AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Events & RPs Importants
Ne ratez pas ...
Jetez un œil à la liste des rôles importants disponibles au sein des clans.
Venez tenter les RP Missions !
Laissez un commentaire sur notre Livre d'Or !

Partagez | 
 

 Charogne w/Sayed

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
PLAYER03


À mon sujet

Age : 20 Féminin
Nb de Messages : 172
Localisation : Le Grand Désert Jangowa (en Exil)

En savoir +
MessageSujet: Charogne w/Sayed   Lun 15 Mai - 17:59



Charogne

    Contexte Temporel: Aberash va un peu mieux depuis qu'il s'est volontairement empoisonné. Il reprend peu à peu du poil de la bête mais cherche ses repères malgré tout...

Était-ce seulement vivant? C'était comme une véritable carcasse rachitique, immobile, et pourtant les vautours n'en avaient pas voulu. Mais pourquoi donc? La peau était tendue par les os qui marquaient l'unique relief important sur le corps maigre de l'animal. Aberash, sortit de son abris de roche pour s'approcher de plus prêt de cet silhouette chétive. Ses oreilles pointaient doucement vers l'avant, sa démarche était lasse et lourde à la fois comme s'il fallait porter un corps qu'il ne supportait plus et ses prunelles quant à elles refusaient de quitter la carcasse qui était comme tombée du ciel.
Ç'avait été un petit animal, peu lui importait quoi car désormais c'était son repas. Lui qui n'avait rien avalé depuis environ quatre jours s'était jeté sur la nourriture comme un condamné à mort à qui on offre finalement la liberté. Ses crocs s'étaient refermés lourdement sur la viande sèche et peu ragoutante de la carcasse pour en arracher d'énormes lambeaux, un à un. C'était de ça que se nourrissaient les vautours et maintenant Aberash en était convaincu, ils n'avaient vraiment aucun goût. Mais, actuellement, il n'avait pas le luxe de faire la fine bouche.

Trop pris par son pillage, concentré à engloutir l'animal mort comme s'il craignait que le Désert ne le fasse à lui, Aberash ne s'était pas aperçu plus tôt qu'il n'était plus seul. C'est un craquement, un bruissement, un grincement, un son toutefois difficile à entendre lorsqu'on fait craquer les os sous ses crocs, qui fit se tendre tous les muscles de l'adolescent qui bondit presque sur ses quatre pattes pour se donner de la grandeur ainsi qu'une fausse vivacité. L'émaille blanc de ses crocs dévoilés, le regard fou et les oreilles écrasés contre le crâne, l'ainé de Kaïad ajouta même un grognement avant de se raviser soudainement.

- Sayed? Si c'était bien lui, car il avait déjà beaucoup changé. Sayed - s'il ne se méprenait pas - n'était en rien le gamin grassouillet qu'il était. Le Désert l'avait déjà changé lui aussi...

_________________
couleur de RP: PALEGOLDENROD


IXsln
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3990-aberash-the-deathstalker
avatar
PLAYER04


À mon sujet

Age : 20 Féminin
Nb de Messages : 219
Localisation : Désert Jangowa - En exil

En savoir +
MessageSujet: Re: Charogne w/Sayed   Lun 15 Mai - 18:25




- Eh, ben. Encore heureux que tu te souviennes de moi! Le lion s'était approché au trot après que le blond se soit tranquillisé, tambourinant le sol sec de ses énormes pattes tel un pachyderme. - Un peu plus et j'pensais que t'allais m'bouf-... Par le Désert, Abe' qu'est-ce qui t'es arrivé ?! Sayed avait craché un blasphème, les crocs et la salive dehors. Comme si la vue du corps quasi-squelettique de celui qu'il considérait encore son frère de portée lui avait directement attaqué la rétine, il avait esquissé un mouvement de recul devant l'horreur.

L'Aberash d'antan semblait mort, éteint. Il s'était transformé en un monstre hideux, une bête du diable. Rien que le Désert ne puisse laisser en vie en temps normal ! Cela aurait été le moment parfait pour placer une aiguille blessante sur l'ironie de la situation, mais malheureusement le cœur n'y était pas. Sayed avait beau avoir détesté Aberash pendant une courte période, il n'en restait pas moins un membre de sa famille. Et accessoirement son seul véritable frère d'arme.

- Abe' ? Abe ... ? Où-Oùù. Il hésita à le toucher. Sa paume au dessus de l'épaule du blond, celle-ci voyagea vers les yeux vitreux du fils de Kaiad pour évaluer sa reconnaissance visuelle. Sayed agita sa patte devant le visage de son cousin, désirant s'assurer ainsi qu'il ne dialoguait pas avec un cadavre. - Hm, Père t'en a réellement fait bavé, cousin. souffla-t-il, la voix emplie de pitié.







_________________
S A Y E D
Sayed vous hurle dessus en Firebrick
Fiche - RDM - Un RP avec moi ?

Kit © Moi/Sayed/Moumbu/Khaïrys


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3993-sayed-wrecking-ball?highl
avatar
PLAYER03


À mon sujet

Age : 20 Féminin
Nb de Messages : 172
Localisation : Le Grand Désert Jangowa (en Exil)

En savoir +
MessageSujet: Re: Charogne w/Sayed   Lun 15 Mai - 18:39




Il l'avait dégouté, il l'avait écœuré, sa simple vu était une abomination. L'ainé n'avait pas pût réagir à ça, il savait pertinemment que Sayed avait probablement raison. Et en plus, comme un vautour il se nourrissait de ce qui pourrissait depuis certainement plusieurs jours en espérant ne pas souffrir d'un autre empoisonnement à cause de la viande avariée. Ce serait stupide de mourir pour ça quand son métabolisme venait de s'habituer au venin d'un scorpion qui se voulait mortel pour certaines espèces.

- Ça va, Sayed, arrête ça! Avait ronchonné le blondinet lorsque son cousin vint lui foutre la patte sous le nez et la secoué pour s'assurer de la réactivité du simili-cadavre. Père. C'était du Désert qu'il parlait? Très certainement, il ne pouvait pas s'agir de Kaïad. Aberash et Tendaji avaient déjà du mal à l'imaginer comme une figure paternel alors pour Sayed ça devait être d'autant plus difficile. Le Désert? Il ne m'a rien fait! Tout ce que je subit je me le suis infligé moi-même. Le ton avait eût l'air presque agressif pendant qu'il se mit à tourner le dos au plus costaud. Bien sûre que le Désert ne lui ferait pas subir de telles choses! Il était un de ses précieux enfants, il en était convaincu et jamais le Désert ne lui aurait fait éprouver ça. Il en était le fils prodigue, s'il s'infligeait ça c'était pour le lui prouver, au Désert.

- Le Désert a été clément avec toi, Sayed, à ce que je vois. Un peu comme une façon de lui dire qu'il était très chanceux. Aberash était à prendre avec des pincettes apparemment. Cette foutue jalousie, encore une fois. ... Je suis content de te voir en vie. Avouait-il en fin de compte.

_________________
couleur de RP: PALEGOLDENROD


IXsln
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3990-aberash-the-deathstalker
avatar
PLAYER04


À mon sujet

Age : 20 Féminin
Nb de Messages : 219
Localisation : Désert Jangowa - En exil

En savoir +
MessageSujet: Re: Charogne w/Sayed   Lun 15 Mai - 19:21



La vivacité et le répondant soudain du blond le réjouirent.
- Le Désert? Il ne m'a rien fait! Tout ce que je subit je me le suis infligé moi-même. Le début de sourire du rouquin se dissipa en un éclair. Au chevet du blond, Sayed écrasa sa patte contre son propre visage et mordit son coussinet, totalement atterré. Sa patte réagit immédiatement à la douleur, elle tiqua prise de spasmes jusqu'à ce qu'il cesse.

Ne pas le frapper, ne pas le frapper.

Pendant ce temps, Aberash s'était renfermé sur lui-même. Même affaiblit, sa mentalité de guerrier Jangowa s'évertuait à lutter. Si Sayed s'était retenu de railler, Aberash lui s'y donnait à cœur joie.
- Le Désert a été clément avec toi, Sayed, à ce que je vois.
Le concerné coucha les oreilles en percevant l'atmosphère lourde. Et non pas à cause de la chaleur.
- Quand je te disais que je suis son préféré. Il bomba fièrement la torse, se laissant aller à la plaisanterie. Pas tellement finalement, le rouquin pensait toutes les phrases qu'il avait dites jusqu'à présent.
Un lézard passa jusqu'à que l'autre lion murmure du bout des lèvres :
- ... Je suis content de te voir en vie.
Sayed déterra son sourire et poussa ce qui ressemblait à un mélange entre un éclat de rire et grondement de gorge. - HA-HA! MOI AUSSI, COUSIN! Le mastodonte envoya violemment sa patte dans le dos de son partenaire dans une accolade virile. Et avant que le chétif ne puisse s'envoler, le bras du croisé l'avait déjà intercepté et enserré son cou pour l'étreindre contre lui. - Tu as toujours été mon préféré.






_________________
S A Y E D
Sayed vous hurle dessus en Firebrick
Fiche - RDM - Un RP avec moi ?

Kit © Moi/Sayed/Moumbu/Khaïrys


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3993-sayed-wrecking-ball?highl
avatar
PLAYER03


À mon sujet

Age : 20 Féminin
Nb de Messages : 172
Localisation : Le Grand Désert Jangowa (en Exil)

En savoir +
MessageSujet: Re: Charogne w/Sayed   Lun 15 Mai - 21:27




Pendant que Sayed se vantait de sa place de petit favoris auprès du Désert - selon lui et car il fallait bien qu'il soit le petit favoris de quelqu'un après tout - Aberash avait l'air de perdre patience l'instant de quelques secondes mais rapidement il repris son calme. Il sentait qu'il était à bout de nerf sans raison, il n'avait pas pensé que l'exil serait aussi difficile, lui qui pensait que tout aller lui tomber dans les pattes sans qu'il n'ait rien besoin de faire, lui qui avait décider de s'infliger des douleurs incomparables pour se donner l'impression qu'il était bien mieux que les autres.
Quand l'autre lui envoya un coup de patte qui se voulait bienveillant dans le dos, Aberash sentit tout ses organes se secouer dans son corps rachitique et ses yeux presque sortir de ses orbites. Instantanément, les mâchoires de l'ainée avaient claquées pour réclamer le respect de l'espace personnel, mais comme tout à l'heure il se ravisa bien vite. C'était sa famille, il avait toujours été agréable avec chacun des lions qui partageaient son sang et voilà qu'il ne se reconnaissait plus.

- Content de savoir que je suis ton favoris, Sayed. Avait persiflé Aberash en accompagnant ses douces paroles d'un petit rictus moqueur. Le revoilà presque, l'ancien Aberash. Moi qui avait cru, le jour de notre départ, que tu me maudissais avec les autres. Son ton était entre le mielleux et le reproche. Finalement tout cela se tassa avec le sourire enfantin d'Aberash qui ne brillait plus tout à fait du même éclat sur ce visage marqué par la souffrance.

- Qui aurait misé sur toi pourtant? Il ne se voulait pas désobligeant et pourtant il risquait de l'être. Maman n'a jamais tarie d'éloge à mon sujet ou bien caché l'assurance qu'elle avait de me voir revenir de l'exil fort et beau. Mais regarde nous maintenant, regarde moi. Se plaignait-il comme une gamine capricieuse qui se complaisait dans sa souffrance et qui s'empressait de la mettre sous le museau des autres pour que l'on vienne la plaindre également.

- Elle aurait terriblement honte si elle me voyait dans cet état. Il se maudissait pour s'être volontairement empoisonné, il se maudissait pour ne pas avoir été à la hauteur pour l'instant. Il lui fallait une claque, une bonne claque. Je suis épuisé, Sayed. Le jeune adolescent se laissa lourdement tomber au sol dans un grand soupire las, observant l'horizon de ses prunelles sans lueur. Déjà épuisé alors que l'épreuve ne faisait que commencer...

_________________
couleur de RP: PALEGOLDENROD


IXsln
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3990-aberash-the-deathstalker
avatar
PLAYER04


À mon sujet

Age : 20 Féminin
Nb de Messages : 219
Localisation : Désert Jangowa - En exil

En savoir +
MessageSujet: Re: Charogne w/Sayed   Lun 15 Mai - 22:12




- Content de savoir que je suis ton favoris, Sayed. Moi qui avait cru, le jour de notre départ, que tu me maudissais avec les autres. Le lion crêté desserra son bras en sourcillant. Ce nouveau Aberash avait le don de briser les réjouissances.

- Oh, euh.. C'était des enfantillages, hum. Des gamineries, tu sais .. Sur le feu de l'action, l'adrénaline... avait-t-il bredouillé en excuses, à court de mots. Hm, les jangowas avaient la rancune dure, " le conte du traître " en simple exemple. Peu appréciateurs des longs discours, le neveu de Majya commença à appréhender cette conversation qui portant s'annonçait avant joyeuse et divertissante. Oui, retrouver les autres exilés, quoi de plus réjouissant ?

- Qui aurait misé sur toi pourtant ?
Avoir la position du dominant n'était pas aussi gratifiant qu'il l'aurait penser. Voila que Aberash semblait l'envié, inversant ainsi les rôles. Tandis que le blond déballait le peu de venin qui lui restait, Sayed, lui, jugeait le blond de toute sa hauteur.

- Maman n'a jamais tarie d'éloge à mon sujet ou bien caché l'assurance qu'elle avait de me voir revenir de l'exil fort et beau. Mais regarde nous maintenant... [...]
- Oh ba-...
- ... regarde moi. le coupa le blond.
Le guerrier en devenir râla une énième fois plus que fatigué des lamentations de son cousin. Maman avait élevé des guerriers, pas des femmelettes bonnes à pleurer sur leur sort ou celui de leur mari. Plus Aberash déclamait sa peine tel un magistral comédien sur une pièce de théâtre, plus Sayed arborait un regard empreint de colère et de mépris. Ce type n'était pas Aberash. Non, une contrefaçon. Une médiocre, qui plus est !
- Je suis épuisé, Sayed. Conclusion du spectacle, le fils de Kaiad mourut. Oui.

La silhouette du barbare recouvrit lentement toute le corps meurtrit par la fatigue d'Aberash. - ... Hm, j'pourrais peut-être te donner un coup d'pouce. Son frère d'arme en dessous de lui, son ventre touchant presque le sien. Sayed mouva soudainement ses pattes antérieures crochues vers la gorge du blond pour la pétrir, la broyer de toutes ses forces, bloquant ainsi sa respiration.

L'idée de voir Aberash dans cet état était intolérable, que cela soit pour lui, Père ou bien leur mère. Oui, l'esprit d'Aberash lorsqu'elle rejoindrait les cieux comprendrait son acte. C'était bien lui qui voulait mettre fin à ses jours, non ?

- Bouge pas, ça ira vite.







_________________
S A Y E D
Sayed vous hurle dessus en Firebrick
Fiche - RDM - Un RP avec moi ?

Kit © Moi/Sayed/Moumbu/Khaïrys


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3993-sayed-wrecking-ball?highl
avatar
PLAYER03


À mon sujet

Age : 20 Féminin
Nb de Messages : 172
Localisation : Le Grand Désert Jangowa (en Exil)

En savoir +
MessageSujet: Re: Charogne w/Sayed   Mar 16 Mai - 18:09




Il s'attendait biensûre à tout sauf à ça. Sayed était venu l'écraser et doucement il étouffait Aberash en exerçant une pression qui se faisait de plus en plus forte sur sa gorge. Le regard du jeune blond s'écarquilla, si en premier lui il n'avait pas l'air de réagir, rapidement la vigueur s'empara finalement de la victime qui vint se débattre comme un diable.

- Mais... Qu'est-ce que tu fais Sayed..-! Articulait-il difficilement alors que l'autre lui bouchait les vois respiratoire. Aberash n'ayant rien d'autre que ses postérieurs pour se défendre raclait le ventre de son bourreau pour lui rappeler qu'il n'était pas encore mort et qu'il ne désirait pas l'être dés maintenant.
Pourquoi faisait-il ça? Aberash n'avait pas compris que cet acte était tout bonnement la réponse à son manque d'entrain et à ses plaintes insupportables: Il voulait abandonner? Soit Sayed allait l'aider à marquer d'une pierre blanche son abandon. Dans la tête de l'ainé de Kaïad il n'y avait qu'une raison à ce geste: La traitrise. Sayed effaçait la concurrence, c'était la dureté de l'exil puisque vous découvriez que vous ne pouviez même plus faire confiance à votre propre famille.

- La-Lache moi... enfin! Poussait-il dans ce qui pourrait être un dernier râle...

_________________
couleur de RP: PALEGOLDENROD


IXsln
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3990-aberash-the-deathstalker
avatar
PLAYER04


À mon sujet

Age : 20 Féminin
Nb de Messages : 219
Localisation : Désert Jangowa - En exil

En savoir +
MessageSujet: Re: Charogne w/Sayed   Mar 16 Mai - 18:31




Oh, la vision d'Aberash se débattant en dessous de lui était le plus douloureux de tous les spectacles. Sayed essayait vainement de garder un masque de glace alors qu'il étranglait - à mort - l'une des plus importantes personnes de son existence. Malgré tous les mantras intérieurs que le mastodonte pouvait se répéter, le poignard du chagrin le toucha en plein cœur.

- La-Lache moi... enfin! Pourquoi Père le mettait tant à l'épreuve ?! N'avait-t-il pas assez prouvé sa valeur en survivant jusque là ? l

- Je .. je fait ça pour t-toi, Abe' ! Tu me remercieras dans l'au-delà. Une perle, puis deux, puis une pluie d'eau salée s'écrasèrent sur le museau de sa victime tandis qu'il continuait de resserrer sa prise autour du cou osseux de l'autre adolescent. - Que ton âme puisse rejoindre le Grand Aki-...! Une douleur vive le prit en traître au niveau des côtes. Les sursauts multiples d'Aberash avaient touchés une blessure non-cicatrisé du rouquin. Celui-ci, déstabilisé fit un bond maladroit sur le coté, se détachant ainsi d'Aberash et chuta sur le flanc. Sayed appuya sa patte sur sa blessure qui s'était -re-mise à saigner et retint un juron en haletant.

- A-ah, putain..! Finalement, il porta sa patte à son visage pour y retirer de toute trace de tristesse.


_________________
S A Y E D
Sayed vous hurle dessus en Firebrick
Fiche - RDM - Un RP avec moi ?

Kit © Moi/Sayed/Moumbu/Khaïrys


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3993-sayed-wrecking-ball?highl

Contenu sponsorisé


À mon sujet

En savoir +
MessageSujet: Re: Charogne w/Sayed   

Revenir en haut Aller en bas
 
Charogne w/Sayed
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» SHAROOOOON ! (Non pas charogne ...)
» La politique haïtienne pue la charogne.
» Ça sent la charogne. [Prio Calamité]
» Une charogne infame... {Pv Lacey} [Abandonné]
» L'Arum Titan, la fleur qui sent la charogne...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Lion King RPG :: 
La Terre des Lions
 :: 
Le Grand Désert
 :: Les Rives du Mochanga
-