AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Events & RPs Importants
Ne ratez pas ...
Votez du côté des Mythes & Légendes et faites grandir l'univers du forum.
Venez tenter les RP Missions !
Laissez un commentaire sur notre Livre d'Or !

Partagez | 
 

 One more night (OS)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
MEMBRE - Rono


À mon sujet

Age : 18 Masculin
Nb de Messages : 1370
Localisation : Bonne question !

En savoir +
MessageSujet: One more night (OS)   Mer 12 Avr - 19:39



One more night

OS
La lumière se faisait aspirer par la nuit, la chaleur rassurante par le froid mordant. Dans ses iris délavées, se reflétait l’ombre d’une silhouette que seul lui semblait être en mesure de voir. Elle lui cachait la vue, lui voler sa respiration avec une main de velours et le rendait sourd à tout ce qui l’entourait.

Il avait passé les secondes, minutes, heures et même jours précédents avec ceux qui avaient marqués son cœur. Ceux pour qui il aurait accouru s’ils en avaient eu besoin, pour qui il aurait donné l’intégralité de son existence si elle avait été infinie.

N’était-ce pas là les moments les plus tranquilles de sa vie.

Bercé par la vision de la prochaine génération, forte et flamboyante, de l’avenir, du monde qui n’avait cessé de tourner malgré tout ce dont il avait été témoin et dont il serait encore témoin, et enfin de la présence encore fraîche des brides du passé dans son esprit, le félin au pelage grisé, si ce n’était presque blanc, avait sût trouver la paix.

Une paix temporaire, mais une paix qui n’avait aucun prix, à ses yeux. Il l’avait savouré longuement, en présence de ses proches. C’était un sentiment dont il aurait voulu ne jamais se séparer, car dès qu’il le ferait, il savait que son ombre le rattraperait.

Cette épave qu’il était devenu. Sans faire de bruits, le voyageur s’était laissé porter par le vent, quittant le réconfort de la cave bondée pour se confronter à la froideur de la nuit. Malgré ses pattes tremblantes sous son propre poids, ses yeux fatigués et son regard vague, il avait continué à avancer pour rejoindre la savane.

A chaque pas, il sentait le poids des heures venir s’allonger sur son dos courbé. Bientôt, il eut du mal à faire un pas après l’autre, il sentit son cœur s’emballer et une partie de sa conscience partir a la recherche d’une étincelle familière dans le paysage, quelle qu’elle soit.

Le chemin avait été long, tiraillé par les boulets invisibles s’ajoutant à chaque nouveau mètre. Son esprit avait fini par s’éteindre calmement, sans faire de vagues. Désormais, il ne sentait plus le froid, mais bien la solitude qu’il avait voulue trouvé, consciemment.

Il se sentait détaché du monde. Comme si une barrière s’était dressée entre lui et la réalité, il était devenu insensible au temps.

Ce n’était plus une balade, mais une errance, tentant désespérément de trouver sa place pour une dernière fois. De nombreuses fois, il avait essayé de combler les vides avec des pensées illusoires, qu’il aurait voulu saines, mais ces abysses ne faisaient que les avaler vite et plus vite encore.

Ces abysses devinrent rapidement un trou noir et comme si le sol s’était dérobé sous ses pattes même, aspiré par ce tourbillon, le lion avait senti sa masse tangué de gauche à droite pour finalement s’écraser a même la terre, qui était malgré ce qu’il avait cru ressentir, toujours là.

Ses dernières forces, sa motivation, ses pensées désastreuses et sa mémoire salvatrice. Tout avait éclaté, éparpillés en morceaux désormais impossible a faire revenir. Il ne restait plus rien, qu’un étrange sentiment...

Le détachement.

Son souffle déjà presque disparu souleva les grains de poussières qui se trouvèrent à même son museau. Son regard était perdu sur ce qui se trouvait devant lui, son subconscient reconnaissant cet endroit. Ces gigantesques racines... Elles qui avaient été autrefois témoins d’une autre mort.

Appuyant sa joue contre le sol, le fauve traîna sa patte sur l’herbe, la laissant lourdement retomber sur l’écorce du bois. Le son qui atteignit ses oreilles ralluma l’espace d’une seconde une faible flammèche en lui. L’odeur et la sensation du toucher s’y mêla alors, et il se rappela.

Il voulut articuler son nom, l’appeler à nouveau dans l’espoir de ne plus sentir le vide autour de lui, mais tout ce qui traversa la barrière de ses crocs fut un gémissement, mêlant peine et essoufflement. Ses muscles se tendirent douloureusement et bientôt, il fut secoué de sanglots.

Il blottit son front contre l’immense arbre, laissant ses larmes venir tracer des sillons  sombres sur son visage et finir sa course sur les fines herbes qui l’entouraient. C’était dans ce moment qu’on se souvenait de ses proches. Qu’on aurait le souhait de voir une dernière fois ceux dont on n’avait pas eu la chance de vivre le retour.

Il avait mal et cette douleur atteint son paroxysme, le faisant trembler plus que jamais auparavant, redoublant ses pleurs et ses plaintes, avant de s’évaporer. Son corps, peu à peu, se détendit. Son cœur se mit à ralentir la cadence et bientôt, le félin pouvait a nouveau respirer.

C’était telle l’arrivée d’un sommeil contre lequel lutter n’aurait aucun effet. Sa conscience se mit à s’éteindre, lentement. Il y eu un tel calme, qu’il aurait cru que le monde avait cessé de tourner. Ses paupières s’alourdir, son regard se détournant une dernière fois vers le lointain, par-dessus son épaule.

Puis il partit. Ses yeux se refermèrent pour de bon, et tout son corps se laissa aller contre le bois du baobab. Là où son père l’avait attendu, depuis tout ce temps.

© Pyphi(lia)

_________________
Kit © Cynblack, The Lion King © Disney

| Anciennement Rono |
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t107-rono-lunatic-lunatic
 
One more night (OS)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Wednesday Night Raw # 60
» Perfect night ♪
» Snow Night [F, Clan de Glace]
» Monday Night Raw #46 - Carte
» Friday Night Smackdown - 23 Décembre 2011 (Carte)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Lion King RPG :: 
La Terre des Lions
 :: 
La Lande des Sans-Terre
 :: Le Grand Baobab
-