Informations
Topsites

Votez et réclamez vos points ICI !

Réseaux
Crédits

Bannière dessinée par Odon, Metua, Choyo, Jen, Yetsa, Rana & Eshina

Design & Codage © Tadji, Soto & Angola

Musique du lecteur © Stardiva Music

Optimisé pour Mozilla Firefox

Jeu déconseillé aux -12 ans

AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Events & RPs Importants
Ne ratez pas ...
Jetez un œil à la liste des rôles importants disponibles au sein des clans.
Venez tenter les RP Missions !
Laissez un commentaire sur notre Livre d'Or !

Partagez | 
 

 Le grand départ

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
PLAYER06


À mon sujet

Age : 21 Féminin
Nb de Messages : 2003
Localisation : Sur ta tête o/

En savoir +
MessageSujet: Le grand départ   Sam 1 Avr - 11:36

Le grand jour était arrivé. Jalan n'avait pratiquement pas dormi de la nuit, le regard rivé sur l'horizon, attendant de voir le soleil percer entre les dunes. Aujourd'hui, lui et ses camarades allaient partir pour l'exil. Il s'agissait d'une épreuve extrêmement importante pour les Jangowas, qui consistait, à l'adolescence, à prouver ses capacités en survivant seul, durant une année entière, à l'écart du reste du Clan. Certains ne survivaient pas, d'autres revenaient en héros, et Jalan avait bien l'intention d'être de ceux là. Ces derniers mois, ses comparses et lui-même avaient subi une grosse poussée de croissance et étaient devenus des adolescents dignes de ce nom. Le jeune mâle avait grandi, ses épaules s'étaient élargis et ses joues s'étaient creusées. Son début de crinière grossissait, tombant à présent un peu derrière sa nuque, mais ne promettant pas des merveilles. Des poils plus sombres avaient commencé à pousser sur son poitrail, signe qu'il ne serait pas totalement imberbe à l'âge adulte. Ses muscles étaient encore discrets mais après un an d'exil, il serait bien plus impressionnant.

Le jeune mâle, voyant l'aube arriver, s'était dressé sur ses pattes sans attendre et avait commencé à tourner en rond, espérant que le Clan se rassemblerait au plus vite. Tous les Jangowas étaient au courant du départ, et comment auraient-ils pu l'ignorer ? Les concernés en avaient parlé à tord et à travers durant des mois et lorsque la date avait été fixée, c'était devenu encore pire. Aberash, son fidèle allié et partenaire, et lui s'étaient préparés au cours de ces derniers mois pour ce jour fatidique, et pour tous ceux qui allaient suivre. L'épreuve durait un an, ils devaient tous être capable de tenir tout ce temps, sans s'entraider. Jalan avait appris à attraper de petits rongeurs, il savait que l'eau était une priorité et qu'il devait se montrer méfiant. Shehk, le père de l'adolescent, n'avait pas beaucoup dormi non plus cette nuit-là. Il était impatient de voir son fils se lancer dans cette épreuve qui signifiait tant de chose pour le Clan, et surtout impatient de le voir rentrer comme un héros. Izat, quant à elle, était un peu plus inquiète. Elle gardait un visage impassible, observant son garçon creuser des sillons dans le sable dans ses pattes, priant intérieurement pour que tout se passe bien.

Alors que le soleil se levait tranquillement, le Clan se rassemblait. Jalan vit Aberash ainsi que Tendaji, son frère, approcher. Sayed, leur cousin, était juste derrière eux. Chimwe, la sœur d'Abe, était dans la foule. Le regard de l'adolescent se posa alors sur Kaya, qui n'était pas loin non plus. Un peu plus jeune qu'eux, elle n'avait pas encore eu droit à la fameuse poussée de croissance, et paraissait bien fragile à côté d'eux. Jalan lui offrit un sourire confiant. Tout se passerait bien, elle ne devait pas s'inquiéter. Et lorsqu'il reviendrait, elle se jetterait dans ses pattes ! Une demi seconde plus tard, ce fut Wivu qui entra dans son champ de vision, avec son habituel air sûr de lui terriblement agaçant. Lui aussi avait bien grandi. Il tâcha de l'ignorer, préférant se concentrer sur ceux venus leur dire au-revoir. Il salua son père d'un bref mouvement de la tête, un peu solennel, et alla frotter son crâne contre celui de sa mère, en signe un peu plus affectueux. Puis, il alla se placer aux côtés de ses camarades prêts à partir, et murmura :

- Aller. Il est grand temps pour nous d'entrer dans l'histoire.

Il coula un regard entendu vers Aberash. Peu importe ce qui pourrait leur arriver, ils reviendraient victorieux. L'excitation de Jalan était à son comble. Son cœur battait férocement dans sa cage thoracique et sa queue fouettait l'air avec impatiente. Il se tourna vers le Désert, conscient qu'à présent, leur route à tous se séparait. Mais, étrangement, il n'avait pas peur. Il attendait ce jour depuis bien trop longtemps. Il était temps pour lui de devenir un véritable guerrier.

_________________
Jalan se vante en #FBF4D0

Avatar © IXsln et signature © Cynblack
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3674-jalan-jeune-jangowas#8320
avatar
PLAYER04


À mon sujet

Age : 20 Féminin
Nb de Messages : 297
Localisation : Désert Jangowa

En savoir +
MessageSujet: Re: Le grand départ   Dim 2 Avr - 4:04


[ MEUH! Tu m'as mis dans la foule alors que j'tai dit que-..! xD ]

Comme la plupart des autres jeunes, Sayed n'avait pas fermé l’œil de la nuit. Ce n'était pas tellement l'excitation qui le maintenait éveillé. L'angoisse lui malmenait l'estomac. Il le broyait, le mordait et l'envahissait de l'intérieur. Comme la sensation de milliers de fourmis rouges grouillant sous la peau.
Le pauvre en avait même perdu l'appétit. Aberash et son air idiot ne l'amusait plus. Les piques venimeuses de Chimwe l'hérissait doublement. Seul Tendeji ... se faisait oublier. Comme à son habitude. Sa tante effrayante le remit sur le droit chemin. Le Grand Départ était pour demain. Le temps n'était ni au jeûne, ni à l'apitoiement de soi.


****

Et voila, l'aube.
Et les adolescents sur la ligne de départ. Ils sont prêt. Pour la plupart, du moins.
Chacun auprès de leurs parents respectifs, Sayed eut un moment d'hésitation avant de suivre amèrement Aberash et sa fratrie. Le regard fuyant et le dos arrondie, il fuit le regard de sa mère de substitution quand celle-ci abaissa son regard vers ses futurs guerriers. Partageant dans un au-revoir, leurs félicitations et vœux de bon-voyage, Sayed eut un haut-le-cœur à la vue de tous ses coups de langues affectifs. De ces sourires niais, comme Aberash ou Jalan aimaient bien les faire. De la jalousie ? Non! Pas du tout!

Sayed se sépara rapidement de ses cousins. Ignorant Jen, l'Empereur et tout le clan, ses yeux le piquèrent. Il renifla.
Quand il passa près de Shehk et de son fils, il s’arrêta un moment et tendit l'oreille. Il n'entendit pas bien grand chose mais supposa qu'il s'agissait d'un truc de filette, aux vues des embrassades qui suivirent entre le père et sa progéniture. Le rondouillard soupira, les nerfs tendus et l'air agacé.



( © Moi )

Elle est morte.

D'un mouvement d'épaule, Sayed fit volte-face et s'éloigna petit à petit. L'amertume comme nouvelle source d'inspiration.

- Qu'elle aille au Diable, qu'ils aillent tous au Diable. J'ai pas besoin d'eux de toute façon ! Je m'en suis très bien sortit jusqu'à maintenant et ça ne changera pas. J'ai pas besoin d'eux, j'ai pas besoin d'elle... Le Désert est mon seul parent !

Sa silhouette disparue peu à peu vers l'horizon.



_________________
S A Y E D
Sayed vous hurle dessus en Firebrick
Fiche - RDM - Un RP avec moi ?

Nzige meet Sayed...
Avatar ©️ Moi


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3993-sayed-wrecking-ball?highl
avatar
PLAYER04


À mon sujet

Age : 17 Féminin
Nb de Messages : 269
Localisation : France, Poitou-charente

En savoir +
MessageSujet: Re: Le grand départ   Dim 16 Avr - 14:41

Il était temps...

La nuit avait été, pour Wivu, un supplice. Il l'avait passé à se réveiller, entre deux rêves étranges qui n'annonçait rien de bon accompagné de sueur froide qui faisait en plus coller le sable à sa peau, rendant le sommeil encore plus compliqué. Il rêvait, oui, il voyait tantôt des étendue de sables immenses, le désert, puis le sol se dérobait sous ses pattes, il tombait, chutait, sans pouvoir relever le regard du trou béant et noir qui l'aspirait. Il entendait alors des hurlements, cris de vautours qui volaient avec lui sans l'aider. Tantôt c'était un sol rocailleux qu'il rencontrait, jonché de cadavre fumant où les vers avaient élus domicile, puis il marchait dans ce champ macabre et c'était contre lui que les asticots se liguaient. Il se réveillait toujours une seconde avant d’atterrir, avant de se faire dévorer. Sa mère lui avait parler de rêve prémonitoire, il espérait que cela ne soit pas le cas.
Wivu n'était déjà plus un enfant, il n'avait plus le temps de croire à ce genre de bêtise, du moins il tentait de s'en persuader. Les mâles de son groupe " d'amis " avaient tous subit une poussée de croissances, devenant tous de superbes adolescents. La crinière de Wivu n'avait pas grandement évoluée, mais il savait que, s'il tenait de son père, elle serait opulente comparé au reste des mâles du clan. Le mâle avait grandit, s'était un peu affiné et allongé, son museau avait grossit et ses joues s'étaient creusées. Nul doute que, bien qu'il garde une musculature sèche, il deviendrait un lion fin, comme tout bon jangowa.
Mais ce n'était pas sa croissance qui l'angoissait au point où il ne put dormir, non, c'était l'exil qui le rendait songeur. Le jeune adolescent allait partir aujourd'hui, s'il avait été confiant tout le reste du temps, l'excitation de ce moment fatidique qui arrivait ne pouvait le laisser tranquille. Il allait tout quitter, devoir survivre seul, sans sa mère, son père, sans Kaya.
Cette jeune lionne était sa meilleure amie, il n'avait jamais put imaginé l'exil autrement qu'avec elle, étrangement. Être seul était inconcevable, il aimait son amie plus que de raison et, parfois, se demandait s'il ne voulait pas plus, qu'être juste son ami. Oh non, Wivu n'était sûrement pas amoureux, mais ce qu'il ressentait s'en rapprochait, leur relation était si fusionnel, en parfait symbiose qu'elle en était devenue, pour lui exclusive. Il ne pouvait pas s'en passer.

Mais alors qui pensait à tout cela, le soleil point à l'orizon, jetant ses feux étrangement violacés sur le désert à demi endormit. Wivu leva les yeux, il allait devoir partir, maintenant. Il n'avait plus le loisir de pouvoir douter, il allait devoir faire face au monde. Il ferait partit des gagnants, quoi qu'il advienne, il le devait, il allait vivre... Alors, le jeune mâle se leva, se dressant dans un grognement sur ses membres. Sa mère, éveillée par le mouvement ouvrit les yeux et l’imita, puis son père, puis son frère. Salik voulu lui glisser quelques conseils à l'oreille, mais le jeune rouquin lui répondit par un grognement et un regard noir, l'adulte se ravisa.
La famille se mit en marche, se dirigea vers le lieu de l'attroupement. Tout le clan ou presque était là, attendant les jeunes qui s'en allait pour l'exil. Wivu ne devait pas défaillir, il se força à ne plus douter. Il était un jeune mâle plein d'avenir, puissant et féroce, il le savait, alors il prit une grande bouffée d'air et afficha un air sûr de lui, un sourire confiant. Il allait vivre.
Son regard orange balaya l'assemblée, était présent tout son groupe et leurs familles. Tendaji et Aberash, les deux jeunes frères qui se ressemblaient à n'en point douté, accompagnés de leurs mère et, les suivant comme leur ombre, le gros Sayed. Wivu lâcha un tss méprisant en le voyant, mais n'alla pas à sa rencontre, il avait mieux à faire. Plus loin, il put apercevoir Jalan, la boule doré était son ennemi de toujours, sa Némésis. leurs rivalité avait tant évoluée que Wivu était sûr que s'il se croisaient en exil, ils s'entretueraient. Wiv en était sûr. Mais étrangement, il espérait qu'il survive. Comme Kaya, Jalan avait une place particulière dans le vie de Wivu, il était si détestable qu'il en était devenu indispensable. Non, Wivu ne pourrait pas supporter de savoir qu'il était mort autrement que par ses griffes. Il ne comptait pas non plus le tuer, ce n'était pas son but.
Son regard se posa alors sur Kaya, Wivu quitta sa famille sans un mot, gardant un sourire confiant il s'approche d'elle. Il se planta devant elle, non loin était Chimwe, mais bien que la lionne soit de plus en plus belle elle n'était pas un intérêt pour lui.

" Salut Kaya, tu es venu me voir devenir un lion accomplit ?
plaisanta-t-il ... Tu sais, j'ai pensé, toute la nuit, je crois qu'être seul, sans toi, ça ne va pas être facile... Tu es ma meilleure amie après tout... Il murmura entre ses crocs pour que personne ne l'entende, puis il ajouta, Mais t'inquiète, je reviendrais de l'éxil vivant, je vivrais, pour toi. "

Sans vraiment se rendre compte de ses mots ni de ses gestes, il alla frotter doucement son encolure contre celle de son amie dans une étreinte presque fraternelle. Enfin, il la laissa, son père lui accorda un regard confiant et encourageant, il lui disait à travers ses yeux qu'il plaçait ses espoirs en lui, qu'il voulait qu'il vive. Et il allait vivre. Sa mère quant à elle sembla bien triste, tendue, le jeune mâle accepta un coup de langue sur le front et beaucoup de recommandation avant de la rassurer.
Enfin, l'adolescent quitta sa famille, sans un regard pour son frère. Il allait vivre. Il rejoint ses camarades, tous étaient prêt, Sayed s'en alla le premier, sans un mot. Wivu n'en avait cure, il attendit, le cœur battant, que Jalan s'élance. Il voulait partir en même temps que lui, signer le départ d'une complicité qui n'aurait plus jamais lieu. Son regard alla d'Aberash à Tendaji, de Jalan à l'horizon. Ils étaient prêt. Ils allaient vivre.

" Aller. Il est grand temps pour nous d'entrer dans l'histoire. "

Tous regardèrent Jalan, un regard entendu s'échangea, Wivu souriait toujours. Mais pas un sourire narquois, il était prêt à oublié le temps d'une seconde la rivalité qui les rongeait tous les deux. Il se contenta d'un simple signe de tête avant de lever fièrement les yeux.

" Je te laisserai une place juste derrière moi, Jalan. "


Puis il fit le premier pas, brisant cette tension qui faisait vibrer leurs corps à tous.

_________________

avatar (c) Moi
signature (c) Nix <3

Spoiler:
 

- La voix de Wivu : Alexis Tomassian -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3830-faite-place-a-wivu#85866
avatar
PLAYER03


À mon sujet

Age : 21 Féminin
Nb de Messages : 179
Localisation : Le Grand Désert Jangowa (en Exil)

En savoir +
MessageSujet: Re: Le grand départ   Ven 21 Avr - 11:13



Remember Us
______________


Contrairement à tous les autres qui semblaient avoir passé une nuit terrible, celle d'Aberash avait été particulièrement relaxante. La discussion qu'il avait eu avec son frère quelques jours avant lui avait remis les idées en place et celle avec Angani - du moins leur petite confrontation - avait plus ou moins eu le même effet. L'ainé qui jusqu'à présent commençait à douté de lui avait repris une grande dose d'assurance et l'épreuve de l'Exil n'était maintenant plus rien qu'une petite dune à franchir pour accéder à son avenir si prometteur.

Il avait rejoins tous les autres jeunes, certainement était-il arrivé dans les derniers mais il n'avait pas raté l'explosion de Sayed qui devait probablement mourir de stress et de colère. Il avait toujours été une véritable petit boule de rage, Aberash n'en avait jamais douté mais il craignait de voir son cousin s'enfermer tout seul dans une bulle de solitude, mais il fallait avouer que ses relations avec le reste du clan n'étaient pas des meilleures.
Aberash n'eu même pas le temps de dire un dernier mot à son cousin qui s'était élancé dans l'immensité désertique, plein de remords, il s'était alors immédiatement tourné vers Jalan plutôt que de retourner auprès de son véritable frère, Tendaji. La détermination qui brillait dans les yeux de son camarade l'avait aussitôt galvanisé, Jalan était de loin celui qui redonnait à l'ainé de Kaïad un nouveau souffle et une motivation à toute épreuve.

- Aller. Il est grand temps pour nous d'entrer dans l'histoire. Les mots de Jalan n'avait été qu'un pure bonheur à entendre, chacun d'eux avait arraché un lent frisson de la colonne d'Aberash qui lui avait répondu par un sourire et un regard déterminé.

- Je te laisserai une place juste derrière moi, Jalan. Les mots de Wivu l'était encore plus, galvanisant. Cette tension, ce défi, tout ça promettait d'une expérience grandiose, jamais Aberash ne s'était senti aussi vivant que jusqu'à présent.

- Oh, attention Jalan, on dirait que tu as un rival. Avait glissé Aberash avec un ton particulièrement mielleux. Le regard planté vers l'horizon, le sourire au coin, l'ainé de Kaïad s'élança à son tour dans le Désert dans un grognement sourd, définitivement prêt à en découdre avec cette entité qui l'avait vu naitre. Il prouverait au Désert qu'il était son digne fils et il apporterait un tout nouveau souffle aux Jangowas qui avaient bien besoin d'être secouer et de retrouver leurs valeurs d'antan.

_________________
couleur de RP: PALEGOLDENROD


IXsln
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3990-aberash-the-deathstalker
avatar
PLAYER03


À mon sujet

Age : 18 Féminin
Nb de Messages : 198
En savoir +
MessageSujet: Re: Le grand départ   Lun 24 Avr - 16:32




Le Grand Départ
Les BG badass du désert




Cette nuit-là, Kaya avait eu bien du mal à s'endormir.. Comme tous ses amis, sans doute. Le lendemain, ceux-ci partiraient en exil.. Sans elle. Après tout, elle était encore trop jeune pour cela, et son père n'accepterait jamais cette éventualité. Imaginer ses amis partir fit ressentir à la jeune lionne un pincement au coeur. Qu'allait-elle bien pouvoir faire de ses journées, si ceux-ci n'étaient pas là pour les égayer? Il restait bien Chimwe, Sheria ainsi que les plus jeunes du clan.. Mais ils ne remplaceraient jamais ceux avec qui elle a passé la majeure partie de son enfance. Jamais.

Lorsque le soleil pointa le bout de son nez, elle se leva et se dirigea vers le milieu du camp. Elle s'était une nouvelle fois éloignée de sa famille pour dormir quelques peu à l'écart. Déjà nostalgique, elle cherchait du regard ses compagnons d'entrainement.. Elle refusait de les laisser partir sans un au revoir.

Puis, au bout d'un temps, elle les aperçut. Ce fut Jalan qu'elle vit en premier, alors que les parents de celui-ci le regardaient une dernière fois avant le grand départ. Par la suite, Sayed fit son apparition, mais elle ne lui prêta pas grande attention. Non loin se trouvait Aberash, suivit de son frère Tendaji.. Songeant à sa récente dispute avec l'aîné de Kaïad, le lionne baissa un instant le regard. Pourvu qu'il ne lui en veuille pas trop longtemps..

Tous étaient plus grands qu'elle, ce qui lui faisait tout bizarre. Ces derniers temps, ils n'avaient cessé de gagner en taille, alors qu'elle, quoi que grandissant légèrement, n'avait pas encore l'allure d'une adolescente - ce qui malgré tout ne saurait tarder. Tous la dépassaient en âge, après tout.

Wivu semblait manquer à l'appel, du moins c'est ce qu'elle cru, avant de le voir arriver vers elle. Lui murmurant quelques doux mots d'amitié, il vint ensuite l'enlacer l'espace d'un court instant, geste que Kaya eut du mal à comprendre... Après tout, son camarade était d'ordinaire plus distant, et peu démonstratif de ses sentiments. Peut-être cet au revoir l'angoissait-il autant qu'elle.

Lorsqu'il s'éloigna, Kaya posa son regard sur le petit groupe dans son entièreté, songeant à tous leurs moments passés à rire, à se chamailler.. Elle resta là, à les observer tandis qu'il les observait, leur offrant de part sa simple présence un au revoir silencieux, quand bien même elle priait intérieurement le Grand Désert pour qu'ils reviennent tous sains et saufs. Elle ne voulait pas que cet au revoir se transforme en adieu.

Tandis que ses amis ne ressemblaient plus qu'à de lointaines tâches à l'horizon et que la majeure partie des lions présents pour assister à leur départ repartirent vaquer à leurs occupations, la jeune resta immobile. Immobile à fixer l'immensité du Désert.





_________________
Avatar par Nix ♥️ Signa par IXsln ♥️
:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3439-kaya-little-terror-of-the
avatar
PLAYER04


À mon sujet

Age : 23 Féminin
Nb de Messages : 416
En savoir +
MessageSujet: Re: Le grand départ   Lun 1 Mai - 15:50

Enfin ! Le jour merveilleux était arrivé. Celui du départ des morveux. Jen attendait ce jour avec impatience bien que d'autres le redoutaient. Et c'était normal après tout : un danger de mort planait sur la tête des jeunes. Pour le grand mâle blond, c'était une aubaine. S'ils mouraient, cela ferait des concurrents de moins entre lui et Kaya -ainsi que d'autres potentielles femelles.
Le seul bémol dans l'histoire, c'était que les deux enfants mâles de Kaïad partaient aussi pour ce pèlerinage mortel. Jen appréciait Aberash et, à moindre mesure, Tendaji. Il s'agissait de ses "neveux" bien qu'aucun lien de parenté ne les unisse.

Une fois au lieu de rencontre prévu, il rejoignit les jeunes, la mine sombre. Il avait discuté avec Jalan auparavant. Ce petit pensait que Jen était de son côté et c'était mieux ainsi. Wivu, ce garnement borné et insupportable, collait Jalan et Aberash. Jen craignait une alliance, il avait pourtant prévenu Jalan que cela lui couterait cher. Je ne peux même pas les espionner, quelle plaie, pensa-t-il. J'aurais pu les dénoncer auprès des hauts rangs si j'avais vu le moindre comportement suspect.

Le regard de l'adulte glissa sur kaya, qui restait silencieuse face à l'excitation générale. jen se serait bien approché d'elle, mais mieux valait rester prudent. Il garda ses distance, préférant jeter un dernier encouragement aux jeunes, pourtant couvert de poison :
    «Le Désert a scellé votre destin, puisse-t-il être clément avec vous. »
Et surtout avec moi... Brûlez tous. Mourez.

_________________
Jehara vous charme en #6F5229


© Moi

Ancien perso, Jen:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4826-jehara

Contenu sponsorisé


À mon sujet

En savoir +
MessageSujet: Re: Le grand départ   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le grand départ
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Le grand départ...
» L'heure du grand départ...[Rp Voyage libre]
» Le grand départ !
» (septembre 1991) le grand départ
» The Haitians of Cayman

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Lion King RPG :: 
La Terre des Lions
 :: 
Le Grand Désert
 :: Le Désert
-