Informations
Topsites

Votez et réclamez vos points ICI !

Réseaux
Crédits

Bannière dessinée par Odon, Metua, Choyo, Jen, Yetsa, Rana & Eshina

Design & Codage © Tadji, Soto & Angola

Musique du lecteur © Stardiva Music

Optimisé pour Mozilla Firefox

Jeu déconseillé aux -12 ans

AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Events & RPs Importants
Ne ratez pas ...
Jetez un œil à la liste des rôles importants disponibles au sein des clans.
Venez tenter les RP Missions !
Laissez un commentaire sur notre Livre d'Or !

Partagez | 
 

 Prisonniers du passé ~ pv Wivu & Hassun [RP naissance]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
PLAYER03


À mon sujet

Age : 18 Féminin
Nb de Messages : 198
En savoir +
MessageSujet: Prisonniers du passé ~ pv Wivu & Hassun [RP naissance]   Jeu 17 Aoû - 10:46




Prisonniers du passé
Kaya, Wivu & Hassun




Mort, Jen était enfin mort. Cela faisait plusieurs jours maintenant que sa vengeance était accomplie, pourtant, le simple fait de se remémorer la scène fit s'afficher sur les lèvres de la jeune lionne un sourire mauvais. Ce batard avait enfin eu ce qu'il méritait.. Néanmoins, un gout amer ne quittait pas la gueule de la femelle. Elle était heureuse d'être libérée de l'emprise du lion, mais bien triste de savoir que son souvenir n'était pas prêt de s'effacer de sitôt.

Ces derniers jours, elle se sentait au plus mal de sa forme. Pourtant, elle ne devait pas mettre bas avant quelques jours.. Si son état continuait à décroitre, elle n'aurait même plus la force d'aller chasser pour se nourrir. Tout ça à cause d'eux. Ses "enfants", ou plutôt ceux de Jen. Non, ils n'étaient pas ses enfants.. Elle ne les avait jamais voulu, et d'ailleurs, elle ne comptait pas non plus les garder, bien qu'elle ne savait encore comment s'y prendre. Elle était trop jeune pour cela.

Afin d'être plus "en sécurité" que lorsqu'elle se baladait seule dans l'immensité du Grand Désert, Kaya s'était rapprochée du clan. Oh, suffisamment loin pour qu'ils ne la voient pas ainsi, mais suffisamment près pour qu'elle puisse les rejoindre en cas de nécessité. La solitude lui pesait, mais fort heureusement Wivu lui rendait visite de temps en temps. Hassun, son petit frère, était déjà venu la voir une fois aussi. Malgré l'incompréhension de celui-ci face à cette situation qui devait le dépasser - ou du moins était-ce ce que pensait la jeune lionne-, elle était heureuse que leurs rapports semblent s'améliorer.

Depuis ce matin, une douleur au flancs l'empêchait de se mouvoir comme elle l'entendait. La guerrière maudissait alors à chaque lancement les indésirables qui étaient à l'origine de son mal être. Mais ils n'écoutaient pas, comme si leur seul but était de lui gâcher sa journée.

Tant pi. Elle était une Jangowa, la douleur ne l'empêcherait pas de faire ce dont elle avait envie! Serrant les dents, elle était bien décidée à se lever, à se dégourdir les pattes. Et elle y parvint, malgré leurs objections toujours plus intenses. Elle fit trois pas, avant que la douleur ne lui arrache un rugissement, et la força à s'allonger à nouveau. Elle voulu forcer, mais fut obligée de céder, les lancements la paralysant presque. Elle s'allongea, mais rien ne changea. La douleur était toujours là, toujours plus forte, plus intense. La féline ne comprenait pas ce qu'il se passait. On aurait pu croire que ces satanés monstres tentaient de lui déchirer les entrailles!

Elle gronda à nouveau, impuissante. Puis, elle compris. Le moment était venu. En étant à sa première gestation, et au vu de son jeune âge, Kaya ne savait pas à quoi ressemblaient les "contractions" dont parlaient ses aînées. A présent, elle comprenait. Rugissant à nouveau tant cette sensation lui était désagréable et douloureuse, elle planta ses griffes dans le sol, se demandant si tout ceci finirait un jour, et si elle retrouverait sa vie comme elle l'était avant une fois cette épreuve passé. Non, bien sure que non.. Rien ne pourrait jamais effacer les cicatrices invisibles qu'elle portait sur son corps.

Il ne fallut que quelques minutes, paraissant à Kaya une éternité, pour qu'un premier lionceau vienne au monde. Son instinct lui dicta de le laver, ce qu'elle fit, avant de détourner le regard. Elle ne voulait pas le voir. Elle ne voulait pas s'y attacher. Elle ne le pourrait pas.

Les larmes lui montèrent aux yeux lorsqu'une nouvelle vague de douleur l'emporta. Le travail fut tout aussi long, pour qu'enfin un second nouveau né ne frôle le sable du Désert. Comme pour le premier, elle le lava, sans même le regarder.. Puis le déposa près de son frère, ou de sa soeur. Elle n'avait pas pris la peine de regarder.

Deux lionceaux, elle avait donné vie à deux lionceaux, pourtant, les spasmes ne la quittèrent. Quand diable cela finirait-il? Elle rugit, ne prêtant pas attention aux gémissements des deux petits appartenant déjà à ce monde.. Kaya était à bout. Jen.. Pourquoi avait-il fallu que ce démon n'entre dans sa vie?! Le désert ne pouvait-il mettre fin à sa souffrance..?

Non. Une troisième fois, elle du mettre toute ses forces à contribution pour débarrasser son corps d'un dernier indésirable. Elle répéta le même geste qu'elle avait adopté avec les deux autres... La douleur s'était enfin calmée. La douleur physique, du moins. Sans un regard, elle leur tourna le dos. Trop épuisée pour ne serait-ce que se lever, elle pouvait au moins essayer de les ignorer, de se reposer en réfléchissant à une solution qui mettrait un terme à cela..

Dans son dos, elle entendait les gémissements affamés des nouveaux nés qui gigotaient dans tous les sens. Elle sentit une larme couler le long de sa joue.. Non, elle ne craquerait pas. Elle refusait d'être celle qui élèverait les enfants de ce traitre.. Elle refusait. Elle n'était pas prête pour ça.. Mais ces misérables ne cessaient de pleurnicher.. Ils l'appelaient, encore et toujours, faisant qu'elle n'était plus capable de réfléchir. Son instinct la poussait à aller vers eux, tandis que son coeur lui dictait le contraire..

Perdue, elle n'entendit guère les pas de ceux qui approchaient.





_________________
Avatar par Nix ♥️ Signa par IXsln ♥️
:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3439-kaya-little-terror-of-the
avatar
PLAYER01


À mon sujet

Age : 22 Féminin
Nb de Messages : 38
En savoir +
MessageSujet: Re: Prisonniers du passé ~ pv Wivu & Hassun [RP naissance]   Ven 18 Aoû - 10:40





Hassun venait de se disputer avec Hanska. Chose rare d’habitude, voilà que ça en devenait de plus en plus fréquent. Son frère refusait catégoriquement de l’écouter et continuait à faire semblant de s’entraîner. Semblant parce que se battre contre du sable n’était pas un véritable entraînement. Son frère ne faisait que sauter dans la vide et grogner à qui voulait bien l’entendre. Lassé par son attitude, le lionceau gris avait décidé de s’éloigner un peu.

Balayant les alentours du regard, Hassun cherchait un visage familier avec lequel il aurait pu passer un peu le temps. Fronçant le museau il fut déçu de constater que personne ne lui donnait envie d’approcher. Une silhouette se détacha néanmoins des autres et les oreilles du Jangowa s’élevèrent dans sa direction.

C’était Wivu ! Bien que la relation entre Hassun et lui ne soit pas réellement ce qu’on pourrait appeler proche de l’amitié, ils arrivaient à se parler de manière plus ou moins neutre. Wivu devait nourrir la même haine qu’avait nourrit Kaya à son égard. Le lionceau gris n’y prêtait pas tant attention, se disant que ça finirait bien par disparaître un jour. Aussi il se précipita sur les pas du mâle sachant parfaitement où se rendait ce dernier. Il l’appela une fois arrivé à son niveau :

« Wivu, attends ! Je peux venir avec toi ?  »

N’attendant pas réellement une réponse ou une autorisation, le lionceau continua la marche. C’était sa sœur de toute façon et pensait ne pas avoir besoin de l’approbation de qui que ce soit pour aller la retrouver. Elle restait encore éloigné du clan et le jeune Jangowa avait finit par comprendre pourquoi même s’il ne connaissait pas encore toute l’histoire.

Alors qu’ils continuaient tous les deux à fouler le sable, des grognements et rugissements se firent entendre et c’est instinctivement qu’Hassun accéléra, un masque toujours neutre flanqué sur son visage. Mais il ne put retenir une expression inquiète lorsqu’il pu apercevoir sa sœur hurler de douleur. Prudent, il s’approcha, ses oreilles plaquées sur son crâne et il l’appela :

« Kaya ?  »

Hassun ne comprenait pas pourquoi elle avait si mal. Tous les scénarios possibles et inimaginables se tissèrent dans sa tête jusqu’à même imaginer qu’elle s’était faite mordre par un serpent. Le coeur du lionceau s’emballa mais il tenta de ne pas paniquer :

« Qu’est ce tu as ?  »

Il tourna rapidement sa tête vers le mâle et lui posa la même question :

« Wivu, qu’est ce qu’elle a ?  »


_________________
©️LOTHEGAN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4807-hassun-enfant-du-desert
avatar
PLAYER04


À mon sujet

Age : 17 Féminin
Nb de Messages : 269
Localisation : France, Poitou-charente

En savoir +
MessageSujet: Re: Prisonniers du passé ~ pv Wivu & Hassun [RP naissance]   Dim 27 Aoû - 15:32

" Wivu, attends ! Je peux venir avec toi ? "

Alors que le grand mâle roux s'éloignait du groupe de jangowas pour rendre visite à sa sœur de cœur, Hassun vînt le rejoindre. Lui était le vrai frère de Kaya, jeune et au pelage de sa mère. Wivu n'était pas sans ignoré la haine qu'éprouvait la lionne vis à vis de ses frères, mais il espérait qu'elle soit passée, d'autant plus que lui même, à défaut de ne pas pouvoir supporter son propre frère, avait finit par passer à autre chose.
Le lion ne répondit pas, ne posant qu'un simple regard sur le lionceau avant de continuer sa marche. Il savait bien que quoi qu'il dise Hassun viendrait tout de même.
Mais alors qu'ils marchaient vers l'endroit où la jeune lionne vivait, des vagissements se firent entendre. Si Wivu se figea avec stupeur, l'oreille dressée, Hassun lui continua la marche, accélérant. Le rouquin ne tarda pas à l'imiter et dès qu'il aperçu Kaya il couru vers elle.
Il s'arrêta à son niveau, inquiet, il pencha le museau au dessus d'elle puis compris... Il n'écouta pas les premiers mots d'Hassun, trop occupé à lorgné ce que la femelle cachait derrière elle.

" Wivu, qu’est ce qu’elle a ? "


Il tourna distraitement la tête vers lui, il ne savait que trop peu comment il devait réagir, son amie semblait perdue. Il savait ce que signifiait tout cela. Doucement, il soupira, s'asseyant aux côtés de sa sœur de cœur.

" Elle n'a rien de grave, ne t'inquiète pas Hassun... Ce sont... Ses petits. "

Il pointa alors du museau les trois petites choses qui piaillaient ridiculement. Il eut un élan d'affection pour la nouvelle mère, se penchant il colla sa joue contre la sienne. Il put ressentir de se simple contact tout le désarroi qu'elle devait ressentir, toute cette peine... Mais il ne continua pas moins, rouvrant la gueule :

" Kaya, je suis là, commença-t-il, tu n'as rien à craindre... Mais eux, ils vont mourir de faim sans toi, nourris les... "

Conscient de la réaction fulgurante que pouvait possiblement avoir son amie, il n'en resta pas moins là, contre elle. Il ne fallait pas qu'elle rende coupable ces petits des crimes de Jen, Wivu le savait, ils étaient innocents. Kaya ne le verrait pas, mais il fallait qu'elle les sauve.

_________________

avatar (c) Moi
signature (c) Nix <3

Spoiler:
 

- La voix de Wivu : Alexis Tomassian -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3830-faite-place-a-wivu#85866
avatar
PLAYER03


À mon sujet

Age : 18 Féminin
Nb de Messages : 198
En savoir +
MessageSujet: Re: Prisonniers du passé ~ pv Wivu & Hassun [RP naissance]   Lun 28 Aoû - 12:59




Prisonniers du passé
Kaya, Wivu & Hassun




Il lui semblait avoir entendu une voix, un appel lointain.. Mais les piaillements des trois petits et la fatigue l'empêchait de se concentrer correctement dessus, à tel point qu'elle n'entendit qu'une sorte de bourdonnement. Kaya ne leva pas même la tête, elle ne s'en sentait pas la force. Pas tout de suite. Sa seule envie était de sombrer dans le monde des rêves, d'échapper à cette réalité qui lui était si déplaisante.

Mais les appels se faisaient plus proches. Bientôt, elle reconnu la voix d'Hassun. Elle gronda, doucement. Elle ne voulait pas qu'il la voit ainsi. Kaya refusait que quiconque la voit ainsi, dans cet état pitoyable... Et ces marmots qui n'arrêtaient pas de geindre ! Ils ne semblaient pas décidés à se faire oublier de sitôt, à son grand désarroi.

Puis, elle ressentit une présence. Une présence rassurante. Wivu. Il était déjà au courant de tout, il l'avait aidée, épaulée jusqu'à cet instant. Doucement, elle redressa la tête. Elle voulait être seule, mais de toute évidence le Désert en avait décidé autrement. Il voulait lui rendre la tâche plus difficile.. Ou peut-être était-ce l'inverse? Elle aperçut Hassun, un peu plus loin. Ses pattes ne lui avaient pas permis d'arriver aussi vite que le rouquin. Il paraissait inquiet, petit frère modèle qu'il était..

"Elle n'a rien de grave, ne t'inquiète pas Hassun... Ce sont... Ses petits. "

Les paroles du lion résonnèrent dans la tête de la féline, et elle sentit les larmes lui monter aux yeux. Larmes qu'elle retenait tant bien que mal. Ses petits.. Rien de grave. Ils avaient beau être le fruit de ses entrailles, elle refusait d'accepter qu'ils étaient ses enfants. Elle n'avait jamais voulu d'eux. Ils n'étaient pas sensés exister.

"Ils ne sont pas..!"

Elle s'interrompit lorsque celui qui était son meilleur ami s'approcha d'elle pour venir coller sa joue à la sienne. Ce contact l'apaisa. Un peu. Mais les paroles qui suivirent cet élan d'affection ravivèrent aussitôt les émotions négatives de la femelle.

" Kaya, je suis là, tu n'as rien à craindre... Mais eux, ils vont mourir de faim sans toi, nourris les..."

Elle gronda. Alors c'était ça. Tel était le plan du Grand Désert, l'empêcher de se débarrasser des trois petits démons..? Lui avoir amené Hassun, son frère, et Wivu.. Pour qu'elle ne puisse échapper à l'emprise de ces.. ces.. indésirables?

"Je ne peux pas, Wivu! Ils.. Je ne veux pas les voir."

La jeune mère n'avait pas encore jeté un seul regard aux nouveaux nés. Elle avait peur. Peur de ce qu'ils étaient susceptibles de lui rappeler. Ses paroles, ses pensées à leur égard étaient horribles et elle le savait. Mais elle n'était pas prête. Elle n'était pas prête à assumer un tel rôle, rôle dont elle n'avait jamais voulu. Tout ce qu'elle souhaitait, c'était qu'ils disparaissent.

Mais ils étaient là, et criaient de plus belle. Si seulement ils pouvaient se taire... !! Mais comment le pourraient-ils? Ils étaient affamés, et seuls, en un sens. A force de les entendre piailler, Kaya ressentit un pincement au coeur. Son regard se posa sur Wivu, puis sur Hassun. Oh Hassun.. Si seulement elle avait pu lui éviter ce spectacle.

"Hassun, je suis désolée.. Je ne suis pas aussi forte que tu ne le pensais."

bredouilla-t-elle. Et je ne le serais jamais.. Quelle vision aurait-il de sa grande soeur, à présent? Celle d'une lionne stupide et sans coeur..? C'est ce dont elle devait avoir l'air, en refusant ainsi de subvenir aux besoins de.. ses petits. Mais les regarder était bien au dessus de ses forces. Les entendre était déjà un supplice.

"La... La ferme! Par le Grand Désert, taisez vous.. !"

gronda-t-elle d'un ton désespéré, jetant un regard noir aux nouveaux nés. Un regard.. Un simple regard. Elle les vit. Sans le vouloir, elle les vit, et ses yeux se mirent à les fixer. Ils étaient si petits. Jamais la féline n'avait vu de lionceaux aussi minuscules. Ils se tortillaient avec tant de maladresse qu'ils en étaient presque pathétiques, pourtant, elle ne parvenait pas à les quitter des yeux. L'instinct, sans doute.. Un instinct plus que cruel. Elle ne voulait pas les regarder une seconde de plus, mais il la poussait à le faire, et son regard s'adoucit malgré elle.

Elle les détestait. Elle les détestait de ton son être, pourtant.. Un simple coup d'oeil avait suffit à ce qu'un lien invisible ne se tisse. Un lien qu'elle maudissait.

"Ils sont... minuscules.."

aucun autre mot ne sortit de sa gueule. Elle était trop occupée à détailler les petits. Leur pelage, quoique lavé, était encore légèrement mouillé, et surtout plein de sable. Pourtant, elle pouvait voir leur couleur. Elle ne savait s'ils étaient mâles ou femelles. L'un portait son pelage, les deux autres ressemblaient à.. Jen. A cette seule pensée, elle retint un grognement. Le Désert paraissait apprécier les blagues de mauvais goût.



_________________
Avatar par Nix ♥️ Signa par IXsln ♥️
:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3439-kaya-little-terror-of-the
avatar
PLAYER01


À mon sujet

Age : 22 Féminin
Nb de Messages : 38
En savoir +
MessageSujet: Re: Prisonniers du passé ~ pv Wivu & Hassun [RP naissance]   Mar 29 Aoû - 17:06




Hassun tourna la tête vers Wivu, puis vers Kaya. Il cligna des yeux plusieurs fois avant que ses oreilles ne se dressent pour finalement entendre les couinements des nouveau-nés. Le lionceau gris se devait de l’admettre, il était curieux. Pas seulement parce qu’ils venaient juste de naître mais parce que c’était ceux de sa sœur ! Ils étaient de sa famille en plus d’être de celle du Grand Désert.

« Hassun, je suis désolée.. Je ne suis pas aussi forte que tu ne le pensais. »

« Tss. N’importe quoi ! »

 Hassun serait probablement le dernier à dire que sa sœur était faible et qu’elle ne méritait pas d’être du peuple des Jangowas – fiers et forts guerriers du désert. La vision qu’il avait de sa sœur ne s’altéra pas, pas même quand elle admit qu’elle ne pouvait pas les regarder et encore moins quand elle leur hurla dessus.

Il ne connaissait clairement pas toute l’histoire et si, pour le moment, il ne comprenait pas la haine de sa sœur pour ses propres enfants, il n’en ferait pas toute une histoire. Un jour, tout se sait et la détermination du Jangowas aurait raison des secrets si bien gardés de sa sœur. Il espérait au fond qu’elle crache la vérité d’elle-même. Peut-être que plus tard elle lui ferait assez confiance pour ça.

Et puis des lionceaux, ça ne se pond pas comme ça par l’opération du Grand Désert – ils avaient forcément un père, eux… Une pointe de jalousie piqua le cœur du Jangowas, sans qu’il ne sache réellement comment la justifier. Il s’en cacha cependant bien et contourna un peu sa sœur pour venir voir ses neveux et nièces.

Arrivés à leur hauteur, le lionceau s’assit et balaya le sable lentement de sa queue. Ils étaient vraiment tout petits. Il pencha la tête sur le côté et les examina. Rien à faire, il ne pouvait pas se détacher de leur taille et se demandait même s’il avait été aussi minuscule un jour. Il lança un coup d’œil à Kaya et réfléchit un instant. Wivu avait raison, il fallait que les nouveau-nés mangent, mais il voyait aussi à quel point ça dérangeait sa sœur de devoir s’occuper d’eux. Il posa un regard bienveillant sur son aînée avant de déclarer :

« C’est pas grave si tu veux pas les voir. »

 Et à peine sa phrase terminée qu’il s’avança vers les boules de poils. Il déglutit d’abord, ne sachant pas bien comme il allait s’y prendre. Il secoua la tête, se répétant qu’un Jangowas était fort de naissance, il ne devait pas avoir peur ! Il en saisit un tout doucement, avec tant de délicatesse que Hanska l’aurait probablement traité de femmelette et vint le poser près du ventre de sa sœur.

S’il avait réussi à le faire pour l’un il y arriverait pour les autres. Il ne rechigna même pas quand du sable se déposa sur ses babines. Une fois sa tâche terminée il s’assit à nouveau et les contempla. Il n’éprouvait pas l’aversion que sa sœur semblait ressentir, au contraire, il les estimait chacun beaucoup. La famille était quelque chose de précieux qu’il ne pouvait pas se permettre de dénigrer. Après tout, il avait même réussi à établir un lien avec Kaya alors que c’était plutôt mal parti. Curieux il releva la tête vers les deux adultes et demanda :

« J’étais petit comme ça moi aussi ? Pareil pour vous deux ? »

Il avait du mal à s’imaginer aussi minuscule et ses souvenirs ne lui permettaient pas de se remémorer la taille d’Hanska à cette époque-là. Mais il avait encore plus de difficultés à imaginer les adultes dans cet état-là.


_________________
©️LOTHEGAN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4807-hassun-enfant-du-desert
avatar
PLAYER04


À mon sujet

Age : 17 Féminin
Nb de Messages : 269
Localisation : France, Poitou-charente

En savoir +
MessageSujet: Re: Prisonniers du passé ~ pv Wivu & Hassun [RP naissance]   Dim 17 Sep - 15:02

" Je ne peux pas, Wivu! Ils.. Je ne veux pas les voir. "

Wivu ne se permettait pas de la juger, il pouvait sentir sans grand mal sa peine et son désarroi. Il pouvait le sentir, mais il était si fort que même tout son corps ne put le comprendre comme Kaya le comprenait. Il en vint même à se demander comment elle pouvait encore y survivre, à toute cette douleurs.

" C’est pas grave si tu veux pas les voir. "

Finit par dire le plus jeune des trois lions. Wivu posa doucement le regard vers lui, il avait eut exactement la bonne réaction, une réaction censée et respectueuse. Le petit lion s'affaira à ramener les nouveaux-nées contre le flanc de la nouvelle mère, doué d'une délicatesse remarquable. Wivu le gratifia d'un regard reconnaissant, restant silencieux.
Il s'allongea aux côtés de sa sœur de cœur, posa doucement sa tête contre son encolure. Il voulait lui montrer qu'il la soutenait, il savait qu'elle était retenue au tréfonds du désespoir. Mais il espérait sincèrement qu'elle puisse se relever après cela. Il fallait qu'elle apprenne à voir en ces petits non pas Jen, mais elle-même et la force et le courage dont elle a fait preuve.

" J’étais petit comme ça moi aussi ? Pareil pour vous deux ? "

Doucement, Wivu leva les yeux sur Hassun. Le jeune lionceau fixait les deux adultes avec de grands yeux curieux, ce qui fit lâcher un soupir à Wivu. Ce n'était clairement pas le moment de poser ce genre de question, mais enfin bon...

" Ouais, on était petit comme ça... Mais toi, en r'vanche tu étais quand même beaucoup plus petit que ça. On te voyait à peine. "


Il eut un léger sourire, jeta un regard sur Kaya, vérifiant si elle aussi trouvait cela drôle.

_________________

avatar (c) Moi
signature (c) Nix <3

Spoiler:
 

- La voix de Wivu : Alexis Tomassian -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3830-faite-place-a-wivu#85866
avatar
PLAYER03


À mon sujet

Age : 18 Féminin
Nb de Messages : 198
En savoir +
MessageSujet: Re: Prisonniers du passé ~ pv Wivu & Hassun [RP naissance]   Ven 22 Sep - 10:19




Prisonniers du passé
Kaya, Wivu & Hassun




A nouveau, elle détourna le regard, et les trois boules de poils disparurent de sa vue. Kaya aurait tant espéré que ce ne soit pas temporaire, qu'ils disparaissent réellement et que personne ne s'en souvienne.. Tout aurait alors été si simple. Mais les choses n'étaient jamais simples.

"C’est pas grave si tu veux pas les voir."

lança alors Hassun d'un ton qui surpris la lionne. Il paraissait si doux.. Pourtant, elle ne méritait pas qu'on la ménage, elle en était persuadée. Le jeune mâle se dirigea vers les nouveaux nés. Kaya le regarda d'un air perplexe.. Allait-il... L'aider à s'en débarrasser? Non, c'était impossible.. Et bien trop cruel. Quand bien même ce fut à cet instant son souhait le plus cher, elle se maudit intérieurement pour avoir de telles pensées à l'égard d'enfants du désert.. Pourtant, elle ne parvenait à voir les choses autrement.

Son frère déposa un à un les petits contre le flanc de la lionne. A leur contact, elle se crispa et eut un mouvement de recul, comme si d'un simple touché ils auraient pu la blesser, l'empoisonner. D'instinct, il rampaient vers elle en piaillant, jusqu'à ce qu'ils finissent par trouver ce qu'ils cherchaient ; du lait. A partir de ce moment, ils se turent, bien trop occupés à se nourrir. Posant la tête sur ses pattes antérieures, la jeune mère continuait de réfléchir.. Elle ne se voyait pas passer les prochains mois ainsi, à devoir allaiter ces petits alors qu'elle ne voulait rien savoir d'eux..

Pourtant, à présent qu'elle les avait vu, à présent qu'ils était contre elle, elle avait presque la nausée à l'idée de les abandonner. Malgré toute la détermination dont elle pouvait faire preuve, cette idée lui devenait peu à peu impossible. Et lorsque Wivu, son ami de toujours, vint s'allonger à ses côtés, lui qui avait tant insisté pour qu'elle s'occupe des petits... Lorsqu'Hassun posa le regard sur eux, après qu'il les aie lui même portés entre ses petits crocs.. Elle ne pouvait plus s'y résoudre. La féline sablée ferma momentanément les yeux. En elle se déroulait un véritable conflit..

"J’étais petit comme ça moi aussi ? Pareil pour vous deux ? "

Elle rouvrit les yeux à l'entente de la question de son cadet, qui fixait toujours les boules de poil d'un air intrigué.

"Ouais, on était petit comme ça... Mais toi, en r'vanche tu étais quand même beaucoup plus petit que ça. On te voyait à peine."

s'empressa de répondre Wivu qui, elle n'eut pas besoin de le regarder pour le savoir, souriait, fier de sa réplique. Doucement, la lionne autorisa un léger sourire à s'afficher sur ses lèvres. Puis, elle tenta de se remémorer le jour où elle avait vu ses frères pour la première fois. La haine qu'elle portait en elle à cette époque fit qu'elle ne s'était guère attardée en les voyant, pourtant son souvenir était suffisamment clair. Hanska & Hassun n'étaient pas très grands, elle aurait pu aisément les porter d'elle-même étant pré adolescente.. Mais il n'était pas non plus aussi petits que ces.. choses, enfin, ses petits.

"Tu n'étais pas très grand, mais tu étais déjà bien plus fort.. Cette tempête au cours de laquelle tu es né aurait eu raison de toi dans le cas contraire. Je m'en serais réjouie autrefois, mais qu'aurais-je fait sans le brave guerrier que tu es?"

déclara-t-elle d'un ton si calme et doux qu'elle cru entendre sa mère. Cela ne lui ressemblait pas. Vraiment pas. Pourtant, elle pensait chaque mot qu'elle venait de déclarer. Si elle se serait bien passée de la présence d'Hanska dans le Désert - car cela n'avait pas changé -, elle n'aurait voulu perdre Hassun pour rien au monde.

Quant à la seconde question de son cadet, elle ne su quoi répondre. Se remémorrer sa propre taille lors de sa naissance était impossible. Elle n'avait aucun souvenir de cette époque. Les seuls souvenirs qu'elle avait remontaient à bien plus tard dans son enfance. Ses jeux en compagnie de ses amis, les défis impossible qu'elle et Wivu se lançaient, comme cette idée stupide de vouloir escalader le mur de roche.. Tout lui paraissait si beau, si merveilleux à l'époque. Mais tout ça, c'était fini.

" Je ne suis pas prête.. Pas pour ça.."

lança-t-elle en désignant du bout du museau les trois petits qui, à présent repus, paraissaient somnoler, prêts à s'endormir.

" Comment expliquer ça au reste du clan? Aux autres.. Je ne le peux pas !"

Ils ne verraient plus en elle qu'une faible. Par les autres, elle évoquait bien sure ses camarades de toujours, ou du moins ceux qui avaient encore la chance d'être en vie. Elle s'était absentée du clan depuis si longtemps, et puis il y avait la disparition de Jen.. Ils auraient forcément des soupçons. Des lionceaux, ça ne tombe pas du ciel. Pourtant, devoir se montrer avec eux - comment aurait-elle pu les appeler autrement, elle n'avait pas pris la peine de les nommer -, et ainsi révéler à tous qu'elle et Jen.. Qu'il.. Impossible.

" Qu'est-ce que le Grand Désert attend de moi, Wivu? Je.. Je ne suis pas capable de les regarder sans le voir!"

Elle n'était pas même capable de savoir si elle avait mis au monde des fils ou des filles..! Quelle mère ferait-elle? Comment pouvait-elle espérer gérer cette situation, alors qu'elle ne l'avait jamais envisagée jusqu'à il y a quelques semaines à peine? Tout cela c'était de sa faute.. La faute de ce serpent de Jen !

"Mew!"

piailla l'un des petits d'une voix plus que ridicule.. On aurait dit le cri d'un poussin.

"Qu'est-ce que tu veux, toi...?"

soupira Kaya en observant le nouveau né. Il, ou plutôt elle, portait les couleurs de Jen. Il était si petit, si frêle. Et déjà prêt à embêter son monde, paraissait-il. Lamentablement, celui-ci gesticulait dans le sable, continuant de pousser de petits gémissements. A force de gesticuler - plus maladroitement qu'un suricate à moitié mort, selon le point de vue de Kaya-, celui-ci avait fini par rouler en direction d'Hassun.

"Mew!"

fit-il à nouveau lorsqu'il heurta la patte de son oncle. Ses yeux encore fermés ne lui permettaient pas de savoir ce qu'il avait pu rencontrer sur son passage..

Lamentable. Pourtant, tous étaient certainement passés par là un jour.. Et quand bien même ce spectacle était des plus ridicules, il fit presque rire la lionne intérieurement.



_________________
Avatar par Nix ♥️ Signa par IXsln ♥️
:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3439-kaya-little-terror-of-the
avatar
PLAYER01


À mon sujet

Age : 22 Féminin
Nb de Messages : 38
En savoir +
MessageSujet: Re: Prisonniers du passé ~ pv Wivu & Hassun [RP naissance]   Dim 24 Sep - 12:49





A la remarque de Wivu, les sourcils d'Hassun se froncèrent légèrement et il étira ses babines dans un sourire en coin. Le Jangowa se moquait un peu de lui mais étrangement, le lionceau gris ne le prenait pas aussi mal que ça.

« Tu n'étais pas très grand, mais tu étais déjà bien plus fort.. Cette tempête au cours de laquelle tu es né aurait eu raison de toi dans le cas contraire. Je m'en serais réjouie autrefois, mais qu'aurais-je fait sans le brave guerrier que tu es ? »

Abasourdi, Hassun cligna des yeux plusieurs fois avant qu'un sourire fier étire ses babines. C'était un véritable compliment venant de sa sœur, pas une moquerie acerbe comme il en avait tant connues. Cette fois il ne se priva pas de gonfler légèrement sa poitrine, voyant bien que sa sœur ne le considérait plus comme un microbe, un parasite. Il était son frère maintenant, juste son frère.

Il reporta son attention sur les nouveaux nés, prêtant tout de même une oreille attentive aux dires de sa sœur. Il ne comprenait pas bien mais ne chercha pas à la persuader de quoique ce soit. Elle semblait ne pas vouloir des enfants tandis qu'Hassun acceptait de prendre la responsabilité en quelque sorte. Mais elle ne lui parlait pas directement, alors il se contenta pour l'instant de rester silencieux et s'imprégnait de l'image des siens.

Un miaulement s'éleva parmi les lionceaux qui se reposaient déjà après avoir englouti leur repas. Les oreilles d'Hassun tressaillirent et il tenta d'identifier la provenance du petit cri.

« Qu'est-ce que tu veux, toi...? »

Le lionceau gris releva les yeux vers sa sœur. Il se sentait assez impuissant dans le sens où il ne pouvait rien faire de plus pour elle que de rester là, les pattes ballantes, comme simple spectateur de quelque chose qui le dépassait.

Son attention fut de nouveau saisie lorsqu’il ressentit une source de chaleur infime tout près de sa patte et qu’un nouveau miaulement retentit. Ses oreilles se dressèrent tandis que son regard s’abaissa pour venir rencontrer une boule de poils qui faisait la moitié de sa patte.

« Oh. »

Surpris et un peu décontenancé, le lionceau ne sut pas tout de suite quoi faire. La petite chose avait les yeux fermés et tenir sur ses pattes ne semblait pas faire partie de ses qualités actuelles. Le lionceau la souleva délicatement du bout du museau, prenant garde à ne pas la maintenir trop au dessus du sol. Il s’allongea, laissa sa patte glisser en avant pour déposer sa nièce sur cette dernière.

Il resta quelques minutes à contempler la boule de poils. Il avait fait attention à identifier chacun des lionceaux lorsqu’il les avait porté pour la première fois. Ceux qui étaient restés auprès de Kaya, c’était le mâle et l’autre femelle. Sortant de ses pensées il lâcha :

« Je pourrai m’en occuper tu sais. »

Il soutenait le regard de sa sœur, le plus sérieux du monde, il lui offrait toute l’aide qu’il pouvait lui apporter. Il continua sur sa lancée :

« Je ne sais pas pourquoi tu ne les veux pas mais … Ce sont des Jangowas. Des enfants du Désert ! Et ma famille aussi, comme toi. Alors je veux t’aider. »

La boule de poils sur sa patte ne cessait de gesticuler. Il la replaça du bout du museau, lui offrant un peu de chaleur par la même occasion. Un petit sourire en coin. Il était Tonton et d’un côté ça le rendait fier. Il était, l’espace d’un instant, éloigné de cette histoire d’exil à laquelle il se sentait préparé sans l’être.

« Ils seront peut-être de grands guerriers. »

Il comptait bien faire d’eux des Jangowas dont on pourrait être fiers. Une lourde tâche qu’il s’inculquait déjà alors qu’il devrait bientôt partir pendant une année complète. Mais c’était sa famille, ils avaient ça dans le sang. Il murmura presque pour lui, en posant sa tête près de sa nièce :

« Il faudra leur trouver des noms aussi. »


_________________
©️LOTHEGAN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4807-hassun-enfant-du-desert
avatar
PLAYER04


À mon sujet

Age : 17 Féminin
Nb de Messages : 269
Localisation : France, Poitou-charente

En savoir +
MessageSujet: Re: Prisonniers du passé ~ pv Wivu & Hassun [RP naissance]   Lun 23 Oct - 12:11

" Je pourrai m’en occuper tu sais. "

Hassun avait ramener un lionceau s'étant éloigné du ventre de Kaya. Wivu n'avait rien dit jusque là, laissant le jeune faire. Ce devait être difficile pour lui, devoir sa soeur dans un tel état, alors il fallait le laisser l'aider du mieux qu'il pouvait.

" Je ne sais pas pourquoi tu ne les veux pas mais … Ce sont des Jangowas. Des enfants du Désert ! Et ma famille aussi, comme toi. Alors je veux t’aider. "

Il replaça par la suite une boule de poil qui n'avait sut trouver son chemin. Wivu posa son regard sur les trois. Certes, ils avaient quelques ressemblances avec Jen, mais il les voyait bien plus comme les enfants de Kaya que comme ceux de cette pourriture. Et puis, Hassun n'avait pas tort, ils étaient des enfants du désert et faisait partit de la famille de la lionne, il fallait qu'elle arrive à dépasser ce qu'ils représentaient pour voir ce qu'il étaient réellement.

" Ils seront peut-être de grands guerriers. Puis il posa sa tête contre sa nièce. Il faudra leur trouver des noms aussi. "

Le rouquin aquiesça en le regardant faire. Il déporta son attention sur son amie, sur sa presque soeur. Il essaya, en la détaillant, de deviner ses émotions. Songeant qu'elles ne devaient pas être agréable, il essaya lui aussi de la conforter dans l'idée qu'ils étaient sa famille.

" Tu sais, ton frère n'a pas tort... C'est ta famille, il faut que tu les vois en tant qu'individu et que tu en fasse des lions meilleurs que nous. "


Il grimaça un peu, il n'était pas doué avec les mots et ne l'avait jamais été et si l'exil l'avait rendu plus calme, il ne lui avait pas donné beaucoup plus d'esprit qu'auparavant.

" Ils vont passer par les même chemins que nous, suivre nos traces Kaya. Ils seront la nouvelle génération comme nous l'avons été, l'avenir du clan. "

Il tenta un sourire mais ne put que garder un air assez peu assuré. Il croyait en ce qu'il disait, il avait seulement la désagréable impression que ses mots ne seraient que bagatelles pour son amie aux yeux vairons.

" ... Comment vas-tu les appeler ? "

_________________

avatar (c) Moi
signature (c) Nix <3

Spoiler:
 

- La voix de Wivu : Alexis Tomassian -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3830-faite-place-a-wivu#85866
avatar
PLAYER03


À mon sujet

Age : 18 Féminin
Nb de Messages : 198
En savoir +
MessageSujet: Re: Prisonniers du passé ~ pv Wivu & Hassun [RP naissance]   Sam 4 Nov - 14:11




Prisonniers du passé
Kaya, Wivu & Hassun




Comme s'il était fait pour être oncle, le frère cadet de la jeune mère attrapa le nouveau né dans sa gueule et s'allongea pour pouvoir le poser entre ses pattes. Le voyant faire, Kaya se sentit si honteuse.. Hassun paraissait savoir mieux qu'elle comment réagir. Il semblait déjà aimer ceux qu'elle se refusait de chérir.

" Je pourrai m’en occuper tu sais."

avait-il lancé après avoir contemplé longuement celui ou celle qu'il gardait précieusement entre ses pattes. Mère indigne qu'elle était, Kaya n'avait pris la peine de savoir si elle avait donné naissance à des fils ou à des filles. Cela ne faisait aucune différence pour elle, ils restaient la descendance de ce serpent de Jen..

"Je ne sais pas pourquoi tu ne les veux pas mais … Ce sont des Jangowas. Des enfants du Désert ! Et ma famille aussi, comme toi. Alors je veux t’aider."

ajouta-t-il, plus sérieux que jamais. De son côté, la femelle ne su quoi répondre.. L'émotion la submergea avant même qu'elle ne puisse dire un mot, et elle tenta vainement d'étouffer un sanglot. Comment.. Comment pouvait-il proposer de l'aider, après toutes les méchancetés qu'elle lui avait dites autrefois? Il ne pouvait pas avoir oublié ainsi.. Il ne le pouvait pas..

Elle déglutit, fermant les yeux. Quel monstre elle avait fait.. Quel monstre elle était. Ces petits.. Ils étaient sortis de ses entrailles, et pourtant elle refusait d'accepter qu'ils étaient les siens. La naissance de lionceaux était un événement merveilleux.. Mais elle se refusait d'accepter ce bonheur qu'elle voyait comme une malédiction. Et Hassun.. Hassun.. Il était si prévenant avec elle malgré tout..

"Hassun, t..tu.."

hoqueta-t-elle, avant qu'il ne l'arrête. Peut-être était-ce mieux.. Elle aurait pleuré comme une madeleine si un seul mot de plus était sorti de sa gorge. Honteuse, elle se colla par réflexe d'avantage au flanc de son presque frère, Wivu.. Pour se rassurer.

"Ils seront peut-être de grands guerriers."

Elle rouvrit les yeux, dévisageant son petit frère. Elle regarda ensuite les trois boules de poils.. Elles étaient si minuscules. Jamais elle n'avait vu de lionceaux aussi fragiles.. De grands guerriers, eux..?

"Il faudra leur trouver des noms aussi. "


ajouta bien vite le jeune mâle, tout en posant la tête contre le petit être qu'il tenait contre lui. Des noms.. Des noms! Les seules idées qui lui étaient jusqu'ici venues en tête étaient si horribles.. Comment pourrait-elle les nommer.. Comment le pourrait-elle..

"Tu sais, ton frère n'a pas tort... C'est ta famille, il faut que tu les vois en tant qu'individu et que tu en fasse des lions meilleurs que nous."

Elle posa son regard sur Wivu, qui paraissait essayer de déchiffrer ses émotions. Même lui.. Lui qui savait ce que Jen était affirmait que sa progéniture était de sa famille. Les enfants de ce serpent.. Kaya inspira profondément, hochant la peine d'un geste si léger qu'il était presque impossible de le remarquer. Elle essayait de se persuader des dires de son frère, et de son ami. Mais c'était si difficile.. Voir ces.. choses en tant qu'individus de sa famille.. C'était si compliqué. Elle n'était pas prête..

"Ils vont passer par les même chemins que nous, suivre nos traces Kaya. Ils seront la nouvelle génération comme nous l'avons été, l'avenir du clan."

Il tâcha de sourire, mais elle n'était pas dupe. Cependant, elle se rendait compte de toute l'énergie que les deux mâles mettaient à essayer de la convaincre.. Elle se sentait.. piégée. Elle était reconnaissante de l'attention qu'ils lui accordaient.. De l'aide qu'ils essayaient de lui apporter.. Mais le monde lui paraissait si sombre en cet instant. Elle voulait juste se réveiller.

" ... Comment vas-tu les appeler ? "

Encore cette même question. Elle n'avait pas le choix. Ils ne pouvaient rester sans noms.. Quand bien même cela l'aurait arrangé. S'ils n'avaient pas de noms, ils paraissaient moins.. réels. Mais cela était contre nature.. Comme toute cette histoire, à ses yeux.

Elle resta silencieuse un long moment. Se décider à accepter ce devoir de les nommer était plus compliqué qu'elle l'aurait cru.. Pourtant, elle interrogea son frère. Il savait ce qu'ils étaient, contrairement à elle. Elle avait beau les regarder.. Elle ne pourrait se rendre compte, sans les toucher, sans les prendre dans ses pattes, sans.. S'y attacher.

Deux filles et un fils.. Les deux boules de poils les plus claires étaient les femelles, et celle dont le pelage paraissait identique au sien était le mâle. Silencieusement, elle les détailla. Son regard se fixa sur le petit mâle.. Sa vue lui était moins douloureuse. Il lui ressemblait.. Pourtant, elle ne pouvait oublier ce qu'il était. Que deviendrait-il..? Il avait l'air si innocent pour l'instant.. Mais Jen avait l'air de l'être, lui aussi. Et si ce petit suivait les traces de son géniteur..? La jeune mère retint un grognement..

"Il.. Il s'appellera.." que lui inspirait-il..? Une certaine tendresse, certes.. Mais elle ne pouvait l'avouer. De la terreur.. Non.. de la douleur. "Jehara."

Finit-elle par déclarer, avant de poser son regard sur la petite femelle contre laquelle Jehara était blotti. Elle était plus claire que lui.. Son pelage ne ressemblait ni à celui de Kaya, ni à celui du serpent. Elle était un mélange de leurs couleurs.. Un.. mélange. Un rappel de leur histoire.

"Chukia.. Ce sera son nom.."

Haine. Colère.. Ressentiment. Telle était l'émotion qu'elle lui inspirait, malgré la douceur de ses traits. Elle était la plus forte des trois, indéniablement. Peut-être celle qui se rapprocherait le plus d'une guerrière dans le futur..

Enfin, elle se tourna vers son frère.. Et plus précisément vers celle qu'il tenait entre ses pattes. Elle.. Elle était la copie conforme de son père, à quelques détails près. Hassun la regardait avec tant d'affection.. Pourtant, elle lui rappelait.. Elle lui rappelait..

"Lewa."

Le poison que Jen lui avait imposé. Ce qu'il était pour le désert et pour tous ceux qui s'en étaient approchés.

"Jehara, Chukia et Lewa."

répéta-t-elle à haute voix, ses réflexions précédentes ressemblant d'avantage au souffle d'une brise. Ils avaient maintenant un nom. Une identité.. A présent, ils lui étaient encore plus liés. A présent, les choses étaient plus claires.. Elles étaient plus réelles. Cette sensation.. Elle n'aurait su la décrire. Était-ce de la haine, de la peur, de l'attirance pour ces boules de poils..? Peut-être un peu des trois.

Silencieuse, son regard passa d'Hassun et la petite, à Wivu, puis ensuite aux deux autres petits.. Elle ressentit un pincement au coeur. De la peur. Qu'est-ce que l'avenir lui réservait encore? Qu'est-ce que ces petits deviendraient? Quel était le chemin qu'ils emprunteraient.. Elle l'ignorait. Mais à présent, elle leur était enchainée. Pour le meilleur comme pour le pire.

[END]





_________________
Avatar par Nix ♥️ Signa par IXsln ♥️
:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3439-kaya-little-terror-of-the

Contenu sponsorisé


À mon sujet

En savoir +
MessageSujet: Re: Prisonniers du passé ~ pv Wivu & Hassun [RP naissance]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Prisonniers du passé ~ pv Wivu & Hassun [RP naissance]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» [ Passé ]La bataille du Mont Gundabad
» Le reflet du passé [Terminé]
» Pour l'histoire , que s'est-il passé en 1994 entre le Dr Theodore et Lavalas
» Quelques interventions de Nickie dans un passé ...recent.
» Il est de retour ... Mais que s'est il passé depuis 3ans

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Lion King RPG :: 
Crédits - Archives - Partenaires
 :: 
Archives & Choses Perdues
 :: CHAPITRE VIII
-