Informations
Topsites

Votez et réclamez vos points ICI !

Réseaux
Crédits

Bannière dessinée par Odon, Metua, Choyo, Jen, Yetsa, Rana & Eshina

Design & Codage © Tadji, Soto & Angola

Musique du lecteur © Stardiva Music

Optimisé pour Mozilla Firefox

Jeu déconseillé aux -12 ans

AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Events & RPs Importants
Ne ratez pas ...
Jetez un œil à la liste des rôles importants disponibles au sein des clans.
Venez tenter les RP Missions !
Laissez un commentaire sur notre Livre d'Or !

Partagez | 
 

 Le Pacte du Sang w/LIBRE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
PLAYER03


À mon sujet

Age : 21 Féminin
Nb de Messages : 151
Localisation : De retour dans le Désert

En savoir +
MessageSujet: Le Pacte du Sang w/LIBRE   Ven 24 Fév - 22:22

Le Pacte du Sang

RP Libre
Précisions Contextuelles: Kaïad traque toujours Hatari sans relâche avec Mombasa, Skaro et ses vautours. Kaïad prend néanmoins part aux recherches dans son coin car il s'entend particulièrement mal avec ses deux congénères.

- Il se rapproche dangereusement.
- Hum? La voix grinçante de l'espion ailé avait tiré le lion blond de ses recherches, la truffe collée au sol et les oreilles pivotantes, alerte. Du Désert? Mais qu'est-ce qui lui prend?
- Je n'en sais rien, il a l'air déterminé. Rien sur son chemin n'a su l'arrêter, aucun obstacle, que dalle, Kaïad! Votre gars c'est un bulldozer, il approche de chez vous. Avait poursuivit Ilhek en décrivant les faits et gestes de la cible qui lui semblait inarrêtable.

- Un bulldozer? Kaïad avait étouffé un rire lent, terriblement endormit qui témoignait de sa légendaire nonchalance. Il s'enfoncera dans le sable du Désert, il s'y noiera, Ilhek. Le grand blond chercha alors du regard ses deux camarades qui n'étaient clairement pas à porté de vue. Ses sourcils se froncèrent légèrement: Et s'il n'allait pas les chercher? Envoyer un vautour s'était toujours soldé par un cuisant échec, soit ils refusaient de les écouter soit ils les abimaient, de vraies brutes stupides et sans cervelles.
Ce qu'il fallait faire avant d'intercepter Hatari c'était de reprendre des forces. Les vautours le surveillaient de toute façon et donnait à Kaïad ce qui était nécessaire d'information, puis s'il le fallait ils iraient même porter quelques mots à l'empereur lui même. Hatari était à porté de pattes et de plus il paraissait décidé à se jeter dans la gueule du loup, c'était parfait. La traque approchait de son dénouement.

- Par ailleurs Kaïad, rien ne m'oblige à t'en parler, mais disons que puisque tu es relativement généreux pour ce qui est de la paie je pense que je te dois bien ça. Avait repris l'ombre noire. Le lion avait penché légèrement la tête en direction du vautour alors que du regard il cherchait quelque chose à se mettre sous le crocs. Un rat, un suricate, une quelconque musaraigne, un casse-croute quoi.

- Tes enfants grandissent. Un sourire discret avait alors étiré les lèvres du maitre des vautours. Ta fille aime écouter les problèmes d'oiseaux. Elle passe ses journées à écouter Tadarah gémir. Ton ainé, Aberash, il n'a aucun mal à s'entourer. Il a déjà les idées bien en place pour un jeune de son age. Mais le dernier, Tendaji, il est toujours à l'écart. Il n'a pas l'air d'approuver le Désert, Kaïad. Terminait Ilhek sur un ton qui frôlait à peine la raillerie. Venir titiller la fierté d'un lion était toujours chose plaisante pour un vautour. Et il était venu gratter là où il fallait pour agacer le blondinet qu'on avait l'habitude de qualifier de calme. La traque l'avait changé, son patriotisme s'était affirmé depuis qu'il poursuivait Hatari.

Alors qu'il s'apprêtait à se tourner vers Ilhek très certainement pour lui donner une petite leçon, des crissements au loin vinrent l'interpeller. Ces horribles cris tout le monde pouvait les reconnaitre entre mille, il s'agissait des grincements qu'émettaient les vautours et ceux-ci plus particulièrement lorsqu'il se faisait attaquer.
Cette voix n'était celle d'aucun des vautours de son envolée, mais Kaïad mettait un point d'honneur à entretenir de bon rapport avec la gentes à plume, de plus s'il venait en aide à ce pauvre bougre le voilà qui pouvait compter deux ailes de plus dans ses rangs. Le Jangowa s'était alors mis à suivre la piste des hurlements pour tomber face à une bataille qui était beaucoup trop banale sur la Terre des Lions. Un vautour souhaitait s'approprier une carcasse mais comme souvent ça n'avait pas l'air de plaire.

Le soleil éblouissant ne permis par au mâle Jangowa de distinguer de suite contre qui le vautour était en train d'hurler, mais c'était clairement un grand animal. Certainement un lion ou peut-être une hyène.

- Eh... Avait-il interpellé l'individu sans plus de conviction tout en s'approchant lentement pour ne plus avoir le soleil en face et pour enfin discerner qui il venait d'apostropher.




_________________
Couleur de RP: LIGHTYELLOW
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t2572-kaiad-the-one-who-knows
avatar
PLAYER04


À mon sujet

Age : 18 Féminin
Nb de Messages : 493
Localisation : En vadrouille.

En savoir +
MessageSujet: Re: Le Pacte du Sang w/LIBRE   Mar 28 Fév - 19:40


Le mâle rougeâtre avait aperçut une lionne qui délaissait sa carcasse même pas entamée à la moitié. Il restait de beaux morceaux de viande dessus et Vita voyait-là une possibilité de choix. Que cette lionne aille chercher quelqu'un ou non, il comptait bien s'emparer de cette carcasse. Le solitaire n'aimait pas tellement chasser - et sa lourde crinière n'était pas pratique, en plus de cela - alors de telles opportunités ne se refusaient pas. Malheureusement, il n'était pas le seul à avoir repérer le tas de viande. Vita n'avait pas encore vu le vautour qui approchait et le lion rouge avançait avec prudence, faisant rouler quelques pierres sous ses larges pattes. C'est alors que ses prunelles rubescentes captèrent la présence du volatile qui approchait. Vita rabattit ses oreilles en arrières, il fronça ses sourcils et commença à dévoiler quelques crocs.

Dégage d'ici !

Il avait soudainement chargé comme un buffle furieux, se précipitant vers la carcasse en même temps que le vautour qui avait répondu au grognement par un cri désagréable. Soulevant un nuage poussiéreux en s'arrêtant soudainement, Vita s'était redressé sur ses pattes arrières afin de jouer avec celles d'avant, les battant furieusement dans les airs pour tenter de dissuader l'adversaire. Ah ça, le Rouge n'avait pas mangé depuis assez longtemps pour que la fin le tiraille un minimum, il ne comptait pas abandonner cette nourriture servie sur un plateau. Grognant, sa patte droite passa non loin de l'oiseau qui amplifia ses plaintes. Le lion rouge, furieux, finit par retomber sur ses quatre pattes dans un instant de répit, le souffle irrégulier, la gueule entrouverte, foudroyant l'oiseau du regard. Mais alors, un troisième individu entra en scène, venant interpeller Vita qui détourna sa tête, méfiant, désireux de garder tout de même un œil sur le vautour.

Hm ?

L'Enfant du Feu vit alors qui arrivait. Un drôle de lion semblable à ceux du désert mais... il semblait un peu plus musculeux que ceux que Vita avait eut l'agréable - ahaha - possibilité de rencontrer. Une gueule large, une crinière furieusement emmêlée. Il n'avait pas l'air fort énergique et le ton qu'il avait employé avait convaincu le Rouge sur ce point. Ce-dernier restait cependant aux aguets, était-ce la carcasse qui attirait également ce mâle-là ? Le solitaire désira dire quelque chose mais l'oiseau voulut profiter de l'instant entre les deux lions pour subtiliser un morceau de viande, Vita grogna férocement, braquant son regard sur l'oiseau, avançant vers lui d'un air menaçant. Ce fut suffisant pour que l'autre chapardeur recule, laissant le loisir à Vita de reposer son attention sur son congénère du sable.

Que veux-tu ? Si c'est la carcasse qui t'intéresse, tu ferais mieux de passer ton chemin. Il avait étonnamment dit cela d'une voix neutre bien qu'une pointe de lassitude y était audible. Pourtant, sa large patte droite s'était posée sur le carcasse, Vita n'était pas certain que ce soit cela que l'autre désire mais... Le vagabond désirait affirmer sa propriété sur la chose.

[HRP: Je me suis incrustée, en espérant que cela t'ailles !]

_________________


Vita vous agace en #660000
Kit ©️ Aresak.
Personnage ©️ Prince Voldy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4011-vita-l-histoire-d-une-ame
avatar
PLAYER03


À mon sujet

Age : 21 Féminin
Nb de Messages : 151
Localisation : De retour dans le Désert

En savoir +
MessageSujet: Re: Le Pacte du Sang w/LIBRE   Mer 1 Mar - 10:05


- Que veux-tu ? Si c'est la carcasse qui t'intéresse, tu ferais mieux de passer ton chemin. Avait assuré l'autre lion. Enfin contourné, Kaïad pu analyser sa nouvelle rencontre. Un lion sombre, on aurait pu le méprendre avec un Mositu, mais depuis son voyage à travers la Terre des Lions le lion Jangowa avait découvert tout une multitude d'espèces différentes: Il y avait bien plus que des Mositus, des Nordiques, des Freelanders et des Pridelanders! Il y avait ces voyageurs qui venaient d'ici et là bas dont les pelages étaient pour les moins surprenant. Ce lion par exemple, il n'avait rien d'un Mositu si ce n'était cette couleur brunâtre.
De par sa carrure, Kaïad aurait pu le confondre avec l'un des siens. Il était svelte, il était anguleux mais sa crinière était beaucoup trop fournie.

- Ah. Finalement Kaïad avait répondu, d'un ton las comme à son habitude. Parce que cette carcasse t'appartient? Avait-il poursuivit sur le même ton alors qu'Ilhek observait tranquillement la scene, posé sur le dos du lion blond. Les deux vautours avaient même échangé un regard presque complice.

- Qu'en pense t-il? Avait demandé Kaïad en pointant l'opportuniste ailé du bout du museau.
- J'étais là bien avant! S'était élevé l'aboiement du vautour qui voyait là une opportunité de récupérer ce reste de carcasse.

- Les lions se nourrissent de la chasse et les vautours se nourrissent des restes. Avait affirmé le blond en s'approchant des autres protagonistes pendant que les deux vautours soutenaient ses paroles d'un fort hochement de tête. Tu es un vautour, alors? Un charognard? Quel lion étrange. Il avait réellement émis cette hypothèse. Kaïad durant son périple avait croisé tellement de lion aux cultures étranges que ça ne l'aurait pas étonné. De plus les solitaires avaient des habitudes plus que bizarre... C'était d'ailleurs certainement pour ça qu'ils n'appartenaient à aucun clan.

Pendant la conversation, le vautour opportuniste avait tenté à maintes reprises de s'accaparer la carcasse par de multiples tentatives toutes plus flagrantes les unes que les autres. Kaïad s'en amusait presque, il était habitué aux vautours et comprenait tout à fait leurs fonctionnement: Les vautours n'avaient pas la force des lions ni même leur fierté parfois stupide qui les poussait à mettre leurs vies en danger, non. Les vautours se servaient d'occasions, du bon vouloir du hasard pour agir.

@Kaïad a écrit:

T'inquiète pas c'est nickel. Ca me fait plaisir de RP avec des gens différents! What a Face
J'espère que ma réponse te va au passage, elle n'est pas top-top :/


_________________
Couleur de RP: LIGHTYELLOW
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t2572-kaiad-the-one-who-knows
avatar
PLAYER04


À mon sujet

Age : 18 Féminin
Nb de Messages : 493
Localisation : En vadrouille.

En savoir +
MessageSujet: Re: Le Pacte du Sang w/LIBRE   Mer 1 Mar - 15:30


Vita remarqua alors le vautour sur le dos du lion couleur sable. Était-il l'ami de ce vautour qui tentait de lui chaparder le carcasse ? Quel était donc ce plan qui ne sentait pas si bon ? Vita passa ses prunelles de braises du vautour au sol jusqu'au lion et son atypique passager. Si la carcasse lui appartenait ? Le mâle rouge eut un sourire amusé qui étendit ses babines, haussant légèrement un sourcil.

Peut-être bien.

Il l'avait à peine soufflé tandis que son congénère à quatre pattes pointait l'autre volatile du museau, posant une nouvelle question. Vita gronda doucement, il avait précédemment surprit l'échange complice des deux vautours et oh, tout ce qui se tramait ne lui plaisait aucunement. Et ce, en dépit du fait que le lion fasse à lui paraisse si.. mou ? Endormit ? En tout cas, une certaine léthargie émanait de lui, c'était évident. Au cri du vautour, le lion rougeâtre répondit en grognant plus fort, braquant son regard sur lui un bref instant.

Celui qui est arrivé en premier ne compte pas, à présent, c'est celui qui est suffisamment fort qui conserve cette carcasse. Il avait cessé de grogner, reposant son attention d'un air tranquille sur son interlocuteur. Vita avait au final apprit à vivre selon la loi du plus fort, bien qu'il l'ait remanié à sa sauce: ce n'était pas forcément le plus fort, finalement, c'était celui qui faisait preuve du plus de sournoiserie, de malice. Mais à cet instant, face à un banal vautour dont il pouvait briser la nuque, la simple loi du plus fort était employable.

Tandis que le lion approchait, les deux vautours hochaient la tête unanimement. Vita eut un léger rire amusé, redressant un peu fièrement son menton, plissant ses prunelles brillantes. Seulement, il se remit à grogner lorsque celui qui tentait de se nourrir faisait encore des tentatives de vol. La patte qui était sur la carcasse griffa férocement l'air, manquant d'arracher quelques plumes au vautour. Vita avait toujours les oreilles en arrières, à tel point qu'elles se fondaient dans son épaisse crinière tandis que ses crocs se découvraient, menaçants, prêts à déchirer la chair du vautour. Ah, il détestait se sentir prit de deux côtés, entre le lion et ce vautour. Où donner de la tête ? Voilà une situation qui lui plaisait de moins en moins. Pourtant, plutôt que d'abandonner la carcasse pour trouver autre chose, le lion rouge restait là, prêt de ce qui, à ses yeux, lui appartenait complètement.

Vois-tu, lorsqu'on est seul, une telle opportunité ne se refuse pas. Il soupira longuement, détendant un peu les muscles de ses larges épaules avant de reprendre Maintenant, toi le vautour, trouves-toi une autre occasion. Et, toi, j'imagines que tu as bien mieux à faire. Vita avait glissé son regard rubescent de l'un à l'autre, ses griffes sorties sur la proie morte.

[HRP: T'inquiètes, c'est très bien !]

_________________


Vita vous agace en #660000
Kit ©️ Aresak.
Personnage ©️ Prince Voldy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4011-vita-l-histoire-d-une-ame

Contenu sponsorisé


À mon sujet

En savoir +
MessageSujet: Re: Le Pacte du Sang w/LIBRE   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Pacte du Sang w/LIBRE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Pacte avec un chat
» Le goût de mon sang... Amer. [ Libre ]
» Qu'est ce qu'un dévot ?
» Battlefleet Gothic [GW]
» Confrontation Jack/ Victor (Attention va y avoir du sang xD) [Libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Lion King RPG :: 
Crédits - Archives - Partenaires
 :: 
Archives & Choses Perdues
 :: RPs abandonnés
-