Informations
Topsites

Votez et réclamez vos points ICI !

Réseaux
Crédits

Bannière dessinée par Odon, Metua, Choyo, Jen, Yetsa, Rana & Eshina

Design & Codage © Tadji, Soto & Angola

Musique du lecteur © Stardiva Music

Optimisé pour Mozilla Firefox

Jeu déconseillé aux -12 ans

AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Events & RPs Importants
Ne ratez pas ...
Jetez un œil à la liste des rôles importants disponibles au sein des clans.
Venez tenter les RP Missions !
Laissez un commentaire sur notre Livre d'Or !

Partagez | 
 

 Le chant des bardes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
(rang Kibaki)


À mon sujet

Age : 26 Féminin
Nb de Messages : 204
Localisation : Nomade

En savoir +
MessageSujet: Le chant des bardes   Mer 4 Jan - 22:39


Now you all know
The bards and their songs
When hours have gone by
I'll close my eyes
In a world far away
We may meet again
But now hear my song
About the dawn of the night
Let's sing the bards' song


La nuit étend lentement son empire dans le ciel et les couleurs azurées du jour laissent place à une robe sombre parsemée d’étoiles blanches. Sous la voute des arbres, je peine à percevoir ce changement. Les troncs immenses et les branches innombrables me cache la vue et pourtant, je sais très bien ce qui ce déroule au dessus de ma tête. Le chant des oiseaux est d’abord aller en diminuant, ne laissant plus que le vent pour accompagner ma sérénade. Puis les couleurs s’étaient fait plus terne, plus sombres. Je continus pourtant mon chemin sans crainte. Mes prunelles dorées luisent dans le noir, preuve silencieuse que je vois parfaitement où je pose la patte.


Tomorrow will take us away
Far from home
No one will ever know our names
But the bards' songs will remain
Tomorrow will take it away
The fear of today
It will be gone
Due to our magic songs


Je ne crains pas la nuit noire qui s’annonce. Pas plus que l’idée de me perdre. J’ai vécus des mois durant dans cette jungle, lors de ma vie précédente. Je connais ces dangers, ces chemins, le moindre de ces recoins. C’est craindre de mettre une patte devant l’autre qui est nuisible ici. La peur, sa ce sent des lieux à la ronde. Le chasseur peux rapidement devenir le chasser. Et de toute façon, je ne suis pas ici pour me remplir le gossier alors aussi bien en profiter.

There's only one song
Left in my mind
Tales of a brave cat
Who lived far from here
Now the bard songs are over
And it's time to leave
No one should ask you for the name
Of the one
Who tells the story


Je bondis à la base d’un arbre. La racine, énorme et hors du sol est un parfait présentoir. Je me laisse aller, chantant a tue tête mon refrain préféré. Je dois certainement en empêcher quelque uns de trouver le sommeil mais qu’importe. La vie est belle et j’en ai envi. De plus, les habitants nocturnes du coin ont tout autant le droit que les autres d’avoir une représentation une fois de temps en temps. Avoués qu’une belle chanson au réveil il n’y a rien de mieux pour entamer la nuit non?

Tomorrow will take us away
Far from home
No one will ever know our names
But the bards' songs will remain
Tomorrow all will be known
And you're not alone
So don't be afraid
In the dark and cold
'Cause the bards' songs will remain
They all will remain


Je redescends souplement au sol. Plus haut, les feuillages se gorgent des derniers rayons solaires qui leurs seront offerts aujourd’hui. Ma voix retombe doucement tendit que mon regard observe le jeu de lumière qui lui est offert. Vert-jaune-orange, les couleurs ce chamaillent, ce mélanges et ce sépares dans une danse envoutante. Une dernière vague de rouge semble l’emporter un instant avant de s’éteindre pour de bon. La nuit est arrivée.


In my thoughts and in my dreams
They're always in my mind
These songs of cheetah, serval and cat
And lion
Come close your eyes
You can see them too

_________________


Avatar(c)Kibaki  Signature(c)Loumun-versen/Alois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t512-kibaki-heritier-du-vent-ch
avatar
MEMBRE - SHUKA


À mon sujet

Age : 25 Féminin
Nb de Messages : 232
En savoir +
MessageSujet: Re: Le chant des bardes   Jeu 19 Jan - 2:53



☮- Le chant des bardes -☮



S'aventurer pour récolter quelques herbes étaient toujours une bonne excuse, bien que cette fois, il était légèrement perdu. Le jeune lion décida de se poser dans un coin pour s'y reposer. Bien caché, hors de danger, il osa prendre une racine d'Iboga pour avoir droit à son bonheur particulier. C'était si rugueux, si délicieux, des sens qui se développaient davantage après un certain temps. Ce moment était magique aux yeux du Outlander. Quand soudain, une douce mélodie fit son apparition au loin, mais cela se rapprochait. Tiens tiens, une petite musique pour combler le tout, cela plaisait au lion. Il bougeait doucement la tête au son, pour s'imprégner de ses notes. Les quelques minutes étaient simplement merveilleuses. Qui était cet inconnu qui chantait ? Peu importe, cela faisait réellement plaisir à Shuka, enfin une autre personne qui se laissait aller dans la joie et le bonheur.

Silencieux, il était attentif aux paroles, c'était clairement appréciable, c'était agréable à attendre jusqu'à la fin pour le carnivore brun qui était caché entre les racines, les arbres et autres vivants pacifiques. Alors que le chanteur termina sa chanson, le sourire arriva aux lèvres du jeune lion qui décida de s'échauffer les cordes vocales. Allait-il laisser quelqu'un chanter seul ? Non, cela lui donnait l'envie de participer, alors il débuta une chanson commune qu'il avait déjà entendu auparavant.



Sans attendre, il entama la petite chanson de sa voix masculine, légèrement en extase, il faisait qu'un avec la nature. C'était un amoureux de la liberté, selon lui il fallait oser briser les limites, franchir les routes interdites pour devenir quelqu'un de mieux. À savoir que c'était risqué, mais Shuka s'en battait totalement les coquilles. Il voulait vivre.

Every time that I look in the river.
All these lines on my face getting clearer.
The past is gone.
It went by, like dusk to dawn.
Isn’t that the way.
Everybody’s got their dues in life to pay.


Là, présentement, il voulait se faire plaisir et chanter. Cela lui faisait du bien, il osait pour s'exprimer, il y avait enfin quelqu'un qui pouvait le comprendre. Dire tout haut, ce que l'on pense sur un rythme qui venait de sa tête. Bougeant celle-ci au rythme de la musique. Les yeux fermés, il continuait sans se casser le bacon. S'il était pour mourir , alors, ce prédateur pourrait voir que le chanteur était considéré comme le numéro un des bêtes qui peuvent se montrer abusivement féroce. Donc, ce n'était pas la meilleure proie. D'ailleurs, il répondait en quelque sorte à cet inconnu via sa petite chanson.

Yeah I know, nobody knows.
Where it comes and where it goes.
I know it’s everybody’s sin.
You got to lose to know, how to win.

Toujours couché contre un arbre, les yeux fermés, se donnant avec coeur pour son chant. Il voulait que cela puisse raisonné, il voulait parler avec l'autre chanteur. Cet inconnu qui avait fait une prestation digne et agréable pour son ouïe, méritait une réponse de qualité. C'était la moindre des choses que de lui rendre la même sensation que d'être enfin écouté. Entrer en communication avec un autre être par le chant était unique.. c'était rare, mais sensationnel. Était-il méchant ? Était-il un lion ? Cet animal piquait la curiosité du carnivore brun, mais Shuka n'était pas pressé de savoir à quoi ressemblait ce bard de la jungle. Au contraire, cela l'amusait de savoir qu'il lui parlait caché, sans vision, seul la voix se faisait percevoir. Shushu ne savait pas ce que l'autre préparait ou voulait, allait -il répondre ?

Half my life in the land and the jungle.
Live and learn from fools and from sages.
You know it’s true.
All the thins come back to you.

C'est à ce moment qu'il osa ouvrir les yeux, pour voir ce paysage sombre, la nuit venait à peine de commencer, celle-ci allait certainement être longue. Cela ne déplaisait pas le Outlander bien couché qui se reposait légèrement en chantant des mots de rêves et de liberté.

Sing with me, sing for the years.
Sing for the laughter and sing for the tears.
Sing with me, if it’s just for today.
Maybe tomorrow the good Lord will take you away

La dernière partie arrivait, enfin, des mots qui faisaient rêver Shuka. Les rencontres étaient toujours intéressantes, mais trop peu de monde osait mordre dans la vie ou d'aller vers ce qui était interdit, vers ce bonheur caché. Était-ce de la folie ou la drogue qu'il consommait ? Était-ce réellement les effets d'une autre dimension ? Ceci dit, pour une fois, il n'était pas le seul à chanter et ça lui le rendait deux fois plus joyeux.

Dream on, Dream on, Dream on.
Dream yourself a dream come true.
Dream on, Dream on, Dream on.
And dream until your dream comes trues.


La chanson était terminée, il bougea doucement la tête vers l'emplacement qui avait eu la douce mélodie d'avant. Allait-il continuer à chanter ? Qu'allait-il se produire ? C'était une rencontre unique, c'était presque un moment magique pour le jeune lion.


_________________
Shuka vous répondra pacifiquement en ☮(color=darkolivegreen)☮

Image du profil © Cynblack
Image signature © Ajjin modification Fleck



Image signature © Ajjin:
 

Shuka en spoil made by Rono:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3893-shuka-hippie-style-la-cav
avatar
(rang Kibaki)


À mon sujet

Age : 26 Féminin
Nb de Messages : 204
Localisation : Nomade

En savoir +
MessageSujet: Re: Le chant des bardes   Jeu 26 Jan - 20:50

Je ferme mes yeux un instant, aspirant une bonne bouffée d’air frais. Je me sens si bien là tout de suite. Calme et serein. Le manteau noir de la nuit c’est étendu de tout son poids sur la jungle, apportant avec lui un léger vent de fraicheur. Un silence presque pesant c’est emparé des lieux, rien ni personne ne semblant vouloir le briser. Je rouvre mes paupières et m’étire doucement. Je m’apprête à continuer ma balade nocturne lorsque soudain une voix inconnus ce fait entendre. Surpris, je me fige dans mon mouvement, oreilles dressées. Est-ce possible? Mon imagination me joue t-elle des tours? Curieux, je tourne sur moi-même et avance légèrement dans la direction d’où provient ce nouvel air.

Je ne rêve pas. Il y a bien quelqu’un, là, quelque part dans la jungle qui me répond. La voix de l’inconnu est plus grave que la mienne, offrant aux paroles un ton suaves et puissant. Un léger frisson me parcourt lorsque je reconnais enfin l’air. J’ai déjà entendus cette mélodie lorsque j’étais jeune, mais je ne m’en souviens presque plus. Complètement envouté, je m’assois sur mon séant, trop heureux de pouvoir écouter pour songer à le rechercher l’inconnus. Je découvre ainsi les paroles et le sens de cette mélodie. Ce n’est pas qu’une simple réponse polie, ni un défis à qui chante le mieux. Non, il s’agit d’une invitation. Pure et simple. Chanter ensemble pour profiter de l’instant présent. Rêver… Il serait bête de rater une si belle invitation non? Tout sourire, je commence à siffler un air.


I follow the Mochanga
Down to Monkey Park
Listening to the wind of change
An dry season night
Soldiers passing by
Listening to the wind of change

C’est le cœur léger que j’entame le premier couplet, affirmant d’où je viens et ce qui m’a poussé à me retrouver ici. Quiconque pense que pour communiquer il faut impérativement être simple et concis ce trompe. Il est possible de faire connaissance autrement. Cet inconnu et moi-même en somme le début de preuve non? Changer les façons de penser, apporter un vent de changement à toutes ces idées préconçues. N’est-ce pas là un agréable rêve?

The world is closing in
Did you ever think
That we could be so close, like brothers
The future's in the air
I can feel it everywhere
Blowing with the wind of change
Take me to the magic of the moment
On a glory night
Where the children of tomorrow dream away
In the wind of change

Je me relève, incapable de rester en place plus longtemps. Mon énergie habituelle parcours mes muscles, me poussant à bouger. Je fais donc quelque pas, calmant mes pattes incapables de rester immobile et j’en perds presque mon rythme. C’est toujours ainsi lorsque je suis heureux. Habitude de guépard me direz-vous, mais c’est ainsi. La bonne humeur me donne toujours envi de tout faire trop rapidement. Pourtant, je sais très bien que je serais le premier à regretter cet instant si je n’en profite pas à fond.

Walking down the path
Distant memories
Are buried in the past forever
I follow the Mochanga
Down to Monkey Park
Listening to the wind of change

Un autre de mes défauts est bien ma curiosité. À qui ais-je à faire? Un léopard peut-être? Agile et souple il pourrait être n’importe où. Mais je ne sens aucun félin dans le coin. Un gorille alors? La voix grave et puissante serait aisément expliquée. Je retourne sur mes pas, les yeux braqués sur ma cible. Qu’importe.

The wind of change
Blows straight into the face of time
Like a stormwind that will ring the freedom bell
For peace of mind
Let your free spirit sing
What my mind wants to say

Je retourne sur mon promontoire végétal. Sourire aux babines, les griffes bien encré dans l’écorce de la racine géante je me prépare pour le dernier couplet. Je ne pensais pas que quelqu'un allait porter une réelle attention à ma première chanson. Alors je tiens à parfaitement terminer celle-ci. Aucunes fausses notes ne seras acceptés.

Take me to the magic of the moment
On a glory night
Where the children of tomorrow share their dreams
Its you and me
Take me to the magic of the moment
On a glory night
Where the children of tomorrow dream away
In the wind of change

Voilà ma réponse Doux rêveur. J’accepte ton invitation à condition que tu acceptes la mienne. Je veux que cet instant dure le plus longtemps possible et toute une nuit me semble plus que raisonnable. Alors chante. Parle moi de ce que tu désire, je t’écoutes.

_________________


Avatar(c)Kibaki  Signature(c)Loumun-versen/Alois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t512-kibaki-heritier-du-vent-ch
avatar
MEMBRE - SHUKA


À mon sujet

Age : 25 Féminin
Nb de Messages : 232
En savoir +
MessageSujet: Re: Le chant des bardes   Ven 17 Fév - 6:21



☮- Le chant des bardes -☮





Les yeux fermés, il prenait le temps d'inspirer et expirer cet air de la jungle, pourquoi était-il ici ? Il l'avait déjà oublié profitant simplement de ce moment de paix avec cet autre être qui prenait le temps de chanter. Une petite nervosité s'installa dans son petit coeur, c'était la première fois qu'il échangeait comme ça, en pleine nature, c'était original, c'était un moment qu'il ne savait pas réel. Est-ce que c'était une réalité ou bien un rêve ? Il décida de se mordre légèrement le bout de la patte. Non, non, il ne rêvait pas. Est-ce que l'autre mâle allait répondre ? Chanter à nouveau. Bien qu'il puisse toujours être couché, il n'arrivait pas à calmer son rythme cardiaque, il était très excité dû à cette situation unique. Devait-il trouver cet animal ? Ce lion ou même une autre espèce qui savait réellement ?

Il se demandait bien si cette histoire commençait ou.. Oh ! Cette voix, à nouveau. Le sourire accroché à ses babines avec une inspiration digne d'un soulagement. Ce n'était pas terminé, ce n'était qu'un début. Il écoutait les tonalités, il laissait les notes venir à ses oreilles et lui caresser son petit coeur de rêveur de paix et d'harmonie. C'était tellement agréable pour le lion, il était clair qu'il allait revenir la nuit ici. Surtout s'il allait avoir droit à des mélodies gratuites, une communication unique. C'était que trop rare de voir des animaux se laisser aller au niveau de leurs émotions. Il profitait de la voix de son camarade de chant comme s'il était un breuvage somptueux qu'on voulait préserver, boire jusqu'à la dernière goutte. Voulait-il une fin ? Non. Il voulait éterniser ce moment. Le désir, le rêve, une méthode de vie et de penser qui n'était pas forcément apprécié ou respecté de tous… Mais, il avait envie de partager son idéal, son utopie. Légèrement réserver, il n'avait jamais osé chanter ce qu'il voulait, désirait.

Il se racla doucement la gorge, il observa les arbres aux alentours, toujours couché sur le dos. Il réfléchissait comment évoqué ça. Peut-être qu'il devait oser, qu'il devait rencontrer celui qui lui répondait avec le chant ? Était-ce réellement une bonne idée ? Trop de questions, puis il se contenta de sourire et d'entamer sa réponse….

☮- Thème Musical chanté -☮


There's a place in your heart
And I know that it is love
And this place could be much brighten than tomorrow
And if you really try
You'll find there's no need to cry
In this place you'll feel there's no hurt or sorrow
There are ways to get there
If you care enough for the living
Make a little space
Make a better place...


Le coeur était présent, il se confiait à cet inconnu, il inventait laissant ses émotions et la rythmique faire un accord. Une musique douce et calme, une chanson d'espoir, de rêve. C'était une idéologie qui n'était peut-être pas possible dans leur monde, mais c'était ce qu'il voulait, évidemment, il débutait la chanson. Il y allait progressivement, comme s'il racontait une histoire.

Heal the world
Make it a better place
For you and for me and the entire human race
There are animals dying
If you care enough for the living
Make a better place for you and for me


Un petit refrain qui voulait tout dire, c'était un résumé de la chanson complète. Des mots directs de ce qu'il désirait réellement. Une mission qu'il ne pouvait pas accomplir tout seul, qu'il n'avait pas la force de tout faire. Cela pourrait changer tellement la nature de la jungle, le cycle de la vie. Pouvait-il y avoir seulement de l'amour, de la paix, une harmonie avec tous les êtres. Se laisser aller sans prendre en compte sa provenance, son espèce, son éducation, seulement s'aimer les uns et les autres.

If you want to know why
There's a love that cannot lie
Love is strong
It only cares of joyful giving
If we try
We shall see
In this bliss
We cannot feel fear or dread
We stop existing and start living
Then it feels that always
Love's enough for us growing
So make a better world
Make a better world…

Chantait-il avec beaucoup d'émotions. Parfois l'on pouvait rencontrer des animaux qui pouvaient agir avec leur logique, faire ce que la tête indique au corps sans se soucier réellement des impacts sur le ressentie des autres. L'un des problèmes était la soif de puissance, le désir d'être supérieur aux autres, par contre Shuka ne voulait rien de cela, il voulait aimer son prochain ou se soumettre si la dualité entrait en jeu. Il essayait de faire ce qu'il pouvait pour rendre la vie des autres ainsi que la sienne la plus agréable qui soit… Du moins, pour ceux et celles qui voulaient réellement vivre de cette façon.

Heal the world
Make it a better place
For you and for me and the entire human race
There are animals dying
If you care enough for the living
Make a better place for you and for me


And the dream we were conceived in
Will reveal a joyful face
And the world we once believed in
Will shine again in grace
Then why do we keep strangling life
Wound this earth
Crucify its soul
Though it's plain to see
This world is heavenly be God's glow
We could fly so high
Let our spirits never die
In my heart I feel you are all my brothers, you are my brother
Create a world with no fear
Together we cry happy tears
See the nations turn their swords into plowshares
We could really get there
If you cared enough for the living
Make a little space
To make a better place...


Vider son coeur dans un endroit comme celui-ci était un événement de qualité pour le jeune adulte. Chanter ce qu'il ressentait, ce qu'il voulait, c'était un plaisir qu'il avait peut-être sous-estimé, car il raffolait abusivement de ce moment. Pour lui, c'était un semblant de Noël, un moment qu'il ne voulait pas arrêter. Cependant, il voulait savoir ce que son frère pensait, ce qu'il estimait être important ou bon, qu'elles étaient ses rêves.. Qu'est-ce qui le faisait vivre.. alors il termina le tout sur une note avec dévotion, montrant de l'attention et un désir d'en apprendre plus sur lui.

There are animals dying
If you care enough for the living
Make a better place for you and for me
Make a better place for you and for me
You and for me
You and for me

Le beau brun soufflait doucement, il venait de terminer sa chanson, il était nerveux par la même occasion, puisqu'il ne savait pas ce que son collègue de chant pensait. C'était, l'air de rien, une opportunité en or que de partager ce moment avec son interlocuteur inconnu. Il ferma doucement les yeux pour calmer sa nervosité, pour prendre le temps de souffler. Le jeune adulte pouvait en avoir gros sur le coeur, cependant, il avait trouvé quelqu'un d'unique, différent qui pouvait peut-être le comprendre. Sa queue se balançait doucement, les oreilles bougeaient de bonheur.


_________________
Shuka vous répondra pacifiquement en ☮(color=darkolivegreen)☮

Image du profil © Cynblack
Image signature © Ajjin modification Fleck



Image signature © Ajjin:
 

Shuka en spoil made by Rono:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3893-shuka-hippie-style-la-cav
avatar
(rang Kibaki)


À mon sujet

Age : 26 Féminin
Nb de Messages : 204
Localisation : Nomade

En savoir +
MessageSujet: Re: Le chant des bardes   Ven 31 Mar - 19:18

Les derniers mots de ma chanson s’envolent dans la nuit, apportant avec eux mon message destiné à cet inconnu. C’est étrange car je ne ressens aucune gène à dire ce que je pense réellement. Pour une fois je ne choisis pas mes chansons par rapport à mon public. Plaire à ce dernier est une chose, mais sans savoir à qui j’ai à faire, je ne peux m’y restreindre. Aussi, je laisse aller mes envies et j’avoue, je me surprends moi même. Inviter ainsi un pur inconnu à me rejoindre lors de mes chants nocturnes est contraire à mon instinct. Sans aucun doute est-ce pour le mieux. Plus souvent qu’autrement, ce dernier ne m’as été d’aucune utilité.

La voix ce fait entendre de nouveau et je frisonne, impatient de découvrir ce qu’il as à me dire. Il est rapidement question d’amour et de paix, de faire de ce monde un meilleur endroit. Une pars de moi trouve le tout idyllique et impossible. Si une telle chose était réaliste, ne serait-elle pas déjà en place? Sans prendre en considération chasseurs et proies, toutes les espèces se combattent entre elles. Parfois pour un territoire, parfois pour une meilleure position hiérarchique. Parfois pour une femelle, pour une proie, même pour le simple plaisir. Changer tout cela est loin d’être envisageable. Et pourtant…

Tout comme les couplets s’enchaine, l’autre pars de ma personne prend lentement le dessus. Mais pourquoi pas en fait? Si tous les prédateurs et les proies avaient un statut quo, la situation ne serait-elle pas plus profitable à tous? Partage de territoire, personne ne mourrait de faim, chacun aurait droit aux ressources. Quand aux gibiers… N’avait-ils pas déjà un représentant? Matsukan? Oui… En fait, ce rêve avait peut-être une chance, aussi petite soit-elle de ce réaliser un jour. Il était seulement question d’y croire non? Si personne n’apportait l’idée et ne s’efforçait de la réaliser il était normal que rien ne ce soit encore réalisé à ce jour. Alors que mon compatriote termine sa chanson, je me retrouve à avoir celle qu’il faut pour lui répondre.


Imagine there's no heaven
It's easy if you try
No hell below us
Above us only sky
Imagine all the people
Living for today... Aha-ah...

Car chaque rêve commence bien pars l’idée que l’on s’en fait.


Imagine there's no countries
It isn't hard to do
Nothing to kill or die for
And no religion, too
Imagine all the people
Living life in peace... You...

En éliminant toutes les raisons stupides qui poussent leurs suivants à s’entre tuer, l’idée prend forme.


You may say I'm a dreamer
But I'm not the only one
I hope someday you'll join us
And the world will be as one

Un rêve qui cherche à impliquer tout le monde…


Imagine no possessions
I wonder if you can
No need for greed or hunger
A brotherhood of man
Imagine all the people
Sharing all the world... You...

You may say I'm a dreamer
But I'm not the only one
I hope someday you'll join us
And the world will live as one

N’était-ce pas ce qu’il fallait faire? Offrir à tous la possibilité de ce joindre à cette idéologie? Car il n’est pas question d’un mouvement, après tout, il ne s’agit que d’une conversation idyllique lancé lors d’une nuit éphémère. Tout comme moi, il est possible que Doux rêveur n’ais pas l’étoffe d’un meneur et pour que ce beau rêve devient plus qu’intangible, c’est un tel représentant qui serait nécessaire. Il n’empêche que malgré toutes ces improbabilités, si je laisse de côté mon scepticisme je dois m’avouer que l’idée est plus que tentante. Je souris. À défaut de changer le monde cette nuit, cet inconnu vas pouvoir être heureux de m’avoir au moins influencer moi.


_________________


Avatar(c)Kibaki  Signature(c)Loumun-versen/Alois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t512-kibaki-heritier-du-vent-ch

Contenu sponsorisé


À mon sujet

En savoir +
MessageSujet: Re: Le chant des bardes   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le chant des bardes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Le chant des bardes
» Bien taux un chant-bardement jeux nez ralle !
» Le héros le plus crédible en "méchant"
» Se moquer de la tête du Grand Méchant Masqué
» Quel est le méchant le plus méchant de Disney? [Survivor]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Lion King RPG :: 
Crédits - Archives - Partenaires
 :: 
Archives & Choses Perdues
 :: RPs abandonnés
-