_________________

Lineart ©️ Don Bluth
Background ©️ Disney
Colo and Characters ©️ Cissy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t5069-minco-un-rat-conteur
avatar
PLAYER01


À mon sujet

Age : 27 Féminin
Nb de Messages : 79
Localisation : Nantes

En savoir +
MessageSujet: Re: Quand le rat passe, le rapace trépasse ! (Farah)   Sam 9 Déc - 20:17

    L'atmosphère se détend petit à petit alors que je parle au rongeur avec sincérité, sachant très bien que c'est ainsi que je pourrais désamorcer cette situation... Après tout, il peut encore décider de se jeter sur moi si ma tête ne lui revient pas. Le rat se montre curieux et je regarde un instant le ciel avant de le fixer de nouveau et de lui répondre, sommairement. Il faut dire que je suis un peu perdue depuis que je suis ici, je ne sais plus combien de temps j'ai volé avant d'atteindre cet endroit...

    - D'une forêt, à plusieurs journées de vol de cette terre !

    Le rongeur n'a pas l'air trop agressif malgré ce qu'il vient de se passer. Je prend le temps de m'ébrouer rapidement, retirant toutes les saletés qui se sont incrustées entre mes plumes et contre ma peau délicate. Alors que je m'apprêtais à partir pour tenter ma chance ailleurs - et si possible sur une proie beaucoup plus petite que ce rongeur qui a l'air de peser plus lourd que moi - lorsque celui-ci remarque mon œil mort et me questionne à ce sujet.

    Je fais claquer mon bec lorsqu'il me dit un terme qui ne me plaît guère.

    - Je ne suis pas handicapée ! Remarquant que je commence à souffler, ma crête gonflant sur le haut de mon crâne, je me calme rapidement. Pardon, mais je n'aime guère ce terme. Disons plutôt que j'ai subit un contre-temps.

    Je me détend lorsque mon regard capte quelque chose de coloré, dont je commence à avoir l'habitude : des baies. Elles ne peuvent pas remplacer la viande mais, faute de chasse efficace, elles me permettent de tenir le coup entre deux carcasses... Je lui pose la question alors que mon estomac me trahit quant à mon appétit actuel. Comme si j'avais besoin de ça.

    Je souris lorsqu'il m'en propose et je m'approche doucement, commençant à en manger lentement, contenant ma gourmandise. Les fruits me font un peu de bien et je finis par arrêter pour me tourner vers le rat.

    - Je te remercie. Je fais une légère courbette en baissant le cou, avant de me redresser et d'attraper une baie, que je gobe. Je m'appelle Farah, et toi ?

_________________

Kit © Ocylan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t5070-farah
avatar
PLAYER01


À mon sujet

Age : 27 Masculin
Nb de Messages : 49
Localisation : Prideland

En savoir +
MessageSujet: Re: Quand le rat passe, le rapace trépasse ! (Farah)   Mer 20 Déc - 0:03

A son grand étonnement, l'aigle lui répondit. Ca étonnait Minco parce qu'il pensait qu'en ayant humilié l'oiseau et en lui ayant fait manquer son repas, ce dernier éprouverait surtout de la rancœur et ne prendrait pas la peine de répondre à sa curiosité. Mais il n'en était rien, bien au contraire. Le volatile lui informa sans hésitation qu'elle venait d'une contrée forestière lointaine. A des jours de vol ? Incroyable. Cela ne devait pas faire très longtemps qu'elle se trouvait sur la Terre des Lions. Tiens, Minco vint à y penser. Lui aussi venait de bien loin jusqu'ici. C'est drôle comme le hasard les avait réunis. Puisqu'elle ne voyait pas d'inconvénient à répondre à ses questions, le rat décida de continuer :

- Eh bien, de si loin ? Que viens-tu faire sur la Terre des Lions ?

Plus tard, le rat remarqua l'œil inexistant du rapace. Mais la femelle n'apprécia guère qu'il considère ceci comme un handicap. Ah bon ? Qu'est-ce que c'était alors ? C'était quand même la moitié d'un sens qu'elle avait perdu et cela l'empêchait de chasser convenablement. Sous le claquage de son bec, Minco reprit une posture un peu plus prudente. Il ne savait pas si l'oiseau était du genre à perdre rapidement son sang-froid mais il ne préférait pas prendre de risque. L'oiseau sembla le remarquer et s'empressa de se calmer, s'excusant même, et lui annonçant qu'elle n'aimait pas être considérée de la sorte. Minco se détendit également, le danger éventuel étant de nouveau passer. Bon, elle s'était excusé, il était normal qu'il en faisait autant. C'est vrai qu'il avait manqué de tact sur ce coup là.

- Hm, désolé. Je ne voulais pas t'offenser mais je vois mal comment qualifier cela autrement. Vois la réalité en face, sans vouloir faire de mauvais jeu de mot, mais il te manque quand même un œil. Ce n'est pas rien. Surtout pour un oiseau de proie.

Après, si elle tenait vraiment à prendre cela à la légère, c'était son problème et pas celui du rat. Minco s'étonnait lui-même de se mettre à conseiller un rapace mais maintenant que la conversation avait été engagée, c'était plus fort que lui. C'est alors que l'estomac de l'aigle appela à l'aide. Minco s'en rendit tout de suite compte, et l'oiseau avait trahi son envie en s'approchant du buisson. Se décidant généreux, le rongeur accepta qu'elle s'en nourrisse. Qui était-il pour refuser la nourriture à quelqu'un qui était affamé ? Non, ce n'était vraiment pas son genre. Même envers un rapace. Il n'aimait pas ces bêtes là, mais n'était pas un monstre pour autant. Souffrir d'un ventre vide, ce n'était pas drôle et tous les animaux passent par là un jour ou l'autre. S'il pouvait aider un peu, il ne crachait pas dessus. L'oiseau était pacifiste, ça méritait bien une petite récompense non ?

Minco s'écarta pour céder le passage à l'oiseau. Il l'observa se nourrir de quelques baies. Il était peut-être un peu trop naïf de jouer les grands cœurs. C'était ce que sa conscience lui disait. Mais une autre part de lui signalait qu'il avait bien agit. En vérité, il aimerait se montrer réellement bon envers cet animal mais il ne pouvait pas oublier ce qu'un rapace a fait un jour de sa sœur. Non, il ne pourrait jamais l'oublier. Il s'étonna lui-même de se montrer si généreux avec ce volatile après ça. Il ne savait pas si c'était de la force ou de la faiblesse. Après s'être restauré, l'oiseau se tourna à nouveau vers lui et le remercia avant de se présenter.

- Mon nom est Minco, et ce n'est pas la peine de me remercier, c'est trois fois rien.

_________________

Lineart ©️ Don Bluth
Background ©️ Disney
Colo and Characters ©️ Cissy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t5069-minco-un-rat-conteur
avatar
PLAYER01


À mon sujet

Age : 27 Féminin
Nb de Messages : 79
Localisation : Nantes

En savoir +
MessageSujet: Re: Quand le rat passe, le rapace trépasse ! (Farah)   Dim 14 Jan - 16:33

    Je souffle doucement lorsque le rongeur me demande ce que je fais ici. Ce n'est jamais simple d'avouer ce genre de chose, encore moins face à une potentielle proie, mais je prend sur moi : je ne peux plus le voir en proie maintenant que j'ai échoué. J'explique donc au rongeur ce qui s'est passé pour que je sois sur ce territoire, même si je garde toujours un arrière goût amer ; il faut dire que cela s'est passé il y a peu de temps.

    - Je me suis battu contre un rival, et j'ai perdu. Je me suis donc éloignée autant que possible et je suis arrivée ici.

    J'évite de parler de l'état de ma blessure à mon arrivée sur la terre des lions, n'ayant pas envie de paraître encore plus faible que je ne le suis déjà. J'ai eu le droit à de l'aide à mon arrivée, ce qui a permis à mon œil d'être soigné avant que l'infection ne s'étende. J'ai eu de la chance.

    Le rongeur fait une remarque qui ne passe guère ; comment ça, une handicapée ? Le propos me fait hérisser les plumes et je sens que ma crête s'est gonflée au dessus de mon crâne, me faisant gagner quelques centimètres. Si seulement j'avais mon poids habituel, je pourrais paraître impressionnante voire effrayante... Pour l'instant, cela ne l'est guère. Je me calme rapidement, réalisant que ce n'est pas une bonne attitude si je veux faire connaissance avec mon vis à vis.

    - C'est vrai, mon champ de vision a changé et comme tu as pu le constater, j'ai encore du mal à viser ce que je cible. Mais je suis certaine qu'avec de l'entraînement, tout sera comme avant. Il suffit de s'adapter.

    Je n'ai jamais parlé avec un rapace ayant perdu un œil, mais j'ai déjà croisé des animaux de toute sorte ayant ce problème lorsque je gouvernais sur mon ancien territoire, et tous s'y étaient habitués... Je suppose que le plus dur est de soigner correctement la blessure et, pour ceux qui ne peuvent pas le faire, ils ne sont plus là pour en parler.

    J'oublie cela et me nourrit de quelques baies, qui m'aident à faire passer ma faim chronique. Je n'arrive plus à me nourrir suffisamment pour calmer cette faim ou pour grossir... C'est pour cela que j'ai tenté de la chasser aussi tôt après tout. La prochaine sera peut-être la bonne.

    Il se présente à moi et j'arrête un instant de manger, penchant la tête vers lui.

    - Mais tu n'étais pas obligé... J'attrape une baie et la gobe, avant de me tourner vers lui, reprenant la conversation. Dis moi... as-tu déjà rencontré un autre membre de mon espèce par ici ?

    Je ne peux pas m'empêcher d'être curieuse.

_________________

Kit © Ocylan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t5070-farah
avatar
PLAYER01


À mon sujet

Age : 27 Masculin
Nb de Messages : 49
Localisation : Prideland

En savoir +
MessageSujet: Re: Quand le rat passe, le rapace trépasse ! (Farah)   Dim 11 Fév - 16:35

L'oiseau n'avait pas l'air très à l'aise à la question du rat. Une fois encore, ce n'était pas dans l'idée de Minco de la mettre mal à l'aise, plus maintenant. Mais il était curieux et sachant qu'elle ne venait pas de la Terre des Lions à la base, il était intéressé de savoir comment elle en est arrivé là. Peut-être voulait-il comparer leur vie ? Puisque lui non plus ne venait pas d'ici. Le rapace expliqua donc qu'elle avait perdu un combat contre un autre.

- Je vois, tu as donc perdu ton territoire ?

C'était généralement la même chose pour tout animal. Dès qu'on voulait le territoire d'un autre, il fallait le battre en duel pour ça. Minco n'avait pas encore eu affaire à cela. Il avait toujours vécu en famille, après il avait vécu en nomade, puis il avait débarqué ici. Il venait à peine de prendre ses repères. Mais tôt ou tard, qui sait si un autre rat ne viendra pas lui prendre son terrier ? Il fallait se préparer à toute éventualité même si pour le moment, il n'avait encore vu aucun autre rongeur de son genre dans les environs. Il n'en avait pas non plus perçu d'odeur. Mais d'un autre côté, il n'avait pas encore fait le tour de la Terre des Lions non plus. Il lui restait encore pas mal de choses à découvrir.

L'aigle se calma rapidement malgré le fait qu'elle s'était rapidement emportée. Oui, handicapée, c'était peut-être un mot un peu trop gros. Mais Minco n'avait pas trouvé mieux pour la définir et suite à la cuisante défaite qu'elle venait de subir face à une proie, on pouvait difficilement employer un autre mot. Elle finit par l'avouer d'ailleurs. Pour une aigle, ça devait être terrible de perdre un œil. Leurs yeux étaient un peu leur outil de chasse. Ils étaient ce que le flair était au chacal, ce que le groupe était aux lionnes, ce que les moustaches étaient aux chats. Mais elle avait raison de ne pas perdre espoir. Minco se surprit à avoir ce genre de pensées envers elle. Mais on pouvait toujours s'adapter à tout. Ca lui prendrait sûrement beaucoup de temps, et de l'entraînement et sûrement aussi beaucoup d'échec avant de réussir mais avec de la volonté, elle pourra sans doute surmonter cette épreuve.

- Eh bien, tu m'as l'air pleine de détermination,
fit Minco, tu devrais pouvoir y arriver.

Il étira un léger sourire, lui faisant comprendre que là n'était nullement le but de se moquer d'elle. Trop tard maintenant, la conversation avait été engagée et Minco n'était pas du genre à rester boudeur et mauvais envers quelqu'un. Il n'aimait pas les rapaces, certes, mais il ne pouvait se permettre de blâmer toute une espèce à cause de l'acte de l'un d'entre eux. De toute manière, vu sa taille, ce n'était pas elle qui risquait de lui poser problème. Elle faisait partie d'une espèce assez petite. Le volatile qui avait emporté sa sœur était bien plus gros, un véritable monstre. Il n'en avait, par chance, pas encore vu dans les parages…

- Non, je n'étais pas obligé mais bon…Je n'allais pas te laisser mourir de faim.

Mouais. Il était trop bon ce Minco. Même lui se le disait intérieurement. Mais la faim était une sensation si désagréable, que si cet oiseau pouvait l'apaiser sans avoir à le tuer, ça ne pourrait être que bénéfique pour l'un comme pour l'autre. A son tour, le rongeur attrapa une baie et croqua dedans, laissant couler quelques gouttes de jus au sol. On ne voyait pas ça tous les jours, un prédateur et une proie qui partageait un repas neutre. Mais c'était néanmoins un excellant compromis face au Cycle de la Vie. Après tout, il y avait bien l'étang où proies et prédateurs pouvaient venir sans se chasser.

- Non désolé, répondit Minco à la question du volatile, mais ça ne fais pas longtemps que je suis dans le coin alors je n'ai pas encore tout exploré. Pour preuve, je n'ai pas encore trouvé non plus d'autres membres de ma propre espèce.

_________________

Lineart ©️ Don Bluth
Background ©️ Disney
Colo and Characters ©️ Cissy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t5069-minco-un-rat-conteur
avatar
PLAYER01


À mon sujet

Age : 27 Féminin
Nb de Messages : 79
Localisation : Nantes

En savoir +
MessageSujet: Re: Quand le rat passe, le rapace trépasse ! (Farah)   Dim 25 Fév - 11:56

    - C'est ça, elle est venue voler mon territoire et comme j'ai perdu, elle l'a gagné.

    Je me rappellerais toute ma vie de cette femelle, à n'en pas douter. Cette buse plus grosse que moi qui a profité de sa force et de son expérience pour voler mes terres, mes proies ainsi que les amis que je m'y étais fait. Est-elle satisfaite désormais de ce qu'elle peut y trouver ? Les marécages n'étaient certes pas l'endroit le plus accueillant le monde mais, en tant que rapace, je n'étais pas dérangée par le sol mou et dangereux, ni par les odeurs qui pouvaient remonter. Cependant, pour avoir été une grande bavarde, je savais que la vie n'y était pas si facile pour ses habitants qui n'avaient pas le luxe d'avoir des ailes ou de vivre dans les hauteurs des arbres...

    Je secoue la tête et oublie tout cela lorsque la conversation part sur mon œil perdu à jamais. Je n'apprécie guère les mots employés par le rongeur mais je me calme rapidement, comprenant qu'il n'a pas voulut me blesser... Et puis il est vrai que pour l'heure cela représente un handicap, c'est juste que je compte faire en sorte qu'il ne soit pas permanent.

    - Oui, j'y arriverais... J'ai eu de la chance de trouver ce vaste territoire.

    Si je n'avais pas trouvé cet endroit, je ne serais certainement plus là pour en parler. Était-ce le destin qui m'a conduit jusqu'au baobab et la guérisseuse ? Si c'est le cas, il faudrait que je le remercie comme il se doit un jour.

    Tout en mangeant tranquillement des baies, qui ne sont certes pas dans mon régime habituel mais qui me permettent au moins de me rassasier pour quelques temps, je continue de parler avec le rongeur, le remerciant tout d'abord d'accepter de partager. La tension qu'il y avait entre nous semble avoir disparue, il a du comprendre que je ne tenterais pas une seconde fois de le chasser ; j'ai mes principes.

    - Oh, toi aussi tu es un nouvel arrivant sur cette terre ? Je réalise qu'il ne connaît pas non plus d'autres membres de son espèce... Pourtant, ne fait-il pas parti d'une espèce qui vit généralement en groupes ? Il me semble en avoir déjà vu.
    Tu es seul ? Tu n'as pas de famille ?

    Peut-être que ma question est trop personnelle mais je n'y ai pas pensé en la posant ; je suis bien trop curieuse malheureusement pour moi, et pour lui peut-être.

_________________

Kit © Ocylan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t5070-farah
avatar
PLAYER01


À mon sujet

Age : 27 Masculin
Nb de Messages : 49
Localisation : Prideland

En savoir +
MessageSujet: Re: Quand le rat passe, le rapace trépasse ! (Farah)   Lun 19 Mar - 11:10

Se battre pour défendre son territoire. Tout le monde connaissait ça, du grand lion à la petite fourmi. Peut-être qu’un jour, cela arrivera à Minco également, bien qu’il ne pouvait pas vraiment dire qu’il avait déjà un territoire ici. Il devait encore s’installer, et peut-être devoir affronter un autre rat pour ça. Cependant, il n’avait pas eu vent d’un autre individu de son espèce dans les parages. Par chance, le rapace ne tint pas rigueur des paroles du rongeur sur son œil, et Minco en profita pour l’encourager sur sa réussite d’adaptation à l’avenir. Farah y croyait également. Minco ne la connaissait pas encore assez pour savoir si elle était du genre déterminée ou non, mais espérait au moins qu’elle parviendrait effectivement à s’y faire à cette vie et à ce territoire aussi, puisqu’il était certain visiblement que l’oiseau décide de s’installer également sur Prideland. Pourvu qu’elle ne se tente pas à nouveau de le chasser à l’occasion, ce serait dommage après avoir engagé la conversation !

Minco observait la rapace qui continuait de se nourrir des baies. Voilà au moins quelque chose de plus intelligent à manger qu’un rat tel que lui. Ca comblera l’estomac du volatile et bien que Minco était persuadé maintenant de sa bonne foi et du fait qu’elle ne fera pas de nouvelle tentative de chasse sur lui, le rongeur en était rassuré. Après tout, les baies bien juteuses et sucrées, c’était quand même que sa dépouille allons bon ! D’ailleurs, le jeune rongeur prit à son tour une nouvelle baie et croqua dedans à belles dents, faisant perler quelques gouttes de jus écarlate sur le sol. Il lui informa par la suite qu’il était tout aussi nouveau dans les parages qu’elle. Voilà un petit point commun à partager. Il hocha la tête pour confirmer les faits.

Cependant, son enthousiasme à croquer un fruit se perdit à la question suivante de l’oiseau. Une question jamais bien facile à aborder en vérité. Même s’il lui restait de la famille quelque part, elle était encore loin de la Terre des Lions et tous les autres membres avaient été massacrés. Il ne voyait cependant pas de mal à vivre en solitaire, c’était ce que les survivants des siens avaient choisi également. En tant que rat de Gambie, il n’avait pas le même instinct grégaire que d’autres rongeurs habituels. Mais Minco englouti finalement le reste de la baie avant de répondre, gardant ses émotions pour lui :

- Non, pas sur ces terres en tout cas. Il y a longtemps que nous nous sommes séparés. Destin de rats sans doute. Chacun a trouvé son petit coin à lui. Moi, j’espère m’installer ici, même si tu as failli me dévorer !

Il lâcha un sourire amusé à sa dernière réplique, marquant l’humour et aussi le fait qu’il ne lui en voulait plus pour ça, même si un membre des siens avait été jadis attraper par un rapace. Au fond, le rongeur voulait voir le bon côté des choses. Ca ne serait peut-être pas si mal d’avoir un oiseau en guise de bonne relation, même s’il ignorait encore s’il pouvait parler déjà d’amitié ou non. Peut-être sera-t-il amené à revoir cet animal à l’avenir, étant donné qu’ils allaient vivre dans le même coin visiblement. En pensant à cela, il ajouta :

- Oh, désolé au fait de t’avoir écrasé la tête !



_________________

Lineart ©️ Don Bluth
Background ©️ Disney
Colo and Characters ©️ Cissy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t5069-minco-un-rat-conteur
avatar
PLAYER01


À mon sujet

Age : 27 Féminin
Nb de Messages : 79
Localisation : Nantes

En savoir +
MessageSujet: Re: Quand le rat passe, le rapace trépasse ! (Farah)   Mar 15 Mai - 20:14

J'ai l'impression que mon estomac n'apprécie guère ce que je suis en train de lui offrir mais j'en ignore les grognements et continue de becqueter les baies, dont je trouve le goût sucré inusité assez appétissant : cela change de la viande, c'est certain, bien que je préfère toujours le gout du sang dans la bouche, une question d'habitude sans doute... Et de régime alimentaire. En tout cas le rat a de la chance que ce soit cela sa nourriture : il lui suffit de rester au sol et de fouiller dans la végétation pour trouver sa nourriture, là où nous devons chasser, un acte où on peut y aller quelques plumes, et duquel on ressort souvent bredouille. Il a de la chance a ceci près bien sur que ce sont des animaux comme lui que nous chassons... Ainsi va le cycle de la vie. Sa nourriture est plus facile à trouver mais, en contrepartie, il peut lui aussi devenir de la nourriture pour un autre... Je dirais même qu'il le deviendra, à un moment où à un autre.

Je sors de mes pensées lorsque nous parlons famille et je hoche la tête, arrêtant mon repas pour regarder mon interlocuteur avec une certaine curiosité.

- Oh, je vois. Je te comprend, nous agissons aussi comme cela chez nous, nous quittons le nid et nous nous séparons pour faire notre vie. De ce que j'ai entendu les lions vivent différemment, ils restent en famille...

J'ai un petit rire lorsque Minco s'excuse pour son acte et je le rassure en continuant de rire doucement, lui souriant. Ce serait malvenu de ma part de lui en vouloir pour cela vu la raison de notre rencontre... Même s'il s'agit du cycle de la vie.

- Ne t'excuse pas, tu ne faisais que te défendre. Et tu as eu raison ! Je lève la tête vers le ciel, lumineux, sans un seul nuage. Un conseil : méfie toi du ciel. Nous scrutons le sol depuis les hauteurs, il faut être très vigilant pour pouvoir nous voir.

Je secoue mes ailes pour en retirer les derniers grains de poussière, prête à rejoindre les nuages, le vent m'appelant.

(désolée pour le temps de rep :o
si ça te va / que tu n'as pas d'autre idée, je pense qu'on peut conclure la le sujet de leur rencontre ? ^^)

_________________

Kit © Ocylan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t5070-farah
avatar
PLAYER01


À mon sujet

Age : 27 Masculin
Nb de Messages : 49
Localisation : Prideland

En savoir +
MessageSujet: Re: Quand le rat passe, le rapace trépasse ! (Farah)   Mer 13 Juin - 13:52

Minco ne savait que peu de choses de la vie des oiseaux. Ils ignoraient même s’ils étaient grégaires, ou non, ou si cela dépendait des espèces. En tout cas, l’espèce de Farah semblait solitaire. Le rapace expliqua au rongeur que son espèce ne vivait pas en famille comme la plupart des rongeurs. L’espèce de Minco faisait partie de ces exceptions qui n’en faisaient qu’à sa tête. La nature était étrangement faite, mais cela ne dérangeait nullement le rat.

- Oui c’est vrai, répondit Minco à la remarque de la femelle, j’ai déjà eu l’occasion de les voir de loin. Ils chassent en groupe aussi. Je crois que c’est pour ça qu’ils dominent ces terres.

Minco ne faisait que se défendre contre l’attaque de la rapace, c’est vrai. Mais maintenant que les deux avaient fait connaissance et qu’ils s’entendaient finalement plutôt bien, le rat se disait que c’était la moindre des choses de s’excuser pour son acte. Acte qui d’ailleurs…N’était pas vraiment de la défense finalement. A la base, il lui avait sauté dessus juste pour montrer qu’il ne fallait pas le sous-estimer.

- Je sais, ajouta t-il au conseil du volatile, constamment être prudent quand on met son nez dehors ! C’est la première chose qu’on apprend quand on sait marcher tout seul.

Il sourit à la femelle qui avait ouvert ses ailes. Il était temps pour elle de reprendre son chemin. Minco espérait qu’elle n’essayerait pas une nouvelle fois de le manger.

- J’ai été ravi de te connaître malgré cette rencontre…Brutale ! Fais attention avec ton œil.

Il la salua d’un signe de patte. L’oiseau fini par retourner dans le ciel, suivit des yeux par un rongeur souriant. Finalement, cette attaque c’était mieux passé que prévu. Il ne pensait pas un jour qu’il pourrait parler aussi bien avec un rapace. Il ne pensait jamais pouvoir pardonner à cette espèce pour la mort de sa sœur. Mais Farah avait quelque chose de différent. Elle était plutôt gentille et compréhensive. Il se promit de faire plus attention aux cieux, pour guetter les prédateurs mais aussi pour voir avec curiosité s’il ne repérait pas la silhouette familière de Farah

(C’est tout bon pour moi Very Happy )

_________________

Lineart ©️ Don Bluth
Background ©️ Disney
Colo and Characters ©️ Cissy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t5069-minco-un-rat-conteur

Contenu sponsorisé


À mon sujet

En savoir +
MessageSujet: Re: Quand le rat passe, le rapace trépasse ! (Farah)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quand le rat passe, le rapace trépasse ! (Farah)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Quand Swarley passe, Chuck Norris trépasse !
» Tarabas ♦ Là où il passe, l'herbe trépasse!
» J'ai passé un excellent week-end...
» Souffrir passe. Avoir souffert ne passe pas ▬ Rebekha
» Quand l'élève dépasse le maître

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Lion King RPG :: 
Crédits - Archives - Partenaires
 :: 
Archives & Choses Perdues
 :: CHAPITRE VIII
-