Informations
Topsites

Votez et réclamez vos points ICI !

Réseaux
Crédits

Bannière dessinée par Yetsa, Sumu, Sekhmet, Shasta & Kutoa

Design & Codage © Tadji, Soto & Angola

Musique du lecteur © Peter Crowley's Fantasy Dream

Optimisé pour Mozilla Firefox

Jeu déconseillé aux -12 ans

AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Events & RPs Importants
Ne ratez pas ...
Jetez un œil à la liste des rôles importants disponibles au sein des clans.
Venez tenter les RP Missions !
Laissez un commentaire sur notre Livre d'Or !

Partagez | 
 

 Sur les ailes du temps, les enfants s'envolent [OS]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
ST@FF - Sabaru


À mon sujet

Age : 19 Féminin
Nb de Messages : 3090
Localisation : Freeland

En savoir +
MessageSujet: Sur les ailes du temps, les enfants s'envolent [OS]   Lun 17 Juil - 13:03





Le jour se levait. Et Sabaru n’avait pas quitté la grotte du repère des lions avec tant de joie depuis bien longtemps. Ayant décidé de ne plus se rendre à Prideland depuis le jour de la venue de Sumu, il s’était accordé de se rendre aux frontières pour fêter l’âge adulte de ses enfants, en compagnie de sa compagne, Mina, qu’il n’avait plus serré contre sa crinière depuis déjà trop longtemps.

En chemin, il souriait et saluait chaque Freelander qui lui rendait chacun de ces deux gestes. Certains savaient ce qui le rendait tant de bonne humeur, d'autres se le demandaient. Pour se rendre au Nord de Freeland, il contourna les Montagnes humides et continua tranquillement sur l’herbe. Le soleil était déjà presque haut dans le ciel et la douce chaleur de ses rayons vint se poser sur son pelage brun. Après un certain temps, il aperçut enfin les frontières au loin et trois silhouettes. Trois. Mina, Nyamu et Khenda. Ainsi toute sa famille était là-bas, sous ses yeux. Il ne put s'empêcher de faire les derniers pas au trot pour arriver à eux. Si patienter plusieurs mois avait été dur, patienter quelques secondes de plus lui était à présent impossible.

Il les serra alors chacun leur tour contre son pelage, à commencer par Mina, puis Nyamu, et enfin Khenda. Khenda était venu, il était heureux. Lui qui venait tellement rarement et qui n’avait jamais mis les pattes sur Freeland. Il avait grandi, autant en physique qu'en coeur.

-Voilà longtemps que nous ne nous sommes pas retrouvés à quatre, ensemble.

-Bien trop longtemps. Ajouta Mina. La raison qui te retient tant à l’intérieur de Freeland te cause t-elle beaucoup de soucis ?

La femelle ne lui parlait pas sur un ton de reproche, elle connaissait le travail de Majordome autant que lui et savait que cela pouvait être source de stress et d’inquiétudes en cas de problèmes.

-Hé bien...pas autant que je l’aurais pensé. Elle ne fait pas parler d’elle et se tient tranquille. Certains Freelanders en sont arrivés à oublier sa présence. Peut-être bien que...Haki avait raison. Avoua t-il difficillement. Je ne voulais pas douter de lui, mais ce n’était pas facile à accepter. C’était si soudain. Suis-je trop dur avec le passé pour savoir bien conseiller  pour l’avenir ?

Nyamu n’avait pas souvent entendu son père douter ainsi, si ce n’est jamais. Après tout, il n’y avait pas eu de raisons de le faire depuis sa naissance et celle de Khenda. Il vint se placer aux cotés de Sabaru.

-C’est toi qui m’a toujours dit de me battre pour ce qui me paraissait juste Papa. Ce n’est pas ce que tu as finalement fait ? Et puis, Freeland se porte toujours pour le mieux, c’est le plus important. Prideland n'a malheureusement pas eu cette chance il y a quelque jours, mais il faut que l'on regarde de l'avant, non ?

Et il avait raison, Freeland n'était actuellement pas à plaindre à coté de Prideland. Le but du Majordome marron avant tout était de préserver la terre pour laquelle il a lutté. Il lui répondit par un sourire chaleureux, approuvant ce rafraichissement de mémoire de la part de son fils. Celui qui lui ressemblait le plus, il était fier de lui.

Mais ce n’est pas pour autant qu’il se plaisait à délaisser le second. Khenda se trouvait plus en arrière et malgré qu’il ait offert une étreinte aussi affectueuse que son frère à son père, il se montrait plus discret dans la conversation.

-Approchez, les garçons. Vous êtes adultes maintenant, libre de vos agissements. Quels sont vos désirs pour le futur ?

Sabaru connaissait parfaitement ce qu’ils voulaient, depuis bien longtemps.

-Rejoindre Les Terres de la Liberté.

-Moi, je n’ai jamais eu l’esprit casanier Papa. Poursuit Khenda sans laisser de silence entre les paroles de Nyamu et les siennes. Je ne dirais pas que je m’ennuie sur Prideland mais tous les Pridelanders qui sont déjà partis, Nedge, Jioni… Et tout ceux qui veulent également partir comme Ukarimu et Tan Diel… Cela donne envie de franchir le pas.

Khenda ne cita pas Ahva. Elle qui avait des désirs de partir, avait eu le moral sacrément frappé par la mort de Kuzali, et le lion beige n’avait pas osé lui parler de voyage d’agrément après qu’une tel chose vint frapper Prideland. Quoi de plus egoiste ? Une attitude egoiste, il en avait suffisement fait preuve dans sa jeunesse et s'était quelque peu assagi avec le temps, peut-être pas complètement, mais un peu pour connaitre les limites à ne pas dépasser face à un deuil...

-Tu es adulte pour décider quoi faire.

-Tu ne me demandes pas de rester pour ne pas laisser maman seule alors que Kuzali s’est faite tuée sur notre propre territoire ? Et si les meurtriers revenaient et continuaient sur d’autres figures de Prideland  ? Tu n’es pas n’importe qui maman, et Kuzali est morte parce qu’elle n’était pas n’importe qui.

Khenda soulignait le rang de Majordome de sa mère. Oh oui, cela lui ferait plaisir d'enfin voir du paysage, mais le dernier évènement avait mis un coup aux coeurs à tous les Pridelanders, le lion beige n'était pas une exception.

-Je ne serais pas seule Khenda. Azari veille, Kumpa veille. Aucun d’entre eux ne laissera une telle chose se reproduire sur Prideland.

Sabaru approuva d'un hochement de tête. Lui-même s'était rongé les griffes vis à vis de Mina après l'incident sur Prideland, mais il ne pouvait pas retenir ses enfants auprès d'eux jusqu'à leur mort si cela les empêchait de s'épanouir et de profiter pleinement de leurs envies. Nous n'avons qu'une jeunesse, et Sabaru l'avait passé dans la recherche de son roi, enchaîné à une obligation, ce n'était pas une vie. Nyamu et Khenda méritaient mieux que cela. Leurs vieux parents feront en sorte de se débrouiller seuls.

Khenda s'avanca pour passer sa tête sous celle de ses parents, leur transmettant sa reconnaissance. Aucune conversation ne lui avait autant fait plaisir auparavant. Son père semblait s'être métamorphosé à son passage à l'âge adulte, lui qui lui donnait des directives sur la responsabilité familiale auparavant, il le laissait s'envoler tel un oiseau en dehors de sa cage.

-Je repasserais dans le coin.

-Tu as intérêt, Khenda ! Tu n'oublierais quand même pas la chair de ton poil ?

-Ce n'est pas toi qui risquerait l'amnésie, à toujours rester dans leurs pattes. Répliqua Khenda avec un sourire provocateur et des sourcils froncés.

Nyamu se retint bien de répliquer, car il savait qu'il allait s'engager une énième fois dans une conversation à rebondissement sans fin. Lorsque les deux souhaitaient avoir le dernier mot, c'était difficile de les départager.

La famille resta un long moment ensemble durant la journée, marchant aux frontières, commentant le paysage du royaume de gauche un coup, puis du royaume de droite un autre coup. Ils croisèrent des garde-frontière Freelanders et pridelanders, et prenèrent le temps de s'arrêter pour les divertir dans leur tâche, le temps d'une courte pause. Les Freelanders et les Pridelanders étaient nés pour s'entendre, rare était une si bonne alliance sur la Terre des Lions. Et Sabaru espérait que cette ère dure pour longtemps encore.

Puis le soleil commença alors à redescendre dans le ciel en début de soirée. Les deux frères s'étaient alors éloignés, Nyamu était parvenu à convaincre Khenda de lui présenter un peu le territoire. Après tout, sa découverte de territoire devait bien commencer quelque part, non ? Ainsi, les deux parents se retrouvaient seuls, comme ils ne l'ont plus été depuis longtemps.

Mina s'enveloppa dans la crinière de Sabaru, et lui chuchotta au creux de l'oreille comme si elle craignait de se faire entendre :

-Tu penses que cela ira pour lui ? Il a le don de s'attirer des problèmes avec n'importe qui. Peut-être bien qu'il a grandi, mais...

-Nous avons connu des sensations fortes à son âge et nous nous en sommes bien sorti, notre sang coule dans ses veines. Ça ira, il se débrouillera.

-Il te ressemble beaucoup, lorsque tu avais son âge. Souviens-toi de tes rêves de voyages.

-C'est vrai, la plupart des lions pensent qu'il n'a rien de moi, mais ils n'ont simplement pas le regard assez profond. Beaucoup s'arrêtent au physique que tu lui a legué. Il lui chuchotta à son tour au creux de l'oreille. Magnifique, d'ailleurs.

La femelle ne donna en réponse qu'un sourire.

-Nyamu n'a rien à lui envier. Ajouta t-elle en designant le pelage brun du majordome. Ce soir, il repartira avec toi. Prend soin de lui. Je crains de peu le faire avec Khenda avant son départ trop proche.

-C'est une épreuve que tous les parents parviennent à surmonter, nous ne ferons pas exception.

-Oui. Soupira t-elle, dans un mélange de bonheur et de tristesse. Pour le moment, allons les attendre.

-Où donc ?

-Où tu le souhaites.

Le mâle brun comprit bien vite. Il entremêla sa queue à celle de sa compagne, et tout deux marchèrent là où ils seraient réellement seuls pour savourer à pleins crocs leurs trop rares moments ensembles. Et personne ne les dérangeraient, le temps lui-même les attendrait.


_________________
"Un Lion qui veut vivre sans soupçons se doit bien garder de faire trahison"
Lineart (c) Prince Voldy / Colo (c) Kayrou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t487-sabaru-les-aventures-de-mr
 
Sur les ailes du temps, les enfants s'envolent [OS]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Lion King RPG :: 
La Terre des Lions
 :: 
Les Terres Libres — Freeland
-