Informations
Topsites

Votez et réclamez vos points ICI !

Réseaux
Crédits

Bannière dessinée par Odon, Metua, Choyo, Jen, Yetsa, Rana & Eshina

Design & Codage © Tadji, Soto & Angola

Musique du lecteur © Stardiva Music

Optimisé pour Mozilla Firefox

Jeu déconseillé aux -12 ans

AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Events & RPs Importants
Ne ratez pas ...
Jetez un œil à la liste des rôles importants disponibles au sein des clans.
Venez tenter les RP Missions !
Laissez un commentaire sur notre Livre d'Or !

Partagez | 
 

 Nous deux face au monde [ Privé Adana ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
PLAYER03


À mon sujet

Age : 17 Féminin
Nb de Messages : 153
En savoir +
MessageSujet: Nous deux face au monde [ Privé Adana ]   Lun 22 Mai - 12:48

Le soleil se levait, étincelant de sa robe de lumière, sur la jungle verdoyante donnant à cette dernière des éclats de féeries. Rien ne bougeait encore sous les arbres, l'air saturé d'humidité s'embaumait des nombreuses odeur de pollen et de souffles encore endormie.
Blottie au milieu des dizaines d'autre corps couvert de fourrure, Heshima dormait. Elle dormait oui, mais qu'à moitié car déjà ses yeux s’entrouvrirent. A peine un rayon eut caressé sa joue qu'elle grimaça, se redressant et baillant. Elle secoua sa tête, puis ébroua son corps entier. Chassant ainsi les derniers bribes de someil qui pouvait encore coller ses muscles. Puis, enjambant un à un les corps endormis, elle se dirigea vers la sortie de la clairière.
Le sol était clairsemé de tâche de lumière, son pelage également et la jeune lionne se glissa à travers la jungle, entre les nombreux arbres aux couleurs exotiques. Ce paysage saturé, elle l'avait connu, vu et revu. Elle avait besoins d'un ailleurs, elle avait un manque d'être qui ne pouvait être combler que par le voyage. La soif de découvrir irritait de plus en plus son humeur, la rendant presque déprimée par moment.
Elle ne s'arrêta que lorsque la végétation se fut moins nombreuses, les tâches lumineuses plus grande et la Lande apparu à travers les arbres. Elle resta dans la jungle, face à l'infini, fixant avec envie cet horizon qui allait bientôt revêtir son quotidien. Oui, elle allait partir, c'était de plus en plus pressant. Mais elle ne partirait sûrement pas seule.
Pour l'heure, il lui fallait attendre les élections.

Une branche craqua, Heshima se retourna, un léger sourire vînt sertir ses babines.

" Bonjour, Adana. "

_________________

(c) Moi
Spoiler:
 
RALENTISSEMENT D'ACTIVITÉ JUSQU'EN JUIN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3103-heshima-petit
avatar
PLAYER04


À mon sujet

Age : 15 Féminin
Nb de Messages : 479
Localisation : ERREUR DE CHARGEMENT.

En savoir +
MessageSujet: Re: Nous deux face au monde [ Privé Adana ]   Dim 4 Juin - 13:10





We Want War by These New Puritans on Grooveshark

Nous deux face au MondeADANA & HESHIMA.



Adana se fondit dans l'ombre permanente de la Jungle, bien que petit à petit dévorée par la lumière du jour se synchronisant parfaitement avec l'habituel lever du jour matinal, silencieuse, détendue.
Après s'être assurée que ses parents dormaient, la femelle s'était permis une petite virée dans son labyrinthe chéri, en quête d'occupations ou de songes lui permettant ainsi d'alimenter son rêve d'enfance et son ennui capricieux. Elle s'ennuyait. Elle voulait connaître de nouvelles choses, elle voulait vivre. Son adolescence se mourrait de plus en plus pour laisser place à un corps adulte, chose qu'elle acceptait avec enchantement. Un jour, le monde s'ouvrira à moi. Elle connaîtrait de nouveaux lions, de nouvelles cultures, de nouveaux Clans, et peut-être les vestiges de ses ancêtres Mositus, affaiblis et tués par le Temps et la rancœur.
L'adolescente emprunta un petit chemin, menant aux frontières de la Jungle des Sages.
Les fourrures brunes ne seraient plus, et de nouvelles couleurs s'ouvriraient à elle. Neige, Feu et Sable. Nordiques, Pridelanders et Jangowas. Elle ne comptait pas rencontrer les meurtriers de son Clan, mais peut-être aurait-elle la chance de croiser la route de l'un de leurs descendants, adoucis par le temps, ou bien intégrés à une autre culture dans un autre peuple. La rebelle écoutait quelques fois les anciens, et un jour, l'un d'eux lui avait raconté cela.

Pensant alors qu'elle ne rencontrerait que des gardes sur la route, elle ne se prépara pas psychologiquement à l'arrivée soudaine d'un pelage clair devant les frontières, et pourtant si familier à ses yeux. Elle se sentit un poil déçu d'être arrivée après Heshima, ne pouvant donc profiter des barrières de sa Vie qu'en sa présence complémentaire et en opposition avec la sienne. Cela dit, Adana ne fit pas demi-tour et s'approcha tout de même des lieux, aux arrières de la fille de Baradi, qui ne l'avait pas encore remarquée. Elle avança, sans un mot, les yeux fixés sur la silhouette Mositu, avant de sentir quelque chose de fragile se briser sous son poids.
La lionne à mèche baissa les yeux, et s'aperçut qu'il s'agissait d'une branche.

« Bonjour, Adana. » la salua Heshima en se retournant, un sourire aux babines.

Adana se sentit gênée, d'une part parce qu'elle avait raté son coup, de l'autre parce que sa camarade lui souriait. Elle hocha doucement la tête et lui rendit son salut, abandonnant la branche brisée, en se mettant à la hauteur de son « alliée » afin de contempler le paysage si beau, à l'extérieur de la Jungle.

« Bonjour, Heshima. » dit-elle avant de s'asseoir, face aux frontières, à la hauteur de son interlocutrice. « Je ne m'attendais pas à te voir ici, surtout cette heure-là. Je peux savoir ce que tu fais ici ? »



© Jawilsia sur Never Utopia


_________________
ADANA
SUJET DE RPs & LIENS.


CréditsAresak & Heshima.
Adana se rebelle en PaleGreen.
Amon conseille en #EEEEEE.
Imani s'émerveille en PeachPuff.
Asani se rebelle en LightSlateGray.
Kito panique en #000000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3968-adana-je-ne-reve-que-de-l
avatar
PLAYER03


À mon sujet

Age : 17 Féminin
Nb de Messages : 153
En savoir +
MessageSujet: Re: Nous deux face au monde [ Privé Adana ]   Mer 14 Juin - 17:25

La lionne brune sembla gênée, Heshima le remarqua assez aisément. Elle la vit aquiescer avec douceur avant de lui rendre son salut, laissant à son pauvre sort la branche rompue. Elle se mit à sa hauteur, le regard perdu vers l'horizon comme l'avait été Heshima. La lionne taupe clair sourit toujours, tournant la tête vers la Lande.

" Bonjour, Heshima. Elle s'assit, Je ne m'attendais pas à te voir ici, surtout cette heure-là. Je peux savoir ce que tu fais ici ? "

La lionne plus âgée eut un léger rire, il était assez étrange de constater qu'Adana l'orienter vers la douceur plutôt que l'arrogance. Peut-être la jeune éprouvait un certain instinct maternel pour sa cadette ? Dans tous les cas, elle n'avait pas envie de se montrer cinglante, pas maintenant alors que le paysage, le monde entier se couvrait de pastelle. Tout était si doux.
Elle se contenta donc de répondre, sans détacher son regard de la Lande des Sans Terre, avec neutralité :

" Je me lève tous les jours aux aurores. Le monde appartient à ceux qui se lèvent tôt. "

Elle faisait évidemment référence à leurs envies de voyage. La dernière discussion qu'elles avaient eut leur avait fait découvrir une nouvelle facette de leurs personnalité, à chacune d'elles. Là où Adana semblait être une rebelle sans réflexion, Heshima avait découvert une enfant rêveuse et cela lui plaisait. Elle espérait sans réellement s'en rendre compte qu'Adana avait aussi put voir autre chose que la pimbêche arrogante qu'elle était sans cesse.

" J'aime surtout venir ici, de manière général, l'horizon semble ne jamais se finir. Tu sais, je m'imagine franchir la frontière, courir loin, retourner au Prideland par exemple. pas toi ? "


Elle reposa enfin son regard d'azur sur sa jeune camarade. Elle connaissait ses aspirations tout comme Adana connaissait les siennes.
[hrp : Désolée je suis crevée c'est un peu nul >w< ]

_________________

(c) Moi
Spoiler:
 
RALENTISSEMENT D'ACTIVITÉ JUSQU'EN JUIN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3103-heshima-petit
avatar
PLAYER04


À mon sujet

Age : 15 Féminin
Nb de Messages : 479
Localisation : ERREUR DE CHARGEMENT.

En savoir +
MessageSujet: Re: Nous deux face au monde [ Privé Adana ]   Mer 21 Juin - 11:08





We Want War by These New Puritans on Grooveshark

Nous deux face au MondeADANA & HESHIMA.



En guise de réponse, Heshima rit doux, comme si sa question n'avait rien de sensé et s'attisait les grâces de la bêtise enfantine. La lionne brune ne réagit pas plus que cela, gardant au visage son masque stoïque bien malgré sa curiosité ; sa camarade ne s'attarda pas davantage sur les raisons d'un tel rire et s'engagea directement dans la voie d'une véritable conversation, rêveuse et intéressante. Adana fut d'accord, et leva l'une de ses pattes avant, cachant instinctivement ses babines qui ne purent retenir un bâillement fatigué. Le silence faillit réclamer son dû au vu des précédentes actions des deux Mositus mais, rebelle et sans se soucier de certains détails, la fille de Baradi déclara :

« Je me lève tous les jours au aurore. Le monde appartient à ceux qui se lèvent tôt. »

Ce qui n'est absolument pas notre cas, songea ironiquement la femelle en laissant se dessiner sur ses babines un léger sourire amusé. Ce sourire disparut quelques secondes après, lorsque sa propriétaire entendit la suite des propos de son aînée :

« J'aime surtout venir ici, de manière général, l'horizon semble ne jamais se finir. Tu sais, je m'imagine franchir la frontière, courir loin, retourner au Prideland par exemple. Pas toi ? »

Les pierres dorées de la jeune lionne se posèrent dans celles, bleutées, de sa camarade clanique. Elles se croisèrent, mais Adana ne réagit nullement en conséquence et s'abandonna quelques instants à quelques songes, rêveurs et ambitieux, qui nourriraient son débit d'informations lorsque son avis là-dessus serait à fournir. Prideland ? Eh bien, ce serait peut-être le premier royaume qu'elles verraient et visiteraient une fois à l'extérieur de la Jungle, et qui se résumerait comme un véritable paradis pour Heshima, mais comme un pays comme tant d'autres pour sa cadette si celle-ci n'y trouvait pas son intérêt là-bas. Elle s'étira un peu les pattes, légèrement, avant de se prononcer d'une voix quelque peu ensommeillée :

« Je ne pourrais jamais être aussi certaine que toi quant à la destination première de mon voyage, néanmoins, je peux t'assurer que tant que je suis loin des Mositus et de mes parents, tout peut me convenir. » Tant que les pelages et les cultures variaient, et qu'on ne lui imposait plus de règles stupides – comme le faisaient si bien ses parents – il était sûr que la Mositu insouciante serait un temps soit peu satisfaite de ce début de voyage et ne tarderait pas à tomber amoureuse de cette « liberté » si gentiment offerte, quitte à ne jamais revenir dans la Jungle. « Tu ne m'as jamais dit à quoi ressemblait Prideland, d'ailleurs. Comment est-ce ? » ne faisait-elle pas erreur à poser tant de questions, montrer tant d'intéressements envers autrui alors qu'elle était si distante, d'habitude ?
Heshima ne semblait pas comme les autres, de toute façon.
Pour l'heure, elle ne l'avait ni trahie, ni menti. Peut-être devait-elle laisser les choses se faire et accorder l'arrivée d'une solide alliance si celle-ci prenait ses aises en douceur.




©️ Jawilsia sur Never Utopia



HRP:
 

_________________
ADANA
SUJET DE RPs & LIENS.


CréditsAresak & Heshima.
Adana se rebelle en PaleGreen.
Amon conseille en #EEEEEE.
Imani s'émerveille en PeachPuff.
Asani se rebelle en LightSlateGray.
Kito panique en #000000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3968-adana-je-ne-reve-que-de-l
avatar
PLAYER03


À mon sujet

Age : 17 Féminin
Nb de Messages : 153
En savoir +
MessageSujet: Re: Nous deux face au monde [ Privé Adana ]   Mar 27 Juin - 11:32

Quand bien même les yeux de sa jeune camarade répondirent à son regard, la lionne resta muette un instant. Elle eut l'air, l'espace de quelque minutes, absente, perdue dans ses rêves. Heshima la comprenait sans mal. Lorsqu'elle même s'imaginait voyageant, il lui arrivait de rester bloquée bien longtemps dans ce monde de songe où tout lui semblait si merveilleux, tellement plus intéressant que cette jungle qu'elle connaissait si bien.
Était-ce cette soif de nouveau qui habitait également sa jeune amie ?
Adana s'étira.

" Je ne pourrais jamais être aussi certaine que toi quant à la destination première de mon voyage, néanmoins, je peux t'assurer que tant que je suis loin des Mositus et de mes parents, tout peut me convenir. "


Sa voix était molle comme au sortir du sommeil. La lionne taupe l'écouta jusqu'au bout avec l'attention d'une mère. Cependant, elle ne put réprimer une grimace de désapprobation lorsque celle-ci évoqua son désir de s'éloigner des siens. Ce n'était pas pour cela qu'Heshima voulait partir, son clan lui manquerait, elle le savait. Après tout, les mositus étaient pour elle une grande famille, elle avait toujours été élevée ainsi.

" Tu ne m'as jamais dit à quoi ressemblait Prideland, d'ailleurs. Comment est-ce ? "

La lionne plus âgée détourna doucement le regard, ne souriait plus du tout. Elle ne pouvait plus se permettre, maintenant, de réprimander Adana comme elle l'eut fait avec ses frères. Elle avait beau être une lionne arrogante, elle n'avait pas envie de brusquer la brunette. Alors, elle se contenta de soupirer, d’émettre un simple avis qui n'était en rien une accusation. Du moins, tentait-elle de ne pas présenter cela comme un reproche.

" Écoute Adana... Lorsque l'on est loin de chez soit, quand bien même nos parents ou notre famille ont été encombrant, quand bien même la jungle fut elle étouffante, cela nous manque. C'est ce que j'ai toujours connu, depuis ma naissance. "

Elle marqua un pause, fixant l'horizon. Elle savait dors et déjà que sa famille allait cruellement lui manquer, c'était une partie d'elle. Elle n'était jamais partit sans un de ses membres.

" C'est aussi ce qui me pousse à partir, au final. Mais s'il te plaît Adana, n'oublie jamais à quel point une famille est importante, même si elle est un poids dans ta vie. Les amis peuvent partir, mais la famille jamais ne t'abandonnera. "

Bravo. Elle va croire que tu la sermonne, c'est ce que tu fais non ? Elle grimaça. Puis, finalement, se décida à répondre à la première question de la lionne brunne. Après tout, elle ne voulait pas la brusquer. Au fond, Heshima avait toujours vécu parmis les Mositus, elle était la plus obéissante, mais jamais elle n'avait lié de réelles amitiés au sein du clan. Elle n'avait que ses frères, qui, eux aussi, commençaient à ne plus vouloir d'elle. Elle le sentait et en avait pour ainsi dire assez peur, c'est également pour cela qu'elle se forçait à être mon cassante avec Adana.

" Prideland... C'est assez différent d'ici. Il faut le dire... De grandes pleines remplaces les arbres touffues, tout est d'or, même les lions que j'ai vu là-bas sont d'or. Les arbres, il y en a peu, l'air est léger, pas saturé comme ici, les odeurs sont aussi plus légères. Mais des lions comme nous aurons sûrement du mal à chasser, avec notre fourrure brune. Quoi que la mienne est plus clair que la moyenne. "

Elle recouvra son sourire et se tourna vers Adana.

" Mais je pense qu'il vaut mieux que tu le vois de tes propres yeux, mes mots ne sont pas suffisants pour te donner une réelle impression de cet autre monde. "

_________________

(c) Moi
Spoiler:
 
RALENTISSEMENT D'ACTIVITÉ JUSQU'EN JUIN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3103-heshima-petit
avatar
PLAYER04


À mon sujet

Age : 15 Féminin
Nb de Messages : 479
Localisation : ERREUR DE CHARGEMENT.

En savoir +
MessageSujet: Re: Nous deux face au monde [ Privé Adana ]   Dim 2 Juil - 14:13




« Nous Deux ... face au Monde »


Son corps tardait un peu à se réveiller, il était vrai, mais son esprit restait vif et l'attention d'Adana se portait uniquement sur l'horizon et Heshima. La fille d'Athar s'attendait à ce que celle-ci lui accorde son approbation et accepte son point de vue avec aisance mais il s'avéra qu'elle en avait trop attendu d'elle, et qu'Heshima restait Heshima, la Mositu attachée à tous ceux qu'elle aimait, la demoiselle raisonnable, prudente et responsable. Pour une fois, en s'abandonnant à des rêves pour deux, la féline au masque taupe s'avoua s'être leurrée, et la déception s'empara de son cœur très rapidement. Ses prunelles d'or tournées vers elle, l'adolescente constata avec une certaine surprise dissimulée la grimace de sa camarade, qui commenta silencieusement ses propos dès lorsque ses lèvres se touchèrent pour ne plus jamais prononcer aucun mot. Était-ce le fait qu'elle n'ait aucune destination ou cette envie « inexplicable » de partir loin des siens qui la mettait dans de tels états ? La première option était possible, mais bizarrement, Adana pensait qu'Heshima avait beaucoup plus de chose à dire quant à cela et plus d'expérience quant à la réserve familiale : après tout, elle avait des parents aimants, des frères … Ils formaient une famille soudée comme la femelle rebelle ne pouvait se l'imaginer. Peut-être était-ce cela qui continuait encore et toujours de la surprendre, de la déranger ? L'agacement picota la gorge d'Adana mais elle se retint bien de lui demander ce qu'elle avait, et ce qui pouvait bien se tramer dans ses pensées.
Après tout, ce n'était qu'une pauvre grimace … Elle ne lui avait pas fait une déclaration de guerre non plus ! Se contentant donc de se taire et de prolonger son observation, comme si de rien n'était, la demoiselle offusquée la sentit détourner le regard, et la priver de son sourire précédent. Un soupir s'échappa de la gueule de son aînée. Oh. Mauvais signe ?

« Écoute Adana … Lorsque l'on est loin de chez soit, quand bien même nos parents ou notre famille ont été encombrants, quand bien même la jungle fut-elle étouffante, cela nous manque. C'est ce que j'ai toujours connu, depuis ma naissance. »

A son tour, le soupir exaspéré qu'elle eut toujours connu auprès de ses parents faillit bien revenir à la charge pour l'apaiser de toute la frustration qu'elle ressentît présentement. Je rêve, ou … elle me fait la leçon ? Adana se retint, une fois de plus, de dire quelque chose, bien que l'envie de grimacer ou de soupirer était de plus en plus prenante. Ses yeux se posèrent un instant sur ses pattes, désespérée. Etait-il donc impossible pour elle de se lier à quelqu'un qui ne corrigerait pas le moindre de ses mots au profit des siens ? Ses parents la contrariaient déjà assez, Heshima ne pouvait-elle pas faire un effort, pour une fois ? Ou alors, peut-être se mettait-elle déjà trop rapidement sur la défensive, car à force de prendre le jugement d'autrui en pleine face, les différences entre un simple conseil et une remarque s'étaient inévitablement estompées. Impossible de déterminer la cause d'une telle tension ...
Dans tous les cas, elle lui laissa une dernière chance de se rattraper, et de lui prouver que l'Impossible n'était pas possible. La possibilité … qu'elles se comprennent.

« C'est aussi ce qui me pousse à partir, au final. » déclara finalement la fille de Baradi à la sainte surprise et au plus grand soulagement de l'adolescente qui se plût à ressentir l'apaisement d'un esprit plongé dans ses convictions, révolté, rebelle, qui aurait sûrement éternisé la conversation durant des heures pour une simple question de famille. Les muscles de l'apprentie-chasseuse se détendirent un peu, moins crispés par l'émotion. « Mais s'il te plaît Adana, n'oublie jamais à quel point une famille est importante, même si elle est un poids dans ta vie. Les amis peuvent partir, mais la famille jamais ne t'abandonnera.»

Si tu veux … se retint-elle de répondre sans grande conviction. Au lieu de quoi, elle haussa simplement les épaules, sans pour autant approuver pleinement ses dires. De toute manière … Elle n'aurait pas besoin du soutien de sa famille, là où elle irait.

« Prideland … C'est assez différent d'ici. » enchaîna Heshima, par la suite. « Il faut le dire … De grandes pleines remplacent les arbres touffues, tout est d'or, même les lions que j'ai vu là-bas sont d'or. Les arbres, il y en a peu, l'air est léger, pas saturé comme ici, les odeurs sont aussi plus légères. Mais des lions comme nous aurons sûrement dû mal à chasser, avec notre fourrure brune. Quoi que la mienne est plus claire que la moyenne. »

Les descriptions de la femelle brun clair attirèrent inévitablement l'imagination d'Adana qui imagina ces fameuses terres dénuées d'arbres où l'or régnait en maître, débordant d'odeurs nouvelles et fines dont l'air léger tardait à les atténuer sur l'instant présent. La remarque de sa camarade quant à leurs fourrures sombres embêta quelque peu la fille de Kimiria. Pardon ? Elles auraient dû mal à chasser ? L'herbe de Prideland était à ce point si … traître, pour les lions au sang Mositu ? La surprise s'empara un instant de son esprit, avant que la féline secoue légèrement la tête et assure, confiante :

« Nous trouverons un moyen pour contrer ce problème ! »

Elles trouveraient un moyen de se débrouiller sur Prideland. Elle se le promit.

Après réflexion, la demoiselle à la mèche se rendit compte qu'il ne s'agissait plus là d'une promesse mais d'une certitude. Elle ne voyait pas pourquoi elles n'en seraient pas capables !

« Mais je pense qu'il vaut mieux que tu le vois de tes propres yeux, mes mots ne sont pas suffisants pour te donner une réelle impression de cet autre monde. » appuya cependant la Mositu aux yeux bleus.
« J'ai hâte. » avoua l'intéressée avant de reprendre, toujours aussi curieuse. « Et, combien de temps nous faudra-t-il avant que nous puissions atteindre Prideland ? C'est le premier royaume que l'on peut apercevoir une fois sorti de la Jungle ? Nous devons traverser d'autres terres avant d'espérer lui mettre la patte dessus ? »

Elle avait beau ronger les frontières de la Jungle que ses yeux n'eurent probablement jamais la chance de distinguer et comprendre à quoi correspondaient les couleurs délicieuses de l'horizon, ces formes floutées, ces événements qui ne concernaient ni elle ni son immense jardin secret. Tout en se questionnant, la femelle prit son mal en patience et rassembla les informations qu'elle venait tout juste d'obtenir pour former un dessin de la Terre des Lions bien plus flattant que celui qui eut été donné par les anciens aux Mositus de son âge.






_________________
ADANA
SUJET DE RPs & LIENS.


CréditsAresak & Heshima.
Adana se rebelle en PaleGreen.
Amon conseille en #EEEEEE.
Imani s'émerveille en PeachPuff.
Asani se rebelle en LightSlateGray.
Kito panique en #000000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3968-adana-je-ne-reve-que-de-l
avatar
PLAYER03


À mon sujet

Age : 17 Féminin
Nb de Messages : 153
En savoir +
MessageSujet: Re: Nous deux face au monde [ Privé Adana ]   Lun 3 Juil - 10:24

" J'ai hâte. "

Son aveu fit de nouveau levé la tête à la jeune lionne qu'était Heshima, elle l'écouta poursuivre presque aussitôt.

" Et, combien de temps nous faudra-t-il avant que nous puissions atteindre Prideland ? C'est le premier royaume que l'on peut apercevoir une fois sorti de la Jungle ? Nous devons traverser d'autres terres avant d'espérer lui mettre la patte dessus ? "

Observant ses yeux emplis de curiosité, Heshima cru un instant apercevoir son reflet. Elle, plus jeune, qui ne pouvait s'empêcher de questionner ses parents à propos de leur voyage, questionner Siri sur le monde qu'il avait put découvrir lorsque les Mositus s'étaient fait chasser de leurs terres. C'était les yeux des lionnes qui en attendaient plus de la part de la vie. Etait-ce orgueilleux ? Heshima ne le savait pas, ce qu'elle comprenait en revanche c'est qu'elle ne pouvait se résoudre à mourir sans en avoir sut plus sur ce monde, toujours en apprendre d'avantage, c'est ce qu'elle voulait. Elle était avide de découvertes et de savoir.
La lionne taupe resta quelque secondes, pas plus, perdue dans ses pensées, avant de se décider à répondre à sa jeune camarade. Elle était tout de même heureuse de voir qu'elle ne lui en voulait pas pour cette leçon de moral qu'elle lui avait fait.

" Et bien... Il nous faudra traverser la Lande, elle leva le museau vers celle-ci, mais Prideland n'est pas vraiment loin. "

Son regard se perdit sur ses tâches d'or lointaines, derrière la Lande, qu'on ne pouvait dicerner. Jusqu'à ce qu'elle s'y rende, cela avait été comme un rêve, un endroit inatteignable parsemé de couleur doré. Ce n'était pas son Eldorado, mais elle avait adorer s'y rendre.

" Dis moi, Adana. Est-ce que tu recherche une terre en particulier ? "


Tournant le regard sur la femelle et plongea ses vagues azurs dans les pépites d'or de la femelle, un regard tranquille mais tout de même curieux.

" Je veux dire, as-tu une destination que tu attends plus qu'une autre ? "
[hrp = désolée, je suis sur un clavier et un ordinateur dont je n'ai pas l'habitude alors... C'est un peu pourri ;w; ]

_________________

(c) Moi
Spoiler:
 
RALENTISSEMENT D'ACTIVITÉ JUSQU'EN JUIN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3103-heshima-petit
avatar
PLAYER04


À mon sujet

Age : 15 Féminin
Nb de Messages : 479
Localisation : ERREUR DE CHARGEMENT.

En savoir +
MessageSujet: Re: Nous deux face au monde [ Privé Adana ]   Lun 3 Juil - 13:59




« Nous Deux ... face au Monde »


Par ailleurs, s'il fallait attendre longtemps avant le jour fatidique, pourquoi alors ne pourraient-elles pas en planifier d'avance la suite ? Adana imagina le départ, les adieux, la traverse entre la Jungle et le territoire inconnu s'étendant sur l'horizon (à savoir, la Lande des Sans-Terres, mais ça Adana ne le sait pas), puis … voilà que ses questions trouvaient tout leur sens, et les possibles réponses d'Heshima également. Les principales interrogations étaient : serait-elle assez claire et en saurait-elle suffisamment pour combler son besoin de savoir ? La voix de la femelle aux poils clairs ne se fit pas trop attendre.

« Eh bien … Il nous faudra traverser la Lande, mais Prideland n'est pas vraiment loin. »

La Lande ? Ça ? Se demanda-t-elle en jetant un regard sur l'horizon. Les formes floutées, les teintes différentes … C'était ça, la Lande ? Un peu plus, et elle se serait sentie honteuse de ne pas connaître aussi bien que sa camarade les terres avoisinant leur Jungle commune. Elle voulut quand même lui poser des questions sur cette zone où elle n'avait jamais mis les pattes, seulement, ce fut à la propre curiosité d'Heshima de s'exprimer. Un éphémère petit sourire se dessina sur les babines d'Adana : elle avait beau râler aux moindres de ses remarques, se disputer parce que la personnalité de l'une s'opposait à celle de l'autre, on ne pouvait cependant leur retirer leur insatiable curiosité commune. Chacune avait ses propres questions et l'Autre les réponses attendues par celle-ci. Bien que cette fois-là, il ne s'agissait plus d'une question existentielle mais plutôt d'une interrogation quant à son avis sur la question.

« Dis-moi, Adana. Est-ce que tu recherches une terre en particulier ?  »

A ton avis ? Tu penses que je n'ai que ça à faire de quitter mes terres natales pour en trouver d'autres qui me sont inconnues ? Se sentit-elle étonnée d'entendre. Assurément, son but premier n'était pas de s'établir quelque part, mais de vivre, découvrir, rêver. Quand elle serait plus vieille et aigrie, peut-être s'installerait-elle sur une terre déserte et disputerait le moindre enfant impudent se promenant dans sa petite tanière de fortune. Ensuite … Si sa camarade s'attendait simplement à ce qu'elle lui dise là où elle désirait aller une fois sortie de la Jungle, comme elle l'avait dit précédemment – et ça ne changerait pas aussi vite – elle n'avait aucune idée quant à la destination primordiale de son tout premier voyage. Après tout … L'improvisation pouvait s'avérer divertissante, quelquefois, si on négligeait bien évidemment la galère et tous les problèmes provoqués par cette même technique d'organisation foireuse. Les yeux d'Heshima plongés dans ceux de la Brune, Adana comptait répondre sans faire trop d'histoire.

« Je veux dire, as-tu une destination que tu attends plus qu'une autre ? »

Moment propice.

« Pas vraiment. Comme je te l'ai dit, tant que je vois autre chose que les Mositus, tout peut me convenir. » Elle ne désira point que son aînée lui refasse la leçon comme tout à l'heure, chose qui l'irritait la plupart du temps, alors, sans lui laisser le temps de réagir, la femelle leva une patte, une griffe, et l'agita de gauche à droite dans le vide de sorte à lui interdire la parole ou lui indiquer son désaccord. « Et non, je sais que la famille est « importante », mais moi je veux connaître de nouvelles choses, et ainsi l'oublier un peu. »

Suite à cela, elle voulut lui renvoyer la balle, et lui faire oublier un temps soit peu ce qu'elle venait de lui dire, là, tout de suite. Non pas qu'elle craignait sa réaction, ou désirait plus que tout s'effacer devant sa grandeur, mais la demoiselle aux prunelles d'orage ne se sentait pas prête à encaisser une nouvelle remarque de sa part sans grimacer, surtout que par la suite, elles se disputeraient, et alors perdrait-elle une fois de plus son unique espoir d'avoir pu un jour trouver griffe à sa patte parmi tous ces Mositus pacifistes et renfermés. Quoiqu'il en soit, elle soutint toujours aussi dignement son regard, sans fléchir devant sa-plus-grande.

« Sinon, si tu as des terres à me proposer ou à me décrire … ! » lâcha-t-elle en haussant un peu les épaules, avant de faire un signe de tête en direction de l'Extérieur : « Et je me demandais, ce que l'on voit derrière nos frontières, c'est la Lande dont tu me parles ? »






@ADANA a écrit:
T'inquiète ! o/

_________________
ADANA
SUJET DE RPs & LIENS.


CréditsAresak & Heshima.
Adana se rebelle en PaleGreen.
Amon conseille en #EEEEEE.
Imani s'émerveille en PeachPuff.
Asani se rebelle en LightSlateGray.
Kito panique en #000000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3968-adana-je-ne-reve-que-de-l
avatar
PLAYER03


À mon sujet

Age : 17 Féminin
Nb de Messages : 153
En savoir +
MessageSujet: Re: Nous deux face au monde [ Privé Adana ]   Jeu 13 Juil - 16:45

" Pas vraiment. Comme je te l'ai dit, tant que je vois autre chose que les Mositus, tout peut me convenir. "

Dit Adana lorsqu'Heshima lui laissa l’occasion de répondre. Mais à peine finit-elle sa phrase que la brune leva la patte, sortant une griffe qu'elle agita sous le nez de sa comparse, lui intimant le silence. La seule réaction de la pâle fut de froncé les sourcils, perplexe.

" Et non, je sais que la famille est « importante », mais moi je veux connaître de nouvelles choses, et ainsi l'oublier un peu. "

Elle la fixa, surprise puis circonspecte. Elle hésita entre rire et se vexé, tant l'attitude de sa camarade était enfantine. Mais finalement, elle ne dit rien, se contenta de rester aussi surprise qu'au départ, les sourcils haussé et la gueule entrouverte dans des paroles qui ne viendront pas.

" Sinon, si tu as des terres à me proposer ou à me décrire … ! "

Reprit alors Adana, comme pour tenter de chasser le malaise qu'elle avait créer. Elle haussa quelque peu les épaules et pointa du museau l'extérieur de la jungle.

" Et je me demandais, ce que l'on voit derrière nos frontières, c'est la Lande dont tu me parles ? "


Heshima suivit son regard, observa quelques seconde la Lande déserte puis reposa les yeux sur Adana. Elle était de plus en plus surprise, pensant que la lionne serait déjà aller sur cette terre désolée au moins une fois, par curiosité. Heshima y était déjà descendu, avec l'autorisation de ses parents. Elle y avait même rencontrer un lion formidable.
En y repensant, elle espérait le revoir au cours d'un quelconque voyage, il lui manquait.
Mais elle chassa bien vite le visage du mâle pour se concentrer sur sa camarade.

" Tu ne le savais pas ? Demanda-t-elle sans agression, c'est bien la Lande des Sans-Terre oui. Où que tu veille te rendre, il faudra passer par ici. "

Elle acquiesça doucement à ses propres dires.

" Nous irons en Prideland en premier, après nous pourrons décider d'un itinéraire en conséquent. Je ne connais pas toute la Terre des Lions, il faudra demander aux pridelanders. Je pourrais même te présenter les princesses de ce royaume si tu veux. "

_________________

(c) Moi
Spoiler:
 
RALENTISSEMENT D'ACTIVITÉ JUSQU'EN JUIN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3103-heshima-petit
avatar
PLAYER04


À mon sujet

Age : 15 Féminin
Nb de Messages : 479
Localisation : ERREUR DE CHARGEMENT.

En savoir +
MessageSujet: Re: Nous deux face au monde [ Privé Adana ]   Mar 18 Juil - 20:36




« Nous Deux ... face au Monde »


Petit à petit, l'humiliation vint s'enrouler progressivement autour de son cœur avant de serrer, serrer, tellement fort, qu'Adana se serait sentie mourir si sa comparse n'avait pas répondu avant à sa question. Tu ne sais pas ce qu'est la Lande pauvre idiote, tu ne sais pas ce qu'est la Lande ! Comment pourras-tu voyager sans connaître le nom du portail entre ton Passé et ton Avenir ? La femelle sombre suivit le regard de sa partenaire qui se posa, calmement, sur cette vaste zone dans l'inconnu avant d'en revenir à elle. Visiblement surprise, Heshima lui demanda, d'une voix pourtant déchargée d'agressivité et d'insinuations déplaisantes :

« Tu ne le savais pas  ? C'est bien la Lande des Sans-Terre oui. Où que tu veilles te rendre, il faudra passer par ici. »
« Euh, je … Je voulais être sûre ! Et puis, je n'ai jamais dépassé les limites de la Jungle. » se défendit aussitôt la fille d'Athar afin de rattraper la surprise de son aînée. Peut-être était-ce son cas, à Heshima ? Peut-être avait-elle déjà posé ses pattes sur la lande ? Adana haussa doucement un sourcil, interrogatrice.

La lionne brun clair acquiesça à ses propres dires, dévoilant par ailleurs ses projets et ainsi donc leur parcours futur si elles restaient ensemble au cours du voyage :

« Nous irons sur Prideland en premier, après nous pourrons décider d'un itinéraire en conséquent. Je ne connais pas toute la Terre des Lions, il faudra demander aux Pridelanders. Je pourrais même te présenter les princesses de ce royaume si tu veux. »

Les princesses de ce royaume … répéta songeusement la Mositu, imaginant la tête de ces fameuses filles bénites par les Grands Esprits. Les femelles chanceuses. Les précieux bijoux du territoire. Adana ne connaissait pas exactement les avantages et les différences entre elles et le peuple, mais elle s'était toujours fiée aux récits de son père et ceux des anciens. Comme s'ils avaient la réponse à tout. En fait, elle les avait surtout écoutées par ennui. Mais toujours était-il qu'elle avait retenu certaines choses et que son esprit était perdu entre les diverses informations retenues au détour de son enfance et celles à l'arrivée de son adolescence et au fil des rencontres.

« Me présenter les princesses de ce royaume ? Tu les as déjà rencontrées  ? » la questionna-t-elle alors. Bon, c'était plutôt logique puisque Heshima était déjà allée sur Prideland, mais quand même ... « Enfin … Je ne sais pas, tu aurais pu ne pas avoir le temps d'en croiser une. Elles ont été gentilles avec toi ? Il paraît que les princesses sont souvent orgueilleuses et toujours insatisfaites de ce qu'elles ont. Sinon, j'avoue que je suis curieuse de savoir à quoi elles ressemblent. Alors ... Je crois que je vais accepter ton offre. »  décida-t-elle finalement, songeuse.





_________________
ADANA
SUJET DE RPs & LIENS.


CréditsAresak & Heshima.
Adana se rebelle en PaleGreen.
Amon conseille en #EEEEEE.
Imani s'émerveille en PeachPuff.
Asani se rebelle en LightSlateGray.
Kito panique en #000000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3968-adana-je-ne-reve-que-de-l
avatar
PLAYER03


À mon sujet

Age : 17 Féminin
Nb de Messages : 153
En savoir +
MessageSujet: Re: Nous deux face au monde [ Privé Adana ]   Dim 30 Juil - 11:41

" Me présenter les princesses de ce royaume ? Tu les as déjà rencontrées ? "

A la question, Heshima ne put réprimé un élan de fierté. Elle bomba le torse sans vraiment le vouloir et tout son être empestait alors l'orgueil. Oui elle les avait rencontrer, elles s'étaient même bien entendu. Heshima se souviendrait toujours de son après-midi passer avec les deux perles du royaume Prideland, aussi belles l'une que l'autre. Remarque, peut-être un peu moins qu'Adana, mais leurs fourrures dorés leurs donnait un côté qui sortait de l'ordinaire.

" Enfin … Je ne sais pas, tu aurais pu ne pas avoir le temps d'en croiser une. Elles ont été gentilles avec toi ? Il paraît que les princesses sont souvent orgueilleuses et toujours insatisfaites de ce qu'elles ont. Sinon, j'avoue que je suis curieuse de savoir à quoi elles ressemblent. Alors ... Je crois que je vais accepter ton offre.
- Non, l'orgueilleuse insatisfaite c'est toi Adana. "

Elle la regarda alors, une pointe de malice dans le regard. Elle avait tenter une pointe d'humour. Mais elle s'empressa tout de même d'enchaîner pour éviter à Adana le loisir de s'énerver ou de lui répondre.

" J'ai eut le temps de les voir oui, mon frère est ami de longue date avec l'une d'elle tu sais ? Elles sont très belles et appréciables, leurs pelages sont dorés comme le soleil... Tu fais bien d'accepter mon offre. Tu ne seras pas déçue. "

Puis elle regarda le soleil, il s'était érigé bien haut dans le ciel, si haut qu'Heshima commença à s'inquiéter. Elle n'avait pas vu le temps passer et son entraînement allait être quelque peu compromis. Alors elle se leva à contre-coeur. Elle appréciait discuter avec sa camarade.

" Ne m'en veux pas mais je vais devoir y aller... Il est déjà assez tard, je devais m'entraîner aujourd'hui. "

_________________

(c) Moi
Spoiler:
 
RALENTISSEMENT D'ACTIVITÉ JUSQU'EN JUIN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3103-heshima-petit
avatar
PLAYER04


À mon sujet

Age : 15 Féminin
Nb de Messages : 479
Localisation : ERREUR DE CHARGEMENT.

En savoir +
MessageSujet: Re: Nous deux face au monde [ Privé Adana ]   Lun 31 Juil - 20:35




« Nous Deux ... face au Monde »


Poser des questions sur les princesses de Prideland semblait ravir la fille de Baradi. Gonflement de poitrail, fierté luisant un peu trop inconsciemment dans ses prunelles océaniques, Heshima semblait avoir tout l'air d'avoir adopté une attitude méprisable aux yeux de la femelle au tempérament d'orage, qui ne comprenait guère les raisons d'un tel changement de comportement. A vrai dire, l'Heshima raisonnable lui manquait déjà, mais la curiosité et la répugnance de ce vieux masque attirèrent inévitablement l'attention de la rebelle, qui étudiait sa camarade silencieusement, dans l'attente d'une réponse. Au moins, elle pouvait être sûre qu'elle lui répondrait, vu son semblant de fierté à l'annonce de ce sujet. Malgré tout, elle se posait la question. Pourquoi tant de fierté ? Le sang-bleu réclamait-il autant d'efforts pour l'approcher ? Son amie s'était-elle tuée à la tâche dans l'espoir d'en rencontrer au moins une ? Elles étaient d'une constitution surnaturelle, ou quoi ?

La Mositu à la mèche pendante réprima un sourire un peu moqueur, se contentant de le glisser au coin de ses babines pour ne pas vexer Heshima ou lui donner une raison de plus de s'intéresser à l'avis de la solitaire. Quoi qu'il en soit, elle ne regrettait pas d'avoir accepté son offre. Peut-être auraient-elles une occasion de s'amuser un peu devant de telles convives, qui ne rateraient pas, Adana en était certaine, de s'attirer son propre mépris. Elle avait beau ignorer beaucoup de choses sur le culte des autres Clans, elle supposait pour autant que la plupart d'entre eux l'amuseraient beaucoup. Maintenant, il fallait juste … patienter.

« Non, l'orgueilleuse insatisfaite c'est toi Adana. » répliqua-t-elle alors, le regard pimenté par la malice.

Cette réponse la surprit. Adana se prépara déjà à rétorquer, indignée, face à cette accusation sans issues. Insatisfaite d'accord, mais pas orgueilleuse. Elle était juste trop ennuyée par la vie des autres pour s'y intéresser. Ignorance ne signifiait pas toujours mépris et orgueil. Et puis, elle s'était pas vue hein ?! Quand elle lui avait parlé des princesses de Prideland, elle n'avait pas non plus semblé très sereine !
Heshima eut beau plaisanter, cela indigna tout de même la femelle brun sombre. Elle avait de quoi répondre, et c'est ce qu'elle ferait. Enfin, rectification : c'est ce qu'elle aurait fait, si sa collègue n'avait pas tout de suite enchaîné :

« J'ai eu le temps de les voir oui, mon frère est ami de longue date avec l'une d'elles tu sais ? Elles sont très belles et appréciables, leurs pelages sont dorés comme le soleil … Tu fais bien d'accepter mon offre. Tu ne seras pas déçue. »

Je l'espère, songea-t-elle, se calmant un peu. Elle n'avait pas grand-chose à faire de toutes leurs qualités, tant qu'elles ne lui faisaient pas regretter leur « possible » rencontre … alors, tout irait bien, et Adana ne fulminerait pas contre la fille de Baradi pour lui avoir fait perdre son temps. D'ailleurs … Qui, des deux frères d'Heshima, pouvait bien être l'ami de longue date d'une Pridelander ? Leurs royaumes n'étaient-ils pas censés être trop éloignés pour établir une rencontre ? Une nouvelle question picota sa langue. Ajjin ou Jekhat ? Qui des deux avait-il pu être suffisamment aventureux pour oser une telle aventure dans l'Inconnu ? Malheureusement, l'heure des questions fut passée. Son interlocutrice leva les yeux au ciel, cherchant un indice quant à l'heure qu'il était présentement. Le constat sembla compromettre leur conversation. Elle se releva et déclara :

« Ne m'en veux pas mais je vais devoir y aller … Il est déjà assez tard, je devais m'entraîner aujourd'hui. »

Déjà ? Le temps était trop avare, à son avis. Elles s'étaient dites tellement peu de choses, qu'Adana avait dû mal à croire que le soleil se soit levé si tôt. Et ses parents ! Elle n'avait pas intérêt à traîner dans un coin trop évident. Elle se ferait choper, et bonjour les réprimandes. La contrariété se fit sentir en son for intérieur. L'agacement lui montait déjà au nez, à l'idée d'être prise la patte dans le terrier.

« Oh … Euh, d'accord. Je vais y aller aussi, histoire de trouver un autre endroit tranquille. » répondit, sans grande conviction, l'adolescente aux prunelles orageuses. Pour une fois, elle ne protestait pas contre le Destin. Il ne faudrait pas qu'elle s'attache trop à sa camarade non plus. C'était déjà bien qu'elles aient discuté ensemble sans songer à une éventuelle fuite et puis, la première de la classe restait la première de la classe ! Leurs idéaux étaient semblables, mais quelque chose soufflait à la fille d'Athar de ne pas trop s'ouvrir à l'Autre. Non, non. Elle n'avait pas passé son enfance dans la solitude pour finalement réclamer la présence d'une autre personne à son chevet.

D'un mouvement de la queue, elle la salua une dernière fois. Les frontières de la Jungle retrouvèrent une fois de plus leur sérénité habituelle, loin de la présence perturbatrice de la lionne à la mèche qui s'éloignait dans le plus grand des silences, songeant inévitablement à sa prochaine destination. Hmmm … Elle allait bien se trouver une occupation.





THE END. :3

_________________
ADANA
SUJET DE RPs & LIENS.


CréditsAresak & Heshima.
Adana se rebelle en PaleGreen.
Amon conseille en #EEEEEE.
Imani s'émerveille en PeachPuff.
Asani se rebelle en LightSlateGray.
Kito panique en #000000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3968-adana-je-ne-reve-que-de-l

Contenu sponsorisé


À mon sujet

En savoir +
MessageSujet: Re: Nous deux face au monde [ Privé Adana ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nous deux face au monde [ Privé Adana ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» SUJET TERMINE - La suite de la soirée~Juste nous deux! [Alec]
» [Mission D] - Nous deux, c'est pour la vie !
» Cette ville est trop petite pour nous deux [Riful]
» Le premier de nous deux qui l'aura aura une tapette (Grifter)
» Venez nous faire découvrir de nouveau groupe (ou chanteur ;p)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Lion King RPG :: 
Crédits - Archives - Partenaires
 :: 
Archives & Choses Perdues
 :: CHAPITRE VII
-