AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Events & RPs Importants
Ne ratez pas ...
Jetez un œil à la liste des rôles importants disponibles au sein des clans.
Venez tenter les RP Missions !
Laissez un commentaire sur notre Livre d'Or !

Partagez | 
 

 La Mélodie des Landes (KUBWA)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
PLAYER05


À mon sujet

Age : 20 Féminin
Nb de Messages : 694
Localisation : Prideland

En savoir +
MessageSujet: La Mélodie des Landes (KUBWA)   Ven 31 Mar - 16:53


Les traditions perduraient, les guerres n’étaient pas oubliées. De ces temps sombres où les Nyeusis avaient pris possession du priderock et de l’ensemble du royaume, les Pridelanders avaient trouvé refuge sur la Lande, auprès des Mositus et du grand Baobab. Si les temps étaient glorieux de nouveau, le clan n’avait en rien oublié cette allégresse qui leur avait été offerte et régulièrement, des pèlerinages s’orchestraient vers cet ancien abri qui leur avait fait grâce un refuge inespéré. Awena et Azaan faisait aujourd’hui partie du convoi aussi leur jeune sœur les avait-elle accompagnée mais dans un but moins noble, se rapprochant davantage de l’envie de s’éloigner du royaume de son père pour parcourir la Lande et son effluve singulière.

Demeurant aux côtés des siens quelques temps, Ahva écoutait soigneusement les récits des vieux lions qui partageaient leur mémoire. Malgré ses envies cavalières, son respect demeurait. Elle assura une vieille lionne marquée par la mort de son compagnon de son soutien puis, laissant la relève à sa sœur, la princesse s’éloigna du petit groupe pour s’aventurer dans la Lande.

L’air était plus frais et bien que cette pensée fût égoïste, libéré du fardeau des souvenirs des aïeuls. La féline ambrée secoua doucement son pelage, délogeant les quelques particules de poussières venues s’y loger et observait les alentours, attentive au monde qui l’entourait. Limitrophe de Prideland, la Lande ne partageait pourtant en rien sa végétation luxuriante. C’était un autre monde. Sans trop avoir de destination guidant ses pas, Ahva se plaisait à s’aventurer au gré de ses envies, tantôt attirée par le chant des oiseaux, tantôt par un élément qui sortait du décor. C’était une simple balade qui lui changeait les idées. C’est alors que venant accompagner le chant singulier de la Lande, une autre mélodie s’éleva. D’abord étonnée, la lionne identifia rapidement la voix d’un mâle. Tiens donc, voilà quelque chose qui sortait de l’ordinaire. Attirée par ce refrain entêtant, Ahva bifurqua en direction de la source de ce chant.

Ses pas l’emmenaient au plus profond de la Lande, vers le nord, l’éloignant alors du Baobab où demeurait les siens mais la princesse était grande et si elle tardait à revenir, Awena saurait qu’elle n’aurait nul besoin de l’attendre, sa jeune sœur s’immisçant souvent dans de longues expéditions. Au fur et à mesure de ses pas, la voix du mâle se distinguait plus nettement. Elle approchait. Finalement, son intuition avait vu juste et se démarquant du paysage désertique par son pelage flamboyant, un lion demeurait. Si elle était atypique, ce genre de robe ne lui était pourtant pas inconnue et lui rappelait fortement sa tante Asahi. Sûrement était-ce un Mositu. Avant de venir perturber l’inconnu dans ses vocalises, la lionne resta un tant dissimulée de son regard, écoutant simplement sa mélodie qui berçait la Lande. C’était agréable. Un léger sourire aux babines, Ahva s’aventura finalement à la rencontre du mâle.

Ses pas, bien que légers, ne masquait en rien sa venue afin de ne pas trop surprendre l’inconnu. Elle ne souhaitait pas l’effrayer.

« D’ordinaire ce sont plutôt plutôt les oiseaux qui chantent. »

Sa voix était douce mais son regard malicieux. Elle ne se moquait pas mais remarquait juste, une forme d’introduction en soi. S’arrêtant à distance raisonnable, la princesse observait l’inconnu avec un sourire en coin.

_________________
Image © Ajjin


Ahva s'affranchit en #D66A14
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3329-ahva
avatar
PLAYER01


À mon sujet

Age : 24 Féminin
Nb de Messages : 82
En savoir +
MessageSujet: Re: La Mélodie des Landes (KUBWA)   Ven 31 Mar - 18:12

Je secoue ma crinière et me frotte la tête. Foutu singes. J'avais encore ramassé un de leur fruit sur le crane. Je ne peux même pas chanter en paix!! Je regarde ma patte, espérant ne pas y voir de trace de sang. Je grogne de mécontentement et quitte ma branche, m'enfuyant les oreilles basses hors de cet endroit.

Si j'aime mon clan, je déteste cette jungle. Enfin détester est un bien grand mot, je ne la déteste pas tant que ça, mais quand même un peu. Je soupire une fois arrivé aux frontiéres. J'ai le coeur qui bat toujours rapidement lorsque je quitte l'abris que m'offre les arbres. J'entend, néanmoins, l'un de ses grands singes lancait ses couinements que je déteste tant. Un dernier regard derrière moi et je quitte mon territoire, pour quelques heures tout du moins. J'ai besoin de respirer loin d'ici.

Mes pattes finissent par se teinter de rouge avec cette poussière. Je regarde autour de moi, tout est désert. Le soleil tape encore, mais ce n'est pas insoutenable. Je trouve un coin d'herbe et m'assoit avant de reprendre ma chanson. C'est mon pére qui me l'as appris. Il célèbre l'amour entre ma grand mére et mon grand pére, 2 clans différent, un nordique et une Mositus… Il parait que c'est mon grand pére qui lui avait écrit cette chanson, pour lui dire à quel point il l'aimait… Et j'aime la chanter (en paix et loin des singes!!!!). Je garde les yeux fermé, je tente de les imaginer, comment ce sont il rencontrer? Pourquoi à t'il quitter son clan?

Alors que je baisse l'intonation de ma voix, terminant ainsi ma chanson , j'entend un son à coté de moi. Le bruit fluet des pattes qui tapent sur le sol, des pas qui approchent. Je redresse les oreilles et je rouvre les yeux, découvrant une jeune lionne au pelage comme l'ambre qui perle certains des grands arbres. Je me reléve doucement et la regarde approcher. Je finis par sourire en coin et me secoue pour me débarrasser de la poussière qui encombre mon pelage avant de répondre:

-Mais qui vous dit que je ne suis pas à moitié oiseau?


Je ris doucement et la regarde, sans faire de mouvement brusque. Si elle se tenait à l'écart, c'est qu'elle avait ses raisons, et loin de moi l'intention d'effrayer une aussi charmante lionne. Je reprend en riant toujours:

-Mais vous avez raisons, c'est bien les oiseaux qui sont censé chanté. Et étant donné que je n'ai ni ailes, ni plumes, vous en avez facilement déduit que je n'en suis pas un, même ne serait ce que la moitié.


J'hausse une épaule, le sourire en coin :

-Est ce ma chanson qui vous a attiré? Si c'est le cas, je chanterais plus souvent ici…


Ou comment lui dire qu'elle est jolie sans même le dire. Le tact, mes amis, le tact.

_________________
Image by Louvara / Kubwa original
Fond Disney

Mes signas <3:
 


Je chante en DimGray
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4201-kubwa-we-could-be-immorta
avatar
PLAYER05


À mon sujet

Age : 20 Féminin
Nb de Messages : 694
Localisation : Prideland

En savoir +
MessageSujet: Re: La Mélodie des Landes (KUBWA)   Lun 3 Avr - 7:33


Un lion à moitié oiseau ? Hmm, ce serait quelque chose d’étonnant. Son sourire s’élargissait d’amusement tandis qu’elle lui répondait, riant doucement à son tour :

« Vous seriez un bien drôle d’oiseau. »

Sourire en coin, il lui demandait si sa chanson l’avait attiré en ces lieux reculés. Lui faisait-il du charme ? Un de ses sourcils se haussa d’amusement, malicieuse. Ahva se savait belle lionne mais d’ordinaire, les Pridelanders n’osaient trop l’approcher en ce sens. Le Roi était trop apprécié et respecté pour que l’on risque de s’approprier son joyau.

« On n’a guère l’habitude d’entendre ce genre de mélodie, j’étais intriguée. » répondait la lionne, le regard pétillant. « Mon clan est venu se recueillir auprès du Baobab et je me suis éloignée prendre l’air avant que votre voix ne me guide. Il faut avouer que c’était un chant très agréable. »

Étonnamment, la lionne semblait presque rentrer dans son jeu, son naturel franc ne l’ayant jamais gêné pour délivrer le fond de ses pensées. S’approchant de deux pas élégant, elle s’assit sur le sol poussiéreux et sourit.

« Vous êtes Mositus ? »

La réponse semblait évidente mais désireuse de bousculer son quotidien anodin, Ahva était ravie de faire la connaissance d’un lion venu d’ailleurs.

_________________
Image © Ajjin


Ahva s'affranchit en #D66A14
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3329-ahva
avatar
PLAYER01


À mon sujet

Age : 24 Féminin
Nb de Messages : 82
En savoir +
MessageSujet: Re: La Mélodie des Landes (KUBWA)   Mar 4 Avr - 9:36

Je souris a sa réaction. Son regard malicieux me scrute, et je peux deviner sans mal son amusement. Est ce ma réflexions qui l'amuse? Je suis peut être pas si bon charmeur que ça au final, j'suis un blaireau. Pire, un macaque. Mon moi intérieur se lamente sur mon attitude minable alors qu'extérieurement je ne laisse rien paraître. Je ris doucement lorsqu'elle dit qu'elle n'a pas l'habitude d'entendre ma chanson, ce qui est normal en soit, mais ça me fait rire quand même. D'un certains coté, je prend ça comme un compliment.

Je regarde au loin le baobab et hoche la tête. C'est donc une Pridelander, car seul leur clan et le notre font ceci. A quelques jours d'écarts, mais ils le font quand même. En même temps, j'aurais du me douter de son clan. L'odeur de l'herbe grasse qui émane de la jeune lionne la trahissait. Je souris et hoche la tête pour la remercier de son compliment:

-C'est avec plaisir que je recommencerais à chanter, si vous me le demandiez.

Je la regarde s'avancer puis s’asseoir face à moi avant de me poser une question qui semble pourtant évidente… Non en faite, pas tant que ça, quand on se dit que beaucoup de voyageur faisait partis de notre clan…. Je lui souris de nouveau:

-Oui, je suis un Mositu…En même temps, mon pelage laisse peu de doute quand a mon appartenance. Si je vous avez répondu Jangowas ou Nordiques, vous ne m'auriez pas cru.

Je ris doucement, je ne me moque pas d'elle, loin de là, j'essaye simplement de la faire rire, encore. Je reprend:

-Et comme vous, j'ai un peu pris du recul… Vous, vous fuyez les anciens qui parlent d'un temps qui nous semble loin. Pour ma part… Je fuis les grands singes et leur jets de fruits à coque.

Rien qu'a l'évocation de se souvenir je me frotte la tête. La forme bombée que je sens sous mes pattes ne laisse aucun soupçon quand au fait que le fruit m'ai laissé une bosse magnifique. Je grommelle une insulte à l'égard de ses foutus singe et reprend:

-Vous êtes une Pridelander alors… C'est votre famille qui vous à traîner de force là bas? Ou bien, peut être avez vous un souvenir d'enfance bien particulier à cet emplacement même… Je vote pour le traîner de force, je ne pense pas que vous auriez fuis une cérémonie si cela avait une quelconque importance pour vous.

_________________
Image by Louvara / Kubwa original
Fond Disney

Mes signas <3:
 


Je chante en DimGray
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4201-kubwa-we-could-be-immorta
avatar
PLAYER05


À mon sujet

Age : 20 Féminin
Nb de Messages : 694
Localisation : Prideland

En savoir +
MessageSujet: Re: La Mélodie des Landes (KUBWA)   Lun 10 Avr - 10:01


Tout en lui confiant son plaisir à lui faire de nouveau grâce de ses talents de chanteur, il lui confirma son appartenance au clan de la Jungle. Elle rit doucement à ses remarques moqueuses mais conviviales.

« Un lion à moitié oiseau pourrait tout aussi bien porter ces couleurs et vivre parmi la neige. Ce n’en serait que plus étonnant. » répondit-elle avec un sourire malicieux.

Continuant de répondre, il lui confia fuir d’affreux singes friands de lancer de cailloux. Hmm, elle avait connu ça un temps alors qu’elle et ses jeunes amis s’étaient aventurés trop près des hautes branches. Les singes savaient se montrer très possessifs de leur territoire, plus encore que les lions. Sensibles à ces acharnements, le lion ocre s’en frottait encore la tête. Elle sourit doucement, compatissante.

Devinant sans mal son appartenance au Glorieux Royaume, le mâle ne s’en interrogeait pas moins sur les raisons de sa venue, oscillant entre une venue de force ou la force aimante d’un souvenir d’enfance. Ahva souriait, ce n’était ni l’un ni l’autre. Néanmoins, les mots pourtant anodins du mâle peinèrent la jeune lionne. Elle n’était pas très fière d’avoir fui la cérémonie, bien que celle-ci eût été terminée car oui, cela avait de l’importance pour son clan et les anciens et Awena et Azaan, eux, n’avaient pas désertés les lieux. En ces choix, Ahva se confortait dans l’idée qu’elle était bien éloignée de l’attrait pour la politique que partageait le reste de sa fratrie. L’aventure lui était bien plus alléchante.

« Ma famille se trouve effectivement là-bas mais elle n’a pas imposé mes pas. Je les ai suivis de plein gré mais davantage pour explorer la Lande. Disons alors que nos chemins ont fait route ensemble avant d’être séparés. »

Assise face au lion, Ahva le dardait d’un beau sourire, son regard délicatement plissé de malice. Cela était presque devenu un trait naturel de son visage.

« Nos fuites mutuelles semblent avoir lié nos chemins alors pourquoi ne pas prendre le temps de se connaître. J’aime faire de nouvelles rencontres. » avança la lionne sans quitter son joli sourire taquin. « Je me présente, je me nomme Ahva. Et vous, quel est votre nom oiseau chanteur ? »

Décontractée comme à son habitude, Ahva ne palissait pas devant l’inconnu et bien au contraire, se réjouissait de l’apport de nouveautés dans son quotidien. Les seuls représentants de ce clan qu’elle avait côtoyé était sa tante, Asahi, qui n’avait jamais manqué de la bercer de récits venant de ses terres natales puis Ajjin, ce jeune lionceau avait lequel elle avait échangé une promesse de retrouvaille. Peut-être l’oiseau chanteur le connaissait-il et pourrait lui en dire des nouvelles.

_________________
Image © Ajjin


Ahva s'affranchit en #D66A14
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3329-ahva
avatar
PLAYER01


À mon sujet

Age : 24 Féminin
Nb de Messages : 82
En savoir +
MessageSujet: Re: La Mélodie des Landes (KUBWA)   Sam 15 Avr - 11:50

Je ris légèrement. J'aimerais être l'un de ceux qui vivent dans la neige. Je me promet intérieurement, qu'un jour, j'irais la bas, je franchirais la terre des lions, dépasserait toutes ses terres pour arriver là ou les neiges ne fondent jamais. Je rencontrerais les lions blanc… Et je leur poserait enfin toutes les questions que je me posent depuis toujours.

Lorsqu'elle me dit avoir été la bas de son plein grès, je suis légèrement surpris. Je n'aurais jamais parié la dessus. Si elle avait été là bas par elle même, pourquoi avait elle fuis la cérémonie dans ce cas? Elle poursuit en me disant qu'elle avait fait cela plus pour avoir un accompagnement plutôt qu'un pèlerinage. J'hoche la tête, compréhensif. Je suis bien placé pour savoir que la tentation d'explorer est parfois trop forte pour retenir ses pattes.

Je la regarde un instant et ne peut m’empêcher de sourire tout comme elle le fait. Je me demande ce que cache son regard malicieux, si elle est de ceux qui cache leur tristesse sous un faciès agréable, si le sourire est une façon de cacher ses larmes ou si au contraire elle est simplement pleine de vie et de joie. Pour ma part, je suis de ceux qui sourit de bonheur. Et puis, quelqu'un m'a dit, que le bonheur n'était que le temps qu'on apportait a la joie que l'on ressentait. Alors, j'essaye d'y accorder un maximum de temps. Je souris de plus belle, riant gentiment lorsqu'elle me surnomme "l'oiseau chanteur" avant de lui répondre:

-J'aimerais également apprendre à vous connaître, j'aime rencontrer de nouvelles têtes. Pour ma part, je me prénomme Kubwa. Enchantée de faire votre connaissance Ahv… AHVA??!!

Je tire une tête plus que surprise. Je me redresse promptement, ne prenant même pas le temps de me secouer, la terre rouge restant accrocher à mon pelage. Debout sur mes 4 pattes je la toise, à la fois surpris et déconcerter. Ahva. Si je connais ce nom, je ne sais pas à quoi elle ressemble. Et pourtant, j'ai bien l'impression que la trés jolie lionne qui me darde d'un merveilleux sourire est bien celle à qui je pense. Je reprend hésitant:

-Serait ce une coïncidence que vous portiez le même nom qu'une des princesse du trône du Prideland? Ou ce pourrait-il que vous soyez cette Ahva là?

Si c'est le cas, je suis mort. Mort, mort, mort, décédé, mort. J'ai fais du charmes à une princesse. Oh mon dieu. Je vais me faire réduire en charpie, en lambeaux, en tout petit morceaux, si ça s'apprend. Soit le roi des Pridelanders viens me trouver et m’achève à coup de griffes pour avoir ne serait ce qu'avoir tenter d'impressionner sa princesse, soit l'une des lionnes qui la protège me foutent une raclées monumentale… Pour le coup, je ne sais plus quoi faire, à part la regarder, bouche entrouverte avec un air ahuri sur la face.

_________________
Image by Louvara / Kubwa original
Fond Disney

Mes signas <3:
 


Je chante en DimGray
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4201-kubwa-we-could-be-immorta
avatar
PLAYER05


À mon sujet

Age : 20 Féminin
Nb de Messages : 694
Localisation : Prideland

En savoir +
MessageSujet: Re: La Mélodie des Landes (KUBWA)   Ven 21 Avr - 9:15


De son air gracieux qui lui semblait des plus naturel, le mâle aux crins bouclant lui confia se prénommé Kubwa. Un joli nom pour un bel oiseau mais son attitude changea brusquement lorsqu’il répéta le nom de la jeune lionne d’un air ahuris. Eh bien, avait-il avalé de travers ? Se redressant soudainement, Kubwa campait sur ses quatre pattes l’air surpris mais également déconcerté. Ahva, quant à elle, l’observait un peu perplexe. Hésitant, il lui demanda si cela une coïncidence qu’elle porte le même nom que la princesse de Prideland. Oh, là était donc la raison de son changement soudain de comportement.

« Cela changerait-il quelque chose ? »

Elle le dardait d’un regard provocateur, un sourire taquin aux babines. Sur Prideland, tout bon lion connaissait la princesse aussi n’avait-elle pas vraiment l’habitude de ces réactions-là cependant l’air ahuris du mâle amusait bien la princesse. Devait-elle jouer ou bien se montrer honnête ? Elle hésita un court instant avant de lui répondre :

« Je suis bien la fille de Kumpa et Kuzali, régents du trône de Prideland mais j’espère que cela ne changera en rien votre attitude, vous qui me sembliez si prompt à faire connaissance. »

Un de ses sourcils se haussa discrètement dans une mine malicieuse tandis qu’elle lui souriait avec une pointe d’arrogance.

« Les princesses vous intimident ? » demanda-t-elle alors d’un air taquin.

Assise noblement et le dos bien droit, imitant de fait la posture de sa mère, Ahva guettait de près la réaction du mâle qui démontrait une riche palette d’émotions tout à fait délicieuses.

_________________
Image © Ajjin


Ahva s'affranchit en #D66A14
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3329-ahva
avatar
PLAYER01


À mon sujet

Age : 24 Féminin
Nb de Messages : 82
En savoir +
MessageSujet: Re: La Mélodie des Landes (KUBWA)   Mar 25 Avr - 10:23

Son regard et son sourire en coin me font bien comprendre qu'elle s'amuse de la situation. Raaahhhh les princesses je vous jure! Moi je me sens tous cons et elle… Je secoue la tête pour toute réponse. Non, ça change rien… MAIS SI PUTAIN!!! Ca change tout même. Elle c'est une princesse, et moi je suis qu'un simple chanteur… En plus elle est même pas de mon clan, bon aprés on est sur une terre qui n'appartiens a personne… Mais est ce qu'on a le droit de se parler? Ou juste d'être à quelques mêtre l'un de l'autre? Sans m'en rendre compte je me mets a tourner en rond, trainant des pattes, la queue qui fouette l'air.

Je me stoppe lorsqu'elle reprend la parole, redresse tête et oreille en la regardant. Prompt à faire connaissance. Je me mords l'intérieur de la joue. Elle reste une lionne. Et puis, elle a l'air sympa non? Mais de là à prendre des risques… J'ai pas de cicatrice, j'aimerais ne pas en avoir. Je soupire doucement. Je suis stupide. Stupide et facilement intimidant quand le lion ou la lionne en face de moi posséde un rang élevé.

J'hausse un sourcil a sa derniére phrase. Je finis par sourire et dire en me sentant le plus idiot du monde:

-A dire vrai, oui, un peu.

Je ris, légérement nerveux avant de reprendre sans réfléchir :

-Je pensais que vous étiez une lionne comme toutes les autres. Enfin, je veux pas dire ça, mais je pensais que vous étiez banale… NON! Non. Je m'exprime mal, je pense pas que vous êtes banale, pas du tout mais… Je…

Je soupire et laisse tomber mon postérieur sur le sol poussiéreux. Je me sens trop grand et pataud. J'ai l'envie de me cacher dans un trou de souris. Je couche légérement les oreilles mais souris pour garder la face:

-Je m'enfonce en parlant je crois… dis-je en riant légérement.

Je réfléchis à comment dire ça avant de reprendre:

-Je ne pensais pas que vous aviez un rang aussi élevé. Et du coup, je me demande si j'ai vraiment le droit de vous parler, ou simplement de me tenir si prés de vous. Je ne connais rien au protocole des pridelanders. Je ne sais pas si je peux me comporter avec vous comme je me comporterais avec une lionne au rang égale au miens… Vous comprenez ou je viens de sauter d'une falaise et je vais bientôt m'écraser ?

Quitte a mourir, autant savoir comment.

_________________
Image by Louvara / Kubwa original
Fond Disney

Mes signas <3:
 


Je chante en DimGray
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4201-kubwa-we-could-be-immorta
avatar
PLAYER05


À mon sujet

Age : 20 Féminin
Nb de Messages : 694
Localisation : Prideland

En savoir +
MessageSujet: Re: La Mélodie des Landes (KUBWA)   Mer 26 Avr - 7:24


L’attitude du mâle trahissait son anxiété et autant qu’Ahva s’en amusait, sa conscience la sermonnait. Dans un petit sourire, il lui répondit par l’affirmative et la princesse fut surprise de son honnêteté. Rares étaient les mâles qui confessait être intimidé par une lionne. D’un rire nerveux, Kubwa se laissait aller à quelques paroles hasardeuses. Une lionne banale ? Ahva haussa un sourcil, jouant presque avec l’embarras du lion. Finalement celui-ci s’assit piteusement, un peu perdu. La lionne ambrée l’observait avec un sourire en coin, bien loin d’être offensée par son habitude. Il lui parla alors de protocole, se demandant s’il avait le droit de se tenir si près d’elle, de lui parler et sa dernière réplique fit éclater de rire la princesse.

« Mon rang ne me situe pas tant à des lieux de vous. Je suis princesse certes mais cela ne justifie pas tant d’égard, du moins ce n’est pas ce que je souhaite. »

Ahva s’assit face au lion et lui sourit d’un air chaleureux.

« Considérez-moi comme une lionne quelconque, nous ne sommes pas ici sur Prideland et sachez, pour vous rassurer, que même dans mon royaume un tel protocole n’existe pas. Les membres de la famille royale côtoient tous les membres du clan, quel que soit leur rang et j’ai toujours tenu à me fondre dans la masse. »

Son sourire prit une tournure malicieuse et ses paupières se plissèrent dans une mine taquine. Jamais quiconque n’avait pris la peine de se montrer tant respectueux mais aussi embarrassé aux côtés d’Ahva, peut-être parce que tous ceux qui la connaissaient avait conscience de son tempérament. Elle soupira doucement avant de reprendre :

« Alors détendez-vous, il n’y a nulle falaise de laquelle vous pourriez tomber. »

Ahva n’avait jamais mordu quiconque osait l’approcher et si un temps, il était vrai que des gardes accompagnaient chacun de ses mouvements, c’était en raison de sa jeunesse et de son comportement à tendance dangereux. Voilà longtemps que la princesse n’avait pas vécu de mésaventure et c’était tant mieux. Même elle avait su mûrir.

Songeant un temps, elle finit par lui demander :

« De ce qu’on m’a appris, ce n’est pas un tel régime monarchique chez les Mositus, vous avez… un leader c’est bien ça ? Une telle rigueur est-elle de mise à son égard ? »

Nuls reproches dans sa voix, seulement une curiosité palpable. Sans doute cherchait-elle à comprendre l’attitude de Kubwa mais, se disait-elle, sûrement était-elle la première princesse qu’il rencontrait. Il serait alors bien étonné de voir qu’Ahva ne répondait à aucun critère commun ou presque.

_________________
Image © Ajjin


Ahva s'affranchit en #D66A14
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3329-ahva
avatar
PLAYER01


À mon sujet

Age : 24 Féminin
Nb de Messages : 82
En savoir +
MessageSujet: Re: La Mélodie des Landes (KUBWA)   Dim 7 Mai - 12:23

Son rire me soulagea d'un poids dont j'ignorais jusqu’à maintenant la présence. Redressant lentement la tête et les oreilles, je la regardais rire, le son de sa voix sonnant comme une douce mélodie à mes oreilles. Je ne pus m’empêcher de sourire lentement, heureux qu'elle ne prenne pas mal tous ce que j'ai pu dire.

Elle m'explique alors que son rang ne doit pas m'impressionner, qu'elle ne s'en sert pas dans ce but. Qu'est ce que je pouvais en savoir? Chez nous, c'est tellement différent! Notre clan n'est tellement pas… Souverain. On vit en clan oui, mais nous sommes tellement libre… Tout du moins, pour ma part c'est ainsi que je le ressens. Tout en étant fidèle à notre chef, je ne suis pas pour autant à me prosterner à ses pattes… Je me demande si les pridelanders le font, tiens.

Elle continue en me regardant malicieusement, et je me demande bien ce qu'elle peut penser de moi. Elle doit surement me prendre pour un couard, ou pire peut être. Ou alors elle se moque de moi intérieurement. Je souris légèrement et hoche la tête doucement en faisant en sorte de reprendre une posture un peu plus droite:

-Vous me soulagez… Pendant un instant, j'ai bien cru que je pourrais m'attirer les foudres de votre pére rien que du fait que je vous adresse la parole.

Je ris, légèrement gêné mais aussi soulagé. Je soupire doucement et la regarde, plongé dans ses pensées. Lorsqu'elle reprend la parole, la curiosité qui régne en elle se fait vite sentir et je trouve ça amusant de voir qu'elle était tout aussi curieuse que moi sur le systéme de notre clan respectif. J'hoche la tête doucement:

-Oui, c'est à peu prés ça. Nous n'avons ni roi, ni reine. Pas de souveraineté, mais plutôt une sorte de grande famille avec un guide. Tout du moins, c'est ainsi que je le ressens. On se protége les uns les autres.

J'hausse une épaule et reprend en souriant:

-Et non, il n'y a pas de protocole. Siri est quelqu'un de bien, on l'a choisi. Enfin, les membres du clan a cette époque l'ont choisis. Moi j'étais trop jeune.


Je la regarde un instant puis finis par dire :

-Je ne pensais pas qu'une princesse puisse être aussi sympathique… Je m'attendais a quelque chose de plus… M'as tu vu. Vous voyez ce que je veux dire? Garde,dame de compagnie et tout le tralala… Je ne suis pas très au courant de ce que peut être une monarchie.

_________________
Image by Louvara / Kubwa original
Fond Disney

Mes signas <3:
 


Je chante en DimGray
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4201-kubwa-we-could-be-immorta
avatar
PLAYER05


À mon sujet

Age : 20 Féminin
Nb de Messages : 694
Localisation : Prideland

En savoir +
MessageSujet: Re: La Mélodie des Landes (KUBWA)   Ven 12 Mai - 15:20


L’inquiétude du mâle l’amusait quelque peu car à sa connaissance, jamais personne ne s’était soucié de s’attirer les foudres du père de la princesse. Kumpa était certes papa poule et protecteur envers ses enfants mais il ne les avait jamais empêchés de vivre leur vie ni même ne les avait confinés jalousement. Leur liberté avait grandi avec l’âge et s’il demeurait un protocole que les enfants royaux ne devaient jamais oubliés, ils étaient libres de leurs pas aussi Kubwa n’avait-il pas à se soucier de tout cela.

« Du moment que je rentre chez moi indemne et le cœur léger, vous n’aurez pas à vous souciez du Roi. » répondit-elle dans un sourire malicieux.

Un seul individu, au contact de la princesse, avait su s’attirer les foudres du monarque : Soto. Ce scélérat avait abusé de l’amitié de la princesse et sous prétexte d’impressionner un de ses camarades, avait attaqué la jeune lionne qui longtemps avait pâli de cette trahison. La peine avait été accentuée du fait que ce lion avait été le premier amour d’Ahva. Son cœur avait finalement cicatrisé mais depuis ce jour, elle vouait une haine viscérale au lion doré.

Heureusement, l’heure n’était pas aux souvenirs mais aux confidences du lion ocre sur la vie de son clan. Curieuse et toujours adepte de nouvelles connaissances, la jeune lionne l’écoutait avec une grande attention. Ni roi ni reine, seulement un guide. Cela semblait étrange et presque fou pour un Pridelander où la monarchie gouvernait depuis la nuit des temps.

« Votre système est très démocratique. A côté de cela, la monarchie peut vous semblez dérisoire mais étonnamment, les Pridelanders y sont très attachés. Nous n’en demeurons pas moins une grande famille, je crois que c’est ça qui me plaît le plus : l’unité. »

Sur ces mots, elle conclut par un grand sourire non connoté de malice ou d’amusement, un simple sourire ponctué de sincérité et de plaisance. Si Ahva n’était pas trop portée vers la politique qui l’avait toujours ennuyé, elle n’en demeurait pas moins curieuse du monde et en apprendre plus sur les Mositus, peuple natale de sa tante Asahi, lui était particulièrement plaisant. Songer à cela lui donnait l’envie de passer du temps en compagnie de la mère de ses cousins pour entendre ces histoires qu’elle avait cessé de lui conter avec le temps.

Leurs regards se croisèrent et après une brève observation mutuelle, Kubwa reprit, lui exprimant son étonnamment et ses lacunes manifeste sur la royauté. La princesse rit légèrement, sans toutefois se moquer puis désireuse d’installer une atmosphère plus détendue, s’allongea près du mâle, l’incitant à faire de même.

« Vous me trouvez donc sympathique, m’en voilà comblez ! » le taquinait-elle gentiment avant de reprendre plus sérieusement : « Tout dépend de la situation : nous n’avons pas de dame de compagnie, seulement des amies fidèles et quand nous étions petits, nos nourrices nous mêlaient aux autres lionceaux du clan. Par cela, nous avons appris très tôt à ne pas nous sentir supérieurs à nos camarades malgré notre statut ; nous sommes une grande famille et c’est la clé de notre unité. La seule nuance est, comme vous l’avez souligné, la présence de garde au regard de la situation. Lors de rencontre politique, mon père est toujours accompagné de quelques lions de confiance qui officieusement joue ce rôle mais parfois, pour de réels soucis de sécurité, des guerriers suivent nos déplacements. Cela m’est déjà arrivé en raison d’une mésaventure sur Outland où j’ai été attaqué par deux lions. Furieux, mon père m’a assigné la présence d’un garde pendant plusieurs mois et je n’ai pas eu mon mot à mon dire. Si vous voulez mon avis, je le crains bien plus en tant que père qu’en tant que roi ! »

Le temps ayant passé, Ahva pouvait désormais partager cette anecdote sans en souffrir, cela l’avait d’ailleurs conduit à opérer divers choix qui aujourd’hui encore se ressentait dans son quotidien. L’envie de devenir une guerrière par exemple, pour ne plus jamais pâlir de la domination d’un autre ni d’être humiliée par des lâches. A l’époque, cela l’avait beaucoup touchée. Si elle demeurait avenante envers les inconnus, la princesse montrait néanmoins une méfiance naturelle vers les Outlanders qui l’avaient déjà bafoué par le passé mais surtout, elle avait fermé son cœur endeuillé. Seul le souvenir de Soto demeurait douloureux.

Non désireuse de se laisser atteindre par les fantômes du passé, elle reprit son petit sourire en coin et sa rattacha à la discussion actuelle, reprenant :

« Mais si la monarchie vous intrigue, retenez qu’elle dépend avant tout du royaume où elle siège. Rien n’est jamais pareil mais de mon avis, vous faites bien de ne pas trop en savoir, cela demeure un monde complexe et l’on s’y perd aisément ! Un système tel que le vôtre me semble bien plus compréhensible mais un petit point m’intrigue, comment désignez-vous vos chefs ? Je veux dire, il n’y a pas d’hérédité alors personne n’est appelé de source aussi comment sont choisis votre futur guide ? Vous pourriez l’être vous, le prochain chef des Mositus ? »

Un oiseau chanteur dirigeant des lions de la Jungle, cela sonnait plutôt bien.

_________________
Image © Ajjin


Ahva s'affranchit en #D66A14
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3329-ahva

Contenu sponsorisé


À mon sujet

En savoir +
MessageSujet: Re: La Mélodie des Landes (KUBWA)   

Revenir en haut Aller en bas
 
La Mélodie des Landes (KUBWA)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Vers les landes d'Etten
» mélodie éternelle [libre]
» Vent calme et mélodie douce
» Le Rêve de la Mélodie Divine
» Médolie, la mélodie ratée [finit]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Lion King RPG :: 
Crédits - Archives - Partenaires
 :: 
Archives & Choses Perdues
 :: RPs abandonnés
-