AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Events & RPs Importants
Ne ratez pas ...
Jetez un œil à la liste des rôles importants disponibles au sein des clans.
Venez tenter les RP Missions !
Laissez un commentaire sur notre Livre d'Or !

Partagez | 
 

 Autant en emporte le Vent ft. Tadewi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
PLAYER04


À mon sujet

Age : 19 Féminin
Nb de Messages : 245
En savoir +
MessageSujet: Autant en emporte le Vent ft. Tadewi   Mar 10 Jan - 20:28

Autant en emporte le Vent

NEDGE
(3 ans & 6 mois)

&

TADEWI
(1 an & 9 mois)

— Je serai de retour à la tombée de la nuit, avec ou sans proie. Au revoir, papa.

Tes adieux faits, tu tournes le dos à Kigeni pour t'éloigner rapidement dans la direction dans laquelle vous étiez venus. Par là siège l'éternelle savane de Prideland, foisonnante de nourriture - nourriture après laquelle vous soupiriez tout deux. Si vous n'en étiez pas au point de mourir de faim, les lézards et oiseaux des sables que vous parveniez à attraper ne vous satisfaisaient nullement. Mais ici, pas le choix : à force de longer les frontières et de voyager entre les Gorges et le Grand Désert sur la piste de Lava, vous vous étiez éloignés des pâturages propres aux bonnes proies. Une fois de temps en temps, il fallait donc faire demi-tour et partir en petite expédition de chasse en savane, pour revenir avec assez de viande pour continuer la marche. Une fois du côté de Freeland, tout serait plus simple et tu pourrais partir en avant mais, en attendant de passer la frontière, tu étais obligé de revenir constamment sur vos pas... ce qui, d'une certaine manière, était assez agaçant. A quoi bon marcher encore et encore, s'il fallait, au final, revenir en arrière ? Par moments, tu avais l'impression de stagner et de ne faire aucun progrès. Mais ton père trouvait toujours les mots justes, ceux qui te réconfortaient et te donnaient courage à tous les coups. Pour lui, tu étais prêt à toutes les chasses en solitaire requises.

Ses blessures ne semblaient pas empirer, mais elles ne guérissaient pas tant que ça non plus. Tu préférais le ménager et le faire se reposer le plus possible - tu pouvais chasser seul, Lava te l'avait merveilleusement bien appris. Et même s'il était ardu pour un unique lion d'attraper quoi que ce soit, tu ne revenais pas souvent bredouille - même un jeunot tel que toi réussissait à s'emparer des êtres les plus faibles d'un troupeau. Vieillard, malade, blessé ou enfant, tu ne faisais plus de différence - si, autrefois, tu te montrais réticent à t'attaquer aux infirmes ou aux petits, tu n'avais désormais plus aucun scrupule de ce côté-là. La survie était trop importante pour faire preuve de sentimentalisme et, dorénavant que le bien-être de ton père était en jeu, plus rien n'avait plus d'importance.

Le soir tombe tout juste tandis que les premières herbes sèches qui marquent le début de la savane te chatouillent les coudes. Tu devrais être capable de trouver un petit troupeau s'étant égaré trop loin des vertes plaines - ou, au pire, une carcasse à traîner jusqu'à ton père... Instinctivement, tu te fais plus discret et fléchis les articulations des pattes pour prendre moins de hauteur. Le beige de ton pelage se fond correctement parmi les herbes jaunies par le soleil, mais tu sais que ta crinière sombre peut vite se faire repérer par les proies à la vue la plus perçante. Le museau frémissant, tu guettes les odeurs qui émanent tout autour de toi - mais ce sont tes oreilles qui t'alertent en premier quand, plusieurs dizaines de mètres devant toi, elles perçoivent le bruissement furtif des herbes. Tu te fais plus lent encore, et plus bas sur tes pattes et, doucement, comme ta tante te l'a appris, tu écartes les brins d'herbe devant toi pour t'y glisser sans les faire craquer. Pas à pas, tu te rapproches de ta proie potentielle - une petite chose, à première vue, mais pas aussi minuscule qu'un suricate. Au vu du boucan que ça faisait, tu pariais sur un bébé phacochère ou quelque chose d'approchant.

Enfin, tu es assez près pour bondir et, sans plus attendre - trop pressé et impatient que tu es de retrouver ton paternel -, tu surgis des hautes herbes pour fondre sur la bête, les griffes découvertes et les babines retroussées dans un grondement féroce... tout ça pour te stopper dans ton élan, trouvant un lionceau entre tes pattes. Instantanément, tu remballes tes dents pour laisser paraître sur ton visage un air ahuri.

— ... Huh ?

Par chance, tu te ressaisis bien vite et te redresses en cessant de menacer la pauvre chose.

— Pardonne-moi, petite ! Je t'ai prise pour... hum... autre chose. Mais que fais-tu là ? Où sont tes parents ?

Ta voix se veut rassurante, mais c'est avec inquiétude que tu scrutes l'horizon. Ce n'était vraiment pas le moment de tomber dans une embuscade...

_________________
Fiche Lionceau & Fiche Jeune Adulte & Demande de RP
Personnage © Cynblack | Avatar © IXsln | Signature © Rinkisha
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t2591-nedge-the-sinner-s-soarin
avatar
MEMBRE - TADEWI


À mon sujet

Age : 18 Féminin
Nb de Messages : 400
Localisation : Là où on ne m'attend pas

En savoir +
MessageSujet: Re: Autant en emporte le Vent ft. Tadewi   Mer 11 Jan - 20:05




Autant en emporte le vent
Tadewi & Nedge




Une cachette! Il lui fallait trouver une cachette! Et vite! Filant à travers les brins d'herbes comme si sa vie en dépendait, la jeune féline faisait voler derrière elle la poussière. Mais qu'est-ce qui la mettait donc dans un tel état de hâte? Qu'est-ce qui la poussait ainsi à courir ainsi, à un rythme effréné sans même réellement faire attention à où elle allait? Une créature terrible, oui..! Un être comme la terre des lions n'en avait jamais connu.. Un traqueur, assoiffé de sang, qui n'avait pour but que de la débusquer. Cette chose aussi terrible soit-elle avait un nom, et celui-ci n'était autre que Lootah!

Continuant sa course, Tadewi avait décidé qu'elle ne s'arrêterait de courir que lorsqu'elle serait loin, très loin de cette créature, qu'elle devait fuir à tout prix. Enfin, lorsque ses pattes dérapèrent dans un ultime tournant, la petite s'arrêta, et profita de cette pause pour regarder derrière elle. Victoire! Lootah n'était plus dans son champs de vision... Et donc, en toute logique, elle n'était plus dans le sien. Elle avait gagné! Enfin.. Presque. Courir loin ne suffirait pas à gagner cette partie de cache cache.. Il lui fallait trouver une cachette, la meilleure de toutes! Cette fois, se cacher derrière un tronc d'arbre ou encore derrière un rocher ne suffirait pas, ah non! Elle devait se montrer plus intelligente que ne l'était son prédateur.. Oui! La fille du vent devait faire preuve de ruse, de stratégie si elle voulait mener à bien sa mission, celle de ne pas se faire dévorer toute crue par son frangin.

Bon.. Il fallait certes avouer que galoper de la sorte n'était pas bien malin de sa part. Elle aurait très bien pu affoler un troupeau par mégarde, ou encore attirer l'attention des habitants de ce territoire.. Ce qui n'était pas une très bonne idée. En tant que voyageurs, sa famille tâchait de se faire discrète sur la terre des lions, tant qu'aucun n'en connaissait encore suffisamment les lois et coutumes. Cependant, lorsque Lootah eut commencé l'ultime décompte, la petite femelle brune n'y avait pas songé à tout ça, et aux ennuis qu'elle était susceptible de leur attirer. Elle s'était mise à courir dans l'unique but de rendre la chasse de son frère plus complexe, et d'avoir une chance de gagner, pour une fois. D'ailleurs, au vu de la distance qu'elle avait mis entre sa famille et elle, il y avait peu de chances qu'il ne la retrouve de si tôt! En y réfléchissant un instant, il y avait plus de chances pour elle de se faire gronder lorsque lui ou sa mère lui remettrait la patte dessus, plutôt que d'être félicitée pour sa ruse.. Mais encore une fois, Tadewi n'avait pas songé à cette éventualité pour le moment. Car tout ce qui lui importait, c'était de gagner.

"Un rocher? Non, trop facile... Un arbre? Si je parviens à grimper en haut, ça pourrait être une bonne idée!"

Songea-t-elle à voix haute, alors qu'elle cherchait déjà de ses petites iris grises une cible potentielle où elle pourrait se hisser. Fort heureusement, des arbres, ce n'était pas ce qui manquait dans cette vaste plaine qu'était la savane! Bien vite, le choix de Tadewi s'arrêta sur un acacia. Défi ambitieux, lorsque l'on connaissait la taille de ce géant comparé à un si petit lionceau.. Mais ce n'était certainement pas le côté rêveur qu'arborait la jeunette qui la dissuaderait d'essayer. Elle avait déjà vu faire sa mère, un jour.. Alors pourquoi ne pourrait-elle pas réussir, elle aussi?

Sans réfléchir d'avantage, elle s'élança donc. Prenant un peu d'élan, elle bondit toutes griffes dehors vers le feuillu, et s'accrocha tant bien que mal à son écorce. Cependant, il ne lui fallut guère longtemps pour glisser le long du tronc, pour atterrir tout droit sur son postérieur. Poussant tout d'abord un léger grognement de frustration, la petite éclata ensuite en fou rire. Un oiseau qui se trouvait là, perché en haut de l'arbre qu'elle visait, la regarda d'un air surpris.. Mais ce n'était guère un public qui dérangeait la petite.

Bon... Il me faut un autre plan!

cogitait-elle en se relevant, tâchant par la même occasion de contrôler son rire. Trouver un abris était tout ce qu'il y avait de plus sérieux, il lui fallait se concentrer! Mais sa chute avait été tellement bête et drôle qu'elle eut bien du mal à retrouver son calme.. Ainsi, trottinant à travers les hautes herbes, elle continuait sa recherche, tout en gloussant de temps à autres en se remémorant sa défaite catastrophique.. Fort heureusement, elle n'était pas bien susceptible. Elle ne perdait pas espoir, et avançait avec entrain, bien qu'avec la végétation qui l'entourait, Tadewi ne parvenait pas à voir plus loin que le bout de son nez.

En y réfléchissant, peut-être ces simples herbes suffiraient à la camoufler aux yeux de son poursuivant? Hmm, oui, ce serait parfait. Maintenant, il ne resterait plus à la petite qu'à attendre le moment tant espérer où son frère surgirait dans les parages pour le surprendre à son tour! Songeant que cette idée serait parfaite, la petite brunette s'assit sur le sol, prête à patienter autant qu'il le faudrait... Mais elle n'eut pas le temps d'attendre une minute, qu'une ombre surgit de nulle-part, immense. Un rugissement retentit, et en à peine une seconde, l'enfant se retrouva nez à nez avec un immense lion prêt à ne faire d'elle qu'une bouchée.

"LOOOTAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH!!!!!!!!!! MAMANNNNNN!!!!!!!!!!!!"

hurla-t-elle, terrifiée, tandis qu'elle se recroquevillait instinctivement sur elle-même, se faisant la plus petite possible, et cachant ses yeux avec ses pattes. Mais son frère et sa mère étaient bien trop loin pour l'entendre. Ayant fermé les yeux, comme dans l'espoir de ne pas assister à sa propre mort, elle n'avait pas remarqué que l'expression sur le visage du félin avait changé, ses babines retroussées laissant à présent place à un air ahuri et déconcerté.

"Me.. Me mangez pas! J'ai rien fait, je pro.. pro.. Je promets!"

le supplia-t-elle d'une voix tremblante, persuadée qu'il allait la manger. Ce lion était si immense qu'il aurait pu l'avaler en une seule bouchée! Cependant, il n'en fit rien.. La petite avait beau attendre, rien ne se passait. Doucement, elle dégagea les coussinets de ses yeux, et s'autorisa à lever les yeux en direction de son assaillant, qui la fixait toujours, plus surpris qu'autre chose. Puis, il se redressa.

" Pardonne-moi, petite ! Je t'ai prise pour... hum... autre chose. Mais que fais-tu là ? Où sont tes parents ?"

lui demanda-t-il, d'une voix étonnamment calme pour quelqu'un qui quelques secondes plus tôt était prêt à se servir de la petite lionne comme d'un cure dent!

"Vous... Vous n'allez pas me manger, alors?"

le questionna tout d'abord Tadewi en se décrispant peu à peu, et en dirigeant ses petites oreilles vers l'avant. Un moment, elle resta silencieuse, fixant de ses prunelles grises le grand lion qui pourtant lui avait posé une question. Elle scrutait chez lui le moindre geste, de crainte d'une réplique.. Mais il n'en fut rien. La seule chose qu'elle pu percevoir chez lui fut l'air désorienté qui trônait sur son visage, et une lueur désolée bien visible dans ses yeux. Alors, elle se redressa, et accepta de répondre aux questions du mâle.

"Ma mère est... Euh..."

Elle jeta un coup d'oeil autour d'elle, mais se souvint alors..

" Je me suis éloignée pour ... Pour trouver la meilleure cachette. Vous connaissez, cache-cache? C'est un jeu.. Vous savez, je jouais avec mon frère, mais il est loin lui aussi.. "

expliqua-t-elle, toujours peu sure d'elle. Il fallait avouer que manquer de se faire tuer, ça faisait beaucoup d'émotions, pour un si petit corps! Ainsi, elle se tut à nouveau, continuant de fixer le lion, d'essayer de décerner dans ses yeux les émotions, les pensées qui le traversaient. Si le gris lui avait fait la peur de sa vie, à présent, il paraissait être une toute autre personne que celui qui l'avait terrorisée.

"Je veux bien vous pardonner. "

accepta-t-elle au bout d'un moment, d'une voix déjà plus vive, plus sure qu'auparavant. Pourquoi ne pourrait-elle pas lui pardonner, alors qu'il s'était excusé? Pour certains, il était étrange de réagir ainsi, voir même imprudent de se fier aux simples paroles d'une personne. Mais tout ce que voyait Tadewi, c'était l'air ahuri que son interlocuteur affichait sur son visage. Si elle avait eu peur, elle se disait qu'en quelques sortes c'était maintenant à elle de le rassurer, en lui disant qu'elle le pardonnait. Telle était la manière de penser de la fille du vent.

"Maman dit que ça arrive à tout le monde de faire des erreurs, et qu'elles nous permettent d'apprendre."

continua-t-elle, affichant cette voix un léger sourire sur son visage, se voulant rassurant et amical. Si Lootah avait été là, nul doute qu'il aurait sauté au visage de l'étranger sans attendre un instant, mais elle n'était pas comme ça. Tadewi n'était pas rancunière. Qualité ou défaut? Seul le temps serait en mesure de le révéler. Pour l'instant, elle se contentait de suivre son instinct, et celui-ci n'avait rien d'un animal féroce.

[Hrp : Voili voilou, désolée, c'est trèèès long, et un peu médiocre. J'espère que ça t'ira ♥]




_________________
Image par Romane 2308

Spoiler:
 


Anciennement Hofu
Tadewi découvre le monde en DimGray
Mon merveilleux codage a été réalisé par Uhta ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3851-tadewi-fille-du-vent-heri
avatar
PLAYER04


À mon sujet

Age : 19 Féminin
Nb de Messages : 245
En savoir +
MessageSujet: Re: Autant en emporte le Vent ft. Tadewi   Sam 14 Jan - 19:29

Autant en emporte le Vent

NEDGE
(3 ans & 6 mois)

&

TADEWI
(1 an & 9 mois)

Fatalement, la pauvre petite chose panique et hurle. Tu ne peux pas vraiment lui en vouloir, même si ses appels à l'aide t'inquiètent : bien trop conscient de ta situation, tu observes avec angoisse les environs. Une mère est toujours très sensible aux cris de ses petits et, si la mère de ce lionceau-là se trouvait dans les environs, nul doute qu'elle accourrait crocs et griffes découverts. Certes, tu pourrais sans doute rapidement démêler le malentendu, mais tu ne souhaitais pas vraiment tomber sur des inconnus alors que Kigeni était si proche. Si la famille de cette enfant appartenait au clan - à n'importe quel clan, en vérité -, il faudrait vite déguerpir et faire en sorte qu'ils ne se montrent pas trop curieux. Qui sait quel imbécile assoiffé de vengeance tenterait de retrouver l'exilé pour lui faire la peau, alors que Kumpa avait eu la clémence de lui accorder la vie... Une vie bien fade, mais une vie tout de même.

Par chance, la petite a plus de sang-froid qu'il n'y paraît et, bien vite, ses cris cessent. Elle commence par s'assurer de ton non-cannibalisme, avant de justifier le fait qu'elle soit si éloignée des siens - ce qui te rassure et, plutôt que de la blâmer pour son imprudence, tu la félicites en pensée. Elle jouait avec son frère, tout simplement, et s'était trop éloignée... Mais vous étiez bien loin du Rocher - s'en éloigner à ce point aurait été excessif pour une partie de cache-cache, même pour le plus turbulent des lionceaux. Sa famille faisait-elle vraiment partie du clan, dans ce cas... ? Derrière tes airs impassibles, ton cerveau carbure à cent à l'heure - mais malgré tes soupçons, tu restes sur tes gardes et n'écartes pas la possibilité qu'elle soit Pridelander : une excursion en famille expliquerait cet éloignement.

Finalement, elle se calme tout à fait et tu cesses de craindre l'arrivée d'ennemis. Tu commences à te détendre alors qu'elle dit te pardonner, allant même jusqu'à te donner les bons conseils de sa maman. Tu te sens alors tout attendri et poses sur elle un doux regard, accompagné d'un sourire apaisé. Elle-même a déjà l'air de te faire confiance et, devant tant de naïveté, tu ne peux que sentir ton cœur se ramollir.

— Merci de m'accorder ton pardon, fais-tu en te redressant entièrement, quittant ta pose naturellement méfiante pour afficher une tenue bien plus détendue. Ta maman a raison, tu fais bien de l'écouter. Enfin... peut-être devrais-tu l'écouter un peu plus, je me trompe ?

Et tu la regardes, sourire en coin, faisant clairement référence à sa petite escapade. Nulle mère ne serait ravie de savoir sa fille occupée à discuter avec un parfait étranger, loin de toute surveillance. Tu n'avais certes rien à te reprocher mais, à quelques centaines de mètres près - une distance assez dérisoire pour un lionceau en mal d'aventure -, c'était sur Kigeni qu'elle aurait pu tomber... Et si le grand mâle n'était plus une menace ambulante, il n'en restait pas moins un hors-la-loi. Cependant, ton air complice montre bien que tu ne la blâmes nullement - tu la taquines juste, de manière tout à fait innocente.

— Je devrais peut-être te raccompagner chez toi... penses-tu tout haut.

Tu étais fort occupé à tes propres affaires, mais tu ne pouvais pas te résoudre à abandonner là un lionceau. Peut-être était-elle perdue ? Et même si elle avait une vague idée d'où elle venait, ça risquait de ne pas être assez pour retrouver seule sa famille... Rencontrer les siens pourrait aussi t'assurer de leur identité et de leur possible appartenance à Prideland - si tu craignais les rencontrer aussi près de la cachette de Kigeni, les choses seraient différentes si tu allais toi-même les trouver avec de bonnes intentions. Le clan tout entier connaissait ton identité et était au courant de ton départ en voyage - tant qu'on ne te voyait pas en compagnie du lion noir, tu restais lavé de tout soupçon. Cependant, la méfiance restait de mise.

— Et si on faisait un pacte ? Je te raccompagne chez toi et je ne dis pas à ta maman que je t'ai trouvée si loin. Je lui dirai que je t'ai trouvée tout près de chez vous - comme ça, elle ne sera pas au courant de ta petite fugue ! En échange, tu devras appuyer mon histoire, bien sûr. Qu'est-ce que tu en dis ?

Et tu la gratifies d'un clin d’œil complice. Elle n'avait pas l'air d'être du genre à mentir à sa mère, mais ce serait là un innocent mensonge qui lui éviterait sans doute une punition... et qui brouillerait les pistes, en ce qui concernait ton itinéraire.

_________________
Fiche Lionceau & Fiche Jeune Adulte & Demande de RP
Personnage © Cynblack | Avatar © IXsln | Signature © Rinkisha
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t2591-nedge-the-sinner-s-soarin
avatar
MEMBRE - TADEWI


À mon sujet

Age : 18 Féminin
Nb de Messages : 400
Localisation : Là où on ne m'attend pas

En savoir +
MessageSujet: Re: Autant en emporte le Vent ft. Tadewi   Lun 16 Jan - 17:18




Autant en emporte le vent
Tadewi & Nedge




Tandis que la petite daigna à le pardonner, le grand lion au pelage clair afficha sur ses babines un sourire apaisé, que l'enfant lui rendit immédiatement, ravie de savoir le félin rassuré. Après tout, elle aussi avait déjà fait des erreurs! Et elle savait à quel point le pardon pouvait être précieux. Bon.. Jamais elle n'avait encore essayé de manger l'un de ses semblables.. Elle était bien trop petite pour ça, et puis, ses techniques de chasse étaient encore à revoir.. Mais passons, là n'était pas le sujet.

" Merci de m'accorder ton pardon. Ta maman a raison, tu fais bien de l'écouter. Enfin... peut-être devrais-tu l'écouter un peu plus, je me trompe ?"


fit remarquer le grand beige une fois redressé. A cette remarque, Tadewi baissa les oreilles, comme quelques peu honteuse, et afficha un sourire gêné qui ne l'aideraient certainement pas à plaider sa non-culpabilité. L'étranger avait marqué un point, c'était indéniable.. Depuis le commencement de leur voyage, la curiosité de la petite l'emportait souvent sur sa raison, la poussant à partir à l'aventure, à défier les règles de temps à autres pour calmer sa soif d'apprendre.. Ce dont elle n'était pas toujours très fière! Mais heureusement, ces moments d'escapade en solitaire se faisaient assez rares. Son frère, Lootah, l'accompagnait dans la majeure partie des cas, l'empêchant ainsi de se faire gronder... Bon, aujourd'hui, disons simplement qu'il s'agissait d'une exception. Mais parfois, les exceptions avaient du bon, non? Après tout, si elle ne s'était pas éloignée, elle ne serait pas tombée sur le lion!

" Je devrais peut-être te raccompagner chez toi..."

songea le lion à voix haute, alors qu'il paraissait réfléchir. Retourner à la maison en compagnie d'un inconnu et se faire sermonner par Huyana et Lootah..? Ce n'était pas une perspective très intéressante aux yeux de la petite.. Peut-être ferait-elle mieux de repartir de son côté! Peut-être Lootah ne remarquerait-il même pas son absence! Jetant un coup d'oeil aux alentours, elle tâcha de se remémorer le chemin qu'elle avait emprunté.. Mais il faut avouer que ce ne fut pas un réel succès. D'où était-elle venue? Tout dans cette savane se ressemblait tellement! Arf.. Peut-être serait-il plus prudent de rester accompagnée, en fin de compte.. Peut-être pourrait-elle apprendre à connaître un peu plus le beige par la même occasion? Il faut dire que malgré la frousse qu'il lui avait faite, elle le trouvait sympathique. Mais une question subsistait cependant dans l'esprit de la petite.

"Vous allez dire à ma mère que j'ai fait une bêtise...?"

demanda-t-elle d'une voix peu sure d'elle. Si Huyana était de nature douce envers ses enfants, elle savait également très bien se montrer stricte.. Ce n'était pas la première fois que Tadewi s'éloignait d'elle, depuis leur arrivée sur Prideland. Et si Lootah l'avait couverte - ne se privant pas de lui-même la sermonner pour sa bêtise-, la brunette doutait fortement que sa mère ne soit ravie d'apprendre qu'elle lui aie encore une fois filé entre les pattes sans prévenir.

"Et si on faisait un pacte ? Je te raccompagne chez toi et je ne dis pas à ta maman que je t'ai trouvée si loin. Je lui dirai que je t'ai trouvée tout près de chez vous - comme ça, elle ne sera pas au courant de ta petite fugue ! En échange, tu devras appuyer mon histoire, bien sûr. Qu'est-ce que tu en dis ?"

vint alors à lui proposer le lion, accompagnant ses paroles d'un clin d'oeil complice. Un instant, la petite fronça les sourcils, comme pour réfléchir. Mentir à sa mère? Tadewi n'aimait pas cette idée.. A chaque fois qu'elle essayait de mentir, Huyana la grillait en moins de deux secondes! Parfois, elle se demandait comment sa mère pouvait faire. D'ailleurs, lorsqu'elle était plus jeune, la fille du vent s'était même demandée si sa génitrice n'avait pas le don de lire dans les pensées ! Aujourd'hui, elle savait cela impossible, bien évidement. Mais les faits étaient là. Elle n'était pas douée pour mentir. Et à chaque fois qu'elle essayait, cela se lisait dans ses yeux.

Cependant, la proposition du géant était pour le moins alléchante... En effet, Tadewi ne savait pas réellement comment retourner auprès des siens, alors que le lion paraissait familier à ce territoire. Se faire raccompagner par lui assurerait à l'enfant de ne pas se perdre, de retrouver sa famille saine et sauve.. Et puis, s'il s'occupait du mensonge, peut-être n'aurait-elle pas à argumenter auprès d'Huyana? Peut-être les simples paroles du lion suffiraient à convaincre la femelle?

"Hmm.... C'est d'accord.. Mais j'espère que vous êtes doué, parce que maman est très forte pour savoir si on dit la vérité!"

finit par s'exclamer la petite aux yeux gris au bout d'un temps de réflexion. Puis, elle jeta un nouveau regard sur le paysage alentour.

"Je suis arrivée par là!"

lança-t-elle en pointant une direction du bout de la patte. Oui, elle reconnaissait très bien ce chemin, et les arbres qui le bordaient! Du moins, c'est ce qu'elle pensait... Car à peine eut-elle regardé ailleurs que le doute s'éprit d'elle.

"Ou... par là?"

demanda-t-elle en fixant un acacia qui ressemblait drolement à celui qu'elle avait tenté d'escalader.. Tout comme les autres, en réalité. Ces arbres se ressemblaient tellement! Comment savoir lequel était le bon? Honteuse, la petite se tourna en direction de son nouveau garde du corps.

"Euh.. En fait je ne suis pas certaine de me souvenir.."

finit-elle par avouer, laissant échapper de sa gueule un petit rire nerveux. Avec toute cette histoire forte en émotions, la petite avait oublié le chemin qu'elle avait emprunté pour arriver jusqu'ici. Dans sa course folle, elle n'avait pas fait attention à la distance parcourue, ni à la direction dans laquelle elle courait. Elle ne connaissait pas suffisamment le territoire pour s'y orienter convenablement. Cependant, un détail lui revint bien vite en mémoire.

"Je sais! Pas loin, il y avait.. Une espèce de falaise, avec un trou énorme! Comme une rivière immense, mais sans eau!"

déclara-t-elle, fière de se souvenir de ce détail qui devait sans aucun doute avoir son importance. Peut-être son nouveau camarade de route saurait-il où ce situait cette rivière qui n'en était pas une? Oh comme elle l'espérait..

"Vous savez, je connais pas vraiment le territoire.. Je sais qu'il s'appelle Pradeland? Mais Lootah est plus doué que moi pour l'orientation - Enfin, c'est ce qu'il croit!.. C'est mon frère.. Je n'ai pas le droit de m'éloigner sans lui.."

Lootah.. Oh, comme il lui manquait! S'il avait été avec elle, elle ne perdrait pas espoir comme en cet instant. Tous les deux seraient déjà rentrés, et ce depuis longtemps! Décidément, elle s'était mise dans se beaux draps. Et si.. Et si elle ne le retrouvait pas? Et si sa mère et lui partaient sans elle? La petite ressentit un pincement au coeur à cette idée. Non, elle devait les retrouver! Secouant la tête afin d'en faire partir cette idée peu réjouissante, la jeune lionne se ressaisit.

"Est-ce que.. Est-ce que vous savez où c'est?", lui demanda-t-elle gentiment. "Les hautes herbes me cachent la vue, mais vous êtes beaucoup plus grand que moi! Peut-être que vous pouvez les voir d'ici?"

fit-elle remarquer tout à fait innocemment, tâchant de retrouver son éternel enthousiasme. La taille du lion était impressionnante, plus que la carrure de ceux et celles qu'elle avait pu rencontrer ou observer de loin sur ce territoire. A côté de lion elle se sentait toute petite! Cela lui rappelait presque sa vie au clan du vent, où tous la dépassaient en taille et en masse.. En général, pour combler ce sentiment, son père acceptait qu'elle lui grimpe sur le dos, pour être aussi grande que lui et que tout le monde.. Mais elle doutait fort que de demander à un étranger la permission de monter sur son dos soit quelque chose de commun.. A cette idée, un léger sourire s'afficha sur les lèvres de Tadewi. Elle avait de drôles d'idées parfois! Mais elle se ressaisit bien vite. Après tout, l'heure n'était pas à la rigolade. Il lui fallait être sérieuse.

"Au fait, c'est quoi votre nom monsieur?"





_________________
Image par Romane 2308

Spoiler:
 


Anciennement Hofu
Tadewi découvre le monde en DimGray
Mon merveilleux codage a été réalisé par Uhta ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3851-tadewi-fille-du-vent-heri
avatar
PLAYER04


À mon sujet

Age : 19 Féminin
Nb de Messages : 245
En savoir +
MessageSujet: Re: Autant en emporte le Vent ft. Tadewi   Mar 24 Jan - 2:38

Autant en emporte le Vent

NEDGE
(3 ans & 6 mois)

&

TADEWI
(1 an & 9 mois)

Si la petite se montre d'abord réticente à l'idée de mentir à sa mère, elle finit bien vite par se décider et conclure que c'était là la meilleure manœuvre à adopter - si et seulement si tes talents de comédien suffisaient à convaincre sa tendre, et apparemment stricte, maman. A ces mots innocents, tu te prends à sourire d'un air coupable. Mentir, tu l'avais toujours fait - ou, comme il vaut mieux le dire : tu avais toujours pris soin de cacher la vérité (ce qui, au final, n'était qu'une jolie façon de manipuler les mots pour déculpabiliser ton péché). Avec le temps, tu étais devenu de plus en plus doué, tant et si bien qu'au sein du petit groupe de voyageurs, tu avais naturellement pris la place du diplomate. Celui qui va au-devant de la troupe pour aller à la rencontre de lions et les faire subrepticement dévier de leur route, afin que l'exilé passe incognito. Celui qui a l'air d'un éternel innocent, qui sourit et qui flatte. L'adolescent un peu bête en quête de rêves, tel que les Pridelanders te connaissent - un grand ado' inoffensif, en somme. Tu as bien caché ton jeu et, aujourd'hui, tu n'es plus aussi gentil qu'ils aimeraient le croire... Mentir à une mère ? Du gâteau !

La fillette - plus si fillette que ça, en vérité, car il était clair que l'adolescence arrivait à grands pas - commence alors à chercher son chemin, en vain. Comme tu l'avais soupçonné, elle n'avait aucune idée d'où elle était venue. Tu l'observes avec tendresse, croyant voir une Jioni miniature. En même temps, ton cœur se resserre douloureusement au rappel du manque que tu ressens, mais tu t'empresses de chasser ces vilains sentiments.

La préadolescente finit par avouer son ignorance, ce qui te conforte dans tes idées : à son âge, tous les Pridelanders connaissaient les recoins de leur territoire et avaient appris depuis longtemps à reconnaître les repères visibles de presque partout (à savoir : le Rocher et les Montagnes de Freeland et du Nord). Elle n'est pas de Prideland, c'est indéniable. Mais alors, d'où vient-elle et que fait-elle là... ?

Tu réfléchis mais ne laisses toujours rien paraître, attentif au moindre geste, à la moindre parole. Finalement, elle te désigne approximativement un endroit : une espèce de falaise, avec un trou énorme; comme une rivière immense, mais sans eau... Les Gorges ? Tu ne vois pas d'autre possibilité... Et, tandis que tu y penses, elle vient confirmer tes suspicions : elle n'y connaît absolument rien en Prideland, à peine son nom ! Une famille de voyageurs, peut-être ? Des nomades, comme vous ?

Un instant, tu hésites à l'idée de la conduire vers les Gorges, vers Kigeni. Mais, si sa famille était bel et bien nomade et ne connaissait rien des Nyeusis, des guerres passées et des exilés, il n'y aurait aucun souci... Pire encore, elle pourrait vous aider ! Définitivement décidé, tu adresses un énième sourire à ta cadette, en bon lion gentil et serviable que tu es.

— Je pense savoir où cet endroit se trouve ! Je vais t'y emmener, et tu me diras où aller à partir de là.

Mais retourner vers les Gorges signifiait renoncer à la chasse... Tu avais promis à ton père de revenir au coucher du soleil, avec ou sans butin, et tu n'aurais sans doute pas le temps de faire deux fois l'aller-retour. Soit, tant pis. Peut-être ne rentrerais-tu pas bredouille, si tu réussissais à obtenir quelque chose de la part de la famille de la petite voyageuse - biens matériels ou précieuses informations, tu prenais tout.

— Je m'appelle Nedge. Et toi, c'est comment ?

Tu renonces immédiatement à l'idée saugrenue de prendre un nom d'emprunt - si la prudence était de mise, ça n'allait pas à ce point-là. Tu ne lui caches donc pas ton identité et, prêt à prendre la route dès maintenant, plies les pattes antérieures pour baisser ton buste à sa hauteur.

— Tu grimpes ? fais-tu d'un air joueur, et tellement confiant.

Tu as tout l'air d'un adulte fiable et sûr de lui - un être que tu t'efforçais à devenir de jour en jour. Tu te souviens, avec nostalgie, de ta rencontre avec Jioni : de ce jour où tu l'avais sauvée de ces mêmes Gorges où tu allais te rendre, et où tu l'avais ramenée au Rocher sur ton dos. Tu penses naturellement à faire de même avec cette petite-là, ne serait-ce que pour aller plus vite (et aussi pour t'amuser car, au fond, l'innocente sociabilité des plus jeunes t'avait un peu manqué).

Une fois la voyageuse en selle, tu démarres d'un bon pas, rapide et ferme. Sur le ton léger de la discussion d'appoint, tu commences :

— Et si tu me parlais de ta famille ? Où est-ce que vous vivez, exactement ?

Autant entrer dans le vif du sujet, non ?

HRP:
 

_________________
Fiche Lionceau & Fiche Jeune Adulte & Demande de RP
Personnage © Cynblack | Avatar © IXsln | Signature © Rinkisha
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t2591-nedge-the-sinner-s-soarin
avatar
MEMBRE - TADEWI


À mon sujet

Age : 18 Féminin
Nb de Messages : 400
Localisation : Là où on ne m'attend pas

En savoir +
MessageSujet: Re: Autant en emporte le Vent ft. Tadewi   Mar 24 Jan - 22:05




Autant en emporte le vent
Tadewi & Nedge




"Je pense savoir où cet endroit se trouve ! Je vais t'y emmener, et tu me diras où aller à partir de là."

finit par déclarer l'immense lion beige, au bout d'un instant de réflexion. A l'entende de cette phrase, la petite tendit ses oreilles. Ah! Enfin, elle n'était peut-être pas si perdue que ça finalement! L'inconnu devait bien connaître ce territoire alors, pour savoir se situer avec aussi peu d'informations de la part de Tadewi. Il fallait avouer qu'elle n'était pas très précise... Même si elle faisait de son mieux. Peut-être vivait-il sur Prideland? Pourtant, son pelage ne ressemblait nullement à celui de la princesse Awena. Et son odeur n'était pas non plus la même.. Peut-être faisait-il partie de l'un de ces clans alentours dont la dorée lui avait parlé?

"Je m'appelle Nedge. Et toi, c'est comment ?"

répondit-il à la question de la jeune femelle, bien qu'il parut un instant hésiter. Tadewi remarqua ce bref instant de doute de la part de son interlocuteur. Elle trouva cela étrange... Pourquoi devait-il réfléchir ainsi pour se souvenir de son prénom? Il avait des soucis de mémoire? Elle ne voyait pas d'autre option.. Mais à vrai dire, cela lui importait peu. Car elle avait maintenant l'information qui lui permettrait de nommer son interlocuteur autrement que "l'étranger", et cela suffisait à la fire sourire d'avantage. Nedge. Ce nom avait-il une traduction? Curieuse de tout, elle aurait adorer le savoir. Mais pour l'heure, c'était à elle de dévoiler son identité. Elle le devait bien au dénommé Nedge!

"Enchantée alors Monsieur Nedge! Je m'appelle Tadewi. ça veut dire vent."

expliqua-t-elle calmement, non sans une lueur de fierté dans ses prunelles grises. Son prénom, elle le portait avec joie, car il lui rappelait chaque jour son lieu de naissance, le clan du vent. Et à chaque fois que quelqu'un le prononçait, c'était une façon pour elle de ne pas oublier d'où elle venait.

Les présentations étant faites, il était temps de prendre la route. A vrai dire, Tadewi serait bien restée des heures à parler de tout et n'importe quoi, cette histoire de prénoms suffisant presque à lui faire oublier qu'elle était perdue. Ce ne fut que lorsque le jeune adulte avança d'un pas qu'elle en fit de même, prête à le suivre jusqu'à cette fameuse rivière sans eau. Cependant, à peine le gris eut-il fait deux pas qu'il s'arrêta pour ployer les pattes avant, abaissant sa tête à la hauteur de la pré-adolescente qui le regardait en fronçant légèrement le museau, intriguée.

"Vous êtes blessé?"

lui demanda-t-elle instinctivement, s'interrogeant sur les gestes du dénommé Nedge. Pourtant, il n'y avait aucun signe d'une quelconque douleur sur le visage du grand félin, où trônait simplement un sourire, accompagné de ce qui semblait être une lueur de malice dans ses yeux bicolores - un oeil vert, et un oeil orange, ce à quoi la brunette n'avait fait attention jusqu'ici.

"Tu grimpes ?"

lança-t-il alors d'un ton assurément joueur. Surprise de cette proposition tout à fait inattendue - quoi que tant espérée -, Tadewi jeta un coup d'oeil aux alentours afin de s'assurer que c'était bien à elle que le jeune adulte s'adressait. Puis, penchant doucement la tête sur le côté, elle fit mine de réfléchir. Monter sur le dos d'un étranger? Ce n'était certainement pas conseillé, et Lootah comme Huyana n'apprécieraient probablement pas cela.. Mais, pouvait-elle réellement considérer Nedge comme un étranger, maintenant qu'elle connaissait son prénom? Il était d'avantage une connaissance, voir même un allié!

"Je peux, vraiment?"

tint-elle tout d'abord à s'assurer. Mais le lion ne fit guère opposition. Était-ce bien raisonnable? Hmm surement pas.. Mais c'était tellement tentant! Les longues réflexions de la jeunette ne prirent en réalité que quelques secondes. Un large sourire venant à nouveau illuminer son visage d'enfant, elle n'attendit guère plus longtemps pour se hisser sur le dos du félin. Si la jeune lionne y avait songé, elle n'aurait jamais imaginé que ce serait Nedge qui lui proposerait de servir de monture!

"Woooow! Vous êtes super grand!"

s'exclama-t-elle lorsque le voyageur se redressa pour prendre le pas. Elle du s'agripper à la crinière de celui-ci pour ne pas glisser, mais fur rapidement bien installée sur le dos de son camarade de route, observant le paysage avec excitation. Ah, c'était donc à ça que ressemblait cette savane vue d'un adulte! C'était bien plus agréable de tout voir, plutôt que d'avoir la vue cachée par ces satanées hautes herbes! Elle avait l'impression d'avoir changé d'endroit, tant tout paraissait différent. Impressionnée par le paysage qui l'entourait, Tadewi se fit silencieuse. Elle était bien trop occupée à se délecter de cette vue formidable, qui lui rappelait en même temps tant de souvenirs.. Aaah, il y avait bien longtemps qu'elle n'était montée sur le dos d'un adulte.

"Et si tu me parlais de ta famille ? Où est-ce que vous vivez, exactement ?"

A nouveau, la voix du mâle attira l'attention de la fille du vent. Sa famille? Il y avait tant à dire sur ce sujet! Si la petite femelle ne se forçait pas à faire le tri des informations à donner, elle en aurait pour des heures à parler de son frère, de ses parents, de ses grands-parents... Quitte même à raconter l'histoire de leur rencontre, récit qu'elle chérissait tant.

"Ma famille? Hmmm.. Vous savez, nous n'avons pas vraiment de chez nous, enfin, pas ici. Nous voyageons beaucoup, avec ma mère et Lootah. Ma mère s'appelle Huyana, et Lootah est mon frère jumeau."

commença-t-elle calmement.

"Nous venons du clan du vent. Enfin, maman n'est pas née là-bas, elle est une Amadahy, mais mon père était un lion du vent, alors j'en suis une aussi! Vous savez, on vivait dans les plateaux des montagnes. Rien à voir avec ici! Nous sommes arrivés ici il y a seulement quelques semaines. "

continua-t-elle en songeant aux terres qui l'avaient vues grandir. Les plateaux, les parois rocheuses, tout au clan du vent était différent de la savane dans laquelle sa famille se trouvait actuellement. Ici, tout était beaucoup plus vert, plus coloré!

"Et vous?Vous êtes un Pru... Un Pradelander? J'ai déjà rencontré une Pradelander une fois! Vous ne lui ressemblez pas du tout! En fait, vous ressemblez presque à un lion du vent, mais en moins gris!"

fit-elle remarquer. Nedge était presque aussi grand qu'un lion du vent, et si son pelage était plus gris, il aurait été un parfait lion du vent! Même si ses yeux vairons aux couleurs vives clochaient un peu, pour un lion du vent. D'ailleurs, d'où lui venaient ces teintes?

"Dites, pourquoi vos yeux ils sont de deux couleurs? C'est bizarre, mais je trouve ça quand même très joli!"

se décida-t-elle à demander, son infinie curiosité ayant toujours raison de sa sagesse. Peut-être que de là d'où il venait, tous les lions avaient les yeux de couleurs différentes? ça devait être joli! En plus, le vert et l'orange s'accordaient assez bien. Il avait un oeil vert comme l'herbe, et l'autre orange comme... comme le soleil juste avant de se coucher.

"Au fait, je suis pas trop lourde hein? En tout cas vous faites un super perchoir! Je peux voir tout d'ici! Vous voyez toujours tout comme ça?"

Bien sure, malgré l'adolescence qui approchait à grand pas, Tadewi restait encore fort petite. Elle n'avait jamais été très grande, contrairement à son frère qui la dépassait déjà. Il fallait croire qu'elle avait hérité de sa mère pour ce qui était de la taille. Pour un lion aussi imposant que Nedge, elle ne devait pas être bien dure à porter, néanmoins, la jeunette préférait toujours en être sure.

[Un peu bof aussi désolée, j'espère que ça ira =s]



_________________
Image par Romane 2308

Spoiler:
 


Anciennement Hofu
Tadewi découvre le monde en DimGray
Mon merveilleux codage a été réalisé par Uhta ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3851-tadewi-fille-du-vent-heri

Contenu sponsorisé


À mon sujet

En savoir +
MessageSujet: Re: Autant en emporte le Vent ft. Tadewi   

Revenir en haut Aller en bas
 
Autant en emporte le Vent ft. Tadewi
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Cinéma - Autant en emporte le vent.
» [Flashback – Début Mars -27 AUC] Autant en emporte le vent
» Suzu ~ Autant en emporte le vent.
» Autant en Emporte la Folie [PV Hells]
» Double nationalité: Une promesse dans le vent ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Lion King RPG :: 
Crédits - Archives - Partenaires
 :: 
Archives & Choses Perdues
 :: RPs abandonnés
-