Informations
Topsites

Votez et réclamez vos points ICI !

Réseaux
Crédits

Bannières dessinées par Uasi, Jehara, Shagan et Kwilu

Design & Codage © Tadji, Soto & Angola

Musique du lecteur © Great Canyon (PMD Blue Rescue Team OST)

Optimisé pour Mozilla Firefox

Jeu déconseillé aux -12 ans

AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Events & RPs Importants
Ne ratez pas ...
Jetez un œil à la liste des rôles importants disponibles au sein des clans.
Venez tenter les RP Missions !
Laissez un commentaire sur notre Livre d'Or !
    La panique. [PV Amakhaza] Z7dyLa panique. [PV Amakhaza] Y4ziLa panique. [PV Amakhaza] J3l9
Le Deal du moment : -39%
Promo sur le Casque sans fil Sony WH-1000XM3
Voir le deal
229.99 €

Partagez
 

 La panique. [PV Amakhaza]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mapinduzi
Mapinduzi
PLAYER04


À mon sujet

Age : 22 Féminin
Nb de Messages : 293
En savoir +
MessageSujet: La panique. [PV Amakhaza]   La panique. [PV Amakhaza] EmptyMer 1 Mar - 22:14



La panique.
Amakhaza et Kengeza



La nuit n'avait pas été calme, loin de là, et ce, pour un bon nombre de lion. Devant sa tanière, Yahto ne cessait de faire les cent pas, grommelant. Chacune de ses foulées soulevaient avec rage la neige sous ses pattes tandis que sa queue balayait l'air. Il était tendu, n'importe qui aurait pu le deviner. Et pour cause ! Sa fille... Son bébé... Son petit flocon de neige était en train de mettre au monde un, ou peut être plusieurs, lionceau. Quel père n'aurait pas été nerveux face à une tel épreuve ?! Un mauvais père seul. Et en parlant de mauvais père...

Le vieux lion avait passé la soirée en compagnie de son gendre et n'avait pu s'empêcher de le tuer du regard à chaque fois que ses yeux le frôlait. Comment avait-il osé... Cependant, le mâle au yeux dorés n'avait pas daigné perdre son temps à lui parler. Il préférait encore marcher, marcher... Et encore marcher. Jusqu'à ce que les rayons de soleil matinaux soit enfin visible par delà les montagnes du Nord. Yahto frappa férocement la neige. Qu'est-ce qui prenait autant de temps ?! Ce n'était pas normal... Halona... Halona n'avait pas mis autant de temps à la naissance de Kengeza, si ? Non... Ou peut être ? Rhaaaaa ! Il était beaucoup trop perturbé pour s'en souvenir clairement.

Heureusement, une voix féminine se fit bientôt entendre.

- Vous allez pouvoir rentré... mais allez y doucement d'acc... !?

Halona n'avait même pas finis sa phrase que Yahto se propulsais déjà à l'intérieur. Il cru entendre un soupir d'exaspération provenant de sa compagne mais il n'en tint pas compte. Pour le moment, il voulait juste s'assurer que son bébé allait bien.

Pour Kengeza aussi, la nuit avait été épuisante, sans doute même plus que celle de son père ou de son compagnon. Une chance qu'Halona ne l'ai pas quitté d'un pouce. Sans sa mère, la lionne aurait été complétement paniquée. Mais elle était parfaitement paisible à présent. Observant avec amour les deux petites boule de poils endormies au creux de ses pattes. ils semblait si fragiles... Jamais elle ne serait capable de les laisser s'éloigner d'elle. La lionne crème soupira, un léger sourire sur ses babines. Si un de ses yeux était, comme d'habitude, parti en vadrouille, le second ne lâchait pas les enfants. L'un d'eux avait, ou plutôt, "l'une" d'eux, avait le pelage de son père alors que le second était couleur crème, tout comme elle. Kengeza se demandait bien de quelle couleur étaient leurs yeux... Et s'ils seraient comme les siens. ... Mais... Inutile de s'inquiéter pour ça pour le moment. Elle aurait sa réponse lorsqu'ils soulèveraient leurs paupières. D'ici quelques jours avaient dit Halona en tentant de la rassurer.

Doucement, Kengeza baissa le museau vers les deux boules de poils encore sans nom. Les caressant doucement du bout du nez et leur donnant de délicat coup de langue, comme si elle craignait de les blesser. Elle n'était pas sur d'être capable de s'occuper d'eux convanablement. D'être une bonne mère. Mais, elle tachait de ne pas être inquiète : elle ne serait pas seule. La Nordique le savait : elle pouvait compter sur son compagnon. D'ailleurs... Quand Amakhaza allait-il entrer ?

Soudain, de lourd pas vinrent troubler la tranquillité de la lionne. Yahto venait de faire son apparition. Les sourcils foncés par l'inquiétude, le vieux Nordique tonna d'une voix forte :

- Kengeza ? Est-ce que ça v... ?


Il s’interrompit en entendant des petits cris provenant d'entre les pattes de sa filles. Apparemment son entrée avait perturbé le sommeil des nouveaux nés. Immédiatement, Yahto pris une expression plus douce... et un peu désolé. C'était ... rare, de le voir ainsi. Doucement, il se baissa pour observer les deux petits, un doux sourire sur les babines.

- Héééé.. Bonjour vous... Oooh.... Vous êtes absolument adorable... Héhéhé.

Le vieux mâle jeta un regard, presque implorant à sa fille, en approchant sa tête des deux enfants. Puis, tout doucement, il vint les frotter du bout du museau, avec un grand sourire. Puis, il se redressa calmement pour frotter sa tête contre celle de sa fille. Lui qui avait été particulièrement grognon et distant ces derniers temps... Kengeza ne se fit pas prier pour enfouir son visage dans sa crinière alors qu'il s'allongeait près d'elle.

- Ils sont magnifiques... Juste comme toi, mon petit flocon de neige.

Kengeza le remercia en ronronnant alors qu'Halona entra à son tour. en apercevant sa mère, la lionne crème ne put s'empêcher de regarder vers l'entrée. Et Amakhaza ? Quand allait-il venir ? Elle avait hâte qu'il arrive et voit, lui aussi, leurs deux adorables lionceaux.

Emi Burton

_________________
La panique. [PV Amakhaza] Mapinduzisigna2
Avatar (c) Captain-Mantis & Signature (c) Yetsa

Anciennement Kengeza
Présentation
Rapport du Matin
Revenir en haut Aller en bas
http://www.the-lion-king-rpg.jeun.fr/t5366-mapinduzi-we-are-more
Amakhaza
Amakhaza
MEMBRE - AMAKHAZA


À mon sujet

Age : 21 Masculin
Nb de Messages : 90
Localisation : Dans le blizzard

En savoir +
MessageSujet: Re: La panique. [PV Amakhaza]   La panique. [PV Amakhaza] EmptySam 4 Mar - 12:33



The panick.
KENGEZA & AMAKHAZA
Toute la nuit, son beau-père n’avait cessé de marcher. Encore, encore, encore... Si le guerrier se tenait droit et avait le regard fixe, en direction du vide, il n’en restait pas moins attentif. Non pas au lion à ses côtés, qui essayait de le tuer du regard sans jamais croiser le sien, mais bel et bien aux bruits qui pourraient s’échapper de la caverne derrière eux.

Il était confiant, comparé à Yahto. Ayant pleinement confiance en Halona, resté avec sa fille et compagne du guerrier, la seule raison pour laquelle l’adulte était plus ou moins tendu, était certainement l’impatience de voir ses enfants.

Ses enfants... Malgré toutes ses préparations, il ne réalisait pas encore qu’il était un père.
C’était quelque chose a laquelle il ne s’était jamais attendu dans sa vie et maintenant qu’il en était là, il était plus confus que jamais.

Alors que le soleil commençait à se lever et que le vieux mâle entamait son millième pas rageur, la douce voix de la mère de Kengeza arriva aux oreilles des deux lions. Aussitôt, les oreilles du guerrier se détournèrent vers elle et bientôt sa tête, se redressant plus vivement qu’il ne l’aurait pensé, tout en gardant son calme.

Toujours plus que son beau-père toujours. A peine avait-elle eut le temps de prononcer un dernier mot qu’il s’était précipité à l’intérieur, disparaissant la seconde d’après et sans même faire attention à l’exaspération de sa compagne.

Interdit, le nouveau père était immobile devant l’entrée de la caverne, les yeux plus grands ouverts que d’habitude et visiblement encore chamboulé par la nouvelle. Néanmoins, lorsque le calme fut revenu, il ne s’empêcha pas de poser une question à sa belle-mère, une trace d’inquiétude présente dans son regard.

« Tout s’est bien passé ? »

La réponse de la matriarche le rassura. Son instinct ne l’avait pas trompé, tout s’était correctement déroulé... et cette nouvelle sembla le sortir de son immobilité. Halona entra en première, comme pour le motiver à son tour.

Prenant une inspiration profonde et calme, Amakhaza redressa le menton et s’avança dans la caverne, les oreilles noblement couchées vers l’arrière. Plus il approchait, plus il entendait les minces pleurs de ses enfants. Un son qui inconsciemment, fit accélérer son pas, traversant la mince distance entre l’entrée et le cœur de l’abri en quelques secondes.

Mais à l’entrée de celui-ci, le guerrier se coupa dans son élan. Allongée aux côtés de son père, sa compagne se tenait là. D’ici, il pouvait sans mal arrivé à voir sa fatigue, mais aussi... son bonheur. En abaissant doucement son regard vers les pattes de celle-ci, les oreilles du mâle se redressèrent vivement.

Ils étaient là. Ils. Deux lionceaux ! Leur père s’approcha doucement, abaissant sa tête progressivement pour finalement s’arrêter en face de ces deux minuscules êtres aux pelages uniques, lui rappelant sans aucune hésitation les leurs.

Les yeux écarquillés, brillant d’une toute nouvelle lueur vitreuse d’émotions, il releva rapidement son regard vers sa compagne pour lui demander permission, avant de délicatement avancer le bout de son museau vers ses deux enfants. Le souffle chaud de sa respiration sembla attirer l’attention des deux nouveau-nés qui, maladroitement, se dirigèrent aveuglément vers cette source de chaleur, se butant doucement aux pattes de leur mère et au nez de leur père.

Le simple mais a quel point précieux contact déclencha un soudain ronronnement bruyant chez le guerrier, fermant ses paupières de bonheur et de soulagement tandis que les miaulements aiguës réveillaient en lui un sentiment qu’il ne pourrait expliquer.

Se détachant en douceur de ses enfants, le guerrier redressa la tête vers sa compagne et pressa délicatement sa tête contre la sienne, lui donnant une lèche chaleureuse d’affection sur le haut de son crâne.

« Ils sont magnifiques... Tu as été merveilleuse. » murmura-t-il, ne pouvant guère parler normalement sous le coup de l’émotion.

Il s’allongea aux côtés de sa compagne, posant doucement sa patte sur l’une des siennes tout en regardant leurs enfants, le visage attendri.

_________________
Image © Cynblack, The Lion King © Disney
La panique. [PV Amakhaza] 738350amaskit2
Revenir en haut Aller en bas
http://www.the-lion-king-rpg.com/t2768-amakhaza-our-fate-lies-wi
Mapinduzi
Mapinduzi
PLAYER04


À mon sujet

Age : 22 Féminin
Nb de Messages : 293
En savoir +
MessageSujet: Re: La panique. [PV Amakhaza]   La panique. [PV Amakhaza] EmptyJeu 16 Mar - 1:32



La panique.
Amakhaza et Kengeza


Halona vint s'installer, tout sourire, aux côté de son compagnon et bientôt, Yahto ne fut plus le seul mâle dans la tanière. Des pas rassurant et familier se firent entendre. Kengeza releva la tête pour accueillir Amakhaza avec un grand sourire, ignorant totalement le regard méprisant que son père lançait à son compagnon. Immédiatement, le mâle s'approcha des nouveaux-nés, avec une grande douceur, provocant même quelques mouvements maladroit de leur part. La lionne crème ne put s'empêcher de lâcher un léger rire attendrit avant de sentir la tête du guerrier contre la sienne. Elle ne put s'empêcher de ronronner à son contact.

« Ils sont magnifiques... Tu as été merveilleuse. »

Des mots qui la mettait toujours autant en joie. Kengeza ronronna de plus belle.

- Oui... Ils le sont. Et je suis certaine qu'ils seront aussi fort et courageux que leur père.


Répondit la Nordique, un large sourire sur les babines avant de reporter son attention sur les deux boules de poils entre ses pattes. Jamais elle ne pourrait se lasser de les regarder... Tout les deux... Ils étaient si adorable. Si jeune et si fragile... Kengeza baissa doucement la tête pour donner un délicat coup de langue sur chacun des nouveau né. Jamais elle n'avait été spécialement courageuse ou même déterminé. Mais avec ces lionceaux entre ses pattes, tout semblait différent. Pour eux, elle se sentait presque prête à déplacer les Montagnes du Nord et à affronter les pires dangers. Seule, ou non.

Bientôt, la voix douce et chaleureuse d'Halona la sortit de ses pensées.

- Il y a une petite femelle et un petit mâle. Il faudrait peut être leur trouver des noms, non ?

A côté d'elle, Kengeza vit Yahto hocher la tête. Des noms... Elle n'y avait pas réellement pensé à vrai dire. La lionne s’apprêtait à demander à son compagnon si celui-ci avait une quelconque idée mais elle n'en eut pas le temps. La voix de son père la coupa dans son élan.

- Mnh. Pourquoi pas Maficho pour le petit ?


Halona lâcha un soupir exaspéré en levant les yeux au ciel.

- Yahto allons ! Ce n'est pas à toi de décider de ce genre de choses.

L'intéressé répliqua du tac au tac.

- Ce sont mes petits enfants ! J'ai tout de même bien le droit de proposer des idées

Kengeza, toujours pensive, finit tout de même par intervenir. Ses parents avaient beau former un couple uni, ce genre de petite querelle était néanmoins très fréquente. Jamais rien de bien méchant, plus des taquinerie qu'autre chose. Cependant... Le moment était assez mal choisit.

- J'aime beaucoup le nom de Maficho.


Tournant la tête vers Amakhaza, Kengeza s'empressa de demander :

- Qu'en dis-tu Amakhaza ? Et as-tu une idée pour notre fille ?


Immédiatement, les deux ancien se turent pour tourner la tête vers leur gendre. Si le regard d'Halona s'avérait être encourageant, celui de on compagnon semblait, lui, bien plus sévère.
       

       
Emi Burton

_________________
La panique. [PV Amakhaza] Mapinduzisigna2
Avatar (c) Captain-Mantis & Signature (c) Yetsa

Anciennement Kengeza
Présentation
Rapport du Matin
Revenir en haut Aller en bas
http://www.the-lion-king-rpg.jeun.fr/t5366-mapinduzi-we-are-more
Amakhaza
Amakhaza
MEMBRE - AMAKHAZA


À mon sujet

Age : 21 Masculin
Nb de Messages : 90
Localisation : Dans le blizzard

En savoir +
MessageSujet: Re: La panique. [PV Amakhaza]   La panique. [PV Amakhaza] EmptyDim 2 Avr - 14:39



The panick.
KENGEZA & AMAKHAZA
Le guerrier eut un doux sourire. Forts, ils le seraient. Courageux aussi. Ils les rendraient fiers, tel était ce que son instinct de père lui soufflait en voyant ces deux boules de poils, encore si fragiles.

L’une essayait déjà de s’échapper, tandis que la seconde restait un peu plus calme, parfois ravivée par les mouvements de la première.

A la voix d’Halona, le mâle redressa la tête et ses oreilles, revenant à la réalité. Des noms. Bien sûr, il leur fallait des noms. Il y avait déjà pensé mais à vrai dire, il n’avait aucune idée arrêtée. Aussi quand son beau-père en proposa un, il se mit a sérieusement l’envisager.

Maficho. Le mâle était celui qui portait les couleurs de sa mère, mais aussi la plupart de ses propres marques, le croyait-il. Les zébrures sur ses pattes ne trompaient pas, après tout. Il semblait d’ailleurs le plus sage... Oui, c’est un nom qui lui plaisait aussi.

En posant son regard rosé sur sa compagne, le mâle opina du chef aux deux questions. Après avoir observer les deux nouveau-nés, ce n’était pas les idées de noms qui lui manquaient, mais une sonnait particulièrement juste à ses oreilles.

Il répondit calmement à la première question.

« Je suis d’accord. Maficho lui ira très bien... »

Débordant d’énergie alors qu’ils étaient à peine venus au monde, la petite grise aux allures hirsutes se mit à pousser un miaulement assez bruyant en butant maladroitement contre la barrière des pattes de sa mère, comme impatiente de savoir la réponse de son père.

Amakhaza ne s’empêcha pas d’avoir un léger rire, tendre.

« Tamaa. »

L’ambition.

La plus énergique des deux, semblerait-il. C’était une battante, il le sentait. Elle portait ses couleurs mais seulement les marques de sa mère. C’était comme si les deux lionceaux étaient un parfait mélange des deux parents.

Mais pour dire toute la vérité, s’il attendait d’un côté l’avis de sa belle-famille, c’était celui de Kengeza qui comptait le plus à ses yeux. C’était leurs enfants après tout. En posant l’une de ses pattes proche des siennes, le grand mâle l’observa attentivement.

Il avait hâte de les voir grandir. De les voir s’épanouir et devenir de grands lions pour le clan... ou peut-être pas, qui sait ! Qu’importe ce qu’ils deviendraient, il sera toujours à leurs côtés.

_________________
Image © Cynblack, The Lion King © Disney
La panique. [PV Amakhaza] 738350amaskit2
Revenir en haut Aller en bas
http://www.the-lion-king-rpg.com/t2768-amakhaza-our-fate-lies-wi
Mapinduzi
Mapinduzi
PLAYER04


À mon sujet

Age : 22 Féminin
Nb de Messages : 293
En savoir +
MessageSujet: Re: La panique. [PV Amakhaza]   La panique. [PV Amakhaza] EmptyMer 5 Avr - 22:31



La panique.
Amakhaza et Kengeza


Kengeza attendait avec impatience la réponse de son compagnon pendant que ses parents restaient à admirer les petites boules de poils entre les pattes de leur fille. Yahto semblait d'ailleurs le plus doux et protecteur à l'égard de ses petits enfant : dès que l'un d'eux bougeait, il le replaçait tout doucement avec l'une de ses énormes pattes, de sorte que le petit soit toujours dans une position confortable. Halona le regardait faire, un air rieur sur le visage. Soudain, la voix de leur gendre attira leur attention et celle de leur fille.

« Je suis d’accord. Maficho lui ira très bien... »

Kengeza ne put dissimuler l'immense sourire qui s'afficha sur ses babines. Pour une fois que son père et Amakhaza semblait s'entendre sur quelque chose. Le vieux lion hocha d'ailleurs la tête le regard satisfait en entendant ces mots. Soudain, de petits cris attirèrent l'attention de Kengeza. La petite femelle s'agitait. La nouvelle mère souris doucement. Et bien ? Etait-elle jalouse de son frère de ne pas avoir encore reçu de nom ? La lionne crème la caressa doucement du bout du museau pour l'apaiser... Sans grand succès. L'enfant semblait débordante de vie. On aurait dit qu'elle avait déjà hâte de courir, de partir explorer le vaste monde.

« Tamaa. »

Tamaa ... ? La Nordique s'arrêta un instant pour se redresser et contempler sa progéniture. Son sourire s'évapora pour laisser place à un air plus pensif. Après quelque seconde de silence, elle déclara :

- Tamaa... Tamaa et Maficho. C'est parfait.

Et de nouveau, elle sourit. La lionne n'avait pas souvenir d'avoir un jour été aussi heureuse. Ce jour... Ce jour là resterait graver dans sa mémoire. Pour toujours et à jamais.
     

     
Emi Burton

_________________
La panique. [PV Amakhaza] Mapinduzisigna2
Avatar (c) Captain-Mantis & Signature (c) Yetsa

Anciennement Kengeza
Présentation
Rapport du Matin
Revenir en haut Aller en bas
http://www.the-lion-king-rpg.jeun.fr/t5366-mapinduzi-we-are-more

Contenu sponsorisé


À mon sujet

En savoir +
MessageSujet: Re: La panique. [PV Amakhaza]   La panique. [PV Amakhaza] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
La panique. [PV Amakhaza]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Lion King RPG :: 
Crédits - Archives - Partenaires
 :: 
Archives & Choses Perdues
 :: CHAPITRE VII
-