AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Events & RPs Importants
Ne ratez pas ...
Jetez un œil à la liste des rôles importants disponibles au sein des clans.
Venez tenter les RP Missions !
Laissez un commentaire sur notre Livre d'Or !

Partagez | 
 

 Une Attente Crispante w/Tendaji

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
PLAYER03


À mon sujet

Age : 21 Féminin
Nb de Messages : 179
Localisation : Le Grand Désert Jangowa (en Exil)

En savoir +
MessageSujet: Une Attente Crispante w/Tendaji   Lun 13 Mar - 22:27



Une Attente Crispante

    Contexte Temporel: Aberash est quelque peu remonté suite à son altercation avec son amie Kaya, il tente de se changer les idées et de ne pas avoir l'air crispé, mais rien n'y fait.


- Aller! On y sentait à peine de l'entrain, c'était comme si le jeune voulait également se donner du courage, pourtant c'était à son frère qu'Aberash s'adressait. J'suis certain qu't'as rien foutu de la journée! Avait certifié l'ainé en tentant de motiver le plus jeune d'un léger coup de tête dans le flanc.

- Tu sais l'exil, c'est dans pas longtemps tout ça Tenda! Lui avait t-il rappelé comme le bon frère qu'il était. J'aimerai pas que tu meurs pendant l'exil tout ça parce que tu t'es pas préparé! Biensure il avait une confiance presque aveugle dans les capacités de son frère. Ses capacités à geindre, nécessairement.

- J'ai prévu un projet au poil. Aberash, à chaque syllabe, perdait de son entrain, de sa flamme et en venait presque à se laisser couler sur le sable chaud. Aller... C'est déprimant de rester ici. Le sourire du petit s'effaça alors et il se mit en marche, intimant cette fois-ci plus calmement son frère de se joindre à lui d'un signe de la tête. Ce visage, cette expression, c'était le signe qu'Aberash avait juste besoin de parler tranquillement et certainement de se confier à ses proches sans se cacher derrière son masque de bon camarade.
Fort heureusement aujourd'hui Tadarah n'était pas ici pour s'improviser nourrice, ce dernier n'avait vraiment rien à faire depuis que Kaïad l'avait mis sur la touche, si ce n'était de venir agacer les lionceaux. Aberash en était presque devenu allergique aux vautours et comprenait de plus en plus mal l'admiration que sa soeur leur portait: Après tout ils n'étaient que d'insupportables pestes à plumes. Ils étaient têtus, ils ne faisaient que dire ce qui les arrangeaient, en soit ils n'étaient pas de bon alliés selon le jeune blond, peut-être se montraient-ils sous un autre jour avec leur maitre.

- Tenda? Avait repris l'ainé en admettant que son frère suivait malgré tout. Notre père, tu as toujours envie de le connaitre? Avait questionné le jeune mâle. Je veux dire, parfois j'imagine qu'on a pas vraiment besoin de lui. On a tout ce qui nous faut non? Regarde Kaya, son père elle se démène pour lui, mais lui il est aveugle. Il ne la voit pas. Il eût un temps de reflexion, le petit se mis à se perdre dans ses songes.

- Et si le notre était aveugle aussi? Termina t-il, se laissant lui même pensif.

IXsln a écrit:

fuuh, on fait comme si c'tait un bon début, hein? What a Face


_________________
couleur de RP: PALEGOLDENROD


IXsln
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3990-aberash-the-deathstalker
avatar
PLAYER01


À mon sujet

Age : 18 Féminin
Nb de Messages : 29
En savoir +
MessageSujet: Re: Une Attente Crispante w/Tendaji   Sam 25 Mar - 3:06

« Allez! »
Le menton posé sur les pattes, somnolent, j'entendis pour la énième fois Aberash tenter de me faire bouger. Je roulai des yeux, exaspéré par son acharnement. « J'suis certain qu't'as rien foutu de la journée! » Je grimaçai subtilement. « gn gn gn rien foutu toi-même. » Pourquoi pour une fois je ne pouvais pas apprécier mon petit coin d'ombre dans le sable chaud sans me faire harceler par mes frangins? Était-ce trop demander? Apparemment oui. Faut croire que j'étais né avec un mauvais karma dès le départ. Mes oreilles vrillèrent lorsqu'il mentionna l'exil, et le fait que je pourrais très bien y passer. J'étais au courant de l'arrivée imminente de l'exil, merci Aberash pour le rappel. « Content de voir que tu crois en mes compétences, Abe. Au moins si j'y passe, tu me laisseras faire des siestes en paix! » lui marmonnai-je, ironiquement. Au fond j'étais touché de voir qu'il tenait à moi, même si je serais jamais prêt à lui avouer: ça lui ferait beaucoup trop plaisir.

Lentement, je m'étirai, me redressant doucement, laissant le frangin babiller. Il avait un drôle de timbre de voix aujourd'hui, plus posé. Je baillai longuement avant de m'ébrouer afin de retirer les grains de sable parsemés sur ma fourrure. Il passa près de moi, m'intimant de le suivre d'un signe de tête. Inutile de répliquer plus longtemps, je savais pertinemment que je ne gagnerais jamais avec lui, alors autant le suivre. Je me mis à la hauteur de mon frère en quelques bonds lasses, puisqu'il avait déjà quelques longueurs de queue d'avance sur moi. Tentant de caler mes pas aux siens afin de suivre son rythme, je relevai la tête lorsqu'il m’interpella. « Notre père, tu as toujours envie de le connaître? Je veux dire, parfois j'imagine qu'on a pas vraiment besoin de lui. On a tout ce qui nous faut non? Regarde Kaya, son père elle se démène pour lui, mais lui il est aveugle. Il ne la voit pas. » Sa question me surprit. Bien sûr que je me posais des questions sur mon père, après tout, on nous avait rempli la tête d'idées et de rumeurs sur notre géniteur depuis notre naissance, impossible de ne pas essayer de former le puzzle. Mais si j'avais réellement envie de le connaître? Je n'étais pas sûr d'y avoir déjà pensé. Peut-être pas, après tout. Et si nous n'étions pas à la hauteur pour lui? Abreash continua, ce qui me fit sortir de mes pensées. « Et si le notre était aveugle aussi? »

« … Les origines, c'est important, non? T'as vu comment les autres membres du clan jugent les lionceaux qui n'ont pas de père? Au moins, on est sûr que le nôtre est un guerrier du clan. »
Je marquai une pause, peu convaincu de savoir quoi dire. « Après, on a qu'à espérer que le nôtre ne soit pas stupide comme celui de Kaya, j'imagine. Tu ne penses tout de même pas que maman aurait choisi un crétin pour fonder une famille? » Tout ça me rendait confus. Je n'avais jamais réellement parlé de mes doutes sur notre père de vive-voix, ça faisait bizarre. « J'espère que non, mais tout est possible. Après tout, il utilise quand même des vautours pour nous surveiller. Tu trouves pas ça bizarre? Morbide, même. Ils te foutent pas la trousse à toi, les volailles? »
Je fixai mes pattes un moment pendant que nous marchions. L'attitude de Aberash était différente, ça faisait du bien de ne plus le voir sauter partout, mais je savais que quelque chose clochait. Je savais que j'allais m'en mordre les pattes, mais je ne pu m'empêcher de demander : « Ça va, toi? Pourquoi tu me poses toutes ces questions, c'est pas tellement ton genre de venir me parler de ce genre de truc, quelque chose est arrivé en particulier? C'est mauvais signe quand ta compagnie ne m'épuise pas. »

Hossy a écrit:
Allllez qui c'est qui est rouillé? C'est bibiiiiiiiii What a Face

_________________



« Sentiment is a chemical defect found on the losing side. »
Tendaji râle en Khaki

▲:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4015-tendaji-the-lonely-one
avatar
PLAYER03


À mon sujet

Age : 21 Féminin
Nb de Messages : 179
Localisation : Le Grand Désert Jangowa (en Exil)

En savoir +
MessageSujet: Re: Une Attente Crispante w/Tendaji   Ven 21 Avr - 10:51




Tendaji ne semblait pas aussi perdu que Aberash, du moins c'était l'impression qu'il donnait. Disons qu'il était beaucoup plus posé quant à la question et il avait cette particularité de savoir prendre du recul, mieux que son frère et sa soeur. Tendaji était de loin le plus mature du trio et Aberash aimait d'autant plus profiter de ces rares moments de calme avec son frère pour converser un peu. Finalement, lui aussi se posait des questions. Aberash était en un sens rassuré de voir qu'il n'était pas le seul à remettre en question l'image qu'on leur dépeignait de Kaïad.

- Ça va, toi? Pourquoi tu me poses toutes ces questions, c'est pas tellement ton genre de venir me parler de ce genre de truc, quelque chose est arrivé en particulier? C'est mauvais signe quand ta compagnie ne m'épuise pas. Les oreilles de l'ainé se dressèrent soudainement, comme s'il avait été étonné d'entendre ce genre de question sortir de la gueule de son frère. Il l'avait observé un instant puis avait souris, doucement.

- Je pense que je suis un peu stressé. Je ne sais plus vraiment où je pose les pattes, cette histoire d'Exil j'ai l'impression que ça remet toute ma vie en question. Il avait peur, également. Quel lion censé ne le serrait pas? L'exil, tout le monde en parlait avec un air vantard, en assurant qu'il reviendrait victorieux que ce n'était qu'un petit passage, rien de compliqué... Et pourtant, Aberash voyait là le plus grand obstacle de toute sa vie, un gouffre énorme entre lui et son avenir. Et s'il n'était pas si sûre de lui qu'il le laissait penser? Si le parfait petit ainé avait peur de ne pas faire honneur à sa famille.
Et Tendaji? Comment devait t-il prendre cette épreuve? Lui qui n'avait jamais trop été dépeint comme le parfait gamin Jangowa malgré tout l'amour que lui portait Majya. Peut-être était-ce plus facile finalement, personne ne portait trop d'espoir en lui, il partait de si bas qu'il ne pouvait qu'aller vers le haut. Il ressemblait beaucoup plus à Kaïad qu'il ne le pensait finalement; Aberash était le fils parfait, un Kaldur et Tendaji était celui sur lequel on ne comptait pas vraiment, Kaïad.

Les jeunes n'avaient jamais entendu aucune version de l'enfance de Kaïad et Kaldur, ils savaient seulement que leur oncle était mort en exil.

- Ces saletés de vautours... Avait-il ricané en ressassant les paroles de son frères; Si on en croit Tadarah c'est grâce à eux que notre père a réussi son exil haut la main. Était-ce de la triche finalement? L'exil était une épreuve particulière où le lion se trouvait seul face au Désert. Aberash ne savait définitivement plus quoi penser de son géniteur.

- Tendaji, tu as toujours l'air si détacher des choses. T'as l'air de pas te soucier de quoi que ce soit, t'as pas l'air de te stresser quoi. Ça ressemblait à tout sauf à un compliment sur le moment, c'est pourquoi Aberash vint compléter: J'aimerai être comme toi, rien n'a l'air de t'atteindre. Tu ne te soucie pas de ce qu'on te dis. L'exil n'a même pas l'air de t'angoisser ne serait-ce qu'un peu... Avait finalement avoué l'ainé.

_________________
couleur de RP: PALEGOLDENROD


IXsln
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3990-aberash-the-deathstalker

Contenu sponsorisé


À mon sujet

En savoir +
MessageSujet: Re: Une Attente Crispante w/Tendaji   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une Attente Crispante w/Tendaji
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Un retour après une lune d'attente | Pv Nuage Mystérieux et Étoile de Caresse | - The End -
» Kairos Nagao [ En attente d'une validation ]
» Longue attente [Privé WP]
» Quand l'attente se fait longue [PV : Holly] [Clos]
» Attente de diagnostic ... [Pv]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Lion King RPG :: 
La Terre des Lions
 :: 
Le Grand Désert
 :: Le Désert
-