Informations
Topsites

Votez et réclamez vos points ICI !

Réseaux
Crédits

Bannière dessinée par Odon, Metua, Choyo, Jen, Yetsa, Rana & Eshina

Design & Codage © Tadji, Soto & Angola

Musique du lecteur © Stardiva Music

Optimisé pour Mozilla Firefox

Jeu déconseillé aux -12 ans

AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Events & RPs Importants
Ne ratez pas ...
Jetez un œil à la liste des rôles importants disponibles au sein des clans.
Venez tenter les RP Missions !
Laissez un commentaire sur notre Livre d'Or !

Partagez | 
 

 It was supposed to be the most beautiful day of my life

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
PLAYER04


À mon sujet

Age : 24 Féminin
Nb de Messages : 474
Localisation : Entre la Lande & Priderland.

En savoir +
MessageSujet: It was supposed to be the most beautiful day of my life    Lun 2 Oct - 9:44


ft. Leilani & Adana & Libre

It was supposed to be the most beautiful day of my life




Cela faisait quelques jours que le groupe était arrêté pour elle sur la Lande, étant enceinte, elle ne pouvait plus parcourir de grandes distances avec le terme sui se rapprochait de jour en jour. La femelle faisait son possible pour éloigner d'elle le stress, même s'il était toujours bien présent en elle, un peu comme somnolant. Leilani allait bientôt connaître une nouvelle phase importante de sa vie, de plus elle avait hâte de rencontrer le fruit de son amour avec Uhta. Couchée sur le côté, la femelle releva la tête, les yeux perdus dans le vague. *Que fais-tu en cet instant mon amour ? Sais-tu seulement ce que je m’apprête à faire ?* Reprenant ses esprits, la femelle avait commencé à parler à ses futurs petits, sa routine matinale. C'était important pour établir le premier lien avec ceux-ci. Leilani le sentait. Elle avait au préalable prévenu le groupe, elle ressentait que l'heureux évènement ne saurait tarder. Elle était aussi énorme qu'une vache. La lactation avait déjà commencé. Leilani se sentait lourde et fatiguée, moche. Les femelles sentent ces choses là, cela relève de l'instinct maternel.

Mais alors que la journée s'écoulait petit à petit, rien ne se passait. Bien au chaud, ou bien accrochés sans doute, les petits ne semblaient pas vouloir sortir. Après quasiment cinq heures d'immobilisation complète, la femelle n'en pouvait plus de rester à rien faire. Ainsi elle pria Aruna, son amie, de l'accompagner dans une petite marche. Du côté de son ventre, toujours aucun changement ne semblait se profiler. cet endroit était d'un ennui atroce. Tout en marchant, la brune commença à chanter un berceuse, celle que sa mère, Makana lui chantait quand elle était enfant. Les yeux fermés, Leilani profitait de cet instant de pur bonheur mais aussi de complicité avec ses enfants pas encore nés.

"Tu as déjà réfléchi à des noms?" la voix d'Aruna la sortit de ses pensées, elle rit gentiment. Leilani n'avait rien pensé à ce sujet, mais son amie avait raison, il faudrait bien qu'elle leur trouve un nom. Mais pour l'instant, le femelle essayait de ne pas penser à son avenir proche. Elle aurait aimé pouvoir zapper l'accouchement et être directement avec ses bébés entre ses pattes, collés contre son poitrail babillant. L'accouchement lui faisait une peur bleue. Leilani ne l'avait confié à personne, mais cette peur était bien réelle. Elle ne doutait du fait qu'elle ferrait ce qu'il faudrait quand il le fallait. La nature était bien faite. Elle aurait aimé qu'Uhta soit là près d'elle, pour l'accompagner. Il aurait pu trouver de chouettes noms aux petits.

C'est alors que quelque chose d'étrange se produisit, un mouvement provenant de son ventre, et un écoulement de liquide entre ses jambes. Elle venait de perdre les eaux. Ça y est, ils arrivaient. "ARUNA ! Viens par ici !" Son amie la rejoignit, inquiète, elle ne put que constater que son amie avait perdu les eaux, le travail allait commencer. "Aruna, il faut que tu trouve Adana, elle est comme ma soeur, il faut qu'elle m'aide, je ne vais pas y arriver, elle est sur Prideland tu devrais voir les oiseaux qui l'accompagnent facilement." Aruna étant toute jeune, elle ne comprenait pas grand chose à la situation actuelle, si ce n'est qu'elle devait partir à la recherche de cette lionne brune du Clan, et le faire vite. Au galop, elle parti à travers la savane de Prideland, scrutant chaque surface de terre. Les contraction n'avaient pas encore commencé, Leilani tremblait de tous ses membres. Lentement elle avait essayé de maîtriser ses tremblements afin de se coucher le plus doucement possible. Les prochaines heures allaient être difficiles.
- Adrenalean 2016 pour Bazzart.


[HS: venez, je mords pas]

_________________

Leilani se méfie en PaleTurquoise ~ Lani's voice
Kit (c) Arezak.


Image (c) Samahani.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4674-leilani-sweet-jungle-flow
avatar
PLAYER05


À mon sujet

Age : 15 Féminin
Nb de Messages : 528
Localisation : ERREUR DE CHARGEMENT.

En savoir +
MessageSujet: Re: It was supposed to be the most beautiful day of my life    Mar 5 Déc - 18:24




« It was supposed to be the most beautiful day of my life »


Malgré les cris affolés de son "bras-droit", Adana bondit agilement sur un rocher et respira fort l'air frais que le vent lui emmenait jusque lors. Ses prunelles dorées, plus que jamais vivantes, balayèrent les vastes paysages de Prideland avec une détermination nouvelle. Pas l'ombre d'une Heshima à l'horizon, la femelle brune s'était éclipsée du Rocher de la Fierté en sachant que son amie serait déjà absente quelques heures auparavant. Un sourire se dessina sur ses babines, alors qu'Amon reprenait place sur l'une de ses épaules.

« Allons, Mademoiselle ! Vos blessures n'ont pas complètement cicatrisées, et Heshima n'est pas à vos côtés pour vous protéger ! » s'indigna-t-il. Des petites griffes s'accrochèrent à l'échine de l'éclaireuse ; en tournant la tête, elle reconnut Imani et Asani qui essayaient de trouver une assise confortable sur elle. Pour une fois, la lionne ne disputa personne. Son humeur était bien trop rose pour la rendre coléreuse. Après tout, ce n'était pas tous les jours qu'un guérisseur venait pour vous dire que vous étiez en mesure de vous déplacer normalement au point de quitter le royaume de Prideland ! Adana reprit sa marche, se baladant ça et là au sein des terres d'un peuple qui l'avait recueilli. Elle croisait des Pridelanders, leur rendait quelques fois leurs saluts dans un geste de tête qui n'en avait rien à faire de tout d'eux, bien plus intéressée par sa propre liberté que la vie de qui que ce soit. Elle quitterait bientôt Prideland avec Heshima et reprendrait, bien malgré son retard sur le planning, la route afin d'explorer de nouvelles terres.
« Amon ? On retrouvera ton frère. » assura-t-elle avec calme, assurance. Ce lion gris pouvait bien fuir, elle le retrouverait et lui ferait payer son attaque de lâche.
« Je l'espère ... » murmura Amon tout bas, jetant un coup d'oeil inquiet à sa fratrie qui s'amusait derrière eux.

Ils traversèrent nombreux paysages, savourant les couleurs et les dorures comme ils ne l'avaient jamais fait depuis l'arrivée d'Adana au sein du Rocher de la Fierté. La Mositu leva les yeux au ciel. Elle devrait penser à dire au revoir à Awena. Elle était peut-être bien l'un des seuls Pridelanders avec qui elle avait beaucoup parlé depuis son arrivée forcé sur Prideland. Ses pensées s'estompèrent quand une ombre se précipita dans sa direction.
Elle écarquilla les yeux, surprise. Une autre Mositu ?
La fille d'Athar n'était guère intéressée et proche de ses autres compères de la Jungle. Pourtant, quand elle la vit, elle reconnut presque du premier coup cette femelle qui passait souvent son temps avec Leilani, sa grande soeur de coeur : Aruna. Etant donné que son air semblait paniqué, la queue d'Adana battit nerveusement dans l'atmosphère.

« Quoi ? Qu'est-ce que tu fais ici ? » s'étonna-t-elle en haussant un sourcil, surprise mélangée avec une once de mépris dans la voix.

Aruna lui parla de Leilani, de ses petits. Ses petits ? Mais de quoi parlait-elle, bon sang ? Elle devait la suivre. Les deux félines filèrent en direction de la frontière de la Lande, suivies silencieusement et de près par les messagers d'Adana. Elles arrivèrent sur la terre rouge et sable, là où, non loin, s'étendait un corps dont la teinte brune n'échappait que peu aux souvenirs vifs de la voyageuse. La rebelle s'arrêta finalement devant Leilani, qui tremblait.

« Leilani ! » s'écria-t-elle. Elle avait tant de questions à lui poser ! Mais l'heure ne semblait pas présentement pour les questions. « Tu ... vas avoir des enfants ? » Elle n'en revenait pas. Tant de mois s'étaient écoulés depuis son départ dans la Jungle. Pourquoi deux de ses camarades se trouvaient-ils sur la Lande, et non dans la Jungle ? Tenzin aurait-il décidé de débuter le voyage alors que ses éclaireuses n'avaient même pas encore donné leur premier rapport ? Ou bien ... Peut-être était-ce Heshima qui s'était chargée de le faire, pendant son rétablissement.
Elle recula d'un pas, malgré elle indisposée par la situation.

« Je n'ai jamais été douée face aux accouchements. » Ou plutôt, elle n'en avait vu qu'une jolie broche du temps où elle faisait encore partie des Mositus, bien qu'elle ait toujours filé bien avant la fin de l'acharnement entre ses aînées et Dame Nature.
« Mademoiselle ... Si je peux me permettre de vous le faire remarquer, il semblerait que cette chère dame ait davantage besoin de votre soutien plutôt que votre expérience dans le domaine. » se permit de déclarer Amon, qui se détacha de l'épaule de la jeune femelle pour finalement se poser devant Leilani. Adana poussa un soupir frustré. Comme si j'avais besoin que tu me fasses davantage la morale en public ! « Madame Leilani ... Respirez. Ne luttez pas contre vos douleurs et laissez votre instinct prendre le dessus sur vos mouvements. Tout va bien se passer. » tenta-t-il de la rassurer, dans un sourire confiant. « Nous sommes là pour vous aider. Vous n'êtes pas seules. N'hésitez pas si vous avez besoin de quelque chose. »

Adana, quant à elle, se recula de deux pas de plus pour avoir un visuel complet sur la scène se jouant entre Leilani, Aruna et Amon ; sa queue s'enroula autour de ses pattes et elle contempla l'évènement, le coeur battant. Comment pouvait-elle aider qui que ce soit, en sachant qu'elle n'avait d'avance aucune emprise sur cet accouchement ? Son messager croyait-il que voir des enfants naître, c'était sa passion ?

« J'ai tellement hâte de voir ces lionceaux, Amon-chou ! Dites, diiites, je pourrais être leur marraine ? » taquina Imani.
« Raah, je sens que ça va être barbant. » soupira Asani en croisant les ailes, exaspéré par la scène.

Pour la fille de Kimiria, la chose s'avérait plus gênante que barbante.





_________________
ADANA
SUJET DE RPs & LIENS.

CréditsKilauea.
Adana se rebelle en SeaGreen.

Amon conseille en GoldenRod.
Imani s'émerveille en Orchid.
Asani se rebelle en LightSlateGray.
Kito panique en #000000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3968-adana-je-ne-reve-que-de-l
avatar
PLAYER05


À mon sujet

Age : 18 Féminin
Nb de Messages : 533
Localisation : En vadrouille.

En savoir +
MessageSujet: Re: It was supposed to be the most beautiful day of my life    Sam 16 Déc - 15:23


Vita avançait d'une démarche tranquille aux frontières avec Prideland quand ses prunelles furent attirés par la silhouette d'une lionne brune qui filait à toute allure sur les terres Pridelander. S'arrêtant, le mâle rouge scruta la disparition de la lionne, fronçant un peu ses sourcils, pensif. Au vu de cette fourrure, n'était-ce pas une Mositu qu'il venait d'apercevoir ? L'Enfant du Feu arqua finalement un sourcil, se demandant ce qu'une Mositu faisait jusqu'ici, s'introduisait aussi précipitamment sur Prideland. Il ne fut d'ailleurs pas au bout de ses questions car quelques minutes après, il vit à nouveau la lionne mais accompagnée cette-fois... d'Adana ?! Vita écarquilla un peu ses orbes enflammées, suivant du regard les deux lionnes et l'oiseau qui filaient dans une direction bien précise au vu de leur détermination. Intrigué et désireux de revoir Adana pour prendre de ses nouvelles, après tant de temps, Vita s'élança à son tour, prenant de plus en plus de vitesse tout en suivant les odeurs et les silhouettes.

Il se rendit compte qu'elles s'enfonçaient un peu sur la Lande, soulevant un peu de poussière rouge derrière elles alors qu'enfin, il les voyait s'arrêter autour d'une troisième lionne, couchée, elle. Une Mositu blessée ? Vita ralentissait son allure jusqu'à marcher, conscient qu'une arrivée trop brutale risquait de retourner les trois femelles contre lui ; il sentait de la peur dans l'air, de la tension, s'il débarquait trop soudainement, des claques de surprises se perdraient peut-être. Vita comprit petit à petit l'ampleur de la situation : la lionne couchée était apparemment de mettre au monde ses petits, ses flancs étaient gonflés, elle avait perdu les eaux et une odeur de sang s'élevait.

« Bonjour. » Débuta t-il en gardant ses distances, scrutant les femelles d'un air tranquille. « Je ne viens pas en ennemi, je connais Adana... Tu as l'air de mieux te porter, d'ailleurs. »

Cependant, ce n'était clairement pas le moment de taper causette et il s'approcha un peu, observant la Mositu au sol, humant l'air. Il avait déjà assisté à l'accouchement d'Ishana, quatre lionceaux bien portants mais la tâche n'avait pas été aisée heureusement, les lionnes étaient robustes. Vita s'approcha encore un peu.

« Elle a besoin de se calmer, elle a l'air inquiète. Vous deux, vous devriez la rassurer, cela n'arrangera rien sinon. » Déclara le mâle solitaire en s'asseyant, l'air presque un peu impérial, comme s'il savait tout. Ses orbes orangées passèrent d'Aruna à Adana tandis qu'il disait cela, puis, il les glissa sur les oiseaux avant de les laisser s'accrocher à Leilani, l'observant calmement.


_________________


Vita vous agace en #660000
Signature ©️ Sekhmet.
Avatar ©️ Ajjin.
Personnage ©️ Prince Voldy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4011-vita-l-histoire-d-une-ame
avatar
PLAYER04


À mon sujet

Age : 24 Féminin
Nb de Messages : 474
Localisation : Entre la Lande & Priderland.

En savoir +
MessageSujet: Re: It was supposed to be the most beautiful day of my life    Jeu 8 Fév - 21:29


ft. Leilani & Adana & Vita

It was supposed to be the most beautiful day of my life




Alors que la femelle tentait de garder son calme en attendant la venue d'Adana, un montée de pression la prit au dépourvu et son coeur manqua un battement. Une douleur fulgurante et puissante lui vrilla le bas ventre. Elle étouffa un cri. La brune essayait de maintenir l'équilibre entre souffle et pulsation cardiaque. De plus elle se battait pour garder muselée sa peur, quelque part dans les tréfonds. S'il y avait bien une chose que la femelle ressentait était que le stress ne faciliterait en rien la situation. Elle poussa un soupir de soulagement lorsqu'elle aperçut enfin au loin des silhouette familière, une rouge, petite et peu agile, et une plus grande brune. Ainsi Aruna avait réussi, elle avait retrouvé Adana, qui avait l'air d'être en bonne santé, ce fut un grand soulagement pour Leilani. Lorsqu'Adana fut à sa hauteur, son aînée put constater qu’elle arborait un air surpris. Il était vrai qu’elle ne lui avait jamais parlé de son amour pour Uhta. Lorsque celle-ci était partie de la jungle en éclaireur c'était encore assez flou pour la brune aux prunelles océaniques. Leilani comprenait plutôt bien son désarroi, et ne lui en voulut pas même lorsqu'elle vit la lueur de frayeur passer dans son regard, et que sa cadette recula un peu, mal à l'aise. Mais au moins elle était là. Cependant, elle fut très vite recentrée sur son état alors qu'une autre contraction la prit au dépourvu.

«Madame Leilani ... Respirez. Ne luttez pas contre vos douleurs et laissez votre instinct prendre le dessus sur vos mouvements. Tout va bien se passer. »« Nous sommes là pour vous aider. Vous n'êtes pas seules. N'hésitez pas si vous avez besoin de quelque chose. » Un des compagnons de sa soeur de coeur se plaça devant elle, manifestement il s'y connaissait, et la présence d'Adana la rassurait assez fortement. Puis qui sait, elle pourrait peut-être même l'aider à leur trouver des noms à ces enfants imprévus. L'instinct, il était marrant lui, Leilani ne fonctionnait pas à l'instinct, elle n'avait jamais été capable de laisser les choses se passer et de réagir en fonction. Cependant Amon avait raison, il fallait qu’elle arrête de lutter contre ses douleurs. Cela ne faisait que contracter plus son ventre, ce qui était d'autant plus douloureux. Les autres oiseaux parlaient non loin, mais Leilani au prise avec la douleur, la peur, son coeur qui battait de plus en plus vite ne les entendait même plus. La soeur perlait allègrement sur son front, mais aussi dans son dos. *Uhta où es-tu ?* pensa-t-elle alors. L'accouchement n'avait pas même commencé qu'elle était au tapis déjà.

C'est alors qu'un grand mâle aux couleurs de son Clan fit son entrée, pourtant il ne portait pas l'odeur caractéristique d'un Mositu. Inconsciemment, Leilani se mit à feuler, mais elle ne pouvait bouger maintenant. Puis il s'adressa à Adana. La femelle n'eut pas le temps de lui demander qui il était qu’elle fut secouée d'un soubresaut et un énième contraction. « Elle a besoin de se calmer, elle a l'air inquiète. Vous deux, vous devriez la rassurer, cela n'arrangera rien sinon. » Déclara le mâle en venant s’asseoir face à elle, de façon sereine. Il avait une attitude très princière, se tenant droit, et dégageant un charisme naturel. Leilani rangea ses crocs et arrêta de feuler. Son poil reprit sa forme initiale. Bien contente d'avoir de l'aide. Elle lança un regard à Adana, Leilani lui état reconnaissante d'être restée. Comme dans un état second, dans sa bulle, les gestes lui vinrent. L'instinct avait balayé ses dernières barrières. Lentement, sa respiration se calqua sur le rythme de ses contractions, et elle commença à pousser.

*****

Alors que le soleil commençait sa courte descente vers l'horizon où il échangerait sa place avec l'astre nocturne, Leilani donna naissance au dernier fruit de son amour avec Uhta. Les deux premiers avaient déjà été lavés, et tétaient déjà goulûment. Ils étaient beaux. Mais lorsqu’elle expulsa le dernier, elle sentit immédiatement que quelque chose n'allait pas, il était froid comme la glace. Leilani s'empressa de le serrer contre son pelage chaud le coeur battant, le lava, encore et encore. Il resta pâle et immobile. C'est alors que son regard, vide, remonta vers Adana, son regard demandait de l'aide. Elle ne comprenait pas. Elle avait pourtant fait tout comme avec les autres, qu'est ce qui n'avait pas marché ? Elle sentit quelque chose exploser en elle. Leilani reprit une grande bouffée d'oxygène après avoir stoppé de respirer, réflexe de survie oblige. Elle n'arrivait pas même à pleurer. Elle ne dit pas un mot. Pas un.
- Adrenalean 2016 pour Bazzart.


_________________

Leilani se méfie en PaleTurquoise ~ Lani's voice
Kit (c) Arezak.


Image (c) Samahani.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4674-leilani-sweet-jungle-flow
avatar
PLAYER05


À mon sujet

Age : 15 Féminin
Nb de Messages : 528
Localisation : ERREUR DE CHARGEMENT.

En savoir +
MessageSujet: Re: It was supposed to be the most beautiful day of my life    Ven 9 Fév - 23:11




« It was supposed to be the most beautiful day of my life »


Malheureusement, cette sensation de gênance s'amplifia au fur et à mesure du temps. Leilani semblait dépassée par l'accouchement, à en voir ses réactions, sa gestuelle agitée, le parfum fortement angoissant qui se dégageait d'elle. Les yeux quelque peu écarquillés, sans même faire attention aux conseils d'Amon, Adana observait tout cela d'un œil intéressé, voire choqué. C'est aussi horrible que ça, une mise-bas ? Les lionnes en proie à l'accouchement semblaient, généralement, souffrir le martyre à chacune de leurs respirations. La lionne brun sombre en était certaine, désormais : elle ne serait jamais mère. Elle ne se sacrifierait jamais pour un mâle, elle ne supporterait jamais les contractions d'enfants en devenir et n'aurait pas à devoir les subir pendant plusieurs années. La Mositu ne comprenait décidément pas ses comparses féminines, à souhaiter fonder une famille par tous les moyens nécessaires. Elle ? Elle préférait clairement vivre toute seule. C'était bien plus simple de cette manière. Fuir les problèmes inutiles.

Pensive, elle ne fit pas attention aux alentours, dans un premier temps. Seulement, le feulement de Leilani la fit réagir. Adana cessa de penser aux bonheurs des autres et suivit le regard bleuté de la femelle chocolat, se rendant compte que non loin d'elles, une silhouette se dressait.
Une silhouette brun-rouge, semblable à celle d'un Mositu. Adana aurait bien roulé des yeux en reconnaissant là l'un de ses vieux camarades claniques, cela dit, cette illusion se dissipa au moment même où elle dirigea ses prunelles dorées vers celles, enflammées, du nouvel individu.
Vita. Que faisait-il ici ? Elle ne l'avait pas vu depuis déjà un moment. Toujours aussi tranquille que d'habitude, se gardant bien de s'approcher davantage, le grand mâle s'adressa à elles.

« Bonjour. Je ne viens pas en ennemi, je connais Adana … Tu as l'air de mieux te porter, d'ailleurs. »

Et c'est bien mieux comme ça, se retint-elle de répondre. Vivre aussi longtemps avec les Pridelanders demeurait un véritable cauchemar. Ses moments de découverte et d'excitation lui manquaient terriblement. Un terrible sentiment l'envahissait : l'impatience.
Le vagabond se décida à s'approcher de la lionne enceinte, humant l'air et paraissant étudier Leilani. Adana haussa légèrement un sourcil, se demandant quoi faire en attendant.

« Elle a besoin de se calmer, elle a l'air inquiète. Vous deux, vous devriez la rassurer, cela n'arrangera rien sinon. » suggéra le mâle rouge en s'asseyant, l'allure presque … hmm, rassurante ? La fille d'Athar réprima un soupir de lassitude face à sa suggestion. C'était plus simple à dire qu'à faire ! Ce n'était pas son truc, les « mots doux ».
« Tiens, tiens. Voilà que Fournaise joue aux docteurs ! On va tous crever, moi j'vous le dis ! » en profita pour railler l'intraitable Asani, qui considérait Vita d'un regard mauvais, moqueur. Amon lui donna une petite tape à la tête, comme pour le punir.
« Ferme-là, Asani. » lui ordonna sèchement Adana, qui lui jeta un bref coup d’œil avant d'en revenir à son aîné. Amon se détourna de son frère, quant à lui, pour venir rassurer Leilani. Imani sourit doucement, fortement amusée par la situation, et se positionna tout proche d'Amon pour lui souffler des conseils ou pour s'adresser à Leilani. Que des mots amusés ou doux. Adana jeta un œil à Vita et Aruna, toujours un peu plus accommodée par la situation que précédemment. Elle essayait de ne rien montrer, de se contenter de profiter du spectacle dans l'attente d'un problème plus important.

Le temps s'écoulait, arrachant à Leilani ses dernières contractions et inquiétudes. Elle se calma et considéra même Adana, d'un regard qui ne semblait, aux yeux de l'intéressée, nullement rancunier. Une première boule de poils apparut contre Leilani ; puis un second, et un troisième. Les deux premiers, un petit mâle et une petite femelle, tétaient tendrement leur mère. Cette scène débordante de tendresse et de niaiserie eut le mérite de donner l'envie à Adana de fuir loin, loin de tout ça. Cependant, la situation se compliqua au moment où Leilani lavait le troisième petit. Malgré les efforts de la nouvelle mère, le petit ne bougeait et ne pleurait point, contrairement aux autres. Leilani adressa un regard de détresse à Adana. Haussant lentement les épaules, la féline à mèche pencha la tête sur le côté, ne sachant quoi dire. Face à un tel imprévu, la Mositu ne savait pas comment réagir et ne pourrait en aucun cas aider sa sœur de cœur à changer le donne.

« Navrée pour toi, Leilani ... » souffla-t-elle, instinctivement. Elle ne s'excusait jamais, mais là c'était pour la bonne cause. C'était sa manière à elle de soulager ses épaules de ce terrible fardeau qui pesait sur son aînée. Que pensait Vita de tout cela ? Devenue silencieuse, embarrassée, la fille de Kimiria dévisagea le vagabond, sans gêne, s'attendant à une réaction de sa part.
Quant à Amon et Imani, ils gardaient le silence. Le premier ne disait rien, par respect, tandis que la seconde se taisait par compassion pour la mère des deux nouveaux petits. Asani, lui, observait la scène avec une tête simplement blasée.





_________________
ADANA
SUJET DE RPs & LIENS.

CréditsKilauea.
Adana se rebelle en SeaGreen.

Amon conseille en GoldenRod.
Imani s'émerveille en Orchid.
Asani se rebelle en LightSlateGray.
Kito panique en #000000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3968-adana-je-ne-reve-que-de-l

Contenu sponsorisé


À mon sujet

En savoir +
MessageSujet: Re: It was supposed to be the most beautiful day of my life    

Revenir en haut Aller en bas
 
It was supposed to be the most beautiful day of my life
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» 01. life is beautiful ? …Maybe ! Pv. Finn
» Live Fast, Die Young and Make a Beautiful Corpse - Anastasia Vanderbilt ❀
» beautiful dream
» Beautiful eyes, Beautiful lies... [Livre 1 - Terminé]
» you make beautiful dream. ~ mike

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Lion King RPG :: 
La Terre des Lions
 :: 
La Lande des Sans-Terre
 :: La Vallée Abandonnée
-