Informations
Topsites

Votez et réclamez vos points ICI !

Réseaux
Crédits

Bannière dessinée par Yetsa, Dhalahi, Shasta & Soto

Design & Codage © Tadji, Soto & Angola

Musique du lecteur © Adrian von Ziegler Law of the Jungle

Optimisé pour Mozilla Firefox

Jeu déconseillé aux -12 ans

AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Events & RPs Importants
Ne ratez pas ...
Jetez un œil à la liste des rôles importants disponibles au sein des clans.
Venez tenter les RP Missions !
Laissez un commentaire sur notre Livre d'Or !

Partagez | 
 

 Ça fait longtemps que je n'ai pas vu de Pridelander - Ft. Hotaru

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
PLAYER01


À mon sujet

Age : 99 Féminin
Nb de Messages : 77
Localisation : Entre Prideland et la Lande sans-terre

En savoir +
MessageSujet: Ça fait longtemps que je n'ai pas vu de Pridelander - Ft. Hotaru   Dim 19 Nov - 19:39

La lionne brune marchait depuis maintenant quelques heures. Elle n'avait jamais foulé le sol de Prideland et cette idée lui hérissait l'échine d’excitation. Elle en avait vu des Pridelanders, en chair et en os, mais elle était petite la Tamu et sa mémoire lui jouait des tours. La Douce observait le paysage, un paysage qui la mettait mal à l'aise certes mais qui était joli. Elle était en mission importante la lionne aux yeux turquoise, mais il fallait aussi prendre cela comme un voyage, découvrir le monde pour mieux le comprendre, se faire des amis dans toute la Terre des Lions. Elle se demandait ce que faisaient les autres lionnes en son absence. Surement leur mission mais sur une autre partie de territoire.

La brune au museau noir s'avança doucement dans les hautes herbes dorées, il lui fallait trouver une roche ou un arbre, là, elle pourra se situer et se mettre bien évidence, il lui fallait attendre. Les oreilles pointés vers le haut, la lionne balaya du regard la Savane, ne réalisant toujours pas d'être dans une savane. Un rêve, elle vivait un rêve éveillé. La jungle lui manquait, sa végétation, ces arbres, son lit. Elle était habituée à se fondre dans son milieu. Là, elle était à découvert. Comme dans le Grand Désert, elle se souvenait de cette époque de malheur, tout cette " or " autour d'elle. Elle se crispa, sortie ses griffes et montra les dents , elle avait cru entendre un bruit furtif. Tamu était une chasseuse, elle savait quand quelqu'un l'observait car elle-même observait les proies. Elle fouetta de sa queue l'air, attendant, sans bouger. Rien pourtant n'arriva. N'arrivant pas à se détendre, elle s'approcha rapidement d'un arbre fragile. Les arbres ici n'étaient pas aussi massifs que ce de chez elle mais ça pouvait faire l'affaire. Rapidement mais prudemment elle grimpa sur celui-ci et couverte grâce aux feuilles de ce soleil qui tapait fort elle attendit.

_________________
Invité , dans les ténèbres qui m'enserrent
Noires comme un puits où l'on se noie
Je rends grâce aux dieux, quels qu'ils soient
Pour mon âme invincible et fière.
[Invictus]


Tamu et Amka de Dalhori ~:
 


Lady Tamu complotes en Jaune Impérial
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4616-tamu-douce-et-charmante
avatar
PLAYER03


À mon sujet

Age : 98 Féminin
Nb de Messages : 177
Localisation : Sur le plus merveilleux royaume qui soit : Le Mien.

En savoir +
MessageSujet: Re: Ça fait longtemps que je n'ai pas vu de Pridelander - Ft. Hotaru   Dim 26 Nov - 16:18




A New Point Of View On Prideland... I Think It Is...


Le soleil était plus doux que d'ordinaire, parce que d'ordinaire, il était cuisant. Là, certes il tapait fort, mais il dorait joliment la savane, et s'alliait avec le souffle du vent léger qui faisait danser les herbes aux couleurs de blé. Une douce odeur de nature sauvage réchauffée parvenait au museau d'Hotaru.

Seul comme à son habitude, le lion fauve s'était isolé dans le but de chasser. Pas parce qu'il mourrait de faim, mais pour passer le temps surtout. Projet qu'il avait finalement abandonné parce qu'il avait perdu l'appétit, manquait d'envie puisqu'il n'avait envie de rien, et s'était laissé saisir par une flemme immense qu'il ne cherchait, d'ailleurs, même pas à repousser. Mais cette fois qu'il arpentait ce coin de Prideland, il ne désirait pas faire demi-tour. Faire demi-tour pour quoi ? Entendre des remarques et supporter les regards des lions qui le considéraient juste le temps de le voir passer ? Très peu pour lui.

Gorgé d'amertume, l'expression stricte caractéristique du visage fermé, il progressait entre les quelques arbres qui se déployaient pour prendre l'assaut du ciel bleu, se laissant caresser par les hautes herbes qui se pliaient sur son chemin. Hotaru était toujours comme ça, à ruminer sa colère dès qu'il en avait l'occasion. Les oreilles pliées en arrière dans une attitude boudeuse, il ne prenait pas le temps de savourer ces magnifiques paysages colorés qu'il adorait pourtant, trop occupé à rester le plus solitaire possible.

Dans sa tête, depuis la veille, il ne parvenait pas à cesser de songer en boucle à son altercation avec Inuwa. Ce qu'elle pouvait être pénible ! Elle était partie la veille pour d'autres horizons, et le savoir l'agaçait au plus haut point. Les Mositus. C'était la faute des Mositus quelle idée ! Qui d'autre ? S'ils n'avaient jamais existés, Inuwa n'aurait jamais voulu quitter ce Rocher auquel elle aurait dû vouer une admiration et une loyauté sans faille. Hotaru avait passé une nuit agitée, à ne pas parvenir à dormir. L'épuisement se faisait ressentir, et faisait souffrir ses pattes éreintées d'avoir encore à fournir des efforts. Il aurait juste dû s'assoupir dans un coin pour quelques heures, mais il était bien trop tourmenté par tout un tas de choses pour dormir. Sa « sœur » s'en était allée, et leur dispute lorsqu'elle était venue lui annoncer son départ ne cessait de le hanter, de se jouer et de se rejouer encore dans sa tête. Pourquoi être venue le voir, lui dire qu'elle s'en allait ? Elle devait bien se douter de ce qu'elle allait engendrer comme réaction non ? Qu'avait-elle attendu de lui ? Au départ, il avait songé à une mise à l'épreuve, juste pour voir s'il tenait à elle et tenterait de la retenir. Mais quand il s'était rendu compte qu'elle était absente et le resterait, il avait écarté cette hypothèse. Alors qu'espérait-elle en l'approchant alors qu'ils n'avaient plus passé un seul moment ensemble depuis bien longtemps ? Une part du lion, qui voulait être un grand frère responsable et instaurer cette même entente qui liait Damu et Kumpa au sein de sa fratrie, lui faisait se poser toutes ses questions auxquelles il n'aurait pas eu de réponse. Mais sa colère parlait tellement fort qu'elle occultait cette facette qu'un jour pourtant, il avait eue, et qu'il avait montrée.

Soudain, le vent lui apporta une odeur qu'il connaissait pour ne pas en être une des lions d'ici. Il fronça les sourcils, et ne tarda pas, en quêtant les environs, à voir une lionne en face de lui, assise sur un rocher. Elle surplombait le champ d'or. Après de longues minutes, il se tapit en grondant sourdement pour lui-même. Il allait s'approcher. Il lui fallait intercepter cette inconnue, si c'en était une. De quel droit s'invitait-elle par ici ? Une Mositus sans doute. Ce fut une pensée qu'il eut immédiatement, et qui accentua sa rage. Il sentait cette dernière pulser dans chacune de ses veines, comme s'il reprenait vie et que son corps oubliait l'abattement qui le domptait de par sa nuit sans sommeil.

Un instant, Hotaru la détailla de loin, tout en demeurant interloqué, et n'osa rien faire, pris au dépourvu. Se pouvait-il que ce soit Inuwa ? Sa sœur serait-elle revenue sur sa décision ? Les idées se bousculaient dans la tête de l'aîné, abasourdi. Le lion fauve, tout en restant baissé pour espionner la lionne et s'assurer qu'elle ne fuirait pas à son approche, fit quelques pas lents en avant, s'assurant de ne pas se faire remarquer. Il ne parvint pas à savoir s'il avait été repéré, puisqu'il la vit descendre de son modeste piédestal pour grimper agilement dans un arbre. Hotaru serra les crocs, dans une moue agacée. Elle n'était pas du coin c'était sûr. Déjà, elle n'en avait pas le pelage, mais en plus, elle montait aux arbres ! Peut-être qu'il ne s'agissait pas de sa sœur après tout... Mais elle aurait pu apprendre ça durant son escale dans la forêt, pour rencontrer ses grands-parents. Hotaru s'était presque convaincu que c'était elle, alors il pressa l'allure, se découvrant totalement à la vue de tous, et se rendit sous l'arbre. Tout en levant la tête il s'exclama :


- Inuwa, je...



Mauvaise pioche. Il ne s'agissait pas d'elle. Mais il fallait lui laisser le bénéfice du doute. Peut-être venait-elle lui annoncer que sa sœur avait été acceptée parmi les Mositus, et qu'elle avait élu domicile dans leur clan. Ou bien qu'elle était morte, comme il s'y attendait puisqu'il la trouvait faible. Alors il ne fallait pas trop vite se montrer désagréable avec cette inconnue. Néanmoins, le visage du lion fauve se ferma à nouveau, à une vitesse folle. Il venait de confondre sa sœur avec une lionne dont la teinte semblait plus foncée. Il se haïssait de s'être montré aussi ridicule. Il prit un ton plus ferme, et après avoir baissé un instant la tête pour mieux se maudire de son erreur, il demanda sur un ton méfiant, dans lequel planait quelques nuances d'autorité :


- Je peux savoir ce que vous faîtes sur Prideland ?












Are You A Pridelander ? What Are You Doing Here ?


©️ Halloween




_________________
« Il n'y a rien de plus flamboyant que le pelage fauve d'un Pridelander ayant le sang pur. Sachez-le. »


Avatar ©️ Gahiji
Signature ©️
Yetsa
MERCI !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
PLAYER01


À mon sujet

Age : 99 Féminin
Nb de Messages : 77
Localisation : Entre Prideland et la Lande sans-terre

En savoir +
MessageSujet: Re: Ça fait longtemps que je n'ai pas vu de Pridelander - Ft. Hotaru   Mer 29 Nov - 15:19

Ça fait longtemps que je n'ai pas vu de Pridelander
Tamu releva la tête vers un lion étrange. La femelle crue même que c'était un Mositus mais s'était impossible, il ne portait pas l'odeur du clan. Elle agita les oreilles, ressemblé-t-elle à " Inuwa " pour qu'il est prononcé le nom de cette femelle qu'elle ne connaissait pas ? De ses yeux bleus, elle l'épia, l'analysa, se demandant si elle pourrait lui parler facilement et lui soutirer quelques informations utiles.

- Je peux savoir ce que vous faîtes sur Prideland ?

Son ton était méfiant et ferme. Elle avait quelque chose de mal ? Tamu souffla intérieurement, il n'était pas naïf à son grand regret, mais cela n'était pas grave. Elle ne faillerais pas cette mission. Elle sauta aisément de sa branche et une fois parterre prit une position de défense qui contrastait avec son expression neutre/attentive. Elle huma encore le mâle avant de lui demander d'une voix chaleureuse qu'avait toujours été la sienne

- " Je suis heureuse de rencontré un Prideland , vous-êtes bien un Prideland ? "

Elle n'avait fait aucun sous-entendu , Tamu avait une fâcheuse habitude de prendre tous les lions foncés comme Mositus et le fauve pouvait très bien être Pridelander. Elle fouetta l'air de la queue, pensive, comment allait-t-elle s'y prendre ? Allait-elle le faire au feeling ? Non, trop de choses à perdre, il fallait se la jouer stratège. Mais une petite voix en la lionne brune lui criait de rester elle-même. Dilemme devant ce mâle qui semblait plus que méfiant. Elle plongea ses yeux dans les siens, essayant de le sonder, elle voulait lire en lui, découvrir cet étranger. Mais surtout le nom de cette femelle résonnait en elle. Pourquoi ? Comment ? Elle était curieuse la guerrière, et il faudrait surement aborder le sujet pour qu'elle cerne le personnage. C'était p'tre un élément-clé ?

Curieuse et intelligente , Tamu se sentait prendre confiance en elle , toujours peser ces mots avant de parler. Elle espérait juste que le beau mâle n'était pas du genre violent.

- " Je me nomme Tamu, je ne vous veux aucun mal. " commença t-elle avant de rajoutez en souriant " Et je doutes que je puisse faire quelque chose contre vous "

Ce n'était pas de la flatterie , elle essayait de sympathiser , la femelle adorait se faire des amis.
; color:black;">Tamu écrit en #ffcc00

_________________
Invité , dans les ténèbres qui m'enserrent
Noires comme un puits où l'on se noie
Je rends grâce aux dieux, quels qu'ils soient
Pour mon âme invincible et fière.
[Invictus]


Tamu et Amka de Dalhori ~:
 


Lady Tamu complotes en Jaune Impérial
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4616-tamu-douce-et-charmante
avatar
PLAYER03


À mon sujet

Age : 98 Féminin
Nb de Messages : 177
Localisation : Sur le plus merveilleux royaume qui soit : Le Mien.

En savoir +
MessageSujet: Re: Ça fait longtemps que je n'ai pas vu de Pridelander - Ft. Hotaru   Dim 3 Déc - 18:29




A New Point Of View On Prideland... I Think It Is...


Perchée dans ses branches comme un vulgaire volatile, la lionne inconnue toisait Hotaru, le dominant de sa hauteur. Il avait effectué deux pas en arrière, par précaution. Il gardait ses sens en alerte dans le cas où il pourrait en avoir la nécessité. Elle semblait fourbe, et il n'aimait pas la façon qu'elle avait de le toiser avec malice. Il y avait quelque chose dans ses yeux bleus qui ne lui plaisait pas. Il ne pouvait pas s'empêcher de la dévisager de haut en bas de la façon la plus irrespectueuse qui soit, et il ne cherchait d'ailleurs même pas à s'en cacher. De toute façon, elle faisait de même, comme si elle cherchait à jauger à qui elle avait affaire. Hotaru n'aimait pas ça. Cette lionne partait de la mauvaise patte, et il doutait que cette histoire puisse encore bien se terminer. Il allait lui rappeler qu'elle n'était pas chez elle et lui tourner le dos avec arrogance, comme il l'avait toujours fait. Quel imbécile il avait été de s'approcher d'abord... Il s'en mordait bien la langue maintenant, puisqu'il s'était trouvé coincé par sa propre initiative. Voilà qui allait lui apprendre à réfléchir deux fois avant d'agir !

Satanas descendit de l'ombre que lui offrait sa cachette, et se posta étrangement. Elle avait une allure défensive, mais son expression n'accompagnait pas sa position. Elle parût respirer un instant les effluves du mâle tandis que celui-ci tourna la tête sur le côté d'un geste vif et le plus hautain possible. Il ne la quittait pas de ses yeux bleus nuit emplis d'orgueil. Néanmoins, malgré son dédain princier, il ne pouvait qu'admettre qu'elle avait eu la politesse de se mettre à son niveau. Il en fut agréablement surpris mais n'en montra rien. Le ton qu'elle employa pour s'adresser à lui le fit serrer les crocs sur la partie droite de la mâchoire et froncer les sourcils. Son timbre de voix était un peu trop chaleureux à son goût.


- Je suis heureuse de rencontrer un Prideland , vous-êtes bien un Prideland ?



Hotaru replaça son visage face à face avec celui de l'intruse. Ses yeux exorbités la toisaient avec stupeur. Que venait-elle de dire !? Sa queue fouetta sèchement l'air, tandis que ses muscles tendus frissonnaient sous la colère qui le saisissait. Sans décrocher ses mâchoires si serrées l'une avec l'autre qu'elles auraient pu fusionner pour n'en faire qu'une, il grinça dans un grondement sourd et profondément agacé :


- Pridelander. On dit Pridelander. Ce n'est pourtant pas compliqué. Vous osez venir occuper un territoire qui n'est pas le vôtre et vous n'êtes même pas capable de prononcer le nom de ceux qui y vivent ?



Le reproche avait fusé, filant dans l'air à la vitesse d'une flèche en plein cœur. La lionne qui lui faisait face avait un air un peu léger, comme si elle était dans les nuages, un peu songeuse. Hotaru savait qu'il fallait se méfier de ce genre de masque que portaient parfois les esprits les plus fins. Mais on ne le dupait pas, lui. Il se doutait qu'elle puisse mettre au point une stratégie, puisqu'à ses yeux, tout le monde en était capable. Encore une raison qui justifiait sa solitude permanente finalement.

Tamu. Elle se présenta, et son sourire perdit un peu cette tendance sournoise qu'il lui avait trouvée. Il se radoucit un peu, mais n'abandonna pour autant rien de sa prudence. Elle ne lui voulait aucun mal ? Pourtant ça n'était rien d'autre que des mots pour l'instant. Aussi, ils n'avaient, pour le lion couleur fauve, pas une grande valeur. Cependant, il se décida tout de même à lui répondre, même si son attitude habituelle aurait plutôt souhaité qu'il lui tourne le dos et s'en aille. Après tout, c'était lui qui l'avait dérangée, et même s'il n'était pas d'une bonne compagnie, il avait intégré des valeurs de respect et de bienséance sur lesquelles il lui était plus compliqué de cracher parfois. Souvent, il n'en montrait rien, mais exceptionnellement, il lui fallait faire un effort.


- Vous ne savez pas ce que vous pourriez faire contre moi ? Hum, voilà rien d'autre que de belles paroles. Je ne parierais pas sur votre innocence, et à vouloir à tout prix la démontrer, vous n'en montrez que plus que ma méfiance est nécessaire avec vous.



Il laissa passer un moment de silence durant lequel il observa les alentours d'un rapide coup d'oeil, puis soupira par la truffe pour s'aider à se détendre avant de reposer son regard sombre sur celle qui était, en cette journée chaleureuse, devenue son interlocutrice :


- Hotaru. Et oui, je suis un Pridelander (il détacha soigneusement chaque syllabe du mot pour lui intimer de ne plus l'écorcher à l'avenir) Je peux savoir ce que vous faîtes dans la savane ? Vous n'aviez pas l'air de chercher à vous cacher.







Are You A Pridelander ? What Are You Doing Here ?


©️ Halloween






_________________
« Il n'y a rien de plus flamboyant que le pelage fauve d'un Pridelander ayant le sang pur. Sachez-le. »


Avatar ©️ Gahiji
Signature ©️
Yetsa
MERCI !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
PLAYER01


À mon sujet

Age : 99 Féminin
Nb de Messages : 77
Localisation : Entre Prideland et la Lande sans-terre

En savoir +
MessageSujet: Re: Ça fait longtemps que je n'ai pas vu de Pridelander - Ft. Hotaru   Sam 9 Déc - 13:26

Ça fait longtemps que je n'ai pas vu de Pridelander
Tamu s'était un peu refroidis certes, quelle idiote faisait-elle ! Mais en même temps , Prideland-Pridelander ça se ressemblait ! Peut-être retiendra-t-elle si son nouveau territoire se nomme " Mosituser ", " Mositus Land ", " Jungle Mositus " ou " Pacifique Land " ? La dernière ne pouvait pas marcher. Certainement pas. Les Pacifiquer dans le Pacifique Land ! Elle retenue de rire la femelle brune, la bonne blague !

- Vous ne savez pas ce que vous pourriez faire contre moi ? Hum, voilà rien d'autre que de belles paroles. Je ne parierais pas sur votre innocence, et à vouloir à tout prix la démontrer, vous n'en montrez que plus que ma méfiance est nécessaire avec vous.

Elle l'observa, laissant le silence s'installer entre eux. Ce mâle pouvait être quelqu'un de gentil ? Son ton autrefois glacial, perçant, odieux, une petite étincelle l'avait traversé non ? Elle ne put réprimer un sourire. Elle l'aimait bien lui. Ce fauve à la crinière brune était spécial. Un brin méfiant, mais elle allait continuer à parler avec lui. Apprendre de lui, des... Prideland ? Heu non Prideland...er ? Et surtout récolter des informations pour sa mission.

- Hotaru. Et oui, je suis un Pridelander. Je peux savoir ce que vous faîtes dans la savane ? Vous n'aviez pas l'air de chercher à vous cacher.

" - Oh, je suis une Mositus comme tu le sais. Et moi, mes frères et mes soeurs nous vivons dans la jungle, je sais si tu en l'as déjà vu de près ou de loin. Quoi qu'il en soit , cette terre de bonheur est devenue invivable et en plus d'être en contrat avec les Lamasus les nôtres se font souvent attaquer par des léopards perfides qui se croient tous permis ou des stupides singes qui n'ont rien à faire là. " Tamu avait monté le ton au fur et à mesure ou sa haine grandissait mais la lionne se calma bien vite et repris calmement et lentement " Nous cherchons un nouveau territoire, marre de la soumission, des problèmes et qu'on nous prenne de haut car nous sommes pacifiques. Moi et quelques autres lionnes nous cherchons juste la terre promise pendant que le reste de notre famille attende dans la jungle. "

Elle agita la queue en se détournant, la mâchoire crispée, le regard dans l'horizon, toute cet étendue, elle aura aussi une si grande étendue où les siens et elles pourront vivre ? La liberté, être propriétaire, être... Avoir une place sur la Terre des Lions. Une place qui leur revient de droit en tant que peuple que celui-ci. Elle avait droit au bonheur, ils avaient droit au bonheur. En expirant longuement par la truffe elle reposa les yeux sur lui.

- " Alors Hotaru le P-r-i-d-e-l-a-n-d-e-r , ça fait quoi de vivre ici ? Tu as une famille ? Comment ce passe le système de meneur ? Raconte-moi tous, je veux tout savoir de ce royaume que j'ai autrefois connu sans y mettre patte. "
; color:black;">Tamu écrit en #ffcc00

_________________
Invité , dans les ténèbres qui m'enserrent
Noires comme un puits où l'on se noie
Je rends grâce aux dieux, quels qu'ils soient
Pour mon âme invincible et fière.
[Invictus]


Tamu et Amka de Dalhori ~:
 


Lady Tamu complotes en Jaune Impérial
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4616-tamu-douce-et-charmante
avatar
PLAYER03


À mon sujet

Age : 98 Féminin
Nb de Messages : 177
Localisation : Sur le plus merveilleux royaume qui soit : Le Mien.

En savoir +
MessageSujet: Re: Ça fait longtemps que je n'ai pas vu de Pridelander - Ft. Hotaru   Mar 12 Déc - 21:57




A New Point Of View On Prideland... I Think It Is...


Confrontation silencieuse de deux regards bleus.

La queue caressant sèchement l'air plombant de la savane, Hotaru ne tentait même pas de cacher son impatience. Et tant pis s'il passait pour un lion impoli. Il ne détachait pas ses yeux d'elle, qu'il essayait de décrypter en la sondant de vue. Les traits de la lionne s'étaient presque tirés, comme si elle avait manqué de laisser échapper un rire. Le lion ne voyait pas ce qui pouvait être drôle, aussi, son expression s'endurcit. Peut-être se fourvoyait-il complètement, mais il trouvait cette inconnue étrange. Pour changer tiens ! Ils l'étaient tous pour lui de toute façon ! Mais elle, elle avait cet air un peu simple, de lionne qui prend tout à la légère. Un masque souvent prisé par les plus malins, et le sourire de celle qui lui faisait face avait quelque chose que le mâle à la crinière d'encre trouvait énigmatique.

Lorsqu'il eut fini de débiter sa réplique, elle se contenta juste de le fixer un moment. Il avait tout son temps, même s'il n'aimait pas le perdre, pour soutenir sa considération silencieuse. Dans l'air, on sentait bien qu'entre les deux, les différences étaient grandes. Tamu et lui n'avaient pas du tout le même tempérament. Visiblement, elle, était plutôt du genre à ne pas chercher les ennuis, alors que l'autre les trouvait malgré lui du simple fait de sa personnalité complexe à comprendre et à tolérer. C'en était presque cocasse de voir que leur échange verbal se poursuivait encore. Quand on connaissait le besoin pour l'aîné d'écourter chaque interaction sociale qu'il avait, on pouvait se demander ce qui le poussait à entretenir un tant soit peu celle-ci. Mais bon sang de bois ! C'était lui qui était venu la perturber. Même si...


- Je trouve que vous avez tout de même un comportement louche. Peut-être cherchiez-vous à vous cacher finalement. Vous observiez la savane depuis ce rocher (qu'il désigna d'un mouvement de tête), et quand vous m'avez vu ou senti, vous avez espéré vous réfugier dans l'arbre en pensant que je ne vous avais pas vue peut-être ?



Tout là, n'était que suppositions. Mais le félin ne pouvait se résoudre à garder ses réflexions pour lui. Il les avait données sans même trop y penser, tandis qu'elles effleuraient son esprit suspicieux. La réaction de la lionne confirmerait ou non ces hypothèses que rien ne pouvait contrer ou affirmer pour l'instant.

La lionne brune avait esquissé un sourire, et le mâle s'étonna presque de trouver ce rictus dénué de cette chose qui le faisait douter d'elle depuis le début de leur entretien. Oh, il n'allait pas lui faire confiance pour autant, mais ce sourire là avait déjà l'air bien plus sincère que ceux d'avant ! Même si, il le savait, on ne pouvait deviner quels sombres desseins il voulait bien cacher... Car oui, derrière tout visage d'ange peut se trouver un démon.

Enfin, elle se présenta comme une Mositu. Instinctivement, lorsqu'il entendit cela, Hotaru fronça les sourcils et ses traits se tirèrent à nouveau. Sa queue fouetta l'air plus durement. Qu'il détestait ce mot ! Le mot « Mositu » lui hérissait le poil de colère et de dégoût. Il continuait d'écouter celle qui parlait, puis qu'après tout, elle s'était montrée attentive et coopérative face à lui, et n'avait pas fait preuve d'une attitude stupide pour le moment. Le lion devait bien admettre qu'elle avait eu un comportement assez mâture pour descendre de sa cachette dans le but de discuter. Malheureusement, chassez le naturel il revient au galop, et le croisé en revint, encore une fois, à se dire qu'après tout, peut-être cachait-elle son jeu. Impression qui s'accentua un peu lorsqu'elle évoqua sa « terre de bonheur devenue invivable ». Le mâle eut un sourire fort mauvais, devinant d'avance ce qu'elle allait essayer de faire : s'inviter sur Prideland ! Il allait répliquer avec sa fierté mal placée que c'était impossible et tout le discours qui s'en suivait à chaque fois qu'on le tâtait sur le terrain, mais elle ne lui en laissa pas le temps.

Elle s'énerva contre des léopards qui leur menaient la vie dure avec tellement d'entrain... Il sut qu'elle ne jouait pas. Elle ne pouvait pas avoir inventé cela, ni avoir improvisé cette lueur de haine dans son regard. Hotaru fut chamboulé par sa colère. Elle avait l'air de vraiment tenir à sa jungle, et visiblement, il s'était bel et bien trompé sur elle. Il fallait reconnaître qu'elle n'avait pas prémédité de lui voler Prideland. Il reconnaissait dans son regard les mêmes étincelles qui animaient les prunelles couleur ciel du roi Kumpa quand il parlait du règne des Nyeusis. Le lion fauve n'écoutait plus que d'une oreille ce que Tamu lui racontait, plongé dans un passé qui s'imposait à son esprit une fois encore... Les Pridelanders aussi s'étaient retrouvés sans terre, et même s'il n'avait pas vécu personnellement cette période, les esprit tourmentés par ces sombres jours eux, l'avaient bien marqué quand ils lui avaient parlé de cette expérience. Les Pridelanders s'étaient-ils pour autant invités dans la jungle ? Non. En revanche, ils avaient bien trouvé refuge sur la Lande des Sans-Terre, et ce, grâce à la clémence des Mositus qui avaient tout de même accepté de cohabiter. Son père lui en avait parlé, et même si le lionceau qu'il était à l'époque s'était montré peu réceptif à son récit, il avait trouvé un écho particulier en lui quelque part... Il songea un instant à Inuwa. Si elle était partie dans la jungle, peut-être ferait-elle ces mauvaises rencontres dont Tamu parlait...

Il chassa bien vite cette idée, alors que la lionne s'était tue un instant pour regarder l'horizon. Alors comme ça ils étaient pacifiques ? De belles paroles, qui pour l'instant, c'est vrai, n'avaient pas menti. Le fauve parvint, pour la première fois sans doute, à presque faire l'impasse sur son arrogance. Il contempla longuement le visage de la lionne pendant qu'elle regardait ailleurs, à la recherche d'un signe, même infime, qui lui aurait prouvé qu'elle mentait. Qu'elle jouait. Qu'elle cherchait à se moquer de lui. Mais il n'en trouva pas. Alors il commença à admettre que son masque jovial cachait surtout le visage de la frustration. Frustration d'avoir perdu ses terres. Hotaru devait se rendre à l'évidence : il y avait des lions fiers de venir de leur coin de paradis, et pour qui Prideland n'avait pas cette aura pleine de magnificence qu'il lui trouvait. Si lui admirait Prideland, Tamu pouvait admirer la jungle.


- Mon clan a vécu une situation similaire. La recherche de terres n'est pas évidente. Néanmoins, nous n'avons, si je ne m'abuse, pas envahi votre jungle. Nous sommes restés gentiment sur la Lande des Sans-Terre. Pourquoi ne feriez-vous pas la même chose ?



La lionne reposa son attention sur lui et sembla soudain s'intéresser de très près à sa vie par ici. Qu'est-ce que ça fait de vivre ici, s'il avait une famille, le système de meneur... Trop de curiosité d'un coup pour le lion, qui se rembrunit une fois encore.


- Prideland est un paradis pour qui veut le voir. Si votre jungle est, pour vous, ce paradis, alors vous avez votre réponse. Quant à ma famille, je doute que cela vous concerne vraiment. Tout dépend de la définition qu'on donne à ce terme. Il s'agit d'un mot, rien de plus. Un mot qui ne devrait pas avoir autant d'importance d'ailleurs.



Voilà ce qu'il avait craché. Il n'avait, volontairement, pas répondu à la dernière question. Face au silence qui plana un moment, il s'assit, et regarda ailleurs. Il ne se battrait pas aujourd'hui, et maintenant qu'il cernait un peu la lionne à qui il avait affaire, il savait qu'il ne hausserait pas même le ton pour l'instant. Alors il se contenta de souffler :


- Vous avez manqué de chance. Je ne suis pas très causant.







Are You A Pridelander ? What Are You Doing Here ?


©️ Halloween



_________________
« Il n'y a rien de plus flamboyant que le pelage fauve d'un Pridelander ayant le sang pur. Sachez-le. »


Avatar ©️ Gahiji
Signature ©️
Yetsa
MERCI !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
PLAYER01


À mon sujet

Age : 99 Féminin
Nb de Messages : 77
Localisation : Entre Prideland et la Lande sans-terre

En savoir +
MessageSujet: Re: Ça fait longtemps que je n'ai pas vu de Pridelander - Ft. Hotaru   Dim 17 Déc - 13:21

Ça fait longtemps que je n'ai pas vu de Pridelander
La Brune regarda le lion fauve, il était très méfiant. Elle était quand même heureuse d'avoir fait un pas , c'est vrai que la Jungle étais son petit paradis , Prideland devait l'être aussi pour les Pridelander. Elle passa sa patte derrière son oreille , tous en attendant si il avait quelque chose à rajouter. Petit à petit , ne voyant pas que réponse arriver Tamu sourit intérieur. La situation l'amusait , elle n'avait pas l'habitude de se heurter à un mur aussi blindé. C'était une créature d'une méfiance qui dépasse tous les niveaux qu'elle avait rencontrer jusqu’à là. Elle le regarda s’asseoir en haussant un sourcil. Il avait tourner la tête et Tamu pu profiter de la belle vue sans se cacher.

- Vous avez manqué de chance. Je ne suis pas très causant.

Elle émit un petite rire la belle , un rire dénuder de méchanceté. Tamu aimais presque tous le monde ,des plus timides , aux plus énergique passant par ce qui manquait cruellement de confiance en soit. Elle voulait profiter de la vie , la croquer à pleine dent , mourir avec sa philosophie de vie. La Brune se laissa lourdement tomber sur le côté , couché , elle le regarda , essayant de croiser ces beaux yeux.

" - Je ne pense pas avoir manqué de chance non. Tu es un lion... Compliqué à cerne et peu causant certes mais c'est agréable de parler avec toi d'une certaine manière. Tu es un lion intéressant. "

Elle s'étira de tout son long, profitant du confort de cette terre, cherchant à formuler de façon sincère sa prochaine pensée. Prideland, terre où elle n'avait pas mis patte, elle qui avait sympathisé avec de nombreux Prideland-er sur la Terre sans Landes. Elle se souvient avoir admiré leur couleur, leur caractère... Elle avait tant espéré en foulant la Savane ce matin de ne pas être déçu, de ne pas tomber sur quelqu'un de " fade ", sans histoire, un idiot, elle l'avait espéré de tout son coeur, voulant que ce ne soit pas facile même si son cerveau avait voulu le contraire. Tamu voulait un divertissement, quelqu'un qui se s’effacera pas de sa mémoire de sitôt, un visage qu'elle pourra relier à Prideland.

- " Hotaru , personnellement , je suis contente d'être tombé sur toi. "
; color:black;">Tamu écrit en #ffcc00

_________________
Invité , dans les ténèbres qui m'enserrent
Noires comme un puits où l'on se noie
Je rends grâce aux dieux, quels qu'ils soient
Pour mon âme invincible et fière.
[Invictus]


Tamu et Amka de Dalhori ~:
 


Lady Tamu complotes en Jaune Impérial
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4616-tamu-douce-et-charmante
avatar
PLAYER03


À mon sujet

Age : 98 Féminin
Nb de Messages : 177
Localisation : Sur le plus merveilleux royaume qui soit : Le Mien.

En savoir +
MessageSujet: Re: Ça fait longtemps que je n'ai pas vu de Pridelander - Ft. Hotaru   Mar 26 Déc - 15:57




A New Point Of View On Prideland... I Think It Is...


Le rire de la lionne, les oreilles tournées vers l'arrière du lion. Un rire qui l'agaçait, comme tous les rires chargés de combler un peu les vides finalement.

Tamu, son interlocutrice brune, prenait vraiment tout à la légère. Hotaru restait sur ses gardes, fidèle à lui-même. Il se flatta intérieurement d'être parvenu à la cerner dès les premières secondes. Elle faisait partie de ces personnages qui ne sont pas mauvais dans le fond, qui ne cherchent pas les problèmes, mais qui, aux yeux du lion fauve, n'ont pas grand chose d'intéressant. Elle ne serait pas celle qui relèverait la barre de tout ce qu'il avait vu jusqu'ici, et de tous ceux qu'il avait rencontrés et qui l'avaient blasé. Il soupira. Personne n'aurait cette étincelle qui le surprendrait, il fallait se rendre à l'évidence. Cette conversation promettait de demeurer plate...

Enfin, celle qu'il était venu déranger se laissa crouler sur le sol. Hotaru, sans quitter sa position assise, eut un mouvement de recul, et la dévisagea, décontenancé. Elle avait un autre de ses sourires. Oui, celle-là aimait visiblement sourire. Son regard était étrange. Elle avait cette façon de le fixer droit dans les yeux, mais pas uniquement par marque de respect. On aurait dit qu'elle tentait de le captiver.


- Eh bien , cracha-t-il. Il ne faut pas vous gêner. Vous vous prenez pour qui ? Ce n'est pas parce que j'accepte de vous répondre que vous pouvez tout vous permettre. Vous n'êtes pas chez vous, c'est quelque chose qu'il ne faudrait pas oublier trop vite.



Prendre ses aises de la sorte, mais quel cruel manque de bienséance. Le fauve ne retint pas un lourd soupir d'exaspération, et leva les yeux au ciel avec mépris. S'il fallait lui rappeler comment il était préférable de se comporter sur un autre royaume (à savoir, faire profil bas), il était loin d'être trop timide pour le faire. Et même si on lui reprochait beaucoup son comportement, force était de constater que le mâle, bien que désagréable, n'en était pas moins franc. Il ne se cachait pas, et si quelque chose en vous lui déplaisait, il ne mâchait pas ses mots pour vous le faire comprendre. Qualité ou défaut ? Peut-être un peu des deux... Sans doute pour cette raison que ce qui était à la base un atout lui portait régulièrement préjudice.

Tamu déclara qu'elle le trouvait intéressant. Il haussa un sourcil, perplexe. C'était... Un compliment ? Personne ne lui en avait jamais fait. Il ne comprenait pas ce qui lui valait l'honneur, et ignorait comment réagir. Agréable de discuter avec lui ? Il laissa échapper un rire sarcastique, tinté d'un soupçon de tristesse ou de mélancolie. Lui-même ne savait pas finalement. Agréable... Hein ?

Il répliqua, avec ce même sourire un peu faux.


- Vous êtes sans doute la seule à le penser.



Il ignora sa manière de s'étendre de tout son long. Cette attitude lui déplaisait vraiment mais il le lui avait déjà fait remarquer. Il préférait méditer sur tout ce que cette lionne lui avait dit. Lui qui avait pensé qu'elle était Inuwa de loin, puis qui s'était dit que peut-être, elle venait lui apporter des nouvelles de celle qui était, au moins, sa sœur de sang. Sa mort, certainement. Il s'était préparé psychologiquement à ce qu'on vienne lui dire qu'on l'avait trouvée morte, assassinée. C'était peu joyeux certes, mais c'était uniquement là les lois de la nature. Le plus fort l'emporte, et s'il est aussi le plus meurtrier, alors le monde a bien du soucis à se faire... Les meurtriers, dans la nature, n'ont pas de cadre, pas de règle, pas de directive à suivre autre que celles dictées par leurs pulsions destructrices... Et ces pulsions étaient souvent stimulées par des rencontres. Une proie, un lion craintif, une jeune lionne croisée partie découvrir d'autres horizons que Prideland...

Le fauve secoua un instant la tête, permettant ainsi aux particules de poussière emprisonnées dans sa crinière ébène de se détacher. Penser, penser... Il le faisait tout le temps. C'était aussi une caractéristique de la solitude. Elle vous laissait si seul avec vous-même que vous n'aviez plus que ça à faire pour occuper votre temps. Songer. Songer à tout et à rien. Aux erreurs du passé et à celles de demain.

Les oreilles du mâles se dressèrent lorsque l'autre lui adressa de nouveau la parole pour lui dire qu'elle était contente d'être tombée sur lui. Il eut un autre rictus cynique.


- En ce qui me concerne, j'aurais préféré vous éviter. Sans doute parce que vous êtes Mositu et que vous vous prélassez sur une terre qui ne vous appartient pas. Sans doute parce que vous n'apportez aucune bonne nouvelle. Ou sans doute, tout simplement, parce que je n'aime pas la compagnie. Je n'ai jamais vraiment aimé la compagnie.



Il avait terminé sa tirade dans un souffle léger, pourtant alourdi par tous les ressentis qui devaient certainement se trouver derrière.

Derrière... En voilà, un mot qui le définissait. Derrière le masque du lion, il y avait un autre lion. Derrière chacune de ses phrases, il y avait une signification plus triste, plus morose, plus déprimante. Derrière lui, il y avait ce passé un peu houleux, ces relations qui s'étaient faites et défaites. Derrière Hotaru et sa solitude, il y avait tout ce qu'il avait laissé tomber. Tout ce qu'il avait toujours mis derrière.






Are You A Pridelander ? What Are You Doing Here ?


©️ Halloween



_________________
« Il n'y a rien de plus flamboyant que le pelage fauve d'un Pridelander ayant le sang pur. Sachez-le. »


Avatar ©️ Gahiji
Signature ©️
Yetsa
MERCI !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


À mon sujet

En savoir +
MessageSujet: Re: Ça fait longtemps que je n'ai pas vu de Pridelander - Ft. Hotaru   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ça fait longtemps que je n'ai pas vu de Pridelander - Ft. Hotaru
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» [Rudy] Oh, salut, ça fait longtemps. [Petramilyyyyyy] 1/4
» Ça fait longtemps [ Chelsy Foster Maddox]
» Ca fait longtemps (pv Manon) (-16)
» [Journal] Hainoa Stewart
» Cela fait longtemps...merde j'ai vu tes seins! (PV)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Lion King RPG :: 
Crédits - Archives - Partenaires
 :: 
Archives & Choses Perdues
 :: RPs abandonnés
-