AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Events & RPs Importants
Ne ratez pas ...
Votez du côté des Mythes & Légendes et faites grandir l'univers du forum.
Venez tenter les RP Missions !
Laissez un commentaire sur notre Livre d'Or !

Partagez | 
 

 Panthers are pink ft. Odon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
PLAYER04


À mon sujet

Age : 19 Féminin
Nb de Messages : 244
En savoir +
MessageSujet: Panthers are pink ft. Odon   Lun 16 Jan - 15:09

Panthers are pink

NEDGE
(6 mois)

&

ODON
(3 mois)

Ce n'est pas la première fois que tu braves un interdit. A croire que tu es devenu un lionceau turbulent et un fils désobéissant - il n'en est pourtant rien, brave petite chose au cœur pur que tu es. Il est tout de même vrai que, depuis ces trois derniers mois, tu avais bien changé. Tu gardais secrètement en toi ton entrevue avec ton père, t'isolant encore plus qu'avant, ne t'acclimatant décidément pas à ta nouvelle maison. Prideland était trop vivant, trop énergique, trop plein d'espoirs et de promesses en l'air - partout sur le territoire, les lions riaient et les oiseaux chantaient à la gloire des libérateurs qui avaient chassé les Nyeusis. Tout cela te laissait un goût amer et, pas vraiment prêt à prendre part aux festivités, tu prenais l'habitude de t'éclipser pour aller traîner du côté des frontières. Bien sûr, tu savais que le danger était encore présent, mais tu nourrissais l'espoir secret de revoir, peut-être, un grand lion noir qui t'attendrait...

Il n'était pas très difficile d'échapper à la surveillance des adultes : la présence des Rebelles Freelanders et du remue-ménage causé par leur départ en guerre tout proche suffisait amplement à distraire bon nombre de Pridelanders. Et en ce qui concernait ta mère, la plus apte à te garder à l’œil, tu profitais honteusement des escapades de Sora et Tahora pour fuguer à ton tour.

C'était encore ainsi que tu avais procédé aujourd'hui. Ensuite, tu avais longtemps marché vers Freeland sans vraiment le savoir - tu ne connaissais encore rien de ces nouvelles terres qui s'offraient à toi, après tout. Enfin, tu étais arrivé au cours d'eau qui séparait les deux pays mais n'avais pas osé le franchir. Maintenant, tu attends bêtement qu'il se passe quelque chose, assis au bord de l'eau, les épaules affaissées et l'air triste. Attendre là tout seul n'était pas l'activité la plus amusante qui soit pour un lionceau mais, étrangement, tu préférais encore ça à la compagnie du clan.

Et c'est alors qu'imperceptiblement, quelque chose se passe. Un autre petit s'approche, là-bas, sur l'autre rive, du côté de Freeland. Tu te lèves d'un bond, le cœur battant la chamade, le regard braqué sur cet inconnu, les yeux irrémédiablement fixés à son pelage aussi noir que la nuit. Doucement, en un souffle, tu murmures une question - tellement bas qu'il aurait très bien pu ne pas l'entendre.

— Qu'est-ce que tu es... ?

Un fils de Nyeusis, t'attends-tu à entendre. Tu devrais avoir peur, de tomber ainsi sur un ennemi - pourtant, c'est tout le contraire, et c'est sans doute très mal...

_________________
Fiche Lionceau & Fiche Jeune Adulte & Demande de RP
Personnage © Cynblack | Avatar © IXsln | Signature © Rinkisha
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t2591-nedge-the-sinner-s-soarin
avatar
MEMBRE - ODON


À mon sujet

Age : 20 Féminin
Nb de Messages : 457
Localisation : Dans la noirceur des ténèbres ~

En savoir +
MessageSujet: Re: Panthers are pink ft. Odon   Mer 18 Jan - 22:43


Panthers are... pink


Lien de l'image: https://i37.servimg.com/u/f37/18/63/83/12/signao12.jpg

Je m'était réveillé assez tard, ayant bien travaillé la veille, avec les kulishas à un entrainement de combat.
Je m'étira de tout mon long après être sorti de la grotte ou dormaient les fidèles du roi Sharkan, j'en profita d'ailleurs pour faire craquer mes membres endoloris suite à ce long sommeil .
Puis, je passa un lent coup de patte sur ma crête, me remettant les poils dans le bon sens. Une fois satisfait de mon allure, je regarda face à moi, l'horizon me montrait dans un éblouissant spectacle, l'aube qui se levait.
Les guerriers kulishas commençaient à se lever, mes oreilles frémirent sous leurs bâillement et étirement. J'était d'assez bonne humeur aujourd'hui et j'avais hâte d'apprendre, autre chose de la part des kulishas.
Je rejoignit les quelques guerriers qui étaient placés à l'entrée de la grotte, saluant ces derniers avant de m'asseoir.
J'attendait que sorte, ma maman adoptive Nagini...
Une fois celle-ci arrivé, elle me léchouilla le front.

Nagini: Tu t'es levé tôt ce matin Odon, tu aurais put encore dormir mon chérie.


Je me mis debout, sur mes quatre pattes fermement et rapidement, tellement que l'on aurait dit qu'une mouche m'avait piqué.

Odon: Un futur guerrier n'as pas besoin de dormir autant! Et j'attend mon entrainement avec les kulishas.


Nagini me regarda d'une lueur d'inquiétude et de fierté.

Nagini: Les kulishas ne comptent pas t'entrainer aujourd'hui, ils ont des patrouilles à faire et de la chasse.
Et tu n'as que trois mois Odon, les kulishas ne t'apprendront pas plus de choses pour le moment, tu est trop jeune. Mais patiente, quand tu grandira, il t'en apprendront d'autres. En attendant, va jouer mon fils.


J'émit un grognement de mécontentement, puis je me tut. Nagini était là seul, avec le roi, à qui j'obéissais au doigt et à l'œil.
Malgré, tout j'était vexé, je ne pouvait même pas m'entrainer, pour devenir le plus puissant guerrier du plus grand roi de tout les temps. Voilà, qui était injuste!
Heureusement, une idée me venu et si je patrouillais moi aussi?
Je pourrais ainsi, prouvé à ma mère et aux kulishas que je suis digne de recevoir un entrainement même à mon âge!
Je fit un signe approbateur à Nagini et m'en alla, loin de la surveillance des nourrices kulishas et du regard de ma mère.
Et je marcha seul... oui seul... Les enfants kulishas de mon clan, avait peur de moi parce qu'il croyait que j'était, un fils d'un nyeusis mort. Ce qui aurait put être vrai, vu mon pelage noir
et que j'était orphelin.
Mais, ce n'était pas le cas... dans un sens je jubilais de voir leur regard apeuré se soumettre au mien mais dans un autre sens, je n'avais pas d'ami... Enfin, après tout à quoi sa sert d'en avoir, quand on peut devenir le meilleur guerrier de Sharkan. Et puis une cervelle de souris, en ami sa ne sert à rien.
Toute, la matinée je crapahutais dans les hautes herbes, chassant le papillon et les souris.
Puis, là tout près d'un arbre, j'aperçu enfin ma plus belle proie, un papillon aux ailes d'un magnifique bleu azur. J'allais, lui sauter dessus quand je m'aperçu, que les frontières n'était plus très loin. J'abandonna ma proie, pour me concentrer sur les différentes effluves que l'ont pouvait sentir.
Soudain, une m'intrigua plus que les autres, je la pista ; c'était une odeur particulière, mélange entre une odeur de fleur et une inexpliquée. Un mélange intéressant. Curieux de savoir à qui ou à quoi j'avais affaire, je m'avança bombant le poitrail pour avoir l'air plus impressionnant.
Je m'aperçu, que c'était un lionceau bien plus volumineux que moi et avec un regard des plus étrange. Mes yeux de feu était plongés dans les siens, je ne le quittait pas du regard. C'était définitivement un inconnu, un étranger un peu trop près des frontières à mon gout.
Le lionceau m'interpella d'une voie assez discrète.

???: Qu'est-ce que tu es... ?

Je le regarda interloqué, puis mon regard se durcissa à nouveau. Ma queue fouetta l'air violement.

Odon: Ce que je suis?! Un freelander c'est évident! Tu ne devrais pas être là, tu es au courant que tu es un peu trop près de la frontière? Si tu fait un pas de plus, je serais obligé de te faire regretter ce geste malheureux.
Dit-je sèchement, pourtant ma gorge se noua, j'avait peur au fond de moi. Je ne savais rien de cet étranger et je n'avais pas tellement, envie de ma battre avec ce lionceau à l'allure massive.



Odon
3 mois
Nedge
6 mois
© Halloween sur Never-Utopia


_________________
Pas d'activité la semaine, seulement les weekends et en vacs.

Avatar ©IXsln & Signa' ©Yazarah
Odon se moque du monde en Purple
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3013-odon-chevalier-des-abysse
avatar
PLAYER04


À mon sujet

Age : 19 Féminin
Nb de Messages : 244
En savoir +
MessageSujet: Re: Panthers are pink ft. Odon   Mar 24 Jan - 3:06

Panthers are pink

NEDGE
(6 mois)

&

ODON
(3 mois)

S'il a l'air, au début, aussi surpris que toi, il se reprend bien vite pour s'exclamer sèchement qu'il est un Freelander, et que tu n'as pas le droit d'être là. Il fait bien son travail et a tout l'air d'un parfait garde-frontières en patrouille. Ton premier réflexe est de pencher les oreilles en arrière et de commencer à te faire tout petit en signe de soumission - mais, aussi vite que ce geste t'était venu, tu t'interromps dans ton élan et changes d'un extrême à un autre. Aussi lunatique que d'habitude, tu te redresses soudain de toute ta hauteur, fièrement assis sur ta rive du fleuve. Tu es encore du côté de Prideland et, de ce fait, as tous les droit d'être posté là ! Si tu aurais plus facilement courbé l'échine devant un lionceau lambda, tu ressens le besoin de résister au noiraud. Sans doute est-il un rejeton de Nyeusis - que pouvait-il être d'autre ? C'est sûrement pourquoi il n'hésite pas à t'agresser, à essayer de te faire partir... Devant son zèle et son courage, tu te surprends à ressentir plus de honte que de crainte. Mais, étrangement, ce n'est pas la honte de faillir à tes devoirs de Pridelander qui t'assaille - c'est la honte de faire déshonneur à ton sang. Toi aussi, tu es fils de Nyeusi - enfin presque ! D'un air déterminé et ô combien brave, tu affirmes :

— Je pourrais te dire la même chose ! Si tu es un Freelander, alors tu n'as rien à faire aussi près des frontières de Prideland ! Si tu comptais t'infiltrer sur nos terres, alors moi aussi je serai obligé de te faire regretter ce geste malheureux !

Tu reprends ses propres mots, le confrontant à la dure réalité : vous étiez aussi légitimes l'un que l'autre, et bien plus semblables que des ennemis devraient l'être. Vous vouliez tous les deux la même chose : faire votre devoir et protéger les vôtres d'une intrusion adverse. Mais, à vrai dire, tu n'as aucune envie de te battre : malgré ta carrure déjà plus imposante que celle des autres petits de ton âge, tu n'avais jamais été très doué au jeu de la bagarre... C'était Sahale et Tahora qui dirigeaient et toi, tu étais tout juste bon à plaquer tes adversaires au sol et les y immobiliser. En combat singulier, tu n'étais pas du tout convaincu de tes chances de vaincre.

Cependant, il ne fallait surtout pas que ton ennemi puisse deviner ton absence d'assurance : ça, c'était la défaite assurée ! Alors, tu fais semblant d'être très fort et bien entraîné et bombes le torse en fronçant les sourcils.

N'empêche, si aucun de vous deux ne faisait le premier pas, vous seriez bien coincés. Mais qui oserait braver l'ultime interdit ? Pas toi, c'était sûr ! Tu ne voulais pas que ça finisse en combat, c'était bien trop dangereux...

— Et qui est-ce que tu es, déjà ?

Pour gagner du temps, tu lui demandes son nom, réfléchissant en même temps à une façon de te sortir de ce pétrin. Tu ne pouvais décidément pas fuir et le laisser rôder si près des frontières, mais te battre ne te plaisait pas non plus...

_________________
Fiche Lionceau & Fiche Jeune Adulte & Demande de RP
Personnage © Cynblack | Avatar © IXsln | Signature © Rinkisha
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t2591-nedge-the-sinner-s-soarin
avatar
MEMBRE - ODON


À mon sujet

Age : 20 Féminin
Nb de Messages : 457
Localisation : Dans la noirceur des ténèbres ~

En savoir +
MessageSujet: Re: Panthers are pink ft. Odon   Sam 28 Jan - 20:21


Panthers are... pink


Lien de l'image: https://i37.servimg.com/u/f37/18/63/83/12/signao12.jpg

Je regarda l'individu nerveusement plus les secondes passaient moins j'était à l'aise. Mais, pour autant, je garda l'allure que je voulait donner fier et courageuse. Le male beige se redressa légèrement ses muscles saillaient, il avait l'air puissant et dégageais un air sur de lui. Je cru un instant, qu'il était près à se battre, et je me prépara à tout changement de comportement de mon adversaire. Mes griffes étaient sortit, au cas ou il avancerait.

???: Je pourrais te dire la même chose ! Si tu es un Freelander, alors tu n'as rien à faire aussi près des frontières de Prideland ! Si tu comptais t'infiltrer sur nos terres, alors moi aussi je serai obligé de te faire regretter ce geste malheureux !

Je grogna à ses mots. J'avais fortement l'impression, qu'il se moquait ouvertement de moi.
Mais, il n'avait pas tord... Je me sentit soudainement dans une impasse, j'était comme piéger à mon propre jeu. Ce qui me vexa en soit, le lionceau adverse avait de la répartie.
Un silence morne se profila derrière sa, j'en avait froid dans le dos.
Le fleuve grondait, rompant le silence... c'était la seul chose qui nous séparait l'un de l'autre. Face à moi, le petit beige semblait perdre patiente aussi.

???: Et qui est-ce que tu es, déjà ?

Je grogna de plus belle, ce lionceau était bien trop curieux à mon gout.

Odon: Sa ne te regarde pas! Tu es un ennemi, tu n'as rien à savoir! Je vais te faire regretter, ta désobéissance!
M'écriais-je, d'une voie peu crédible.


Je n'aurais meme pas fait peur à une mouche ou à un papillon.
Mais trop, c'est trop! Tant pis! Je décida de m'aventurer en terrain ennemi. Il fallait bien mettre fin à ce petit jeu.
Je fonça en grognant toutes griffes sortis et sauta dans un élan d'adrénaline.
Mais, je tomba dans l'eau, au lieu du dos de mon adversaire. Je ne savais pas nager et je paniqua poussant des petits cris plaintif.
L'eau se referma sur moi comme une patte immense et me ballotta de droite à gauche. Le courant glacé m'empêchait de respirer. Je me démena comme un fou pour essayer de rejoindre la rive, mais la force des tourbillons m'aspirait sous la surface. J'avais perdu de vue le lionceau beige, je ne voyait que de l'eau et la rive. Je retrouva la surface et j'inspira de toute mes forces et je parvenu à me maintenir à flot tout en dévalant une partie du fleuve. Je finit par apercevoir une silhouette, à quelques longueur de queue de moi, la fourrure plaquée sur le crane et la bouche grande ouverte.
Je battit des pattes et réussit, à m'accrocher à une pierre qui émergeait de la surface. J'était hors de danger, mais pour combien de temps? Je n'avait plus beaucoup de force.
Je m'agrippa, à la pierre comme un singe le ferait à une branche.

Odon: A l'aide! Je revis la silhouette au loin s'approcher d'un pas rapide, tout était flou et l'eau m'avais fatigué les yeux aussi.
Je regarda la silhouette et m'esclaffa.
Aidez moi, s'il vous plait! S'il vous plait!

J'avais vraiment peur cette fois, j'était à deux doigt de la mort et je m'en voulait soudainement d'avoir foncé tête baissé.



Odon
3 mois
Nedge
6 mois
© Halloween sur Never-Utopia


_________________
Pas d'activité la semaine, seulement les weekends et en vacs.

Avatar ©IXsln & Signa' ©Yazarah
Odon se moque du monde en Purple
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3013-odon-chevalier-des-abysse
avatar
PLAYER04


À mon sujet

Age : 19 Féminin
Nb de Messages : 244
En savoir +
MessageSujet: Re: Panthers are pink ft. Odon   Ven 3 Mar - 0:44

Panthers are pink

NEDGE
(6 mois)

&

ODON
(3 mois)

Il grogne, il gronde, son poil se hérisse et toi, de ton côté de la rive, sens tes muscles se tendre davantage. Pourtant, l'eau te protège tel un bouclier, et tu te sais relativement en sécurité tant que le noiraud ne traverse pas - et comment pourrait-il traverser, de toute façon ? Ce n'était pas un ruisseau qui vous séparait, mais une véritable rivière !

— Ça ne te regarde pas! Tu es un ennemi, tu n'as rien à savoir! Je vais te faire regretter ta désobéissance!

Et, ni une ni deux, ton adversaire fait mine de se jeter sur toi pour te réduire en pièces... Mais c'était sans compter sur ton bouclier aqueux qui, sans doute au nom des forces du Bien, happe l'enfant dans ses flots pour l'y noyer sans ménagement. Tétanisé de peur, tu observes la scène, faible et impuissant. Tu vois la Mort s'approcher dangereusement et, un instant, tu penses que c'est une bonne chose. Cet ennemi de Prideland allait mourir devant toi, grâce à toi même - car sans ta présence, il n'aurait jamais commis telle imprudence. Tu venais de provoquer la Mort et, bientôt, tu aurais tué ta première victime. Peut-être pourrais-tu même récupérer son corps pour le ramener au Rocher et montrer à tous ta valeur, et peut-être Pridelanders comme Rebelles Freelanders verraient alors ta valeur et t'acclameraient au lieu de te dénigrer !

Mais non, tu ne les connais que trop bien. Tu sais que c'est faux. Tu imagines déjà leurs murmures : à son âge, tuer un autre lionceau... Il a beau avoir fait son devoir, c'est si cruel ! Le sang du Mal coule vraiment en lui - regardez-le, le digne fils du Nyeusi.

Tu serres les dents et, déterminé, t'élances soudain pour courir le long de la rive et suivre la progression du sombre. Tu ne peux pas voir un enfant de ton âge mourir sous tes yeux, sous le prétexte qu'il est né du mauvais côté de la frontière. Les Pridelanders se trompent - le Mal, c'est eux !

— A l'aide! Aidez-moi, s'il vous plait! S'il vous plait!

Il a réussi à s'agripper à un rocher - brave mais inconscient, tu n'hésites pas à te jeter à l'eau pour aller lui porter patte-forte. Aah Nedge, le maître-nageur... Le courant a l'air moins fort de ton côté et, avec beaucoup de précautions, tu arrives à atteindre le rocher du noiraud. Nul doute qu'un autre lionceau de ton âge aurait eu bien plus de mal à s'en sortir mais, bien plus massif que d'ordinaire, ton poids est aujourd'hui un avantage - sans ménagement, tu saisis l'autre par la peau du cou et le tire vivement vers toi pour l'arracher à son rocher et l'amener de ton côté du cours d'eau. Cependant, l'entreprise n'était pas chose aisée et, à mi-chemin, tu n'as plus assez de forces pour le tracter davantage et le lâches bien malgré toi. Tu as beau te débattre contre le courant, toi aussi commences à te faire emporter - prenant de grandes respirations, tu oublies un instant le sombre et tentes seul de rejoindre le rivage, luttant désespérément pour ne pas finir noyé toi aussi.

_________________
Fiche Lionceau & Fiche Jeune Adulte & Demande de RP
Personnage © Cynblack | Avatar © IXsln | Signature © Rinkisha
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t2591-nedge-the-sinner-s-soarin
avatar
MEMBRE - ODON


À mon sujet

Age : 20 Féminin
Nb de Messages : 457
Localisation : Dans la noirceur des ténèbres ~

En savoir +
MessageSujet: Re: Panthers are pink ft. Odon   Mar 18 Avr - 19:46


Panthers are... pink


Tout était flou autour de moi, et si froid...
Je vis une ombre sauter dans l'eau, et m'agripper par la peau du coup. Il me tira jusqu'à presque la moitié. Je donna alors de violent coup de pattes, quand l'ombre me lâcha subitement dans l'eau.
Mon instinct pris le dessus et je nagea jusqu'à la rive à bout de souffle.
Rampant, le poil mouillé et collant contre le sol poussiéreux. Je toussota crachant un peu d'eau.
Puis, avec force je tenta de me lever, mais sans succès. J'avais plus de force, dans aucune pattes. Particulièrement, les pattes arrières qui avaient encore plus donnés. Soudain, tout s'éclaira autour de moi, ma vision flou disparu et ma respiration se fit plus lente.
Je regarda donc mon sauveur, à plat ventre. Il avait l'air immense, un lionceau avec une gigantesque musculature beige. C'était le lionceau, avec qui je voulait me bagarrer au début, qui se dressait face à moi. Qui l'aurait cru venant d'un ennemi!?
J'eu un peu honte, et me releva dans une position assise un peu pataude. Rougissant, sous ma fourrure.

Odon: Me..merci de m'avoir sauver la vie... Je regardait ailleurs comme si les mots m'écorchaient.
Mais j'aurais put très bien m'en sortir sans ton aide!

Je me secoua alors, jetant de l'eau sur le sol et le lionceau face à moi. Avec un petit rictus amusé. Mais, mon visage se figea aussitôt sur le sol.
Venant de m'apercevoir, sur quel coté de la frontière j'était; prideland. Les yeux écarquillés, je regardait partout, aucun signe d'ennemi sauf la présence du lionceau beige, qui me fit sursauter.

Odon: Je... pitié! dit pas que je suis ici à tes camarades, je t'en prie! Je suis trop jeune pour mourir!

Je me mis en boule, derrière le grand lionceau beige.



Odon
3 mois
Nedge
6 mois
© Halloween sur Never-Utopia


_________________
Pas d'activité la semaine, seulement les weekends et en vacs.

Avatar ©IXsln & Signa' ©Yazarah
Odon se moque du monde en Purple
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3013-odon-chevalier-des-abysse

Contenu sponsorisé


À mon sujet

En savoir +
MessageSujet: Re: Panthers are pink ft. Odon   

Revenir en haut Aller en bas
 
Panthers are pink ft. Odon
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Panthers de la Floride
» Pink city
» 03. Pink or blue, there the moment to know
» Panthers de la Floride
» Je pars... Je ne reviendrais jamais... [Pink Water, Indochine]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Lion King RPG :: 
Zone Hors Contexte
 :: 
Le Dédale aux Souvenirs
-