Informations
Topsites

Votez et réclamez vos points ICI !

Réseaux
Crédits

Bannière dessinée par Yetsa, Dhalahi, Shasta & Soto

Design & Codage © Tadji, Soto & Angola

Musique du lecteur © Adrian von Ziegler Law of the Jungle

Optimisé pour Mozilla Firefox

Jeu déconseillé aux -12 ans

AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Events & RPs Importants
Ne ratez pas ...
Jetez un œil à la liste des rôles importants disponibles au sein des clans.
Venez tenter les RP Missions !
Laissez un commentaire sur notre Livre d'Or !

Partagez | 
 

 La sentence des Lamasus [RP IMPORTANT]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar
Meneur de Jeu


À mon sujet

Age : 98 Masculin
Nb de Messages : 321
En savoir +
MessageSujet: La sentence des Lamasus [RP IMPORTANT]   Sam 11 Nov - 11:50





Trois Lamasus se déplaçaient dans la jungle, une femelle et deux mâles, tous deux ornés des peintures de leur peuple et portant fièrement cet héritage génétique qui leur donnait un pelage si spécial. Ils allaient tous les trois à la rencontre des Mositus, à qui ils avaient donné l’hospitalité après que ces derniers furent chassés du Grand Désert. Afin que l’entente soit parfaite, une mission avait été donné aux lions bruns ainsi que des règles à respecter – en soi tout aurait dû se passer pour le mieux.

Mais si les trois lions crèmes passaient maintenant de l’autre côté et montraient leur visages, ce n’était pas dans le but d’une rencontre amicale. Aujourd’hui c’était parce que ce qui était sacré venait d’être transgressé. Le visage dur, ils apportaient avec eux la sentence du roi Assam, aussi intransigeante que juste à leurs yeux.

C’est donc avec la ferme intention d’obtenir ce qu’ils veulent que les trois Lamasus font irruption dans la Jungle des Sages, lieu où le plupart des Mositus sont. Leur venue ne passe pas inaperçue, ils restent invisible la plupart du temps, pour ne pas dire tout le temps. Si des murmures s’élèvent à leur venue, ils sont immédiatement évanouis lorsque l’un d’eux prend la parole :

« Nous apportons un message. »

L’un des émissaire s’avança, celui-ci était le plus prompt à parler au nom d’Assam et prit un temps de pause avant de se racler la gorge et de déclarer fermement :

« En raison de l’acte de l’un des vôtres, les Mositus sont bannis à jamais du domaine des Lamasus et doivent quitter la jungle sur le champ. »

Ce genre d’annonce n’engageait pas à la moindre discussion et ils valaient mieux pour les Mositus que tout se déroule sans le moindre accrochage, dans leur propre intérêt. Cependant les Lamasus n’en resterait pas là – l’acte était beaucoup trop grave et le coupable devait être désigne :

« Nous voulons voir Kunga. »

Cette phrase sonnait plus comme un ordre qu’une volonté – c’était à ce lion brun qu’il revenait de faire face aux siens et à ses actes, à ce qu’il avait engendré en toute connaissance de cause.



Situation :

Tout le clan Mositus est réuni aujourd'hui, dans la jungle des sages, après l'apparition des Lamasus. Ce RP important fait suite à ce rp.
Les Lamasus apportent le message du roi Assam : Les Mositus sont bannis de la Jungle des Sages sans que ces derniers ne comprennent vraiment ce qui se passe.
Le coupable désigné semble en tout cas être Kunga qui, pour le moment, ne répond pas présent.

Rappel des règles :

Le Grand Esprit joue les trois Lamasus et Kunga dans un prochain post. Vous n'avez pas le droit de les faire réagir dans vos posts.
Lorsque vient votre tour, vous avez 3 jours pour répondre au sujet. Passé ce délai, les autres joueurs sont libres de sauter votre tour.
Si vous avez des questions, n’hésitez pas à envoyer un MP à un membre du Staff.

Ce que vous devez faire :

Vous avez la possibilité de vous défendre contre l’accusation proférée par les Lamasus et vous donner une chance d’alléger la sentence émise par le roi Assam.



Incarné par Ajjin

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
PLAYER04


À mon sujet

Age : 27 Féminin
Nb de Messages : 290
En savoir +
MessageSujet: Re: La sentence des Lamasus [RP IMPORTANT]   Sam 11 Nov - 18:27

Tout semblait calme dans la jungle, comme d'ordinaire. Vukia arpentait tranquillement la dense végétation qui cernait son clan, toujours prête à mener à bien son rôle malgré son grand âge. Autour d'elle, les siens vaquaient à leur occupation quotidienne. Cette journée semblait être parée pour se dérouler comme toutes les autres. Mais tout à coup, un son parvint aux oreilles de la lionne sombre qui se figea aussitôt, le regard braqué dans la jungle. Son odorat était toujours aussi infaillible. Aussi flairait-elle la venue de lions qui n'avaient rien à voir avec les Mositus mais qui n'étaient pas étrangers pour autant. Cette odeur...Des Lamasus ?

La lionne restait sur sa position. Les Mositus devaient tout aux Lamasus mais la méfiance faisait partie intégrante du caractère de la lionne. Elle ne baisserait pas sa garde. C'est alors que trois silhouettes claires apparurent depuis la jungle, attirants les lions sombres qui vinrent se regrouper là où tout allait se passer. Vukia aperçu une lueur d'hostilité dans le regard des nouveaux venus. Elle se braqua aussitôt, l'échine légèrement courbé. Cette visite ne lui plaisait pas. Elle avait assez d'expérience pour sentir ce genre de choses. Des choses qui allaient mal se passer.

C'est alors que les Lamasus déclarèrent que les Mositus étaient bannis de la jungle en raison d'un mauvais acte de leur part. Tous parurent choqués de cette décision. Vukia ne faisait pas exception mais ne démontrait sa surprise qu'en couchant ses oreilles de colère. Quelle était cette histoire ? De quoi donc parlait les Lamasus ? Elle fusillait les lions clairs du regard.

- De quoi parlez-vous ? rugit-elle, aucun des nôtres ici n'aurait pu faire quoi que ce soit qui vaille cet ordre. Ceci est une grave accusation, expliquez-vous !

Elle n'était pas intimidée par la présence des trois félins. Qu'est-ce qui pourrait désormais intimider cette lionne de toute façon ? Mais les Lamasus appelèrent alors un nom : Kunga. Vukia redressa légèrement la tête, puis passa un bref regard à l'assemblée derrière elle. Elle ne voyait le mâle concerné nulle part. Finalement, elle reposa ses yeux d'émeraude vers les Lamasus.

- Que lui voulez-vous ?

_________________

Background ©️ Disney
Characters Vukia ©️ Cissy
Colo ©️ Cissy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t1709-vukia-le-moment-le-plus-d
avatar
MEMBRE - WAJIBU


À mon sujet

Age : 21 Féminin
Nb de Messages : 245
Localisation : Jungle du Zawadi

En savoir +
MessageSujet: Re: La sentence des Lamasus [RP IMPORTANT]   Lun 13 Nov - 14:22


La sentence des Lamasus
Wajibu & Clan & Lamasus
Mositus


Wajibu patrouillait dans la jungle, ayant aujourd'hui suffisamment entraîner son élève Ajjin.
Il allait enfin passer une journée de repos, à vadrouiller tranquillement dans la jungle. Le soleil était au rendez-vous, une belle journée s'annonçait. Et Wajibu était d'humeur joyeuse, il en profita pour ramasser quelques fleurs violette pour Menhit. Une lionne qu'il appréciait de plus en plus, s'en vraiment se l'avouer. Les oiseaux chantaient pendant, que Wajibu ramassait tranquillement une belle fleur, en l'arrachant avec les crocs.
Quand, il eut finis sa cueillette le guerrier brun continua son chemin vers le camps des mositus pour donner les fleurs à sa douce. Mais, à peine fut il arriver, qu'il entendit des bruits, le calme paisible de la jungle avait laisser place à des visages inquiets sur ses camarades et à un bruit de course.
Wajibu lâcha ses fleurs en sentant une odeur familière provenant de ce bruit; les Lamasus!
Ils ne les avaient pas revus depuis, qu'ils leur avaient offert cette partie de la jungle. Le brun se demandait le pourquoi de leur visite. Et il ne tarda pas à le savoir, leur colère était bien grande.
Ils accusait un du clan de s’être accouplé avec l'une des leurs. Et c'était impossible! une de ses camarades Vukia protesta et Wajibu venu vers eux pour la soutenir.

Wajibu: Vukia à raison aucun de nous aurais put faire une chose pareil, avez vous des preuves de ce que vous dites? On accuse pas quelqu'un s'en preuve valable.


Les trois Lamasus aux impressionnantes peintures, nous écoutaient impassible. Wajibu avait totalement perdu sa bonne humeur, si aujourd'hui ils devaient quitter la jungle comme le premier groupe avant eux, cela signifierais la fin des mositus. Habitué à vivre dans des milieux humides et non sec et se déplacer avec des anciens, des lionceaux à errer pour ne peut être pas trouver de terre propice était suicidaire et c'est pourquoi Wajibu n'avait pas suivi Tenzin.
Si, il devait partir de la jungle sa ne serait pas vivant et ça Wajibu le jurait.



_________________

Music Mositu

Signature (c)Polux & Avatar (c)Kayrou
Wajibu se défend en Olive
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4372-wajibu-le-mositu-libre#95
avatar
PLAYER03


À mon sujet

Age : 22 Masculin
Nb de Messages : 184
En savoir +
MessageSujet: Re: La sentence des Lamasus [RP IMPORTANT]   Lun 13 Nov - 14:59



La sentence des Lamasus ~
Amka et moi nous trouvions tous deux aux abords de la jungle, guettant comme à notre habitude le moindre inconnu tentant d'entrer dans le domaine de Zawadi. Cette journée n'en était pas moins mouvementée que les jours précédents. Toujours aussi redondante, semblant toujours aussi calme. En tout cas, je l'espérais. Nous gardions ce lieu depuis quelques heures. Il était temps de retourner vers la clairière et rejoindre les autres membres. Avant de quitter la lisière, je me retournais et jetais un œil en arrière, espérant que le voyage de nos amis se passaient sans encombre.

À mon arrivée, nous constations qu'un rassemblement se faisait autour de plusieurs inconnus. Mais leur odeur nous était familière. Je me rapprochais précipitamment. Ma réaction fut surprenante en voyant les trois lions couleur crème. Je ne pensais pas les revoir un jour de mon vivant. Depuis notre arrivée, aucun d'eux de s'étaient manifestés depuis que nous avions convenu le pacte. Mes yeux s'écarquillèrent, toujours aussi surpris que ces derniers soient face à nous. Cependant, leur venue n'était sûrement pas pour discuter avec nous, j'en avais le pressentiment. Leur regard semblait empreint d'une certaine haine, ne nous souhaitant aucun bonheur.

L'un d'entre-eux s'avançait pour prendre la parole. Lorsque j'entendis ses propos, je ne pouvais qu'ouvrir bêtement la gueule, stupéfait par ses propos. Un brouhaha se mit en place directement à l'entente de ceci. Bannis ? Nous étions bannis ? N'ayant pas eu directement le temps de prendre la parole, Kunga fut convoqué sur un ton impératif. Mon regard se fronça instinctivement. Vukia parla sur un ton désapprobateur, ainsi que Wajibu. Je pouvais sentir une énorme tension dans l'air. Je me devais de calmer les esprits avant que tout ceci ne finisse en conflit de plus grand ampleur. Je m'avançais entre chaque partie, mais mon regard se posa tout d'abord vers mes consœurs et confrères.

« Calmez-vous, avant de nous énerver, nous devons apprendre pourquoi ils convoquent Kunga, mais surtout pourquoi nous sommes bannis. -Je pris le temps de me tourner vers nos opposants, réfléchissant aux mots que j'allais employer- Cela fait nombre de lunes que nos clans ne se sont pas croisés. Nous avons conclu un pacte dès notre arrivée. C'est pourquoi, avant de proclamer haut et fort vos desseins, nous aimerions en connaitre les raisons. Nous ne voulons aucun conflit, c'est pourquoi il serait préférable de trouver un consensus aux problèmes actuels. »


_________________
Image par Yesta
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3890-uhta
avatar
PLAYER05


À mon sujet

Age : 23 Féminin
Nb de Messages : 638
En savoir +
MessageSujet: Re: La sentence des Lamasus [RP IMPORTANT]   Sam 18 Nov - 19:14

Aujourd’hui, Uhati se promenait tranquillement dans la jungle en compagnie de sa mère ; cette dernière lui montrait tous les arbres, les plantes, les animaux qu’ils pouvaient croiser, espérant satisfaire sa curiosité et sa soif de partir à l’aventure. Mais ça ne fonctionnait pas vraiment ; en effet, le lionceau avait bien l’habitude de voir ces arbres, ces plantes, et ces animaux, puisqu’il habitait ici ! Lui avait plutôt envie de découvrir de nouveaux paysages, qu’il n’avait jamais découverts auparavant !

Shina se figea soudainement, et son fils regarda dans la direction vers laquelle ses yeux étaient fixés ; trois lions arrivaient, et leur pelage n’était pas comme ceux des Mositus. Uhati comprit rapidement, et, ravi, voulut faire quelques pas en direction de ces nouveaux venus.

« Eh ! Vous seriez pas des Lam- »

Il n’eut pas le temps de finir sa phrase, que sa mère l’attrapa d’un coup par la peau du cou pour le faire reculer. À ce moment-là, le petit lion n’avait pas encore vu l’air sévère des Lamasus. Ces derniers prirent alors la parole, annonçant que les Mositus étaient bannis de la jungle et devaient partir. Uhati et sa mère n’étaient pas les seuls lions présents sur les lieux, et ils ne furent pas les seuls à être surpris de la soudaine décision de ces lions…

Vukia et Wajibu prirent la parole, demandant des explications. Uhta s’adressa aux Mositus présents pour tenter de les calmer. Shina avait reposé Uhati à terre, et le surveillait maintenant, sûrement pour s’assurer qu’il ne reparte pas en courant en direction des Lamasus pour leur demander en face à face des explications… Il en serait bien capable ! Mais, pour l’instant, le jeune regardait à droite et à gauche, dévisageait tout le monde, et ne savait pas vraiment quoi penser de cette situation… Finalement, il s’adressa à sa mère :

« Pourquoi ils voudraient nous bannir alors que ce serait que Kunga qui a fait un truc grave ? C’est vraiment pas juste ! »

Ils n’étaient pourtant pas tous des clones de ce lion-là, ils n’allaient pas tous faire des bêtises !

_________________
PrésentationRapport du matinDemandes de RPs & Liens
Couleur parole : forestgreen

Spoiler:
 

Avatar et signatures © Kusafiri ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4557-uhati
avatar
PLAYER04


À mon sujet

Age : 22 Masculin
Nb de Messages : 327
Localisation : Prideland

En savoir +
MessageSujet: Re: La sentence des Lamasus [RP IMPORTANT]   Sam 2 Déc - 0:54



Ces dernières semaines, Wimbo se montrait attentif. Plus trop un enfant, pas encore un adolescent, ses parents lui enseignaient peu à peu l'histoire du clan : la transmission de l'Histoire était affaire orale depuis toujours. Ainsi avait-t-il appris que le clan des Mositus n'en n'était pas à sa première séparation, et que la dernière en date n'était pas si idiote que le petit lionceau ne le pensa à l'époque. Son clan, qu'il croyait un et indivisible, fort et maître, se révélait n'être au final que l'ombre terne de ce qu'il fut. Rien de plus qu'une troupe errante, à la recherche d'un endroit où vivre, qu'ils avaient dû presque mendier. C'était ainsi que Wimbo voyait les choses.

Attentif certes, mais amer et triste de ne pas faire parti des grands de ce monde, tout ce dont les enfants rêvaient.


Telles furent ses pensées lorsqu'il ouvrit les yeux, perché sur une branche dans la Jungle des Sages, à la vue de trois silhouettes bien particulières. Un frisson lui parcouru l'échine : quelque chose qu'il n'entendrait pas tout à fait allait se passer sous ses yeux. Le petit lionceau se leva, entreprenant, vitesse grand vé, de descendre de son arbre.

Il faillit perdre tout son équilibre lorsque les lions à l'étrange pelage prirent la parole. Pour leur annoncer leur bannissement du territoire Lamasu. Un nom de coupable siffla à ses oreilles : Kunga. Qui n'avait aucune place dans ses souvenirs.

Le lionceau terreux posa une patte à terre, levant la tête à la recherche d'une figure familière à rejoindre. Par chance, il repéra son père. Et couru le rejoindre. Une voix rugissante se leva coté Mositu, suivie d'une seconde.

Vinrent ensuite les mots de Uhta, leader des réfugiés. Son ton se voulait apaisant, mais n'empêcha pas Wimbo de chercher, paniqué, le regard d'or de son paternel. Lorsque les yeux du fils et du père se croisèrent, ce dernier se contenta de rapatrier le sang de son sang sous sa crinière. Toshi avait frémit également. Ils ne prononcèrent mot.

La tension était palpable. L'échange, capital. Le futur, désormais incertain.


_________________
Nous sommes la somme des erreurs de nos pères.

Avatar (c) Nix (Jehara)
Wimbo négocie en #990000


Dernière édition par Wimbo le Jeu 9 Aoû - 22:15, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t5100-wimbo-fils-de-son-pere
avatar
PLAYER05


À mon sujet

Age : 23 Féminin
Nb de Messages : 878
En savoir +
MessageSujet: Re: La sentence des Lamasus [RP IMPORTANT]   Sam 2 Déc - 14:06





Le reste de la journée s’annonçait parfaitement calme et pour une fois Ajjin en profitait. Il ne bougeait pas dans tous les sens, ne grognait pas, n’usait de son sarcasme avec personne, bref il avait la paix autant que tous les autres. La paix fut cependant un bien grand mot quand l’agitation commença à se faire sentir. Alors qu’il était à deux doigts de s’endormir, ses oreilles frémirent et il sentit une nouvelle odeur, peu familière mais pas totalement inconnue. Ses sourcils se froncèrent mais il n’ouvrit pas tout de suite les yeux.

Mais les murmures s’élevèrent et le nom des Lamasus résonna. Ajjin ne pouvait plus se laisser aller à un sommeil sans repos et ses yeux émeraudes finirent pas se poser sur quelques Mositus qui se pressait vers le centre des agitations. S’étirant rapidement, le lion brun rejoins rapidement en quelques foulées les autres membres de son clan et il se figea. Ce n’était pas un canular, une vulgaire plaisanterie ou quoi que ce soit d’autres. Trois Lamasus se tenaient devant eux et disaient être porteurs de message.

« En raison de l’acte de l’un des vôtres, les Mositus sont bannis à jamais du domaine des Lamasus et doivent quitter la jungle sur le champ. »

La respiration d’Ajjin se bloqua soudainement. Bannis ? Pour l’acte de l’un des leurs ? Qui avait bien pu être assez stupide pour enfreindre le peu de lois imposées par les Lamasus sur leur propres terres ? Il entendit le rugissement de Vukia, ses plaintes et ses questions, ses protestations tout autant que celles de Wajibu et malgré le calme dont semblait faire preuve Uhta, il ne se mettait pas en meilleure position. Toute cette agitation arracha un rire sarcastique à Ajjin qui ne put s’empêcher de lancer :

« Magnifique de leur parler ainsi. Et dire que nous ne sommes qu’invités ici. »

Si les Lamasus avaient décidé de proclamer ce genre de sentence, ce n’était probablement pas des paroles en l’air. Il était rare de croiser les lions clairs et Ajjin s’apprêtait déjà à dire au-revoir à cet endroit. Et à faire mordre la poussière à celui qui aurait eût le culot de les mettre tous en péril. En parlant du responsable, les Lamasus demandèrent à voir Kunga. Bizarrement, ce nom n’étonna même pas Ajjin :

« Qu’est ce qu’il a encore fait cet abruti ? Se proclamer légitime leader c’était pas suffisant ? »

Ajjin roula des yeux en attendant les autres. Vraiment ? Étaient-ils tous aussi stupides les uns que les autres pour ne pas reconnaître que les Mositus étaient en faute et rien d’autre ? Prononcer le nom de Kunga ne faisait que les assommer un peu plus. Comment les Lamasus auraient-ils pu pointer du doigts spécifiquement ce nom là, si lui même n’avait pas été dénoncé pour faute grave. Croire qu’ils pouvaient se pointer la bouche en cœur sans preuve c’était la dernière des accusations à proférer à leur encontre. Grondant légèrement, Ajjin lança :

« Vous pensez vraiment qu’ils sont venus nous balancer ça pour le plaisir ? Que Kunga ramène sa crinière par ici et qu’il assume. Je veux savoir ce qu’il a fait. »

Ajjin ne doutait pas un seul instant de ce qu’avançaient les lions crèmes et alla jusqu’à concéder la culpabilité de l’un de sien. Lui qui avait commencé à réussir à ranger amertume et colère envers les siens, voilà qui s’annonçait comme une bonne occasion de toute faire ressurgir. Ils allaient être obligés de rejoindre cet andouille de Tenzin peu importe où il se trouvait actuellement et de le suivre dans sa quête folle de terre promise. La tension était palpable jusque dans les muscles du lion aux larmes dessinées à même le visage.



_________________


©METUA YETSA & INUWA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3152-ajjin-trouillard-hyperact
avatar
PLAYER01


À mon sujet

Age : 22 Féminin
Nb de Messages : 33
En savoir +
MessageSujet: Re: La sentence des Lamasus [RP IMPORTANT]   Sam 2 Déc - 14:11


Ce matin là, la jeune lionne avait décidé de faire la grasse matinée. Sa mère avait décidé de la réveiller mais Nsoha refusait de se lever, elle resta donc toute seule pendant un long moment. Puis, Maana, sa mère, accouru vers la lionne endormie pour la prévenir d'un danger, les Lamasus étaient là. En effet, les Mositus devaient un grand remerciement envers les Lamasus, mais cette venue sentait plutôt mauvais, quelque chose se préparait.
Nsoha et Maana galopèrent vers le groupe qui s'était déjà rassembler, elles étaient au courant qu'ils allaient arrivés, mais pas si rapidement. Elles trouvèrent une place parmi les leur et écoutèrent ce qu'ils avaient à annoncés.

« Nous apportons un message. »

Un premier lion avait prit la parole, puis un second émissaire s'avança, il se racla la gorge avant de prendre la parole à son tour ;

« En raison de l’acte de l’un des vôtres, les Mositus sont bannis à jamais du domaine des Lamasus et doivent quitter la jungle sur le champ.
Nous voulons voir Kunga.
»

Sa dernière phrase avait plus l'air d'être un ordre qu'autre choses. Sur ces mots, Vukia, qui les fusillaient du regard, s'exclama d'une voix plutôt.. Hostile ;

De quoi parlez-vous ? Aucun des nôtres ici n'aurait pu faire quoi que ce soit qui vaille cet ordre. Ceci est une grave accusation, expliquez-vous !

Vukia était une guerrière, elle n'avait sans doute pas l'intention de se faire intimidé par ces trois lion clairs. Elle comme beaucoup d'autre Mositus, jetèrent un regard dans le clan, Kunga n'était pas là. Elle reposa ses prunelles sur les Lamasus.

- Que lui voulez-vous ? Dit-elle avec un ton interrogateur, Wajibu reprit la suite "Vukia à raison aucun de nous aurais put faire une chose pareil, avez vous des preuves de ce que vous dites? On accuse pas quelqu'un s'en preuve valable."

Ensuite vint le tour d'Uhta, qui lui, s'adressa aux lions de la jungle et non aux Lamasus.

" Calmez-vous, avant de nous énerver, nous devons apprendre pourquoi ils convoquent Kunga, mais surtout pourquoi nous sommes bannis. "
Dit-il d'une voix apaisante, sur ces mots il se tourna et fit face aux lions clairs.

" Cela fait nombre de lunes que nos clans ne se sont pas croisés. Nous avons conclu un pacte dès notre arrivée. C'est pourquoi, avant de proclamer haut et fort vos desseins, nous aimerions en connaitre les raisons. Nous ne voulons aucun conflit, c'est pourquoi il serait préférable de trouver un consensus aux problèmes actuels. "

Quasiment tous les lions de la jungle étaient présents, y compris les lionceaux. Une petite pipelette du nom d'Uhati manquas de se faire remarquer, puis Nsoha tendit l'oreille pour entendre ce que disait le petit à sa mère.
"Pourquoi ils voudraient nous bannir alors que ce serait que Kunga qui a fait un truc grave ? C’est vraiment pas juste !"

Un sourire se dessina sur le visage de la jeune lionne, puis, oreilles attentives, elle détourna son regard sur les Lamasus puis à nouveau sur les Mositus. Elle ne savait pas trop quoi dire, ni quoi faire.. Elle posa ses prunelles bleus dans celles des Lamasus ;

- Comme vous pouvez le voir.. Kunga n'est pas là. Et on ne sait pas ce que vous lui voulez. Pourquoi prendre une telle décision sans sa présence ? Après tout, c'est lui l'accusé, c'est lui a "peut-être" fauté, pas nous! Les Mositus sont responsables, on ne connaît que trop bien les règles à respectés ici-bas. Vous nous avez offert une terre, un refuge, pourquoi aurions-nous trahis votre confiance ?

Nsoha ne pouvait pas voir ce lion immature. Il n’etait Rien à ses yeux. Plus les mots sortaient de la gueule de la Mositus, plus ils devenaient dur. Nsoha parlait sûr d'elle pour la première fois.

- Si vous voulez vraiment Kunga, pourquoi n'allez-vous pas le chercher vous-mêmes ? Ou bien attendre qu'il revienne, déjà ce n'est pas lui notre chef de clan. Ce n'est qu'un gamin fou et immature. Personnellement sa me met hors de moi que vous veniez jusqu'ici pour nous annoncés que nous sommes bannis! Sachez que je ne me laisserais pas marcher sur les coussinets par la faute d'un abrutis!

Dit-elle, laissant l'émaille de ses crocs blancs apparaître. Sa la rendait folle de se faire bannir de cette jungle par la faute d'un crétin, si jamais Kunga tombait alors entre ses griffes, elle en ferait de la chair à saucisse!




_________________

Avatar et signature Auth-Tk8
Spoiler:
 


Dernière édition par Nsoha le Sam 2 Déc - 15:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Meneur de Jeu


À mon sujet

Age : 98 Masculin
Nb de Messages : 321
En savoir +
MessageSujet: Re: La sentence des Lamasus [RP IMPORTANT]   Sam 2 Déc - 15:00








Il les vit arriver de loin. Les Lamasus descendaient dans la jungle où vivaient les Mositus et soudainement Kunga se sentit gonflé de fierté. Il bomba même le torse inconsciemment sachant pertinemment que son moment de gloire et de reconnaissance était venu. L’idée de Masbat aurait pu paraître folle mais il savait au fond que c’était ce qu’il fallait pour chacun des deux clans. Les unir, former un seul et unique groupe. Ensembles ils seraient bien plus fort et cela commençait par le mélange de sangs. Ils formeraient alors le clan absolument parfait et pourraient se revendiquer comme de purs habitants de la jungle.

Il se fit volontairement attendre, s’imaginant probablement être remercié, salué pour son acte qui offrait un nouvel horizon. C’était une entrée qui se devait d’être importante, bien orchestrée, théâtrale presque. Kunga prendrait sa revanche sur le monde et pourrait enfin voir Uhta baisser les yeux devant lui. Oh quel délice cela serait !

A mesure qu’il s’avançait il distinguait l’assemblée dans Mositus réunis autour de trois Lamasus. C’était parfait, plus de monde il y aurait plus sa reconnaissance serait grande ! Il trépignait d’impatience et un sourire arrogant se dessina sur ses babines mais il resta encore à bonne distance, ne distinguant pour le moment que le mouvement des lèvres des lions crèmes qui indiquaient qu’ils parlaient.

« Nous voulons voir Kunga. »

Son sourire s’agrandit, c’était à lui. Il devait se mettre sur le devant de la scène et accepter toutes les fleurs qu’on lui offrirait. Son arrogance n’avait d’égal que sa confiance en lui et il marchait la tête haute. Mais à mesure qu’il avançait, son sourire se fana – il entendait de plus en plus ce qu’il se tramait et quelques mots ressortirent avec angoisse : « conflit » « bannis » « accusations ». Les yeux de Kunga s’écarquillèrent avec horreur. Qu’est ce que tout ceci signifiait ?

Un tremblement le prit soudainement mais il se ressaisit bien assez rapidement. Toujours dans l’ombre de siens il ne savait plus si avancer était une aussi bonne idée que ça. Il entendait la colère gronder dans chacun des voix tantôt envers les Lamasus mais aussi envers lui. Tant pis, il fronça les sourcils déterminé et s’avança. Ils devaient s’expliquer de toute évidence, tous ensembles.

Ils devaient comprendre ce que Kunga avait fait, voir la vérité de la même manière qu’il la voyait. C’était une aubaine, une occasion rêvée que même les Lamasus ne pourraient pas renier, il suffisait simplement de leur montrer. Il fit irruption, le visage neutre, la tête haute, digne d’un leader, digne de lui même.

« Je suis là. »

Il affronterait tout le monde dans une joute verbale acharnée s’il le fallait et il gagnerait. Il avait toutes les cartes en main cette fois. Le plus sereinement du monde, comme s’il était innocent – et c’est d’ailleurs ce qu’il pensait – il demanda :

« Qu’ai-je fais pour réclamer votre attention ? »


Incarné par Ajjin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Meneur de Jeu


À mon sujet

Age : 98 Masculin
Nb de Messages : 321
En savoir +
MessageSujet: Re: La sentence des Lamasus [RP IMPORTANT]   Sam 2 Déc - 20:35





C’était une évidence et il fallait s’y attendre – les exclamations ne se firent pas prier. Autant de protestataires que de paroles en l’air. C’était presque affligeant de voir à quel point ces Mositus avaient peu de respect pour les Lamasus – ces derniers froncèrent les sourcils, pour ce qui est des mâles tout du moins, la femelle n’avait pas pipé un seul mot depuis le début et semblait presque honteuse d’être ici.

« Cela fait nombre de lunes que nos clans ne se sont pas croisés. Nous avons conclu un pacte dès notre arrivée. C'est pourquoi, avant de proclamer haut et fort vos desseins, nous aimerions en connaître les raisons. Nous ne voulons aucun conflit, c'est pourquoi il serait préférable de trouver un consensus aux problèmes actuels. »

Les deux mâles se jetèrent un rapide coup d’œil et le messager décida avant tout de prendre la parole afin d’éviter un possible débordement. Le guerrier à côté de lui semblait plus prompt à vouloir exécuter sans plus attendre la sentence du roi Assam.

«  Ce n’est pas nos desseins que nous proclamons mais la volonté du roi Assam. Le pacte a été rompu, par l’un des vôtres et en ces termes, vous n’êtes plus les bienvenus ici.  »

Et alors qu’il aurait pu énoncer la faute qui avait été commise, une lionne s’emporta plus que les autres. Cette fois c’était beaucoup trop pour que le guerrier, resté en arrière, se taise davantage. Il rugit de frustration de voir qu’ils étaient si peu respectés par ce clan généreusement accueillis sur leur propre terres :

« Silence ! »

Ces paroles claquèrent comme le fouet sur le dos d’un esclave, cinglantes. Les crocs du lion crème s’étaient violemment rabattue provoquant un bruit de craquement presque morbide. Pour qui se prenaient-ils au juste ?

« N’y a-t-il qu’un seul d’entre vous ayant assez de lucidité pour reconnaître que vous n’êtes que les invités du roi Assam ? Le peu de respect que vous éprouvez à notre égard est écœurant. S’il est fou et immature, vous n’êtes pas plus saine d’esprit et grandie que lui. »

Le messager lança un regard au guerrier qui s’était finalement emporté bien plus qu’il ne l’aurait cru. Mais pouvait-on réellement le blâmer ? La respiration du guerrier était forte mais il se recula légèrement, inclinant légèrement la tête en signe de respect à son supérieur. La femelle n’avait toujours pas bougé. Et alors que l’on aurait pu croire le calme enfin ramené, le coupable s’avança, avec le culot de demander ce pour quoi il était jugé responsable. Le messager le toisa de haut et bascula la tête par dessus son épaule pour demander à la femelle qui s’était jusqu’à alors contenté de baisser les yeux :

«  Est-ce bien lui ? »

Elle leva enfin les yeux, croisant le regard de celui qui avait commis l’irréparable, qui avait profité de sa jeunesse et de son cœur faible. Écrasée par le poids de la pression que les Lamasus exerçaient sur elle, elle ne put que dire la vérité et lâcha sans modération avant de baisser honteusement la tête :

« Oui, c’est bien le père. »

Le guerrier gronda en direction du géniteur et de tous les autres d’ailleurs tandis que le regard du messager se durcit inexorablement. Il jeta un coup d’œil à Uhta et un autre à Kunga avant de demander à la femelle qui était prostrée dans son coin :

«  Amène la. »


©LOTHEGAN

Avec délicatesse mais sans réelle affection tellement elle était mal à l’aise, elle poussa légèrement de la patte un petit lionceau à sortir de sa cachette. Il était aussi brun que Kunga, tout en portant les marques si caractéristiques des Lamasus. De plus il était difficile de se tromper au vu de la couleur de ses crins. Cette petite femelle était bien engendrée par un Mositus et une Lamasus, l’acte le plus transgresseur qu’ils aient pu commettre. Ses petits yeux s’ouvrir et il n’y avait alors plus de doute. Les Lamasus amenaient la fille de Kunga et par conséquent la preuve qu’ils avaient rompu la promesse faite par Siri au roi Assam.

«  Comme je vous l’ai dit, le pacte est rompu. Vous n’avez plus rien à faire ici. Vous étiez prévenu depuis des lunes de cela, les règles étaient claires, simples et peu nombreuses, mais vous n’avez pas eu le moindre égard quant à l’hospitalité qui vous a été accordé. »



Situation :

Tout le clan Mositus est réuni aujourd'hui, dans la jungle des sages, après l'apparition des Lamasus. Ce RP important fait suite à ce rp.
Les Lamasus apportent le message du roi Assam : Les Mositus sont bannis de la Jungle des Sages sans que ces derniers ne comprennent vraiment ce qui se passe.
Le coupable désigné semble en tout cas être Kunga qui, pour le moment, ne répond pas présent.

Situation actuelle :

Les Mositus clament leur innocence et Uhta tente d'éclaircir et de rétablir la situation malgré la colère et la violence de certains d'entre eux ce qui n'est pas pour arranger leur cas.
Kunga se montre enfin, se montrant pour le moment plus innocent que jamais.
La femelle Lamasus identifie Kunga comme étant le fautif de l'histoire et à la suite de cela, un lionceau est présentée. La petite femelle portant autant les marques des Mositus que celles de Lamasus et reconnue comme étant la fille de Kunga.

Rappel des règles :

Le Grand Esprit joue les trois Lamasus et Kunga dans un prochain post. Vous n'avez pas le droit de les faire réagir dans vos posts.
Lorsque vient votre tour, vous avez 3 jours pour répondre au sujet. Passé ce délai, les autres joueurs sont libres de sauter votre tour.
Si vous avez des questions, n’hésitez pas à envoyer un MP à un membre du Staff.

Ce que vous devez faire :

Vous avez (toujours) la possibilité de vous défendre contre l’accusation proférée par les Lamasus et vous donner une chance d’alléger la sentence émise par le roi Assam.



Incarnés par Ajjin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
PLAYER04


À mon sujet

Age : 27 Féminin
Nb de Messages : 290
En savoir +
MessageSujet: Re: La sentence des Lamasus [RP IMPORTANT]   Sam 2 Déc - 21:36

Certains lions étaient du même avis que Vukia, et Utha débarqua rapidement pour tenter de calmer la tension qui prenait peu à peu place au sein des lions sombres. C'est alors qu'Ajjin prit la parole, et bien que Vukia n'appréciait pas le temps qu'il employait, elle supposait qu'il avait raison dans un sens. Les Lamasus avait sûrement leur raison d'agir ainsi mais dans ce cas, qu'ils s'expliquent au lieu de simplement venir déclarer un mal abstrait et chasser le clan Mositu sans autre forme de procès. Du reste, Vukia, les oreilles pointées en avant vers les lions clairs, garda le silence en les fusillant du regard, ne prenant pas en compte la réflexion innocente d'un petit lionceau.

C'est alors qu'une lionne, Nsoha, prit la parole à son tour, encore plus sévère à l'encontre des Lamasus. Celle-ci brisa la limite de l'un d'entre eux qui se mit à rugir et clamer le silence. Devant le coup de croc dans le vide qu'il donna et son agressivité apparente envers Nsoha, Vukia plaqua ses oreilles contre sa nuque avant de faire un pas et de rugir à son tour, les griffes dehors, prête à agir si jamais les choses en venaient physiquement. La tension mettait visiblement les nerfs à tous. Vukia ne craignait pas ces lions clairs.

C'est alors que Kunga apparu. Vukia redressa la tête et tourna son regard verdoyant vers lui, qui se pavanait parmi les siens. Quel gamin arrogant. Mais sa venue permettra des explications au moins. Kunga se pointa comme une fleur devant les Lamasus. Vukia l'observa, fronçant les sourcils. Avait-il vraiment fait de quoi mettre en péril le clan ? A la surprise de tout le monde, un lionceau fut présenté et Kunga fut accusé d'en être le père. Vukia redressa les oreilles. Il avait donc osé...? A nouveau les Lamasus clamèrent le bannissement des Mositus. Tout devenait plus clair à présent. Vukia observa un moment le petit lionceau brun qui se trouvait aux pattes des lions clairs. Elle tourna le visage vers Kunga et ses oreilles se couchèrent à nouveau dans son cou, furieuse.

- Toi, gronda t-elle, comment as-tu pu...? L'avenir de notre clan reposait sur le respect des règles, regarde ce que tu as fais !

Mais ça restait débile de bannir tout un clan alors que seul un était coupable. Un ? Disons nous deux plutôt non ? La femelle n'avait-elle pas sa part de responsabilité ? A moins que Kunga ait agit sans son consentement, ce qui serait davantage ignoble, cette femelle n'avait pas de quoi faire la fière et s'avérait tout aussi coupable et responsable de ses actes.

_________________

Background ©️ Disney
Characters Vukia ©️ Cissy
Colo ©️ Cissy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t1709-vukia-le-moment-le-plus-d
avatar
PLAYER03


À mon sujet

Age : 22 Masculin
Nb de Messages : 184
En savoir +
MessageSujet: Re: La sentence des Lamasus [RP IMPORTANT]   Dim 3 Déc - 15:02



La journée bien commencée se transformait de plus en plus en un horrible cauchemar. En-effet, la situation devenait de plus en plus déconcertante et les évènements se prêtaient à empirer chacun des faits de chacun. Chaque lion prenait à son tour la parole, moi y comprit pour laisser protester notre mécontentement face à la décision inopinée des Lamasus. Mon regard se tourna plutôt dans la direction d'Ajjin qui avait changé en peu de temps. Depuis les élections, il était difficile de reconnaitre son caractère calme et tempéré. Mais peu importe, la situation était encore plus grave que ça. Sans plus tarder, le centre des conversations fit son apparition, toujours narquois et fier. Kunga... Mon cousin, celui qui me voyait comme un éternel ennemi et non comme un membre de sa famille.

Dès son apparition, l'atmosphère devint encore plus tendue qu'à son habitude. Mon regard se tourna vers Amka qui était des plus inquiètes, puis vers mes confrères qui ne savaient quoi répondre face à son arrivée. Son pas était lent et serein, plus qu'à son habitude, il ne semblait aucunement inquiet et avait probablement entendu la sentence appliquée par les lions blancs. Je me reculais un peu pour rejoindre ma sœur et le reste du clan, avant que les Lamasus ne commencent à prendre la parole, réclamant le silence.

L'un d'entre eux commença à demander l'approbation concernant son identité, laissant la femelle Lamasus acquiescer et disant qu'il était bien le "père". Le père ? À cet instant précis, mon cœur s'arrêta de battre et mes yeux s'écarquillèrent. Pourquoi ? Dès que le groupe approcha un nourrisson, tout s’éclaircit en moi. Chacun comprit que Kunga avait commis l'irréparable, venant détruire l'accord entre les deux clans. Mon regard se baissa et ma culpabilité commença à entraver mes propos. Je n'arrivais à prendre la parole, tant j'étais déçu par ce lion que je considérai comme un frère malgré les tensions, ce lion que j'avais éduqué mais qui ne voyait que haine et jalousie. J'avais échoué dans mon rôle de père. Des larmes coulèrent lorsque je compris la situation, des larmes de déception et de colère face à ce lion, face à mon frère, face à Kunga. Une vague de colère commença à s'élever au sein du clan.

Je m'avançais, le visage baissait. Kunga était face à moi et devait sûrement se rire de mes larmes. Pourtant, je n'arrivais à trouver les paroles juste pour pouvoir lui expliquer à quel point il était dur d'entendre ceci. Savoir qu'un membre de ma famille avait trahi son clan, ses amis, sa famille, mais surtout Amka. Elle avait tout fait pour lui, l'empêchant d'agir comme un idiot. Dure réalité... Mon regard ruisselant de larmes se plongea dans le sien.

« Kunga... N'as-tu pas idée de ce que tu as fait ? Du mal que tu es en train de causer à toute ta famille. Arriveras-tu encore à nous regarder dans les yeux ? réussiras-tu à regarder ta famille ? Je savais que tu avais du mal avec moi, que tu ne m'appréciais pas plus que ça. Moi, je te voyais comme un frère, comme mon seul et unique frère. Et aujourd'hui, tu détruis nos efforts, les efforts que le clan a fourni pour pouvoir obtenir cette terre en prêt. N'as-tu pas honte ? »

Mes paupières se fermèrent un instant et ma seule réaction fut des plus surprenante. D'un geste rapide et colérique, ma patte se leva, venant atteindre le visage de Kunga. Mes griffes n'étaient pas déployées, ne voulant pas le tuer ou le blesser, mais simplement lui faire comprendre l'étendue de son geste. En tant que leader, mais aussi en tant que frère, je me devais de réparer son affront, je me devais de rétablit la situation, même si le spectacle n'était pas des plus beaux à voir. Pour la première fois de ma vie, je venais à lever la patte sur un des miens, sur un membre de ma famille. D'une voix des plus colériques et plus de mélancolie, je hurlais.

« Tu as idée de ce que tu as fait ? Du nombre de lions que tu mets en danger pour ta fierté ? Tu veux déclarer une guerre ? Tu veux reproduire les erreurs du passé ? Tu veux voir notre clan détruit tout ça pour t'amuser ? »

Un silence de mort s'installa directement après ma crise de colère. Je ne pouvais laisser passer ceci. Tenzin m'avait confié le groupe restant dans la forêt. Je devais accomplir mon devoir.


_________________
Image par Yesta
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3890-uhta
avatar
PLAYER05


À mon sujet

Age : 23 Féminin
Nb de Messages : 638
En savoir +
MessageSujet: Re: La sentence des Lamasus [RP IMPORTANT]   Lun 4 Déc - 0:34

L’agitation se faisait de plus en plus importante, malgré les paroles qu’Uhta avait prononcées pour tenter de calmer les Mositus. Tout le monde semblait attendre Kunga, à présent, et il se faisait désirer ! Uhati était un peu frustré que sa mère ne veuille pas qu’il s’approche un peu plus des Lamasus ; ils avaient l’air en colère, certes, mais ils ne devaient pas être si dangereux que ça, si ? Et là, enfin, apparut Kunga ; il ne paraissait pas être au courant de ce qui se passait ? Il n’avait pas l’air de se rendre compte que quelque chose de terrible se passait par sa faute ?! Son attitude déplut assez fortement au lionceau ! Il se présentait là comme une fleur et faisait l’innocent… S’il n’avait pas été si petit, il aurait couru à la rencontre de Kunga et lui aurait arraché la figure ! Mais après… Uhati ne savait même pas ce qu’il avait fait pour contrarier comme ça les Lamasus…

L’un de ceux-ci, d’ailleurs, intima le silence de façon si brutale que le lionceau se recroquevilla sur le sol. Maintenant, il était bien certain qu’ils n’étaient peut-être pas si inoffensifs que ça… Ils amenèrent devant eux un petit lionceau au pelage sombre et crins clairs. Uhati ne put s’empêcher de glisser un :

« Wah, il est trop mignon ! »

Avant de se taire lorsque les Lamasus accusèrent ce petit d’être la fille de Kunga et d’une des leurs. Voilà que les Mositus s’agitèrent de nouveau à cette nouvelle, ils étaient choqués de l’apprendre, visiblement… Ils crachaient sur Kunga, et même Uhta leva la patte sur lui, devant tout le monde, ce qui entraîna le silence… À côté de ça, Uhati ne comprenait pas ! Sa petite voix s’éleva alors :

« C’est quelque chose qu’on a pas le droit de faire, du coup ? Pourquoi personne ne m’a jamais rien dit ?! »

Est-ce qu’on avait oublié de lui dire ce genre de trucs quand même assez important ? Ou lui n’avait pas écouté, mais il ne lui semblait pas qu’on lui avait parlé ne serait-ce qu’une seule fois de règles instaurées par les Lamasus…

_________________
PrésentationRapport du matinDemandes de RPs & Liens
Couleur parole : forestgreen

Spoiler:
 

Avatar et signatures © Kusafiri ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4557-uhati
avatar
MEMBRE - WAJIBU


À mon sujet

Age : 21 Féminin
Nb de Messages : 245
Localisation : Jungle du Zawadi

En savoir +
MessageSujet: Re: La sentence des Lamasus [RP IMPORTANT]   Mer 6 Déc - 17:41


La sentence des Lamasus
Wajibu & Clan & Lamasus
Mositus


Wajibu se sentait littéralement perdu, plonger dans des abysses dont il n'arrivait pas à trouver la sortie. Il se sentait perdu, par les événements et par tout ce qui passait. Tout arrivait si vite, Wajibu eu un grand bug, entendant chaque personnes parler mais le visage bloquer sur chaques mots qu'il prononçait. Comment un des leur, fils du légendaire Siri avait bien put faire celà, à son clan tout entier.
Wajibu avait très envie de lui mettre sa patte dans la face, mais à la place il planta ses griffes dans le sol.
Son clan s'en chargea à sa place, quand les lamasus présentèrent la preuve du crime. Une boule de poil, au sang de traîtrise qui ressemblait d'autant plus au père. Un crime si répugnant que même dans sa tete Wajibu osait le prononcer.
Tout son clan, meme Uhta engueulèrent le misérable, la honte était sur lui désormais et tout avait été dit. Wajibu estimait tout ça était, assez malgré le crime répugnant.

Wajibu: Ce n'est plus un lionceau! s'esclaffa t'il. Il sait ce qu'il faisait et il doit lui même payer le prix de sa trahison. Lamasus, à ce que je sache vous êtes aussi en tort, votre femelle n'as pas été violé à ce que je sache et ce qui veut dire entre autre qu'elle était d'accord.
Ne rejeter pas que la faute sur notre clan entier, nous étions en aucun cas au courant de cet acte. Nous respectons, votre roi et sa condition de ses terres. Je vous en prie pardonnez nous et punissez seulement les fautifs.



Wajibu avait l'air d'un fou, faisant les quatre cent pas devant son clan et les lamasus. Le regard brûlant d'animosité.



_________________

Music Mositu

Signature (c)Polux & Avatar (c)Kayrou
Wajibu se défend en Olive
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4372-wajibu-le-mositu-libre#95
avatar
PLAYER04


À mon sujet

Age : 22 Masculin
Nb de Messages : 327
Localisation : Prideland

En savoir +
MessageSujet: Re: La sentence des Lamasus [RP IMPORTANT]   Mer 6 Déc - 22:16



L'escalade verbale, en dépit de la tentative d'apaisement d'Uhta envers les siens, fut rapide. Toshi défit son fils de son emprise, et leva une patte, songeant à s'avancer et essayer autant que faire se pouvait de calmer l'assistance. Il ne put faire le moindre pas avant qu'une énième féline pris part à la joute, provoquant cette fois la colère du plus imposant des Lamasus. Il hocha la tête, ne pouvant qu'approuver en silence : trop nombreux étaient les Mositus -pourtant en position de faiblesse- qui s'emportaient contre leurs hôtes, pensait-il également..

Lorsque le guerrier rugit, l'instinct de Wimbo lui dicta de se faire le plus petit possible. Encore plus lorsque les émissaires énoncèrent leur motif d'accusation, puis la preuve de leurs dires. Instantanément, tous les regards, toutes les voix, toute la colère du clan se tournèrent contre le fautif, qui avait fait sont entrée comme s'il n'avait jamais rien eu à se reprocher. Le jeune lionceau pria fortement les Esprits pour que Kunga soit seul à subir la colère des Lamasus -ainsi que leur punition ! Le petit lionceau lui-même, du haut de sa courte vie, ne pouvait qu'en vouloir à Kunga.

Si les lionceaux étaient éduqués à différents âges sur le sujet, suivant l'appréciation des parents, pas un seul lion, pas une seule lionne adulte dans cette Jungle n'ignorait les termes de l'accord entre les deux factions. Pas un seul. Croiser le sang était l'interdit à ne pas commettre, il n'y avait, à priori aucune excuse qui serait recevable.

La voix d'Uhta rugit contre le coupable. Aux yeux de Wimbo, elle sonnait comme si toutes celles du clan entier s'étaient mêlées dans un tonnerre assourdissant de conséquences.

Seul un guerrier Mositu avait eu des paroles qui firent sens sans aucune réserve à l'oreille de Wimbo. Kunga était un adulte et savait ce qu'il faisait. C'était à lui de répondre de ses actes, en toute logique.

    Papa, il a raison, lui, hein ? Pourquoi tu leur dit pas aussi oourquoi on est tous punis à cause de lui ?

Ne se remémorant pas du nom de Wajibu, il s'était contenté de le désigner de la patte, le regard tourné vers son paternel. Il ne lui traversa même pas l'esprit de parler directement aux Lamasus. Quel poids aurait un lionceau dans un procès tel que celui-ci, après tout ?

Le corps de Wimbo se mit à ronronner de lui-même, comme pour tenter de rassurer son propriétaire.


_________________
Nous sommes la somme des erreurs de nos pères.

Avatar (c) Nix (Jehara)
Wimbo négocie en #990000


Dernière édition par Wimbo le Jeu 9 Aoû - 22:18, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t5100-wimbo-fils-de-son-pere
avatar
PLAYER05


À mon sujet

Age : 23 Féminin
Nb de Messages : 878
En savoir +
MessageSujet: Re: La sentence des Lamasus [RP IMPORTANT]   Jeu 7 Déc - 10:24





Les Lamasus n’étaient pas là pour plaisanter et il semblait que chaque comportement dissidents soient mal venus. Quelle bande d’imbéciles, si ce n’était pas Kunga qui devait mettre en péril les Mositus alors ça serait le clan lui même qui se dirigerait vers la sortie. D’ailleurs quand on parle d’imbéciles :

«  Regardez qui voilà, Monsieur Royal. »

Kunga n’était pas le lion le plus apprécié du clan, même Ajjin paraissait être moins désagréable comme présence. Il représentait tout ce que Ajjin détestait – arrogance, suffisance et faux-semblants. En bref, il était à vomir et représentait une honte pour la mémoire de Siri. Mais le lion brun n’aurait jamais pensé que cette honte serait aussi grande.

Lorsque le nourrisson fut présenté aux Mositus, le cœur d’Ajjin rata un battement, son souffle se bloqua. Son sang bouillonnait de rage et le pire c’est qu’il n’en paraissait quasiment rien. Ses muscles étaient tendus et ses griffes profondément ancrées dans le sol, mais c’était la seule chose qui aurait pu le trahir. Les réactions ne se firent pas attendre mais la plus étonnante fut sans doute la perte de sang-froid d’Uhta, comme s’ils avaient besoin de s’afficher sous ce visage là devant les Lamasus.

Le regard d’Ajjin se reporta ensuite sur le petit lionceau, âgé probablement d’à peine un mois. Il représentait toute la fragilité du monde et malheureusement pour elle, était le portrait craché de son père. Il lança un regard assassin au coupable avant de cracher avec toute la hargne dont il pouvait faire preuve :

«  Tu es vraiment le dernier des abrutis. Et le pire père qu’un enfant puisse avoir. »

Ajjin était fou de rage – Kunga avait déjà bafoué une fois les valeurs des Mositus pendant les élections et ce simple souvenir suffisait pour faire remonter de vieilles blessures pour Ajjin. Mais aujourd’hui, cela dépassait probablement tout le reste. Tout semblait remonter et le lion brun était au bord de l’explosion, tel un volcan prêt à entrer en éruption.

Le pire dans tout ça c’était que Kunga n’était pas le seul idiot de l’histoire – les Mositus étaient ingrats c’est vrai, le guerrier Lamasus avait raison. Personne ne s’était tenu à la place qui était la sienne et c’était terriblement pitoyable de constater que les Mositus se pensaient aussi supérieur dans leur revendication de cet endroit.

Ajjin jeta un coup d’oeil au lionceau, triste de voir que cette pauvre petite chose causaient autant de maux. Il osa aussi un regard vers la femelle qui ne semblait véritablement pas à sa place et aurait aimé être à mille lieu de cet horrible événement. Il était évident que si elle le pouvait elle reviendrait mille et une fois en arrière, ou du moins c’est qu’Ajjin pensait aussi il lança :

«  Les réjouissances peuvent attendre. Uhta, je peux te parler ? »

Il accompagna sa question d’un signe de tête lui intimant de venir plus près. Les réjouissances c’était pour Kunga, il était évident qu’une simple gifle ne serait pas son unique châtiment. Il avait fait bien trop de mal pour ça. Une fois que le chef du groupe fut assez près pour qu’Ajjin puisse lui parler, il avança une idée :

«  Propose leur un compromis, Uhta. Si c’est vraiment la gamine le problème, alors on s’en occupera. On leur propose de s’en débarrasser, elle ne saura rien de ses origines bâtardes. Elle sera élevée par les Mositus en tant que Mositu. »

Ajjin était le plus sérieux du monde – oui il était en colère mais il avait aussi peur de devoir subir les foudres des Lamasus pour les beaux yeux d’un lion qui ne valait même pas la peine qu’on s’attarde sur lui. Il lança un regard noir sur Kunga avant de continuer à voix basse :

«  On leur offre le bannissement de Kunga. Reconnais donc que tu as perdu ton temps avec cet idiot, famille ou pas, c’est un traître. Il ne semble même pas s’en vouloir, regarde le ! »

Il était insupportable à regarder et bizarrement l’envie de lui arracher la gorge le prenait aux tripes. Mais il devait se contenir – trop de mauvaises actions venaient de se dérouler devant les yeux de leur hôtes, pas besoin d’en rajouter une couche. Qui sait, il est possible que cela ne soit pas le seul idiot à être exclu du clan aujourd’hui.

«  Ce qu’ils veulent faire de la mère, ça ne nous regarde pas, mais le père… Ce serait les insulter davantage si nous ne nous montrons pas prêts à agir. »

Plus Ajjin parlait plus il sentait la colère le dépasser. Tout l’entraînement qu’il avait subi afin d’évacuer ce trop plein d’énergie, cette colère, cette haine, cette rancoeur, tout cela semblait n’avoir servi à rien. C’était un retour en arrière d’un peu moins de deux ans. Un lion fou, haineux et prêt à se battre à la moindre occasion. Il ajouta, probablement sous le coup de cet énervement grandissant :

«  Si tu ne fais rien pour lui, je m’en occuperai moi même et je me fiche d’être à l’image des Jangowas. »

Kunga serait le plus beau défouloir qu’on pourrait lui offrir à cet instant même. Peu importe ses origines, peu importe la diplomatie, peu importe sa famille, peu importe l’étiquette, peu importe les lionceaux présents. S’il devait mettre Kunga dans un piteux état pour l’éjecter lui même de la jungle, il le ferait sans la moindre hésitation et avec le plus grand des plaisirs.


_________________


©METUA YETSA & INUWA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3152-ajjin-trouillard-hyperact
avatar
Meneur de Jeu


À mon sujet

Age : 98 Masculin
Nb de Messages : 321
En savoir +
MessageSujet: Re: La sentence des Lamasus [RP IMPORTANT]   Dim 10 Déc - 14:03








Il s’apprêta à s’expliquer mais voilà que les reproches fusèrent – les adultes présents ne mirent pas longtemps à exprimer leur mécontentement. Il fronça des sourcils et bien qu’il aurait voulu leur lancer des cinglantes répliques à tous, il n’en eût tout simplement pas l’occasion. Uhta s’avança vers lui furibond et l’arrogance de Kunga lui fit soutenir son regard avec toute la rancœur qu’il éprouvait envers cet odieux personnage. La gifle claqua tellement vite que Kunga ne put que se la prendre de plein fouet. Le temps fut comme suspendu, sa tête était penchée sur le côté et son cœur tambourinait violemment dans sa poitrine. Sa respiration s’accéléra, trahissant un énervement croissant.

«  Pour qui te prends-tu au juste, Uhta ? Ne t’avises plus jamais de lever la patte sur moi. »

Il redressa la tête, faisant face maintenant à celui qui se prenait pour plus que ce qu’il n’était. Ses yeux lançaient des éclairs, ses muscles étaient tendus et s’il n’avait pas eu à se maîtriser, il lui aurait sans aucun doute rendu la pareille. Mais il devait faire bonne figure, montrer aux autres ce pourquoi il avait agit, en quel nom, en quel honneur. Il ne put cependant s’empêcher de lui cracher à la figure :

«  Tu n’es pas mon frère et encore moins mon père. Tu n’es pas non plus un chef Uhta, tu n’en as jamais eu l’étoffe. Regarde toi, à pleurer sur ta pauvre petite idée de famille parfaite. »

Il ne perdrait pas davantage son temps avec Uhta. Qu’il continue à se penser meilleur que tout le monde, cela lui était égal. Il ne tint pas non plus comptes des remarques acerbes de Vukia Wajibu et Ajjin. Il se mit au milieu de ce qui ressemblait à une assemblée et balaya du regard chacun des lions ici présents avant de déclarer solennellement :

«  Mes frères, mes sœurs. Ce que vous voyez aujourd’hui, ce n’est pas une faute, bien au contraire. Je n’ai pas commis l’irréparable, j’ai apporté l’équilibre. Je comprend votre confusion, mais je vous assure que c’est ce qui pouvait nous arriver de mieux. »

Il marqua une pause. Son discours était digne d’un fou ou d’un grand roi, peu importe, il savait qu’il réussirait à convaincre. Il montrerait la vérité à tous, Mositus comme Lamasus et serait enfin reconnu comme un bienfaiteur :

«  Cette enfant, ce n’est que le début. C’est là le mélange parfait de nos deux clans, ce qui nous manquait pour être unis. Pourquoi devrions-nous demeurer loin les uns des autres alors que nous cohabitons sur un même territoire ? Rassemblons-nous, ne soyons qu’une seule et même entité. Ensembles nous ne serrons que plus forts ! Nos frontières n’en seront que mieux gardées, notre avenir assuré. »

Il se plaça devant les Lamasus, confiant plus que jamais. Il n’était pas à considérer comme coupable, loin de là. Il fallait le voir comme celui qui permettait de mettre en commun deux clans aux valeurs indiscutables. Il finit par ajouter comme ultime argument :

«  Imaginez donc ! La noblesse et la force des Lamasus alliées à la diplomatie et l’intelligence des Mositus. Cette enfant, c’est une bénédiction pour chacun de nos clans. »


Incarné par Ajjin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Meneur de Jeu


À mon sujet

Age : 98 Masculin
Nb de Messages : 321
En savoir +
MessageSujet: Re: La sentence des Lamasus [RP IMPORTANT]   Dim 10 Déc - 15:44





Le débat ne continua pas et laissa place à la violence sous le regard désabusé des Lamasus. Quelle étrange façon de faire devant des lions aussi respectables, mais ils n’en dirent pas davantage et se contentèrent de rester spectateur de ce navrant spectacle qui se déroulait devant eux. Ils n’avaient en face qu’un clan peu soudé, voir même scindé et cela s’était accentué depuis la mort de Siri. Mais voilà que le coupable s’exprimait d’un ton qui ne plaisait pas. Tandis que la femelle et le messager restèrent impassible, le guerrier fronça les sourcils.

Les propos que tenaient le lion brun devenaient insultant. Mélanger les sangs, une bonne idée ? Le Roi Assam aurait été dans une colère monstrueuse s’il avait pris la peine de se déplacer jusqu’ici et fort heureusement pour les Mositus, ce n’était pas le cas. La sentence aurait été immédiate, le châtiment prononcé et les lions bruns en dehors de la jungle dans la seconde même. Et alors qu’il aurait pu s’arrêter là dans son affront, le dénommé Kunga se dressa devant eux :

«   Imaginez donc ! La noblesse et la force des Lamasus alliées à la diplomatie et l’intelligence des Mositus. Cette enfant, c’est une bénédiction pour chacun de nos clans. »

L’étonnement se lisait sur le visage des Lamasus. Ce morveux était-il sérieux ? Le guerrier ne sut pas quoi dire devant tant de bêtise, la femelle continuait de baisser les yeux bien qu’elle prenait conscience peu à peu du traquenard dans lequel elle s’était faite prendre. Quant au messager, il eût du mal à cacher un rictus tandis qu’il étouffait un rire profondément moqueur. En un raclement de gorge assez fort, il reprit son sérieux avant de demander :

« Est-ce sérieux ? Ou alors est-ce là une nouvelle insulte de votre part ? »

Il ne désignait pas là seulement Kunga mais l’ensemble des Mositus. Ils étaient tous présents et ne pouvait pas nier que l’affront avait été commis. Osant un haussement de sourcil qui trahissait son agacement, le messager tenta de résumer la situation :

« Eh bien… Vous êtes en train de nous dire que cet affront, cette insulte, cette trahison, que vous ne pouvez d’ailleurs plus nier, est faite au nom de tout un clan pour assurer une sorte de … De quoi au juste ? D’alliance ? »

Le messager ne savait plus vraiment quoi dire – toute cette situation était ridicule, le dépassait totalement. Pendant un instant il fut heureux que la famille royale ne soit pas là pour assister à un désastre pareil.

« A quel point la folie a-t-elle atteint votre clan ? A quel moment avez-vous osé vous proclamer égaux à nous ne serait-ce qu’un instant ? Le Roi Assam a été bon et généreux envers vous en vous proposant un pacte en l’échange d’une partie de notre domaine. Est-ce là toute votre reconnaissance ? Vous pensez vous tellement au dessus de nous, qu’il vous est possible de transgresser nos lois sans le moindre remords et proclamer haut et fort que c’était pour le bien de nos peuples ? »

Le messager dû s’asseoir pour assimiler toute la portée des paroles du lion brun. C’était ridicule, absolument idiot. Le guerrier quant à lui fulminait dans son coin, mais lorsqu’il perçut tout le trouble de son camarade, il se permit de prendre la parole crachant chacun de ses mots telles des paroles acérées et ses yeux démontraient bien tout le dégoût et la colère qu’il éprouvait envers ce peuple :

« Votre ancien chef avait conscience de la chance que vous avez eût de trouver la bonté de notre roi au moment où il en avait le plus besoin. Vous bafouez nos valeurs, crachez sur notre hospitalité, insultez notre peuple, rompez une promesse. De quel droit devrions-nous vous accorder la moindre chance de rédemption quand vous saviez à quel point vos actes ont des conséquences ? Vous n’essayez même pas de vous en excuser. Que c’est aisé pour vous de montrer les crocs quand on vous met vos erreurs en face des yeux. Notre roi sera informé de toute l’ingratitude dont vous faites preuve. Tricheur, menteur, vous n’êtes en rien intelligents et diplomates. Je n’ai vu que stupidité et violence. Vous n’êtes plus les bienvenues ici. »



Situation :

Tout le clan Mositus est réuni aujourd'hui, dans la jungle des sages, après l'apparition des Lamasus. Ce RP important fait suite à ce rp.
Les Lamasus apportent le message du roi Assam : Les Mositus sont bannis de la Jungle des Sages sans que ces derniers ne comprennent vraiment ce qui se passe.

Situation actuelle :

Kunga assume son acte mais ne se déclare pas coupable pour autant. Il assure avoir fait cela dans l’intérêt des Lamasus et des Mositus, afin d’unir les deux clans.
Les Lamasus se sentent profondément insultés et tiennent comptes de vos réactions agressives. Le châtiment ne change pas.

Rappel des règles :

Le Grand Esprit joue les trois Lamasus et Kunga dans un prochain post. Vous n'avez pas le droit de les faire réagir dans vos posts.
Lorsque vient votre tour, vous avez 3 jours pour répondre au sujet. Passé ce délai, les autres joueurs sont libres de sauter votre tour.
Si vous avez des questions, n’hésitez pas à envoyer un MP à un membre du Staff.

Ce que vous devez faire :

Vous avez (toujours) la possibilité de vous défendre contre l’accusation proférée par les Lamasus et vous donner une chance d’alléger la sentence émise par le roi Assam. Attention cependant, la patience des messagers Lamasus est grande mais a des limites, limites qui sont presque atteintes...



Incarnés par Ajjin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
PLAYER04


À mon sujet

Age : 27 Féminin
Nb de Messages : 290
En savoir +
MessageSujet: Re: La sentence des Lamasus [RP IMPORTANT]   Dim 10 Déc - 16:12

Uhta, Ajjin et bien d'autres encore s'occupèrent de faire suite à la réaction de Vukia pour tenter de faire comprendre à Kunga ses erreurs. Mais ce dernier ne semblait rien comprendre du tout. Vukia continuait de lui lancer un regard noir, se retenant de lui coller une meilleure baffe que celle qu'Uhta avait osé lui donner. Un tel geste qui n'avait d'ailleurs pas manqué d'étonner la lionne. Jamais elle n'aurait pensé le vieux lion capable de violence de ce genre. Pour être honnête, elle se croyait seule capable de cela. Elle décida de ne rien en faire. De toute manière, cela n'avait pas l'air de remettre les idées en place dans la tête de cet idiot de Kunga.

Son regard se reporta alors de nouveau sur le petit lionceau, être innocent parmi les tensions qui ne faisaient que grimper autour de lui. Et lui ? Qu'allait-il devenir finalement avec tout ça ? Que font faire les Lamasus de lui ? Le rejeter à cause de son sang ? Rien que d'y penser, elle avait de plus en plus la rage envers Kunga. De toutes les bêtises qu'il avait pu faire, celle-ci se hissait sur le podium et rien ne semblait pouvoir la détrôner. Pendant que Uhta parlait dans un coin avec Ajjin, Vukia n'avait de cesse de songer à l'avenir du lionceau. Il y avait des chances pour qu'il ne soit pas des plus joyeux. Les Lamasus allaient-il accepté de garder un paria parmi eux ? La lionne en doutait à vrai dire. Il ferait vraiment trop tâche dans leur clan si beau, si noble comme ils s'en vantaient tant.

Par ailleurs, elle n'appréciait toujours pas la réaction des Lamasus. Kunga était le fautif mais ils persistaient à accuser tout le clan. Kunga disait des bêtises mais les lions clairs prenaient cela comme si c'était le clan entier qui les avait dites. Ne voyaient-ils donc pas que personne n'était au courant de cette histoire ? Que Kunga avait agit seul ? Enfin, presque seul. Les Lamasus ne firent même pas attention à la réflexion faite à leur femelle. Ils accusaient les Mositus de rouspéter même avec la vérité en face mais eux ne faisaient pas mieux. Ils ignoraient tout bonnement leur part de responsabilité. Ils n'étaient pas mieux que les Mositus. Ils se croyaient trop bien, trop supérieurs. Et ils faisaient passé ça pour une qualité en plus.

- Vous ne voyez donc pas que Kunga est seul coupable ici ? lança la lionne sombre, et que nous sommes tous aussi outrés que vous de son acte et de la bêtise dont il continue de faire preuve ?

_________________

Background ©️ Disney
Characters Vukia ©️ Cissy
Colo ©️ Cissy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t1709-vukia-le-moment-le-plus-d
avatar
PLAYER03


À mon sujet

Age : 22 Masculin
Nb de Messages : 184
En savoir +
MessageSujet: Re: La sentence des Lamasus [RP IMPORTANT]   Mar 19 Déc - 9:40



Je ne me reconnaissais pas, mon attitude envers ma tribu n'était pas celle digne d'un chef à cause de ma perte de sang froid. Cette affaire importante ne devait pas se mêler à mes affaires personnelles. Ajjin me prit directement à part pour une seule raison, que l'on discute ensemble de la situation. Je ressentais aisément de la rancune dans sa voix. En tant que chef de famille, j'avais échoué. Mais je devais me ressaisir quoi qu'il arrive. Tenzin m'avait confié le clan, je ne devais pas le décevoir. Je repris une allure fière et discutais avec Ajjin qui semblait être des plus sévères, mais... Son choix serait probablement la meilleure solution pour pouvoir sauver le clan...

« Bannir Kunga ? ... Mon frère... -Je fis une moue devant Ajjin, mais je restais lucide- Tu sais Ajjin, je l'ai élevé depuis son enfance, depuis les drames qu'il y avait eu. Je connais chacun des lions de ce clan depuis leur naissance. »

Le jeune mâle expliqua que si personne ne s'occupait de lui, il s'en chargerait lui-même. Je pouvais comprendre son impatience face à cet idiot qui se prenait pour un Don juan. Je lui avais reproché beaucoup de choses, mais Ajjin ne pouvait comprendre ce dilemme. Il était toujours difficile de prendre une décision contre sa famille, surtout une décision telle que celle-ci. Il ne pouvait comprendre, mais je devais faire mon devoir de chef et prendre la décision pour le clan et non pour moi. Un grand soupir sortit de ma gueule.

« Allez, rejoignons les autres Ajjin. Il est temps de prendre une décision. »

Je ne laissais pas mon confrère parler ou entendre ma décision. Tous les lions ici présents allaient entendre ma propre décision en direct. Nous nous rapprochions de tous et je me mis à nouveau au centre. Regardant tout le monde dans les yeux pendant un bref moment, attendant que le silence s'installe, que les Mositus et Lamasus puissent entendre ce que j'avais à dire. Mon regard se tourna d'abord vers les lions blancs, lorsque je pris la parole.

« Tout d'abord... Je tiens à vous présenter mes excuses. Je n'ai pas su faire face à mes émotions, car ce lion fait parti de ma famille et c'est un parfait idiot. »

Je ne mâchais pas mes mots, je ne cherchais pas à la ridiculiser, mais à lui faire comprendre la réalité des choses. Je me tournais ensuite vers Amka et affichais un regard mélancolique et emplit d'excuses. Ma décision était prise, je devais faire face à la réalité des choses. Soit ma famille, soit mon clan. La réponse était évidente. Je me tournais à nouveau vers les arrivants du royaume Lamasus.

« En tant que membre des Mositus et en tant que chef par régence, je ne peux prendre une décision aussi simple. Cependant, il faut savoir se décider dans la vie et ne pas faire passer nos intérêts personnels avant les intérêts du clan. C'est pourquoi, je vous propose deux choses. D'une part, laisser les Mositus s'occuper de cette petite. Nous ne pouvons la blâmer, car cette enfant est dénuée de crimes. Elle n'a rien demandé, elle n'a pas demandé à vivre, ceci est notre faute. -Ensuite, je me tournais vers Kunga, le regardant dans les yeux- Kunga, mon frère... Je te connais depuis que t'es petit, Amka et moi avons essayé de t'élever du mieux que nous pouvions, mais nous avons failli à la tâche. Cependant, étant un adulte, tu dois prendre ta part de responsabilité. En tant que frère, je suis profondément déçu, c'est pourquoi je ne peux faire passer mes intérêts personnels avant ceux du clan. -Un silence s'installa et mes yeux se fermèrent un instant- Kunga, en réponse à ton acte et à la violation du serment, je te bannis de la jungle. »


_________________
Image par Yesta
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3890-uhta
avatar
MEMBRE - WAJIBU


À mon sujet

Age : 21 Féminin
Nb de Messages : 245
Localisation : Jungle du Zawadi

En savoir +
MessageSujet: Re: La sentence des Lamasus [RP IMPORTANT]   Jeu 21 Déc - 19:11


La sentence des Lamasus
Wajibu & Clan & Lamasus
Mositus


Wajibu était totalement bloquer dans ses pensées, il n'entendait plus rien que son cerveau en ébullition, un mélange de colère, de haine et d'incompréhension.
Il regardait son clan et les lamasus avec nervosité, toute fois le brun c'était assis. Mais des gouttes d'eau émergeait de son front, si l'imbécile de Kunga les avait condamnés à l'exile, Wajibu le tuerait et ceux malgré le coté pacifique des mositus. Il avait été trop loin, meme un lionceau aurait été plus intelligent que lui.
Fils de Siri, la légende vivante? La blague il n'arrivait même pas aux pattes de son père. Siri devait avoir honte, depuis le royaume des esprits.
Et Wajibu faillit s'étouffer quand celui-ci, n'en avait rien à faire à croire qu'il se moquait de tous.
Il planta ses griffes dans le sol, car on ne sait ou elle serait partis... Heureusement, son apprenti avait parler à Uhta et celà avait ouvert les yeux à Uhta. Wajibu se leva et fit un signe de tete à Ajjin, un grand sourire fier à son égard.
Uhta prononça la sentence, de son demi-frère et Wajibu fut entièrement d'accord pour que tout ce passe exactement comme Uhta venait de le dire. Encore fallait-il que les lamasus, soit entièrement d'accord avec eux.

Wajibu: Je suis d'accord avec Uhta, les fautifs doivent assumer leurs actes et ce n'est pas à nous, pauvre ignorant de l’infâme complot qui devons payer!

Le regard brûlant de Wajibu insistait grandement sur le mot ignorant. Car oui le clan et Wajibu avait été ignorant et n'avait en aucun cas participer à la violation des règles des lamasus.
En toute justice, seul Kunga et la lamasus doivent payer le prix de leur traîtrise.



_________________

Music Mositu

Signature (c)Polux & Avatar (c)Kayrou
Wajibu se défend en Olive
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4372-wajibu-le-mositu-libre#95
avatar
PLAYER05


À mon sujet

Age : 23 Féminin
Nb de Messages : 638
En savoir +
MessageSujet: Re: La sentence des Lamasus [RP IMPORTANT]   Ven 22 Déc - 19:04

Uhati restait indigné devant le fait qu’on ne lui avait pas tout dit au sujet des Lamasus… Et il avait de quoi ! Sa mère lui demandait de se taire tandis qu’il lui lançait un regard révolté. Quand tout cela sera fini, il faudra qu’elle lui explique absolument tout ! Sinon, le lionceau allait se mettre en colère ! Bon, d’accord, ce n’était pas réellement menaçant, un lionceau en colère…

Mais revenons-en à ce qui se passait dans l’instant présent avant de penser déjà au futur ! Uhati vit que son cousin Wajibu n’était pas vraiment dans une attitude amicale, il accusait les Lamasus d’être coupables aussi, le jeune lionceau se mit à se dire qu’il avait quand même un peu raison ! Si c’était arrivé, ce n’était pas seulement à cause de Kunga, mais aussi d’une lionne de chez eux ! Ils ne réfléchissaient pas, ou quoi ? Voilà qu’Uhati était frustré. Venir juste les accuser eux, alors qu’il n’y avait qu’un coupable chez les Mositus, et un aussi chez les Lamasus !

Ajjin alla parler avec Uhta, et Kunga prit la parole ; il parlait de mélanger les Mositus et les Lamasus… L’intention aurait pu être louable, mais Uhati n’était pas d’accord ! Pourquoi vouloir se mélanger avec des lions qui ne comprenaient rien ? S’ils se décidaient à tous faire ça, d’un coup, ce sera sans lui ! Sur le coup, le lionceau était bien d’accord avec les Lamasus… Même si leur attitude continuait fortement de lui déplaire ! Et blablabla, ils se trouvaient supérieurs à eux ! Uhati fronça les sourcils, et sautillait d’une patte à l’autre, la mine énervée. S’il avait été plus grand, plus fort, et plus influent qu’aujourd’hui, qu’est-ce qu’il lui aurait empêché de sauter sur ces lions clairs pour leur arracher leur crinière ? Sans doute tout le reste des Mositus, et Uhati se serait fait réduire en charpie, mais tout ça, il avait du mal à le supporter !

Ce fut au tour d’Uhta de prendre la parole, après avoir discuté avec Ajjin, il proposait de s’occuper de la petite, et de bannir Kunga. Uhati aurait bien voulu qu’il annonce qu’on taillade ces Lamasus hautains, mais ça attendra visiblement une autre fois, cette affaire… Dans tous les cas, Uhati était d’accord avec cette sentence, si les lions clairs n’acceptaient pas, c’était qu’ils n’avaient vraiment rien dans le crâne !

« Moi, je veux bien qu’on s’occupe de la petite ! » lança le lionceau, bien que sa voix était plutôt enthousiaste, il affichait une mine renfrognée.

_________________
PrésentationRapport du matinDemandes de RPs & Liens
Couleur parole : forestgreen

Spoiler:
 

Avatar et signatures © Kusafiri ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4557-uhati
avatar
PLAYER04


À mon sujet

Age : 22 Masculin
Nb de Messages : 327
Localisation : Prideland

En savoir +
MessageSujet: Re: La sentence des Lamasus [RP IMPORTANT]   Ven 22 Déc - 23:06



Lorsque le jeune lionceau chocolat parcouru l'assemblée des yeux, il lui sembla que pas un seul Mositu présent n'était confiant pour la suite. La tension et l'énervement ambiants remontèrent d'un cran lorsque Kunga expliqua à tous le pourquoi de son... geste. La stupeur frappa une fois de plus. La colère également. La plupart des visages se fermèrent, y compris celui de Wimbo.

Celui-ci malaxait frénétiquement le sol de ses deux petites pattes antérieures. Quand ses parents le punissait, il ne pouvait que se taire en baissant les yeux et promettre de ne plus recommencer. S'il avait le malheur de contester leur décision de façon trop agressive, la sanction ne s'en trouvait que plus implacable, voire alourdie. Pourquoi la situation ne se transposerait-elle pas ici ?

Tandis qu'il pensait à ces mauvais souvenirs d'enfance, il prit conscience de l'intensité de l'odeur que dégageaient arbres et autres plantes, alors qu'il y était habitué depuis sa naissance. Lorsque le Lamasu confirma que la sanction était bel et bien indiscutable, en raison de l'agressivité des Mositus à leur encontre, ce furent des images qui arrivèrent au cerveau du lionceau. Toutes ces longues heures à contempler la flore de la Jungle, observer leur calme et leur immobilité infinie. Toutes ces longues heures à grimper minutieusement aux arbres, branche après branche, espérant voir de ses yeux ce qui se trouvait sur la canopée de son habitat...

Depuis son regard bas du sol, il vit Uhta discutailler avec un autre adulte après la gifle infligée au premier coupable. Et prononcer sa propre sentence contre ce dernier : le bannissement de la Jungle.

    Monsieur le Lamasu !

Wimbo n'eut que faire des paroles des autres membres du clan. Son petit cœur battait la chamade. Il ne pouvait pas de rien dire, si futiles et insignifiantes ses paroles pouvaient être. Il s'était avancé d'un bond en avant, et interpella sans réfléchir leurs bourreaux. Que pouvait-il dire ?

    On est désolé c'est pas notre faute...

Il baissa les yeux, regrettant déjà de s'être avancé. Qu'espérait-il, de toute façon.

Un sursaut de pitié de leur part ? Ils ne propageaient que la parole de leur Roi.

Pas la leur.


_________________
Nous sommes la somme des erreurs de nos pères.

Avatar (c) Nix (Jehara)
Wimbo négocie en #990000


Dernière édition par Wimbo le Jeu 9 Aoû - 22:20, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t5100-wimbo-fils-de-son-pere
avatar
PLAYER05


À mon sujet

Age : 23 Féminin
Nb de Messages : 878
En savoir +
MessageSujet: Re: La sentence des Lamasus [RP IMPORTANT]   Mar 26 Déc - 13:15





«  Ton frère ou pas cela ne change rien à ce qu’il a fait. Regarde un peu la situation dans laquelle il nous entraîne. Cet abruti n’a même pas la présence d’esprit de se taire ! »

Le discours de Kunga était digne de celui d’un fou qui s’était perdu dans ses propres illusions et si Ajjin n’avait pas été aussi en colère, il aurait probablement eu pitié de lui. Mais Kunga, à ses yeux, n’était rien d’autre qu’un idiot qui s’était laissé prendre à un jeu beaucoup trop dangereux. Et comme cela ne suffisait apparemment pas, il avait entraîné tout le clan avec lui.

« Allez, rejoignons les autres Ajjin. Il est temps de prendre une décision. »
«  Il ne s’agit plus de prendre une décision, mais de demander pardon. Siri serait mort de honte ! »

Le lion brun regagna sa place rapidement, encore sous l’effet de la colère. Ajjin ne mâchait pas ses mots, les Mositus courraient droit à la catastrophe et ce n’était pas seulement à cause de Kunga. Ils auraient dû tous se taire et faire profil bas, mais voilà, les Mositus devenaient sanguins, irrespectueux et autoritaire. Enfin, l’autorité c’était à revoir, parce qu’ils claquaient tous des dents dans le vide pour le moment.

Les excuses arrivèrent directement de la gueule d’Uhta mais Ajjin dû se retenir de ne pas pester davantage. Ce n’était pas de ça dont il était question. Qu’est ce qu’on s’en fichait de cette baffe ? Elle n’était pas volée de toute évidence. Ajjin lâcha un soupir et il fut encore plus perplexe lorsqu’il entendit la suite. Oui, c’était son idée. Mais maintenant que cela paraissait dans la bouche d’Uhta, c’était terriblement fade. Ajjin avait la trouille, son pessimisme revenait au grand galop et il déglutit péniblement. Il en venait à prier silencieusement les Grands Esprits pour que cela suffise. Après tout, il n’aurait plus l’enfant dans les pattes. Kunga ne serait plus le bienvenu dans la Jungle et tout pourrait rentrer dans l’ordre, n’est-ce pas ? Continue de rêver Ajjin, t’as raison, tu vas aller loin!

Lorsque le mentor d’Ajjin prit la parole, le jeune lion ne put s’empêcher de secouer négativement la tête. Pourquoi tenir encore de tels propos face aux Lamasus alors que ça avait l’air de ne pas les atteindre ? Malgré les qualités de guerriers de Wajibu, Ajjin n’approuvait pas ses paroles. Ils pouvaient se clamer ignorants autant qu’ils le voulaient, ils n’ignoraient pas les termes qui liés les Mositus aux Lamasus. La faute d’un des leur est la faute de tout un clan, Kunga parlait au nom des Mositus et cela ne ferait qu’empirer les choses. Au moins, maintenant Ajjin savait ce qui faisait office de cerveau chez Kunga.

« Monsieur le Lamasu ! »

Les oreilles d’Ajjin se dressèrent immédiatement et ses yeux se figèrent sur le lionceau brun qui s’était brusquement avancé vers les lions crèmes. Rapidement, Ajjin ne réfléchit pas et s’interposa. Il lança un regard aux Lamasus, faisant office de barrière entre eux et le lionceau. Non pas qu’il puisse penser que les nobles lions de la Jungle puisse s’en prendre à un lionceau, mais Ajjin n’avait pas les idées très claires. La peur avait dicté sa conduite. Reprenant un air plus neutre, il réussit à dire avec un signe de tête respectueux :

«  Ce n’est qu’un enfant, ne prenez pas cela pour un affront de plus. »

Il était né ici et pouvait comprendre l’action désespérée du lionceau, mais les Lamasus ne verraient probablement pas cela d’un bon œil si l’insistance se faisait encore sentir. Après tout ils avaient raisons. Ils n’étaient qu’invités, la jungle ne leur appartenaient pas et ils n’étaient pas le droit de revendiquer quoique ce soit.

Baissant un regard moins agressif vers le lionceau, il s’abaissa à son niveau avant de lui donner un coup de museau – ce dernier ne devait pas rester là, il ne devrait même pas assister à ce débat qui ne ferait que précipiter les Mositus vers un exil. Avec un regard presque désolé, Ajjin l’intima à rejoindre les pattes protectrices qu’il avait quitté plus tôt :

«  Aller gamin, va rejoindre ton père. »

Étrangement, Ajjin ressentit une grande fatigue sur le moment, dévoré par son pessimisme grandissant. Il se nourrissait de lui tel un parasite, autant que le faisait sa colère. Kunga était bannis, c’était très bien, un idiot de moins dans un clan d’imbéciles.

Ajjin retourna à sa place, reprenant un air plus sévère, lançant encore un regard haineux à Kunga. Il posa ensuite ses yeux sur les Lamasus. Dans un moment de lucidité ou de folie, allez savoir, Ajjin se décida à s’adresser directement à eux, la voix bien portante, claire et assurée :

«  Des excuses sont de rigueur, de la part de chacun d’entre nous. Alors je vous présente les miennes. »

Ajjin appuya bien sur la partie qui incluait tout le clan. S’il était le seul à s’excuser pour tout, alors au moins il aurait la conscience tranquille et l’impression d’avoir agit pour le bien des Mositus, pas comme la plupart qui n’avait fait que creuser leur propre tombe et sceller leur destin. Mais au fond, est-ce que cela changerait quelque chose ?


_________________


©METUA YETSA & INUWA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3152-ajjin-trouillard-hyperact
avatar
Meneur de Jeu


À mon sujet

Age : 98 Masculin
Nb de Messages : 321
En savoir +
MessageSujet: Re: La sentence des Lamasus [RP IMPORTANT]   Ven 29 Déc - 14:06








Kunga leva un regard suspcieux vers Ajjin et Uhta – la disucssion qui semblait se dérouler entre ces deux là ne lui plaisait pas et il avait presque envie de les ramener devant l’assemblée pour qu’ils assument leur paroles. Uhta avait bon dos de se cacher comme un petit enfant apeuré – il fallait que les choses changent. Pas aussi brutalement que le voulait Tenzin, mais unir les Mositus et les Lamasus était ce qui pouvait leur arriver de mieux.

Lorsqu’Uhta revint avec ses belles paroles, Kunga ne put retenir une grimace de dégoût. Que ce lion l’insupportait au plus haut point. Il était à vomir, lui et ses pseudos bonnes intentions. Mais voilà que le lion brun était loin de s’imaginer la suite et lorsque la sentence du petit chef suppléant tomba, il ne put s’empêcher de rire, de se moquer ouvertement de lui. Pour qui se prenait-il encore une fois ? Il n’était rien du tout et il ne se gêna pas pour lui cracher à la figure avec un sourire malsain :

« Me bannir ? Tu ne bannis personne Uhta, tu te contentes de suivre les pauvres petits conseils d’autrui. Tu parles d’un chef, tu es pathétique, indigne d’être à la tête des Mositus. Un incapable qui ne peut pas prendre une décision difficile tout seul. Pauvre petite chose. »

Mais voilà, Uhta n’était clairement pas le seul à ne pas vouloir comprendre – bien qu’au fond ça ne l’étonne pas – il commença à osciller entre colère et panique, surtout quand des excuses finirent par s’élever de la bouche d’Ajjin. Kunga secoua frénétiquement la tête, basculant son regard tantôt vers les Mositus, tantôt vers les Lamasus.

« Des excuses ? Mais il ne s’agit pas là d’une faute. Enfin écoutez moi, c’est une bénédiction pour nos deux clans respectifs. Nous serons plus forts ensembles, pour protéger cet endroit comme il le mérite. »

C’était insuffisant il le voyait bien, il ne cessait de bouger dans tous les sens, pointant de la patte la petite qui était désormais sa fille bien que cela n’éveille aucun instinct paternel chez lui. Elle était davantage une entité qu’un être cher. Il ne s’agissait pas de s’en occuper mais de s’en servir pour s’unir aux Lamasus. Elle était le prétexte par excellence.

« Vous êtes aveugles ! Ouvrez les yeux et regardez la, regardez tout ce qu’elle représente, tout ce qu’elle porte en elle. C’est l’avenir ! »

Il se répétait probablement mais à ses yeux, plus il le répéterait plus il rendrait cela crédible et légitime aux yeux de chaque lions ici présents. Pour Uhta ? Eh bien il s’en fichait royalement, de lui et ses ordres pitoyables qui ne valaient absolument rien et il ne se retint pas d’en rajouter une couche en le regardant avec toute la haine qu’il éprouvait à son égard :

« Je ne partirai pas Uhta. Je te l’ai dis, tu n’es pas un chef, rien qu’un pantin et je n’ai pas d’ordres à recevoir de toi. Jamais. »

Ceci fait, il se retourna vers les Lamasus, après tout les plus à convaincre c’était eux. Il réfléchit l’espace d’un instant puis trouva ce qui lui paraissait comme l’ultime argument. Techniquement il ne forçait pas les Lamasus à donner une réponse immédiate mais les invitait plutôt à la réflexion en mettant en avant les éléments perturbateurs qui se trouvaient dans la Jungle :

« Écoutez moi, nous allons pouvoir enfin faire face à tous les obstacles. La Jungle n’aura jamais été aussi impénétrable, les léopards et les singes n’oseront plus jamais nous prendre de haut. Il n’y aura plus d’attaques, c’est une sécurité pour toujours ! Il ne s’agit pas d’insulter le roi Assam mais de lui donner l’opportunité de nous rassembler. Vous avez tout à gagner, réfléchissez-y ! »


Incarné par Ajjin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


À mon sujet

En savoir +
MessageSujet: Re: La sentence des Lamasus [RP IMPORTANT]   

Revenir en haut Aller en bas
 
La sentence des Lamasus [RP IMPORTANT]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sujets similaires
-
» Design - Hiver 2011 | IMPORTANT |
» Dans la vie , il est important de savoir perdre que de savoir gagner. A 70 ans ,
» L'important n'est qu'un détail, mais les détails sont importants selon Monsieur
» Eric de Branford [Un PERSONNAGE IMPORTANT dans la nouvelle vie de Megan] [LIBRE]
» LES PROCHAINS JOUR (TRES IMPORTANT À LIRE)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Lion King RPG :: 
Crédits - Archives - Partenaires
 :: 
Archives & Choses Perdues
 :: CHAPITRE VIII
-