AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Events & RPs Importants
Ne ratez pas ...
Jetez un œil à la liste des rôles importants disponibles au sein des clans.
Venez tenter les RP Missions !
Laissez un commentaire sur notre Livre d'Or !

Partagez | 
 

 An old memory... [Pv Choyo-Alibi-Kaya]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
PLAYER04


À mon sujet

Age : 19 Féminin
Nb de Messages : 359
En savoir +
MessageSujet: An old memory... [Pv Choyo-Alibi-Kaya]   Dim 8 Jan - 17:37



An old memory...
Choyo - Alibi - Kaya - Suki



Enfin, nous y étions. Le voyage avait été long et éprouvant d'autant que notre pelage à Choyo et moi-même, n'était pas adapté aux montagnes que nous avions dû traverser. Sans parler de ma toux qui s'était imposer plusieurs fois sur le chemin. Mais nous y étions. Et c'était principale. Déjà, je pouvais sentir un vent chaud et familier caresser ma fourrure. L'air du Désert... Maintenant que je le sentais, je me rendais compte à quel point il m'avait manqué, je sentais presque des larmes me bruler les yeux mais je n'en montrait rien. Jamais je n'aurai penser revenir, jamais je n'aurais espérer revoir mon ancienne maison... Non. Pas ancienne. Le Désert serait toujours ma maison et ce jusqu'à ma mort. Au fond de mon cœur, j'espérais apercevoir des silhouette familière de lions des sables... et je le craignais en même temps. Je n'étais plus la bienvenu mais... Maman... Alibi... Si seulement je pouvais les revoir, eux et eux seulement.

Nous nous tenions sur un roc, le Desert s'étendait en contrebas. Il suffisait de descendre de notre perchoir, de faire trois pas et nous y serions. La frontière. Je pris une grande inspiration, tachant de me sortir de mes pensée et de mettre un peu d'ordre dans mes émotions.

- Nous y voilà Choyo. Le Désert. Ton héritage.


Sur ces mots, je descendis de la pierre et commençai à m'avancer de la frontière. Je brulais de me jeter dans le sable, de m'y rouler comme un lionceau Nordique se roule dans la neige. Et plus je m'en approchais et plus certains souvenir remontaient, plus ou moins agréable. L'enfance, l'adolescence, les amitié, les ennemis, l'exil... Toutes ces choses qui ont fait ma vie jusqu'ici. Là où s'est joué mon destin.

Mes pas se stoppèrent dès lors que mes pattes antérieurs frôlaient le sable. Les yeux clos un instant, je pris le temps de profiter du moment. Cela faisait si longtemps que je n'avais pas ressenti ça. Plus de sensation cette sensation de froid mordant si désagréable qui s'introduit entre la fourrure. Doucement, je tournais, la tête vers Choyo. Et lui... Ce devait être la première fois qu'il ne frissonnait plus. Doucement, je vins frotter mon museau contre le sien.

- Alors... Comment trouves-tu ça ?

Je me mis à ronronner. Au moins, il devait se sentir bien mieux qu'en haut de ces montagnes. D'ailleurs, mon regard se dirigea tristement vers celles-ci. Dire qu'il faudrait y retourner ensuite... Étonnement, je n'en avais aucune envie. Enfin, si... J'en avais envie, Késhia et Sungura me manquaient mais... Mais sinon, je ne retrouverais que la haine que nous inspirions là-bas. Je soupirai.

Soudain, mes oreilles me rappelèrent vers le Désert, un bruit, extrêmement léger, se fit entendre. Ni une, ni deux, je me plaçais près de Choyo, les griffes sorties et le poil hérissé. J'avais beau être à la frontière, je savais que je n'étais pas la bienvenue ici. Je ne prendrais pas le risque qu'on nous attaque sans être prête et je ne laisserai personne s'en prendre à Choyo !

- Reste près de moi, mon cœur.

Malgré mon aspect agressif, le ton que j'avais employé avec Choyo était doux, presque inquiet. En observant l'horizon, il me sembla discerner une silhouette féline. Bien, j'étais prête à en découdre.

Emi Burton

_________________

Kit by Rono o/

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4391-maficho-heir-of-the-north
avatar
PLAYER01


À mon sujet

Age : 16 Féminin
Nb de Messages : 92
En savoir +
MessageSujet: Re: An old memory... [Pv Choyo-Alibi-Kaya]   Dim 22 Jan - 14:22

Ils ne tarderaient pas à arriver, ce long et difficile chemin prenait doucement fin. La chaleur des Sources Chaudes manquait aux deux lions. La moindre brise pénétrait leur corps et ne laissa comme seule trace un long frisson. Les coussinets du prince lui faisait mal tant ils étaient gelés par sa marche dans la poudre blanche et Suki n'allait guère mieux. A de nombreuse reprise la lionne des sables avait dut s'arrêter à cause d'une violente toux. L'air chaud du désert ne pourrait lui faire que du bien. Choyo s'inquiétait de plus en plus pour la reine, il fallait que son état s'améliore... Bientôt un sourire vint éclairer le visage de la belle lionne, un sourire qui apparut également sur les lèvres du petit prince. Les premières dunes du désert venait d'apparaître.

Le jeune lionceau suivit sa mère qui grimpa sur une roche, d'ici, ils pouvaient voir le désert plus bas. Cela semblait si proche, Choyo était presque certains qu'en deux ou peut être trois petits bonds il pourrait toucher le sable chaud. Il se demanda alors si cela le brûlerait comme la neige le glaçait. Deux opposés, si proche.

- Nous y voilà Choyo. Le Désert. Ton héritage.

Cette simple phrase suffit à faire cesser toutes ses pensées, il n'hésita pas à sauter du roc pour rejoindre sa mère qui descendait déjà vers la frontière. Le petit lion se demanda ce que ressentait sa mère à cet instant. Regrettait elle sa vie dans le Nord en voyant cette mer de sables s'étendre devant ses yeux ? Où bien souffrait elle de voir ce lieu ? Suki se stoppa lorsque ses pattes avants touchèrent les premiers grains de sable. Le lionceau hésita à poursuivre, il voulait voir ce que cela faisait d'avoir ses pattes parmi les grains dorés. Le vent qui soufflait sur les deux lions était loin d'être glacial ici. Pour la première fois depuis sa naissance, il n'avait pas froid, il avait même plutôt chaud. Bien sûr les Sources Chaudes lui offrait de la chaleur, mais à n'importe quel endroit du Nord, il y avait toujours ce souffle froid qui s'infiltre dans la fourrure. Aucun frisson ne venait le parcourir, un sourire illumina ses traits.

- Alors... Comment trouves-tu ça ?

La lionne avait approché sa tête de celle de son fils pour venir frotter son museau contre le sien, accompagnant son geste d'un léger ronronnement. Le petit prince lui répondit en se frottant à elle à son tour. Suki leva la tête vers les montagnes, un air triste apparut dans ses yeux et Choyo ne put que la comprendre. Elle aimait sa vie là bas pour sa famille, mais tout comme son fils, elle n'avait pas envie de rentrer pour faire face aux insultes et aux regards haineux des autres lions. Le prince s'avança pour poser ses quatre pattes sur le sable chaud et ferma les yeux pour vivre pleinement ce sentiment de bien être. Il murmura alors enfin pour répondre à sa mère :

- C'est.. C'est tellement agréable de ne pas avoir froid. De ne plus frissonner.

Faisant dos à la grande étendue jaune, Choyo ne comprit pas lorsque la reine du Nord redressa la tête et que ses oreilles bougèrent. Elle semblait entendre du bruit. En écoutant mieux, le prince put en effet entendre un léger son. Le temps qu'il se retourne, Suki était déjà devant lui, ses griffes étaient sorties et son poils s'était hérissé.

- Reste près de moi, mon cœur.

Son ton était resté doux. Le lionceau au pelage de sable s'était contenter d'hocher la tête. Il essaya cependant de voir ce qui arrivait au loin. Une silhouette féline approchait. Il espérait qu'il n'y aurait pas de combat. Pas qu'il est peur que sa mère n'ai pas le dessus, mais même si elle gagnait, elle ne s'en sortirait pas sans égratignures. Hors, il ne voulait pas que cette dernière regrette sa sortie à la frontière.

HRP : Désolé pour le temps d'attente :/ et pour la qualité très moyenne :/

_________________
BAISSE D'ACTIVITÉ
RP LE MERCREDI ET LE WEEK-END


Kit © Choyo.
Choyo grommelle en #504780
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3869-choyo-fils-des-montagnes-
avatar
PLAYER06


À mon sujet

Age : 15 Féminin
Nb de Messages : 1128
Localisation : OUTLAND.

En savoir +
MessageSujet: Re: An old memory... [Pv Choyo-Alibi-Kaya]   Dim 22 Jan - 17:50

An old memory ...


« Kaya ? Il est l'heure. Lève-toi. »

D'un geste mêlant douceur à dureté, Alibi secoua doucement l'épaule de Kaya avec son museau. « Allez  » répéta-t-il en redressant la tête, ne quittant pas des yeux la mine endormie de sa fille. Blottie contre lui, celle-ci se reposait paisiblement. Exaspéré mais aussi impatient, il ne put s'empêcher de soupirer à cette constatation. Maintenant que je suis décidé à tenir ma promesse, j'espère que Kaya ne se défilera pas ! Il lui avait fait la promesse de lui montrer les frontières du Nord aujourd'hui. Il s'était préparé psychologiquement à affronter ces lieux qui avaient jadis noirci son passé par des souvenirs douloureux et indélébiles. C'était là-bas que, alors enfant, il avait vu son père commettre l'irréparable : c'était aussi sur les frontières du Nord qu'il avait dû dire au revoir à sa mère pour la toute dernière fois. C'était là-bas que Suki, son amie d'enfance, s'en était allée pour toujours pour faute de trahison envers le peuple du Désert. L'exil de son amie l'avait remonté, néanmoins il s'était abstenu toutes remarques au sujet de la décision de son Empereur, Vako. Qu'était-il donc advenu de la femelle au pelage sable et aux pattes brunes ? Il n'en savait trop rien … et au fond, la réponse ne devait sûrement pas être très positive. Le froid était si mordant dans le Nord qu'il n'aurait pas été étonné d'apprendre son décès.

« Kaya ? » La petite s'était mise à s'agiter. Elle devait probablement se réveiller. Le regard d'Alibi refléta son soulagement puis, en se relevant, attendit que Kaya lui fasse face pour lui rappeler, malicieux : « Tiens, tiens ? Petite Guerrière est réveillée ? J'espère que tu t'es bien reposée, car aujourd'hui, nous allons affronter ensemble la brise du Nord. »

Ensemble, c'était le mot. Il faisait tout son possible pour être sympathique avec son sang. On lui reprochait souvent son manque de tact et d'attention avec Kaya. Aujourd'hui serait une bonne occasion pour eux de resserrer les liens et ainsi donc construire une entente qui ne les regarderait qu'eux. Kaya s'entraînait souvent ? Kaya faisait tout son possible pour être digne de lui ? Eh bien, il aurait aussi la chance de vérifier les dires de ses camarades et de sa compagne au sujet de sa fille.

« Ne perdons pas de temps. » déclara-t-il sérieusement. « As-tu faim ou soif, Kaya ? Nous n'aurons peut-être pas l'occasion de nous ressourcer au cours de la balade, alors prépare-toi d'avance. Ne me désobéis pas et ne t'éloigne jamais de moi, même si le papillon au loin a l'air hyper marrant. D'accord ? » Il ne voulait pas prendre le risque d'égarer la mini-Jangowa sur le chemin. A cette pensée, un faible sourire moqueur se dessina sur les babines du mâle à la crinière blonde.

« Non non ! Comme tu l'as dit, il ne faut pas perdre de temps ! Je suis forte tu sais, la faim ne me fait pas peur ! » protesta Kaya.
« Tu es sûre ?
Oh ça, oui ! » … finalement, la petite femelle demeura un instant pensive. «  Euh … On pourrait quand même manger un morceau avant … ? »

Alibi haussa les épaules, puis hocha la tête.

« Allons-y. »

▬▬▬▬

Plus tard dans la matinée, Alibi et Kaya arrivèrent aux frontières du Nord. Le félin aux yeux vairons s'était assuré que sa cadette n'avait manqué de rien durant le voyage. Fort heureusement, grâce à l'emplacement plutôt proche du camp des Jangowas par rapport au Nord, le voyage passé ne fut pas trop long.

« Tout va comme tu le veux, Kaya ? » demanda le lion du Désert tout en distinguant au loin les tout premiers rochers du Royaume du Nord. Il n'entendit la réponse de sa fille qu'à moitié, car ce qu'il lui sembla être une silhouette attira soudainement son attention. Une silhouette sur la frontière. Qu'était-ce ? Les poils du guerrier se redressèrent légèrement. Un autre Jangowa ? Sa supposition s'avéra presque juste lorsqu'il remarqua avec aisance que le drôle d'individus était de couleur sable. D'ailleurs, il n'était pas seul. Une forme plus petite l'accompagnait. Elle – aussi sable, on dirait dit deux parfaits Jangowas.

D'un geste de queue, Alibi fit signe à Kaya, restée en arrière, de ralentir la cadence. Il fut un moment où la distance l'amena à transformer sa méfiance/curiosité en choc. Surpris, il cligna plusieurs fois les yeux en direction des deux inconnus qui se trouvaient sur la frontière, ne pouvant croire à la vague de souvenirs qui emporta soudain son esprit.

Non …

« Suki ?! »

Finalement, il se figea. A cinq longueurs de queues de lycaons des deux autres lions. La lionne sable lui était parfaitement familière. Mais pas le lionceau qui l'accompagnait.


Code de Pride Epicode


HRP:
 

_________________

W I S S E L
RAPPORT DU MATIN.
SUJET DE RPs & LIENS.

Kit ©️ Ranà I love you
Wissel s'amuse en Teal. ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4598-w-i-s-s-e-l
avatar
PLAYER - MEMBRE DU MOIS


À mon sujet

Age : 18 Féminin
Nb de Messages : 190
En savoir +
MessageSujet: Re: An old memory... [Pv Choyo-Alibi-Kaya]   Jeu 26 Jan - 12:14




An old memory
Suki & Choyo & Alibi & Kaya




"Kaya? Il est l'heure, lève toi."

la voix du lion raisonnait dans la tête de la petite, voix qu'elle connaissait fort bien, son père. Jetant un coup d'oeil autour d'elle, elle ne le vit pourtant pas. Tout autour d'elle était sombre, et le sol rouge du sang de ses ennemis, mais aussi de ses alliés. La bataille faisait rage, et elle-même était en bien mauvaise posture. Blessée de toute part, elle continuait malgré tout de combattre, car elle était Jangowa, elle était invincible. "Allez". Une nouvelle fois, la voix d'Alibi se fit entendre, alors même qu'elle arrachait la vie d'un lion au pelage aussi noir que la nuit. Cherchant à nouveau son père du regard, elle ne pu s'empêcher d'être inquiète. Était-il en danger? Au loin, elle cru apercevoir sa silhouette.. Elle devait le rejoindre, et vite!

"Kaya?"

C'est alors que la petite lionne ouvrit les yeux. Le champs de bataille n'était plus, et face à elle se trouvait maintenant son père. Tout ceci n'était donc qu'un rêve.. Pourtant, elle en ressentait toujours l'adrénaline, le goût du sang de l'ennemi. Une fois de plus, elle avait été victorieuse. Une fois de plus dans ce rêve, ses semblables l'acclamaient comme un héro. Un léger sourire se dessina sur les lèvres de Kaya tandis qu'elle songeait encore à ce combat, inventé par son seul esprit. Oh, à vrai dire, elle y serait bien retournée..

"Tiens, tiens ? Petite Guerrière est réveillée ? J'espère que tu t'es bien reposée, car aujourd'hui, nous allons affronter ensemble la brise du Nord."

Il ne fallut guère longtemps pour que les paroles du lion doré fassent effet sur la jeune lionne, qui se redressa d'un coup, droite et fière, un large sourire aux lèvres. Les frontières! C'était aujourd'hui! Depuis toujours, Kaya n'avait cessé d'harceler son paternel pour qu'il l'emmène en patrouille avec lui. D'ordinaire, la réponse était non, et ces tentatives se soldaient donc par un échec cuisant. Cependant, quelques jours auparavant, Alibi avait annoncé à la petite qu'il l'emmènerait voir les frontières du territoire. Plus précisément celles qui séparaient le désert des montagnes du nord. Cette proposition de la part de son père suffit à faire de Kaya la plus heureuse des petites lionnes. Depuis le temps qu'elle attendait ce moment!

Les jours précédents, elle n'avait cessé de questionner son père, tâchant malgré tout de garder son calme, de paraître noble et fière comme tout bon Jangowa afin qu'Alibi ne décide pas de lui poser un lapin au dernier moment. Elle aimait tellement son père, quand bien même il avait tendance à se montrer distant... Et le fait qu'il accepte de passer ce moment en sa compagnie signifiait beaucoup pour elle. Ainsi, lorsqu'il l'eut réveillée, elle tâcha de se montrer exemplaire, pour qu'Alibi puisse être fière.

Elle voulait plaire à Alibi de telle sorte qu'elle refusa même de se revigorer, lorsque celui-ci lui demanda si elle avait faim ou soif. Elle voulait lui prouver qu'elle était forte, et qu'elle était digne d'être sa fille. Cependant, son estomac n'était pas du même avis, apparemment.. Et lorsqu'il se mit à gronder, Kaya du admettre avoir un petit creux. Maiiiis ce n'était certainement pas ça qui l'empêcherait de partir à l'aventure.

"Allons-y."

Et ce furent les mots du lion qui marquèrent le début de leur périple. Le trajet jusqu'aux frontières parut à Kaya une éternité, quand bien même le campement Jangowa n'était en réalité pas si loin que ça. Sans doute était-ce l'impatience qui donnait à l'apprentie guerrière cette impression. Quoi qu'il en soit, elle tâcha de rester aussi calme et fière que possible, ne voulant pas qu'Alibi regrette ce moment privilégié entre père et fille. Et puis, peut-être que si elle se comportait comme la petite Jangowa parfaite, cette sortie ne serait pas la seule? Peut-être même que son père, voyant à quel point elle était parfaite, accepterait de l'emmener plus souvent avec lui? Oh, comme elle l'espérait!

" Tout va comme tu le veux, Kaya ?"

l'interrogea le mâle alors qu'au loin apparurent les silhouettes des montagnes, immenses. Face à ce spectacle, la jeune lionne cru rêver. Oh, elle avait déjà aperçu les montagnes du nord, mais jamais d'aussi prêt.

"Tout va parfaitement bien! Pas un seul problème en vue!"

lança-t-elle d'une voix claire et forte. Oh bien sure elle mentait quelques peu.. Ses pattes, bien qu'habituées à de longs trajets, commençaient à la brûler un peu. Mais elle n'en dit rien, car un Jangowa ne se plaint pas. Il n'y a pas de place pour les faiblards dans le Grand Désert.

"Dis papa, tu es déjà allé dans le nord? C'est vrai que là-bas le sable est froid et blanc?"


s'interrogea la petite en adressant un sourire enjoué à son père. Elle avait tant de questions à lui poser.. En général, il était si souvent occupé qu'elle ne parvenait à obtenir de réponses de sa part. Aujourd'hui, ce serait différent! Et elle comptait bien en profiter.

"Tante Rangi dit qu'il y a des lions blancs et immenses qui vivent là-bas. C'est la vérité tu crois? De toute façon, si on en croisait un, il regretterait vite d'avoir approché le Désert, pas vrai?"


ajouta-t-elle avec enthousiasme. Mais son père resta sans mot dire, comme si son attention était posée sur autre chose. Ils étaient pourtant seuls.. Il ne pouvait pas penser à autre chose qu'à elle, si? Soufflant discrètement, Kaya se contenta de suivre Alibi en silence, quoi que déçue. Elle boudait intérieurement, ne comprenant pas ce qui pouvait intriguer autant le lion.. Mais lorsqu'elle suivit le regard de celui-ci, elle aperçut une silhouette féline. Ou plutôt deux.

"Papa! Un étranger!"

s'exclama-t-elle, bien que le lion avait remarqué ces silhouettes bien avant elle. Ne sachant comment réagir à la vue des étrangers, elle resta un instant en retrait. Sans doute son père leur mettrait-il une bonne raclée! Oh oui, c'était certain! Alibi était le plus fort des guerriers du Désert, il était le meilleur! Il ferait regretter à ces malfrats d'avoir osé souiller le sable du Grand Désert avec leurs pattes toutes sales d'étrangers!

Mais contrairement aux attentes de la petite féline, Alibi n'attaqua pas. Il se contenta d'avancer en direction des inconnus, comme s'il les connaissait. Tournant un bref instant la tête en sa direction, il lui fit signe d'avancer. Sans plus attendre, quoi que confuse, Kaya rejoint son géniteur, se préparant malgré tout à l'éventualité d'une attaque. Incertaine, elle avait plaqué ses petites oreilles sur son crâne, tandis qu'elle et son père avançaient en direction des félins, qui eux aussi paraissaient approcher.

Lorsqu'elle fut assez proche pour en apercevoir leurs traits, Kaya n'en revint pas. Ces lions ressemblaient à des Jangowas! Pourtant, elle ne les connaissait pas.. Comment était-ce possible? Elle connaissait pourtant tous les lions du clan! Des exilés, peut-être? Mais un détail frappa la petite. Si l'adulte, une lionne aussi fine qu'un lion des sables, semblait tout droit sortie de leur clan, le plus jeune des deux félins, lui, avait quelque chose de différent. Il arborait des couleurs sables, mais sa carrure, elle, n'était pas celle d'un Jangowa. Jetant un regard à Alibi, la petite cherchait chez lui le moindre signe d'agressivité, ou n'importe quelle expression qui lui permettrait de savoir ce qu'il pensait, et ainsi de savoir comment elle devait se comporter.

"Suki?!"

finit-il par s'exclamer, tandis qu'il s'était figé. La jeune femelle avait vu juste, la lionne n'était pas inconnue à son père.. Sans doute cela aurait-il du la rassurer, mais étrangement ce ne fut pas le cas. Ces lions ne faisaient pas partie du clan, alors comment son père pouvait-il connaître la femelle? Pourquoi ne défendait-il pas le désert contre ces intrus? Sans doute le saurait-elle bien vite. Mais en attendant, elle préférait rester silencieuse, et se contentait d'observer, les oreilles toujours plaquées sur sa nuque, signifiant à la fois l'incertitude qui s'éprenait d'elle, mais également une possible agressivité. Ils n'avaient pas intérêt à s'en prendre à elle ou à son père!


[Voilà, désolée pour la qualité du texte, j'espère que ça vous conviendra!]





_________________
Avatar par Nix ♥️ Signa par IXsln ♥️
:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3439-kaya-little-terror-of-the
avatar
PLAYER04


À mon sujet

Age : 19 Féminin
Nb de Messages : 359
En savoir +
MessageSujet: Re: An old memory... [Pv Choyo-Alibi-Kaya]   Sam 28 Jan - 23:22



An old memory...
Choyo - Alibi - Kaya - Suki



Comme je l'avais espéré, Choyo semblait apprécier le voyage. Quel dommage que nous soyons ainsi interrompus. En position de défense devant mon petit Prince, mon regard ne se détachait pas de la silhouette en provenance du Désert. Elle se rapprochait. Ma queue se mit à battre sauvagement l'air, prête à en découdre s'il le fallait. Mais soudain, je pus discerner une seconde silhouette. Un lionceau ?

Toujours sur mes gardes, je me redressais. Un garde frontière ne se serait pas encombré d'un enfant. Ce n'en était donc pas un. Mais qui était-ce alors ? Un Jangowas, ça ne faisait aucun doute... Mais... pouvait-il simplement s'agir d'un parent souhaitant faire découvrir la frontière à son petit ? C'est ce qu'il y avait de plus probable. Mes muscles étaient déjà moins tendus mais mes griffes étaient toujours dehors, par simple prudence. Je pus bientôt me rendre compte que la silhouette était celle d'un lion. Et plus il se rapprochait, plus il me semblait familier. Comme sorti d'un rêve ou d'un vieux souvenir. Ces yeux bicolore ne m'était pas inconnu. Etait-il possible que... ?

"Suki?!"

Oui... Ça ne pouvait être que lui.

- A... Alibi ?

Je fis un pas en avant. Mais à peine mes coussinets touchèrent le sable que je retirais immédiatement ma patte. Je ne savais que penser ! J'étais... heureuse de le revoir, je ne pouvais le nier. Je m'étais tellement habitué aux regards de haine que revoir un visage familier qui ne semblait pas agressif me faisait le plus grand bien. Mais... Il restait un Jangowas et j'étais une exilée. Nous avions été amis et ce pendant longtemps. Il avait beaucoup compté pour moi et si j'espérais que ce soit réciproque. Cependant... Beaucoup de chose avait changé depuis. Peut être que le temps avait balayé notre amitié aussi surement que le vent balaye le sable du Désert.

Je n'avais qu'à baisser les yeux pour me rendre compte à quel point tout avait changé. A nos pattes se trouvaient deux lionceaux : Choyo, mon cher et tendre petit Prince et une jeune lionne qui m'était inconnu mais qui, j'en étais certaine, ne pouvait être que la fille d'Alibi. Elle avait le même regard que lui. Elle avait ses yeux.

Je reposais ma patte près de celle qui n'avait pas bougé d'un pouce, derrière la frontière. Doucement, je détournais le regard comme pour éviter de regarder le lion dans les yeux.

- Cela fait bien longtemps...

Je ne savais pas où me mettre ou comment agir. Ni si je pouvais me mettre à ajouter quoi que ce soit. Alibi devait sans doute avoir des tas de reproches à me faire depuis notre dernière rencontre...

Peut être que vivre avec les Nordique m'avait un peu ramollit cela dit, car, lorsque j'osais reposer mon regard sur le lion doré, je ne pus m'empêcher d'ajouter :

- Tu... Tu m'as manqué tu sais...


Ma queue s'agitait toujours derrière moi. Mais ce n'était plus de la colère. Juste... Juste du malaise. Toute envie de me battre avait disparut depuis que je m'étais rendu compte que le lion en face de moi était un vieil ami.

Emi Burton

_________________

Kit by Rono o/

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4391-maficho-heir-of-the-north
avatar
PLAYER01


À mon sujet

Age : 16 Féminin
Nb de Messages : 92
En savoir +
MessageSujet: Re: An old memory... [Pv Choyo-Alibi-Kaya]   Mar 21 Fév - 14:47

Peu à peu le petit prince du Nord voyait la silhouette s'approcher de sa mère et lui. L'ancienne lionne du désert était toujours devant lui dans une position de défense. Le lionceau se tenait droit, se dressant sur le bout de ses pattes pour voir le lion approcher. Plus il approchait plus sa couleur sable faisait disparaître le doute quant à l'identité de l'inconnu. Un Jangowa ! Un membre de l'ancien clan de la reine des montagnes enneigée. Une seconde silhouette semblait se dessiner aux côtés de la première. Une plus petite… un lionceau. Suki se redressa, silencieuse, elle semblait perdue dans ses pensés. Laissait elle son esprit vagabonder sur l'identité de ce lion ? Pensait elle qu'il n'était pas dangereux puisqu'il était accompagné d'un petit ?

« Suki ?! »

Choyo fronça les sourcils, comment ce lion pouvait connaître sa mère ? Lui qui pensait qu'un combat entre les deux lions allaient se produire il semblerait bien que ce mâle ne soit pas qu'un lion basique. Cette hypothèse fut bien vite confirmé quand sa mère parla à son tour.

« A… Alibi ? »

La lionne du désert fit un petit pas en avant mais elle n'eut à peine le temps d'effleurer cette neige jaune et chaude qui avait le nom de sable avant de reculer à nouveau sa patte. Elle avait raison. Elle était prudente. Comment savoir si ce lion n'allait pas l'attaquer ? Jamais le prince aurait cru avoir l'occasion de croiser le chemin d'un guerrier Jangowa. Choyo leva les yeux vers sa mère, il se demandait à quoi elle pouvait penser. Son coeur se serra l'espace d'un instant. Si cet Ali-truc était un ancien ami de sa mère, craignait elle que leur amitié passé ait été englouti par la neige qui tombe dans son nouveau chez elle ? Le regard du lionceau se posèrent sur l'autre lionceau qui se trouvait entre les pattes de son père. Une petite lionne, elle ne pouvait qu'être la fille de l'adulte. Ses yeux étaient pareils.

« Cela fait bien longtemps… »

Elle avait détourné les yeux, elle ne semblait pas vouloir recroiser le regard du lion pâle. Elle resta silencieuse encore un instant avant de poursuivre.

« Tu… Tu m'as manqué tu sais… »

A présent c'était sûr, la mère du petit Choyo était mal à l'aise en la présence de cette ancienne connaissance. Le prince quant à lui ne savait pas vraiment quoi faire. Il ne savait pas vraiment où se mettre. Il fronça de nouveau les sourcils. Il n''allait pas laisser deux lions étrangers gâcher le plaisir de la retrouvaille du désert de sa mère. Mais il ne savait pas vraiment pas quoi dire pour que les autres les laissent tranquilles. Si il proposait de marcher le long de la frontière il y avait des chances pour que l'autre lion les suivent. Il se contenta alors de demander à sa mère qui ils étaient. Il devait avouer qu'il était curieux de connaître l'identité d'un Jangowa. Il était certain que les lions du désert étaient de grand guerrier. Il mourrait d'envie de savoir comment c'était passé son exil, sa mère n'avait pas pu lui en dire grand-chose étant donné que seul les mâles partaient mais cette épreuve le fascinait…

« Qui est-ce maman ? »

HRP :Désolé c'est vraiment pas top, désolé pour le retard également :/

_________________
BAISSE D'ACTIVITÉ
RP LE MERCREDI ET LE WEEK-END


Kit © Choyo.
Choyo grommelle en #504780
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3869-choyo-fils-des-montagnes-
avatar
PLAYER06


À mon sujet

Age : 15 Féminin
Nb de Messages : 1128
Localisation : OUTLAND.

En savoir +
MessageSujet: Re: An old memory... [Pv Choyo-Alibi-Kaya]   Mar 21 Fév - 17:25

An old memory ...


« A … Alibi ? »

Cette voix lui paraissait lointaine, différente. Elle avait changé aux yeux du Monde, mais pour Alibi, ce n'était pas le cas. Ses prunelles dorées et bleues contemplaient l'étrangère avec une certaine nostalgie dissimulée dans la surprise et la méfiance qui s'y mélangeaient. Le Jangowa ne bougeait pas d'un poil, côté Désert, en compagnie de sa fille qui ne devait sûrement pas comprendre grand-chose à la situation. Il ne lui avait jamais parlé de Suki, et ce devait sûrement être la même chose du côté Royaume du Nord, avec ce lionceau sablé qui ressemblait étrangement à la belle femelle aux yeux verts malgré le fait qu'Alibi ne l'avait jamais vu, ni entendu parler de lui. Les yeux du petit étaient comme ceux de son amie d'enfance, mais d'une teinte moins poussée. Sa fourrure sable était semblable à la sienne aussi, tout en gardant les nuances plutôt discrètes des Nordiques. Se pourrait-il que … ? Non. Il devait se faire des idées …

Suki fit un pas en avant, pour se rapprocher de celui qui avait été son ami par le passé, mais se ressaisit à temps : à peine eut-elle touché le sable qu'elle se rendit compte des frontières qui les séparaient et retira sa patte très vite. Alibi retint une grimace, faillit engager la conversation mais s'en retint juste à temps, pour ne pas faire de bêtises. Ses mirettes ne se détachaient pas des marques si particulières de la féline venue du Nord, avec ce pelage sablé, ses pattes brunes et crèmes, son masque triangulaire, sa mèche rebelle et ses yeux d'un vert splendide. La surprise passée, une contradiction engendra la confusion dans l'esprit d'Alibi : que devait-il faire ? La chasser, la punir d'être partie du Grand Désert ? Ou bien pouvait-il être dans la mesure de trahir le code Jangowa en prenant de ses nouvelles ?
Colère et joie se livrèrent une bataille sans merci dans le cœur du guerrier. Comment pouvait-elle se présenter ainsi devant lui, après ce qu'elle lui avait fait ? Comment pouvait-elle simplement croire qu'il ne l'attaquerait pas, après l'avoir honteusement abandonné pour un stupide mâle Nordique ? Où était passé la Suki d'autrefois ? Celle qui rêvait d'être Impératrice ? Celle qui défendait son Clan avec courage ? Alibi continua de la considérer sans rien dire, ne sachant s'il devait s'approcher d'elle ou non. Kaya se tenait toujours près de lui, les oreilles plaquées contre sa nuque.

Finalement, le mâle osa s'approcher un peu, intimant d'un bref regard à sa fille de rester derrière lui. En vérité, ce geste ne démontrait pas véritablement de la méfiance et de la crainte venant du Félin du Désert par rapport aux deux étrangers, simplement l'instinct protecteur, l'ordre « on-ne-sait-jamais » si quelque chose tournait mal. Il considéra une nouvelle fois son amie d'enfance avec un silence froid comme le vent du Nord, s'attendant à ce qu'elle soit la première à réagir, ou au pire, à mettre fin à ce duel de regards.

« Cela fait bien longtemps ... » remarqua l'intéressée en détournant doucement mais sûrement les yeux du mâle sablé, semblant peu d'avis à lui tenir tête.

Sa gorge se serra. Elle le constatait. J'en ai rien à faire. Tu dois être heureuse, avec les peluches des neiges qui te servent de nouveaux camarades, pensa-t-il en plissant légèrement les yeux. Il était calme, pour l'instant, mais les souvenirs remontaient et l'agaçaient. Le froid était vraiment l'ennemi du Jangowa : il lui avait volé sa mère, et maintenant une personne qui avait jadis beaucoup compté à ses yeux. Les Nordiques ne méritaient que le trépas. Il les détestait.

« Tu … Tu m'as beaucoup manqué tu sais ... » confia Suki en soutenant enfin son regard mêlant le symbole du soleil à celui des rivières. Un instant, la colère intérieure d'Alibi se changea en une peine douloureuse à l'annonce de cette phrase tant délicieuse à l'égard de son esprit furieux, mais à l'instant d'après, elle redevint une flamme brûlante de rancœur. La queue de son amie s'agitait en signe de malaise … Devait-il bien le prendre ? Quoi qu'il en soit, et avant qu'il ait pu répondre, une jeune voix masculine s'invita au débat :

« Qui est-ce maman ? » demanda le petit à ses côtés.

Il ne pris pas la peine de répondre à la place de la chasseuse aux mirettes émeraude, il n'en avait pas envie, de toute façon. Seule Suki l'intéressait et, d'une voix distante, voire accentuée par la rancœur et la peine, il la regarda de haut avec dignité.

« C'est ce que tu prétends, Suki. » Ses oreilles se rabattirent doucement en arrière, et il enchaîna froidement. « Tes stupides Nordiques ne te plaisent plus, c'est ça ? La chaleur du Grand Désert te manque, la compagnie de ces imbéciles de Jangowas qui t'ont aimé te manque, n'est-ce pas ? Dommage pour toi, tout le monde a tourné la page, tu ne risques plus de faire souffrir quiconque maintenant. »

Franchement, Ali' … Tu t'emportes ! Il disait des choses probablement insensées, stupides, vite dites. Et pourtant … Il lui en voulait. Énormément. Il ne savait juste pas comment le lui dire, ou lui montrer, si ce n'était qu'en exprimant, au nom de tous - même si ce n'était pas totalement vrai - qu'elle avait fait quelque chose de mal.

Code de Pride Epicode


HRP:
 

_________________

W I S S E L
RAPPORT DU MATIN.
SUJET DE RPs & LIENS.

Kit ©️ Ranà I love you
Wissel s'amuse en Teal. ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4598-w-i-s-s-e-l
avatar
PLAYER04


À mon sujet

Age : 19 Féminin
Nb de Messages : 359
En savoir +
MessageSujet: Re: An old memory... [Pv Choyo-Alibi-Kaya]   Dim 19 Mar - 20:03



An old memory...
Choyo - Alibi - Kaya - Suki

La réponse d'Alibi ne me plut guère. Mais au fond... Que pouvais-je espérer d'autres ? Après toute ses années, il avait grandi. Comme moi. Mais lui était devenu un gentil petit Jangowas bien intégré au groupe. Formé exactement comme le voulait le moule. Je reniflais avec dégout avant de feuler sur le mâle les poils hérissés. La seule chose qui me retenais de lui sauter dessus était la présence de Choyo et celle de la petite lionne, sans doute la fille d'Alibi. Pour le reste, il en avait trop dit pour que je reste calme. D'une voix ferme et qui ne laissait aucune place à la discussion, j'ordonnais :

- LA FERME !

Je répondis rapidement à la question de mon fils, les oreilles plaquées sur le crâne :

- C'est un idiot Choyo, voilà qui c'est.

Peut être aurais-je pu essayer de me calmer. Mais je n'en avais pas envie. Le lion voulait déballer son sac ? Fort bien ! Qu'il le fasse ! Mais il ne serait pas le seul. Et il n'aurait pas s'étonner d'un retour de flamme ! Que croyait-il ?! Que j'allais simplement l'écouter me blâmer, la queue entre les pattes et les yeux implorants comme si je cherchais son pardon ? Si oui, il pouvait toujours aller se faire empaler par un cactus ! Il avait peut être oublié qui j'étais, pas moi. Et contrairement à ce qu'il semblait penser, vivre parmi les Nordiques ne m'avait pas adoucie, au contraire. J'avais été un Jangowas, j'avais grandi comme tel et que ça leur plaise ou non, que ce soit au lion du désert ou au lion des neiges, je ne changerais pas ça ! Au fond, je restais aussi orgueilleuse et fier que les Jangowas pouvait l'être. Et en cela, je ne comptais pas laisser Alibi ouvrir ainsi con clapet aussi impunément.

- Je n'ai jamais prétendu préféré les Nordiques au Jangowas. Parmi tout leur clan, j'en ai préféré un. Et j'ai fait tout ce que j'ai pu pour rester avec lui. Oh. Mais je ne suppose que tu ne peux pas comprendre !

Je fis une courte pause avant de reprendre en grognant.

- Toi, tu es un parfait petit Jangowas, obéissant bien gentiment aux ordres de son Empereur. Tsss... La vie est tellement plus simple quand on peut avoir ce qu'on veut en restant dans les rangs. Pas de risques de bannissement, pas de risque de se faire haïr de deux camps, pas de risque de quitter ce que tu as connus et aimé...


Ma voix se faisait de plus en plus méprisante au fur et à mesure. Plus amère aussi. Jusqu'à ce que finalement, je recrache ce qu'Alibi voulait entendre à ce point :

- Tu sais quoi ?! Oui, le Desert me manque ! Voilà, tu es content maintenant que tu l'as entendu ?! Et oui, certains Jangowas aussi... Mais je vois que l'un d'eux a disparu depuis longtemps.


Lorsque je stoppais ma phrase, je ne pus m'empêcher de penser à l'Alibi que j'avais connus. Je secouais la tête en soupirant, prenant une grande inspiration. Rien ne servait de continuer de s'énerver davantage. La voix toujours chargée de tension, j'ajoutais, coulant un regard vers la petite lionne :

- Enfin... ça n'a plus d'importance. De toute façon, tu as déjà tourné la page à ce que je vois. C'est ta fille je suppose. Qui est sa mère ?

Une question qui pouvait sembler déplacé et hors contexte vu ce que je venais de dire. Néanmoins, et étrangement, je ne désirais guère mettre un terme à la discussion et partir. Le désert m'avait manqué et je ne voulais pas le quitter de si-tôt. Et si continuer à discuter avec un Alibi détestable était le prix à payer pour rester plus longtemps, soit. Cependant... Il y en avait un qui pourrait ne pas apprécié, doucement, je baissais les yeux vers Choyo. Mon regard était interrogateur, à la recherche de son approbation. Je n'étais pas sur qu'il comprenne mais je l'espérais. Je voulais juste savoir : voulait-il repartir ou bien rester encore un peu ici lui convenait également ? Que préférait-il ?

Emi Burton

_________________

Kit by Rono o/

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4391-maficho-heir-of-the-north
avatar
PLAYER01


À mon sujet

Age : 16 Féminin
Nb de Messages : 92
En savoir +
MessageSujet: Re: An old memory... [Pv Choyo-Alibi-Kaya]   Dim 9 Avr - 11:24

L'étranger venu du désert ne sembla pas se soucier de la question du jeune prince Nordique. De toute façon, elle ne lui était pas destiné. Au lieu de ça, cet Ali.. bi ? Ou quelque chose dans le genre s'adressa directement à l'ancienne exilée en lui demandant si les Nordiques lui plaisaient plus pour qu'elle se retrouve aujourd'hui au frontière entre les deux extrêmes. La montagne enneigé d'un côté et le beau désert de l'autre. La réaction de la reine ne se fit pas attendre. Elle parla d'une voix ferme, ordonnant au mâle de se la fermer avant de répondre à son fils qu'il ne s'agissait que d'un imbécile. Le jeune lion aux teintes si semblables aux lions présents arqua un sourcil. Ne sachant comment réagir face à ce qui semblait être la retrouvaille des deux anciens... amis ?

La lionne à la mèche semblait énervée. Peut être avait elle eu l'espoir de ne pas se disputer avec l'autre lion ? Peut être avait elle pensé pouvoir retrouver un ami ? Choyo n'en savait trop rien. Tout ce qu'il voyait c'était qu'un étranger se trouvait devant lui et qu'il ne semblait pas être gentil avec sa mère. Il se méfiait de lui. Il avait entendu tant d'histoire sur les Jangowas sans pour autant être sûr que ce soit la vérité.. Il ne pensait pas que ce clan soit des méchants comme le disais sa soeur, mais cela ne l'empêchait pas de se méfier de ces deux étrangers qui se trouvaient du côté du sable chaud.

Suki prit tout de même la peine de répondre au guerrier du Grand Désert. Elle fit une pause avant de reprendre, dévoilant le mépris qu'elle avait sur le coeur en voyant ce qui semblait être à ses yeux un parfait petit Jangowa. Choyo restait immobile, écoutant la tirade de la reine du Nord et jetant de temps à autre des regards au lion et à la plus jeune qui se trouvait à ses côtés. Suki cracha alors. Dévoilant à cet inconnu qu'en effet le désert lui manquait et qu'avec lui d'anciens camarade de clan. Elle semblait avoir compté Alibi dans cet ensemble, du moins avant ses retrouvailles avec lui. Elle laissa tomber son regard sur le lionceau qui accompagnait le mâle avant de lui demander qui était sa mère.

Après cette phrase, toujours prononcé d'une voix où la tension régnait, la belle lionne tourna ses yeux vers son fils. Son regard s'était fait interrogateur. Choyo croisa donc son regard et donna un petit coup de museau dans la patte de sa mère. Il murmura alors, assez bas pour que, du moins il l'espérait, seule sa mère l'entende :

- Je voudrais rester encore un peu. Si ça ne te dérange pas.

Le petit prince sourit doucement à la Nordique et se frotta un peu plus contre sa patte. Il reporta ensuite son regard sur les deux Jangowas qui se trouvait toujours en face. Il souhaitait profiter encore de cette chaleur encore nouvelle pour lui avant de retrouver le froid du Nord.


HRP : Désolé pour le retard, et c'est pas top :c J'essayerais de faire mieux la prochaine fois ♥

_________________
BAISSE D'ACTIVITÉ
RP LE MERCREDI ET LE WEEK-END


Kit © Choyo.
Choyo grommelle en #504780
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3869-choyo-fils-des-montagnes-
avatar
PLAYER06


À mon sujet

Age : 15 Féminin
Nb de Messages : 1128
Localisation : OUTLAND.

En savoir +
MessageSujet: Re: An old memory... [Pv Choyo-Alibi-Kaya]   Sam 20 Mai - 14:45

An old memory ...


Ces propos tenus en l'égard de l'ex-Jangowa ne prirent guère de temps à réveiller la propre colère de Suki, qui ne semblait – ou plutôt, n'était – pas ravie de la tournure des choses. Sa soi-disant douceur passée fut soufflée comme du sable dans une tempête, c'est-à-dire sans aucune difficulté, et aussi vivement qu'un éclair fondant dans le ciel tempétueux en une fraction de seconde. Alibi se garda bien de faire un pas en arrière, prenant compte pour une fois du conseil de son père qui était de ne pas se montrer « déstabiliser » face à un potentiel adversaire.
Adversaire ? Pouvait-il seulement la considérer ainsi ? Il s'imaginait bien se quereller avec elle, mais au point de se battre ? D'oublier les bons souvenirs passés ensemble ?

Imbécile. Suki se fiche bien de toi, tu n'es plus de son Clan, désormais. Elle ne voue de loyauté et de compassion qu'à ses amis les Nordiques, lui soufflait muettement sa colère et sa jalousie dissimulée.

Alibi fronça un peu plus les sourcils, prêt à riposter si nécessaire. Sa camarade, en attendant, la fourrure hérissée, s'empressa de renifler avec dégoût avant de lui feuler dessus sans y réfléchir deux fois. En réponse à cette première hostilité, le guerrier grogna, les oreilles plaquées contre le crâne.

Et tu veux retrouver une certaine personne en cette CHOSE ? Tu perds tellement ton temps !

Suki, toujours, semblait déterminée à libérer sa véhémence naissante. Avec fermeté, elle lui ordonna, plaquant ses oreilles contre son crâne à son tour :

« LA FERME ! C'est un idiot Choyo, voilà qui c'est.
Dit la traîtresse. » souffla glacialement Alibi en regardant un instant l'intéressée d'un air froid, avant de jeter un œil au petit sablé qui l'accompagnait. Alors comme ça, il s'appelait Choyo ? Si je ne me trompe pas, cela veut dire Égoïste. J'espère que ton nom n'a d'égale à ce que tu es réellement, P'tit, car il ne manquerait plus que ça, que tu ressembles à ta mère ! Tss.

Soit elle ignora sa remarque, soit elle ne l'entendit pas. En tout cas, un raz-de-marée de mots s'échappa de la gueule de la Nordique qui, malgré les courtes pauses prises entre chaque parole, ne fut pas enclin à laisser se défendre le félin blond.

« Je n'ai jamais prétendu préféré les Nordiques aux Jangowas. Parmi tout le Clan, j'en ai préféré un. Et j'ai fait tout ce que j'ai pu pour rester avec lui. Oh. Mais je suppose que tu ne peux pas comprendre ! »

Oui, tu as compris ma chère ! Je ne peux pas comprendre le fait que tu sois tombée amoureuse d'un mâle qui n'est en rien comme nous, et que tu aies cru un seul instant que vivre à ses côtés ne t'épargneraient pas les conditions mortelles du Nord sur une personne comme toi qui n'en es nullement adaptée. Tiens ! Comment se fait-il que tu sois toujours vivante, actuellement ? Il serra les crocs, furieux.

« Toi, tu es un parfait petit Jangowa, obéissant bien gentiment aux ordres de son Empereur. Tss … La vie est tellement plus simple quand on peut avoir ce qu'on veut en restant dans les rangs. Pas de risques de bannissement, pas de risque de se faire haïr de deux camps, pas de risque de quitter ce que tu as connus et aimé ... »

C'est sûr qu'en matière de vie simple, on peut dire que tu t'es clairement foirée !
Le Jangowa ne fut guère satisfait d'être considéré comme un pion, mais d'un côté, elle avait un tout petit peu raison. De toute manière, quelle échappatoire était-il possible pour un Jangowa ne voulant d'une vie de pantin dans le Grand Désert ? Le Monde Extérieur, la seule chance pour une vie meilleure ? Avec ces différents Clans stupides et gras ne connaissant pas les conditions de vie difficiles d'un lion du Désert ? Même pas en rêve ! Il aurait été longtemps dégoûté de ses soi-disant congénères d'espèce et n'aurait jamais préféré ces autres Terres douces et paisibles à celle qui l'avait vu naître ! Il grogna de nouveau, agacé, se préparant à dire ce qu'il en pensait. Seulement, Suki acheva :

« Tu sais quoi ?! Oui, le Désert me manque ! Voilà, tu es content maintenant que tu l'as entendu ?! Et oui, certains Jangowas aussi … Mais je vois que l'un d'eux a disparu depuis longtemps. »

Elle posa son regard émeraude sur Kaya, tout comme il l'avait fait précédemment avec Choyo. Sa voix n'avait pas quitté sa position agressive mais, étrangement, elle dit une chose qui ne fut pas un reproche :

« Enfin … ça n'a pas d'importance. De toute façon, tu as déjà tourné la page à ce que je vois. C'est ta fille je suppose. Qui est sa mère ? »

Choyo en profita pour murmurer quelque chose à sa mère que le Jangowa n'entendit décidément pas. Peu importe, ce que pouvait dire ce rejeton ne l'importait peu présentement. Il planta de nouveau son regard topaze et saphir sur son amie d'enfance, l'air frustré par ce qui venait de se dire.

« J'attendais pas autant de reproches de ta part, Suki, mais au moins je sais maintenant que tu ne m'as pas oublié totalement. En ce qui concerne la lionne m'accompagnant, il s'agit bel et bien de ma fille, et pour la mère, laisse-moi te dire que tu n'as qu'à deviner ... » Il considéra celle-ci en déclarant cela, pressant par la même occasion : «  A ton avis, quelle lionne s'est-elle rapprochée de moi pendant que tu étais en train de t'amuser avec un lion du Nord, loin de notre camp ? » d'une voix méprisante. Il revint à ce qu'elle avait dit précédemment, il mourrait d'envie de parler, de libérer sa rancœur. « D'ailleurs, tu as toujours eu le choix, et tu as donc décidé de suivre un lion inconnu dans une cité où la température est … hum ? Pas suffisamment adaptée pour y faire survivre une lionne comme toi ? Je reviens sur ce que j'ai dit Suki, je n'ai pas tourné la page, au final je dois te parler. »

Loin des enfants, bien sûr … Il ne tenait pas à ce que sa fille en sache autant sur lui, sur ses points « faibles », ses regrets, ses colères et ses peines. Encore cela passait si c'était Suki, vu qu'elle ne reviendrait plus et que les Nordiques ne pourraient rien contre lui, de là où ils sont – mais elle ? Alors que son avis sur lui était encore gratifiant et sa langue bien pendue ? Jamais de la vie !

« Si nous devons régler quelques comptes du passé, alors autant le faire loin des oreilles de nos enfants. Choyo est ton fils, j'imagine, il ne peut être que le tien au vu de son apparence. Tu veux bien me faire ce plaisir ? » lui proposa-t-il sans broncher, d'une voix disputée entre la froideur et la neutralité. Au fond, il savait qu'il y avait plus de chance pour qu'elle refuse que pour qu'elle accepte de parler avec lui après ce qu'il lui avait dit. Mais il n'avait pas envie qu'il y ait de témoins à cette discussion.


Code de Pride Epicode

_________________

W I S S E L
RAPPORT DU MATIN.
SUJET DE RPs & LIENS.

Kit ©️ Ranà I love you
Wissel s'amuse en Teal. ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4598-w-i-s-s-e-l

Contenu sponsorisé


À mon sujet

En savoir +
MessageSujet: Re: An old memory... [Pv Choyo-Alibi-Kaya]   

Revenir en haut Aller en bas
 
An old memory... [Pv Choyo-Alibi-Kaya]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Fiche Technique de Marono Kaya
» Pourquoi les Plantes perdent leurs feuilles en hiver ? (B) [Kaya]
» ♣ Lost Time Memory ♣
» Partenariat avec Lost Time Memory ?
» Un partinou avec Alibi-RPG ~

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Lion King RPG :: 
Zone Hors Contexte
 :: 
Le Dédale aux Souvenirs
-