AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Events & RPs Importants
Ne ratez pas ...
Jetez un œil à la liste des rôles importants disponibles au sein des clans.
Venez tenter les RP Missions !
Laissez un commentaire sur notre Livre d'Or !

Partagez | 
 

 Traitor

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
PLAYER01


À mon sujet

Age : 19 Féminin
Nb de Messages : 55
En savoir +
MessageSujet: Traitor   Lun 9 Oct - 15:40


RP prenant place directement après celui-ci

Je ne cesse de courir, un objectif en tête : prévenir le roi des machinations de Nzige. La trahison du lion doré ne dois pas rester inconnue du clan. Je vois le paysage du Pays Verdoyant défiler à toute vitesse, j'ai presque l'impression que mes pattes ne touchent plus le sol. Plongée dans mes pensées, je perds la notion du temps.
Je vois déjà le Repère des Lions. Mon trajet dure-t-il des minutes, des heures ? Je suis incapable d'y répondre. Toujours est-il que c'est à l'aube que j'arrive à destination. J'ignore si l'on a remarqué mon absence mais je vois que quelques lions commencent à s'activer.
Je reprends mon souffle et j'arrange mon pelage ébouriffé à coups de langues afin de paraître plus présentable.

Je me dirige vers le lieu où le roi a élu domicile. Je sens mes pattes fourmiller de nervosité. Je n'interagis que très peu avec les membres du clan et c'est peut-être la première fois que je m'adresse directement au monarque en personne.
Je passe discrètement la tête dans son repère. Je vois qu'il est réveillé et ne semble pas occupé. Parfait ! Je m'éclaircis distinctement la gorge.

- Votre majesté ? Pardonnez-moi de venir vous déranger de si bonne heure mais il y a urgence. dis-je.

J'essaie de paraître naturelle mais je suis intimidée par la présence de mon souverain. Cette fois-ci, j'espère parvenir à dissimuler mon malaise.
Que dois-je faire maintenant ? J'ai pourtant un long rapport. Il y a quelques heures seulement, tout semblait clair dans ma tête. Maintenant que je me trouve devant le monarque, je n'arrive plus à trouver mes mots. J'ai l'impression d'avoir tout oublié. Ce doit être l'effet de l'anxiété.
Je ne peux pas rester là sans rien dire ou je vais lui faire perdre son temps ! J'ai chaud, subitement...
Je n'ai qu'à me lancer, ce sera peut-être plus facile pour moi d'établir un discours cohérent après avoir annoncé la raison de ma venue. J'inspire un bon coup pour essayer de calmer mes palpitations. Sans attendre d'avantage, j'amorce le vif du sujet.

- Je vous annonce, à mon plus grand désarroi, la trahison de Nzige. Il a caché des exilés Jangowas sur nos terres et semble s'être rallié à leur cause. commencé-je.

Sur l'après-coup, je me demande si je ne viens pas de me montrer un peu trop directe... Tant pis, je ne peux plus rebrousser chemin.

_________________

Code couleur : #B75B14
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4845-angola-guerriere-freeland
avatar
Meneur de Jeu


À mon sujet

Age : 96 Masculin
Nb de Messages : 231
En savoir +
MessageSujet: Re: Traitor   Mar 10 Oct - 14:07








Apaisé, Haki profitait de la fraîcheur qu’offrait le repère ainsi que d’un moment de tranquillité pour ne rien faire. Juste rester là, à penser à tout et à rien sans devoir ni obligations, bercé par les mouvements naturels de l’environnement ainsi que ses bruits réconfortants. Pour une fois il ne semblait y avoir personne à satisfaire, aucun problème en vue et personne pour se plaindre de Sumu.

Mais sa tranquillité devait probablement être de courte durée. Il leva les yeux quand une lionne au pelage orangée fit irruption dans le repère, l’air essoufflée. Lorsqu’elle prononça le mot « urgence » les oreilles du mâle tressaillirent et il fronça les sourcils.

« Parle donc Angola, je t’écoute. »
« Je vous annonce, à mon plus grand désarroi, la trahison de Nzige. Il a caché des exilés Jangowas sur nos terres et semble s'être rallié à leur cause. »

Haki serra les dents tandis qu’il déglutit péniblement. Le coeur battant il tenta d’assimiler toute la portée des accusations que venaient de proférer la lionne. Il se redressa subitement, bien ancré sur ses pattes et s’avança jusqu’à elle. Elle ne semblait pas mentir. L’air grave il dit :

« C’est une grave condamnation que tu fais là. »

Il souhaitait lui faire prendre conscience de ce qu’elle venait de faire. Dénoncer l’un des siens, que ça soit la vérité ou non. Néanmoins, le roi savait qu’il devait lui accorder le bénéfice du doute, comme il l’avait fait avec Sumu. Si les dires de la Freelander se révélaient exacts, alors les mesures à prendre seraient probablement drastiques et pénibles pour le clan. Mais les choses qui doivent être faites ne sont pas les plus aisées en général. D’un mouvement de tête, il invita la lionne à sortir du repère, souhaitant être à l’abri des oreilles indiscrètes.

Il s’assit non loin, laissant d’abord son regard dériver vers un point non identifiable. Il remuait ce qu’il venait d’entendre, le mot « trahison » résonnant lourdement dans son esprit. Il ferma les yeux un instant, soupira avant de finalement fixer Angola :

« J’ai besoin de tout entendre. Raconte moi tout ce que tu sais. »




Incarné par Ajjin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
PLAYER01


À mon sujet

Age : 19 Féminin
Nb de Messages : 55
En savoir +
MessageSujet: Re: Traitor   Mer 11 Oct - 13:22

Sur son invitation, je sors du repère. Je me tiens droite et le regarde dans les yeux sans fléchir. J'ai parfaitement conscience de la gravité de mes accusations mais elles sont légitimes. Le roi m'écoute mais il n'a pas l'air de s'y attendre. Qui l'aurait pu ? Au sein du clan, Nzige est un lion certes, excentrique mais doté d'une grande gentillesse, et très apprécié par les lionceaux qu'il éduque. Le mâle doré semble être le membre le plus inoffensif du clan, qui aurait pu se douter qu'il arborait une facette cachée ? Même moi, je n'avais rien vu avant de le prendre sur le fait. Je pense que cela démontre de grandes capacités de manipulation. Sa perfidie fait de lui un ennemi du clan qu'il ne faut en aucun cas sous-estimer et le roi doit savoir danger qu'il représente.

- Tout a commencé il y a deux semaines. J'avais repéré une odeur suspecte au Pays Verdoyant. J'ai donc remonté la piste et j'ai découvert qu'un exilé Jangowa avait élu domicile près du bosquet. Je m'apprêtais à le chasser mais Nzige a désamorcé le combat. annoncé-je.

Je me rends maintenant compte que mon anxiété a fondu comme de la neige au soleil. Maintenant que le récit est entamé, je retrouve mes mots et mon assurance. Ces deux dernières semaines ont été très longues et je suis soulagée d'enfin pouvoir parler de cette affaire. J'ai l'impression que la pression subie, ces dernières semaines, tombe. Il est temps de percer les secrets et mensonges de Nzige car l'heure de la vérité est arrivée.

- Il m'a annoncé que ce lion était en convalescence en plus d'être accompagné par deux autres de ses camarades. J'ai averti Nzige que ces exilés représenteraient un danger potentiel pour le clan et qu'ils devraient repartir une fois suffisamment rétablis, en leur donnant un délais de deux semaines à condition qu'ils ne provoquent aucun problème.

Jusqu'à présent, je n'ai rien révélé de particulièrement alarmant. Je sais pertinemment que le plus dur est à venir. Cela dit, le fait qu'un camarade cache des choses au clan constitue déjà, en soi, un acte à la fois particulièrement malvenu et suspect qui n'arrange en rien le cas de mon "camarade".
Je prends une grande inspiration, me préparant à relater les informations obtenues hier soir.

- Hier soir, je suis venue voir ce qu'il en était. Je m'inquiétais également de la longue absence de Nzige. J'ai pu lui parler et...

Je marque une pause, les souvenirs de ma dernière interaction avec le fautif, quelques heures plus tôt, encore frais dans ma tête.
Je sens mes muscles se contracter d'un réflexe instinctif. Ma colère dissipée se ravive au souvenir des insultes de l'hypocrite vis-à-vis de son propre clan. A cette idée, je sens mes pattes me démanger de réduire le traitre en charpie et l'envie d'en découdre me prendre. Je jouis de l'idée barbare qu'il ne va pas oublier d'aussitôt le coup que je lui ai infligé avant de partir.
Je n'avais pas pris le temps de constater les dégâts de ma frappe mais j'ai pris soin de nettoyer son sang de ma patte avant de rentrer. Je sais que je ne l'ai pas raté.
Ce bref éclair de colère passé, je reprends mon calme afin de poursuivre un discours intelligible.

- Il m'a révélé quelles étaient ses réelles pensées vis-à-vis de Freeland ainsi que son intention de partir rejoindre les exilés. En d'autres termes, il s'est retourné contre nous. reprends-je.

Sur le moment, je me demande si mes dernières conclusions ne sont pas hâtives. Je balaye cette idée sitôt qu'elle me traverse. Non, les actes et paroles du conteur ne laissent aucunement planer le doute. Impossible de lui trouver une quelconque excuse ou autre explication.
Je laisse mon regard se perdre dans le vague l'espace de quelques instants. J'ai terminé mon rapport, mais je pense avoir encore des choses à dire. Je réfléchis à toute vitesse, je dois encore donner au monarque des informations cruciales par rapport aux mesures de sécurité qu'il y aurait à établir.

- En ce qui concerne les traces des Jangowas, elles étaient tenues mais je ne suis pas certaine qu'ils aient quitté nos terres. fais-je remarquer.

L'idée qu'ils puissent encore se trouver sur Freeland me révolte mais nous devons nous préparer à cette éventualité. Je pense que des patrouilles supplémentaires seraient requises pour s'assurer du départ des fugitifs.
Ce qui m'inquiète le plus dans cette histoire, c'est que je ne connais pas l'intention véritable de ces lions. Et puis, qu'ont-ils fait pour endoctriner Nzige aussi rapidement ? Et surtout, pourquoi auraient-ils fait cela ? Ces questions restent sans réponse. L'hypothèse qui me semble la plus probable est que le conteur n'aie jamais été de notre côté.

- Je soupçonne ce groupe de manigancer quelque chose. J'ignore quels sont leurs projets mais l'hypothèse qu'ils nuisent à Freeland n'est pas à exclure. finis-je, lugubre.

C'est ainsi que j'achève ma tirade. Je laisse échapper une grimace, quel bilan désastreux ! En fin de compte, ai-je bien fait ce qu'il fallait tout au long de cette histoire ? Quelque part, je ne peux m'empêcher de me sentir coupable. J'ai l'impression d'avoir échoué, failli à mon devoir. J'ai laissé mon amitié et mes préjugés envers le conteur prendre le dessus. Peut-être suis-je injuste envers moi-même mais le résultat est là : par mon inaction la tranquillité de Freeland a été brisée.
Je ne compte pas laisser l'erreur de mon inexpérience me faire tomber. J'ai pu apprendre de cet échec et ma déduction est la suivante : je ne dois plus laisser mes émotions ni mon avis personnel interférer dans mes choix.
Je ne sais pas si le roi me pardonnera mes erreurs mais je dois lui montrer ma prise de conscience de ces dernières.

- Je faisais confiance à Nzige et j'étais persuadée de sa bonne foi. Je n'ai rien vu venir... Je baisse légèrement la tête, sentant mes grandes oreilles brûler de honte, puis me redresse. Je vous prie me pardonner, votre majesté, mon manque de discernement, cela ne se reproduira plus.


_________________

Code couleur : #B75B14
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4845-angola-guerriere-freeland
avatar
Meneur de Jeu


À mon sujet

Age : 96 Masculin
Nb de Messages : 231
En savoir +
MessageSujet: Re: Traitor   Dim 15 Oct - 13:10








Tout au long du récit, le roi ne pipa pas un seul mot, il resta parfaitement silencieux, se contentant d’écouter le rapport très détaillé d’Angola. Plus de détails il y avait et plus le cas de Nzige s’aggravait. Il n’avait tenu personne au courant de l’existence de ces lions sur les terres de Freeland – porter secours à quelqu’un pouvait s’avérer louable, mais ne l’était guère quand cela pouvait mettre en danger tout un clan.

Malgré son silence, le malaise s’accentuait et la nervosité avec. Haki se raclait souvent la gorge, serrait les dents ou déglutissait péniblement. Il ne pouvait même pas compter sur les conseils avisés de Sabaru, il se sentait bien désabusé. Qu’est ce qu’il n’aurait pas donner pour entendre la voix sage de son ami une dernière fois.

«  Je vous prie me pardonner, votre majesté, mon manque de discernement, cela ne se reproduira plus. »

Le grand lion brun fronça les sourcils. Avait-il seulement dit qu’il lui en voulait ? Cependant il ne pouvait pas nier que la situation avait dérapé et qu’elle commençait à sérieusement échapper à leur contrôle.

« Je peux me blâmer aussi pour n’avoir rien remarqué. Tu n’es pas responsable. »

La faute des siens était avant tout la sienne. C’était ça porter le fardeau de la royauté et c’est ce qui arriverait aussi à Kama et à ses enfants et ainsi de suite parce que le cycle de la vie était fait ainsi. Soupirant, il agita légèrement la tête, plantant son regard à nouveau dans le vide. Il n’y avait qu’une seule façon de procéder. Mais avant, il devait voir Nzige.

Il y avait d’autres précautions à prendre et cela concernait les exilés qui pouvaient se déplacer librement sur ses terres en toute impunité. Il reporta son regard sur Angola, voyant bien son air coupable et à la fois déterminé. Il réfléchit un instant puis prit la parole :

« J’ai besoin que tu me rendes un service. »

Il marqua une pause, prenant conscience de toute l’ampleur de ce qu’il allait demander. Ce n’était probablement pas sans danger mais il avait confiance en cette lionne qui avait fait ce qu’il fallait pour le bien des Freelanders :

« Prend donc quelqu’un de confiance avec toi, même deux. Je veux que tu pistes les Jangowas, retrouve leur trace seulement et surveille les. Ils ne resteront pas bien longtemps ici de toute façon. Je compte sur tes rapports. »

Un air déterminé était peint sur le visage du monarque. Il ne les laisserait tout simplement pas rester. Cette petite comédie durait depuis déjà longtemps et les mises en garde d’Angola n’avaient pas portés leur fruit. Plus sérieux que jamais il affirma :

« Je dois aussi trouver Nzige. »

Ce qui s'annonçait n'avait rien de bon, bien au contraire et Haki savait que cette histoire ne pouvait pas nécessairement bien se terminer. Néanmoins, il se permit de faire une remarque :

« Bien que tu aies ma gratitude pour être venu me voir, tu aurais dû me prévenir tout de suite. Ne laisse jamais un danger rôder sur nos terres sans m'en avertir. »

La sécurité de tout le monde permettait de garantir des conditions de vies optimales. Après tout ce que le roi avait vécu, il était hors de question de laisser les terres de son feu père se retrouver souillées à nouveau.




Incarné par Ajjin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
PLAYER01


À mon sujet

Age : 19 Féminin
Nb de Messages : 55
En savoir +
MessageSujet: Re: Traitor   Lun 16 Oct - 10:51

Je m'attendais à cette remarque. Je sens rapidement la culpabilité m'envahir en retenant les dernières paroles du monarque. Que répondre à cela ? Il a parfaitement raison. Si j'avais choisi d'en parler dès le départ, le drame aurait pu être évité. N'est-ce pas paradoxal en y repensant ? Que ce soit moi, qui n'accorde jamais aisément ma confiance, commette une telle erreur ?
J'avais, et j'ai toujours des difficultés à me sociabiliser au sein du clan, à me lier à ses membres. Cependant, Nzige n'a pas semblé être rebuté par mes difficultés et n'a pas hésité à m'adresser la parole. Je pense que nous nous appréciions mutuellement, à supposer que cela aie jamais été réel. J'ai honte de l'admettre, mais cela a pesé dans la balance. En conséquence, j'ai baissé ma garde et j'en vois maintenant les frais !

- Je ne pensais pas que cette histoire deviendrait dangereuse pour Freeland. Je n'ai rien dit pour ne pas vous déranger inutilement ainsi que par amitié envers Nzige. Je me rends maintenant compte de mon erreur, j'aurais dû vous avertir en premier lieu. admets-je, la gorge serrée.

J'espère que je ne l'ai pas déçu. Dire que je pensais pouvoir gérer cette affaire seule sans passer par l'autorité royale. J'ai eu tort. Que va-t-il se passer maintenant ? Par ma faute, tout le royaume est peut-être en danger. Néanmoins, il n'est pas encore trop tard pour réparer les dégâts. Je suis déterminée à accomplir la mission qui m'attends. Je partage les mêmes craintes que celles du roi : dans la mesure où ne connaissons pas la position ni les intentions des fugitifs, nous devrons procéder prudemment afin de ne mettre aucun lion en danger.

- Très bien. En ce qui concerne Nzige, je lui avais donné un avertissement mais j'ignore s'il en a tenu compte. Il ne sera pas difficile à localiser. ajouté-je avec le plus grand sérieux.

Je marque une pause. Lorsqu'il rencontrera le lion doré, je sais qu'il mettra un terme à toute cette comédie. En tout cas, je me dois d'être sincère envers mon souverain. Je n'ai pas l'intention de cacher mon acte : de toute manière, il le découvrira bien assez tôt.

- Lorsqu'il a insulté nos camarades, je me suis emportée. Je l'ai frappé et blessé, l'odeur du sang doit être fraîche. reprends-je, inexpressive.

Je n'ai donné qu'un simple coup au conteur et je n'éprouve aucun remord pour mon acte car il l'a mérité. Quelques gouttes de sang sont aisément repérables à l'odeur et rendent la piste d'autant plus facile à suivre. Toutefois, Nzige aurait-il eu la sagesse de partir avant que son odeur ne finisse par le trahir ? C'est une autre histoire, et au vu des actions récentes du lion, ce serait même extraordinaire qu'il sache faire preuve d'un peu de bon sens. A cet instant précis je suis sûre d'une chose : cette histoire ne peut que mal se terminer.

_________________

Code couleur : #B75B14
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4845-angola-guerriere-freeland
avatar
Meneur de Jeu


À mon sujet

Age : 96 Masculin
Nb de Messages : 231
En savoir +
MessageSujet: Re: Traitor   Dim 22 Oct - 13:51







Haki ne dit rien quand il entendit les raisons qui avaient poussés Angola à ne pas en révéler davantage. D’un côté, il pouvait parfaitement comprendre, même s’il jugeait qu’elle avait fait une erreur, elle n’en était pas restée moins loyale au clan. Il lui adressa un regard bienveillant, jugeant qu’elle n’avait pas trop à se flageller pour de tels événements.

Il hocha la tête lorsqu’elle lui annonça que le lion doré ne serait sans doute pas difficile à retrouver. La tâche allait déjà être pénible et cela confortait Haki de savoir qu’au moins une partie de l’épreuve serait aisée. Mais à la révélation suivante il ne put s’empêcher de froncer les sourcils, ses oreilles frémirent et son cœur tambourina dans sa poitrine. Prostré il n’osa d’abord pas bouger.

Elle l’avait frappé ? Une odeur de sang ? Décidément ce sentiment de paix intérieure qu’il avait ressentit au début de la journée n’était un épais nuage de fumée. Qu’il regrettait cet instant d’aveuglement. D’abord silencieux pendant quelques minutes il finit par poser un regard sévère sur la lionne. Guerrière ou non, blessée ou pas par des propos, il n’était pas question que les Freelanders use de violence gratuite. D’une voix ferme il annonça, sans appel :

« Si je comprend ton indignation et te remercie de ta loyauté, je n’en approuve pas pour autant ta violence. Nous ne sommes pas des sauvages. »

Peut être un peu brutale comme révélation mais un lion dissident c’était déjà de trop, Angola ne devait pas être un second élément perturbateur au sein du clan à cause de pulsions mal refoulées. Haki pensait s’être bien fait comprendre et n’en ajouta pas plus. Les remontrances pour la lionne orangée ne devaient pas trop durer, elle avait une tâche à accomplir maintenant et le monarque comptait sur elle. Lui adressant un dernier signe de tête avant de s’en aller chercher Nzige, il lui dit :

« J’attends tes rapports réguliers. Fais attention à toi. »

Intransigeant mais à la fois bienveillant, c’était le roi qu’il avait envie d’être et c’est pour ça qu’avant toute chose, il laisserait à Nzige le bénéfice du doute, la chance de se défendre, l’occasion de rester. Il priait intérieurement pour que tout se passe bien et que tout ceci ne soit qu’un terrible malentendu.




Incarné par Ajjin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


À mon sujet

En savoir +
MessageSujet: Re: Traitor   

Revenir en haut Aller en bas
 
Traitor
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» shea & mau ⊹ traitor !
» AP MIRRODIN BESSIEGED
» [JCC] XY 11: Volcanion et Méga Gardevoir Shiny
» Loki A. Frost - Blood Traitor ? No... Half-Blood ! [U.C.]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Lion King RPG :: 
La Terre des Lions
 :: 
Les Terres Libres — Freeland
 :: Le Repère des Lions
-