AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Events & RPs Importants
Ne ratez pas ...
Jetez un œil à la liste des rôles importants disponibles au sein des clans.
Venez tenter les RP Missions !
Laissez un commentaire sur notre Livre d'Or !

Partagez | 
 

 L'amour est aussi délicat qu'une flamme [PV Masika]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
ST@FF - Ishana


À mon sujet

Age : 22 Féminin
Nb de Messages : 654
En savoir +
MessageSujet: L'amour est aussi délicat qu'une flamme [PV Masika]   Lun 10 Juil - 12:52


    « L’amour nous détruit, il hante nos rêves, ronge nos jours... L’amour a tué plus de personnes que n’importe quelle maladie.»

    Ce ciel azuré, dépourvu de l’imperfection des nuages, signait la fin d’un rêve. Ishana c’était rendu tôt ce matin au lieu de rendez-vous habituel qu’elle avait avec son amant, le doux Masika, mais son cœur était lourd et sa décision était si pensante que ses pattes molles avaient eu du mal à la mener vers son Eden. La rouge contempla son reflet dans le Lac-au-Roi, elle avait une petite mine et il aurait été difficile de faire aussi pitoyable. Qu’allait donc lui dire son aimé quand il la verrait ? Comment donc pourrait-elle lui expliquer sans lui faire de peine ?

    Mais elle n’avait pas le sentiment d’avoir le choix. Cet amour à distance la brisait, jour après jour, parce qu’elle ne le sentait pas à ses côtés pour pouvoir se rassuré de son étreinte, qu’elle sentait une autre lui rodé autour malgré la distance et que les maux de la terre dressait entre eux un mur de pierre infranchissable. Alors, au lieu de désiré continuellement, elle avait dut faire un choix. Sa rencontre avec la guérisseuse tacheté avait été difficile à encaissé, mais cela lui avait permis de réfléchir sur elle-même. Ishana n’était pas parfaite et sa gentillesse, aussi puissante était-elle, n’était qu’une arme misérable contre la réalité de la vie et l’amour qu’elle portait au monde qu’une utopie fragile.

    La lionne du feu avait compris la hyène, acceptait sa rancœur malgré les difficultés que cela lui causait, mais en même temps elle en voulait secrètement aux rieuse de ne pas vouloir pardonner. Car leur colère bridait des frontières qu’elle se plaisait à passer chaque semaine pour pouvoir rejoindre celui qu’elle aimait dont elle c’était dit qu’elle aimerait toujours.
    Quand le mâle fauve apparu à ses côtés, la rouge fut surpris, mais l’accueillit malgré tout par un grand sourire et une accolade amicale. Elle était heureuse de le revoir, mais cette fois elle ne se sentait pas capable de lui rendre cette étreinte passionné qu’il lui offrait.

    - Je suis heureuse de te voir Masika … justement, j’aimerais te parler.

_________________


DEFIT RP !
• Ishana doit intentionnellement s'énerver ou vouloir du mal à un autre lion.
@Caractere par PrinceVoldy
Kit par Jioni.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t1259-rapport-de-miss-red#32396
avatar
PLAYER05


À mon sujet

Age : 15 Masculin
Nb de Messages : 741
Localisation : FREELAND. (Repère)

En savoir +
MessageSujet: Re: L'amour est aussi délicat qu'une flamme [PV Masika]   Mar 11 Juil - 15:10




L'amour est aussi délicat qu'une flamme.


Je rigole tellement devant mon écran, c'fou xDD
Masika & Ishana.


« Je sais que ... Tu ne sais pas qui tu es. Alors je vais te le dire. Tu es une héroïne. Tu as aidé ton peuple. Tu es une belle femme qui a aimé un homme laid. Qui m’a réellement ... réellement aimé. Tu vois le bon coté des autres, et quand ils n’en n’ont pas, tu le crées. Tu m’as donné envie de revenir en arrière, de devenir meilleur. Comme je ne l’avais jamais été auparavant. Donc si tu regardes dans le miroir et que tu ne sais pas qui tu es ... voilà ce que tu es. Merci Belle. » ▬ Rumpletilskin ♥

Les enfants de l'aube n'attendirent même plus Masika. Un geste, un mouvement de patte, et le voilà parti. Parti pour Outland. Parti pour un voyage infini. La douce brise matinale caressa son beau pelage brun lustré et, d'un pas plutôt déterminé, son propriétaire franchit la ligne qui représentait la frontière entre le territoire des hyènes et Freeland. Certains de ses camarades, assignés à la patrouille frontalière de l'aube, le regardèrent s'éloigner, haussant un sourcil sous le coup du questionnement. Ils ne pouvaient comprendre la volonté pure du fils de Kamba à rejoindre une terre qui n'était pas sienne. Enfin, qui aurait pu être sienne, mais que l'intéressé refusait systématiquement de rendre la chose réelle puisque, au delà de l'amour qu'il portait à Ishana, se trouvaient sa famille, son Clan, sa terre natale. Quitter Freeland pour Outland lui était difficilement imaginable. En fait, il n'avait pas véritablement réfléchi au sujet. Rejoindre Ishana, ne pas rejoindre Ishana. Les points positifs et les points négatifs. Il s'était toujours imaginé la belle femelle rouge rejoindre ses terres mais, en apprenant que son rôle de guérisseuse était bien trop important au sein des Outlanders pour être négligé, le lion aux yeux verts cessa progressivement d'insister, comprenant sans grand mal le souci et se demandant sincèrement si l'arracher à ses devoirs ne rendrait pas sa compagne plus malheureuse encore. Le problème était plus que présent. Le territoire des hyènes. Les appartenances claniques. Ils n'appartenaient pas à la même cité et le voyage ne demeurerait pas éternellement une activité facile pour le guerrier. Un jour, l'âge reprendrait ce qu'il lui aura donné, et ses muscles s'affaibliraient, signe d'une vieillesse lente mais bel et bien présente sur son corps de mortel ; il ne pourrait donc plus rejoindre Ishana pour la câliner, et une inquiétude persistait : s'il ne pouvait plus la rejoindre, que ferait-il ? Que feraient-ils, chacun de leur côté ? Quelqu'un viendrait-il les aider ? Auraient-ils un messager ? Évidemment que non. Évidemment que personne ne pourrait passer sa vie à aller de Freeland à Outland juste pour eux. Ils devraient régler leurs problèmes seuls. Et ce fut pour cette raison que, bien qu'inquiet, Masika passa ses heures de voyage à y penser. A retourner la situation plusieurs fois dans sa tête, se demandant ce qu'ils allaient faire, les solutions, les décisions à prendre. Honnêtement, il ne pouvait qu'espérer que les hyènes se tiendraient tranquilles pendant … allez, cinq ans encore ? Le temps que les deux félins se rejoignent en silence et alourdissent leur passion par de douces promesses et de longues accolades en signes de la sincérité de leurs sentiments, et aussi, d'ailleurs, le temps qu'ils trouvent une solution. Pour autant, il ne cessait de s'inquiéter … mais la vue du Lac-au-Roi chassa immédiatement ces pensées sombres. Demain serait un autre jour, et il aurait le temps d'y songer plus sérieusement. Là, il ne voulait plus qu'une chose : Ishana. Ses sourires, sa fourrure, son esprit. Tout ça lui appartiendrait une fois de plus. Se plonger dans un rêve pour fuir la réalité. Il s'était trop épris de cette tactique lâche pour s'en défaire présentement.

Ses yeux cherchèrent tranquillement la silhouette de sa promise parmi ces nombreuses pierres, cette étendue d'eau brillante et ce doux tapis d'herbe recouvrant une bonne partie du Lac-au-Roi lorsque, après plusieurs heures de marche, Masika parvint enfin à traverser la Terre des Hyènes sans frôler l'attaque de l'une d'elles. Le félin leva la truffe et aspira un bon bol d'air frais, histoire de se détendre un peu et de s'habituer, paisiblement, à la senteur et l'ambiance d'un nouveau rêve qui n'allait pas tarder à lui faire oublier tous ses tracas. Le mâle patienta un peu, puis, finalement, aperçut à l'horizon la Dame Rouge et ses jolies prunelles de feu. Le cœur du Freelander fit un bond dans sa poitrine en reconnaissant Ishana. La même grâce, la même beauté, le même air doux et réconfortant au visage. Ses pattes brunes et crèmes le menèrent calmement jusqu'à elle et, sans demander son reste, il lui sourit plus que tendrement, les yeux brillants comme mille étoiles sur un fond vert. Ils échangèrent une accolade amicale, des sourires, des mots silencieux.

« Ishana ... » commença-t-il dans un souffle doux.
« Je suis heureuse de te voir Masika … Justement, j'aimerais te parler. » l'informa la guérisseuse d'Outland.

Une lueur curieuse mais aussi légèrement inquiète enflamma les prunelles de l'intéressé. Il se demandait ce dont elle pouvait bien vouloir lui parler. Important, pas important ? Il pria les Grands Esprits pour qu'elle ne lui parle pas des hyènes. Ni de cette histoire de Clans qui les séparait. Ni … ni de tous leurs problèmes, relevés ou non, actuels ou futurs. Masika se recula d'un pas de sa bien-aimée, sans la quitter des yeux. Il lui sembla que quelque chose fut différent au cours l'une de leurs dernières étreintes amoureuses. Une impression, une crainte dissimulée le saisit.

« Hmm ? Que se passe-t-il ? » l'interrogea-t-il d'une voix posée, bien qu'il cherchât silencieusement des détails sur le visage d'Ishana. Des indices, des gestes, des émotions qui le rassureraient.


made by guerlain - epicode


_________________
M A S I K A
RAPPORT DU MATIN.
SUJET DE RPs & LIENS.

Kit ©️ Moyo
Masika conseille en #006600. ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4664-masika-soldat-de-la-liber
 
L'amour est aussi délicat qu'une flamme [PV Masika]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» la frontière entre l'amour et la haine est aussi fine que celle entre la terre et le ciel — femme de femme only ♥
» GIFI un amour de caniche toy femelle de 10 ans (34)
» la faim plus fort que l'amour
» Barikad Crew-- Amour Infini-- Honneur à la femme haitienne
» L'amour sans philosopher C'est comme le café : très vite passé. [Les Shepard && Gibbs]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Lion King RPG :: 
Crédits - Archives - Partenaires
 :: 
Archives & Choses Perdues
 :: RPs abandonnés
-