AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Events & RPs Importants
Ne ratez pas ...
Jetez un œil à la liste des rôles importants disponibles au sein des clans.
Venez tenter les RP Missions !
Laissez un commentaire sur notre Livre d'Or !

Partagez | 
 

 Smile, my dear ~ [PV Shuka]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
MEMBRE - CHEMBE


À mon sujet

Age : 23 Masculin
Nb de Messages : 286
En savoir +
MessageSujet: Smile, my dear ~ [PV Shuka]   Mer 21 Déc - 11:12

Smile, my dear



Quelle journée, une première journée avec mon nouveau « maître » se finissait quand même assez bien. Je venais tout juste d'entamer mon apprentissage dans le but de devenir gardien. Etant donné ma situation, je pouvais tout de même trouver ça drôle à entendre quand on savait que je ne connaissais même pas encore « le cycle de la vie » il y a un moment. Mais après tout, j'avais encore beaucoup à apprendre, c'était bien le but de l’entraînement, non ? Itan avait déjà commencé à m'apprendre tant de choses, et tant d'informations en une seule fois alors que je venais tout juste de commencer l'apprentissage : les règles d'un gardien, les différents clans et leurs monarques.

Le soleil commençait doucement à se coucher pour laisser place à l'obscurité, ce qui laissait un horizon orangé. J'avoue que le spectacle était toujours très joli à voir, et je ne regrettais jamais de voir ce genre de vue. Après tout, un petit peu de repos ne faisait jamais de mal, et cela tombait bien puisque j'avais le droit à une petite pause. Je profitai alors de ce moment pour faire un petit tour vers l'étang. C'est vrai que ce petit endroit semblait très sympathique de loin, et sûrement mieux de près. On pouvait même dire que c'était un petit coin de paradis et de tranquillité. C'est drôle, j'avais même entendu qu'il était interdit d'y chasser, ce qui accentuait cette tranquillité.
On me dirait que tout un programme avait été prévu pour m'apprendre tout ce qui fallait apprendre au sein des gardiens, mais il y avait bien plus que ça. Ma tête gonflait à force de trouver de nouvelles informations, mais c'était toujours aussi intéressant.

Je finissais alors la route en direction de l'étang, y trouvant une place pour admirer ce fabuleux coucher de soleil en lapant quelques gorgées d'eau. Je me couchais sur le ventre, posant ma tête sur mes pattes en profitant de ce petit moment de repos. Je pouvais avouer que ce moment était bienvenue, et recommandée et après tout, je n'avais pas encore eu le temps de me remettre totalement de ce qui s'était passé lors de ma rencontre avec ma sœur. Comment aurais-je pu le faire en si peu de temps ? Impossible, il me faudrait encore un moment avant de pouvoir le faire et après tout : Rien n'est impossible.

Alors que je restais couché près de cet étendu d'eau. Je pouvais avouer que la compagnie non lointaine de tous ces animaux était presque réconfortante, je sentais comme une harmonie que je ne pouvais pas encore retrouver partout. Après tout, tout cela s'expliquait par cette règle appliquée en ce lieu : Toute personne chassant dans l'étang serait exilé. Une règle dure, mais pourtant essentielle à voir l'ambiance actuelle assez paisible.

ft. Shuka




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3563-les-souvenirs-de-chembe
avatar
MEMBRE - SHUKA


À mon sujet

Age : 25 Féminin
Nb de Messages : 232
En savoir +
MessageSujet: Re: Smile, my dear ~ [PV Shuka]   Jeu 22 Déc - 5:33



☮ - Smile, my dear - ☮



C'était triste, la séance de bronzage et de paresse était terminé. Ce stupide soleil avait décidé de poursuivre le cycle de la vie et de faire venir sa meilleure amie la lune. Cet astre trop chiant qui rend les nuits froides et désagréables surtout pour les petits lions solitaires. Cependant, les étoiles pouvaient réussir à réconforter son petit coeur d'enfant. Il ne fallait pas changer le ciel trop rapidement, il était toujours en transition, laissant voir ses couleurs orangés. Heureusement cela n'était pas désagréable à observer. Le beau brun devait reprendre la route, mais avant toute chose, il voulait s'abreuver, puisque c'était très important pour la santé. Il savait à peu près où se trouvait l'endroit parfait pour accomplir son désir, un emplacement de rêve pour prendre le temps de boire, se baigner ou même Man... Non, il ne fallait pas qu'il se laisse avoir par ce désir de manger de l'iboga. Son père lui avait assez répété : << Je te montre cette racine, faisant bon usage, car c'est dans l'excès que tu trouveras la mort et le plaisir dans la modération. >>. C'était avec le peu de motivation qui lui restait qu'il avait pris l'initiative de se lever. Un craquement d'os se faisait entendre, cela faisait un bon moment qu'il était là sans bouger, d'ailleurs ses muscles étaient tous endormis et ils ne voulaient pas collaborer. Le lion n'était pas si stupide que cela, tellement, que Shuka décida de s'étirer de tout son long. Le hippie laissait échapper un léger grognement de sa mâchoire, c'était de la satisfaction, parce que cela lui faisait réellement du bien de faire ce petit réchauffement.

☮ - Ohhhh la vache… j’ai plus deux ans…

Avait-il affirmé en bougeant son petit corps de lion qui était légèrement mal entretenu au vu de la période de l'année, c'était la saison sèche. Ceci dit, le lion semblait tout de même bien le vivre, disons qu'il avait trois ans d'expérience, ce n'était pas beaucoup, mais assez pour prendre de bonnes habitudes. La première sécheresse avait été dure pour le morale, c'était un mal à prendre, parce qu'après c'était la fête pour son petit ventre ! Malgré tout, pour Shuka, le bonheur était toujours présent dans tous les événements, dans son quotidien, il était toujours capable de trouver un truc positif, même si parfois c'était tiré par le poil de crinières. Puis il arrêta de faire ses positions louches, car malheureusement pour lui, il n'était pas possible de faire du yoga. À savoir qu'il était facile de se dire << je vais partir >>, mais l'appliquer était un autre défi à relever.

Il observait les horizons, le paysage allait bientôt s'assombrir, se coucher et laisser place aux animaux nocturnes. Il fallait bien qu'ils puissent se déplacer ou faire leur activité, la terre n'arrêtait pas de tourner. Enfin, il avait décidé de bondir pour se réveiller, se redresser. Comme un renard qui avait trouvé sa proie, évidemment cela avait beaucoup moins de classe, mais l'agilité était présente. La marche allait s'avérer plutôt courte puisqu'il voulait faire un arrêt à l'étang qu'il surnommait le paradis des poissons. Un titre simple, mais significatif pour le jeune hippie. Le Outlander avait déjà passé de longues minutes.. voir des heures à regarder l'eau claire et analyser tout ce qui se passait sous cette nappe phréatique. Est-ce qu'il avait imaginé les poissons ? C'était une probabilité. Quoi qu'il en soit, le jeune lion ne voulait pas se déplacer dans le calme, au contraire il voulait que sa bouge, il voulait laisser le rythme, la musique l’envoûter. Le hippie voulait chanter. Pourquoi ? Pour la simple et bonne raison que c'était un mâle étrange qui se foutait clairement de ce qu'on pouvait penser de lui. Sa vie était bien plus joyeuse lorsqu'il laissait sa voix le guider. De plus, cela le motivait à avancer plus rapidement, car il dansait plus qu'autre chose. Le silence régnait pour le moment, mais pour combien de secondes ? Trois tout au plus. Puisqu'il se concentrait, il voulait se laisser aller, faire le vide, faire place à son imagination. Évidemment, il ne voyait pas d'éléphants roses et il ne chevauchait pas de licorne qui faisait des besoins en forme de papillons, cependant il bougeait tranquillement la tête au rythme d'une musique qu'il inventait.


☮- Ohhh ohh ohhh !! un, deux, trois, quatre, cinq ! La nuit approche, le ciel devient sombre, tout le monde se couche, seul les vrais restent et profite de cette nuit. Faites pas chier, c'est l'heure de s'amuser. Sortez de vos cachettes, animaux nocturnes, c'est le moment de faire la fête. Même si j'ai les crocs acérés promis je vais éviter de vous croquer. Peut-être que je suis un lion, mais j'ai un bon fond. Allez, venez, nous allons nous occuper, de cette nuit qui devrait être mouvementé. Faites pas attention, girafe, éléphant, laisser jouer vos petits enfants. Arrêtez de vous emprisonner, notre monde est bien trop vaste pour rester la tête enterrer, laissez ça à nos amis les autruches, des montures de choix, pour nous les rois. On peut s'en vanter, lorsqu'on peut bien grogner, mais attention, vos petits cousins les lions, s'ils ne dorment pas ils seront grognons... Mais comme je vous dis, c'est l'heure de la fête, alors venez-vous régaler et chanter avec moi pour pas vous faire chier !! ohhh ohh ohh ohhh

Chantait-il jusqu'à l'étang, comme un grand il avait suivi le bon trajet, le sourire aux babines, il bougeait le corps tout content de cette belle soirée. Cela l'avait déprimé au début, mais à présent, il était joyeux, il chantait près de l'eau. Le petit con n'avait même pas fait gaffe s'il y avait du monde, il partageait sa joie gratuitement, même si plusieurs créatures auraient aimé lui dire des mots pour le faire arrêter. D'ailleurs leurs voeux étaient exaucés puisqu'il devait se taire pour boire. C'est à ce moment précis que le calme était revenu. Le petit carnivore brun était paisible, il était en harmonie avec le décor.





_________________
Shuka vous répondra pacifiquement en ☮(color=darkolivegreen)☮

Image du profil © Cynblack
Image signature © Ajjin modification Fleck



Image signature © Ajjin:
 

Shuka en spoil made by Rono:
 


Dernière édition par Shuka le Ven 30 Déc - 8:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3893-shuka-hippie-style-la-cav
avatar
MEMBRE - CHEMBE


À mon sujet

Age : 23 Masculin
Nb de Messages : 286
En savoir +
MessageSujet: Re: Smile, my dear ~ [PV Shuka]   Jeu 22 Déc - 11:21

Une suite mélodieuse



Ah oui, une nuit qui commence par un horizon orangé. Voilà qui me semblait être un bon compromis pour terminer la journée avec des étoiles dans les yeux. Voilà une chose qui valait la peine d'être vécu à la fin de chaque journée : le coucher du soleil. La lune n'allait donc pas tarder à se lever et laisser place à l'obscurité. Voilà ce qui me semblait être bien représentatif de cette grande étoile ténébreuse : l'obscurité. Après tout, je savais déjà assez sur elle pour savoir à quel point son cœur, si elle en avait un, était noir obscur.

Durant ce temps, j'étais encore là, allongé sur le sol, reposant ma tête sur mes pattes en profitant encore de cette tranquillité qu'habitait ce petit coin de paradis. L'eau de cet étang reflétait presque la couleur orangée du ciel, c'était presque magique ! Les animaux s'abreuvaient, se reposaient, faisaient leur petite vie d'animaux. Je trouvais toujours intéressant de regarder ce que pouvaient faire les autres. C'est vrai que de loin, on pouvait parfois avoir l'impression que les autres partaient dans une direction inconnue, sans savoir quoi faire, mais on pouvait tout aussi bien penser la même chose de moi. Je fermais doucement les yeux, histoire de laisser se glisser dans mes oreilles, le doux son du vent frôlant alors mes oreilles, ainsi que le fabuleux chant de la tranquillité. On pouvait entendre quelques petits bruits d'animaux qui étaient loin d'être si désagréable. Une petite méditation ! Voilà qui était une très bonne histoire pour faire le vide dans mon esprit. J'avais déjà pensé à cette technique lorsque je me reposais encore dans la caverne des gardiens. Après tout, elle marchait très bien, une bonne respiration, un vide intérieur, et une pensée positive. Rien de plus, rien de plus.

Je respirais doucement par le nez pour souffler par la gueule. Rien de mieux que profiter de cette tranquillité pour faire le vide intérieur. Tout un calme qui continuait jusqu'à entendre une voix chanter. Sur le moment, celui-ci brisa le calme que je gardais au plus profond de moi. Mais après tout, les paroles de cette chanson étaient quand même assez positive. Ce n'était pas une chanson aux paroles obscures mais pleines de vie. La tranquillité était brisée, mais ce chant paisible gardait une ambiance tout aussi joyeuse en lui-même. Cela me rappelait beaucoup de chose, c'est vrai que ce lion ne devait pas être le seul à chanter. J'avais déjà connu dans le passé des personnes faisant de même pour passer le temps et même positiver dans la vie.

J'ouvris alors les yeux doucement, tournant mon regard vers la voix mélodieuse pour voir non lin de là, près de l'étang un lion au pelage assez similaire à la mienne. Ce qui me surpris au départ, mais ce n'était que ma vision. Il n'y avait pas tellement de chance que ce soit un lion venant de mon clan natal. Après tout, c'était déjà assez loin et aucun était autorisé à sortir des limites du territoire si ma mémoire était bonne. Je me levais doucement tout en m'étirant après avoir passé un petit moment à méditer, couché sur le ventre avant de m'asseoir, gardant le lion dans son champ de vision, le laissant au moins finir sa chansonnette. Ce serait pas tellement poli de le couper dans sa mélodie, tout de même.

Le lion finit alors sa chanson. Je me levai doucement alors, marchant dans sa direction. Après tout, rencontrer de nouveaux lions ne m'avait pas fait de mal depuis mon arrivée dans la terre des lions, bien au contraire. Je pouvais donc me permettre un peu de folie. Je finis rapidement par atteindre son niveau, commençant alors, poliment :

- Bonsoir~ C'est une très belle chanson, vous l'avez inventé ?

ft. Shuka
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3563-les-souvenirs-de-chembe
avatar
MEMBRE - SHUKA


À mon sujet

Age : 25 Féminin
Nb de Messages : 232
En savoir +
MessageSujet: Re: Smile, my dear ~ [PV Shuka]   Ven 30 Déc - 8:33



☮ - Smile, my dear - ☮




Le calme était presque perturbant, du moins jusqu'à ce qu'un lion brun puisse s'approcher pour lui parler. Shuka leva la tête envers cet inconnu, posant ses yeux dorés sur son intégralité. Tiens, des couleurs sombres, un brun assez foncé. Du moins, c'était similaire, mais il ne lui disait rien, donc il ne devait pas venir du même emplacement. Enfin, une nouvelle tête à connaître. Le beau sourire venait d'apparaître sur les babines du lion. Il était content. Shukapik décida de répondre, sans attendre, à la question du lion.

☮ - Ehhhhh, bien le bonsoir en ! Oh ? Vous aimez... ah bah c'est parfait alors ! Oh.. euh, ouais ouais, je viens de l'inventer, vous voyez la vie, c'est comme un morceau de viande.. faut mordre dedans et pas attendre que la viande puisse venir à nous en !

Disait-il avec le sourire. C'était à se demander si ce lion pouvait réellement vivre quelque chose de négatif, car sa joie débordante pouvait se sentir à dix mètres à la ronde. D'ailleurs, il regardait le lion sans haine, c'était un regard curieux et positif. Bien que son comportement puisse être étrange. Il n'était pas sur la défensive et il ne semblait pas vouloir attaquer. Au contraire, il était assis, tranquille, tout en observant son interlocuteur. Shuka était un lion aux muscles présents, ce qui démontrait qu'il recevait beaucoup d'entraînement physique, cependant au niveau de sa masse, cela laissait à désirer, il était légèrement maigre dû à la saison de sécheresse. Néanmoins, il ne semblait pas atteint moralement de la saison. Ceci dit, il bougea doucement sa crinière avec plaisir, puis il s'étira de tout son long avant de se laisser tomber sur le dos pour se coucher. En effet, le lion n'avait pas peur de se faire attaquer ou dominer, puisqu'il se plaçait déjà dans une posture de soumission, même s'il en était pas question, il semblait vouloir s'installer et jaser avec l'autre. Certes, il ne continuait pas son voyage, mais les imprévus étaient abusivement agréable pour ce jeune adulte.

☮ - Alors que fais un lion comme vous en ce magnifique territoire ? Méditation ? Relaxation ? Petit rendez-vous interdit ou même coquin ? Non non, l'appel des étoiles qui vont bientôt arriver ? Quoi qu'il en soit, pour ma part je suis de passage et vous êtes un imprévu sur mon chemin, si vous voulez discuter avant que je puisse reprendre la route, je suis vôtre, parce que c'est la joie sur place ici. Ah.. au fait.. Moi, vous pouvez me nommer Shuka et vous ?

Il se redressa un peu pour trouver une position plus confortablement sur le sol, amusé, souriant comme à son habitude. Pour lui, parler était un petit plaisir de la vie surtout avec les autres espèces de lions. Étant donné qu'il n'était pas sur son territoire et il s'en battait les noix de ce que les autres pouvaient penser des étrangers. Était-ce permis ? Qui sait. Avait-il le droit d'être là ? À suivre. Quoi qu'il en soit il ne se posait pas ce type de questions, il se demandait simplement : << Suis-je bien ? >>. Si la réponse était un : << oui ! >> alors il continuait ce qu'il faisait sans se soucier des conséquences, du moins, pour aujourd'hui. Le spectacle de la nuit allait bientôt commencer, Shuka en connaissait à peine de son nouvel ami, mais il le respectait déjà, parce qu'il l'aimait bien. Enfin, il serait très difficile de trouver un animal que Shuka n'aime pas puisqu'il a une mentalité des plus loufoques, selon les autres de son espèce. Petit mouton noir de son clan, il continua à prendre un peu la parole suite aux mots du lion qui lui parlait. Toujours en partageant son plaisir et sa paix intérieure, il osa poursuivre.

☮ - Mon frère, du moins si vous permettez, nous sommes tous des lions... Vous savez ce qui est le plus agréable ici ? Je vais vous partager un secret, une énigme de vie et d'expérience. Si vous me le permettez bien évidemment. Si vous réussissez et que vous êtes ouvert d'esprit, peut-être que j'oserai partager avec vous si vous êtes ouvert d'esprit mon brave. Donc la voici. *il se racla doucement la gorge et il osa prendre une voix de narrateur amusé* C'est dans la solitude que l'on trouve cette route, c'est avec du courage et de l'ouverture que j'ose aller vers de nouvelles choses. L'on croit qu'un carnivore mange que de la viande, mais il peut se montrer parfois plus agréable de faire comme les animaux voisins qui sont végétariens. Lorsque je suis consommé, l'on voit la vie d'une autre manière, plus agréable. Les sens en sont bien plus développé et les sentiments quadruplés. La modération a bien meilleur goût et je suis caché sous terre, me présentant sous une forme déguisée, pour attirer l'oeil de ceux et celles voulant me dévorer. Qui suis-je ?

C'était un des passes temps favori du Outlander, rire et s'amuser avec les autres, du moins lorsqu'ils se montraient intéressés ou bien s'ils voulaient bien échanger des mots avec lui. C'était vrai, ce n'était pas tout le monde qui aimait échanger avec lui, dû à sa différence, disons qu'il avait souvent l'air de vivre sur un nuage, dans un monde où la violence ne semblait pas exister, même si cela était paradoxale puisqu'il pouvait du jour au lendemain devoir faire la guerre, d'ailleurs cela arrivait bientôt et cela n'était guère totalement apprécié par le jeune hippie, cependant sa famille avait fait un choix. Alors, il profitait de la vie, puisqu'il savait qu'il risquait la sienne, car il était loin d'être le meilleur guerrier. La fidélité chez le lion lui permettait d'être un bon soldat sur qui l'on pouvait compter, seul son chef pouvait lui demander de tuer ou de faire ce que normalement son sang lui indique d'être. Ceci dit, ce soir, c'était la fiesta et un moment de paix. Alors, il comptait bien profiter de ce moment pour en apprendre sur le lion en face de lui. Du moins, si celui-ci se montrait ouvert.

_________________
Shuka vous répondra pacifiquement en ☮(color=darkolivegreen)☮

Image du profil © Cynblack
Image signature © Ajjin modification Fleck



Image signature © Ajjin:
 

Shuka en spoil made by Rono:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3893-shuka-hippie-style-la-cav
avatar
MEMBRE - CHEMBE


À mon sujet

Age : 23 Masculin
Nb de Messages : 286
En savoir +
MessageSujet: Re: Smile, my dear ~ [PV Shuka]   Lun 2 Jan - 22:39

L'énigme du père Shuka



Une belle rencontre nocturne. Rien ne pouvait me faire plus plaisir qu'un petit moment de repos suivi d'un moment convivial, me permettant alors de pouvoir penser à autre chose. C'est vrai que depuis que je m'étais retrouvé face à ma sœur, l'humeur n'avait pas toujours été la même bien au contraire. Il fallait bien que je me trouve quelques solutions afin de pouvoir me changer les idées et de ne pas plonger la tête la première dans la mélancolie. Après tout, Itan me faisait confiance pour rester assez fort pour suivre son entrainement malgré ce qui venait d'arriver à la frontière des Outlanders.

Le lion brun me salua en retour, répondant alors à mon affirmation en confirmant qu'il venait d'inventer la chanson tout en faisant une petite comparaison à propos de la vie. Voilà un lion positif et souriant que je retrouvais face à moi. Je pouvais même sentir le même sourire confiant se glisser dans mes babines. On aurait bien dit que c'était drôlement contagieux. Le lion n'avait rien d'agressif, finissant même par se coucher sur le dos. Décidément, je venais de retrouver un drôle de personnage que j'aurais bien fait de connaître au moins une fois dans ma petite vie. Im me demanda alors ce que je faisais ici, s'interessant alors à mes activités. Il avait la langue bien pendue. Je n'avais pas le temps d'ouvrir le museau que celui-ci se reprenait jusqu'à enfin se présenter. J'attendis alors poliment la fin de sa tirade pour alors lui répondre avec ce même petit sourire qui me représentait trop souvent :

- Alors... On va dire que je médite. Vous avez eu le premier mot juste. La tombée de la nuit privilégie ce genre de moment calme... ça me permet de pouvoir me retrouver avec moi-même pour penser à autre chose.

Alors que j'étais assis, je fixais le lion de mes yeux globuleux. Celui-ci avait l'air de ne jamais s'arrêter de parler et encore plus d'être très bavard. Ce qui n'était pas un mal, il fallait bien des lions pouvant alors avoir moins de tabou. Cela changeait de mes habitudes, ce qui est une très bonne chance. La surprise, l’étonnante surprise qui a toujours eu le don de me faire esquisser un vrai sourire aux babines. A ce moment-là, je n'avais pas encore pensé à me présenter, mais peut-être que le moment était bien venu étant donné qu'il l'avait fait en premier. J'inclinai doucement la tête tout en ajoutant :

- Enchanté Shuka. Je m'appelle Chembe.

J'avais d'ailleurs eu l'occasion d'en savoir un peu plus sur le personnage. Shuka était donc un lion étranger à Prideland, ce qui confirmait son odeur qui ne venait pas d'ici. Il était donc de passage, peut-être était-il comme moi dans ce domaine ? Ou du moins comme ce que j'étais avant d'entrer dans le cercle très fermé des gardiens (même si je ne suis encore qu'un apprenti). Le lion se redressa doucement, gardant toujours cet air plein de vie. Il reprit alors une grande inspiration, tout en poursuivant une longue tirade. Il commença alors une longue énigme qu'il voulait partager. J'écoutai alors attentivement avec un silence respectueux jusqu'à la fin de sa phrase. Je n'avais pas toujours eu l'habitude des énigmes, mais c'était assez amusant de me mettre à réflechir pour donner une bonne réponse. Je détournai le regard, l'air réflechi avant de reprendre doucement :

- Mhm.... Je dirais que c'est une plante... Non ? Maintenant, je ne suis pas un expert en la matière, je ne pourrai pas en dire plus malheureusement...

Je n'aimais pas trop admettre que je ne savais pas. Mais c'était bien la réalité, et il allait s'en rendre compte dans tous les cas. Et d'ailleurs, le petit surnom que donnait Shuka me fit sourire. Un petit rictus puisque je pensais bien que je ne pouvais pas autant me rapprocher des lions désormais. Après tout, les règles sont les règles et si Itan disait que c'était obligatoire pour rester neutre il fallait que je sois respectueux. Cependant, se montrer ouvert avec les autres ne voulait pas dire perdre cette neutralité. Du moins, c'est bien ce que je pensais, sinon autant rester cloîtré dans la caverne des gardiens.

ft. Shuka
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3563-les-souvenirs-de-chembe
avatar
MEMBRE - SHUKA


À mon sujet

Age : 25 Féminin
Nb de Messages : 232
En savoir +
MessageSujet: Re: Smile, my dear ~ [PV Shuka]   Mar 3 Jan - 16:36



☮ - Smile, my dear - ☮





Eh eh, il avait vu juste, à savoir que c'était clairement le lieu idéal pour réfléchir seul, du moins lorsqu'il n'y avait pas de Shukapic dans les environs pour déranger. D'ailleurs le prénom Chembe, d'accord, il devait à présent s'en rappeler, car il adorait échanger avec les autres. De plus, il avait réussi à trouver la petite énigme, du coup Shuka était abusivement content. Par contre, il ne savait pas si celui-ci allait être aussi ouvert d'esprit, s'il osait lui en proposer. Qui ne risquait rien, n'avait rien !! Du coup, il bougea doucement sa crinière pour sortir une racine, ce n'était peut-être pas aussi propre que le monde des humains, mais c'était des animaux. Il fallait faire avec les moyens du bord non ? Il coupa le morceau en deux, pour tendre un bout de cette racine au jeune brun. Le sourire aux lèvres, il osa tout de même expliquer ce qu'il lui donnait.

☮- C'est une racine d'une plante que j'affectionne beaucoup. Mon frère, vous devriez essayer, juste au moins une fois dans votre vie. Regarde... Venez vous installer bien confortablement, mâchouillez ça, puis avalez. Cela prendra un moment, mais vous sentirez quelque chose de nouveau. C'est trop bien en faites. Ce n'est pas nocif, s'il n'y a pas d'abus.. Du coup, vous voulez essayer ?

Il lui accordait toujours l'honneur de pouvoir prendre ce petit bout de racine. Pour sa part, même si son interlocuteur refusait l'offre, il osa montrer l'exemple. Il voulait prouver à l'autre que ce n'était pas dangereux et simplement différent. Il ne lui offrait pas une pomme empoisonnée comme dans les contes de fée. Alors, il mâchouillait la racine à l'aide ses crocs et il avala tranquillement. C'était un peu rigide, mais appétissant. Il observait Chembe, avait-il choisi de tester cette plante ? Était-il ouvert d'esprit ou curieux ? Quoi qu'il en soit, il la déposa sur le côté ou dans la patte du lion, il ferait bien ce qu'il voudra puisque Shuka n'était pas un dictateur, loin de là. C'était surement le lion le plus soum... enfin, c'était possible. Bref, il prit un temps pour se tourner dans l'herbe du sol, c'était tellement agréable au niveau de son pelage, il pouvait se gratouiller. Avait-il des mites ? Peut-être ou possible que se soit simplement un désir de se brosser le pelage. Toujours aussi souriant, il reprit la parole.

☮- Ahhh... Dites-moi, qui êtes-vous vraiment ? Je parle ici de votre coeur, de vos ambitions, de ce que vous aimez et ce que vous détestez... Ce qui fait que vous êtes unique en ce monde vaste et différent. J'aime apprendre au niveau des autres, vous êtes une source inconnue, une source infini d'informations, car chaque personne peut nous apporter quelque chose. Du bonheur comme de la tristesse, mais nous avons toujours le choix de transformer une larme en un sourire. Alors, dites-moi, qui êtes-vous vraiment ?

Le lion était tranquille, il avait une façon de penser qui n'était pas digne de son clan, disons qu'il était le petit mouton noir de la famille. Certes son père était tout aussi étrange, mais il avait un tout petit peu plus de caractéristique des Outlanders. Évidemment, si Chembe s'y connaissait en espèce, il pouvait voir que le lion avait des traits dignes des Mositus ou des Outlanders, enfin, il pouvait cadrer avec plusieurs groupes... Mais il était difficile de dire qu'il appartenait aux Outlanders au vu de son comportement. Ou était passé son agressivité ? Elle traînait surement encore dans la fameuse boite de céréale au chocolat. À vrai dire, le lion avait un peu la peau sur les os, il n'avait pas la meilleure nutrition surtout qu'ils étaient en ce moment dans une période de sécheresse. Cependant, il ne semblait pas atteint psychologiquement de cet état. D'ailleurs il avait posé son regard doré vers les étoiles. Pouvait-il se faire attaquer dans ce moment de faiblesse ? Oui. Avait-il peur ? Non. Il était tellement en harmonie avec le paysage, l'herbe que cela pouvait rendre perplexe les autres. Comment un félin pouvait être aussi reposé, aussi paisible ?

_________________
Shuka vous répondra pacifiquement en ☮(color=darkolivegreen)☮

Image du profil © Cynblack
Image signature © Ajjin modification Fleck



Image signature © Ajjin:
 

Shuka en spoil made by Rono:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3893-shuka-hippie-style-la-cav
avatar
MEMBRE - CHEMBE


À mon sujet

Age : 23 Masculin
Nb de Messages : 286
En savoir +
MessageSujet: Re: Smile, my dear ~ [PV Shuka]   Mer 4 Jan - 15:10

Smile my dear



Malgré le fait que je n'avais pas tellement l'habitude des énigmes, on dirait bien que j'avais tout de même presque réussi à trouver la solution du premier coup. Comme quoi, on ne perdait jamais tellement la patte quand il s'agissait de réfléchir un petit peu. Le lion en face de moi confirma alors la réponse tout en commençant à me parler d'une plante qui lui tenait à cœur en sortant une sorte de racine de sa crinière. Ma tête se pencha sur le coté avec un air curieux face aux explications : comme quoi ce serait une plante à mâchouiller au moins une fois dans sa vie afin de sentir quelque chose de nouveau.

La mort ? Serait-ce un produit empoisonné ? Ça ne faisait pas vraiment parti de la description que venait de faire ce lion dans son énigme. Mais pourtant, j'avais quand même l'habitude de faire très attention à ce qu'on pouvait me donner à manger. Qui sait, peut-être est-ce que cette dite racine pouvait être empoisonnée ? On n'était jamais trop prudent avec les végétaux dans les horizons. Sur le moment, je détournai alors le regard tout en gardant l'air songeur, je n'étais pas tellement sûr de vouloir y goutter en premier lieu. Et c'était bien normal, je n'étais pas encore prêt à me laisser avoir. Si je ne pouvais pas faire confiance à ma propre sœur, comment pouvais-je le faire pour un inconnu qui ne vient même pas des Terres de Prideland où nous sommes ? Je restais alors silencieux face à sa proposition jusqu'à que le lion commence à goutter son morceau de racine, l'ayant coupé en deux pour le mâchouiller et l'avaler. Je le regardais, l'air songeur tout en observant les effets pour ensuite commencer à renifler le morceau que je trouvais près de ma patte.

Je vérifiais bien que je ne risquais vraiment rien face à une telle plante, regardant à la fois Shuka et reniflant le produit pour tenter de trouver quelques indices révélateurs. Je léchai ensuite la plante comme pour tenter de trouver un goût qui pourrait cacher ce dit-poison sans rien trouver de dangereux que ce soit par l'odorat et le goût. J'haussai les épaules tout en me couchant alors sur le ventre, admettant que je ne trouvais rien de dangereux alors que mon sourire revint à mes babines :

- Je suppose que je peux essayer.

Je pris alors le morceau de racine dans la gueule pour commencer à le mâchouiller avant de l'avaler. Ce petit coté rigide me fit faire la grimace en premier lieu avant d'y trouver un goût assez alléchant. Je ne voulais pas l'admettre, mais ce baisse de vigilance me faisait découvrir quelque chose de différent. Je le voyais déjà par le goût, et c'est par la suite que je reposais la tête sur le sol avec un léger soupir quand je me rendis compte que je ne sentais même pas la mort s'approcher.

C'est par la suite, alors que je sentais comme mon corps se détendre et ne faire qu'un avec cet environnement paisible que le lion Shuka reprit la parole pour me poser quelques questions. Il souhaitait alors apprendre un peu plus sur moi, sur qui je suis vraiment. Je pouvais avouer que la façon de penser de ce lion apportait une grande richesse. Je n'avais pas souvent vu un lion aussi ouvert d'esprit. Ce qui pouvait tellement changé que ce soit avec les autres lions ou même ma propre personne. J'avouais moi-même, malgré le fait que je sois assez ouvert avec les autres, que je n'étais pas aussi ouvert d'esprit. Après tout, je n'acceptais cette différence que par le biais de ce que mon défunt père avait pu m'apprendre.

Je regardais le lion, la tête posée sur mes pattes en gardant cet air pensif. Comment répondre à cette question sans pour autant en dire trop. C'est vrai que pour une fois, le moment n'était pas vraiment venu pour être cynique, et le sérieux était plus au rendez-vous. Comme quoi, j'avais toujours le bon moment pour montrer certains traits de ma personnalité. Je reprit la parole après un petit temps de réflexion :

- Et bien... c'est pas facile d'y répondre, je me suis jamais posé la question... Je me suis toujours contenté d'être moi-même. Et pendant un long moment, je me suis contenté de survivre dans le but de retrouver un être-cher. Je me suis toujours contenté de survivre, et j'ai jamais vraiment pensé à mon propre plaisir.

C'était une drôle et triste réalité, je ne pouvais pas tellement savoir ce que je souhaitais quand durant toute ma vie je n'avais vécu que pour la recherche de ma sœur. Désormais, la réalité était bien différente, je vivais avec les gardiens et j'avais enfin l'occasion de pouvoir retrouver le lion que je suis vraiment. Un lion unique, ne vivant plus dans l'ombre de sa famille, protecteur du cycle de la vie et défenseur de la veuve et de l'orphelin.

ft. Shuka
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3563-les-souvenirs-de-chembe
avatar
MEMBRE - SHUKA


À mon sujet

Age : 25 Féminin
Nb de Messages : 232
En savoir +
MessageSujet: Re: Smile, my dear ~ [PV Shuka]   Dim 15 Jan - 8:42



☮ - Smile, my dear - ☮





Le ciel continuait à s'assombrir tout doucement, le temps n'allait pas s'arrêter pendant que les lions parlaient, le ciel était en guerre. Le rouge, l'orangé disparaissait pour laisser un voile bleu nuit. Bien que les yeux du lion paisible puisse être enivré de la scène, ses petites perles brunes bifurquèrent sur Chembe qui semblait être dans une phase pensive. Shukapik souriait, il observait le félin faire et cela l'amusait. Pourquoi réagissait-il ainsi ? Le lion brun pris le temps de s'étirer longuement en observant à nouveau le ciel. En faites, il ne se compliquait pas la vie, l'autre allait faire ce qu'il voulait, lui, il pouvait observer les étoiles qui brillaient... du moins ceux qui commençaient à s'installer. Malgré que son regard soit vers les cieux, il restait attentif au niveau des bruits ou des paroles de son interlocuteur.

Entendre le fait que l'autre n'avait jamais pris le temps pour sa personne le rendait perplexe, pourquoi s'attarder aux autres, s'il n'arrivait même pas à profiter de la vie. Tristesse. Selon Shuka, il fallait d'abord apprendre à se connaître pour ensuite faire partager notre propre plaisir aux acteurs, aux accompagnateurs de sa vie. C'était, selon lui, la première règle du bonheur. Il se racla la gorge et il entama un autre long discours, il aimait parler, rectification, il adorait parler et cela pouvait paraître.

☮- Eh bien, mon frère, laissez-moi vous dire le secret... Un secret gros comme le ciel.. Dans la vie.. on ne peut pas rendre tout le monde joyeux.. Surtout, si on ne parvient pas nous-mêmes à nous rendre heureux ! On ne doit pas vivre pour les autres, mais vivre pour soi ! Par contre, le jour où vous aurez trouvé votre plaisir... votre bonheur, vous pourrez la faire partager aux autres, permettre à ceux-ci de vous accompagner dans votre vie... Puisque nous sommes le héros de notre vie, vous comprenez ?

Il décida de faire une pause, qu'allait dire l'autre lion ? Allait-il oser répondre ? Allait-il poser des questions ? Ou bien celui-ci allait simplement éviter les questions sans ajouter sa perception. Le lion brun était patient et calme, il voulait entendre son nouveau frère d'étang. En effet, il avait une façon de penser qui lui était propre. Pour lui, tout semblait léger, rien ne semblait le déranger pour le moment, même qu'il brassait un peu la tête, puisqu'il était tout content. Il sentait la joie de vivre, peut-être que cela pouvait être déstabilisant. L'air de rien, il était trop joyeux. D'ailleurs, il écoutait le lion parler ou bien la faune environnante, quoi qu'il en soit, c'était agréable pour ses petites oreilles rondes.

☮- Hmmmm... La survie reste un facteur important pour nous, les félins, des chasseurs hors pair. Cependant, ce n'est pas une vie de vivre que de cela, il n'y a aucune stabilité et c'est complètement désagréable. C'est normal de vouloir se protéger, de vouloir devenir plus fort, de nous accorder des entraînements nous permettant d'acquérir de la résilience mon frère. Ceci dit, vous semblez pensif, peut-être que je me trompe.. mais permettez-moi de vous poser des questions... Qu'est-ce que vous aimeriez ? Qu'est-ce que vous désirez ? Qu'attendez-vous de l'avenir qui commence à se tracer devant vous ? Préférez vous être un figurant de votre vie ou bien le personnage principal de votre histoire ? Racontez-moi votre histoire ?

Le silence était revenu pour le Outlander, il voulait entendre l'autre personne, il voulait le faire bouger, lui enlever ce rôle passif, ce rôle où il ne faisait que répondre, il voulait lui faire prendre les devants de la situation. En fait, le hippie voulait apprendre à connaître le lion qui avait osé l'approcher.

_________________
Shuka vous répondra pacifiquement en ☮(color=darkolivegreen)☮

Image du profil © Cynblack
Image signature © Ajjin modification Fleck



Image signature © Ajjin:
 

Shuka en spoil made by Rono:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3893-shuka-hippie-style-la-cav
avatar
MEMBRE - CHEMBE


À mon sujet

Age : 23 Masculin
Nb de Messages : 286
En savoir +
MessageSujet: Re: Smile, my dear ~ [PV Shuka]   Dim 15 Jan - 21:38

Smile, my dear



Mon histoire avait été parfois semé de petits soucis et de petits tracas tout au long du chemin mais n'était pas tout simplement constitué que de ça. J'avais fait preuve de beaucoup de patience pendant la recherche, étant même prêt à de multiple sacrifice pour ne pas trop trainer dans certains territoires et repartir dans ma quète lorsque je m'apercevrais que ma sœur ne serait pas dans ce territoire et qu'il était donc inutile d'y rester. C'était l'histoire de ma vie jusqu'à que j'arrive sur Prideland : le début de la fin de ma longue et périlleuse recherche.

Sur cette histoire, Shuka fit alors une déclaration sur ce que serait le bonheur, qu'il ne fallait pas vivre pour les autres avant d'avoir pu découvrir son propre bonheur. Une pensée tout à fait raisonnable selon la situation de la personne. L'enjeu de ce moment n'était pas la même, je devais vraiment retrouver ma sœur. Après tout, j'avais promis à mon père que j'allais pouvoir m'occuper d'elle et de la protéger : une promesse que je n'avais pas su respecter. Je me contentai d'hocher la tête quand il me demanda si je comprenais son message avant qu'il reprenne sa déclaration sur la survie dont je parlais. Je sentais bien qu'il n'avait pas l'air de comprendre la situation que je vivais, ou du moins, qu'il ne voyait pas dans quelle situation j'étais. Une chose que je pouvais répeter : la recherche de ma sœur n'était pas tellement une tâche que je prenais à la légère. Je finis alors par lui répondre :

- Au fait, c'est bien plus compliqué que ça... ce n'est pas que je ne voulais pas profiter de la vie, ou m'occuper de mon propre bonheur. Après tout, j'ai pu faire de belles rencontres lors de mon périple. C'est que je devais retrouver ma sœur qui avait disparu, cela a duré un bon moment jusqu'à que...

Je me perdais dans mes pensées, et je me disais bien que j'en disais trop. Je n'avais pas envie de trop parler de ce moment horrible que je venais de vivre. Je secouais vivement la tête comme pour me sortir ce moment de la tête avant de reprendre de suite avec un petit sourire :


- De toute façon, c'est de l'histoire ancienne. Je comprends parfaitement ce que vous voulez me dire, et c'est bien ce que je compte faire désormais. Je suis fatigué de « survivre » pour une cause perdue d'avance. Maintenant, je compte vivre pour une noble cause, et ça vaut tout ce chemin parcouru jusqu'ici.


Rien que penser de la nouvelle vie qui s'offrait à moi parmi les gardiens pouvait quand même me faire à nouveau battre mon cœur. Après tout, on avait donné la chance de pouvoir retrouver comme une nouvelle raison de vivre. Si j'avais perdu la totalité de ma famille, je devais vivre pour eux : après tout, c'est ce qu'ils auraient voulu. Je regardais à nouveau le lion curieux qui me demandait à nouveau de parler de moi, comme pour apprendre à mieux me connaître. Je finis alors par lui répondre par la suite :


- Vous savez, j'ai passé un moment à fuir des « ombres ». Désormais, le meilleur moyen de pouvoir vivre est de tout simplement les affronter. C'est ce que j'ai finalement appris, on ne peut pas fuir éternellement son passé. Pour répondre à votre question... je compte être bien plus qu'un personnage principal. Vous savez... lors de mes voyages j'ai pu voir différents clans de lion, et avec des cultures différentes. Je compte bien m'en servir pour pouvoir mieux comprendre ce qui m'entoure. Après tout... c'est plus comme si je devais à nouveau fuir le territoire...

ft. Shula
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3563-les-souvenirs-de-chembe
avatar
MEMBRE - SHUKA


À mon sujet

Age : 25 Féminin
Nb de Messages : 232
En savoir +
MessageSujet: Re: Smile, my dear ~ [PV Shuka]   Dim 22 Jan - 15:30



☮ - Smile, my dear - ☮




Le jeune adulte écoutait l'histoire avec attention, il ne parlait plus. Il se reposait pendant que Chembe parlait de son histoire. Celui-ci ne prenait pas les devants de la situation, il faisait que répondre aux questions de Shuka. Était-ce un mâle qui avait besoin de stimulation ou bien il n'avait simplement pas envie de parler ? En tout cas il répondait. Disons qu'il avait des raisons qui lui étaient personnels.

C'était effectivement vrai, fuir était bien un moment, mais après il fallait se poser, s'arrêter, il fallait voir ce qui faisait avancer vers l'avant. Le regard de Shuka était rivé sur les astres, le ciel était étoilé. Le ciel était noir, c'était sombre, mais agréable. Le jeune Outlander inspirait et expirait tranquillement avec le sourire aux babines.

Normalement, il aurait continué à parler, mais il voulait voir ce que Chembe était capable de faire, s'il allait prendre les devants ou s'il fallait que se soit lui qui génère de la discussion. Pour le jeune lion brun la tranquillité ne le perturbait pas, au contraire, il avait une joie de vivre inépuisable. Par contre, c'était difficile avec les autres lions, disons que ce n'était pas tout le monde qui acceptait cette façon de penser. Là, maintenant, il restait dans ses pensées. Est-ce que Chembe allait prendre les devants ou c'était un lion qui restait passif, Shuka voulait le savoir.

Shuka était couché sur le dos, il avait arraché une branche d'herbe pour le mettre au coin de sa bouche, il se chantait une chanson dans sa petite tête attendant de voir la réaction de l'autre lion. Que voulait l'autre ? Que pensait l'autre ? Que se passait-il ce soir ? Est-ce qu'au final il devait reprendre sa route ? Quoi qu'il en soit Shuka était calme et posé nageant dans la joie avec un gros sourire et herbe au coin de sa gueule.

C'était surement une chanson Reggea, l'air de rien il était dans un état fort agréable, un état d'esprit de paix et d'harmonie. Oh, c'est vrai, il était toujours comme ça... Ou presque. Il observait les étoiles, il créait des dessins dans sa tête, s'il voyait un éléphant dansé dans le ciel, ou bien un morceau de sanglier ou autre animal qui lui demandait de l'attention pour se faire croquer, c'était tout à fait normal. Disons que son imagination n'était pas controlée par la substance, mais le type de psychologie qu'il avait.


_________________
Shuka vous répondra pacifiquement en ☮(color=darkolivegreen)☮

Image du profil © Cynblack
Image signature © Ajjin modification Fleck



Image signature © Ajjin:
 

Shuka en spoil made by Rono:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3893-shuka-hippie-style-la-cav
avatar
MEMBRE - CHEMBE


À mon sujet

Age : 23 Masculin
Nb de Messages : 286
En savoir +
MessageSujet: Re: Smile, my dear ~ [PV Shuka]   Lun 23 Jan - 8:06

De nouvelles questions existentielles



Depuis tant de temps, j'étais resté dans l'obscurité, c'est vrai. J'étais resté dans l'ombre de ma sœur même un peu trop longtemps pour ne pas pouvoir vraiment agir par moi-même. Je pouvais même dire que j'avais laissé ses empreintes de pas guider ma vie puisqu'elle n'était résumée que par une recherche sans relâche de sa localisation. Jusqu'à que je la retrouve, je n'avais vraiment jamais pensé à me poser, à réflechir sur les autres plans que je pouvais avoir en ce monde. J'avais tout de même très bien vu qu'il était très vaste, enrichi, différent, parsemé de diverses cultures. Mais c'est seulement quand je me suis rendu compte que cette recherche avait été vaine que je m'étais posé la vraie question : Suis-je parti de mon clan natal pour vivre ou bien pour mourir ?

C'est vrai, si je restais dans cette position, c'est ce qui allait m'arriver. Je ne pouvais pas rester seul plus longtemps alors que ma sœur venait de disparaître à nouveau de ma vie. Je ne pouvais pas supporter cette solitude supplémentaire alors que je venais de perdre une raison de vivre. C'est bien ça que Itan avait pu m'apporter après mon repos bien mérité, une raison de vivre. Mon apprentissage avait commencé, et je commençais petit à petit à me compléter. Il me fallait encore un moment pour me confirmer, mais ce n'était qu'une question de temps.

Je regardais le lion à ce moment-là. Je voyais qu'il gardait le silence pour une fois, ce qui attira mon attention. Après tout, j'avais pris l'habitude de le voir mener la cadence et parler depuis que je l'avais rencontré, le silence était donc tout de même très visible. Je me roulais sur le dos pour avoir une belle vue vers le ciel tout en ne me tordant pas le cou. La vue était belle, satisfaisante, on pouvait facilement se laisser s'émerveiller. Après tout, ce n'était pas rien, et ce que représentaient les étoiles allaient en dehors des frontières puisque j'en avais entendu même dans mon clan natal. Je lâchai un petit soupir tout en reprenant alors face au lion sombre :

- Dîtes-moi... vous regardez souvent les étoiles, la nuit ? J'ai remarqué que dans la plupart des clans, il y a toujours un mythe qui sort du lot, c'est bien l'identité des étoiles... Les plus grands monarques du passé qui nous surveillent après la mort. Où que j'aille, cette légende était très souvent dans les mœurs. Vous ne trouvez pas ça surprenant ?

Non pas que les étoiles étaient une vraie passion. J'admirais plus particulièrement la vue, mais le silence pouvait se montrer très pesant quelques fois, surtout après une conversation. Je ne pouvais pas laisser le silence s'installer si vite, après tout... c'était quand même une remarque intéressante. Il fallait bien se poser la question : où avait commencé ce mythe ?

Un nouveau trait de caractère pouvait me caractériser dans cette renaissance était bien ma curiosité. J'espérais pouvoir profiter de l'apprentissage pour vraiment apprendre de nouvelles choses, y compris sur les clans, ce qui m'entoure totalement. C'est bien pour cela que la plupart de mes mots monopolisaient les questions et non les réponses.

ft. Shuka
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3563-les-souvenirs-de-chembe
avatar
MEMBRE - SHUKA


À mon sujet

Age : 25 Féminin
Nb de Messages : 232
En savoir +
MessageSujet: Re: Smile, my dear ~ [PV Shuka]   Sam 28 Jan - 5:24



☮ - Smile, my dear - ☮




Le pacifique dans l'âme ne lâchait pas le ciel de ses prunelles, bien qu'à certaines occasions il tourna légèrement les yeux vers son interlocuteur, curieux. C'était, selon lui, intéressant de voir comment les gens interprétaient les réactions d'un silence. C'était différent pour chaque lion, certains s'énervaient, d'autres se reposaient tandis que des lions pouvaient provoquer l'action pour faire avancer l'histoire de la rencontre. Le sourire sur les babines du carnivore était toujours aussi présent. Chez Shukapik, le bonheur était dans tout ce qui se produisait, puisqu'il en prenait que le positif. Pourquoi se casser la tête si on peut simplement rire de la situation ou bien se reposer tranquillement la tête légère.

C'est alors que la voix de son interlocuteur se faisait entendre, oh ? Il avait osé prendre la parole. Sûrement que son silence était trop facile à remarquer, trop présent. Après tout, c'était son objectif. Il voulait voir ce que le lion en face de lui avait dans le ventre, dans le coeur. L'air de rien, il restait intriguant Chembe, de plus il était foncé au niveau du pelage. Était-ce possible qu'il puisse venir du même lieu de naissance ? Plusieurs questions naviguaient dans la tête de ce cher félin paisible qui était toujours couché dans l'herbe. À la question de l'apprenti gardien, Shuka tourna à nouveau son regard vers les cieux. Ce ciel étoilé était simplement magnifique, c'était une chose que le lion faisait souvent parce qu'il y voyait de l'espoir, des histoires.

☮- J'aime bien regarder les étoiles en mangeant de des racines, c'est très reposant et c'est une façon de se dire qu'il y a peut-être quelque chose plus loin dans les cieux… un truc qu'on ne connaît pas. J'aime bien imaginer ce qu'il peut y avoir à l'au-delà de nos connaissances. Je suis conscient que nous ne pouvons pas tout savoir, néanmoins je serais curieux d'apprendre ce qu'il y a vraiment en haut de nos têtes.

Avait-il dit pour répondre à la première question, c'était bien vrai, il se doutait bien qu'il ne puisse pas être le seul lion, ni la seule espèce, il y avait peut-être quelque chose de plus puissant, de plus violent ou bien quelque chose de plus paisible que les Mositus. Était-ce une possibilité ? Selon le lion foncé, il y avait plus d'une probabilité, plus d'une solution, c'était une mer infini de choses inconnues. Il aurait pu continuer à parler au niveau de ce sujet, par contre, il voulait tout de même éviter sa philosophie sur les étoiles à son interlocuteur. Le pauvre, bien qu'il puisse être installé dans l'herbe confortablement. Un simple sourire alla dans la direction de Chembe, puis il répondit à la seconde question, puisqu'il ne l'avait pas oublié.

☮- Non. Je crois que nous avons besoin de croire qu'il y a quelque chose pour nous protéger, pour nous guider afin de poursuivre ce que l'on nous éduque. Je crois que nous devons avoir une ligne directrice, nous avons besoin de connaître ce qui nous semble inconnue, car c'est l'une des choses qui fait peur. Y a -t-il réellement un lion qui va avouer avoir peur ? Nous sommes des êtres, le roi de la savane, nous sommes considérés comme étant l'un des prédateurs les plus dangereux et ce, nous avons simplement besoin d'observer la réaction des herbivores. Ce que je veux dire par là, lorsque l'on croit en quelque chose, nous allons suivre cet idéal… Comme ceux qui croient que les monarques veillent sur nous, alors cela pourrait encourager certains à être plus droit, plus digne, plus présent pour les siens.

Il avait fait une pause, il réfléchissait, il pensait ce qu'il disait, par contre il ne savait pas trop ce qu'on lui avait raconté à ce sujet. Est-ce qu'il croyait ce genre d'histoires ? C'était poétique, c'était rassurant, mais Shuka aimait bien comprendre, voir les autres horizons, connaître les autres histoires, pour lui c'était la plus grande richesse de cette terre. Néanmoins, il respectait les croyances des autres, il trouvait des informations intéressantes, mais le fait de se remettre en question au niveau de ses croyances le plongeait dans ses pensées. Qu'est-ce qui guidait ses pas ? Était-ce l'Iboga ? Était-ce cette soif de connaissance et cette curiosité inassouvi ? Il y avait tellement de possibilité. Cependant, il y avait toujours ce ‘'mais'' qui régnait, ce mot de doute venait semer le trouble dans cet esprit de paix et d'harmonie.

☮- Disons que je ne pense pas qu'on puisse réellement veiller sur nous, en tout cas, là d'où je viens, je n'ai pas l'impression que ce soit une coutume ce type de mythes et vous ? Qu'est-ce que vous pensez de ce genre d'histoire, ce genre de croyance ? Avez-vous des croyances ? Du moins, qu'est-ce qui guide vos pas ?

Avait-il dit doucement, le sourire n'était plus présent, mais il restait joyeux. Il avait tourné ses yeux sur le paysage, même s'il n'était pas rare qu'il puisse à l'occasion placer ses prunelles sur le lion pour analyser ses réactions physiques. C'était intéressant de voir comment il pouvait réagir, comment il se sentait, lorsqu'il était possible de le percevoir. C'était un sens que Shuka aimait bien utiliser sur les lions et autres animaux qu'il rencontrait. Observer était un de ses passe-temps préférés.

☮- À présent, que faites-vous ? Qui êtes-vous ? Qu'est-ce que vous savez de cet endroit, de ce lieu où nous sommes ?

Évidemment, il lui laissa le temps de répondre, cela faisait tout de même plusieurs questions à développement, des réponses où il fallait être ouvert à partager ses idéaux, ce que l'on pense réellement. À moins, d'énoncer un mensonge, cependant Shuka n'avait rien de menaçant, il semblait simplement … abusivement ouvert à la nouveauté, à la différence, on aurait même pu croire que c'était quelque chose qu'il chassait sans réellement le vouloir.



_________________
Shuka vous répondra pacifiquement en ☮(color=darkolivegreen)☮

Image du profil © Cynblack
Image signature © Ajjin modification Fleck



Image signature © Ajjin:
 

Shuka en spoil made by Rono:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3893-shuka-hippie-style-la-cav
avatar
MEMBRE - CHEMBE


À mon sujet

Age : 23 Masculin
Nb de Messages : 286
En savoir +
MessageSujet: Re: Smile, my dear ~ [PV Shuka]   Dim 29 Jan - 11:28

Qui suis-je?



J'étais toujours couché sur le sol à observer les étoiles avec le nouveau lion tout proche de moi. Tout paraissait si grand dans le ciel, on n'avait jamais aucun doute à ce sujet, malgré cette grosse étoile qui prenait beaucoup plus de place. Il y avait comme un paradoxe dans mes réactions à propos des étoiles : à la fois, j'étais comme captivé par l'étendu qu'on pouvait voir uniquement la nuit, mais j'étais tout de même effrayé par cette grosse boule dans le ciel qui éclairait la terre des lions comme elle le pouvait dans l'obscurité nocturne. J'avais toujours entendu certaines histoires à son sujet depuis que j'étais petit dans mon clan natal. Et selon les histoires, toute personne partant de ce clan religieux, ou étant banni ou éxilé et même échappant à sa condamnation à mort allait être traqué non pas par les lions du clan mais par cette étoile mère qui était considéré comme une déesse au sein de ces fanatiques.

Au moment-même que j'avais quitté cette terre religieuse, j'étais alors poursuivi par une entité mystique. C'est cela que j'avais échappé jusqu'à que mon passé me retrouve en terre Outlander. La problématique de ce moment était d'affronter tout cela, ce qui était le plus gros problème en soit : d'affronter une force supérieur et mystérieuse. Sur le moment, je regardais le lion en face de moi répondre à mes questions. Il disait être intéressé par ce qu'il y aurait vraiment au dessus de nos têtes ? C'est vrai qu'en soi, ce serait une fascinante découverte, bien plus qu'apprendre à connaître tout sur les territoires autour de nous.

- Vous avez raison. Malheureusement, tout ce que nous avons pour apprendre à connaître les étoiles sont les histoires et les « On-dit ». A moins d'avoir des ailes pour voler, nous ne pouvons pas tellement faire mieux. Cependant, si vous connaissez un moyen de s'en approcher, vous pouvez me le confier, je prendrai soin de cette information.

Dis-je avec un petit sourire intéressé. C'est vrai que j'étais fou de croire qu'on pouvait aller jusqu'aux étoiles. Comme si, nous, lions, pouvions faire quelque chose pour accéder le ciel. Il nous faudrait des ailes ou quelque chose comme ça. Dans l'idéal, je me contentais alors de vivre sur terre en rapprochant ma recherche sur les territoires et leurs cultures. Shuka marqua alors un point fort sur une autre problématique : la peur. Rien que ce mot me fit dresser les moustaches d’intérêt. C'est vrai que j'avais toujours entendu des histoires d'espoir à propos des étoiles. Il n'y avait que dans mon clan natal qu'on utilisait ces entités mystiques comme source de peur. Il y avait bien un lézard quelque-part ? Peut-être qu'il y avait bien quelque chose derrière toutes ces histoires ? Une histoire de vengeance ? Une histoire d'entité maléfique ? Idée à creuser...

- Partout, j'ai toujours entendu que du bien des étoiles. Personne ne semble en avoir peur. Par contre, là où je viens... Les lions en ont peur. Ils utilisent les étoiles, plus particulièrement la lune mère... Cette grosse boule qui éclaire le ciel la nuit comme entité supérieur qui peut nous foudroyer d'un coup pour nous punir de notre infidélité. Je mentirais si je disais que j'en avais pas peur. Tout cela me fait penser que dans tous les cas, c'est utilisé pour façonner les lions d'une certaine façon à respecter les règles définies au sein d'un même clan. Au sein de mon clan natal, si on retire toute cette tyrannie... les règles sont loin d'être mauvaise, c'est l'utilisation qui n'est pas saine du tout...

Shuka finit par remettre son attention vers le ciel. Il me redemanda alors qui je pouvais être. Après tout, c'était la première question que je n'avais pas encore tellement répondu. A ce moment-là ; je reposais ma tête sur le sol. Je pouvais être sûr que je n'allais pas répondre totalement, mais cependant... :

- Vous savez, j'ai passé tellement de temps à traverser les différents territoires pour arriver jusqu'ici... Et désormais, je vis dans la terre des lions. Je peux avouer que j'ai eu beaucoup de chance, ou que ma patience a fini par payer.

A ce moment-là, une idée me vint en tête... Ce lion m'avait déjà transmis une énigme, il devait alors les aimer. Et si je répondais à sa question par ce genre d'énigme ? Ce serait intéressant de voir s'il pouvait savoir répondre à ce genre de question. Je finis par reprendre avec un air taquin :


- Je vais vous répondre plus en détail, je crois que je vous dois bien ça.... Si vous savez répondre à cet énigme, vous saurez tout... J'ai bien vu que vous aimez ce genre de « jeu » :
«Les étoiles n'ont plus la même force quand nous faisons notre apparition. Effacé, et neutre, notre jugement reste impatial. L'ombre n'a qu'à bien se tenir, car nous sommes là, et nous veillons plus particulièrement sur vous, quand vous avez besoin d'aide.
Qui suis-je ?

ft. Shuka




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3563-les-souvenirs-de-chembe
avatar
MEMBRE - SHUKA


À mon sujet

Age : 25 Féminin
Nb de Messages : 232
En savoir +
MessageSujet: Re: Smile, my dear ~ [PV Shuka]   Sam 22 Avr - 17:40



☮ - Smile, my dear - ☮




Le beau brun prenait le temps d'écouter les réponses de son interlocuteur. Il n'avait pas changé sa posture, car il était couché dans l'herbe fraiche près de l'autre mâle. Les yeux bruns rivés sur le ciel étoilé, la pause commençait à être longue, plus longue qu'il ne le devait, mais il ne pouvait pas s'empêcher d'être là. Puisque le sujet de conversation lui indiquait mille et une chose qu'il ne savait pas ou bien c'était un sujet qui lui plaisait. En faites, trouver un sujet de conversation qu'il n'aimait pas serait un petit défi au vu de sa simplicité. Par contre, plus l'heure avançait, plus il devait prendre en considération qu'il devrait rentrer le plus rapidement possible. Cependant, il connaissait le trajet et il savait qu'il pouvait courir sur une bonne distance. Bien qu'il puisse être en paix avec lui-même, il était loyal. Puis le lion répondit avec une énigme, tiens, cela devenait de plus en plus intéressant. Shuka tourna la tête pour observer Chembe en plissant les yeux, l'énigme le rendait pensif. Qui était-il réellement ? Il prit de longues minutes en répétant la phrase avec attention.

☮- Hmmm..

La neutralité, l'impartialité, resté effacé, mais ils sont là pour intervenir pour veiller sur les autres. Etait-ce type de lion que les Outlanders refusaient d'avoir l'aide ? Ceux qui portent le nom de Gardien. C'était une possibilité. Shuka analysa Chembe avec attention. Était-il réellement un gardien ? Si c'était le cas, sa perception envers Outlanders pouvaient être biaisés ou peut-être pas. Quoi qu'il en soit, il fallait faire attention, ce n'était pas comme s'il allait y avoir quelque chose de dérangeant prochainement. Enfin, il secoua la tête et il afficha un sourire à Chembe de toutes ses dents, puisque Shuka s'en foutait royalement, car il prenait toujours le temps d'apprendre à connaître quelqu'un. Évidemment, l'espèce ou le clan ou autre ne faisait pas totalement l'individu et il en était la preuve.

☮- J’ai peut-être une idée, je dirais Gardien ?

Avait-il malgré tout osé dire, cela ne le gênait pas pour sa part. Cela n’allait pas changer grand chose dans sa vie, si ce n’était d’en apprendre un peu plus sur lui, ce qui était une bonne nouvelle. Néanmoins, cela l'intriguait.

☮- Alors ? Comment tu trouves ça ? Ça te plait de te promener et de défendre ceux qui le veulent ? Enfin, je ne sais pas réellement tout ce qu'ils font, mais j'ai cru entendre ce genre de choses. Tu as le droit de m'en parler ou de me dire réellement ce que cela implique d'être un gardien ? si c'est réellement ce que tu es.


_________________
Shuka vous répondra pacifiquement en ☮(color=darkolivegreen)☮

Image du profil © Cynblack
Image signature © Ajjin modification Fleck



Image signature © Ajjin:
 

Shuka en spoil made by Rono:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3893-shuka-hippie-style-la-cav

Contenu sponsorisé


À mon sujet

En savoir +
MessageSujet: Re: Smile, my dear ~ [PV Shuka]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Smile, my dear ~ [PV Shuka]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Dear Journal ~
» Why do you smile all the time ? (RP libre : 1,2,3 personnes ?)
» Dear Diary ~ Elanore Loyld
» I'll make you smile ! w/ Bak Yul
» [ANIME] Dear Boys : Présentation

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Lion King RPG :: 
Crédits - Archives - Partenaires
 :: 
Archives & Choses Perdues
 :: RPs abandonnés
-