AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Events & RPs Importants
Ne ratez pas ...
Jetez un œil à la liste des rôles importants disponibles au sein des clans.
Venez tenter les RP Missions !
Laissez un commentaire sur notre Livre d'Or !

Partagez | 
 

 The training to ignore pain! [PV Makeo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
PLAYER01


À mon sujet

Age : 22 Masculin
Nb de Messages : 74
En savoir +
MessageSujet: The training to ignore pain! [PV Makeo]    Lun 18 Sep - 9:19


Voilà, évidemment quand on essaye l’espace d’un instant le dialogue et la raison au lieu des habituels coups de crocs, plus personne ne suit! C’est le danger à trop vouloir se montrer civiliser dans un monde de brute…
Bon en réalité il l’avait bien chercher sa gifle, il s’en rendis réellement compte une fois sur le cul la patte collé par reflex sur la joue violentée.

Cruelle leçon de vie pour le jeune mâle qui bientôt rentrera dans l’âge adulte. C’était donc à l’image de ce geste que sa vie d’adulte sera faite? En tant que chiot il fut plutôt bien préservé, comme tous ses congénères s’il voulait manger il manger, s’il avait sommeil, il dormait. L’adolescence fut un peu plus chaotique mais ça c’est le commun de l’âge des boutons et des brusques montée d’hormones, d’ailleurs même à 1 ans passé, le petit mâle pouvait se la couler douce et manger comme bon lui semblait. Mais à présent qu’il s’apprêtait à faire son entrée dans l’âge de raison, Jaherys allait faire l’expérience de la vie d’esclave destiné aux communs des individus de son sex.

Kuoza l’agrippa par le dos, n’étant un poids lourd, la femelle adulte n’avait pas à avoir la carrure d’un buffle pour le trainer. Certes sur le coup il se débattit en essayant de donner des coups avec la tête ou en trainant les pattes, à un moment il aurait même put tenter de mordre la guérisseuse mais qu’aurait-il fait ensuite? Supposons qu’un instant de confusion lui permette de s’échapper, il n’aura gagné rien de plus qu’un sursis, tôt ou tard il finira par essuyer les réprimandes voir même plus s’il venait à blesser physiquement Kuoza la grande chamane invocatrice d’ectoplasmes de l’autre monde! En bref, la brutale réaction de la femelle venait de sonner pour de bon la fin du jeu, c’était maintenant qu’il devait se servir de sa tête si il voulait s’en sortir sans trop de dégâts.

Pour commencer il cessa de protester physiquement et se laissa simplement trainer (non sans laisser échapper quelques grognement de protestation) ensuite quoi? Que pouvait avoir en tête la timbrée? Le remettre chez sa mère ou bien le confier à sa soeur? La première était folle et l’autre ne pouvait rien faire de plus qu’espérer avoir un peu d’autorité d’autorité sur son jumeau. Pas de quoi stresser en somme.

Hélas la destination finale fut loin de la fin heureuse qu’il avait espéré. Sans comprendre quelle bifurcation fut la mauvaise, il se rendit compte trop tard qu’il s’était laissé emporter tout droit vers le camp des guerrier… Sérieusement le service militaire! C’était comme ça qu’elle réglait ses problèmes l’autre? Emporter tous ses patients faire leur devoir civique. Imaginons un vrai malade, enfin, un malade un peu plus malade que l’était Jaherys, elle ferait quoi de lui la grande chamane? Des pompes et une série d’abdo?! Tous ses patients finissaient-ils au moins surentraînés avec les muscles d’une montagne et le mental d’un caillou..
Merde il était trop tard pour fuir, c’était une chose de s’échapper d’une vieille femelle qui devait déplacer des demi noix de coco creuses pour seul exercices physique mais le faire avec des molosses dopés aux hormones et aux protéines c’en était une autre..
En parlant de grosses brute, une énorme femelles tellement musclé que son cou avait la largeur d’un ventre, les accosta. Kuoza expliqua vite fait sa version de l’histoire, le jeune mâle du se retenir plus d’une fois de l’interrompre pour contester les faits mais ça n’aurait fait qu’aggraver son cas. Avec ce genre de personne à l’esprit tellement … fermé, il n’y avait rien d’autre à faire que tenir sa langue dans sa gueule … Pour l’instant.

Elle l’abandonnait où la comme ça? Rien qu’en se basant sur l’expression de la grosses brute quand elle posa ses yeux sur lui, ne présageait rien de bon. Merde elle pensait avoir trouver son nouveau jouet !
Lorsqu’il fut enfin libéré de l’emprise de sa ravisseuse, il ne put s’empêcher de peser le pour et le contre de tenter une fuite. En y pensant bien, les deux femelles ne pourraient jamais le rattraper s’il piquait une pointe de vitesse. L’une avait la forme d’une souche d’arbre infestée de termite et l’autre devait au moins déplacer 200 kilos à chaque pas!
Mais il ne tenta rien, cela se finirait dans de pires conditions que celles-ci, tant pis il était allé trop loin maintenant il fallait qu’il assume…et jouer les victimes jusqu’au bout.

Lorsqu’il fut en face à face directe avec la montagne, Kuoza dans son dos il se rendit réellement compte qu’il était pris au piège, dans le centre d’un tourbillon d’oestrogène, s’il tentait de remonter à la surface les eaux auront vite fait de lui briser les os en le ramenant vers le fond…Merde.

« Ahm euh c’est un style que vous vous donnez d’encercler un pauvre mâle de la sorte. Remarquez ça vous change des gros calibres et puis ça désacralise le guet-apens. »


Non c’était trop dur de ne pas lâcher au moins un sarcasme. Il l’avait dit d’une voix calme et d’un ton faussement soumis en plus. Jouer au plus malin n’allait faire qu’aggraver son cas mais face à ce genre d’individu il ne pouvait pas se retenir. Elles se prenaient pour qui celles-là!? Parce qu’elles sont des femelles qu’elles peuvent tout faire! La mâles ne sont pas des objets ! Eux aussi ils ont des droits ! Droit au travail, droit au logement, droit au..à bouffer autre chose que des restes que plus personne ne veut! Makai au pouvoI!…Non attendez un instant, ça part vraiment en baobab cette histoire…

_________________


Spoiler:
 


Special thanks to : Yetsa/Ocylan (signature) and Yazarah (Avatar)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4532-jaherys-omnia-lex-placent
avatar
PLAYER03


À mon sujet

Age : 25 Féminin
Nb de Messages : 100
En savoir +
MessageSujet: Re: The training to ignore pain! [PV Makeo]    Lun 18 Sep - 12:34

" Bougez-vous un peu, c'est pas comme ça que vous allez casser du félin ! "

Lança Makeo à la bande de jeunes qu'il était entrain de superviser. C'était de jeunes adultes qui avaient rejoints les rangs, surement influencés par l'électricité qu'il y avait dans l'air en ce moment. La révolte était à leur porte, il allait passer à l'action d'ici très peu de temps, il n'attendait que l'occasion parfaite pour ne pas se planter. Il fallait qu'il puisse renverser Kuruka sans trop de casse. C'était d'ailleurs pour ça que lui même s’entraînait énormément.

Il tourna la tête quand il entendit une voix familière débarquer sur le camp d'entrainement. Qu'est-ce que foutait la guérisseuse ici ? Elle avait ramené un jeune mâle sur place. C'était étonnant, il n'avait jamais vu Kuoza faire quoi que ce soit de semblable. Le chef de la garde demanda à quelqu'un de le remplacer pour l'entrainement, il voulait savoir ce qui se passait dans ses rangs. Après tout, il devait être au courant de tout ici, encore plus si il voulait prendre la tête de la meute. Il était important que sa cote de popularité soit au plus haut.

Le jeune, qu'il avait déjà vu mais dont il avait oublié le nom, venait de lancer une réflexion assez osé pour son âge. La femelle mastoc qu'il avait en face en lui était prête à lui mettre une bonne dérouillée accompagnée d'un " petit insolant " quand Makeo arriva pour la couper dans son élan.

" Merci mesdames, mais je pense que je vais prendre le relais. Un peu de présence masculine lui ferait pas de mal ! Retournez à votre poste et soyez certaines que je prendrai soin de lui trouver une punition ... appropriée. "

Lâcha-t-il avec son habituel sourire charmeur pour calmer les meurs. La guerrière retourna en effet à son poste après un signe de patte et Kuoza fronça les sourcils en fixant le jeune avec mépris. Il avait dû frapper fort pour la mettre dans cet état-là. Mais elle finit par s'en aller. Makeo donna un petit coup de patte dans le gamin pour le forcer à avancer. C'était un peu réprobateur alors qu'il n'avait aucune idée de ce qu'il avait fait, mais c'était surtout pour faire bonne figure auprès des deux femelles au cas où elles regarderaient. Il emmena le gosse à l'écart et quand ils furent suffisamment loin, il engagea la discussion.

" Qu'est-ce que t'as bien pu faire pour fiche en rogne la guérisseuse comme ça ? "

Kuoza était d'un naturel assez calme, bien qu'elle ai totalement changé depuis son retour d'expédition. A vrai dire, depuis ça, Makeo la trouvait terrifiante par moment. Mais bon, c'était quand même sacrément classe d'avoir une sorcière vaudou dans la meute. Les lions se chieraient dessus si ils savent ça ...

_________________

Art ©️ Jen <3
Character ©️ Prince Voldy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3806-makeo
avatar
PLAYER01


À mon sujet

Age : 22 Masculin
Nb de Messages : 74
En savoir +
MessageSujet: Re: The training to ignore pain! [PV Makeo]    Mar 19 Sep - 20:35

Le service militaire était devenu une nécessité par les temps qui courraient. Des ennemies au nord, d’autre à l’ouest et le fantôme de la menace des exilés toujours aussi pesante quelque part à l’est. Exposées et mal situées géographiquement, les hyènes se devaient d’entretenir une garnison de guerriers surentraînés et préparés au combat contre des adversaires qui pouvaient faire plus de deux fois leurs tailles et leurs poids. C’était une question de temps avant que la fragile entente instaurée par Kuruka avec ces dangereux voisin ne soit violée, la hyène pâle avait tout fait pour maintenir la paix pour éviter la guerre. Vouloir fuir alors que le conflit est inévitable est une preuve de faiblesse…Les hyènes étaient dirigées par une matriarche faible au pire moment de leur histoire.

Heureusement la hyène qui secondait la dominante était son exact opposé. Makeo s’occupait de l’aspect militaire, à la tête des guerriers il était vite devenue une figure populaire dans toute la meute surtout pour les jeunes mâles qui le voyaient comme un modèle à suivre. En effet la seule façon de se distinguer et de monter en grade pour un mâle dans cette société matriarcale passait obligatoirement par l’armée. Un bon mâle était un bon guerrier, point, le choix était certes restreint et remettait en question la durée de vie de l’individu mais s’il arrivait à se débrouiller il pourrait alors espérer de finir comme Makeo ou du moins tendre à un peu d’honneur et d’autorité, mais ça encore c’était loin d’être gagné.

Mais bon pour en revenir au présent, ce n’était qu’après avoir lâché son dernier sarcasme que Jaherys compris qu’il avait encore poussé trop fort. Non mais aussi, qu’elles cruches ces deux femelles aussi, c’était ça le sex fort, les protectrices de la meutes!? Elles avaient fière allure à perdre leur sang froid devant un petit jeune et répondre aux mots par la violence! Hm malheureusement ce n’était pas ses belles paroles qui allaient le tirer de là, la grosse montagne de muscle et d’hormones fit le geste qui dit « tu ne le sais pas mais tu es déjà mort », le jeune tacheté eut juste le temps de lui répondre du regard « Tu auras ma mort sur la conscience » en oubliant que derrière lui se trouvait celle qui dansait avec les maccabées pendant son temps libre! Tout ça avait commencé comment? Ah pour un morceau de viande, merde on l’y reprendra plus la prochaine fois à vouloir compter sur la pseudo générosité des hauts gradés de la meute!

Puis, envoyé par le grand esprit en personne, Makeo fit son entrée et se mêla au « conflit ». Ouf il arrivait pile au bon moment celui-là, ça aurait été une autre de ces guerrière à l’égo mal placé, et elles se seraient mises à trois contre un! Mais tel un sauveur, un vrai guerrier, Makeo empêcha la bête de frapper le jeune mâle sans défenses.
Depuis qu’il fut en âge de raisonner, Jaherys admirait le chef des guerriers. En effet, ce dernier était un véritable modèle pour tous les mâles qui aspiraient à autre chose que de jouer les bonniches toutes leur vies. Le chef des guerriers était le symbole de l’émancipation masculine, il avait prouvé que les mâles aussi pouvait réaliser être utiles et qu’ils valaient mieux que les restes de nourriture qu’on leur accordait. Il serait tout content de pouvoir enfin adresser la parole à l’un des rares adultes qu’il respectait si la situation avait été autrement.


«  Merci mesdames, mais je pense que je vais prendre le relais. Un peu de présence masculine lui ferait pas de mal ! Retournez à votre poste et soyez certaines que je prendrai soin de lui trouver une punition ... appropriée. »

Bien envoyé! Et Jaherys ne se fit pas prié pour bouger et sortir du no hyenas land entre les deux femelles. La première en bonne soldat s’en alla s’occuper ailleurs mais la guérisseuse le fixait toujours d’un regard méprisant. Mais maintenant elle ne pouvait plus rien lui faire, il était sous la responsabilité d’un plus haut gradé, hm ce devait être rageant.. Il ne put s’empêcher de la regarder en retour en lui adressant un léger clin d’oeil en sortant la langue de sa bouche pour mimer une léchouille. Oh non, peut-être qu’après ça, guidée par son égo, la chamane allait se ruait vers lui..Heureusement juste après cela, Makeo lui donna un petit coup de patte, il en profita pour se jeter en avant en simulant pour faire croire que le coup avait eu plus d’impact qu’il n’aurait du.

Une fois assez loin, le chef des guerrier se mit enfin à l’interroger.
«Hm, ce que j’ai fais » Dit-il d’un air pensif avant de reprendre

« En fait c’est très simple monsieur, tout partait du fait que je me suis présenté malade, enfin en moins bonne forme que d’habitude. » Il s’arrêta, raconter une version trop erronée finirait par lui tomber dessus, Makeo n’avait qu’à demander à Kuoza sa version et il était bon pour des semaines de raclés. Mieux valait garder le grand mâle de son côté et éviter les mensonges…enfin presque.

Il reprit:

« Bon c’est vrai, à cet instant j’ai menti, je n’avais rien, je m’étais juste fait vomir pour éviter la corvée de recherches de charognes. Ensuite chez la guérisseuse j’ai bien foutu le bordel, d’une manière général j’ai un lien plus ou moins direct avec tous ce qui se manigance de vicelard aujourd’hui de ce côté du cimetière. Je confesse. Mais…»

Il souffla un instant, avant de continuer

« Mais en revanche ce qu’on sait moins c’est la raison qui m’a poussé à faire tout ça… Certes je voulais manger sans faire d’effort mais faire tout ce bordel pour ça ne serait que pure.. nihilisme ! Ce qui n’est évidemment pas le cas, hm je m’explique… »

Il tremblait un peu en balançant son discours. Le personnage qu’il avait en face de lui l’impressionnait, il émanait de lui une aura d’autorité associée à un grand charisme, cela rappelait au jeune mâle sa discussion avec Kuruka qui c’était tenue au don il y a quelques temps mais à la différence près, les deux qualités citées plus haut faisaient terriblement défaut à la matriarche.

« Lors de ces…patrouilles je trouve injuste que les..mâles se retrouvent obligés de bosser autant voir plus que les femelles pour n’avoir que des bous d’os déjà mâchés…Vous voyez tout ça par d’un élan de révolte sociale! Oui et moi pauvre fou je me suis engagé dans un combat impossible à corps perdu ! Ensuite la guérisseuse à tenter de me voler mon âme en faisant des choses bizarre avec un crâne sur la tête ..Encore là mon sens de la révolte et de l’injustice s’est manifesté ! Alors suis-je ré-réellement véritablement, indubitablement responsable? Je ne saurais le dire, mais comme on le dit responsabilité punira fatalité, bon en vrai cette citation ne veut rien dire, mais je suis très en colère contre moi même… »

Bon, il n’avait pas menti, il avait même avoué ses fautes. Le fait qu’il se fut passé pour malade et qu’ensuite il mit le bazar chez Kuoza. Non non il avait dit la vérité, en la subliment un peu certes mais cette version était tout à fait recevable. Evidemment s’il avait eu une femelle en face jamais il n’aurait sorti un tel discours, mais là avec un mâle, tout chef des guerriers qu’il soit, il y avait une chance que cela passe..Et puis dans le fond il n’en pensait pas moins, y en avait vraiment marre de se détruire les dents alors que d’autres mordaient dans de la chaire tendre !

_________________


Spoiler:
 


Special thanks to : Yetsa/Ocylan (signature) and Yazarah (Avatar)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4532-jaherys-omnia-lex-placent
avatar
PLAYER03


À mon sujet

Age : 25 Féminin
Nb de Messages : 100
En savoir +
MessageSujet: Re: The training to ignore pain! [PV Makeo]    Mar 26 Sep - 11:43

Au début, la jeune hyène semblait vouloir raconter de belles histoires pas tout à fait vraies. C'est à cet instant que Makeo compris pourquoi Kuoza était si remontée. Ca semblait être un garnement qui se croyait un peu trop bon dans l'art de mentir. Il fronça les sourcils en le regardant. Il ne sut cependant pas si c'était ça qui fit changer d'avis le jeunot ou si lui-même se rendait compte qu'embêter le chef de la garde n'était pas une bonne idée, mais il passa aux aveux. Et c'était bien un petit fouteur de merde d'après ce que lui-même disait. Ceci dit, il semblait avoir une explique sur le pourquoi il avait fait ça. Le grand mâle le laissa alors s'expliquer sans l'interrompre.

Et ces raisons étaient plutôt bonnes à l'oreille de Makeo. En effet, la tradition des hyènes voulait que les femelles étaient les dominantes alors que les mâles devaient courber l'échine face à eux. C'était quelque chose que tous les garçons de la meute connaissait, tous sauf la grande hyène que l'ado avait en face de lui. C'était bien le seul à avoir écrasé les lois sociales. La seule qui était au-dessus de lui, c'était sa soeur et ça risquait de changer d'ici peu. Alors est-ce que Makeo allait punir un gamin pour avoir envie de vivre ce que lui vivait ? Il parla ensuite de Kuoza en voleuse d'âme, ce qui le fit lever un sourcil. Il fabulait un peu là-dessus.

" Ecoute gamin, je sais que c'est pas facile mais les meufs mènent la danse chez les hyènes. C'est vraiment injuste et cruel pour nous, mais c'est comme ça. Et la seule chance que tu as de faire changer les choses, c'est de faire comme moi et prouver que tu vaux mieux qu'elles ! "

En effet, le courage qu'il avait déployé pour faire sortir son frère, sa soeur et les pridelanders captifs du contrôle des Nyeusis avait suffit pour que Kuruka voit en lui son bras droit. Peut-être que si sa soeur n'avait pas été aussi " faible " d'esprit elle se serait entouré d'une femelle plutôt que de son frère chéri, mais le résultat était là. La meute entière le respectait, les mâles comme les femelles. Sans ça, il n'aurait été qu'un vague guerrier dirigé par une horde de femelles.

" Pour y arriver, tu dois te faire respecter par tout le monde. Et avant ça, tu dois leur donner une raison de te respecter. Si tu te rebelle comme ça là maintenant, tout ce que tu vas avoir, ce sont des coups ... "

Etait-il vraiment entrain d'apprendre à un jeune anarchiste comment faire pour passer par dessus les femelles ? La révolution en lui prenait donc vraiment le dessus ? Et si il se retrouvait vraiment en tête de la meute, allait-il donner aux mâles les mêmes droits que les femelles ? Ouais ça serait pas mal, mais il ne faudrait pas que la gente féminine ne se révolte à son tour. Il avait encore beaucoup de choses à penser ...

_________________

Art ©️ Jen <3
Character ©️ Prince Voldy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3806-makeo
avatar
PLAYER01


À mon sujet

Age : 22 Masculin
Nb de Messages : 74
En savoir +
MessageSujet: Re: The training to ignore pain! [PV Makeo]    Dim 1 Oct - 17:39

Et c’était passé! Au lieu de s’énerver et de crier au scandal comme l’autre femelle, le chef des guerriers parti dans le même sens que Jaherys, c’était trop beau, non seulement il pouvait vider son sac mais en plus, grâce à une pirouette verbale, il allait échapper à la punition de la sainte raclée. Excellent.
D’un autre côté, il ne pouvait pas mieux tomber, contrairement à ces grosses guerrières féministes, il pouvait avoir Makeo par les sentiments en jouant sur le point sensible de la pseudo guerres des genres et la soumission masculine. Il espérait ainsi que le chef des guerriers puisse d’une certaine façon, se rapprocher, voir s’identifier au jeune mâle en pleine révolution hormonale qu’il était. Après tout pour avoir gravit les échelons comme il l’avait si bien fait, ce Makeo devait très probablement avoir ce côté rebel anti-traditionaliste, donc autant joindre l’utile à l’agréable en s’évitant une dérouillée tout en faisant bouillir le sang insoumis du haut gradé en la faveur de son parti. Appelez cela comme vous le voulez mais c’était plus saisir une occasion inespérée que de réellement profiter d’une manière sournoise du contexte sociale.

Bref, le général en chef des armées du cimetière semblait avoir ce côté diplomate, en effet il prit la peine d’expliquer au jeune que faire le con comme il l’avait fait ne le mènerait à rien.
S’il était vraiment stupide (voir suicidaire) Jaherys pourrait lâcher un « ouais sans doute mais bon je voulais juste bouffer gratos » mais (heureusement) le masochisme n’était pas vraiment sa passion, c’est pourquoi il la boucla un instant et écouta d’une oreille attentive les paroles du chef des guerriers. Etonnamment il se mit à se prendre au jeu, il y a encore un instant il ne voulait qu’une chose, c’était déguerpir en vitesse, à présent son propre discours combiné à la réponse de son ainé l’avait quelque part, charmé.

Malheureusement Makeo avait le syndrome de l’adulte qui a tout accompli. C’était facile pour lui de faire la leçon, d’expliquer que se rebeller ne mène à rien, qu’il faut au contraire faire preuve de force, de courage, de vertu, de grandeur BREF tout ce qui était attendu d’une femelle quelconque on lui demandait d’en faire trois voir quatre fois plus pour pouvoir enfin prétendre gratter plus qu’un morceau de moelle osseuse régurgitée sur les carcasses du futur. Génial comme plan de vie, c’est à presque regretter de ne pas être né chez les lions…Ils sentent mauvais et sont laids certes mais au moins eux vivent décemment … du moins c’était l’impression qu’ils donnaient au jeune tacheté.

Néanmoins cela ne rendait pas Makeo moins intéressant pour autant, pour en revenir aux hyènes, Jaherys se rappela des rumeurs qui disaient que le guerrier était très proche de cette femelle qui complotait dans le dos de Kuruka avant sa mystérieuse (voir malheureuse) disparition. Hm et si cette dernière n’avait pas réellement disparu dans le sens où tout le monde l’entend, et si les ambitions de Makeo n’avaient pas plutôt étaient la cause de cette subite éclipse… Après tout, à présent bien qu’il soit un mâle il serait tout de même le mieux placé pour débarrasser la meute de la politique désastreuse de sa soeur… Imaginez vous ça, un mâle qui commanderait une meute de hyène, rien qu’à y penser suffisait à mettre des étoiles dans les yeux du jeune rieur. Mais bon, il était encore trop tôt pour tenter de foutre son museau dans des affaires d’État, pour le moment faisons plus amples connaissances…

« Oui oui certes. Vous avez raison, enfin, je veux dire vous êtes bien placé pour me faire la leçon là dessus. Les meufs elles vous respectent et vous obéissent. C’est pour ça que dans le contexte c’est facile pour vous de tenir un tel discours.. »

Il parlait calmement en se gardant d’user de l’ironie, sa voix et sa respiration se synchronisaient donnant un ton neutre et posé, voir presque froid ou sans émotions pour faire opposition à son discours de tout à l’heure.
Puis enfin un peu de curiosité mélangée à une forme d’envie virent se glisser dans ses mots.

« Je veux dire par là, comment vous avez fait, vous avez su saisir les occasions quand elles se sont présentées. Bien sur oui oui, comme tout le monde je connais l’Histoire du grand chef des guerriers, d’ailleurs ne vous méprenez pas je fais partie de vos hmm.. admirateurs disons.. Maiiis voilà, je serez Très intéressé de connaître la matière plus en détailles, au delà des grandes lignes. Voyez, j’aurais beau mieux chasser ou pister ou je ne sais trop quelle corvée on me donnera, j’aurai à la fin toujours droit aux restes qu’elles ne voudront pas manger. Et je doute que cela change même après des années d’existence… »

Cette fois-ci il ne put s’empêcher d’inviter l’ironie à le joindre dans sa réplique:

« … Devrais-je espéré une invasion de lion histoire d’avoir l’occasion de réaliser quelques exploits, des faits d’armes, des trucs qui en mettent plein la vue histoire de pouvoir enfin être considéré pour autre chose qu’un simple..mâle »
Il insista sur ce dernier mot comme pour exprimer un certain dégout envers le genre masculin.

« Ahhh dommage pour moi, mon physique est loin d’être adapté pour ça, la génétique ne m’a pas fait de cadeau ..pas comme certain »
Il faisait allusion à Makai mais il pouvait aussi très bien s’agir de son interlocuteur. C’était osé.

«  J’imagine que je dois me faire une raison, ou alors tenter bêtement l’exploit à la prochaine attaque de ces monstres..Si toutefois je ne me fais pas tuer. »

_________________


Spoiler:
 


Special thanks to : Yetsa/Ocylan (signature) and Yazarah (Avatar)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4532-jaherys-omnia-lex-placent

Contenu sponsorisé


À mon sujet

En savoir +
MessageSujet: Re: The training to ignore pain! [PV Makeo]    

Revenir en haut Aller en bas
 
The training to ignore pain! [PV Makeo]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» [Solo] No Pain, No Gain
» une recette bonne et pas chere...le pain de viande
» Les hormones ont leurs raisons que la raison ignore ... {Sovahnn}
» LOU PAN GROUMAND (pain gourmand)
» Crise du Pain !!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Lion King RPG :: 
La Terre des Lions
 :: 
Le Territoire des Hyènes
 :: Le Cimetière des Elephants
-