Informations
Topsites

Votez et réclamez vos points ICI !

Réseaux
Crédits

Bannière dessinée par Odon, Metua, Choyo, Jen, Yetsa, Rana & Eshina

Design & Codage © Tadji, Soto & Angola

Musique du lecteur © Stardiva Music

Optimisé pour Mozilla Firefox

Jeu déconseillé aux -12 ans

AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Events & RPs Importants
Ne ratez pas ...
Jetez un œil à la liste des rôles importants disponibles au sein des clans.
Venez tenter les RP Missions !
Laissez un commentaire sur notre Livre d'Or !

Partagez | 
 

 Tushi ! Shitawgata ! [PV Hassun]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
PLAYER01


À mon sujet

Age : 19 Féminin
Nb de Messages : 35
En savoir +
MessageSujet: Tushi ! Shitawgata ! [PV Hassun]   Sam 1 Juil - 2:14

Tushi ! Shitawgata
@Hassun

La langue râpeuse de sa mère lui chatouilla le front alors qu'elle lui répétait pour la énième fois d'être sage ; puis celle-ci se retourna et s'enfonça dans les profondeurs de l'oasis, sous le regard violacé de sa fille.

Encore quelques mètres et... C'est bon, elle était hors de portée et libre de faire ce qu'elle voulait, y compris le moins raisonnable ! Tournant le dos à la direction où avait disparue sa mère, la jeune Vaati s'éloigna à son tour sous le couvert de la luxuriante végétation, fascinée et étonnée par ce qu'elle y voyait.

Cela faisait maintenant quelques jours qu'elle et sa mère étaient sorties de la tempête de sable, et si elle était bien incapable de dire exactement où elle se trouvait, cela consistait en une aventure particulièrement palpitante et qu'elle n'était pas prête d'oublier... Attendez qu'elle raconte tout à Urki en rentrant ! Il trouverait cela formidable lui-aussi ! Et tout en continuant à s'enthousiasmer et à admirer les plantes aux milles couleurs qui l'entourait, elle habituée aux simples variations de brun et de ciel, la jeune fille s'éloignait encore et toujours du point où elle était sensée demeurer.

Au bout d'un moment, Vaati décida qu'elle n'était plus une enfant, mais une des légendaires chasseuses de mauvais esprits : la voila qui se plaquait au sol, mimant une position de chasse observée chez les adultes de sa tribu, et qui s'avançait avec le plus de discrétion possible vers un bouquet de fougères à l'air plus que louche... Quelques mètres encore... Et... BAM ! Le saut qu'elle fit la propulsa sur son ennemi, dans lequel elle se prit les pattes et chuta lourdement, un gros insecte orange lui tombant même sur le nez ; il disparu bien vite dans les plantes au alentour et Vaati, se relevant, prit également le temps d'observer ceux-ci.

En soit, rien de bien nouveau sous le soleil - ou plutôt, sous les fins rayons de soleil qui parvenaient à franchir les couches de végétation qui formaient une sorte de toit dans cet étrange endroit. Désormais dans une minuscule clairière, il le trouvait devant elle un vieil arbre effondré et couvert de mousse ; à sa gauche, elle croyait entendre couler un petit ruisseau. Quel charmant petit endroit ! Alors qu'elle posait son regard aussi violet que fasciné autour d'elle, l'enfant remarqua sur le vieux tronc une créature qui attira alors toute son attention.

C'était un long reptile aux étonnantes couleurs, entre l'orange et le bleu, et qui tournait vers elle le regard d'un être qui, venant d'être tiré de son sommeil, ne savait plus très bien où il se trouvait. Les écailles de ce drôle d'animal avaient la forme de petites griffes courbées vers le ciel ; et alors qu'il dodelinait de la tête, il tirait une petite langue noire vers le lionceau qui la regardait, un profond respect émanant de sa personne.

La déesse Hanash était ici ! Vaati et sa mère étaient sur la bonne direction, c'était évident ! La Grande Déesse bénissait leur chemin et, wow, la bénissait elle ! Mais alors qu'elle fixait le serpent, Vaati entendait venir derrière elle un bruit qui, en plus de la déranger, semblait également déranger et inquiéter le serpent. Voyant cela, elle tourna rapidement la tête en arrière, sans même se soucier de la personne ou chose qui pourrait être la cause de cette cacophonie.

- Tushi !

L'enfant chucho-criait dans cette langue qui était la sienne, persuadée d'être sur les terres de sa tribu ; mais quand elle reporta son regard sur le héraut de sa déesse, celui-ci avait disparu du tronc d'arbre où il faisait sa sieste...

- Grrr, shitawgata ! ; son exclamation était teintée de déception.

Oh non, tout ça c'était la faute de... de... de quoi, au juste ? Reportant son attention sur cette chose qui avait osée la déranger, elle fronça les sourcils, prête à lui faire face. Non mais oh !
© 2981 12289 0

[[ Eh vala, chose promise, chose due, voila le rp désormais commencé. Désolé, c'est pas super mais, je sais pas commencer les rps :< ]]

_________________
Fairy tales do not tell children the dragons exist.
Children already know that dragons exist.
Fairy tales tell children the dragons can be killed.



Avatar (c) Vaati ; Signa (c) Metua
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4538-vaati-may-your-roads-lead
avatar
PLAYER01


À mon sujet

Age : 22 Féminin
Nb de Messages : 38
En savoir +
MessageSujet: Re: Tushi ! Shitawgata ! [PV Hassun]   Mer 26 Juil - 15:09





Hassun n’avait pas le coeur à l’entraînement aujourd’hui et préféra largement l’idée de se dégourdir les pattes en direction de l’Oasis plutôt que de rester avec son frère et affronter le visage triste de sa mère. Quant à sa sœur eh bien… Pour le moment il supposait que c’était mieux de la laisser seule. Il ne comprenait pas réellement pourquoi elle s’en voulait et rester là à culpabiliser pour la mort de leur père. Elle devrait être reconnaissante et profiter de l’élan de courage du guerrier Jangowas pour vivre pleinement sa vie, cette vie qu’elle voulait tant avec tout ces rêves : L’exil, devenir une grande guerrière, être respectée, donner une leçon à Shabel.

Foulant le sable à bon rythme, le jeune lionceau arriva à destination lorsqu’il put enfin se planter devant son reflet. Il n’avait plus de guide, plus personne à rendre réellement fier si ce n’était sa mère. Et encore… Pour le moment ça ne devait pas être sa principale préoccupation. Soupirant le lionceau s’apprêta à se désaltérer lorsqu’une odeur le frappa de plein fouet. Décemment pas Jangowas, c’est le regard mauvais et prêt à se battre que le lionceau s’avança vers la source.

Il cru presque halluciner lorsqu’il se retrouva derrière un lionceau en admiration devant un serpent. Il fallait que ça soit un serpent ! Infâme enfant du désert, perfide créature qui ne faisait que ramper lâchement sous le sable. Un être aussi lâche que Shabel en personne, pas étonnant qu’on la surnomme la vipère. Il cru entendre quelque chose mais se dit qu’il avait probablement imaginé une langue qui n’était pas la sienne.

« Grrr, shitawgata ! »

Ah bah non. Voilà que l’étrangère la toisait d’un regard que le Jangowas n’appréciait pas du tout. Pour qui se prenait-elle au juste ? D’ailleurs qui était-elle et que faisait-elle ici ? Mais au lieu de toutes ces questions, ce n’est qu’un grondement qui réussi à émaner d’Hassun. Il la jugea, la dévisagea de haut en bas. Au vu de ses couleurs elle était sûrement une croisée. Une croisée Mositus & Jangowas ? L’idée même le dégoûta, c’était répugnant !

«   Ne me regarde pas comme ça étrangère, tu n’es pas chez toi !  »

Enfin quelque chose qui sortait de sa bouche et qui n’était ni feulement ni grondement. Hassun affirmait sa position de Jangowas, d’enfant du désert, en droit de poser ses pattes sur le sable contrairement à cette … chose.

«   Tu ferai mieux de partir, tu n’as rien à faire ici. Sauf si tu es venue pour mourir.  »

Une étrangère et qui en plus fricote avec des serpents ne méritait pas un meilleur avenir selon le lionceau gris. Il ne manquerait pas de faire un rapport détaillé aux sentinelles Jangowas afin de la chasser du désert si cela devenait nécessaire. La chasser ou l’exterminer, il s’en fichait royalement.


_________________
©️LOTHEGAN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4807-hassun-enfant-du-desert
avatar
PLAYER01


À mon sujet

Age : 19 Féminin
Nb de Messages : 35
En savoir +
MessageSujet: Re: Tushi ! Shitawgata ! [PV Hassun]   Jeu 10 Aoû - 0:56

Tushi ! Shitawgata
@Hassun

L'individu qui se trouvait devant ses yeux était si atypique que Vaati resta quelques instants à ne rien faire d'autre que l'observer. Il était tout lisse ! Pas la moindre marque ne striait son pelage jaunâtre, tandis qu'il la regardait avec un mépris non feint. C'était compréhensible, quand on y pense, regardez le ! Il n'avait pas la moindre protection contre le plus petit esprit quel qu'il fut... Est-ce que c'était pour ça qu'il vivait lâchement dissimulé dans l'oasis ? Parce qu'il était incapable de survivre dehors sans avoir le moindre talisman ? Même Urki en avait plus que lui !

- Ne me regarde pas comme ça étrangère, tu n’es pas chez toi !

Cela dit, le langage qu'il employait était bien moche, presque autant que lui, en fait. Vaati le connaissait vaguement, et le parlait bien peu ; c'était un de ces langages étranges que parlaient certaines des tribus alentour et dont sa mère et le reste de la tribu avaient tenu à lui enseigner un peu. Quelle perte de temps, à son avis !
Bon, elle avait compris qu'il parlait de regard, d'étrangère et de ne pas être chez soit. Est-ce qu'il se plaignait qu'elle soit en train de le dévisager ? Mais elle était chez elle si elle le voulait, d'abord ! La Déesse en était la preuve, qu'il retourne se faire voir chez sa mère !

- Je faire ce que vouloir, Etranger !

Elle faisait l'effort de lui répondre dans sa langue de sagouins... Tss, elle était bien trop gentille !

- Tu ferais mieux de partir, tu n’as rien à faire ici. Sauf si tu es venue pour mourir.

Cette fois, Vaati comprit presque entièrement la phrase prononcée par l'individu mal protégé,
et la petite montra les crocs. Pour qui est-ce qu'il se prenait ?! La grande chasseuse d'esprits qu'elle était ne se laisserait pas marcher sur les pattes, ça non !

- Pas partir ! Je crains pas mourir et pas craindre toi !

Et finissant à peine son avalanche de négation, sifflant de mécontentement, la petite banda les muscles de défi, prête à sauter sur l'individu et à l'attaquer. Elle était plus petite et plus fine, peut-être, mais cet individu n'avait en rien le droit de lui parler ainsi !

Vaati fusillait le jangowa de ses yeux améthystes, son fin pelage légèrement gonflé par la menace qu'elle souhaitait représenter. S'il le fallait, elle se battrait, parole de fille de l'aurore !
© 2981 12289 0

[[ Je pleurer sur grammaire Vaati. Ssinon, j'ai failli te ssauter desssus mais naaah, plus tard ]]

_________________
Fairy tales do not tell children the dragons exist.
Children already know that dragons exist.
Fairy tales tell children the dragons can be killed.



Avatar (c) Vaati ; Signa (c) Metua
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4538-vaati-may-your-roads-lead
avatar
PLAYER01


À mon sujet

Age : 22 Féminin
Nb de Messages : 38
En savoir +
MessageSujet: Re: Tushi ! Shitawgata ! [PV Hassun]   Sam 12 Aoû - 21:50





L’arrogance et l’obstination de l’étrangère faisaient siffler les oreilles du jeune Jangowa. Pour qui se prenait-elle au juste ? Le Jangowa commençait à perdre autant son sang froid que sa patience et sa queue fouettait l’air beaucoup trop vite, trahissant son énervement. Les étrangers n’ont pas leur place au sein du Grand Désert !

Il n’était pas aussi sanguin d’habitude mais c’était la première fois qu’il faisait face à un étranger, un profanateur du Désert et ça le mettait dans un état proche de l’explosion. En plus elle se permettait de l’insulter et ça il n’appréciait pas du tout. Il s’avança, fronçant encore plus les sourcils, essayant de se contenir, de ne pas perdre la face devant cette chose :

«  Je suis chez moi, étrangère, pas toi ! Je suis Jangowa, un enfant du désert et toi tu n’as rien à faire ici. »

Le lionceau gris ne se laisserait pas marcher dessus ainsi, c’était déjà un déshonneur de voir cette petite peste fouler le désert de ses pattes impures mais en plus de se croire assez forte pour tenir tête à un Jangowa. Quelle idiote. Hassun ne faiblirait pas, aucun des siens ne le ferait et il pensa à son père et à la noblesse de ce dernier quant à son rôle de sentinelles pour protéger le désert des parasites comme celle qui était devant le lionceau.

«  Tu te crois peut-être maligne à te revendiquer sans peur, fricotant avec ces infâmes créatures que sont les serpents, mais ça change pas le fait que tu n’es pas chez toi. »

Hassun gonfla sa poitrine, émit un léger grognement avant de tourner autour de la femelle, un air dédaigneux bien ancré sur son visage. Sa haine des étrangers lui brûlait presque la gorge. D’habitude calme voilà qu’il ressemblait presque à son frère Hanska. Bien qu’il était quasiment certain que ce dernier aurait été plus agressif et lui aurait déjà sauté à la gorge, Hassun se sentait déborder de rage envers cette femelle. Plus il la regardait plus il pensait que ses marques étaient dû à un mélange avec ces affreux lions bruns :

«  Retourne donc siffler chez les Mositus ! Tu n’es en rien une enfant du désert, tu n’as pas ta place ici. Je préviendrai les miens qu’une petite peste impure se balade ici, ils se feront une joie de répandre ton sang sur le sable. »

A ces mots, le lionceau balança sa patte droite sur les grains de poussière qui composaient le désert pour en envoyer aux pattes de la femelle.

Spoiler:
 


_________________
©️LOTHEGAN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4807-hassun-enfant-du-desert
avatar
PLAYER01


À mon sujet

Age : 19 Féminin
Nb de Messages : 35
En savoir +
MessageSujet: #9900ff   Mer 16 Aoû - 1:29

Tushi ! Shitawgata
@Hassun

Le garçon semblait s'énerver et Vaati suivait son exemple. Même pas adolescents, déjà prêts à se taper dessus, voici les deux jeunes qui s'avançaient l'un vers l'autre d'un air menaçant ; le jangowa avait commencé, et désormais la Sahaayka également s'était avancée dans un air de défi.

- Je suis chez moi, étrangère, pas toi ! Je suis Jangowa, un enfant du désert et toi tu n’as rien à faire ici.

Vaati faisait de moins en moins d'efforts pour comprendre ce goujat, mais une partie n'échappa pas assez à sa compréhension. Comment ça, il était un enfant du désert et pas elle ?! Mais pour qui est-ce qu'il se prenait ! Elle allait le remettre à sa place ! Furieuse, la petite se mit à cracher son venin dans sa propre langue.

- Mu hagwi dugishtar ! U tushi ! Lawhan Mawra !

Elle se mit à grogner et, cette fois, ce fut à son "camarade" de lui emboîter le pas, leur deux grondements menaçants, tirés de si petites gorges, couvrant les sons de la petite clairière où ils se trouvaient.

- Tu te crois peut-être maligne à te revendiquer sans peur, fricotant avec ces infâmes créatures que sont les serpents, mais ça change pas le fait que tu n’es pas chez toi.

Alors, l'enfant hideux se mit à lui tourner autour.
Vaati siffla de dépit et de menace en le voyant qui exécutait sa ridicule petite danse d'enfant malade des oasis ! Elle le haïssait, et le garçon le lui rendait bien, la menaçant en faisant de sales grimaces là où elle avait retroussée les babines, dévoilant ses petits crocs blancs. Qu'il approche, voir ! C'était un mâle et il était plus grand et gras, mais elle n'avait pas peur, loin de là ! Vaati banda les muscles

- Retourne donc siffler chez les Mositus ! Tu n’es en rien une enfant du désert, tu n’as pas ta place ici. Je préviendrai les miens qu’une petite peste impure se balade ici, ils se feront une joie de répandre ton sang sur le sable.

La giclée de sable atteignit Vaati autant qu'elle lui servit de diversion, alors que la Sahaayka sautait toutes griffes dehors sur le petit mâle, l'emportant dans son élan et roule-boulant avec lui en arrière, sur les abords de la combe. Elle enfonçait ses petits crocs dans l'épaule de son adversaire, lui piétinant le ventre de ses pattes arrières comme elle cherchait à reprendre son équilibre, ne sachant pas trop dans le tumulte si son adversaire se défendait ou si c'était le terrain qui s'en était pris à elle.

Relevant la tête après cette roulade, la jeune enfant regarda autour d'elle. Ils avaient glissés dans une autre partie de la jungle, non loin de la clairière ; et ses pattes avants, tout comme sa patte arrière droite, étaient plongées dans une espèce de bouillie moussue et presque liquide de végétation et de terre, qui lui collait à la fourrure ; glacée, elle produisait des bruits rigolos quand on y gigotait trop.

- Eh ?

Et... Où était passé son détestable adversaire ? Observant les alentours de ses yeux violets, Vaati se demanda si elle était coincée ici toute seule ; puis, elle secoua la tête dans l'espoir de chasser les insectes.
© 2981 12289 0

_________________
Fairy tales do not tell children the dragons exist.
Children already know that dragons exist.
Fairy tales tell children the dragons can be killed.



Avatar (c) Vaati ; Signa (c) Metua
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4538-vaati-may-your-roads-lead
avatar
PLAYER01


À mon sujet

Age : 22 Féminin
Nb de Messages : 38
En savoir +
MessageSujet: Re: Tushi ! Shitawgata ! [PV Hassun]   Mar 12 Sep - 10:52



Les grondements des deux lionceaux se transformèrent rapidement en un brouhaha dû aux bruits de combats, de morsures et de griffure. Elle lui fit mal cette saleté d'impure ! Son épaule s'en souviendrait de celle là. Mais alors qu'il donnait des coups et qu'il griffait la moindre parcelle de peau qui pouvait lui passer sous la patte, il se sentit basculer un instant et atterrit les fesses et les premières dans une bouillasse informe.

Un peu sonné, la tête qui tourne et vaseux, le lionceau ne comprit pas tout de suite dans quoi cette vipère insolente l'avait embarqué. Alors que sa vision se fit moins floue, il constata avec horreur dans quelle substance il était empêtré. Ses pattes arrières étaient bloquées autant que son postérieur.

« C'est une plaisanterie ?!  »

Heureusement pour lui il était assez prêt du bord et tenta de s'extirper en s'agrippant de ses deux pattes avant, toutes griffes dehors et tentant de sortir dans un effort qui lui paressait absolument innommable.

Il ne cessait de grogner et de pester et encore plus quand il s'aperçut que l'autre débile était aussi coincée que lui. Après une énième tentative infructueuse, le lionceau gris ne put s'empêcher de lâcher sous le coup de la colère :

« Idiote, idiote, idiote !  »

Ils étaient coincés tous les deux dans des sables mouvants. La belle affaire ! Tout ça parce que cette impure n'avait pas voulu dégager du Grand Désert. Il était pile derrière elle et elle ne devait probablement qu'entendre les jurons qu'il lâchait toutes les trente secondes. Qu'importe, il pensait chaque mot acerbe qu'il pouvait cracher à son encontre :

« J'espère que tu es fière de toi, l'impure ! On va mourir tous les deux grâce à toi et de la façon la plus débile qui soit !  »

Continuant de grommeler, Hassun s'attela à se sortir de là une fois de plus. Plantant profondémment ses griffes là où il pouvait, il tira de toute ses forces, pensant que son corps pourrait même lâcher sous la pression.

« Une enfant du désert se serait pas jetée dans les sables mouvants !  »

Preuve étant faite qu'une fois de plus elle n'avait rien à faire ici. Fatigué et en colère de s'être fait entraînée dans une situation aussi dangereuse que débile, le lionceau tira encore, se sentant légèrement moins embourbé. Son fessier était un peu plus mobile malgré la douleur qui lui lacerait les pattes avants. Il jeta un regard à l'étrangère :

« T'es encore plus idiote que je le pensais. Réagis bon sang, sors de là !  »

On aurait pu penser qu'il aurait préférer la laisser croupir ici, mais Hassun pensait que malgré son sang indigne du Grand Désert, elle avait le droit de mourir en combattant. Pas en pourrissant dans cette chose aussi perfide que les serpents.

_________________
©️LOTHEGAN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4807-hassun-enfant-du-desert
avatar
PLAYER01


À mon sujet

Age : 19 Féminin
Nb de Messages : 35
En savoir +
MessageSujet: #9900ff   Mer 13 Sep - 11:54

Tushi ! Shitawgata
@Hassun

Apparemment, le jeune non loin d'elle n'avait de cesse de se plaindre ; mais Vaati, qui avait besoin de se concentrer pour comprendre parfaitement la langue de ce dernier, décida d'arrêter tout bonnement et simplement de l'écouter. C'était beaucoup plus calme, d'un coup ! Ses pattes coincées commençaient à s'engourdir à cause du froid qui les retenait prisonnières, mais sa dernière, toujours sur terre, était peut-être bien celle qui lui sauverait la mise.

Concentrée, ignorant toujours l'autre insupportable gamin, la jeune fille commença à reculer de toutes ses forces, espérant qu'elle parviendrait à se dégager de la matière qui tentait de l'avaler. C'était collant, résistant, mais elle avait l'impression de bouger parfois, un tout petit peu. Ses articulations et ses muscles lui faisaient un mal pas possible alors qu'elle jouait à tirer la corde avec les sables mouvants, croyant un instant que ses pattes allaient finir par se disloquer. Et ces insectes, toujours ces insectes qui volaient partout !

Elle fit une pause, reprit sa lutte, s'arrêta à nouveau et recommença, les crocs serrés et à découverts. Alors, soudainement, brutalement, il y eu un bruit de bulle qu'on éclate et Vaati fut projetée en arrière par son propre élan, les quatre fers en l'air - mais désormais libres et couverts d'un vert brunâtre peu ragoûtant.
Elle poussa un petit cri de victoire autant que de soulagement.

... Et l'autre enfant, alors ? Roulant sur le côté pour se remettre sur ses pattes, la sahaayka l'observa un instant. Et si elle le laissa là, tiens ? Il finirait par mourir. Tant pis pour lui, n'est-ce pas ? C'était la volonté de la Déesse qui les avait projetés dans ce piège, et dont seule sa fidèle était parvenue à s'échapper. Ha, tant pis pour lui !
... Mais tout de même, ce n'était encore qu'un petit garçon...
Essayant de voir s'il valait la peine d'être sauvé, Vaati reporta son attention sur les paroles qu'il ne cessait d'hurler... Et décida qu'il ne méritait définitivement pas qu'elle l'aide. Le fusillant du regard, elle reprit la parole.

- Toi mérites pas aide ! Voulais pas te laisser ici, mais toi te plaindre, être... elle fait une pause pour retrouver le mot - méchant ! Toujours méchant ! Rester et mourir, maintenant !

Et disant cela la petite fille des sables fronçait les sourcils et montrait les crocs, énervée par le comportement de l'autre enfant, se vengeant comme une victime et son bourreau, dont les rôles auraient été inversés. Mais vu le caractère de l'autre enfant, vu sa bêtise, il n'allait jamais s'excuser, s'embourber et finir par disparaître à tout jamais. Avait-il des parents ? Peut-être qu'ils s’inquiéteraient pour lui, non ? Bah ! De toute manière, si elle avait été à sa place, il ne serait jamais venu l'aider : il l'aurait lâchement abandonné ici, et elle serait morte. N'était pas pire que lui, en se mettant à son niveau, d'ailleurs ?

Vaati cessa de montrer les crocs mais, les sourcils toujours froncés, elle fixait de ses yeux violets l'enfant devant elle ; sa queue battant l'air de frustration et d'énervement, ses pattes engourdies par le froid commençant à se réchauffer alors que la vase séchait.
© 2981 12289 0

_________________
Fairy tales do not tell children the dragons exist.
Children already know that dragons exist.
Fairy tales tell children the dragons can be killed.



Avatar (c) Vaati ; Signa (c) Metua
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4538-vaati-may-your-roads-lead
avatar
PLAYER01


À mon sujet

Age : 22 Féminin
Nb de Messages : 38
En savoir +
MessageSujet: Re: Tushi ! Shitawgata ! [PV Hassun]   Mer 13 Sep - 13:10





Le jeune Jangowas essayait encore de se dégager et il réussit presque à enlever l'une de ses pattes. Malheureusement rester en équilibre ne l'aidait pas et il priait intérieur que le Grand Désert lui donne un petit coup de pouce pour une fois. Il lui avait pris son père, pas question qu'il lui donne la satisfaction de lui prendre sa vie également.

« Toi mérites pas aide ! Voulais pas te laisser ici, mais toi te plaindre, être… méchant ! Toujours méchant ! Rester et mourir, maintenant ! »

Le lionceau pointa les oreilles dans la direction de l'étrangère. Pour qui elle se prenait à gémir dans tous les sens :

«  Bouhou, moi être méchant ! T'es pas mieux que moi, l'étrangère. Puis si tu crois que tout le monde sera toujours gentil avec toi, tu te met la griffe dans l’œil.  »

Quelle aille au diable elle et tous les autres étrangers de cette maudite planète. Il planta à nouveau ses griffes dans le sol et tira de toutes ses forces. La douleur était de plus en plus forte et il espérait ne pas lâcher parce que par miracle son corps venait enfin !

Il lança un regard hargneux à la fillette, désirant ardemment lui en coller une bonne dans la figure pour son insolence et son vocabulaire déplorable, digne d'une gamine venant à peine de sortir du ventre de sa mère. Voyant qu'elle ne bougeait pas, Hassun cracha :

«  Qu'est ce tu as, l'impure ? Dégage de là, j'ai pas besoin de voir ta sale tête plus longtemps. J'ai pas besoin de toi tout court d'ailleurs !  »

Il continuait d'exercer une pression beaucoup trop forte sur ses pattes avant, allant jusqu'à laisser échapper quelques gouttes de sang provenant de ses griffes. C'était la meilleure, tout ça à cause d'une stupide étrangère. Elle avait rien à faire là de toute façon, la mettre en garde était beaucoup trop gentil, Hassun aurait dû lui sauter à la gorge dès le début.

Son corps boueux se dégagea encore un peu plus et il put prendre un dernier appui grace à sa patte arrière. Il s’extirpa non sans mal avant de tirer violemment une dernière fois, le faisant rouler sur quelques mètres. Il se cogna le menton mais il avait réussi.

Tout lui collait à la peau, lui rappelant qu'il avait réussi à se faire avoir par une stupide étrangère. Une sang mêlée Mositu à n'en point douter. Mélange d'un Jangowas et d'un lion brun, l'auteur de ce crime devait être identifié et être punie à auteur de son acte. Mais d'abord, retrouver ses esprits, calmer sa respiration haletante et lancer un regard noir à tout ce qui se trouvait en travers de sa route.

«  Je suis pas mort, l'étrangère. Par contre toi… Toi, peu importe qui tu es et d'où tu viens, si tu restes ici, cet endroit qui n'est pas chez toi, tu vas mourir.  »

Il avait dit cette phrase avec le plus grand sérieux du monde, s'approchant d'elle à chaque mot et la fusillant du regard comme s'il allait lui même être le meurtrier de cette femelle. Provocateur, il continua :

«  Tu crois que je suis méchant ? Pauvre petite chose. Continue donc de pleurer mais si tu recroises un Jangowa un jour, ne t'étonne pas si c'est celui de ta mort.  »

Au final, il la mettait encore en garde. Il lui lança un dernier regard noir avant de faire volte-face et s'en aller rejoindre son clan. C'est sa mère qui serait ravie de le voir rentrer avec cette chose collée au pelage.

Il grimaçait aussi à chaque pas, se rappelant que ce n'était pas au prix d'un simple effort qu'il avait réussi à s'en sortir mais aussi au prix du sang.

Spoiler:
 


_________________
©️LOTHEGAN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4807-hassun-enfant-du-desert
avatar
PLAYER01


À mon sujet

Age : 19 Féminin
Nb de Messages : 35
En savoir +
MessageSujet: Re: Tushi ! Shitawgata ! [PV Hassun]   Ven 22 Sep - 13:29

Tushi ! Shitawgata
@Hassun

C'est avec une certaine complaisance que Vaati regarda le jeune lionceau s'éloigner, n'ayant pas porté la moindre attention au dissonant flot d'âneries que s'évertuait à vomir le jeune insupportable. Non mais, regardez le ! Son pelage avait tourné ça et là au... marron, avec des pointes de vert.
Non seulement était-il particulièrement laid - quoique, ça ne changeait pas de d'habitude, mais en plus il empestait désormais la terre en décomposition, visqueuse et bien accrochée à sa fourrure ! La Sahaayka l'observa avec un sourire narquois et moqueur jusqu'à ce qu'il eu disparu de son champ de vision, alors elle éclata de rire au cas où il aurait encore été assez proche pour l'entendre.

Ce gosse se faisait grand défenseur de ce désert qu'il croyait être à lui seul, et voila qu'il fuyait lâchement devant elle, se cachant derrière des injures et autres imbécillités ! Qu'il fuit, avec son pelage sans marques et plein de plantes affreuses, aussi nauséabondes que son âme !

Quoique, en y pensant, elle n'était pas réellement mieux lotie. Son regard violet se posa sur ses pattes, vertes et collantes à l'exception d'une seule, et fronça le museau. Bon, il avait falloir trouver de quoi se laver... Peut-être que le ruisseau aperçu plus haut ferait l'affaire ! Oubliant rapidement l'autre débile qui ne méritait que de mourir étouffé sous une dune de sable, Vaati s'en retourna en trottinant vers la clairière où elle se trouvait avant l'incident, reprenant ses affaires comme si rien ne s'était jamais produit.
©️ 2981 12289 0

_________________
Fairy tales do not tell children the dragons exist.
Children already know that dragons exist.
Fairy tales tell children the dragons can be killed.



Avatar (c) Vaati ; Signa (c) Metua
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4538-vaati-may-your-roads-lead

Contenu sponsorisé


À mon sujet

En savoir +
MessageSujet: Re: Tushi ! Shitawgata ! [PV Hassun]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tushi ! Shitawgata ! [PV Hassun]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Lion King RPG :: 
Crédits - Archives - Partenaires
 :: 
Archives & Choses Perdues
 :: CHAPITRE VIII
-