AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Events & RPs Importants
Ne ratez pas ...
Jetez un œil à la liste des rôles importants disponibles au sein des clans.
Venez tenter les RP Missions !
Laissez un commentaire sur notre Livre d'Or !

Partagez | 
 

 All I've ever wanted is to make you proud. Why don't you see it ?!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
PLAYER03


À mon sujet

Age : 18 Féminin
Nb de Messages : 185
En savoir +
MessageSujet: All I've ever wanted is to make you proud. Why don't you see it ?!    Lun 1 Mai - 19:46




All I've ever wanted is to make you proud. Why do not you see it ?!
Alibi & Kaya




Au beau milieu de ce paysage désolé errait une silhouette féline. Telle une tornade, elle faisait virevolter le sable à chacun de ses pas. Solitaire, elle avançait dans la plus grande aisance à travers ce champs ne reflétant que mort et désolation. Les squelettes qui y étaient ensablés, vestiges du grand carnage, ne l'effrayaient plus. Au contraire, elle se plaisait à les contempler, car cela lui permettait de se sentir plus proche de ses racines..

Ces derniers temps, Kaya avait changé. Elle avait grandit, s'était affinée, et arborait désormais les traits de l'adolescence. Si cette poussée de croissance avait été quelque peu tardive et qu'elle se trouvait autrefois complexée par l'écart d'âge qui la séparait de ses amis d'enfance, elle pouvait aujourd'hui être fière de ce en quoi elle s'était transformée. Une jeune lionne, forte et fière, qui promettait d'être plus tard une excellente guerrière. D'ailleurs, les entraînements en compagnie d'Angani semblaient porter ses fruits, puisque sa musculature avait elle aussi commencé à se développer.

Et pourtant, malgré tout, quelque chose lui manquait. Elle ressentait toujours ce vide au fond d'elle-même, vide qu'elle tâchait tant bien que mal de combler, mais dont il ne résultait que de la colère. Balayant violemment un crâne de sa patte, elle gronda doucement, avant de soupirer. C'est alors qu'un son lui parvint aux oreilles. Quelqu'un approchait. Et elle n'eut guère besoin de se retourner pour sentir une odeur plus que familière, amenée par le vent.

"Papa.. Qu'est-ce que tu fais ici?"

lui demanda-t-elle d'un ton se voulant neutre, sans pour autant bouger d'un poil. N'était-il donc pas sensé s'occuper de ses fils adorés?




_________________
Avatar par Nix ♥️ Signa par IXsln ♥️
:
 


Dernière édition par Kaya le Sam 3 Juin - 12:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3439-kaya-little-terror-of-the
avatar
PLAYER06


À mon sujet

Age : 15 Féminin
Nb de Messages : 1116
Localisation : OUTLAND.

En savoir +
MessageSujet: Re: All I've ever wanted is to make you proud. Why don't you see it ?!    Ven 12 Mai - 13:51

All I've ever wanted is to make you proud. Why do not you see it ?!


Les pattes d'Alibi foulaient le sable chaud du Grand Désert. Sa mémoire lui rappelait inévitablement son devoir auprès de ses camarades ; quant à ses yeux, ils lui montraient une étendue vide, gardée précieusement par les dunes de sables environnants et décorant ce territoire espiègle appartenant depuis des lustres aux Jangowas. Le mâle cherchait du regard une silhouette particulière, taillée dans son propre sang et ses gênes ; une silhouette adolescente, féminine, dont les yeux rappelaient constamment la mémoire de son paternel. Kaya. Sa fille aînée, celle dont la naissance n'avait pas été voulue, au départ. Aujourd'hui encore, le mâle arrivait à se demander à quoi sa vie aurait ressemblé si elle n'était pas née, mais voilà, on ne changeait pas la volonté du Grand Désert. Cela faisait bien longtemps qu'il l'avait accepté, et à l'heure actuelle, il n'avait rien à reprocher à sa compagne. Celle-ci avait récemment donné naissance à deux petits mâles, ses fils. Hanska et Hassun. De véritables perles à côté de la récente portée de Khassim, le foutu général, ayant quitté Shabel pour Nahash, une arrogante qu'Alibi n'avait su beaucoup apprécier, qui fut ensuite tuée par la bâtarde blessée qui en profita en même temps pour tuer Vako, l'Empereur, pour enfin prendre sa place.

Donc, au final ? Vako était mort. Son fidèle empereur avait fini ses jours dans le sang et le sable, la fierté brisée entre les pattes d'une demi-Jangowa. Il devait désormais le respect à une femelle n'ayant même pas de père dans le Clan. Néanmoins, et Alibi ne pourrait le confier à quelqu'un, même pas sa femme, que sa personnalité féroce lui plaisait et qu'il se hâtait de la voir se venger de Khassim. Cet idiot aurait pu être Empereur … bon, d'un côté il était général, c'était suffisant, mais il aurait pu quand même être empereur.
Que c'est bête.
D'ailleurs, il espérait que ses fils pâtiraient de la perte de leur mère et ne bénéficieraient pas autant que lui de la bénédiction des Dieux du Désert. Il espérait que l'ambition d'Hanska serait assez solide pour éjecter les rejetons du général, évidemment soutenu par Hassun, ou tout du moins l'espérait-il également. Fierté, fierté, fierté … Comment exprimer autrement son sentiment à la vue de ses fils ? En plus de lui ressembler plus particulièrement au niveau du physique, Hanska possédait également certaines de ses manies l'ayant accompagnée dans son enfance, faisant de lui un mini-Alibi sans même le savoir. Bien que l'adulte n'approuvât pas forcément toutes ses manières au risque de le voir finir comme lui, il était aisé de dire que son comportement l'amusait et le soulageait, d'une certaine manière. Maintenant, à voir ce que donnerait le futur pour son petit champion.
Quant à Hassun, il était fier de lui aussi, et se sentait rassuré de le voir aux arrières de son frère pour le protéger au cas où son orgueil l'aveuglerait trop dans une situation périlleuse. Sa personnalité était plus réfléchie, moins mise en avant. Orgueil et Modestie. Voilà ce que ses enfants pouvaient représenter. Un parfait équivalent pour que la balance soit stable. Réussite garantie.

Enfin, au bout du compte, ses mirettes trouvèrent la cible tant convoitée. Alibi se redressa avec audace, comme n'importe quel Jangowa l'aurait fait. Au loin, perdue entre les os et les vieux souvenirs macabres du Jardin des Os, se trouvait la petite mésange des sables. Il s'en approcha, d'un pas tranquille, constatant par la même occasion les bienfaits des Seigneurs du Désert sur la musculature et la silhouette de la jeune adolescente, qui ressemblait, bien malgré lui, à une féroce guerrière sur le champ de bataille. Était-ce ce à quoi elle aspirait ? Devenir une combattante, défendre son Clan et mourir dans le sang pour lui ? Ne voulait-elle pas fonder une famille et se trouver le compagnon idéal, comme certaines demoiselles Jangowas ? Un fin sourire trôna sur les babines du mâle blond avant de disparaître. Ce genre de pensées ne correspondait pas réellement à Kaya. Et tant mieux. Ainsi, il n'aurait pas à devoir subir les vantardises d'un quelconque prétendant pour son sang!

« Papa … Qu'est-ce que tu fais ici ? » demanda Kaya lorsqu'il fut suffisamment proche d'elle pour s'en apercevoir. Du moins, c'est ce qu'il crut immédiatement : en vérité, ce n'était ni l'intuition, ni la vue qui l'avait aidée. Mais le vent, l'odeur transportée qu'Alibi avait volontairement négligée face à quelqu'un qui n'était ni néfaste, ni un ennemi pour le Grand Désert. Il continua son avancée et la rejoint, lui glissant au passage :

« Et toi ? Que fais-tu ici ? Tu ne t'entraînes pas avec Angani ? »

Espères-tu croiser tes amis ici ? Se retint-il d'ajouter, laissant simplement traîner ses yeux un peu partout dans le paysage. Une pointe de regret dans la voix, celle-ci méprisante, il ne put s'empêcher de grimacer à la vue de certains squelettes :

« Je suis étonné de voir que la volonté du Grand Désert ait été de laisser, à la vue de tous, ces squelettes maudits dont la laideur ne se montre qu'aux souvenirs de ce qu'ils avaient été avant. Tss. Dommage, j'étais adolescent le jour de la bataille. »


Code de Pride Epicode

_________________

W I S S E L
RAPPORT DU MATIN.
SUJET DE RPs & LIENS.

Kit ©️ Eshina
Wissel s'amuse en Teal. ♥️

WISSEL & KIRA <3:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4598-w-i-s-s-e-l
avatar
PLAYER03


À mon sujet

Age : 18 Féminin
Nb de Messages : 185
En savoir +
MessageSujet: Re: All I've ever wanted is to make you proud. Why don't you see it ?!    Mar 16 Mai - 16:06




All I've ever wanted is to make you proud. Why do not you see it ?!
Alibi & Kaya




"Et toi ? Que fais-tu ici ? Tu ne t'entraînes pas avec Angani ?"

Répondit l'adulte, retournant ainsi la question que la jeune lionne lui avait posé. Pourquoi ne voulait-il pas lui répondre? Peut-être parce qu'il l'espionnait, tout simplement? Pff... Kaya commençait à en avoir marre d'avoir toujours quelqu'un sur son dos. Surtout pour lui faire des reproches.

"Elle préfère rester seule ces temps-ci."

Déclara-t-elle tout simplement, sans en ajouter d'avantage. La distance qu'Angani mettait entre elle et le clan peinait quelques peu l'adolescente qui n'aimait guère voir sa mentor dans cet état de tristesse et de renfermement. Elle qui l'avait toujours vue forte, elle avait du mal à penser qu'elle pouvait en arriver là. Mais après tout, la perte d'un être cher ne devait pas être une épreuve simple. La lionne avait perdu son frère, et semblait en souffrir. Kaya tâchait de se mettre à sa place, mais il était compliqué de ressentir sa peine alors qu'au contraire de son enseignante, elle détestait ses frères.

"Je suis étonné de voir que la volonté du Grand Désert ait été de laisser, à la vue de tous, ces squelettes maudits dont la laideur ne se montre qu'aux souvenirs de ce qu'ils avaient été avant. Tss. Dommage, j'étais adolescent le jour de la bataille."

lâcha le mâle blond en regardant les os qui jonchaient le sol. Kaya se tourna un instant en sa direction. De la laideur? Au contraire, ces restes de carcasse représentaient toute la puissance des Jangowas. Et en se baladant ici, l'adolescente avait l'impression d'être plus proche de ses ancêtres, de ses origines qu'elle ne l'était ailleurs.

"J'aime cet endroit. Le Désert sait ce qu'il fait, et s'il a décidé de les laisser là, c'est qu'il y a une raison. Celle de rendre les générations à venir plus fortes que les précédentes, en leur rappelant toute la grandeur des lions des sables."

répliqua la femelle aux yeux vairons d'un ton sec, appuyant clairement son désaccord. Elle ne partageait pas l'avis de son père, et comptait bien le lui faire remarquer. Après tout, comment celui-ci pouvait-il remettre en cause les décisions du Désert? Seul lui avait le pouvoir de décider du sort de chacun. Songeuse, elle fixa ce beau spectacle un instant.. Pour ensuite revenir à la réalité.

"Au fait, tu n'as toujours pas répondu à ma question.."

reprit-elle, faisant en sorte de pouvoir regarder son père droit dans les yeux.

"Tu me suis, c'est ça?"

demanda-t-elle d'un air suspicieux. Elle était assez grande pour prendre soin d'elle par elle-même, et n'avait pas besoin d'un chaperon.. Encore moins lorsque celui-ci était son propre paternel, qui pourtant n'en avait rien à faire d'elle.




_________________
Avatar par Nix ♥️ Signa par IXsln ♥️
:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3439-kaya-little-terror-of-the
avatar
PLAYER06


À mon sujet

Age : 15 Féminin
Nb de Messages : 1116
Localisation : OUTLAND.

En savoir +
MessageSujet: Re: All I've ever wanted is to make you proud. Why don't you see it ?!    Ven 2 Juin - 15:41

All I've ever wanted is to make you proud. Why do not you see it ?!


« Elle préfère rester seule ces temps-ci. » lui fit remarquer la demoiselle avec une certaine avarice dans ces propos tenus à titre d'information. Le Jangowa ne se souvint que trop tard de la ressemblance considérable entre Angani et son ancien Empereur, et du lien de fraternité qui les avait relié depuis toujours. Il voulait donc bien, suite à ceci, croire que Kaya disait la vérité. « Je vois ... » lâcha-t-il sur un même ton, avant de s'offrir au Silence.
Sa fille se tourna vers lui, alors que les yeux du mâle balayaient du regard l'étendue de sables et d'os. Était-elle d'accord, ou partageait-elle un avis différent, plus … semblable à celui des jeunes d'aujourd'hui ?

« J'aime cet endroit. Le Désert sait ce qu'il fait, et s'il a décidé de les laisser là, c'est qu'il y a une raison. Celle de rendre les générations à venir plus fortes que les précédentes, en leur rappelant toute la grandeur des lions des sables. » affirma-t-elle sèchement. Le sablé leva les oreilles, un court instant, tandis que les phrases de la femelle s'ancraient rapidement dans sa tête. Son regard se détacha du paysage, et s'en alla croiser celui de la jeune adolescente. Sa vision des choses était plutôt satisfaisante, et représentait bien la fierté Jangowa dans toute sa splendeur, ainsi que leur loyauté au Grand Désert. Alibi se sentit embêté d'être ainsi dépassé par sa propre descendance, mais il s'abstint tout commentaire visant à avouer ses erreurs, préférant largement une flatterie fière, qu'il ne savait capable de satisfaire l'orgueil de sa fille ou non, au vu de leurs multiples confrontations indirectes depuis la naissance d'Hanska et Hassun :

« C'est une déduction intéressante … et certainement véridique, qui sait ? J'espère que tu sauras éduquer les générations à venir de cette même manière, pour ne pas qu'elles ne sombrent dans la honte de leurs ancêtres telle que Sheria ... » confia-t-il malgré le tempérament de la lionne sablée, qui ne semblait pas enclin à discuter avec lui. Il n'appréciait pas forcément ce début « d'hostilités », mais ne ressentait nulle crainte face à cela. Des deux, il restait le plus fort, même si sa fille s'endurcissait de jour en jour et semblait se développer davantage comparée aux autres.

Il se retint de parler de Shabel qui, désormais, était l'Impératrice du Grand Désert. Il n'approuvait pas forcément son ascension au pouvoir, en tant que femelle, mais aussi en tant que bâtarde, bien que son courage et sa force l'avaient impressionnée au combat. Il se hâtait surtout de la voir se venger de Khassim, à moins que cet incapable ne possède plus autant d'attention à ses yeux que jadis. Dès lors, la dame dorée avait gagné une place minuscule dans l'estime du guerrier, ce qui faisait d'elle, temporairement, une femelle écartée de son mépris. Alibi soutint tranquillement le regard de Kaya, conscient qu'elle répliquerait à un moment ou un autre, désagréablement ou non.

« Au fait, tu n'as pas répondu à ma question …
… et je suis en droit de ne pas y répondre, si j'en ai pas envie. » acheva-t-il rapidement avec un voile excédé sur le visage, qui disparut aussitôt.
« Tu me suis, c'est ça ? » s'enquit-elle alors, méfiante.
« Pourquoi perdrais-je mon temps à te suivre ? Tu es une grande fille maintenant ! Et de toute façon, je sais que tu n'aimerais pas être suivie comme ça, surtout sans raison apparente » le silence emporta la voix d'Alibi dans un autre monde, et le blondinet patienta, curieux de savoir comment elle réagirait.


Code de Pride Epicode

_________________

W I S S E L
RAPPORT DU MATIN.
SUJET DE RPs & LIENS.

Kit ©️ Eshina
Wissel s'amuse en Teal. ♥️

WISSEL & KIRA <3:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4598-w-i-s-s-e-l
avatar
PLAYER03


À mon sujet

Age : 18 Féminin
Nb de Messages : 185
En savoir +
MessageSujet: Re: All I've ever wanted is to make you proud. Why don't you see it ?!    Sam 3 Juin - 12:08




All I've ever wanted is to make you proud. Why do not you see it ?!
Alibi & Kaya




"C'est une déduction intéressante … et certainement véridique, qui sait ? J'espère que tu sauras éduquer les générations à venir de cette même manière, pour ne pas qu'elles ne sombrent dans la honte de leurs ancêtres telle que Sheria ... "

avait répondu l'adulte à la suite des dires de sa fille. Un léger sourire, narquois, apparut sur le visage de la jeune lionne. Oh, il pouvait être certain qu'elle y parviendrait. Sa génération était déjà bien meilleure que la précédente. Eux n'étaient pas faibles au point d'accepter des sangs mêlés dans leurs rangs.

"Sois en sur, cela ne sera pas bien compliqué.."

répliqua-t-elle simplement d'un ton détaché. Lorsque son père évoqua Sheria, le souvenir de l'ascension de Shabel revint aussitôt en tête de l'adolescente. Il était difficile de passer à côté de cet événement qui lui déplaisait fortement.. D'ailleurs, son père ne semblait pas très inquiet au sujet de la nouvelle impératrice, et cela étonnait fortement Kaya. La femelle, elle, voyait la montée au pouvoir de cette sang mêlée comme une aberration. Elle ne supportait d'ailleurs pas la vue de celle-ci, quoi qu'elle lui avait rendu un service en tuant Nahash, lionne qu'elle appréciait peu. Mais cela n'excusait pas tout. Shabel n'aurait jamais du être acceptée au sein du clan, jamais. Et Kaya était persuadée que sa génération ne laisserait pas quelque chose de tel se produire dans le futur.. Ce qui les rendrait plus forts, meilleurs.

Mais là n'était pas le sujet pour l'instant. Ils auraient tout le temps de faire leurs preuves dans le futur. Pour l'instant, ce qui intriguait plus la lionne était la présence de son père en ces lieux qu'il paraissait tant détester, et son absence de réponse par rapport à sa précédente question. Il cachait quelque chose, elle n'en doutait pas.. Mais quoi? Alors, elle remis la question sur le tapis.

"Au fait, tu n'as pas répondu à ma question.."

avait-elle ainsi demandé.

"… et je suis en droit de ne pas y répondre, si j'en ai pas envie."

avait répliqué Alibi d'un air las. Plissant les yeux, Kaya se tut un instant. Il ne voulait pas lui répondre.. Pourquoi? Alors, une idée lui vint, comme une évidence.

"Tu me suis, c'est ça ?"

lança-t-elle méfiante. Oh, il avait intérêt à lui répondre cette fois.. Sa patience avait des limites, et elle n'aimait pas qu'on se foute d'elle. Quand bien même elle devait à son père le respect, elle n'était pas d'humeur à se faire balader.

"Pourquoi perdrais-je mon temps à te suivre ? Tu es une grande fille maintenant ! Et de toute façon, je sais que tu n'aimerais pas être suivie comme ça, surtout sans raison apparente "

déclara-t-il aussitôt, d'un ton paraissant sincère.. Bien, peut-être Kaya s'était-elle trompée, au final. Mais cela ne l'empêchait pas de rester sur ses gardes.

"Exactement."

C'est tout ce qui sortit de sa gueule sur le moment. Le silence pris le dessus sur la conversation l'espace d'un instant. Tout ce qu'attendait Kaya, c'était le départ de son père qu'elle fixait avec attention. S'il n'était pas là pour elle, pourquoi ne s'en allait-il pas?

"Alors? La présence des microbes se fait lourde? Pourquoi ne retournes-tu pas t'occuper d'eux, comme tu le fais tout le temps? Je dois m'entraîner, et je n'ai pas besoin que tu me surveilles. "

cracha-t-elle avant de détourner le regard. Il ne serait pas là pour veiller sur elle durant l'exil. Il n'avait jamais été vraiment là, de toute façon..

"Retourne les conseiller sur leur exil à venir.. Je n'ai besoin de personne pour le mien."

avoua-t-elle finalement, dévoilant ainsi son projet futur. Qu'il soit au courant ou non ne changerait rien, après tout.. Il ne l'encouragerait pas, elle n'était sans doute pas assez digne à ses yeux pour une telle épreuve.

[Désolée pour la qualité..]





_________________
Avatar par Nix ♥️ Signa par IXsln ♥️
:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3439-kaya-little-terror-of-the
avatar
PLAYER06


À mon sujet

Age : 15 Féminin
Nb de Messages : 1116
Localisation : OUTLAND.

En savoir +
MessageSujet: Re: All I've ever wanted is to make you proud. Why don't you see it ?!    Jeu 8 Juin - 12:45

All I've ever wanted is to make you proud. Why do not you see it ?!


« Sois-en sûr, cela ne sera pas bien compliqué ... » promit la jeune femelle, narquoise, quant à l'éducation des générations à venir. Alibi ne doutait pas réellement des capacités des jeunes d'aujourd'hui à éduquer les prochains sur la liste du Grand Désert, car de toute manière, si telle n'était pas le cas, le palais des sables les punirait ou les laisserait se rendre compte d'eux-mêmes de leur propre bêtise. Le mâle sable ne répondit pas à cette déclaration, n'en jugeant pas l'utilité de rebondir sur une telle chose ; au lieu de quoi, il lui laissa l'occasion de parler de ce qu'elle avait envie – peut-être était-ce une erreur, au fond ? Surtout depuis qu'elle était devenue adolescente – et l'entendit acquiescer, tandis que le Jangowa supposait l'une de ses habitudes :
« Exactement » fit-elle avant d'embrasser le silence, mystérieusement. Alibi la regarda avec une légère curiosité dansante dans ses prunelles en opposition. N'avait-elle rien à lui dire ? Kaya le regardait elle aussi, d'un air insistant. Voulait-elle qu'il parte ? Non. Il partirait quand il le voudrait, et non pas sous l'influence d'une autre personne.
La bouche de l'adolescente se rouvrit, enfin, pour le questionner :

« Alors ? La présence des microbes se fait lourde ? Pourquoi ne retournes-tu pas t'occuper d'eux, comme tu le fais tout le temps ? Je dois m'entraîner, et je n'ai pas besoin que tu me surveilles. »

Surveiller ? Oh, le terme était mal choisi, il ne l'aurait sûrement pas surveillée. L'observation et la surveillance n'étaient pas tout à fait la même chose, et il comptait bien la corriger, ou plutôt, il l'aurait fait s'il ne s'était pas rappelé du surnom qu'elle avait donné à ses petits frères : microbes. Microbes. Ses mirettes s'assombrirent un peu. Kaya donnait des tonnes de surnoms à Hanska et Hassun, et à chaque fois, Alibi grimaçait en les entendant. Il n'aimait ni la manière dont elle traitait ses frères en général, ni le si peu de respect et d'affection qu'elle éprouvait pour les jeunes mâles qui honoreraient bientôt leur famille. Après tout ; pourquoi ne le feraient-ils pas ? Il ne lui semblait pas que ses fils avaient un lien de parenté avec Khassim, alors, ils ne craignaient rien, pour l'instant …

Le regard de la Jangowa se décrocha du sien, sur ces mots plutôt salés, et elle confia :

« Retourne les conseiller sur leur exil à venir … Je n'ai besoin de personne pour le mien. »

Le tien ?
Le temps ne fut pas aux songes, et Alibi reprit, vivement :

« Le tien ? » réagit-il en plissant légèrement les yeux. Elle n'était pas un mâle à ce qu'il sache, et l'exil n'embrassait nullement les pattes des femelles. Pourquoi ô diable prétendait-elle une chose aussi absurde ? « Que suis-je censé comprendre ? Que tu fais l'exil, maintenant ? Que tu as déjà un début de crinière ?  » se moqua-t-il sans forcément le vouloir, bien que le ton en signifiât tout autre. Il racla sa gorge, se rendant compte toujours aussi mal de la chose, et acheva : « Hanska et Hassun grandissent, et bientôt, dans quelques mois, ils n'auront plus vraiment besoin de mon aide, comme moi j'ai cessé de demander celui de mes parents à un moment de mon enfance ; pourquoi es-tu aussi ingrate avec eux ? Vous êtes justes nés … dans des conditions différentes, » se défendit-il, alors que ses yeux cherchaient à rencontrer de nouveau ceux de sa fille. Oh, il la sentait, la bourde. La véhémence de la petite « démone » du Désert, qui ne cesserait pas pour autant de cracher sur ses frères.


Code de Pride Epicode

_________________

W I S S E L
RAPPORT DU MATIN.
SUJET DE RPs & LIENS.

Kit ©️ Eshina
Wissel s'amuse en Teal. ♥️

WISSEL & KIRA <3:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4598-w-i-s-s-e-l
avatar
PLAYER03


À mon sujet

Age : 18 Féminin
Nb de Messages : 185
En savoir +
MessageSujet: Re: All I've ever wanted is to make you proud. Why don't you see it ?!    Ven 9 Juin - 14:59




All I've ever wanted is to make you proud. Why do not you see it ?!
Alibi & Kaya




"Le tien ?"

répliqua aussitôt le mâle blond dont les yeux se plissèrent peu à peu. Hochant fièrement la tête, l'adolescente bomba le poitrail pour confirmer ses dires. Ha! Alors comme ça, elle avait réussi à attirer son attention?

"Que suis-je censé comprendre ? Que tu fais l'exil, maintenant ? Que tu as déjà un début de crinière ?"

lança-t-il cependant assez rapidement, d'un ton quelques peu moqueur qui ne plu clairement pas à la jeune lionne. Il riait d'elle? Même pour ça il n'était pas capable de la prendre au sérieux?!

"Je suis on ne peut plus sérieuse!"

s'exclama-t-elle avec rage, tandis qu'elle plongea ses yeux vairons dans le regard identique de son paternel. Quand essaierait-il enfin de la comprendre? Et était-ce seulement possible..? Hélas, elle n'eut pas de réponse à sa question. Son père était déjà partit sur un tout autre sujet, ce qui agaça d'autant plus Kaya.

"Hanska et Hassun grandissent, et bientôt, dans quelques mois, ils n'auront plus vraiment besoin de mon aide, comme moi j'ai cessé de demander celui de mes parents à un moment de mon enfance ; pourquoi es-tu aussi ingrate avec eux ? Vous êtes justes nés … dans des conditions différentes"

avait-il déclaré d'un ton des plus sérieux. Hassun par ci, Hanska par là.. Alibi n'avait que ces noms à la gueule! S'en était à se demander s'il était capable d'articuler d'autres mots depuis la naissance de ces deux minis crétins!

"Des conditions différentes? C'est ça, ton excuse?! Pitié, c'est pathétique Papa!"

s'exclama la lionne, prête à s'enflammer. De quoi parlait-il, d'ailleurs? De son statut de femelle? Etait-ce ça, ces fameuses "conditions différentes"?! Un autre mot attira son attention.. Ingrate. Elle? Ingrate envers ses frères? Parce qu'ils lui avaient apporté quelque chose de bon, selon lui?!

"Tu me traites d'ingrate? En quoi le serais-je, je ne leur dois rien! Rien du tout!"

continua-t-elle sur le même ton, tandis qu'elle sortit les griffes et se mit à labourer le sol de celles-ci. Elle se sentait bouillonner intérieurement.. A nouveau, elle se tut un instant, pour prendre une grande bouffée d'air..

"Tu n'as que leurs noms à la bouche! Tu n'es pas capable de me prendre au sérieux! Par le Grand Désert, que dois-je faire pour enfin trouver grâce à tes yeux?! Je m'entraîne depuis toujours... Pour TOI. Pour que tu sois fier!"

cracha-t-elle, écrasant le crâne effrité d'un des cadavres jonchant le sol avant de l'éjecter plus loin d'un coup de patte dans un grondement.

"Et toi... Toi...Tu te fiches de moi quand je te dis que je compte partir en exil?! Tout ça pour quoi? Parce que je suis née femelle? Parce que je n'ai pas la crinière qu'il te faut pour être digne de toi?!"

Si telles étaient les excuses du lion, c'était plus que pathétique!




_________________
Avatar par Nix ♥️ Signa par IXsln ♥️
:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3439-kaya-little-terror-of-the
avatar
PLAYER06


À mon sujet

Age : 15 Féminin
Nb de Messages : 1116
Localisation : OUTLAND.

En savoir +
MessageSujet: Re: All I've ever wanted is to make you proud. Why don't you see it ?!    Ven 9 Juin - 19:41

All I've ever wanted is to make you proud. Why do not you see it ?!


La colère, semblable à une tempête de sable particulièrement éprouvante, s'immisça dans les prunelles bicolores de Kaya, qui plantait celles-ci dans celles, moins agressives, de son paternel ne sachant comment réagir face à l'adolescente, alors que la rage parlait d'elle-même lorsqu'elle insistait :

« Je suis on ne peut plus sérieuse ! »

Alibi la dévisagea avec plus d'étonnement que d'incompréhension, les prunelles tantôt plissées, puis le sourcil haussé pour le simple plaisir de l'expression. Il faillit répondre à cela et la bombarder de questions, ne comprenant comment elle pouvait prétendre à cela malgré son sexe, les lois fondamentales du Grand Désert et l'autorité de … Shabel. Une femelle. Le guerrier imagina sans mal l'idée absurde de sa fille, qui se croyait dans la possibilité d'agir en mâle maintenant que leur dirigeant était une féministe. Peut-être était-ce cette lionne dorée qui avait influencé la féline aux yeux vairons, à moins que … à moins qu'elle ait eu cet objectif plus tôt encore ? Comment avait-il fait pour ne pas s'y pencher davantage ? L'idée de croire à une mauvaise blague fut prenante, mais le Lion des Sables considéra Kaya avec ces mêmes yeux surpris, curieux, méprisants face à cette niaiserie de mauvais goût.
N'importe quoi. Tu divagues, ma pauvre fille.
Pourtant, la détermination était une qualité reconnue dans la famille, et sa fille, aussi sotte soit-elle, n'en fut pas épargnée. Elle alla jusqu'à « défier » les paroles du mâle sablé, qui fronça les sourcils suite à cela. Lui qui avait voulu l'épargner de quelconque honte ou bêtise dans son parcours, le voilà servi d'une bien étrange leçon. Un nouvel échec dans la liste, et une nouvelle personne à raisonner. Par pitié, Grand Désert … J'espère que mes fils ne seront pas pires qu'elle !

« Des conditions différentes ? C'est ça, ton excuse ?! Pitié, c'est pathétique Papa ! » affirma-t-elle d'une manière qui ne plût guère à Alibi.
« Souviens-toi que tu parles à ton père ! » protesta celui-ci en la dévisageant, cette fois-ci, durement.

C'était presque ironique de lui sortir une telle phrase alors que, lorsqu'elle était petite, il ne s'était pas senti très autoritaire avec elle. Il ne se demandait pas d'où venait cette expérience parentale aussi médiocre, ayant été lui-même victime d'un père peu responsable, ou raisonnable à l'ouvrage. Il se redressa davantage, soutenant simplement le regard de Kaya.

« Tu me traites d'ingrate ? En quoi le serais-je, je ne leur dois rien ! Rien du tout ! »

La petite guerrière sortit ses griffes et se mit à déchaîner sa « frustration » sur le sable que leurs pattes piétinaient présentement, alors qu'elle prenait une nouvelle bouffée d'air, comme dépassée par son propre sentiment au penchant mauvais. Alibi se demanda même de qui entre les deux était le plus pathétique ; le père, irresponsable, ou la fille au tempérament immature ? Il ne sut dire, mais grogna légèrement en guise de réponse à la Jangowa qui lui faisait face.

« Tu n'as que leurs noms à la bouche ! Tu n'es pas capable de me prendre au sérieux ! Par le Grand Désert, que dois-je pour enfin trouver grâce à tes yeux ?! Je m'entraîne depuis toujours … Pour TOI. Pour que tu sois fier ! » un crâne, enseveli sous le sable, prit plutôt cher lorsque la femelle l'atteint et l'envoya bouler d'un bon coup de patte, accompagné d'un grondement adressé à son géniteur. « Et toi … Toi … Tu te fiches de moi quand je te dis que je compte partir en exil ?! Tout ça pour quoi ? Parce que je suis une femelle ? Parce que je n'ai pas la crinière qu'il te faut pour être digne de toi ?! »

Il ne put retenir un soupir exaspéré, et grimaça, sur un ton plutôt dur :

« Arrête un peu de te comporter en gamine et de jalouser tes frères, Kaya ! Si tu dois en vouloir à quelqu'un, tu ne dois en vouloir qu'à moi – et visiblement, je n'ai pas besoin de te le dire pour que tu le fasses – et non pas eux. Ils n'ont pas à payer amèrement pour être nés alors qu'ils ne l'ont pas décidés. Allons, tu es intelligente, je pensais que tu le devinerais par toi-même » asséna-t-il premièrement. Oh non, ce n'était pas la seule chose dont il parlerait, et sa fille semblait avoir besoin de réponse, de moyen de libérer sa colère à l'abri des yeux de tous. Il continua sur cette même lancée : « Qui te dit que je n'ai jamais, au plus grand jamais et une seule fois dans ma vie, pensé que tu avais une chance plus tard de devenir une grande guerrière ? Je suis peut-être plus expressif lorsqu'il s'agit de vanter les mérites de tes frères, mais je peux te dire que je l'ai au moins pensé une fois, même si je ne me confie guère à nos camarades. Si je ne te prends que peu au sérieux, c'est pour la simple raison que personne, en ce qui concerne les femelles, n'a jamais fait l'exil des adolescents. Penses-tu que Shabel t'accordera un tel « privilège » alors que tu n'es pas encore une soldate reconnue par le Clan ? Les Jangowas ont peut-être accepté une femelle comme Impératrice, mais je doute qu'ils soient, une fois de plus, d'accord pour laisser aux lionnes du Clan faire un pas de plus pour l'égalité. Tu es peut-être déterminée, mais je ne pense pas que ce soit une bonne chose pour toi de passer un an dans le Désert, seule, alors que des plus farouches que toi n'ont même pas réussi à se faire entendre par le passé »

Sa gorge s'asséchait, et Alibi s'accorda une petite pause, le temps d'apprivoiser les toutes premières secondes qui détermineraient l'intégration des informations dans le cerveau de la femelle. Peut-être était-elle déjà prête à rétorquer ? Il n'en doutait pas une seule seconde, mais ajouta sans y faire attention :

« Qui t'a donné cette idée, dis-moi ? J'espère que ce ne sont pas tes amis ? » l'interrogea-t-il, dans un semblant d'accusation et de reproche. Qui de ses amis masculins avait bien pu ne pas la remettre sur le droit chemin tant qu'il était encore temps ? Kaya n'était pas à ce point secrète et mystérieuse … si ?


Code de Pride Epicode

_________________

W I S S E L
RAPPORT DU MATIN.
SUJET DE RPs & LIENS.

Kit ©️ Eshina
Wissel s'amuse en Teal. ♥️

WISSEL & KIRA <3:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4598-w-i-s-s-e-l
avatar
PLAYER03


À mon sujet

Age : 18 Féminin
Nb de Messages : 185
En savoir +
MessageSujet: Re: All I've ever wanted is to make you proud. Why don't you see it ?!    Ven 9 Juin - 21:04




All I've ever wanted is to make you proud. Why do not you see it ?!
Alibi & Kaya




Alors que l'adolescente se déchaînait, son père tenta tant bien que mal de la calmer, de lui rappeler qu'elle lui devait un minimum de respect. Mais la tempête était en route, et les paroles du lion ne firent que de l'alimenter d'avantage.

Tel un orage, Kaya grondait sur son père avec rage. Elle ne pouvait garder tout cela pour elle plus longtemps. Il fallait que tout ce qu'elle avait sur le coeur depuis si longtemps sorte. Car en y réfléchissant bien, certains reproches dataient de bien avant.. A l'époque où elle était encore fille unique.

"Arrête un peu de te comporter en gamine et de jalouser tes frères, Kaya ! Si tu dois en vouloir à quelqu'un, tu ne dois en vouloir qu'à moi – et visiblement, je n'ai pas besoin de te le dire pour que tu le fasses – et non pas eux. Ils n'ont pas à payer amèrement pour être nés alors qu'ils ne l'ont pas décidés. Allons, tu es intelligente, je pensais que tu le devinerais par toi-même "

l'engueula finalement le mâle une fois que la lionne se fut silencieuse. Mais les paroles du lion n'eurent aucun effet apaisant sur sa fille. Au contraire, elle était encore plus frustrée. Frustrée, car il ne la comprenait pas, et ne faisait aucun effort pour la comprendre. Selon elle, elle faisait déjà bien assez d'efforts en restant éloignée de ces vermines.

"Qui te dit que je n'ai jamais, au plus grand jamais et une seule fois dans ma vie, pensé que tu avais une chance plus tard de devenir une grande guerrière ? Je suis peut-être plus expressif lorsqu'il s'agit de vanter les mérites de tes frères, mais je peux te dire que je l'ai au moins pensé une fois, même si je ne me confie guère à nos camarades. Si je ne te prends que peu au sérieux, c'est pour la simple raison que personne, en ce qui concerne les femelles, n'a jamais fait l'exil des adolescents. Penses-tu que Shabel t'accordera un tel « privilège » alors que tu n'es pas encore une soldate reconnue par le Clan ? Les Jangowas ont peut-être accepté une femelle comme Impératrice, mais je doute qu'ils soient, une fois de plus, d'accord pour laisser aux lionnes du Clan faire un pas de plus pour l'égalité. Tu es peut-être déterminée, mais je ne pense pas que ce soit une bonne chose pour toi de passer un an dans le Désert, seule, alors que des plus farouches que toi n'ont même pas réussi à se faire entendre par le passé "

Il la contredisait, encore et encore, ne faisant que de confirmer ce qu'elle pensait déjà.. Il ne l'estimait pas autant que ses frères. Alibi les ventait sans cesse, et il venait d'avouer .. Quoi déjà. Ah, oui, avoir "au moins une fois pensé" à la guerrière qu'elle pourrait devenir? Pensait-il réellement que de telles paroles la calmeraient? Il ne prenait pas même la peine de l'encourager! Il ne faisait que de lui rappeler encore et toujours son statut de femelle, son statut si "inférieur" selon lui! Et pire encore.. Il osait prétendre que son opposition à ses projets était "pour son bien" ? S'en était trop.

Ne pouvant plus attendre et refusant de se faire sermonner plus longtemps, Kaya poussa un rugissement qui fit presque trembler les dunes.

"Laisse moi une chance! UNE seule chance de te prouver que je peux être meilleure que n'importe quelle femelle.. Meilleure que n'importe quel autre membre du clan!"

enchaîna-t-elle d'un ton maintenant plus implorant qu'agressif. Pourquoi refusait-il de comprendre? Pourquoi refusait-il de la laisser lui prouver qu'elle était digne d'être sa fille? Qu'elle valait autant que ses frères! Espérant qu'il l'entende, elle essaya de se calmer un instant, priant de toutes ses forces le Désert pour qu'il fasse entendre raison au guerrier blond..

"Qui t'a donné cette idée, dis-moi ? J'espère que ce ne sont pas tes amis ?"

Il ne l'avait pas entendue. Il n'avait pas même pris la peine de l'écouter.. A quoi bon essayer de se faire entendre? C'était peine perdue. Alors, la jeune lionne montra de nouveau les crocs. Elle en avait marre d'attendre la reconnaissance inespérée de son père, celle-ci ne viendrait jamais.

"J'AI eu cette idée. Moi seule! Parce que contrairement à tes imbéciles de fils, je n'ai besoin de personne pour m'aider à prendre mes décisions!"

cracha-t-elle sans attendre. Il pensait qu'elle n'était pas assez forte? Elle ne le ménagerait pas dans ses paroles. Les pupilles rétrécies au possible, elle approcha son père, quitte à ce que leurs nez se frôlent, et le défia du regard.

"Mes amis, eux, m'ont toujours soutenue! Ils font attention à moi! Nous veillons les uns sur les autres! Ils valent milles fois mieux que toi! Tu m'entends?!!"

Lui hurla-t-elle au visage. Sans même s'en rendre compte, une larme était venue s'inviter sur sa joue.. Car défier son père et se rendre compte que celui qu'elle admirait depuis toujours ne voyait en elle qu'une faible la blessait plus qu'elle ne voulait bien l'avouer.

Se taisant l'espace d'un instant, crocs toujours bien en évidence, elle recula.. Oh, il pouvait bien répliquer, elle s'en fichait! Il pouvait bien la frapper, elle s'en fichait!

"Que tu me soutiennes ou non, je partirais. Et ce n'est certainement pas toi qui m'en empêchera."

cracha-t-elle au bout de quelques secondes de silence, d'un ton sec mais moins fort qu'auparavant. Un dernier regard noir à l'intention de son géniteur et elle s'apprêtait à l'abandonner ici, au beau milieu du jardin des os.

"Au revoir, Pa - Pa."

lança-t-elle pour conclure, avant de passer à côté de lui en le bousculant légèrement et volontairement, brisant par la même occasion un autre crâne par ses simples pas. Un léger sifflement retentit, mais elle n'y prêta pas attention. Le crâne qu'elle venait d'écraser servait de refuge à un serpent, qui apparemment n'était pas du tout content de cet affront.. Mais si celui-ci avait la lionne bien en vue, Kaya, elle, ne l'avait pas vu et continuait le plus simplement du monde sa route, plus déterminée que jamais.




_________________
Avatar par Nix ♥️ Signa par IXsln ♥️
:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3439-kaya-little-terror-of-the
avatar
PLAYER06


À mon sujet

Age : 15 Féminin
Nb de Messages : 1116
Localisation : OUTLAND.

En savoir +
MessageSujet: Re: All I've ever wanted is to make you proud. Why don't you see it ?!    Sam 10 Juin - 20:48

All I've ever wanted is to make you proud. Why do not you see it ?!


Ses paroles n'eurent nullement l'effet escompté et encouragèrent même la véhémence de Kaya à s'imposer. Alibi plaqua ses oreilles contre son crâne, perdu dans son rôle de père, ne sachant comment faire désormais pour faire taire une bonne fois pour toute les colères de sa fille. Accepter l'exil ? Jamais. Elle ne savait pas dans quoi elle s'embarquait et, même si elle en avait pleinement conscience, il se refusait de la laisser partir pour cette tradition stupide. Était-ce un besoin de protection qui s'emparait de lui ? Était-ce parce qu'il n'avait pas confiance en elle ? Peut-être un peu des deux, mais en tout cas, il ne la voulait pas sur le chemin de la mort pour une raison aussi bête.

Kaya rugit, brusquement, ce qui eut pour effet, on dirait, de réveiller une bonne partie du Jardin aux Os. Alibi s'apprêtait à lui ordonner de la boucler mais, hélas, la Jangowa s'emporta encore plus dans sa colère. Comme si elle l'avait contenue tout ce temps et suffisamment pour la rendre incontrôlable, sauvage, brutale et néfaste. L'agacement du guerrier se fit doucement sentir et, presque, voulut-il la frapper pour lui donner un avant-goût de la douleur réservée à tous les adolescents rebelles qui refusaient d'obéir et de se soumettre à leurs parents. Sa voix, accentuée par la frustration et la colère, donna toutefois une impression de supplication lorsque l'adolescente répondit :

« Laisse moi une chance ! UNE seule chance de te prouver que je peux être meilleur que n'importe quelle femelle … Meilleure que n'importe quel autre membre du Clan ! »

Et si tu ne réussis pas, que se passera-t-il ? Tu penses que le Grand Désert aura la gentillesse de te faire ressusciter et de te faire revenir parmi les Jangowas ? Voulut-il lui demander, les crocs serrés. Ceux de Kaya se dévoilèrent sous la question de son père qui lui avait demandé si ses amis n'étaient pas dans le coup, chose qu'elle corrigea avec très peu de calme :

« J'AI eu cette idée. Moi seule ! Parce que contrairement à tes imbéciles de fils, je n'ai besoin de personne pour m'aider à prendre mes décisions ! »

Soudain, la Jangowa l'approcha. Ses yeux bicolores devenaient presque comme deux billes emprisonnées dans du verre transparent lorsque, d'un toisement de regard, elle manqua de frôler sa truffe avec la sienne. Alibi ne recula nullement, et fronça les sourcils, soutenant toujours aussi durement le regard de sa fille comme il ne l'avait jamais soutenu. Allait-elle … oser faire quelque chose ?
Ses pattes lui démangeaient. Elle allait prendre une de ces claques dont elle se rappellerait toujours, même à sa mort, si elle s'osait ne serait-ce que de dépasser la limite entre un parent et un enfant.
Il attendait patiemment le plan de Kaya, qui hurla :

« Mes amis, eux, m'ont toujours soutenue ! Ils font attention à moi ! Nous veillons les uns sur les autres ! Ils valent milles fois mieux que toi ! Tu m'entends ?! »

Aucun geste ne s'engagea entre eux. Non. Si sa fille était en colère, elle n'osait cependant pas lever la patte sur lui ou dire quelque chose de plus grave encore. D'une certaine manière, c'était bien dommage ; il aurait ainsi pu libérer ses propres ondes négatives en corrigeant sévèrement la demoiselle. Elle recula, ses crocs d'ivoire toujours aussi visibles que lorsqu'elle s'était approchée de lui.

« C'est bon, t'as fini ton manège ? » l'interrogea-t-il sur un ton froid.
« Que tu me soutiennes ou non, je partirais. Et ce n'est certainement pas toi qui m'en empêchera. » prétendit-elle cette fois-ci avec moins de brutalité. « Au revoir, Pa – Pa. »

La femelle sablée lui passa à côté et le bouscula, quoique légèrement, au passage. Alibi grogna et pivota dans sa direction. Il allait lui sonner de revenir. Cependant, un petit sifflement retentit, et le guerrier coula curieusement ses yeux au sol, là d'où provenait le bruit. Ils remontèrent jusqu'aux pattes de Kaya, qui s'éloignaient naturellement d'un … serpent. Celui-ci, un peu camouflé dans le sable, glissait vivement et s'approchait de plus en plus de ses membres, en sifflant.
En reconnaissant la bête, Alibi hurla à la jeune féline :

« KAYA, ATTENTION !!! »

Sans attendre une réaction de sa part, le mâle se jeta brusquement en avant et, le cœur battant, percuta volontairement et brutalement l'adolescente par l'arrière dans le but de l'écarter du champ de vision du petit animal. Du sable gicla par la même occasion sous le geste vif du Jangowa qui posa inévitablement ses pattes au sol, maintenant que sa fille était partie en avant, sans toutefois avoir le temps de contrer le serpent qui, davantage furieux par tant de mouvements autour de lui, referma ses crocs dans sa patte arrière, s'enroulant par ailleurs autour de celle-ci pour faciliter l'attaque.

Poussant un grondement douloureux et désespéré – de tous les animaux du Désert, Alibi se pensait davantage terrorisé par les serpents qu'autre chose -, le blondinet se retourna à moitié et, griffes sorties, tenta de donner des coups de patte à la bête, avant de se coucher, se recroquevillant alors, pour enfin mordre le serpent de ses crocs pointus. Il s'aida de l'une de ses pattes avant et de son autre patte arrière pour déloger son assaillant en même temps. Il ne faisait plus attention à Kaya, désormais.
Le sang s'éparpilla sur les crocs du guerrier, qui se releva lentement, devant le corps sans vie du serpent. En essayant de poser sa patte au sol, une vive douleur s'empara de lui alors, évitant de forcer les choses, il décida qu'il rentrerait en boitant, aujourd'hui. Sa vision sembla plus perturbée que le temps précédant l'attaque, mais il ne s'en formalisa pas pour autant.

« Rentrons … Je me suis fait mordre ! » se plaignit-il avec rage.


Code de Pride Epicode

_________________

W I S S E L
RAPPORT DU MATIN.
SUJET DE RPs & LIENS.

Kit ©️ Eshina
Wissel s'amuse en Teal. ♥️

WISSEL & KIRA <3:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4598-w-i-s-s-e-l
avatar
PLAYER03


À mon sujet

Age : 18 Féminin
Nb de Messages : 185
En savoir +
MessageSujet: Re: All I've ever wanted is to make you proud. Why don't you see it ?!    Dim 11 Juin - 11:09




All I've ever wanted is to make you proud. Why do not you see it ?!
Alibi & Kaya




Kaya ne regarda pas un instant en arrière. Elle ne reculerait pas, c'était une certitude. Cette discussion à sens unique n'avait fait que de confirmer ce qu'elle pensait déjà, et de briser les quelques espoirs qu'elle nourrissait encore secrètement. A quoi bon essayer d'en obtenir plus de la part d'Alibi? Elle n'avait pas envie de se faire sermonner à nouveau. Elle n'avait plus besoin de lui, elle n'avait jamais eu besoin de lui! Mais elle ne s'en rendait compte que maintenant.. Maintenant que l'orage était passé et que les larmes avaient coulés.

Où allait-elle? Elle l'ignorait. Loin d'ici, loin de son père et de son clan, ça c'était sur. Elle ne rentrerait pas au camps de sitôt. Peut-être était-il même temps de partir pour cet exil qu'elle désirait tant? Afin de prouver à son père qu'elle était plus sérieuse qu'il ne pouvait le croire.. Attendez? Prouver? Mais elle n'avait plus rien à lui prouver!

"KAYA, ATTENTION !!! "

hurla le lion blond. L'adolescente eut à peine le temps de tourner la tête qu'elle se retrouva projetée au sol dans un rugissement de surprise et d'incompréhension. Qu'est-ce qui lui prenait bon sang?! Il voulait l'estropier pour l'empêcher de partir ou quoi?!

"Mais qu'est-ce qui tourne pas rond chez toi à la fin?!"

lui grogna-t-elle en se relevant avec quelques difficultés. Il faut dire que le choc l'avait quelques peu sonnée.. Son père était bien plus massif qu'elle, et la violence avec laquelle il l'avait projetée au sol, quand bien même il ne s'agissait là que de sable, aurait pu la blesser !

Dardant son paternel du regard, elle avait réellement des raisons de s'interroger sur la santé mentale de celui-ci. Le voilà qui grognait et rugissait en s'attaquant tout seul les pattes.. Pff, voulait-il paraître sénile?! Restant immobile à l'observer, intriguée, elle ne compris la situation que lorsque celui-ci envoya plus loin le cadavre d'un serpent.. Ha! C'est pour ça qu'il criait? Pour un serpent? Celui-ci était riquiqui!

"Rentrons … Je me suis fait mordre ! "

gronda-t-il avant de prendre le pas en boitant. Et il la trouvait faible? Elle n'était pas la plus geignarde des deux à cet instant. Mordu par le serpent en question? Si ça se trouve, celui-ci n'avait rien de dangereux. Et il était hors de question pour Kaya de suivre les ordres de son père comme un gentil petit soldat. Il n'aurait qu'à rentrer seul.

"Rentre au camps seul, le Désert m'attend."

déclara-t-elle avant de reprendre son itinéraire d'origine. Mais un grognement du lion attira son attention, et lorsqu'elle se retourna, elle vit celui-ci manquer de s'écrouler, sa patte ne le portant plus correctement - sans doute à cause de la douleur causée par la morsure.

"Papa?!"

s'écria-t-elle, inquiète. Elle regarda devant elle, puis derrière, en direction de son père.. Il n'avait qu'à se débrouiller pour rentrer après tout, non? C'était un Jangowa, il trouverait la force, et puis, elle n'allait quand même pas contredire ses propres paroles pour aller l'aider.. Restant un moment immobile, elle réfléchit rapidement à la situation. Peut-être qu'au final le serpent l'avait bel et bien mordu.. L'adolescente sentit son coeur s'accélérer lorsque son père flancha de nouveau.

"Attends!"

s'écria-t-elle avant de le rejoindre et de l'épauler pour éviter qu'il ne se blesse à nouveau. Elle n'arrivait pas à croire qu'elle était revenue sur ses paroles.. Mais quand bien même les deux félins sortaient d'une dispute, Alibi restait son père, et elle ne pouvait réellement le détester.

"Je vais te ramener au camps."

déclara-t-elle d'un ton autoritaire, avant de prendre le pas tout en épaulant le lion.

---

Au bout d'un temps, les deux lions arrivèrent au camps - fort heureusement les Jangowas n'avaient pas choisi de migrer aujourd'hui. Sur le chemin du retour, Kaya se montra étonnamment calme, comme si elle regrettait ses anciennes paroles. Elle ne pensait plus qu'à aider son père. A peine furent-ils arrivés qu'elle chercha du regard la silhouette de sa mère, Wema. Mais elle n'eut guère besoin de l'interpeller pour que celle-ci n'accoure auprès d'eux, accompagnée des deux microbes qui ne trainaient jamais loin.

"Que s'est-il passé?!"

s'écria la grise, inquiète de l'état de son compagnon.

"Il.. Il s'est fait mordre par un serpent.."

expliqua la jeune lionne à sa mère, lui faisant une brève description de l'animal qu'elle eut à peine le temps de voir - et en bien mauvais état, déchiqueté par son père. Aussitôt, la mine de Wema se décomposa.

"Maman... Qu'est-ce qu'il se passe?"

Mais elle n'eut de réponse de la lionne qui, émotive comme elle était, faillit fondre en larmes lorsqu'elle approcha de son compagnon. Elle connaissait le dangers des petits animaux vivant dans le désert, et savait également que certains n'avaient pas de remède connu à leurs maux. Les guérisseurs n'existaient pas dans le Désert.. Et si sa fille disait vrai, alors Alibi était condamné.

"Alibi.. Je t'en prie, dis moi que c'est faux!"

supplia la mère dont le simple regard suffisait à trahir ses pensées. Alors, Kaya compris ce qu'elle pensait. Et si elle y parvenait, sans doute ses frères comprendraient-ils aussi.

"Quoi...? Non, tu dois te tromper! Arrête tout de suite de penser ça! Maman! Il est juste blessé! Il ne va pas... Papa, dis moi que tu ne vas pas...! Tu n'as pas le droit! "

L'adolescente était perdue. Et le regard de sa mère ne laissait présager rien de bon. Son regard passait de ses parents à ses frères, semblant tout aussi inquiets et perdus qu'elle ne l'était..






_________________
Avatar par Nix ♥️ Signa par IXsln ♥️
:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3439-kaya-little-terror-of-the
avatar
PLAYER01


À mon sujet

Age : 21 Féminin
Nb de Messages : 26
En savoir +
MessageSujet: Re: All I've ever wanted is to make you proud. Why don't you see it ?!    Lun 12 Juin - 16:26





Si au début Hassun était occupé à jouer à la bagarre avec son frère, il en fut très vite autrement quand l’agitation de sa mère, qui était près d’eux, se fit ressentir. Il tourna la tête dans sa direction pour enfin apercevoir ceux vers qui elle accourait. Le jeune lionceau fronça des sourcils, ce n’était que son père et sa sœur. Pourquoi tant d’empressement ? Perplexe, le lionceau suivit sa mère et était précédé par Hanska.

Plus ils s’approchaient plus le lionceau pouvait sentir une tension prendre possession de tout son corps. Quelque chose n’allait pas et il le sentait, ça le prenait aux tripes et lui tordait l’estomac. Une fois en face d’Alibi et de Kaya, Hassun s’en trouva encore plus inquiet et perplexe. Il essaya d’examiner son père qui semblait terriblement mal en point mais ne put apercevoir qu’une simple blessure qui, malgré le sang qui s’en écoulait, ne semblait pas si grave que ça.

« Il.. Il s'est fait mordre par un serpent..  »

Les oreilles du lionceau s’agitèrent tandis qu’il tourna son regard vers sa sœur. Des serpents il y en avait tout le temps dans le Grand Désert, c’était un secret pour personne, pourtant quand elle décrivit le serpent, le lionceau gris se risqua à jeter un coup d’œil à sa mère. Il n’aurait pas dû car il la vit se décomposer sur place. Peut-être une réaction trop excessive quant à la situation, c’était toujours probable. Pas vrai ?

Sauf que l’inquiétude de sa mère poursuivie par celle de sa sœur finit par achever le lionceau. Sa gorge se serra légèrement et il posa les yeux sur son père. Alors c’était ainsi ? Une simple morsure de serpent et puis pouf ! Non. Il secoua la tête de gauche à droite tentant de réfuter l’idée. Trop jeune pour accepter la mort, encore plus accepter celle de son père. Aussi il osa demander, plein d’espoir et probablement bercé de trop d’illusion :

« Mais… Ça va guérir, pas vrai ? »

Il piétinait le sable, ne sachant pas sur quelle patte se balancer, il oscillait, ne tenant pas en place. Beaucoup trop d’inquiétude, de pression, d’angoisse et il tentait de rester le plus impassible possible. Un véritable fils du Désert, fier, droit, fort, courageux. Il regarda sa sœur en lui demandant :

« Papa il est fort, c’est un grand guerrier ! Il va s’en remettre, hein ? »

Il posait la question davantage à sa sœur parce que c’était elle qui l’avait ramené, elle qui avait tout vu, elle qui savait probablement mieux à quel point leur père était costaud et résistant. Non ?


_________________
©️LOTHEGAN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4807-hassun-enfant-du-desert
avatar
PLAYER03


À mon sujet

Age : 18 Féminin
Nb de Messages : 185
En savoir +
MessageSujet: Re: All I've ever wanted is to make you proud. Why don't you see it ?!    Lun 12 Juin - 17:16




All I've ever wanted is to make you proud. Why do not you see it ?!
Alibi & Kaya




Il ne pouvait pas finir comme ça.. Son père ne pouvait pas partir comme ça, tout ça à cause d'un serpent! C'était impossible!

"Mais… Ça va guérir, pas vrai ? "

Déclara une petite voix, celle d'Hassun paraissant tout aussi inquiet malgré ses airs fiers et droits. Même en pareille situation le petit tâchait de ne pas perdre la face.. C'était admirable de sa part, mais si inutile. Fixant le lionceau, Kaya resta néanmoins silencieuse. Elle ne savait pas quoi lui répondre.

"Papa il est fort, c’est un grand guerrier ! Il va s’en remettre, hein ? "

insista-t-il néanmoins.. Ne voyait-il donc pas qu'elle était bien trop perturbée pour parler? Qu'elle ne pouvait répondre.. Elle n'avait pas réponse à tout ! L'adolescente avait beau être intelligente, il lui restait encore bien des choses à apprendre..

"Mon coeur..-"

commença Wema, avant d'être interrompue par Kaya.

"Je... Oui, bien sure que oui!"

répondit-elle cependant d'un ton peu sure d'elle, avant de se tourner vers Wema, le regard plein d'espoir.. Elle était la seule qui pouvait savoir. Elle était la première a avoir réagit à la description de la bête.

La grise ne sut quoi dire, mais la lueur qui trônait dans ses yeux était plus qu'explicite. Il ne restait plus qu'à prier le Grand Désert pour qu'il octroie au lion encore un peu de temps, car dés maintenant la moindre minute, la moindre seconde passée à ses côtés serait un cadeau des plus précieux.

"Non.. Je suis sure que vous avez tout faux! Papa, prouve le! Lève toi, ça va passer! Il.. Il faut juste que tu penses à autre chose!"

lança-t-elle d'un ton presque autoritaire, avant de bousculer légèrement son père - à présent allongé sur le sol -, pour le pousser à se relever. Elle invita même ses frères d'un signe de la tête à l'aider, eux aussi.. S'ils s'y mettaient tous ensemble, elle était persuadée qu'Alibi serait sur pattes en moins de deux!

"Kaya, laisse le.."

lui demanda Wema qui tâchait tant bien que mal de rester forte, même si les larmes se battaient dans ses yeux.

"Les enfants.. Il va falloir être forts, et dire tout ce que vous avez à dire à votre père avant que.."

déclara ensuite la mère en posant les yeux sur ses trois petits. Cette phrase voulait tout dire. Il leur fallait accepter la vérité, aussi difficile soit-il, et profiter des précieux moments qu'ils leur restait en compagnie du lion.

"Quoi?! Non!"

gronda l'adolescente aux yeux vairons.. Il ne pouvait pas mourir, il n'en avait pas le droit! D'autant plus que s'il en était là maintenant.. C'était à cause d'elle. Si elle n'avait pas réveillé ce satané serpent... S'il ne s'était pas jeté entre lui et elle! Elle aurait été celle qui aurait été mordue.. Elle serait celle qui devrait quitter le Désert à jamais. Mais non. Il avait fallut que cet imbécile prenne sa place! Il avait fallu qu'il.. Qu'il décide de lui sauver la vie. De faire attention à elle..

Se rendant compte du geste de son père, la lionne laissa couler quelques larmes.. Il avait fait ça pour elle. Après tout ce qu'elle lui avait dit, il l'avait sauvée.. Et elle n'avait fait que de lui crier dessus!

"Papa.. Je suis désolée... Désolée pour tout! Je n'aurais jamais du te parler comme ça.."

s'excusa-t-elle en sanglotant.. Tout ça.. C'était de SA faute ! SA faute à elle !

"Excuse moi papa!!"

répéta-t-elle avant de partir en courant, sans plus se retourner.. Elle ne pouvait supporter cette réalité. C'était comme si.. Comme si elle avait tué son père. Sans elle, rien de tout cela ne serait arrivé.

"Kaya!"

l'appela sa mère, qui n'eut aucune raison de sa part.. Les larmes aux yeux, la lionne se tourna alors vers ses fils, plongés dans l'incompréhension. La lueur d'espoir qui demeurait dans les yeux d'Hassun lui fit ressentir un pincement au coeur.. Et la colère qui s'emparait d'Hanska lui fit le même effet.

"Mes trésors.."

Doucement, elle vint déposer une lèche sur chacun de leurs fronts. Elle savait qu'ils comprendraient.

Alors, elle vint s'allonger aux côtés de son compagnon, tout contre lui, invitant ses fils à venir en faire de même. Elle resta silencieuse, souhaitant leur accorder tout le temps dont ils auraient besoin avec leur père. Elle refusait de leur voler ne serait-ce qu'un mot, une phrase échangée avec celui-ci. Ayant perdu son père très tôt, elle savait à quel point ces dernières paroles étaient précieuses, et elle redoutait fortement que Kaya ne regrette de s'être enfuie. Pour l'heure, elle espérait que sa simple présence suffirait à faire comprendre à Alibi tout ce qu'elle ressentait pour lui.




_________________
Avatar par Nix ♥️ Signa par IXsln ♥️
:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3439-kaya-little-terror-of-the
avatar
PLAYER06


À mon sujet

Age : 15 Féminin
Nb de Messages : 1116
Localisation : OUTLAND.

En savoir +
MessageSujet: Re: All I've ever wanted is to make you proud. Why don't you see it ?!    Ven 30 Juin - 19:58

All I've ever wanted is to make you proud. Why do not you see it ?!


Il n'arrivait pas à croire que l'insouciance et l'idiotie de sa fille étaient parvenues à donner une telle tournure à son histoire, surtout en sachant que son principal et dernier agresseur serait sûrement ce foutu serpent … Alibi tâcha de garder son calme, bien malgré ses yeux débordant de véhémence et figés sur le cadavre de l'animal. Ce serpent. N'importe quel jeune aurait pu rire de l'animal au vu de sa petite taille mais le Jangowa, même en comptant sa propre arrogance là-dedans, savait que le sous-estimer ne ferait que réduire ses chances de survie ; son venin était des plus efficaces, et sans guérisseur, il ne lui resterait probablement que peu de force à son retour au camp. Fichu Kaya … Fichu Kaya ! Il avait envie de lui crier dessus, la disputer, l'insulter, l'envoyer bouler pour l'avoir conduit aussi bêtement à la mort. Seulement, sa vision ne fut pas de cet avis et, tandis que le Jangowa remarquait avec une certaine angoisse que son champ de vision lui jouait des tours, la phrase tout juste agaçante de la femelle aux yeux vairons l'irrita encore plus, et il se demanda alors qui des deux mourrait en premier ; serait-ce lui, à cause du serpent, ou sa fille, qu'il prendrait plaisir à étrangler dans des mesures pareilles ?

« Rentre au camp seul, le Désert m'attend. »

Alibi grogna. Ses yeux clignèrent. Sa patte blessée n'arrangea rien. La douleur s'accentua, et le mâle essaya alors de se coucher, sans brusquer les choses, manquant justement de tomber lamentablement sur le sable en voulant s'aplatir. Kaya sembla enfin réaliser les choses. Il lui en fallut du temps, à celle-là ! L'adolescente répéta son nom, inquiète. Le fils de Mafunzo n'eut aucunement envie de lui répondre. Elle avait cas le rejoindre et se rendre compte des choses d'elle-même ! Ses pattes avant en parallèles, collées, lui servirent de « coussin » pour sa tête. Il ferma lentement les yeux, et tacha de penser à autre chose que sa propre colère et le venin qui se propageait dans son corps. Le poison aurait-il raison de lui avant que les Jangowas ne l'aient retrouvés ? N'était-il pas suffisamment fort pour y survivre assez longtemps pour jeter un dernier regard à ses fils, et à Wema qui l'avait accompagné une bonne partie de sa vie ? De toute façon, peu de monde le retenait et il ne regretterait guère de personne en ce Clan ; Jua et Jenkaa étaient morts au cours de l'exil, Suki vivait une vie bien différente de la sienne au fin-fond du Royaume du Nord, Malia n'était plus que sa propre ombre, Niwata s'était enfuie du Désert, Mafunzo avait reconstruit sa petite famille et tout ceux qu'il eut connu et apprécié un minimum, dans sa vie, avaient soit disparu, soit étaient morts. Cela ne l'importait peu, donc. Il s'en fichait bien.

Finalement, il tenta de se relever. Ses pattes le firent flancher, de nouveau, au plus grand damn de Kaya qui le rejoint rapidement avec un pauvre « Attends ». Oui, il devait attendre. Attendre de crever le temps qu'elle le rejoigne. Elle voulut l'épauler, mais Alibi faillit la repousser dans un grondement agacé ; pourtant, elle semblait déterminée à l'aider, et s'il ne faisait rien, il ne parviendrait pas à atteindre le camp à temps.
Il accepta à contre cœur son aide, et l'entendit lui ordonner :

« Je vais te ramener au camp. »

Ce n'était pas comme si il avait le choix …

▬▬▬▬▬

Au bout de quelques temps de marche, enfin, ils arrivèrent à destination. Plusieurs fourrures se dessinèrent à l'horizon et, bientôt, Alibi reconnut, avec un peu de difficulté néanmoins, le visage de certains de ses camarades avec qui ils patrouillaient souvent, ces derniers lui jetant des regards curieux, étonnés de le voir ainsi rentrer au camp avec sa fille. Le blond évita les regards, honteux de se sentir à la merci d'un être plus jeune que lui. Kaya était calme, lui fatigué. Il plissa les yeux à l'approche d'une silhouette sombre accompagnée de deux autres, plus petites, sur ses talons. Le Jangowa reconnut finalement Wema et leurs enfants. Inquiète, la femelle demanda à sa fille  :

« Que s'est-il passé ?!
Il … Il s'est fait mordre par un serpent ... » expliqua Kaya.

La honte s'immisça dans les veines du guerrier. Il avait tellement honte. Tellement … Ses yeux évitèrent ceux de sa compagne. Lui qui s'était toujours montré fort et arrogant avec elle, ce devait lui faire quelque chose de le voir dans un tel état de misérable. L'adolescente expliqua un peu la situation à sa mère, et l'accoutrement du serpent qui l'avait mordu. Alibi n'avait pas besoin de la conclusion de Wema pour comprendre que le venin lui serait peut-être bien plus dangereux qu'il ne se l'imaginait  ; il en avait déjà vu un pareillement, plus jeune, le jour où l'un de ses camarades d'enfance était mort pour avoir laissé inconsciemment un serpent le mordre. Il n'était qu'un enfant à ce moment-là, et sa mère lui avait expliqué, alors qu'il n'avait que quatre mois, pourquoi les adultes l'avaient séparé de son ami et pourquoi ils ne joueraient plus jamais ensemble. Alibi n'avait pas peur. Il était juste inquiet. Il n'avait pas envie d'avoir peur quelques minutes avant son trépas, il avait déjà bien vécu, et il ne voulait pas que ce vécu-là soit entaché par un sentiment connu uniquement des faibles, ou peut-être bien des plus prudents d'entre eux, ça restait à voir. Wema, elle, semblait avoir peur. Son visage s'était décomposé et, vu les traits marquant petit à petit celui-ci, il ne se douta point de ce que ressentait sa partenaire à ce moment-ci. Ses yeux pouvaient être lu comme un livre ouvert. Alibi ne réagit nullement face à cela et se contenta de la regarder sans émotion, priant pour qu'elle ne pleure pas devant lui avant sa mort.

« Alibi … Je t'en prie, dis-moi que c'est faux ! » l'implora-t-elle alors.

Un simple soupir s'échappa de sa gueule. Il la dévisagea plus durement qu'auparavant. J'ai l'air d'avoir la forme, peut-être ? Kaya n'arrangea absolument rien.

« Quoi … ? Non, tu dois te tromper ! Arrête tout de suite de penser ça ! Maman ! Il est juste blessé ! Il ne va pas … Papa, dis-moi que tu ne vas pas … ! Tu n'as pas le droit !
Je crois que ce n'est plus de mon droit dont il s'agit mais celui du Grand Désert, Kaya, » prononça-t-il, défaitiste, dans un murmure pour ne pas qu'Hanska et Hassun l'entendent. Pourquoi s'accrocher à la vie alors que son état avait empiré au bout de quelques heures seulement ? Un poison inoffensif ne l'aurait pas autant ravagé et aurait pris plus de temps à se manifester … du moins, c'est ce qu'il croyait. Mais rien ne changeait au fait que si l'un de ses camarades était mort à cause de ce venin, il ne serait pas plus épargné que lui … à moins que l'âge et la résistance jouent grandement dans ce jeu d'échecs contre la Mort.

« Mais … ça va guérir, pas vrai ? » les interrogea Hassun. Alibi jeta un œil à son fils gris, et constata les petits mouvements nerveux qu'il réalisait, qui démontraient qu'il n'était peut-être pas aussi certain de ce qu'il disait qu'eux … Alors, le mâle sablé sentit le regret l'envahir ; ses yeux regardèrent tour à tour Hassun et Hanska. Ce qu'il risquait de perdre, en mourant, ce n'était ni des proches, ni des connaissances ; mais bien sa famille, sa descendance, sa fierté personnelle. Mourir et devenir un mirage dans le Grand Désert alors qu'il avait là devant lui des perles rares le tordaient de colère intérieurement. Alors c'était cela, le prix à payer ? Il ne pouvait avoir ce qu'il voulait du Grand Désert qu'en mourant à son tour ? La déception noya ses espoirs d'avoir pu un jour obtenir une grâce de son pays natal. Assurément, rien ne s'obtenait par de simples prières, il fallait le gagner, par tous les moyens, même par le prix du sang s'il le fallait.

« Papa il est fort, c'est un grand guerrier ! Il va s'en remettre, hein ?
Mon cœur …
Je … Oui ! Bien sûr que oui ! » assura Kaya.

A quoi cela servait-il de lui mentir ? A quoi bon se noyer dans des illusions aussi grandes que les dunes elles-même ? Les deux femelles se regardèrent, tandis qu'Alibi expliquait à son fils, s'accroupissant un peu dans le but d'être à sa hauteur :

« Peut-être. Il n'en tient plus qu'au Grand Désert de décider de mon sort et de la durée de guérison qu'il me faudra » mentit-il à moitié. Il n'en tenait qu'au Grand Désert de décider de sa mort … et de la durée de vie qu'il lui restera. Inutile de penser à une quelconque guérison, les guérisseurs n'existaient pas dans le Désert, et les effets de la morsure lui donnaient toujours un peu plus mal au crâne, et aux membres. Pourtant … pourtant. Il ne voulait pas abandonner sa descendance aux Jangowas.

« Non … Je suis sûr que vous avez tout faux ! Papa, prouve-le ! Lève-toi, ça va passer ! Il … Il faut juste que tu penses à autre chose ! » s'agita soudainement sa fille aînée, qui le bouscula légèrement histoire de « l'inciter » à aller mieux. Pfff … Pathétique. Il s'était juste couché un peu, ce n'était pas la fin du monde !
« Kaya, laisse-le ... » dit Wema, les larmes aux yeux. « Les enfants, il va falloir être forts, et dire tout ce que vous avez à dire à votre père avant que ... »
Quoi ?! Non ! » protesta Kaya.

A son tour, les larmes pimentèrent ses joues. Alibi jeta un œil à sa fille, puis à son épouse. Non, non, non … Pas devant les autres Jangowas ! Ses pensées négatives s'estompèrent et le mâle voulut presque les inciter à en discuter ailleurs, derrière une dune, ou tout du moins dans un endroit où ils seraient à l'abri des regards. Il n'accepterait pas de mourir aussi lamentablement sous les yeux de ses camarades, bien même si sa réputation ne lui avait pas toujours porté respect et chance auprès de ses semblables ; les pleurs de sa famille ne l'effrayaient pas tant que cela, il désirait simplement que cette image ne soit pas la dernière qu'il aurait d'elle avant son heure et que les Jangowas, aussi méprisants soient-ils, n'aient pas en tête que la moindre mort ait pour effet de blesser son sang. La fierté, encore et toujours. S'il ne pouvait réparer les fissures de sa fierté pour cette dernière journée, il pouvait néanmoins éviter de causer la perte de celles de sa descendance, et celle de Wema.

« Papa … Je suis désolée … Désolée pour tout ! Je n'aurais jamais dû te parler comme ça … Excuse-moi Papa !! » L'adolescente n'en rajouta pas plus. Le remord l'envahit et ses pattes l'éloignèrent de sa famille. Kaya fuit. Sa silhouette disparut dans le paysage sablé du Grand Désert.

« Kaya ! » tenta de la rappeler Wema, en vain. Alibi réprima un petit soupir sans espoir. Ses yeux coulèrent vers ses deux fils, qui étaient toujours là. Hassun semblait croire en l'espoir, alors que la colère s'emparait du corps d'Hanska.
Wema lécha leur front, tour à tour. Une douleur vive et un picotement interrompirent Alibi dans son observation. Il n'y avait pas de temps à perdre. Il rassembla ses dernières motivations dans un regard qu'il voulut confiant auprès de sa compagne, qu'il invita ouvertement à lui obéir et à le suivre en lui donnant un petit coup de patte à l'épaule.

« Wema ? On doit absolument parler ! » s'exclama-t-il avec une pointe d'empressement dans la voix. Il doutait que la Mort vienne le chercher dans les minutes suivantes mais toujours était-il qu'il ne voulait pas davantage en perdre pour regarder malheureusement ses fils poser mille et une questions sur ce qui se passait présentement. Il voulait faire de Wema sa messagère, l'âme qui renfermerait à jamais les souvenirs du guerrier qu'il avait été dans sa mémoire, sa conscience. Il était vrai que beaucoup se demandaient s'il était véritablement amoureux d'elle, et si leurs destins avaient été entremêlés que sur le coup de la malchance ; Alibi ne comptait et ne compterait jamais lui faire une déclaration d'amour digne des plus romantiques félins de la Savane – ils étaient tout simplement à vomir ! - mais, en tant qu'associés, ils se devaient bien d'avoir une dernière fois droit à un tête-à-tête.
Lorsque Wema accepta son offre, le guerrier jeta un dernier regard à ses fils. Un regard dénué de tristesse, de regrets ou de colère ; non, ce n'était pas le moment. Le seul regard qu'il leur jeta, ce fut celui qu'il avait utilisé pour les couver le jour de leur naissance. Fierté, arrogance et confiance. Comme un Jangowa.
J'espère que vous serez les dignes Jangowas que le Grand Désert a toujours attendus dans ses rangs … Après tout, vous êtes les fils de la tempête, que pourrait-il vous arriver ? Pensa le blond avant de détourner le regard. Il disparut derrière une dune de sable avec sa compagne, et alors, il se coucha contre le roc ensablé. Ses pattes lui picotèrent moins, et ses yeux se posèrent sur le visage de sa partenaire de vie. Il n'attendit pas une réaction de sa part. Et se prononça. Il n'arrivait pas à croire que ce qu'il allait dire était plus sérieux que jamais, et qu'il allait mourir, à un moment ou un autre. Ses sourcils se froncèrent un peu, et sa mine exprima tardivement son désenchantement face aux mots dits.

« Wema ? On va faire simple. J'imagine qu'il ne me sert à rien, ni à toi, ni à moi de pleurer les récents événements. Je vais mourir, c'est un fait, je doute qu'un tel poison puisse me maintenir en vie – mais, quoiqu'il advienne, encaisse ma disparition comme une morale de l'histoire. Notre famille. Veille sur elle. Kaya. Protège-la et préviens-la de la façon la plus adroite qui soit ; j'ai essayé de m'imposer, et ça n'a pas marché. C'est désolant. Quant à Hassun et Hanska. Fais d'eux des légendes, des guerriers que tout le monde envie. J'aurais tellement aimé suivre leur évolution, tu ne peux pas savoir … » Petite pause. Le temps de soupirer, exaspéré. « Oui, je te donne mes dernières volontés … C'est un comportement de faiblard, mais n'est pas ce que le Grand Désert veut de moi quelques heures avant le trépas ? Je t'en prie, ne pleure pas non plus ma mort devant tout le monde. Reste digne, et ne te dévoile que lorsque plus personne ne te regarde … C'est ce que j'ai toujours fait quand je me sentais défaillir, tu sais ? » avoua-t-il, le cœur arraché par la fierté. Il avait toujours autant de mal à se montrer faible, à indiquer à sa compagne que lui aussi, avait un cœur, et ainsi des sentiments pesants, comme la tristesse, le doute, l'incompréhension. Il ne savait s'il devait s'excuser pour la nuit dans l'Oasis Oubliée, mais s'en abstint, finalement. Depuis quand s'excusait-il ? Il lui demanda simplement, pour changer « Aurais-tu des choses à me dire, par hasard ? »


La mort d'Alibi ♫

Si questions et demandes fusèrent entre les deux lions, Alibi y répondit avec calme bien que le poison pénétrât petit à petit son sang et le privait progressivement de sa force. Des heures passèrent, et le mâle contempla une dernière fois sa compagne avec un air invraisemblablement sérieux. Sérieux, dites-vous ? Aux yeux du Monde, c'était inconcevable. Alibi n'avait jamais été sérieux. Il avait causé tracas et colères à ses pairs et ce, depuis sa plus tendre enfance. Ses prunelles, petit à petit parues d'une lueur de mort, considéraient avec attention les probables discours de la femelle d'argent et, lorsque enfin, saisi d'une fatigue prenante, le Jangowa jugea que la conversation n'était plus de son temps, il salua une dernière fois Wema et se demanda quand il mourrait. En pleine nuit ? Au petit matin ?
Il ferma les yeux et se coucha. Accompagné ou tout seul, il s'en fichait. Il n'en voudrait plus à personne, car la seule personne à qui il serrerait la patte, désormais, ce serait à la Mort. Le trépas. Disparaître à tout jamais du Grand Désert, et espérer que les lignées futures feraient du royaume du désert un monde grandiose. Alibi se rappelait parfaitement des dires de ses parents à l'époque où ses cris de sale gosse étaient mêlés à ses questions par répétition.
Doucement, le fils de Mafunzo sentit une fourrure le rejoindre dans son deuil solitaire. Il tourna un peu la tête, et reconnut Wema et son air naturellement doux. Il lui accorda un léger signe de tête, en guise de salutation après tout ce temps à dormir seul. Leurs fourrures, sablés et d'argent, s'emmêlèrent, et la chaleur de la guerrière apaisa le lion du désert qui ne comptait plus les minutes. Il posa sa tête contre celle de sa compagne et ferma de nouveau les yeux, décidés à mourir en paix. Hanska et Hassun suivirent-ils le rythme, ou préférèrent-ils rester à l'écart ? Et Kaya, alors ? Il se posa des questions, qui ne trouvèrent réponse.

Les étoiles brillèrent fort dans le ciel sombre, et s'effacèrent doucement au réveil du Soleil qui était prêt à illuminer la journée de ses enfants.
Sauf celle d'Alibi, car il n'y en aurait plus d'autre. Conquis par un sommeil éternel, le mâle fut libéré de toutes potentielles souffrances ou émotions négatives. Il ne réagit plus aux appels de sa famille ou d'autrui, il dormait tellement bien, contre sa dune de sable …
Oh, comme bien des lions sur la Terre des Lions, il mourut, accompagné de sa famille qui le veilla.

Once Upon a Time … ♫


Code de Pride Epicode


ALIBI a écrit:

Bon ... On peut enfin lancer le RIP Alibi je suppose ? ;w;
J'ai bien aimé le jouer de 2014-2017 mais bon... j'ai perdu gravement de la main à force, et ça c'est pas cool xwx

Kaya & Hassun → Merci d'avoir participé les enfants, j'espère que vous regretterez bien votre très cher et adoré père ! What a Face

_________________

W I S S E L
RAPPORT DU MATIN.
SUJET DE RPs & LIENS.

Kit ©️ Eshina
Wissel s'amuse en Teal. ♥️

WISSEL & KIRA <3:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4598-w-i-s-s-e-l

Contenu sponsorisé


À mon sujet

En savoir +
MessageSujet: Re: All I've ever wanted is to make you proud. Why don't you see it ?!    

Revenir en haut Aller en bas
 
All I've ever wanted is to make you proud. Why don't you see it ?!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Demande de Wanted / Renom / Honneur Xino & Jenaiz
» Renom et Wanted du tigre marin !
» Wanted : Partenaire(s) pour RP !
» [Terminé] Wanted
» [Ahito Erenoa] Wanted/renom/récompense

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Lion King RPG :: 
Crédits - Archives - Partenaires
 :: 
Archives & Choses Perdues
 :: CHAPITRE VIII
-