AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Events & RPs Importants
Ne ratez pas ...
Votez du côté des Mythes & Légendes et faites grandir l'univers du forum.
Venez tenter les RP Missions !
Laissez un commentaire sur notre Livre d'Or !

Partagez | 
 

 Haut les coeurs / Pv Kaya

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
PLAYER06


À mon sujet

Age : 20 Féminin
Nb de Messages : 2002
Localisation : Sur ta tête o/

En savoir +
MessageSujet: Haut les coeurs / Pv Kaya   Lun 26 Déc - 22:13



Haut les coeurs

Kaya & Jalan




Il faisait une chaleur d'Enfer ces dernier temps, et cela ne semblait pas prêt de s'arrêter. Jalan venait de s'abreuver longuement, puis était parti faire une petite marche le long du Mochanga, qui était pour l'heure asséché. Il voyait le Marais, au loin, et décida de s'y rendre. Il n'y était jamais aller, et songea qu'il fallait profiter de la saison sèche pour découvrir cet endroit. Lorsqu'il se remettrait à pleuvoir, le Marais deviendrait à nouveau boueux et humide, impraticable. Pour l'heure, il s'agissait surtout d'un important point d'eau, un des rares restant. Il y avait bien quelques oasis, perdus entre les dunes, que les Jangowas connaissait mieux que personne, mais les lions du Désert comptait beaucoup sur le Marais pendant la saison sèche. Jalan ne réalisait pas à quel point le clan devrait se démener pour s'en sortir durant cette période difficile. Vako allait devoir puiser dans toutes ses ressources et dans son ingéniosité pour permettre aux siens de toujours trouver de quoi boire et de quoi manger, mais tel était le rôle de l'Empereur. Pour Jalan, il ne s'agissait que d'un titre honorifique qui donnait le droit de diriger tout le monde et qui permettait d'être respecté et craint, et c'était sans doute pour cela qu'il convoitait cette place, comme tous les lionceaux de son âge.

Ces temps-ci soufflait la rumeur que Shabel convoitait le titre d'Empereur de Vako. C'était une idée qui, pour beaucoup, sonnait bizarrement. Une femelle ? A la tête du Clan ? Voilà qui était des plus invraisemblable ! Mais après tout... Pourquoi pas ? Shabel était la fille de Léhona, elle-même fille d'un Empereur, et ancienne épouse du défunt Akili. Shabel était certes une sang mêlé, elle avait prouvé sa bravoure et sa loyauté à de nombreuses reprises. Elle était désormais la compagne de Khassim, le Général du Désert. Elle n'était cependant pas dans l'ombre de son compagnon et était connue pour son sale caractère. Vako s'était montré bien timoré au début de son règne, et s'il avait repris du poil de la bête avec le temps, beaucoup contestait encore son règne. Certains prétendaient même qu'il avait volontairement envoyé Chenko à la mort, le forçant à quitter le Désert pour poursuivre Hatari le traître. Difficile de démêler le vrai du faux dans cette histoire, mais si c'était le cas, alors Vako s'attirerait les foudres de tous les vétérans. Chenko, ancien Général, avait été très apprécié de son vivant. Ainsi, même si Shabel était une femelle, elle avait gagné le soutien d'une partie des Jangowas, et sa popularité grossissait de jour en jour. Cela serait-il suffisant pour la pousser à défier Vako ? Et réussirait-elle à le vaincre ?

Jalan n'était qu'un enfant, incapable de comprendre la complexité de la situation, mais l'idée qu'une lionne dirige le Clan l'intriguait mais ne l'offusquait pas. Il était ami avec Kaya, une petite femelle de son âge, qui lui avait prouvé qu'on pouvait être une fille et avoir toutes les qualités d'un grand guerrier. Si Shabel affrontait Vako et qu'elle le tuait, la place d'Empereur lui reviendrait, car telle était la loi dans le Désert. Les pensées du petit mâle furent brusquement interrompu lorsqu'il arriva au Marais et qu'il se rendit compte qu'il n'était pas tout seul. Au bord de l'eau, il aperçu la petite silhouette d'une enfant, qu'il ne mit pas longtemps à reconnaître.

- Kaya ! S'écria-t-il en se précipitant vers elle.

Le jeune mâle était content de voir son amie. Il n'aimait pas être tout seul trop longtemps et il allait enfin avoir l'occasion de se vanter. En effet, depuis quelques semaines, sa mèche s'était métamorphosée. Lui qui était connu pour être le lionceau sans crinière arborait à présent une touffe de poil plus sombre sur le sommet de son crâne, tout comme ses petits camarades. Il n'en avait pas encore sur le poitrail, comme Wivu, son rival, mais cela ne saurait tarder, il le savait. En arrivant prêt de son amie, Jalan se rendit compte que quelque chose n'allait pas. Il s'arrêta à son côté, et demanda :

- Qu'est-ce qu'il t'arrive ? On dirait que t'as mangé une grenouille pas fraîche !

La délicatesse n'était pas vraiment son fort, il était même plutôt maladroit dès qu'il s'agissait de parler de sentiment ou de ces trucs de filles. Il voyait bien, à la mine de son amie, que quelque chose de plus grave qu'un mauvais repas la tracassait. Il espérait que, malgré son caractère farouche, sa camarade lui révèle ce qui la peinait.

_________________
Jalan se vante en #FBF4D0

Avatar © IXsln et signature © Cynblack
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3674-jalan-jeune-jangowas#8320
avatar
PLAYER03


À mon sujet

Age : 17 Féminin
Nb de Messages : 131
En savoir +
MessageSujet: Re: Haut les coeurs / Pv Kaya   Mer 28 Déc - 20:02




Haut les coeurs
Kaya & Jalan




En cette période, le désert était plus brûlant que jamais. Les points d'eau s'évaporaient face au soleil ardent, ne laissant guère énormément de chances de survie aux habitants de cette vaste étendue de sable. L'eau se faisant de plus en plus rare, les proies commençaient également à manquer. N'importe quel lion étranger à ce lieu qualifierait ses conditions de vie d'horribles, de semblables à l'enfer.. Pourtant, les Jangowas parvenaient à survivre, et continuaient d'évoluer sans trop de difficultés sur le sable brûlant. Chaque coin et recoin du désert était leur, et s'il paraissait aux intrus être un immense labyrinthe sans fin, les lions du des sables s'y retrouvaient par miracle sans aucun problème.. Du moins, pour les plus expérimentés d'entre eux.

Afin de permettre aux plus jeunes de survivre - car ils étaient l'avenir du clan -, le clan avait décidé d'établir son camp non loin du marais, point d'eau extrêmement précieux pour tous les habitants du Désert. L'étendue d'eau ne se trouvait qu'à quelques centaines de mètres du camp, distance tout à fait raisonnable pour quiconque avait l'habitude d'arpenter les dunes sous un soleil de plomb.

Comme toujours, on recommendait aux jeunes de ne pas s'éloigner sans l'accord de ses parents.. Cependant, une petite lionne du clan avait semblerait-il décidé de n'en faire qu'à sa tête, et s'était éclipsée sans prévenir qui que ce soit, afin de se retrouver un peu seule. En effet, Kaya n'avait pas trop le moral, ces derniers temps.. Elle se montrait distante envers ses amis, et même avec sa famille, elle mangeait peu, répondait aux plus grands, paraissait toujours en colère, ou bien triste, et refusait toute discussion à ce propos. Elle avait tout simplement envie d'être seule, et qu'on lui fiche un peu la paix.

Ses parents pouraient bien l'engueuler, en apprenant sa petite escapade improvisée.. Mais Kaya n'en avait rien à faire. De toute façon, reproches ou pas, qu'est-ce que cela changerait? Elle ne pourrait de toute manière jamais devenir celle qu'elle aurait rêvé d'être... Elle ne pourrait jamais devenir une vraie guerrière.. Exactement comme Nahash le lui avait dit.

Avant sa discussion avec la lionne, Kaya se fichait bien des remarques qu'on pouvait lui faire. Elle passait au dessus de ceux qui osaient prétendre qu'elle n'était qu'une femelle et que par conséquent elle n'avait pas d'avenir. Elle se fichait bien de ceux qui riaient d'elle, lorsqu'elle leur exposait son rêve.. Car rien, ni personne n'aurait pu la contredire. Cependant, aujourd'hui, les mots, les phrases de Nahash ne cessaient de tourner dans sa tête. Les piques que la femelle lui avaient lancé avaient réussi à l'atteindre, comme rien n'avait pu le faire auparavant..

Lorsqu'elle arriva au marais, la jeune lionne n'avait aucun plan farfelu en tête, comme il lui arrivait d'en avoir par moments. Elle n'était pas venue ici pour s'entraîner, elle n'était pas venue ici pour chasser, ou même pour s'abreuver.. Tout ce qu'elle recherchait en longeant les cours d'eau, c'était la paix. Marchant un moment, elle décida de s'arrêter à l'ombre d'un arbre mort qui ne demandait qu'à tomber, et profita du silence pour se ressourcer un peu, songer à tout ce qui la tracassait, essayer de chercher un nouveau but.. Mais rien ne l'attirait d'avantage que ce rêve qu'elle conservait toujours, au fond d'elle-même.

La voir ainsi réfléchir, le regard calmement posé sur l'horizon, était chose bien rare. Toujours en mouvement, Kaya n'était pas du genre à réfléchir autant. Quiconque l'aurait vu faire penserait qu'elle préparait un mauvais coup, pourtant, il n'en était rien. La petite féline était tout simplement inconsolable.

"Kaya!"

lança soudain une voix qui lui était familière. Tournant la tête afin de savoir qui l'avait interpellée, la jeune femelle reconnut bien vite Jalan, un lionceau du clan qui avait l'honneur de faire partie de sa liste d'amis. Elle appréciait beaucoup le jeune mâle, en dépit de ce côté un peu trop vantard qu'il arborait par moments, et en général elle s'amusait beaucoup lorsque tous les deux jouaient ensemble.. Pourtant, elle n'avait pas envie de jouer, elle n'avait pas la tête à ça, aujourd'hui. Ainsi, elle ne répondit pas, et fit comme si elle n'avait rien entendu. Peut-être se déciderait-il à partir? Kaya n'avait pas envie de le rejeter, mais elle n'avait pas non plus envie de devoir se justifier..

Cependant, contrairement à ce qu'elle aurait souhaité, Jalan ne rebroussa pas chemin, et avança vers elle. Lorsqu'il eut terminé de grignoter le peu de distance qui les séparaient encore, il s'arrêta. Feintant une mine légèrement étonnée, la petite lionne s'exclama :

"Oh, salut Jalan!"

Mais Kaya n'était pas encore maître dans l'art du mensonge, ainsi, malgré le faux sourire qu'elle arborait sur son visage, il était évident que quelque chose n'allait pas chez elle. En général, elle ne se montrait jamais aussi "gentille" avec ses amis, qu'elle préférait de loin taquiner.

" Qu'est-ce qu'il t'arrive ? On dirait que t'as mangé une grenouille pas fraîche !"

L'interrogea Jalan, paraissant se rendre compte qu'il y avait anguille sous roche. Exactement la question que Kaya aurait souhaité éviter.. C'est vrai quoi, pour qui la prendrait-il, si elle lui révélait que son état n'était du "qu'à" une discussion avec une adulte au caractère de chacal? Où était passée la petite lionne qui se riait des injures? Il la trouverait sans aucun doute stupide, et surtout faible.. Non, Kaya refusait d'admettre son problème. Jalan ne pourrait pas comprendre.. Personne ne pourrait comprendre.

"Tu ne devrais pas être près des autres? Tu sais, c'est pas prudent, de se promener seul.."

le reprit-elle simplement, sans réellement réfléchir à cette remarque qui lui paraissait une bonne idée pour détourner le sujet de la conversation. Cependant, elle n'avait pas songé au fait qu'elle aussi, était venue seule ici, et que Jalan pourrait très bien décider de lui retourner la question..

"Tu dois avoir pleins de choses très intéressantes à faire, toi.."






_________________
Avatar par IXsln ♥ Signa par DIX (Sayed) ♥
:
 


Dernière édition par Kaya le Sam 31 Déc - 11:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3439-kaya-little-terror-of-the
avatar
PLAYER06


À mon sujet

Age : 20 Féminin
Nb de Messages : 2002
Localisation : Sur ta tête o/

En savoir +
MessageSujet: Re: Haut les coeurs / Pv Kaya   Jeu 29 Déc - 11:00



Haut les cœurs

Kaya & Jalan




Lorsque Kaya leva les yeux vers le petit mâle, remarquant sa présence, ce dernier nota aussitôt la triste lueur qui brillait dans ses prunelles, habituellement remplie d'enthousiasme et de détermination. Non décidément, quelque chose n'allait pas, Jalan y aurait mis sa patte à couper. La jeune lionne était son amie, même si tout n'avait pas été rose entre eux, il ne pouvait pas la laisser dans cet état. Le lionceau n'avait pas l'âme d'un saint, loin de là, mais si on lui avait bien appris une chose, c'était que la force du Clan était dans son unité. Il était hors de questionner d'abandonner un frère d'arme - enfin, une sœur d'arme - derrière soi.

- Oh, salut Jalan !

Le jeune félin agita les oreilles, gardant une mine réjouit malgré son inquiétude. Il était de plus en plus évident que Kaya n'allait pas bien. Elle avait beau essayé de le dissimuler derrière un sourire, qui n'avait rien de naturel, et une voix enjouée, cela ne trompait personne, et surtout pas Jalan et son formidable esprit de déduction. Il connaissait suffisamment la petite femelle, elle ne se comportait jamais de la sorte lorsqu'elle allait bien. Lorsque le lionceau aux yeux rouges la questionna sur son état, Kaya détourna les yeux. Elle n'avait visiblement pas envie de faire étalage de ses états d'âme, ce que Jalan pouvait comprendre. Il ne comptait cependant pas abandonner aussi facilement. En tant que digne Jangowas, il était têtu comme personne. Non, le petit lion s'était donné une mission : il trouverait ce qui chagrinait son amie, et il ferait tout son possible pour lui redonner le sourire. Il n'était pas un grand sentimental, mais il savait que déprimer, ce n'était pas bon, pas bon du tout. Pour devenir le meilleur guerrier, il fallait être déterminé et plein d'énergie, constamment. Et ce n'était pas Kaya qui dirait le contraire.

- Tu ne devrais pas être près des autres? Tu sais, c'est pas prudent, de se promener seul.. Tu dois avoir pleins de choses très intéressantes à faire, toi..

Jalan ouvrit de grands yeux interloqués, ne comprenant pas l'attitude de la petite femelle. Si elle voulait l'envoyer promener, c'était bien la pire manière d'y arriver. En temps normal, son amie avait la réplique piquante, elle avait du répondant et ne se laissait pas faire. Que lui arrivait-il enfin ? Il devait s'être passé quelque chose de très très grave pour que Kaya se comporte ainsi. Elle ne perdrait pas espoir pour rien, Jalan en était persuadé. S'il avait été un peu plus mature et malin, il aurait laissé son amie tranquille, lui offrant l'opportunité de réfléchir et de décider quand elle aurait envie de parler de tout cela. Mais Jalan était un enfant impatient, il voulait aider Kaya, maintenant. Il voulait revoir son regard chargé de défi, pas cette mine triste. Non non non, tout ceci n'allait pas du tout, il fallait changer les choses. Déterminé, fidèle à lui-même, Jalan secoua la tête et répliqua :

- Prudent ? Depuis quand on se soucie de faire ce qui est prudent ? Et puis, évidemment que j'ai des choses intéressantes à faire... Avec toi !

Le lionceau se racla la gorge et pris une voix aiguë, cherchant à imiter Kaya d'une manière quelque peu grotesque.

- Tu sais Jalan, tu es un Jangowa, et tout comme moi ça suffit à faire de toi un être d'exception! T'as oublié ? ajouta-t-il en reprenant sa voix normale. Qu'est-ce que le Désert a bien pu te faire pour que tu fasse cette tête ?

Le petit mâle aurait sans doute pu se montrer plus doux, mais ce n'était pas vraiment le genre de la maison. Les Jangowas n'étaient pas comme les autres, il fallait bien le reconnaître. Qui plus est, il ne voulait pas que Kaya pense qu'il avait pitié d'elle, cela la vexerait plus qu'autre chose. Il savait que ce ne serait pas facile pour elle d'avouer ce qui la taraudait, car elle voyait cela comme une preuve de faiblesse, mais il devait tout de même essayer de lui tirer les vers du museau.

_________________
Jalan se vante en #FBF4D0

Avatar © IXsln et signature © Cynblack
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3674-jalan-jeune-jangowas#8320
avatar
PLAYER03


À mon sujet

Age : 17 Féminin
Nb de Messages : 131
En savoir +
MessageSujet: Re: Haut les coeurs / Pv Kaya   Sam 31 Déc - 13:14




Haut les coeurs
Kaya & Jalan





La jeune lionne tâchait d'avoir l'air normale, mais de toute évidence son faux sourire ne trompait personne. D'ordinaire, Kaya était plus que douée dans l'art de lancer des piques, de taquiner ses amis, de prouver sa valeur en exposant sa force et son intelligence.. Pourtant aujourd'hui, il n'en était rien. Elle n'était plus que l'ombre du lionceau qu'elle avait remplacé. Si jeune et déjà si triste, comment cela pouvait-il être possible? Des rêves, la petite en était pleine.. Mais ceux-ci n'avaient plus aucun sens, lorsqu'une personne s'était amusée à les briser en mille morceaux.

"Prudent ? Depuis quand on se soucie de faire ce qui est prudent ? Et puis, évidemment que j'ai des choses intéressantes à faire... Avec toi ! "

répliqua aussitôt Jalan d'un air plus déterminé que jamais. De toute évidence, il ne l'avait pas écoutée lorsqu'elle lui avait subtilement demandé de s'en aller. Mais connaissant le jeune lion, Kaya aurait du se douter qu'il ne lâcherait pas le morceau aussi facilement. Jalan et elle étaient semblables sur certains points. Quand on demande à un enfant de ne pas faire quelque chose, ça ne le pousse qu'à vouloir faire le contraire. Quand on lui demande de ne pas se mêler des histoires des autres, il ne souhaitera qu'en savoir plus. C'était ainsi que fonctionnaient les lionceaux, cependant, la petite avait espéré que ce serait différent, cette fois. Que son ami lui ficherait la paix, parce qu'elle le lui aurait demandé.. Non mais franchement, qu'est-ce qu'elle avait imaginé?

Des choses à faire, avec elle? Kaya fronça doucement les sourcils. Qu'avait-il espéré? Qu'ils puissent jouer ensemble? S'inventer un entraînement qui de toute évidence n'était que mensonge.. S'inventer guerrier et guerrière reconnus de tous, alors que de toute évidence cela n'arriverait jamais?

"Tu sais Jalan, tu es un Jangowa, et tout comme moi ça suffit à faire de toi un être d'exception! " commença le lionceau en imitant d'une manière bien étrange la jeune femelle. Comme si elle parlait vraiment comme ça! "T'as oublié ? Qu'est-ce que le Désert a bien pu te faire pour que tu fasse cette tête ?"

lui demanda-t-il ensuite, toujours sur le même ton. Frustrée qu'il ne comprenne pas qu'elle n'avait tout simplement pas envie d'en parler, Kaya lui répondit par un simple grognement. Oui, bien sure qu'elle avait dit cela.. Mais c'était avant. Avant de savoir que tout ce qu'elle s'imaginait, tout ce qu'elle attendait avec tant de joie ne pourrait pas arriver. "Chez les Jangowas les femelles n’ont pas leurs places parmi les êtres de légendes.Toi, tu ne seras qu’une femelle bonne à marier, tu ne seras jamais une guerrière. ", voici mot pour mot ce que lui avait dit Nahash.

Au début, la petite avait refusé de la croire, mais à force de réfléchir à ces paroles, elle s'était rendue compte que la lionne ne lui avait pas menti. Les histoires que racontaient les parents à leurs enfants ne parlaient jamais de femelles, mais bien de mâles, forts et courageux, ayant bravé le danger. Jamais une lionne n'avait pu obtenir le titre d'empereur. Jamais une lionne n'avait été choisie pour occuper le post de général. Jamais.

"Tout ça, c'était faux."

grogna la petite femelle, avant de frapper le sol d'un coup de patte. Elle qui était d'habitude si déterminée, il avait suffit "d'un rien" pour la mettre au sol. Les lionceaux avaient beau être têtus, ils étaient également plus fragiles qu'un adulte.. Mais en général, s'il suffisait d'un rien pour les faire tomber, il n'en fallait pas beaucoup plus pour les relever.

"On sera jamais Akili, Vako, ou même Khassim. Tout ça, ce ne sont que des jeux débiles."

ajouta-t-elle d'un ton sec, avant de détourner le regard et de le laisser vaquer entre les dunes. Elle avait beau être triste, il était hors de question pour elle de paraître faible aux yeux de son camarade, ou de n'importe qui d'ailleurs. Elle avait sa fierté. Et elle ne voulait pas qu'on profite de cet instant de faiblesse et d'égarement pour se moquer d'elle. Kaya avait beau être forcée d'abandonner son rêve, cela ne l'empêchait pas de savoir donner une raclée à quiconque oserait la tourner au ridicule.

"On a rien d'exceptionnel, Jalan.. On est que des lionceaux. Je pourrais jamais devenir la meilleure guerrière. C'est qu'un rêve stupide. "

[Hrp : Désolée pour la qualité de ce texte, je n'ai pas l'habitude de jouer une Kaya tristoune.. Elle qui est si pleine d'énergie, j'espère qu'elle la retrouvera vite. =') Si quoi que ce soit cloche, n'hésite pas à me le dire, je changerai.]



_________________
Avatar par IXsln ♥ Signa par DIX (Sayed) ♥
:
 


Dernière édition par Kaya le Mar 3 Jan - 12:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3439-kaya-little-terror-of-the
avatar
PLAYER06


À mon sujet

Age : 20 Féminin
Nb de Messages : 2002
Localisation : Sur ta tête o/

En savoir +
MessageSujet: Re: Haut les coeurs / Pv Kaya   Lun 2 Jan - 20:15



Haut les cœurs

Kaya & Jalan




Devant les paroles supposées galvanisantes de Jalan, sa camarade ne répondit que par un grognement peu convaincu. Décidément, le lionceau ne reconnaissait pas son amie ! Cette dernière lui avait remonté le moral quand lui même avait déclaré que sa vie n'était pas si passionnante, et voilà qu'à présent c'était son tour de baisser les bras. Le jeune mâle ne comprenait toujours pas ce qui arrivait à Kaya et, pour la première fois de sa vie, il souhaita que Wivu apparaisse. Ce dernier, qui était le rival de Jalan, était aussi un grand ami de Kaya, et il aurait sans doute pu aider à remotiver la jeune féline. Enfin, d'un côté, il ne valait peut-être mieux pas qu'il soit là. Jalan savait que son cher rival convoitait secrètement Kaya, tout comme lui. Pas question de se faire voler la vedette cette fois !

- Tout ça, c'était faux. lâcha alors la petite lionne.

Le lionceau ouvrit de grands yeux, interloqués. Qu'avait-elle dit ? La peine ainsi que la colère luisaient à présent dans les prunelles de son amie, qui venait de frapper sa patte contre le sable, faisant s'envoler quelques grains de poussière. Il ouvrit la bouche, un flot de question prêt à en sortir, mais il constata que Kaya allait ajouter quelque chose. Alors, pour une fois, Jalan ferma son clapet, et attendit que sa camarade dise ce qu'elle avait à dire. Ce n'était pas en l'interrompant qu'il allait comprendre ce qu'il se passait dans son esprit ! Kaya ajouta donc, toujours en proie à des émotions visiblement fortes et violentes, qui la tourmentaient sans doute depuis un moment.

- On sera jamais Akili, Vako, ou même Khassim. Tout ça, ce ne sont que des jeux débiles.

Les propos de son amie frappèrent Jalan. Comment pouvait-elle dire cela ? Avec toutes les fois où ils avaient joués à la bagarre en prétendant être les grands guerriers de légendes, prononçant les phrases qui les avaient rendu célèbre, grondant et agitant les pattes en s'imaginant dans leur peau... Comment pouvait-elle balayer tous leurs rêves de la sorte ? Ils étaient des Jangowas, par le Désert ! Ils étaient destinés à devenir les plus puissants de la Terre des Lions et s'ils en avaient la force et le courage, ils feraient en sorte que leur nom s'inscrive à jamais dans la grande histoire du Clan. Tel était l'idéal de tous les lionceaux du Désert, et rien ne devait jamais les détourner de leur objectif, car c'était ainsi que les Jangowas étaient devenus les plus forts. En s'entraînant dur et en croyant en leur rêve. Jamais un lion des sables ne perdait espoir, car si cela arrivait, c'était son honneur qui était en jeu, et il n'y avait rien de pire dans le Désert que de perdre son honneur.

- On a rien d'exceptionnel, Jalan.. On est que des lionceaux. Je pourrais jamais devenir la meilleure guerrière. C'est qu'un rêve stupide.

Le petit mâle commençait à comprendre ce qui clochait. Les derniers mots de Kaya le mettait sur la voix, et il se sentait idiot de ne pas avoir compris plus tôt. Il ne fallait effectivement pas oublier que son amie était une fille et si cela ne l'avait jamais interloqué, il réalisait aujourd'hui qu'ils n'auraient jamais le même parcours. Lorsque lui partirait en exil, Kaya resterait avec le Clan. Les lionnes étaient certes respectés, parmi les Jangowas, mais elles étaient toujours inférieures aux mâles. On n'avait jamais vu de lionne se battre pour le titre d'Impératrice, après tout ! Enfin, Shabel était en voie de le faire, apparemment... Peut-être changerait-elle les choses ? Jalan secoua la tête et regarda son amie droit dans les yeux, une expression soudain grave. Il était temps de parler !

- Evidemment qu'on sera jamais Akili, Vako ou Khassim. On sera Kaya et Jalan, les meilleurs guerriers du Désert ! Peut-être que l'un de nous sera Empereur, et l'autre Général ! Sûrement même.

Il hocha la tête avec détermination, croyant sincèrement chacun des mots qu'il avait prononcé. Ce n'était pas parce que Kaya était une fille qu'elle ne réussirait pas moins que lui ou que n'importe qui. Elle était plus courageuse et téméraire que la plupart des lionceaux de leur âge et elle était suffisamment intelligente pour arriver à réaliser son rêve.

- On est petit pour le moment, c'est sûr, mais quand on sera grand, on pourra faire des choses extraordinaires ! Il suffit de s'entraîner dur et tout est possible ! C'est pas un rêve stupide, c'est ton rêve ! Pas question que tu abandonne ! s'enflamma le lionceau. Qui t'as mis cette idée dans la tête ?

En effet, son amie n'aurait jamais perdu espoir toute seule, quelqu'un avait du lui retourner le cerveau avec des inepties ridicules. Dès que Jalan saurait le nom de l'horrible personne qui avait tant abattue sa camarade, il ne manquerait pas d'aller lui faire la leçon. Quiconque osait s'en prendre à Kaya aurait affaire à Jalan, c'était dit !



_________________
Jalan se vante en #FBF4D0

Avatar © IXsln et signature © Cynblack
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3674-jalan-jeune-jangowas#8320
avatar
PLAYER03


À mon sujet

Age : 17 Féminin
Nb de Messages : 131
En savoir +
MessageSujet: Re: Haut les coeurs / Pv Kaya   Lun 9 Jan - 18:37




Haut les coeurs
Kaya & Jalan




Un rêve stupide, oui, voilà tout ce que c'était! De simples jeux d'enfants imbéciles qui ne connaissaient ni ne comprenaient rien à la vie.. A peine eut-elle terminé sa phrase que la petite détourna le regard, tournant la tête en direction des lointaines dunes, de manière à éviter que son camarade ne voit couler une larme contre laquelle elle luttait pourtant depuis maintenant plusieurs minutes. Puis, d'un simple coup de patte, elle l'essuya. Sans mot dire, sans même renifler une seule fois. Elle tâchait de rester de marbre, alors qu'il en était en réalité tout autre.

Le jour précédent, voyant sa fille ainsi attristée, Wema avait essayé de lui remonter le moral, de la faire parler afin de savoir ce qui n'allait pas. Comme la petite avait décidé de ne pas dire un mot de ce qui clochait, souhaitant rester forte même devant sa mère, celle-ci lui avait proposé une promenade, mais cela n'avait rien changé à l'état de la petite. Elle lui avait proposé de se battre avec elle, convaincue que si elle la laissait gagner comme à chaque fois Kaya retrouverait le sourire, mais à présent qu'elle comprenait que tout ça ce n'était que du vent, et que jamais elle ne pourrait tirer gloire d'un réel combat, rien de ce que sa mère pouvait lui dire ne changerait quoi que ce soit. Wema était bien trop gentille, trop douce.. Et puis, elle était sa mère. Elle lui mentait dans le but de la faire se sentir mieux, comme toutes les mères le font... Mais à présent que Nahash avait craché à la jeune apprentie tout son venin ne reflétant que la vérité, tout ça, c'était fini. Elle n'y croyait plus.

"Evidemment qu'on sera jamais Akili, Vako ou Khassim. On sera Kaya et Jalan, les meilleurs guerriers du Désert ! Peut-être que l'un de nous sera Empereur, et l'autre Général ! Sûrement même."

s'exclama soudainement Jalan d'un ton presque sévère, et empli d'une détermination sans faille - Comme Kaya auparavant. Alors maintenant, il se permettait de lui faire des remontrances? Pfeuh! Elle aurait tout vu..

Empereur et général? A cette idée, les oreilles de la jeune lionne faillirent presque se redresser.. Néanmoins, ce ne fut pas le cas. Non.. Jalan avait tout faux. Il ne savait pas de quoi il parlait, encore perdu dans ce monde de l'enfance où tout semblait possible, même ce qui était loin de l'être... Ou peut-être qu'en fin de compte, si. Mais ses paroles ne s'appliquaient qu'à lui. Parce qu'il était un mâle, et que par ce simple fait, il avait tous les droits. Il avait le droit de partir en exil, il avait le droit de revenir victorieux. Le droit d'essayer d'accéder au titre d'empereur, la chance de pouvoir peut-être accéder au titre de général, et l'assurance d'être un guerrier respecté par son peuple, et craint par les autres.. Il pouvait devenir qui il voulait.

Autrefois, Kaya pensait bénéficier elle aussi de ce droit. Mais il suffisait de regarder autour d'eux tous les jours pour se rendre compte que ce n'était qu'une chimère.. Vako était empereur, comme Akili avant lui, comme bien d'autres mâles, forts et braves, avant lui. Khassim occupait le post de général, comme Chenko l'avait fait, et d'autres mâles avant lui. Les guerriers étaient admirés de tous et avaient la chance de monter en grade, tandis que les femelles, elles, se contentaient de défendre le clan et de chasser, sans avoir la prétention de pouvoir accéder à un autre rang. En général, les femelles Jangowas n'avaient tout simplement pas droit au chapitre..

"On est petit pour le moment, c'est sûr, mais quand on sera grand, on pourra faire des choses extraordinaires ! Il suffit de s'entraîner dur et tout est possible ! C'est pas un rêve stupide, c'est ton rêve ! Pas question que tu abandonne ! Qui t'as mis cette idée dans la tête ?"

continua le lionceau qui au fur et à mesure qu'il parlait semblait s'enflammer. Et quand bien même ses paroles paraissaient ne plus avoir réellement de sens aux yeux de Kaya, la peine que son camarade se donnait dans le but de lui remonter le moral lui faisait chaud au coeur. Cependant, lorsqu'il vint lui demander qui l'avait achevée, elle resta silencieuse un moment. Elle était presque sur le point d'exploser tant l'injustice de son clan la blessait, mais était-ce une raison pour dénoncer Nahash? La petite n'était pas une balance, et ainsi avouer serait susceptible de lui amener des ennuis, non...? Quoi qu'il en soit, elle regarda Jalan un instant, puis se décida enfin à lui faire confiance.

"Nahash."

finit-elle par déclarer, non sans détourner à nouveau le regard.

"Mais elle n'a pas tord, tu sais.. Elle a juste révélé à mes yeux ce que j'étais trop bête pour voir.. J'étais trop.. Têtue."

déclara-t-elle à nouveau, d'un ton calme et sérieux qui ne lui ressemblait pas du tout. Si on l'entendait sans la voir, on aurait presque pu penser qu'il ne s'agissait pas là de Kaya, mais bien d'une toute autre personne. Soupirant doucement, elle songea aux paroles de son ami, même s'il fallait avouer qu'elle avait bien du mal à croire ce qu'il lui disait.

"Dis, Jalan..Tu pensais vraiment ce que tu disais?"

lui demanda-t-elle simplement. Elle voulait tellement le croire.. Mais il était si compliqué de contrer ses mauvaises pensées, lorsque la vie elle-même leur servaient d'exemple concrets! Si seulement le Grand Désert voulait bien lui laisser une chance, une toute petite chance de prouver qu'elle valait plus que ce que tout le monde pensait..

" Tout ce que j'ai toujours voulu, c'est devenir la meilleure... Défendre le clan coûte que coûte, écraser l'ennemi d'un simple coup de patte! Depuis toute petite, je rêve de batailles et de gloire.. Mais Nahash.. Elle dit que seuls les mâles peuvent espérer rêver de victoire.. Elle dit que les femelles Jangowas n'ont pas leur place dans les légendes.."

se décida-t-elle à lui expliquer. Et Le Grand Désert savait à quel point cela lui demandait du courage. Il n'était pas du genre de la jeune lionne de discuter ainsi de ses problèmes, de permettre à quelqu'un de pénétrer ses pensées. Elle n'appréciait pas le fait qu'on puisse lire en elle. Car un ennemi peut réaliser bien des choses, en s’immisçant dans l'esprit d'un guerrier. Ainsi, lorsqu'elle parlait à Jalan, elle faisait preuve de quelque chose de nouveau... Elle essayait de faire preuve de confiance à son égard. Et cela n'était guère aisé, pour quelqu'un préférant garder tout pour elle sans jamais rien laisser paraître.

"Tout ce que je voudrais, c'est lui prouver qu'elle a tord. Tu sais.. Lui clouer le bec une bonne fois pour toute.. Mais elle a raison. Personne ne voudra me laisser ma chance."

continua-t-elle, avant de se tourner vers Jalan.

"Tu as plus de chance que tu ne le crois, tu sais. Tu peux prétendre à n'importe quel titre si tu le veux. Ton avenir ne peut qu'être des plus glorieux."

[Hrp : Vouala, désolée encore une fois, j'espère que ça reste cohérent. Le doute reprend possession de l'esprit de Kaya, peut-être pour le meilleur, cette fois?]




_________________
Avatar par IXsln ♥ Signa par DIX (Sayed) ♥
:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3439-kaya-little-terror-of-the
avatar
PLAYER06


À mon sujet

Age : 20 Féminin
Nb de Messages : 2002
Localisation : Sur ta tête o/

En savoir +
MessageSujet: Re: Haut les coeurs / Pv Kaya   Ven 20 Jan - 21:48



Haut les cœurs

Kaya & Jalan




Malgré le ton plein d'énergie et d'enthousiasme de Jalan, Kaya ne sembla pas retrouver sa ferveur. Elle gardait les oreilles basses et le visage fermé, comme si toute son ambition s'était évanouie. Le petit mâle avait du mal à croire que ce qu'il voyait était réel. Son amie était, en temps normal, une passionnée. Elle faisait parti de ces lions qui ne se démontaient jamais, qui regardaient la vie droit dans les yeux et qui étaient prêt à relever tous les défis. Kaya n'était pas une petite idiote qui ne savait que minaudait, comme il en existait tant, même dans le Désert. Certaines semblaient penser que leur place n'était qu'aux côtés d'un mâle fort et puissant, et se contentaient très bien de cette place. Jalan savait que le Clan avait besoin de ces potiches, mais il ne pouvait s'empêcher de les trouver triste. Kaya était une battante, elle valait bien plus que ces pintades ! C'était sans doute pour son fort caractère que le lionceau l'appréciait, et la trouvait si spécial. Bien sûr, il ne l'aurait avouer pour rien au monde, mais lorsqu'il voyait Kaya, il éprouvait de l'admiration. Même lui n'était pas aussi déterminé. Elle était peut-être une fille, mais elle valait autant que lui, si ce n'était plus.

- Nahash. Déclara enfin la jeune féline. Mais elle n'a pas tord, tu sais.. Elle a juste révélé à mes yeux ce que j'étais trop bête pour voir.. J'étais trop.. Têtue.

Le lionceau plissa les yeux et tenta de se souvenir de qui était Nahash. Ce nom lui disait effectivement quelque chose. N'était-ce pas une de ces fameuses lionnes qui ne savait que roucouler auprès des mâles ? Jalan était sûr de l'avoir déjà vu faire les yeux doux à Khassim. Que pouvait bien valoir les mots d'une pareille idiote ? Elle n'avait visiblement aucune ambition, ou alors elle avait tout laissé tomber, ce qui n'était pas mieux. Comment Kaya pouvait-elle changer d'avis après une simple conversation ? Ce n'était pas son genre. Qu'avait bien pu dire Nahash pour toucher à ce point la petite lionne ? Le jeune mâle s'apprêtait à répliquer avec ferveur lorsqu'il remarqua l'expression de son amie. Elle semblait vouloir ajouter quelque chose, il ne valait donc mieux pas la couper dans son élan. Il la laissa donc reprendre la parole :

- Dis, Jalan..Tu pensais vraiment ce que tu disais?

Voyant qu'elle avait d'autres mots sur le bout des lèvres et ne voulant pas l'interrompre, le lionceau répondit par un hochement vigoureux de la tête. Evidemment qu'il le pensait ! Kaya était la plus téméraire et ambitieuse des petites lionnes qu'il connaissait. Si elle s'en donnait les moyens, elle pourrait devenir une grande guerrière, la meilleure sans doute ! Quant à devenir Empereur ou Général, eh bien... Certes, aucune femelle ne l'avait été jusqu'à présent, mais Shabel semblait en bonne position pour prendre la place de Vako, alors pourquoi pas Kaya ?

- Tout ce que j'ai toujours voulu, c'est devenir la meilleure... Défendre le clan coûte que coûte, écraser l'ennemi d'un simple coup de patte! Depuis toute petite, je rêve de batailles et de gloire.. Mais Nahash.. Elle dit que seuls les mâles peuvent espérer rêver de victoire.. Elle dit que les femelles Jangowas n'ont pas leur place dans les légendes..

Jalan n'avait jamais trop réfléchit à tout cela, mais maintenant qu'elle en parlait, il était vrai que les histoires que leur parents leur racontaient étaient toujours sur des mâles, pas des femelles. Le jeune lion pouvait comprendre les inquiétudes de son amie, mais elle n'était pas n'importe quelle femelle ! Il était vrai que la plupart n'avait pas une bonne position mais après tout, c'était le rôle des mâles de protéger le Clan. Les lionnes étaient bonnes pour la chasse, en contrepartie. Bon, dans le Désert, tout le monde chassait, et tout le monde se battait, mais il fallait reconnaître qu'il y avait des préférences en fonction du sexe. En vérité, Jalan n'avait jamais été perturbé par la mentalité machiste et patriarcale du Clan, c'était quelque chose de normal pour lui, de parfaitement acceptable et compréhensible. Mais maintenant que cela risquait de ruiner l'avenir de son amie, il trouvait cela injuste. Si Kaya voulait défendre le Clan, qui l'empêcherait d'être une guerrière ? Et si elle s'entraînait dur, elle deviendrait la meilleure, et personne ne pourrait le lui interdire.

- Tout ce que je voudrais, c'est lui prouver qu'elle a tord. Tu sais.. Lui clouer le bec une bonne fois pour toute.. Mais elle a raison. Personne ne voudra me laisser ma chance.

Elle se tourna finalement vers lui, avec une expression que Jalan ne lui avait jamais vu sur le visage. Était-ce de la jalousie ? Kaya ne s'était jamais considérée inférieur aux autres, et surtout pas face à lui. Décidément, Nahash avait du avoir des mots bien cruels pour faire changer la jeune féline d'avis de la sorte.

- Tu as plus de chance que tu ne le crois, tu sais. Tu peux prétendre à n'importe quel titre si tu le veux. Ton avenir ne peut qu'être des plus glorieux.

Cette fois, Jalan laissa sa colère transparaître. Il fronça les sourcils et secoua la tête, une expression sans appel sur son museau. Sa colère était droit dirigée vers Nahash, qu'il prenait pour unique responsable de la situation. Il était temps qu'il donne son avis à son amie, et qu'il lui fasse comprendre qu'elle avait tord d'abandonner ses rêves aussi facilement. Il était hors de question que Kaya devienne une minable potiche comme cette Nahash. Kaya avait de l'ambition, elle avait des objectifs, elle devait s'y tenir. Regardant son amie droit dans les yeux, le jeune mâle déclara, d'une voix assurée :

- Kaya, écoute. Nahash n'est qu'une stupide cervelle de cactus qui a abandonné ses rêves pour aller lécher les pattes des mâles. Tu veux vraiment devenir comme elle ? Tu veux devenir la meilleure guerrière du Clan, par le Désert ! Tu dois t'accrocher ! Je sais que... Je sais que pour moi c'est facile de dire ça, vu que je suis un mâle, mais tu ne dois surtout pas abandonner.

Il baissa les yeux, cherchant ses mots. Il voulait redonner espoir à son amie, mais pour cela, il devait s'ouvrir également, et ce n'était pas facile. Mais bon, Kaya était importante pour lui, alors il pouvait bien faire un effort et mettre de côté sa fierté.

- Tu sais, le jour où on est devenu amis... Tu te souviens ? Tu m'as donné envie de me battre pour qu'on me respecte et pour vivre de grandes aventures, entrer moi aussi dans l'Histoire du Clan. Depuis... Depuis tu es un peu comme un modèle pour moi. Jalan sentit qu'il avait très chaud sous son pelage, et les rayons ardents du soleil n'y étaient pour rien. Tu es vraiment courage et... Enfin bref, si toi tu abandonne, ça veut dire que ça ne vaut plus la peine de se battre. Et ça, c'est impossible. Tu dois devenir la meilleure guerrière.

Le lionceau détourna le regard, extrêmement gêné. Kaya allait se moquer de lui pour avoir parlé si ouvertement ? Il se sentait un peu ridicule, mais d'un autre côté, un peu soulagé d'avoir dit tout cela. Il le pensait depuis longtemps et n'avait jamais osé en parler. Il se demanda alors comment Kaya pouvait sortir du lot aux yeux de tous, que pouvait-elle accomplir pour prouver qu'elle était digne de n'importe quel mâle ? L'idée le frappa alors comme un éclair, et il se sentit idiot de ne pas y avoir pensé plus tôt. Ses yeux s’agrandirent et un vaste sourire se dessina sur son museau, avant qu'il ne s'écrie :

- Mais bien sûr ! Kaya, tu dois partir en exil ! Si tu fais l'exil comme tous les mâles, tu prouveras que tu vaux autant qu'eux !

Plein d'enthousiasme pour son idée, Jalan ne pouvait s'arrêter de sourire. Il avait commencé à sautiller autour de son amie, lorsqu'il se souvint que l'exil était une épreuve extrêmement difficile et très dangereuse. Beaucoup n'en revenait jamais, perdu pour toujours entre les dunes. Pourtant, c'était un passage obligé pour tout jeune mâle du Clan, et personne n'aurait songé à y déroger. L'idée de Jalan allait peut-être à l'encontre des lois des Jangowas, mais d'un autre côté, c'était peut-être la seule solution pour que Kaya montre sa vraie valeur.

_________________
Jalan se vante en #FBF4D0

Avatar © IXsln et signature © Cynblack
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3674-jalan-jeune-jangowas#8320
avatar
PLAYER03


À mon sujet

Age : 17 Féminin
Nb de Messages : 131
En savoir +
MessageSujet: Re: Haut les coeurs / Pv Kaya   Dim 22 Jan - 11:19




Haut les coeurs
Kaya & Jalan





Tandis qu'elle prononça ces derniers mots à l'intention de son camarade, la jeune lionne ressentit une émotion nouvelle, extrêmement désagréable et piquante : la jalousie. Ayant l'habitude de se penser formidable de part sa simple nature Jangowa, Kaya n'était guère habituée à envier autant les autres.. Et autant dire que cette sensation n'avait rien de très chouette. Comment pouvait-elle en arriver là? S'abaisser au fait d'envier, de jalouser son ami, ainsi que la chance et le destin de celui-ci? Elle devait être pitoyable. Cette simple idée lui donnait envie de vomir. D'ordinaire, elle n'avait rien à envier aux autres. Kaya était la meilleure, elle l'avait toujours été - du moins, c'est ce qu'elle pensait-, elle était une lionne du Désert, et le monde entier était à ses pattes.. Elle avait toujours songé que rien n'était impossible. Pourtant, voilà qu'elle se retrouvait à terre, et pour de bon.. Voilà qu'elle s'abaissait au niveau des faiblards qui ne méritaient pas même leur place dans le clan. Pitoyable, vraiment.

Cependant, si l'apprentie guerrière se retrouvait ensevelie sous les doutes, ça ne semblait pas le moins du monde être le cas de son ami. Clairement en colère, une expression déterminée s'était affichée sur le visage de celui-ci, alors que l'incompréhension concernant les doutes de sa complice paraissait le guetter.

"Kaya, écoute. Nahash n'est qu'une stupide cervelle de cactus qui a abandonné ses rêves pour aller lécher les pattes des mâles. Tu veux vraiment devenir comme elle ? Tu veux devenir la meilleure guerrière du Clan, par le Désert ! Tu dois t'accrocher ! Je sais que... Je sais que pour moi c'est facile de dire ça, vu que je suis un mâle, mais tu ne dois surtout pas abandonner. "

la gronda-t-il presque. Étrangement pour une fois, la femelle aux yeux bicolores tâchait de réfléchir aux paroles de son ami, qui la marquèrent assez. La première pensée qui lui vint fut que Nahash n'accepterait certainement pas qu'on parle d'elle ainsi.. Mais à vrai dire, Kaya s'en fichait bien. L'adulte n'était qu'une peste, un monstre.. Et il était hors de question pour elle de finir comme ça. Lécher les pattes des mâles? Pfeuh! Jamais de la vie. Elle avait beau n'être qu'une femelle, et de ce fait considérée comme inférieure aux mâles, jamais elle ne s'abaisserait à un tel niveau. Elle avait beau être abattue, elle avait encore sa fierté.. Malheureusement, quand bien même elle fut touchée par tout le mal que se donnait Jalan pour lui redonner le moral, elle ne parvenait à retrouver entièrement le sourire. Son aîné avait beau être déterminé à la faire redevenir comme avant, comment pouvait-il bien rivaliser avec les paroles d'une adulte? Elle resta cependant silencieuse, consciente qu'argumenter ne servirait à rien. Jalan était bien trop têtu pour lâcher l'affaire!

"Tu sais, le jour où on est devenu amis... Tu te souviens ? Tu m'as donné envie de me battre pour qu'on me respecte et pour vivre de grandes aventures, entrer moi aussi dans l'Histoire du Clan. Depuis... Depuis tu es un peu comme un modèle pour moi."

avoua soudainement le jeune mâle au bout de quelques secondes de silence. Tendant d'avantage l'oreille, Kaya fut tellement surprise qu'elle cru ne pas avoir bien compris. Elle, un modèle?

" Tu es vraiment courage et... Enfin bref, si toi tu abandonne, ça veut dire que ça ne vaut plus la peine de se battre. Et ça, c'est impossible. Tu dois devenir la meilleure guerrière."

conclut le lionceau aux yeux rouges avant de détourner le regard, tandis que la petite lionne le regardait, les yeux grands ouverts. Si d'ordinaire Kaya était la mieux placée pour fermer le clapet de son camarade, cette fois, c'est elle qui restait sans voix. Avait-elle bien entendu? Était-ce bien Jalan qui parlait d'elle en ce termes si élogieux? Un peu plus et elle aurait cru rêver! Depuis quand son ami s'était-il lancé dans l'art de la flatterie? Sans doute devait-il dire cela uniquement dans le but de lui remonter le moral.. Il était impossible que le lionceau vantard qu'elle connaissait ne lui ouvre ainsi les portes de son esprit. Cependant, l'air gêné qu'il arborait laissait presque penser le contraire..

Alors comme ça il disait vrai? La jeune lionne avait bien du mal à y croire, mais son égaux fut malgré tout comblé par les dires du mâle.. Et qu'il dise vrai ou faux, Jalan avait accompli un exploit, car pour la première fois depuis longtemps, un sourire était venu s'installer sur le visage de sa complice. Un sourire empli de gratitude.

"Merci, Jalan."

répondit-elle simplement, et surtout sincèrement. Intérieurement, elle ne pouvait s'empêcher de se sentir fière, chose rare ces derniers temps. Jalan était un peu sa réussite au final, non? Elle était son modèle après tout. Aaah ça, elle ne l'oublierait pas de si tôt. Cependant, si d'ordinaire Kaya se serait fait une joie de revenir encore et encore sur le sujet pour combler son égaux démesuré, elle n'en fit rien. La petite était tout simplement reconnaissante envers son ami, car il avait su faire preuve de sincérité... Et lorsqu'on connaissait la vantardise du jeune mâle, cela ne devait pas être chose aisée.

"Mais tu sais, cette force tu l'avais déjà !"

ajouta-t-elle cependant. Aah ça, qu'il en profite, car obtenir un compliment de la part de Kaya, c'était un miracle. En règle générale, elle n'en aurait fait que si un adulte l'y avait forcé. Mais cette fois, ce n'était pas le cas.. Cependant, Jalan n'avait pas intérêt à s'y habituer! Fort heureusement, à cet instant, le lionceau paraissait concentré sur autre chose.. Mais quoi? A voir l'expression enjouée du beige, elle n'allait probablement pas tarder à le savoir.

"Mais bien sûr ! Kaya, tu dois partir en exil ! Si tu fais l'exil comme tous les mâles, tu prouveras que tu vaux autant qu'eux ! "

s'écria-t-il finalement, si enthousiaste que sa voix aurait pu percer les tympans de n'importe qui. Le sourire aux babines, il ne parvenait plus à tenir en place. Kaya, de son côté, le regardait sautiller d'un air intriguée.

"L'exil?"

répéta-t-elle, songeant à voix haute. Jamais une femelle n'était partie en exil, ou du moins jamais une lionne n'avait réussi à revenir en vie. Elle en aurait forcément entendu parler sinon, non?

"Tu penses vraiment que..."

elle ne termina pas sa phrase, confuse. Son cerveau tournait à plein régime, tandis que l'idée de son camarade se répétait en boucle dans sa petite caboche.. L'exil? Réussir à survivre seule dans le désert durant plusieurs mois serait un réel exploit pour une femelle. A coup sur, si une lionne y parvenait, elle gagnerait le respect de ses semblables, et l'admiration des autres.. Et si... Et si cette lionne, c'était elle?

Comme par miracle, Kaya ne pu s'empêcher de s'imaginer rentrant victorieuse de l'exil auprès des siens, sous les regards impressionnés des mâles, et les mines jalouses de certaines. Oh, comme cette idée était réjouissante! Si elle réussissait.. Alors peut-être il y avait-il de l'espoir? Peut-être qu'on cesserait de la voir comme une stupide femelle.. Peut-être pourrait-elle être une guerrière, une vraie?

"Mais oui! L'exil!!!!"

s'exclama-t-elle, retrouvant dans ses yeux une lueur qui paraissait avoir disparue, l'espoir.

"Jalan, tu es un génie!"

lança-t-elle à l'intention de son camarade qui ne cessait de sautiller, si bien que l'enthousiasme de celui-ci la poussa bientôt à en faire de même. Se redressant avec ardeur, elle piétinait le sol d'impatience.

"Si je pars en exil, je serais plus forte que cette stupide Nahash! Plus forte que tout le monde!"

songea-t-elle à voix haute, sa voix ayant retrouvé son enthousiasme. Oh, comme ce serait bon de clouer le bec de cette pimbêche! Oui, cette idée était formidable! Cependant, une question subsistait.. Si aucune femelle n'avait encore tenté l'exil, il devait bien y avoir une raison, non? Se ressaisissant un instant et s'arrêtant de piétiner le sol quelques secondes, Kaya s'interrogea.

"Ce serait formidable! Mais... Tu penses que c'est possible? Je veux dire, je doute fort que mon père n'approuve.. Et l'empereur, alors? Tu crois qu'il serait d'accord?"

demanda-t-elle, craignant que tout ceci ne soit encore un rêve inaccessible, craignant qu'une nouvelle fois elle se fasse de faux espoirs.. Mais elle ne pouvait cesser de songer à la gloire qui attendait chaque survivant de l'exil. Pourquoi ne pouvait-elle pas elle aussi rentrer glorieuse? Son père ne serait sans doute pas d'accord.. Mais ne serait-il pas fier d'elle, si malgré tout elle revenait vivante? Ce serait un moyen de lui prouver une bonne fois pour toute qu'elle était digne de lui. Ce serait le moyen de prouver à tous qu'elle était digne du clan, digne du Grand Désert lui-même.

"On s'en fiche! On partira en exil, oui oui! On reviendra tous les deux en vie, et plus forts que jamais.. Et on deviendra les meilleurs!"


lança-t-elle cependant, se forçant à rester positive. Après tous les efforts qu'avaient fait Jalan pour lui remonter le moral, elle lui devait bien ça!





_________________
Avatar par IXsln ♥ Signa par DIX (Sayed) ♥
:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3439-kaya-little-terror-of-the
avatar
PLAYER06


À mon sujet

Age : 20 Féminin
Nb de Messages : 2002
Localisation : Sur ta tête o/

En savoir +
MessageSujet: Re: Haut les coeurs / Pv Kaya   Dim 22 Jan - 17:16



Haut les cœurs

Kaya & Jalan




Après son long discours, assez douloureux à sortir, Jalan vit le visage de son amie s'éclairer. Elle ne débordait pas encore de joie, mais les paroles du lionceau semblaient avoir eu un effet plutôt positif, et il pouvait s'en féliciter. Cela valait donc le coup, parfois, d'être honnête. Elle le remercia avec sincérité, faisant naître un timide sourire sur le museau du jeune mâle. La seconde suivante, il se sentit complètement idiot. Pourquoi réagissait-il comme ça ? Il était un mâle Jangowas, un futur guerrier, à quoi jouait-il donc ? Jouer le sentimental, ce n'était vraiment pas pour lui. Mais au fond, tout au fond de lui, n'appréciait-il pas cette douce chaleur qui se répandait dans son ventre alors qu'il était juste gentil ? Non, c'était absurde. C'était juste de la gêne et il avait l'air d'un parfait benêt. Heureusement que personne ne les regardait, il aurait été mortifié ! Les autres enfants se seraient sans doute moqué de lui avec beaucoup d'entrain, et il l'aurait bien mérité.

Mais pour l'heure, il ne pensait pas du tout à tout cela. Il venait d'avoir une excellente idée et en avait fait part à Kaya, qui réagit aussitôt. Sous le choc, la petite femelle regardait droit devant elle, comme si la proposition de Jalan l'avait frappé de plein fouet.

- L'exil? Tu penses vraiment que... souffla-t-elle, hésitante.

Il était normal qu'elle se montre réticente, elle serait la première lionne à tenter le pari de l'exil après tout, ce n'était pas rien. Le lionceau aux yeux sombres était tout de même étonné que personne avant lui n'ait une cette idée, Kaya n'était tout de même pas la première lionne Jangowas à vouloir se démarquer, non ? Comment Shabel était-elle lorsqu'elle était plus jeune ? Non pas qu'elle soit vieille, mais l'adolescence était terminée pour elle depuis un moment. Avait-elle songé à partir en exil à ce moment là ? Ou bien les lois étaient-elles tellement bien encré que personne n'osait y déroger ? En faisant cette proposition à Kaya, Jalan n'avait pas l'impression d'aller à l'encontre du Clan, mais peut-être se trompait-il. Que risquait-il dans ce cas ? Pas grand chose, il fallait l'espérer.

Perdu dans ses pensées, le lionceau revint revint au présent en constatant que son amie arborait à présent un vaste sourire. D'un bond, elle se redressa sur ses pattes et commença à sautiller avec le jeune mâle, en s'écriant :

- Mais oui! L'exil!!!! Jalan, tu es un génie! Si je pars en exil, je serais plus forte que cette stupide Nahash! Plus forte que tout le monde!

Les craintes du jeune Jangowas s'envolèrent, balayées par l'enthousiasme de Kaya. Il se remis aussitôt à s'agiter à son côté, ne parvenant à contenir son excitation. Si son amie partait en exil elle aussi, ils pourraient vivre cette aventure ensemble ! Enfin, pas techniquement ensemble, car l'exil devait se faire seul, mais ils pourraient toujours se rencontrer "par hasard" et s'entraider. Il n'était pas interdit aux adolescents de partager une proie, après tout. Enfin, ils n'y étaient pas encore, mais Jalan ne pouvait plus attendre. Il était déjà impatient de partir en exil, mais si Kaya se joignait à lui, ce serait parfait. Il y avait tout de même un bémol à tout cela. En effet, le lionceau espérait revenir de l'épreuve triomphant, devenu un parfait guerrier, fort et noble, et gagner le cœur de son amie à son retour. Mais si Kaya partait aussi, elle ne serait pas autant impressionner par son exploit, puisqu'elle l'aurait fait aussi. C'était un problème. Enfin, il aurait tout le temps d'y penser plus tard, pour l'heure il avait réussi à remonter le moral de la jeune lionne, c'était tout ce qui comptait.

- Ce serait formidable! Mais... Tu penses que c'est possible? Je veux dire, je doute fort que mon père n'approuve.. Et l'empereur, alors? Tu crois qu'il serait d'accord?

Voilà qui était une bonne question. Jalan s'arrêta de sautiller et fronça les sourcils, réfléchissant intensément. Alibi, le père de Kaya, était un conservateur. Il n'apprécierait sans doute pas que sa fille parte en exil comme un mâle, mais son avis importait-il vraiment ? Quant à celui de Vako, il était, par contre, plus important. Mais l'Empereur avait prouvé, par bien des côtés, qu'il était plus laxiste qu'autre chose. C'était en tous cas ce que disait Shehk lorsqu'il parlait de lui. Si c'était bien vrai, alors il ne mettrait peut-être pas de bâtons dans les roues de la petite féline.

- On s'en fiche! On partira en exil, oui oui! On reviendra tous les deux en vie, et plus forts que jamais.. Et on deviendra les meilleurs!

Souriant de plus bel, le lionceau hocha vigoureusement la tête. Evidemment qu'ils reviendrait, et en héros ! Jalan n'avait jamais imaginé qu'il puisse lui arriver quoi que ce soit de fâcheux pendant l'exil, et ce même s'il entendait sans cesse des récits d'adolescents morts de soif ou encore piqué par un scorpion, tué par le poison. Les cadavres de ceux qui échouaient étaient généralement retrouvés quelques temps après leur décès, desséchés, pitoyable, signe que le Désert n'avait pas voulu d'eux. Mais Jalan ne ferait pas parti de ces macchabée, il reviendrait, lui ! Il espérait également que Wivu, son cher rival, reviendrait également en bonne santé. Certes, son camarade était bien souvent agaçant et pénible, mais qu'aurait-il fait sans lui, après tout ?

- Bien sûr qu'on reviendra ! s'exclama Jalan. Tu verras, ça va être génial ! Plus personne ne pourra jamais douter de toi, et Nahash regrettera de s'être moqué de toi !

Un sourire mauvais et vengeur se dessina sur ses babines. Il serait bien content de voir le visage déconfit de la lionne lorsqu'elle verrait Kaya revenir d'exil, accomplissant ainsi ce qu'aucune femelle n'avait fait avant elle. Retrouvant son sérieux, Jalan ajouta :

- Mais attention, l'exil, c'est pas de la rigolade ! Il va falloir s'entraîner encore plus dur ! Plus question de lambiner à partir de maintenant. Comme tu es une fille, ça va être plus difficile pour toi, alors il va falloir travailler deux fois plus que tous les autres. Tu penses y arriver ?

Le lionceau ne voulait pas la décourager, mais elle devait prendre conscience de l'importance de la chose. L'exil était une très vieille tradition qui avait formée absolument tous les guerriers du Clan et qui avait emporté bon nombre d'adolescents trop faibles pour survivre à la dure réalité du Désert. Si Kaya voulait relever le défi, elle devait savoir ce qui l'attendait.

_________________
Jalan se vante en #FBF4D0

Avatar © IXsln et signature © Cynblack
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3674-jalan-jeune-jangowas#8320
avatar
PLAYER03


À mon sujet

Age : 17 Féminin
Nb de Messages : 131
En savoir +
MessageSujet: Re: Haut les coeurs / Pv Kaya   Dim 29 Jan - 14:49




Haut les coeurs
Kaya & Jalan




Le doute sembla s'éprendre des deux lionceaux lorsque la petite femelle s'interrogea sur la réaction de leurs semblables à cette idée d'envoyer une femelle en exil. Il y avait peu de chances qu'ils ne soient d'accord, après tout.. L'espace d'un instant, les deux amis cessèrent de sautiller, et le silence repris le dessus. Néanmoins, le sourire regagna bien vite leurs visages lorsque Kaya déclara n'en avoir rien à faire de l'avis de son père ou de l'empereur. Bien sure, c'était faux, leur avis comptait beaucoup à ses yeux, mais elle savait qu'elle risquait d'être déçue, aussi préférait-elle rester positive, ne pas y penser, ne songer qu'à l'opportunité qui grâce à Jalan se présentait devant elle. Celle de prouver à tous qu'elle valait autant qu'un mâle, qu'elle n'était pas inférieure à eux de part son simple statut de femelle.

"Bien sûr qu'on reviendra ! Tu verras, ça va être génial ! Plus personne ne pourra jamais douter de toi, et Nahash regrettera de s'être moqué de toi !"

s'écria le jeune mâle tandis qu'une expression vengeresse pris possession de son visage. Dire que l'idée de la tête déconfite de Nahash à son retour de l'exil ne faisait aucun effet à Kaya aurait été mentir. Au contraire, elle avait hâte, et le sourire qui était revenu sur ses lèvres d'enfant ne cachait guère cela. Jalan avait raison. Lorsque tous les deux reviendraient en vie et victorieux de l'exil, personne ne pourrait plus lui manquer de respect. Ils seraient forcés de la considérer comme leur égal... C'était certain! Ou du moins le pensait-elle. Sans doute serait-il peu aisé de changer la vision des choses qu'arboraient les Jangowas. Les traditions étaient encrées en eux depuis des générations, et personne n'avait encore osé aller à leur encontre..

Mais peut-être était-il enfin temps que tout cela change? Après tout, Vako, bien que contesté par bon nombre de lions du désert, paraissait enclin à certains changements. Sa nouvelle compagne, Mihaza, souhaitait donner aux lionnes plus de droits.. Pour l'instant, il fallait avouer que ce n'était pas une grande réussite, car la mentalité des Jangowas était plus solide que le roc, au grand désarroi de Kaya, pour qui ces constatations avaient été plus que blessantes. Mais à cet instant même, grâce à Jalan, elle retrouvait espoir. Oui.. Cette histoire d'exil la forcerait à avoir un nouveau but à atteindre.

"Mais attention, l'exil, c'est pas de la rigolade ! Il va falloir s'entraîner encore plus dur ! Plus question de lambiner à partir de maintenant. Comme tu es une fille, ça va être plus difficile pour toi, alors il va falloir travailler deux fois plus que tous les autres. Tu penses y arriver ?"

expliqua néanmoins le lionceau à la mèche brune, d'un ton des plus sérieux qui ne lui ressemblait guère. Kaya ne prenait pas à la légère les difficultés de l'exil. De nombreuses fois, elle avait entendu des parents mettre en garde leurs fils au départ de ceux-ci. Entre les serpents, les scorpions camouflés dans le sable, le manque d'eau et de nourriture et les charognards qui épiaient sans cesse les adolescents dans l'espoir de les voir s'écrouler, il y avait de quoi avoir peur. Il y avait de quoi ne pas revenir. Mais Kaya n'avait pas peur... Ou du moins, c'est ce qu'elle essayait de faire croire.

"Serais-tu entrain de me prendre pour une faible, Jalan?"

lâcha-t-elle tout d'abord, tandis qu'elle le regardait d'un faux air de défi.

"Le Désert et ses dangers ne me font pas peur! Et si les ennemis pensent qu'ils pourront m'avoir, c'est qu'ils n'ont pas encore fait face à ma fureur!"

ajouta-t-elle, se voulant la plus convaincante possible, quand bien même elle ne pu retenir un léger gloussement à la fin de sa phrase. Sa fureur? Tss, n'importe quel adulte aurait éclaté de rire en l'entendant.

"Je jure de m'entraîner jours et nuits pour revenir en vie.", déclara-t-elle solennellement, avant d'ajouter d'un ton moins enjoué, "Si bien sure le Désert le veut.."

car tous le savaient, on ne pouvait aller à l'encontre des volontés du Désert. S'il l'acceptait, elle partirait en exil et reviendrait victorieuse. Si au contraire elle ne revenait pas, alors sans doute serait-ce la preuve que certaines règles ne pouvaient être bafouées. Doucement, la petite soupira, avant de se redresser. Ce n'était pas le moment d'être pessimiste.

"Dis moi tout ce que tu sais! Je veux tout savoir sur tout!"


lança-t-elle à l'intention de Jalan, comme si celui-ci détenait tout le savoir du Grand Désert. S'il connaissait déjà quelques bases, c'était un début, non? Oh bien sure, Kaya connaissait déjà quelques techniques de chasse grâce à sa mère - Même si sa plus belle proie ne fut pour l'instant qu'un lézard aussi lent qu'un escargot.. -, et de combat! Enfin.. Combat.. Peut-être pas réellement, car après réflexion toutes les batailles auxquelles elle avait participé n'étaient que des jeux qu'elle pensait vrais..

"Au fait, Jalan.. Je.. Enfin, je compte sur toi pour ne rien répéter à personne, d'accord?"

lui demanda-t-elle d'un ton tout de suite moins sur d'elle. Après tout, elle n'avait pas envie que les autres jeunes du clan viennent à se moquer d'elle tout simplement parce qu'elle avait eu un moment de faiblesse..

"Malgré tout ce que je t'ai dit, mes pattes sont encore intactes, et elles se feraient un plaisir de rencontrer ton visage si tu répètes quoi que ce soit!"

ajouta-t-elle d'une voix plus forte, quand bien même elle n'était pas si agressive que ça. C'était plus une façade qu'autre chose.




_________________
Avatar par IXsln ♥ Signa par DIX (Sayed) ♥
:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3439-kaya-little-terror-of-the
avatar
PLAYER06


À mon sujet

Age : 20 Féminin
Nb de Messages : 2002
Localisation : Sur ta tête o/

En savoir +
MessageSujet: Re: Haut les coeurs / Pv Kaya   Jeu 9 Mar - 14:14



Haut les cœurs

Kaya & Jalan




Devant les paroles plein d'enthousiasme du lionceau, Kaya retrouva bien vite le sourire. Les deux enfants ne laisseraient rien les convaincre que leur plan était impossible à réaliser. Ils y croyaient, avec l'ardeur du jeune âge, sans doute un peu de naïveté, mais surtout beaucoup de détermination. Ils n'en avaient pas encore conscience, mais plus tard, cette ferveur leur permettrait d'accomplir de grandes choses. Lorsque Jalan taquina sa petite camarade, cette dernière ne se laissa absolument pas faire, fidèle à elle-même, ce qui rassura le jeune mâle. Son amie n'avait pas perdu son entrain, ni sa fierté. Elle avait connu une baisse de morale, mais c'était derrière elle à présent. Le lionceau était heureux de constater que ses efforts avaient payé. Il n'était pas un grand altruiste, mais pour ses amis, et en particulier Kaya, il aurait fait le maximum, il le savait.

- Serais-tu entrain de me prendre pour une faible, Jalan? Le Désert et ses dangers ne me font pas peur! Et si les ennemis pensent qu'ils pourront m'avoir, c'est qu'ils n'ont pas encore fait face à ma fureur! Je jure de m'entraîner jours et nuits pour revenir en vie. Si bien sure le Désert le veut..

Le sourire du petit félin s'accentua devant son discours plein de courage. C'était exactement ce qu'il attendait d'elle : une énergie et une détermination sans faille pour réaliser ses objectifs. Kaya avait un rêve, elle devait se donner les moyens de le réaliser. La route serait longue, les deux enfants en avaient conscience, surtout pour une femelle, mais à présent, elle en était capable. Jalan n'était pas un grand visionnaire, et l'idée qu'une fille prenne le pouvoir le laissait quelque peu perplexe, mais Kaya était son amie, il croyait en elle. Elle avait autant de mérite qu'un mâle, et si elle faisait l'exil, elle le prouverait à tout le Clan. Jalan pensait cependant que toutes les filles n'avaient pas cette capacité. Kaya avait quelque chose de spécial, que la majorité de la gente féminine n'avait pas.

- Dis moi tout ce que tu sais! Je veux tout savoir sur tout!

Content d'être sollicité, le petit mâle bomba le torse, prenant un air très sérieux. Il était plutôt flatté que la femelle lui demande son aide, mais c'était finalement assez normal. Après tout, Jalan était plus grand - de quelques mois seulement certes, mais cela comptait - et il était un mâle. Depuis sa naissance, son père le préparait à l'exil, c'était inscrit dans ses gènes, dans son sang. Alors, s'il pouvait apporter quelques éléments à son amie, il le ferait sans hésiter.

- Ne t'inquiète pas, je vais te préparer à l'exil. Tu seras plus forte que la plupart des mâles après ça ! assura-t-il, confiant.

Il aurait volontiers enchaîner sur sa première leçon, mais il remarqua que Kaya semblait préoccupée par quelque chose. Avait-elle encore des doutes sur ses capacités ? Si tel était le cas, Jalan se ferait un plaisir de la bousculer une fois encore. C'était son devoir, après tout ! Le lionceau était connu à travers le Clan pour être particulièrement têtu, et il n'hésiterait pas à faire honneur à sa réputation. Il ne laisserait pas son amie sombrait comme elle l'avait fait. Et pour cela, il comptait bien toucher deux mots à cette Nahash, dès qu'il en aurait l'occasion.

- Au fait, Jalan.. Je.. Enfin, je compte sur toi pour ne rien répéter à personne, d'accord?

Les oreilles du petit mâle s'agitèrent de surprise. Pensait-elle qu'il allait s'amuser à raconter à tout le Clan qu'elle avait connu un moment de déprime ? Jalan n'était peut-être pas un enfant de chœur, mais il était loyal ! L'amitié était une valeur importante pour lui, c'était elle qui forgeait des liens puissants dans Désert. Shehk répétait souvent que c'était l'unité des Jangowas qui faisaient leur force, et cela commençait dès le plus jeune âge. Malgré leurs querelles et leurs bagarres, les lionceaux des dunes étaient unis d'une manière que les lins des autres Clans ne pouvaient imaginer.

- Malgré tout ce que je t'ai dit, mes pattes sont encore intactes, et elles se feraient un plaisir de rencontrer ton visage si tu répètes quoi que ce soit!

Jalan esquissa un sourire devant la provocation de son amie. Il n'était pas nécessaire d'user de menace pour convaincre le lionceau de garder son silence, mais voir Kaya agir ainsi le rassurer. Elle n'avait pas perdu son mordant ! Le petit mâle se dressa donc bien droit, posa sa patte sur son poitrail, et déclara, le plus sérieusement du monde :

- Ton secret est bien gardé avec moi. Personne ne saura que tu as crains d'être moins forte que moi, ne t'en fais pas.

Devinant qu'elle allait sans doute l'attaquer d'un instant à l'autre, le jeune félin lui fit un clin d’œil complice et se tapis en sol, prêt au combat. Les doutes et les questions laissaient peu à peu place à l'excitation et au jeu, les deux lionceaux pouvaient rester des enfants. Plus tard, d'ici quelques mois, ils devraient prendre des décisions qui changeraient leur vie. Jalan partirait en exil, mais Kaya aurait-elle le courage de le faire ? Pour l'heure, ils devaient s'accrocher à leur conviction, et tâcher de vivre leurs derniers instants d’insouciance avec plaisir.


[Je te propose qu'on s'arrête là, si tu n'as plus rien à rajouter !]

_________________
Jalan se vante en #FBF4D0

Avatar © IXsln et signature © Cynblack
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3674-jalan-jeune-jangowas#8320

Contenu sponsorisé


À mon sujet

En savoir +
MessageSujet: Re: Haut les coeurs / Pv Kaya   

Revenir en haut Aller en bas
 
Haut les coeurs / Pv Kaya
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Haut les coeurs chez les motards ? (Bree)
» Haut les coeurs / Relations d'Allyson
» Haut les Nains ! [Messagers du Rêve - MJC Savouret, Epinal]
» L'habitat au haut Moyen-Age
» Art et Tradition-découpages du Pays-d\'En-Haut...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Lion King RPG :: 
La Terre des Lions
 :: 
Le Grand Désert
 :: Le Marais
-