AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Events & RPs Importants
Ne ratez pas ...
Jetez un œil à la liste des rôles importants disponibles au sein des clans.
Venez tenter les RP Missions !
Laissez un commentaire sur notre Livre d'Or !

Partagez | 
 

 Un chacal ? - PV Jalan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
PLAYER04


À mon sujet

Age : 20 Féminin
Nb de Messages : 237
En savoir +
MessageSujet: Un chacal ? - PV Jalan   Dim 9 Avr - 20:05

Cela faisait un moment qu'elle marchait, qu'elle circulait furtivement entre les hautes herbes, la tête basse, et les sens en alerte. Son instinct l'avait guidé sur le chemin d'une odeur intriguante, surprenante, un peu forte peut-être, mais dont l'origine lui était totalement inconnue.

Les gens prudents se seraient peut-être arrêtés là, laissant l'inconnu à l'inconnu, de peur de tomber sur quelque chose d'effrayant. Mais la Pridelander n'était pas de ceux qui reculent à la moindre surprise, ou de ceux qui font demi-tour au moindre bruit inhabituel ; sa curiosité était bien trop prenante, trop grande, comme une addiction qu'il faut calmer. Si bien qu'elle s'était élancée à la poursuite de cette odeur nouvelle, d'un parfum bien différent de tout ce qu'elle a pu perçevoir jusqu'à aujourd'hui. Elle n'avait pas la moindre idée jusqu'où cela irait, mais elle irait.

Ce chemin olfactif l'avait menée plus loin qu'elle l'espérait, elle qui n'avait pas - au départ - prévu une si grande balade de la sorte. Si bien que plus elle progressait, plus elle se rapprochait des frontières de Freeland près des Gorges, près desquelles on y avait déjà mentionner l'existence d'un Ratel. Peut-être en était-ce un ? Enfin, elle n'était pas sûre d'en reconnaître, mais elle avait ouïe dire que leur charme était bien moindre comparé aux lions et aux Hyènes, et que même Fleck pouvait s'estimer heureux d'être né en tant que Lycaon.

Pourtant, la distance avec l'origine se rapprochait ; l'odeur se faisait plus concentrée, plus présente, et le suspens était plus qu'à son comble. La lionne ralentissait l'allure ; pas à pas elle progressait pour se positionner ventre à terre à quelques mètres de la source : Une silhouette sablée, de dos, avec une touffe sur la tête. Un chacal ? Elle ne bougerait plus.

EDIT
Spoiler:
 

_________________
Art made by myself Background (c) Disney
Inuwa se plaint d'Hotaru en #FFC80E


Dernière édition par Inuwa le Mar 11 Avr - 9:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3270-inuwa-blacksheep
avatar
PLAYER06


À mon sujet

Age : 21 Féminin
Nb de Messages : 2003
Localisation : Sur ta tête o/

En savoir +
MessageSujet: Re: Un chacal ? - PV Jalan   Lun 10 Avr - 9:24

Jalan s'était aventuré assez loin ce jour-là, pris d'une soudaine envie de voir le reste du monde. Toute sa vie durant, l'adolescent avait vécu au milieu des dunes. Lorsqu'il était enfant, il avait du mal à réaliser qu'il pouvait exister autre chose que ce paysage désertique qui l'entourait. A présent qu'il était en exil, il s'était promené le long des frontières et avait pu constater qu'à l'extérieur de son territoire, un vaste monde s'étendait. Si le Jangowas n'avait aucune sympathie pour les autres Clans, les considérant comme faible, il n'était pas moins curieux envers eux. Comment vivaient-ils ? Avaient-ils les mêmes lois ? Le jeune mâle désirait en apprendre plus, voir tout cela de ses propres yeux au moins une fois avant de retourner entre les dunes, là où son destin l'attendait. Il n'avait en effet aucune intention de s'éterniser, il voulait simplement comprendre. Après tout, pour devenir le meilleur guerrier, il fallait bien connaître ses ennemis. Certes, les Jangowas étaient généralement en dehors des conflits qui opposaient les autres Royaumes, ce n'était pas leur genre de se mêler de ce qui ne les regardait pas, et personne n'osait s'en prendre à eux.

L'adolescent avait donc marché jusqu'aux frontières, estimant qu'il devait se trouver entre Prideland et Freeland, et avait crapahuté, escaladé, s'était hissé jusqu'à la savane. Le paysage qui se dessinait devant lui ne manqua pas de l'étonner. Il n'avait jamais vu autant d'herbe de toute sa vie ! Il poussa un sifflement de surprise et jeta un coup d’œil derrière lui. Le Désert, si familier, lui apparu encore plus beau vu de si haut. Immense, majestueux, infini, il représentait la force des Jangowas, leur puissance et leur domination. Ils avaient réussi à dompter les dunes, à ne faire qu'un avec le sable et la chaleur. Comment les autres Clans voyaient-ils le Désert ? Pour eux, il devait être un lieu hostile et menaçant, mais pour Jalan c'était un foyer. Le jeune mâle se détourna de son poste d'observation et s'avança un peu dans les herbes hautes, réellement étonné par tout ce qu'il voyait. Il restait néanmoins extrêmement attentif. Il était sur un territoire ennemi, il ne devait surtout pas l'oublier. Un vent léger lui amena bien vite des odeurs nouvelles, dont une qui le fit se hérisser. Il n'était pas seul.

Il en eu la confirmation lorsqu'il entendit un bruissement derrière lui. Jalan se retourna, en position de défense, l’œil aux aguets. Il repéra bien vite, derrière les herbes, une silhouette de lionne. Le mâle plissa les yeux, et sa vision s'affina, provoquant une réaction immédiate. La femelle était brune ! L'adolescent sortit les griffes et montra les crocs, le pelage soudain ébouriffé.

- Tu me suis ? Qui es-tu ? gronda-t-il, menaçant.

Ses yeux rouges lançaient des éclairs. Cette lionne au pelage sombre... Etait-elle une Mositus ? Jalan n'en avait jamais rencontré - bien qu'il l'ai cru un temps à cause d'une mésaventure avec Aberash - mais il savait que le poil était foncé. Ils étaient les ennemis de toujours des Jangowas, vivaient autrement sur l'Oasis Oublié avant de se faire chasser par les guerriers du Désert, puis de nouveau décimé lorsqu'ils avaient tenté de revenir. Des rumeurs disaient qu'ils étaient partis vivre très loin, dans une jungle. Se pouvait-il que certains soient resté sur Prideland ?

_________________
Jalan se vante en #FBF4D0

Avatar © IXsln et signature © Cynblack
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3674-jalan-jeune-jangowas#8320
avatar
PLAYER04


À mon sujet

Age : 20 Féminin
Nb de Messages : 237
En savoir +
MessageSujet: Re: Un chacal ? - PV Jalan   Mar 11 Avr - 13:48

Il n'en fallut pas plus avant que l'individu ne repère sa présence. Et elle compris bien vite qu'il ne s'agissait de rien d'autre qu'un lion, d'apparence encore jeune, et surtout d'une couleur qu'elle avait rarement vue. Un lion sable ? Leur nombre était rare sur Prideland, et la plupart étaient bien plus grands que le spécimen qui se tenait, l'air mauvais, devant elle. L'hypothèse probable d'un Jangowas semblait bien plus plausible, bien qu'elle n'en avait jamais réellement rencontré, on lui avait décrit qu'ils étaient des lions peu avenants, barbares, cruels et racistes. Evidemment, l'histoire du Grand Carnage ne lui avait pas été épargnée, et elle savait de par sa mère que ces lions sables vouaient une haine sans pareil au peuple de ses ancêtres, qu'ils ont massacré en très grand nombre.

Pourtant, ce qui l'intriguait le plus était sa présence sur Prideland. Si ce n'était rien d'autre qu'un Jangowas, que faisait-il si loin de ses dunes ? En territoire hostile ? On disait d'eux qu'ils ne s'aventuraient jamais en dehors de leurs étendues sablonneuses, tout bonnement parce qu'ils préféraient leur sable et la chaleur cuisante du soleil à tout autre climat, mais aussi et surtout parce que les royaumes voisins étaient peu enclins à les accueillir, temporairement ou non. La seule chose dont la lionne était sûre pour l'instant, c'était que le jeune lion sable était loin d'être à son aise et se montrait particulièrement menaçant.

- Tu me suis ? Qui es-tu ?Grondait-il.

Le pelage de la lionne se hérissa ; jamais elle n'avait eu affaires à une situation si tendue. Et l'idée d'en découdre avec un inconnu n'était pas ce qu'elle voulait ni ce qu'elle espérait. Alors sa tête émergea doucement au dessus des herbes, et elle s'avança d'un pas, se dévoilant entièrement.

- "C'est plutôt à toi de me dire qui tu es." Réponda-t-elle sur un ton grave. Son corps était plus que tendu, et le stresse était également à son comble, mais la lionne chocolat s'éfforçait de garder le contrôle d'elle-même ; son attitude ne se voulait pas menaçante, ses oreilles étaient droites, et la queue basse. Seul son corps se voyait comme agrandi de toute sa hauteur et les poils hérissés de son dos trahissaient sa crainte. Le regard vif figé sur son interlocuteur, elle attendait qu'il décline sagement son identité.

_________________
Art made by myself Background (c) Disney
Inuwa se plaint d'Hotaru en #FFC80E
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3270-inuwa-blacksheep
avatar
PLAYER06


À mon sujet

Age : 21 Féminin
Nb de Messages : 2003
Localisation : Sur ta tête o/

En savoir +
MessageSujet: Re: Un chacal ? - PV Jalan   Mar 11 Avr - 20:15

Aussitôt, la lionne sembla se tendre. Jalan ne la voyait pas clairement, elle était encore dissimulée par la végétation, mais il devinait aisément sa silhouette ainsi que la couleur de son pelage. L'adolescent était nerveux. La colère, vieux vestige d'une haine que les deux Clans avaient partagées, bouillonnait en lui. D'un autre côté, il n'était pas sur son territoire, il n'avait pas à déclencher de conflit, surtout si la femelle n'était pas une Mositus mais une Pridelander. Il devait rester sur ses gardes, et surtout, ne pas perdre son sang froid. Il était toujours en position de défense lorsque la concernée se dévoila complètement, une expression sérieuse et tendue sur son visage. Jalan était prêt à réagir si jamais elle passait à l'attaque, mais sa posture n'était pas agressive.

- C'est plutôt à toi de me dire qui tu es. déclara-t-elle froidement.

Le mâle observa longuement son interlocutrice, essayant de jauger la situation. Elle n'avait toujours pas l'air de vouloir se battre, mais semblait néanmoins méfiante. Elle agissait en maître des lieux, signe qu'elle devait être une Pridelander. A présent qu'il la voyait de près, il constatait que si son pelage était foncé, ce n'était pas le cas de ses marquages. Son museau, ainsi que le bout de ses pattes et son ventre étaient clairs. Était-elle le résultat d'un métissage entre un Mositus et une Pridelander ? Ce n'était pas une hypothèse à exclure. Jalan tenta de se détendre, ce qui allait s'avérer difficile. Il n'était pas en terre conquise ici, et même lui savait qu'il valait mieux garder profil bas. Il ne pu toutefois s'empêcher de lâcher une petite remarque, d'un ton quelque peu sec.

- Moi qui croyais que les Pridelanders étaient aimables...

Une fois bien droit, il regarda la lionne avec attention, sans parvenir à cacher complètement sa défiance. Son pelage brun pouvait très bien ne rien à voir avec les Mositus, mais il préférait rester prudent. Savait-elle qu'il était un Jangowas ? Si oui, elle ne laissait rien paraître, à part sa propre méfiance. L'adolescent ajouta, essayant d'avoir l'air nonchalant :

- Mais soit, puisqu'il le faut, je me montrerai complaisant. Je m'appelle Jalan, Jangowas actuellement en exil. Je n'ai pas l'intention de m'attarder ici, si ça peut te rassurer.

Malgré son air qui se voulait décontracté, Jalan était sur le qui-vive. Il ne savait pas à quoi s'attendre, et ne voulait pas être pris par surprise. Si la lionne décidait de s'en prendre à lui soudainement, il devait pouvoir se défendre.

- Tu veux bien me dire qui tu es maintenant ? demanda-t-il avec un sourire insolent.

Son attitude était arrogante, il le savait. Il avait conscience que cela pourrait lui porter préjudice, mais il n'avait pas pu s'en empêcher. Il devait déjà mettre beaucoup de sa fierté de côté pour mener cette conversation sans agresser sauvagement cette possible Mositus, il ne fallait en plus lui demander d'être aimable !

_________________
Jalan se vante en #FBF4D0

Avatar © IXsln et signature © Cynblack
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3674-jalan-jeune-jangowas#8320
avatar
PLAYER04


À mon sujet

Age : 20 Féminin
Nb de Messages : 237
En savoir +
MessageSujet: Re: Un chacal ? - PV Jalan   Mar 11 Avr - 21:28

Insolent. Tout chez lui était insolent ; son attitude, ses paroles, son regard... Même son physique était insolent. Dans cette situation, certains aurait pu réagir au quart de tour et s'engager dans un combat dont l'issu pouvait se réveler fatale. Mais d'autres gardent la tête froide. Si bien que, malgré la pique lancée au sujet des Pridelanders, la lionne chocolat ne brancha pas. Elle était droite, le regard fixe, et n'avait pas l'intention de flancher pour de telles âneries : l'ignorance est toujours la meilleure des solutions.

Finalement, l'étranger se présenta enfin sous le nom de "Jalan", fier membre des Jangowas, en exil de surcroix. Ces informations en auraient fait bondir plus d'un par ici, et c'était en effet ce que redoutait la lionne ; se retrouver face à l'un de ces lions sables. Si ces révélations l'inquiétait, le ton que le jeune lion employait la rassurait plus ; Il n'était pas innoffensif, mais il n'était pas con au point de défier ouvertement la lionne en territoire hostile. Même si son sourire restait des plus détestables.

- Tu veux bien me dire qui tu es maintenant ? Avait-il demandé, avec toute l'insolence qui va avec.

La lionne retint un grondement sourd. Il l'agaçait, mais ce qui l'agaçait le plus, c'était d'être certaine que lui-même en était conscient. Mais pourtant, il fallait garder la tête sur les épaules, et rester lucide. Une lucidité qu'elle s'efforçait à avoir, si bien qu'elle finit par s'asseoir, enroulant sa queue autour de ses pattes. De cette attitude, elle espérait faire baisser cette tension si palpable qui était peut-être l'élément déclencheur de toute cette arrogance chez le jangowas. Du moins, elle le souhaitait.

- Je suis Inuwa, Pridelander. T'es pas spécialement le bienvenu ici, mais tu peux te détendre ; J'ai d'autres projets avant de manger un Jangowas comme toi, "Jalan"". Déclara-t-elle avec un sourire narquois, préférant d'emblée rentrer dans son jeu plutôt que de s'attarder sur sa propre identité. Elle aussi pouvait se montrer taquine, ou même insolente, mais seulement quand elle le désirait. Et à nouveau, voir la réaction de son interlocuteur attisait sa curiosité ; était-il toujours arrogant même face à ceux qui le sont aussi, même à un degré moindre ? Cette idée la faisait frémir, si bien qu'elle renchérit :

- Et donc, ton exil te pousse à sortir de tes dunes, c'est ca ? Tu viens faire une promenade de santé parmi nos "chaleureux" royaumes, du coup ? L'interrogea-t-elle sur un ton ironique.

Cette définition était certainement très subjective pour un Jangowas, les royaumes étaient certes tous plus accueillants que le désert, de par la végétation et le climat, mais concernant les autochtones qui y vivaient, la chose était beaucoup moins certaine.

_________________
Art made by myself Background (c) Disney
Inuwa se plaint d'Hotaru en #FFC80E
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3270-inuwa-blacksheep
avatar
PLAYER06


À mon sujet

Age : 21 Féminin
Nb de Messages : 2003
Localisation : Sur ta tête o/

En savoir +
MessageSujet: Re: Un chacal ? - PV Jalan   Mer 12 Avr - 7:07

La lionne ne paraissait guère apprécier le comportement du Jangowas. Elle faisait visiblement de gros efforts pour garder son calme et avait sans doute une meilleure maîtrise d'elle-même que l'adolescent, qui ne parvenait pas à contenir ses sourires chargés d'insolence et de mépris. Il estimait pourtant faire de gros efforts. Après tout, il n'avait pas encore levé la patte sur elle, c'était un énorme progrès ! En d'autres circonstances, s'il l'avait croisé sur le Désert par exemple, il ne se serait pas posé de question et l'aurait attaqué sans la moindre hésitation. Mais là il se trouvait sur des terres qui n'étaient pas les siennes, il ne pouvait pas y agir en maître. La féline s'assit au sol, comme pour inciter à la trêve, puis répondit.

- Je suis Inuwa, Pridelander. T'es pas spécialement le bienvenu ici, mais tu peux te détendre ; J'ai d'autres projets avant de manger un Jangowas comme toi, "Jalan".

Jalan plissa les yeux, toujours méfiant. Ainsi, elle n'était pas une Mositus mais bien une Pridelander. Enfin, c'était ce qu'elle disait, car ses origines pouvaient être toute autre. Les Pridelanders avaient la fâcheuse manie de faire la charité à tous les pauvres erres qui venaient quémander l'asile. C'était la meilleure manière de se faire envahir et, la preuve, c'était déjà arriver ! Il n'y avait qu'une seule solution pour protéger correctement son territoire : n'y laisser entrer personne et tuer tous ceux qui osaient franchir les frontières. C'était ainsi que les Jangowas avaient réussi à se forger une réputation de grands guerriers, pas en jouant les enfants de chœur. Le ton quelque peu mauvais de son interlocutrice l'interpellait également. Essayait-elle de le provoquer ? Il essayait de garder son sang froid, mais ce n'était pas chose facile. Sa queue fouetta l'air avec impatience, tandis que ses prunelles lançaient des éclairs.

- Et donc, ton exil te pousse à sortir de tes dunes, c'est ca ? Tu viens faire une promenade de santé parmi nos "chaleureux" royaumes, du coup ?

L'adolescent ne voyait pas vraiment où elle voulait en venir. Il n'avait rien à lui expliquer, elle connaissait visiblement la coutume de l'exil, et souhaitait peut-être simplement le pousser à bout. Pour Jalan, il s'agissait de la preuve que cette femelle avait du sang de Mositus. Ils étaient tous aussi retors ! Si elle voulait qu'il s'énerve, alors soit, il ferait tout son possible pour garder son calme, juste pour lui faire perdre ses moyens. Retenant la colère qui montait, le mâle se força à rentrer les griffes. Il répliqua, d'un ton cassant :

- Je n'ai pas à me justifier de ma présence. N'y a-t-il donc plus de libre passage sur Prideland ? Je n'ai chassé aucune de vos proies. Je suis plus innocent qu'un lionceau venant de naître.

Il termina sa phrase par un sourire mauvais. Refusant de s'asseoir, cela pourrait le mettre dans une situation de faiblesse, il regarda autour de lui, ignorant délibérément la présence de son interlocutrice.

- N'as-tu jamais été curieuse du monde qui t'entourait ? Je n'ai vu que le Désert depuis ma naissance, n'est-il pas normal que je tente de découvrir ce qu'il y au-delà de mes frontières ? Mais, rassure toi, je n'ai aucune envie de m'installer sur vos terres de fainéants. Elles sont peut-être belles, mais vous ont transformés en loque, dénué de toute rage de vaincre.

Il haussa les épaules, comme si ce constat lui fendait le cœur. Jalan n'était jamais venu sur Prideland avant son exil, mais ses parents et tous les autres membres du Clan lui avaient parlés de ce Royaume, à la réputation si glorieuse, qui s'était fait envahir par une poignée de lions noirs un peu plus massif que la moyenne. Ils avaient mis des années à récupérer leurs terres, et avaient du se soumettre à la moitié de la Terre des Lions pour y parvenir. Pathétique ! Les Jangowas, eux, n'avaient jamais eu besoin de personne pour défendre leur territoire.

_________________
Jalan se vante en #FBF4D0

Avatar © IXsln et signature © Cynblack
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3674-jalan-jeune-jangowas#8320
avatar
PLAYER04


À mon sujet

Age : 20 Féminin
Nb de Messages : 237
En savoir +
MessageSujet: Re: Un chacal ? - PV Jalan   Mer 12 Avr - 10:36

L'adolescent semblait se donner tous les efforts possibles pour se contenir. Ses paroles l'irritaient, elle le savait, et dans un certain point, elle trouvait ca plutôt amusant. De toute façon, un lion de sa condition était certainement capable de s'énerver tout seul. Sans que personne n'ait besoin d'en rajouter.

Le plus étonnant restait peut-être le fait que, même dans une position désavantageuse, le jeune lion persistait dans cette arrogance, dans cette provocation. Peut-être pouvait-il s'estimer heureux d'être sur Prideland à cet instant, car beaucoup n'aurait pas attendu si longtemps avant de lui refaire le portrait de la plus belle des façons.

La lionne chocolat écouta ses propos avec attention, mais sans rebondir dessus immédiatement. Elle ne voulait pas lui faire se plaisir de réagir à chaud, si bien qu'elle se contenta de rire bruyamment. Non pas qu'il était drôle, mais son étroitesse d'esprit, lui, l'était. Et à vrai dire, la lionne avait dans un certain sens, pitié de son ignorance, pitié de lui d'une manière générale. Un Jangowas qui n'avait pas su s'échapper du moule dans lequel on l'y avait mis étant petit. Par faiblesse d'esprit, certainement, et aussi peut-être parce que c'était plus confortable d'être et de faire comme tout le monde.

Lorsqu'il eut terminé de s'acharner verbalement, la lionne put s'exprimer enfin, sur un ton calme, dénué de toutes provocations dans la voix :

-"T'es un bien drôle de personnage, Jalan. J'apprécie. J'ignore ce qu'est le désert, mais il était temps que tu en sortes ! Et c'est une décision noble de ta part que de vouloir découvrir autre chose que les éternelles étendues de sable..."

Elle se releva sur ses quatre pattes, puis s'avança un peu plus, décrivant un cercle lentement autour du Jangowas, d'une distance encore raisonnable.

-"Je te souhaite de voir le plus de choses possibles, le plus de royaumes et de gens possibles. Ainsi tu comprendras pourquoi Prideland reste l'endroit où il fait bon vivre, et pourquoi nous sommes des êtres "pacifiques". - Elle fit une pause, durcissant sa voix qu'elle accompagnait d'un regard perçant. - Par delà nos frontières, toi et tes paroles acerbes n'auraient pas tenu longtemps. Et ton arrogance aurait eu vite fait de manger la poussière. Les gens ne sont pas des "tendres", et je te souhaite de ne jamais tomber sur certains d'entre eux, qui ne feront qu'une bouchée de toi et de tes airs de roi-du-monde."

Un sourire léger se dessina sur ses babines, elle conclue sa mise en garde en retournant à sa place, devant lui. Assise.

-"... Personne ne sera là pour te sauver s'il arrive quelque chose. Personne. Ni tes parents, ni ton sable, ni aucun autre lion, si ce n'est peut-être une âme charitable. Mais elles sont rares. Et crois-moi, vaut mieux être un simplet vivant qu'un héros mort. C'est toujours plus utile."

Sur ces sincères paroles, la lionne espérait peut-être en faire rentrer quelque chose dans la tête de son interlocuteur. Après tout, elle même avait pu constater qu'il valait mieux rester sur Prideland que de divaguer au delà en découvrant le piteux état dans lequel était rentrer une de ses cousines jadis. Elle trouverait ca malheureux qu'il lui arrive le même sort, même s'il était détestable au plus haut point, et qu'elle ne voudrait ni de lui en enfant, ni même en animal de compagnie, ni en quoique ce soit qui servirait de décoration. Elle gardait l'espoir qu'en rentrant de son exil, il aurait un autre regard sur le restant de la Terre des Lions, et saurait voir un peu plus loin que le bout de son nez. Ce qui était bien moins sûr.


_________________
Art made by myself Background (c) Disney
Inuwa se plaint d'Hotaru en #FFC80E
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3270-inuwa-blacksheep
avatar
PLAYER06


À mon sujet

Age : 21 Féminin
Nb de Messages : 2003
Localisation : Sur ta tête o/

En savoir +
MessageSujet: Re: Un chacal ? - PV Jalan   Mer 12 Avr - 21:50

Lorsque Jalan entendit le rire de la lionne brune, son masque de froideur s'effaça aussitôt, remplacé par une haine brûlante. Ses yeux envoyaient des éclairs et sa queue battait l'air furieusement. Il avait instinctivement ressorti les griffes et labourait désormais la terre avec impatience. Comment osait-elle se montrer aussi irrespectueuse ? Les Pridelanders n'avaient-ils aucune estime pour les Jangowas ? Le mâle était furieux et indigné, incapable d'accepter que son honneur soit bafoué de la sorte. Il retint à grande peine le grondement qui naissait sa gorge, gardant la mâchoire bien serrée, malgré son irresistible envie d'enfoncer ses crocs dans la chaire de la femelle qui lui faisait face.

- T'es un bien drôle de personnage, Jalan. J'apprécie. J'ignore ce qu'est le désert, mais il était temps que tu en sortes ! Et c'est une décision noble de ta part que de vouloir découvrir autre chose que les éternelles étendues de sable...

Malgré son ton neutre, il était évident qu'Inuwa le prenait de haut. Une fois encore, Jalan cru s'étouffer d'indignation. Pourquoi ne l'avait-il pas encore attaqué déjà ? Ces histoires de territoire lui paraissait quelque peu dérisoire maintenant qu'il était sorti de ses gongs, mais il resta immobile. Il ne devait pas se battre, il n'en avait pas le droit. Il garda son regard rivé sur la lionne, alors qu'elle commençait à lui tourner autour d'une manière fort déplaisante.

- Je te souhaite de voir le plus de choses possibles, le plus de royaumes et de gens possibles. Ainsi tu comprendras pourquoi Prideland reste l'endroit où il fait bon vivre, et pourquoi nous sommes des êtres "pacifiques". Par delà nos frontières, toi et tes paroles acerbes n'auraient pas tenu longtemps. Et ton arrogance aurait eu vite fait de manger la poussière. Les gens ne sont pas des "tendres", et je te souhaite de ne jamais tomber sur certains d'entre eux, qui ne feront qu'une bouchée de toi et de tes airs de roi-du-monde.

Cette fois, ce fut son tour de lâcher un ricanement sonore et méprisant. Et elle, que savait-elle du reste du monde ? Elle avait avoué ne rien savoir du Désert. Jalan venait d'un Clan où l'Empereur envoyait les mâles s'exiler pendant un an pour prouver leur force et leur courage. Il en savait probablement plus qu'elle sur la "tendresse" des gens. La gentillesse était un concept étranger pour les Jangowas. Il n'y avait pas de place pour le sentimentalisme et la niaiserie, la seule chose qui importait était la survie. Et pour survivre, il fallait être le meilleur, quoi que cela en coûte. Si Jalan venait à rencontrer des lions féroces, alors soit, il se battrait, pour lui, pour son Clan et pour son honneur.

-... Personne ne sera là pour te sauver s'il arrive quelque chose. Personne. Ni tes parents, ni ton sable, ni aucun autre lion, si ce n'est peut-être une âme charitable. Mais elles sont rares. Et crois-moi, vaut mieux être un simplet vivant qu'un héros mort. C'est toujours plus utile.

L'adolescent n'avait pas encore sauté sur la lionne pour lui ouvrir le ventre, et c'était une très bonne chose. En effet, assassiner une Pridelander sur son propre territoire n'aurait pas été bien vu, et même si les habitants de cette terre n'était pas très malin, ils auraient vite compris en voyant le pelage jaune sur son corps qu'elle avait été agressé par un Jangowas. Et ensuite, il y aurait eu des complications politiques, bien entendu... Non vraiment, il ne fallait pas qu'il s'en prenne à elle, c'était bien trop risqué. Ce n'était pas l'envie qui manquait pourtant. Jalan pris une grande bouffée d'air, et parvint à canaliser sa colère sur sa réponse. Sa voix était sèche, dénué de toute trace d'humour cette fois.

- Tu ne sais vraiment rien de mon peuple et de mes traditions. Je n'ai besoin de personne pour survivre, pauvre sotte. Je suis un Jangowas, un futur guerrier du Désert. Pourquoi crois-tu que je suis en exil ? Pour faire du tourisme ? Il s'agit d'une épreuve qui me permettra d'acquérir suffisamment de connaissances et d'expérience pour défier n'importe quel adversaire, et être ainsi un Jangowas digne de ce nom.

Il n'avait pu s'empêcher de montrer les crocs durant sa tirade, le poitrail gonflé par l'énervement. Il s'approcha de la femelle d'un pas décidé, plongeant son regard dans le sien. Leur souffle s'effleurait à présent.

- Sache qu'un Jangowas ne se bat qu'en combat singulier. Notre honneur ce que nous avons de plus précieux. Tu ferai mieux de t'en souvenir.

Il ne lui aurait fallu qu'un mouvement pour l'égorger ou lui crever les yeux. Un seul geste et il aurait pu se délecter de ses gémissements de douleur. Pourtant, il resta immobile, son visage à quelque centimètre du sien.

_________________
Jalan se vante en #FBF4D0

Avatar © IXsln et signature © Cynblack
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3674-jalan-jeune-jangowas#8320
avatar
PLAYER04


À mon sujet

Age : 20 Féminin
Nb de Messages : 237
En savoir +
MessageSujet: Re: Un chacal ? - PV Jalan   Jeu 13 Avr - 14:48

Dire qu'elle avait essayé de faire des efforts. Qu'elle avait sû tenir sa langue jusqu'à maintenant pour tenter d'arrondir les angles.. Visiblement, la lionne semblait s'être amèrement trompée à son sujet. Elle qui était prête à admettre que tous peut-être n'était pas si butés, et si brutals. Malheureusement ce Jalan ne faisait pas exception à la règle, si bien qu'il n'eut même pas la capacité cognitive de prendre du recule sur ses paroles, laissant la haine bien plus que la simple colère, se répandre d'une traite dans tout son corps.

Encore une fois, le lion sable déversa ses paroles comme un serpent lui crâchant son venin à la gueule. Il était si prévisible ; comment aurait-elle pû croire qu'il changerait d'attitude ? C'était affligeant, desespérant. La lionne resta statique, stoïque. Elle le regardait s'acharner lui-même tout seul, vociférant des choses qu'elle n'avait même plus pris la peine d'écouter avec attention. Après tout, il la prenait depuis le début de haut, et dénigrait Prideland et ses habitants, sans pour autant avoir l'audace d'aller les connaître. Il ne s'agissait, pour elle, plus que d'un simple misérable toutou manipulé comme un pantin par ses propres traditions et son propre peuple. Sa considération pour lui était désormais de l'ordre du "nul" absolu.

Il était devenu transparent à ses yeux pendant un moment, jusqu'à ce qu'il s'approche dangereusement d'elle, venant planter son regard haineux dans le sien, à quelques centimètres de sa tête.

- "Sache qu'un Jangowas ne se bat qu'en combat singulier. Notre honneur ce que nous avons de plus précieux. Tu ferai mieux de t'en souvenir."

Instinctivement, le pelage de la lionne s'hérissa sur toute sa surface, la queue était battante, et elle s'était redressée sur ses quatre pattes. Les muscles tendus, et les yeux ronds, celle-ci le fusillait du regard dans un grondement sourd. Elle était préparée au pire. Mais, dévoilant ses crocs, elle osa encore le défier de la plus belle des manières :

-"Alors ? Qu'est-ce que t'attends ? Que d'autres gens viennent admirer le spectacle ? TON spectacle ?" Articula-t-elle gravement, griffes sorties. Jusqu'à présent, elle s'était contenue de lui faire voir qui était le maître sur ces terres. Mais à cet instant, tout chez elle était sur le point de basculer, pour le meilleur et pour le pire. Elle se sentait galvanisée par une énergie nouvelle, quelque chose qu'elle n'avait que très rarement ressenti, et cette énergie arrivée à son paroxysme qui l'iradiait ne demandait plus qu'à être expulsée, d'une manière ou d'une autre. La moindre étincelle pouvait à cet instant même, tout faire péter.

_________________
Art made by myself Background (c) Disney
Inuwa se plaint d'Hotaru en #FFC80E
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3270-inuwa-blacksheep
avatar
PLAYER06


À mon sujet

Age : 21 Féminin
Nb de Messages : 2003
Localisation : Sur ta tête o/

En savoir +
MessageSujet: Re: Un chacal ? - PV Jalan   Ven 14 Avr - 20:24

Jalan voyait bien dans les yeux de la femelle qu'elle le détestait sans doute aussi fort qu'il la détestait. Elle se hérissa devant son attitude menaçante du Jangowas, à la grande satisfaction de ce dernier. Il n'aurait pas supporté voir son sourire hautain encore une seule seconde. Les deux félins se défiaient du regard, dans une tension indescriptible. Un seul geste pouvait enclencher un combat, aussi violent que dévastateur. Inuwa n'était pas bien massive, mais elle semblait un peu plus âgée que le mâle. Quel dénouement l'affrontement pourrait-il avoir ? Jalan mourrait d'envie d'en découdre, mais il savait également que se battre sur Prideland ne lui apporterait rien de bon.

- Alors ? Qu'est-ce que t'attends ? Que d'autres gens viennent admirer le spectacle ? TON spectacle ? lui lança-t-elle, partageant sa fureur.

Le lion des sables fit claquer sa mâchoire et poussa un grondement féroce qui fit trembler sa gorge. Un instant, il failli craquer. Le pelage brun, Mositus, de la femelle, son attitude, ses mots, sa façon de le regarder... C'était trop. Il ne pouvait pas se contenir. Ses muscles se tendirent sèchement et il voulu bondir. Sa conscience le rattrapa juste avant, l'empêchant de commettre irréparable. S'il s'en prenait à Inuwa, le bruit de leur combat attirerait d'autres Pridelanders se trouvant dans le coin. Et, même si ce n'était pas le cas et qu'elle parvenait à s'enfuir, elle raconterait à tout son Clan qu'un Jangowas l'avait attaqué sur son territoire. Jalan devrait alors répondre de ses actes devant l'Empereur, ce qui n'était pas une réjouissante perspective. Un autre leader que Vako aurait sans doute trouvé l'idée intéressante, mais l'Empereur actuel était un incapable. Il était bien trop timoré, il n'avait pas la flamme d'un vrai meneur.

Contenant sa colère, Jalan du faire appel à toute la force de sa raison pour reculer. Sans lâcher la lionne du regard, il s'éloigna d'elle, sans pour autant perdre sa posture agressive. Il répliqua :

- Je ne t'attaquerai pas sur ton territoire. Je te l'ai dis, l'honneur est ce que nous avons de plus précieux. Sans doute nous vois-tu comme un peuple barbare, mais nous avons nos règles et nos lois, et je les respecterai quoi qu'il m'en coûte.

Prononcer ces quelques phrases l'avaient aidé à se calmer. Il respirait plus doucement et son cœur ne battait plus d'un rythme effréné. Il pris plusieurs bouffées d'air, gardant toujours son regard rivé sur Inuwa. Une fois son sang froid plus ou moins retrouvé, il ajouta :

- Je n'oublierai cependant pas tes mots, Pridelander. Sois-en sûre.

La menace était à peine voilée, il le savait. Un jour, il se vengerai, il le savait. Un jour, il reviendrait sur Prideland, non pas seul mais avec une armée, et il apprendrait à ce Royaume de bon à rien ce qu'était que le respect. Un jour, il serait un vrai guerrier, un Jangowas accompli, et plus personne n'oserait se moquer de lui.

Jalan se fit cette promesse, ses prunelles rouges plongées dans celle de la femelle brune. Sans attendre, il tourna les talons. Son séjour ici était terminé, il était temps pour lui de retrouver son Désert. Il en avait assez vu. Il avait voulu apprendre des choses, il avait voulu faire preuve de curiosité sur le monde. Quel idiot il avait été, de croire un instant qu'il aurait la moindre considération ailleurs que chez lu. Le mâle s'éloigna, le cœur lourd de colère et d'amertume, une terrible de soif de vengeance le rongeant de tout part. Il n'avait désormais plus qu'une idée en tête : trouver Aberash et lui raconter ce qu'il venait de vivre. Il avait besoin de son ami pour concevoir un plan. Cela prenait sans doute du temps, plusieurs années en vérité, mais Jalan n'était pas pressé. Sa revanche prendrait tout le temps qu'il faudrait.

Un jour, il reviendrait.


[Fin du RP pour moi ! Merci pour cette délicieuse rencontre What a Face ]

_________________
Jalan se vante en #FBF4D0

Avatar © IXsln et signature © Cynblack
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3674-jalan-jeune-jangowas#8320

Contenu sponsorisé


À mon sujet

En savoir +
MessageSujet: Re: Un chacal ? - PV Jalan   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un chacal ? - PV Jalan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Un chacal ? - PV Jalan
» Le Chacal
» [VIIème Tournoi]:16ème de Finale: Une jolie sirène contre un vil chacal, Megara VS Setesh
» Chacal vs Centaure [ Setesh-Dephteros]
» Totem du Chacal REFUSE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Lion King RPG :: 
La Terre des Lions
 :: 
Le Glorieux Royaume — Prideland
 :: La Savane
-