AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Events & RPs Importants
Ne ratez pas ...
Jetez un œil à la liste des rôles importants disponibles au sein des clans.
Venez tenter les RP Missions !
Laissez un commentaire sur notre Livre d'Or !

Partagez | 
 

 Une chasse ... étonnante (ft Vaati)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
PLAYER02


À mon sujet

Age : 22 Féminin
Nb de Messages : 90
Localisation : Dans le Désert

En savoir +
MessageSujet: Une chasse ... étonnante (ft Vaati)   Dim 16 Juil - 18:38

L'ennui. Cela faisait quelques jours qu'il me gagnait. Voilà maintenant neuf mois que je vivais en marge du clan avec le maître des vautours et sa fille. Son entraînement avait porté ses fruits car nos capacités s'étaient développées très rapidement. Malheureusement, notre petit groupe ne permettait pas une grande diversité et nos combats était tellement prévisibles que l'envie n'y était plus.

Encore une fois, lorsque nous avions appris le programme de la journée, celui-ci s'était révélé être le même que les jours précédents. Entraînement le matin, avant que la chaleur ne soit étouffante, explications de Kaïad sur sa relation avec les vautours et sa façon de les commander, puis changement de camp pour ne pas nous retrouver nez à nez avec le reste des jangowas et la femelle impure à leur tête.

J'avais donc annoncé à mes deux compagnons qu'ils passeraient la journée sans moi et que je les rejoindrais avant le levé de camp avec une proie que je partais chasser. J'étais donc en quête d'une proie qui pourrait nous satisfaire tous, lions comme vautours.

Je remarquais bien vite quelques odeurs mais ne m'y attardais pas. Lézards comme petits rongeurs ne nous satisferaient pas tous. Une autre odeur attira mon attention. Un fennec. Ces créatures n'étaient pas bien grosses mais s'il y en avait deux, cela pourrait suffire. Je remontais donc la piste et découvris bien vite des traces de pas dans le sable. Je continuais mon chemin vers ma proie lorsqu'une nouvelle odeur se fit sentir. Un sourire vint se plaquer sur mon visage. C'était mon jour de chance apparemment car cette nouvelle odeur appartenait sans aucun doute à un oryx. Bien que ces antilopes des sables étaient dangereuses à cause de leurs longues cornes, celle-ci ne devrait pas poser trop de problèmes car à en juger l'odeur du sang qui se mélangeait à la sienne, cette proie était blessée.

Je bifurquais pour remonter la piste de l'oryx. Celle-ci me menait droit sur les rives du Mochanga. Je grimaçais. Non seulement cela m'éloignait assez de mon campement mais en plus, les occasions de prendre cet oryx par surprise diminuaient. Je continuais quand même, sûre de moi.

Après de nouvelles minutes de marche, je marquais un temps d'arrêt. Une nouvelle odeur venait encore de me parvenir. Une odeur inconnue et pourtant légèrement familière. Il s'agissait d'une lionne, à n'en pas douter. J'humais un peu plus l'air. Cette odeur de lionne n'était pas jangowa mais elle y ressemblait étrangement. Intriguée, je reprenais ma route. Il s'agissait peut être d'une jeune lionne que je n'avais pas encore croisée.

Quelques pas de plus et la propriétaire de l'odeur intrigante fut visible. Je marquais un nouveau temps d'arrêt. L'oryx que j'avais pistée était bel et bien là, mort. Mais mon regard ne s'attarda pas plus de quelques secondes sur cette carcasse. Celle qui avait toute mon attention se trouvait juste à côté. Son pelage ressemblait aux nôtres et pourtant j'étais certaine qu'il ne s'agissait pas d'une jangowa.

Décidemment, le Désert était peuplé par de trop nombreuses créatures non jangowas à mon goût. Et là encore, parmi les jangowas, certains ne méritaient pas qu'on les considèrent comme tels. Je repensais alors à Tiiwa. La petite fennec que j'avais chassé quelques mois plus tôt avait au moins un intérêt en tant que proie, mais cette lionne n'avait rien à faire dans le Désert.

Adoptant une attitude agressive mais restant à une distance de sécurité raisonnable, je lui lançais :

"Que fais-tu dans le Désert, étrangère ?"

_________________

Hatasa grogne en PeachPuff
Présentation - Rapport du matin - RPs & Liens

Avatar ©️ Kosa et Signa ©️ Rinkisha, merci I love you


Dernière édition par Hatasa le Mar 19 Sep - 16:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4399-hatasa-daughter-of-the-de
avatar
PLAYER01


À mon sujet

Age : 18 Féminin
Nb de Messages : 22
En savoir +
MessageSujet: #9900ff   Mar 18 Juil - 21:29

Une chasse... étonnante
@Hatasa

Cela faisant quelques temps déjà que Vaati et sa mère avaient repris leur route, s'éloignant de l'oasis et de ces occupants pour s'enfoncer à nouveau dans les océans d'or et de chaleur où elles avaient toujours vécues.

Elles s'étaient reposées étendues au creux des dunes, entourées par l'obscurité de la nuit ; Sharta veillant de son oeil unique, Vaati osant parfois braver du regard l'horizon où son imagination croyait discerner dans des mouvements de sable les mauvais esprits dont on lui avait toujours intimé de se méfier. Quand l'aurore était venue, les deux Sahaaykas avaient repris leur chemin, espérant voir surgir derrière chaque dune les membres de leur tribu, priant la déesse de les ramener à bon port.

La faim avait fini par venir tirailler leurs estomacs, et c'est à contre-coeur que la mère-lionne s'était décidée à laisser son enfant seule pour partir chasser, la confiant aux bons esprits tandis qu'elle partait à la suite d'une senteur fraiche qui avait croisée leur chemin, celle d'une proie dont la chair devenait de plus en plus une nécessité au fur et à mesure que les heures passaient.

Sharta était borgne. Son oeil avait cessé de la guider il y a bien des années de cela, quand elle était encore bien jeune ; l'handicap était là, mais l'habilité à se mouvoir sans son aide compensait la perte de son iris couleur carmin. Et bientôt, après une vaillante lutte entre la jeune proie, solitaire épuisé par le désert et la lionne, mère prête à tout les combats pour son petit, Sharta avait fini par triompher de l'oryx, écoutant l'animal pousser un dernier cri alors que ses crocs étaient encore plantés dans la gorge de l'animal, cachée sous son cou pour échapper aux terribles cornes.

Alertée par le chant de mort de l'animal, Vaati s'était toute seule mise en chemin pour retrouver sa mère, attirée par l'idée d'un repas qu'elle désirait ardemment.

Sharta, elle, n'était pas plus rassurée par la mort de l'oryx. Depuis quelques temps déjà, une odeur inconnue recouvrait l'endroit où elle et sa fille s'étaient aventurées, et voici que l'odeur paraissait maintenant plus forte, comme si celui ou celle qui la portait s'approchait d'elle et de sa proie.

Effectivement, il parut bientôt par dessus une dune de sable un félin qui n'avait rien à voir avec les membres de sa tribu. Son pelage clair, marqué très légèrement, lui était inconnu, tout comme l'odeur que l'animal portait ; c'était une lionne, une lionne dont l'agressivité attisait celle de la Sahaayka ; et avant même que l'autre créature eu pu s'exprimer, la voici qui lançait un avertissement à l'égard de la lionne inconnue.

- U may gwama shantiy !

- Que fais-tu dans le Désert, étrangère ?

Cette langue, quoique quasiment inutilisée par les tribus du désert d'où elles venaient, n'était pas inconnue aux deux voyageuses : Sharta parlait cette langue couramment ; Vaati, quant à elle, la comprenait assez bien, mais la parlait de manière assez relative... C'est donc dans cette langue que la mère borgne répondit, son oeil unique posé sur la femelle avec laquelle elle n'hésiterait pas à se battre.

- N'approche pas plus, étrangère. Je ne fais que chercher les miens qu'en ces lieux j'ai perdu : je partirais bientôt.

- Mashtar ! Ku gwar hu-gwana ?

C'est ce moment précis que choisit le destin pour faire apparaître Vaati. Entre les deux lionnes, surplombant légèrement la scène du haut d'un doré promontoire de sables, le lionceau se rendait soudainement compte de la présence d'une autre lionne à l'air peu amicale, son sourire et sa joie disparaissant derrière une surprise non-feinte, mêlée d'une légère crainte. Qu'allait-il leur arriver ?!
© 2981 12289 0

_________________
I was born under a wandering star

(c) Fearling/Vaati
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4538-vaati-may-your-roads-lead
avatar
PLAYER02


À mon sujet

Age : 22 Féminin
Nb de Messages : 90
Localisation : Dans le Désert

En savoir +
MessageSujet: Re: Une chasse ... étonnante (ft Vaati)   Sam 22 Juil - 18:12

L'inconnue m'avait devancée. Sa voix menaçante s'était élevée et je ne compris pas un mot de ce qu'elle avait dit. Ma question lui indiqua sûrement que je ne l'avais pas comprise car elle me répondit dans une langue beaucoup plus compréhensible.

N'approche pas plus, étrangère. Je ne fais que chercher les miens qu'en ces lieux j'ai perdu : je partirais bientôt.

Je notais rapidement ce qu'elle me disait. Si elle avait perdu les siens, cela voulait dire qu'elle faisait partie d'un clan. Le plus intéressant étant qu'il s'agissait d'un clan inconnu.

Je ne pus cependant pas m'empêcher de réagir à ses paroles.

Etrangère ? Moi ?! Tu oses me traiter de la sorte alors que c'est toi qui foule le sable de notre Désert, toi qui n'est même pas Jangowa !

Une autre voix résonna alors. Et je ne compris absolument rien, encore une fois. Agacée par cette langue inconnue, je détaillais la nouvelle venue.

D'abord inquiète qu'une deuxième lionne apparaisse, le soulagement s'empara de moi lorsque je vis qu'il s'agissait d'une enfant. Petite, elle devait avoir un an, tout au plus. Son pelage clair était parsemé de nombreuses marques sombres. Mes yeux retournèrent sur la première lionne avant de se reposer sur la plus jeune. Bien qu'ayant des marquages différents, il ne faisait aucun doute qu'il s'agissait d'une mère et sa fille. Plus qu'une enfant, elle était un atout. Lorsque le combat viendrait, je pourrais me servir d'elle pour atteindre sa mère.

Laissant là mon observation, je repris la parole pour en savoir plus.

"J'aimerais bien savoir comment vous vous êtes retrouvées ici.

Reposant mes yeux sur la mère, je fus encore une fois intriguée par la ressemblance de nos pelages. Elles l'avaient sûrement vu elles aussi mais voyant là une occasion d'en apprendre plus, je leur fis part de mes remarques.

Vous n'êtes pas Jangowas, ça c'est certain. Pourtant, vous nous ressemblez."

Fines, taillées dans la longueur plutôt que la hauteur, le poil court, nous étions faites pour vivre dans le sable et supporter la chaleur du Désert.

"D'où venez-vous ?"

Les informations que je pouvais récolter sur un potentiel nouvel ennemi seraient précieuses, il fallait que je les obtienne. J'optais alors pour une attitude plus calme, ce qui inciterais peut être les femelles à me parler. Je restais à ma place et me permis même de m'assoir. Il serait toujours temps de les attaquer plus tard ...

_________________

Hatasa grogne en PeachPuff
Présentation - Rapport du matin - RPs & Liens

Avatar ©️ Kosa et Signa ©️ Rinkisha, merci I love you


Dernière édition par Hatasa le Mar 19 Sep - 16:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4399-hatasa-daughter-of-the-de
avatar
PLAYER01


À mon sujet

Age : 18 Féminin
Nb de Messages : 22
En savoir +
MessageSujet: Vaati : #9900ff // Sharta : #b30059 // Hatasa : PeachPuff   Mar 25 Juil - 20:55

Une chasse... étonnante
@Hatasa

- Étrangère ? Moi ?! Tu oses me traiter de la sorte alors que c'est toi qui foule le sable de notre Désert, toi qui n'est même pas Jangowa !

Mais... Mais de quoi est-ce qu'elles parlaient ? Vaati pouvait sentir la tension dans l'air et, sans même attendre que sa mère le lui demanda, avait couru se réfugier derrière le corps protecteur de sa génitrice, observant par dessus le cadavre refroidissant la scène qui se jouait et dont la barrière de la langue l'empêchait de saisir toutes les subtilités.

Sharta était rassurée de savoir sa petite derrière elle et non aussi proche de cette lionne inconnue. Menace directe et pourtant source d'information, elle venait de fournir un renseignement crucial à la lionne du désert : Jangowa ? Cette tribu lui était inconnue, tout comme les pans du désert sur lesquels elles se trouvaient... Se seraient-elles perdues à l'opposé de leurs terres ?! Une telle possibilité planait dans l'esprit de Sharta sans qu'elle se fut réellement autorisé à la reconnaître. Désormais, c'était une vérité, une vérité beaucoup plus inquiétante qu'elle ne l'aurait imaginé.
Comment allaient-elles réussir à rentrer chez elles ? Puisse la Déesse leur venir en aide.

- J'aimerais bien savoir comment vous vous êtes retrouvées ici.


A défaut d'être accueillante, l'inconnue était bavarde, et la borgne comptait bien en profiter. Sérieuse plus que menaçante, toujours tendue et sur ses gardes, la voici qui répondit.

- Une tempête de ssable nous a sséparées de notre groupe ; nous le cherchons depuis cet événement.

Désormais, celle qui se disait jangowa les observait avec une curiosité non-feinte ; et Sharta faisait de même. Cette lionne au pelage clair possédait des teintes qui faisaient étrangement penser aux siennes ; et bien que le nombre de marques qu'elle portait indiqua une faible protection face aux mauvais esprits qui erraient la nuit, la Sahaayka voyait en elle une étrange similitude avec ces corps qu'elle avait toujours fréquentés et connus.

- Vous n'êtes pas Jangowas, ça c'est certain. Pourtant, vous nous ressemblez. D'où venez-vous ?


La jangowa semblait un peu plus calme désormais, s'accordant même un instant de répit pour s'asseoir face à la borgne qui ne bougeait pas d'un poil. Il fallait bien avouer que l'inconnue avait raison : les trois lionnes ici présentent se ressemblaient.

- J'en ssuis rendue à la même consstatation : nous ssommes toutes deux lionnes du Désert. Ma fille et moi venons d'une tribu nomade voyageant dans le Désert et c'est elle que nous recherchons.

Vaati, toujours derrière sa mère, avait laissée sa tête dépasser par dessus la carcasse et observait l'inconnue. Elle n'avait pas tout à fait compris ce qu'elle racontait, ni même ce que lui répondait sa mère, mais il était question de lions du désert, de ressemblance et de tempête de sable. Essayait-elle d'expliquer pourquoi toutes deux étaient seules, loin de leur tribu ? Peut-être que cette lionne savait où trouver les Sahaaykas ! Bien que sa mère fut encore tendue, Vaati se risqua à un léger sourire en observant l'inconnue qui s'était assise. Elle avait tellement hâte de rentrer chez elle ! De revoir Urki et de lui raconter tout ce qu'elle avait vécu !

Elles seraient bientôt rentrées à la maison, hein ?
... Pas vrai ?
© 2981 12289 0

_________________
I was born under a wandering star

(c) Fearling/Vaati
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4538-vaati-may-your-roads-lead
avatar
PLAYER02


À mon sujet

Age : 22 Féminin
Nb de Messages : 90
Localisation : Dans le Désert

En savoir +
MessageSujet: Re: Une chasse ... étonnante (ft Vaati)   Jeu 17 Aoû - 13:27

La petite avait couru se réfugier derrière sa mère et je reniflais intérieurement. Si j'avais encore des doutes sur l'appartenance de ces femelles au clan des jangowas, voilà une preuve supplémentaire qui me prouvait qu'elles n'en étaient pas. Jamais un jeune jangowa n'irait ainsi se cacher dans les jupons de sa mère à la simple vue d'un étranger. Au contraire, le jeune serait sûrement le premier à cracher à l'inconnu de quitter immédiatement le Désert sous peine de représailles.

Si elles provoquaient en moi un sentiment de dédain, au moins la mère répondait à mes questions. Elle m'expliqua qu'elles avaient été séparées de leur groupe suite à une tempête de sable et qu'elles le cherchait depuis. Je connaissais les dangers d'une tempête de sable mais je les trouvais tout de même bien sottes d'avoir ainsi pu perdre un clan tout entier.

Pas le moins du monde mal à l'aise par l'observation que je subissais, l'étrangère finit par me donner raison sur notre ressemblance. Evidemment que j'avais raison, je n'étais pas aveugle. L'inconnue persista à dire qu'elles venait du Désert et même si elles en avaient la morphologie, je ne pouvais l'admettre. Les seuls enfants du Désert étaient les jangowas et personne d'autre. Elle continua de siffler quelques instants, m'offrant encore quelques informations. Sa tribu était nomade, comme les jangowas et voyageait dans le Désert, comme les jangowas. Mais elles n'étaient pas jangowas et il était temps qu'elles sachent qui nous sommes.

Décidant qu'elles m'avaient assez donné d'informations, je laissais tomber mon calme apparent pour reprendre l'attitude sévère qui était la mienne au début de notre conversation. Je me levais et me dirigeais vers elles. La plus jeune avait apparemment décidé de m'amadouer avec un sourire mais elles allaient vite apprendre que cela ne marchait pas avec moi.

Merci pour ces informations précieuses, je saurais en faire bon usage. Mais crois-moi, nous sommes loin de nous ressembler, fis-je en souriant à mon tour à la plus jeune. Sauf que mon sourire n'avait rien de rassurant, loin de là.

Je continuais de parler, leur faisant découvrir ce qu'était une vraie enfant du Désert.

Je vais cependant te remercier à ma façon. Tu sais déjà que je suis jangowa, c'est beaucoup trop à mon goût. Mais je vais te dire quelque chose d'autre sur nous : nous ne laissons jamais des étrangers fouler le sable de notre Désert. Quant à savoir ce que nous leur faisons, et bien ... je vais vous le montrer, terminais-je en m'approchant rapidement.


Spoiler:
 

_________________

Hatasa grogne en PeachPuff
Présentation - Rapport du matin - RPs & Liens

Avatar ©️ Kosa et Signa ©️ Rinkisha, merci I love you


Dernière édition par Hatasa le Mar 19 Sep - 16:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4399-hatasa-daughter-of-the-de
avatar
PLAYER01


À mon sujet

Age : 18 Féminin
Nb de Messages : 22
En savoir +
MessageSujet: Vaati, u dram Vaati : #9900ff // Sharta : #b30059 // Hatasa : PeachPuf   Dim 20 Aoû - 17:40

Une chasse... étonnante
@Hatasa

- Merci pour ces informations précieuses, je saurais en faire bon usage. Mais crois-moi, nous sommes loin de nous ressembler.

C'est alors que la discussion prit un tournant que Sharta craignait depuis le début.

- Je vais cependant te remercier à ma façon. Tu sais déjà que je suis jangowa, c'est beaucoup trop à mon goût. Mais je vais te dire quelque chose d'autre sur nous : nous ne laissons jamais des étrangers fouler le sable de notre Désert. Quant à savoir ce que nous leur faisons, et bien ... je vais vous le montrer

Vaati, qui avait commencée à grignoter la proie sous son museau, tout en suivant le cours de la discussion, cessa de manger. La gueule barbouillée de sang, elle fronça les sourcils et prit un air menaçant en fusillant la jangowa de son regard violet. Mais pour qui elle se prenait, à parler comme ça à sa maman ?!

- Hey ! Toi parler pas à Mashtar comme ça ! l'enfant siffla la fin de sa phrase.

Sharta gronda face à l'attitude menaçant de son interlocutrice, ignorant sa fille ; ses muscles se tendirent et elle bondit, griffes sorties, sur son ennemie, enfonçant ses crocs dans l'épaule de celle-ci, posant sur elle son oeil unique et empli de fureur ; ses griffes étaient plantées dans l’épaule et la patte de la jangowa, qu'elle essayait de faire basculer à terre. Fatiguée et affamée, elle ne renoncerait pourtant jamais pour protéger sa fille.

Vaati observait la suite d'événements, tétanisée par la vitesse à laquelle tout s'était produit ; puis, n'écoutant que son courage ou son effronterie, la sahaayka sauta par-dessus son repas et se précipita vers celle qui attaquait sa mère ; mordant de toutes ses forces la queue de la jangowa qui passait sous son nez. Secouée mais toujours accrochée, elle sentit le revers d'un coup de patte la heurter et la faire lâcher : c'était sa propre mère qui, sacrifiant un coup pour la protéger, l'éloignait du danger.

- VAATI ! U dram !

La petite recula hors de portée des deux lionnes, regardant le combat et sa mère dont le pelage se tachait de sang, refusant d'obéir à l'ordre qui venait de lui être donné.
© 2981 12289 0

_________________
I was born under a wandering star

(c) Fearling/Vaati
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4538-vaati-may-your-roads-lead
avatar
PLAYER02


À mon sujet

Age : 22 Féminin
Nb de Messages : 90
Localisation : Dans le Désert

En savoir +
MessageSujet: Re: Une chasse ... étonnante (ft Vaati)   Jeu 7 Sep - 17:57

Alors que je me rapprochais toujours plus, la voix de la gamine s'éleva, m'enjoignant de ne pas parler de cette façon. Pour qui se prenait-elle pour me dire ce que je devais faire ? Menaçante dans ses paroles, la petite ne pesait pas le poids face à moi. Son intervention avait cependant détourné mon attention quelques secondes, assez pour que sa mère m'arrive dessus sans que je puisse réagir.

Elle enfonça ses crocs et ses griffes dans mon épaule et dans ma patte. Un rugissement de douleur s'échappa de ma gorge. Je sentais qu'elle essayait de me faire tomber à cause de la force qu'elle mettait dans cet assaut. Qu'elle était niaise ! Elle n'était qu'une étrangère affrontant une jangowa au sang pur, jamais elle n'aurait l'avantage !

Les griffes toujours plantées dans ma patte m'empêchaient de me servir de celle-ci, j'étais donc apparemment désavantagée. Sauf qu'un jangowa ne renonce jamais. J'avais un plan et celui-ci commençait par dégager mon épaule. Je fis donc quelques ruades pour la faire décrocher mais cela ne semblait pas fonctionner.

C'est à ce moment là qu'une douleur atroce au niveau de ma queue me fit de nouveau rugir. Un rapide coup d'œil me confirma que c'était la petite peste qui venait de me mordre. Je balançais ma queue dans tous les sens, mais elle tenait bon cette sale petite. Mon côté droit était toujours maintenu par les crocs et les griffes de l'étrangère, je me retournais donc sur ma gauche afin de faire lâcher prise à la petite peste aux marques sombres.

A mon grand étonnement, la jeune vola sur quelques mètres avant que la pression sur mon épaule ne se relâche et que la voix de l'adulte ne s'élève. Elle était là ma chance. Je repoussai la borgne par un coup d'épaule avant de lui assener un puissant coup de patte, griffes sorties. A peine lâcha t-elle prise que je lui sautais dessus à mon tour, la griffant et la mordant à plusieurs reprises. Je recevais ses coups également mais l'endurance était de mon côté et elle perdit rapidement en vitesse. Un nouveau coup puissant et elle ne réagissait plus.

Elle n'était pas morte, seulement assommée. Bien, maintenant il était temps de m'occuper de sa copie miniature. Je me retournais vers la petite peste qui avait osé me mordre la queue. Un sourire plus que mauvais sur le visage, je m'approchais d'elle.

Alors comme ça tu aimes mordre, hein ? je vais te montrer comment on doit faire ...

La lionne borgne désormais inconsciente n'était plus du tout le centre de mon attention, je faisais peut être une grave erreur mais j'étais focalisée sur la petite, à qui je voulais donner une bonne leçon.

_________________

Hatasa grogne en PeachPuff
Présentation - Rapport du matin - RPs & Liens

Avatar ©️ Kosa et Signa ©️ Rinkisha, merci I love you


Dernière édition par Hatasa le Mar 19 Sep - 16:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4399-hatasa-daughter-of-the-de
avatar
PLAYER01


À mon sujet

Age : 18 Féminin
Nb de Messages : 22
En savoir +
MessageSujet: #b30059 - #9900ff - Peachpuff   Mer 13 Sep - 2:36

Une chasse... étonnante
@Hatasa

Le combat était rude pour la mère borgne et fatiguée par le voyage, qui affrontait pourtant vaillamment cette lionne qui se disait jangowa. Les coups que cette dernière lui infligeaient étaient tous bien douloureux, les plus vilains d'entre eux déchirant sa chair à certains endroits, laissant couler le sang sur son pelage clair alors qu'elle faisait de même à son ennemie.

Mais une mère faisait tout pour le bien de son enfant, et le temps qu'elle avait perdu à éloigner son bébé avait offert une ouverture parfaite à son adversaire : un coup porté en plein visage l'avait projetée au sol, et elle contemplait désormais les points de lumière qui dansaient devant son oeil carmin, sonnée, incapable de se remettre sur pied. Derrière elle, la voix de la lionne retentissait à nouveau.

- Alors comme ça tu aimes mordre, hein ? Je vais te montrer comment on doit faire ...

Vaati n'était pas effrayée par la lionne, mais par l'état dans lequel se trouvait sa mère ; craignant qu'elle ne fut gravement blessée, ou pire, morte. Croyant cela, elle fusillait la jangowa du regard avec une colère indigne d'une jeune enfant, montrant ses petits crocs pointus en signe de défi autant que d'avertissement. Elle savait mordre, d'abord, et sa queue ensanglantée le prouvait bien !

C'est cette diversion que choisi Sharta pour passer à l'attaque. Rassemblant ses forces restantes, elle bondit sur le dos de celle qui menaçait son enfant, tentant de la plaquer au sol dans ce même geste, réitérant l'ordre qu'elle avait déjà donné à Vaati.

- U DRAM !

Cette fois-ci, la jeune Sahaayka obéit à sa mère, s'en retournant pour courir aussi vite qu'elle le pouvait en direction de l'étrange passage qu'elle distinguait, au loin, entre deux espèces d'immenses parois rocheuses. Inquiète et ne sachant pas très bien ce qui se passait réellement et ce qu'elle faisait, Vaati continuait pourtant d'avaler la distance sous ses petites pattes qui commençaient à se plaindre de l'effort extrême. Les pas de course de sa mère se firent bientôt entendre à sa suite, et elle sentit que la borgne Sharta la saisissait par la peau du cou pour l'emporter, plus vite, plus loin, vers la vie et loin de cet adversaire qui les chassait du désert. Petit à petit, le sable se changea en terre sèche ; elles quittaient le désert.
© 2981 12289 0

_________________
I was born under a wandering star

(c) Fearling/Vaati
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4538-vaati-may-your-roads-lead
avatar
PLAYER02


À mon sujet

Age : 22 Féminin
Nb de Messages : 90
Localisation : Dans le Désert

En savoir +
MessageSujet: Re: Une chasse ... étonnante (ft Vaati)   Mar 19 Sep - 16:02

La petite ne semblait pas effrayée, au contraire. Elle montrait les crocs tout en me fusillant du regard. Si elle pensait pouvoir m'intimider, elle se mettait la griffe dans l'œil. Je souriais à cette pensée et une idée me traversa l'esprit : pourquoi ne pas la faire ressembler encore un peu plus à sa mère ? Je m'approchais davantage et levais la patte pour la frapper mais une masse atterrit sur mon dos. Surprise et déstabilisée, mon unique patte avant encore en contact avec le sable se déroba sous moi. Ma tête fit une rencontre douloureuse avec le sol, me faisant voir des centaines de petites tâches lumineuses.

*****

Je saignais mais je n'en avais rien à faire. La seule chose que je retenais c'est qu'aveuglée par mon envie de remettre la petite peste à sa place, j'avais agi comme une débutante. Cela avait permis à l'étrangère borgne de reprendre suffisamment ses esprits pour qu'elle me surprenne. Elle en avait alors profité pour prendre de l'avance et fuir. Après avoir reprit mes esprits, je les avais pourchassées en espérant les rattraper mais elles avaient atteint la frontière alors que la distance était encore trop grande entre nous. Je m'étais stoppée à cette frontière, les regardant s'éloigner puis disparaître. Je m'en voulais du résultat de cette "entrevue" car à mes yeux la seule solution acceptable aurait été de les tuer. J'espérais quand même avoir été assez claire sur un point : le Grand Désert était le lieu de vie des jangowas uniquement. Gare à elles si elles y remettaient les pattes car je ne me laisserais plus avoir ! Dès demain, j'intensifierais mon entraînement : il était hors de question que cette situation se reproduise encore.

Je fis demi-tour, revenant sur les lieux du combat. J'attrapais la carcasse quelque peu grignotée de l'oryx et repris la direction de mon campement. Si j'avais décidé de ne pas m'alimenter pendant quelques jours pour me punir, il n'était pas nécessaire que Chimwe, son père et les vautours payent pour mon erreur. Il était certain qu'ils demanderaient des explications auxquelles je ne répondrais probablement pas car il y avait une chose bien plus étonnante à raconter sur cette chasse. Si elles avaient dit la vérité, un autre clan de lions parcourraient le Désert sans que l'on en ait conscience. C'était impensable et j'avais bien l'intention d'interroger Kaïad à ce sujet.

_________________

Hatasa grogne en PeachPuff
Présentation - Rapport du matin - RPs & Liens

Avatar ©️ Kosa et Signa ©️ Rinkisha, merci I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4399-hatasa-daughter-of-the-de

Contenu sponsorisé


À mon sujet

En savoir +
MessageSujet: Re: Une chasse ... étonnante (ft Vaati)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une chasse ... étonnante (ft Vaati)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Réveil pour la chasse ! [PV Plume]
» Chasse entre mère et fille
» La Chasse, tout un art ... [ Braise ]
» (En cours) Chasse au trésor 3
» Tableau de chasse des crânes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Lion King RPG :: 
Crédits - Archives - Partenaires
 :: 
Archives & Choses Perdues
 :: CHAPITRE VIII
-