AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Events & RPs Importants
Ne ratez pas ...
Jetez un œil à la liste des rôles importants disponibles au sein des clans.
Venez tenter les RP Missions !
Laissez un commentaire sur notre Livre d'Or !

Partagez | 
 

 V POUR VENDETTA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
PLAYER05


À mon sujet

Age : 20 Féminin
Nb de Messages : 715
Localisation : Prideland

En savoir +
MessageSujet: V POUR VENDETTA   Lun 19 Juin - 11:02




V POUR VENDETTA







D’abord Kumpa puis Fleck l’avait mis en garde de sa soif de vengeance mais il était déjà trop tard. Maintenant adulte, la princesse s’estimait pouvoir agir de son libre arbitre et sa détermination à agir était telle que personne ne saurait l’en empêcher. Le sang appelait le sang. La vengeance appelait la mort. Mopango devait mourir et il tomberait sous ses crocs. Mais comment le vaincre ? Il était vain d’envoyer une armée vers son territoire, le démon aurait vite fait de l’apprendre et la fuite n’en serait que plus aisée. Ils devaient agir autrement, faire en sorte de l’attirer dans leurs griffes. Malgré tout le dégoût que ce lion lui inspirait, Ahva devait se réduire à songer comme lui-même le faisait ou du moins essayer. Elle ne savait de lui que ce que les histoires racontaient mais certains aspects s’affirmaient plus que les autres : le vice, la colère, le pouvoir… Mopango était le plus gros pion de l’échiquier, le faire tomber ne serait pas une tâche facile mais s’ils avaient un plan suffisamment élaboré, ils auraient peut-être une chance.

Postée depuis l’aurore à l’extrémité du promontoire, Ahva ne cessait de retourner les pièces. Il devait bien y avoir une faille, quelque chose qui ferait pencher la balance en leur faveur. Troublée dans son sommeil depuis la mort de sa mère, la princesse ne dormait plus ou très peu. Elle passait le plus clair de son temps seule, à l’écart de sa propre famille pour se perdre dans ses songes revanchards qui, derrière un visage lointain mais froid, étaient teintés d’une colère inouïe. Elle ne pensait plus qu’à cette histoire de vengeance. Son instinct l’avait averti dès leur arrivée dans l’ancien royaume Marozis, la présence de Soto et son comportement auraient dû l’avertir. Soto. Reposé de l’attaque subit, Fleck avait été en mesure de lui livrer un rapport détaillé de sa rencontre avec l’exilé et certains aspects étaient alarmants. Pensant laissé pour mort le lycaon, son sbire lui avait confié son mépris et son aversion pour leur supposé chef, une colère digne du lion doré mais qui pourrait également leur être bien utile. Etait-ce lui leur clef pour entrer dans les sombres desseins du démon noir ? Et s’ils ralliaient l’exilé à leur cause ? Il pourrait faire sortir le Nyeusis de son terrier, là où le reste du groupe lui tendrait un piège. Ses griffes s’ancrèrent subitement dans la roche. Il était hors de question d’aller demander son aide à ce fumier. Il ne valait pas mieux que les autres et alimentée par sa haine viscérale, la princesse refusait de placer en ce traître leurs derniers espoirs.

Son cœur et sa raison balançaient mais sujette à toutes ses émotions, Ahva ne savait plus distinguer les bonnes choses des mauvaises. Elle devait à tout prix atteindre son but et pour cela, elle ne lèserait pas sur les quelques sacrifices nécessaires en chemin, quitte à s’oublier elle-même. Garder Ateyo sous bonne garde était la première étape pour acheminer leur vengeance et en raison de cela, Ahva avait été jusqu’à suggérer que Fleck soit placé sous sa garde, ou plutôt l’inverse. Avant, elle n’aurait jamais eu idée de cela. Monsieur Fleck… Son cœur s’alourdissait sous le poids de la culpabilité mais concentrée sur un seul objectif prééminent, Ahva en oubliait ses réelles émotions telles que la peur, le chagrin et la détresse pour se concentrer sur sa colère ardente et l’exécution à venir mais il était sûr qu’une fois sa quête achevée, la princesse croulerai sous le poids de ses vices. Son cœur s’assombrissait peu à peu.

Sans même s’en rendre compte, Ahva faisait déjà marche vers le pied du Rocher. Ses pensées avaient tendance à l’accaparer et une fois de plus elle semblait absente du monde extérieur. Pourtant, sa flamme avait vite fait de briller quand la vengeance se planifiait. Presque attristée d’isoler si vite cette odeur qui lui rappelait nombres de souvenirs douloureux, la princesse pista les traces de l’Enfant Maudit. Traversant la foule telle une ombre, Ahva eût vite fait de trouver son demi-frère. Taali était avec lui. Dans sa hâte, la féline n’avait guère fait attention à leurs lionceaux mais ils semblaient être absents. N’ayant pour autant guère envie de pousser sa recherche, la lionne leur indiqua d’un ton bas :

« Suivez-moi. »

Marchant en direction d’un endroit plus discret, Ahva ne coulait aucun regard vers les deux lions qui la suivaient si bien qu’on la pensait froide et distante. Sans doute était-ce le cas. Elle s’arrêta près d’une crevasse isolée où les trois lions pourraient discuter en toute quiétude. Ce plan devait rester secret.

Le dos bien droit et l’allure guerrière, Ahva enterrait la hache de guerre pour s'unir à Sadaka dans leur désir commun de venger leur mère mais soutenir le regard de l’ancienne Mositus lui était plus facile que d’affronter le regard de son demi-frère. Sa trahison avait engendré tant de colère qu’Ahva semblait tirer un trait sur ce lien qui les avait tant unis.

« Fleck m’a confié quelques observations déduites du comportement de Soto et il est clair que celui-ci ne porte pas Mopango dans son cœur. Il le méprise et souhaite sa chute. S’il se ralliait à notre cause, il pourrait mener le démon à nous sans éveiller de soupçon. »

Taali l’ignorait peut-être mais Sadaka, lui, savait les douleurs qu’il avait infligé à sa sœur. Si Ahva plaçait en lui un maigre espoir pour un enjeu aussi colossal, elle ne pouvait pas avoir pris cette décision à la légère. Personne ne détestait Soto autant qu’elle, personne ne le méprisait de la sorte ou même ne lui souhaitait pareil malheur. Pourtant, faute d’avoir un autre plan, Ahva se réduisait à saisir ce maigre espoir. Soto n’avait aucune loyauté, il ne se battait que pour lui-même mais dans cette exaltation d’égoïsme, le lion trouvait aussi ses failles. S’il lui était offert une situation qui n’avait pour profit que d’améliorer sa condition, Soto marcherait peut-être avec eux. Ahva allait devoir convaincre l’exilé mais pas seulement.

« Je le reconnais, ce n’est pas le plan idéal mais c’est tout ce que nous avons pour l’instant et s’il y a une chance que ça marche, je ferais tout pour la saisir. »

De toute manière, qu’ils soient d’accord ou non avec elle, Ahva s’en irait saisir cet espoir. Elle les tenait informés parce qu’ils étaient ses alliés dans cette quête de revanche mais mieux valait-il qu’ils marchent avec elle car Ahva ne céderait pas.






_________________
Image © Ajjin


Ahva s'affranchit en #D66A14
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3329-ahva
avatar
PLAYER05


À mon sujet

Age : 23 Féminin
Nb de Messages : 651
En savoir +
MessageSujet: Re: V POUR VENDETTA   Mer 28 Juin - 14:04

    Ils étaient arrivés depuis peu de temps et tout allait pourtant très vite. Ses petits semblaient s’acclimater mais ils étaient encore loin d’avoir excuser les mensonges de leur père. Quant à lui, il passait beaucoup de temps en compagnie de Taali. Il savait que cette nouvelle vie la troublait. Sa famille lui manquait beaucoup. Elle toujours si rayonnante semblait plus sage, plus troublée. Il avait juré d’être là et se devait d’être présent pour l’aider à traverser ce changement.

    Supporter tout ceci incluait également de supporter les regards noirs des membres de sa propre famille. Aujourd’hui, ils n’étaient plus des enfants et Taali était épargnée. Néanmoins, elle se retrouvait dans une posture peu sympathique. Elle était la compagne de celui qui portait aujourd’hui le titre honorifique de traitre. Cependant, ils devraient se serrer les coudes car tous avaient accepté de ne pas laisser sans réponse cette attaque de sang froid. Cela dit, tout ceci devait être raisonnable, calculé, intelligent, et, surtout, transparent. Ahva était la plus avide de vengeance. On n’aurait dit que tout cet entrainement qu’elle s’était imposée avait finalement trouvé un but, une finalité. Comme si cela lui faisait presque plaisir. Bien sur, la mort de leur mère ne lui plaisait en rien, ça n’était pas ce que pensait Sadaka. Mais il était persuadé qu’elle se félicitait aujourd’hui de ces années d’entrainement.

    Pourtant, il fallait qu’elle soit calme et réfléchie. La femelle était quelqu’un de sensible et spontanée. Deux traits de caractère qui n’avaient ici pas leur place. D’ailleurs – alors qu’ils étaient tranquillement à se reposer près du rocher – la jeune princesse s’avança d’un pas décidé pour leur ordonner de la suivre. Sadaka n’était pas en mesure de refuser. Il se devait allégeant, et ce plus particulièrement vis-à-vis d’elle. La peine et la déception de sa cadette avaient été très dures à accepter pour le mâle de suie. Alors qu’il se levait, il incita sa compagne à les suivre. Elle ne serait plus jamais laissée de côté. Aujourd’hui, ils formaient un couple solide et uni. Elle devait le comprendre.

    Ils s’éloignèrent de la masse. Ce qu’elle avait à leur dire semblait important.

    La femelle s’arrêta enfin et ne tarda pas à les éclairer. Elle ne le regardait pas. Cherchant dans les yeux de la mositu un soutien, une échappatoire. Ce qui suivit étonna beaucoup le mâle de suie et il ne put retenir un froncement de sourcil perplexe. Ledit Soto, il l’avait vu, et sa seule envie avait été d’encastrer sa tête contre la pierre. Mais il n’avait du trahir son attachement pour sa famille de là bas. Cela dit, il ne lui avait pas semblé si antipathique à Mopango et il espérait que le lion doré ne les ait pas berné. Il n’avait pas confiance en lui. Ce lion lui avait paru vil et manipulateur. Il se tut néanmoins, laissant sa sœur s’exprimer.

    La seule chose qui lui laissait croire qu’elle n’avait pas tort était qu’il était leur seule option. Sadaka ne tenait plus à revenir parmi exilés. Il ne savait pas s’il pourrait calmer sa colère en revoyant Mopango. De plus, aujourd’hui, sa famille était ici. Et bien qu’Ateyo n’était pas censé sortir du territoire, nul ne disait que certaines informations n’étaient pas arrivées aux oreilles de son oncle. Retourner là-bas pourrait lui être fatal. Il valait mieux le saisir en terrain conquis... Ahva semblait si confiante en son plan qu’il ne savait trop quoi lui dire. Il soupira, le regard dur.

    « Je comprend ton plan, je ne m’y opposerais pas. C’est une des seules options que nous ayons... » Mais il n’allait pas en rester là « Cela dit, tu ne fera pas ça toute seule. Nous somme une équipe aujourd’hui. Il faut que nous soyons toujours au courant de tout. Surtout que ce lion restera à mes yeux un abruti, un manipulateur, et soit sûre que s’il accepte de nous aider, ce service ne sera pas sans retours, sans contrepartie. Il faut donc voir directement quelles sont ses intentions et pourquoi il souhaite nous aider... »

    Le regard du mâle ne s’était pas adoucit. Il était agacé de n’avoir que Soto comme seule porte ouverte vers la vengeance. Cependant, il resterait ferme et intransigeant face à ses revendications.

_________________
________________________________________________________
signature(c)Heshima__avatar(c)Sayed// Sadaka parle en : #271e18

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t1824-sadaka
avatar
PLAYER04


À mon sujet

Age : 23 Féminin
Nb de Messages : 397
Localisation : Ca dépend des jours - Terre des Lions

En savoir +
MessageSujet: Re: V POUR VENDETTA   Ven 7 Juil - 19:02


Pridelander. Elle était dorénavant Pridelander. Et elle ne s'y faisait toujours pas. Cela faisait peu de temps, quelques lunes à peine, qu'ils avaient été intégrés à Prideland. Ses enfants semblaient plutôt bien s'adapter à la vie de Clan, et s'intégraient facilement. Aithya s'était trouver un double chez les lionceaux pridelander, Raksà et Sahàsi faisaient les 400 coups ensembles et Chayà découvraient les Terres en solitaire comme à son habitude.
Et elle.. Et bien elle, elle regardait passer le temps. Elle s'occupait de ses enfants, quant ces derniers acceptaient sa présence -ils grandissaient bien trop vite à son goût-, accompagnaient les lionnes à la chasse, ou restait couchée à l'ombre, avec Sadaka, à se reposer. La brunette, d'habitude emplie de vie et d'énergie quasi solaire, semblait éteinte sur ces Terres qui n'étaient pas les siennes, et donner le change pour son compagnon et ses enfants lui demandait beaucoup d'efforts.

Alors qu'elle était justement posée à l'ombre avec le demi-Neyusis, au pied du Rocher, Ahva déboula brusquement, leur intimant de la suivre avant de s'en retourner. Taali redressa les oreilles, surprise, mais se leva tout de même. Bien qu'elle apprécia peu les manières de la jeune lionne pour son entrée en matière, elle savait Ahva particulièrement touchée par la mort de Kuzali et bien loin dans sa quête de vengeance. Elle s'inquiétait d'ailleurs pour elle et craignait qu'elle ne se mette inutilement en péril pour oublier tout le reste et faire justice par elle même.

Le regard ambré d'Ahva se posa sur elle, et Taali le soutint calmement, attentive à ce qu'elle avait à leur dire. Et quelles nouvelles...
Sadaka lui avait effectivement parlé de ce "Soto" et sa simple mention hérissa le poils de la pacifique Mositu. Ce qu'il avait fait à Ahva alors qu'ils étaient encore lionceaux, en compagnie de cet ignoble Fahari, était juste innacceptabe. Aussi mesurait-elle le sacrifice et les efforts qu'il fallait à la jeune héritière du Soleil pour leur donner un tel plan.

Ce fut au tour de son compagnon de réagir et elle le laissa parler, hochant doucement la tête. Avec un sourire doux, elle ajouta néanmoins.

Je pense qu'Ahva est au courant de tout cela, et qu'elle a déjà bien en tête sa manière d'amener Soto à nous aider... N'est-ce pas ?

Taali jeta un regard à la lionne ambrée. Elle pouvoir voir dans ses yeux qu'Ahva avait longtemps réfléchit à toutes les facettes du problèmes et qu'elle n'était pas venus les voir les pattes vides. Elle savait déjà très bien où elle allait, et si elle était venue les voir, c'était bien parce qu'elle avait besoin d'eux, et pas juste parce qu'elle voulait inclure son frère dans la boucle.
Ahva était spontanée, mais pouvait aussi être stratège, et elle était assez intelligente pour savoir que se confronter seule à Mopango sans aucune information n'était rien d'autre qu'un suicide.

Je sais que tu l'as déjà entendu de toutes les gueules, mais fais attention à toi, tu veux ? Je ne veux pas perdre une soeur dans cette bataille, d'accord ?

Elle lui offrit un sourire doux et sincère puis hocha doucement la tête.

Maintenant, si tu nous expliquais ton plan ? Car je suis persuadée que tu n'es pas venue juste avec cette idée, mais bien un processus entier pour la mettre en place n'est-ce pas ?

Bien sûr, Ahva les avait emmenés à l'écart, dans une crevasse assez grande pour les accueillir tous les trois, à l'abri des regards ou des oreilles indiscrètes. Ils n'avaient pas prévus d'être rejoints par quelqu'un de concerné sans être vraiment impliqué...

_________________

Kit par @Dhalahi ♥️ Encore merci mon Trésor ♥️

Taali exprime sa joie en #457DBB
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3081-taali
avatar
PLAYER04


À mon sujet

Age : 14 Féminin
Nb de Messages : 370
En savoir +
MessageSujet: Re: V POUR VENDETTA   Lun 10 Juil - 10:57



Ce matin Awena se réveilla assez tard - ce qui était inhabituel. A Prideland, il y avait pas mal de tentions. La plus part des membres du Clan avaient énormément de mal à accepter le fait que les enfants de Sadaka et Taali soient dans le Clan. Aena quant à elle c'était promis de veiller à ce que l'intégration des petits se passe bien. Elle le faisait en particulier pour Kuzali. Elle voulait que sa mère puisse sourire de là haut et non pleurer.

La princesse au pelage d'or quitta très rapidement le rocher. Elle aurait voulut parler à sa soeur mais elle semblait déjà partie. La lionne avait décider de partir se promener, et qui sait ? Peut-être qu'elle tombera sur Ahva ? Alors elle partie dans la Savane; Il n'y avait pas grand monde et Awena se laissa rêvasser - ou plutôt penser à sa mère - mais soudain une voix qu'elle connaissait particulièrement bien là fit sursauter :

- Suivez-moi.

Ahva ... Par réflexes, Awena se tapit dans les hautes herbes et se plaça contre le vent pour éviter que la petite troupe ne la remarque. Il y avait Sadaka et Taali. Que faisaient ils ? La benjamine de la fratrie royale se mit à marcher sans jeter un regard à ses deux compagnons . La Princesse du Soleil les suivit à bonne distance pour ne pas se faire repérer. Arriver dans un endroit plus discret, Ahva lança :

- Fleck m’a confié quelques observations déduites du comportement de Soto et il est clair que celui-ci ne porte pas Mopango dans son cœur. Il le méprise et souhaite sa chute. S’il se ralliait à notre cause, il pourrait mener le démon à nous sans éveiller de soupçon.


Dans son coin, Awena fronça les sourcils. Soto ? Celui qui avait attaquer Ahva il y a quelques temps ? Pourquoi Ahva voulait elle l'impliquer dans leur " cause " ? Cette dernière continua :

- Je le reconnais, ce n’est pas le plan idéal mais c’est tout ce que nous avons pour l’instant et s’il y a une chance que ça marche, je ferais tout pour la saisir.


La princesse héritière était perdue, que voulait faire Ahva, que ce passait il ?! Encore cachée, Awena put entendre la voix de Sadaka :

- Je comprend ton plan, je ne m’y opposerais pas. C’est une des seules options que nous ayons... Cela dit, tu ne fera pas ça toute seule. Nous somme une équipe aujourd’hui. Il faut que nous soyons toujours au courant de tout. Surtout que ce lion restera à mes yeux un abruti, un manipulateur, et soit sûre que s’il accepte de nous aider, ce service ne sera pas sans retours, sans contrepartie. Il faut donc voir directement quelles sont ses intentions et pourquoi il souhaite nous aider...


La lionne dorée retint un grognement, elle n'avait toujours pas pardonner à Sadaka et encore moins à Soto alors les voir tous les deux impliquer dans cette affaires ne lui plaisait pas trop. Cette fois si, e fut Taali qui parla :

- Je pense qu'Ahva est au courant de tout cela, et qu'elle a déjà bien en tête sa manière d'amener Soto à nous aider... N'est-ce pas ? Je sais que tu l'as déjà entendu de toutes les gueules, mais fais attention à toi, tu veux ? Je ne veux pas perdre une soeur dans cette bataille, d'accord ?

Awena l'avait dit à sa soeur des millions de fois et pourtant elle en avait toujours fait qu'à a tête. Le fait que cette " mission " soit dangereuse mettait les nerfs de la Princesse du Soleil à rude épreuve. Elle resta cacher au prix d'un ultime effort. Taali continua :

- Maintenant, si tu nous expliquais ton plan ? Car je suis persuadée que tu n'es pas venue juste avec cette idée, mais bien un processus entier pour la mettre en place n'est-ce pas ?


Cette fois si s'en fut trop pour Awena, elle sortit de sa cachette et s'avança vers la petite troupe. Inconsciemment, ses oreilles s'étaient plaquées sur sa tête. Elle avait les sourcils froncés et sa queue fouettait l'air nerveusement. La princesse était un peu en colère, Ahva avait décidé de l'exclure de ce " plan " alors qu'elle savait parfaitement qu'elle aussi voulait venger sa mère et pourtant ... Sans jeter un seul regard à sa soeur, Awena demanda :

- Qu'est ce que c'est cette histoire de plan ?! Qu'est ce qui se passe ?!


Le regard d'Awena était dur. Elle qui était d'habitude si douce, si gentille ...

Hrp:
 
[/justify]

_________________
Un rp ? Un lien ?
Rdm
Awena apprend en
#6600FF



Spoiler:
 

Signature by Kosa
Avatar by Ràna
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3723-awena-princess-of-pridela
avatar
PLAYER05


À mon sujet

Age : 20 Féminin
Nb de Messages : 715
Localisation : Prideland

En savoir +
MessageSujet: Re: V POUR VENDETTA   Mer 19 Juil - 18:20



V POUR VENDETTA







Sadaka fut le premier à réagir. Pour la première fois depuis l’annonce de la mort de Kuzali, Ahva ne pouvait qu’être en accord avec son demi-frère -même si cela l’agaçait-. Il avait toujours été fin observateur et un battement de cil, il venait d’exposer toutes les failles de son plan. S’apprêtant à lui répondre, la princesse s’effaça néanmoins lorsqu’elle vit du coin de l’œil sa belle-sœur s’apprêter à parler. La différence de comportement qu’adoptait princesse face à son demi-frère et sa compagne était flagrante. D’un côté, elle délivrait sa colère et son amertume à la gueule de Sadaka mais d’un autre, devant Taali, elle semblait plus raisonnée et prête au dialogue. Peut-être en raison de sa sérénité dans tout ce chaos. Doucement, la lionne de la Jungle exprima avec simplicité ce qu’Ahva s’était essayé de faire comprendre à son frère. Évidemment qu’elle avait songé à tout cela. Elle abaissa ses oreilles dressées et s’assit face à eux, semblant capituler car secrètement touché par l’intervention de Taali qu’elle savait soucieuse d’apaiser les tensions.

« Je ne compte pas me la jouer solo, ce serait cause perdue et malgré tous ces sentiments qui m’animent, je sais distinguer mes alliées de mes ennemis. Toi aussi tu veux venger maman. J’ai besoin de toi. »

Elle l’observa quelques instants, comme si une trêve était conclue mais était-ce vraiment le cas ? Ahva avait accepté l’idée qu’elle devrait travailler avec son frère et se fier à lui mais pour autant elle n’en oubliait pas sa rancœur ni sa colère. Sadaka était un allié temporaire car comme elle le disait elle avait besoin de lui pour parvenir à ses fins mais une fois ce but atteint, qu’en serait-il ? Elle l’ignorait encore. Sa soif de vengeance focalisait son esprit sur une seule tâche : tuer.

La voix douce de Taali l’extirpa de ses songes amers. Cette façon qu’elle avait de se soucier comme une mère pour ses enfants touchait Ahva. Cela lui rappelait Kuzali. Son affection pour Taali était grande et malgré son amas de colère, elle ne pouvait blâmer en rien la belle lionne brune. Elle hocha simplement de la tête, le regard plus docile qu’accoutumé. C’était le mieux qu’elle pouvait offrir.

S’inquiétant alors du plan de bataille de la princesse, Taali l’interrogea sur ses intentions. Ahva gonfla la poitrine pour garder la face et ne pas perdre leur appui devant ses révélations :

« Très honnêtement, je ne sais pas encore comment je vais procéder. Soto est imprévisible et sans scrupule. Je dois lui proposer quelque chose de grandiose, suffisamment du moins pour qu’il accepte de s’impliquer. »

Mais quoi ? La mort de Mopango sera-t-elle un appât suffisant ? Fleck lui avait donné toutes les informations qu’il avait pu amasser mais Soto terrifiait Ahva aussi doutait-elle de ses capacités à convaincre l’exilé. Elle devait néanmoins y parvenir. Elle n’était plus cette enfant blessée. Une guerrière du Soleil ne pliait jamais devant aucun défi. Ahva devait vaincre ses démons du passé.

Surgissant alors de la roche, Awena s’avança vers eux le regard dur et visiblement agacée. La démarche si noble qu’on lui devenait toute son étoffe de reine, elle leur demande de s’expliquer. Son regard avait délibérément ignoré la plus jeune du quatuor. En ces temps sombre, Awena demeurait l’une des dernière chose qu’Ahva chérissait plus que sa propre vie et faire évincer de la sorte par sa sœur lui était pénible mais aussi frustrée qu’elle était, Ahva ne pouvait pourtant se révolter car elle était coupable. Autant qu’Awena avait refusé d’adresser un seul regard à sa jeune sœur, Ahva l’avait également évincé de ce plan sans même lui en souffler mot. C’était comme lui mentir. Déstabilisée mais pas moins convaincue qu’elle œuvrait pour protéger les siens, Ahva s’interposa devant sa sœur aînée pour la forcer à croiser son regard.

« Ça ne te regarde pas alors reste en dehors de ça. »

Ses mots étaient durs et bien qu’il lui était difficile de les prononcer, Ahva y croyait fermement. Il était hors de question qu’Awena soit impliqué dans pareille mission. Elle était la princesse héritière du royaume, sa place était auprès des siens et en lieu sûr. Ahva ne reculerait devant rien pour épargner sa sœur des dangers à venir et même si pour cela elle devait se mettre Awena a dos, elle le ferait. Elle la protégerait.

Coupant court à la discussion et marquant son refus délibéré d’impliquer sa sœur, Ahva tourna les talons et s’éloigna bien décidée à quitter les lieux. Néanmoins, elle frôla délibérément son demi-frère sans pour autant le toucher et lui glissa à l’oreille :

« Je pars ce soir. »

Si elle se confiait à son nouvel allié, Ahva demeurait néanmoins seule dans sa tête et sûr de ses idées. Ce plan était le seul qu’ils avaient et chaque jour passé où Mopango respirait le même air qu’elle lui était une torture. Il devait mourir et vite sinon ce serait elle qui se perdrait. Fouettant l’air de sa queue ambrée, la princesse disparue dans les entrailles de roche.

hrp:
 




_________________
Image © Ajjin


Ahva s'affranchit en #D66A14
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3329-ahva
avatar
PLAYER05


À mon sujet

Age : 23 Féminin
Nb de Messages : 651
En savoir +
MessageSujet: Re: V POUR VENDETTA   Jeu 7 Sep - 13:19

    Bien que Sadaka n’ait qu’un souhait, celui du pardon de sa sœur, il ne pouvait tout accepter, ni rester là, repoussant l’inquiétude. C’est pourquoi son visage restait dur. Il savait qu’il l’avait bien souvent mit en danger, mais aujourd’hui il avait décider de vivre différemment.

    Certes, il l’aiderait, mais il serait là aussi pour lui dire de faire attention.

    Taali se montra douce et fut une médiatrice parfait. Elle sentait la tension entre les deux félins. Ahva était têtue et Sadaka, maintenant serviteur, se voulait ferme. Non seulement car il tenait à elle, malgré tout, mais également car il savait qui était Mopango. Les femelles qui lui faisaient face avaient une tête de moins que lui, si ce n’est un peu moins. Sadaka avait toujours tout surplombé. Mopango était plus grand et plus fort que lui. Il était une montagne sombre aux yeux vils et perçant. Il n’était en rien à sous estimer et son âge ne le rendait pas moins impressionnant. Face à lui, seule, elle ne tiendrait pas deux minutes.

    Ahva leur confia qu’elle ne se ferait pas bourreau seule – quelque peu lucide sur sa condition. Son ainé n’en fit que rassuré. Surtout quand elle lui dit d’une voix sûre qu’elle avait besoin de lui. Il savait qu’elle ne pensait plus en terme de fraternité et de beauté de cause, mais bien en un désir viscéral de venger la lionne la plus importante de leur vie. Cependant, c’était déjà bien assez, et il n’était pas mit sur le banc de touche. La lionne couleur soleil – qui lui ressemblait d’ailleurs tant – se mit à leur faire part de ses doutes. Qu’avait-elle à offrir à Soto. Sadaka le savait très bien – et Soto aussi. Il allait ouvrir la gueule quand ils furent brusquement interrompus par l’arrivée d’Awena. Celle-ci venait de surgir de nul part, l’air foncièrement agacé. Outrée de n’avoir pas été mise au courant de la démarche, elle s’imposa d’un air mauvais.

    Ignorant tout de la suite des évènements, Sadaka n’aurait pas non plus imaginé tel comportement de la part d’Ahva. Celle-ci lui cracha à la figure que tout ceci ne la regardait pas et elle tourna les talons, coupant court à la conversation. Dans un dernier murmure, elle avoua à Sadaka que son départ se ferait ce soir. Il ne s’agissait en rien d’une demande de permission mais d’un simple avertissement. Il hocha la tête, sans rien ajouter. À quoi bon ? Elle était têtue, tout comme Kuzali avant elle. Mais elle était jeune, inexpérimentée et surtout, elle n’était pas prête. Voilà qu’elle ne savait même pas comment appâter Soto qu’elle partait bille en tête.

    Il était fâché mais ne lui couru pas après. Elle se ferait ses armes si tel était son souhait. Au moins, elle avait été claire là dessus. Il restait donc là Taali, Awena et lui. Ne disant rien. Toujours rien. Sadaka posa ses yeux couleur soleil sur l’héritière au visage froissé.

    « Elle ne dit pas ça contre toi, elle veut te protéger... » Le lion de suie savait que ça ne suffirait pas à calmer la jeune lionne.

    « Ahva ne veut pas t’impliquer dans tout ça, tu as d’autres choses à penser en tant qu’héritière. Pas plus que moi d’ailleurs. Mais tu es aussi sa fille, et tu es comme ta sœur. Têtue. Alors je prend cette responsabilité et qu’importe ce qu’Ahva dira. Tu sais par contre que tu ne pourras pas t’éloigner d’ici. Ton but Awena sera celui de protéger ton peuple. Celui de taire à tous ce qui se trame. Que nul ne sache ce qu’il se passe, que nul ne puisse jamais penser que Mopango vit car ça n’est plus qu’une question de temps. Ton but dans cette vengeance sera le plus dur : maintenir la paix. »

    Il ne disait pas ça pour l’occuper, mais bien car il ne tenait pas à ce que d’autres s’en mêlent. Le départ d’Ahva ne passerait pas inaperçu, surtout après le décès de Kuzali. Et le retour de Sadaka ne mettait pas tout le monde d’accord, surtout qu’il concordait étrangement à la mort de leur tendre Reine. Awena devrait être douce, devrait être là pour les tempérer.

    Il inclina la tête et invita Taali à le suivre d’un mouvement de la tête. Il n’avait plus rien à dire et ne voulait pas que sa compagne soit témoin de leurs querelles de famille. Elle venait déjà de voir, plus encore, à quel point Sadaka avait chuté dans l’estime de ses sœurs, il ne voulait en supporter d’avantage. Il avança d'un pas décidé et soudain, il se rendit compte qu'il était seul. Taali était toujours là bas, elle semblait parler avec sa petite soeur. Il sourit un peu. Elle était belle, belle et présente. Il se demandait bien le sujet de cette causerie mais ça ne le regardait plus. Elle lui dirait si il le fallait, sinon, c'était pour elle. Il fit volt-face et se remit à marcher en direction du rocher. Il allait retrouver ses enfants, espérant chaque jour que le temps et les regards de leur père leur ferait changer d'avis...

    HRP:
     

_________________
________________________________________________________
signature(c)Heshima__avatar(c)Sayed// Sadaka parle en : #271e18

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t1824-sadaka
avatar
PLAYER04


À mon sujet

Age : 23 Féminin
Nb de Messages : 397
Localisation : Ca dépend des jours - Terre des Lions

En savoir +
MessageSujet: Re: V POUR VENDETTA   Mar 3 Oct - 17:56


Alors qu'Ahva leur confiait ses doutes et intentions par rapport à Soto, Awena déboula, la faisant doucement sursauter. Les échanges qui suivirent se passèrent dans le silence pour la brunette qui observa la fratrie voler en éclats sous les tensions, le chagrin, la colère et les non-dits. La situation était si complexe à gérer, et ils s'obstinaient pourtant tous à vouloir s'en charger chacun de leur côtés.

Après un petit discours moralisateur mais sincère, son compagnon lui fit signe de le suivre et s'en alla. De son côté, il était hors de question qu'elle laisse là la pauvre Awena, qui venait se voir cracher au museau par sa soeur si proche, et mise de côté avec paternalisme de la part de son demi-frère fautif.
Avec un soupir, la brunette secoua la tête, assise face à l'héritière.

Je m'excuse pour eux, ils n'ont plus vraiment toute leur tête avec ce qu'il se passe...

Elle adressa un doux sourire à la jeune lionne, plein de chaleur et d'affection. Elle aimait beaucoup sa seconde belle soeur, pour des raisons à la fois semblables et bien différentes de son attachement à Ahva.

Ils sont si englués dans sa vengeance pour Ahva, et sa culpabilité pour Sadaka qu'ils ne raisonnent plus comme ils le devraient..

Voyant qu'Awena s'était légèrement calmée face à son propre calme, Taali lui adressa un second sourire.

Passons un deal, veux-tu ?
Je pense que tu as parfaitement le droit de savoir ce qu'il se passe et d'y prendre part. Toutefois, Sadaka a raison sur un point. En tant qu'héritière tu as le devoir de te préserver. Ton rôle auprès du peuple, mais aussi de ton père et de ton frère, pour cacher tout cela et maintenir l'ordre et la paix en attendant, ne sera pas facile et pourtant primordial.


Elle attendit que l'héritière intègre ce qu'elle venait de lui dire, et qu'elle lui signifie son accord avant de continuer.

Je promets de tout te raconter et de te tenir au courant du moindre de nos mouvements et implications, si tu me promets de te tenir à l'écart des combats et du complot, et de gérer tout cela depuis ton rôle politique. Qu'en penses-tu ?

Elle laissa à la jeune lionne le temps de la réflexion, et observa le débat intérieur dans les prunelles bleues si semblables aux siennes et à celles de Raksà. Lorsqu'enfin, elle accepta, la brunette lui sourit à nouveau et entreprit de lui raconter ce qu'il se passait, et le plan prévu par Ahva, Sadaka et elle. Certes, rien n'était bien avancé pour l'instant, mais les nouvelles viendraient ensuite, et Awena était assurée d'en être tenue informée par Taali.
Probablement que son compagnon et son autre belle-soeur ne seraient pas ravis de sa décision, mais elle estimait qu'il était injuste de garder Awena hors de cette vengeance. Elle aussi avait perdu sa mère, et le fait qu'elle ne puisse pas se battre avec eux ne signifiait pas que l'on devait la priver de participation. Elle aussi avait le droit de rendre hommage à sa mère, et se venger à son niveau...

HRP:
 


_________________

Kit par @Dhalahi ♥️ Encore merci mon Trésor ♥️

Taali exprime sa joie en #457DBB
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3081-taali
avatar
PLAYER04


À mon sujet

Age : 14 Féminin
Nb de Messages : 370
En savoir +
MessageSujet: Re: V POUR VENDETTA   Mer 4 Oct - 20:39



    Alors qu' Awena avançait vers Sadaka, Ahva vint s'interposer entre elle et le lion noir. La Princesse au pelage d'or fronça encore plus les sourcils et fixa sa soeur d'un regard aussi dur que celui qu'elle lui lançait. La benjamine de la fratrie royale grogna :

    - Ça ne te regarde pas alors reste en dehors de ça.

    Un léger grognement échappa de la gorge d' Awena mais Ahva ne lui laissa même pas le temps de lui répondre, elle tourna les talons et chuchota quelque chose à l'oreille de Sadaka. Furieuse la féline au pelage soleil grogna encore plus. Elle qui était si proche de sa soeur ...

    La princesse au pelage ambre quitta la petite troupe sans un autre mot pour sa soeur. Alors qu' Awena s'apprêtait à la rejoindre pour la forcer à revenir sur ses paroles, Sadaka dit :

    - Elle ne dit pas ça contre toi, elle veut te protéger...

    - Ceci n'explique pas cela !

    Cracha Awena au visage de son frère. Elle ne lui avait toujours pas pardonner et le fait qu'il prenne le parti d' Ahva énervait d'autant plus la Princesse Héritière. Sourd à ses paroles, Sadaka continua son explication :

    - Ahva ne veut pas t’impliquer dans tout ça, tu as d’autres choses à penser en tant qu’héritière. Pas plus que moi d’ailleurs. Mais tu es aussi sa fille, et tu es comme ta sœur. Têtue. Alors je prend cette responsabilité et qu’importe ce qu’Ahva dira. Tu sais par contre que tu ne pourras pas t’éloigner d’ici. Ton but Awena sera celui de protéger ton peuple. Celui de taire à tous ce qui se trame. Que nul ne sache ce qu’il se passe, que nul ne puisse jamais penser que Mopango vit car ça n’est plus qu’une question de temps. Ton but dans cette vengeance sera le plus dur : maintenir la paix.

    Les crocs d' Awena grincèrent. Oui, elle était princesse héritière. Mais si princesse héritière voulait dire ne pas se préoccuper des siens et laisser passer le fait qu'un membre de sa famille se fasse assassiner alors se titre ne méritait guère beaucoup de prestige.

    Le frère d' Awena se retourna et invita Taali à partir. Sans attendre cette dernière il se mit en route, plantant là sa soeur. Entre les larmes et la colère, se fut la colère qui prit le dessus.Alors que la féline au pelage d'or allait se mettre à la poursuite de Ahva et Sadaka, la compagne de ce dernier lui dit en soupirant :

    [color:037a=#457DBB ]- Je m'excuse pour eux, ils n'ont plus vraiment toute leur tête avec ce qu'il se passe...

    Awena se tourna vers elle mais ne la regarda pas. Elle aussi la mort de Kuzali l'avait changé ... Taali poursuivit :

    [color:037a=#457DBB ]- Ils sont si englués dans sa vengeance pour Ahva, et sa culpabilité pour Sadaka qu'ils ne raisonnent plus comme ils le devraient ...

    Sachant que se mettre en colère contre sa belle-soeur ne résoudrait rien, Awena se calma légèrement et écouta la suite de ses paroles :

    [color:037a=#457DBB ]- Passons un deal, veux-tu ? Je pense que tu as parfaitement le droit de savoir ce qu'il se passe et d'y prendre part. Toutefois, Sadaka a raison sur un point. En tant qu'héritière tu as le devoir de te préserver. Ton rôle auprès du peuple, mais aussi de ton père et de ton frère, pour cacher tout cela et maintenir l'ordre et la paix en attendant, ne sera pas facile et pourtant primordial.

    Malgré le fait qu'elle ne soit toujours pas vraiment d'accord, Awena acquiesça.
    [color:037a=#457DBB ]
    - Je promets de tout te raconter et de te tenir au courant du moindre de nos mouvements et implications, si tu me promets de te tenir à l'écart des combats et du complot, et de gérer tout cela depuis ton rôle politique. Qu'en penses-tu ?

    - Très bien, j'accepte.
    Après un petit instant de silence elle continua d'un ton plus doux : - Merci Taali.

    Cette dernière lui raconta les projets d' Ahva et Sadaka. La lionne ambre contait aller retrouver Soto, un des lions qui lui avait fait du mal sur Outland. Bien qu' Awena ne soit absolument pas d'accord avec cette manière de procédé, elle ne dit rien.

    A la fin du récit de Taali, la Princesse du Soleil lança :

    - Encore merci Taali, et bonne chance.


    Sur ces mots, elle s'éloigna et repartit vers le Rocher. Elle était toujours en colère contre Ahva et Sadaka. Évitant de penser à eux, elle continua de marcher.


_________________
Un rp ? Un lien ?
Rdm
Awena apprend en
#6600FF



Spoiler:
 

Signature by Kosa
Avatar by Ràna
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3723-awena-princess-of-pridela

Contenu sponsorisé


À mon sujet

En savoir +
MessageSujet: Re: V POUR VENDETTA   

Revenir en haut Aller en bas
 
V POUR VENDETTA
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Petit jeu ^^
» Argentine: ouverture d'un nouveau procès pour crimes de guerre lors de la dicta
» SOS POUR NOUNOURS Border Collié (57) Sarrebourg
» BADMOONZ 3000 pts pour tournoi Haguenau 2010
» Canada- Ségrégation raciale: Débat pour l’ouverture d’une école noire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Lion King RPG :: 
Crédits - Archives - Partenaires
 :: 
Archives & Choses Perdues
 :: CHAPITRE VIII
-