AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Events & RPs Importants
Ne ratez pas ...
Jetez un œil à la liste des rôles importants disponibles au sein des clans.
Venez tenter les RP Missions !
Laissez un commentaire sur notre Livre d'Or !

Partagez | 
 

 Une histoire de lionceaux // Melihka

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
PLAYER03


À mon sujet

Age : 18 Féminin
Nb de Messages : 188
En savoir +
MessageSujet: Une histoire de lionceaux // Melihka   Sam 15 Avr - 19:57


Akshaya avait les muscles en compote et se traînait jusqu'aux abords des Sources Chaudes, l'air piteux. La petite s'était levée tôt ce matin pour s'entraîner à chasser aux côtés de Bushra, leur technique était simple mais plutôt efficace et la jeune pygargue se chargeait de rabattre, par les cieux, la proie entre les pattes de la jeune lionne. Seulement Akshaya ne brillait pas forcément à la chasse et son domaine semblait être tout choisit : le combat. Ainsi, après avoir réussit à coincer un petit rongeur - parce qu'Akshaya et Bushra refusaient de rester sur un échec -, le duo était allé trouver Uday afin qu'il bouge sa grande carcasse. Le Guerrier Blanc, de bon caractère, avait cédé aux demandes énergiques du félin et du volatile. De toute manière, il n'y aurait pas coupé, chaque jour, Akshaya et Bushra venaient le chercher pour un entraînement rigoureux !

Et à présent que l'après-midi battait son plein et que bon nombre d'adultes se reposaient, Akshaya traînait non loin des sources afin de trouver un endroit adéquat pour soulager sa musculature. Bushra, elle, était partit dans la forêt pour se dénicher un petit quatre heure, laissant sa fidèle alliée se reposer en paix. La Nordique alla non loin d'un trou d'eau chaude et se coucha à côté dans un long soupire soulagé, un sourire bienheureux aux babines. Quel bonheur ! Cela faisait décidément un bien fou. Pourtant, intenable, Akshaya finit par se relever au bout d'une quinzaine de minutes, filant vers de nouvelles aventures en effectuant quelques bonds excités sous l’œil franchement amusé d'Udar, son deuxième oncle.

Même dans sa course folle qui la menait sur un terrain bien plus neigeux, Akshaya ne tarda pas à remarquer la présence de Melihka. Akshaya ralentit alors l'allure, se tapissant dans la neige et avançant lentement dans le dos de la plus petite lionne grise, une fois assez près, la plus grande bondit alors sur Melihka dans un grognement joueur, l'écrasant sous son poids de lionceau plus âgé, plaquant sa tête dans la neige en riant joyeusement.

« J't'ai eu ! Hahahaha, alors, c'est bon la neige Meli' ? » Fit Akshaya en se dégageant du dos de la plus jeune, s'asseyant dans la neige en riant encore un peu, un immense sourire aux babines tandis que son regard d'or naviguait sur les alentours. « T'es toute seule ? Eh, tu veux venir avec moi ? J'ai vu un terrier immense pendant que je m'entraînais à chasser, on va voir ?! » Furieusement excitée, Akshaya avait baissé l'échine, le haut du corps levé et la queue s'agitant légèrement, le regard pétillant.

_________________

Kit © Eshina
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4289-akshaya-fille-du-nord
avatar
PLAYER01


À mon sujet

Age : 21 Féminin
Nb de Messages : 34
En savoir +
MessageSujet: Re: Une histoire de lionceaux // Melihka   Sam 15 Avr - 21:53

Par cette superbe journée, la jeune Melihka avait décidé, comme à son habitude, de rester avec les adultes pour apprendre des choses. Elle ne comprenait pas toujours grand chose à leur conversation, mais elle faisait toujours bonne figure, hochant la tête aux moments opportuns et souriant lorsque la situation semblait drôle. Sa mère se penchait parfois pour lui expliquer des choses, et lui rappelait que si elle s'ennuyait, elle pouvait toujours aller jouer avec des enfants de son âge. Ce n'était pas ça qui manquait, le Nord regorgeait de jeunes ces derniers temps ! Mais, si Melihka passait souvent du temps avec eux, elle voulait prouver qu'elle était capable de rester avec les grandes personnes et d'écouter leurs discussions. Hilal du cependant partir à la chasse, laissant sa fille au bon soins de son père, qui lui donna une leçon sur les avalanches, et les mesures de sécurité à prendre en cas de danger. Evidemment, la petite écouta très attentivement, promettant de se montrer très prudente.

La matinée s'écoula ainsi à un rythme plutôt lent et lorsque les lionnes revinrent avec le produit de leur chasse, la jeune féline dévora sa part avec appétit. Elle décida ensuite de partir se promener dans la Vallée Blanche, où avait eu lieu de nombreuses avalanches par le passé, pour voir de ses propres yeux ce que son père lui avait dit. Par chance, ce n'était pas la saison, elle ne risquait donc pas grand chose, mais n'allait pas manquer de prudence malgré tout, fidèle à elle-même. Une fois dans la Vallée, Melihka posa son postérieur dans la neige et contempla l'immensité immaculé avec un sourire. Ce paysage avait beau avoir été assailli à plusieurs reprises par de fortes tempêtes ou des éboulements neigeux importants, il restait, pour la petite féline, un lieu de paix. Le vent frais venait ébouriffer son pelage sans la déranger, sa peau était bien à l'abri derrière son énorme masse de poil.

Elle aurait bien profiter de cette paix reposante un moment, mais le destin en avait visiblement décidé autrement. Cela faisait à peine quelques minutes que Melihka était là qu'un grand bruit de cavale se fit entendre. Elle se tourna, juste à temps pour voir une forme blanche lui bondir dessus, en poussant un cri. L'enfant se retrouva alors écrasé par son agresseur, qu'elle avait reconnu comme étant Akshaya, une jeune femelle du Clan, un peu plus âgée qu'elle, et donc plus costaude.

- J't'ai eu ! Hahahaha, alors, c'est bon la neige Meli' ?

Elle se redressa en jetant un regard noir à l'attaquante et s'ébroua, n'hésitant pas à lui envoyer de la neige dessus au passage. Elle voulu répliquer, mais son interlocutrice ne lui en laissa pas le temps.

- T'es toute seule ? Eh, tu veux venir avec moi ? J'ai vu un terrier immense pendant que je m'entraînais à chasser, on va voir ?!

Melihka leva les yeux au ciel, agacé par l'enthousiaste excessif dont faisait preuve sa camarade. Et dire que c'était elle la plus âgée ! Elle allait encore devoir jouer les troubles fêtes, comme d'habitude, et non pas que cela l'amusait, mais il fallait bien quelqu'un essaye d'être sérieux parmi la bande de chenapans qui vivaient dans les Montagnes. En secouant la tête, elle répondit, le plus sérieusement du monde :

- Aksha, je viens de manger. Si tu m'attaque encore comme ça, je vais rendre mon déjeuner et ça n'ira pas du tout.

Elle soupira avec ce petit air exaspéré qui lui collait à la peau. Décidément, elle devait vraiment tout dire ici ! Ne voulant pas non plus décevoir la féline, elle ajouta :

- Bon, il est où ce terrier ? Je suis sûre que tu exagère, il ne peut pas être si grand que ça.

Malgré tout, la petite Nordique restait curieuse. Certes, il fallait être prudent, mais si Akshaya avait vraiment vu quelque chose d'extraordinaire, alors elle voulait le voir elle aussi.

_________________
Melihka donne son avis en #CDCDCD

Kit ©️ Kina
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4302-melihka-petite-nordique
avatar
PLAYER03


À mon sujet

Age : 18 Féminin
Nb de Messages : 188
En savoir +
MessageSujet: Re: Une histoire de lionceaux // Melihka   Sam 15 Avr - 22:19


Passant une patte sur sa tête pour retirer un peu de neige envoyée par la plus petite, Akshaya loucha un peu pour retirer celle amoncelée sur son museau. Puis, reposant ses prunelles sur Melihka, elle eut un rire puissant et franc comme si la plus jeune venait de lui faire la blague la plus drôle du monde et ce, même si Melihka avait parlé avec un immense sérieux.

« Hahaha, ce serait dommage, t'aurais encore faim après ! » Fit Akshaya en se laissant tomber sur son arrière-train, l’œil pétillant. L'immense sérieux de son interlocutrice ne l'empêchait pas de rester aussi énergique qu'habituellement et ce, même si elle était un peu fatiguée de sa matinée. Il en fallait tout de même beaucoup plus pour abattre le moral et l'envie de jeux d'Akshaya ! D'ailleurs, elle fit la moue aux paroles de son homologue, fronçant un peu les sourcils, l'air réprobateur. Elle aimait bien Melihka (de toute manière, Akshaya aimait tout le monde) mais elle la trouvait vraiment trop sérieuse et attachée aux règles tandis que la fille de Tazkia aimait désobéir pour outrepasser ses propres limites, faire mille et une bêtises et le sérieux ne faisait pas partit de son vocabulaire. Ou si, seulement lorsqu'il s'agissait de l'entraînement ! Mais cela faisait qu'elle ne pouvait pas non plus dire à Melihka qu'elle avait rencontré et parlé avec des Jangowas, elle s'empresserait sûrement d'aller le dire aux adultes, non ? Secouant sa tête, l'air boudeur, Akshaya répliqua enfin.

« Tu l'as même pas vu, j'te dis qu'il était immense comme ça ! » Et elle sauta sur ses pattes, se mettant un faire un très large rond dans la poudreuse, un bout de langue dépassant entre les crocs à cause de sa soudaine concentration tandis qu'elle dessinait de son mieux l'entrée qu'elle avait déniché, creusée dans la neige. Fière de son travail, Akshaya reposa son regard sur Melihka, un sourire suffisant aux babines, le poitrail gonflé de satisfaction. Les traits qu'elle avait fait n'étaient pas très droits et ce n'était pas vraiment représentatif mais, visiblement, cela lui faisait grandement plaisir. « Mais comme t'es vraiment une rabat-joie, je vais te le montrer et là tu pourras reconnaître qu'il est immense ! J'suis certaine qu'il doit abriter un monstre. »

Déclara Akshaya, la mine un instant pensive avant de s'avancer vers la plus jeune, la poussant du nez pour qu'elle avance. « Allez, remue toi, on y court ! » Et Akshaya, toute heureuse de pouvoir faire découvrir quelque chose à cette éternelle exaspérée, se mit à trotiner dans la neige, n'allant pas non plus trop vite ; autant pour ne pas trop se fatiguer que pour ne pas distancer Melihka.

_________________

Kit © Eshina
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4289-akshaya-fille-du-nord
avatar
PLAYER01


À mon sujet

Age : 21 Féminin
Nb de Messages : 34
En savoir +
MessageSujet: Re: Une histoire de lionceaux // Melihka   Dim 16 Avr - 9:43

Devant la remarque pleine de bon sens de Melihka, sa camarade éclata de rire, augmentant l'agacement de la petite Nordique. Celle-ci secoua la tête en regardant Akshaya s'esclaffer joyeusement. Son amie ne manquait jamais de bonne humeur, et s'il s'agissait d'une belle qualité, elle manquait parfois de sérieux, il fallait le reconnaître.

- Hahaha, ce serait dommage, t'aurais encore faim après !

La féline aux yeux orangés fit une moue de dégoût en s'imaginant vomir. Elle ne put cependant retenir un petit rictus amusé face à la plaisanterie de son interlocutrice. Bon, d'accord, c'était plutôt drôle, elle voulait bien l'avouer. Mais c'était vraiment dégoûtant ! La gravité du problème revint cependant sur le tapis, et Akshaya sembla quelque peu déçue devant le manque d'enthousiasme de Melihka. Ce n'était tout de même pas de sa faute si son aînée était incapable de réfléchir posément ! Les enfants avaient tendance à exagérer leur propos, c'était bien connu. Elle avait peut-être vu un gros terrier de lapin, et comme elle ne faisait que courir, elle ne s'était pas arrêtée pour s'assurer de la taille du trou. C'était l'explication la plus raisonnable que la féline pouvait imaginer. Sa camarade ne semblait, elle, pas vouloir laisser tomber.

- Tu l'as même pas vu, j'te dis qu'il était immense comme ça !

Aussitôt, Akshaya se mit à tracer un cercle dans la neige, d'une taille assez impressionnante. Melihka l'observa d'un œil dubitatif, mais était de plus en plus intriguée. Même s'il s'agissait sans doute de quelque chose de tout à fait normal, son amie avait eu le don de piquer son intérêt. Le dessin réalisé par la jeune lionne n'était pas très réalise, et il pouvait très bien s'agir d'une crevasse aussi bien que d'un terrier, après tout. Mais Melihka avait déjà fait preuve d'assez de mauvaise volonté comme ça, elle devait bien faire un effort pour faire plaisir à sa camarade.

- Mais comme t'es vraiment une rabat-joie, je vais te le montrer et là tu pourras reconnaître qu'il est immense ! J'suis certaine qu'il doit abriter un monstre.

Une fois encore, elle leva les yeux au ciel devant les paroles quelques folles de la femelle aux prunelles dorées. Un monstre ? Et puis quoi encore ? La petite féline était néanmoins sur le point d'accepter, et de rappeler toutes les règles de sécurité à suivre en cas de problème, mais Akshaya n'était déjà plus attentive. Elle s'approcha de Melihka et lui donna un coup de museau entraînant, qui eu l'effet escompté. Bon, d'accord, elle allait la suivre ! Sa curiosité était piquée, et elle n'avait plus très envie de rester seule, en fin de compte.

- Allez, remue toi, on y court !

La plus jeune remua ses oreilles avec impatience. Oui oui très bien, elle arrivait, pas la peine de se presser ! Le terrier n'allait pas disparaître, de toute manière. Mais l'aînée s'était déjà mise sur ses pattes et s'élançait vers sa fameuse trouvaille. Melihka eu un sourire malgré elle, et couru à la suite de son amie. Pas question de se laisser distancer !

- D'accord d'accord, ça va ! Je viens !

Elle avait beau être plus petite, elle ne manquait pas d'énergie, elle aussi. Les deux fillettes cavalèrent vivement dans la direction qu'Akshaya avait indiqué. Mais, elle avait beau être excitée à l'idée d'une petite aventure, Melihka ne perdait pas de vue que le danger pouvait être partout. Ce terrier, s'il n'abritait sans doute pas un monstre, mais peut-être une panthère des neiges, ce qui pouvait s'avérer bien plus menaçant. Elle se garda bien d'en faire la remarque, ne voulant pas agacer sa camarade, mais elle tâcha de le garder à l'esprit.

Elles n'eurent pas à courir longtemps avant d'arriver face au trou que la plus grande avait vu. Elles s'immobilisèrent face au terrier, qui était effectivement plutôt grand. Melihka perdit un peu de son assurance. Et si un monstre y habitait réellement ? Non non, c'était absurde ! Les monstres n'existaient pas.

- C'est là ? demanda-t-elle en essayant de ne pas avoir l'air impressionné. Bon, d'accord, il est très grand, je le reconnais. Mais... On fait quoi maintenant ?

Loin d'être une trouillarde, la petite lionne n'était malgré tout pas vraiment rassurée. Akshaya n'allait tout de même pas lui demander de descendre là dedans ? Et si elle tombait et se casser une patte ? Que pourrait-elle dire à ses parents, comme excuse ? Oh non, tout ceci ne sentait pas bon, pas bon du tout.

_________________
Melihka donne son avis en #CDCDCD

Kit ©️ Kina
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4302-melihka-petite-nordique
avatar
PLAYER03


À mon sujet

Age : 18 Féminin
Nb de Messages : 188
En savoir +
MessageSujet: Re: Une histoire de lionceaux // Melihka   Dim 16 Avr - 13:14


Akshaya arborait comme à son habitude un grand sourire, le poitrail gonflé de fierté devant le terrier qui était tout de même plutôt grand. Posant son regard sur sa compagne du jour, elle l'observa pour tenter de voir ses réactions face à cette découverte. Akshaya hocha vivement la tête puis reposa son regard sur le trou qui était tout de même bien sombre et semblait descendre un peu plutôt que d'être droit.

« Ce qu'on fait... » Commença la jeune lionne, un sourire des plus malicieux aux babines tandis qu'elle regardait Melihka du coin de l’œil, elle ne semblait pas totalement rassurée. Craignait-elle un monstre aussi ? Akshaya, fière et n'ayant pas froid aux yeux - sûrement devrait-elle faire preuve de plus de prudence mais ce mot également ne faisait pas partit de son vocabulaire, finit par parler avec force et détermination.

« ...On rentre dedans. T'inquiètes je te protégerais s'il y a quelque chose, tu restes un peu derrière moi comme ça si y'a un truc, je l'attaque et tu vas chercher de l'aide ! » Fit la petite en fixant le terrier d'un air arrogant, comme si elle allait se battre contre lui. Le menton haut et le regard enflammé, Akshaya était tremblante d'énergie et semblait avoir complètement oublié sa fatigue musculaire de tout à l'heure. Elle reposa son regard sur la plus jeune et frotta affectueusement son nez contre sa fourrure épaisse, souriant avec un peu plus de douceur. Akshaya savait que Melihka était plus jeune et donc plus fragile mais les Enfants du Nord étaient de bases des lionceaux plus robustes que leurs compatriotes, ainsi, la plus âgée avait tendance à même beaucoup solliciter les plus jeunes. Ce que Uday avait parfois réprimandé. Akshaya avança de quelques pas vers le terrier, humant un peu les odeurs mais elle ne reconnaissait rien, peut-être une odeur un peu musquée ? Hm, non, c'était différent.

« Allons-y Meli', en plus, ça te feras une super histoire à raconter pour rendre jaloux les autres ! » Et sans plus attendre, Akshaya s'avança d'un pas déterminé vers le terrier, débutant à y pénétrer, aux aguets, le pas plus lent que précédemment mais le sourire toujours aussi immense.


_________________

Kit © Eshina
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4289-akshaya-fille-du-nord
avatar
PLAYER01


À mon sujet

Age : 21 Féminin
Nb de Messages : 34
En savoir +
MessageSujet: Re: Une histoire de lionceaux // Melihka   Dim 16 Avr - 17:53

L'air malicieux de la féline aux yeux dorés ne lui disait rien de bon. Aussitôt, Melihka se tendit, sentant les problèmes arriver. Akshaya ne l'avait pas traîné jusqu'à ici pour seulement contempler un terrier, elle en était sûre. Il y allait avoir des complications, et la petite femelle n'était vraiment pas sûr de vouloir voir ça. Elle ne voulait pas se retrouver mêler à quelques bêtises dangereuses, qui risquerait de la faire grandement sermonner par ses parents. Elle faisait tout pour se tenir à carreaux et être bien vu des adultes, ce n'était pas pour tout gâcher sur un coup de tête ! Bien entendu, sa camarade ne l'entendait pas de cette oreille.

- Ce qu'on fait... On rentre dedans. T'inquiètes je te protégerais s'il y a quelque chose, tu restes un peu derrière moi comme ça si y'a un truc, je l'attaque et tu vas chercher de l'aide !

Sans attendre, la Nordique poussa un cri d’offuscation. Il était hors de question qu'elle mette les pattes là dedans ! Elles pourraient tomber, se blesser, rencontrer un monstre ! Et si i y avait une avalanche et que le trou se refermait alors qu'elles étaient encore à l'intérieur ? Qui viendrait les sauver ? Qui entendrait leur crie de détresse ? Personne ! Elles seraient condamné à mourir dans un terrier puant et sombre, sans eau ni nourriture. Une perspective très peu réjouissante, au demeurant. Akshaya, en voyant l'air horrifié de sa comparse, tenta de lui donner du courage dans un geste affectueux. Melihka était loin d'être convaincu, tout ceci ne lui plaisait absolument pas. Elle lança un regard suppliant à son amie, espérant lui faire entendre raison.

- Allons-y Meli', en plus, ça te feras une super histoire à raconter pour rendre jaloux les autres !

Voilà un argument qui ne l'aidait vraiment pas à vouloir suivre sa camarade de Clan. Melihka soupira. Elle n'avait pas vraiment le choix de toute manière, elle allait devoir entrer dans ce stupide terrier. Akshaya n'en démordrait pas, et si elle l'abandonnait là et qu'il lui arrivait quelque chose, elle s'en voudrait toute sa vie. Même si cela ne l'enchantait pas, loin de là, la Nordique allait devoir participer à cette expédition. Elle secoua la tête, et tenta une dernière fois de la convaincre.

- Tu es inconsciente Aksha ! Il pourrait nous arriver un million de choses dans ce trou, et on ne trouvera peut-être rien du tout.

Elle savait bien que ses paroles pleines de bon sens ne feraient pas changer son interlocutrice d'avis. Les oreilles de Melihka se baissèrent d'abattement tandis qu'elle voyait l'expression déterminée d'Akshaya. Une fois encore, elle soupira, s'avouant vaincu.

- Bon, très bien... Je te suis. Tu iras même si je dis non de toute façon, autant que je vienne avec toi pour surveiller tes arrières.

Elle recula, laissant son amie prendre les devants. Avant qu'elle puisse s'engager, elle ajouta, d'une voix sévère, souhaitant mettre les choses au clair avant que cette aventure ne commence.

- Au moindre danger, on fait demi-tour. D'accord ?

La mine grave, Melihka attendit la réponse d'Akshaya, espérant que cette dernière se montre enfin raisonnable. Avec un peu de chance, peut-être changerait-elle d'avis, mais la Nordique n'y croyait pas vraiment.

_________________
Melihka donne son avis en #CDCDCD

Kit ©️ Kina
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4302-melihka-petite-nordique
avatar
PLAYER03


À mon sujet

Age : 18 Féminin
Nb de Messages : 188
En savoir +
MessageSujet: Re: Une histoire de lionceaux // Melihka   Dim 16 Avr - 22:42


Fixant le terrier, la tête un peu basse, Akshaya tirait la tronche en imitant dans son coin Melihka et son bon sens, la mimant parler sans qu'elle ne puisse la voir. Gnagnagna. La pauvre petite Meli pouvait bien argumenter autant qu'elle le pouvait, jusqu'à en perdre la voix qu'Akshaya n'y aurait même pas fait attention, trop focalisée sur son idée et son désir actuel : découvrir s'il y avait quelque chose dans ce terrier ! Ainsi, quand la plus jeune baissa les armes, Akshaya tourna sa tête vers elle et poussa un rugissement enfantin joyeux, un immense sourire aux babines avant de se mettre en route. Pourtant, ses oreilles tiquèrent une dernière fois aux paroles de Melihka et la plus âgée fronça un peu ses sourcils, une moue boudeuse au visage.

« Mais oui, d'accord, on fera demi-tour si y'a un truc. » Fit-elle dans un sourire en coin amusé, observant la petite Nordique. Un pur mensonge, évidemment. Si ce n'était pas dans ses habitudes, Akshaya avait bien comprit qu'elle devait le faire pour emmener Melihka avec elle ! Mais ô grand jamais elle ne ferait demi-tour si un danger survenait... Du moins, tant que ce danger ne souhaitait pas faire d'elles son repas ! D'un coup de tête encourageant, Akshaya fit signe à Melihka de la suivre et elle avança d'un bon pas, le menton haut et la queue tout aussi haute. Il faisait assez sombre et Akshaya avait sensiblement ralentit le pas, avançant avec plus de prudence. Elle avait beau mourir d'envie d'atteindre la fin du terrier, son but n'était pas non plus qu'elles se blessent bêtement !

« Hm... Tu sens cette odeur ? Ça pue. » Déclara alors Akshaya dans une moue intriguée, se tournant un peu vers Melihka. Cette odeur n'avait rien de celle d'une panthère des neiges, il y avait une odeur pouilleuse mélangée à celles de cadavres. Alors, un souffle rauque était audible ainsi qu'un sifflement, celui d'un ronflement. Avançant encore d'un pas, Akshaya sentit un petit os craquer sous son poids et elle releva vite la patte, l'air dégoûté. Le sol était tapissé d'os, de crânes... Et une gros forme touffue était-là, ronflante, une grosse fourrure mêlant brun et noir. A voix basse, la plus âgée interpella son amie, la tête tournée vers elle.

« Tu vois ce que je vois...? C'est... c'est le monstre ? » C'était en réalité un carcajou mais pour n'en avoir jamais vu, Akshaya n'en avait absolument aucune idée. Intriguée, Akshaya tendit une patte et effleura la fourrure de la bête qui, sensible, poussa un grognement dans son sommeil. Surprise, la petite lionne hérissa son poil et eut un léger mouvement de recul, les oreilles en arrière et son petit cœur tambourinant dans sa poitrine.

« Quelle odeur... J'me demande ce qu'il est... On lui demande ? » Proposa Akshaya dans un petit sourire.

_________________

Kit © Eshina
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4289-akshaya-fille-du-nord
avatar
PLAYER01


À mon sujet

Age : 21 Féminin
Nb de Messages : 34
En savoir +
MessageSujet: Re: Une histoire de lionceaux // Melihka   Lun 17 Avr - 12:19

Une fois de plus, la petite Nordique sentait bien que ses réticences agaçaient sa camarade. Que pouvait-elle y faire si Akshaya était une inconsciente ? Il était insensé d'entrer dans le terrier d'un animal inconnu de la sorte ! Melihka n'y connaissait pas grand chose en la matière, mais elle était persuadée que des animaux très dangereux pour se cacher là dedans. En tous cas, ce n'était pas la demeure d'une famille de lapin, voilà qui était sûre. Sa camarade tenta de la rassurer, avec son habituel sourire réjoui, toujours aussi insensible aux dangers qui pouvait peser sur elles.

- Mais oui, d'accord, on fera demi-tour si y'a un truc.

Melihka n'était pas vraiment sûre de la sincérité de la réponse de son interlocutrice, mais elle allait devoir se contenter de cela. C'était elle qui fermait la marche de toute manière, elle pourrait toujours filer si jamais la situation devenait tendue. Enfin, pourrait-elle vraiment abandonner son amie ? Il n'était pas question de la laisser, même face à un danger imminent. Elle devrait sans doute la traîner hors du terrier en la tirant par la peau du dos si nécessaire, mais elle ne partirait pas sans elle, voilà qui était sûr.

Les deux félines s'engagèrent donc dans le trou, avançant prudemment et lentement. La plus jeune n'était vraiment pas tranquille, elle avait la sensation désagréable que quelque chose allait mal se passer. Elle fronça les sourcils lorsqu'une terrible senteur vint lui effleurer la narine. Sa truffe se plissa. Plus elles avançaient, plus l'effluve devenait forte, ce qui la fit se hérisser.

- Hm... Tu sens cette odeur ? Ça pue.

Melihka acquiesça en silence. Tout comme sa camarade, elle remarqua la présence de nombreux ossements sur le sol de la tanière, ce qui augmenta son inquiétude. Quelle genre de bête pouvait vivre dans ce dépotoir ? La jeune femelle sentait ses craintes se confirmer au fur et à mesure qu'elles s'enfonçaient dans le terrier, et que l'odeur de cadavre se faisait forte. Un autre parfum se faisait également sentir, tout aussi désagréable, mais il n'appartenait pas à un animal mort. Non, cette odeur était celle d'une créature bien vivante, et les deux enfants ne tardèrent pas à en voir la silhouette.

L'animal était gros, et poilu. Son pelage brun et noir semblait particulièrement épais, et le rendait massif. Il n'était pas non plus gigantesque, il devait avoir la taille d'un lion à l'âge de l'adolescence. Melihka n'avait jamais vu pareille bestiole, mais cela ressemblait à la description que ses parents lui avaient fait d'un ours, en moins grand et au museau pointu. Peut-être était-ce un bébé ? Mais alors, où était la maman ? Jamais un ours adulte n'aurait pu entrer dans ce terrier, il devait s'agir d'autre chose. Un cousin peut-être. Voilà qui ne rassurait en rien Melihka, dont l'échine s'était complètement hérissée et les yeux écarquillés.

- Tu vois ce que je vois...? C'est... c'est le monstre ?

Elle n'avait aucune réponse à cette question, et faisait de toute manière bien trop d'effort pour garder son calme et ne pas s'affoler pour pouvoir parler. Elle ne savait toujours pas ce qu'était cet animal, mais il avait l'air gros, ses griffes étaient longues et elle n'avait pas besoin de voir ses crocs pour les imaginer. Melihka retint son souffle en voyant Akshaya s'approcher de la bête pour toucher son pelage. Elle aurait voulu lui hurler de reculer, mais avait peur que son cri ne réveille le monstre.

- Quelle odeur... J'me demande ce qu'il est... On lui demande ?

Cette fois, elle devait intervenir. La petite féline s'approcha de son amie et l'attrapa avec ses dents pour l'obliger à reculer. Elle allait les faire tuer si elle continuait. Voyant que la plus grande opposait une résistance, elle la lâcha et la regarda avec sévérité. Sa mine grave exprimait surtout la peur et l'inquiétude, tout comme les battements affolés de son cœur. Elle jeta un coup d’œil sur la bête pour s'assurer qu'elle dormait toujours, puis répliqua, à voix basse :

- Tu es folle ou quoi ?! T'as vu la taille de ses griffes ? Il va nous tailler en pièces si on le réveille !

Une fois encore, son regard se posa sur le monstre. Il dormait toujours, mais son sommeil semblait agité. Il ronflait bruyamment et se tourna plusieurs fois. A chaque mouvement qu'il esquissait, Melihka sursautait de terreur. Il pouvait s'éveiller à chaque instant !

- Vite, filons. Souffla-t-elle à sa camarade. On doit partir ou il va nous entendre !

Elle attrapa à nouveau Akshaya et la tira vers la sortie, déterminée à s'enfuir. Il n'était pas question qu'elles risquent leur vie de la sorte ! Elles étaient les futures guerrières du Nord, elles devaient vivre et pas finir dévorer par cette bête terrifiante.

_________________
Melihka donne son avis en #CDCDCD

Kit ©️ Kina
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4302-melihka-petite-nordique
avatar
PLAYER03


À mon sujet

Age : 18 Féminin
Nb de Messages : 188
En savoir +
MessageSujet: Re: Une histoire de lionceaux // Melihka   Lun 17 Avr - 15:05


Akshaya se débattait comme une proie prise entre les crocs de son bourreau, le faciès grimaçant tandis que son amie tirait sur sa peau pour la faire reculer. Quand Melihka la relâcha pour la regarder avec gravité, Akshaya lui rendit ce-même regard, soutenant ses prunelles orangées. Elle pouvait cependant y lire toute la peur qu'éprouvait son amie et cela sembla alors faire percuter à la plus âgée, la gravité de la situation. Ainsi, Akshaya baissa un peu les oreilles devant les paroles de la petite avant de jeter un oeil vers la bête ronflante. Ses longues griffes noirâtres étaient terrifiantes et un instant, il retroussa ses babines dans son sommeil, dévoilant deux rangées de crocs incroyables. Un désagréable frisson coula sur l'échine de la petite.

« Hmpf. Eh, mais lâche-moi, attends ! » Sauf que, elle avait parlé un peu trop fort à cause de son agacement d'être ainsi malmenée par sa cadette. Surprise par le ton de sa voix, Akshaya plaqua une patte sur sa bouche et lentement, détourna sa tête vers la bête, les yeux écarquillés. L'animal grogna légèrement et ses paupières semblèrent se soulever... pour laisser apparaître des prunelles noirâtres bien qu'un peu endormies. Il cligna plusieurs fois des yeux, mâchonnant, baillant et dévoilant alors ses mâchoires dangereuses. Akshaya posa une patte sur Melihka, la forçant à se baisser, à se tapir sur le sol, en faisant de même. Le cœur battant, le souffle saccadé mais bas, la plus âgée scrutait la bête.

« Heh.... Quelqu'un... Cette odeur... Oh, oh, oh... » Sa voix était grave bien qu'encore ensommeillée, il était dos à elles, se réveillant peu à peu. Les deux petites étaient à une petite dizaine de mètres de lui, à présent, Akshaya s'étant laissée un peu traînée par sa cadette. La sortie n'était pas loin, vraiment pas loin. Akshaya tourna sa tête vers Melihka, se forçant à garder son sang-froid. « Vas-y doucement... Je te suis. » Murmura la Fille du Nord aux yeux d'or, rampant derrière la petite, regardant de temps à autre derrière elles afin de vérifier que le monstre ne les suivait pas encore. Akshaya tremblait légèrement, terrifiée à l'idée que cette bête les attrape.

Et alors que les petites étaient aux abords du terrier puant et sortaient enfin à l'air libre, la voix puissante de la bête fit sursauter Akshaya.

« Alors ça, vous n'allez pas partir si facilement ! Si je vous attrape...! » La voix grave mourut dans un grondement si effrayant que la plus âgée sursauta, la tête tournée vers le terrier, les poils hérissés et les yeux écarquillés. Le monstre, au vu du bruit, semblait courir au sein du trou pour venir les attraper. Déglutissant difficilement, Akshaya se détourna vers Meli et la poussa légèrement avant de détaler à son tour, les oreilles en arrières mais, malgré sa peur, elle veillait à rester derrière son amie. Cependant, la Nordique n'osait aucunement jeter de regards derrière elles, les grondements assez lointains lui suffisaient amplement !

« Vite, vite, vite ! »


_________________

Kit © Eshina
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4289-akshaya-fille-du-nord
avatar
PLAYER01


À mon sujet

Age : 21 Féminin
Nb de Messages : 34
En savoir +
MessageSujet: Re: Une histoire de lionceaux // Melihka   Lun 17 Avr - 16:06

Devant l'immense gravité de la situation, Akshaya sembla perdre un peu contenance. Elle avait baissé la tête, et paraissait réaliser qu'il fallait partir. Elle traînait cependant la patte, ce qui incita la plus jeune à tirer encore plus fort. Pas question de faire dans la dentelle cette fois ! Il fallait fuir immédiatement.

- Hmpf. Eh, mais lâche-moi, attends !

Melihka libéra sa camarade de son emprise, retenant un hurlement d'angoisse. Elle venait de crier ! Le regard des deux fillettes se posa sur le monstre, qui s'agita vigoureusement, visiblement tiré de son sommeil. La terreur serra les tripes de la petite féline aux yeux orangés. Elles allaient se faire dévorer, c'était sûr ! Akshaya plaqua ses pattes contre sa bouche, mais il était trop tard, sa voix avait résonné dans le terrier de façon surprenante et bien trop bruyante pour être ignoré par l'animal. Ce dernier redressa la tête, l'air pataud et encore dans les bribes de ses rêves qu'il venait de quitter brutalement. Il passa sa langue ses babines et fit un bâillement sonore qui fit trembler Melihka. Son amie la poussa, l'incitant à se plaquer au sol. Mais, à quoi bon ? Il fallait partir, partir en courant et espérer que le monstre ne les poursuivrait pas.

- Heh.... Quelqu'un... Cette odeur... Oh, oh, oh...

Il paraissait encore dans les vapes, ce qui était une chance. Il s'agissait peut-être de la dernière opportunité pour les jeunes femelles de s'enfuir et d'échapper à ses longues et énormes griffes. La bête leur tournait le dos, mais il n'allait pas tarder à les repérer et ne serait probablement pas très content que des petites lionnes soient entré dans sa tanière. La panique commençait à prendre le dessus, mais Akshaya tentait de garder son calme.

- Vas-y doucement... Je te suis.

La plus jeune hocha la tête et recula en essayant d'être la plus silencieuse possible. Son instinct lui soufflait de partir en courant en poussant un hurlement de terreur, mais elle tâcha elle aussi de garder son sang froid. Elle pivota et, ouvrant la marche cette fois, elle se dirigea vers la sortie du terrier. Elle voyait justement la lumière du jour lorsqu'un grognement absolument terrifiant retenti à l'intérieur de la tanière. Le monstre s'était réveillé et il n'allait pas tarder d tenter de les dévorer !

- Alors ça, vous n'allez pas partir si facilement ! Si je vous attrape...!

Melihka poussa un couinement et accéléra. Cette fois, plus question de tenter d'être discret, la bête les avait vu et allait les courser. Le martèlement de ses pas lourds vint jusqu'à elle, l'encourageant à sprinter. Elle ne voulait pas finir dans le gosier de ce monstre, ah ça non ! Akshaya semblait du même avis, la petite féline la sentait s'agiter derrière elle.

- Vite, vite, vite ! s'écria-t-elle.

La plus jeune n'en demanda pas davantage et pencha la tête en avant pour courir plus vite. Elle bondit hors du terrier en poussant un cri, mélange d'effort et de peur mais une fois à l'air libre, elle savait qu'elles n'étaient pas hors d'affaire. L'animal allait sans doute continuer de les pourchasser, visiblement fou de rage. Melihka, déboussolée, tentant de retrouver son esprit pragmatique. Elle regarda rapidement autour d'elle et lança :

- Viens, par là !

Aussitôt, elle fonça vers un endroit plus boisé où de nombreux pins poussaient. Elles pourraient se dissimuler là bas, et l'odeur des arbres camouflerait la leur. Satisfaite de son plan, elle n'hésita pas. Melihka vérifia que son amie était bien derrière elle, et mit toute son énergie dans cette course folle. Ses pattes balayaient la neige sur son passage, ce qui l'interpella. Le monstre n'aurait qu'à suivre leur trace de pas pour les retrouver ! Quelle idiote, pourquoi n'y avait-elle pas pensé ? Elle venait d'arriver au niveau des arbres lorsqu'une nouvelle idée la percuta. Elle s'arrêta, et hurla à Akshaya :

- Grimpons aux pins ! Il est trop gros pour nous suivre, il restera bloqué en bas !

Sans attendre, elle sortit les griffes et se jeta sur le tronc, qu'elle commença à escalader. En temps normal elle aurait été contre cette activité, considérant qu'il était dangereux de monter si haut. L'urgence de la situation lui faisait quelque peu oublié les mesures de sécurité basique, elle devait l'admettre. Sa seule préoccupation était de fuir cette horrible bête qui voulait les manger.

_________________
Melihka donne son avis en #CDCDCD

Kit ©️ Kina
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4302-melihka-petite-nordique
avatar
PLAYER03


À mon sujet

Age : 18 Féminin
Nb de Messages : 188
En savoir +
MessageSujet: Re: Une histoire de lionceaux // Melihka   Lun 17 Avr - 17:01


Suivant sa cadette, Akshaya filait de son mieux, scrutant où Melihka les emmenaient. Un endroit boisé et fort en odeur où, effectivement, les retrouver ne serait pas aisé. Akshaya sourit devant l'idée de son amie, hochant la tête inconsciemment et jetant un œil derrière elles, elle voyait la silhouette énorme et sombre du monstre les suivre. Malgré l'odeur, les traces qu'elles faisaient lui permettrait aisément de les retrouver dans ce pseudo labyrinthe d'arbres. Se stoppant brutalement aux côtés de son amie, les flancs se soulevant rapidement, Akshaya observait autour d'elles, inquiète. Braquant finalement ses prunelles sur son amie, elle lui sourit.

« Vas-y, monte ! »

Sortant ses griffes, Melihka montait déjà le long du tronc. L'imitant, Akshaya échappa ses armes aiguisées et empoigna le tronc, jouant de ses muscles afin de se hisser de plus en plus haut, parvenant finalement à passer sa patte par-dessus une branche solide afin de s'y agripper, grimpant dessus afin de s'aider à monter plus haut. En bas, le carcajou poussa un grondement furieux, faisant claquer ses dangereuses mâchoires dans le vide. Ses larges pattes avant appuyées sur le tronc, il fixait les deux femelles d'un air furibond. Ses griffes raclaient l'écorce avec fureur et Akshaya déglutit lentement, se hissant un peu plus haut, perchée sur une branche.

« Vous pensez que je ne peux pas grimper... ? » Akshaya fronça ses sourcils, le scrutant. Était-ce du bluff ou pouvait-il vraiment les atteindre ? La petite fit la moue, observant un peu Melihka avant de reposer son regard sur le monstre brun.

« Tu feras moins le malin quand on sera deux grandes guerrières et qu'on te mettra la pâté, le monstre ! » Gronda la petite Nordique, le poil hérissé et les oreilles en arrière. Akshaya détestait trembler et avoir si peur, peur d'être dévorée. C'était agaçant d'être trop petit pour se défendre comme il le fallait mais ô, elle retenait le lieu où se trouvait ce monstre, elle retenait sa tête, le son de sa voix et quand elle serait assez forte, elle viendrait lui faire payer cet affront ! Le carcajou eut un rire mauvais avant d'être coupé soudainement par un cri perçant. Piquant droit des cieux, Bushra arrivait, les serres en avant. Elle agrippa alors la chair du carcajou, tirant dessus, piquant son crâne, essayant d'atteindre ses yeux. Akshaya jeta son regard vers Melihka.

« Tu peux essayer d'atteindre l'autre arbre à côté tu penses ? Faut qu'on s'éloigne le plus possible pendant que Bushra le distrait ! » Souffla la petite lionne en observant l'arbre à côté. Il semblait leur tendre ses branches, leur offrir une chance de survie inouïe. Désireuse de s'assurer que tout se passerait bien pour son amie, Akshaya prit les devants et, plutôt habile, se dégagea de sa branche pour atteindre l'autre, usant de ses muscles, de ses griffes et même de ses crocs pour se maintenir. C'était solide et assez stable, les choses devraient bien se passer. Plus bas, le carcajou grondait de colère, en prise avec la jeune pygargue.

_________________

Kit © Eshina
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4289-akshaya-fille-du-nord
avatar
PLAYER01


À mon sujet

Age : 21 Féminin
Nb de Messages : 34
En savoir +
MessageSujet: Re: Une histoire de lionceaux // Melihka   Lun 17 Avr - 19:29

Par chance, Akshaya semblait réussir à tenir le rythme. Elle avait suivit sans difficulté la plus jeune, et se tenait tout proche d'elle lorsqu'elle arriva près des arbres. Leur souffle haletant et leur cœur battant la chamade, les deux fillettes n'avaient pas un instant à perdre. Face à la proposition de Melihka, sa camarade répondit par l'affirmative, la suivant de près.

- Vas-y, monte !

Sans attendre, elles commencèrent leur ascension. Le monstre arriva au pied de l'arbre alors qu'elles débutaient seulement l'escalade du tronc, ce qui augmentant leur envie d'aller tout en haut. La féline aux yeux orangés n'avait jamais été aussi déterminé, elle grimpait vivement sans regarder en bas. Sa mère lui avait toujours dit que le vertige pouvait très vite arriver, et que la seule solution était de se concentrer sur ses gestes, focaliser toute son énergie dessus et ne surtout pas penser au vide. Melihka s'efforça de le faire, malgré sa boule au ventre. La terrifiante bête l'effrayait bien plus que l'idée de tomber, de toute manière, et l'adrénaline lui donnait des ailes.

L'animal s'arrêta en bas du pin et donna de furieux coups de griffe dans l'écorce, rageant de ne pas pouvoir attraper les deux petites lionnes. Ces dernières étaient déjà plutôt haut, ce qui rassura un peu Melihka. Elle se posta sur une branche, sentant les petites épines lui picotaient le flan. Elle tenta de calmer les battements de son cœur, mais savait qu'elle n'était toujours pas à l'abri.

- Vous pensez que je ne peux pas grimper... ? grogna le monstre.

Elle échangea un regard avec Akshaya. Et si elle s'était trompée ? Et si l'animal parvenait à monter dans l'arbre pour les dénicher ? Sa camarade partageait sans doute ses inquiétudes, mais l'agacement semblait avoir pris le dessus sur la peur de son côté. Melihka, quant à elle, regardait partout autour d'elle, en quête d'une solution.

- Tu feras moins le malin quand on sera deux grandes guerrières et qu'on te mettra la pâté, le monstre !

La plus jeune failli dire à son amie de se taire, craignant que la colère de la bête ne lui donne des ailes. Il ne fallait pas le provoquer, surtout pas ! Mais Melihka partageait la colère de sa camarade, elle aussi aurait voulu donner une bonne leçon à cet animal agressif. Enfin, c'était tout de même elles qui étaient entrés dans sa tanière sans son accord, il n'avait pas du apprécier... Ce n'était pas une raison pour essayer de les dévorer cependant !

Alors que la petite lionne réfléchissait à un moyen de se sortir de cette infâme situation, un cri de rapace se fit entendre. Melihka leva les yeux, et vit Bushra, le pygargue qui accompagnait toujours Akshaya. Certes, l'oiseau était jeune, mais il restait féroce et semblait déterminé à venir les aider. Les deux jeunes lionnes échangèrent un regard, soulagées par cette apparition. Elles n'étaient toutefois pas encore tiré d'affaire.

- Tu peux essayer d'atteindre l'autre arbre à côté tu penses ? Faut qu'on s'éloigne le plus possible pendant que Bushra le distrait !

Melihka déglutit en suivant le mouvement de son amie. Passer d'arbre en arbre lui semblait un plan tout particulièrement dangereux. Son regard glissa vers le sol, et elle n'osa imaginer à quoi ressembler son corps si elle glissait et qu'elle tombait. Il n'y aurait plus qu'à recoller les morceaux... Mais d'un autre côté, quelle autre solution s'offrait à elles ? Si elles ne e dépêchaient pas, le monstre ferait du mal à Bushra et pourrait ensuite grimper à l'arbre tranquillement. La plus jeune laissa son aînée prendre les devants et la regarda faire, les crocs serrés.

- Attention ! Enfin je veux dire... Sois prudente d'accord Aksha ?

La plus grande semblait très bien s'en sortir. La branche ploya un peu sous son poids, ce qui fit se hérisser Melihka, craignant que le pire était arrivé. Par chance, Akshaya parvint à atteindre l'autre arbre et l'attendait de l'autre côté. Bien, c'était à elle de jouer donc. Prenant une grande bouffée d'air, la petite lionne blanche s'avança. Elle posa une première patte sur la branche qui devait la mener à l'autre pin, et sentit qu'elle penchait en avant. Elle voulu reculer, mais se força à aller de l'avant. Non, il n'était pas question de rester bloquer dans cet arbre de malheur !

Rassemblant tout son courage, Melihka fonça. En quelques bonds, elle se retrouva aux côtés de sa camarade, le coeur battant à toute vitesse, les yeux écarquillés. Mais, cette fois, un sourire était dessiné sur ses babines.

- J'ai réussi, souffla-t-elle. On a réussi !

L'heure n'était pas aux réjouissances cependant, le monstre se battait toujours avec la petite rapace, et cette dernière ne tiendrait pas indéfiniment. Reprenant son sérieux, la jeune lionne ajouta :

- Vite, dépêchons. Bushra va commencer à fatiguer, pas de temps à perdre !

Elle désigna un autre arbre du bout du museau, et cette fois passa devant, plus assurée. Tout ce qu'elles étaient en train de faire était une énorme bêtise, mais elles n'avaient pas le choix. Elles devait échapper au monstre, et la seule solution était de passer par les pins.

_________________
Melihka donne son avis en #CDCDCD

Kit ©️ Kina
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4302-melihka-petite-nordique
avatar
PLAYER03


À mon sujet

Age : 18 Féminin
Nb de Messages : 188
En savoir +
MessageSujet: Re: Une histoire de lionceaux // Melihka   Lun 17 Avr - 23:12


Akshaya tourna sa tête pour afficher un immense sourire à son amie afin de la rassurer ; tout se passerait bien. Elles se sortiraient de là que plus fortes et dans quelques mois, années, elles feraient comprendre à cette sale bête qu'il ne pourrait jamais les dévorer. Puis heureusement le passage d'un arbre à l'autre fut effectué avec soin et réussite, Akshaya était sur une seule branche, les pattes ramenées sous elle et le regard scrutant les alentours avec attention. Si elle avait toujours adoré l'escalade que ce soit dans les arbres ou dans les rocheuses, elle savait donc qu'un simple faux pas et.... elles ne s'en relèveraient pas. Mais ils étaient de robustes lionceaux du Nord, rien ne les arrêteraient ! Souriant et riant avec Melihka, la plus âgée finit par rapidement se taire, coupée par un hurlement furieux. Son regard doré se posa sur le carcajou qui bataillait toujours avec Bushra. Ah ça, elle le lui redevrait.

« Oui, on continue. Fais attention surtout, Meli. » Souffla Akshaya dans une voix sincèrement soucieuse. Elle était un peu penaude d'avoir entraîné sa cadette dans un tel cafouillage mais le temps n'était pas encore aux excuses, elles devaient avant tout se sortir de là. Suivant sa cadette, Akshaya tentait de faire le moins de bruit possible. Les épines piquaient un peu mais ce n'était pas grand-chose, leurs épaisses fourrures les protégeaient amplement. Bien que quelques unes s'amusaient tout de même à se perdre dedans... Mais la plus âgée l'ignora, bondissant agilement, choisissant ses chemins avec soins. C'était tout de même plus pratique dans les rocheuses ! Elles arrivaient alors dans un troisième pins quand Akshaya entendit que la bataille semblait avoir cessé. Elle aperçut alors entre quelques branches que Bushra avait reprit son envol pour se poser plus loin, visiblement à bout de force et de souffle.

« Où êtes-vous ?! » Ce fut un rugissement puissant qui retentit, glaçant le sang d'Akshaya qui braqua son regard vers Melihka pour lui faire comprendre qu'il valait mieux ne pas bouger. Blanches au milieu des épines parfois tapissées de neige, elles étaient peu visibles. De plus, le monstre ne pouvait pas savoir combien d'arbres elles avaient prit, n'est-ce pas ? Mieux valait ne plus bouger et attendre, c'était leur meilleure option. Le souffle bas et brûlant, couchée sur sa propre branche, Akshaya déglutit tout doucement mais finit par sourire à Melihka, désireuse de la rassurer un peu. Mais également pour se rassurer elle-même.

Sous elle, la bête s'agitait, grognait, cherchait. Seulement leurs odeurs étaient assez bien camouflées et leur immobilité était un atout immense. De plus Bushra avait prit soin de se mettre loin d'elles. La bête grogna, s'époumona encore un bon moment avant que le silence ne soit fait. Partie ? Akshaya jeta un œil aux alentours, les sourcils un peu froncés, on ne voyait pas tout... il était peut-être encore par-là. Finalement la jeune pygargue approcha et se posa près d'elles.

« Il me semble qu'il est partit pour de bon... Vous n'avez rien ? » Fit le rapace en les observant avec attention, profondément inquiète. Mais Akshaya se laissa aller à un doux rire, les yeux clos, les nerfs soudainement relâchés.

« Ah, ah... Ouf. Plus de peur que de mal, on a eu drôlement chaud... Tu n'as rien toi Bushra ? » Demanda à son tour la plus âgée des deux petites, observant le plumage de son amie qui avait réussit à évité les coups avec brio. Elle aussi était une future fière guerrière, à n'en point douter ! Lentement, la fille de Tazkia coula son regard penaud vers Melihka.

« Je suis désolée pour tout ça... On a bien faillit être dévorées. Mais quand on sera les meilleurs guerrières du Nord, on ira lui mettre une raclée ! Il comprendra qu'on est pas que bonnes à fuir ! » Ses paroles s'étaient terminées dans un petit grondement déterminé tandis que ses prunelles dorées s'étaient enflammées à cette pensée.

_________________

Kit © Eshina
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4289-akshaya-fille-du-nord
avatar
PLAYER01


À mon sujet

Age : 21 Féminin
Nb de Messages : 34
En savoir +
MessageSujet: Re: Une histoire de lionceaux // Melihka   Mer 19 Avr - 20:41

Les deux fillettes, conscientes du danger, poursuivaient leur avancé d'arbre en arbre. Melihka affichait un air grave et sérieux, tandis qu'Akshaya semblait tout d'un coup beaucoup s'amuser. Le terrible cri du monstre la ramena à la réalité, lui faisant perdre son air joyeux en l'espace d'une seconde.

- Oui, on continue. Fais attention surtout, Meli.

Cette dernière hocha la tête, essayant de ne pas afficher sa peur. Elle avait réussi à la dépasser pour franchir le premier obstacle, mais il en restait de nombreux. Combien de branche fragile devraient-elles traverser avant que la bête ne les laisse tranquille ? Elles n'en savaient rien, et n'avaient pas de temps à perdre à se poser la question. Elles devaient avancer, c'était la seule chose qui comptait. Le maître mot était donc la concentration. Les deux félines cheminaient doucement, prenant garde à là où elles mettaient leur pattes, s'éloignant peu à peu des grondement de l'animal sauvage. Melihka entendait également les cris furieux de Bushra, qui devait encore essayer de lui tenir tête. La jeune lionne aux yeux orangés espérait que l'oiseau ne se ferait pas blesser alors qu'elle tentait de les aider.

- Où êtes-vous ?! lança le monstre.

Les petites femelles s'immobilisèrent. Elles se trouvaient non loin l'une de l'autre, sur des branches voisines, et pouvaient échanger un regard, guère rassurées. Melihka espérait être invisible, dissimulé entre les épines couvertes de neiges, et cessa de bouger. Elle avait même retenu sa respiration, comme si la bête pouvait l'entendre. Les secondes s'écoulèrent, paraissant être une éternité pour les fillettes, qui s'agrippaient à leur perchoir avec détresse, espérant que l'animal finisse par s'en aller. Le sourire de la plus grande rassura un peu Melihka, qui garda un visage grave cependant. Elle n'avait pas le cœur à rire, pas maintenant. Peut-être pourrait-elle trouver cette histoire drôle avec le temps lorsqu'elle aurait appris à ne plus en avoir peur.

Une fois encore, le temps d'attente paru interminable. Melihka avait la sensation qu'elle resterait sur cette branche jusqu'à la fin des temps, et qu'elle ne pourrait jamais échapper au monstre. Pourtant, malgré sa détermination, il semblait agacé par ses échecs. Il grondait, fulminait, rugissait de colère, mais sa voix devenait lointaine, peu à peu, ce qui rassura le jeune lionne. Elle sentait que le danger s'éloignait, peu à peu, et qu'elle pouvait recommencer à respirer normalement. Ce fut l'arrivée de Bushra qui acheva de la rassurer.

- Il me semble qu'il est partit pour de bon... Vous n'avez rien ?

Se redressant, la petite féline rentra ses griffes, qui jusque là lacéraient le bois, et regardant son corps en quête de petites blessures. Elle n'avait heureusement pas été touchée par l'animal et n'avait même pas une égratignure. Melihka soupira, profondément soulagé. Le rire d'Akshaya la surpris, mais après tout, avec elle, il fallait s'attendre à tout !

- Ah, ah... Ouf. Plus de peur que de mal, on a eu drôlement chaud... Tu n'as rien toi Bushra ?

La plus jeune se tourna vers le rapace et la remercia d'un mouvement de tête, sincèrement reconnaissante. Sans l'oiseau, les deux fillettes auraient eu du mal à se sortir de ce pétrin. L'aînée se tourna finalement vers Melihka, et lança, d'une voix penaude :

- Je suis désolée pour tout ça... On a bien faillit être dévorées. Mais quand on sera les meilleurs guerrières du Nord, on ira lui mettre une raclée ! Il comprendra qu'on est pas que bonnes à fuir !

La petite lionne secoua la tête, ne sachant pas si elle devait être amusé ou exaspéré. Un peu des deux, sans doute. A cause d'Akshaya, elles avaient pris d'énorme risque et auraient pu se faire tuer. Pourtant... Pourtant à présent que le danger était passé, Melihka devait reconnaître que l'adrénaline procurait des sensations agréables. Il était toutefois hors de question de l'admettre ! Elles avaient enfreint beaucoup trop de règles pour que la jeune femelle accepte de passer l'éponge aussi facilement. Elle répondit, prenant son habituelle voix moralisatrice qu'elle tirait de sa mère :

- J'espère que la prochaine fois tu m'écouteras quand je te dis qu'il ne faut pas prendre des risques inutiles ! Tu te rends compte, on aurai pu se faire blesser ! Les adultes auraient été furieux !

C'était plus fort qu'elle, il fallait qu'elle fasse la rabat-joie. Elle esquissa cependant un petit sourire, et ajouta, d'un ton plus léger :

- Mais, je suis d'accord avec toi sur un point. Vivement qu'on devienne de grandes guerrières du Nord ! On lui donnera une bonne leçon, à ce vilain monstre !

Elle aussi avait parlé avec détermination et assurance. Melihka n'avait en effet aucun doute : plus tard elle serait une guerrière. Elle n'utiliserait toutefois pas que ses muscles, mais deviendrait une grande stratège. Elle prouverait que la force n'est pas la seule arme d'un combattant. Pour l'heure cependant, son estomac gargouillait, il était l'heure de rentrer !

- Bon tu viens ? On descend de là. Les adultes vont finir par se demander ce qu'on fabrique.

Sur ces mots, elle entreprit de descendre de son perchoir, toujours en faisait bien attention, évidemment. Ce n'était pas le moment de tomber et de se blesser, surtout pas après cette grande aventure.

_________________
Melihka donne son avis en #CDCDCD

Kit ©️ Kina
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4302-melihka-petite-nordique
avatar
PLAYER03


À mon sujet

Age : 18 Féminin
Nb de Messages : 188
En savoir +
MessageSujet: Re: Une histoire de lionceaux // Melihka   Dim 23 Avr - 0:02


Aïe, la morale de Melihka ! Les oreilles basses et l'air un peu boudeur, Akshaya avait détourné un peu le regard tout en écoutant un peu son amie. Elle avait l'impression d'entendre Uday qui lui faisait des remontrances après une grave bêtise, pas très agréable donc. Puis au final ça lui rentrait par une oreille et sortait par l'autre. Akshaya ne semblait pas prête de cesser ses innombrables bêtises, ni d'embarquer ses compagnons dedans. Levant ses prunelles dorées vers Bushra, celle-ci lui rendit un regard brillant d'amusement. Décidément, Akshaya n'avait pas l'air d'être la plus âgée des deux lionnes ! Au sourire de Melihka, la plus grande sourit à son tour, à en dévoiler ses crocs immaculés. Elle pouvait déjà s'imaginer aux côtés de Melihka s'avancer fièrement vers ce terrier, le poitrail gonflé, le regard déterminé et la musculature prête à leur offrir toute la force nécessaire. Puis, d'une certaine manière, ce serait aussi pour la sécurité ; s'il avait voulu les manger elles, cela signifiait qu'il pouvait en faire de même avec d'autres lionceaux.

« Oui j'arrive. »

Observant son amie faire, la plus âgée baissa un peu l'échine et patienta. Lorsque Melihka fut suffisamment basse, Akshaya s'y mise à son tour alors que Bushra quittait son perchoir d'un battement d'aile. Accrochée fortement, la Nordique descendait prudemment, le regard lancé derrière son épaule afin de bien évaluer la chose. Un petit morceau d'écorce se détacha alors sous ses griffes et tomba plus bas, percutant le crâne de Melihka avant de tomber plus bas. Akshaya eut un immense sourire, riant légèrement.

« Oups, désolé Meli' ! »

Mais bien heureusement, la descente se passa sans de dégâts et Akshaya sentit enfin la poudreuse sous ses larges pattes. Inspirant un bon coup, la jeune Nordique conserva son sourire habituel, le bout de la queue s'agitant légèrement. Elle se sentait étrangement bien malgré la peur qu'elle avait ressentit. Tout l'adrénaline était redescendue et au final, elle se sentait un peu faiblarde, comme si ses nerfs avaient brusquement lâchés. Levant un instant son regard vers Bushra qui avait déjà emprunté le chemin qui menait à l'abri actuel des Nordiques, Akshaya finit par se mettre en route d'un petit bond, bousculant gentiment Melihka au passage.

« Dis, ça te dirais de t'entraîner avec Bushra et moi des fois ? Comme ça on se connaître bien et quand on combattra ensemble, on sera imbattable ! »

Si on pouvait penser Akshaya rarement sérieuse, la jeune lionne devenait incroyablement appliquée et rusée durant les entraînements ou même lorsqu'elle allait provoquer en duel un autre jeune de son âge. Voir un adolescent. Ou Uday. Certes elle restait plutôt souriante et assurée mais inconscience et son manque de concentration s'envolaient. Chose lui permettant d'avancer, d'apprendre, d'enregistrer.

_________________

Kit © Eshina
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4289-akshaya-fille-du-nord
avatar
PLAYER01


À mon sujet

Age : 21 Féminin
Nb de Messages : 34
En savoir +
MessageSujet: Re: Une histoire de lionceaux // Melihka   Lun 24 Avr - 11:49

Akshaya n'avait visiblement pas apprécia la leçon de morale ennuyeuse mais nécessaire de sa comparse, ce qui pouvait se comprendre. Melihka savait que son rôle de rabat-joie n'était pas amusant mais elle considérait qu'il était important que quelqu'un s'y colle. Il était de son devoir, en tant qu'individu mature et responsable, de faire en sorte que les règles soient respectés.

- Oui j'arrive. lança la plus grande.

La jeune féline aux yeux orangés commença à descendre avec précaution, ses griffes fermement planté dans l'écorce de l'arbre. Encore jeune, elle ne manquait cependant pas d'agilité et si l'exercice lui prendrait un peu de temps, elle serait en bas en un seul morceau. Elle savait qu'Akshaya ne manquerait pas de trépigner devant la lenteur de la plus jeune, mais cela ne fit pas accélérer Melihka. Elle entendit toutefois son amie commençait sa propre descente, et leva les yeux au ciel. Elle ne pouvait pas attendre, non ? Evidemment, ce qui devait arriver arriva. Akshaya glissa un peu trop vite, et vint percuter la tête de sa camarade, qui se contracta pour ne pas tomber. L'aînée se trouvait désormais sous elle, après avoir été un peu trop entraîné dans sa chute. Au moins, elle ne risquait plus de la faire tomber !

- Oups, désolé Meli' !

La descente se poursuivit, malgré ce petit incident. Melihka se garda de faire un commentaire, préférant se focaliser sur ses gestes, pour éviter toutes imprudences. Le sol arriva finalement bien vite, ce qui la soulagea profondément. Elle avait beau avoir réussi à passer de branche en branche, elle était tout de même bien contente de retrouver la terre ferme. La petite lionne vit la pygargue de son amie s'envoler, se dirigeant vers l'emplacement que les Nordiques avaient choisi pour s'installer ces temps-ci. Elle commençait également à se mettre en route lorsqu'Akshaya la bouscula, lui passant devant avec son habituel air rieur.

- Dis, ça te dirais de t'entraîner avec Bushra et moi des fois ? Comme ça on se connaître bien et quand on combattra ensemble, on sera imbattable !

L'idée étonna la plus jeune, qui s'immobilisa. Pendant un instant, elle songea à refuser, se demandant comme son amie, si inconsciente et excitée, pouvait bien s'entraîner correctement. Puis elle se rappela son énergie et ses bonnes idées lorsqu'il avait fallu échapper au monstre. Peut-être Akshaya lui permettrait de s'améliorer, avec un peu de patience et de respect des règles. Au moins, avec Melihka dans ses pattes, elle risquait moins de s'attirer des ennuis. Un sourire se dessina sur les babines de la petite femelle.

- D'accord, j'accepte. Mais à condition qu'on ne fasse rien d'insensé ! Par exemple, on ne rentre plus dans les terriers des monstres.

Elle se mit ensuite en marche aux côtés de sa camarade, prenant soudain un air un peu rêveur et pensif. Elle ajouta, en regardant vers la cime des arbres :

- On pourrait devenir de grandes guerrières, plus tard. Peut-être même qu'on pourrait faire parti du Conseil Blanc...

Melihka voyait sans doute un peu loin, et elle ignorait encore beaucoup de chose pour s'intéresser à la politique. Mais l'idée d'être suffisamment reconnu par les siens pour faire parti des dirigeants était plutôt attrayante, il fallait le reconnaître.

_________________
Melihka donne son avis en #CDCDCD

Kit ©️ Kina
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4302-melihka-petite-nordique
avatar
PLAYER03


À mon sujet

Age : 18 Féminin
Nb de Messages : 188
En savoir +
MessageSujet: Re: Une histoire de lionceaux // Melihka   Ven 2 Juin - 21:11


Akshaya s'arrêta à son tour, sa queue se balançant légèrement de droite à gauche, sourire aux babines, prise au tripe par le suspens. Qu'allait donc rétorquer Melihka ? Accepterait-elle ? Son regard piqueté d'or ne quittait pas le corps de sa cadette, cherchant ses mirettes orangées. La réponse fit frémir de joie Akshaya qui poussa un doux grognement joyeux, se remettant en route aux côtés de Melihka.

« Promis on fera plus attention ! » C'était vite dit, Akshaya avait un don tout particulier pour dénicher les pires idées et aller jusqu'au bout de ses idées. Même si cela impliquait de ramper dans la tanière débordante d'os, d'un monstre. Ou de grimper sur le plus haut rocher des environs, même s'il glissait et que le bas vous assurait une mort certaine. Sourire aux babines, le torse gonflé par la fierté, la plus âgée trottait presque allègrement aux côtés de son amie.

« Ah oui on sera de grandes guerrières, on sera reconnues dans la Nord et on y laissera notre trace ! » Prononça la pré-adolescente d'une voix forte et assurée, inspirant et expirant une assurance incroyable. Il n'y avait pas d'autres moyens, selon elle, il n'y avait pas d'autres chemins. Akshaya désirait ardemment aider son Clan à se surélever comme avant, à se redorer, à prouver que oui, les Nordiques avaient toujours leur splendeur d'antan. Peut-être même que grâce à tout cela, ses parents entendraient parler de leur Clan chéri à travers toute la Terre des Lions, de leur fille et alors, alors ils reviendraient assurément.

« Oui, on sera de grandes lionnes. » Murmura Akshaya autant pour son amie que pour elle-même, le regard planté vers l'horizon, le visage soudainement un peu plus sérieux mais toujours empreint de ce sourire qui la caractérisait tant. Au loin, des bruits étaient audibles. Des pas, des paroles, des rugissements et autre, prouvant simplement que les Nordiques n'étaient vraiment plus très loin. Combien de temps étaient-elles parties ? Cette drôle d'aventure avait complètement brouillé la notion du temps d'Akshaya.

« Hahahaha, on va pouvoir se remplir la panse à se la péter ! » Lança Akshaya en riant joyeusement, ébouriffant au passage la tête de Melihka avant de s'élancer joyeusement de l'avant, toujours aussi pimpante.

[Un grand désolé pour cet affreux retard ! Et je pense qu'on va pouvoir en finir là si tu le désires ? xD]

_________________

Kit © Eshina
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4289-akshaya-fille-du-nord

Contenu sponsorisé


À mon sujet

En savoir +
MessageSujet: Re: Une histoire de lionceaux // Melihka   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une histoire de lionceaux // Melihka
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Pages d'histoire des hommes et des femmes d'Haiti et leurs épisodes
» Page d'histoire: Tiresias Augustin Simon Sam, president.
» Petite histoire aux grandes aventures :D
» Une petite histoire ... pour se remonter le moral !
» « Mais j'trouve pas de refrain à notre histoire... »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Lion King RPG :: 
La Terre des Lions
 :: 
Le Royaume du Nord
 :: La Vallée Blanche
-