AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Events & RPs Importants
Ne ratez pas ...
Jetez un œil à la liste des rôles importants disponibles au sein des clans.
Venez tenter les RP Missions !
Laissez un commentaire sur notre Livre d'Or !

Partagez | 
 

 Blinding curiosity [PV Fleck]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
MEMBRE - SOTO


À mon sujet

Age : 18 Féminin
Nb de Messages : 293
Localisation : Royaume Marozis

En savoir +
MessageSujet: Blinding curiosity [PV Fleck]   Jeu 18 Mai 2017 - 15:12

Soto avait encore vu Le Nyeusis s’éloigner aux frontières. Mopango était une fois de plus parti en vadrouille, comme il le faisait souvent. A chacun de ses départs, certains devaient bien rêver qu’il se fasse repérer et qu’il ne revienne jamais, mais comme toujours, il a de la chance et comme toujours il reviendra cette fois encore. En compagnie de son double "miniature" sans doute, ce lion qui passait très peu de temps au Royaume Marozis à chaque fois.

Qu’avait-il fait pour les Outlanders depuis qu’il est devenu le chef des Kulishas ? Rien, au contraire, il les repoussaient tous et n’avait la confiance d’aucun d’entre eux. Et Hourasi, pour changer, restait en silence à l’écart. La situation était de nouveau gelée. Soto avait dû s’activer pour ce prince de Pacotille déjà sur Outland, est-ce qu’il devrait recommencer encore une fois ? Sans doute, s'il ne voulait pas mourir de vieillesse ici. Mais un colosse plus grand que lui n’était pas la même chose qu’une grand-mère au bord de la mort. La difficulté est loin d’être du même niveau que sur Outland et le lion doré savait que refaire le même stratagème avec Fahari ne suffirait pas pour réussir à détruire ce mur entre les Outlanders et les Kulishas.

Les Kulishas… Ils étaient des pantins, mais Hourasi avait besoin de nouveaux pantins s’il voulait avoir une chance pour Outland, son troupeau actuel était insuffisant. Soto aurait préféré compter sur autre chose qu'eux, quand il voyait les specimens qui s'y trouvaient, mais hélas il y avait bien peu de choses disponibles dans leur trou actuel… Ce n’était pas faute de patience, lui qui détestait tant ce mot, il avait déjà trop attendu.

Cela se comptait déjà en long mois. Cela faisait presque une bonne année qu’ils étaient avec eux et l'inactivité tout comme l’entente devenaient terrifiants. Mopango en est le principal responsable, ce n'était au final qu’un gêneur, mais un gêneur qui avait la capacité physique de se le permettre même face à des bêtes comme Hourasi ou le lion jaune. Et ce dernier en était frustré.

Le temps passait, et l’agacement était au plus haut chez lui. Mais le Nyeusi ne les empêcheront pas d’au moins régler leurs indifférents personnels avec le cercle d’Outlanders que lui et le Jangowas, Fahari, visaient particulièrement. Si pour le moment, reprendre Outland n’était pas encore possible alors viser quelques-uns de leur habitant un par un aux frontières restait à leur portée. Et il va être temps. Le duo s’était assez entraîné et ils avaient assez attendu.

Ils se sentaient prêt.

Les projets tourbillonnaient dans la tête du lion jaune, en même temps qu’il observait les frontières Outlanders au loin, comme durant de nombreux matins, couché sur un rocher qui est devenu habituel et presque même comme un second lit. Isolé, calme, loin de ces andouilles terrés bien au fond du Royaume Marozis, bref, un des meilleurs endroits qu’il pouvait s’offrir actuellement.

La tête sur ses pattes croisées depuis un moment, le regard toujours fixe vers l’horizon Outlander, il commençait à s’endormir imprudemment par l’inactivité. Puis finalement, ses oreilles remuèrent.

Il semblait qu’il n’était plus seul dans le coin.


_________________



(c) Sayed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t2236-soto-golden-lion
avatar
MEMBRE - FLECK


À mon sujet

Age : 19 Féminin
Nb de Messages : 950
Localisation : Tu voudrais bien le savoir, pas vrai ?

En savoir +
MessageSujet: Re: Blinding curiosity [PV Fleck]   Lun 22 Mai 2017 - 21:52



Blinding curiosity
Pv Soto

Le voyage avait été plus fatiguant que prévu. Sans doute parce que je m'étais davantage forcé à avancer avec prudence, mettant tout mes sens en alerte, en pénétrant dans ces terres inconnus et potentiellement mortel pour moi. Si, comme me l'avait dit Makeo, les Outlanders et Shiraz se trouvait bien ici, je ne pouvais me permettre de manquer de prudence. La mort est certes au bout du sentier de chacun mais je ne tenais pas à la rejoindre ce jour-ci.

La Royaume Marozi n'avait rien à voir avec le territoire des Lamasus. Malgré leur appartenance à Far Land, ces deux terres étaient bien différente. L'endroit où je me trouvais était sec, pauvre... Un endroit où je n'aurait guère apprécié être coincé. Il n'y avait pas une proie à l'horizon. Pire encore... Pas une cachette non plus. Si je venais à croiser un exilé ou tout autre animal dangereux, je n'aurais guère d'autres choix que de la jouer finement... Ou bien de prendre mes pattes à mon cou.

La langue pendante, je continuais de déambuler sur ce territoire toujours aussi désert. Je commençais à me dire que la hyène avait du se tromper... ou bien simplement que le groupe avait changé de direction entre temps tant le lieu me semblait vide. Et c'est à ce moment là qu'une masse de poils dorés attira mon attention. Tout mon corps se pétrifia soudainement alors que je humais l'air silencieusement. Pas de doute, c'était pas un lion et au vue de son odeur, c'était un voyageur ou un exilé. Mes yeux se dirigèrent instinctivement sur les côté. Rien. Le lieu était toujours aussi vide. Je déglutis. Il semblait seul. Déjà c'était un bon point. S'il était un exilé, je ne me ferais pas encercler par surprise par ses copains. Maintenant... Deux choix se proposaient... Je pouvais faire demi-tour en fuyant et ne rien découvrir ou bien tenter de m'approcher discrètement. Quant à lui poser des questions, il me suffirait de voir si ce lion était suffisamment d'humeur à le faire. D'autant plus qu'il semblait à moitié assoupis, allongé comme il l'était.

Avec une grande inspiration, je me mis à faire quelques pas hésitants vers le lion bien que je tentais de cacher cette crainte un maximum.

- Hé !


Les oreilles légèrement baissées sur le côté, je m’arrêtais à une bonne distance du lion. Une distance telle que le temps qu'il se relève, j'aurais déjà décamper. De toute façon, il était hors de question que je m'approche plus tant que je n'étais pas certains des intentions du lion. Après tout, même si je n'étais pas sur de son origine ou de son lien avec Hourasi, je ne pouvais qu'être méfiant. Quel genre de voyageur se reposerait dans un lieu pareil, sans eau, ni nourriture, en vue ?

Emi Burton


_________________
Vava n°2 par Kaya <3 (click)

I'm not a warrior but my friend, if you need me, I'll fight for you !

Avatar / Signature © Kiowara

Celtic Music - Winds Of Freedom :
 

Rapport du Matin

UNICOOOOORN :
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t152-fleck-un-lycaon-parmis-les
avatar
MEMBRE - SOTO


À mon sujet

Age : 18 Féminin
Nb de Messages : 293
Localisation : Royaume Marozis

En savoir +
MessageSujet: Re: Blinding curiosity [PV Fleck]   Mer 31 Mai 2017 - 22:33

Gardant ses yeux à demis-ouverts, il sortait lentement ses griffes au fur et à mesure que les bruits de pas se rapprochaient. C’était étrange car ces derniers semblaient venir de l’avant, pas du Royaume Marozis qui se trouvaient dans le dos du lion. L’intrus semblait venir de la Terre des Lions. Et cela ne sentait pas bon.

Il finit alors par approcher. Et par interpeller le lion doré par une façon bien peu descriptive. Soto releva la tête en sa direction.

C’était un lycaon. Et une seule bande de lycaons était connu dans le coin, c’était celle de Sorosey, à Outland. Sachant que ce royaume ne se trouvait pas loin, Soto avait dans un premier temps peu de doute sur la provenance de l’animal.

Un de ces satanés Lycaons d’Outland serait ainsi venu lui chercher des noises jusqu'ici, ils avaient cherché les problèmes auparavant et visiblement, ils continuaient de le faire. Soto connaissait le sujet lui-même. Mais dommage, car le lion doré n’était réellement pas d’humeur à se faire ennuyer de la sorte ces derniers temps. Sa queue remuante sur la pierre où il était couchée signait son rapide agacement de la présence de la bestiole.

Mais l’air lui apporta bien vite dans les narines une odeur autre qu’Outland, c’était étrange. Et cette odeur lui rappela irrémédiablement celui d’une Pridelander bien imprudente qu’il avait connu. C’était l’odeur de Prideland. Très etrange, peu de lycaons faisaient bande à part, et de mémoire, il n'y avait pas d'autres meutes dans les royaumes voisins. Soto n’était alors soudainement plus certain des intentions du lycaon à son sujet, si ce n’était pas un de ces canidés en manque d’embrouilles d’Outland. A y réfléchir, c’est vrai qu’il n’avait pas l’apparence d’un belliqueux agressif. Mais ce n’est pas pour autant que l’Outlander allait en apprécier la présence non désirée. Il restait un étranger inconnu de passage provenant de la Terre des Lions, et c’était suffisamment inquiétant pour les résidents cachés du Royaume Marozis.

Les oreilles baissées, le canidé semblait intimidé et gardait ses distances. Mais si ce n’était pas un de ceux à Outland qui le connaissaient lui-même, alors pourquoi était-il ainsi craintif ? C’était tout de même lui qui avait interpellé le lion, pas l’inverse.

Toujours couché sur sa pierre, Soto avait néanmoins décroisé ses pattes pour lui permettre un mouvement plus rapide en cas de problèmes. Il préférait rester méfiant, même s'il ne craignait à première vue, pas grand chose de la part de la bestiole, encore plus petite qu'une hyène.

-"Hé" donc ? Tu as un problème, Lycaon ?



_________________



(c) Sayed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t2236-soto-golden-lion
avatar
MEMBRE - FLECK


À mon sujet

Age : 19 Féminin
Nb de Messages : 950
Localisation : Tu voudrais bien le savoir, pas vrai ?

En savoir +
MessageSujet: Re: Blinding curiosity [PV Fleck]   Lun 5 Juin 2017 - 16:19



Blinding curiosity
Pv Soto

Mes yeux ne cessèrent de fixer le lion doré. L'atmosphère était trop oppressante pour que je me permette d'en faire autrement. Je tachais néanmoins de garder une attitude calme, qui ne laissait rien paraitre de ma nervosité. Et en parlant de nervosité, j'avais pu observer un léger mouvement de la part du félin.

-"Hé" donc ? Tu as un problème, Lycaon ?

Je me redressais légèrement, les oreilles un peu plus droite. Bon, au moins si son ton n'était pas des plus amical, il n'était pas non plus agressif. C'était déjà ça.

- Un peu oui.

Je pris une voix hésitante et me mis à observer les environs l'air craintif. Allez, c'était le moment de jouer les menteurs... Ce n'était pas comme si le jeu m'étais inconnu depuis le temps.

- En fait je... je suis un voyageur.

Pour le moment ce n'était qu'un demi-mensonge après tout.

- Je ne suis jamais passé par ici et je suis un peu nerveux. Tous les autres territoires que j'ai visité étaient plein de vie mais celui-ci... Depuis que j'y suis rentré, je n'ai pas croisé âme qui vivent à part toi. On dirait que les animaux évitent cet endroit.


Cessant d'observer les alentours, je reportais mon attention vers le lion doré. La raison la plus évidente était sans doute la terre sèche sur laquelle ne se trouvait que très peu de verdure et donc très peu de proie. Cependant, il y avait bien des lion vivant dans le désert, donc il devait y avoir une autre raison. Une raison que je ne pouvais que deviner : ceux qui se trouvaient dans ce lieux n'étaient pas des plus fréquentable... Ceci dit, ce n'était que des suppositions. Et le seul à pouvoir les contredire ou les approuver était en face de moi.

- Il y a une raison particulière ? Y a-t-il quelque chose à craindre sur ce territoire ?

Une entrée en matière un peu faible puisque je pouvais d'or et déjà me douté de la réponse grâce aux informations de Makeo... Mais je n'allais pas directement arrivé et demander "hé, salut, au fait, je suis un ami du Roi Kumpa et je cherche des exilés, tu ne les aurais pas vu par hasard ?"'. Non. Ce genre de question viendrait plus tard... Quand j'aurais une idée fixe d'à qui j'avais affaire.

Néanmoins, je me risquais à faire un pas en avant, ne serait ce que pour essayer de démontrer ma bonne foi.

Emi Burton

_________________
Vava n°2 par Kaya <3 (click)

I'm not a warrior but my friend, if you need me, I'll fight for you !

Avatar / Signature © Kiowara

Celtic Music - Winds Of Freedom :
 

Rapport du Matin

UNICOOOOORN :
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t152-fleck-un-lycaon-parmis-les
avatar
MEMBRE - SOTO


À mon sujet

Age : 18 Féminin
Nb de Messages : 293
Localisation : Royaume Marozis

En savoir +
MessageSujet: Re: Blinding curiosity [PV Fleck]   Mer 7 Juin 2017 - 0:10

C’était un curieux. Un grand curieux. Et le Royaume Marozis n’aimait pas les curieux. Et pour ce genre de fouineurs, il fallait essayer de leur donner des histoires un tant soit peu convainquantes.

Il venait de faire un pas en avant. C’était déjà un pas de trop vers le Royaume Marozis. Bien que les intentions du lycaon avec ce pas étaient toutes autres, Soto n’aimait pas le voir se rapprocher ainsi du territoire. Il cherchait des réponses sur cet étrange lieu. Et il ignorait sans doute dans quel danger il risquait de s’embarquer.

-Tu en poses des questions. Le goût de l’exploration, hum ? Je vais sans doute te décevoir.

Et bien entendu, Soto se passerait bien de parler de la vérité. Des exilés. Les Kulishas et Outlanders sont officiellement loin d’ici aux yeux des habitants de la Terre des Lions, et cela doit rester ainsi. Effrayer le canidé pour le faire partir n’était pas le premier réflexe à faire, bien que le lion jaune se serait faire une joie de le faire. Cela l’aurait rendu plus suspect qu’autre chose, et dieu sait à qui le lycaon pourrait bien rapporter ce comportement de la part d’un lion jaune bien connu sur Outland, aux frontières d’un royaume supposé vide. Cela aurait été presque un aveu.

Non, il fallait qu’il rende le territoire simplement inintéressant, mais ce n’était pas une mince affaire.

- Il n’y a simplement rien ici. La plupart des troupeaux se trouvent au Sud-Est de la Terre des Lions, dans les royaumes luxuriants, mais Outland et le Territoire des Hyènes ne font pas bonne publicité au Nord. Tous les Herbivores ont fini par déserter ce coin-là, agglutiné aux deux endroits pauvres les plus proches. Peut-être bien que les Outlanders et les hyènes sont venus se servir de façon trop gourmande dans le voisinage, va savoir.

Et sans proies, pas de prédateurs non plus. Car il n’y avait aucune loi pour réguler le cycle de la vie dans un endroit délaissé par les lions, les herbivores auront vite fait de disparaitre. Soto savait parfaitement que les Outlanders n’avaient jamais chassé dans ce coin inconnu, mais il ignorait lui-même si les Kulishas avaient vidé l’endroit en arrivant ou s’ils l’avaient trouvé dans cet état. De toute manière, il s’en fichait bien, il tachait de jeter des raisons valables aux pattes du lycaon pour que celui-ci s’en aille sans aller plus loin. Et sans songer à un éventuel retour plus tard.

Ce Lycaon était peut-être un voyageur, mais il n’était pas resté simplement deux jours à Prideland d’après son odeur, il était fort possible qu’il connaisse un tant soit peu ses habitants. Il puait littéralement Prideland, comme s’il y avait passé de longues semaines. Soto se doutait légèrement que celui-ci n’avait pas les meilleures fréquentations pour approcher les exilés. Il n’était pas non plus impossible que Soto ne soit pas le seul à user de mensonges, et dans ce cas, les deux s’engageaient dans un jeu peu sûr.

Il passa une patte sous son menton pour soutenir sa tête, donnant finalement l'air de d'avantage se détendre.

- Rien d’intéressant et de palpitant pour un voyageur, c’est le calme plat. Et c’est cela que j’apprécie ici, rien susceptible de déranger. Ou du moins, presque rien.

Il le fixa de plus belle. Ce n’était pas forcément un regard accusateur, il voulait surtout essayer de lire dans les pensées du Lycaon, sur son visage. Va-t-il finalement faire demi-tour, ou bien fera t-il un nouveau pas de plus en avant face au Royaume Marozis ? Soto doutait qu'il renonce si facilement, à vrai dire.

Le retenir d’y pénétrer et ne pas paraitre étrange, cela n’allait pas ensemble.


_________________



(c) Sayed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t2236-soto-golden-lion
avatar
MEMBRE - FLECK


À mon sujet

Age : 19 Féminin
Nb de Messages : 950
Localisation : Tu voudrais bien le savoir, pas vrai ?

En savoir +
MessageSujet: Re: Blinding curiosity [PV Fleck]   Sam 17 Juin 2017 - 16:13



Blinding curiosity
Pv Soto

Ma curiosité ne semblait pas plaire au lion doré. Cependant, cela ne faisait que me rendre plus curieux encore. Quel dommage pour lui. Plus curieux et plus méfiant également. Néanmoins, j'écoutais ce qu'il avait à dire, me doutant qu'une partie de vérité s'échapperait sans doute de ses propos. Que ce soit voulu ou non.

- Il n’y a simplement rien ici. La plupart des troupeaux se trouvent au Sud-Est de la Terre des Lions, dans les royaumes luxuriants, mais Outland et le Territoire des Hyènes ne font pas bonne publicité au Nord. Tous les Herbivores ont fini par déserter ce coin-là, agglutiné aux deux endroits pauvres les plus proches. Peut-être bien que les Outlanders et les hyènes sont venus se servir de façon trop gourmande dans le voisinage, va savoir.

Je me contentais de prendre un air pensif pour toute réponse. Si j'avais bel et bien été un voyageur lambda, cette information m'aurait sans doute convaincu. Mais avec ce que je savais de ce lieu, je restais sceptique. Par ailleurs... Les hyènes étaient particulièrement territorial. Alors elles devaient respecter les frontières, non ?

- Rien d’intéressant et de palpitant pour un voyageur, c’est le calme plat. Et c’est cela que j’apprécie ici, rien susceptible de déranger. Ou du moins, presque rien.

C'est à ce moment que ses yeux devinrent plus insistant. Bon... Je crois qu'il ne valait mieux pas que je reste trop longtemps dans le coin. Il voulait être seul ? Fort bien. Il le serait. Mais je ne pouvais me permettre de faire demi-tour. Un sourire au coin des lèvres, je répondis :

- Un lieu calme et vide, hein ? Je dois t'avouer que ça ne me rassurait pas au début mais...

Je fis une courte pause pour observer les alentours avant de reprendre.

- Mais puisque de toute évidence il n'y a rien à craindre, je vais me contenter de continuer mon chemin. J'ai hâte de voir ce qui se trouve au-delà de ces terres !


Bon... Il ne restait plus qu'à continuer sans paraitre suspect. Certes, j'aurais pu faire mine de revenir sur mes pas, mais bon... Vu à quel point ce territoire était plat et sec, il pouvait facilement me voir changer de direction même une fois éloigné et là, alors, mes mensonges seraient un peu trop visibles. Non. Mieux valait continuer sur ma lancé. Même si c'était risqué.

Je saluais le lion d'un signe de tête et fit un écart de quelques pas pour le contourner à une distance raisonnable. Je fis tout ce que je pouvais pour paraitre le plus naturel possible. Il ne restait qu'à espérer que ça suffise.

Emi Burton

_________________
Vava n°2 par Kaya <3 (click)

I'm not a warrior but my friend, if you need me, I'll fight for you !

Avatar / Signature © Kiowara

Celtic Music - Winds Of Freedom :
 

Rapport du Matin

UNICOOOOORN :
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t152-fleck-un-lycaon-parmis-les
avatar
MEMBRE - SOTO


À mon sujet

Age : 18 Féminin
Nb de Messages : 293
Localisation : Royaume Marozis

En savoir +
MessageSujet: Re: Blinding curiosity [PV Fleck]   Lun 19 Juin 2017 - 21:54

Ainsi il choisissait de poursuivre plutôt que de renoncer. Bien, cela ne pouvait pas se terminer si facilement. Soto sentit ces paroles presque comme une provocation, cette sale fouine n'a pas hésité à poser ses pattes chez lui pour de bon. Sa queue fouetta le rocher de plus bel lorsqu'il le vit passer devant lui.

C’était un problème, car s’il continuait à marcher ainsi dans cette direction, dans peu de temps il n’allait pas tarder à sentir les autres exilés. Pour un endroit supposé désert, cela n’était pas concevable et le mensonge allait bien vite être découvert. Si c’était le chemin que le lycaon décidait d’emprunter alors soit, c’est ce qui s’appelle la sélection naturelle. Le chemin qu’il empruntait ne conduisait qu’à une seule destination, c’était celle de la mort. Et son interlocuteur le savait parfaitement.

-Va donc. Lui répondit Soto, dans un ton néanmoins toujours calme, tandis que le vieux canidé le contournait toujours prudemment à distance. Qui suis-je pour t’empêcher de vivre ton exploration…

Vivre, cela formait une belle oxymore à côté du mot « exploration » lorsqu’il s’agissait du Royaume Marozis. Le lycaon tombera sur les autres exilés et se fera sans doute dévorer, sauf s’il parvient à leur échapper et…à propager la nouvelle de leur présence dans la savane. C’était un grand risque. L’odeur de Prideland revint en tête au lion doré et…non, décidemment cette odeur ne le rassurait guère. C’est décidé, le lion jaune s’occuperait de ce canidé lui-même. Ce dernier était bien capable d’échapper à ces imbéciles de Kulishas. Il ne fallait pas laisser le lycaon se promener librement au Royaume Marozis.

Le lion doré le fixa alors, sourcils froncés couplés néanmoins à un premier sourire non forcément bon. Comme si finalement, cet intrus ne le dérangeait pas tant que cela et au contraire l’amusait, au fond. Et ce lion, il ne souriait pas souvent. Mais il voyait là enfin un divertissement dans ce lieu complètement mort. Ce jeu avait déjà commencé lorsque le lycaon lui avait adressé la parole, c’était celui du chat et de la souris. Lui aussi devait en avoir conscience, car il n’avait pas relâché sa garde depuis le début face à l'Outlander exilé.

Fleck savait sans doute que le lion n’était pas tout blanc. Il ne lui faisait pas réellement confiance et pourtant, il entrait dans son domaine en faignant de croire à ses paroles tout en gardant ses distances. Il avait deux comportements peu cohérents. Ce n’était pas le goût du voyage, il savait que ce lieu cachait quelque chose. Et il prenait des risques volontairement pour savoir quoi.

-…mais néanmoins, le territoire est pauvre et tout se ressemble, je crains fort que tu ne puisses pas te repérer aisément ici. Je m'en voudrais bien de ne pas te voir revenir par ma faute, vois-tu... Tu ne vois pas d’inconvénients à ce que je… garde un œil sur toi, hum ? Je connais bien cet endroit. Il n’attendit pas la réponse. Laisse moi donc te faire cette fleur.

Soto se leva lentement, en prenant le temps de s’étirer. Cela faisait un moment qu’il était couché et ainsi, pour retrouver une agilité plus aisée, il fit craquer certains de ses membres engourdis. Il ne pouvait pas suivre le lycaon discrètement, la terre était trop vide et laissait découvrir les passants des lieux à la ronde. Il ne pouvait ainsi pas se cacher de vouloir finalement le suivre. C’était tant mieux, car ils allaient pouvoir continuer à jouer ensemble tous les deux. La partie ne faisait que commencer.

Ainsi, alors que le lycaon avait commencé à pénétrer dans le Royaume Marozis en continuant de surveiller ses arrières et laissant le lion jaune derrière, Soto se mit alors à marcher sur ses traces, suivant le même chemin sans le cacher nullement.

-Rend la marche moins ennuyante et parle moi donc un peu de ton vécu, Grand-Père, tu dois bien en avoir. La Terre des Lions a-t-elle encore des secrets pour toi ?

Même si le lycaon ne le laissait pas encore approcher, cela n’empêcherait pas au lion jaune de le suivre derrière. Plus ils marcheront, plus il s’enfonceront dans le Royaume Marozis, et plus l’échappatoire deviendra impossible pour celui qui ne connait pas le terrain. Cette bestiole semblait de plus vieille, l’âge ne lui faciliterait rien.

Derrière le lycaon, le lion doré, et devant lui, l’inconnu désert. Soto ne lui laissait volontairement plus le choix du chemin à prendre. Il le fera reculer au fin fond du Royaume Marozis.

_________________



(c) Sayed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t2236-soto-golden-lion
avatar
MEMBRE - FLECK


À mon sujet

Age : 19 Féminin
Nb de Messages : 950
Localisation : Tu voudrais bien le savoir, pas vrai ?

En savoir +
MessageSujet: Re: Blinding curiosity [PV Fleck]   Mer 21 Juin 2017 - 14:35



Blinding curiosity
Pv Soto

Si le lion semblait n'avoir rien à redire face à mon "envie d'aventure", il ne me laissa pas en paix pour autant. Dommage. Alors que j’espérais me retrouver seul et accélérer le pas pour m'éloigner le plus possible du potentiel danger qu'était le félin doré, il ajouta :

-…mais néanmoins, le territoire est pauvre et tout se ressemble, je crains fort que tu ne puisses pas te repérer aisément ici. Je m'en voudrais bien de ne pas te voir revenir par ma faute, vois-tu... Tu ne vois pas d’inconvénients à ce que je… garde un œil sur toi, hum ? Je connais bien cet endroit. Laisse moi donc te faire cette fleur.

Au ton qu'il prenait je me doutais qu'il ne me laissait guère le choix. Tout cela doublé au fait qu'il se lève et s'étire... Je me doutais bien qu'il souhaitait m'avoir à l’œil. Il faut croire que je n'étais pas le seul à être méfiant ici. Au fond, peut être n'était-ce pas plus mal : peut être aurais-je la chance d'en apprendre un peu plus sur les Exilés de cette terre ? Le tout était de bien jouer mes cartes.

Le lion dans mon dos ne me laissait guère d'autres alternatives que de continuer à avancer tout droit. Il ne fallait pas être un génie pour deviner qu'il souhaitait m'éloigner un maximum des frontières pour me perdre au milieu de ce Royaume. Mais maintenant qu'il était levé, fuir serait plus compliqué : je doutais de mettre rapidement assez de distance entre nous et puis, ce n'était pas en partant à toutes pattes que j'obtiendrais des informations intéressantes. Il fallait attendre. Attendre que le lion baisse sa garde. Le principal était que je prenne la fuite avant qu'il décide que nous étions assez enfoncé dans le territoire.

-Rend la marche moins ennuyante et parle moi donc un peu de ton vécu, Grand-Père, tu dois bien en avoir. La Terre des Lions a-t-elle encore des secrets pour toi ?

Je répondis rapidement :

- Cela dépend. Quelle partie de la Terre des Lions ? C'est un lieu vaste.

Je fis une courte pause. Regardant le ciel et la course du soleil pour tenter de me repérer. Avant de baisser de nouveau le museau pour me concentrer sur mon objectif : droit devant.

- J'ai passé beaucoup de temps à Prideland. Je pense que tu as dû t'en rendre compte.

Mon odeur avait sans doute dû parler pour moi sur ce point-ci.

- C'est un lieu très reposant... Le temps y passe très vite. J'ai aussi vu le Territoire des Hyènes, Freeland, une partie du Désert et l'Oasis qui s'y trouve, la Lande et Outland. J'aurais bien visiter le Royaume du Nord mais je crains de ne pas y être adapter. Quant à la jungle... Je doute qu'elle soit très différente de l'Oasis.

De nouveau, le silence s'installa. Un silence peu rassurant d'ailleurs. Mais le félin voulait rendre la marche moins ennuyante via le dialogue. Fort bien. Je n'allais pas refuser une pareille invitation. Je le questionnais donc à mon tour :

- Et toi ? Comment t'es tu retrouvé ici ? Dans un territoire aussi vide ? Tu dois t'y ennuyer ferme pour m'accompagner de la sorte. Tu n'as jamais essayé d'en partir ? De voyager ?

Je doutais de recevoir une réponse honnête mais vous savez ce qu'on dit ? Qui ne tente rien n'a rien !

Emi Burton

_________________
Vava n°2 par Kaya <3 (click)

I'm not a warrior but my friend, if you need me, I'll fight for you !

Avatar / Signature © Kiowara

Celtic Music - Winds Of Freedom :
 

Rapport du Matin

UNICOOOOORN :
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t152-fleck-un-lycaon-parmis-les
avatar
MEMBRE - SOTO


À mon sujet

Age : 18 Féminin
Nb de Messages : 293
Localisation : Royaume Marozis

En savoir +
MessageSujet: Re: Blinding curiosity [PV Fleck]   Dim 25 Juin 2017 - 15:05

Le lycaon ne cherchait pas à mentir sur sa présence à Prideland, au contraire il savait pour son odeur, et il utilisait les paroles qui allait dans son sens. Ce n’était pas un imbécile comme Soto avait pu en rencontrer, il savait réfléchir. Mais cela ne rendait que le lion jaune plus méfiant, car un de ces maudits canidés avait failli lui causer sa perte en l’embobinant étant lionceau, qui sait si celui-ci n’essayait pas de faire la même chose. Aucune de ces bestioles n’étaient dignes de confiances, c’était quelque chose à ne pas oublier.

Le lion marchait toujours sur les traces de pas du lycaon, et s’adaptait à chacun de ses mouvements. S’il se décalait, Soto se décalait aussi. S’il ralentissait, Soto en prenait l’opportunité pour réduire légèrement la distance qui le séparait de l’énergumène. Si au contraire il accélérait, le lion doré en faisait de même.

-Qu’est-ce qui t’as plu à Prideland pour passer tout ce temps, dis moi ? Le paysage, les habitants ? Tu as sans doute eu le temps de connaître des Pridelanders ? Si tu es si curieux, je doute que tu sois passé à côté du Rocher sans t’en approcher. C’est un monument incournable de cette Terre, n’est-ce pas ?

Ce rocher, on pouvait le voir depuis la frontière, difficile de passer à côté. Et c’est également là que résidaient tous les Pridelanders, y compris la famille Royale. Le lycaon n’avait pas de grandes raisons de la connaître personnellement, non ? A moins d’être poussé d’aller les voir par la curiosité, comme le canidé en avait à revendre. Chercher les relations que le canidé avait pu se faire, Soto tentait de vérifier cela comme il le pouvait.

Il cita aussi d’autres lieux comme Le Royaume du Nord, Freeland, la jungle… Soto ne connaissait rien de tout cela. Les seuls territoire où il avait posé les pattes étaient Outland, Prideland et le Royaume Marozis. Bien sûr, il avait déjà observé Freeland et la Land de loin lors de son exil, mais rien ne l’avait franchement marqué dans ses souvenirs, il connaissait les résumés de l’histoire de ces terres mais sans plus creuser en profondeur. Et est-ce qu’il s’y intéressait ? Pas vraiment, il n’avait qu’Outland en tête pour le moment. Ahva avait réussi à détourner son attention sur Prideland quand ils étaient lionceau, mais cette époque-là était à présent loin derrière. Non, Soto n’était pas un lion curieux d’horizon, voire même curieux tout court, il pouvait très facilement faire une fixation sur une unique chose pour longtemps. Que ce soit une idée ou autre chose. Et jusque là, personne n’était parvenu à changer ses mauvaises habitudes.

Le lycaon avait également connu Outland. Le lion doré brûlait de lui demander s’il avait fait un passage frais là-bas. Lui qui surveillait le territoire uniquement de loin, il ne pouvait pas savoir ce qui se passait à l’intérieur, mais des voyageurs eux pouvaient facilement en avoir vent. Mais lui demander des informations spécifiquement sur Outland le rendrait suspect. Et Jeuri l’avait prévenu de sa langue trop déliée, il s’en souvenait. Vous devriez vous montrer méfiant. Et le lion jaune garderait en tête ce conseil, du moins tant qu’il n’était pas sûr de couper toute échappatoire au canidé. Ils devaient encore marcher avant de retirer toute ambiguité et cachotteries à leurs conversations. Encore un peu.

-J’ai déjà voyagé, pas pour le plaisir. Commença t-il sans néanmoins mentir sur cette première phrase, référence à son exil. Je viens de loin , d’un territoire aujourd’hui disparu des mémoires, complètement ravagé par les flammes. Les miens, ou plutôt, ce qu’il en reste, sont partis et j’ai pris la direction opposée à la leur. j’ai erré seul et j’ai fini par me poser sur ce territoire vide depuis un certain temps à présent. Les proies égarées sont rares mais suffisantes pour une seule bouche.

Dire qu’en vérité, il s’appuyait sur Fahari pour se rassasier la plupart du temps. Si lui était la force brut, l’agilité était Fahari. Le sang Jangowas aidait beaucoup dans le mouvement, et Soto se rapprochait plutôt de la carrure Nordique, gros mais relativement lent. C’est sans doute grâce au Jangowas qu’il n’avait pas maigri et que leurs proies ne leur filaient pas entre les griffes lors des parties de chasses. Ils étaient complémentaires physiquement et c’est sans doute ce qui leur vaut leur survie malgré la faible quantité de proies pour un nombre incalculables de lions au Royaume Marozis.

-La solitude n’est pas si mal, du moins je la trouve tout à fait supportable. Me lier de nouveau à un clan ne m’intéresse pas, si on peut trouver une minorité de lions intéressants, la grande majorité n'en vaut pas la peine. Mieux vaut être seul que mal accompagné, n’est-ce pas pourquoi tu es toi aussi seul dans ton périple, Lycaon ?

Ou bien parce qu’il savait qu’il se rendait dans un endroit peu recommandable.

_________________



(c) Sayed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t2236-soto-golden-lion
avatar
MEMBRE - FLECK


À mon sujet

Age : 19 Féminin
Nb de Messages : 950
Localisation : Tu voudrais bien le savoir, pas vrai ?

En savoir +
MessageSujet: Re: Blinding curiosity [PV Fleck]   Jeu 29 Juin 2017 - 13:45



Blinding curiosity
Pv Soto

Décidément, le lion ne prenait aucun risque d'être distancé. Pire encore, il faisait son maximum pour que la distance qui nous séparait se réduise au fur et à mesure. Pour ma part, je cherchais à faire en sorte que cela ne se produise pas avec toute la discrétion possible. De plus, le félin se montrait des plus curieux. En temps normal cela ne m'aurait pas déranger mais l'atmosphère me rendait plus méfiant qu'à mon habitude.

Ce qui avait retenu mon attention à Prideland ? Tant de choses. Certaines que le voyageur avait trouvé incroyables ou merveilleuses et d'autre que le père ou l'ami ne pouvait laisser derrière lui. Mais pour l'heure, mieux valait laisser parler le solitaire en plein périple.

- Le tout j'imagine ? Mais je ne me lie que très peu avec les habitants des pays que je visite. Si ce sont des lions tout du moins. Tous n'ont pas ta gentillesse et ne sont pas aussi ouvert en présence d'un membre de mon espèce.

Voilà qui n'était pas un total mensonge. Certains lions se méfiaient des lycaons. Que ce soit à cause de notre ressemblance avec les hyènes ou à cause de nos propres fautes. Triste à dire mais des fois, les membres de mon espèce ne valait pas mieux que ces charognardes.

- Oui, j'ai vu ce fameux rocher. Il est magnifique. Dommage que seul les lions puissent en profiter.

Laissant là mes remarques sur Prideland, j'écoutais avec attention le lion jaune qui avait accepté d'assouvir ma curiosité. Au moins en partie car je me doutais que parmi ses mots se dissimulaient quelques mensonges... Si ce n'était pas chacun de ses mots qui en était un. Nous étions tout les deux dans le même cas sur ce coup là.

-J’ai déjà voyagé, pas pour le plaisir. Je viens de loin , d’un territoire aujourd’hui disparu des mémoires, complètement ravagé par les flammes. Les miens, ou plutôt, ce qu’il en reste, sont partis et j’ai pris la direction opposée à la leur. j’ai erré seul et j’ai fini par me poser sur ce territoire vide depuis un certain temps à présent. Les proies égarées sont rares mais suffisantes pour une seule bouche.

Donc... D'après ses dires, il était seul. La question était, à qui devais-je, ou plutôt pouvais-je, faire le plus confiance ? Un lion inconnu ou une hyène ? Mon choix était vite fait. Makeo n'avait aucune raison de me mentir contrairement au félin. Et même si je ne pouvais toujours pas apprécier les hyènes, je lui devais bien ça : il semblait avoir un certain sens de l'honneur. Il était de ceux qui ne m'auraient pas répondu au lieu de me mentir. Je restais donc silencieux, attendant le reste des paroles du lion.

-La solitude n’est pas si mal, du moins je la trouve tout à fait supportable. Me lier de nouveau à un clan ne m’intéresse pas, si on peut trouver une minorité de lions intéressants, la grande majorité n'en vaut pas la peine. Mieux vaut être seul que mal accompagné, n’est-ce pas pourquoi tu es toi aussi seul dans ton périple, Lycaon ?

Je secouais doucement la tête.

- Alors cela nous fait un point commun, Lion. Lorsque j'étais enfant ma meute aussi a été décimée par les flamme, seul ma mère et moi en avons réchapper.

Je poussais un soupir. Jusque là, ce n'était pas un mensonge. Il fut un temps où cela était vrai. Du moins, je croyais que ça l'était. Jusqu'à ce que j'apprenne la survie de Saïka en fait. Et ce n'était pas vraiment de très bon souvenir qui me revinrent en mémoire.

- Ceci dit, ce n'est pas la raison pour laquelle je voyage seul. Ma mère et moi avons trouvé une meute d'adoption après avoir survécu au flamme. J'y ai vécu un temps. Mais j'étais curieux, assoiffé de découverte et d'histoire. Nos anciens répétaient toujours les mêmes malheureusement. Alors je suis parti. Je me suis promis de voyager autant que possible pour qu'à mon retour je puisse raconter aux plus jeunes de ma meute toutes les histoires que j'aurais apprise au cours de mon périple. Qui sait ? Peut être qu'ainsi ils deviendraient plus curieux de ce qui les entoure.

Voilà une description qui ressemblait beaucoup à celle de ma meute de naissance à vrai dire. Mais je devais être le seul à me plaindre de ces Anciens qui se répétaient. Peut être parce que j'étais l'un des rare de ma portée à les écouter toute la journée. À force, pas étonnant que je connaisse toute leurs histoires par cœur.

Je me mis à observer l'horizon l'air rêveur. Puis, je tournais doucement là tête vers le félin.

- Dis moi, sais-tu quand nous atteindrons la limite de ce territoire ? Et, au fait, quel est ton nom ?


Emi Burton

_________________
Vava n°2 par Kaya <3 (click)

I'm not a warrior but my friend, if you need me, I'll fight for you !

Avatar / Signature © Kiowara

Celtic Music - Winds Of Freedom :
 

Rapport du Matin

UNICOOOOORN :
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t152-fleck-un-lycaon-parmis-les
avatar
MEMBRE - SOTO


À mon sujet

Age : 18 Féminin
Nb de Messages : 293
Localisation : Royaume Marozis

En savoir +
MessageSujet: Re: Blinding curiosity [PV Fleck]   Lun 3 Juil 2017 - 12:21

Tiens donc, le lycaon avait connu une histoire similaire à celle racontée par le lion jaune. Etait-ce une coincidence ou bien un mensonge très peu inventif ? Commencait-il à être à court d’idées ? C’était possible, Soto ne croyait pas beaucoup aux coincidences, les feux de savane n’étaient pas si courant. Et finalement, il n’aurait eu plus que pour seule compagnie sa mère, qui doit être à présent décédée, vu l’âge de son fils aujourd’hui. Ayant quitté par la suite sa meute d’adoption, c’était un lycaon historiquement seul donc. Et distant des lions. Officiellement seul depuis bien longtemps, pas encore revenu auprès des siens.

Soto se contenta de répondre brièvement par des « hum », mais il n’y croyait pas dur comme fer. Le canidé appuyait tellement sur sa non-sociabilité durant sa route et sur sa méfiance des lions, pourtant il a prit le risque de se faire suivre par celui-ci pour...le goût du voyage ?

Fleck demanda ensuite quand arriveront-ils de l’autre coté du territoire. Soto n’y répondit pas et resta silencieux un court instant. Oh, il ne verrait pas les limites, puisque de toute manière il tomberait sur les exilés avant. Et là encore, impossible, puisqu’il n’arrivera pas jusqu’à eux finalement. Il devra se contenter d’une seule compagnie, malheureusement. Et cette compagnie d’ailleurs, commençait finalement à s’impatienter de cette causette et de cette discussion qui finalement ne lui apportait pas grand-chose. Le lycaon ne dévoilait rien de croustillant et faire semblant de s’intéresser à sa vie devenait finalement vite fatiguant. Mais pendant que le lycaon racontait son histoire,, Soto s’était rapproché encore, et cette fois-ci, ses chances de ne pas rater sa proie étaient hautes. Suffisament haute pour qu’il juge ne plus attendre et changer de jeu.

Lorsqu’il sentit qu’il était au plus proche du canidé, il répondit enfin à la seconde question, si sûr de lui qu'il ne prit pas la peine de s'inventer une identité.

-Soto. J’ai d’ailleurs une... astuce contre un éventuel oubli de celui-ci. Je te la montre ?

Et sans autre précision, il lui rentra dedans immédiatement en guise de fin de présentation. Le choc de l’impact projeta le lycaon sur le sol un peu plus loin, et Soto ne lui permit pas de se relever en se jetant sur lui et en le faisant de nouveau rouler brusquement sur le sol à coups de griffes dans les cotes et le dos plusieurs fois, sans lui accorder le moindre répit pour se relever et fuir. Le pelage du lycaon se couvrit peu à peu de poussière et de saletés, et après plusieurs coups déferlés, un début de couleur rougeâtre sortant de nombreuses plaies vint s’y mêler. Le lion qui paraissait à la seconde d’avant si calme, montra alors son visage habituel.

Lorsqu’il craint d’en faire trop et de risquer de le tuer, il arrêta la lacération pour plaquer le canidé sur le coté gauche, en maintenant sa tête avec pression contre le sol avec sa patte gauche, puis le reste de son corps avec sa patte droite, plus précisément sur ses cotes recouvertes de griffures. Après un tel traitement, il doutait que le lycaon allait se débattre avec beaucoup de fougue. Et si tel était le cas, alors, il recommençerait.

-Cela va être plus difficile d’atteindre l’autre bout du territoire dans ton état, tu ne crois pas ? Prend donc une pause dans ta marche, c’est important à ton âge. Tu sembles déjà si fatigué.

Habituellement, la manière de faire était les questions d’abord, les arguments ensuite si l’invité n’était pas bavard, mais Soto avait quelque chose qui allait d’avantage droit au but. Les arguments persuasifs d’abord. Les questions après. De nouveaux arguments ensuite si l’interlocuteur n’était toujours pas bien disposé à s’ouvrir. Voilà comment procéder correctement à l’image du lion doré. Ainsi, son interlocuteur savait dès le départ à quoi s’attendre, un gain de temps fort appréciable.

Il profita de cette soudaine proximité avec le lycaon pour humer son pelage, la truffe collée sur les poils. Il n’avait pas simplement observé les Pridelanders de loin. Soto voulait également vérifier s’il n’avait pas fait un séjour chez les hyènes qui lui permettrait d’être au courant pour les Outlanders exilés, mais hélas, il semble que le lycaon ne portait pas d’odeur flagrante de ces chiennes baveuses. Soit il n’y est pas passé, soit il n’y est resté que trop peu de temps.

-Cessons ce petit jeu et passons aux choses sérieuses, Grand-Père. Dis-moi qui tu es, et ce que tu cherches précisément ici. Si ce n’est pas ta bouche qui s’ouvre, je trouverais bien autre chose à ouvrir.

La passion du voyage, dans un endroit pareil avec l’acceptation du risque de s’isoler du reste du monde avec un inconnu. Même Hourasi ne se laisserait pas berner par cela, et dieu sait qu’il s’est fait berner par beaucoup de choses.

Il positionna alors chacune des griffes de sa patte droite dans les multiples plaies formées des cotes, menaçant de les agrandir et approfondir. Il y avait tant d’arguments sur un corps, Soto avait étudié cela en pratique sur des proies attrapées avec Fahari et également de manière plus visuelle sur Jahvis, le lionceau chétif qui était aussi transparent qu’un livre au niveau de ses pensées et réactions. Le lycaon trouverait bien quelque chose qui saurait le convaincre, lui aussi.

_________________



(c) Sayed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t2236-soto-golden-lion
avatar
MEMBRE - FLECK


À mon sujet

Age : 19 Féminin
Nb de Messages : 950
Localisation : Tu voudrais bien le savoir, pas vrai ?

En savoir +
MessageSujet: Re: Blinding curiosity [PV Fleck]   Dim 16 Juil 2017 - 13:02



Blinding curiosity
Pv Soto

Les choses se déroulaient plutôt bien. Peut être même trop bien, peu à peu, je ne fis même plus spécialement attention à la distance qui me séparait du lion et qui se réduisait petit à petit. Ce manque d'attention était-il dû à une erreur de ma part ou bien à cause de l'âge qui me rouillait un peu ? Je ne saurais le dire. Cela n'avait pas tant d'importance à vrai dire.

Le lion se présenta sous le nom de Soto. Mes muscles se crispèrent d'un coup. Ce nom... N'était-ce pas celui du lion qui s'en était pris à Ahva ? Mes oreilles se plaquèrent sur mon crâne sans que je puisse les contrôler. Mais qu'importe. De toute façon, je doutais sérieusement que le félin doré ai eu le temps de les voir.Car juste après l'annonce de son nom, il me montre sa façon de... disons, améliorer la mémoire.

J'étouffais un cri de douleur lorsque Soto me heurta. A peine, touchais-je le sol que je tentais de me relever. Mais mes pattes refusèrent de me soulever suffisamment vite. J'étais lent. Trop lent. De nouveau coups se firent sentir. Des coups de griffes, dans le dos, dans les cotes. Et si je commençais par essayer de fuir, le nombre de coups, dont je perdis rapidement le compte, me força à rester à terre tandis que ma fourrure commençais peu à peu à baigner dans mon sang. Ce liquide rouge devenu poisseux au contact de ce sol poussiéreux. J'haletais tandis que mon cœur continuait son tambourinement incessant. Oui. J'avais peur, autant ne pas mentir. Mais qui ne craint pas lorsqu'il sent sa dernière heure arrive ? Les sages peut être. Parce qu'ils savent qu'ils ont suffisamment vécu. Mais moi, je n'en étais pas un. Mon histoire n'était pas terminé. En tout cas, je ne voulais pas qu'elle se termine. Pas comme ça.

Fort heureusement, ou malheureusement, Soto finit par retenir ses coups. J'écoutais d'une oreille distraite son ironie. Peut être aurais-je dû au contraire plus y faire attention, en me concentrant sur autre chose, peut être que mes plaies auraient été moins douloureuses. Le lion renifla mon pelage avant d'en venir aux questions.

-Cessons ce petit jeu et passons aux choses sérieuses, Grand-Père. Dis-moi qui tu es, et ce que tu cherches précisément ici. Si ce n’est pas ta bouche qui s’ouvre, je trouverais bien autre chose à ouvrir.

Comme pour certifier que ce n'était pas une menace en l'air, le félin posa ses pattes sur une de mes plaies et je retins un piaillement de douleur. Je savais de quoi ce lion était capable. Ahva m'en avait dit assez. Et quel qu’ai été mes réponses, que je lui dise ce qu'il voulait ou non, je doutais qu'il m'épargne. Et même s'il le faisait... Seul, dans mon état, comment rejoindre Prideland ? Les charognards seraient bientôt attiré par le sang... Et vu le manque de proie ici, ils n'allaient pas se gêner pour m'achever.

Je n'étais pas prêt à mourir. Mais il m'étais impossible de croire à ma survie. Mais puisque même aux portes de la mort un choix s'offrait, autant le faire. Parler ou non ? Celui qui croit ce pourquoi il se bat, emporte les secrets de sa cause dans sa tombe. Les anciens répétaient ça au jeunes lycaons de ma meute. Voilà une des rares choses que je n'avais pas oublier.

Tournant péniblement la tête vers le félin, je me mis à le fixer silencieusement, sourcils froncés. Je laissais s'écouler quelques secondes avant de finalement prononcer quelques mots

- M'ouvrir la bouche, comme tu dis, n'est pas chose difficile en temps normal.

Je marquais une légère pause pour cracher dans la direction du lion alors que ma salive se mélangeait au sang à l'intérieur de ma gueule.

- Pour toi, en revanche, mes lèvres sont scellées.


Du moins j'espérais qu'elles le soient. Les paroles braves n'ont que peu de valeur si elle ne sont pas tenues. Il était temps de voir si j'étais capable d'être aussi courageux que je voulais le laisser paraître.


Emi Burton

_________________
Vava n°2 par Kaya <3 (click)

I'm not a warrior but my friend, if you need me, I'll fight for you !

Avatar / Signature © Kiowara

Celtic Music - Winds Of Freedom :
 

Rapport du Matin

UNICOOOOORN :
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t152-fleck-un-lycaon-parmis-les
avatar
MEMBRE - SOTO


À mon sujet

Age : 18 Féminin
Nb de Messages : 293
Localisation : Royaume Marozis

En savoir +
MessageSujet: Re: Blinding curiosity [PV Fleck]   Ven 21 Juil 2017 - 12:28

[J'pense qu'on voyait déjà la couleur de la tournure du rp mais je préviens que si vous êtes de nature sensible, évitez ce post et peut-être même le prochain. x') ]

Le lycaon, dans un nouveau geste d’insolence, cracha à la figure du lion doré. Le postillon, qui n’était en réalité que du sang, prit place au bord des babines du félin. Même les Outlanders de Tahani ne lui avait jamais craché dessus, c'était une nouvelle forme de provocation qui venait à lui.

Les canidés étaient bien tous les mêmes, d’insupportables nuisibles. Et celui-ci allait payer pour le premier qu’avait rencontré le lion doré. Car il savait qu’il ne retrouverait sans doute jamais le vrai.

Le félin jaune commençait à élever la voix. L’audace du canidé ne lui plaisait que trop peu et cela lui rappelait la lionne dorée qui était également venue à lui pour repartir avec des problèmes.

-Tu es comme les Pridelanders, vieux fou ! Tu te diriges tout seul dans la gueule du lion et tu apportes ta satanée insolence avec toi ! La dernière fois que cela est arrivé, cela ne s’est pas si mal terminé. Pour cette fois-ci, c’est à toi de voir !

Peut-être le lycaon connaissait-il la référence, peut-être que non. L’agression d’une princesse ne passait pas inaperçu dans un royaume, bien au contraire. Mais la réaction qu’avait eu le lycaon avant de se faire attaquer semblait déjà dévoiler bien des choses.

Comme promis, il enfonça ses griffes dans les plaies de ses cotes pour les agrandir et les approfondir. Il fit le geste lentement pour voir l’expression facial du canidé se décomposer longuement. Il perdait du sang, et l’herbe sous les deux bêtes se teintait à son tour de rouge, lorsque les gouttes avaient fini de descendre de son pelage.

La gueule de l’animal ne semblant pas décider à s’ouvrir d’avantage, il le mit ensuite sur le dos, pour commencer à faire de même sur le ventre. C’est alors avec le visage du canidé proche et face à lui qu’il remarqua un détail intrigant.

Des yeux vairons ? Un œil marron et un œil bleu.

En réalité, Soto n’en avait jamais vu. Il ne savait même pas qu’un phénomène pareil était possible. Déjà que ces bestioles n’étaient pas particulièrement symétriques, mais alors jusqu’aux yeux… Les yeux, pour un fouineur tel que Fleck, c’était ce qu’il y avait de plus précieux. Soto aurait dû commencer par là. Car les plaies cicatrisent et guérissent plus ou moins, pas les yeux. Les parties du corps qui ne pouvaient pas se rétablir, voilà qui pouvait se montrer peut-être plus persuasifs.

-Tu en as de beaux yeux… Mais puisque tu joues le jeu du silence alors ils ne te serviront plus. Le Brun ou le Bleu d’abord ?

Le félin sous-entendait qu’il laissait encore une chance au lycaon. Est-ce que c’était des paroles en l’air, là était toute la question, Soto n’était pas forcément connu pour tenir tous ses engagements. Mais Fleck à se taire n’avait rien à gagner, juste à perdre, et cela le lion tenait à lui rappeler une énième fois.

Puis finalement, poussé par l’impatience qui commençait à se manifester de manière significative, il enfonça une griffe dans l’oeil bleu, celui qui se détachait le plus de la couleur générale brune que portait le canidé. La griffe pénétra dans l’orbite et perça le corps vitré, un liquide s'en échappa et assura le lion jaune du résultat. Lorsqu'il retira sa griffe, l’oeil n’était déjà plus. Deux yeux crevés, voilà qui réparerait l’asymétrie perturbante qu’avait le canidé sur ses deux iris. Restait à savoir si ce dernier allait chercher à sauver le deuxième, ou bien s’il se résignait à passer ses derniers instants plongé dans un noir éternel.

_________________



(c) Sayed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t2236-soto-golden-lion
avatar
MEMBRE - FLECK


À mon sujet

Age : 19 Féminin
Nb de Messages : 950
Localisation : Tu voudrais bien le savoir, pas vrai ?

En savoir +
MessageSujet: Re: Blinding curiosity [PV Fleck]   Sam 12 Aoû 2017 - 12:22



Blinding curiosity
Pv Soto

Je ne faisais que très peu attention aux paroles du lion doré. C’était un serpent  et chacune de ses paroles n’étaient que du poison, mieux valait les ignorer. Ou essayer. Car je ne pus m’empêcher de tiquer lorsque je l’entendis parler de ‘’la dernière fois’’. Je me mis à grogner. J’avais bien une idée de ce qui s’était passé la dernière fois. J’en avais vu le résultat… Et moi qui espérais le mettre dans l’incapacité de nuire, je me retrouvais à sa merci. Je fis claquer mes mâchoires dans le vide, incapable de faire autrement.

Le lion en revanche, avait les pattes parfaitement libres. Il enfonça ses griffes dans mes plaies déjà ouverte et je me mordis les lèvres pour ne pas hurler sous le coup de la douleur. Ordure… Il cessa un instant sa torture… Et loin de me rassurer, cela m’inquiéta davantage.

-Tu en as de beaux yeux… Mais puisque tu joues le jeu du silence alors ils ne te serviront plus. Le Brun ou le Bleu d’abord ?


Ces même yeux dont il comptait me débarrasser se mirent à la fixer, horrifié.

Non… Il n’allait tout de même pas ? … Je ne préférais même pas l’imaginer. Mais… Je ne devais pas céder. Je ne devais pas parler. Je ne pouvais pas parler.

Mon silence dura encore quelques minutes avant que le lion arrive au bout de sa patience, visiblement de courte durée, et ne m’enfonce une griffe dans un de mes yeux. Le bleu. La douleur fut indescriptible. Mon cœur se mit à s’emballer sans que rien ne semble pouvoir l’arrêter et un autre liquide se mélangea au blanc qui quittait mon œil, des larmes de douleur. Cette fois, il ne fut plus question de se mordre les lèvres ou de se retenir de hurler. Non. Cette fois, il fallait que ça sorte. Je poussais donc un hurlement de douleur. Sur le coup, je vis ça comme un signe de faiblesse … Avec le recul je me dis qu’avec un peu de chance ça avait endommagé les oreilles de mon agresseur, et je suis plutôt fier de moi. … Quoi ? Il faut voir l’étang à moitié plein, toujours !

- Rhaaaa ! Sale … !

Je ne finis pas cette phrase, pas comme je l’espérais en tout cas. Elle se termina sur un piaillement douloureux. Froncer les sourcils, ouvrir grand la gueule, tout ça ne faisait qu’attiser la douleur de mon œil meurtri.

- Inutile de se demander ce que Shiraz veut aux Outlanders ! S’ils sont tous comme toi, vous êtes une parfaite bande d’abrutis tout juste bon à faire le sale travail ! De parfait petit pantin, tout ce qu’aime ce genre de créature !

Est-ce que j’étais conscient que je risquais de mourir avec de telles remarques ? Oui. Mais pour être tout à fait honnête, je crois que je l’espérais. Au moins, cela serait moins douloureux que tout ce que le lion doré pourrait faire. Néanmoins... Sans doute en avais-je un peu trop dit en parlant de Shiraz. La douleur ne m'aidait décidément pas à garder les idées claires.


Emi Burton

_________________
Vava n°2 par Kaya <3 (click)

I'm not a warrior but my friend, if you need me, I'll fight for you !

Avatar / Signature © Kiowara

Celtic Music - Winds Of Freedom :
 

Rapport du Matin

UNICOOOOORN :
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t152-fleck-un-lycaon-parmis-les
avatar
MEMBRE - SOTO


À mon sujet

Age : 18 Féminin
Nb de Messages : 293
Localisation : Royaume Marozis

En savoir +
MessageSujet: Re: Blinding curiosity [PV Fleck]   Sam 12 Aoû 2017 - 16:27


Le lycaon sentit sa douleur, et il en perdit presque la raison. Sous la sensation brûlante de son œil crevé et sous la colère, il déballa au lion doré l’information qu’il cherchait ici. Comme quoi, la torture savait fonctionner. Elle donnait la folie à la plus têtue des bêtes.

Il apprit alors que le lycaon venait récolter des informations sur les Outlanders et sur le guépard, Shiraz. Shiraz était donc bien connu de certaines personnes de la Terre des Lions. Et il risquait plus d’apporter des ennuis sur les Outlanders à long termes. Lui et ses guépards pouvaient être utiles, mais il faudra songer à s’en séparer en temps et en heure.

Mais autant le lion doré était satisfait de lui avoir fait cracher une telle chose, autant le lycaon ne savait pas faire le juste milieu entre parler peu et parler trop. Soto, un pantin du guépard ? Voilà une appelation qu’il n’appréciait guère.

Il poussa un rugissement à la gueule du lycaon afin de lui remettre les pendules à l’heure. Qu’il n’en dise pas plus, le lion doré allait lui dire ce qu’il en était vraiment. Car les étrangers au Royaume Marozis étaient vraiment à coté de la plaque en ce qui concernait la situation de là-bas.

-Il n’y a que les bestioles autres que les lions qui peuvent penser que nous pouvons nous laisser berner par un guépard ! Ouvre grand tes oreilles avant que moi ou les vautours te les arrachent : Je ne suis l’ami ou le pantin ni de ce frêle matou, ni du gêneur auto-prétendu « leader du monde » derrière qui il se cache ! Je ne suis le pantin de personne, eux sont les miens. J’en ai déjà usé avec succès et j’en userais encore s’il le faut ! Je lutte pour mes desseins, pas pour les leurs.

Oh, qu’il détestait être associé à ce guépard et à ce Nyeusi, qu’il detestait se faire appeler pantin ou même allié de ces énergumènes qui sont sortis de nulle part.

Sous la colère, avait-il été trop loin lui-aussi ? Il venait de dévoiler un second complice du guépard. Il était resté assez vague pour ne pas dévoiler la présence claire d’un Nyeusis avec eux, mais de toute façon, c’était sans importance. Le lycaon allait mourir, pourquoi se préoccuper de ce genre de détails face à un futur cadavre ?

-Ne t’inquiète pas pour nous. Les Outlanders se débarasseront de ceux qui se mettent à les gêner plus qu’à les aider. Peut-être ces deux-là sont-ils concernés, mais le premier sur la liste, c’est toi.

Ainsi il creva l’oeil brun, le dernier du canidé, par une giffle cette fois avec toutes griffes sorties.

Soto voulait l’entendre hurler de plus belle, l’entendre le supplier. Mais les cris ne se portèrent pas si longtemps cette fois. Et pour cause, Fleck venait de s’évanouir après un dernier cri de douleur suite à la perte de son second œil. Etait-il déjà condamné par ses blessures ? Certainement, il ne pourrait jamais rentrer chez lui par ses propres moyens, Soto doutait même qu’il parviendrait à faire plus de trois pas sans s’écrouler de nouveau au sol. Et puis… les vautours qui volaient régulièrement dans le royaume s’occuperaient de lui sans problème. Le lion doré n’avait pas d’inquiétudes à se faire.

Soto balança le corps plus loin d’un dernier coup de patte toujours aussi violent qu’aparavant, et les vautours qui surveillaient la scène du ciel cesserèrent leur danse céleste pour se précipiter sur ce qu’ils pensaient être leur carcasse de la journée. Oh, il n’y avait déjà plus les yeux qu’ils affectionnaient pourtant tant, mais le lion jaune leur avait déjà entamé le travail sur ce qui semblait être l’ouverture du pelage pour en dévorer ce qui se cachait dessous.

Laissant la foule d’oiseaux s’occuper de faire disparaître l’animal, il quitta les lieux dans l’espoir d’attraper Hourasi dans l’heure. Le feu canidé venait de lui donner l’énergie colérique et impatiente pour passer à l’étape suivante.

Sans se douter que le lycaon, durant tout son voyage, avait été suivi de près.

_________________



(c) Sayed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t2236-soto-golden-lion
avatar
PLAYER05


À mon sujet

Age : 20 Féminin
Nb de Messages : 657
Localisation : Prideland

En savoir +
MessageSujet: Re: Blinding curiosity [PV Fleck]   Mar 15 Aoû 2017 - 16:47



Elle avait perdu sa trace. Avait-il su que la princesse le suivait depuis son départ ou avait-elle été négligente dans sa filature ? Quoi qu’il en soit, Ahva errait désormais seule dans cette étendue déserte. Ce royaume ne lui inspirait rien de bon et à vrai dire, elle ne voyait ici que mort et désolation. La végétation même s’était tue pour finalement disparaitre. Le sol rêche craquelait sous son passage si bien que par moment, Ahva craignait disparaître sous terre sans jamais pouvoir s’en défaire. Son souffle était irrégulier, tiraillé entre l’euphorie d’être si loin de chez elle mais également l’inquiétude d’avoir perdu la trace de son ami. Où était-il ? Dénuée de tout repère, la lionne ne pouvait qu’avancer pas à pas, s’enfonçant toujours plus profondément dans l’ancien royaume et sans savoir le danger vers lequel elle avançait.

Les vautours sillonnaient le ciel bleu et tous se rendaient dans la même direction. A défaut d’avoir mieux, la princesse suivit leur ombre menaçante tout en accélérant le pas, sujette à une peur croissante. Depuis qu’ils étaient en âge de comprendre le monde qui les entourait, les jeunes animaux de la savane avaient eu vite fait d’apprendre la signification de ces rapaces ainsi que le sombre présage qu’ils apportaient. La danse macabre des vautours couvrait le ciel d’un voile noir et obscure quand soudain, la bulle macabre éclata et les rapaces fendirent vers le sol. L’ombre était tombé. Courant désormais, la princesse s’avançait vers la zone de mort et distingua entre les ailes macabres l’ombre d’un animal couché au sol. Trop petit pour être un lion. Trop élancé pour être une hyène. Son cœur se serra tandis qu’elle reconnaissait ce corps inerte.

« NE L’APPROCHEZ PAS ! »

Rugissant de colère, Ahva fendit sur l’attroupement de rapace avec une rage insolite. Bon nombre d’entre eux s’enfuirent à l’arrivée de la féline déchaînée mais le plus téméraire cru pouvoir s’en sortir avec une lanière de chair arrachée. Survoltée, la lionne saisit l’oiseau en plein vol et l’abattit froidement au sol, renfermant sa mâchoire autour de son cou qu’elle s’appliqua à déchirer avec fureur jusqu’à sentir ses muscles se dérober. Grondant de rage, la guerrière s’assura que plus aucun charognard n’oserait s’approcher du corps inerte qu’elle ne découvrait que maintenant. Le corps était lacéré de toute part, déformé par les coups griffures et couplés d’abominables morsures tandis que les poils nombreusement tombés laissé paraître la peau rosée mais pire que tout, un quantité de sang s’écoulait de ses paupières closes. Au bord des larmes, Ahva s’approcha doucement de celui qu’elle avait tendrement aimé appelé son mentor durant son enfance et se coucha à ses côtés. Terrorisée par son absence de réactivité, elle se pencha presque à contrecœur contre la poitrine du lycaon. Son cœur battait lentement, si lentement… Le lycaon agonisait de ses blessures tant internes qu’externes. Elle devait le ramener au plus vite auprès de Kuzaida. Collant doucement sa joue contre celle de son ami, la lionne lui souffla ces quelques mots qu’elle espérait suffisamment forts pour l’atteindre dans son inconscience :

« Tout va bien allez Fleck, je vais te ramener chez nous … Aujourd’hui n’est pas le jour de ta mort alors accroches-toi. Je t’en prie. »

Sa voix manqua de se briser mais l’heure n’était pas à la désolation, Ahva devait agir et vite. Séchant ses larmes contre ses poils teintés de sang, elle se glissa sous le corps du lycaon pour le hisser sur son dos et se redressa vigoureusement. Coulant un regard amer aux charognards qui pleuraient la perte de leur festin, Ahva s’éloigna de cet endroit de malheur qu’elle espérait ne jamais revoir, la rage au ventre tandis que le sang de son ami coulait le long de ses pattes, laissant derrière eux un sillage baigné de sang que les vautours guettèrent longuement, espérant la mort de l’animal agonisant mais alors qu’elle s’éloignait à vive allure de ce théâtre macabre, Ahva se remémorait ce souvenir longtemps enfoui qui l’avait frappé comme une évidence. La mort n’avait pas menacée seule, l’odeur de Soto l’avait guidé.


_________________
Image © Sayed


Ahva s'affranchit en #D66A14
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3329-ahva

Contenu sponsorisé


À mon sujet

En savoir +
MessageSujet: Re: Blinding curiosity [PV Fleck]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Blinding curiosity [PV Fleck]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Curiosity killed the cat [Indira & Arabella]
» ⊱ you had my curiosity, now you have my attention
» Undisclosed curiosity Δ Indy ♥
» Curiosity - [Shabet/Lord]
» Curiosity killed the bird

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Lion King RPG :: 
Au delà des Frontières ...
 :: 
L'Ancien Royaume des Marozis
-