AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Events & RPs Importants
Ne ratez pas ...
Jetez un œil à la liste des rôles importants disponibles au sein des clans.
Venez tenter les RP Missions !
Laissez un commentaire sur notre Livre d'Or !

Partagez | 
 

 [OS] We all have two lives (...)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
PLAYER05


À mon sujet

Age : 15 Masculin
Nb de Messages : 753
Localisation : FREELAND. (Repère)

En savoir +
MessageSujet: [OS] We all have two lives (...)   Dim 1 Oct - 14:03




We all have two lives, the second begins when we realize we only have one


Masika & Luja.


Ce fut sous la voie lactée que les deux amants émergèrent de l'ombre. Le Pays Verdoyant se mourrait dans les ténèbres de la nuit et pourtant, ils n'eurent aucun mal à se retrouver, tels deux enfants complices dont l'amitié si pure était parvenue à briser leurs chaînes et à les pousser à se revoir en zone interdite, malgré les règles et les interdictions des Grandes Personnes. Un vent froid vint ébouriffer la fourrure de Masika qui se colla automatiquement contre sa compagne pour que tout deux se réchauffent, alors que cette dernière déposait une lèche sur sa joue, l'allure radieuse. Un sourire implacable se dessinait sur leurs babines. A la lumière du jour, ils étaient tous deux Freelanders, époux et épouse, mais chacun occupé à ses fonctions. Le soir, ils étaient Masika et Luja, les Freelanders d'aujourd'hui, les enfants orphelins de jadis. Quel avenir les attendait-il ? La femelle aux yeux bleus sut pour les enfants d'Outland, sa portée avec Ishana, les nouveaux problèmes qui s'étaient ajoutés à sa vie et les petits « mais » de leur relation amoureuse. Mais étrangement, la lueur de colère qui brillait dans son regard à chaque remarque sur la guérisseuse rouge s'essoufflait comme une vilaine poussière dans l’œil et se changeait en adorable lueur doucereuse, capable d'attendrir n'importe quel mari désespéré et dans le besoin absolu d'un soutien. Leurs queues s'entremêlèrent tandis que l'ex-Kulisha abritait sa tête contre la crinière de son compagnon, laissant échapper un doux ronronnement de bonheur. Le fils de Kamba en fit de même, posant sa tête sur celle de sa compagne, fermant les yeux un instant, apaisé par ce contact dont les bienfaits enveloppaient son cœur d'une chaleur éphémère. Luja lui fit remarquer dans un murmure que bientôt, ce genre de petit jeu secret, ils n'y auraient plus droit. Ils prenaient de l'âge, après tout, et ce n'était pas amusant une fois vieux de jouer aux jeunes …
Amusé par ce constat, le félin lui demanda si, malgré leurs âges, elle n'était pas triste de voir sa jeunesse s'éloigner d'elle. Si cette vie lui convenait, si le fait de ne plus vivre sous le joug de Sharkan ne la dérangeait pas. Ils se regardèrent, silencieusement. Le silence de la femelle lui fit comprendre ce qu'elle pensait de Sharkan. Il hocha doucement la tête, compréhensif. Leurs souvenirs d'enfance n'avaient pas été des plus tendres … entre les pleurs de Luja, la colère de Masika et les rumeurs rapportées chaque jour au sein des Kulishas. Il la serra un peu plus contre lui, tandis qu'elle continuait de parler. Elle songeait à leur enfance, à ce qu'ils avaient été lionceaux, à ce qu'elle aurait aimé qui soit et aux distances qu'ils ont prises une fois adultes. Le mâle parût muet, rassemblant en sa mémoire les souvenirs en lien avec ce qu'elle racontait. Un petit sourire étrange se dessina sur les babines de la lionne lorsqu'elle s'avoua déçue d'être la belle-mère de quatre lionceaux sur Outland … à défaut d'être les siens.

Il était gêné. Il se demandait si cette nouvelle remarque visait à le faire culpabiliser ou si ce n'était qu'un fait constaté, et rien d'autre. Il lui sourit avec une taquinerie exagérée, crispée, lui demandant si elle ne serait pas jalouse. « Ce n'est pas de la jalousie. La jalousie, c'est envier ce qu'on a pas. Moi, je serai jalouse d'Ishana si je ne comptais pas avoir ce qu'elle a déjà. »
Il comprit. « C'est vraiment ce que tu voudrais ? » elle hochait la tête avec enchantement. « Il va commencer à faire froid, Luja ... Rentrons. » Masika se redressa et commença à prendre la route. La femelle brune se blottit brusquement contre lui, riant gaiement devant son trouble. Elle semblait amusée, contrairement à lui qui réfléchissait sérieusement à ce problème. Après tout … Oui, elle était sa compagne, ce serait injuste qu'elle n'ait pas ce qu'aurait Ishana. Non pas que la portée avait été désirée et que la femelle rouge était heureuse, maintenant, mais Masika se sentait extrêmement coupable. Comment se serait-il senti s'il aurait dû supporter le fait que l'une de ses compagnes ait des petits avec un autre, s'en occupe comme s'ils étaient sa seule famille tandis que lui, à côté, les regardait bêtement avancer ensemble  ? Il déposa une lèche sur la joue de Luja, longeant le chemin destiné à les ramener au Repère.

En tant que digne compagnon, il lui promettait de ne jamais la faire souffrir. Pas comme Ishana. Elle aurait ce qu'elle voudrait, si c'était vraiment nécessaire.


made by guerlain - epicode


_________________
M A S I K A
RAPPORT DU MATIN.
SUJET DE RPs & LIENS.

Kit ©️ Moyo
Masika conseille en #006600. ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4664-masika-soldat-de-la-liber
 
[OS] We all have two lives (...)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Pistols do not win wars, but they save the lives of the men who do
» —This is the dawning of the rest of our lives on holiday ♪
» Born to kill all lives...
» Barack Obama's brother lives on less than $1 a month
» 03. The bus stops at the crossroad of our lives.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Lion King RPG :: 
La Terre des Lions
 :: 
Les Terres Libres — Freeland
 :: Le Pays Verdoyant
-