AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Events & RPs Importants
Ne ratez pas ...
Jetez un œil à la liste des rôles importants disponibles au sein des clans.
Venez tenter les RP Missions !
Laissez un commentaire sur notre Livre d'Or !

Partagez | 
 

 Everything changes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
PLAYER04


À mon sujet

Age : 21 Féminin
Nb de Messages : 423
En savoir +
MessageSujet: Everything changes   Ven 18 Aoû - 17:21





Ajjin avait fuit la jungle une heure plus tôt pour rejoindre le Lande. Dans un sens on pouvait dire que fouler le sol presque rouge de cet endroit lui avait manqué. Ses yeux se posèrent sur le Baobab dessiné au loin et des souvenirs remontèrent. Des rencontres, des promesses. Pas toutes tenues à vrai dire et le Mositu ne s’attendait pas à ce qu’on lui pardonne un jour. En vérité il ne s’attendait pas à revoir Dhalahi de sitôt. Il n’était pas revenu sur ces terres comme il l’avait promis et n’y posait ses pattes que pour la première fois depuis son retour de Prideland.

Un long soupir le prit tandis qu’il continuait d’avancer. Il ne s’était toujours pas défait de cette sale habitude qu’il avait pris concernant ses griffes. Elles étaient sorties constamment et grattaient le sol à chaque pas. Le visage fermé, le lion brun devenu bien adulte n’avait aucun but. Parfois il lui arrivait de baisser la tête vers le sol, de gratter ce dernier ou de renifler une odeur puis passait à autre chose.

Son frère lui reprochait parfois son expression facial, il ne sourait que très rarement et passait plus de temps à s’entraîner avec le peu de guerriers de la Jungle qu’à faire des folies avec son frère. Jekhat pensait à autre chose aussi. Quant à sa sœur. Elle était partie. C’est tout. Ajjin entendait encore la dernière conversation qu’il avait eu avec cette dernière, bien qu’en vérité il avait plus craché son venin qu’autre chose. Il ne regrettait pas une seule seconde ses paroles et le redirait si c’était nécessaire.

Le vent tourna et une odeur parvint à ses narines. Sans prendre le temps de l’analyser il fit résonner un grondement sourd et se retourna vivement dans rugissement menaçant :

«  Qui est là ? »

La lande n’appartenait peut être à personne mais l’idée qu’on le suive ou l’épie ou quoi que ce soit d’autre le mettait de mauvaise humeur. Déjà qu’il n’était pas particulièrement agréable ces temps-ci, ajouter une personne non désirée dans l’équation le rendait agressif. Mais alors que son regard se fit sévère, que ses griffes s’apprêtaient à servir et que ses crocs claquaient, il se figea. L’odeur. Il l’avait déjà sentit et plus d’une fois.

Il cligna des yeux plusieurs fois avant de réussir à assimiler qui était en face de lui et ce qu’il venait de faire. La seule personne qui n’aurait jamais dû voir ce qu’il était devenu se tenait juste devant lui. Un hoquet de surprise s’empara d’Ajjin avant qu’il n’abandonne sa posture agressive. Malheureusement pour la lionne dorée, la mauvaise habitude que le Mositu avait pris ne le quitta pas. Ses griffes étaient toujours là. Il n’avait bien évidemment aucun intention de l’attaquer. Non, c’était Ahva après tout, son ami d’enfance, un rayon de soleil pur.

«  Ahva ? »

Question qui ne servait à rien, c’était bien elle. Encore plus adulte que la dernière fois qu’il l’avait croisé mais elle restait reconnaissable entre mille. Le Mositu inspira une profonde bouffée d’air avant d’essayer de se détendre encore un peu, mais rien n’y faisait, sa tension était toujours palpable et ses muscles étaient tendus. Un peu honteux face au comportement et au visage qu’il offrait à Ahva, il baissa les yeux :

«  Pardon. Je ne voulais pas t’agresser. »



_________________

©️LOTHEGAN & RINKISHA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3152-ajjin-trouillard-hyperact
avatar
PLAYER05


À mon sujet

Age : 20 Féminin
Nb de Messages : 679
Localisation : Prideland

En savoir +
MessageSujet: Re: Everything changes   Ven 18 Aoû - 18:14


Ahva n’avait pas eu des jours faciles dernièrement. Peu après avoir quitté la Grande Steppe, la lionne avait du affronter une terrible tempête qui l’avait retardé de plusieurs jours tant la guerrière n’avait eu d’autres choix que d’attendre tapie dans une tanière que les foudres passent. Savoir qu’elle avait perdu autant de temps alors qu’elle approchait du but l’avait rendu dingue et ce temps passé dans la grotte lui avait donné l’occasion de ruminer encore et encore sa haine farouche. Dès que la tempête avait cessé, la lionne était sortie de son trou pour reprendre sa route, plus déterminée et rancunière que jamais. Cette perte de temps l’avait rendu amère.

Bien que pressé, la lionne n’en avait pas pour autant perdu de sa raison et n’avait pas cherché à traverser Outland. Ce territoire amené son lot de malheur et elle en avait assez des siens. Contournant ainsi le royaume de sa marraine, la princesse avait longé la frontière avec Farland jusqu’à atteindre la Lande des sans-terre. Cette vieille odeur rappelait en elle de nombreux souvenirs, notamment ceux des pèlerinages en compagnie de sa famille. Là encore, l’image de Kuzali la hantait. Rongée par ses démons, la lionne accéléra le rythme et parcourut la lande tel un fantôme, sans jamais se retourner ou s’attarder sur un quelconque détail. Tout ceci appartenait au passé et son présent ne se focalisait que sur une seule chose : la mort de Mopango.

L’ancien royaume des Marozis lui semblait avoir été le territoire le plus farouche et infesté qu’elle n’ait jamais franchi et la terre des lions paraissait bien sobre à côté aussi la lionne n’était plus autant sur ses gardes qu’en partant. Pourtant, cela ne l’empêcha pas de frémir lorsqu’un rugissement féroce résonna dans la lande. Subitement alertée, Ahva prit position et sortit les griffes, guettant l’horizon. Soto l’aurait-il trahi ? Ahva grondait intérieurement. Seule face à Mopango, elle n’avait aucune chance. Déjà dans l’idée de se retrouver face à la mort, Ahva tomba des nues lorsqu’elle découvrit le visage déformé de son ami d’enfance. Ajjin.

Identifiant l’ombre qu’il avait menacé comme son amie, le Mositus abandonna sa posture agressive et sembla se figer, comme pris sur le fait. Griffes encore sorties et muscles tendus, il s’excusa. Un peu choquée, Ahva demeura muette tout en observant son vieil ami qui baissait honteusement les yeux.

« Ajjin… » finit-elle par murmurer, comme frappée par l’évidence.

L’attitude du lion qu’elle ne lui connaissait pas l’avait d’abord laissé interdite mais peu à peu, les souvenirs d’enfant remontaient et Ahva finit par plisser le regard d’un air nostalgique et aimant. Alors, comme si tout ce dont elle avait besoin après avoir essuyé vents et marrées dans sa vendetta était un peu de réconfort, la lionne s’approcha de lui et enfoui sa tête contre son poitrail. Son odeur avait changé, elle était plus adulte mais aussi plus ferme comme celle que l’on sentait sur les guerriers. Oubliant le reste, Ahva se perdit dans cette étreinte et oublia le temps d’un instant toute cette colère qui l’habitait.

Délaissant cette étreinte, la lionne recula et lui fit face, murmurant :

« Je n’aurais jamais pensé te voir ici… »

Mais à quoi était-elle réellement préparée si ce n’était affronté Mopango ? Cette idée l’avait obsédé nuit et jour, son monde ne tournait plus qu’autours de cette image jouissive que son esprit avait créé mais face à Ajjin, la princesse semblait se reconnecter avec le monde réel, celui dans lequel elle avait toujours vécu jusqu’à la mort de sa mère. Un pincement au cœur lui comprima la poitrine. Tout depuis ce jour avait changé. Ahva avait choisi des s’éclipser des vivants pour entièrement se consacrer à la mémoire d’un mort. Ce fut la première fois depuis son changement qu’Ahva réalisa cela.

Observant son ami, Ahva comprit que lui aussi avait changé mais elle ne saurait encore dire en quoi. La colère semblait l’habiter lui aussi. Malgré elle, la lionne soupira. Elle aurait aimé lui sourire mais elle avait oublié comme se faire aussi lui transmit-elle ses amitiés dans un regard où elle sut trouver de la douceur :

« Ça faisait longtemps ... comment vas-tu ? »

Malgré son soulagement évident de revoir son ami, Ahva n’avait pas le cœur en fête et ne pouvait célébrer ses retrouvailles comme il se devait. Elle était éteinte, éreintée et si différente. Ajjin aussi semblait avoir changé, elle ne lui connaissait pas ce visage effrayant ni ces postures guerrières. Que s’était-il passé ? Qu’étaient-ils devenus ?

_________________
Image © Ajjin


Ahva s'affranchit en #D66A14
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3329-ahva
avatar
PLAYER04


À mon sujet

Age : 21 Féminin
Nb de Messages : 423
En savoir +
MessageSujet: Re: Everything changes   Ven 18 Aoû - 19:28





Elle l’avait reconnu et lui se demandait bien comme elle avait pu faire. Bien loin du lionceau joyeux, joueur, hyperactif et non seulement craintif, le Mositu était devenu absolument tout le contraire. L’enfant avait été réprimandé, l’adolescent critiqué et l’adulte rabaissé, que pouvait-il rester à présent ?

Lorsqu’il redressa les yeux c’était pour voir la lionne qui s’avançait vers lui et l’espace d’un instant il eût peur de ce qu’elle allait faire. Et il se figea entièrement lorsque cette dernière entra en contact avec la crinière du lion brun. Sa respiration en fut coupée et il n’osa pas bouger. Il poussa un soupir, soulagé et ne put s’empêcher de s’insulter mentalement. Quel idiot. A quoi s’attendait-il venant d’Ahva au juste ?

L’étreinte que lui avait son amie d’enfance lui fit du bien – en vérité il n’avait pas eu de contact comme celui là depuis les élections. Sa dernière marque d’affection était celle que son frère lui avait donné ce jour là et ce fut tout. Ajjin s’était enfermé et Ahva semblait avoir fait de même. Quand les yeux du lion brun se posèrent sur son ami, il eût du mal à reconnaître l’enfant et l’adolescente qu’il avait croisé il y a quelques temps.

« Ça faisait longtemps ... comment vas-tu ? »
« On dirait plutôt que ça fait une éternité. »

Le temps semblait avoir eût raison d’eux. Pourtant cela ne faisait pas si longtemps qu’ils s’étaient quittés, si ? Ou alors on lui avait pris la notion du temps qui s’écoule également. Mais il avait beau se poser toutes les questions du monde, Ajjin ne comprenait pas comme le sourire de ce rayon de soleil avait pu disparaître comme ça. Elle avait toujours eu cette manière d’approcher les gens avec tellement de bonheur que ça en devenait contagieux.

Pensif il leva les yeux vers le ciel avant de répondre à la question de son amie. Il ne savait pas comment lui répondre ni même s’il connaissait la réponse. Il posa son regard vers ses pattes et observa ses griffes. Il se mordilla brièvement la babine avant d’élever la voix, incertain :

« Je vais… »

Bien ? Non, elle est loin d’être idiote et le mensonge ne faisait pas encore parti de ses nouveaux attributs. Mal ? On pouvait dire ça mais il n’arrivait pas à toucher l’entièreté du problème. Il soupira avant de relever les yeux pour croiser les siens :

« Pour tout te dire, je n’en sais rien. »

Ses épaules se soulevèrent un instant et on aurait pu penser qu’il riait mais ça ne dura qu’une seconde. Il riait jaune à vrai dire, constamment en colère et ne désirant pas le montrer il finit par dire ce qu’il pensait être le plus proche de la vérité :

« Je suppose que je me suis perdu en chemin et que je n’ai pas envie de penser au retour. »

Y en aurait-il seulement un ? Le lion brun ne savait pas et n’avait probablement pas envie de savoir. La haine et le dégoût qu’il ressentait autant pour lui que pour les autres ne faisaient que croître dans une espèce de monstruosité grossissante et lui compressant la poitrine. Peut-être qu’un jour cette chose arrêterait de grandir et de se nourrir de lui. Il tenta un sourire, probablement un échec puisque ses babines s’étirèrent à peine et continua :

« Et toi ? … Je suis désolé si je t’ai fais peur. Je crois que j’ai oublié certaines choses. Bien que j’ai gardé le souvenir d’une lionne plutôt courageuse alors je doute qu’un lion comme moi puisse t’impressionner. »

Il acheva sa phrase dans ce qui semblait être un rire. Ou peut-être pas. Un genre de rire éteint. Il avait tenté l’humour, peut-être un moyen de revoir ce sourire sur le visage de la princesse. Après tout, ils avaient été si heureux et souriant fut un temps. Pourquoi les choses avaient-elles changées à ce point ?


_________________

©️LOTHEGAN & RINKISHA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3152-ajjin-trouillard-hyperact
avatar
PLAYER05


À mon sujet

Age : 20 Féminin
Nb de Messages : 679
Localisation : Prideland

En savoir +
MessageSujet: Re: Everything changes   Sam 19 Aoû - 0:21


Une éternité, disait-il… Oui, peut-être bien. A comparer ce tableau avec leur précédente retrouvaille, ce n’était pas seulement le décor mais aussi les protagonistes qui avaient changé. Ceux dont le cœur était en peine savaient reconnaître leurs pairs. D’abord incertain, Ajjin lui confia qu’il ne savait dire s’il allait bien ou non. Ahva se tut ne pipant mot et observa son ami d’un air désolé. Il y avait de la peine dans ses yeux mais pas seulement, elle décelait également de la rancœur. Pourquoi, comment ? Elle était peinée de constater que son ami avait également perdu de sa superbe. Ses mots percutèrent la princesse qui malgré elle, y trouva écho. Perdus ? Oui, peut-être. Ahva connaissait sa direction mais pas sa finalité. Que se passerait-il ensuite, quel serait l’après ? Confrontés à différents problèmes, les deux amis étaient pourtant en proie au même mal et s’étaient oubliés.

Si Ahva avait toujours eu les mots pour consoler ses amis, elle ne sut quoi dire au Mositus. Elle ne voulait pas lui mentir et actuellement, elle n’avait aucune solution ni consolation à lui offrir si ce n’était un regard compatissant par lequel elle souhaitait transmettre son soutien au lion. Qu’ils étaient beaux les enfants joyeux d’autrefois avec leur air si penaud. Joignant les mots à une tentative vaine de sourire, Ajjin lui retourna sa question tout en s’excusant à nouveau.

« Et moi j’ai gardé le souvenir d’un lionceau peureux mais joyeux… »

Abandonnant les essais de sourire, Ahva lui offrait ce même sourire doux et aimant qu’elle lui avait offert auparavant. Que lui était-il arrivé ? Cela l’inquiétait car jamais Ahva n’aurait imaginé que son ami pu être gagné par l’amertume et pourtant … Elle voulait savoir ce qui lui était arrivé, elle voulait comprendre pourquoi le mal s’abattait sur son monde mais songeant à son propre cas tant elle avait esquivé la question du lion, Ahva songeait que peut-être il n’avait pas envie de remonter à la source de ses maux.

Demeurant évasive, elle lui répondit simplement ces quelques mots :

« Nos sourire se sont peut-être égarés en chemin comme tu dis, eux aussi ont dû se perdre. »

Ces heures perdues au fond de la grotte avaient donné du courage et de la détermination à la lionne ou du moins le pensait-il… Ahva avait traversé la terre des lions dans sa quête. D’abord Freeland pour s’entretenir avec Sumu puis elle avait longé Outland où elle avait rencontré ce vagabond. Vint ce moment tant redouté où Ahva avait retrouvé son plus vieil ennemi pour tenter d’établir un pacte. Voilà bientôt un mois que la lionne n’avait pas posé les pattes dans son précieux chez-soi. Elle avait comme disparu, évaporé dans la nature loin de tout ce monde qu’elle avait cotoyé. Mais quel serait retour ? Ahva n’y avait encore songé. Elle savait que venger sa mort lui permettrait d’avancer mais pù puiserait-ella ensuite sa force si ce n’était dans la haine et la détermination à tuer ce lion ? Elle était effrayée.

« C’est bizarre comme on change, non ? » murmura-t-elle soudainement, le regard perdu. « Hier encore on riait et regarde-nous… »

Elle marqua une légère pause, coulant son regard vers le lion brun. Il avait une bien triste mine et malgré son obsession pour Mopango, Ahva su se détourner de sa quête au graal pour pencher son intérêt sur son ami et oublier sa colère. La voix plus douce, elle reprit :

« Pourquoi t’es-tu perdu ? »

Son regard devint plus sérieux tandis qu’elle observait Ajjin et ses yeux fatigués. Il n’était plus le même. Quelque chose l’avait atteint, quelque chose de suffisant pour éteindre sa flamme de bonheur. Amis depuis toujours, Ahva s’inquiétait de savoir quoi.

_________________
Image © Ajjin


Ahva s'affranchit en #D66A14
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3329-ahva
avatar
PLAYER04


À mon sujet

Age : 21 Féminin
Nb de Messages : 423
En savoir +
MessageSujet: Re: Everything changes   Dim 20 Aoû - 13:40





Le sourire d’Ahva fut comme une bouffée d’air frais qui replongea le lion brun dans des souvenirs lointain. Un lionceau peureux mais joyeux ? Oui, c’était vrai. Au passé, parce que ce lionceau là n’existait plus. Peut-être qu’un jour il le retrouverait sous les décombres de la rancoeur mais pour le moment c’était plus qu’improbable.

« Nos sourire se sont peut-être égarés en chemin comme tu dis, eux aussi ont dû se perdre. »
« Ils ont dû prendre des chemins bien opposés aux nôtres. »

Difficile de les retrouver après s’être perdus pendant aussi longtemps et à une aussi grande distance. Ajjin ne savait pas où il avait laissé son sourire pour la dernière fois. Peut-être lors de cette dernière discussion avec Uhta, lorsqu’il avait pu lui raconter le voyage jusqu’à Prideland. Et là encore, ce sourire était déjà fané.

Lorsque la voix de la lionne résonna à nouveau, Ajjin n’aurait pas su dire si elle était bien avec lui ou non. Il posa son regard au loin, laissant apparaître un rictus triste, chargé de regrets et d’amertume. Oui, ils avaient changé. Peut-être pas pour le meilleur et ils étaient bien loin de ce qu’ils rêvaient d’être en étant lionceaux. Ajjin se souvenait très bien de tout ça, de leurs rires, de leur promesse, de leur rêves, de leurs retrouvailles, de leurs histoires.

« Pourquoi t’es-tu perdu ? »

Comme arraché à ses souvenirs, le lion brun posa un regard surpris sur la jeune lionne. Pourquoi ? Ajjin se demandait surtout comment il avait fait pour ne pas se perdre bien avant ce jour là. Néanmoins il se contenta d’hausser les épaules comme si ça n’avait rien d’important. Il ne savait pas s’il devait véritablement lui répondre. Ahva serait probablement là à le réconforter, à lui dire que ce qu’il pensait était faux et tenterait de rehausser l’estime du lion. Trop abîmé pour ça, il n’en avait pour le moment pas la force.

« Le pourquoi change-t-il quoique ce soit ? »

Mais il savait au fond que la lionne était déterminée et qu’elle ne le laisserait sans douter pas s’en tirer avec une question comme celle là. Question à laquelle il n’attendait pas vraiment de réponse. Il soupira avant de reprendre :

« On a cessé de croire en moi. » moqueur il continua avec presque une mine de dégoût figée sur son visage« Je me demande même si on a cru en moi un jour. »

Paria de la jungle tout comme son frère, il n’avait qu’une étiquette sur la tête et rien d’autre. Personne n’avait vu au-delà de ces « on dit » et encore moins maintenant qu’il avait implosé. Au fond, perdre les élections il s’en fichait, c’est tout ce qui avait été dit en une seule journée qui résumait tout ce qu’on lui avait dit pendant sa vie entière qui lui avait donné une sensation de trop plein.

Il avait tourné le dos à tout le monde. Ses amis et sa famille. Pour lui ne résonnait que l’appel de la violence comme seul exutoire.

« Peut-être que tu avais raison ce jour là. Peut-être que je pleurais déjà. »

Peut-être que ces marques sur son visage étaient le signe d’une peine qui serait constante et gravée sur son pelage, signe qu’elle ne s’en irait jamais. Il haïssait le monde autant qu’il se dégoûtait lui même. Il reposa néanmoins son regard sur Ahva, cherchant la vérité venant d’elle cette fois. Assez parlé du lion brun. Chacun son tour.

« Et toi ? Qu’est ce qui peut faire qu’un rayon de soleil ne sache plus briller ? »

_________________

©️LOTHEGAN & RINKISHA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3152-ajjin-trouillard-hyperact
avatar
PLAYER05


À mon sujet

Age : 20 Féminin
Nb de Messages : 679
Localisation : Prideland

En savoir +
MessageSujet: Re: Everything changes   Lun 21 Aoû - 17:43


Les paroles d’Ajjin lui prêtèrent à réflexion. Des chemins opposés aux leurs… était-ce leur réalité ? Avaient-ils choisi le chemin de la damnation plutôt que celui du bonheur et dès lors leurs précieux sourires s’étaient envolés, ne pouvant les suivre dans d’aussi sombres desseins ? Ahva ne savait plus trop quoi penser de tout cela. Elle se savait différente et animée d’une rage folle, elle était colérique et songeait sans cesse à prendre sa revanche sur ce lion qui avait gâché sa vie mais trouverait-elle la sortie à ce chemin sinueux ? Elle était perplexe. Ajjin l’était aussi suite à sa question et l’observait d’un drôle air. Ses paroles étaient bien maigres d’espoir.

Finalement, il confia qu’on avait cessé de croire en lui. Ahva se demandait ce qu’il avait bien pu se passer, son ami semblait maintenant si amer. Las, il revint sur les premiers mots qu’Ahva lui confiait lors de leur rencontre. Cela remontait à une époque bien lointaine mais la princesse se souvenait de ses dires et elle presque triste qu’Ajjin s’appui de ses mots pour marquer son chagrin. Elle ne savait que lui dire pour le consoler, elle ne trouvait pas les mots. Comment un cœur meurtri pouvait-il en aider un autre ? Elle ne saurait avancer des idées douces et réconfortantes car celles-ci lui étaient maintenant illusoires. Alors que faire, que dire si ce n’était le contempler de ce regard égaré qui souffrait néanmoins de sa peine. Ahva soupirait, comme vaincue par l’amertume et fuyait le regard de son ami, déçue de ne trouver les mots pour consoler son chagrin.

« Les larmes font, je crois, partie de notre nouveau monde. »

On avait entendu mieux comme paroles d’encouragement. Ahva se mordilla la lèvre inférieure. Elle regrettait de n’avoir rien de mieux à lui offrir mais au moins n’avait-elle pas menti, au moins avait-elle confier une pensée qui était sienne. Les larmes, la douleur, elle ne voyait plus que ça autours d’elle. Plus jeune elle avait ardemment désiré obtenir son autonomie et devenir une lionne adulte découvrant ce nouveau monde qu’elle pensait fascinant mais celui-ci était en réalité bien décevant.

La voix suave du lion s’éleva, questionnant sa jeune amie sur la perte de sa lumière. Ahva dressa son regard vers le sien, contempla un instant ses iris émeraudes avant de répondre :

« Maman est morte. On l’a tué. »

Cela demeurait toujours aussi pénible. Les jours n’avaient pas apaisé sa peine et chaque fois Ahva était frappé par la violence de ces mots. Maman était morte. Comment briller quand la source de sa chaleur s’était éteinte ? La noirceur s’était définitivement abattu sur son beau monde.

Silencieuse un temps tandis qu’elle rassemblait ses pensées, la lionne fit par de nouveau posé son regard sur le Mositus brun et ajouta dans un souffle las :

« Je n’ai plus envie de sourire Ajjin. Les autres, ils… ils se contentent d’accepter ça comme si nous on ne pouvait rien faire mais c’est faux. Je peux venger ma mère et je le ferai. Le monde m’a déçu mais je continue de me battre, ce but fixé me rend plus forte. Je crois… Je ne sais plus trop où j’en suis. »

Elle soupira, esquissant un rictus moqueur comme si elle se moquait de son égarement puis reprit :

« On a vraiment dû se perdre… Tu sais, comme ces chemins dans la Jungle où on fait vite de perdre son point de départ sans pour autant en voir la fin. »

La princesse guerrière égara son regard parmi l’aridité de la plaine. La compagnie d’Ajjin semblait d’une étrange façon apaiser sa colère mais le résultat n’en était pas plus charmant : Ahva était amère, pessimiste et bien sombre. Derrière son air froid et détaché, la tristesse bordait ses iris dorées. Elle était comme éteinte.

« On aurait mieux fait de ne jamais quitter cette plaine où l’on s’est rencontré. Tout était tellement simple à cette époque. »

Mais évidemment, tour de passe préféré du temps, ils ne s’en rendaient compte qu’après avoir grandi.

_________________
Image © Ajjin


Ahva s'affranchit en #D66A14
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3329-ahva
avatar
PLAYER04


À mon sujet

Age : 21 Féminin
Nb de Messages : 423
En savoir +
MessageSujet: Re: Everything changes   Jeu 7 Sep - 11:24





« Maman est morte. On l’a tué. »

La respiration du lion brun se bloqua, ses muscles se tendirent davantage et son regard choqué fixait un point que seul lui pouvait identifier. Il ne savait pas quoi lui dire ni comment la réconforter. Comment pouvait-on aider quelqu'un qui venait de perdre un proche, un parent qui plus est. Il déglutit péniblement et il se sentit obliger de la regarder quand ses yeux se posèrent sur lui.

Ses paroles lui firent mal, il se sentait terriblement attristé pour elle mais tenta d'en montrer le moins possible. Elle devait avoir assez de personne tristes autour d'elle à commencer par l'entièreté de sa famille. Il pensa brièvement à sa sœur Awena et à sa cousine Inuwa. Il ne lui ferait pas part de ses inquiétudes quant à son idée de vengeance, lui même voulait se venger du monde entier. Au lieu de ça, il l'encouragea presque en l'incitant à se retrouver :

« Tu dis que tu peux la venger, mais est-ce que c'est ce que tu veux ? Si tu le veux vraiment, alors tu sais exactement où tu en es.  »

Contrairement à lui. Le but d'Ajjin ne résidait qu'à faire changer les gens d'avis mais il savait aussi que tant que sa sœur ne changerait pas, ce serait impossible. Elle avait dit le soutenir et elle avait fait tout le contraire. Le monde n'était que déception, humiliation et mensonge. Il hocha la tête au parole d'Ahva. Oui, il s'était perdu. Elle aussi probablement mais il savait au fond qu'elle finirait pas retrouver son chemin.

« On aurait mieux fait de ne jamais quitter cette plaine où l’on s’est rencontré. Tout était tellement simple à cette époque. » 

Un mince sourire étira les babines d'Ajjin face à ces souvenirs. Qu'ils avaient été heureux à ce moment là. Pourquoi est-ce que tout avait dû changer de manière aussi radicale ? Ou alors ce n'était pas ça. Peut-être que déjà, à l'époque, il se fourvoyaient tous les deux.

« Est-ce que c'était vraiment aussi simple que ça ? Ou nous étions juste trop jeune pour voir à quel point c'était compliqué ? »

Grandir faisait parti de cette bête noire qui habitait sans cesse le cœur du Mositus. Elle prenait maintenant tellement de place, l'étouffant un peu plus chaque jour. Jusqu'au moment où il serait proche de la suffocation. Nostalgique il continua :

« J'aimerai tant y retourner tu sais, mais même à cette époque là, je n'étais que le trouillard de ma fratrie.  »

En fait, ce n'était pas différent avant. Il avait raison, c'était juste parce qu'ils étaient trop jeunes pour véritablement ressentir la haine, la colère, l'amertume et toutes ces choses qui font d'Ajjin ce qu'il est devenu. Néanmoins, souhaitant appuyer Ahva, il lui lança un regard doux qu'il n'avait pas eu depuis longtemps avec qui que ce soit :

« Je suis sûr que tu finiras pas retrouver ton chemin. Quelqu'un comme toi ne peux pas rester perdu indéfiniment.  »

Il le pensait sincèrement. Se faisant plus sérieux, son regard se durci. Il inspira profondément réfléchissant à ce qu'il proposait à Ahva. Il était un ami fidèle et elle devait le savoir.

« Fais ce que tu as à faire et si jamais t'as besoin d'un poltron dans mon genre, je traverserai la Jungle et la Lande sans hésiter.  »


_________________

©️LOTHEGAN & RINKISHA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3152-ajjin-trouillard-hyperact
avatar
PLAYER05


À mon sujet

Age : 20 Féminin
Nb de Messages : 679
Localisation : Prideland

En savoir +
MessageSujet: Re: Everything changes   Ven 8 Sep - 18:17


Ahva ne s'attendait certainement pas à pareil encouragement de la part de son ami. Si cela l'avait déjà frappé de par son attitude et ses mots, elle réalisa soudainement combien Ajjin avait changé. Il n'avait pratiquement rien à voir avec le souvenir qu'elle avait de lui mais ces paroles demeuraient en provenance d'un ami qu'elle considérait proche aussi l'atteignirent-elles particulièrement. Venger la mort de Kuzali était ce qu'elle désirait le plus au monde et chaque nuit, elle rêvait de diverses façons de mettre fin aux jours de ce criminel avéré. Ce nouveau monde était effrayant aussi doutait-elle parfois de suivre le bon chemin mais sa détermination était réelle et convaincue. Ajjin l'avait rassuré dans son choix. Elle se sentait mieux.

Sensible à leurs souvenirs d'enfant, un léger sourire se dessina aux coins des babines du mâle. Sa réponse amusa quelque peu la lionne qui ne tarda guère à lui répondre :

« L'innocence de l'enfance est précieuse, elle nous dissimule ces vérités qui plus tard nous tourmente. »

Sur ces mots, la lionne réalisait combien elle avait été chanceuse d'avoir des parents si aimants et protecteurs. Elle avait toujours pensé qu'ils la bridaient mais c'était tout le contraire, ils l'avaient protégé du vrai monde. Il était peut-être un peu tard pour le réaliser.

Continuant à divaguer sur le passé, Ajjin confia que même s'il souhaitait retourner à cette époque, il savait alors être le peureux de ses pairs. Pourquoi cette abaissement de soi, qu'est-ce qui avait pu le conduire si bas ? Comme il le lui avait confié, ses proches avaient cessé de croire en lui mais le mal devait être plus profond, l'histoire plus compliquée. Comme toujours, pensait la lionne. Prenant alors un regard doux qu'elle lui redécouvrait pour la première fois, il lui confia qu'elle finirait tôt ou tard par retrouver son chemin. Ahva sourit, sensible à ses encouragements.

« Oui, sans doute finissons-nous tous par retrouver le chemin ou alors ne l'avons-nous jamais perdu, seulement empruntés des sentiers différents que ceux qui s'ouvraient comme une évidence. »

Un chemin tout tracé, voilà comment se présenter le temps mais la vie, elle, offrait plusieurs choix, d'innombrables possibilités. Retrouveraient-ils au fur et à mesure de leur pas le sentir initial ou bien en traceraient-ils un nouveau, se dérobant à leur banal dessin pour se créer un destin unique et bâti de toute pièce ? Jamais encore Ahva n'avait songé de la sorte, peut-être parce qu'il s'agissait là de pensées foncièrement adultes. Alors qu'elle s'apprêtait à lui donner quelques onces d'espoirs à son tour, Ajjin la prit au dépourvu en faisant preuve d'une fidélité inattendue. C'était à cela qu'on reconnaissait les vrais amis. Certains s'étaient éloignés face à tel changement mais d'autres demeuraient et de ceux-là on pouvait savoir que jamais ils ne partiraient. Ahva renoua avec la douceur tandis qu'elle observait son ami, touchée par ses mots.

« Un poltron ne tiendrait pas pareil discours, ce sont là des mots digne d'un ami des plus précieux mais aussi d'un lion courageux. Je ne t'ai jamais pensé couard et ceux qui le pensent ne sont que des idiots. » lui disait-elle la voix soignée de toute colère. Plus douce encore, elle ajouta : « Merci, Ajjin. »

C'était ce genre d'amitié qui en pareille situation semblait redonner de l'espoir à la princesse car demeurait d'Ajjin un souvenir profondément chaleureux et bienfaiteur. Sans doute lui rappelait-il aussi la joie qui l'avait autrefois animé.

Observant les lieux, la lionne analysa l'avancée de la soirée. Demain sonnerait l'heure de la vengeance. Ahva et ses compères s'avanceraient dans la savane jusqu'à disparaître, ne réapparaissant qu'aux frontières de l'ancien royaume des Marozis, là où un terrible combat les attendait. Revenir dans la nuit ou demain matin n'avait que peu d'importance et sensible à l'apaisement que lui procurait la présence de son ami, elle lui fit la proposition suivante :

« Je vais peut-être mourir dans les prochains jours. Ce n'est pas ce que j'envisage mais c'est une possibilité. Que dirais-tu de partager cette nuit avec moi ? Il y a plein de tanière abandonné dans le coin. Ça nous permettrait de rattraper le temps perdu et je t'avoue être éreintée d'avoir parcouru les quatre coins de la Terre des Lions. Un peu de repos loin de tout ça ne me ferait pas de mal. »

Elle lui glissa un sourire encourageant. Il était indéniable que tous deux avaient beaucoup changé et s'il différait beaucoup de la version précédente, ce nouveau Ajjin offrait des poussées de réflexions des plus intéressantes. Elle avait envie de le découvrir de nouveau tout en s'émerveillant à chaque souvenir retrouvé.

_________________
Image © Ajjin


Ahva s'affranchit en #D66A14
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3329-ahva
avatar
PLAYER04


À mon sujet

Age : 21 Féminin
Nb de Messages : 423
En savoir +
MessageSujet: Re: Everything changes   Mar 12 Sep - 14:50





« Un poltron ne tiendrait pas pareil discours, ce sont là des mots digne d'un ami des plus précieux mais aussi d'un lion courageux. Je ne t'ai jamais pensé couard et ceux qui le pensent ne sont que des idiots. »

Le lion brun ne put réprimer un rire faux à cette phrase. Alors ils étaient très nombreux à être des idiots. Si seulement Ahva savait que même sa propre famille le pensait. Il en avait toujours été ainsi et ça ne changerait probablement pas. L'instinct maternel de Baradi l'empêchait de voir autre chose en Ajjin qu'un bébé et pour le reste eh bien… C'était une idée fixe depuis la naissance.

Néanmoins, les remerciements d'Ahva lui arrachèrent un maigre sourire et il sentit une boule se former dans le creux de sa gorge. Il se reprit rapidement, laissant en place ce masque de colère d'amertume et de violence en place. Il n'était plus le petit garçon qui avait tant rêvé devenir quelqu'un de bien, de juste et de généreux exactement comme ses parents. Cependant les mots d'Ahva le touchaient bien plus qu'il n'aurait voulu l'admettre.

Il se racla la gorge gêné, ne sachant pas très bien comment la remercier. Il avait perdu l'habitude du contact en règle général, mais il ne pouvait pas rester sans remercier Ahva également. Elle lui faisait chaud au cœur, répandant ses magnifiques rayons dans son âme sombre, entachée par tous les vices accumulés. Pas très sûr de lui il s'approcha néanmoins d'elle afin de coller son museau contre sa joue, lui murmurant des remerciements également :

« Ce que tu me dis est bien plus précieux que tout le reste. Encore plus que tu ne l'imagines. Tu pourras toujours compter sur moi. »

Et il s'écarta rapidement, comme si ce simple contact avait eut pour effet de le brûler. Il n'osait pas en faire plus, de toute façon vu ce qu'il était devenu il n'en avait probablement plus le droit. Il ressentait toujours cette profonde affection pour Ahva qu'il avait eut en étant enfant et qu'il avait nourri tous les jours un peu plus jusqu'à la revoir sur Prideland. Aujourd'ui encore d'ailleurs.

« Je vais peut-être mourir dans les prochains jours. » 

« Ne dis pas n'importe quoi ! »

Le lion brun s'était légèrement emporté sans s'en rendre compte si bien qu'il baissa rapidement les yeux mais ses oreilles s'étaient plaquées contre son crâne et il avait grondé en entendant cette première phrase.

« Ce n'est pas ce que j'envisage mais c'est une possibilité. Que dirais-tu de partager cette nuit avec moi ? Il y a plein de tanière abandonné dans le coin. Ça nous permettrait de rattraper le temps perdu et je t'avoue être éreintée d'avoir parcouru les quatre coins de la Terre des Lions. Un peu de repos loin de tout ça ne me ferait pas de mal. »

Il se radoucit en entendant la fin de son discours et encore plus lorsqu'il vit son sourire. Elle avait beau avoir grandi, avoir connu les pires moments de la vie, elle n'en restait pas moins elle même. Animée d'un but que certain pourraient trouver atroce, mais elle restait Ahva. Le lion brun hocha la tête avant de répondre :

« J'en dis que c'est une bonne idée. »

Être loin de la jungle lui ferait le plus grand bien à lui aussi. Et il la suivit, un petit sourire plaqué sur son visage, ne sachant pas bien pourquoi il n'arrivait pas à s'en débarrasser. Peut-être que le petit Ajjin n'était pas totalement mort et qu'il restait là, dans l'ombre, autant que la petite Ahva.

Bien évidemment, on va taire tous les événements qui se sont produits dans cette tanière. What a Face


_________________

©️LOTHEGAN & RINKISHA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3152-ajjin-trouillard-hyperact

Contenu sponsorisé


À mon sujet

En savoir +
MessageSujet: Re: Everything changes   

Revenir en haut Aller en bas
 
Everything changes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Lion King RPG :: 
Crédits - Archives - Partenaires
 :: 
Archives & Choses Perdues
 :: CHAPITRE VIII
-