Informations
Topsites

Votez et réclamez vos points ICI !

Réseaux
Crédits

Bannière dessinée par Odon, Metua, Choyo, Jen, Yetsa, Rana & Eshina

Design & Codage © Tadji, Soto & Angola

Musique du lecteur © Stardiva Music

Optimisé pour Mozilla Firefox

Jeu déconseillé aux -12 ans

AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Events & RPs Importants
Ne ratez pas ...
Jetez un œil à la liste des rôles importants disponibles au sein des clans.
Venez tenter les RP Missions !
Laissez un commentaire sur notre Livre d'Or !

Partagez | 
 

 Another day of Sun / Pv Raksà, Sahàsi et Chayà

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
PLAYER01


À mon sujet

Age : 21 Féminin
Nb de Messages : 56
Localisation : Sur Ourtland

En savoir +
MessageSujet: Another day of Sun / Pv Raksà, Sahàsi et Chayà   Dim 12 Mar - 13:52

Tout autour de lui, Hoshor ne voyait qu'une immense terre rouge. Il avait quitté la Termitière de bon matin et était parti en quête de jolis endroits à visiter. Il s'inquiétait tout de même un peu d'être aussi loin de chez lui, c'était sans doute la première fois qu'il partait si loin. Il se retournait souvent, pour s'assurer qu'Outland était toujours là, que son chez-lui n'avait pas disparu. Qu'espérait-il trouver, en se dirigeant vers la Lande des Sans Terre ? On lui avait raconté beaucoup de chose sur cet endroit, et il devait admettre que sa curiosité avait été piqué. Il y a quelques années, bien avant sa naissance, les Pridelanders avaient été chassé de leur terre par les Nyeusis et avaient du s'exiler au Grand Baobab. Aujourd'hui, les grands lions noirs qui avaient terrorisés tout le monde n'étaient plus qu'un mauvais souvenir et la paix pouvait régner entre les Clans. C'était du moins ce que la famille de Hoshor avait cru, jusqu'à la rébellion de Hourasi. Où donc étaient partis les exilés à présent ? Le petit lionceau n'en avait aucune idée, et priait de tout son être pour qu'ils y restent. Hoshor n'avait pas vraiment l'âme d'un futur guerrier, l'idée qu'une nouvelle guerre éclate le terrifiait.

Aujourd'hui, la Lande des Sans Terre était inhabitée, mais certains Pridelanders s'y rendaient encore, en souvenir des quelques mois passés là bas. Cette terre était un symbole de paix, et ne devait jamais devenir la source d'un conflit. Ceux qui séjournaient en ce lieu étaient laissé en paix, car la Lande n'appartenait à personne. Hoshor trouvait ce concept très intelligent. Il peinait à comprendre les rivalités qui séparaient les différents Clans, et songeait souvent que si tous s'unissait, ils pourraient vivre tranquillement pour toujours. Tout le monde ne pensait visiblement pas comme lui, au vu de ce qu'il s'était passé avec Hourasi. Hoshor songeait que si le prince déchu revenait, Tahani aurait peut-être intérêt à lui céder sa couronne, au risque de voir d'autres Outlanders perdre la vie. Le lionceau aux pattes brunes ne comprenait pas grand chose à la politique, mais il avait perdu son père à cause de la révolte de Hourasi. La guerre n'était, à ses yeux, que source de souffrance.

Il tenta cependant de ne plus penser à toutes ces choses qui rendaient ses yeux tout humides et essaya de se concentrer sur le paysage qui l'entourait. La Vallée Abandonnée n'était pas vraiment belle. Elle n'était pas belle comme la vaste savane dorée de Prideland, ou comme le ciel étoilé, mais elle avait un charme certain. Hoshor trouvait cette immensité vide et sans verdure reposante. Et cela ne le dépaysé pas trop de l'aridité d'Outland. Il commençait cependant à envisager de rentrer chez lui, lorsqu'il aperçu une silhouette de petite taille, un peu plus loin. Un lionceau ? Mais que faisait-il là ? Oubliant son envie de rentrer, Hoshor s'élança vers l'inconnu, un immense sourire sur ses babines.

- Eh ! Eh toi ! T'es qui ? Moi je m'appelle Hoshor, et je suis un Outlander !

Bien content de faire une nouvelle rencontre, le petit mâle ne tenait pas en place. Il dévisagea longuement l'inconnu, dont le pelage sombre l'interloquait. Il avait l'air plutôt jeune, ce qui l'étonna. Il n'était pas un Outlander, auquel cas il l'aurait déjà croisé. Mais alors, de quel Clan venait-il ?

_________________
Hoshor couine en #6F432D

Kit ©️ Dhalahi


Dernière édition par Hoshor le Dim 12 Mar - 21:35, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4152-hoshor-petite-boule-de-po
avatar
PLAYER01


À mon sujet

Age : 22 Féminin
Nb de Messages : 37
En savoir +
MessageSujet: Re: Another day of Sun / Pv Raksà, Sahàsi et Chayà   Dim 12 Mar - 14:44





Aujourd’hui, c’était le jour de l’expédition ! Commandant Raksà à l’écoute et en avant toute. Le petit lionceau brun s’élança joyeusement à travers la Lande qu’il connaissait maintenant presque par cœur du haut de ses trois mois. Il n’avait même pas pris la peine de prévenir sa famille et s’était aventuré tout seul vers le grand inconnu, pas si inconnu que ça mais on allait faire comme si !

Foulant la terre rouge de ses petites pattes, le petit lionceau s’extasiait à chaque petites choses qu’il croisait. Un petit lézard passa rapidement entre ses pattes et c’est avec une grande joie qu’il le poursuivit, criant à qui voulait bien l’entendre que personne n’échappait au grand et terrible Raksà, le plus grand guerrier de la Lande. Avec le plus féroce des miaulements, il réussi presque à terrasser le reptile, mais dans sa grande bonté le laissa s’échapper. Après tout, il n’allait pas le dévorer, alors autant faire preuve de clémence et ne pas du tout assumer le fait que cette chose écailleuse était plus rapide que lui.

En parlant de plus rapide, les oreilles de Raksà se plaquèrent un instant contre son crâne, alors qu’un mystérieux petit lionceau à la fois vanille et chocolat apparut devant lui comme si ce n’avait été que magie. Mais non. Tellement occupé à chasser sa bestiole, Raksà n’avait pas fait attention à cet étranger. Un Outlander en plus, d’après ce qu’il disait. Est-ce qu’il faisait parti de ces exilés dont il avait entendu parler de par son père ? Dans tous les cas ce n’était qu’une boule de poils et pas bien grande, il n’avait donc rien à craindre de lui. On prendra bien en compte qu’on oublie totalement le fait que Raksà était légèrement plus petit que cette dîtes boule de poils. Il répondit quand même à se question posant une patte sur son torse et prenant un air presque royal :

« Moi ? Mais je suis Raksà, le plus grand guerrier de la Lande enfin ! »

Comme si ça avait été la plus grande des évidences, il afficha même un petit air outré. Au fond, ça le faisait bien rire, aussi il ne put contenir un petit sourire moqueur. Est-ce que ce lionceau au pelage digne d’un dessert allait gober ses paroles ? Dans un sens il espérait que oui, ça lui donnerait peut-être l’occasion de s’amuser. Sa méfiance était retombée tant son adversaire ne semblait pas du tout impressionnant, bien au contraire, aussi il demande, bien qu’il pensait déjà connaître la réponse :

« T’es un grand guerrier d’Outland toi aussi ? Montre moi ! »

Et sans attendre son reste, Raksà se mit en position d’attaque – enfin plutôt position de jeu pour ceux qui verraient la scène de loin. Même de près en fait, déjà parce que Raksà était plus petit qu’Hoshor était légèrement plus grand que le voyageur et que Raksà n’avait d’impressionnant que sa théâtralité.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4808-raksa-the-warrior
avatar
PLAYER01


À mon sujet

Age : 19 Féminin
Nb de Messages : 36
En savoir +
MessageSujet: Re: Another day of Sun / Pv Raksà, Sahàsi et Chayà   Dim 12 Mar - 15:19

« Another day of Sun. »




C'est l'heure de la toilette, chose que tu adores évidemment ! Être au centre de l'attention de Maman durant de longues minutes, quoi de mieux quand on est la chouchoute de toute une famille ? Concentrée quant-à l’œuvre qu'entreprend la lionne brune, tu ne fais pas attention -dans un premier temps- à la disparition de ton frère. C'est seulement lorsque que tu rouvres les yeux et que tu vois tes sœurs jouer ensemble que tu te rends compte de la supercherie.

Où est passé Raksà ? Tu fronces les yeux, désabusée. Il avait osé partir à l'aventure sans toi, sa sœur préférée, sa jumelle ! Et beh, il allait en entendre parler quand tu le retrouverais !

Te donnant un coup de museau, ta mère te fit signe que tu étais enfin propre. Se précipitant donc hors de ses pattes, tu te frottes le long de son dos, comme pour signifier que tu restes là et tu t'élances dans la Lande des Sans-Terre, seule.

Une fois que tu estimes être assez loin de ta petite famille, tu te mets à crier le nom de ton frère sans prendre aucune précaution, aucune méfiance des dangers qui pourraient se présenter. D'autant plus que tu es complètement à découvert dans cette grande plaine vide ! Il n'y a, en effet, rien par ici. Simplement des petits brins d'herbe par-ci, par-là mais sans plus.

Soudain, tu aperçois deux points qui se profilent à l'horizon. Tu t'élances donc dans cette vallée presque désertique et voit les deux points s'agrandir petit-à-petit. Te faisant face, un lionceau brun bien connu de tes yeux dorés. Raksà ! Il faisait face, dans une position d'attaque à un lionceau un peu plus grand que vous mais, au pelage clair. Tu ne vois pas sa tête puisqu'il est dos à toi, mais tu ne tardes pas à foncer sur lui jusqu'à lui sauter dessus pour aider ton frère à vaincre cet ennemi inconnu.

Vous roulez tous les deux dans la terre, formant un léger nuage de poussière. Te relevant rapidement, tu poses tes petites pattes brunes sur le torse beige de l'ennemi. Tu pousses alors un miaulement qui se voulait menaçant, mais quand n'en fut rien puisqu'il était plus aiguë et ridicule qu'autre chose.

« T'es qui toi ?! T'es un méchant hein ? »


Tu lèves la tête vers ton frère, puis le foudroies du regard quelque peu jalouse qu'il ait fait cette trouvaille tout seul. Tu lui en veux d'ailleurs d'être parti sans toi et il ne perd rien pour attendre !

« Pourquoi tu es parti sans moi ? Heureusement que je suis là, sinon qui sait ce qui aurait pu t'arriver ? »


Tu bombes le torse fièrement, tu veux qu'il se rende compte que tu es très importante et qu'il ne doit plus partir sans toi. D'habitude, c'est ta petite famille qui te protège et qui est à tes petits soins, mais la jalousie, l'insouciance et la spontanéité font faire des choses inédites à une petite crotte telle que toi.


Koukou c'est moi. What a Face




@Sahàsi a écrit:
Pardon, c't'un peu kk, j'espère que ça vous convient cependant. I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4154-sahasi
avatar
PLAYER04


À mon sujet

Age : 23 Féminin
Nb de Messages : 377
En savoir +
MessageSujet: Re: Another day of Sun / Pv Raksà, Sahàsi et Chayà   Dim 12 Mar - 16:41

    Il faisait beau sur la Lande, les quatre lionceaux étaient aux côtés de leur mère qui, comme à son habitude, était d’humeur souriante. Une journée assez calme s’annonçait pour la petite famille, loin de tous, loin des clans et de leurs soucis. Comme une bulle, abandonnée au cœur des terres mortes et pourtant si douces. Raksà s’était éloigné, l’air aventurier. Chayà, l’œil aguerri, avait regardé son frère partir d’un air suspicieux. Elle les savait protégés ici, mais la Lande était un vaste pays et nul n’était trop prudent face à ses mystères. Cependant, Taali semblait sereine face à l’escapade de son fils, c’est pourquoi la femelle de suie ne s’en inquiéta pas outre mesure. Aithya était à côté d’elle, imposant le jeu. Bien que moins électrique que son ainé, Chayà se laissa entrainer par la jeune lionne et toutes deux se mirent a rirent ensemble. Sahàsi était en pleine toilette mais sa sœur pouvait voir dans ses yeux une pointe d’agacement. La cadette était bien trop prévisible et elle avait vite comprit que le départ de son frère lui laissait un goût amer. Ces deux là ne se quittaient jamais et Sahàsi ne lui laissait aucun répit. Bien que craquante, celle-ci avait son caractère et Chayà n’était pas dupe : Raksà allait passer un sale quart d’heure quand viendrait le temps des retrouvailles.

    Ce moment allait d’ailleurs se passer plus tôt que prévu. A peine sorti du confort des pattes de sa mère, la petite boule de poil se mit à courir à son tour. La fuite stoppa le jeu et Chayà jeta un coup d’œil à sa mère. Celle-ci, consciente de la mission que se donnait la lionne ébène au sein de la fratrie lui sourit, douce. D’une voix calme, cette dernière ordonna la toilette à la lionne dorée, permettant à la principale intéressée le soin d’aller veiller sur les deux fuyards. La remerciant d’un sourire confiant, Chayà se mit à son tour en route, sur les pas de ses frères et sœurs.

    Sahàsi hurlait au loin, et quiconque passait par ici pouvait l’entendre. Un peu agacée par l’insouciance de sa cadette, Chayà accéléra le pas. Leur mère n’était pas loin, le danger ne l’effrayait pas, mais l’attitude irresponsable de sa petite sœur n’était pas la bienvenue sans adultes dans les parages. Au loin se dessinaient les silhouettes de trois lionceaux. Pourtant, c’était bien à deux qu’ils étaient partis. Sur qui avaient-ils bien pu tomber ? Quant la femelle arriva près d’eux, elle aperçu le regard noir de Sahàsi qui se dressait, droite et menaçante, sur un lionceau couleur crème. Encore peu sûre de la situation, Chayà ne libera pas de suite l’inconnu de l’emprise de sa sœur. Surtout qu’il semblait bien plus âgé et costaud que son assaillante, ne tenait qu’a lui qu’à la renverser. Cela dit, si ses intentions étaient mauvaises, ils ne seraient pas perdants à trois. Chayà ne voulu pas s’en prendre directement aux membres de sa fratrie. Face à un potentiel ennemi, il fallait montrer qu’ils étaient soudés et imprenables.

    Ignorant que les présentations avaient déjà été faites pour l’un et la question déjà posée pour l’autre, Chayà en rajouta une couche :

    « Qui êtes vous et que faites vous ici ? »

    Droite et autoritaire, elle se mit à renifler, de loin. L’étranger avait une odeur qu’elle ne connaissait pas. Il ne venait pas de la jungle ni de Prideland. Mais d’où diable débarquait-il, seul dans la Lande. Elle se mit à l'observer, il semblait plus sous le choc que foncièrement mauvais, cependant, l'habit ne fait pas le moine, c'est bien connu. C'est pourquoi nul d'entre eux ne devaient montrer signe de faiblesse tant que les intentions de cet inconnu n'étaient pas claires.


_________________


kit ©Anoki

Speach: #000000 | Rapport du Matin | Présentation



Dernière édition par Chayà le Dim 12 Mar - 18:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4194-chaya#92680
avatar
PLAYER01


À mon sujet

Age : 21 Féminin
Nb de Messages : 56
Localisation : Sur Ourtland

En savoir +
MessageSujet: Re: Another day of Sun / Pv Raksà, Sahàsi et Chayà   Dim 12 Mar - 18:36

Visiblement très surpris de l'intervention de l'Outlander, l'inconnu coucha ses oreilles contre son crâne et regarda Hoshor avec étonnement. Ce dernier ne se démonta pas, espérant bien se faire un nouvel ami. Son sourire s'accentua, essayant de mettre son interlocuteur à l'aise, ce qui sembla fonctionner. Le concerné se redressa et, posant une patte sur son poitrail d'un air supérieur, il déclara :

- Moi ? Mais je suis Raksà, le plus grand guerrier de la Lande enfin !

Le jeune félin au pelage doré cligna des yeux, quelque peu interloqué, mais ne perdit pas son sourire. Il s'agissait sans doute d'une plaisanterie, au vue du regard euphorique du soi disant guerrier. Hoshor n'osait cependant pas éclater de rire, de peur de vexer le fameux Raksà, qui avait tout de même l'air de se prendre très au sérieux. Ainsi, il habitait la Lande ? Le petit Outlander ignorait qu'une famille y avait élue domicile. Ce petit lion ne pouvait en effet pas vivre seul, il devait bien avoir des parents ou quelqu'un pour s'occuper de lui. Peut-être le reste de sa famille était-elle au Baobab, comme les Pridelanders autrefois.

- T’es un grand guerrier d’Outland toi aussi ? Montre moi !

En voyant Raksà se mettre en position de combat, Hoshor hésita. Jouer à la bagarre, il savait faire, mais il était loin de se considérer comme un guerrier. Il espérait par ailleurs ne jamais avoir à se battre au cours de sa vie, ou bien seulement pour protéger ceux qu'il aimait. Mais pour l'heure, il ne devait pas perdre la face. Comprenant qu'il s'agissement simplement d'un jeu, le jeune mâle se plaqua au sol et remua le derrière, un sourire amusé sur les babines. Il réfléchissait au meilleur endroit où attaquer pour éviter de blesser son nouveau copain, lorsqu'un bruit de course derrière lui l'interpella. Il n'eut pas le temps de se tourner qu'une masse lui tomba sur le dos, s'agrippant à lui avec ardeur.

Hoshor poussa un hurlement de terreur et se retrouva entraîné au sol par son attaquant, qui s'avérait être une attaquante. Sous le choc, le lionceau venu d'Outland ne remarqua pas immédiatement la ressemblance frappante entre la nouvelle venue et Raskà. Il se contenta d'agiter les pattes dans tous les sens, espérant se délivrer. Le combat ne dura pas longtemps, l'assaillante le lâcha bien vite, et le dévisagea avec méfiance.

- T'es qui toi ?! T'es un méchant hein ?

Le cœur de l'Outlander battait à tout rompre. Au sol, les oreilles plaquées contre son crâne, les yeux écarquillés, il tentait de retrouver son sang froid. Son regard passa de la petite lionne à Raksà, et il constata qu'ils avaient pratiquement le même pelage. Faisaient-ils partis de la même famille ? Raksà n'allait tout de même pas la laissé le tailler en pièce, si ? Se détournant de Hoshor, la femelle se tourna vers celui qui était probablement son frère, et lui lança, furieuse :

- Pourquoi tu es parti sans moi ? Heureusement que je suis là, sinon qui sait ce qui aurait pu t'arriver ?

Le petit lion au pelage doré ne savait plus où se mettre. L'adrénaline retombante, il essayait d'analyser la situation avec pragmatisme. Ce n'était pas gagné. Il tenta de se redressa, mais craignait de déclencher un nouvel excès de fureur de la jeune lionne. Il bredouilla donc, d'une voix tremblante, essayant de trouver du soutien dans les prunelles de Raskà :

- Mais je... je suis euh... Je ne veux pas...

Il cherchait ses mots lorsqu'un nouveau protagoniste vint se rajouter à cette discussion qui n'avait ni queue ni tête. C'était encore une enfant de leur âge, au pelage pratiquement noir. Hoshor n'avait jamais rien vu de tel, et se demanda si elle était liée à Raksà et à sa copie conforme. Elle ne s'attarda pas sur eux, concentra son attention sur l'Outlander. Visiblement, elle les connaissait. Était-elle une cousine, ou quelque chose du genre ? Le lionceau était perdu !

- Qui êtes vous et que faites vous ici ? demanda-t-elle d'une voix posée.

Quelque chose dans la tonalité de la nouvelle venue intimida aussitôt le jeune mâle et lui cloua le bec instantanément. Il se rapprocha davantage du sol, comme s'il pouvait disparaître en s'enfonçant dans la terre. Déglutissant lentement, Hoshor tenta de reprendre contenance. Il devait dire quelque chose, on lui avait posé une question ! Il devait dissiper le malentendu, et tout irait bien. Oui, voilà ce qu'il devait faire.

- Je m'appelle Hoshor et je viens d'Outland. Je voulais juste jouer, c'est tout. Je ne suis pas méchant, c'est promis. débita-t-il sans reprendre son souffle. Je... Je... Je veux ma maman.

Sa voix mourut dans un sanglot. Il baissa la tête, honteux de sa propre attitude, mais ne parvint pas à retenir les larmes qui commençait à humidifier ses yeux. Il renifla bruyamment puis redressa la tête, espérant que cette fois, plus personne ne l'attaquerait.

_________________
Hoshor couine en #6F432D

Kit ©️ Dhalahi


Dernière édition par Hoshor le Dim 12 Mar - 21:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4152-hoshor-petite-boule-de-po
avatar
PLAYER01


À mon sujet

Age : 22 Féminin
Nb de Messages : 37
En savoir +
MessageSujet: Re: Another day of Sun / Pv Raksà, Sahàsi et Chayà   Dim 12 Mar - 20:19





Génial ! C’est qu’il se prenait au jeu en plus. Bien qu’il n’est pas l’air sûr de lui mais peut-être qu’après un ou deux pseudos-coups, la boule de poils vanille se détendrait un peu. Enfin, ça c’est ce que pensait Raksà avant que sa jumelle ne déboule comme une furie sans réfléchir et se jette littéralement sur l’Outlander. Si le final était drôle, à savoir Hoshor à terre et dominé par sa sœur qui, disons le, était plus petite que lui, le dit lionceau ne semblait pas si à l’aise que ça. Raksà voulut le rassurer en lui montrant que c’était toujours un jeu mais les paroles de sa sœur acheva tout le reste.

Si c’était un ennemi, il ne ferait pas bien de mal à lui tout seul et terrifié comme il était, il était juste plus probable que ce lionceau soit juste un trouillard et rien de plus. Le ton que sa sœur pris en s’adressant à lui, lui fit fortement froncer les sourcils. Il se renfrogna presque et marmonna légèrement avant de répondre :

« Maman te donnait le bain, j’allais pas attendre jusqu’à ce que les éléphants creusent des tunnels quand même ! Et puis je sais très bien me débrouiller d’abord… Et descend d’Hoshor ! C’est pas un ennemi, tu vois bien qu’il est mort de trouille. »

Accompagnant le geste à la parole, Raksà s’avança vers sa sœur et la poussa légèrement d’une patte. Un peu contrarié de cette intervention, c’est une légère moue boudeuse qui fit l’apparition sur le visage de Raksà. Mais… C’était son double. Soupirant, il ne releva pas plus. De toute façon c’était fait. Cependant ses oreilles se plaquèrent légèrement quand Chayà pointa le bout de son museau. Il lança un petit regard gêné à Hoshor et voulu le devancer pour répondre mais il réussit tout de même à en placer une.

« Je m'appelle Hoshor et je viens d'Outland. Je voulais juste jouer, c'est tout. Je ne suis pas méchant, c'est promis. »

Mais ce qui suivit désarçonna complètement le jeune mâle. Il n’avait donc aucune fierté pour se mettre à pleurer de la sorte devant trois lionceaux plus jeunes que lui ? Il hésitait entre se montrer compatissant envers lui et le juger. Mais en fait c’est la culpabilité qui commença à le ronger et ses oreilles achevèrent de se baisser entièrement.

« Regardez le, vous voyez-bien qu’il est pas méchant du tout… Pas vrai, Chayà ? »

Bien sûr qu’il cherchait l’approbation de sa sœur qu’il considérait énormément, mais il cherchait aussi une certaine autorisation pour Hoshor. Bien qu’il aurait parfaitement su s’imposer si ça n’avait été que lui, la présence de ses sœurs lui ordonnait de prendre en compte leur avis. Aussi il lança un regard à Hoshor avant de l’aider à se relever en le poussant légèrement dans le dos.

« Tu promets de pas nous attaquer, hein ? De toute façon, nos parents sont très forts et on se laissera pas faire non plus ! »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4808-raksa-the-warrior
avatar
PLAYER01


À mon sujet

Age : 19 Féminin
Nb de Messages : 36
En savoir +
MessageSujet: Re: Another day of Sun / Pv Raksà, Sahàsi et Chayà   Sam 18 Mar - 15:48

« Another day of Sun. »




Avec fureur, tu regardes toujours ton frère dans les yeux, fronçant les sourcils. Ah ouais ? Il s'était fait la malle parce que « monsieur » ne voulait pas attendre que tu aies fini ton bain. Tes poils se hérissaient quelques peu tellement tu es en colère. Cette dernière est cependant bien vite oubliée lorsque Ràksa te rappelle que tu as actuellement entre les pattes une grosse boule de poil beige et chocolat. Tu fais un bon en arrière tandis que le lionceau semble absolument effrayé par vous deux.

Cependant, un quatrième lionceau se joint à vous. Il s'agit de Chayà, votre sœur. Tu la regardes avancer d'un air entendu sur ton visage rondouillard. Au moins, vous allez pouvoir tirer les choses bien au clair avec elle. Rajoutant une couche dans l'esprit de votre nouvelle tête de turc, la noire se plante devant lui tandis qu'il se trouve toujours dans une position soumise, par terre. Il semble d'ailleurs vouloir lui-même écarter tout malentendu en bredouillant son nom et en affirmant qu'il n'était pas méchant comme tu avais pu te persuader quelques minutes plus tôt.

Après cette justification peu assurée, le mâle craque. Plissant tes sourcils ébènes, tu te rapproches de lui et t'assoies à côté avec culpabilité. Tu y étais sûrement allée un peu fort, c'est vrai qu'il n'est pas méchant, cela se voit comme le museau au milieu de la figure ! De ta patte droite, tu tapotes l'épaule du lionceau en baissant tes oreilles, honteuse.

« Je suis désolée Hoshor, j'étais en colère contre Ràksa et j'ai mal agit envers toi. Pardon, pardon, pardon ! »


Tes excuses n'en finissent plus ! En même temps, tu te sens tellement coupable de l'état du lionceau crème et châtain maintenant …

Finalement, ton frère fait promettre à ce dernier de ne pas nous attaquer – sûrement pour rassurer tout le monde – et se met à l'aider à se relever. Tu décides de te relever et d'aider ton frère, non pas que ce dernier n'ait pas de force, mais Hoshor est plus grand que Ràksa et que le relever à lui tout seul semble compliqué. Une fois le lionceau s'étant redressé, tu lui adresses un joli sourire et tu décides de lui proposer le jeu de rôle interminable que vous avez élaboré depuis que vous savez parler.

« Écoutes, si tu veux tu peux te joindre à nous dans notre conquête de la Lande des Sans-Terre ! Nous en sommes les gardiens et Ràksa est notre commandant ! Tu pourras nous raconter comment c'est chez toi comme ça. Qu'en dis-tu ? »


Tu adresses tout de même un regard furtif à ta fratrie pour être sûre qu'ils sont d'accord avec cette idée. Cependant, tu espères surtout que cela changera les idées du lionceau pleurnichard et que tu puisses en quelque sorte te racheter de ta mauvaise conduite envers lui.


Tsss. D8


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4154-sahasi
avatar
PLAYER04


À mon sujet

Age : 23 Féminin
Nb de Messages : 377
En savoir +
MessageSujet: Re: Another day of Sun / Pv Raksà, Sahàsi et Chayà   Dim 19 Mar - 1:39

    Chayà ne voulait pas en démordre – ou du moins pas pour le moment. Mais avant qu’il ait pu lui répondre, c’est Raksà qui s’interposa, reprochant à Sahàsi son énervement. La petite femelle ébène ne put s’empêcher de lever les yeux au ciel. Elle n’en voulait pas à ses frères et sœurs de se quereller, mais bien de rompre l’idée première de Chayà : la position dominante d’une équipe soudée. Leur dispute faisait voler en éclat cette armure et la petite noiraude en fut presque affligée. Mais la suite lui prouva qu’elle n’avait nullement à s’inquiéter. Le jeune lionceau se présenta, bredouillant. Il se nommait Hoshor et venait d’Outland. A cette annonce, elle leva les oreilles, plus attentive. Par contre, aucun des trois lionceaux n’auraient pu imaginer ce qu’il allait se passer. Le lionceau se mit à sangloter. Elle déglutit, emprise de remords. Elle n’avait jamais eu envie de le blesser, et surtout pas de faire couler ses larmes.

    Pourtant, une once de fierté se mit à luire en elle. Ca avait fonctionné. Ils s’étaient imposés à trois et l’avait déconcerté, et ceux malgré leur jeune âge. La force de leur lien avait été trop intense pour l’Outlander.

    Mais bien vite, elle reprit ses esprits. Certes, ils avaient fait impression, mais aucun d’eux n’avait envie de le voir ainsi. Surtout quand il est si rare de trouver de nouveaux compagnons de leur âge. Oui, Raksà avait raison, il n’était pas dangereux ! Chayà hocha la tête, affirmative, à l’intention de son frère, lui offrant un sourire plus doux. Toujours aussi dense, Raksà fit entendre au dit Hoshor qu’il valait mieux éviter de s’en prendre à eux, leur parents n’étaient pas loin – au moins l’un d’entre eux. La lionne était contente que son frère, bien qu’agité par cette rencontre, se montre pragmatique en mettant, une fois de plus, les choses au clair.

    Ca serait donnant donnant.

    Par dessus tout ça, Sahàsi s’excusait.

    Elle s’approcha du lionceau, toujours recroquevillé, puis posa une patte douce sur son épaule, lui offrant un air pitoyable et pourtant si attendrissant. C’était comme si, tout d’un coup, c’était elle la victime. Elle avait ce don de faire craquer, et cela même en faisant une moue triste. La plaidoirie et les excuses n’eurent pour effet que d’enrichir ce tendre portrait.

    Tout deux l’aidèrent maladroitement à se remettre sur patte. Chayà n’avait toujours pas ouvert la gueule. Elle observait l’enfant, minutieuse. Il était plus grand qu’eux, et cela dénota d’autant plus qu’il fut enfin debout. Son pelage était chaleureux. Les Outlander avaient la réputation d’être plus sombres que les Pridelander. N’ayant rencontré ni l’un ni l’autre, la comparaison lui était difficile. Surtout que si ça, c’était être foncé, elle se demandait bien à quoi pouvaient ressembler les Pridelander ? Etaient-ils aussi clairs que les jangowas, que sa grand-mère ? Bon, Hoshor n’était pas clair de partout cela dit. Ses oreilles et ses pattes tendaient vers la couleur de l’écorce, et ses yeux aussi. Non, ça collait. Par contre, elle avait également entendu d’eux qu’ils étaient un peuple fier et parfois orgueilleux. La dureté de leurs terres et la séparation de leur clans les avaient rendus plus méfiants qu’avant. Comment se faisait-il que ce lionceau ait les larmes si faciles ?

    Elle ne lui demanderait pas. Pas cette fois. Mais elle restait curieuse.

    Sahàsi lui proposa de jouer avec eux. Peut-être pour le détendre un peu après cette frayeur. Chayà aimait jouer, mais ce qui lui aurait plu aurait été de s’asseoir et converser. Toujours pas cette fois. Ah, non, voilà que Sahàsi se montrait curieuse, elle aussi, et Chayà ne put retenir un sourire ravi. Voilà qui lui plaisait d’avantage.

    Elle toussa un peu et de sa voix rauque dit :

    « Oui, nous en profiterons pour savoir pourquoi tu te retrouves si loin de chez toi. Puis comme ça, on te montrera notre chez nous ! »

    C’était assez rare de dépeindre la Lande comme un chez soi pour des lions, eux si fidèles aux clans. La Lande était un endroit de passage, un décor morne et sans grand intérêt. Pourtant, c’était chez eux, c’était leur maison. Et quand bien même on puisse la trouver triste, à leurs yeux, elle était réconfortante et chaleureuse, tout comme pour leur père à leur âge. Une drôle de coïncidence.

    Chayà, affichant un petit sourire amusé, avança vers Hoshor et lui fit signe de la suivre, se postant derrière son frère. C’était à lui qu’on avait décidé de confier la tête du cortège aujourd’hui, alors soit. Il allait les guider. La petite femelle savait la fierté qu’il avait à ce que l’on lui fasse confiance. C’est pourquoi elle l’encouragea d’un sourire franc à partir à l’aventure en compagnie du nouvel arrivant.

    La tendresse n’étant pas son fort, Chayà adressa un petit sourire sympathique à l’Outlander. Sahàsi et Raksà avaient fait leur preuve dans l’acceptation du petit, c’était à son tour, et c’était par ce coup d’œil rapide mais sincère qu’elle l’invita à se joindre à eux, sans méfiance.


_________________


kit ©Anoki

Speach: #000000 | Rapport du Matin | Présentation

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4194-chaya#92680
avatar
PLAYER01


À mon sujet

Age : 21 Féminin
Nb de Messages : 56
Localisation : Sur Ourtland

En savoir +
MessageSujet: Re: Another day of Sun / Pv Raksà, Sahàsi et Chayà   Dim 19 Mar - 11:14

Sentant le regard des trois lionceaux peser sur lui, Hoshor se sentit honteux de se mettre à sangloter de la sorte. Il n'était vraiment qu'un trouillard et un faible... Il avait beau faire des efforts pour devenir plus brave, il finissait toujours par se ridiculiser. Il ne serait jamais un grand guerrier comme son père, il était bien trop nul pour ça. Les combats, le sang, tout ça le terrorisait bien trop. Ivesh, de là où il était, devait avoir bien honte de son fils et de sa légendaire couardise. Cette idée attrista encore plus le petit mâle. Heureusement, Raksà semblait déterminé à l'aider.

- Regardez le, vous voyez-bien qu’il est pas méchant du tout… Pas vrai, Chayà ?

Le petit brun s'approcha alors à commença à l'aider à se redresser, d'un mouvement d'épaule doux et amical. Le contact inquiéta d'abord Hoshor, puis il se laissa aller à la confiance. Raksà était gentil avec lui depuis le début, il n'avait pas de raison de se méfier de lui. Voilà en plus qu'il prenait sa défense ! L'Outlander se sentit rapidement rassuré et tenta un sourire, un peu grimaçant à cause de ses sanglots. Bon, il devait d'abord sécher ses larmes avant de vouloir ajouter quoi que ce soit. Raksà ajouta alors :

- Tu promets de pas nous attaquer, hein ? De toute façon, nos parents sont très forts et on se laissera pas faire non plus !

Lui ? Attaquer quelqu'un ? Mais il ne ferait pas de mal à une mouche ! Lorsqu'il jouait à la bagarre avec les membres de son Clan, il avait toujours peur de blesser quelqu'un et finissait toujours par s'excuser lorsque l'un des joueurs se retrouvait à terre. La moindre goutte de sang le faisait frémir d'horreur, qui plus est. Il n'avait pas besoin d'être menacé, il ne représentait un danger pour personne, à part pour lui-même. La petite brune, copie conforme de Raksà, s'approcha alors à son tour pour l'aider, visiblement honteuse.

- Je suis désolée Hoshor, j'étais en colère contre Ràksa et j'ai mal agit envers toi. Pardon, pardon, pardon !

Le lionceau aurait voulu répondre, mais un sanglot encore coincé dans sa gorge l'empêchait de dire quelque chose sans couiner. Il se contenta d'hocher la tête doucement, lui indiquant qu'il lui pardonnait. Une fois sur ses pattes, le petit mâle essuya ses larmes d'un mouvement de la patte et essaya de reprendre ses esprits pour analyser plus calmement la situation. Il regarda les trois lionceaux, et se souvint que Raksà avait appelé la plus sombre Chayà. Au vue de leur manière de se comporter les uns avec les autres, ils faisaient partis de la même famille, ou en tous cas vivaient ensemble. Il ne connaissait cependant toujours pas le nom de la brunette, possiblement sœur jumelle de Raksà.

- Écoutes, si tu veux tu peux te joindre à nous dans notre conquête de la Lande des Sans-Terre ! Nous en sommes les gardiens et Ràksa est notre commandant ! Tu pourras nous raconter comment c'est chez toi comme ça. Qu'en dis-tu ?

Les oreilles de Hoshor se redressèrent aussitôt, de surprise et de joie. Elle lui proposait de jouer avec eux ? Elle avait l'air sincère, et semblait réellement regretter de l'avoir attaqué. Le lionceau décréta qu'elle était digne de confiance. Son regard se porta ensuite sur celle qui se nommait visiblement Chayà. Elle était en retrait et n'avait rien dit, observant la situation avec un calme étonnant pour son jeune âge. Hoshor se sentait toujours intimidé en sa présence, mais son sourire le rassura. Elle ne lui voulait pas de mal non plus, visiblement.

- Oui, nous en profiterons pour savoir pourquoi tu te retrouves si loin de chez toi. Puis comme ça, on te montrera notre chez nous !

L'enthousiasme du trio était contagieux. Le petit mâle leur offrit un grand sourire, les larmes déjà oubliées. Il se rendit alors compte qu'il n'avait toujours rien dit depuis toute à l'heure, de peur que sa voix ne se brise. Il était cependant temps de leur répondre, il ne voulait pas passer pour un malpoli ou un idiot. Ils devaient déjà le prendre pour un gros bébé pleurnichard, autant ne pas aggraver son cas. Hoshor se racla un peu la gorge puis lança, d'un ton joyeux :

- D'accord ! Mais euh, d'abord, comment tu t'appelle ? demanda-t-il en regardant celle qui ressemblait à Raksà. Toi, tu t'appelle Chayà, c'est ça ? Ajouta-t-il à l'adresse de la plus sombre. Vous êtes tous frère et sœurs ? Et vous vivez ici ?

Il avait encore bien des questions en tête, mais ne voulait pas se montrer trop intrusif. Il était en effet terriblement curieux de savoir si le trio habitait la Lande des Sans Terre. Ils y étaient avec leur parents, d'après ce que Raksà avait laissé entendre, mais qui étaient-ils ? Peut-être étaient-ils des Pridelanders en balade ici ? Il n'allait pas tarder à le savoir. Se souvenant qu'on l'avait questionné, il ajouta :

- Moi je voulais juste me promener. C'est la première fois que je sors d'Outland, et je voulais voir à quoi ça ressemblait, ailleurs. En fait, c'est pas si différent. Je croyais que personne n'habitait sur cette Lande !

A présent bien droit sur ses pattes, le petit mâle était prêt à suivre le mouvement. Il avait hâte que ses nouveaux amis lui montre leur vaste territoire.

_________________
Hoshor couine en #6F432D

Kit ©️ Dhalahi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4152-hoshor-petite-boule-de-po
avatar
PLAYER01


À mon sujet

Age : 22 Féminin
Nb de Messages : 37
En savoir +
MessageSujet: Re: Another day of Sun / Pv Raksà, Sahàsi et Chayà   Sam 25 Mar - 21:04





Le regard foudroyant de sa sœur ne le déstabilisa pas pour autant. Ça va quoi… C’est pas comme si Raksà avait décidé de s’enfuir définitivement pour ne plus jamais revenir. Dans un sens il n’avait fait que prendre un peu d’avance. Il était parti en éclaireur ! Voilà, c’est ça ! De toute façon il aurait tout le temps de se justifier plus tard et leva légèrement les yeux au ciel quand sa sœur se confondit en excuses. Mais voilà qu’elle se rendait utile et à l’unisson ils réussirent tous les deux à remettre l’Outlander debout. Elle oublierait vite le petit écart de Raksà, c’était certain.

« Écoutes, si tu veux tu peux te joindre à nous dans notre conquête de la Lande des Sans-Terre ! Nous en sommes les gardiens et Ràksa est notre commandant ! Tu pourras nous raconter comment c'est chez toi comme ça. Qu'en dis-tu ? »

Ah bah voilà quelque chose d’intéressant, d’utile et de profondément génial, si bien qu’un large sourire vint se figer sur les babines du jeune voyageur. Il gonfla sa poitrine quant à l’évocation de son titre de commandant, fier de pouvoir s’imposer en tant que chef. Afin de redonner un peu de poils de la bête à Hoshor, il ajouta même :

« Je suis sûr que tu feras un excellent soldat dans notre bataillon ! »
« Oui, nous en profiterons pour savoir pourquoi tu te retrouves si loin de chez toi. Puis comme ça, on te montrera notre chez nous ! »

En voilà une autre idée qu’elle était bonne ! Peut-être qu’Hoshor pourrait les aider de leur conquête et s’étendre même à Outland. Il prendrait le temps de lui en parler sérieusement plus tard. Pour l’instant il se contenta de répondre aux questions du lionceau bicolore :

« Oui oui, on est frère et sœurs et c’est chez nous ici ! C’est notre territoire, on l’a conquis fièrement et personne ne nous en délogera. »
« Moi je voulais juste me promener. C'est la première fois que je sors d'Outland, et je voulais voir à quoi ça ressemblait, ailleurs. En fait, c'est pas si différent. Je croyais que personne n'habitait sur cette Lande ! »

Un petit rire secoua les épaules de Raksà – c’est qu’il avait pas de chance en plus pour une première sortie. De plus, bientôt, tout le monde n’entendrait parler que d’eux sur la Lande. Les enfants de Taali et Sadaka, fiers conquérants de la Lande et grands combattants sans peur et sans reproches. Il s’avança vers Hoshor et lui donna un coup d’épaule avant de lancer un regard à ses deux sœurs. Son allure de dirigeant figé sur la figure, il déclara :

« En avant ! T’as pleins de choses à raconter Soldat Hoshor, on t’écoute. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4808-raksa-the-warrior
avatar
PLAYER01


À mon sujet

Age : 19 Féminin
Nb de Messages : 36
En savoir +
MessageSujet: Re: Another day of Sun / Pv Raksà, Sahàsi et Chayà   Mer 12 Avr - 14:36

« Another day of Sun. »




Tu affiches un sourire satisfait lorsque ta sœur se met à approuver et renforcer tes paroles. Voilà qui était entendu, vous avez votre premier ami de toute votre vie ! Non, il ne faut pas non plus exagérer, à vrai dire on peut considérer que vos premiers amis ce sont les membres de la fratrie tout bêtement. Mais en dehors de cela vous n'avez rencontré personne jusque là, en dehors de votre famille.

Pressée d'en apprendre plus sur le gros lionceau, tu t'apprêtes à encadrer le cortège afin de le créer, mais Hoshor prend la parole, te forçant ainsi à rester attentive. Et puis, c'est vrai ça, tu ne lui avais même pas dit ton nom. Cherchant un moyen de te faire remarquer, tu décides d'enjoliver encore plus ton statut de petit rayon de soleil de la famille. Tu te places face à votre ami, puis t'assoies, bombant ton petit torse marron et agitant ta queue gracieusement de tous les côtés.

« Je suis la fabuleuse, la magnifique, la merveilleuse petite dernière de notre famille : Sahàsi. »


Bon, d'accord. Ta fratrie risque de lever clairement les yeux au ciel, te disant d'arrêter de dire n'importe quoi, mais qu'importe ! C'était tellement tentant d'être une fois de plus le centre de l'attention durant quelques secondes.

Le gros lionceau se met alors à expliquer sa présence ici. Outland ? Tu en as vaguement entendu parler dans les récits de Maman et de Tatie Akinyi, mais n'arrivant pas à recouvrer la mémoire à ce sujet, tu décides d'accélérer la formation du cortège afin de démarrer l'expédition et de lui demander après.

Comme prévu, Raksà prend la direction du commando, suivi de Chayà qui se met à encourager Hoshor pour nous suivre. En ce qui te concerne, tu pousses ce dernier pour lui montrer où il doit se placer et tu décides de fermer fièrement la marche, couvrant ainsi les arrières du petit groupe.

« Le but est simple, tu dois suivre les traces de Raksà. Si jamais tu vois quelque chose de suspect, tu nous avertis, Raksà ira voir ce que c'est comme il s'agit du général. Nous, on couvrira ses arrières et nous attaquerons ensuite comme de vrais soldats ! Par contre, pas le droit de s'attaquer entre nous ! As-tu déjà vu des personnes d'un même clan se battre entre eux ? C'est absolument ridicule, je ne peux pas imaginer cela. L'important dans notre action c'est de nous soutenir. »


Une petite mise au point s'imposait d'après toi. Vous avez vos propres règles, à lui de les respecter maintenant que tu lui avais expliquer en quoi le jeu consiste.

Continuant la marche, ton interrogation se fait plus vive dans ton esprit et ne pouvant plus tenir, tu décides ENFIN de lui demander.

« Dis Hoshor, tu as parler d'un truc comme "Oland" ? Qu'est-ce que c'est ? »



En avant ! Tin tin tin !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4154-sahasi
avatar
PLAYER04


À mon sujet

Age : 23 Féminin
Nb de Messages : 377
En savoir +
MessageSujet: Re: Another day of Sun / Pv Raksà, Sahàsi et Chayà   Mar 9 Mai - 16:21

    Voilà que tout se goupillait pour le mieux. Hoshor avait retrouvé le sourire, et le quatuor s’en allait gaiement découvrir la Lande. Le petit Outlander se mit même à leur poser des questions. C’est Sahàsi qui fut la première à répondre et elle ne se débina pas, fière à elle même. C’est, dans une noyade de compliments et d’autosatisfaction qu’elle s’annonçait et Chayà, sans grand étonnement, ne put retenir un petit soupire las. Mais Hoshor ne la laissa pas s’ennuyer et lui demanda si c’était elle la dénommée Chayà. Elle secoua la tête en guise d’approbation, incapable d’ouvrir la bouche après la tirade de sa cadette – comme si celle-ci avait suffisamment parlé pour deux. Raksà les introduit ensuite, fier comme un coq, comme les gardiens de la Lande – c’était leur territoire. Chayà sourit enfin, laissant derrière elle Sahàsi et son franc parlé. Son frère la touchait beaucoup et, nul doute que la lionne ébène avait plus facilement tendance à s’adoucir avec les mâles qu’avec les femelles. Elle s’en voulait un peu de ce manque d’objectivité, mais, très honnêtement, c’était viscéral.

    Hoshor se montrait plus curieux encore, et Chayà leva les oreilles, dans la hâte de cet échange quand Sahàsi, directive, se mit à placer le petit lionceau crème, accompagnée par leur frère qui prenait les rennes du convoi. Flûte, encore une occasion de bavarder qui lui passait sous le nez... Tant pis, une fois de plus, l’aventure ne faisait que commencer, et bien que légèrement agacée, Chayà ne pouvait que saluer la motivation et le dynamisme des membres de sa fratrie. A eux quatre, ils faisaient un beau tableau et cette idée lui suffit à reprendre le sourire.

    Puis voilà que sa petite sœur se mit à expliquer les règles. Chayà l’écoutait sagement, fière des directives de la jeune lionne. En voilà une qui avait bien comprit la leçon – ou alors, il ne s’agissait que d’une façade histoire de se donner de la contenance, et, là, c’était plus embêtant. Mais elle était si convaincante que Chayà oublia d’être médisante et se jeta en toute confiance dans ce défilé. Voilà, ils étaient partis, et, tant qu’il n’y avait pas d’inconnus aux environs, ils pourraient parler ! Sahàsi, plus pipelette que jamais, l’avait également bien comprit, et c’est elle qui lança les hostilités en demandant à Hoshor ce qu’était « Otland ». Mais, n’écoutait-elle donc rien quand sa tante, sa grand-mère, sa mère, ou, mieux de tous, son père leur racontait des histoires. D’un ton un peu tranchant, mais pas méchant, Chayà rectifia de suite :

    « Outland Sahàsi, OUT-LAND, pas Otland... »

    Elle ne rajouta rien. Après tout, Hoshor leur en parlerait mieux que quiconque, et, ça, c’était une information qu’elle ne voulait pas négliger. Même si elle avait put avoir des échos de cette terre aux histoires fortuites, rien de plus appréciable que de l'information de première patte. Marchant à un rythme calme, elle s’était faite attentive et avait planté ses grands yeux bleus sur le petit mâle au crin clair. Aller, prête à écouter, maintenant, dis nous tout !


_________________


kit ©Anoki

Speach: #000000 | Rapport du Matin | Présentation

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4194-chaya#92680

Contenu sponsorisé


À mon sujet

En savoir +
MessageSujet: Re: Another day of Sun / Pv Raksà, Sahàsi et Chayà   

Revenir en haut Aller en bas
 
Another day of Sun / Pv Raksà, Sahàsi et Chayà
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Lion King RPG :: 
Crédits - Archives - Partenaires
 :: 
Archives & Choses Perdues
 :: RPs abandonnés
-