AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Events & RPs Importants
Ne ratez pas ...
Jetez un œil à la liste des rôles importants disponibles au sein des clans.
Venez tenter les RP Missions !
Laissez un commentaire sur notre Livre d'Or !

Partagez | 
 

 EVENT — Moqué soit son règne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
avatar
PLAYER02


À mon sujet

Age : 20 Féminin
Nb de Messages : 87
En savoir +
MessageSujet: Re: EVENT — Moqué soit son règne   Sam 21 Jan - 12:12

Tout semblait si confus, et si complexe.

Yuki se tenait là elle aussi, depuis le début, aux côtés de ses parents et de ses deux jeunes frères. Elle n'avait pas pipé mot, et se contentait d'observer la réaction des uns et des autres, et surtout ne comprenait toujours pas pourquoi ce problème - si c'en est un - était si piquant.

C'est qu'elle aurait aimé ouvrir un peu son bec, mais son innocence et son ignorance sur ces histoires d'adultes lui feraient certainement défauts. Et si elle ne le dit pas, elle n'en pense pas moins.
Son regard se transporta tour à tour sur tous ces lions qui crâchaient depuis le début sur Késhia, et plus le débat avançait, plus le mépris naissait en elle envers ces perfides personnages.

Pourquoi fallait-il changer ce qui existe depuis des lustres au sein du Royaume Nordique ? Pensa-t-elle. Késhia avait été désigné, avait été choisi par son prédécesseur. C'était un fait. Une réalité. Il n'y avait rien à remettre en cause, et surtout pas la légitimité de son règne. C'est lui le Roi, l'officiel, et il n'a pas triché pour le devenir.

Renverser le monarque actuel, sur fond de pure jalousie, serait peut-être pire que les règles que le monarque lui même a pu "enfreindre" en nommant une Jangowa comme reine. Nhormero et sa clique sont simplement avides, faux. Ils se moquent de la tradition, ils mentent.

Yuki soutenait plus que tout la famille royale, et plus particulièrement Sungura, envers qui elle se montre proche et fidèle. Peut importe l'issue de cette situation, la boule de poils la soutiendrait. Elle était convaincue que le plus important dans toute cette histoire, c'était que le royaume soit en paix, et que le peuple vive bien. Peut importe la tête des personnes qui gouvernent, il n'y avait pas de guerre, pas de famine et tout le monde pouvait s'estimer heureux d'être bien traité dans ce doux royaume du nord. Car au fond, qui nous garantie une vie saine si, par malheur, Nhormero ou un autre imposteur, grimpe sur le trône ? Qui nous assure que nous ne courons pas à la tyrannie ?

HRP
Spoiler:
 

_________________

Avatar (c) LuckyFy
Yuki rapporte des ragots en #CCCCCC
Spoiler:
 

Spoiler:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4227-yuki-sa-duchesse-guimauve
avatar
PLAYER04


À mon sujet

Age : 19 Féminin
Nb de Messages : 359
En savoir +
MessageSujet: Re: EVENT — Moqué soit son règne   Sam 21 Jan - 17:58

J'écoutais les répliques de Nhormero avec de plus en plus de dégout. Son venin de ce cobra me fit presque grogner. Il venait ici, s'en prendre à Késhia, à ma famille, aidé de ceux qui menaçaient mes enfants. Et c'était moi la vipère ?! Les Nordiques n'étaient donc que ça ?! Des idiots qui se laissaient conquérir par des belles paroles ?! Les Nordiques ne valaient rien. Peut être avaient-ils un jour possédé cette sagesse et bienveillance mais ils l'avaient perdue, la plupart d'entre eux, en tout cas ! Ce que je voyais, ce n'était que des lions haineux. Haineux, imbus de leur personne et stupides. Des Jangowas en sommes... Non. Non, les lions blancs étaient bien pires. Les Jangowas au moins étaient conscient de ceux qu'ils étaient, ils se cachaient pas derrière une bonté faite de fumée. En un mot, il étaient honnêtes avec eux même et les étrangers. Mpff. Amusant que les Lions des Montagnes, qui les détestaient autant, me fasse voir le bon côté de mon ancien clan.

Mais l'heure n'était plus au débat. Keshia avait abandonné. Etais-je déçu par ce choix ? Pas vraiment. J'aimais le Nordique et ce n'était pas pour son trône. Mon regard se posa un instant sur Amakhaza, méprisant. J'espérais que ces amis et lui étaient satisfaits maintenant ! Qu'ils s'en occupent eux même de ceux peuples d'ingrats ! Nous avions peut être perdu, mais ce n'était pas une raison pour que je me débarrasse de ma fierté, bien au contraire. Néanmoins, j'avais mieux à faire que de continuer de m'occuper de ces idiots. Reportant mon attention sur ma famille, je tachais de réconforter mon compagnon.

- Shhhhht.

Je vins frotter ma tête contre celle de Keshia. Pour l'heure, lui et mes enfants étaient ma seule préoccupation. Perdre le Trône du Nord, ce n'était rien pour moi, mais je savais ce que cela représentait pour lui. Je partageais sa peine, au moins partiellement. Je chuchotais, de sorte qu'il soit le seule à m'entendre.

- Tu n'as pas à t'excuser à cause de ces idiots.


Fermant les yeux, je ne quittais pas son contact.

- Tu as fait ce que tu croyais juste. Tu l'as toujours fait. Si Theluji était bien le lion que tu m'as décrit, il serait fier de toi et de ce que tu es devenus.


Je ne faisais même pas attention à ce qui se passait autours. Mais repensant à ce que Keshia m'avait raconter au sujet de Theluji, le vieux lion n'aurait pas approuvé ça : loin de rassembler les Nordiques, cette "révolution" ne ferait que les diviser d'avantage. Mais qu'importe ! Ce n'était plus notre problème maintenant. Voyant la tristesse de Keshia, j'ajoutais pour tenter de lui remonter le moral.

- Tu n'es pas seul Keshia, ne l'oublie pas. Tes enfants, moi... Et même Macha... Nous sommes là, d'accord ?

Qu'il se batte ou non pour sa couronne, je m'en moquais. Je voulais juste qu'il sache que, quelque soit son choix, il n'était pas seul. Il y aurait toujours des gens pour le soutenir. Quant à ce Conseil... Il ne tiendrait pas, et lorsqu'il tomberait, nous pourrons observer le spectacle, un sourire sur les babines.


_________________

Kit by Rono o/

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4391-maficho-heir-of-the-north
avatar
MEMBRE - MACHA


À mon sujet

Age : 24 Féminin
Nb de Messages : 596
En savoir +
MessageSujet: Re: EVENT — Moqué soit son règne   Ven 27 Jan - 23:21


Macha sourit en voyant celle qui prenait la parole. Il était heureux de voir que celle qu'il aimait savait partager son point de vue. Elle avait du caractère ! Ca lui plaisait ! Et puis ils se retrouvaient. Ils avaient un même idéal. Ces deux là ne s'étaient pas trouvés complètement par hasard au fond.

Mais ce type l'énervait. Macha n'était pas vraiment un lion connu pour sa patience, et ce n'était pas un fait nouveau. Et il avait suffisamment d'amour propre pour ne pas supporter qu'on lui parle de la sorte. La voix de Nhormero lui faisait se dresser les poils. Et le regard que le jeune lion lui lança n'avait rien d'un regard doux mais chargé de sens. Alors qu'il faisait de nouveau son beau-parleur, Macha aurait voulu répondre de nouveau, défendre Késhia et les nordiques. Mais...

Mais cela ne se passa pas comme prévu. Soudain la voix de Késhia retentit. Macha se stoppa. En vérité tous les nordiques se tournèrent vers leur roi qui semblait enfin s'imposer. Mais les propos que tint le lion surprirent le majordome. Comment cela il abdiquait ? C'était comme si le monde de Macha s'effondrait. Comme si tout autour de lui tombait pour le laisser dans un grand trou noir. Il jeta un regard d'incompréhension son ami. Pourquoi ?... A ce moment-là quelque chose se brisa en Macha. Ce que l'on appelle l'innonence. Il perdit également son espoir d'un coup. Il ressenti le choc comme un couteau dans le dos. Comment cela se pouvait-il ? Lui qui avait toujours adoré Késhia, qui avait vu en lui un exemple, un lion fort, doux et protecteur...Tout cela disparut pour laisser place à un goût amer de déception. Le regard du lion se fit plus dur envers le roi. Ce n'était pas juste ! Bien sûr Macha n'avait aucune idée de ce que vivait Késhia et la manière dont il le vivait mais il l'avait cru plus combattif ! Parler pour abdiquer ! Quelle drôle d'idée !
Il se bloqua lorsqu'il vit Késhia la tête enfouie contre Suki, une lionne si fière. Quel drôle de contraste...

Un lion aux reflets bleutés arriva pour essayer de changer la donne. Sa technique surpris Macha. Skauti. Ils ne se connaissaient pas vraiment. Mais il savait qui était ce lion. Cependant cela n'eut pour effet que de ramener la rage des opposants. Il fut un peu dégoûté de voir tout le monde cracher sur le sol de cette manière. C'était une bien drôle de manière de vouloir convaincre les lions...Et puis n'était-ce pas vint ? Son regard allait de Késhia et Suki aux autres...C'était comme si tout se bousculait, tout allait brusquemment trop vite. Donc tout ça c'était finit ? Tout allait changer ? Faire l'élection des nokosis ? Il regardait d'un air médusé ce qui se passait sous ses yeux. Il vit Yatho se présenter pour être Nokosi, il ne savait pas si c'était une bonne chose ou pas. C'était un sacré lion celui-là quand même...
Donc c'était tout ? Késhia abdiquait et les nokosis se mettaient en place ? Comme ça ? Rien de plus ? Si brusquemment ? Il n'était pas d'accord. Il décida de faire une proposition. De tenter une dernière chose.


Késhia veut le bonheur des nordiques plus que tout, d'où sa décision...Mais il connaît également tout de notre clan. Tout ce que Theluji et Héra lui ont inculqués, il a été notre roi pendant un bon moment. Il sait donc plus de choses que ce vous semblez croire.
Je ne remets pas en cause la création du clan des nokosis vu que la majorité semble vouloir voir sa création, et comme mon roi je suis dévoué aux nordiques. Cependant ne serait-il pas judicieux que Késhia puisse superviser ? Tout particulièrement le temps que les choses se mettent en place. Après tout il va falloir que chaque membre du clan des nokosis trouve ses marques. Que le clan en lui-même trouve un fonctionnement rapide et efficace. Gérer une terre n'est pas une chose innée qui s'apprends en un jour. Et puis les autres clans connaissent Késhia, ils lui font confiance. Prideland tout particulièrement...
Si Késhia restait roi pour aider au début les nokosis, cela ne pourrait être que bénéfique. De plus, il pourrait rester la représentation du clan. Après tout ne serait-ce pas compliqué pour les autres clans d'avoir affaire à plusieurs lions à chaque fois ? Les nokosis seraient les décisionnaires mais Késhia resterait le lien entre les nordiques et l'extérieur. Il est vrai que nous y sommes peu confrontés mais il vaut peut-être mieux y être préparé.


Il ne savait pas trop d'où sortait cette idée exactement. Mais cela le rassurerait de savoir que Késhia reste un peu au pouvoir. Il avait bien trop peur de ce que pouvaient faire ces lions-là...Il avait regardé la foule des nordiques. C'était leur avis à eux qui comptait. Il fallait qu'ils s'imposent, qu'ils fassent savoir leur avis. Macha était de celui de jouer la sécurité. Tout changer d'un restait un pari dangereux auquel il ne croyait pas...Késhia pourrait être des yeux et des oreilles en plus. Il avait un doute quand au cela suffise...Il jeta un regard à celui dont l'adoration avait disparut quelques instants plus tôt. Cependant ils restaient amis, n'est-ce pas ? Mais plus que de l'amitié Macha avait foi en Késhia bien que celui-ci semble en douter. Le Nord avait besoin de Késhia. Les nokosis aussi. Après tout ils n'avaient aucune formation et gérer un clan n'était pas assez facile que ce qu'ils semblaient croire...Macha voulait croire en sa proposition...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t1002-macha-la-petite-vie-de-ma
avatar
PLAYER02


À mon sujet

Age : 20 Masculin
Nb de Messages : 70
Localisation : Winterfell

En savoir +
MessageSujet: Re: EVENT — Moqué soit son règne   Lun 13 Fév - 11:54




Moqué soit son règne


Aheshke écouta les paroles des autres lions, il n'osait plus rien dire désormais. Il n'avait jamais de sa vie prit la parole devant un groupe de lion, et à vrai dire il ne savait pas si ses paroles avaient quelconque impact ou auraient quelconque importance dans ce débat. Ce qu'il venait de dire était peut-être inutile au final, et à la fin de son discours il se rassit, rentrant légèrement la tête dans les épaules, un peu honteux d'avoir parlé alors qu'il n'était pas bon pour ça. Sachi lui donna un affectueux coup de langue sur la joue. Même si elle était la seule à le soutenir, ça lui suffisait. Et même son frère lui adressa un hochement de tête. Même s'il n'était pas d'accord, Ataki du reconnaître le courage d'Aheshke d'avoir ainsi prit la parole.

Ses poils se hissèrent aux propos de Nhormero. Il avait du mal avec ce lion, vraiment. Il ne l'appréciait pas véritablement, même si en tant que membre de son clan il se devait de le respecter, il ne pouvait s'empêcher de ressentir un certains mépris pour la façon dont il parlait à Suki, et même à Késhia. Comment pouvait-il être aussi peu respectueux ? Pour le lion blanc, même s'il était contre le monarque et sa compagne, cela n'excusait pas la façon de leur parler ou de se comporter face à eux.

« J'ai du mal à comprendre comment on peut parler ainsi » souffla-t-il à Sachi « Késhia devrait... »

Mais il fut interrompu par la voix du roi. Il eu même un léger sursaut, tellement le ton de Késhia le surprit. Il reposa son attention sur lui, se demandant ce qu'il dirait. Probablement allait-il contrer les propos de Nhormero et de sa troupe, voir leur demander de partir ? Mais non. Au contraire même. Le cœur d'Aheshke rata un battement quand il entendit les mots du nordique. Est-ce qu'il avait bien entendu ? Est-ce que Késhia... abandonnait ? Non, impossible. Il ne pouvait pas. Ne pouvait tout simplement pas céder au groupe de rebelles. Et pourtant c'était la réalité.

Aheshke était bien trop choqué pour dire quoi que ce soit, et un autre lion, Skauti, prit la parole. Il s'était approché de Késhia et Suki, et son visage montrait clairement la frustration. Il parla suffisamment fort pour que tout le groupe l'entende. Sa colère se porta sur Nhormero et il cracha même au sol devant lui, démontrant très clairement, au cas où on ne l'aurait pas compris, qu'il refusait de se faire gouverner par des lions qui ne le méritait pas.

Mais tout cela semblait peine perdue. Aheshke le réalisait de plus en plus à chaque seconde qui passait. Déjà, Amakhaza prit la parole pour proposer de passer à l'élection, précisant que ceux qui voulaient être candidats le pouvait. Ainsi donc, n'importe quel lion pouvait se présenter et être élu Nokosis. C'était à peine croyable ce qu'il se passait. A tout moment, le lion blanc s'attendait à se réveiller de ce qui semblait être un mauvais rêve. Oui, il se réveillerait et tout serait rentrer dans l'ordre.
Pourtant, c'était la réalité. Késhia était retourné vers sa famille, il avait prononcé ses mots, il n'avait rien d'autre à dire au clan. Aheshke se sentait frustré, presque abandonné. Il ne pouvait pas imaginer autre chose que ce qu'il avait toujours connu, à savoir la monarchie. Il avait l'impression que les valeurs du Nord, celles que son père lui avait enseignées et lui avait toujours appris à suivre sans se poser de questions, se perdaient.

Macha prit la parole à son tour. Lui aussi était choqué, il semblait que lui non plus ne s'était pas attendu à l'abdication. Il acceptait la décision des nordiques, puisqu'il n'y avait rien d'autre à faire, mais proposa cependant une supervision de la part du roi. Enfin, de l'ancien roi... si on en déduisait ce qu'il se passait. Pourtant Aheshke n'arrivait pas à se dire que le monarque n'en était plus un.

Le lion blanc se dirigea vers Skauti tout en réfléchissant à cela. Il connaissait le lion et avait peur que ça dégénère. Son crachat était clairement une menace, et même si le nordique comprenait son geste, il avait peur qu'il soit mal interprété.

« Skauti, ne cède pas à leurs provocations. Leur but est de nous diviser... ce qu'ils ont déjà accomplis. Aucun d'eux ne mérite de diriger le Nord... mais il faudra un autre moyen de le prouver. »

Son regard se dirigea ensuite vers Késhia. Il ne disait rien, mais son regard était empli de tristesse, de regret, et de déception... presque de reproches, en réalité. Il aimerait tellement que le clan revienne sur sa décision, que les nordiques se rendent compte de leur erreur... mais tout espoir semblait perdu.



code by Panda

_________________

©️ Mr Brown

Spoiler:
 

Avatar ©️ Damu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3305-aheshke
avatar
PLAYER02


À mon sujet

Age : 21 Féminin
Nb de Messages : 89
En savoir +
MessageSujet: Re: EVENT — Moqué soit son règne   Mar 21 Fév - 19:02

Moqué soit son règne
Feat. Nordiques

─ Ce n’est pas des crachas puériles qui changeront ce qui vient d’être dit. Késhia a été clair. Il abdique.

Toujours et encore lui. Comme il agaçait Ideha ! Néanmoins, l'heure n'était pas aux règlements de compte, pas pour eux du moins. La jeune lionne se contenta donc de fouetter l'air de sa queue pour exprimer son mécontentement. S'en suivirent d'autres mécontentement qui ne firent qu'accroître la colère de la Nordique. Il était certain qu'Ideha était loin d'avoir le sens de l'honneur et la noblesse de cœur de Nordique, mais pourtant elle faisait partie intégrante du clan, et était même plus légitime que certains, à quoi bon se retenir ?

─ Il est temps désormais de passer à l’élection du conseil blanc. Ceux qui veulent se présenter en tant que candidats pourront nous rejoindre dès qu’ils se seront décidés. Nous voterons alors pour les candidats que nous voudrons élire afin d’être les premiers Nokosis. Vous pouvez vous concerter.

Enfin, il était temps de passer aux choses sérieuses. Maintenant que Keshia était écarté du trône, il était temps de constituer un vrai conseil de guerrier, et non pas de beaux-parleurs sans aucune autorité. De son point de vue, Ideha était certaine de faire partie de ce conseil, et n'envisageait même pas d'en être exclue. A dire vrai, elle était parmi les plus virulente, et son point de vue sur la nécessité d'être autoritaire différant sans aucun doute de celui des Nordiques, néanmoins elle n'en avait que peu conscience. Il était d'ailleurs peu probable que d'autres qu'eux se présentent d'ailleurs pour faire partie du conseil, après tout c'était leur petit groupe qui s'était battu griffes et crocs pour en arriver là, personne n'oserait venir se servir sur leur trophée ... du moins c'était ce qu'Ideha imaginait. Quelle ne fut pas sa surprise lorsqu'un vieux mâle s'avança pour se présenter, sous prétexte qu'il s'inquiétait également de l'avenir du Nord, mais qu'il n'adhérait pas à leur projet. La jeune lionne ne pris même pas la peine de chercher à se souvenir de son nom, attendant la suite.

Macha, majordome qui se voulait sans doute fidèle jusqu'au bout, tenta vainement de revenir en arrière. Il proposa que le conseil voit le jour tout en laissant Keshia à sa place, pour que ce dernier puisse superviser les Nokhosis. Il argua la nécessité de trouver un fonctionnement efficace et de trouver ses marques. Ideha leva les yeux au ciel devant tant de naïveté. Croyait-il réellement qu'ils le laisserait tenter de laisser Keshia sur le trône ? Au fond, les Nokhosis n'étaient qu'un prétexte pour prendre le pouvoir au détriment de l'actuel roi. La création du conseil si Keshia n'était pas destitué n'avait aucun intérêt. Ideha haussa donc à nouveau la voix - sans agressivité mais avec fermeté - pour se faire entendre de tous et en particulier de Macha :

— Le but du conseil est de répartir équitablement le pouvoir entre plusieurs membres du clan, pour ne laisser la possibilité à personne de prendre une décision seule et prôner la majorité. Si Keshia restait pour superviser le conseil, la situation ne changerait pas et reviendrait au même ; il resterait détenteur du pouvoir, lui et lui seul.

Dévisageant alors le vieux mâle - Yahto, elle se souvenait maintenant, c'était un membre de la famille de la compagne d'Amakhaza - Ideha alla se placer à ses côtés. Si tous avaient déjà deviné que le chaque membre du petit groupe aspirait à faire parti du conseil, il était temps d'officialiser les choses. Si elle n'ajouta rien, la jeune lionne exposa clairement sa participation à l'élection du conseil en venant se tenir près du vieux mâle. Elle savait que les autres la rejoindrait - surtout Nhormero et Utapau - même si elle espérait secrètement qu'Amakhaza soit évincé.

_________________
Ideha se méfie en #084B8A

Rapport du MatinDemandes de RPPrésentation

Kit ©️ Hatari
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t2740-ideha-chaque-souffrance-p
avatar
MEMBRE - RHAMZE


À mon sujet

Age : 17 Féminin
Nb de Messages : 263
Localisation : Aha ! Bonne question. Je ne sais pas.

En savoir +
MessageSujet: Re: EVENT — Moqué soit son règne   Sam 25 Fév - 20:26

J'étais là, perdu au milieu de tous mes camarades nordiques, avec ma compagne et mes enfants à mes côtés, et je ne comprenais toujours pas la raison de ma présence. En quoi l'avis d'un vieil idiot allait-il intéresser qui que ce soit ? Avais-je réellement mon mot à dire ? Un coup d’œil vers mon âme-sœur me fit comprendre que cela n'avait pas l'air de la décourager, droite comme elle se tenait.

Un peu plus tôt en ce jour, alors que je m'occupais avec ma promenade quotidienne, Sihiri était venue me chercher en trombe, me déclarant avec un sérieux inhabituel que l'heure était grave. Sans trop réfléchir, je lui avais fait confiance et l'avais suivie. Cependant, ce ne fut qu'en voyant l'attroupement de lions au Mont Blanc que je compris que ma mie ne m'avait nullement menti, et la nervosité en avait aussitôt profité pour s'emparer de mon cœur. Qu'allait-il se passer ? Je vis alors Nhorméro et sa bande face à notre roi et ce ne fut qu'à ce moment-là que la réalisation me frappa. Ah, c'est l'heure, avais-je pensé avec une certaine résignation, même si l'inquiétude ne m'avait pas quitté.

Je me trouvais donc au Mont Blanc, vieux, fatigué et incapable de suivre le débat qui se déroulait autour de moi. Je n'écoutais qu'à moitié, ma concentration ne pouvant être effective qu'à de petite dose. J'étais fatigué. Trop fatigué pour la politique. Je tentais pourtant d'écouter les arguments de chacun, mais en me rendant compte que je trouvais là à acquiescer aux paroles de chaque camp, je me trouvais extrêmement confus. Même le Grand Esprit semblait ignorer ce que je voulais. Enfin, comment pouvait-il le savoir, sachant que moi-même n'étais sûr de rien ? Ou si, il y avait bien une chose dont j'étais certain : je ne souhaitais que le bonheur de mes enfants.

Mon regard coula alors vers ces derniers et mon cœur s'attendrit. Fikra semblait aussi perdu que moi, avec ses grands yeux ambrés. Tel père, tel fils, n'est-ce pas ? Yuki, quant à elle, jetait des regards méprisants vers les révolutionnaires, contrairement à Saikhan qui, lui, souriait comme je ne l'avais jamais vu sourire. Ce fut avec des yeux brillants d'admiration qu'il tourna la tête pour me regarder.

Saikhan : “ Je voudrais être un Nokosis plus tard ! „


Murmura-t-il avec une excitation qui lui était si inhabituelle que je ne pus lui reprocher de penser que la monarchie était déjà finie. Ce fut alors à ce moment-là que Késhia abdiqua, à la surprise de tous, dont la mienne. Ma gueule s'ouvrit bêtement, abasourdi, et la pensée que mon fils était capable de prédire le futur tout comme Ota me traversa l'esprit. Je tournai la tête vers ma chère compagne, m'attendant à ce qu'elle ait la même réaction que les autres pro-Késhia, mais son visage calme et sérieux me laissait penser que ce n'était pas le cas. J'avais tendance à oublier qu'elle disposait de grandes capacités d'adaptation. Mon attention fut alors piquée, je ne pouvais ignorer le fait que le monde tel qu'on le connaissait était en train de changer. Yahto, le père de la jeune lionne qui bégayait à chaque fois qu'elle prenait la parole, se proposa d'être un membre du conseil et je ne pus que saluer son dévouement, vu qu'il était plus âgé encore que moi. Du moins, c'était ce que je croyais. Dire que je me sentais si vieux ! Macha prit alors la parole, proposant une solution qui incluait Késhia dans le gouvernement du Nord et qui me plut énormément, mais elle fut réfutée par Ideha en moins de deux par termes qui, pour une fois, étaient bien choisis.

Aussi, ne pouvant réellement intervenir, j'attirai Fikra entre mes pattes et enroulai ma queue autour de Yuki, dans une tentative pour les rassurer. Je n'eus pas besoin de faire quoi que ce soit pour Saikhan , dont la joie n'avait pas tarie entre-temps. J’échangeai un dernier regard avec Sihiri avant d'attendre. D'autres candidats finiraient bien par se présenter, n'est-ce pas ? Je voulais au moins rester assez longtemps éveillé pour voir nos futurs dirigeants.


HRP:
 

_________________


Kit ©️Rhamze
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t2142-r-h-a-m-z-e-l-idiot-du-no
avatar
Meneur de Jeu


À mon sujet

Age : 96 Masculin
Nb de Messages : 219
En savoir +
MessageSujet: Re: EVENT — Moqué soit son règne   Mar 28 Fév - 20:37



Moqué soit son règne

« Le vent de la révolte gronde, l'héritage de Theluji tremble. »

Les choses ne pouvaient aller mieux pour Nhormero et ses compagnon. Leur but avait été atteint. Keshia abdiquait. Le Nord pourrait enfin retrouver sa gloire d'antant. Et ce, malgré les contestations venant d'un certains lion au pelage bleuté. Le Nordique n'en tint même pas compte. Ils avaient gagné. A quoi bon chercher la confrontation de la sorte ? Il ne put cependant s'empêcher de jeter un coup d’œil furtif à Idéha qui, pour le coup, n'avait pas hésité à répondre. Nhormero ne fit aucune remarque. Pas plus qu'il n'en fit lorsque Utapau en rajouta une couche. Mais il n'en pensait pas moins. Fort heureusement, Amakhaza intervint bien vite pour "apaiser" les tensions. Il ne fallait pas mentir, les deux guerriers ne s'entendaient guère... Néanmoins, Nhormero avait été agréablement surpris de pouvoir compter sur son soutien. Du moment qu'il restait du bon côté, Amakhaza serait un allié de poids.

Et c'est alors qu'une proposition inattendue se fit entendre. Avec attention, Nhormero écouta Macha. Garder Keshia en tant que lien entre le clan et le Conseil... Le Nordique devait l'admettre, l'idée ne lui plaisait guère. Néanmoins, certains soutenaient toujours l'ancien Monarque. Peut être était-ce l'occasion de prouver que les Nokosis n'avaient aucune haine envers Késhia malgré ce qu'on leur reprochait. Peut être était-ce une chance de convaincre ceux qui étaient encore réticent à l'idée des Nokosis. Peut être. Mais Idéha ne put s'empêcher de refuser l'idée. Malheureusement pour elle, Nhormero avait une autre idée en tête... Et il n'en démordrait pas. Rapidement après la lionne, il prit la parole.

- Idéha n'a pas tort concernant le but du Conseil. Néanmoins, je ne partage pas son point de vue. Notre but n'est pas de diviser le Nord, bien au contraire. Je rejoins donc l'idée de Macha. La présence de Késhia éviterait une transaction trop brusque d'un gouvernement à un autre.

Rapidement, Nhormero jeta un coup d’œil à Idéha, Utapau et Amakhaza, comme pour leur faire comprendre qu'il avait une idée derrière la tête.

- Par ailleurs... supervisé ne veut pas dire qu'il prendra les décisions pour notre clan. Comme l'a fait remarqué Macha, il pourrait rester le lien unissant Nordiques et Nokosis jusqu'à ce que la situation soit suffisamment stable et que le Conseil soit bien implanté, assez pour se débrouiller sans intermédiaire du moins. Cependant... Les Nokosis, et eux seuls, prendront les décisions.

Le félin des Neiges avait particulièrement insisté sur ces dernière parole. Son regard tourné vers Késhia, il ajouta :

- Bien évidemment Keshia, il faut que ces conditions te conviennent.

Entendre son nom sembla soudain réveiller l'ancien Monarque. Lui qui, depuis qu'il avait lâchement abandonné son poste, ne suivait la discussion que d'une oreille. Préférant écouter les propos rassurant de sa compagne plutôt que des discussions qui, dorénavant, ne le concernait plus. Mais voilà que celui qui lui avait fait quitter son trône revenait vers lui. Késhia ne pu masquer sa surprise.

Mais il ne répondit pas. Pas tout de suite. Les Nordiques avaient parlés. Ils ne voulaient plus de lui. Alors... Alors à quoi bon accepté ? Il s'apprêtait à refuser mais les mots se bloquèrent dans sa gorge. Il repensait au regards qu'il avait reçu en acceptant de se retiré. Mais pas aux regards satisfaits de ses opposant non. Il repensait à ceux emplis de déception suite à son choix. Des lions avaient foi en lui. Et ils les avait déçus. Theluji, Héra, eux aussi... Eux aussi, il devait les avoir tellement déçu. Et ses enfants... Késhia retint un soupir.

... Non. Il ne pouvait pas refuser. Il se sentait déjà comme la plus grande déception du Nord pour avoir abandonner son trône. Mais là, là se tenait une chance... Peut être pas de se rattraper totalement, mais au moins de prouver qu'il pouvait agir pour le bien du Nord. Il n'était peut être pas né pour être un grand Roi finalement. Mais cela ne voulait pas dire qu'il ne pouvait rien faire pour les sien. Avait-on besoin d'être un Roi pour agir pour le bien des siens ? Non. Et il le prouverait. Qu'importe si on ne croyait plus en lui. Il ferait en sorte de renverser la balance. Il ne serait pas la plus grande déception du Nord et encore moins une honte pour Theluji et Héra. Il se le refusait !

Le regard emplit d'une nouvelle détermination, Késhia plongea ses yeux bleus dans ceux de Nhormero.

- Elles me conviennent, Nhormero.

Pour toute réponse, le guerrier hocha la tête, satisfait.

- Fort bien. Nordiques, la décision est maintenant prise. Nous ne pouvons plus nous permettre de perdre davantage de temps. Une nouvelle ère commence dans le Nord. Que ceux qui souhaitent œuvrer à son amélioration aille rejoindre Idéha et Yahto. Chacun de vous est le bienvenu.

Et sans ajouter un mot, Nhormero se plaça lui même auprès de vieux lion et de la lionne au yeux vairons.





Situation :

Actuellement, Késhia abdique. Les Nordiques sont touchés par les émotions de leur ancien roi, mais restent à 80 % persuadés du bien qu'ils offrent à Késhia en le laissant partir avec sa famille.
20% des Nordiques restent convaincus que la monarchie est la seule bonne chose. 50% sont d'accord avec et pour Nhormero & Amakhaza, le reste (30 %) est simplement curieux vis-à-vis des Nokosis.
L'idée de Macha a été approuvé par Nhormero.

Rappel des règles :

Le Grand Esprit joue respectivement Nhormero et Késhia. Vous n'avez pas le droit de les faire réagir dans vos post.
Lorsque vient votre tour, vous avez 3 jours pour répondre au sujet. Passé ce délai, les autres joueurs sont libres de sauter votre tour. Vous pouvez rejoindre l’EVENT quand vous voulez.

Ordre :
- Amakhaza
- Kengeza
- Ideha
- Utapau
- Suki
- Macha
- Zwissia
- Sungura
- Aheshke

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à envoyer un MP à un membre du Staff.

Ce que vous devez faire :


Attention, au prochain poste, les membres des Nokosis seront dévoilés. Cet Event ayant été trop avancé avant les réclamations reçues dernièrement, certaines choses n'ont pu être modifié, désolé pour le dérangement. Ce sera le dernier Event' à se dérouler de cette manière. Cependant, n'hésitez pas lors de ce tour à présenter votre personnage pour qu'il puisse rejoindre le Conseil (car oui, votre personnage peut rejoindre le Conseil ^^) : quand bien même il n'approuverait pas l'idée de base, cela pourrait être un moyen pour lui d'aider le Nord et pour vous un moyen d'avoir un plus grand impact sur les événements à venir.

Actuellement, trois lions se sont présentés pour faire partie des Nokosis : Idéha, Utapau et Yahto. N'hésitez pas, en hors sujet, à préciser si votre personnage s'est présenté ou non dans votre post afin de trouver facilement qui peut être élu ou pas, merci.


_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE - AMAKHAZA


À mon sujet

Age : 18 Masculin
Nb de Messages : 90
Localisation : Dans le blizzard

En savoir +
MessageSujet: Re: EVENT — Moqué soit son règne   Sam 4 Mar - 11:33



Mocked be his reign.
EVENT
Un frôlement le fit doucement revenir à la réalité. En redressant la tête, le mâle détourna son regard vers la silhouette a côté de lui, s’étonnant de ne pas l’avoir remarqué plutôt. Sa compagne était présente, malgré sa condition et le fait qu’il lui avait dit qu’elle n’avait aucune obligation d’assister a un tel débat.

Toutefois, il n’était pas frustré ou en colère. Bien au contraire, il était intérieurement plus qu’heureux de l’avoir à ses côtés à cet instant là.

Abaissant sa tête pour la caler délicatement contre sa nuque, le guerrier eut un soupir silencieux. Il aurait souhaité que ce moment dure plus longtemps, qu’il puisse oublier l’espace d’un instant la tempête invisible autour de lui. Seulement, la lionne n’était pas dupe et elle eut vite fait de s’écarter de lui et poser sa question, visiblement inquiète.

Amakhaza étira un sourire discret mais bienheureux, attentif à sa compagne.

« Ne t’inquiètes pas. »

Il n’allait pas dire qu’il allait bien, puisque c’était un mensonge, mais il ne se prononça pas sur ses sentiments plus que ça. Il n’en ressentait pas l’envie... encore moins quand il sait que cela ne fera qu’inquiéter davantage la femelle enceinte.

Une voix le tira de sa contemplation bien rapidement. En redressant ses oreilles, le guerrier tourna son regard vers son beau-père, sorti de la foule et exprimant haut et fort sa décision. Ainsi donc... Il avait accepté. Il se présentait au conseil.

D’un hochement de tête respectueux, le nordique rassura le vieux mâle suite à ses excuses. Au contraire de ce qu’il craignait, c’était ce qu’Amakhaza voulait, même s’il ne l’exprimait pas ouvertement. Avoir un lion expérimenté dans le conseil ne pourrait que leur être bénéfique.

Après que Yahto se soit installé, son intention fut retenue par une nouvelle intervention de Macha. L’idée qu’il exposa... n’était en soi pas mauvaise. Cela permettrait de rallier les deux partis, pour au moins un temps.

Un remède a ce qu’ils craignaient intérieurement depuis le début, déclencher une guerre civile.
Détournant son regard sur Nhormero, sans prendre en compte les dires d’Idéha qui se faisait de plus en plus répétitif, le guerrier remarqua dans son regard la même lueur qu’il avait dans le sien. Sans intervenir, il le laissa reprendre la parole et quand il détourna la tête vers eux, il ne fit qu’hocher la tête.

Aussi étonnant cela soit-il, le lion supportait le nordique dans cette idée.

Quand Késhia accepta les conditions du mâle, semblant requinquer d’une nouvelle énergie, Amakhaza se sentit étrangement apaisé.

Mais rien ne passa la barrière de son visage, plus stoïque que jamais et pourtant a quel point attentif. Nhormero donna les dernières indications aux nordiques et dès lors, en suivant le pas, le guerrier alla lui-même se placer aux côtés des trois candidats, aussi silencieux que son voisin.

Son regard rosé se perdit un instant dans la foule, cherchant qui serait le prochain à venir se placer à leur côté... Si un autre lion extérieur au groupe des révolutionnaires osait.

_________________
Image © Cynblack, The Lion King © Disney
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t2768-amakhaza-our-fate-lies-wi
avatar
PLAYER03


À mon sujet

Age : 19 Féminin
Nb de Messages : 135
En savoir +
MessageSujet: Re: EVENT — Moqué soit son règne   Jeu 16 Mar - 11:10

La réaction du guerrier remplaçait tout le mots du monde. De toute évidence, ce débat l'épuisait. Non, il n'allait pas bien. Sans doute Amakhaza cherchait-il à ne pas l'inquiéter mais sa réponse produisit surtout l'effet inverse et cela pouvait se voir sur le visage de la lionne qui poussa un soupir las.

La Nordique remarqua le hochement de tête encourageant que son compagnon partagea avec Yahto. A croire qu'il était heureux de le voir se proposer dans les élections. Peut être l'était-il à vrai dire... Cependant la femelle aurait eu de mal à comprendre pourquoi : la tension était palpable à chaque fois que les deux mâle se croisaient. Qu'est ce que ça pourrait donné dans un Conseil ? Il fallait espérait qu'ils sauraient se contenir.

Puis Macha fit également entendre sa voix. Son idée était, au yeux de Kengeza, plus que bonne. Mais elle déchanta vite en entendant Idéha. La lionne aux yeux vairons ne voulait de toute évidence rien avoir à faire avec leur ancien Roi. Pourtant... Il avait déjà une certaine expérience et elle pourrait leur être utile. Heureusement, Nhormero ne partageait pas son avis. Le lion confia même que cette idée lui plaisait également. Et Kengeza ne put retenir un soupir de soulagement lorsque Késhia accepta les termes de la proposition. Finalement, les choses n'allaient peut être pas virer au catastrophiques et Késhia n'aurait pas eu à quitter cette terre qui avait toujours été la sienne. La lionne crème coula un regard vers l'ancien Monarque et sa famille. En revanche, cela signifiait sans doute aussi que sa compagne et ses enfants devraient continuer à endurer le froid du Nord...

Dès que Nhormero eut finis son discours, il parti rejoindre Yahto et Idéha. Suivit de près par Amakhaza. Kengeza quant à elle, recula d'un pas ou deux pour se placer un peu retrait. Elle crut d'abord bousculer quelqu'un mais en tournant vivement la tête, elle reconnu le visage de sa mère, un peu inquiet, venu lui tenir compagnie. Les deux lionnes se mirent alors à observer la foule. Qui serait le prochain à se présenter ?

_________________


Miss TLK RPG :
 


Avatar ©️ Itan & Signature ©️ Kiowara
Kengeza balbutie en #3f8098
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3039-kengeza-snow-snow-everywh
avatar
PLAYER02


À mon sujet

Age : 19 Féminin
Nb de Messages : 59
En savoir +
MessageSujet: Re: EVENT — Moqué soit son règne   Ven 17 Mar - 14:11

Utapau pensait l’entière victoire sur Késhia complète, mais il s’était trompé.

Il eut un énorme frisson lorsqu’il entendit Nhorméro parler de garder Késhia d’après l’idée de Macha. Il n’avait jamais été question de cela ! Il n’était pas d’accord, du tout, et même Idéha avait refusé l'idée ! Ce qu'avait fait Utapau depuis le début, c’était pour écarter Késhia, pas pour le garder près du groupe. Nhorméro venait de lui faire un coup en traître à lui et à Idéha, ce n’était pas avec un simple jeu de regard qu’il avait le droit de prendre une telle décision pour eux et surtout sans eux.

La confiance que Utapau lui portait venait d'obtenir une fissure.

La colère commençait sérieusement à lui monter à la tête et il avait du mal à s’en cacher, vraiment, car au final peu de choses se passaient comme il le souhaiterait. Un grognement lui montait à la gorge. Skauti d’un côté, Nhorméro de l’autre, cela commençait à faire beaucoup.

Il fallait qu’il aille rejoindre les autres, avant de faire quelque chose d’insensé par la colère à la prochaine prise de parole de l’amnésique bleu. Maintenant qu’Idéha n’était plus auprès de ce gêneur, il n’avait plus de raison de continuer à lui faire face. Utapau le quitta à son tour non sans son regard doux habituel.

Dégage.

Le guerrier blanc partit se placer aux cotés de ses compagnons, mais étonnement, il ne se placa pas cette fois-ci près d’Idéha mais de Nhorméro. Ses plus importantes paroles avaient déjà été dites, il n’avait plus rien à ajouter. Mais plus rien à ajouter publiquement. Car il avait bien des choses à dire toujours à basse voix au lion d’à coté.

-Plan pour nous monter au pouvoir ou non, que les choses soient claires Nhorméro. Tu n’es pas le chef.

Il lui fit comprendre bien rapidement qu’il n’avait en aucun cas apprécié l’initiative solo. Utapau avait promis à Amakhaza de ne pas laisser Nhorméro disposer à sa guise du groupe, et la guerre semblait commencer bien assez tôt, voire trop tôt.

Et devant le peuple Nordique, la tempête devait paraître une simple flaque de neige.

_________________
« He doesn't deserve you. »
Kit (c) Kayrou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t2779-utapau-passion-enflammee-
avatar
PLAYER04


À mon sujet

Age : 19 Féminin
Nb de Messages : 359
En savoir +
MessageSujet: Re: EVENT — Moqué soit son règne   Dim 19 Mar - 19:15

Tout s'organisait déjà autours de nous alors que je continuais de rassurer Késhia comme je le pouvais. Jusqu'à ce que soudain, la voix de Macha s'élève. Je l'écoutais avec attention et mes oreilles se plaquèrent contre mon crâne. Que Késhia les aide ? Eux ?! Macha avait-il perdu l'esprit ?! Ces lions, ces Nordiques, si sages, si intelligents, venaient d'éjecter mon compagnon de son trône, une place qui était cher à son coeur de part ce qu'elle représentait... Et il faudrait les aider ?! Je m’apprêtais à interrompre Macha, à lui ordonner de fermer son clapet mais quelqu'un d'autre s'en chargea pour moi. Idéha. Pour tout ce que cette lionne m'inspirait de dégout, au moins nous étions d'accord. Mais cela ne semblait pas être le cas de son camarade Nhormero.

Le mâle se mit à exposer son point de vue. Je reniflais. C'est cela oui, viens donc quérir l'aide de celui que tu as rejeté misérable vermine. Mais, ce ne fut pas celui qui m'étonna le plus, celui qui m'étonna le plus fut Késhia. Il... il acceptai d'apporter son aide ? Je fus frappé d'incompréhension mais je préférais ne rien dire. C'était son choix après tout. Je m'étais promis de ne pas le laisser seul mais je devais avouer que j'étais déçu. Un léger soupir s'échappa de mes lèvres. Me détournant de Késhia qui avait l'air d'avoir repris confiance en lui, je me tournais vers Choyo et Sungura que je gratifiais d'un coup de langue chacun.

Déjà, des lions se présentèrent pour faire partie du Conseil. Un vieux mâle peu commode, Nhormero et le trio qui, selon moi, méritait plus de chuter d'une montagne que d'en siéger en sommet. Allons. Quels lion maintenant comptaient rejoindre ce pitoyable Conseil ?

_________________

Kit by Rono o/

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4391-maficho-heir-of-the-north
avatar
MEMBRE - MACHA


À mon sujet

Age : 24 Féminin
Nb de Messages : 596
En savoir +
MessageSujet: Re: EVENT — Moqué soit son règne   Mer 22 Mar - 0:35


La proposition de Macha était un peu comme comme une bouteille jetée à la mer. Il faisait une dernière tentative, il le fallait, il ne pouvait rester sans rien dire d'autre. Et cela l'inquiétait plutôt de savoir que ces lions capables de rébellion dirigent ce nouveau conseil...De quoi étaient-ils capable en vérité ? Sans doute bien plus. Mais si Késhia était là...Au moins au début ne serait-ce pas mieux ? Le clan serait plus serein, c'était quelque part un petit compromis de la part du parti adverse. Cependant il devait bien avouer que lui-même croyait assez peu à son acceptation. Et ce n'était pas Ideha qui allait visiblement contredire cette impression. Cependant elle se trompait le but du rôle proposé par Macha n'était pas que Keshia dirige juste qu'il conseille, qu'il partage, ce qu'il avait d'ailleurs toujours fait.

Les propos de Nhormero étonnèrent donc un peu Macha, mais dans le bon sens du terme. Macha sentit son cœur rater un battement de joie. Cela le rassurait terriblement, Késhia serait toujours là un peu...Et puis la proposition avait été comprise de la bonne manière par le lion. Le majordome sentit comme un poids partir, comme si soudain il se sentait plus léger. Il avait la sensation d'avoir réalisé son devoir et il allait pouvoir partir le cœur léger.
Le jeune lion avait tourné la tête vers le monarque pour voir sa réaction, espérant qu'il accepte la proposition...Cela ne serait sans doute que temporaire mais c'était mieux que rien...Et Késhia accepta au plus grand bonheur de Macha.

Macha regarda alors tour à tour les lions s'avancer pour prétendre à être au conseil des nokosis. A part Yatho il n'y avait pas vraiment de réelle surprise quant à la composition de celui-ci. Ideha, Nhormero, Amakhaza et Utapau.

Macha jeta un regard à Késhia, mais tout était différent à présent. Késhia n'était plus vraiment roi mais ce n'était pas le plus important. Il avait surtout déçu en Macha qui avait toujours vu en lui un exemple de grand frère à suivre. Peut-être qu'après tout à son âge il était temps d'arrêter d'avoir un modèle. Il vit Suki et les petits. Il se demanda ce qu'ils allaient faire à terme, allaient-ils rester ici ? Allaient-ils essayer de rejoindre un autre clan ?...Son esprit ayant été complètement occupé par le destin des nordiques il en avait oublié ces destins si particuliers. La vie ne leur faisait décidément pas de cadeaux, il se sentit un peu désolé puis croisa le regard de Suki. Cela suffit à le faire se reprendre. Si une partie de lui-même admirait de Suki une autre partie de lui ne l'aimait guère à cause de son avis trop dur sur les nordiques. Il ne savait trop avoir un avis sur sa personne, elle était trop atypique à ses yeux pour qu'il y parvienne.

Et puis il chercha le regard réconfortant de sa douce. Il lui sourit tendrement de loin. Il se recula pour la rejoindre. Désormais il n'était plus majordome, il n'était plus qu'un simple nordique parmi tant d'autres et cela lui convenait parfaitement. Il ne se sentait ni de prétendre à un conseil auquel il ne croyait pas ni à assumer une nouvelle fois tant de responsabilités. Le fait d'avoir été majordome lui avait fait comprendre à quel point ce n'était pas ce qu'il voulait être. Il voulait faire rire, amuser, détendre, qu'on puisse se confier sans crainte, il en voulait pas représenter quelqu'un ou quelque chose de plus que lui-même, il ne voulait pas être faussement sérieux parce que la situation l'exigeait. Au fond c'était une libération pour lui aussi. Se savoir ainsi libre lui donnait une terrible sensation de liberté qui le rendait heureux. A hauteur de sa belle, il se permit une petite léchouille comme il aimait lui en faire sans rien dire, puis se concentra de nouveau sur la suite des évènements.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t1002-macha-la-petite-vie-de-ma
avatar
MEMBRE - ZWISSIA


À mon sujet

Age : 26 Féminin
Nb de Messages : 178
En savoir +
MessageSujet: Re: EVENT — Moqué soit son règne   Lun 27 Mar - 23:12

Elle arrivait à peine à y croire. Elle espérait pourtant être capable de convaincre un minimum les foules. Mais elle avait échoué, comme beaucoup en fin de compte. Triste fut la réalité de constater que le Nord avait visiblement fait son choix en dépit des nombreuses âmes qui étaient encore pour Keshia. Le roi s'en rendit bien compte et accepta de rendre le trône. Zwissia cru sentir son coeur louper un battement. Mais son regard se tourna immédiatement vers Suki et ses enfants, car c'était par là que l’inquiétude de la jeune lionne se tournait aussi : vers les proches du roi. Ne pouvant lire dans leur esprit, elle pouvait lire leur visage...Autant de frustration, d'incompréhension que de déception, à moins que cela ne soit de la tristesse ? La nordique aussi se sentait véritablement triste. Non pas parce que le Nord perdait son roi, la hiérarchie trouvera toujours une entente, mais elle était triste par ce que devait penser Keshia de son peuple désormais. Se sentait-il rejeté ? Abandonné ? Elle l'ignorait à vrai dire. Et ce fut seulement après s'être imprégnée de cette triste réalité que la femelle se décida à s'en faire pour le royaume dans sa globalité. Comment les choses allaient évoluées à présent ? Peut-être qu'il n'y aurait pas de différence pour le quotidien des Nordiques, bien qu'elle en doutait sévèrement. Elle ne savait pas trop quoi penser des lions qui avaient imposé leur place au sein du conseil, de même qu'elle ne savait pas trop quoi penser du conseil en général. Il faudra voir ce que ça donne, puisqu'il n'y avait plus que ça à faire. Zwissia respectera le choix de ses semblables en espérant que ce ne soit pas le mauvais.

La femelle jeta un oeil vers les cieux. Que devaient penser les ancêtres là-haut ? Etaient tristes ou déçu ? Ou neutre qui sait ? Il sera tout aussi difficile de le savoir. Pour le moment, la Nordique préféra ne pas retourner auprès de son père qui compatissait de loin à sa peine, observant sa fille à travers la foule. Tant pis...Elle aura essayé au moins. C'est alors que Macha posa une option au futur conseil. Laisser Keshia superviser temporairement ce dernier. C'était une idée comme une autre mais il y avait peu de chance que cela change quoi que ce soit. Néanmoins, Zwissia eut chaud au coeur de l'entendre. Cela signalait toujours autant de loyauté de la part de Macha vis à vis de Keshia. Elle avait toujours su ce lion très fidèle. Elle ne s'étonnait pas de ne pas le voir baisser les pattes. Un léger sourire traça le visage de la jeune lionne en y pensant. Keshia devait savoir qu'il n'était pas abandonné, bien au contraire. Il y avait des lions qui croyaient encore en lui, même si c'était trop tard. Pour ainsi dire, la suite des événements allaient inquiéter quelque peu la lionne. Un tel changement restait bouleversant. La peur de l'inconnu sur l'avenir la rendait un peu anxieuse.

Zwissia baissa la tête et lâcha un faible soupire. Mais en redressant ses yeux bleus vers les lions en évidence devant la foule, elle croisa le regard marron de Macha. Son sourire lui mit un peu de baume au coeur. Il ne lui en fallu pas plus pour sourire à son tour. Macha. Elle avait besoin de lui pour se réconforter de tout ce qui venait de se passer. En voyant le mâle se détacher des autres, elle se décida à le rejoindre aussi. Elle apprécia grandement sa léchouille à leur retrouvaille et frotta sa tête contre la sienne, le coeur lourd.

- Je suis triste pour Keshia, avoua t-elle dans la crinière de son bien-aimé, que va t-il se passer à présent...?

Ca ne lui avait pas échapper. Macha avait également perdu son rôle au sein du clan. Cela n'avait pas l'air de trop l'affecter mais avec un lion constamment heureux et bienveillant tel que lui, difficile parfois de savoir ce qui le taraudait vraiment dans son esprit. Par ailleurs, autre chose prenait de la place dans ce lui de la lionne qui, après un moment d'hésitation, se confia au jeune mâle :

- Je vais rejoindre le conseil...

Elle y avait réfléchi à vrai dire depuis que la proposition avait été offerte au clan. Mais elle craignait de faire quelque chose de regrettable en le faisant, d'être injuste envers Keshia, ou de se faire mal voir des autres. Pourtant, elle avait supposé que c'était une bonne idée pour ne pas laisser le clan uniquement entre de mauvaises pattes. Elle resta ainsi un moment avec le jeune mâle avant de prendre son courage à deux pattes pour s'avancer rejoindre les autres disposés à être membre du conseil. Dans la foule, son père et ses soeurs n'en crurent pas leur yeux.

_________________

Base and background ©️ Disney
Characters Zwissia ©️ Cissy
Colo ©️ Cissy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t2237-zwissia-lionne-polaire
avatar
PLAYER06


À mon sujet

Age : 15 Féminin
Nb de Messages : 2880
Localisation : ROYAUME DU NORD ▬ (Sources Chaudes).

En savoir +
MessageSujet: Re: EVENT — Moqué soit son règne   Mer 29 Mar - 21:12

Moqué soit son Règne !
Sungura & Késhia & Suki & Nhormero & Idéha & Utapau & Amakhaza & Macha & Zwissia & Kengeza & Les Nordiques.
« Le vent de la révolte gronde, l'héritage de Theluji tremble. »



Malgré la Volonté des partisans de son père et des Souhaits qu'elle s'efforçait de prononcer intérieurement à l'égard des Grands Esprits pour que les choses s'arrangent, nul n'atténua néanmoins la tempête de neige causée par Nhormero. Celui-ci, aisé, charismatique, n'avait de cesse de retourner les arguments placés à la cause du jeune Roi pour les réduire en un tas de poussières juste après. Sungura regardait la scène, impuissante, curieuse mais aussi apeurée par la tournure des événements. De ce qu'elle comprenait, tout ce dont elle rêvait, tous ses rêves, tous ses biens et ses droits lui seraient retirés pour une question de bons discours. Était-ce ainsi que les choses devaient se faire ? Késhia devait-il céder sa place ? Et elle, alors ? N'aurait-elle jamais le droit de marquer les Esprits avec sa patte à l'aide de ses objectifs enfantins ? Une Reine, voilà ce qu'elle voulait devenir. Une Reine aimée de tous, superbe, pure et juste. Une Reine du Nord, digne de Késhia, qui ne ferait de tort à personne.

Mais voilà, mais voici. Les Grands Esprits refusaient de venir à sa rencontre, et la petite, hypnotisée par la situation, sentait bien que quelque chose n'allait pas.

« Suki Suki Suki … Votre voix vous trahit. Elle tranche mais s'inquiète, elle frappe nerveusement. Elle tremble en vérité. » analysa Nhormero avec une voix étrangement douce. Elle ne plaisait pas à Sungura, car pour elle, Nhormero était méchant. Ou plutôt, il le devenait. Un méchant n'avait jamais raison, pour autant il ne s'épargnait pas d'un tel comportement pour convaincre l'assemblée. Son regard coula vers son père. Ne te laisse pas faire, Papa ! Semblait-elle lui dire du regard. Le sourire du Guerrier Blanc ne lui échappa pas et, la gorge serrée, la petite lionne attendit la suite.

« Si vous êtes venue, c'est par amour … Quitter le Nord seule, ç'aurait été indigne. Ne faites pas passer les Nordiques pour ce qu'ils ne sont pas, c'est-à-dire responsables de votre malheur. Je parle bien du votre, celui que vous reportez sur vos enfants dans votre discours. Je vois bien que le venin de vipère des Jangowas traîne toujours sous votre langue ... »

Les Nordiques grognaient à l'entente, il semblerait, du mot « Jangowas ». Sungura ne les aimait pas aussi, d'un certain côté, mais était-ce pour autant une raison pour se comporter irrespectueusement devant sa mère ? Le silence était toujours de mise pour la Princesse Bleue, qui observa la scène avec tout autant d'attention, analysant la plupart des informations données avec le cœur serré.
Nhormero enchaîna ses propos par une demande telle qu'il ne fallait pas déformer les propos de leurs ancêtres, et que le Nord était sceptique et le resterait tant que Késhia serait là. Il prétendit que Késhia répondait au sang par le sang, et bafouait son devoir envers les siens en préférant son amour égoïste au bien-être de chacun. Encore une fois, Sungura était mal-à-l'aise … mais ne disait rien. Ce conflit-là, ce n'était pas le sien, pas sa bataille, pas son occasion de briller à la lumière du jour ou sombrer dans les ténèbres. Cette bataille-là, il n'en revenait qu'à son père de la perdre ou de la gagner. « Késhia n'est pas un roi, c'est un jeune père amoureux, » convint Nhormero avant d'assurer qu'il n'était pas un traître ayant jamais considéré son monarque. Il rappela à tous sa présence sur le champ de bataille à l'extérieur du Nord, et sa réjouissance lors de la mort de Gara, probablement le pire ennemi du peuple Nordique. Il ne voulait pas de règlements de comptes, mais d'évolution pour le Nord. Foutaises. Les Nordiques s'étaient affaiblis. A cause de la guerre, à cause des « sentiments » de Késhia. Les Nordiques devaient rester solides, pour les temps à venir. Sungura n'en voyait pas un possible problème. Son père avait toujours su guider les siens, et promettrait un paisible avenir aux Nordiques s'ils croyaient toujours en lui. Aux yeux de Nhormero, la monarchie n'était nullement infaillible et il fallait donc tenter autre chose, parcourir un autre chemin, pour combler les failles.

Soudain, l'ordre de Késhia surprit sa fille la première. Elle réalisa un mini-sursaut, instinctivement.

« Arrêtez, TOUS ! Ça suffit ... »

Le retour à la réalité du Roi étonna la plupart des Nordiques, y compris Nhormero qui haussait un sourcil à cet instant-ci. Le lion aux oreilles noires affirma qu'il n'était pas fier du comportement blessant du petit groupe de protestants dressé face à sa famille et ses partisans. Ce n'était pas pardonnable, pour lui, et soulignait le fait que le groupe se pensait plus vieux qu'autrui. « Héra » aurait eu honte d'eux.
Il ne pouvait pas lutter, disait-il. On avait trouvé ses failles avec aisance, maintenant il était prêt à se plier au Nord pour exaucer ses souhaits : il abdiquait. Il espérait néanmoins que les Nokosis seraientt à la hauteur des discours tenus en leur honneur. Son règne et celui de Theluji étaient le fruit d'actions choisies avec le cœur … et le mâle blanc était fier, oui, il en était fier.
Quelque chose, dans Sungura, se brisa sous cette décision. « J'abdique. » Non. Non. Non … Il n'abdiquait pas … Il ne pouvait pas … Il ne devait …
Un voile brumeux recouvrit les yeux de la demi-Nordique qui espéra, en vain, que ce qu'elle avait entendu était faux. Que tout cela n'était que le fruit de son imagination, et de ses craintes, voire même que c'était un cauchemar sur le point de se terminer. Et elle espérait, à son réveil, que tout redeviendrait comme avant, que sa mère la réveillerait en l'appelant « Future Reine du Nord ». Un nom que, dans sa réalité, elle prendrait plus tard. Késhia le roi du nord … Son rêve … Ses pensées remplies d'espoir …

Les illusions s'estompaient, et la vérité lacéra violemment son cœur chamboulé. Ses oreilles n'entendaient plus rien, désormais, ou presque : Nhormero était satisfait et souhaitait une meilleure existence à son ancien chef et sa famille. Comment osait-il faire ça ? Maintenant qu'il venait de réduire en cendres une bonne partie des choses qu'elle s'était construite pour son futur ? Késhia se rapprocha de sa compagne, la voix tremblante, la tête enfuie contre la sienne.

« Je suis désolé … Je suis désolé ... »

Outre le fait que ses propres émotions l'infligeaient déjà, l'air profondément chagriné du roi asséna à Sungura une violente décharge : elle se colla de nouveau contre sa mère, et regarda, les prunelles larmoyantes, le visage de son père qui avait pris une émotion inédite. Une émotion qu'elle n'avait jamais vue auparavant et qui transperçait son cœur avec colère. Là, elle en voulait à Nhormero, elle en voulait à son groupe. Ils faisaient du mal non seulement à elle mais aussi à son père, sa famille. Et ça, elle ne pouvait pas l'accepter. Ou tout du moins, pas tout de suite. L'ex-princesse oublia presque le reste de l'Assemblée qui se mouvait, l'audace de Skauti qui n'arrivait pas à accepter la nouvelle, la réaction d'Idéha qui défendait sa cause avec froideur, celle d'Utapau qui encourageait le lion bleu à s'enfoncer dans les sables mouvants, le surenchérissement d'Amakhaza qui, avec calme, soulignait son comportement en rappelant le choix de leur ancien monarque. Le lion aux pattes tigrées empoigna aussitôt un nouveau sujet : l'élection. Tout le monde pouvait se proposer pour appartenir au Conseil Blanc, Sungura se demandait bien qui serait de la partie lorsque les résultats seraient donnés. Elle se demandait qui prendrait en pattes l'héritage qui aurait dû lui être remis, c'est-à-dire le pouvoir du Nord. Un vieux lion se présenta.

Suki, en attendant, rassurait son compagnon. Elle n'était plus à même d'user de sa salive pour une bataille déjà perdue.

« Tu n'es pas seul Késhia, ne l'oublie pas. Tes enfants, moi … Et même Macha … Nous sommes là, d'accord ? »

La femelle au masque blanc ravala sa salive et, tentant tant bien que mal de se ressaisir en effaçant ses larmes de ses joues, appuya d'une voix tremblante :

« Oui … Pour moi, tu as été un excellent roi et tu seras toujours le meilleur roi du Nord jamais connu, Nhormero est juste méchant et jaloux de toi. Nous sommes là pour toi, Papa. »

Macha, cependant, n'abandonna pas l'affaire. Il proposa aux Nordiques de garder Késhia un temps soit peu au pouvoir afin d'aider les Nokosis pour leur entrée en scène. Idéha, toujours là pour renchérir, lui répondit fermement une fois de plus. Sungura ne s'intéressait plus trop à ce qui était dit, seul l'état de son père l'inquiétait. Elle devinait juste, grâce au ton et aux mots-clés de chaque lion, ce qui se disait plus ou moins entre eux. La voix de Nhormero se fit entendre. Les oreilles de la Nordique frémirent. Elle l'entendit « accepter » la proposition de Macha, avec ses propres règles du jeu, tant que cela convenait à Késhia. Elle ne quitta pas des yeux sa figure paternelle, et attendit sa réponse. Son silence fut son seul remède au départ, mais le lion devenu lambda finit par répondre que les conditions lui convenaient. Nhormero n'attendit pas plus, et pressa la nouvelle ère du Nord de s'immiscer dans l'Histoire des Lions Blancs. Amakhaza se plaça auprès des candidats, silencieux. Utapau aussi. La lionne fut rassurée de voir que le visage de Késhia se recomposait petit à petit. Sa mère fut elle – aussi satisfaite par ce retournement de situation de la part de son partenaire, qu'elle exprima dans un léger soupir avant de déposer une lèche à ses deux enfants. Sungura ronronna faiblement, frottant doucereusement sa tête contre la fourrure sable de la vaillante guerrière des sables. Zwissia se plaça, en attendant, aux côtés des nouveaux candidats. La liste grossissait, tiens.



Résumé:
 

_________________
S  U  N  G  U  R  A
RAPPORT DU MATIN.
SUJET DE RPs & LIENS.

Kit ©️ Eshina  Razz
Sungura communique en MediumTurquoise. ♥️


    MES ANCIENS PERSONNAGES.
    Niwata.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3657-sungura-princesse-du-nord
avatar
Meneur de Jeu


À mon sujet

Age : 96 Masculin
Nb de Messages : 219
En savoir +
MessageSujet: Re: EVENT — Moqué soit son règne   Ven 7 Avr - 22:38



Moqué soit son règne

« Le vent de la révolte gronde, l'héritage de Theluji tremble. »

A la remarque d'Utapau, Nhormero ne daigna même pas répondre par un regard. Monter au pouvoir n'était pas la finalité de leur plan. La finalité était de donner au Nordiques un avenir meilleur en étant guidé par des chefs digne de ce nom. Il fallait espérer que le Nordique garde ça en tête... Ce qui semblait déjà ne plus être le cas. Lui et ses amis avaient été utile, mais il ne fallait pas qu'ils se transforment en nuisance maintenant. Non. Le Conseil devrait rester unis, au moins en présence d'autres Nordiques, peu importe qui il comportait.

Et en parlant de ça, de nouveau lions vinrent les rejoindre. Sans aucune surprise, Utapau et Amakhaza en firent partie... Puis se fut le tour de Zwissia. Le félin blanc en fut surpris mais ne laissa rien paraitre. Et plus personne ne se présenta. Au final, ils étaient donc 6, Nhormero, Idéha, Yahti, Utapau, Amakhaza et Zwissia. L'un d'eux ne pourrait rester... Mais ce serait aux Nordiques de décider qui serait élu et qui ne le serait pas.

Et ils le firent. Le vote fut même très rapide. A croire que de tout faire dans la fouler ne faisait qu'encourager les Nordiques dans leur choix. Chacun avait reçu 5 cailloux et il y avait six bout d'écorce poser au sol, chacun correspondant à un candidat. Les Nordiques devais poser leur cinq pierre dans cinq des écorces afin de choisir les lions qu'ils souhaiteraient voir élu. Et quel fut leur choix ? Un lion âgés qui avait choisis de servir d'arbitre venait de terminer le compte. S'avançant vers l'assemblée, il se racla la gorge avant de déclarer :

- Les Nokosis élus sont Nhormero...

Le félin jeta un regard reconnaissant vers les lions autours de lui. Il n'avait pas douter une seconde qu'il ne serait pas élu. Néanmoins, il fallait remercier ceux qui avaient confirmé ses certitudes.

- Amakhaza, Utapau, Idéha et Zwissia.


Ainsi donc, tout le groupe avait été élu. Parfait. Confiant, Nhormero fut le premier à prendre la parole :

- Peuple du Nord, je vous remercie pour votre confiance ! Soyez assuré que vous ne regretterez pas votre choix. Les Nokosis feront leur maximum pour assurer un avenir prospère pour nous tous.

Car tel était et serait toujours leur but.

De son côté, Késhia n'avait guère participer au vote. Si les Nordiques souhaitaient choisir leur nouveaux dirigeants, il les laisserait faire. Le félin leva les yeux au ciel. Au plus profond de lui même, il priait pour que Theluji le comprenne et le pardonne... Mais il ne pouvait rester là à se morfondre. Il avait un nouveau rôle, un nouveau devoir, et celui-ci, il tacherait de le mener à bien. Son regard se posé un instant sur Macha. ... Lui aussi, il devait l'avoir tellement déçu. Lui pardonnerait-il un jour cette déception ? L'ex-souverain l'espérait. Macha avait toujours été à ses côté pour le soutenir, c'était un ami précieux qu'il ne supporterait pas de perdre. Késhia soupira. Timidement, comme honteux de ses précédents choix, il s'approcha de Zwissia pour la féliciter tout bas avant de rejoindre sa famille. La confiance du Nordique envers Nhormero et ses sbires étaient basse... Mais pas celle envers Zwissia. Si quelqu'un pouvait rendre ce Conseil viable pour les Nordiques, c'était bien elle.

Sans ajouter un mot, Késhia rejoignit sa famille et délaissa avec elle l'Assemblée. Les Nokosis allaient surement vouloir s'organiser. Son rôle, lui, il ne le prendrais que demain. Cette journée avait déjà été suffisamment... déstabilisante.


HS : Ce post est le dernier du GE, mais vous pouvez bien sur poster une dernière réponse pour clôturer votre participation au RP. Nous espérons que cet Event vous a plu malgré sa tournure ^^".




Situation :

Actuellement, Késhia abdique. Les Nordiques sont touchés par les émotions de leur ancien roi, mais restent à 80 % persuadés du bien qu'ils offrent à Késhia en le laissant partir avec sa famille.
20% des Nordiques restent convaincus que la monarchie est la seule bonne chose. 50% sont d'accord avec et pour Nhormero & Amakhaza, le reste (30 %) est simplement curieux vis-à-vis des Nokosis.
L'idée de Macha a été approuvé par Nhormero.

Rappel des règles :

Le Grand Esprit joue respectivement Nhormero et Késhia. Vous n'avez pas le droit de les faire réagir dans vos post.
Lorsque vient votre tour, vous avez 3 jours pour répondre au sujet. Passé ce délai, les autres joueurs sont libres de sauter votre tour. Vous pouvez rejoindre l’EVENT quand vous voulez.

Ordre :
- Amakhaza
- Kengeza
- Ideha
- Utapau
- Suki
- Macha
- Zwissia
- Sungura
- Aheshke

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à envoyer un MP à un membre du Staff.

Ce que vous devez faire :

Les Nokosis sont maintenant officiellement élu ! Félicitation à Zwissia, Idéha, Utapau et Amakhaza ! Vous voilà maintenant avec un royaume à gérer sur les bras. Ce post est le dernier du GE, mais vous pouvez bien sur poster une dernière réponse pour clôturer votre participation au RP. Nous espérons que cet Event vous a plu malgré sa tournure ^^".



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE - MACHA


À mon sujet

Age : 24 Féminin
Nb de Messages : 596
En savoir +
MessageSujet: Re: EVENT — Moqué soit son règne   Lun 1 Mai - 18:44


Macha rejoignit Zwissia heureux d'être finalement libérer de ce poids de majordome, il fallait qu'il voit le bon côté de la chose. Car il n'était pas prêt d'oublier ce qu'il venait de se passer, ni même ce qu'il avait ressenti en cette dure journée. Il fallait le dire qu'une partie du lion s'était brisée aujourd'hui. Et puis il était content de pouvoir rejoindre sa belle. Ca avait quelque chose de rassurant, il savait qu'il pouvait se raccrocher à elle. Ils prirent quelques instants pour eux. Ils avaient chacun le cœur lourd. C'était pour eux deux un dur moment à passer.

Je ne sais pas...

Finit-il par lui souffler doucement. Il avait l'espoir que le fait que Késhia soit là au départ puisse permettre de cadrer un peu mieux tout ça. Il n'avait absolument aucune idée de ce que l'avenir leur réservait...Lui qui l'avait toujours vu bleu et ensoleillé venait de voir un imposant nuage d'orage arriver.

Et puis Macha fut surpris et ne s'en cacha pas. Zwissia lui avait glissé doucement à l'oreille qu'elle allait se présenter au conseil. La surprise rendit muet le mâle qui se contenta de regarder sa bien-aimée avec surprise. Ca alors ! Et puis il se dit qu'ainsi il saurait au moins une âme bienveillante dans ce conseil. Les deux lions allaient quelque part un peu échanger leurs rôles au sein de leur clan. Mais la nature bienveillante de Macha le faisait toujours voir le côté positif de la chose, bien qu'il se soit découvert inquiet plutôt récemment. Alors avant que la lionne s'avance, il lui glissa dans une douce carresse de la tête:


Tu y seras parfaite. Cela rassurera bien des nordiques de t'y voir. Je crois en toi.

Il avait plongé ses yeux sombres dans les siens si clairs et envoûtants. Il croyait en ce qu'il venait de dire comme toujours. Il n'était pas du genre à faire dans la demi-mesure et ce depuis qu'il était tout petit...Il la regarda s'en aller avec amour, comme s'il pouvait vraiment lui transmettre toutes ses meilleures ondes.

Le vote eut lieu, il n'avait pas beaucoup hésité et puis le verdict tomba. Et ne surpris personne. Quelque part il fut fier d'entendre le nom de Zwissia. Il était fier d'être tombé sous le charme de cette lionne et de pouvoir se vanter d'être son compagnon. Il n'aurait pu trouver une lionne plus parfaite pour lui.
Macha sentit un regard sur lui, un regard qui avait esquivé le sien lorsqu'il l'avait regardé. Késhia. Son cœur se serra de sentiments nouveaux qu'il ne savait décrire. Puis il le vit se diriger vers Zwissia pour lui glisser quelques mots et rejoignit enfin sa famille pour partir. L'ancien majordome suivit du regard l'ancien monarque un long moment. Ce moment terrible venait de se produire et pendant ils ne se regardaient déjà plus. Leur amitié venait de subir une attaque, leur lien était désormais plus que fragile et Macha ne savait sur quel pied danser. Késhia ne semblait pas être celui qu'il avait crû et la déception était bien là. Saurait-il lui pardonner ? Cela dépendrait sans doute de l'attitude futur de Késhia, mais c'était mal engagé Macha ne serait pas celui qui ferait le premier pas. Il avait déjà trop fait de premiers pas envers lui ces derniers temps. C'était à lui de le faire à présent. Macha était un ami fidèle mais pas pour autant acquis.

Le lion se détourna de ce lion en qui il avait crû pour tourner son regard chocolat vers sa compagne et celle qu'il aimait. Il l'attendait patiemment. Ils avaient sûrement beaucoup de choses à se dire.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t1002-macha-la-petite-vie-de-ma
avatar
MEMBRE - ZWISSIA


À mon sujet

Age : 26 Féminin
Nb de Messages : 178
En savoir +
MessageSujet: Re: EVENT — Moqué soit son règne   Jeu 4 Mai - 15:52

Macha était aussi perturbé que Zwissia vis-à-vis de ce qui arrivait aux Nordiques. Lui perdait plus qu’un roi de la sorte, c’était un ami qui allait quitter le royaume pour vivre sa vie avec sa bien-aimée Jangowa. Au moins, Keshia vivra heureux avec sa famille, même si pour ça, il a dû renoncer au trône. Zwissia interrogea son compagnon sur l’avenir du clan mais ce dernier n’avait pas plus de réponse à lui donner. Il avait le cœur lourd et la lionne le sentait. Elle le voyait dans son regard. Elle tenta de le consoler en frottant sa tête contre son épaisse crinière. Il devra malheureusement s’y faire. Plus rien ne pourra changer ce qui venait de se produire. Le Conseil Blanc dirigera les montagnes du nord. Et puisqu’il n’y avait plus de possibilité d’inverser la tendance, Zwissia prit une importante décision. Peut-être la plus importante de sa vie.

Rejoindre les Nokosis n’était pas à prendre à la légère. Pourtant, la lionne avait agi sur un coup de tête en désirant le faire. Elle était probablement la seule âme fiable pour ce poste selon bien des lions, tels que Macha ou Keshia. Elle voulait bien faire en y allant. Jamais son intention n’avait été de prendre la place du roi, ou d’avoir simplement un haut poste dans le clan. Elle voulait s’assurer que quelqu’un d’honnête soit aux décisions du royaume. A elle seule contre les autres, ça ne sera pas toujours facile mais elle croyait en sa propre bonté et persévérance. Outre Macha, la famille de la jeune femelle était tout aussi abasourdie de cette soudaine décision mais pas moyen de reprocher quoi que ce soit à Zwissia, qui se trouvait au côté de Macha. Ce dernier, par ailleurs, se ressaisit de sa surprise et en vint à encourager sa chère et tendre, lui soufflant à l’oreille :

Tu y seras parfaite. Cela rassurera bien des nordiques de t'y voir. Je crois en toi.

Zwissia étira un sourire. Elle n’avait pas douté une seule seconde que son compagnon prenne son parti. Elle savait qu’il serait toujours là pour elle. Il avait sûrement comprit la raison de son choix. Leur regard se croisa un instant, transi, avant que la jeune lionne ne s’éloigne du mâle pour rejoindre les autres candidats aux postes des Nokosis. En tout, six lions s’étaient proposés. Zwissia n’était pas du tout certaine d’être retenue, mais ne serait pas déçue si jamais elle se retrouvait recalée. Au moins, elle aura essayé. Le vote eut lieu. Zwissia fut soulagée, à la fin, de découvrir qu’on avait voté pour elle également. La voilà désormais partie intégrante du gouvernement du Royaume du Nord. Elle avait encore un peu de mal à y croire. C’était bien la première fois de sa vie qu’elle avait un poste à responsabilité. Mais elle avait bien l’intention de faire de son mieux. Elle ne décevra pas Keshia, ni Macha, ni le clan.

La lionne était sur le point de rejoindre son bien-aimé lorsqu’une silhouette s’approcha d’elle. C’était Keshia. Même s’il n’était désormais plus roi, Zwissia s’inclina doucement vers lui. Elle le respectait toujours autant. Le mâle félicita alors la jeune Nordique, suffisamment bas pour que elle seule l’entende, avant de s’éloigner pour rejoindre sa famille. Zwissia était peinée pour le lion. Elle ne savait pas trop ce qu’il devait ressentir entre le fait qu’il s’était fait jeté du trône par son peuple, et celui où il pourrait enfin vivre en paix avec sa famille. Elle hésita, puis le rattrapa à temps pour lui donner un petit coup de tête amical sur l’épaule. Elle voulait s’assurer qu’il sache tout de même l’affection qu’elle portait toujours à son ancien monarque.

La lionne s’empressa ensuite de rejoindre Macha, autant pour lui faire un câlin que pour le remercier de son soutien. Elle n’avait pas oublier le regard de sa propre famille qui attendait sûrement des réponses à toutes les questions qu’elle se posait. Mais Zwissia aura tout le reste de la journée pour lui répondre.

_________________

Base and background ©️ Disney
Characters Zwissia ©️ Cissy
Colo ©️ Cissy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t2237-zwissia-lionne-polaire

Contenu sponsorisé


À mon sujet

En savoir +
MessageSujet: Re: EVENT — Moqué soit son règne   

Revenir en haut Aller en bas
 
EVENT — Moqué soit son règne
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
Sujets similaires
-
» [EVENT] Que destruction soit!
» event coupe du monde la semaine prochaine
» [Tori] - Event - A l'Abri des Masques
» - Event II.2 - La Faiblesse des Jedi
» Le règne du feu [Dazh & Lou]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Lion King RPG :: 
La Terre des Lions
 :: 
Le Royaume du Nord
 :: Le Mont Blanc
-