AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Events & RPs Importants
Ne ratez pas ...
Jetez un œil à la liste des rôles importants disponibles au sein des clans.
Venez tenter les RP Missions !
Laissez un commentaire sur notre Livre d'Or !

Partagez | 
 

 One Girl, Two Yeens [Feat Aïsha/Moumbu/Jaherys/Nzige]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
PLAYER01


À mon sujet

Age : 21 Masculin
Nb de Messages : 40
Localisation : :3

En savoir +
MessageSujet: One Girl, Two Yeens [Feat Aïsha/Moumbu/Jaherys/Nzige]   Lun 4 Sep - 19:17


Le soir tombait, amenant avec lui une fraîcheur bienvenue. Autour d’elle, même les rares végétaux encore vivants semblaient recevoir la brise nocturne avec gourmandise.

Aïsha s’octroya une pause. Elle avait marché toute la journée pour atteindre l’étang et envisageait de reprendre son périple à la nuit noire, histoire de profiter d’une température décente. S’asseyant sur une vieille souche d’arbre sèche, la mangouste soupira. Tout était si calme. D’ordinaire, ces instants de vagabondage mental lui plaisaient. Mais maintenant, elle réalisait à quel point elle s’ennuyait. N’y avait-il vraiment rien à faire, dans ces contrées ? Elle ne pouvait pas retourner sur le Rocher de la Fierté, cela prendrait trop de temps. Non, il lui fallait autre chose. Quelque chose de plus...mouvementé. Un truc dangereux et pas raisonnable.

Elle saisit un bâton, une pierre aux bords tranchants, commença à tailler le bois en pointe. C’était là la seule occupation qui lui procurait de quoi oublier l’ennui. Une fois son œuvre achevée, elle tâta l’extrémité pointue du bout du doigt.

- Hum… Fit-elle pour elle-même, approuvant le résultat d’un hochement de tête.
Un bruissement, suivit d’un craquement, la tira de ses réflexions. Elle, se leva d’un bond, face à la source du bruit, alerte. Cachant son arme derrière son dos, elle inspecta d’un vif coup d’œil les environs et improvisa en mesure de ce qui l’entourait. Un sol rocailleux, une souche d’arbre mort, Des pierres pointues et un peu plus loin, des broussailles épineuses.
Elle sourit. Nan, elle n’était pas seule. Et les autres n’étaient bien loin. La suricate feignit de renifler bruyamment. Avant d’esquisser un sourire carnassier.

- Tiens, tiens, il y a comme une odeur de merde, par ici. Serais-je en présence de hyènes ?

A coup sûr, c’était ça. On dirait bien que le ciel lui avait envoyé ce dont elle avait besoin.


_________________


Aïsha est sarcastique en #A54C3B
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4760-aisha
avatar
PLAYER04


À mon sujet

Age : 20 Féminin
Nb de Messages : 270
Localisation : Partout où il y a des morts.

En savoir +
MessageSujet: Re: One Girl, Two Yeens [Feat Aïsha/Moumbu/Jaherys/Nzige]   Lun 4 Sep - 19:57


— Tiens, tiens, il y a comme une odeur de merde, par ici. Serais-je en présence de hyènes ?
La hyène brune qui au dessus de la suricate, la gueule grande ouverte s’apprêtait à l'engloutir d'une traite, inclina la tête.
— Pardon ? parvint-t-elle à articuler, malgré sa langue dehors et la bave dégoulinant de celle-ci. Moumbu referma subitement la bouche, penaud. Il s'assit sur son arrière-train et puis se frotta le sommet du crâne. Il flaira l'air de sa truffe ronde, vers le ciel, le sol puis son propre corps, il s’inspecta de tous cotés sans intercepter le problème. — Je veux dire .. Oui, Oui, je suis bien une hyène, Mademoiselle. Ses yeux ambrés perçant la pénombre se plissèrent dans sa réflexion. La femelle avait réussit à le perturber par son attitude et ses questions sans queue ni têtes. En toute son existence, c'était la première fois qu'un Suricate ne fuyait pas en le voyant. Mais que cela ne tienne, une suricate suicidaire ? Que demander de plus. La hyène brune rouvrit donc son énorme mâchoire et fondit sur elle, les crocs à découvert.




_________________
Moumbu chantonne en Maroon
RDM - Un petit RP avec moi ?

© DIX/DYLEION
« Gueule de Suie! PFFFFFtt! T'as compris ?! Parce que.. Parce que... Parce que ta tête elle est toute noire! HAHAHAHAHAAA


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4244-les-ballades-de-moumbu?hi
avatar
PLAYER01


À mon sujet

Age : 23 Masculin
Nb de Messages : 76
En savoir +
MessageSujet: Re: One Girl, Two Yeens [Feat Aïsha/Moumbu/Jaherys/Nzige]   Lun 4 Sep - 21:06


« Tiens, tiens, il y a comme une odeur de merde par ici. […] »


La nuit en général la plupart des bêtes dorment, en plus c’est le meilleure moment pour s’inviter en douce chez le territoire des gros chats histoire de pouvoir becter tranquillement sans les emmerdes de la patrouilles. Oui mais voilà au lieu d’être seul avec une énorme carcasse de gnou le vent fraie du soir lui caressant les poiles du dos, Jaherys venait de se retrouver à observer une insignifiante mangouste avec une odeur de sueur de partie intime en guise de vent fraie.. Mais l’amuse bouche avait raison au fond, qui puait donc autant.

La question ne resta pas sans réponse : émergeant de la brousse comme un vieux bout de bois qui aurait passé trop de temps dans la flotte, un mâle adulte de sa colonie fit son apparition. Il était pas très grand et avait comme une couche de vase en guise de protection naturel pour son pelage déjà assez gras sans. Autant pour moi, en s’approchant un peu plus cette couche n’était composée en réalité de poiles séchés et emmêlés entre eux, bref on était loin de l’image du mâle indépendant beau et fort que symbolisait Makeo… Jaherys n’avait jamais eu à faire mais à écouter les autres de son âges, ce type devait être Moumbu, un bon gars pas méchant qui rendait service quand il le pouvait. Avec ça et une suricate perché sur un rocher qui voulait se la jouait indépendante tête brûlée, la soirée s’annonçait bien.

«  […] Je veux dire .. Oui, Oui, je suis une hyène, Mademoiselle. » Il est sérieux lui?
« Quelle perspicacité … » Dit-il en sortant de sa cachette et en s’approchant des deux autres. De toute façon ça servait à rien de ramper à présent.

Mais le Moumbu il avait faim, enfin c’est ce qu’il laissé paraître en se jetant gueule ouverte sur la suricate.

«Odeur de merde mais âme noble..Bon ça n’a pas vraiment de sens mais vu qu’on est parti dans le registre du pipi caca, ça fait son effet… »

Il lâcha ceci la tête dans les nuages sans plus trop se préoccuper de se qui venait de se passer. Mais quand même, il aurait bien voulu profiter de cette bouché sans devoir rien partager et puis il l’avait vu en premier. Aller tant pis c’était pas ce qu’il y avait de plus jolie à faire mais la faim justifie les moyens.
Tout en prenant une bouffé d’air il fonça sur le crasseux les crocs bien en évidence pour la beauté du geste.

« Aller mon cher, passes moi une bouché...PASSES!  » .. Juste laisses la place...


_________________


Spoiler:
 


Special thanks to : Yetsa/Ocylan (signature) and Yazarah (Avatar)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4532-jaherys-omnia-lex-placent
avatar
PLAYER01


À mon sujet

Age : 21 Masculin
Nb de Messages : 40
Localisation : :3

En savoir +
MessageSujet: Re: One Girl, Two Yeens [Feat Aïsha/Moumbu/Jaherys/Nzige]   Lun 4 Sep - 22:12


Et c’est donc après une –très- brève discutions que la grosse bestiasse se jeta sans réfléchir sur la mangouste. Aïsha n’eut qu’à se pousser pour esquiver l’attaque, profitant d’un relent épouvantable causé par le mouvement de l’agité du bocal.

- Odeur de merde mais âme noble. Bon ça n’a pas vraiment de sens mais vu qu’on est parti dans le registre du pipi caca, ça fait son effet…

Au timbre de voix (et en vue de l’actuelle situation), la suricate en déduit qu’elle avait affaire à, non pas un, mais deux boules puantes mangeuses de cadavres. Un défi bien au-delà de ce qu’elle espérait. Voilà qui était dangereux et pas raisonnable ! Un frisson d’adrénaline mêlé à la rage de vaincre sur parcourut le dos.

- Aller mon cher, continua le nouveau venu. Passes moi une bouché...PASSES!

Le nuage de poussière qu’avait soulevé le gros brun avait permis à la petite créature de s’éclipser sans se faire remarquer. Ils la croyaient morte ? Sérieusement ? Il fallait bien plus qu’un coup de croc mal préparé et impulsif pour mettre à terre un Alshujean. Quand la brume poussiéreuse se leva, les prédateurs n’avaient plus qu’à décider quelle partie de rien ils mangeraient.

Aïsha les observa un moment, passant tranquillement derrière ses assaillants, faisant tournoyer son harpon de fortune.

- Quelle désorganisation, messieurs. Je suis déçue que vous ne me considériez pas davantage…

Ce qui était sûr, c'est que cette soirée s’annonçait...intéressante.



_________________


Aïsha est sarcastique en #A54C3B
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4760-aisha
avatar
PLAYER04


À mon sujet

Age : 20 Féminin
Nb de Messages : 270
Localisation : Partout où il y a des morts.

En savoir +
MessageSujet: Re: One Girl, Two Yeens [Feat Aïsha/Moumbu/Jaherys/Nzige]   Jeu 7 Sep - 15:40


La suricate esquiva habilement le coup, et les crocs de Moumbu claquèrent dans le vent. Mais lorsqu'une nouvelle source de bruit vient l'attaquer par derrière, la hyène brune frappa le nouveau venu de ses crocs à cause d'un tressaut de surprise. Sa gueule se referma sur la tête de Jaherys, l'avalant presque entier.
— ...Je l-l-ai ! Et la La poussière retomba et la proie dévoila sa véritable apparence, une hyène. — Oh. Où était-t-elle alors ? La voix féminine de la proie revint, derrière eux :
— ...Quelle désorganisation, messieurs. Je suis déçue que vous ne me considériez pas davantage… La hyène plus âgée bredouilla quelque chose avant de recracher le crâne de l'autre hyène tachetée, pour faire face à son opposante. Car oui, la Suricate semblait vouloir en découdre. Elle était armée d'une minuscule brandille, qui semblait une lance pour quelqu'un de sa taille. Quand elle la fit danser dans sa main, la piètre chasseur se vit reculer d'un pas, les oreilles basses, réellement impressionné. Car en effet, il n'y avait rien de plus désagréable que de se prendre une écharde dans la truffe!




_________________
Moumbu chantonne en Maroon
RDM - Un petit RP avec moi ?

© DIX/DYLEION
« Gueule de Suie! PFFFFFtt! T'as compris ?! Parce que.. Parce que... Parce que ta tête elle est toute noire! HAHAHAHAHAAA


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4244-les-ballades-de-moumbu?hi
avatar
PLAYER01


À mon sujet

Age : 23 Masculin
Nb de Messages : 76
En savoir +
MessageSujet: Re: One Girl, Two Yeens [Feat Aïsha/Moumbu/Jaherys/Nzige]   Jeu 7 Sep - 18:06

Ceci est un message du comité de prévention de l'abus de drogue sur toute la terre des lions et des hyènes: Quand on abuse de substance enivrante on augmente fortement les chances de se retrouver dans un lieu inconnu avec la gueule horrible de quelqu’un qui n’a plus eu droit au sommeil pendant une semaine et avec un organe génital masculin dessiner au milieu de la face. Le tout avec un mal de tête horrible.
Buvez avec modération et réfléchissez avant de foncer dans le tas.


Bref toute la parti sur les substances illicites et autres drogues, Jaherys laissait cela à Kuoza, la guérisseuse se débrouillait très bien avec, mais pour ce qui était du second conseil, il venait de rater une grosse occasion de s’en souvenir. En effet il pensait que Moumbu l’avait vu arriver. Terrible erreur, il venait d’oublier que le pouilleux était incapable de se concentrer sur deux choses à la fois, si ce dernier avait décidé d’attaquer le suricate il ne pouvait pas avoir vu, entendu ou même senti autre chose autour de lui, son cerveau risquait une trop grande surchauffe sinon. Bref, c’est ainsi que sans l’avoir vu venir, le jeune tachetée se retrouva la tête prise dans…la gueule de son aîné. Evidemment ce fut douloureux, très douloureux, passé l’effet de surprise cette douleur s’amplifiait. La seconde étape du processus se déclencha à l’instant où celui qu’on surnom affectueusement « nounou » libéra la tête de l’adolescent, cette seconde partie consistait à changer immédiatement l’énergie dégagé par cette attaque surprise en colère, le genre de rage qui peut vous changer un adorable veau en gros buffle chargeant une montagne. Mais il ne fallait pas y céder.
Remis en position assis, le pelage du crâne immaculé de sang qui ne cessait de dégouliner allant même jusqu’à goutter sur le sol de la savane, le regard sévère visant Moumbu. Au moins cette nouvelle teinture forcée se mariait bien avec la couleur de ses yeux. Lentement il ouvrit la gueule, tira la langue et lécha rapidement le sang dans les zones atteignables. Une fois le museau fermée il se mit à faire des mouvement de mastication comme si il avait un gros morceau de chaire coincé dans les crocs du fond. (Evidemment comme il pouvait s’y attendre, il avait bon goût.)
Il se redressa prit une grosse inspiration et se dirigea vers celui qui lui avait fait une nouvelle couleur, marchant calmement tout en continuant à faire travailler sa mâchoire.

Ah la suricate, il l’avait presque oublié avec tout ça. En tout cas elle avait de quoi rire avec ce qui venait de se passer, la preuve, après avoir balancé un sarcasme la voilà qui se tenait fièrement devant Moumbu armée d’un…bâton taillé en pointe. Visiblement cela faisait effet sur le vieux clodo qui reculait les oreilles baissées. Heureusement qu’il n’y avait personne du clan pour assisté à ce spectacle affligeant, déjà qu’en tant que mâle, ils passaient tout les deux pour des incapables, si en plus on se mettait à renforcer le cliché autant rentrer tranquillement et vouer son existence à une vie de mâle au terrier.

Il passa à côté de la suricate qui avait l’air de se foutre complètement de la présence des deux prédateurs (mais bon après ce qui venait de se passer, difficile de ne pas rire.) Une fois en face de Moumbu, il prit une nouvelle inspiration puis cracha le mélange de salive et de sang qu’il mâchait depuis tout à l’heure sur la face du pauvre vieux. Le pauvre Moumbu, il n’avait pas fait exprès mais bon avec toute la crasse qu’il accumulait sur ses poiles, ce n’était pas un peu de bave et d’hémoglobine qui allait faire la différence et puis il valait mieux cracher du sang qui avait déjà coulé plutôt que d’ouvrir de nouvelles plaies.

« … Oh. Pardon. »

Il se retourna pour prêter enfin attention aux remarques de la suricates:

« Voyez, c’est affligeant n’est-ce pas? Comme vous pouvez le constater, nous sommes sans doutes les plus gros glandu de la savane, vous n’avez donc rien à craindre de nous. Nous ratons tout ce que nous entreprenons, là par exemple nous avons tous deux essayait de vous tuer. Résultat, mon … coéquipier finit le cul à terre et quant à moi, je me retrouve une nouvelle coiffure rappelant le fion d’un babouin. Evidemment ce n’est et ce ne sera jamais à la mode peut importe d’où l’on vient et à quelle espèce on appartient. »

Lui sauter dessus comme tout à l’heure? Certainement pas, la suricate était en confiance et ce n’était pas finalement une si mauvaise chose.

_________________


Spoiler:
 


Special thanks to : Yetsa/Ocylan (signature) and Yazarah (Avatar)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4532-jaherys-omnia-lex-placent
avatar
PLAYER01


À mon sujet

Age : 21 Masculin
Nb de Messages : 40
Localisation : :3

En savoir +
MessageSujet: Re: One Girl, Two Yeens [Feat Aïsha/Moumbu/Jaherys/Nzige]   Jeu 7 Sep - 22:38


Si on lui avait dit qu’un jour, elle assisterait à un tel spectacle, mêlant le ridicule au burlesque, Aïsha n’y aurait pas cru. C’était jouissif de voir ses «prédateurs principaux » s’entre-dévorer et se cracher dessus. Au moins, elle n’avait pas besoin de les humilier elle-même, ils se débrouillaient parfaitement bien. Elle observait cette joute, tel un spectateur devant un film comique. Cela dit, elle se garda bien d’éclater de rire. Cela n’était pas son genre. La mangouste se contentait de garder son habituel sourire goguenard, qui en disait long sur son jugement. Quelle aubaine ! Toutes les proies rêvaient d’assister à ce genre de litige.

Comme que le plus ancien des charognards préféra garder le silence, intimidé à la vue de l’arme bricolée de la suricate, l’adolescent opta pour une tactique d’espérée et ô combien connue de la femelle pour l’amadouer.

- Voyez, c’est affligeant n’est-ce pas? Comme vous pouvez le constater, nous sommes sans doute les plus gros glandus de la savane, vous n’avez donc rien à craindre de nous. Nous ratons tout ce que nous entreprenons, là par exemple nous avons tous deux essayé de vous tuer. Résultat, mon … coéquipier finit le cul à terre et quant à moi, je me retrouve avec une nouvelle coiffure rappelant le fion d’un babouin. Evidemment ce n’est et ce ne sera jamais à la mode peut importe d’où l’on vient et à quelle espèce on appartient.

Elle l’écouta, une patte appuyée nonchalamment sur son bâton, un sourcil levé et le sourire au coin des lèvres.

- Aw, vous êtes si dur avec vous-même. Répondit-elle, feignant la pitié. Si cela peut vous rassurer, même les plus stupides sont parfois frappés par des éclairs de génie. Donc, je préfère continuer de me méfier, des fois que ça vous arrive, hum ?

Sur ce, elle passa sa petite main dans la touffe hirsute au-dessus de son crâne. Elle s’apprêta à fausser une attaque, quand une ombre géante vint la couvrir en entier, lui arrachant un hoquet de surprise.

- What the …. ?!


HRP
Spoiler:
 


_________________


Aïsha est sarcastique en #A54C3B
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4760-aisha
avatar
PLAYER - MEMBRE DU MOIS


À mon sujet

Age : 21 Masculin
Nb de Messages : 129
Localisation : En exil

En savoir +
MessageSujet: Re: One Girl, Two Yeens [Feat Aïsha/Moumbu/Jaherys/Nzige]   Jeu 7 Sep - 23:02


Une fois de plus, il s’était fait envoyer balader pour avoir salopé la chasse des Freelandeuses. Foulant l’herbe sèche rageusement, la mine boudeuse, Nzige profitait de la nuit pour s’éloigner de son territoire, qu’il fuyait de plus en plus souvent.

- "T’es trop distrait, Nzige !", "T’es pas assez rapide Nzige ", "Arrête de me coller, Nzige", "Gnagnagna, gnagnagna" ! marmonnait le mâle doré, secouant la tête en guise de mimique, prenant une voix haut-perchée pour imiter les lionnes. C’était la première fois qu’il pestait contre son propre clan. Plus le temps passait, plus son seuil de tolérance était réduit.

Cependant, pouvait-il vraiment en vouloir aux chasseuses ? C’est vrai, il le savait, qu’il était pas doué. Mais ça n’était pas une raison pour le lui rappeler constamment !

Il traversait la savane d’un pas rapide et cadencé. La fraîcheur eue vite raison de son agacement, si bien qu’il s’excusa presque d’avoir proféré de telles paroles. Le félin maous jeta un œil par-dessus des fortes épaules. Son territoire était hors de portée. Et il sentait la fatigue s’insinuer en lui. Tant pis, il dormirait à Prideland, ce soir.

Continuant son périple, il lui sembla soudain entendre des voix. Surpris, il se mit en tête de découvrir ce qui se tramait dans le coin, et, par la même, essayer de faire comme les lionnes. Il baissa son immense corps, espérant que les herbes folles soient suffisamment hautes pour le camoufler en entier. Aplati au ras du sol, le citoyen des Terres Libres approcha, avec une discrétion qu’il n’avait alors jamais soupçonnée d’avoir, vers les voix.

Plus il se traînait dans l’herbe, plus le firmament se fit audible. Bientôt, il put capter la conversation comme s’il y était :

- Voyez, c’est affligeant n’est-ce pas? Comme vous pouvez le constater, nous sommes sans doute les plus gros glandus de la savane, vous n’avez donc rien à craindre de nous. Nous ratons tout ce que nous entreprenons, là par exemple nous avons tous deux essayé de vous tuer. Résultat, mon … coéquipier finit le cul à terre et quant à moi, je me retrouve avec une nouvelle coiffure rappelant le fion d’un babouin. Evidemment ce n’est et ce ne sera jamais à la mode peut importe d’où l’on vient et à quelle espèce on appartient.

Nzige s’approcha d’avantage. Bougeant de façon à percevoir les allocuteurs, Il retint un hoquet de stupeur en distinguant, devant lui, deux hyènes en train d'intimider un minuscule suricate. Son sang ne fit qu’un tour, la rage qu’il avait contenue dans sa journée ressortit à cet instant.

Les charognards n’étaient pas supposés venir ici, et encore moins attaquer les habitants de Prideland ! Furieux, il jaillit hors de sa cachette après la réponse de la petite créature, bondissant au-dessus de la mangouste pour la protéger. Il laissa échapper un rugissement tel, qui se perpétua dans la nuit en un sinistre écho. Nzige s’impressionna lui-même Il en vint même à se demander s'il était vraiment l'auteur de ce coup de tonnerre !




Dernière édition par Nzige le Lun 25 Sep - 23:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4652-nzige#99946
avatar
PLAYER01


À mon sujet

Age : 20 Féminin
Nb de Messages : 24
En savoir +
MessageSujet: Re: One Girl, Two Yeens [Feat Aïsha/Moumbu/Jaherys/Nzige]   Dim 17 Sep - 21:23


[Une certaine Suricate m'a envoyé un Bat-call! ♥ ]

Le rugissement du lion avait été assez explicite pour coucher l'une des hyènes au sol. La hyène brune hurla à plein poumons, les yeux emplis de terreur avant de détaler sans demander son reste. Et non sans une chute maladroite au passage, bien évidemment. En s'éclipsant, il lança un appel à la seconde hyène par dessus son épaule, et disparut dans les herbes hautes.

Dans tout ce capharnaüm, un plante sortit progressivement de terre. Au centre des deux pattes antérieures du lion de l'Est, le sol s’affaissa, laissant place à un trou d'où une plan-... non une tête brune en sortit. Le poil en bataille et le nez au vent, le suricate frappa sa propre tête pour faire voler les mottes de terre de ses oreilles pendantes. — Oh, faites un peu moins de bruit là-haut... Il s'étira de tout son long, passant ses bras derrière sa tête. — Vous faites fuir la bouff- Hum. En levant le nez, il rencontra une boule de poils. Une énorme boule de poils. — ... Oh-Oh, j'ai cru voir un gros minet.... De son trou, il étira son corps pour saisir la fourrure claire de Nzige de la patte et la palper, y plantant ses petites griffes. — Mais oui mais oui, c'est bien un gros minet ! sourit-t-il, goguenard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4418-khairys-viking-boi
avatar
PLAYER01


À mon sujet

Age : 23 Masculin
Nb de Messages : 76
En savoir +
MessageSujet: Re: One Girl, Two Yeens [Feat Aïsha/Moumbu/Jaherys/Nzige]   Lun 25 Sep - 23:00

« C’est ça saleté, ça te fais marrer hein? » Qu’il pensait en regardant la Suricate.

Normalement vu le caractère de cette chose, elle devrait lâcher un sarcasme et continuer de singer les deux hyènes, mais c’était le but, se faire passer pour idiot et inoffensif pour ensuite mordre sans risque et lui briser le coup. Restait plus qu’à espérer que derrière lui, Moumbu avait pu capter la subtilité issue de la simplicité d’un tel stratagème! Ouf il n’eut pas de réaction stupide.

Puis d’un coup le vent porta au nez du jeune escroc, une odeur familière. Enfin le mot est trop grand, il connaissait cette senteur mais n’avait jamais vraiment eu l’occasion d’approcher la source. Heureusement, cette fragrance ne présageait rien de bon, en bref ça puait le lion. Normal pensa-t-il l’espace d’une seconde, nous sommes sur un territoire de lion, puis passé ce bref instant de stupidité, il percuta que capter cette odeur aussi intensément voulait dire que…Hé merde!

Il surgit des hautes herbes tel le démon qui sortait des profondeurs de la terre pour répandre la guerre, le sang, la mort et la viande végan!

Une énorme bête poilu atterri devant la proie convoitée et se mit à rugir! Par tous les esprits, c’était ça un lion. Le jeune tachetée d’abord surprit, eut l’instant d’après tous les muscles paralysé par la peur, même ses paupière refusaient de se fermer pour lui éviter de regarder dans les yeux un tel monstre. Il n’avait jamais était aussi proche d’un lion, il les savaient plus gros que les hyènes mais là ça dépassait toutes proportions logiques! Sa tête à elle seule,était plus poilu que Moumbu, le corps de la chose était long sans doute pour ranger des kilomètres d’intestin, et les pattes, elles faisaient la taille d’une tête de hyène.
Bon il exagérait un peu les proportions dans sa tête mais le spectacle n’avait rien de moins traumatisant. Il se sentait à présent logé à la même échelle que la petite suricate de tout à l’heure.

Derrière lui Moumbu avait prit ses jambes à son coup, le vieux devait avoir le reflex de fuir les gros félins. Il avait lancé un appel mais Jaherys ne put que se trainer quelques mètres en arrières les fesses au sol, ne pouvant détourner son regard de la chose. Il aurait aimé dire à ses jambes de porter son corps une dernière fois et de courir aussi loin que possible mais elles aussi ne pouvait pas quitter la créature des yeux, en fait elles refusaient de répondre comme si le choc l’avait rendu infirme. Merde le moment était bien choisi!

Puis pour bien casser l’ambiance apocalyptique une voix semblait provenir de dessous le monstre. La voix demandait le silence, hm logique de hurler pour demander moins de bruit. Ensuite autre suricate, sans doute le propriétaire de la voix en question, fit son apparition non loin du lion. La mangouste prit ensuite son aise en jouant avec la fourrure de la bête. Mais c’était quoi leur problème ici à ces petites choses! Elles n’avaient vraiment peur de rien? Ou alors leur petite taille leur permettait de se glisser entre les coups de griffes et de crocs, m’enfin un excès de confiance et elle se retrouveraient vite le corps et la tête séparés l’un de l’autre. A moins que celles-ci et la créature faisaient équipe. Bon sang qu’elle monde hypocrite pensa-t-il. C’est parce que ces terres offrent assez de nourriture aux lions qu’ils peuvent se permettre de faire abstraction sur les parasites qui vivent sous terres. C’est comme cela qu’ils se donnent le bon rôle en accusant les hyènes de venir voler et tuer.
Mais bon, la raison du plus fort est toujours la meilleure pas vrai? Que pouvait-il faire face à cette injustice, lui un poids plume même chez les hyènes.
Pour le moment il continua de s’éloigner en se trainant et en posant une patte devant les yeux trahissant la peur qu’il avait de finir déchiqueté par ce titan.

_________________


Spoiler:
 


Special thanks to : Yetsa/Ocylan (signature) and Yazarah (Avatar)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4532-jaherys-omnia-lex-placent
avatar
PLAYER - MEMBRE DU MOIS


À mon sujet

Age : 21 Masculin
Nb de Messages : 129
Localisation : En exil

En savoir +
MessageSujet: Re: One Girl, Two Yeens [Feat Aïsha/Moumbu/Jaherys/Nzige]   Dim 1 Oct - 19:34


Le hurlement de Nzige se propagea dans la savane même quand le lion ferma son immense gueule pour toiser la hyène de ses yeux verts. Il enfonça son regard comme une dague dans celui de l’animal apeuré. Un silence s’installa, alors que devant lui, la créature demeurait incapable de bouger. Les animaux se fixèrent ainsi, l’un figé par la colère et la frustration, l’autre pas la peur. Cela était la première fois que le freelander effrayait quelqu’un.

Et il aimait ça.

Sans s’en rendre compte, il était hypnotisé par la sensation que lui prodiguait cette soudaine confiance en lui. Il n’était même plus question de sauvetage. A présent, cela n’était plus qu’une histoire de renouveau. Depuis longtemps, Nzige avait vécu la frustration, causée, la plupart du temps, par ses camarades de clan. Maintenant, il savait qu’un nouveau lui c’était formé. Et qu’il était là, derrière sa peau, qu’il n’attendait qu’une chose : Prendre le pas.

La pauvre bête tachetée s’éclipsa ventre à terre. Son air dépité arracha un sourire mauvais à Nzige. Ce changement brutal de personnalité l’inquiéta. Mais cela était si confortable, d’être celui duquel on avait peur.

Soudain, il élément perturbateur le tira de ses pensées. Dans le feu de l’action, le félin maous n’avait pas entendu les petites voix et leurs propriétaires qui s’afféraient au sol. Leur présence fit reprendre ses esprits à Nzige, comme si sa fureur venait d’être avalée.

- Mais oui mais oui, c'est bien un gros minet !

Les picotements dans son poignet, n’étaient donc pas dus à la rage, mais aux griffes d’un suricate ! Surpris, il releva sa patte d’une traite, la retirant de la portée de la petite chose chevelue. A côté du curieux, la femelle observait le hyène en cavale, alors que celle-ci était déjà loin.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4652-nzige#99946
avatar
PLAYER01


À mon sujet

Age : 21 Masculin
Nb de Messages : 40
Localisation : :3

En savoir +
MessageSujet: Re: One Girl, Two Yeens [Feat Aïsha/Moumbu/Jaherys/Nzige]   Dim 1 Oct - 19:49


Et voilà ! Cet abruti avait fuir les hyénidés ! Aïsha leva lentement les paumes vers le ciel, son regard remplit d’incompréhension fixant le fuyard. Elle ne prêta aucune attention à l’autre mangouste qui avait d'émerger de terre.

- Mais qu’est-ce qui vous pris ?! Gronda-t-elle, en se tournant vivement vers l’importun félin.

La suricate leva ses yeux noisette sur le freelander.

- Vous ! Continua Aïsha, pointant le lion de son petit doigt griffu. De quoi vous mêlez vous ?! Vous avez tout gâché ! Elle saisit son harpon à deux mains. Quand le lion, visiblement ennuyé par l'autre petite bête, reposa sa grosse patte au sol, la suricate vint la roua de coups.

- VOUS.AVEZ.TOUT.GACHÉ !!! Hurla la petite, accompagnant chaque mot de sa phrase par un violent coup de brindille. L’énorme animal, perturbé par cette attaque groupée, recula d’un pas. Certes, l’arme d’Aïsha ne lui avait sans doute infligé aucun dégât, mais cela suffit à tasser le gros matou.

ARGH !!! FAIS CHIER !!! La petite créature, enragée lança sa pointe en bois dans la patte du géant à crinière, avant de s'en aller en bougonnant, sous le regard médusé du freelander. Il avait sursauté quand le harpon se planta dans sa mimine, lui arrachant une grimace de douleur. Hélas, il fut bien trop confus pour poursuivre son assaillante.


HRP
Spoiler:
 

_________________


Aïsha est sarcastique en #A54C3B
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4760-aisha

Contenu sponsorisé


À mon sujet

En savoir +
MessageSujet: Re: One Girl, Two Yeens [Feat Aïsha/Moumbu/Jaherys/Nzige]   

Revenir en haut Aller en bas
 
One Girl, Two Yeens [Feat Aïsha/Moumbu/Jaherys/Nzige]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» [Gossip Girl] Nate Archibald {feat Chace Crawford}
» Hello pretty and young girl! Feat Wayne Sae Hee ♥
» London Stiller...she's a special girl
» Heartbreaker version girl [Finish]
» ♪ Who's that girl ♪

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Lion King RPG :: 
La Terre des Lions
 :: 
Le Glorieux Royaume — Prideland
 :: La Savane
-